Comité
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 973
Voir le profil de Susan Truppe
PCC (ON)
Merci, madame la présidente.
Madame la ministre, je vous souhaite la bienvenue ainsi qu'à vos collaboratrices. Je vous remercie de votre présence. Je sais que vous êtes toutes très occupées. Je vous suis donc très reconnaissante d'avoir pris le temps de venir. Nous sommes certainement enchantés de vous avoir ici. Je sais que vous êtes vraiment enthousiaste au sujet de votre portefeuille et que vous travaillez très fort pour appuyer les femmes et les filles grâce aux nombreux projets que vous avez lancés. Ces deux dernières années, vous avez pris plus d'initiatives qu'il n'y en a eu pendant une très longue période. Je vous en félicite, ainsi que votre équipe.
Je voudrais citer Isabelle Hudon, chef de la direction au Québec et vice-présidente principale, Solutions clients, à la Financière Sun Life. Elle a dit:
Depuis longtemps, j'ai pris l'engagement personnel d'aider les femmes à atteindre leurs objectifs et à réaliser leur potentiel. Ce n'est pas seulement bon pour les femmes, c'est aussi sensé. Je suis heureuse de constater que le gouvernement du Canada collabore avec le secteur privé pour soutenir l'avancement des femmes grâce au programme Mon expérience, sa réussite.
Elle a ajouté que le parrainage et le mentorat sont deux importants moyens distincts pouvant permettre à tous de s'engager à aider les femmes à réussir.
J'espère que vous pouvez prendre quelques instants pour nous parler de la campagne Mon expérience, sa réussite que vous avez lancée le 16 avril. Pouvez-vous nous donner un aperçu des énormes avantages que le mentorat peut avoir aussi bien pour le mentor que pour sa protégée? Lorsque je participe à des tables rondes — je sais que vous y participez aussi —, la question du mentorat revient toujours sur le tapis. Je suis vraiment heureuse que vous ayez lancé ce programme. Ce serait parfait si vous pouviez nous l'expliquer.
Voir le profil de Susan Truppe
PCC (ON)
Je vous remercie.
J'allais vous demander si vous aviez suffisamment de cartes, mais vous avez déjà répondu à la question. C'est vraiment parfait si tous les membres du comité ont leur propre carte leur permettant de s'inscrire.
Je suis heureuse d'apprendre que notre gouvernement a pris des mesures pour accroître la représentation des femmes au sein des conseils d'administration. Par exemple, le Plan d'action économique 2012 avait annoncé la création d'un conseil consultatif composé de chefs de file des secteurs privé et public afin de promouvoir la participation des femmes aux conseils d'administration d'entreprise. De plus, en juin 2014, le conseil consultatif a publié son rapport final qui comprenait 11 recommandations adressées aux secteurs privé et public, dont une recommandation fixant un objectif de 30 %, à atteindre d'ici 2019, pour le taux de représentation des femmes dans des postes de direction. Pouvez-vous nous en dire davantage sur le conseil consultatif?
Le conseil a en outre exprimé son appui à l'approche « se conformer ou s'expliquer » à l'égard de la composition sexiste des conseils d'administration. Dans quelle mesure cette approche favorise-t-elle les femmes? Comment fonctionne-t-elle?
Voir le profil de Susan Truppe
PCC (ON)
Oui, nous aurons le temps.
Voir le profil de Susan Truppe
PCC (ON)
Je vous remercie.
J’aimerais souhaiter la bienvenue à tous. Je pense que c’est le groupe le plus nombreux que nous ayons jamais eu ici depuis que nous avons entamé cette étude. Merci également d’avoir accepté de reporter votre témoignage à cette semaine et de votre compréhension.
Je crois que je vais commencer par Irving Shipbuilding et Women Unlimited. Tous ces exposés étaient très intéressants, et sept minutes, ça passe vraiment vite.
Je crois que je vais commencer par Anna. D’abord, je veux vous dire que le centre d’excellence semble être un établissement fantastique. Félicitations! On voit que c’est un très bon point de départ pour la participation des femmes.
Vous avez dit, je crois, qu’il y a 4 % de femmes dans les chantiers maritimes. Je me demande simplement s’il y a des plans en dehors du centre d’excellence. Comment faites-vous pour faire savoir que ce sont de bons emplois, très bien rémunérés?
Voir le profil de Susan Truppe
PCC (ON)
Merci.
Doreen, j’ai quelques questions pour vous.
Vous avez parlé de financement par le biais de la Condition féminine pour accroître la prospérité. Combien avez-vous obtenu et pour combien de temps? Est-ce déjà en cours ou est-ce que vous venez de le recevoir?
Voir le profil de Susan Truppe
PCC (ON)
Vous parliez du programme d’exploration de carrière, et, si j’ai bien compris, c’est un projet de 14 semaines au centre d’excellence, ensuite elles vont au collège. Est-ce que c’est pour un an ou deux ans?
Voir le profil de Susan Truppe
PCC (ON)
C’est formidable que les deux entreprises aient décidé de payer la différence, les outils, et tout le nécessaire. C’est vraiment très bien de leur part.
Voir le profil de Susan Truppe
PCC (ON)
Quand j’ai été l’hôte de certaines tables rondes dans certaines régions du Canada, je me souviens que c’était un sujet important. Quelqu’un a dit, et c’est peut-être ici, que c’est d’abord une question d’éducation. Les conseillers en orientation et les parents ne leur en parlent pas tellement. C’est énorme, et elles sont très bien payées. Aux tables, je n’en revenais pas des salaires dont elles parlaient. Plus il y en aura, mieux ça vaudra.
Je crois aussi, Doreen, que vous avez dit que, depuis 2005, 570 femmes ont terminé le cours, soit 94 %. Combien parmi elles, s’il y a même des statistiques à ce sujet, ont obtenu un emploi par la suite?
Voir le profil de Susan Truppe
PCC (ON)
Quant aux autres, elles finissent simplement par faire autre chose ou peut-être n’étaient-elles pas vraiment intéressées.
Voir le profil de Susan Truppe
PCC (ON)
Je vous remercie.
Je m’adresse maintenant à Tammy, de la Canadian Association of Women in Construction.
Y a-t-il une organisation de Women in Construction à London en Ontario? Je pense que oui. Le savez-vous?
Voir le profil de Susan Truppe
PCC (ON)
D’accord.
Je me rappelle avoir lu un gros document sur elles, et je voulais les rencontrer. Je n’en ai pas eu l’occasion.
Je crois que vous avez également dit que vous avez du financement de Condition féminine. Combien avez-vous obtenu et pour combien de temps? Est-ce déjà en cours aussi pour vous?
Voir le profil de Susan Truppe
PCC (ON)
Voir le profil de Susan Truppe
PCC (ON)
D’accord, très bien.
Vous avez dit qu’il y a 11 % de femmes dans la construction, et j’aimerais simplement savoir comment vous faites savoir que ce sont d’excellents emplois, très bien rémunérés.
Voir le profil de Susan Truppe
PCC (ON)
Voir le profil de Susan Truppe
PCC (ON)
Je tiens à souhaiter la bienvenue à tout le monde. Vos exposés étaient excellents. C'est toujours très utile de pouvoir compter sur votre expertise, parce que, vous savez, c'est la raison pour laquelle nous sommes ici: c'est vous qui savez ce qui se passe sur le terrain.
J'ai des questions pour vous tous, mais j'ai seulement sept minutes. Je vais commencer par Nancy.
Nancy, vous avez parlé de mentorat, et nous avons constaté que le mentorat est très important dans presque tout ce que l'on fait avec les femmes et les filles. Lorsque j'ai animé des tables rondes d'entrepreneurs, les participants mentionnaient toujours le mentorat, et lorsque j'ai animé des tables rondes sur les métiers spécialisés, il était là aussi toujours question de mentorat.
Deux ou trois d'entre vous ont mentionné qu'il faut interagir avec les filles à un âge précoce. Si je me rappelle bien, lorsque j'ai commencé les tables rondes, on parlait de joindre les filles en secondaires 3 et 4, afin qu'elles puissent faire des choix éclairés. Puis, lorsque nous avons terminé les tables rondes, ce n'était plus assez tôt, et il fallait le faire en sixième année et en première et en deuxième année du secondaire afin qu'elles sachent ce qu'elles aiment et qu'elles puissent suivre les bons cours au secondaire pour ensuite choisir les métiers spécialisés.
Vous avez souligné le fait qu'il y a un assez grand pourcentage de femmes qui quittent le domaine après la première année. Avez-vous une suggestion de ce que nous pourrions faire pour qu'elles ne décrochent pas aussi rapidement?
Résultats : 1 - 15 de 973 | Page : 1 de 65

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes