Hansard
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 15 of 20125
View Anthony Rota Profile
Lib. (ON)
View Anthony Rota Profile
2021-02-24 14:02 [p.4487]
Expand
It being Wednesday, we will now have the singing of the national anthem led by the hon. member for Timmins—James Bay.
[Members sang the national anthem]
Puisque nous sommes mercredi, nous allons maintenant chanter l'hymne national, qui sera entonné par le député de Timmins—Baie James.
[Les députés chantent l'hymne national.]
Collapse
View James Maloney Profile
Lib. (ON)
View James Maloney Profile
2021-02-24 14:04 [p.4487]
Expand
Mr. Speaker, it is with deep sadness that I address the House today to pay respects to a legend of a man from Etobicoke—Lakeshore.
Natale Bozzo came to Canada from Italy when he was just 15. He was filled with dreams and a passion for baking. His career began at Sicilia Bakery in Little Italy before he opened his own bakery in Etobicoke in 1969. SanRemo Bakery is now an institution not just in Toronto but far beyond.
Natale passed away last week after a battle with COVID-19. He was incredibly hard working. His passion was being at the bakery as he loved bringing joy to people through his food and his delicious creations. He was as tough as steel and yet had a heart of gold. He was a selfless individual and taught everyone he met to value everything, no matter how big or small.
To his wife Nicoletta, his three sons, Rob, Nicholas and Edward, along with the rest of his family, I send my deepest condolences, and on behalf of many, our heartfelt thanks. May he rest in peace.
Monsieur le Président, c'est le cœur lourd que je prends la parole aujourd'hui pour rendre hommage à un homme extraordinaire d'Etobicoke—Lakeshore.
Natale Bozzo a quitté l'Italie pour s'installer au Canada alors qu'il était âgé de seulement 15 ans. La tête pleine de rêves, il était animé par une passion pour la boulangerie. Il a commencé sa carrière à la Sicilia Bakery, dans le quartier italien, puis a ouvert sa propre boulangerie à Etobicoke, en 1969. La renommée de l'institution qu'est devenue SanRemo Bakery s'étend bien au-delà de Toronto.
M. Bozzo s'est éteint la semaine dernière après un combat contre la COVID-19. C'était un travailleur infatigable. Sa passion, c'était d'être à la boulangerie parce qu'il aimait semer la joie au moyen de ses produits et de ses créations délicieuses. Il n'y avait pas plus solide que lui, ce qui ne l'empêchait pas d'avoir un cœur d'or. Homme altruiste, il a enseigné à tous ceux qui ont croisé sa route à profiter des grandes comme des petites choses de la vie.
À son épouse, Nicoletta, à ses trois fils, Rob, Nicholas et Edward, et à tout le reste de sa famille, j'offre mes plus sincères condoléances et, au nom de nombreuses personnes, je les remercie du fond du cœur. Qu'il repose en paix.
Collapse
View Philip Lawrence Profile
CPC (ON)
Mr. Speaker, the COVID pandemic has been a difficult time across the country, including in my riding of Northumberland—Peterborough South. However, today I want to take a moment to recognize local communities, often the guiding light in these very dark times.
Castleton, a local community in my riding, has built three beautiful outdoor ice rinks. Volunteers work from morning to evening to ensure those skating rinks are kept pristine for local children, their only thanks being the smiles of children.
I can think of no greater honour than to represent the wonderful community of Northumberland—Peterborough South and all the volunteers who work so hard to keep the light in the riding.
Monsieur le Président, le pays vit des temps difficiles à cause de la pandémie de COVID-19, et c'est le cas dans ma circonscription, Northumberland—Peterborough-Sud. Aujourd'hui, je voudrais cependant prendre un instant pour rendre hommage aux collectivités locales, qui sont souvent comme un phare dans la nuit, en cette période très sombre.
Castleton, une collectivité de ma circonscription, a construit trois magnifiques patinoires extérieures. Des volontaires travaillent du matin au soir pour s'assurer qu'elles sont dans un excellent état pour les enfants du coin. Le sourire des enfants est le seul remerciement qu'ils demandent.
Je ne peux imaginer de plus grand honneur que de représenter la merveilleuse collectivité de Northumberland—Peterborough-Sud et tous les bénévoles qui travaillent dur pour maintenir la flamme de l'espoir allumée dans ma circonscription.
Collapse
View Claude DeBellefeuille Profile
BQ (QC)
View Claude DeBellefeuille Profile
2021-02-24 14:06 [p.4487]
Expand
Mr. Speaker, a farming family in Sainte-Agnès-de-Dundee is using its expertise to put the riding of Salaberry—Suroît on the map. Today, I am pleased to inform members that Estermann farm ranked first in Lactanet Canada's top 25 dairy herds.
The Estermanns are no strangers to top honours since this is the third year in a row that they have received this award. This attests to the excellent care given to their herd, the overall health of their livestock and their innovative agricultural practices.
After immigrating to Canada from Switzerland, Thomas and Rita Estermann decided to settle in our community and start a dairy farm. Today, their children, Martin and Regula, are carrying on the family tradition and helping the farm to thrive.
I also want to congratulate the Lériger farm in Hemmingford, which ranked 15th for organic dairy herds.
When I rise in the House to defend supply management, I am thinking of farms like these, which do our community proud and make a huge contribution to the vitality of our cities and our towns.
Monsieur le Président, une famille agricole de Sainte-Agnès-de-Dundee fait rayonner la circonscription de Salaberry—Suroît grâce à son savoir-faire. J'ai le plaisir aujourd'hui de souligner que la Ferme Estermann s'est hissée au premier rang du palmarès des 25 meilleurs troupeaux laitiers de Lactanet Canada.
Les Estermann sont des habitués des grands honneurs puisqu'il s'agit de leur troisième titre consécutif, qui témoigne de l'excellence des soins donnés à leur troupeau, de la santé globale de leur cheptel et de leur pratique agricole innovante.
Venus de la Suisse, Thomas et Rita Estermann décident de s'établir dans notre communauté et de lancer une ferme laitière. Aujourd'hui, ce sont leurs enfants, Martin et Regula, qui perpétuent la tradition familiale et font fleurir l'entreprise.
Je félicite également la Ferme Lériger d'Hemmingford, qui s'est classée au 15e rang des troupeaux laitiers biologiques.
Lorsque je me lève à la Chambre pour défendre la gestion de l'offre, je pense à des entreprises comme celles-là, qui sont une fierté pour notre communauté et qui contribuent immensément à la vitalité de nos villes et de nos villages.
Collapse
View Shaun Chen Profile
Lib. (ON)
View Shaun Chen Profile
2021-02-24 14:07 [p.4487]
Expand
Mr. Speaker, Canada is celebrating the 25th anniversary of Black History Month this year with the theme “The Future is Now”, highlighting the transformative work of Black communities across Canada.
In Scarborough North, Tropicana Community Services has been at the forefront of building inclusion for the past 40 years by pioneering culturally responsive programming. The seeds for Tropicana were sown in 1980 when Jamaican-born Robert Brown saw a need to support disadvantaged youth and their families, specifically those in the Caribbean and Black communities.
Today, the multi-service agency remains focused on delivering inclusive services in such areas as counselling, education, employment, personal development and settlement. Most recently, Tropicana is helping to administer our government's supporting Black Canadian communities initiative, an investment of $25 million over five years to help organizations better serve Black Canadians.
I congratulate Tropicana on an incredible 40 years. I wish it many more decades of success.
I applaud and thank Tropicana.
Monsieur le Président, le Canada célèbre cette année le 25e anniversaire du Mois de l'histoire des Noirs sur le thème « L'avenir, c'est maintenant », qui met en lumière le travail de transformation des communautés noires du Canada.
Dans Scarborough-Nord, les Tropicana Community Services, à l'avant-garde de l'inclusion depuis 40 ans, ont été les premiers à mettre en place des programmes adaptés d'un point de vue culturel. C'est Robert Brown, né en Jamaïque, qui a jeté en 1980 les bases de ces services communautaires. Il s'était rendu compte que les jeunes et les familles issus de milieux défavorisés, en particulier des communautés caraïbéenne et noire, avaient besoin d'aide.
Aujourd'hui, l'organisme polyvalent continue d'axer ses efforts sur la prestation de services inclusifs dans des domaines comme le counselling, l'éducation, l'emploi, le développement personnel et la réinstallation. Tout récemment, il a commencé à aider le gouvernement à administrer l'Initiative Appuyer les communautés noires du Canada, dont le financement est de 25 millions de dollars sur 5 ans et qui vise à aider les organisations concernées à mieux servir les communautés noires du Canada.
Je félicite les Tropicana Community Services pour leurs 40 merveilleuses années. Je leur souhaite encore de nombreuses décennies de succès.
Je leur dis bravo et merci.
Collapse
View Soraya Martinez Ferrada Profile
Lib. (QC)
View Soraya Martinez Ferrada Profile
2021-02-24 14:09 [p.4488]
Expand
Mr. Speaker, last week, our government tabled its plan to reform and modernize the Official Languages Act. This is the first time the federal government has acknowledged that French is in danger, and we have a duty to protect it in Quebec and across the country.
Our plan is ambitious. We will support francophone culture by modernizing broadcasting and making CBC/Radio-Canada a flagship institution; by giving workers the right to work in French in private businesses under federal jurisdiction in Quebec and in other parts of the country with a strong francophone presence; and by working with Quebec to continue supporting newcomer integration in Quebec and French classes.
I am proud of all the immigrants who have helped make the Quebec nation great, people such as Dany Laferrière, Farah Alibay, Corneille and Kim Thúy.
As a proud political refugee and a lover of the French language, I say that the time has come to modernize our Official Languages Act.
Monsieur le Président, la semaine dernière, notre gouvernement a présenté sa réforme sur la modernisation de la Loi sur les langues officielles. C'est la première fois que le gouvernement fédéral reconnaît que le français est menacé, et nous avons un devoir de le protéger au Québec et partout au pays.
Notre plan est ambitieux. Nous allons soutenir la culture francophone en modernisant le domaine de la radiodiffusion et faire de CBC—Radio-Canada une institution phare; accorder aux travailleurs le droit d'exercer leurs activités en français dans les entreprises privées de compétence fédérale établies au Québec et dans les autres régions du pays à forte présence francophone; et travailler avec le Québec pour continuer à soutenir l'intégration et les cours de français pour les nouveaux arrivants au Québec.
Je suis fière de tous les immigrants et les immigrantes qui font briller la nation québécoise. Nous pouvons penser aux Dany Laferrière, Farah Alibay, Corneille ou Kim Thúy.
En tant que fière réfugiée politique et amoureuse de la langue française, j'affirme que le temps est venu de moderniser notre Loi sur les langues officielles.
Collapse
View Doug Shipley Profile
CPC (ON)
View Doug Shipley Profile
2021-02-24 14:10 [p.4488]
Expand
Mr. Speaker, I rise today to recognize the tragic loss of Marky Ramolla. Marky was eight days shy of his 15th birthday when he was tragically taken in a snowmobile accident while riding with his father.
Marky played hockey in the Barrie Colts Minor Hockey Association. He loved his family, he loved working on engines and he loved his Bass Pro hat.
One thousand people attended Marky's celebration of life and 300 of them wore Bass Pro hats. These hats have become so popular that Bass Pro has donated almost 500 hats for a fundraiser, and Tim Viktil of Pro-Star Sports has donated the embroidery of Marky's jersey, number 96.
The fundraiser from the sale of the hats now helps kids play sports and funds a $500 tech scholarship in Marky's name at Barrie North Collegiate.
As the one year anniversary of his heartbreaking death passes, I want to extend my deepest condolences to the family and friends of Marky Ramolla. Please take solace in knowing Marky's name and impact will live on through his scholarship.
Monsieur le Président, je prends la parole aujourd'hui pour commémorer la mort tragique de Marky Ramolla. À seulement huit jours de son 15e anniversaire, Marky est mort tragiquement dans un accident de motoneige alors qu'il se promenait avec son père.
Marky jouait au hockey pour les Colts de l'association de hockey mineur de Barrie. Il aimait sa famille, il aimait travailler sur des moteurs et il aimait sa casquette Bass Pro.
Un millier de personnes ont célébré la vie de Marky, et 300 d'entre elles portaient une casquette Bass Pro. Ces casquettes sont devenues tellement courues que Bass Pro en a donné près de 500 pour une collecte de fonds, et Tim Viktil, de Pro-Star Sports, a donné le numéro brodé sur le chandail de Marky, soit le 96.
Les fonds récoltés grâce à la vente des casquettes permettent maintenant d'aider des enfants à faire du sport et d'offrir une bourse d'études technologiques de 500 $ qui porte le nom de Marky au Barrie North Collegiate.
Comme le premier anniversaire de la mort tragique de Marky Ramolla vient d'avoir lieu, je tiens à offrir mes plus sincères condoléances à sa famille et à ses amis. Il faut se consoler en sachant que, grâce à la bourse, le nom de Marky lui survivra et continuera de marquer nos vies.
Collapse
View Gudie Hutchings Profile
Lib. (NL)
View Gudie Hutchings Profile
2021-02-24 14:12 [p.4488]
Expand
Mr. Speaker, when we head east, nestled on the edge of the Atlantic Ocean, we will find Newfoundland and Labrador, where we locals lovingly refer to Labrador as the “big land”.
The big land is known for many things and many people, but on February 7, the big land lost one of its finest, Keith Rumbolt. He was a son, a father, a brother and a friend to so many; a known fisherman for 30 years; a hard-working mayor; a community leader and a volunteer for everything for his area, especially the local volunteer fire department.
Keith cherished his family and friends and made a connection to all he met. His kind ways were so infectious. He loved the outdoors, was a master navigator, a skilled hunter and his happiest moments were doing the things he loved with the people he loved. He truly was a son of Labrador.
To his wife Cheryl, children Hailey and Colin, his mother Barb and siblings Nancy, Sherry, Bradley and our own member for Labrador, I know they all have wonderful memories to cherish. I hope they get comfort in knowing Keith gave so many wonderful memories to so many people. The big land has lost one of its biggest smiles.
May my friend rest in peace.
Monsieur le Président, à l'est, sis aux abords de l'océan Atlantique, se trouve Terre-Neuve-et-Labrador, où nous, les habitants locaux, appelons affectueusement le Labrador « la grande terre ».
Cette grande terre est connue pour bien des choses et bien des personnes. Toutefois, le 7 février, la grande terre a perdu l'un de ses habitants les plus remarquables. Keith Rumbolt était le fils, le père, le frère ou l'ami de bien des gens. Connu pour avoir exercé le métier de pêcheur pendant 30 ans, c'était un maire travaillant, un chef de file communautaire et un bénévole omniprésent dans sa région, notamment à titre de pompier volontaire.
M. Rumbolt chérissait sa famille et ses amis. Il savait tisser des liens avec toutes les personnes qu'il rencontrait. Sa bienveillance était contagieuse. Il aimait le plein air et était passé maître dans l'art de la navigation. Chasseur habile, il a passé ses moments les plus heureux à faire ce qu'il aimait en compagnie des personnes qu'il aimait. C'était véritablement un fils du Labrador.
Keith Rumbolt laisse de merveilleux souvenirs à sa femme, Cheryl, ses enfants, Hailey et Colin, sa mère, Barb, ses frères et sœurs, Nancy, Sherry, Bradley, ainsi qu'à la députée de Labrador. J'espère qu'eux tous se réconfortent en sachant que leur être cher a laissé également de merveilleux souvenirs à beaucoup de monde. La grande terre a perdu l'un de ses plus grands sourires.
Puisse mon ami reposer en paix.
Collapse
View René Arseneault Profile
Lib. (NB)
View René Arseneault Profile
2021-02-24 14:12 [p.4488]
Expand
Mr. Speaker, in times of crisis like these, the people of Madawaska—Restigouche always give the best of themselves by helping others.
In that regard, I would like to acknowledge the work of a group of volunteers in my riding known as the “Anges bienveillants”, or the caring angels, who have made it their mission to help the community of Edmundston, which has been hit hard by the pandemic.
They deliver groceries to seniors. They make phone calls to comfort people who live alone. They will even clear snow off the vehicles in parking lots at health care institutions, so that health care workers do not have to do this after an exhausting shift.
For Valentine's Day this month, they set up rows of large hearts outside of nursing homes in the area hardest hit by COVID-19 and distributed coffee and doughnuts, a demonstration of love and encouragement for the residents who really needed it. In return, they enjoyed the happy smiles they got from our seniors, people who are suffering and our caregivers.
Thank you, caring angels.
Monsieur le Président, en temps de crise comme celle que l'on connaît présentement, les gens du Madawaska—Restigouche ne cessent de montrer le meilleur d'eux-mêmes en ce qui concerne l'aide envers son prochain.
À cet égard, j'aimerais souligner le travail d'un groupe de bénévoles de ma circonscription que l'on appelle les Anges bienveillants. Ceux-ci se sont donné pour mission d'aider la communauté d'Edmundston, durement touchée par la pandémie.
Ils ont livré l'épicerie à des aînés. Ils ont fait des appels pour réconforter les personnes vivant seules. Ils vont même déneiger les véhicules dans les stationnements des institutions de soins de santé afin que le personnel soignant n'ait pas à le faire après un quart de travail épuisant.
À la dernière Saint-Valentin, à l'extérieur des foyers de soins de la région la plus atteinte par la COVID-19, ils ont installé une haie de grands cœurs et distribué du café et des beignets afin d'apporter un souffle d'amour et d'encouragement aux résidants qui en avaient grandement besoin avec, pour seule contrepartie, le sourire et le bonheur de nos aînés, de nos personnes éprouvées et de notre personnel soignant.
Merci aux Anges bienveillants.
Collapse
View Jasraj Singh Hallan Profile
CPC (AB)
View Jasraj Singh Hallan Profile
2021-02-24 14:13 [p.4489]
Expand
Mr. Speaker, the minister continues to brush aside legitimate concerns from fed up Canadians and their loved ones, who are rightfully frustrated and exhausted with the spousal sponsorship process.
Here are the facts. As of November 5, 2020, the backlogs numbered more than 50,000 applications for spousal sponsorship. Last month, it was reported the average processing time went up to 17 months for overseas applications compared to 12 months prior to the pandemic.
Every day I hear heart-wrenching stories of Canadians experiencing significant mental, emotional and financial hardships from being separated from their loved ones because of IRCC backlogs and lengthy processing times, and in some cases even leading to suicide.
It is beyond overdue. The minister needs to finally clear the backlogs and bring these loved ones back together again. The government was slow to close borders, slow with the vaccine rollout, slow or non-existent to declaring Uighur genocide and slow to reunite families, all of which are costing lives.
Monsieur le Président, le ministre continue d'ignorer les préoccupations légitimes de Canadiens qui en ont assez, de même que leurs proches, et qui montrent de la frustration et de la fatigue, à juste titre, à propos du parrainage de conjoint.
Voici les faits. Le 5 novembre 2020, l'arriéré des demandes de parrainage de conjoint s'élevait à plus de 50 000. Le mois dernier, on rapportait que le temps de traitement moyen avait augmenté et était désormais de 17 mois pour les demandes provenant de l'étranger, comparativement à 12 mois avant la pandémie.
Chaque jour, on me raconte des histoires déchirantes à propos de Canadiens qui vivent des émotions et des difficultés majeures d'ordre mental et financier parce qu'ils sont séparés de leurs proches en raison des arriérés et du temps de traitement interminable au ministère de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté du Canada. Ces difficultés en mènent parfois certains jusqu'au suicide.
L'attente a assez duré. Le ministre doit nous débarrasser de ces arriérés pour réunir enfin ces êtres chers. Le gouvernement s'est montré lent à fermer les frontières, lent à distribuer les vaccins et lent ou même absent quand est venu le temps de déclarer que les Ouïghours sont victimes d'un génocide. Il est aussi lent à réunir les familles. Toute cette lenteur coûte des vies.
Collapse
View Pam Damoff Profile
Lib. (ON)
View Pam Damoff Profile
2021-02-24 14:14 [p.4489]
Expand
Mr. Speaker, inclusive employment is more important now than ever. Removing barriers to employment allows people with disabilities to enter the workforce, gain new skills and contribute to businesses and their communities. Companies that actively hire people living with disabilities create a positive work environment for everyone working there and actually improve their bottom line.
In my riding, my friend Curtis, who lives with autism, has been working on the front lines of this pandemic at Oakville Trafalgar Memorial Hospital. The hospital's experience with Curtis has been so positive that two more people living with disabilities have now been hired, demonstrating the benefits of inclusive employment.
This Thursday, I will be the MC at a virtual open house with Community Living Oakville and Xplore Employment services, which will encourage employers to hire people with disabilities. This event will showcase the benefits of hiring people with barriers. I encourage all businesses in Oakville North—Burlington to sign up.
Monsieur le Président, l'inclusion en milieu de travail est plus importante maintenant qu'elle ne l'a jamais été. Lorsqu'on élimine les obstacles à l'emploi, les personnes handicapées sont en mesure d'intégrer le marché du travail, d'acquérir de nouvelles compétences et d'apporter une contribution aux entreprises et à leurs collectivités. Les entreprises qui embauchent des personnes handicapées créent un environnement de travail positif pour toutes les personnes qui y œuvrent et parviennent même à augmenter leur marge de profits.
Dans ma circonscription, j'ai un ami qui s'appelle Curtis, et il est autiste. Il travaille sur la ligne de front depuis le début de la pandémie, à l'hôpital Trafalgar Memorial d'Oakville. L'expérience avec Curtis s'est avérée si positive qu'on a décidé d'y embaucher deux autres personnes handicapées, mettant ainsi en valeur les avantages de l'inclusion en milieu de travail.
Jeudi prochain, j'animerai la journée portes ouvertes virtuelle avec Community Living Oakville et Xplore Employment services. Le but de cette journée est d'encourager les employeurs à embaucher des personnes handicapées et à faire valoir tous les avantages qui y sont associés. J'encourage toutes les entreprises d'Oakville-Nord-Burlington à s'y inscrire.
Collapse
View Raquel Dancho Profile
CPC (MB)
View Raquel Dancho Profile
2021-02-24 14:16 [p.4489]
Expand
Mr. Speaker, today is Pink Shirt Day, a day to stand together against bullying. The pandemic has left millions of Canadians more isolated than ever, with many of us moving online to safely socialize. Unfortunately, bullying and harassment have also moved online, adding to the major mental health challenges already being faced by many Canadians, particularly children, during this difficult and unprecedented time. My heart goes out to the families who have suffered the loss of a loved one due to bullying and the Canadians who live with the ongoing trauma of being bullied. We must do more to protect our children and eliminate bullying, both online and offline.
Pink Shirt Day gives us the opportunity to raise awareness. It is also a reminder to stand up to bullies and to stand up for those who have been victims of bullying and harassment. I encourage all members of Parliament to work together to make sure that every Canadian can live free from bullying and harassment.
Monsieur le Président, nous célébrons aujourd'hui la Journée du chandail rose, une occasion de faire front commun contre l'intimidation. Depuis le début de la pandémie, des millions de Canadiens sont plus isolés que jamais. Beaucoup d'activités sociales se passent désormais en ligne, pour protéger la santé de tous. Malheureusement, l'intimidation et le harcèlement se retrouvent aussi en ligne, et ils viennent alourdir les problèmes de santé mentale importants auxquels les Canadiens, particulièrement les enfants, sont déjà confrontés en ces temps sans précédent. Je suis de tout coeur avec les familles qui ont perdu un être cher et avec les Canadiens qui subissent des traumatismes constants à cause de l'intimidation. Nous devons en faire davantage pour protéger nos enfants et éliminer l'intimidation, tant en ligne que dans nos communautés.
La Journée du chandail rose nous donne l'occasion de sensibiliser les gens à cet enjeu. Elle nous rappelle aussi de tenir tête aux intimidateurs et de défendre les personnes qui ont été victimes d'intimidation et de harcèlement. J'encourage les députés à unir leurs efforts afin que les Canadiens puissent tous vivre sans intimidation et sans harcèlement.
Collapse
View Rob Moore Profile
CPC (NB)
View Rob Moore Profile
2021-02-24 14:16 [p.4489]
Expand
Mr. Speaker, my riding of Fundy Royal boasts great organizations like the Petitcodiac Sportsman's Club, the Shepody Fish and Game Association, the Hampton Rifle and Pistol Club and the Sussex Fish and Game Association. These are community hubs with engaged memberships of law-abiding New Brunswickers.
Unfortunately, it is Canadians like these that Bill C-21 will target, while violent gun crime remains largely ignored by the Liberal government. Conservatives want to target criminals, while the government would rather create them. Spending hundreds of millions of dollars to buy legal firearms from licenced owners will not make our community safer. The Liberal government wants Canadians to think it is concerned about safety, but it has just defeated a Conservative bill that would have cracked down on smuggling and possessing illegal firearms.
I will continue to speak up for the law-abiding firearms owners of Fundy Royal, and I firmly believe that Canadians deserve to have legislation based on evidence that will actually make our communities safer.
Monsieur le Président, la circonscription Fundy Royal compte de formidables associations, comme le Petitcodiac Sportsman's Club, la Shepody Fish and Game Association, le Hampton Rifle and Pistol Club et la Sussex Fish and Game Association. Ces organismes sont des carrefours où se rassemblent des Néo-Brunswickois respectueux de la loi.
Malheureusement, ce sont des Canadiens comme eux que cible le projet de loi C-21, alors que le gouvernement libéral continue de négliger les crimes violents commis avec une arme à feu. Les conservateurs veulent sévir contre les criminels, alors que le gouvernement cherche à en créer. Dépenser des centaines de millions de dollars pour acheter des armes à feu appartenant à des propriétaires légitimes et détenteurs de permis n'assurera pas la sécurité de la collectivité. Le gouvernement libéral veut faire croire aux Canadiens qu'il se préoccupe de la sécurité, alors qu'il vient de faire rejeter un projet de loi conservateur qui aurait mis un frein à la contrebande et à la possession d'armes à feu illégales.
Je vais continuer à prendre la défense des propriétaires d'armes à feu respectueux des lois de Fundy Royal. Je crois fermement que les Canadiens méritent d'avoir une loi fondée sur des données probantes qui améliorera véritablement la sécurité dans les collectivités.
Collapse
View Carol Hughes Profile
NDP (ON)
View Carol Hughes Profile
2021-02-24 14:17 [p.4490]
Expand
Mr. Speaker, as society struggles to find balance during the pandemic, it is clear that women have a difficult road to travel to recover from the crisis.
Given the greater loss of jobs held by women last year and the fewer options available to them, many women were forced to choose between their work and parenting. Last February, women accounted for almost half of the labour force in Canada. Since then, almost two out of every three jobs held by women have been lost.
By July, those losses had erased three decades of gains made by women in Canadian workplaces, while unpaid work, such as caring for children, increased.
In a few short weeks, we will celebrate the economic, political and social achievements of women past, present and future on International Women's Day. The challenges presented by this gender-based employment gap, which is being described as a “she-cession”, make it clear that we must focus on the “she-covery” to ensure the path forward is equitable.
Monsieur le Président, alors que la société lutte pour retrouver un équilibre en temps de pandémie, il est clair que les femmes ont une route difficile à parcourir pour se remettre de la crise.
Compte tenu d'une diminution plus importante des emplois des femmes au cours de l'année dernière, les options disponibles étant moins nombreuses, bon nombre de femmes ont été contraintes de choisir entre le travail et leurs tâches parentales. Bien que les femmes représentaient près de la moitié de la main-d'œuvre au Canada en février dernier, elles représentent près de deux emplois sur trois qui ont été perdus depuis.
En juillet, ces pertes ont effacé les gains que les femmes ont mis trois décennies à réaliser dans les milieux de travail au Canada, tandis que le travail non rémunéré, comme celui consistant à s'occuper des enfants, a augmenté.
Dans quelques semaines à peine, lors de la Journée internationale de la femme, nous célébrerons les réussites passées, présentes et futures des femmes sur le plan économique, politique et social. Les difficultés que présente cet écart en matière d'emploi entre les hommes et les femmes, désigné par certains comme une « récession au féminin », montrent clairement qu'il faut axer nos efforts sur une « relance au féminin », afin d'assurer une solution équitable.
Collapse
View Louis Plamondon Profile
BQ (QC)
View Louis Plamondon Profile
2021-02-24 14:19 [p.4490]
Expand
Mr. Speaker, another major architect of the Quiet Revolution has passed away. On behalf of the Bloc Québécois, allow me to honour the memory of Yves Martin and offer my condolences to his family and loved ones.
History will remember Mr. Martin as a founder of the Université du Québec network. Generations upon generations will continue to flourish as a result of the legacy of Mr. Martin's work to foster the intellectual enrichment of his nation. A sociologist by training, he was also central to the creation of Quebec's ministry of education and therefore the tremendous gains in education that have since enabled our young people to aspire to a future that lives up to their ambitions. Yves Martin was one of those bureaucrats who were fully devoted to public service and who laid the foundation of modern Quebec.
The Bloc Québécois also remembers his generous collaboration and, more broadly, his contribution to the sovereignist movement, alongside our greatest premiers. I thank Yves Martin for his dedication.
Monsieur le Président, un autre artisan incontournable de la Révolution tranquille nous a quittés. Au nom du Bloc québécois, permettez-moi d'honorer la mémoire d'Yves Martin et d'offrir mes condoléances à sa famille et à ses proches.
M. Martin s'est notamment inscrit dans l'Histoire en tant que fondateur du réseau de l'Université du Québec. Des générations et des générations continueront de s'épanouir grâce à l'héritage du travail de M. Martin au nom de l'enrichissement intellectuel de sa nation. Ce sociologue a également été au cœur de la création du ministère de l'Éducation du Québec, et donc du formidable bond en matière de scolarisation qui permet depuis à nos jeunes d'aspirer à un avenir à la hauteur de leurs grandes ambitions. Yves Martin était l'un de ces mandarins de l'État entièrement dévoués au service public et qui ont jeté les bases du Québec moderne.
Le Bloc québécois se rappelle également sa collaboration généreuse et, plus largement, sa contribution au mouvement souverainiste, aux côtés de nos plus grands premiers ministres. Je remercie M. Yves Martin de son dévouement.
Collapse
Results: 1 - 15 of 20125 | Page: 1 of 1342

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data