Hansard
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 8 of 8
View Kevin Waugh Profile
CPC (SK)
View Kevin Waugh Profile
2022-06-21 15:02 [p.7093]
Expand
Mr. Speaker, yesterday, we heard damaging testimony from Hockey Canada in relation to the horrendous allegations of an alleged sexual assault that happened some four years ago. Hockey Canada needs to own this. My fear is that someday some of these players will become coaches. The department was notified some four years ago of these allegations. Why did the minister continue to issue funding to Hockey Canada for the last four years?
Monsieur le Président, hier, nous avons entendu le témoignage accablant de Hockey Canada à propos des horribles allégations d'une prétendue agression sexuelle survenue il y a environ quatre ans. Hockey Canada doit assumer cette responsabilité. Je crains qu'un jour, certains de ces joueurs ne deviennent des entraîneurs. Le ministère a été informé de ces allégations il y a environ quatre ans. Pourquoi le ministre a‑t‑il continué à accorder des fonds à Hockey Canada ces quatre dernières années?
Collapse
View Cathay Wagantall Profile
CPC (SK)
Madam Speaker, I really appreciated the speech from the member.
Canada is responsible for less than 3% overall of global GHGs, so I really do want a real answer to this. My constituents ask, has the government determined what impact it would have on the growth of oil and gas production in the rest of the world if we were to replace all of Canada's oil and gas production, which is the cleanest, most ethical, highest-quality production in the world, and it was shut down completely over the next 20 to 30 years?
What impact would such a shutdown of Canada's resources have on the global environmental levels and the world's ability to reach net zero, and what impact would it have on the Canadian economy and on the ability of Canada to fund Canadian innovation in green technology?
Madame la Présidente, je trouve les propos de ma collègue vraiment intéressants.
Comme le Canada est responsable de moins de 3 % de l’ensemble des émissions mondiales de gaz à effet de serre, j’aimerais avoir une vraie réponse à ma question. Les électeurs de ma circonscription veulent savoir si le gouvernement a déterminé quelles seraient les répercussions sur la croissance de la production pétrolière et gazière dans le reste du monde si nous devions remplacer toute la production canadienne de pétrole et de gaz — la production la plus propre, la plus éthique et de la meilleure qualité au monde — et que nous fermions complètement ce secteur d’ici les 20 à 30 prochaines années?
Quelles seraient les répercussions de l’interruption de l’exploitation des ressources du Canada sur les niveaux d’émissions mondiales et sur la capacité du reste du monde à atteindre la carboneutralité et quelle incidence cela aurait-il sur l’économie canadienne et sur la capacité du Canada de financer l’innovation canadienne dans le domaine des technologies vertes?
Collapse
View Cathay Wagantall Profile
CPC (SK)
Madam Speaker, I really appreciate the conversation around carbon capture and underground storage. As the member may know, in Estevan, Saskatchewan, this whole process, the very first in the world, was developed, and it was done with coal, which is the hardest to function with. Since its opening, 4,402,000,073 tonnes of carbon dioxide have been stored underground just from that one location. Now the knowledge is there and the innovation has been done, so to go forward and do this in other areas of resources will cost far less.
I just do not understand. I would ask the member to clarify for me why, in light of the facts that the reality is the world will still need oil for the next, as they say, 20, 30 or 40 years, and the best product, the most ethical and clean, is in Canada, why would we not want to draw what still exists from oil wells, rather than increase carbon emissions by creating more wells and get more oil from other sources than what is already there?
Madame la Présidente, je trouve la discussion sur le captage et le stockage souterrain du carbone très intéressante. Comme le député le sait peut-être, c'est à Estevan, en Saskatchewan, que tout ce processus, le tout premier au monde, a été mis au point, et ce, avec le charbon, qui est la matière la plus difficile à traiter pour cela. Depuis son ouverture, 4 402 000 073 tonnes de dioxyde de carbone ont été stockées sous terre à ce seul endroit. Maintenant que nous avons acquis les connaissances et innové, il en coûtera beaucoup moins cher d’aller de l'avant et d’appliquer le même processus dans d'autres secteurs de ressources.
Je ne comprends tout simplement pas. Puisqu'on sait que le monde aura encore besoin de pétrole au cours des 20, 30 ou 40 prochaines années et que le meilleur produit, le plus éthique et le plus propre se trouve au Canada, le député pourrait-il m'expliquer pourquoi nous ne voudrions pas utiliser les puits de pétrole existants, plutôt que d'augmenter les émissions de carbone en en créant d'autres et obtenir plus de pétrole d'autres sources que celles que nous avons déjà?
Collapse
View Cathay Wagantall Profile
CPC (SK)
Madam Speaker, I appreciate the words of the member for Vaughan—Woodbridge in regard to carbon capture.
I am sure he is aware that the 14 of us from Saskatchewan have been, for years, encouraging the government to look at that and realize that in Saskatchewan we have been developing this whole program in Estevan, Saskatchewan, for a long time. There have been 4,402,000,073 tonnes of carbon capture, since this establishment was developed, going into the ground.
Can the member please explain to me, if he is concerned about sequestering and doing what is best for the environment, why his government is not taking advantage of getting that last bit of oil, which is significant, out of the ground from pumps that already exist, rather than creating more greenhouse gases by having to develop more pumps?
Madame la Présidente, je remercie le député de Vaughan—Woodbridge de ses observations concernant le captage de carbone.
Il n'est sûrement pas sans savoir que cela fait des années que les 14 députés de la Saskatchewan encouragent le gouvernement à envisager le captage de carbone et à emboîter le pas à la Saskatchewan, qui s'est dotée depuis belle lurette de tout un programme à cette fin à Estevan. Depuis la construction de cette installation, 4 402 000 073 tonnes de carbone ont été captées et séquestrées sous terre.
Si le député se préoccupe de la séquestration du carbone et veut vraiment faire ce qu'il y a de mieux pour l'environnement, pourrait-il m'expliquer pourquoi le gouvernement n'extrait pas du sol la quantité substantielle de pétrole qui peut être extraite au moyen des puits existants au lieu d'émettre plus de gaz à effet de serre en forant de nouveaux puits?
Collapse
View Kelly Block Profile
CPC (SK)
Mr. Speaker, Putin's war machine is funded by Russian oil and gas production and exports. Ukrainians are suffering as a result. The NDP-Liberal agreement includes an ominous line about phasing out public financing for Canada's energy sector. This is music to Putin's ears.
Will the NDP-Liberal government support the expansion of Canada's ethical and environmentally responsible energy so it can replace Putin's oil and gas around the world?
Monsieur le Président, la machine de guerre de Poutine est financée par la production et l'exportation de pétrole et de gaz russes. Les Ukrainiens en souffrent, par conséquent. L'entente libérale-néo-démocrate contient un énoncé inquiétant sur l'élimination progressive du financement public accordé au secteur énergétique canadien. Voilà qui a de quoi plaire à Poutine.
Le gouvernement libéral-néo-démocrate appuiera-t-il l'expansion de l'énergie éthique et écoresponsable du Canada pour que celle-ci puisse remplacer le pétrole et le gaz de Poutine dans le monde?
Collapse
View Rosemarie Falk Profile
CPC (SK)
Mr. Speaker, with strong ties to Canada, many displaced Ukrainians are looking to come to Canada for safe shelter. In their time of great need, Canada can extend help to them. As Canadian provinces welcome Ukrainians fleeing Russian aggression, supports and services are needed for their resettlement. To ensure that is speedy and successful, additional supports are needed now.
Will the Prime Minister step up and provide the provinces the additional funding they need now to support Ukrainians resettling in Canada?
Monsieur le Président, ayant des liens étroits avec le Canada, de nombreux Ukrainiens déplacés cherchent à venir au Canada pour y trouver refuge. En cette période de crise, le Canada peut leur venir en aide. Étant donné que les provinces canadiennes accueillent des Ukrainiens qui fuient l'agresseur russe, des mesures de soutien et des services sont nécessaires pour leur réinstallation. De l'aide supplémentaire est nécessaire dans l'immédiat afin d'assurer la rapidité et la réussite de leur réinstallation.
Le premier ministre va-t-il intervenir et fournir aux provinces les fonds supplémentaires dont elles ont besoin dès maintenant pour soutenir les Ukrainiens qui viennent s'installer au Canada?
Collapse
View Randy Hoback Profile
CPC (SK)
View Randy Hoback Profile
2021-12-07 19:52
Expand
Mr. Speaker, that is interesting. Two weeks ago, the Prime Minister, the Deputy Prime Minister, the Minister of International Trade, plus two other ministers were in Washington talking about the relationship. However, this past week I was in Washington talking about electric vehicles and they were not even aware of it. In fact, the Minister of International Trade made that comment in Bloomberg.
Why was there no impact in the U.S. when they were down there?
Monsieur le Président, cela est intéressant. Il y a deux semaines, le premier ministre, la vice-première ministre, la ministre du Commerce international ainsi que deux autres ministres étaient à Washington pour parler de cette relation. Or, la semaine dernière, je me suis rendu à Washington pour discuter de véhicules électriques et mes interlocuteurs n’étaient même pas au courant. En fait, la ministre du Commerce international en a parlé à Bloomberg.
Pourquoi leur visite n’a-t-elle pas eu d’effets aux États‑Unis?
Collapse
View Andrew Scheer Profile
CPC (SK)
Mr. Speaker, a huge percentage of the deficit the government has racked up came before the pandemic even hit. It was running $87 billion worth of deficits before COVID-19.
During the pandemic, the government decided to give $1 billion to its friends in the WE organization, and sole-sourced contracts to former Liberal MPs as well. The government took the time during the pandemic to make sure that it enriched its friends.
Let us talk about inflation. The Liberals would have us believe that it is some kind of external phenomenon like the weather: Inflation just happens. It does not happen in countries that did not run the printing presses. I could go on and on about billions of dollars in wasteful spending, corporate welfare and $35 billion through the Canadian Infrastructure Bank to bankroll large projects for profitable private companies.
The member is going to try to convince Canadians that all of the inflationary spending was related to the COVID-19 pandemic, and that is demonstrably false. When we go through the public accounts and look at where the government spent money, a lot of it was on increased discretionary spending. We heard throughout the week that it actually had the opposite effect of its intention. The government spent more money on housing but got fewer units built, and the price of housing is going up because of it. That is why we need less government intervention in the economy and more free market solutions.
Monsieur le Président, le déficit que le gouvernement a accumulé l'a été en très grande partie avant même que la pandémie ne frappe. Le gouvernement enregistrait déjà un déficit de 87 milliards de dollars avant l'arrivée de la COVID‑19.
Pendant la pandémie, le gouvernement a pris la décision de verser 1 milliard de dollars à ses amis de l'organisme UNIS, en plus d'accorder des contrats à fournisseur unique à d'anciens députés libéraux. Pendant la pandémie, le gouvernement a donc pris le temps de s'assurer d'enrichir ses amis.
Parlons maintenant de l'inflation. Les libéraux aimeraient nous faire croire qu'il s'agit d'un phénomène externe comme la météo: c'est le fruit du hasard. Toutefois, cela n'arrive pas dans les pays qui n'ont pas fait marcher la planche à billets. Je pourrais parler longtemps des milliards de dollars de dépenses inutiles, d'aide aux entreprises parasites, et aussi des 35 milliards de dollars qui ont transité par la Banque de l'infrastructure du Canada pour financer de gros projets menés par des entreprises privées rentables.
Le député va tenter de convaincre les Canadiens que toutes les dépenses inflationnistes étaient liées à la pandémie de COVID‑19, mais nous pouvons prouver que c'est faux. Quand on examine les comptes publics, on constate qu'une bonne partie de l'argent dépensé par le gouvernement est lié à une augmentation des dépenses discrétionnaires. Nous avons entendu répéter tout au long de la semaine que l'effet a été contraire à l'objectif. Le gouvernement a dépensé plus d'argent dans le logement, mais moins de logements ont été construits, et le prix des logements est en hausse pour cette raison. C'est pourquoi la solution passe par moins d'ingérence gouvernementale dans l'économie et plus de libre marché.
Collapse
Results: 1 - 8 of 8

Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data