Hansard
Consult the new user guides
For assistance, please contact us
Consult the new user guides
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 15 of 1943
View Kevin Vuong Profile
Ind. (ON)
View Kevin Vuong Profile
2022-12-06 19:12 [p.10540]
Expand
Madam Speaker, on February 17, 2022, the Chief Electoral Officer appeared before the procedure and House affairs committee, which was studying the 44th general election.
He stated that the Canada Elections Act enables Elections Canada to work with government security agencies to understand and mitigate foreign interference in our electoral processes and identify and address misinformation committed by domestic or foreign entities. The Canada Elections Act also prohibits the use of foreign funds for partisan purposes, including the propelling of like-minded puppet candidates seeking party nominations and running in elections. Any suspected wrongdoing is then referred to the Commissioner of Canada Elections.
Can the parliamentary secretary confirm that the Elections Canada CEO and the Commissioner of Canada Elections were fully consulted, along with CSIS and the RCMP, to determine if the 2021 election was compromised by foreign interference?
Madame la Présidente, le 17 février 2022, le directeur général des élections du Canada a comparu devant le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre, qui était chargé d'étudier les 44e élections générales.
Il a dit que la Loi électorale du Canada permet à Élections Canada de collaborer avec des organismes gouvernementaux de sécurité pour mieux comprendre et empêcher l'ingérence étrangère dans les processus électoraux du Canada, et pour détecter et corriger la désinformation propagée par des entités canadiennes ou étrangères. La Loi électorale du Canada interdit également l'utilisation de fonds étrangers à des fins partisanes, notamment pour favoriser des candidats qui partagent les mêmes idéaux et qui se présentent à la course à l'investiture ou à des élections. Tout dossier d'ingérence présumée est ensuite renvoyé au commissaire aux élections fédérales.
Le secrétaire parlementaire peut-il nous confirmer que le directeur général des élections et le commissaire aux élections fédérales ont été pleinement consultés, ainsi que le Service canadien du renseignement de sécurité et la GRC, pour déterminer si les élections de 2021 avaient été compromises par de l'ingérence étrangère?
Collapse
View Kevin Vuong Profile
Ind. (ON)
View Kevin Vuong Profile
2022-12-06 19:17 [p.10541]
Expand
Madam Speaker, a simple yes or no would have sufficed. As more media attention focuses on the porous defence and the lackadaisical attitude that the government has toward confronting foreign operators on our soil, along with the reluctance to safeguard Iranian Canadians and Chinese Canadians who are being intimidated, has the government abrogated its duty to protect its citizens and election process?
Is the government also content for Canada to put up permanent doormats for Iranian and Chinese governments to do whatever they want?
Madame la Présidente, je me serais contenté d'un « oui » ou d'un « non ». Comme les médias font de plus en plus état des défenses poreuses et de l'approche désinvolte du gouvernement face aux acteurs étrangers en sol canadien et que ce dernier hésite à protéger les Canadiens d'origine iranienne et chinoise qui sont victimes d'intimidation, on est en droit de se demander si le gouvernement s'est détourné de son devoir de protection des citoyens et du processus électoral.
Le gouvernement croit-il qu'il est acceptable que le Canada laisse la porte grande ouverte et permette aux gouvernements iranien et chinois d'agir à leur guise?
Collapse
View Alain Rayes Profile
Ind. (QC)
View Alain Rayes Profile
2022-12-05 14:00 [p.10409]
Expand
Madam Speaker, today I would like to take a moment to mark the 50th anniversary of the Association québécoise pour l'avancement des Nations unies, also known as AQANU. This non-governmental organization, run by volunteers, was created to promote the values of the United Nations and human rights; to organize activities that increase awareness, spread information and advocate for sustainable development; and to support the implementation of sustainable development projects and support activities in Haiti.
AQANU works with rural groups to support projects that improve the lives of Haitians. Project themes include food security, agriculture, education and humanitarian aid.
Some $7 million has been invested in more than 270 projects, and that is in addition to research and observation trips to Haiti and work sessions at the United Nations. The organization also maintains close relationships between the people there and here in Canada and Quebec.
I would like to sincerely congratulate and thank all those dedicated people involved in AQANU who have been making a real difference in the lives of thousands of Haitians for 50 years now.
Madame la Présidente, aujourd'hui, je souhaite prendre un moment pour souligner le 50e anniversaire de l'Association québécoise pour l'avancement des Nations unies dans le cadre d'un développement durable en Haïti, qui se nomme l'AQANU. Cette organisation non gouvernementale composée de bénévoles a pour objectif de promouvoir les valeurs des Nations unies et les droits de la personne; de réaliser des activités de sensibilisation, d'information et de plaidoyer en faveur du développement durable; et d'appuyer la réalisation de projets de développement durable et d'activités de soutien en Haïti.
L'AQANU travaille avec des groupements de paysans pour soutenir des projets de sécurité alimentaire, d'agriculture, d'éducation et d'aide humanitaire pour améliorer le sort des Haïtiens.
De plus, 7 millions de dollars ont été investis dans plus de 270 projets, en plus des stages de sensibilisation en Haïti et des sessions de travail aux Nations unies. L'organisation entretient aussi des relations étroites entre le peuple là-bas et ici au Canada et au Québec.
Je désire féliciter sincèrement et remercier tous ces gens de cœur engagés dans l'AQANU qui font une réelle différence depuis maintenant 50 ans dans la vie de milliers d'Haïtiens.
Collapse
View Alain Rayes Profile
Ind. (QC)
View Alain Rayes Profile
2022-12-05 15:10 [p.10423]
Expand
Mr. Speaker, last Thursday, Pastor Claude Guillot was convicted of 18 charges involving serious offences committed against children. In his defence, the pastor cited section 43 of the Criminal Code, which states that any schoolteacher or parent is justified in using force to correct a child, provided that the force does not exceed reasonable limits.
Sixty-four countries have already banned corporal punishment, and 27 more are in the process of doing so.
Can the Prime Minister or the Minister of Justice tell us whether Canada intends to repeal section 43 of the Criminal Code to protect our children?
Monsieur le Président, jeudi dernier, le pasteur Claude Guillot a été reconnu coupable de 18 chefs d'accusation graves pour des actes commis sur des enfants. Pour sa défense, le pasteur a utilisé l'article 43 du Code criminel, qui stipule que tout instituteur, père ou mère, est autorisé à employer la force pour corriger un enfant, pourvu que la force ne dépasse pas la mesure raisonnable.
Soixante-quatre pays ont déjà interdit les châtiments corporels et 27 autres sont en voie de le faire.
Est-ce que le premier ministre ou le ministre de la Justice peut nous dire si le Canada abrogerait l'article 43 pour protéger nos enfants?
Collapse
View Alain Rayes Profile
Ind. (QC)
View Alain Rayes Profile
2022-12-02 12:10 [p.10361]
Expand
Madam Speaker, Danielle Dubois is an entrepreneur in my riding who owns a company called Zenit Nutrition, which produces healthy energy bars made exclusively from local, Canadian ingredients.
The problem is that because of the way this product is classified, she has to charge GST on these bars, unlike other, less nutritious imported products that are made with industrial ingredients. Just think, she is being penalized for encouraging our Canadian producers and using healthy ingredients.
Can the minister tell us whether she plans to review this more than 30-year-old legislation so that our local foods, which are healthier, are not penalized and taxed?
Madame la Présidente, une entrepreneure de ma circonscription, Danielle Dubois, de la compagnie Zenit Nutrition, produit des barres d'énergie qui sont bonnes pour la santé et qui sont conçues exclusivement avec des ingrédients locaux et canadiens.
Le problème, c'est que la classification de ce produit fait qu'elle doit facturer la TPS sur ces barres, contrairement à d'autres produits moins bons pour la santé qui sont fabriqués avec des ingrédients industriels et importés. Imaginons: elle est pénalisée, car elle encourage nos producteurs canadiens en utilisant des ingrédients bons pour la santé.
La ministre peut-elle nous dire si elle compte revoir cette vieille loi de plus de 30 ans afin que nos aliments locaux, qui sont meilleurs pour la santé, ne soient pas pénalisés et ne soient pas taxés?
Collapse
View Kevin Vuong Profile
Ind. (ON)
View Kevin Vuong Profile
2022-11-29 14:01 [p.10156]
Expand
Madam Speaker, I am rising today to commend the Toronto Police Service, specifically Sergeant Jeff Zammit and the major crimes unit at 14 Division. Yesterday, they raided an illegal cannabis store operating right across the street from two elementary schools and a community centre in Spadina—Fort York.
There were six adults arrested for selling illegal cannabis and magic mushrooms. They were charged with possession of a schedule III substance for the purpose of trafficking, possession for the purpose of selling and possession of proceeds of crime. Right across the street from two elementary schools, there was an illegal store that set up shop with dried cannabis, pre-rolled joints, oils, hash, 48 kilos of edibles and, believe it or not, psilocybin in chocolate bars.
The raid sent a message to illegal cannabis stores sprouting up throughout Toronto. They will be found. They will be closed down, and they will be arrested.
Madame la Présidente, je prends la parole aujourd'hui pour féliciter le Service de police de Toronto, en particulier le sergent Jeff Zammit et le groupe des crimes graves de la 14e Division. Hier, ils ont fait une descente dans un magasin de cannabis illégal situé juste en face de deux écoles primaires et d'un centre communautaire à Spadina—Fort York.
Six adultes ont été arrêtés pour avoir vendu illégalement du cannabis et des champignons magiques. Ils ont été accusés de possession d'une substance inscrite à l'annexe III de la loi dans le but d'en faire le trafic, de possession en vue de la vente et de possession de produits de la criminalité. Juste en face de deux écoles primaires, un magasin illégal s'est installé pour vendre du cannabis séché, des joints préroulés, des huiles, du haschisch, 48 kilos de produits comestibles et, croyez-le ou non, de la psilocybine dans des barres de chocolat.
Cette descente a envoyé un message aux magasins de cannabis illégaux qui se multiplient dans tout Toronto. Nous les trouverons. Ils seront fermés, et les propriétaires seront arrêtés.
Collapse
View Kevin Vuong Profile
Ind. (ON)
View Kevin Vuong Profile
2022-11-29 15:30 [p.10171]
Expand
Mr. Speaker, I agree to apply the result of the previous vote, voting in favour.
Monsieur le Président, je suis d'accord pour que le résultat du vote précédent s'applique et je vote pour.
Collapse
View Alain Rayes Profile
Ind. (QC)
View Alain Rayes Profile
2022-11-29 15:30 [p.10172]
Expand
Mr. Speaker, I agree to apply the result of the previous vote, and I will be voting in favour.
Monsieur le Président, je suis d'accord pour que le résultat du vote précédent s'applique, et je voterai en faveur.
Collapse
View Alain Rayes Profile
Ind. (QC)
View Alain Rayes Profile
2022-11-29 15:32 [p.10173]
Expand
Mr. Speaker, I agree to apply the vote and will be voting in favour.
Monsieur le Président, je suis d'accord pour que le résultat du vote précédant s'applique, et je voterai en faveur.
Collapse
View Kevin Vuong Profile
Ind. (ON)
View Kevin Vuong Profile
2022-11-29 15:33 [p.10173]
Expand
Mr. Speaker, I agree to apply the results of the previous vote, voting in favour.
Monsieur le Président, je suis d'accord pour que le résultat du vote précédent s'applique et je vote en faveur de la motion.
Collapse
View Kevin Vuong Profile
Ind. (ON)
View Kevin Vuong Profile
2022-11-29 15:34 [p.10174]
Expand
Mr. Speaker, I agree to apply the result of the previous vote, voting in favour.
Monsieur le Président, je suis d'accord pour que le résultat du vote précédent s'applique et je vote en faveur de la motion.
Collapse
View Alain Rayes Profile
Ind. (QC)
View Alain Rayes Profile
2022-11-29 15:34 [p.10174]
Expand
Mr. Speaker, I agree to apply the vote and will be voting in favour of the motion.
Monsieur le Président, je suis d'accord pour que le résultat du vote précédent s'applique et je voterai pour la motion.
Collapse
View Kevin Vuong Profile
Ind. (ON)
View Kevin Vuong Profile
2022-11-29 18:58 [p.10205]
Expand
Madam Speaker, I want to begin by thanking my colleague for spending his evening with me on this very important matter. Last month, on October 24, I raised the issue of increasing EI premiums, particularly at a time when in Canada, Canadian workers and small business owners are just fighting to stay afloat.
I know there has been some debate in this place back and forth on whether it is a direct payroll tax increase. We are going to put that aside because we know that even the Prime Minister, then the member of Parliament for Papineau in 2013, described it as such. What is important is that the definition does not matter. What matters is the impact that workers and small business owners from across my riding and the country are worried about.
In this place, we have discussed the headwinds that workers are facing: rampant inflation, skyrocketing costs of living, the continued record setting of new highs by food banks, and so on. Therefore, instead I want to read into the record the other side of the equation, which is the state of our small businesses, which employ over 88% of all Canadian workers in the private labour force. I am afraid to report that it is grim.
Last week, I met with people from the Canadian Federation of Independent Business who provided an update that, as I had feared, showed that Canadian small businesses continue to fight for survival. Nearly two-thirds have pandemic debt, with an average pandemic-related debt amount of $145,660. One-sixth of small business owners have considered permanently closing.
Therefore, I want to put into context what that means for workers. If we use Statistics Canada's definition of a small business as being any business with fewer than 100 employees, and the most recent employment figures by Statistics Canada, it shows that almost 6.2 million Canadian workers are employed by small businesses. That means that if one-sixth of small business owners have considered permanently closing, over one million Canadian workers are at risk.
Surely, then, considering the macro and microeconomic situation that our nation is in and the inflationary environment that workers and small business owners are facing, would my hon. colleague not agree that now is not the time to raise EI payroll taxes?
Madame la Présidente, je veux commencer par remercier mon collègue de passer sa soirée à débattre avec moi sur cette question très importante. Le mois dernier, le 24 octobre, j'ai soulevé la question de l'augmentation des cotisations à l'assurance-emploi, particulièrement à un moment où, au Canada, les travailleurs et les propriétaires de petites entreprises se démènent tout simplement pour rester à flot.
Je sais qu'il y a eu un débat et des échanges à la Chambre pour déterminer s'il s'agit d'une hausse directe de l'impôt sur la masse salariale. Nous allons mettre ce débat de côté, car nous savons que même le premier ministre, alors député de Papineau en 2013, a dit que c'était le cas. La définition n'a pas d'importance. Ce qui importe, ce sont les répercussions que redoutent les travailleurs et les propriétaires de petites entreprises de ma circonscription et du pays.
Dans cette enceinte, nous avons discuté des vents contraires auxquels les travailleurs sont confrontés: l'inflation galopante, la montée en flèche du coût de la vie, l'accumulation de records de visites dans les banques alimentaires et ainsi de suite. Par conséquent, je veux plutôt parler à la Chambre de l'autre côté de l'équation, c'est-à-dire l'état de nos petites entreprises, qui emploient plus de 88 % de tous les travailleurs canadiens dans le secteur privé. J'ai bien peur de vous dire qu'il est sombre.
La semaine dernière, j'ai rencontré des représentants de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante. Ils ont présenté un état de la situation qui, comme je le craignais, a montré que les petites entreprises canadiennes continuent de se battre pour leur survie. Près des deux tiers d'entre elles ont accumulé une dette pendant la pandémie, qui s'élève en moyenne à 145 660 $. Un sixième des petits entrepreneurs ont envisagé de fermer définitivement les portes de leur entreprise.
Je veux expliquer ce que cela signifie pour les travailleurs. Si nous utilisons la définition de « petite entreprise » fournie par Statistique Canada, à savoir toute entreprise comptant moins de 100 employés, presque 6,2 millions de travailleurs canadiens travaillent pour de petites entreprises, selon les plus récentes données sur l'emploi de Statistique Canada. Si le sixième des petits entrepreneurs ont envisagé de fermer définitivement les portes de leur entreprise, alors plus de 1 million de travailleurs canadiens risquent de perdre leur emploi.
Étant donné la situation macroéconomique et microéconomique dans laquelle notre pays se trouve et de l'inflation avec laquelle doivent composer les travailleurs et les propriétaires de petites entreprises, mon collègue ne conviendrait‑il pas que le moment est venu d'augmenter les cotisations à l'assurance‑emploi?
Collapse
View Kevin Vuong Profile
Ind. (ON)
View Kevin Vuong Profile
2022-11-29 19:05 [p.10206]
Expand
Madam Speaker, I agree with my colleague that EI is an important tool and an important safety net. Saying this is something that is set every seven years is an easy cop-out, but the thing is that seven years ago we did not have the pandemic. Seven years ago, we were not facing the highest inflation rates and the cost of living increases in over 40 years, which is the highest it has ever been in the lifetime of half of Canadians, myself included.
Instead of his saying that this is something that is really not up to them and that it is done every seven years, I want to ask my hon. colleague to try to live in the now and the reality small businesses and workers are facing today. I will repeat the question: Will the government at least consider delaying the increase to payroll taxes to another time?
Madame la Présidente, je conviens avec le député que l'assurance-emploi constitue un outil important et un filet de sécurité d'envergure. Il est facile de dire que ces choses sont établies tous les sept ans, mais il n'y avait pas de pandémie il y a sept ans, tout comme nous ne subissions pas un taux d'inflation et une augmentation du coût de la vie qui sont les plus élevés depuis plus de 40 ans, soit les niveaux les plus élevés jamais enregistrés au cours de la vie de la moitié des Canadiens, moi y compris.
Au lieu de dire que c'est quelque chose qui ne dépend pas d'eux et que cela se fait tous les sept ans, je veux demander au député d'essayer de vivre dans le présent et dans la réalité à laquelle les petites entreprises et les travailleurs se heurtent en ce moment. Je vais répéter la question: le gouvernement envisagera-t-il au moins de reporter l'augmentation des charges sociales à un autre moment?
Collapse
View Kevin Vuong Profile
Ind. (ON)
View Kevin Vuong Profile
2022-11-28 15:11 [p.10087]
Expand
Mr. Speaker, the actions of Iranian and Chinese operatives in Canada has received a pathetic response from the government. Canada has become a doormat for foreign interference.
Is the government aware of article 41(1) of the Vienna Convention on Diplomatic Relations? It states that all persons enjoying privileges and immunities in Canada have a duty to “respect the laws and regulations of the receiving State. They also have a duty not to interfere in the internal affairs of that State.”
Other nations expel pseudo-diplomats and agents. Does the government even understand the concept of persona non grata?
Monsieur le Président, le gouvernement a réagi de façon pathétique aux actions des agents iraniens et chinois au Canada. Le Canada est devenu un paillasson pour les responsables d'une ingérence étrangère.
Le gouvernement connaît-il l'article 41(1) de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques? Il stipule que toutes les personnes qui bénéficient de privilèges et d'immunités au Canada ont le devoir de « respecter les lois et règlements de l’État accréditaire. Elles ont également le devoir de ne pas s’immiscer dans les affaires intérieures de cet État ».
Les autres pays expulsent les pseudo-diplomates et les agents. Le gouvernement comprend-il seulement le concept de persona non grata?
Collapse
Results: 1 - 15 of 1943 | Page: 1 of 130

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data