Hansard
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 15 of 67
View Lindsay Mathyssen Profile
NDP (ON)
View Lindsay Mathyssen Profile
2020-07-21 10:08 [p.2651]
Expand
moved for leave to introduce Bill C-244, An Act to amend the Canadian Navigable Waters Act (North Thames River, Middle Thames River and Thames River).
She said: Mr. Speaker, it is my pleasure to reintroduce this bill to amend the Navigable Waters Act in order to ensure the integrity of the Thames River. The Thames River stretches 273 kilometres, extending from southwestern Ontario to Lake St. Clair. It flows past many communities, including, of course, the city of London.
The Thames is the only major river in Canada with the majority of its watershed within the Carolinian life zone. This region is recognized as one of the most biologically significant and diverse regions in Canada, with more 2,200 species of vascular plants identified, including the only two locations of the wood poppy in Canada. The Thames also contains the largest diversity of clams, the threatened eastern spiny softshell turtle and one of the most diverse fish communities in Canada.
In 2000, the Canadian heritage rivers system named the Thames River a designated heritage river. Its existence is a crucial part of our heritage and it must be protected.
The bill, which would amend the Navigable Waters Act, was first introduced in 2013 by my predecessor, but was ignored by the government of the day. During the 2015 election, the Liberals promised the Canadian people that they would prioritize the amendment to the Navigable Waters Act. Today, I am calling upon the government once again to keep its word, protect the Thames River and support my bill.
demande à présenter le projet de loi C-244, Loi modifiant la Loi sur les eaux navigables canadiennes (rivière North Thames, rivière Middle Thames et rivière Thames).
— Monsieur le Président, je suis heureuse de présenter à nouveau ce projet de loi, qui vise à modifier la Loi sur les eaux navigables afin d'assurer l'intégrité de la rivière Thames. Cette rivière parcourt 273 kilomètres depuis le Sud-Ouest de l'Ontario jusqu'au lac Sainte-Claire. Chemin faisant, elle longe de nombreuses collectivités dont, bien entendu, la ville de London.
La rivière Thames est la seule rivière d'importance au Canada dont la majeure partie du bassin versant se trouve dans la zone biologique carolinienne. Cette région est reconnue comme l'une des plus importantes et diversifiées sur le plan biologique au Canada. On y a répertorié plus de 2 200 espèces de plantes vasculaires, et on y retrouve les deux seuls endroits au pays où pousse le stylophore à deux feuilles. La rivière Thames abrite également la plus grande variété de moules, la tortue-molle à épines, une espèce menacée, et parmi les communautés de poissons les plus diversifiées au Canada.
En 2000, le Réseau des rivières du patrimoine canadien a désigné la rivière Thames rivière du patrimoine. Son existence fait partie intégrante de notre patrimoine et il faut la protéger.
Ce projet de loi, qui vise à modifier la Loi sur les eaux navigables, a été présenté pour la première fois en 2013 par ma prédécesseure, mais le gouvernement de l'époque n'en a pas tenu compte. Pendant la campagne électorale de 2015, les libéraux ont promis aux Canadiens qu'ils feraient de la modification de la Loi sur la protection de la navigation une priorité. Aujourd'hui, j'invite encore une fois le gouvernement à tenir parole, à protéger la rivière Thames et à appuyer mon projet de loi.
Collapse
View Lindsay Mathyssen Profile
NDP (ON)
View Lindsay Mathyssen Profile
2020-07-21 10:10 [p.2651]
Expand
moved for leave to introduce Bill C-245, An Act respecting the development of a national strategy in relation to fresh water.
She said: Mr. Speaker, there definitely is a theme today for me as I rise to introduce my second bill.
This bill comes after consultations with local environmentalists, conservation authorities and members from the Oneida Nation of the Thames. It calls on the government to commit to a national freshwater strategy.
The Thames River runs through my riding of London—Fanshawe, but we also are so fortunate to have several wetlands and environmentally significant areas such as Meadowlily Woods, Pottersburg Valley and Westminster Ponds. These areas are home to an incredible number of birds, wildlife and vegetation. Of course, we are influenced by the beauty of the Great Lakes, which provides all our communities with environmental benefits that deserve targeted protection and sustainable planning.
It has been well over 20 years since the government established a policy on fresh water, and environmental conditions have certainly changed since 1987. While Canada has seemingly abundant freshwater resources, very little of it is actually renewable. We need a modernized national freshwater strategy.
The protection of our fresh water is vital. Whether for tourism, agriculture, recreational use, health or household needs, the health of our water is instrumental to our regions and our country's sustained growth, environmental stability and safety.
I hope I can count on all-party support for the bill to protect our fresh water for generations to come.
demande à présenter le projet de loi C-245, Loi concernant l’élaboration d’une stratégie nationale relative à l’eau douce.
— Monsieur le Président, de toute évidence, un thème ressort aujourd'hui pour moi au moment où je m'apprête à présenter un deuxième projet de loi.
Cette mesure législative, fruit de consultations locales avec des environnementalistes, des organismes de conservation et des membres de la Nation des Oneidas de la Thames, demande au gouvernement d'élaborer une stratégie nationale relative à l'eau douce.
La rivière Thames traverse ma circonscription, London—Fanshawe, où nous avons également la chance d'avoir plusieurs terres humides et des zones d'intérêt sur le plan environnemental, notamment Meadowlily Woods, Pottersburg Valley et Westminster Ponds. Ces zones abritent une abondance d'oiseaux, d'animaux sauvages et de végétaux. Il va sans dire que nous profitons de la beauté des Grands Lacs qui procurent à l'ensemble des collectivités de la région des avantages sur le plan environnemental qui méritent une protection ciblée et une planification durable.
Il y a plus de 20 ans que le gouvernement a mis en place une politique sur l'eau douce, mais les conditions environnementales ont changé radicalement depuis 1987. Bien que les ressources en eau douce du Canada semblent abondantes, très peu d'entre elles sont en fait renouvelables. Il faut moderniser la stratégie nationale relative à l'eau douce.
Il est vital d'assurer la protection de l'eau douce. Que ce soit pour le tourisme, l'agriculture, les loisirs, la santé ou les besoins des ménages, la salubrité de l'eau est essentielle à la croissance soutenue et à la stabilité environnementale de nos régions et du pays ainsi qu'à la sécurité de la population.
J'espère que tous les partis appuieront cette mesure visant à protéger l'eau douce pour les générations à venir.
Collapse
View Pablo Rodriguez Profile
Lib. (QC)
View Pablo Rodriguez Profile
2020-07-20 12:06 [p.2581]
Expand
Mr. Speaker, there have been discussions among the parties and if you seek it, I think you will find unanimous consent to adopt the follow motion.
I move:
That, notwithstanding any standing order, special order or usual practice of the House,
(a) a bill in the name of the Minister of Finance, entitled An Act respecting further COVID-19 measures, be deemed to have been introduced and read a first time and ordered for consideration at second reading later this day and on Tuesday, July 21, 2020;
(b) at 3:00pm on Tuesday, July 21, 2020, or when no member rises to speak, whichever is earlier, the Speaker shall interrupt the proceedings and put without further debate or amendment all questions necessary to dispose of the second reading stage of the bill, provided that, if a recorded division is requested, it shall not be deferred;
(c) if the bill is adopted at second reading, it shall be referred to a committee of the whole, deemed considered in committee of the whole, deemed reported without amendment, deemed concurred in at report stage, and deemed read a third time and passed;
(d) when the bill has been read a third time and passed, the House shall adjourn until Wednesday, July 22, 2020, pursuant to the order made on Tuesday, May 26, 2020;
(e) the Standing Committee on Public Safety and National Security and the Special Committee on Canada-China Relations be added to the list of committees in paragraph (e) of the order made on Tuesday, May 26, 2020; and
(f) the application of Standing Orders 15 and 17 be suspended until Monday, September 21, 2020.
Monsieur le Président, il y a eu des discussions entre les partis, et je pense que vous constaterez qu'il y a consentement unanime à l'égard de cette motion.
Je propose:
Que, nonobstant tout article du Règlement, ordre spécial ou usage habituel de la Chambre:
a) un projet de loi au nom du ministre des Finances intitulé Loi concernant des mesures supplémentaires liées à la COVID-19, soit réputé déposé et lu une première fois et que l'étude à l'étape de la deuxième lecture en soit fixée à plus tard aujourd'hui et au mardi 21 juillet 2020;
b) à 15 h le mardi 21 juillet 2020 ou lorsque plus aucun député ne se lèvera pour prendre la parole, selon la première éventualité, la présidence interrompe les délibérations et mette aux voix, sans plus ample débat ni amendement, toute question nécessaire pour disposer de l'étape de la deuxième lecture du projet de loi, pourvu que, si un vote par appel nominal est demandé, il ne soit pas différé;
c) si le projet de loi est adopté à l'étape de la deuxième lecture, il soit réputé renvoyé à un comité plénier, réputé étudié en comité plénier, réputé avoir fait l'objet d'un rapport sans amendement, réputé adopté à l'étape du rapport et réputé lu une troisième fois et adopté;
d) lorsque le projet de loi a été lu une troisième fois et adopté, la Chambre s'ajourne jusqu'au mercredi 22 juillet 2020, conformément à l'ordre adopté le mardi 26 mai 2020;
e) le Comité permanent de la sécurité publique et nationale et le Comité spécial sur les relations sino-canadiennes soient ajoutés à la liste des comités visés au paragraphe e) de l’ordre adopté le mardi 26 mai 2020;
f) l’application des articles 15 et 17 du Règlement soit suspendue jusqu’au lundi 21 septembre 2020.
Collapse
View Anthony Rota Profile
Lib. (ON)
View Anthony Rota Profile
2020-07-20 12:08 [p.2581]
Expand
Does the hon. minister have the unanimous consent of the House to move the motion?
Some hon. members: Agreed.
The Speaker: The House has heard the terms of the motion. Is it the pleasure of the House to adopt the motion?
Some hon. members: Agreed.
The Speaker: The hon. Leader of the Opposition.
Le ministre a-t-il le consentement unanime de la Chambre pour présenter la motion?
Des voix: D'accord.
Le Président: La Chambre a entendu l'énoncé de la motion. Plaît-il à la Chambre d'adopter la motion?
Des voix: D'accord.
Le chef de l'opposition a la parole.
Collapse
View Alexis Brunelle-Duceppe Profile
BQ (QC)
View Alexis Brunelle-Duceppe Profile
2020-07-20 15:06 [p.2611]
Expand
moved for leave to introduce Bill C-243, An Act to amend the Payment Card Networks Act (credit card acceptance fees).
He said: Mr. Speaker, who do we work for? The answer is simple. We work for the people, including those who run a business. I point that out because SMEs are relying more than ever on credit card companies, especially during COVID, without being able to do anything about it. I invite all my hon. colleagues to join me in giving business owners in Quebec and the provinces a fighting chance long-term. The purpose of this bill is to regulate interchange fees, which for far too long have been negotiated behind closed doors at the banks.
My hon. colleagues have to ask themselves who they work for. In answering that question, they will come to the conclusion that this bill is fair and will serve the people who trusted us to speak for them.
demande à présenter le projet de loi C-243, Loi modifiant la Loi sur les réseaux de cartes de paiement (frais d’acceptation de carte de crédit).
— Monsieur le Président, pour qui travaillons-nous? La réponse est simple, c'est pour les citoyennes et les citoyens, dont ceux qui exploitent une entreprise. Je le souligne, car les PME dépendent plus que jamais des compagnies de carte de crédit — surtout en temps de COVID — sans pouvoir y faire quoi que ce soit. J'invite tous mes honorables collègues à unir leur voix à la mienne pour que l'on donne durablement une chance aux entrepreneurs du Québec et des provinces. Ce projet de loi a pour objectif de réglementer les frais d'interchange, qui sont négociés depuis trop longtemps derrière les portes closes des banques.
Mes honorables collègues doivent se demander pour qui ils travaillent. En répondant à cette question, ils concluront que ce projet de loi est juste et qu'il servira les citoyennes et les citoyens qui nous ont confié leur voix.
Collapse
View Jean-Yves Duclos Profile
Lib. (QC)
View Jean-Yves Duclos Profile
2020-06-17 19:08 [p.2529]
Expand
moved that Bill C-18, An Act for granting to Her Majesty certain sums of money for the federal public administration for the fiscal year ending March 31, 2021, be now read the first time and printed.
propose que le projet de loi C-18, Loi portant octroi à Sa Majesté de crédits pour l'administration publique fédérale pendant l'exercice se terminant le 31 mars 2021, soit maintenant lu une première fois et imprimé.
Collapse
View Jean-Yves Duclos Profile
Lib. (QC)
View Jean-Yves Duclos Profile
2020-06-17 19:15 [p.2531]
Expand
moved for leave to introduce Bill C-19, An Act for granting to Her Majesty certain sums of money for the federal public administration for the fiscal year ending March 31, 2021.
demande à présenter le projet de loi C-19, Loi portant octroi à Sa Majesté de crédits pour l'administration publique fédérale pendant l'exercice se terminant le 31 mars 2021.
Collapse
View Carla Qualtrough Profile
Lib. (BC)
View Carla Qualtrough Profile
2020-06-10 14:37 [p.2485]
Expand
moved for leave to introduce Bill C-17, An Act respecting additional COVID-19 measures.
demande à présenter le projet de loi C-17, Loi concernant certaines mesures additionnelles liées à la COVID-19
Collapse
View Marie-Claude Bibeau Profile
Lib. (QC)
View Marie-Claude Bibeau Profile
2020-05-13 14:41 [p.2281]
Expand
moved for leave to introduce Bill C-16, An Act to amend the Canadian Dairy Commission Act.
demande à présenter le projet de loi C-16, Loi modifiant la Loi sur la Commission canadienne du lait.
Collapse
View Carla Qualtrough Profile
Lib. (BC)
View Carla Qualtrough Profile
2020-04-29 14:40 [p.2243]
Expand
moved for leave to introduce Bill C-15, An Act respecting Canada emergency student benefits (coronavirus disease 2019).
demande à présenter le projet de loi C-15, Loi concernant la prestation canadienne d'urgence pour étudiants (maladie à coronavirus 2019).
Collapse
View Claude DeBellefeuille Profile
BQ (QC)
View Claude DeBellefeuille Profile
2020-04-20 15:32 [p.2199]
Expand
moved for leave to introduce Bill C-242, An Act to amend the Employment Insurance Act (illness, injury or quarantine).
She said: Mr. Speaker, I am very proud to table the bill to amend the Employment Insurance Act with regard to illness, injury or quarantine.
On February 19, the House of Commons unanimously voted in favour of a motion calling on the government to increase the special employment insurance sickness benefits from 15 weeks to 50 weeks in order to support people with serious illnesses, such as cancer.
In light of the current crisis, I fervently hope that the government will support the amendment proposed by the Bloc Québécois and the member for Salaberry—Suroît to help sick workers suffering from serious illnesses.
demande à présenter le projet de loi C-242, Loi modifiant la Loi sur l’assurance-emploi (maladie, blessure ou mise en quarantaine).
— Monsieur le Président, je suis très fière de déposer le projet de loi modifiant la Loi sur l'assurance-emploi en matière de maladie, blessure ou mise en quarantaine.
La Chambre des communes s'est prononcée par un vote majoritaire, le 19 février, en faveur d'une motion demandant au gouvernement de faire passer les prestations spéciales de maladie de l'assurance-emploi de 15 à 50 semaines afin de soutenir les personnes atteintes de maladies graves, notamment le cancer.
Considérant la crise que nous vivons, j'espère de tout cœur que le gouvernement va se rallier à la modification proposée par le Bloc québécois et la députée de Salaberry—Suroît au profit des travailleurs malades et atteints de graves maladies.
Collapse
View Pablo Rodriguez Profile
Lib. (QC)
View Pablo Rodriguez Profile
2020-04-11 12:19 [p.2093]
Expand
We are gathered here during a time of grave concern because of the COVID-19 pandemic. Canada and the entire world are going through a crisis that none of us anticipated.
Today, as members of Parliament, we are delivering a clear and unified message to Canadians that we will not let them down, we will not forget them and we will support them in this time of crisis.
Therefore, I believe that if you seek it, you will find unanimous consent for the following motion.
I move:
That, notwithstanding any standing order, special order or usual practice of the House:
(a) the application of Standing Orders 15, 17 and 56.1 be suspended for the current sitting;
(b) the government responses to petitions 431-00046 to 431-00123 be tabled immediately and that those to questions on the Order Paper numbered Q-260 to Q-308 and Q-310 to Q-368 be made into orders for return and that the said returns be tabled immediately;
(c) Tuesday, March 24, 2020, and this day shall not be considered as sitting days for the purposes of Standing Orders 34(1), 37(3), 51(1) and 110 and subsection 28(12) of the Conflict of Interest Code for Members of the House of Commons;
(d) a bill in the name of the Minister of Finance, entitled A second Act respecting certain measures in response to COVID-19, be deemed to have been introduced and read a first time and ordered for consideration at second reading later this day;
(e) Statements by Ministers be taken up immediately following the adoption of this order and that a member of the Green Party also be permitted to reply to the statement;
(f) following the responses to the ministerial statement, the House shall resolve itself into a committee of the whole to consider matters related to the COVID-19 pandemic for a period not exceeding two hours and provided that, during the proceedings of the committee, (i) the Speaker may preside, (ii) the Chair may preside from the Speaker’s chair, (iii) the Chair shall call members in a fashion consistent with the proportions observed during Oral Questions, (iv) no member shall be recognized for more than five minutes at a time which may be used for posing questions to a minister of the Crown or a parliamentary secretary acting on behalf of the minister, (v) members may be permitted to split their time with one or more members by so indicating to the Chair; and at the conclusion of the time provided for the proceedings, or when no member rises to speak, whichever is earlier, the committee shall rise;
(g) when the committee of the whole rises, the House shall begin debate on the motion for second reading of the bill referred to in paragraph (d); a member of each recognized party and a member of the Green Party may speak to the said motion for not more than 20 minutes, followed by 10 minutes for questions and comments, provided that members may be permitted to split their time with another member; and, at the conclusion of the time provided for the debate or when no member rises to speak, whichever is earlier, all questions necessary to dispose of the second reading stage of the bill shall be put without further debate or amendment, provided that, if a recorded division is requested, it shall not be deferred and that, if the bill is adopted at second reading, it shall be referred to a committee of the whole; deemed considered in committee of the whole, deemed reported without amendment, deemed concurred in at report stage on division, and deemed read a third time and passed on division;
(h) when the bill referred to in paragraph (d) has been read the third time and passed, the House shall adjourn until Monday, April 20, 2020, provided that, for the purposes of any standing order, it shall be deemed adjourned pursuant to Standing Order 28, and, for greater certainty, the provisions of paragraphs (m) to (p) of the order adopted on Friday, March 13, 2020, and subparagraph (f)(ii) and paragraphs (i) to (m) of the order adopted on Tuesday, March 24, 2020, remain in effect;
(i) during the period the House stands adjourned, the House may be recalled, under the provisions of Standing Order 28(3), to consider measures to address the economic impact of COVID-19 and the impacts on the lives of Canadians;
(j) if, during the period the House stands adjourned pursuant to this order, the Speaker receives a notice from the House leaders of all four recognized parties indicating that it is in the public interest that the House remain adjourned until a future date or until future notice is given to the Speaker, the House will remain adjourned accordingly, provided that, in the event of the Speaker being unable to act owing to illness or other cause, the Deputy Speaker or either of the Assistant Deputy Speakers shall act in the Speaker’s stead for all the purposes of this paragraph;
(k) during the period the House stands adjourned pursuant to this order, any return, report or other paper required to be laid before the House in accordance with any act of Parliament, or in pursuance of any order of this House, may be deposited with the Clerk of the House, on any Wednesday provided that committee reports presented pursuant to an order of this House may be deposited at any time; such return, report or other paper shall be deposited electronically and shall be deemed for all purposes to have been presented to or laid before the House;
(l) during the period the House stands adjourned pursuant to this order, the Standing Committee on Health, the Standing Committee on Finance, the Standing Committee on Government Operations and Estimates, the Standing Committee on Human Resources, Skills and Social Development and the Status of Persons with Disabilities and the Standing Committee on Industry, Science and Technology may hold meetings for the sole purpose of receiving evidence related to the COVID-19 pandemic, provided that, at such meetings,
(i) committee members shall attend and witnesses shall participate via either videoconference or teleconference,
(ii) committee members attending by videoconference or teleconference shall be counted for the purposes of quorum,
(iii) proceedings shall be made available to the public via the House of Commons website,
(iv) notices of membership substitutions pursuant to Standing Order 114(2) may be filed with the clerk of each committee by email; and further provided that these committees (v) shall each meet at least once per week, unless the whips of all recognized parties agree not to hold a meeting, (vi) may each receive evidence which may otherwise exceed the committee’s mandate under Standing Order 108, (vii) shall meet within 48 hours of the receipt by email, by the clerk of the committee, of a request signed by any four members of the committee;
(m) the Standing Committee on Procedure and House Affairs be instructed to study ways in which members can fulfill their parliamentary duties while the House stands adjourned on account of public health concerns caused by the COVID-19 pandemic, including the temporary modification of certain procedures, sittings in alternate locations and technological solutions including a virtual Parliament, provided that (i) during the period the House stands adjourned pursuant to this order, the provisions applying to committees enumerated in paragraph (l) shall also apply to the committee, however, the committee may consider motions related to the adoption of a draft report in relation to this study, (ii) the committee be instructed to present a report no later than May 15, 2020, (iii) any report which is adopted pursuant to subparagraph (ii) may be deposited electronically with the Clerk of the House and shall then be deemed to have been duly presented to the House on that date;
(n) in addition to receiving evidence, the committees enumerated in paragraphs (l) and (m) of this order, while meeting by videoconference or teleconference, may also consider motions requesting or scheduling specific witnesses and these motions shall be decided by way of a recorded vote;
(o) for the purposes of committee meetings convened under paragraphs (l) and (m), priority for the use of House resources shall be given, in the following order, to (i) meetings of the Standing Committee on Health, (ii) meetings of the Standing Committee on Finance, (iii) meetings which are specified by the agreement of the whips of all recognized parties, (iv) all other meetings, in the order in which the meetings were convened;
(p) the House call on the Auditor General of Canada to conduct an audit of (i) the spending undertaken pursuant to the Public Health Events of National Concern Payments Act, (ii) the exercise of the provisions of the Financial Administration Act, and the Borrowing Authority Act enacted by Part 8 of the COVID-19 Emergency Response Act, and that the Auditor General report his findings to the House no later than June 1, 2021;
(q) the House call upon the government to take such measures as are necessary to ensure that the Auditor General has sufficient resources to conduct the work he has been asked by the House to do, including the audits called for in this order and the orders adopted on Wednesday, January 29, 2020, and Friday, March 13, 2020;
(r) the government implement measures without delay to address gaps in the Canada Emergency Response Benefit (CERB), or other programs, existing or proposed, to address the needs of seasonal workers, those who have exhausted their EI benefits, students, owner/operators, those who continue to receive a modest income from part-time work, royalties, and honoraria, and that, in addition, the government work to ensure essential workers who receive low wages will receive additional income support during this time of crisis, and commit that those who have applied in good faith for and received benefits through CERB or other programs to support them through this crisis will not be unjustly penalized;
(s) the government implement, in the short-term, support measures for Canadian small and medium-sized enterprises, which will be partially non-refundable, with the primary objective of maintaining jobs and reducing debt related to fixed costs, while maintaining access to liquidity in the form of loans; and
(t) the House note that the measures included in An Act to amend the Financial Administration Act (special warrant), the COVID-19 Emergency Response Act, and the bill referred to in paragraph (d) are for the purpose of dealing with the unique circumstances and the time period of the COVID-19 situation and recovery.
Nous sommes rassemblés ici pendant une période de grande inquiétude à cause de la pandémie de la COVID-19. Notre pays et la planète traversent une crise qu'aucun d'entre nous n’avait prévu.
Aujourd'hui, en tant que députés, nous disons clairement et tous ensemble aux Canadiens que nous n'allons pas les laisser tomber, que nous n'allons pas les oublier, que nous allons les soutenir pendant cette crise.
Par conséquent, je crois que vous constaterez qu'il y a consentement unanime à l'égard de la motion suivante.
Je propose donc:
Que, nonobstant tout article du Règlement, ordre spécial ou usage habituel de la Chambre:
a) l’application des articles 15, 17 et 56.1 du Règlement soit suspendue pour la séance actuelle;
b) les réponses du gouvernement aux pétitions 431-00046 à 431-00123 soient déposées immédiatement et que les réponses du gouvernement aux questions inscrites au Feuilleton numéros Q-260 à Q-308 et Q-310 à Q-368 soient transformées en ordre de dépôts et que les documents soient déposés immédiatement;
c) le mardi 24 mars 2020 et aujourd’hui ne soient pas considérés comme des jours de séance aux fins des articles 34(1), 37(3), 51(1) et 110 du Règlement et de l’article 28(12) du Code régissant les conflits d’intérêts des députés;
d) un projet de loi au nom du ministre des Finances, intitulé Loi no 2 concernant certaines mesures en réponse à la COVID-19, soit réputé déposé et lu une première fois, que l’étude à l’étape de la deuxième lecture en soit fixée à plus tard aujourd’hui;
e) les déclarations de ministres aient lieu immédiatement après l’adoption de cet ordre et qu’un député du Parti vert puisse également commenter la déclaration;
f) après les répliques à la déclaration ministérielle, la Chambre se forme en comité plénier pour examiner des questions reliées à la pandémie de la COVID-19 pendant au plus deux heures pourvu que, durant les délibérations du comité, (i) le Président puisse présider, (ii) la présidence puisse présider du fauteuil du Président de la Chambre, (iii) la présidence reconnaisse les députés, guidée par les proportions suivies pendant les questions orales; (iv) aucun député n’aura la parole pendant plus de cinq minutes à la fois pour que les députés puissent poser des questions à un ministre de la Couronne ou à un secrétaire parlementaire agissant au nom du ministre, (v) les députés puissent partager leur temps de parole avec un ou plusieurs députés en indiquant à la présidence qu'ils ont l'intention de procéder ainsi; à l’expiration du temps prévu pour le débat ou lorsque plus aucun député ne prendra la parole, selon la première éventualité, le comité lèvera la séance;
g) lorsque le comité plénier lèvera sa séance, la Chambre entamera le débat sur la motion portant deuxième lecture du projet de loi visé en d); un député de chaque parti reconnu et un député du Parti vert puissent prendre la parole sur ladite motion pendant au plus 20 minutes, suivies de 10 minutes pour les questions et observations, pourvu que les députés puissent partager leur temps de parole avec un autre député; à la fin de la période prévue pour ce débat ou lorsque plus aucun député ne se lèvera pour prendre la parole, selon la première éventualité, toute question nécessaire pour disposer de l’étape de la deuxième lecture soit mise aux voix sans plus ample débat ni amendement, pourvu que, si un vote par appel nominal est demandé, il ne soit pas différé, et que, si le projet de loi est adopté à l’étape de la deuxième lecture, il soit renvoyé à un comité plénier, réputé étudié en comité plénier, réputé avoir fait l’objet d’un rapport sans amendement, réputé adopté à l’étape du rapport et réputé lu une troisième fois et adopté;
h) lorsque le projet de loi visé en d) a été lu une troisième fois et adopté, la Chambre s’ajourne jusqu’au lundi 20 avril 2020 sous réserve que, pour l’application du Règlement, elle soit réputée ajournée conformément à l’article 28 du Règlement et, pour plus de certitude, que les dispositions des paragraphes m) à p) de l’ordre adopté le vendredi 13 mars 2020, et de l’alinéa f)(ii) et des paragraphes i) à m) de l’ordre adopté le mardi 24 mars 2020, restent en vigueur;
i) pendant la période où la Chambre est ajournée conformément à cet ordre, la Chambre puisse être rappelée, conformément à l’article 28(3) du Règlement, pour l’étude de mesures pour adresser les impacts économiques de la COVID-19 et les impacts sur la vie des Canadiennes et des Canadiens;
j) si, pendant la période où la Chambre est ajournée, le Président reçoit avis des leaders à la Chambre des quatre partis reconnus, qu’il est dans l’intérêt public que la Chambre demeure ajournée jusqu’à une date ultérieure ou jusqu’à ce qu’un nouvel avis soit donné au Président, la Chambre demeure ajournée en conséquence, pourvu que, dans l’éventualité où le Président est dans l’incapacité d’agir pour raison de maladie ou toute autre cause, le vice-président ou l’une ou l’autre des vice-présidentes adjointes soit chargé d’agir en son nom aux fins de ce paragraphe;
k) pendant la période où la Chambre est ajournée conformément à cet ordre, tout état, rapport ou autre document à déposer devant la Chambre en conformité de quelque loi du Parlement ou suivant un ordre de cette Chambre, puisse être déposé auprès du greffier de la Chambre chaque mercredi, pourvu que des rapports de comités présentés conformément à un ordre de cette Chambre puissent être déposés à tout moment; un tel état, rapport ou autre document doit être déposé sous forme électronique et il soit réputé, à toutes fins, avoir été présenté ou déposé à la Chambre;
l) pendant la période où la Chambre est ajournée conformément à cet ordre, le Comité permanent de la santé, le Comité permanent des finances, le Comité permanent des opérations gouvernementales et des prévisions budgétaires, le Comité permanent des ressources humaines, du développement des compétences, du développement social et de la condition des personnes handicapées et le Comité permanent de l’industrie, des sciences et de la technologie puissent tenir des réunions dans le seul but d’entendre des témoignages concernant des enjeux liés à la pandémie de la COVID-19, sous réserve qu’à ces réunions:
(i) les membres desdits comités doivent assister et les témoins doivent participer par vidéoconférence ou téléconférence,
(ii) les membres participant par vidéoconférence ou téléconférence soient comptés pour fins de quorum,
(iii) les délibérations soient rendues disponibles au public via le site Web de la Chambre des communes,
(iv) les avis de substitution des membres, en vertu de l’article 114(2) du Règlement, soient remis au greffier de chaque comité par courriel, et sous réserve que (i) chaque comité se réunisse au moins une fois par semaine, sauf si les whips de tous les partis reconnus acceptent de ne pas tenir de réunion, (ii) chaque comité puisse recevoir des témoignages qui, autrement, pourraient excéder leur mandat en vertu de l’article 108 du Règlement, (iii) tout comité se réunisse dans les 48 heures suivant l’avis reçu par courriel, par le greffier du comité, d’une demande signée par quatre membres du comité;
m) le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre soit chargé d’entreprendre une étude sur la façon dont les députés peuvent exercer leurs fonctions parlementaires alors que la Chambre est ajournée pour des raisons de santé publique reliées à la pandémie de la COVID-19, y compris des modifications temporaires à certaines procédures, des séances en différents lieux et des solutions technologiques dont l’idée d’un parlement virtuel, pourvu que: (i) pendant la période où la Chambre est ajournée conformément à cet ordre, les dispositions qui s’appliquent aux comités énumérés en k) s’appliquent également à ce Comité, mais que le Comité puisse également étudier des motions portant adoption d’un rapport à ce sujet, (ii) le Comité fasse rapport à la Chambre au plus tard le 15 mai 2020; (iii) tout rapport adopté en vertu de l’alinéa (ii) puisse être remis électroniquement au greffier de la Chambre, et soit réputé avoir été dûment présenté à la Chambre à cette date;
n) en plus d’entendre des témoignages lors des réunions par vidéoconférence ou téléconférence, les comités visés en k) et en l) puissent également étudier des motions concernant la sélection de certains témoins et l’établissement du calendrier de comparution de ceux-ci et que ces motions soient décidées par un vote par appel nominal;
o) aux fins des réunions de comité convoquées en vertu des paragraphes k) et l), la priorité d’utilisation des ressources de la Chambre soit accordée, dans l’ordre suivant, (i) aux réunions du Comité permanent de la santé, (ii) aux réunions du Comité permanent des finances, (iii) aux réunions spécifiées par l’accord des whips de tous les partis reconnus, (iv) à toutes les autres réunions, dans l’ordre où elles ont été convoquées;
p) la Chambre demande au vérificateur général du Canada de faire une vérification (i) des dépenses engagées en vertu de la Loi sur les paiements relatifs aux événements de santé publique d’intérêt national, (ii) de l’application des dispositions de la Loi sur l’administration financière et de la Loi autorisant certains emprunts en vertu de la partie 8 de la Loi sur les mesures d’urgence visant la COVID-19, et que le vérificateur général présente ses conclusions à la Chambre au plus tard le 1er juin 2021;
q) la Chambre demande au gouvernement de prendre les mesures nécessaires pour s’assurer que le vérificateur général ait suffisamment de ressources pour faire le travail demandé par la Chambre, ce qui comprend les vérifications demandées dans cet ordre et les ordres adoptés le mercredi 29 janvier 2020 et le vendredi 13 mars 2020;
r) le gouvernement prenne des mesures sans délai pour éliminer les lacunes de la Prestation canadienne d'urgence ou d'autres programmes déjà en place ou qui sont proposés afin de tenir compte des étudiants, des propriétaires-exploitants et de ceux qui continuent à recevoir un revenu modeste grâce à leur emploi à temps partiel, à des redevances et à des paiements à titre gracieux qu'ils obtiennent en raison de services d'urgence qu'ils offrent bénévolement et que le gouvernement s'efforce de veiller à ce que les travailleurs essentiels à faible revenu reçoivent un revenu additionnel durant cette période de crise;
s) le gouvernement mette en œuvre à court terme des mesures de soutien destinées aux petites et moyennes entreprises canadiennes, qui seront en partie non-remboursables, avec pour premier objectif d’assurer le maintien des emplois et réduire leur endettement relatif aux coûts fixes tout en maintenant l’accès à des liquidités sous forme d’emprunts;
t) la Chambre note que les mesures incluses dans la Loi modifiant la Loi sur la gestion des finances publiques (mandat spécial), la Loi sur les urgences visant la COVID-19, et le projet de loi visé en d) visent à faire face aux circonstances uniques durant la période de temps liée à la situation de la COVID-19 et la relance.
Collapse
Absence or presence of membersAdjournmentAdoption at more than one stageAuditor General of CanadaAudits and auditorsBroadcastingC-12, An Act to amend the Financial Admi ...C-13, An Act respecting certain measures ...C-14, A second Act respecting certain me ...Committee meetingsCommittee members ...Show all topics
View Anthony Rota Profile
Lib. (ON)
View Anthony Rota Profile
2020-04-11 12:33 [p.2094]
Expand
Does the hon. minister have the unanimous consent of the House to move the motion?
Some hon. members: Agreed.
The Speaker: The House has heard the terms of the motion. Is it the pleasure of the House to adopt the motion?
Some hon. members: Agreed.
L'honorable ministre a-t-il le consentement unanime de la Chambre afin de proposer la motion?
Des voix: D'accord.
Le Président: La Chambre a entendu l'énoncé de la motion. Plaît-il à la Chambre d'adopter cette motion?
Des voix: D'accord.
Collapse
Absence or presence of membersAdjournmentAdoption at more than one stageAuditor General of CanadaAudits and auditorsBroadcastingC-12, An Act to amend the Financial Admi ...C-13, An Act respecting certain measures ...C-14, A second Act respecting certain me ...Committee meetingsCommittee members ...Show all topics
View Pablo Rodriguez Profile
Lib. (QC)
View Pablo Rodriguez Profile
2020-03-25 3:15 [p.2068]
Expand
Mr. Speaker, we are in an unprecedented crisis that is affecting all Canadians. It is therefore our duty to work together to quickly provide emergency aid. That is why you will find that there have been discussions among the parties and that there is unanimous consent for the following motion:
That, notwithstanding any standing order, special order or usual practice of the House:
(a) the application of Standing Orders 17, 36(8)(b), 39(5)(b) and 56.1 be suspended for the current sitting, provided that the responses to petitions and questions on the Order Paper otherwise due shall be tabled at the next sitting of the House;
(b) ways and means motion No. 4, notice of which was laid upon the table earlier this day, be concurred in, that a bill based thereon in the name of the Minister of Finance, entitled An Act respecting certain measures in response to COVID-19, be deemed to have been introduced and read a first time and ordered for consideration at second reading later this day;
(c) following the adoption of this order, the House shall resolve itself into a committee of the whole to consider matters related to the COVID-19 pandemic for a period not exceeding one hour and provided that the Chair may preside from the Speaker's chair; that during the proceedings of the committee, the Chair shall call members in a fashion consistent with the proportions observed during Oral Questions; no member shall be recognized for more than five minutes which may be used for posing questions to a minister of the Crown or a parliamentary secretary acting on behalf of the minister; members may be permitted to split their time with one or more members by so indicating to the Chair; and at the conclusion of the time provided for the proceedings, or when no member rises to speak, whichever is earlier, the committee shall rise;
(d) when the committee of the whole rises, the House shall begin debate on the motion for second reading of the bill referred to in paragraph (b), a member of each recognized party and a member of the Green Party may speak to the said motion for not more than 10 minutes, followed by five minutes for questions and comments; provided that members may be permitted to split their time with another member; and, at the conclusion of the time provided for the debate or when no member rises to speak, whichever is earlier, all questions necessary to dispose of the second reading stage of the bill shall be put without further debate or amendment provided that, if a recorded division is requested, it shall not be deferred and that, if the bill is adopted at second reading, it shall be deemed referred to a committee of the whole; deemed considered in committee of the whole, deemed reported without amendment, deemed concurred in at report stage, deemed read a third time and passed;
(e) when the bill referred to in paragraph (b) has been read the third time and passed, the House shall adjourn until Monday, April 20, 2020, provided that, for the purposes of any Standing Order, it shall be deemed adjourned pursuant to Standing Order 28, and, for greater certainty, the provisions of paragraphs (m) to (p) of the order adopted on Friday, March 13, 2020, remain in effect;
(f) if, during the period the House stands adjourned pursuant to this order, the Speaker receives a notice from the House leaders of all four recognized parties indicating that it is in the public interest that the House remain adjourned until a future date or until future notice is given to the Speaker, the House will remain adjourned accordingly, provided that (i) in the event of the Speaker being unable to act owing to illness or other cause, the Deputy Speaker or either of the Assistant Deputy Speakers shall act in the Speaker's stead for all the purposes of this paragraph, (ii) in the event the House remains adjourned beyond April 20, 2020, pursuant to this paragraph, the words “May 1” and “May 31” in Standing Order 81(4)(a) shall be deemed to read “May 27” and “June 15”, respectively;
(g) during the period the House stands adjourned pursuant to this order, the House may be recalled, under the provisions of Standing Order 28(3), to consider measures to address the economic impact of COVID-19 and the impacts on the lives of Canadians;
(h) during the period the House stands adjourned pursuant to this order, the Chair of the Standing Committee on Health and the Chair of the Standing Committee on Finance shall each convene a meeting of their respective committee (i) at least once per week, unless the whips of all four recognized parties agree to not hold a meeting, and (ii) within 48 hours of the receipt by email, by the clerk of the committee, of a request signed by any four members of the committee, that during such meetings, committee members shall attend and witnesses shall participate via either videoconferencing or teleconferencing, that the committees meet for the sole purpose of receiving evidence concerning matters related to the government's response to the COVID-19 pandemic, provided that, for greater certainty, each committee may receive evidence which may otherwise exceed the committee's mandate under Standing Order 108(2), all such meetings shall be made available to the public via the House of Commons website, and notices of membership substitutions pursuant to Standing Order 114(2) may be filed with the clerk of each committee by email;
(i) starting the week of March 30, 2020, the Minister of Finance or his delegate shall provide the Standing Committee on Finance with a bi-weekly report on all actions undertaken pursuant to parts 3, 8 and 19 of the COVID-19 Emergency Response Act and shall appear before the committee to discuss the report, provided that, until April 20, 2020, or any date to which the adjournment period is extended pursuant to paragraph f), if committee is not satisfied with how the government is exercising its powers under the Act, it may adopt a motion during a meeting by videoconference or teleconference to report this to the House by depositing a report with the Clerk of the House which shall be deemed to have been duly presented to the House on that day;
(j) upon the presentation of any report pursuant to paragraph i), the Speaker shall recall the House to consider a motion to take note of the report of the committee which shall be deemed to be proposed and have precedence over all other business that day, provided that proceedings shall expire when debate thereon has concluded or at the ordinary hour of daily adjournment and that at least 48 hours' notice shall be given for any sitting held pursuant to this paragraph;
(k) the Standing Committee on Finance be instructed to commence a review of the provisions and operation of the COVID-19 Emergency Response Act within 6 months of the day on which the Act receives royal assent and to report its findings to the House no later than March 31, 2021, provided that the report may be deposited with the Clerk of the House when the House stands adjourned and it shall be deemed to have been duly presented to the House on that day;
(l) within 30 sitting days of the resumption of regular sittings of the House pursuant to paragraph e) or f) of this order, the government table a comprehensive report of all activities undertaken pursuant to the COVID-19 Emergency Response Act and that this report be permanently referred to the Standing Committee on Finance; and
(m) the House call upon the government to provide regular updates to representatives of opposition parties on its management of the COVID-19 pandemic, including a bi-weekly conference call between the finance critics of recognized parties and the Minister of Finance.
That concludes the motion, and that is our government's emergency response to help Canadians. We will get through this difficult time together.
Monsieur le Président, nous traversons une crise sans précédent, une crise qui affecte tous les Canadiens. C'est donc notre devoir de travailler tous ensemble pour apporter une aide d'urgence rapide. C'est pourquoi vous constaterez qu'il y a eu des consultations entre les partis et qu'il y a consentement unanime à l'égard de la motion suivante:
Que, nonobstant tout article du Règlement, ordre spécial ou usage habituel de la Chambre:
a) l’application des articles 17, 36(8)b), 39(5)b) et 56.1 du Règlement soit suspendue pour cette séance, pourvu que les réponses dues aux pétitions et aux questions au Feuilleton soient déposées à la prochaine séance de la Chambre;
b) la motion des voies et moyens no 4, dont avis a été donné plus tôt aujourd’hui, soit agréée, qu’un projet de loi fondé sur les dispositions de cette motion, inscrit au nom du ministre des Finances et intitulé Loi concernant certaines mesures en réponse à la COVID-19, soit réputé déposé et lu une première fois, que l’étude à l’étape de la deuxième lecture en soit fixée à plus tard aujourd’hui;
c) à la suite de l’adoption de cet ordre, la Chambre se forme en comité plénier pour examiner des questions reliées à la pandémie de la COVID-19 pendant au plus une heure pourvu que, durant les délibérations du comité, le président puisse présider du fauteuil du Président de la Chambre; que, durant les délibérations du comité, le président reconnaisse les députés guidé par les proportions suivies pendant les questions orales; aucun député n’aura la parole pendant plus de cinq minutes pour que les députés puissent poser des questions à un ministre ou à un secrétaire parlementaire agissant au nom du ministre; les députés puissent partager leur temps de parole avec un ou plusieurs députés en indiquant à la présidence qu'ils ont l'intention de procéder ainsi; à l’expiration du temps prévu pour le débat ou lorsque plus aucun député ne prendra la parole, selon la première éventualité, le comité lèvera la séance;
d) lorsque le comité plénier lèvera sa séance, la Chambre entamera le débat sur la motion portant deuxième lecture du projet de loi visé en b); un député de chaque parti reconnu et un député du Parti vert puissent prendre la parole sur ladite motion pendant au plus 10 minutes suivi de cinq minutes pour les questions et observations, pourvu que les députés puissent partager leur temps de parole avec un autre député; à la fin de la période prévue pour ce débat ou lorsque plus aucun député ne se lèvera pour prendre la parole, selon la première éventualité, toute question nécessaire pour disposer de l’étape de la deuxième lecture soit mise aux voix sans plus ample débat ni amendement pourvu que, si un vote par appel nominal est demandé, il ne soit pas différé et que si le projet de loi est adopté à l’étape de la deuxième lecture, il soit renvoyé à un comité plénier, réputé étudié en comité plénier, réputé avoir fait l’objet d’un rapport sans amendement, réputé adopté à l’étape du rapport et réputé lu une troisième fois et adopté;
e) lorsque le projet de loi visé en b) a été lu une troisième fois et adopté, la Chambre s’ajourne jusqu’au lundi 20 avril 2020, sous réserve que, pour l’application du Règlement, elle soit réputée ajournée conformément à l’article 28 du Règlement et, pour plus de certitude, que les dispositions des paragraphes m) à p) de l'ordre adopté le vendredi 13 mars 2020 restent en vigueur;
f) si, pendant la période où la Chambre est ajournée, le Président reçoit avis des leaders parlementaires des quatre partis reconnus, qu’il est dans l’intérêt public que la Chambre demeure ajournée jusqu’à une date ultérieure ou jusqu’à ce qu’un nouvel avis soit donné au Président, la Chambre demeure ajournée en conséquence, pourvu que (i) dans l’éventualité où le Président est dans l’incapacité d’agir pour raison de maladie ou toute autre cause, le vice-président ou l’une ou l’autre des vice-présidentes adjointes soit chargé d’agir en son nom aux fins de ce paragraphe, (ii) dans l’éventualité où la Chambre demeure ajournée au-delà du 20 avril 2020, conformément à ce paragraphe, les mots « 1er mai » et « 31 mai » de l’article 81(4)a) du Règlement soient réputés se lire « 27 mai » et « 15 juin » respectivement;
g) pendant la période où la Chambre est ajournée conformément à cet ordre, la Chambre puisse être rappelée, conformément à l’article 28(3) du Règlement, pour l’étude de mesures pour adresser les impacts économiques de la COVID-19 et les impacts sur la vie des Canadiennes et des Canadiens;
h) pendant la période où la Chambre est ajournée conformément à cet ordre, le président du Comité permanent de la santé et le président du Comité permanent des finances convoquent chacun une réunion de leur comité respectif (i) au moins une fois par semaine, à moins que les whips des quatre partis reconnus s’entendent pour ne pas avoir de réunion, (ii) dans les 48 heures suivant la réception par courriel, par le greffier du Comité, d'une demande signée par quatre membres du comité; que durant ces réunions, les membres desdits comités doivent assister et les témoins doivent participer par vidéoconférence ou téléconférence; et que les comités se réunissent dans le seul but d’entendre des témoignages concernant des enjeux liés à la réponse du gouvernement à la pandémie de la COVID-19, à condition que, pour plus de certitude, chaque comité puisse entendre des témoignages qui pourraient autrement excéder le mandat du comité en vertu de l'article 108(2) du Règlement, que toutes ces réunions soient rendues disponibles au public via le site Web de la Chambre des communes, et que les avis de substitution de membres conformément à l'article 114(2) du Règlement puissent être déposés auprès du greffier de chaque comité par courriel;
i) commençant la semaine du 30 mars 2020, le ministre des Finances ou son délégué fasse rapport au Comité permanent des finances aux deux semaines au sujet de toutes les actions entreprises conformément aux parties 3, 8 et 19 de la Loi sur les mesures d’urgence visant la COVID-19 et comparaisse devant le Comité pour discuter du rapport, pourvu que, jusqu’au 20 avril 2020 ou jusqu’à la date à laquelle la période d’ajournement se prolonge conformément au paragraphe f) de cet ordre, si le Comité n’est pas satisfait de la manière dont le gouvernement exerce ses pouvoirs en vertu de la Loi, le Comité puisse adopter une motion lors d’une réunion par vidéoconférence ou par téléconférence, en faire rapport à la Chambre en le déposant auprès du greffier de la Chambre et que le rapport soit réputé avoir été présenté à la Chambre à cette date;
j) après la présentation de tout rapport conformément au paragraphe i), le Président rappelle la Chambre afin d’étudier une motion portant que la Chambre prenne note du rapport, que ladite motion soit réputée proposée et ait priorité sur tous les autres travaux de ce jour, pourvu que les délibérations se terminent lorsque le débat sur celle-ci est terminé ou à l’heure ordinaire de l’ajournement quotidien et qu’au moins 48 heures d’avis soient données pour toute séance tenue en vertu de ce paragraphe;
k) le Comité permanent des finances soit chargé d’entreprendre un examen des dispositions et de l’application de la Loi sur les mesures d’urgence visant la COVID-19 six mois après la date de la sanction de cette Loi et que le Comité fasse rapport de ses constatations à la Chambre au plus tard le mercredi 31 mars 2021, pourvu que le Comité puisse déposer ce rapport auprès du greffier de la Chambre si la Chambre est ajournée au moment où le rapport est prêt et que le rapport soit réputé avoir été présenté à la Chambre à cette date;
l) dans les 30 jours de séance suivant la reprise des séances régulières de la Chambre conformément aux paragraphes e) ou f) de cet ordre, le gouvernement dépose un rapport global des activités entreprises conformément à la Loi sur les mesures d’urgence visant la COVID-19 et que ce rapport soit renvoyé en permanence au Comité permanent des finances;
m) la Chambre demande au gouvernement de fournir des mises à jour régulières aux représentants des partis de l’opposition reconnus et non reconnus sur sa gestion de la pandémie de la COVID-19, y compris des conférences téléphoniques aux deux semaines entre les porte-paroles en matière des finances des partis de l’opposition et le ministre des Finances.
Cela conclut la motion, et c'est aussi la réponse d'urgence de notre gouvernement pour aider les Canadiens. Nous allons traverser cette épreuve ensemble.
Collapse
View Bruce Stanton Profile
CPC (ON)
View Bruce Stanton Profile
2020-03-25 3:26 [p.2069]
Expand
Does the hon. government House leader have the unanimous consent of the House to propose this motion?
Some hon. members: Agreed.
The Deputy Speaker: The House has heard the terms of the motion. Is it the pleasure of the House to adopt the motion?
Some hon. members: Agreed.
Le leader du gouvernement à la Chambre a-t-il le consentement unanime de la Chambre pour présenter la motion?
Des voix: D'accord.
Le vice-président: La Chambre a entendu la motion. Plaît-il à la Chambre de l'adopter?
Des voix: D'accord.
Collapse
Results: 1 - 15 of 67 | Page: 1 of 5

1
2
3
4
5
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data