Skip to main content Start of content

FOPO Committee Report

If you have any questions or comments regarding the accessibility of this publication, please contact us at accessible@parl.gc.ca.

house of commons
HOUSE OF COMMONS
CHAMBRE DES COMMUNES
OTTAWA, CANADA
39th Parliament, 2nd Session 39e Législature, 2e Session
The Standing Committee on Fisheries and Oceans has the honour to present its Le Comité permanent des pêches et des océans a l’honneur de présenter son
FIFTH REPORT CINQUIÈME RAPPORT
In accordance with its mandate under Standing Order 108 (2) and the motion adopted by the Committee on Monday, December 3, 2007, the Committee studied the issue of the condition of the eelgrass beds in James Bay.Conformément au mandat que lui confère l’article 108 (2) du Règlement et à la motion adoptée par le Comité le lundi 3 décembre 2007, le Comité a étudié la question de l'état des herbiers à zostères de la baie James.
On March 4, 2008, the House of Commons Standing Committee on Fisheries and Oceans (the Committee) met to begin its study on the status of the eelgrass beds in James Bay. The Committee undertook this study at the request of the Chisasibi Cree Nation from the James Bay region of Quebec. As well as hearing representatives from the Chisasibi Cree nation, the Committee heard from officials and scientists from the federal departments of the Environment and Fisheries and Oceans. The Committee agrees to report the following:Le 4 mars 2008, le Comité permanent des pêches et des océans de la Chambre des Communes (le Comité) se réunissait pour amorcer son étude de l'état des herbiers à zostères de la baie James. Le Comité a entrepris cette étude à la demande de la nation crie de Chisasibi de la région de la baie James au Québec. En plus d’entendre les représentants de la nation crie de Chisasibi, le Comité a entendu des fonctionnaires et des scientifiques des ministères fédéraux de l’Environnement et des Pêches et des Océans. Le Comité convient de faire rapport de ce qui suit :
Eelgrass (Zostera marina) is a perennial aquatic herb found on every seacoast in the northern hemisphere. In Canada, it can be found on all three coasts. According to scientific witnesses heard by the Committee, eelgrass occurs in large beds in shallow, relatively warm, sheltered coastal waters of James Bay, particularly in the areas of fine sediments, low tidal range, and moderate to high salinity. This habitat provides shelter for many small fish and invertebrates. Eelgrass is also an important food source for migrating and wintering waterfowl, and the Canada goose (Branta canadensis) and the brant (Branta bernicla) in particular. The presence or absence of eelgrass depends on a narrow range of conditions. Low salinity or high temperatures can make this species vulnerable to illnesses. As well, if the current is too strong, it uncovers the rhizomes and uproots individual plants. Eelgrass habitat is thus both sensitive and important to coastal ecosystems.La zostère marine (Zostera marina) est une plante herbacée aquatique vivace que l’on retrouve sur tous les rivages marins de l’hémisphère boréal. Au Canada, on trouve cette plante sur les rives des trois côtes. Selon les témoins scientifiques entendus par le Comité, on retrouve la zostère dans de grands herbiers dans des eaux peu profondes relativement chaudes et abritées le long de la côte de la baie James, tout particulièrement là où on trouve des sédiments fins, des marées peu prononcées et une salinité moyenne ou élevée. Cet habitat abrite plusieurs espèces de petits poissons et d'invertébrés. La zostère constitue aussi une source de nourriture importante de la sauvagine en migration ou en hivernage, particulièrement la bernache du Canada (Branta canadensis) et la bernache cravant (Branta bernicla). La présence ou l’absence de la zostère dépend d’un éventail étroit de conditions. Une faible salinité ou une température élevée peut rendre cette espèce susceptible aux maladies. Aussi, les courants trop forts exposeront les rhizomes et déracineront les plantes individuelles. L’habitat de la zostère est donc à la fois sensible et important pour les écosystèmes littoraux.
The 250 km2 of eelgrass in James Bay, a good proportion of it within the territory of the Chisasibi Cree nation, was apparently in good health in the 1970. However, the eelgrass has been in decline since the 1990s. Witnesses from the Cree nation told us that the disappearance of this plant would have serious repercussions in their territory. They link the decline in eelgrass on the James Bay coast and the observed decline in geese to global warming, the drop in salinity in the bay, and the increase in the winter flows of the La Grande Rivière. These issues involve a number of jurisdictions, including those of the federal government, the provinces of Quebec, Ontario and Manitoba, and the Nunavut Territory.Les 250 km2 d’herbiers à zostères de la baie James, dont une bonne proportion était située sur le territoire de la nation crie de Chisasibi, étaient en apparente bonne santé dans les années 1970. La zostère est toutefois en déclin depuis les années 1990. Les témoins de la nation crie nous ont dit que la disparition de cette plante causerait un bouleversement considérable dans leur territoire. Ils associent la baisse de la zostère sur la côte de la baie James et le déclin observé des bernaches dans la même région au réchauffement climatique, à la baisse de la salinité dans la baie, et à l’augmentation des débits hivernaux de la rivière La Grande. Ces questions touchent plusieurs compétences, dont celles du gouvernement fédéral, des provinces du Québec, de l’Ontario et du Manitoba, ainsi que du territoire du Nunavut.
The Committee thus recommends that the federal government, in cooperation with the provinces and territories, conduct in-depth research into the effect of environmental changes on the eelgrass beds of James Bay. In addition, the federal government must establish, within its jurisdiction, a program of research and large-scale monitoring of the ecosystems of James and Hudson bays. It is essential that the various aboriginal communities involved participate in the research and monitoring, so as to incorporate traditional knowledge and local know-how.Ainsi, le Comité recommande que le gouvernement fédéral, de concert avec les provinces et les territoires, mène des recherches approfondies sur les effets des changements environnementaux sur l’état des herbiers à zostères de la baie James. De surcroit, le gouvernement fédéral devra, à l’intérieur de son champ de compétence, mettre en place un programme de recherche et de suivi à grande échelle sur les écosystèmes des baies James et d’Hudson. Il est essentiel que les différentes communautés autochtones concernées participent à ces travaux de recherche et de suivi, de façon à y intégrer le savoir traditionnel et l’expertise du milieu.
Pursuant to Standing Order 109, the Committee requests that the Government table a comprehensive response to this report. Conformément à l’article 109 du Règlement, le Comité demande au gouvernement de déposer une réponse globale au présent rapport.
A copy of the relevant Minutes of Proceedings (Meetings Nos 16, 35 and 41) is tabled. Un exemplaire des Procès-verbaux pertinents (séances nos 16, 35 et 41) est déposé.
Respectfully submitted, Respectueusement soumis,
Le président,



FABIAN MANNING
Chair