Hansard
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 15 of 2486
View Yves-François Blanchet Profile
BQ (QC)
View Yves-François Blanchet Profile
2022-06-22 14:48 [p.7139]
Expand
Mr. Speaker, it is time for a performance review.
Faced with a high-risk demonstration by truckers, the government stalled and stalled before finally invoking the Emergencies Act at the request of the police, or so they said.
However, that is not true. The police did not ask for it. Even government ministers, including the Deputy Prime Minister, have said it was a purely political choice.
Is the minister proud of the fact that he simply allowed the Prime Minister—like someone else we know in 1970—to invoke emergency measures against civilians when it was all based on lies?
Monsieur le Président, c'est l'heure des bilans.
Exposé à une manifestation à risque de camionneurs, le gouvernement a tardé et encore tardé avant d'invoquer la Loi sur les mesures d'urgence, à la demande des corps policiers, a-t-il dit.
Or, c'est faux. Les corps policiers ne l'ont pas demandé. Il y a même des ministres du gouvernement, dont la vice-première ministre, qui ont dit que c'était un choix purement politique.
Le ministre est-il fier d'avoir simplement permis au premier ministre — comme un autre, en 1970 — d'invoquer les mesures d'urgence contre des civils sur la base de mensonges?
Collapse
View Marco Mendicino Profile
Lib. (ON)
View Marco Mendicino Profile
2022-06-22 14:49 [p.7139]
Expand
Mr. Speaker, I am very proud of the government's work during the illegal blockades. We made the necessary decisions, including invoking the Emergencies Act, based on advice from the police. That is exactly what the RCMP commissioner confirmed in committee.
We will now work with the joint parliamentary committee during the review process, as well as with Justice Rouleau, to provide as much transparency as possible on this decision, which we will always defend.
Monsieur le Président, je suis très fier du travail du gouvernement pendant les blocages illégaux. Nous avons pris les décisions nécessaires, dont l'invocation de la Loi sur les mesures d'urgence, en suivant les conseils des forces policières. C'est exactement ce que la commissaire de la GRC a confirmé en comité.
Nous allons maintenant collaborer avec le comité parlementaire mixte lors de ce processus d'examen, ainsi qu'avec le juge Rouleau, pour offrir le plus de transparence sur cette décision, que nous allons toujours défendre.
Collapse
View Luc Berthold Profile
CPC (QC)
View Luc Berthold Profile
2022-06-16 14:20 [p.6813]
Expand
Mr. Speaker, another example of Liberal incompetence is the mismanagement of the Pinocchio affair.
Two senior ministers contradicted the Minister of Public Safety in committee by testifying that no police force specifically asked for the Emergencies Act to be invoked. The President of the Queen’s Privy Council for Canada and Minister of Emergency Preparedness said, and I quote, “I'm not aware of any recommendation from law enforcement.” There is squabbling in the Liberal ranks. The Minister of Public Safety has lost the confidence of his own colleagues.
When will the Prime Minister demand his resignation?
Monsieur le Président, un autre exemple de l'incompétence libérale, c'est la mauvaise gestion de l'affaire Pinocchio.
Deux ministres séniors ont contredit le ministre de la Sécurité publique en comité en témoignant qu'aucun corps policier n'avait expressément demandé l'invocation de la Loi sur les mesures d'urgence. Le président du Conseil privé de la Reine pour le Canada et ministre de la Protection civile a dit: « Je ne suis au courant d’aucune recommandation des forces de l’ordre. » La chicane est prise dans la cabane libérale. Le ministre de la Sécurité publique a perdu la confiance de ses propres collègues.
Quand le premier ministre va-t-il exiger sa démission?
Collapse
View Pablo Rodriguez Profile
Lib. (QC)
View Pablo Rodriguez Profile
2022-06-16 14:21 [p.6813]
Expand
Mr. Speaker, if my colleague wants to see squabbling, he should just look at the official opposition benches. They are having a hard time getting along.
The more serious issue is what they are doing while the government is working to solve the problems and challenges that Canadians are facing. The Conservatives are spending their time filibustering. Filibustering is the first thing they think about when they wake up in the morning and the last think they think about when they go to bed at night. How do they spend their time in between? They filibuster.
Monsieur le Président, lorsque mon collègue parle de la chicane qui est prise, il faut regarder du côté des bancs de l'opposition officielle. Ils ont de la misère à s'entendre entre eux.
Ce qui est plus grave, c'est de savoir ce qu'ils font que pendant que le gouvernement essaie de régler les problèmes et les défis des Canadiens. Ils passent leur temps à filibuster. Les conservateurs se réveillent en pensant à filibuster; ils se couchent en pensant à filibuster et, entre les deux, que font-ils? Ils « filibustent ».
Collapse
View Alain Rayes Profile
CPC (QC)
View Alain Rayes Profile
2022-06-16 14:33 [p.6815]
Expand
Mr. Speaker, the Minister of Public Safety has repeatedly said that he invoked the Emergencies Act, a historic law that had never been used before in this country, at the request of the police. The problem is that every single police force has told the committee that they never asked for it.
I am asking the minister to do the only honourable thing left to him and resign.
Monsieur le Président, d'un côté, on a le ministre de la Sécurité publique qui a répété à plusieurs reprises avoir invoqué la Loi sur les mesures d'urgence, une loi historique, ce qui ne s'est jamais fait auparavant au pays, à la demande des corps policiers. Le problème, c'est que, de l'autre côté, tous les corps policiers sans exception ont dit en comité qu'ils ne l'avaient jamais demandée.
Je demande au ministre de faire la seule chose honorable qui lui reste à faire: démissionner.
Collapse
View Marco Mendicino Profile
Lib. (ON)
View Marco Mendicino Profile
2022-06-16 14:34 [p.6815]
Expand
Mr. Speaker, on this side of the House, it is clear that we will always protect Canadians' needs and safety. That is exactly why we invoked the Emergencies Act. In the process, we sought the advice of the police and used that advice to make our decisions.
On the other side, there are the Conservatives, who encouraged the illegal blockade. They must apologize.
Monsieur le Président, de ce côté-ci de la Chambre, il est manifeste que nous protégerons toujours les besoins et la sécurité des Canadiens. C'est exactement la raison pour laquelle nous avons invoqué la Loi sur les mesures d'urgence. Dans le processus, nous avons demandé les conseils des forces policières et nous avons utilisé ces conseils pour prendre nos décisions.
De l'autre côté, il y a les conservateurs, qui ont encouragé le blocage illégal. Ils doivent offrir leurs excuses.
Collapse
View Alain Rayes Profile
CPC (QC)
View Alain Rayes Profile
2022-06-16 14:34 [p.6815]
Expand
Mr. Speaker, the Minister of Emergency Preparedness, himself a former chief of police, said the following in committee, referring to the Emergencies Act: “I do not believe that would have been an appropriate thing for law enforcement to ask, and they did not ask”.
The reality is that we have a Minister of Public Safety who has totally lost Canadians' confidence. There is only one course open to him now, and that is to do the honourable thing and resign. What is he waiting for?
Monsieur le Président, le ministre de la Protection civile et ancien chef de police a mentionné en comité, en parlant de la Loi sur les mesures d'urgence, et je cite: je ne crois pas qu'il aurait été approprié pour les forces de l'ordre de le demander, elles ne l'ont pas fait.
La réalité, c'est que nous sommes en face d'un ministre de la Sécurité publique qui a perdu toute la confiance des Canadiens et des Canadiennes. Il ne lui reste plus qu'une chose à faire, une chose honorable: démissionner. Qu'est-ce qu'il attend?
Collapse
View Marco Mendicino Profile
Lib. (ON)
View Marco Mendicino Profile
2022-06-16 14:35 [p.6815]
Expand
Mr. Speaker, the government will always defend its decision to invoke the Emergencies Act, because it was a necessary decision.
The Canadian Association of Chiefs of Police supports the decision. The Ontario Association of Chiefs of Police supports the decision. The Canadian Police Association supports the decision. Why? Because it was necessary.
We on this side understand that. The Conservatives have never understood that. They need to apologize for their role in the illegal blockade.
Monsieur le Président, le gouvernement va toujours défendre sa décision d'invoquer la Loi sur les mesures d'urgence, parce que c'était une décision qui était nécessaire.
L'Association canadienne des chefs de police soutient la décision. L'Association des chefs de police de l'Ontario soutient la décision. L'Association canadienne des policiers soutient la décision. Pourquoi? Parce que c'était nécessaire.
De ce côté, nous comprenons cela. Les conservateurs ne comprennent jamais cela. Ils doivent offrir leurs excuses pour leur rôle dans le blocage illégal.
Collapse
View Jake Stewart Profile
CPC (NB)
View Jake Stewart Profile
2022-06-16 14:36 [p.6815]
Expand
Mr. Speaker, the public safety minister continues to hide the truth from Canadians on the use of the Emergencies Act. The minister cannot just tell Canadians that the act was necessary. He must show them. That is his job. I will quote the emergency preparedness minister, who said, “I do not believe that would have been an appropriate thing for law enforcement to ask, and they did not ask.”
The public safety minister has misled Canadians and Parliament. Will he resign today?
Monsieur le Président, le ministre de la Sécurité publique continue de cacher la vérité aux Canadiens sur l'utilisation de la Loi sur les mesures d'urgence. Le ministre ne peut pas se contenter de dire aux Canadiens que cette loi était nécessaire. Il doit le démontrer. C'est son travail. Voici ce qu'a dit le ministre de la Protection civile: « Je ne pense pas qu'il aurait été approprié pour les forces de l'ordre de faire une telle demande et elles ne l'ont pas fait. »
Le ministre de la Sécurité publique a induit les Canadiens et le Parlement en erreur. Remettra-t-il sa démission aujourd'hui?
Collapse
View Marco Mendicino Profile
Lib. (ON)
View Marco Mendicino Profile
2022-06-16 14:36 [p.6816]
Expand
Mr. Speaker, we have been consistent and clear on this side of the House that the decision to invoke the Emergencies Act was necessary because it was needed to restore public safety. Past president of the Ontario Association of Chiefs of Police, Chief Gary Conn, said that, in their view, the Emergencies Act provided the appropriate authorities and powers for police services to ensure the rule of law and the safety of citizens. He said that had been their experience, particularly during the “freedom convoy” of 2022.
That is law enforcement right there, and it was the Conservatives who exacerbated the situation with their reckless behaviour.
Monsieur le Président, nous avons été constants et clairs de ce côté-ci de la Chambre: la décision d'invoquer la Loi sur les mesures d'urgence était nécessaire parce qu'il fallait rétablir la sécurité publique. L'ancien président de l'Association des chefs de police de l'Ontario, le chef Gary Conn, a déclaré qu'à son avis, la Loi sur les mesures d'urgence a conféré aux services de police les pouvoirs appropriés pour assurer la primauté du droit et la sécurité des citoyens. Il a dit que cela avait été leur expérience, en particulier pendant le « convoi pour la liberté » de 2022.
C'est cela, l'application de la loi, et ce sont les conservateurs qui ont exacerbé la situation par leur comportement imprudent.
Collapse
View Jake Stewart Profile
CPC (NB)
View Jake Stewart Profile
2022-06-16 14:37 [p.6816]
Expand
Mr. Speaker, these are more diversion tactics to avoid answering one simple question. The public safety minister has misled Canadians and Parliament. Law enforcement did not ask to have the use of the Emergencies Act. It is just that simple. I will quote the emergency preparedness minister: “I am not aware of any recommendation of law enforcement.”
Will the minister do the honourable thing and resign today, right now?
Monsieur le Président, le ministre de la Sécurité publique emploie encore une manœuvre de diversion pour éviter de répondre à une question simple. Le ministre de la Sécurité publique a induit les Canadiens et le Parlement en erreur. Les forces de l'ordre n'ont pas réclamé le recours à la Loi sur les mesures d'urgence. C'est aussi simple que cela. Je vais citer le ministre de la Sécurité publique: « Je ne suis au courant d'aucune recommandation des forces de l'ordre. »
Le ministre fera-t-il la chose honorable en démissionnant dès aujourd'hui, dès maintenant?
Collapse
View Marco Mendicino Profile
Lib. (ON)
View Marco Mendicino Profile
2022-06-16 14:37 [p.6816]
Expand
Mr. Speaker, doing the honourable thing means protecting Canadians. That is why we invoked the Emergencies Act. Doing the honourable thing means not taking that decision in a vacuum, which means consulting with police, searching for their advice and using that advice to inform the decision of the Emergencies Act, which is why police associations across the country supported the decision.
It was the Conservatives who knew all to well that, by making reckless statements asking the blockades to double down and entrench, they were undermining public safety, and they should apologize for that role. They undermined public safety, but on this side of the House, we protect it
Monsieur le Président, faire la chose honorable signifie protéger les Canadiens. Voilà pourquoi nous avons invoqué la Loi sur les mesures d'urgence. Faire la chose honorable signifie ne pas prendre cette décision en vase clos, ce qui implique de consulter les services de police, de demander leurs conseils et d'utiliser ces conseils pour orienter la décision d'invoquer la Loi sur les mesures d'urgence, et c'est pourquoi les associations de policiers des quatre coins du pays appuyé cette décision.
Les conservateurs, eux, savaient très bien que, en faisant des déclarations irréfléchies dans lesquelles ils demandaient aux participants aux barrages de redoubler d'efforts et de s'incruster, ils compromettaient la sécurité publique. Ils devraient s'en excuser. Ils ont compromis la sécurité publique, mais, de ce côté-ci de la Chambre, nous la protégeons.
Collapse
View Candice Bergen Profile
CPC (MB)
View Candice Bergen Profile
2022-06-15 14:22 [p.6725]
Expand
Mr. Speaker, yesterday, the Minister of Emergency Preparedness told the committee that law enforcement never asked for the Emergencies Act, which is yet another contradiction of the Minister of Public Safety. Nobody is backing him up, not even his own colleagues.
It is clear the Minister of Public Safety has been misleading Canadians for months. Will the Prime Minister remove him from his portfolio? Yes or no?
Monsieur le Président, hier, le ministre de la Protection civile a dit au comité que les forces de l'ordre n'avaient jamais demandé le recours à la Loi sur les mesures d'urgence, ce qui a révélé une autre contradiction du ministre de la Sécurité publique, dont personne n'appuie les propos, pas même ses propres collègues.
Il est clair que le ministre de la Sécurité publique induit les Canadiens en erreur depuis des mois. Le premier ministre va‑t‑il lui retirer son portefeuille? Oui ou non?
Collapse
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2022-06-15 14:23 [p.6725]
Expand
Mr. Speaker, allow me to be very clear with Canadians. Police do not grant themselves extraordinary powers; the government does that. Parliament debated it and voted on it.
As Commissioner Lucki said, the Emergencies Act gave the police the powers they needed to get the job done. Municipalities, provincial leadership and police told us they needed more tools to bring these illegal blockades to an end. That is exactly what we did, and it is exactly what they did when we gave them more tools with the Emergencies Act.
Monsieur le Président, permettez-moi d'être très clair avec les Canadiens. La police ne s'octroie pas de pouvoirs extraordinaires; cette décision revient au gouvernement. Le Parlement en a débattu et a voté sur cette question.
Comme l'a dit la commissaire Lucki, la Loi sur les mesures d'urgence a donné à la police les pouvoirs dont elle avait besoin pour faire son travail. Les municipalités, les dirigeants provinciaux et la police nous ont dit qu'ils avaient besoin que nous leur donnions plus d'outils pour mettre fin à ces blocages illégaux. C'est exactement ce que nous avons fait, et c'est exactement ce qu'ils ont fait lorsque nous leur avons donné des outils supplémentaires grâce à la Loi sur les mesures d'urgence.
Collapse
View Candice Bergen Profile
CPC (MB)
View Candice Bergen Profile
2022-06-15 14:23 [p.6725]
Expand
Mr. Speaker, the Minister of Public Safety has misled Canadians several times. He said protesters started fires in an Ottawa apartment building. That was false. He said foreign money was funding the protest. That was not true. He said law enforcement asked for the Emergencies Act. That was also false.
Does the Prime Minister agree that Canadians deserve better than a minister who repeatedly and overtly misleads them?
Monsieur le Président, le ministre de la Sécurité publique a induit les Canadiens en erreur à plusieurs reprises. Il a dit que les manifestants avaient mis le feu dans un immeuble d'appartements d'Ottawa alors que c'est faux. Il a dit que des intérêts étrangers avaient financé les manifestations alors que c'est faux. Il a dit que les forces de l'ordre avaient demandé le recours à la Loi sur les mesures d'urgence alors que c'est, encore une fois, faux.
Le premier ministre ne convient-il pas que les Canadiens méritent mieux qu'un ministre qui les induit ouvertement et constamment en erreur?
Collapse
Results: 1 - 15 of 2486 | Page: 1 of 166

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data