Hansard
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 46 - 60 of 761
View Jeremy Patzer Profile
CPC (SK)
View Jeremy Patzer Profile
2022-09-23 11:11 [p.7614]
Expand
Mr. Speaker, the new Conservative leader will put people first: their retirements, their paycheques, their homes and their country.
During harvest season, farmers are working hard to feed Canadian families and the world. This task is especially important at a time when there are real concerns about a global food shortage. Unfortunately, the current government seems determined to stand in the way. From a relentless carbon tax to a severe target for reducing fertilizer emissions, its actions are impacting our farmers. With rising food costs, it is clear that this hurts everyone. Another new industry report shows how the Liberals will once again fail to deliver because their fertilizer target is too unrealistic.
Will the Liberals restrict fertilizer use after all, like other countries around the world are trying to do? When I have raised the issue many times in the House, they stop short from ruling it out, yet they also cannot explain what else they are going to do.
One of Saskatchewan’s producers said this week, “We need to feed the world”. Another one said that its biggest threat to its operations is government policy.
The government needs to leave farmers alone and let them do their jobs.
Monsieur le Président, le nouveau chef conservateur accordera la priorité aux gens, à leur retraite, à leurs chèques de paie, à leur logement et à leur pays.
Pendant la saison des récoltes, les agriculteurs travaillent fort pour nourrir les familles canadiennes et le monde. Cette tâche est particulièrement importante alors qu'on craint sérieusement une pénurie alimentaire mondiale. Malheureusement, le gouvernement actuel semble résolu à mettre des bâtons dans les roues. Que l'on pense à l'implacable taxe sur le carbone ou aux cibles exigeantes de réduction des émissions causées par les engrais, ses actions ont des répercussions sur les agriculteurs canadiens. Avec la hausse des coûts des aliments, il ne fait aucun doute que cette approche nuit à tout le monde. Un autre rapport de l'industrie récent indique que les libéraux échoueront encore une fois parce que leur cible pour les engrais est irréaliste.
Est-ce que les libéraux finiront par restreindre l'utilisation d'engrais, comme d'autres pays tentent de le faire? Lorsque j'ai soulevé cette question à de nombreuses reprises à la Chambre, ils n'ont pas voulu exclure la possibilité. Pourtant, ils sont aussi incapables d'expliquer quelles autres mesures ils prendront.
Un producteur de la Saskatchewan a dit cette semaine: « Nous devons nourrir le monde. » Un autre a affirmé que la politique du gouvernement est la plus grande menace à ses activités.
Le gouvernement doit laisser les agriculteurs tranquilles et leur permettre de faire leur travail.
Collapse
View Robert Kitchen Profile
CPC (SK)
View Robert Kitchen Profile
2022-09-23 11:43 [p.7621]
Expand
Mr. Speaker, Saskatchewanians are suffering from the government's lack of action on inflation and the skyrocketing cost of living. Winter is on its way, and with temperatures ranging between -10°C and -30°C, we have no choice but to heat our homes. Food prices have increased by 10% since last year and the carbon tax will be tripling, yet the government rebates do not even come close to covering those increased costs.
Will the government stop hurting Canadians and cancel its planned tax hikes on gas, heating and groceries?
Monsieur le Président, les Saskatchewanais souffrent de l'inaction du gouvernement face à l'inflation et à la montée en flèche du coût de la vie. L'hiver est à nos portes, et avec des températures variant entre -10 et -30 degrés Celsius, nous n'avons d'autre choix que de chauffer nos maisons. Le prix des aliments a augmenté de 10 % depuis l'année dernière, et la taxe sur le carbone va tripler. L'argent que le gouvernement retourne aux contribuables est loin de couvrir ces coûts accrus.
Le gouvernement cessera-t-il de faire du tort aux Canadiens et annulera-t-il les hausses de taxes prévues sur l'essence, le chauffage et la nourriture?
Collapse
View Gary Vidal Profile
CPC (SK)
Mr. Speaker, are members surprised that the cost of living in northern Saskatchewan is skyrocketing? Record high gas prices and an ever-increasing carbon tax have led to unprecedented freight costs. Everything, and I mean everything, costs more under this coalition government. In some communities, four litres of milk is nearly $14, a dozen eggs is nine dollars and a kilogram of apples is $12.
The people in northern communities cannot afford more taxes. Will the government cancel today its planned increases on northerners' gas, groceries and heating fuel?
Monsieur le Président, les députés s'étonnent-ils que le coût de la vie dans le Nord de la Saskatchewan monte en flèche? Les prix records de l'essence et une taxe sur le carbone qui ne cesse d'augmenter se traduisent par des coûts de transport sans précédent. Tout, et je dis bien tout, coûte plus cher sous l'actuel gouvernement de coalition. Dans certaines collectivités, quatre litres de lait coûtent près de 14 $, une douzaine d'œufs, 9 $, et un kilo de pommes, 12 $.
Les habitants des communautés du Nord ne peuvent pas se permettre de payer plus d'impôts. Le gouvernement annulera-t-il aujourd'hui les augmentations prévues sur l'essence, l'épicerie et le combustible de chauffage des habitants du Nord?
Collapse
View Fraser Tolmie Profile
CPC (SK)
View Fraser Tolmie Profile
2022-09-23 14:09 [p.7643]
Expand
Mr. Speaker, I would like to start by saying it is a privilege to be speaking here on behalf of the constituents of Moose Jaw—Lake Centre—Lanigan. Our thoughts and prayers are with those in eastern Canada as they brace for the storm that is about to hit the shores of Canada. We want to let them know we are with them in our thoughts and prayers.
It is a pleasure today to join the debate on Bill C-210. This bill, put forward by the NDP member for Skeena—Bulkley Valley, would lower the voting age in Canada from 18 to 16. I have some concerns with this bill, but first it is important to give some important background on it.
The last time the voting age in Canada was lowered was back in 1970, the year I was born. We lowered it from 21 to what it is today, 18 years of age. In the 1972 election, right after the voting age was lowered, voter turnout increased just 1%, up to 76.7%. Let us think about that number for a minute. Most of us would be surprised if the voter turnout in the next election was even that high. For the sake of comparison, the turnout in the last election, in 2021, was 62.5%. Turnout in Canadian elections has been hovering around that number for at least the last 15 years.
Today's debate is about the youth's vote, so let us look at that information and the data, according to Statistics Canada, on those aged 18 to 24. Just 66% of that age bracket voted in the last election. That compares with 80% of those aged 55 to 64 and 83% of those aged 65 to 74. One must wonder if lowering the voting age to 16 would do much to increase voter turnout in our country. In fact, a 2004 study from Cambridge University concluded there was no evidence such a change would do anything to increase voter turnout here.
This ties in well with what we have been debating all week in the House: the cost of living and the challenges the next generation is facing. The 18-to-24 demographic has been one of the hardest hit by the skyrocketing costs of living. Someone of that age used to be able to find a decent paying job, save money and maybe buy a nice starter house. Today, that is a fantasy; it is unattainable. Young people are having trouble affording rent while also paying for groceries, gas and other necessities.
However, do not worry; the government is here to help. It is sending renters $500 to put toward a year's worth of rent. Let us hold off on that for just a moment and analyze it. Only one in five renters will qualify for that $500 cheque. Seriously, the government thinks $40 per month will help someone whose rent is well over $2,000 in some markets, and not everybody will qualify. Even in Moose Jaw, the average rent is around $1,000 a month.
The fact is, life for young Canadians has become harder and more expensive under the Liberal government. While this bill would lower the voting age, we know there are several other demographics that historically have had lower voting rates than average: first nations, those with disabilities and many more. We have many well-thought-out ideas and recommendations on how to encourage these groups to vote.
I know that, prior to the last election, my colleagues on the procedure and House affairs committee did tremendous work on a study on how to safely hold an election during the pandemic. I would like to thank my friends from Perth—Wellington and Elgin—Middlesex—London for their work on that committee. They heard from advocates for all these groups about lower voter turnouts. They heard several ideas on how to get more people to vote. Ultimately, this study and all its recommendations were ignored. The first goal of this place should be to encourage those who are currently eligible to vote to go out and vote.
My colleague, the member for Calgary Shepard, spoke of this bill earlier. He spoke about the responsibilities of citizenship and that is something that I would like to talk about. Canadians can join the military reserves at the age of 16 with parental consent. In Saskatchewan, someone can get a learner's driver's licence at the age of 16, but they must drive with an adult. In other areas, it is about earning the responsibility and earning the respect. The purchase of alcohol and cannabis in Saskatchewan is limited to those who are age 19. The fact is that we place limits on young people in Canada. People get the full benefits of citizenship as they get older.
Democracy is important to me. My grandfather fought alongside Canadians in World War II. Canadians were kind and generous. They went overseas. My mother, who was growing up in Scotland, met lots of Canadian soldiers. These Canadian soldiers would bring chocolates, candy, dolls and other things my parents could not get. They were kind and generous. On the front, my grandfather fought alongside Canadians, and he saw the sacrifices they were willing to make in order to preserve democracy and freedom.
Democracy and the ability to vote is a privilege and it requires careful thought and consideration. Ultimately, I do not see a compelling argument that this bill would do anything to address the issue of lower voter turnouts. We have known for years how to address this ongoing issue. We need to lower barriers to make it easier to vote, yes, but we also have to encourage those existing voters by giving them good policies and a positive direction for the future of this country.
Most importantly, we need to give people a reason to vote for good things. This legislation will not do it. Ultimately, we have to earn the voter's respect.
Monsieur le Président, je tiens d'abord à dire que c'est un privilège de prendre la parole ici au nom des gens de Moose Jaw—Lake Centre—Lanigan. Nos pensées et nos prières accompagnent les habitants de l'Est du Canada, qui se préparent à affronter l'ouragan sur le point de frapper nos côtes. Nous voulons leur faire savoir que nous sommes de tout cœur avec eux.
C'est un plaisir aujourd'hui de participer au débat sur le projet de loi C‑210. Ce projet de loi, présenté par le député néo-démocrate de Skeena—Bulkley Valley, ferait passer l'âge de voter au Canada de 18 à 16 ans. Ce projet de loi me préoccupe, mais il est avant tout nécessaire de le situer dans son contexte.
La dernière fois que l'âge du droit de vote a été abaissé au Canada, c'était en 1970, l'année de ma naissance. Nous l'avons fait passer de 21 ans à ce qu'il est aujourd'hui, soit 18 ans. Lors des élections de 1972, juste après l'abaissement de l'âge du droit de vote, la participation électorale a augmenté de seulement 1 %, passant ainsi à 76,7 %. Réfléchissons à ce chiffre pendant une minute. La plupart d'entre nous seraient surpris que le taux de participation aux prochaines élections soit aussi élevé. À titre de comparaison, le taux de participation aux dernières élections, en 2021, était de 62,5 %. Le taux de participation aux élections canadiennes oscille autour de ce chiffre depuis au moins les 15 dernières années.
Puisque le débat d'aujourd'hui porte sur le vote des jeunes, jetons un coup d'œil à l'information et aux données provenant de Statistique Canada, sur les jeunes de 18 à 24 ans. Seulement 66 % des jeunes dans cette tranche d'âge ont voté lors des dernières élections, comparativement à une proportion de 80 % parmi les personnes de 55 à 64 ans et de 83 % parmi celles de 65 à 74 ans. Force est de se demander si le fait de baisser l'âge du vote à 16 ans contribuerait vraiment à augmenter la participation électorale au Canada. En fait, une étude réalisée en 2004 par l'Université Cambridge conclut que rien ne montre qu'un tel changement aurait une incidence sur la participation électorale.
Cette question s'inscrit dans le droit fil des débats que nous avons eus toute la semaine à la Chambre sur le coût de la vie et les défis auxquels est confrontée la nouvelle génération. Le groupe des 18 à 24 ans est l'un des plus durement touchés par la hausse vertigineuse du coût de la vie. Auparavant, les jeunes de ce groupe d'âge pouvaient trouver un emploi décemment rémunéré, économiser et peut-être même acheter une jolie première maison. Aujourd'hui, c'est un rêve inatteignable. Les jeunes ont du mal à payer le loyer alors qu'ils doivent également acheter de la nourriture, de l'essence et d'autres produits de première nécessité.
Il n'y a toutefois pas lieu de s'inquiéter, le gouvernement est là pour les aider. Il envoie aux locataires 500 $ pour les aider à payer un an de loyer. Arrêtons-nous un instant sur ce point et analysons la situation. Seul un locataire sur cinq sera admissible à ce chèque de 500 $. Je suis sérieux, le gouvernement pense qu'une somme de 40 $ par mois aidera quelqu'un dont le loyer est nettement supérieur à 2 000 $ dans certains marchés. Sans compter que ce n'est pas tout le monde qui aura droit à cet argent. Même à Moose Jaw, le loyer moyen est d'environ 1 000 $ par mois.
Le fait est que la vie des jeunes Canadiens est devenue plus difficile et plus coûteuse sous le gouvernement libéral. Ce projet de loi abaisserait l'âge de voter, mais nous savons qu'il y a plusieurs autres groupes démographiques dont le taux de participation électorale a toujours été inférieur à la moyenne, à savoir les Premières Nations, les personnes handicapées et bien d'autres. Nous avons de nombreuses idées et recommandations bien réfléchies sur la façon d'encourager ces groupes à voter.
Je sais qu'avant les dernières élections, mes collègues du comité de la procédure et des affaires de la Chambre ont fait un travail remarquable dans le cadre d'une étude sur la façon de tenir des élections en toute sécurité pendant la pandémie. Je tiens à remercier mes amis de Perth—Wellington et d'Elgin—Middlesex—London de leur travail au sein de ce comité. Ils ont entendu les défenseurs de tous ces groupes parler de la faible participation des électeurs. Ils ont entendu plusieurs idées sur la façon d'inciter plus de gens à voter. En fin de compte, cette étude et toutes ses recommandations ont été ignorées. Le premier objectif de la Chambre devrait être d'encourager ceux qui ont actuellement le droit de voter à le faire.
Le député de Calgary Shepard a parlé de ce projet de loi plus tôt. Il a mentionné les responsabilités liées à la citoyenneté, un sujet que j'aimerais aborder. Les Canadiens peuvent s'enrôler dans la Force de réserve dès l'âge de 16 ans avec le consentement de leurs parents. En Saskatchewan, une personne peut obtenir un permis de conduire d'apprenti à l'âge de 16 ans, mais elle doit conduire avec un adulte. Dans d'autres secteurs, l'idée est de mériter la responsabilité et le respect. En Saskatchewan, l'achat d'alcool et de cannabis est limité aux personnes âgées de 19 ans. Le fait est que le Canada impose des limites aux jeunes. Les gens obtiennent tous les avantages de la citoyenneté en vieillissant.
La démocratie est importante à mes yeux. Mon grand-père a combattu aux côtés des Canadiens pendant la Deuxième Guerre mondiale. Les Canadiens étaient bons et généreux. Ils ont traversé l'océan. Ma mère, qui grandissait en Écosse, a rencontré de nombreux soldats canadiens. Ils amenaient avec eux du chocolat, des bonbons, des poupées et d'autres choses que mes parents ne pouvaient pas avoir. Ils étaient bons et généreux. Sur le front, mon grand-père a combattu aux côtés des Canadiens et il a vu quels sacrifices ils étaient prêts à faire pour préserver la démocratie et la liberté.
La démocratie et la possibilité de voter sont des privilèges qui exigent beaucoup d'attention et de considération. Au bout du compte, je ne vois pas comment ce projet de loi permettrait de régler le problème du faible taux de participation. Nous savons depuis des années comment régler ce problème. D'accord, il faut éliminer les obstacles afin qu'il soit plus facile de voter, mais il faut aussi encourager les électeurs actuels en leur présentant de bonnes politiques et une vision positive de l'avenir de ce pays.
Mais le plus important, c'est qu'il faut donner aux gens une raison de vouloir voter pour de bonnes choses. Ce n'est pas ce que fera cette mesure législative. Il faut d'abord et avant tout gagner le respect des électeurs.
Collapse
View Andrew Scheer Profile
CPC (SK)
View Andrew Scheer Profile
2022-09-22 11:24 [p.7529]
Expand
Madam Speaker, I want to thank my hon. colleague for raising this issue, which really affects us all. It was directed at him, and I certainly sympathize with how that must have felt, to see that member of the press gallery openly calling for him to be shot after he did not like the question that was asked.
I would like to point out that, as we move around the very building we are in right now, we can see that the House administration has put up signs in every hallway and near every entrance to stop harassment. They are signs with a big red stop sign that encourage all who work here, staff, MPs and visitors, to stop and call out incidents of sexual harassment, bullying and intimidation. I just wanted to flag that.
We have all been seized with this, as an institution, over the last few years, and members must, after every election, take training to make sure we are aware of the very highest standards of professionalism as to how we conduct ourselves individually, how we structure our offices and how we expect our staff to interact with each other. We gladly do that. In fact, members of Parliament from all parties got together to enhance the code of conduct for members and their staff.
As my hon. colleague pointed out, there is a direct relationship with the parliamentary press gallery. Its members' accreditations for security run through the House administration. I believe it is entirely reasonable for you and the Speaker's office to look into this matter to find a prima facie case of privilege. To not find a question of privilege, I believe, would seriously undermine the efforts that are constantly being made to make this building and this environment more safe and secure.
I sincerely hope that you, Madam Speaker, will find for my hon. colleague's question of privilege.
Madame la Présidente, je tiens à remercier mon collègue d’avoir soulevé cette question, qui nous concerne tous. Le message lui était adressé, et je comprends certainement ce qu’il a dû ressentir en voyant ce membre de la galerie de la presse demander ouvertement qu’on l’abatte parce qu’il n’a pas aimé la question qui était posée.
J’aimerais souligner que lorsque nous nous déplaçons dans l’immeuble dans lequel nous nous trouvons, nous pouvons voir que l’Administration de la Chambre a installé des affiches dans chaque couloir et près de chaque entrée pour mettre fin au harcèlement. Ce sont des affiches marquées d’un gros arrêt en rouge qui encourage tous ceux qui travaillent ici, le personnel, les députés et les visiteurs, à prendre le temps de signaler les cas de harcèlement sexuel et d’intimidation. Je tenais à le souligner.
Nous avons tous été sensibilisés à ce problème au cours des dernières années, dans notre institution, et les députés doivent suivre après les élections une formation pour qu'ils comprennent bien les normes de professionnalisme les plus élevées à respecter dans leur comportement individuel, dans la façon de structurer leurs bureaux et dans les attentes qu'ils doivent avoir envers les membres de leur personnel en ce qui concerne leurs interactions les uns avec les autres. Nous nous plions volontiers à cela. En fait, des députés de tous les partis ont uni leurs forces pour améliorer le code de conduite des députés et de leur personnel.
Comme la députée vient de le signaler, cela s'applique directement à la tribune de la presse parlementaire. L'accréditation de ses membres en matière de sécurité passe par l'Administration de la Chambre. Selon moi, il est tout à fait raisonnable que bureau du Président et vous vous penchiez sur la question de privilège afin de voir si elle est fondée à première vue. Je crois cependant que conclure qu'elle n'est pas fondée minerait sérieusement les efforts constants qui sont déployés afin de faire de cet édifice et de ce milieu un endroit sûr et sécuritaire.
J'espère sincèrement que vous, madame la Présidente, allez conclure au bien-fondé de la question de privilège soulevée par le député.
Collapse
View Rosemarie Falk Profile
CPC (SK)
View Rosemarie Falk Profile
2022-09-22 12:19 [p.7537]
Expand
Mr. Speaker, the leader of the NDP talks a lot about affordability, the pressures Canadians are facing, respect and dignity, and how his party is fighting for Canadians.
Is this done by propping up the Liberal government, by voting with the Liberals to increase taxes, to increase bureaucracy, to increase red tape that makes life difficult for everyday Canadians? For example, the New Democrats have been supporting the failed carbon tax that does not work, but it does make food more expensive and home heating more expensive. It makes driving kids to and from sports more expensive.
Why does the leader of the NDP brag that he and his party are fighting for Canadians when they keep voting for tax increases and increased bureaucratic red tape?
Monsieur le Président, le chef du NPD parle beaucoup d’abordabilité, des pressions que subissent les Canadiens, de respect et de dignité, et de la façon dont son parti se bat pour les Canadiens.
Est-ce en soutenant le gouvernement libéral, en votant avec les libéraux pour augmenter les taxes, la bureaucratie et les formalités administratives qui rendent la vie difficile aux Canadiens ordinaires qu’il le fait? Par exemple, les néo-démocrates soutiennent la taxe sur le carbone, qui ne fonctionne pas, mais qui hausse le coût de la nourriture et du chauffage. Elle augmente les coûts nécessaires pour véhiculer les enfants qui pratiquent des activités sportives.
Pourquoi le chef du NPD se vante-t-il que son parti et lui se battent pour les Canadiens alors qu’ils ne cessent de voter pour l’augmentation des taxes et l’augmentation de la paperasserie?
Collapse
View Rosemarie Falk Profile
CPC (SK)
View Rosemarie Falk Profile
2022-09-22 12:51 [p.7541]
Expand
Mr. Speaker, my colleague across the way mentioned there is a lot more the government can do to increase affordability for Canadians. One thing I would suggest is abolishing the carbon tax, because it is a tax on the most basic of necessities, like food, home heating and fuel in vehicles to get from point A to point B.
There is one thing, though, that I want to mention. I received lots of calls in my office throughout the summer regarding passport delays. I definitely like decreased red tape and programs that are very effectively run.
Does the member believe that her government will be able to successfully and efficiently run a dental care program with little wait time, little red tape and quick service delivery?
Monsieur le Président, mon collègue d’en face vient de dire que le gouvernement peut faire encore beaucoup plus pour rendre la vie plus abordable aux Canadiens. Je lui suggère d’abolir la taxe sur le carbone, car il s’agit d’une taxe sur un produit de toute première nécessité, au même titre que la nourriture, le chauffage résidentiel et l’essence qui permet aux gens de se rendre d’un point A à un point B.
J’aimerais soulever un point important. Au cours de l’été, j’ai reçu beaucoup d’appels à mon bureau concernant les retards dans le traitement des passeports. Je suis tout à fait en faveur d’un allégement des formalités administratives et de la gestion efficace des programmes.
La députée croit-elle que son gouvernement sera capable d’administrer avec succès et efficacité un programme de soins dentaires en garantissant des délais d’attente raisonnables, peu de formalités administratives et un service rapide?
Collapse
View Robert Kitchen Profile
CPC (SK)
View Robert Kitchen Profile
2022-09-22 14:01 [p.7551]
Expand
Mr. Speaker, as the world mourns the death of Her Majesty Queen Elizabeth II, I know the city of Estevan is also mourning the loss of a man who was a pillar of the community, Ross LeBlanc. He passed away on August 29, at the age of 86, leaving a legacy that will carry on for generations to come.
Ross LeBlanc embodied the very definition of a hard-working farmer and saw the development of farming technology go from horse-drawn equipment to hydraulic automated systems. While his sons took over the farming business, Ross was still on the farm, watching the harvest just a few days before his passing.
Ross was also known for his music, performing as part of the Ross LeBlanc Trio. I recall just a couple of months ago hearing them play at the Red Market Barn, Kenosee Lake.
As a huge supporter of the Estevan Bruins hockey team from its inception, he purchased the team's first bus and attended every game he could.
I would like to extend my condolences to his wife Mary, their children Gwen, Marlin and Jason, and his many grandchildren and great-grandchildren.
Ross was an incredible man and he will be deeply missed.
Monsieur le Président, alors que le monde entier pleure le décès de Sa Majesté la reine Elizabeth II, je sais que la ville d'Estevan pleure aussi la perte de l'un des piliers de la communauté, Ross LeBlanc. Décédé le 29 août à l'âge de 86 ans, il laisse un héritage qui continuera de rayonner pendant plusieurs générations.
Ross LeBlanc était l'incarnation même de l'agriculteur travaillant. Il a vu la technologie agricole évoluer et passer de l'équipement tiré par des chevaux aux systèmes hydrauliques automatisés. Même quand ses fils ont pris la relève, Ross était encore présent sur la ferme. Il a d'ailleurs regardé la récolte quelques jours seulement avant son décès.
Ross était aussi un musicien reconnu, qui se produisait en public dans le Trio Ross LeBlanc. Je garde le souvenir de l'avoir entendu jouer il y a quelques mois à la Red Market Barn, à Kenosee Lake.
Fier partisan de l'équipe de hockey des Bruins d'Estevan depuis sa création, il a acheté le premier autobus de l'équipe et il assistait aux parties chaque fois qu'il le pouvait.
Je transmets mes condoléances à son épouse, Mary, à leurs enfants, Gwen, Marlin et Jason, et à ses nombreux petits-enfants et arrière-petits-enfants.
Ross était un homme merveilleux qui nous manquera terriblement.
Collapse
View Kelly Block Profile
CPC (SK)
View Kelly Block Profile
2022-09-22 15:03 [p.7562]
Expand
Mr. Speaker, the cost of the Liberal government is driving up the cost of living.
Over the past number of months, I have met with too many constituents who are barely getting by. They are finding it more difficult to pay their bills, feed their families and are worried about losing their homes. In short, there is too much month left at the end of the money. They simply cannot afford higher taxes.
Will the Prime Minister cancel his planned tax increases?
Monsieur le Président, le coût du gouvernement libéral fait augmenter le coût de la vie.
Au cours des derniers mois, un trop grand nombre de mes concitoyens sont venus me dire qu'ils avaient du mal à joindre les deux bouts. Ils ont de plus en plus de mal à payer leurs factures, à nourrir leur famille et craignent de perdre leur logement. En bref, la fin du mois se fait cruellement attendre. Ils ne peuvent tout simplement pas se permettre de payer des taxes plus élevées.
Le premier ministre annulera-t-il les augmentations de taxes qu'il a prévues?
Collapse
View Kevin Waugh Profile
CPC (SK)
View Kevin Waugh Profile
2022-09-22 15:06 [p.7563]
Expand
Mr. Speaker, Canadians are looking for hope.
Every day, Conservatives stand up in the House to tell the stories of real Canadians who are facing the worst financial struggles of their lives, thanks to the mismanagement of the government.
Day after day in the House, the Liberals stand up to tell us how well Canadians are doing. Talk about a government being tone deaf and out of touch with Canadians.
Will the government finally give Canadians hope and cancel the planned tax increases on paycheques?
Monsieur le Président, les Canadiens ont besoin de retrouver espoir.
Chaque jour, les conservateurs prennent la parole à la Chambre pour parler de ce que vivent réellement les Canadiens, alors qu'ils sont aux prises avec les pires difficultés financières de leur vie en raison de la mauvaise gestion du gouvernement.
Jour après jour, les libéraux prennent la parole à la Chambre pour nous dire à quel point les Canadiens se portent bien. C'est dire à quel point le gouvernement fait la sourde oreille et est déconnecté des Canadiens.
Le gouvernement redonnera-t-il enfin espoir aux Canadiens en annulant ses hausses de taxes planifiées sur les chèques de paie?
Collapse
View Andrew Scheer Profile
CPC (SK)
View Andrew Scheer Profile
2022-09-22 15:12 [p.7564]
Expand
Mr. Speaker, yes, I have the one question everyone has been waiting for, the Thursday question.
I am wondering if the hon. House leader of the government could update the House as to what we can expect next week. Specifically, will he bring in legislation cancelling the Liberal tax hikes that are due to come into effect January 1?
Monsieur le Président, oui, je souhaite poser la fameuse question tant attendue par mes collègues, la question du jeudi.
J’aimerais savoir si le leader du gouvernement à la Chambre pourrait informer la Chambre sur les travaux prévus au cours de la prochaine semaine. Plus précisément, présentera-t-il une mesure législative pour annuler les hausses de taxes que les libéraux mettront en vigueur le 1er janvier prochain?
Collapse
View Warren Steinley Profile
CPC (SK)
View Warren Steinley Profile
2022-09-22 16:59 [p.7577]
Expand
Madam Speaker, I would ask the shadow minister of finance if he believes these tax credits will be vaporized by the ever-increasing inflation and cost of living that Canadians are facing now and into the future.
Has he done some research and has he heard anyone say that these cheques coming at the end of the year are going to offset what people would be paying for in the long term and what they have been paying for years now in inflation and the carbon tax? Especially on January 1 with the increases in payroll taxes and on April 1 with the increase in the carbon tax, are these cheques going to help or is it just going to be too little too late?
Madame la Présidente, j'aimerais que le ministre des finances du cabinet fantôme nous dise s'il croit que ces crédits d'impôt se volatiliseront sous la pression de l'inflation galopante et de la hausse constante du coût de la vie que doivent subir les Canadiens actuellement et qui continueront de sévir.
A-t-il fait des recherches et a-t-il entendu quelqu'un dire que les chèques qui seront émis à la fin de l'année allaient compenser ce que les gens paieront à long terme et ce qu'ils paient depuis des années à cause de l'inflation et de la taxe sur le carbone? Quand les charges sociales augmenteront, le 1er janvier, puis quand ce sera le tour de la taxe sur le carbone d'augmenter, le 1er avril, ces chèques vont-ils constituer une aide suffisante ou est-ce que ce sera trop peu, trop tard?
Collapse
View Andrew Scheer Profile
CPC (SK)
View Andrew Scheer Profile
2022-09-21 15:15 [p.7484]
Expand
Mr. Speaker, there seemed to be some confusion on the government's part during question period, so I would like to seek unanimous consent to table a document showing that combined CPP and EI premiums have gone up almost $700 under the current government. I would like to be able to—
Monsieur le Président, il semble qu'une certaine confusion régnait du côté du gouvernement pendant la période des questions. J'aimerais donc demander le consentement unanime de la Chambre pour déposer un document montrant que, combinées, les cotisations au Régime de pensions du Canada et à l'assurance-emploi ont augmenté de près de 700 $ depuis que le gouvernement actuel est au pouvoir. J'aimerais pouvoir...
Collapse
View Jeremy Patzer Profile
CPC (SK)
View Jeremy Patzer Profile
2022-09-21 15:44 [p.7488]
Expand
Mr. Speaker, I am pleased to rise to present a petition in support of Bill S-223, a bill that seeks to combat forced organ harvesting and trafficking. The bill has passed the Senate twice and the House once in its current form. It is currently stalled before the foreign affairs committee and petitioners are hoping that this bill will be passed through the committee soon.
Families of victims of forced organ harvesting and trafficking have now waited almost 15 years for this legislation to pass, so let us end the delays. Let us work to get this done.
Monsieur le Président, j'ai le plaisir de présenter une pétition qui appuie le projet de loi S‑223, lequel vise à lutter contre le prélèvement forcé et le trafic d'organes. Ce projet de loi a été adopté dans sa forme actuelle à deux reprises au Sénat et une fois à la Chambre. L'étude est maintenant bloquée au comité des affaires étrangères, et les pétitionnaires espèrent que ce projet de loi franchira bientôt l'étape de l'étude en comité.
Les familles des victimes de cette pratique attendent l'adoption de ce projet de loi depuis près de 15 ans, et nous devrions cesser d'atermoyer. Employons-nous à faire adopter ce projet de loi.
Collapse
View Cathay Wagantall Profile
CPC (SK)
View Cathay Wagantall Profile
2022-09-21 15:45 [p.7488]
Expand
Mr. Speaker, I am tabling this petition in support of Bill S-223, a bill that seeks to combat forced organ harvesting and trafficking. This bill has passed in the Senate twice and in the House once in its current form. It is currently stalled before the Standing Committee on Foreign Affairs, and petitioners hope that it will be passed soon.
The families of victims of forced organ harvesting and trafficking have now waited almost 15 years for Canada to pass this legislation. We need to end the delays and get this done.
Monsieur le Président, je présente cette pétition qui appuie le projet de loi S‑223, lequel vise à lutter contre le prélèvement forcé et le trafic d'organes. Ce projet de loi a été adopté dans sa forme actuelle à deux reprises au Sénat et une fois à la Chambre. L'étude est maintenant bloquée au comité des affaires étrangères, et les pétitionnaires espèrent que ce projet de loi sera adopté bientôt.
Les familles des victimes de cette pratique attendent que le Canada adopte ce projet de loi depuis près de 15 ans. Nous devons cesser d'atermoyer et faire adopter ce projet de loi.
Collapse
Results: 46 - 60 of 761 | Page: 4 of 51

|<
<
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data