Comité
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 14 de 14
Voir le profil de Phil McColeman
PCC (ON)
Merci, monsieur le ministre, d'être venu nous rencontrer aujourd'hui.
Comme vous le savez, le Budget principal des dépenses a été déposé. J'aimerais savoir si vous seriez prêt à prendre l'engagement de revenir pour en discuter avec nous.
Voir le profil de Phil McColeman
PCC (ON)
J'aimerais que vous vous engagiez à revenir pour discuter avec nous du Budget principal des dépenses.
Voir le profil de Phil McColeman
PCC (ON)
Bien. Je vais interpréter cette réponse comme un « peut-être ».
Comme vous le savez, et vous l'avez d'ailleurs évoqué dans votre exposé, l'arriéré des demandes de prestations d'invalidité des vétérans, selon les chiffres que nous avons, s'établit à 44 000.
Combien de temps ces 44 000 vétérans devront-ils patienter en moyenne?
Voir le profil de Phil McColeman
PCC (ON)
Merci pour cette réponse.
Comme vous le savez aussi, l'arriéré a commencé à devenir réellement préoccupant en 2017.
Beaucoup d'anciens combattants qui nous regardent aujourd'hui ont aussi assisté à un vote tenu à la Chambre des communes le 25 septembre 2018. Ce vote a eu lieu après qu'il a été révélé que Christopher Garnier, qui n'était pas un vétéran, mais un civil qui a assassiné Catherine Campbell à Truro, en Nouvelle-Écosse, et qui a été condamné par une cour de justice non seulement pour l'avoir tuée sauvagement, mais également pour avoir abandonné son corps dans un bac sous un pont, recevait des prestations parce que son père était un vétéran. Nous avons demandé à la Chambre de voter sur l'opportunité de verser ces prestations à un meurtrier condamné.
Soit dit en passant, Catherine avait 31 ans. Elle était policière et pompière volontaire. Elle et sa famille ont été des sources d'inspiration pour moi pendant des années. Nous venons de perdre son père, qui a quitté notre monde en sachant que l'homme qui a sauvagement assassiné sa fille, qui l'a étranglée, reçoit des prestations destinées aux vétérans. Pour un membre du gouvernement... Le vote est allé en faveur du maintien des prestations à M. Garnier.
Est-ce que le ministère des Anciens Combattants du Canada continue de verser des avantages financiers à M. Garnier?
Voir le profil de Phil McColeman
PCC (ON)
Je serai absolument ravi de reformuler ma question pour mon collègue, qui a d'ailleurs voté pour le maintien des prestations versées à M. Garnier, l'assassin condamné de Catherine Campbell.
Voir le profil de Phil McColeman
PCC (ON)
Permettez-moi de terminer, monsieur le président. Je suis en train de la reformuler.
Voir le profil de Phil McColeman
PCC (ON)
Monsieur le président, je m'adresse au témoin par votre intermédiaire... Le Budget supplémentaire des dépenses affecte des sommes provenant du Trésor aux programmes d'Anciens Combattants Canada, dont celui qui verse des prestations à M. Garnier, du moins à notre connaissance. C'est le lien entre ma question et le Budget supplémentaire des dépenses.
Ma question au ministre est la suivante: est-ce que M. Garnier continue de recevoir des prestations alors qu'il purge une peine d'emprisonnement pour le meurtre de Catherine Campbell?
Voir le profil de Phil McColeman
PCC (ON)
J'aimerais connaître la date à laquelle les versements ont cessé parce que, au 25 septembre 2018, il recevait des prestations. Puis-je adresser ma question au sous-ministre? À quelle date M. Garnier a-t-il cessé de recevoir des prestations pour les vétérans?
Voir le profil de Phil McColeman
PCC (ON)
Il ne me reste que 30 secondes. Rapidement, selon les commentaires qui ont suivi la question précédente, vous avez modélisé les ressources qui seraient nécessaires pour réduire l'arriéré. Votre modélisation a été faite en fonction d'un nombre réduit. Avez-vous modélisé comme s'il allait y avoir un nombre accru? Si la réponse est non, pourquoi ne l'avez-vous pas fait? C'est ma première question. Franchement, cela nous apparaît comme un parfait exemple de mauvaise gestion.
Il y a deux ans, nous étions ici à vous écouter nous dire que vous aviez un plan pour réduire cet arriéré. En réalité, rien ne s'est produit. Dans un souci de saine gestion, vous modélisez, alors pourquoi ne pas le faire dans les deux sens?
Voir le profil de Phil McColeman
PCC (ON)
Je vous remercie, général.
C'était beaucoup mieux que les salades que le ministre nous a débitées et, franchement, que certains autres discours. Mon collègue a dit que s'il s'agit du point le plus important à l'ordre du jour du ministre, alors des mesures devraient être prises.
Le plus décevant, honnêtement, c'est d'avoir assisté ici à l'histoire de ce dossier particulier. Cela remonte à 2017, date à laquelle le problème a vraiment été reconnu pour la première fois. Il nous a fallu trois années complètes. Nous sommes en 2020. D'autres personnes haut placées dans votre équipe de direction nous avaient promis que nous aurions un plan. C'était en 2017.
Comme mon collègue l'a dit, nous avons la responsabilité, comme opposition officielle, ici au Comité, de ne pas poser les questions faciles, mais les questions difficiles. Je sais que vous connaissez la dynamique de ce que nous sommes chargés de faire comme parlementaires.
Je regarde trois ans en arrière et je pense aux raisons pour lesquelles les promesses n'ont pas été tenues pendant cette période. Depuis combien d'années êtes-vous à la barre, monsieur?
Voir le profil de Phil McColeman
PCC (ON)
Cela remonte à l'époque où l'un de mes collègues — mon bon ami — était ministre. Je me demande si vous pouvez nous donner simplement une idée générale des raisons pour lesquelles nous avons attendu aussi longtemps.
Résultats : 1 - 14 de 14

Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes