Hansard
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 15 of 3273
View Jeremy Patzer Profile
CPC (SK)
View Jeremy Patzer Profile
2022-09-28 14:58 [p.7857]
Expand
Mr. Speaker, if EI is not in fact a tax, maybe the minister wants to update the government website.
More taxes mean Canadians have less money to pay their bills. The carbon tax has already increased the price of gas and groceries, which have just driven up inflation. Soon people will have to take home less pay while trying to cover these higher costs.
The Liberals try to sell that as taking care of people, yet the finance minister had to admit that higher payroll tax gives the government another $2.5 billion from workers' paycheques. It is time to quit the excuses.
Will the government end its planned tax hikes on Canadian paycheques?
Monsieur le Président, si l'assurance-emploi n'est pas, factuellement, une taxe, la ministre devrait peut-être mettre à jour le site Web du gouvernement.
Plus on augmente les taxes, moins les Canadiens ont d'argent pour payer leurs factures. La taxe sur le carbone augmente déjà le prix de l'essence et de l'épicerie, ce qui alimente l'inflation. Bientôt, les gens devront payer plus cher avec une paie réduite.
Les libéraux tentent de présenter cela comme une façon de prendre soin des gens. Pourtant, la ministre des Finances a été forcée d'admettre que la hausse des taxes sur la masse salariale procurera 2,5 milliards de dollars supplémentaires au gouvernement. Il est temps de laisser tomber les excuses.
Le gouvernement annulera-t-il ses hausses de taxes planifiées sur les chèques de paie des Canadiens?
Collapse
View Andrew Scheer Profile
CPC (SK)
View Andrew Scheer Profile
2022-09-28 15:21 [p.7861]
Expand
Mr. Speaker, I appreciate the motion proposed by my colleague in the Bloc Québécois. In light of that, and in relation to the motion we just adopted and the fact that all parliamentarians are committed to dealing with threats and intimidation, there have been discussion among the House leaders, and I hope I will receive unanimous consent for the following motion: That the House condemn the threatening remarks of Dale Smith, a member of the parliamentary press gallery, who responded through a tweet to a question proposed in the House by the member for Sherwood Park—Fort Saskatchewan, stating, “When horses are this lame, you shoot them.”
Monsieur le Président, je suis reconnaissant de la motion présentée par la députée du Bloc québécois. Pour y faire suite, et en relation avec la motion que nous venons d'adopter et le fait que tous les parlementaires sont déterminés à lutter contre les menaces et l'intimidation, il y a eu des discussions entre les leaders parlementaires, et j'espère obtenir le consentement unanime pour la motion suivante: Que la Chambre condamne les propos menaçants de Dale Smith, membre de la tribune de la presse parlementaire, qui a répondu par un gazouillis à une question soulevée à la Chambre par le député de Sherwood Park-Fort Saskatchewan en déclarant: « Quand les chevaux sont aussi pitoyables, on les abat. »
Collapse
View Dan Mazier Profile
CPC (MB)
View Dan Mazier Profile
2022-09-28 17:02 [p.7872]
Expand
Mr. Speaker, I proudly rise today to present petition e-3940, which has been signed by over 800 Canadians who are calling on the Liberal government to cancel the planned fertilizer reduction policy.
Canadians understand limiting fertilizer would decrease food production and, therefore, further increase the cost of food at a time of record inflation. They also know limiting fertilizer would increase the costs to farmers and hinder economic growth. This also comes at a time when Canadians are using food banks at record rates.
Canadians want their government to stand up for Canadian farmers and cancel the fertilizer reduction plan. I wholeheartedly support them.
Monsieur le Président, je suis fier de présenter aujourd'hui la pétition e‑3940, signée par plus de 800 Canadiens qui demandent au gouvernement libéral d'annuler sa politique prévue sur la réduction des engrais.
Les Canadiens comprennent que limiter l'utilisation des engrais diminuerait la production alimentaire, ce qui aurait pour effet d'augmenter davantage le coût des aliments en cette période d'inflation record. Ils savent aussi que limiter l'utilisation des engrais augmenterait les coûts pour les agriculteurs, en plus de nuire à la croissance économique, alors qu'un nombre sans précédent de Canadiens a recours aux banques alimentaires.
Les Canadiens veulent que le gouvernement défende les intérêts des agriculteurs canadiens en annulant son plan de réduction des engrais. Je les appuie sans réserve.
Collapse
View Kevin Lamoureux Profile
Lib. (MB)
View Kevin Lamoureux Profile
2022-09-28 17:05 [p.7873]
Expand
Mr. Speaker, I ask that all questions be allowed to stand at this time.
Monsieur le Président, je demande que toutes les questions restent au Feuilleton.
Collapse
View Kevin Lamoureux Profile
Lib. (MB)
View Kevin Lamoureux Profile
2022-09-28 17:05 [p.7873]
Expand
Mr. Speaker, I would ask that all notices of motions for the production of papers be allowed to stand at this time.
Monsieur le Président, je demande que toutes les motions portant production de documents soient reportées.
Collapse
View Kevin Lamoureux Profile
Lib. (MB)
View Kevin Lamoureux Profile
2022-09-28 17:20 [p.7875]
Expand
Mr. Speaker, I appreciate the member's comments. I do not necessarily agree with his synopsis of what the government has or has not done. I will hopefully be able to expand on that.
Is there any specific call to action? If the member were to cite a specific one he believes the Government of Canada needs to be working harder on, could he indicate to the chamber which specific call to action that would be? That would be helpful.
Monsieur le Président, je remercie le député de ses observations. Je ne souscris pas nécessairement à sa façon de résumer ce que le gouvernement a fait ou n'a pas fait. J'espère que je pourrai en dire plus à ce sujet.
Pour quel appel à l'action le gouvernement du Canada devrait-il redoubler d'efforts, selon le député? Pourrait-il indiquer précisément de quel appel à l'action il s'agit? Cela nous serait utile.
Collapse
View Kevin Lamoureux Profile
Lib. (MB)
View Kevin Lamoureux Profile
2022-09-28 17:39 [p.7878]
Expand
Madam Speaker, what a pleasure it is to rise today to speak to such an important piece of legislation.
Back in 2015, after we formed government, the Prime Minister indicated to all Canadians the importance of our relationship with indigenous people and the need to ensure that this relationship is supported in very real and tangible ways. The way we are dong that is through reconciliation, among many other things.
I look at the issue of reconciliation from a bit of a different perspective, having been a parliamentarian for over 30 years, the first 20 years of them as a member of the Manitoba legislature. If we take a look at the Manitoba legislature and where I lived in Tyndall Park, I literally drove down Burrows Avenue, went to Salter and Isabel and then to the Manitoba legislature. I stopped on many occasions at all sorts of different events. I have an understanding of the harms that have taken place within indigenous communities.
I have advocated, whether in the government benches or the opposition benches, for how important it is that we respect, honour and enable indigenous people and their leadership, work through consultation, allow indigenous leadership to provide us the way and continue to consult. I have been so very impressed and pleased with the Minister of Crown-Indigenous Relations from the moment he stood a number of years ago and gave an S. O. 31 in the Cree language. It was the first time I had witnessed something of that nature in 30 years as a parliamentarian.
The initiatives that have been taken monetarily, policy-wise, budget-wise and legislative-wise have been significant over the last seven years, and we are committed to doing more.
We can take a look at the 94 calls to action under truth and reconciliation. Members make reference to a dozen or 13. There are some that come to my mind and I made note of them, such as call to action 4 and the child welfare legislation. I go back to my days at the Manitoba legislature when the child advocate said that Manitoba was in a crisis situation with our children.
Take a look at the numbers. A member made reference to call to action 66. I understand what 66 is proposing to do, but I would suggest to members that when we think in terms of the calls to action, not every call to action is the sole responsibility of Ottawa. Others need to be engaged also.
To recognize call to action 66 means investing in young people, indigenous young people in particular, with both finances and other resources, and having trust and faith. We do that by supporting and allocating a significant amount of financial resources to education. We have seen the creation of educational opportunities that were not there in the past, even in the city of Winnipeg, that are there today because of call to action 66.
I would love to say we can turn a page and that call to action 66 is complete, but like many of the calls to action, it is not going to be resolved overnight. This is going to take time. We have to be patient, and we have to listen to what indigenous people are saying, allow for leadership and support it.
I look at an organization like Ma Mawi in Winnipeg's north end. It has done phenomenal work in terms of the education and support of young people and single parents, providing opportunities that many would never have had if it were not for Ma Mawi being a place that gives support in a very real and tangible way. When ministers talk to me about coming to Winnipeg, I often suggest that Ma Mawi is an excellent example of leadership because of how effective it has been in transforming and changing lives in a very real and tangible way, including in education.
There are 94 calls to action and in just over 70 of them, the federal government is directly involved. Members should not necessarily quote me, as Hansard will do that for them, but at the end of day about 80% of the ones the government is responsible for, at least in whole or in part, have seen significant action. Many of them have come to fruition.
Friday is a very significant day, a day that Canadians from coast to coast to coast will appreciate. It is a statutory holiday created on the floor of the House of Commons because all members recognized the importance of truth and reconciliation. Would it not be wonderful to pass this legislation today, legislation that would create a national council for reconciliation? Not only would it create the council, but the supports would be there for the council, which deals with several calls to action.
When I look at child welfare, I see a positive step forward. We have seen that taking place. We also have call to action 43, the UN declaration. More than one political party in the House pushed for that and it was ultimately passed.
There is the oath of citizenship. Every year, hundreds of thousands of people come to Canada, and thank goodness, as we are very dependent on them and need that. Many get their citizenship shortly thereafter, and now part of that citizenship is recognizing the importance of reconciliation.
These calls to action are tangible things the federal government can do. This is about taking the proper actions, such as the consultations that are necessary, even during a pandemic that has lasted two years. We are still not quite out of it, but there are still consultations and work being done because the Prime Minister made a commitment to a renewed relationship with first nations and indigenous people.
I look at individuals like David Chartrand, who has accomplished so much through the Manitoba Métis Federation. We as a government have been there to support them in a very real and tangible way, not just providing financial support but being there and listening to what the federation has to say, whether it is the national federation or the one in Manitoba.
As much as possible, I try to keep in touch with individuals who mean a great deal to me and who have influenced me, like Sharon Redsky and Cindy Woodhouse, individuals I have made reference to in the past. One does not have to be of indigenous background to be understanding and sympathetic, and to want and demand action on the calls to action. However, I do believe that as a government, we would be challenged to find any other prior government that has been able to achieve as much as we have achieved in the last six or seven years. If we were honest with ourselves, I believe everyone would agree with that. Sure, there is room for improvement and, yes, we could be doing more. However, we are doing the best job we can, and those calls to action will continue to be a high priority for this government and, I suggest, for the entire House.
Madame la Présidente, quel plaisir pour moi de prendre la parole aujourd'hui au sujet d'un projet de loi si crucial.
Après notre arrivée au pouvoir en 2015, le premier ministre a fait comprendre à tous les Canadiens l'importance de notre relation avec les peuples autochtones et la nécessité de la renforcer de manière très concrète et tangible. La réconciliation est l'un des nombreux moyens que nous utilisons à cette fin.
J'envisage la question de la réconciliation sous un angle un peu différent, car je suis un parlementaire depuis une trentaine d'années, dont les 20 premières comme député à l'Assemblée législative du Manitoba. Je vivais à Tyndall Park et, pour me rendre à l'Assemblée législative du Manitoba, je devais emprunter l'avenue Burrows, puis les rues Salter et Isabel. À maintes occasions, je me suis arrêté pour assister à toutes sortes d'activités. Je comprends les torts qui ont été causés aux communautés autochtones.
En ma qualité de député ayant siégé tantôt dans l'opposition, tantôt dans le camp du gouvernement, je fais valoir l’importance de respecter les Autochtones et leurs dirigeants, de les honorer et de les outiller. Nous devons miser sur la consultation et permettre aux dirigeants autochtones de nous montrer la voie à suivre. La consultation doit être permanente. Il y a quelques années, j’ai été très impressionné et enchanté d'entendre le ministre des Relations Couronne-Autochtones s'exprimer en langue crie pour faire une déclaration en vertu de l’article 31 du Règlement. C’était la première fois que j’étais témoin d’une démarche de cette nature dans toute ma carrière de parlementaire, échelonnée sur 30 années.
D'importantes mesures ont été mises en œuvre au cours des sept dernières années, sur les plans financier, stratégique, budgétaire et législatif, mais nous sommes déterminés à en faire plus.
On peut jeter un œil aux 94 appels à l’action de la Commission de vérité et de réconciliation. Les députés font référence à 12 ou 13 d’entre eux. Il y en a certains qui me viennent à l’esprit et que j'ai notés, par exemple, l’appel à l’action 4, et les mesures législatives sur les services à l’enfance. Lorsque j'étais député à l’Assemblée législative du Manitoba, le protecteur des enfants et des jeunes avait déclaré qu'une crise affectant les enfants sévissait dans la province.
Examinons les chiffres. Un député a parlé de l'appel à l'action no 66. Je comprends ce que cet appel à l'action propose, mais je fais remarquer aux députés qu'il n'incombe pas exclusivement au gouvernement fédéral de donner suite à tous les appels à l'action. D'autres intervenants doivent également participer.
Pour donner suite à l'appel à l'action no 66, il faut investir des fonds et d'autres ressources dans les jeunes, en particulier les jeunes autochtones, et leur faire confiance. Nous le faisons en appuyant l'éducation et en y affectant des ressources financières considérables. Nous avons vu la création de possibilités d'éducation qui n'existaient pas dans le passé, même à Winnipeg, et qui existent aujourd'hui grâce à l'appel à l'action no 66.
J'aimerais bien dire que nous pouvons tourner une page et que l'appel à l'action no 66 sera mis en œuvre. Cependant, comme beaucoup d'appels à l'action, il ne deviendra pas réalité du jour au lendemain. Sa réalisation va prendre du temps. Nous devons être patients et écouter ce que disent les Autochtones, leur permettre de prendre des initiatives et les soutenir.
Je pense à un organisme comme Ma Mawi, dans le Nord de Winnipeg, qui fait un travail extraordinaire pour renseigner et soutenir les jeunes et les chefs de famille monoparentale. Il leur offre des possibilités auxquelles plusieurs n'auraient jamais accès sans lui. Il les aide de manière réelle et tangible. Lorsque les ministres me parlent de venir à Winnipeg, il m'arrive souvent de mentionner que Ma Mawi est un excellent exemple de leadership, parce que cet organisme réussit vraiment à transformer des vies, y compris par l'éducation.
Il y a 94 appels à l'action et un peu plus de 70 d'entre eux concernent directement le gouvernement fédéral. Les députés ne devraient pas me citer à ce sujet, puisque le hansard le fera pour eux, mais, au bout du compte, le gouvernement a répondu, en tout ou en partie, à environ 80 % des appels à l'action qui tombent sous sa responsabilité. Beaucoup d'appels ont trouvé une réponse concrète.
Vendredi est un jour très important, que les Canadiens de partout au pays apprécieront. C'est un jour férié institué sur le parquet de la Chambre des communes, parce que tous les députés ont reconnu l'importance de la vérité et de la réconciliation. Ne serait-il pas merveilleux d'adopter aujourd'hui une loi qui créerait un conseil national pour la réconciliation? Non seulement elle créerait le conseil, qui verrait à ce que l'on donne suite à plusieurs appels à l'action, mais elle nous permettrait de le doter des moyens nécessaires pour accomplir son travail.
Selon moi, le projet de loi favorisera la protection de l'enfance. C'est un pas dans la bonne direction, et ce n'est pas le seul. S'agissant de l'appel à l'action no 43, qui concerne la déclaration des Nations unies, nous avons vu le Parlement souscrire à cette déclaration après que plusieurs partis politiques eurent exercé des pressions.
Il existe un serment de citoyenneté. Chaque année, des centaines de milliers d'immigrants viennent au Canada, et c'est une bonne chose parce que nous comptons sur l'immigration et nous en avons besoin. Bon nombre d'entre eux obtiennent la citoyenneté peu de temps après leur venue et, désormais, dans le serment de citoyenneté on reconnaît l'importance de la réconciliation.
Les appels à l'action sont des mesures concrètes que le gouvernement fédéral peut prendre. Il s'agit de prendre les mesures qui s'imposent, comme les consultations nécessaires, même pendant une pandémie qui dure depuis deux ans. Nous n'en sommes toujours pas tout à fait sortis, mais les consultations et le travail se poursuivent toujours parce que le premier ministre s'est engagé à renouveler ses relations avec les Premières Nations et les peuples autochtones.
Je songe à des personnes comme David Chartrand, qui a accompli beaucoup au sein de la Fédération métisse du Manitoba. En tant que gouvernement, nous avons été là pour soutenir cette communauté de façon très réelle et concrète, en offrant non seulement un soutien financier, mais en étant présents et en écoutant la Fédération, qu'il s'agisse de la fédération nationale ou de celle du Manitoba.
Dans la mesure du possible, j'essaie de rester en contact avec les personnes qui comptent beaucoup pour moi et qui m'ont influencé, comme Sharon Redsky et Cindy Woodhouse, à qui j'ai fait référence par le passé. Il n'est pas nécessaire d'être de souche autochtone pour faire preuve de compréhension et d'empathie, et pour souhaiter et exiger que l'on donne suite aux appels à l'action. Cependant, je crois qu'il serait bien difficile de trouver un gouvernement antérieur qui soit parvenu à en faire autant que le nôtre en six ou sept ans. Si nous étions honnêtes avec nous-mêmes, je pense que nous en conviendrions tous. Bien sûr, des améliorations sont possibles, et nous pourrions évidemment en faire plus. Cependant, nous faisons de notre mieux, et les appels à l'action demeureront une importante priorité du gouvernement et, à mon avis, de la Chambre dans son ensemble.
Collapse
View Kevin Lamoureux Profile
Lib. (MB)
View Kevin Lamoureux Profile
2022-09-28 17:50 [p.7879]
Expand
Madam Speaker, I believe we need to be patient as we continue to work with indigenous people in advancing a wide variety of projects. It was just a number of months ago the Hudson's Bay building in downtown Winnipeg, a historic building of thousands of square feet, became owned and operated by the Southern Chiefs' Organization.
Hudson's Bay, which has good reason to want to have reconciliation with indigenous people, gifted the building to the organization. It was so wonderful to see the Prime Minister, Premier Heather Stefanson, a Conservative; Brian Bolman, the mayor of Winnipeg; and the indigenous leaders who led the proposal.
There is a significant cost factor to this, and I suspect not every dollar will be optimized, but I would suggest that the investments we are making today will pay great dividends into the future. At the end of the day, we are prepared to invest in reconciliation in all ways.
Madame la Présidente, je crois que nous devons faire preuve de patience alors que nous continuons à travailler avec les peuples autochtones pour faire avancer un grand nombre de projets. Il y a quelques mois à peine, l'édifice de la Baie d'Hudson au centre-ville de Winnipeg, un bâtiment historique de plusieurs milliers de pieds carrés, est devenu la propriété de la Southern Chiefs' Organization, qui en assure désormais la gestion.
La Compagnie de la Baie d'Hudson, qui a de bonnes raisons de vouloir se réconcilier avec les Autochtones, a fait don du bâtiment à l'organisation. C'était vraiment merveilleux de voir réunis le premier ministre, la première ministre Heather Stefanson, qui est conservatrice, Brian Bolman, le maire de Winnipeg, et les leaders autochtones qui ont mené le projet.
Les sommes investies sont élevées, et je pense que chaque dollar ne sera pas optimisé, mais je pense que les investissements que nous faisons aujourd'hui seront grandement bénéfiques à l'avenir. En définitive, nous sommes prêts à investir dans la réconciliation par tous les moyens.
Collapse
View Kevin Lamoureux Profile
Lib. (MB)
View Kevin Lamoureux Profile
2022-09-28 17:52 [p.7880]
Expand
Madam Speaker, I would not want to give the member the wrong impression. The severity of the problems and the issues the member makes reference to are very much in Winnipeg. That is why I used the example of my drive from my home in Tyndall Park to the Manitoba legislature when I was in the Manitoba legislature for almost 20 years.
There are hardships. We have many individuals who are sleeping in bus shacks. They are homeless, and they are of all different ethnicities and backgrounds. If one takes a look at the correlation, one needs to be concerned. It is one of the reasons we have the national housing strategy. It is one of the reasons we have a minister prepared to do what is necessary and to work with people to try to increase housing. The Hudson's Bay building is a good example of that.
Madame la Présidente, je ne voudrais pas que le député interprète mal mes paroles. Les problèmes et les enjeux dont il a parlé sont tout aussi présents à Winnipeg. C'est pour cette raison que j'ai utilisé l'exemple du trajet que j'ai suivi pendant presque 20 ans dans Tyndall Park entre ma maison et l'Assemblée législative du Manitoba lorsque j'étais député provincial.
Il y a des problèmes. Beaucoup de gens dorment dans les abribus. Ce sont des itinérants et ils sont d'origines ethniques et sociales diverses. Quand on établit des corrélations, il y a de quoi s'inquiéter. C'est l'une des raisons pour lesquelles nous avons créé la Stratégie nationale sur le logement. C'est l'une des raisons pour lesquelles nous avons un ministre prêt à faire le nécessaire et à travailler avec la population pour essayer d'augmenter l'offre de logements. L'immeuble de la Baie d'Hudson en est un bon exemple.
Collapse
View Kevin Lamoureux Profile
Lib. (MB)
View Kevin Lamoureux Profile
2022-09-28 17:54 [p.7880]
Expand
Madam Speaker, there absolutely is. The Prime Minister and the Minister of Crown-Indigenous Relations have made it very clear that the funds would be there.
It is a number of calls for action within the report. It is very much an active file. I suspect that if any indigenous communities feel there is a lack of funding for dealing with this particular issue, they should approach the minister.
I do not believe that is the case. The money is there and—
Madame la Présidente, absolument. Le premier ministre et le ministre des Relations Couronne-Autochtones ont dit clairement que des fonds seraient débloqués.
Ces sommes serviront à répondre à différents appels à l'action dans le rapport. C'est un dossier en évolution. Je crois que, si des communautés autochtones considèrent qu'il manque de fonds pour régler ce problème en particulier, elles devraient s'adresser au ministre.
Je ne crois pas que ce soit le cas. Les sommes sont là et...
Collapse
View Cathay Wagantall Profile
CPC (SK)
View Cathay Wagantall Profile
2022-09-28 18:07 [p.7882]
Expand
Madam Speaker, the Minister of Crown-Indigenous Relations appointed the interim board, as the member mentioned, and the transitional committee. Now, with Bill C-29, he is responsible to select the directives of the national council. I hear all the time from indigenous communities in Saskatchewan that they do not want to be stakeholders. They want to be shareholders. A large percentage want to be involved in the oil and gas industry, more so than other Canadians.
I wonder how the member feels about that being something important to truth and reconciliation and their ability to succeed.
Madame la Présidente, le ministre des Relations Couronne-Autochtones a nommé le conseil d'administration provisoire, comme l'a mentionné la députée, et le comité de transition. Maintenant, dans le cadre du projet de loi C‑29, il est chargé de transmettre les directives au conseil national. Les communautés autochtones de la Saskatchewan me répètent sans cesse qu'elles ne veulent pas être de simples parties prenantes, mais plutôt des partenaires. Un fort pourcentage d'entre elles veulent participer à l'industrie pétrolière et gazière, soit beaucoup plus que les autres Canadiens.
Je me demande si la députée considère que c'est important pour la vérité et la réconciliation, ainsi que pour leur capacité à réussir.
Collapse
View Cathay Wagantall Profile
CPC (SK)
View Cathay Wagantall Profile
2022-09-28 18:44 [p.7887]
Expand
Madam Speaker, I appreciated listening to what the member had to say, and I understand that the Minister of Crown-Indigenous Relations appointed the interim board of directors, the transitional committee and now, in Bill C-29, he would be responsible to select the directors of the national council.
I wonder if the member could clarify this for me. In a past bill, as it was being discussed in the House and debated, we found out that the environmental council that was being created had already been established. Could she tell me whether or not individuals have already been appointed prior to the debate on the bill finishing in the House, and how many if that is the case?
Madame la Présidente, j'ai aimé écouter ce que la députée avait à dire, et je comprends que le ministre des Relations Couronne-Autochtones a nommé le conseil d'administration provisoire et le comité de transition et que maintenant, dans le projet de loi C‑29, il serait responsable de choisir les administrateurs du conseil national.
Je me demande si la députée peut clarifier ceci pour moi. Lors des discussions et des débats à la Chambre sur un projet de loi antérieur, nous avons découvert que le conseil environnemental que l'on était en train de créer l'avait déjà été. Pourrait-elle me dire si des personnes ont déjà été nommées avant que le débat sur le projet de loi ne soit terminé à la Chambre et, le cas échéant, combien ont été nommées?
Collapse
View Kevin Lamoureux Profile
Lib. (MB)
View Kevin Lamoureux Profile
2022-09-27 10:06 [p.7765]
Expand
Mr. Speaker, I ask that all questions be allowed to stand.
The Speaker: Is that agreed?
Some hon. members: Agreed.
Monsieur le Président, je demande que toutes les questions restent au Feuilleton.
Le Président: D'accord?
Des voix: D'accord.
Collapse
View Leah Gazan Profile
NDP (MB)
View Leah Gazan Profile
2022-09-27 10:53 [p.7773]
Expand
Madam Speaker, although the Conservatives are having trouble even accepting the fact that we are in a climate emergency, the Liberal government has not done much better. Instead of investing in a green future, it is spending that money and investing it in fossil fuel subsidies, to which the NDP has called for an end.
We know that oil companies right now are gouging Canadians. They are taking advantage of Canadians at a time of crisis. In fact, Canadians for Tax Fairness said:
External pressures, such as the Russian war on Ukraine, are driving up energy costs. However, oil and gas companies are not just passing along those costs. They are taking advantage of the situation to boost their own profits.
The Conservatives will not go after their oil and gas buddies. The Liberal government has shown the same behaviour. I am wondering if my hon. colleague agrees with me that we immediately need to end fossil fuel subsidies and take that money and invest in the lives of Canadians who are struggling right now.
Madame la Présidente, bien que les conservateurs aient beaucoup de difficulté ne serait-ce qu’à accepter que nous soyons en situation d’urgence climatique, le gouvernement libéral ne fait pas tellement mieux. Au lieu d’investir dans un avenir vert, il dépense cet argent et il investit dans les subventions aux combustibles fossiles. D’ailleurs, le NPD a exhorté le gouvernement à mettre fin à ces subventions.
Nous savons que les compagnies pétrolières siphonnent l’argent des Canadiens en ce moment. Elles profitent des Canadiens alors qu’ils sont en période de crise. En fait, l’organisation Canadiens pour une fiscalité équitable a déclaré ce qui suit:
Les pressions externes, comme la guerre russe en Ukraine, font grimper les coûts énergétiques. Cependant, les compagnies pétrolières et gazières ne se contentent pas de répercuter ces coûts. Elles profitent de la situation pour augmenter leurs propres profits.
Les conservateurs ne puiseront certes pas dans les poches de leurs amis du secteur pétrolier et gazier. Or, le gouvernement libéral adopte le même comportement. Je me demande si la députée est d’accord avec moi pour dire qu’il faut immédiatement mettre fin aux subventions aux combustibles fossiles et investir plutôt cet argent dans la qualité de vie des Canadiens qui éprouvent des difficultés en ce moment.
Collapse
View Terry Duguid Profile
Lib. (MB)
View Terry Duguid Profile
2022-09-27 10:55 [p.7773]
Expand
Madam Speaker, it is a privilege to rise today to address this motion concerning carbon pollution pricing.
Madame la Présidente, c'est pour moi un privilège d'intervenir au sujet de cette motion concernant la tarification de la pollution par le carbone.
Collapse
Results: 1 - 15 of 3273 | Page: 1 of 219

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data