Hansard
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 29 of 29
View Anthony Rota Profile
Lib. (ON)
View Anthony Rota Profile
2020-11-25 14:03 [p.2405]
Expand
It being Wednesday, we will now have the singing of the national anthem.
Before recognizing the hon. member for Portage—Lisgar to lead us, I wish to note that this week marks the 25th anniversary of the practice of singing the national anthem before the opening of each Wednesday sitting.
The hon. member for Portage—Lisgar.
[Members sang the national anthem]
Puisque c'est mercredi, nous allons maintenant chanter l'hymne national.
Avant d'inviter la députée de Portage—Lisgar à entonner l'hymne national, je veux souligner que c'est cette semaine le 25e anniversaire de la pratique qui consiste à chanter l'hymne national avant l'ouverture de la séance du mercredi.
La députée de Portage—Lisgar a la parole.
[Les députés chantent l'hymne national.]
Collapse
View Tim Louis Profile
Lib. (ON)
View Tim Louis Profile
2020-11-23 14:07 [p.2236]
Expand
Mr. Speaker, it is an honour to rise in the House and recognize one of Waterloo region's largest arts and cultural organizations. The Kitchener-Waterloo Symphony is celebrating its 75th anniversary.
Since 1945, the Kitchener-Waterloo Symphony has grown from a community orchestra into the third largest in Ontario. It has toured the world and its recordings have received Juno Award nominations. Throughout the pandemic, the symphony has transitioned to virtual concerts, comprising of a physically distanced orchestra on stage at its home venue, Centre in the Square, delivered via video streaming.
On a personal note, one of the greatest experiences I have had is the privilege of sharing the stage with our symphony, performing with and hearing my own compositions played by these world-class musicians. My daughter and many other young artists, as part of our region's youth pop choir, KW Glee, have also performed numerous times with the symphony.
On behalf of all hon. members in Waterloo region, from Kitchener, Waterloo, Cambridge and our townships, we wish to congratulate the Kitchener-Waterloo Symphony for its milestone anniversary, resilience and success.
Monsieur le Président, c'est un honneur de prendre la parole à la Chambre pour rendre hommage à l'une des plus grandes organisations artistiques et culturelles de la région de Waterloo, je veux parler de l'Orchestre symphonique de Kitchener-Waterloo qui célèbre son 75e anniversaire.
Depuis 1945, l'Orchestre symphonique de Kitchener-Waterloo est passé d'un orchestre communautaire au troisième orchestre le plus important en Ontario. Ses musiciens ont effectué des tournées dans le monde entier et ses enregistrements ont reçu des nominations à la cérémonie des prix Juno. Tout au long de la pandémie, cet orchestre symphonique s'est réinventé en donnant des concerts virtuels, comprenant un orchestre physiquement éloigné sur la scène de son lieu d'origine, le Centre in the Square, diffusé par vidéo en continu.
Sur un plan personnel, l'une des plus grandes expériences que j'ai vécues est le privilège de partager la scène avec notre orchestre symphonique, de jouer et d'entendre mes propres compositions interprétées par ces musiciens de calibre mondial. Ma fille et de nombreux autres jeunes artistes, qui font partie de la chorale pop des jeunes de notre région, appelée KW Glee, ont également accompagné à plusieurs reprises cet orchestre symphonique.
Au nom de tous les députés de la région de Waterloo, de Kitchener, de Waterloo, de Cambridge et de nos cantons, nous souhaitons féliciter l'Orchestre symphonique de Kitchener-Waterloo pour cet anniversaire très important, et souligner sa résilience et son succès.
Collapse
View Kerry Diotte Profile
CPC (AB)
View Kerry Diotte Profile
2020-11-23 14:08 [p.2236]
Expand
Mr. Speaker, this summer I was honoured to meet a fascinating person in Edmonton with an amazing story.
Leo Korownyk told me about what it was like to live through the Holodomor. That was the forced starvation of millions of people in Ukraine in the 1930s. Joseph Stalin was the communist leader responsible for it. Even though crops in Ukraine were plentiful, people starved to death.
This is the time of year we commemorate that horrible famine. I want to thank Leo for telling me his first-person story. I am glad to spread the word about this atrocity. We must continue to guard against hard-core socialism and communism. It was communism that enslaved Ukraine and caused the genocide. Let us remember the words of Winston Churchill, “Those who fail to learn from history are condemned to repeat it.”
Monsieur le Président, cet été, j'ai eu l'honneur de rencontrer à Edmonton une personne fascinante qui m'a raconté une histoire renversante.
Leo Korownyk m'a raconté ce que c'était de subir l'Holodomor. On parle de la famine imposée à des millions de personnes en Ukraine dans les années 1930. Joseph Staline était le leader communiste responsable de ce génocide. Même si les récoltes en Ukraine étaient abondantes, les gens sont morts de faim.
C'est la période de l'année où nous commémorons cette horrible famine. Je tiens à remercier Leo de m'avoir raconté son récit de vive voix. Je suis ravi de prendre un moment pour rappeler que cette atrocité a eu lieu. Nous devons continuer à nous protéger contre le socialisme et le communisme purs et durs. C'est le communisme qui a asservi l'Ukraine et qui a causé ce génocide. Rappelons-nous les paroles de Winston Churchill: « Ceux qui ne tirent pas leçon des erreurs du passé sont condamnées à les répéter ».
Collapse
View Yvan Baker Profile
Lib. (ON)
View Yvan Baker Profile
2020-11-23 14:09 [p.2236]
Expand
Mr. Speaker, I rise to commemorate the 87th anniversary of the famine and genocide in Ukraine known as the Holodomor, when Joseph Stalin closed Ukraine's borders and confiscated all food to destroy a Ukrainian population opposed to his rule. Nineteen people per minute, 1,200 per hour and 28,000 per day were dying of famine at the height of the Holodomor. The world was silent and millions died as a result.
My grandmother, Olena, was a survivor of the Holodomor and she often told me that she hoped the victims of the Holodomor would not only be remembered, but they would be honoured. Honouring them, she said, meant not just remembering them or commemorating them, but taking the steps to ensure that a crime like this would never happen again.
This week I hope all of us remember and commemorate the victims, but I also hope we recommit ourselves to ensuring that crimes like this, even today, stop and never happen again. Let us do as my grandmother would have asked if she were here today. Let us remember the victims. Let us commemorate the victims. Let us honour them.
Monsieur le Président, je prends la parole pour souligner le 87e anniversaire de l'Holodomor, le génocide par la famine survenu en Ukraine lorsque Joseph Staline a fermé les frontières du pays et confisqué toute la nourriture afin d'anéantir une population ukrainienne opposée à son règne. Au plus fort de l'Holodomor, le rythme des morts était le suivant: 19 à la minute, 1 200 à l'heure et 28 000 par jour. Parce que le monde a fermé les yeux sur ce génocide, des millions de personnes ont perdu la vie.
Ma grand-mère Olena avait survécu à l'Holodomor. Elle m'a souvent dit espérer non seulement qu'on commémore la mémoire des victimes de ce génocide, mais aussi qu'on leur rende hommage. Selon elle, en rendant hommage à ces victimes, on pourrait non seulement se souvenir d'eux et les commémorer, mais aussi agir pour qu'un tel crime ne se répète jamais.
Cette semaine, j'espère que nous nous souviendrons tous des victimes et que nous les commémorerons. Cependant, j'espère aussi que nous nous engagerons à nouveau à faire en sorte que de tels crimes, qui ont lieu même aujourd'hui, cessent et ne se reproduisent plus jamais. Faisons ce que ma grand-mère nous aurait demandé de faire si elle était ici aujourd'hui. Souvenons-nous des victimes, commémorons leur mémoire et rendons-leur hommage.
Collapse
View Greg Fergus Profile
Lib. (QC)
View Greg Fergus Profile
2020-11-18 14:13 [p.2040]
Expand
Mr. Speaker, I rise today to recognize the excellent work done by the Centre d'action bénévole de Hull, which is celebrating 25 years of service in my riding, Hull—Aylmer.
Delivering meals to people's homes, driving them to appointments and hosting tax clinics are just a few of the ways this organization is improving the lives of thousands of residents. The centre has always found ways to innovate to meet people's needs. Through its work on the ground with vulnerable seniors, the centre helps combat social isolation and the loneliness felt by too many seniors.
Above all, I want to thank the centre for promoting volunteerism in our community and across Quebec. We are inspired and empowered by its enthusiasm.
Best wishes and happy anniversary to the centre.
Monsieur le Président, aujourd'hui, je souligne l'excellence du Centre d'action bénévole de Hull, qui célèbre ses 25 années d'existence dans ma circonscription, Hull—Aylmer.
Que ce soit par des services de repas à la maison, du transport à des rendez-vous ou encore des cliniques d'impôt, cet organisme améliore la qualité de vie de milliers d'habitants. Depuis toujours, le Centre innove pour répondre aux besoins. Par son travail sur le terrain avec des personnes aînées vulnérables, le Centre brise l'isolement social et la solitude que vivent trop souvent les gens âgés.
Surtout, je remercie le Centre de promouvoir l'action bénévole auprès de la population de notre région et de tout le Québec. Son enthousiasme nous inspire et il nous donne les moyens d'agir.
Bon succès et joyeux anniversaire!
Collapse
View Claude DeBellefeuille Profile
BQ (QC)
View Claude DeBellefeuille Profile
2020-11-18 14:21 [p.2042]
Expand
Mr. Speaker, I want to highlight the 50th anniversary of the Centre du partage, a social enterprise that is very important to the community of Salaberry—Suroît.
In 1970, Sister Jeanne Laperle, with the support of Sisters Claire and Blandine, devoted her efforts to the mission of sharing. They believed that people's generosity would generate mutual support and solidarity.
By managing a large thrift store, the Centre du partage helps others while also promoting the environmental objective of reusing our goods. In 2019 alone, almost $200,000 was donated to other local organizations by the Centre du partage.
I also commend the contribution of Lucie Hallé Lévesque, who managed the organization for more than 20 years, and the entire management team, including Francine Leith Miron and Johanne Viger, as well as the many volunteers carrying on the work of the Sisters of Our Lady of Good Counsel.
Long live the Centre du partage.
Monsieur le Président, je souligne le 50e anniversaire du Centre du partage, un organisme d'économie sociale d'une grande valeur pour la communauté de Salaberry—Suroît.
C'est en 1970 que la sœur Jeanne Laperle, épaulée par les sœurs Claire et Blandine, s'est engagée dans la mission du partage. Elles ont fait le pari que la générosité des citoyens leur permettrait d'engendrer l'entraide et la solidarité.
En administrant une friperie de grande envergure, le Centre du partage parvient à donner au suivant, et ce, en favorisant l'objectif écologique de réutiliser nos biens. En 2019 seulement, c'est près de 200 000 $ qui ont été remis à d'autres organismes locaux grâce au Centre du partage.
Je salue également l'apport de Lucie Hallé Lévesque, qui a dirigé l'organisme pendant plus de 20 ans, ainsi que de toute l'équipe actuelle de direction, dont Mme  Francine Leith Miron et Johanne Viger, en plus des nombreux bénévoles qui font perdurer l'œuvre des Sœurs du Bon-Conseil.
Je souhaite une longue vie au Centre du partage!
Collapse
View Sylvie Bérubé Profile
BQ (QC)
Mr. Speaker, yesterday was the 135th anniversary of the hanging of Louis Riel, who was executed at the insistence of the federal government for standing up for the Métis nation when Ottawa wanted to seize their land.
The Bloc Québécois moved a motion in the House calling on the government to exonerate Louis Riel as soon as possible, but the motion was defeated. It was an opportunity to right a wrong at a time when Canada wants to reconcile with the first nations. Instead, this House chose to defend its colonialist, racist legacy. It was an opportunity to respect the National Assembly of Quebec, which unanimously called on the federal government to exonerate Louis Riel last week. Instead, this chamber chose to defend the legacy of John A. Macdonald, who said that “[Louis Riel] shall die though every dog in Quebec bark in his favour.”
Clearly, 135 years later, the execution of Louis Riel continues to divide nations. The House of Commons chose the same side yet again, the side of the oppressors.
Monsieur le Président, hier marquait le 135e anniversaire de la pendaison de Louis Riel, exécuté à l'insistance du fédéral pour avoir défendu la nation métisse lorsque Ottawa avait voulu s'emparer de ses terres.
Le Bloc québécois a proposé à la Chambre une motion demandant que le gouvernement innocente Louis Riel dans les plus brefs délais, mais elle a refusé. C'était l'occasion de réparer une injustice alors que le Canada veut se réconcilier avec les Premières Nations. Cette Chambre a plutôt choisi de défendre son héritage colonialiste et raciste. C'était l'occasion de respecter l'Assemblée nationale du Québec, qui a unanimement demandé au fédéral d'innocenter Louis Riel, la semaine dernière. Cette Chambre a plutôt choisi de défendre l'héritage de John A. Macdonald, qui a déclaré que « Louis Riel sera pendu, même si tous les chiens du Québec aboient en sa faveur ».
Visiblement, 135 ans plus tard, l'exécution de Louis Riel continue de diviser les nations. La Chambre des communes a encore choisi le même camp, le camp des oppresseurs.
Collapse
View Soraya Martinez Ferrada Profile
Lib. (QC)
View Soraya Martinez Ferrada Profile
2020-11-16 14:06 [p.1900]
Expand
Madam Speaker, last week, I had the opportunity to talk to representatives from Maison Oxygène, an organization in Hochelaga that provides support to fathers.
This year, Maison Oxygène celebrated its 30th anniversary. Every year, it provides shelter and support to more than 50 fathers and 90 children. It is the first shelter for struggling fathers on the Island of Montreal. It is part of the Carrefour familial Hochelaga, which also includes the Maison de la famille, the École hors murs and soon Les Glaneuses as well.
Today, we can count on 14 Maison Oxygène shelters across Quebec. It was to help organizations like this one that our government invested money in the first national housing strategy in Canada.
I am proud to be part of a government that advocates for access to housing, because everyone deserves to have a roof over their heads.
I am proud to represent all of Hochelaga's organizations, and I am proud that our government is there to help them.
Madame la Présidente, la semaine dernière, j'ai eu la chance de discuter avec la Maison Oxygène, un organisme dans Hochelaga qui offre du soutien aux papas.
Cette année, la Maison Oxygène a célébré ses 30 ans. Elle offre annuellement à plus de 50 pères et 90 enfants un abri et du soutien. Elle est la première maison d'hébergement pour pères en difficulté sur l'île de Montréal. Elle travaille de concert avec le Carrefour familial Hochelaga, qui réunit aussi la Maison de la famille, l'École hors murs et, prochainement, Les Glaneuses.
Aujourd'hui, nous pouvons compter sur 14 Maisons Oxygène partout au Québec. C'est pour des organismes comme ceux-ci que notre gouvernement a investi de l'argent par l'entremise de sa première Stratégie nationale sur le logement au Canada.
Je suis fière de faire partie d'un gouvernement qui lutte pour l'accès à l'habitation parce que tout le monde a droit à un toit.
Je suis fière de représenter tous les organismes de Hochelaga et je suis fière que notre gouvernement soit là pour les aider.
Collapse
View Sylvie Bérubé Profile
BQ (QC)
Mr. Speaker, there have been consultations among the parties and if you seek it, I believe you would find unanimous consent for the following motion: That the House of Commons join the Quebec National Assembly in commemorating the hanging of Louis Riel, which took place 135 years ago on November 16, 1885; and that this House ask the government to exonerate Louis Riel as soon as possible.
Monsieur le Président, il y a eu consultation entre les partis et je pense que la présidence constatera qu'il y a consentement unanime à l'égard de la motion suivante: Que, à l’instar de l’Assemblée nationale, la Chambre des communes commémore la pendaison de Louis Riel ayant eu lieu il y a 135 ans, soit le 16 novembre 1885; Que cette Chambre demande au gouvernement d’innocenter Louis Riel dans les plus brefs délais.
Collapse
View John Nater Profile
CPC (ON)
View John Nater Profile
2020-11-05 14:14 [p.1742]
Expand
Mr. Speaker, as we mark the 75th anniversary of the end of World War II, we honour those who served and those who made the ultimate sacrifice and we reflect on “why”. Why did these young Canadians leave their homes, their families and their country to fight overseas?
They did so for a greater cause. They did so for people like David Kilberg, a young Polish man sent to the Buchenwald concentration camp where he survived by hiding between walls and among dead bodies. His mother, father, sister and brother were all murdered at Auschwitz.
When he was liberated, he found his way to Canada where he built a successful business and would later serve as the mayor of Listowel. Only in Canada could a young Jewish man, found emaciated between the walls of a Nazi death camp, go on to find such success in his adopted country.
On Remembrance Day and always, we remember.
Monsieur le Président, alors que nous célébrons le 75e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, nous honorons les militaires qui ont servi notre pays et ceux qui ont fait le sacrifice ultime. Nous réfléchissons aussi au pourquoi. Pourquoi ces jeunes Canadiens ont-ils quitté leur maison, leur famille et leur pays pour aller combattre à l'étranger?
Ils l'ont fait pour une grande cause. Ils l'ont fait pour des gens comme David Kilberg, un jeune polonais qui a été envoyé au camp de concentration de Buchenwald où il a survécu en se cachant dans les murs et parmi des cadavres. Sa mère, son père, sa sœur et son frère ont tous été assassinés à Auschwitz.
Lorsqu'il a été libéré, il s'est installé au Canada où il a fondé une entreprise prospère. Il a ensuite occupé le poste de maire de Listowel. Ce n'est qu'au Canada qu'un jeune juif émacié, secouru dans les murs d'un camp de la mort nazi, a pu connaître autant de succès dans son pays d'adoption.
Le jour du Souvenir et tous les autres jours, nous nous souvenons.
Collapse
View Greg McLean Profile
CPC (AB)
View Greg McLean Profile
2020-11-02 14:02 [p.1527]
Expand
Mr. Speaker, the history book Rouleauville, the Cradle of Calgary (1899-1907) is being launched today on the 121st anniversary of the incorporation of the village of Rouleauville.
The book launch is taking place right now at Rouleau Residence. I would like to recognize the hard work put in by Suzanne de Courville Nicol and her team on this book.
A few weeks ago, on September 14, the City of Calgary designated Rouleau Residence a historic resource. The village of Rouleau is named after Judge Charles-Borromée Rouleau and his brother, Dr. Édouard-Hector Rouleau. Dr. Rouleau's youngest son, Henry Joseph Rouleau, fought at Passchendaele and Vimy in World War I. He was killed in action on September 13, 1917, and is buried in Calais.
Lest we forget.
Monsieur le Président, aujourd'hui, c'est le 121e anniversaire de l'incorporation du village de Rouleauville et c'est aussi le lancement du livre historique Rouleauville, the Cradle of Calgary (1899 -1907).
Le lancement du livre se déroule en ce moment même à la maison Rouleau. J'aimerais souligner le travail acharné de Suzanne de Courville Nicol et de son équipe pour cette réalisation.
Il y a quelques semaines, le 14 septembre, la Ville de Calgary a désigné la maison Rouleau comme étant un lieu historique. Le village de Rouleau doit son nom au juge Charles-Borromée Rouleau et à son frère, le docteur Édouard-Hector Rouleau. Le fils cadet du Dr Rouleau, le soldat Henry Joseph Rouleau a combattu à Passchendaele et à Vimy pendant la Première Guerre mondiale. Il est mort au combat le 13 septembre 1917 et a été enterré à Calais.
N'oublions jamais.
Collapse
View Kirsty Duncan Profile
Lib. (ON)
View Kirsty Duncan Profile
2020-10-29 14:07 [p.1424]
Expand
Mr. Speaker, I celebrate Mr. George King and wish him a very happy 100th birthday.
George was born in Scotland, served in the Second World War and chose to make Canada his home. He is a very proud Canadian Scot and family man. Here in Canada, George served on boards and as director of the Canadian Real Estate Association, because it is community that matters most to George.
Just two years after arriving in Canada, he co-founded Rexdale Presbyterian Church, a touchstone in our community. Two decades later, he co-founded the Rexdale Presbyterian Senior Citizens Corporation, which today is home to 200 seniors. George is a man of strong faith, deep conviction and tremendous wit.
I hope to see George for Robbie Burns day, share a poem and song, and reminisce about the Highlands. However, for now, I thank him for his service to Canada and wish him a happy birthday.
Monsieur le Président, je salue M. George King et je lui souhaite un très heureux 100e anniversaire.
George est né en Écosse, a servi pendant la Deuxième Guerre mondiale et a choisi de s'établir au Canada. Il est très fier d'être Canadien et Écossais et c'est un homme dévoué à sa famille. Depuis qu'il est au Canada, George a été membre de divers conseils d'administration et directeur de l'Association canadienne de l'immeuble, car la communauté est ce qui lui tient le plus à coeur.
Deux ans seulement après son arrivée au Canada, il a cofondé la Rexdale Presbyterian Church, un pilier de notre communauté. Deux décennies plus tard, il a cofondé la Rexdale Presbyterian Senior Citizens Corporation, qui accueille aujourd'hui 200 personnes âgées. George est un homme qui a une foi et des convictions profondes et tout un sens de l'humour.
J'espère voir George à la fête de Robbie Burns, pour un poème et une chanson et des souvenirs des Highlands. Cela dit, pour l'instant, je le remercie de tout ce qu'il a fait pour le Canada et je lui souhaite un joyeux anniversaire.
Collapse
View Julie Dzerowicz Profile
Lib. (ON)
View Julie Dzerowicz Profile
2020-10-29 14:17 [p.1426]
Expand
Mr. Speaker, I rise today in the House on the anniversary of the 97th Republic Day of Turkey.
On October 29, 1923, Turkey was formally declared a republic. It was also the day the Republic of Turkey elected its first president, Mustafa Kemal Atatürk. Twenty-one years later, Canada and Turkey established diplomatic relations and now, in 2020, the Canadian Turkish community has grown to over 65,000 citizens.
Canadians of Turkish origin are a vibrant community, whose language, culture and traditions have enriched the social fabric of Canadian society. Organizations, such as the Federation of Canadian Turkish Associations, among others, work hard to put on important events for the community, including International Children's Day. I want to acknowledge and thank them for their tremendous contributions to Canada. Canada is stronger because of our diversity, and the Turkish community has made us a stronger and better country.
I conclude by wishing a happy Republic Day to all those celebrating in Canada and abroad.
Monsieur le Président, je prends la parole à la Chambre aujourd'hui à l'occasion du 97e anniversaire de la République de Turquie.
Le 29 octobre 1923, la Turquie a été déclarée officiellement une république. C'est aussi la date où la République de Turquie a élu son premier président, Mustafa Kemal Atatürk. Vingt et un ans plus tard, le Canada et la Turquie ont établi des relations diplomatiques et aujourd'hui, en 2020, la communauté turque canadienne compte plus de 65 000 citoyens.
Les Canadiens d'origine turque ont une communauté dynamique, dont la langue, la culture et les traditions ont enrichi le tissu social de la société canadienne. Des organisations telles que la Fédération des associations canado-turques travaillent fort pour organiser des activités importantes pour la communauté, notamment la Journée internationale des enfants. Je tiens à les reconnaître et à les remercier pour leurs énormes contributions au Canada. Le Canada est plus fort en raison de sa diversité, et la communauté turque a fait de nous un pays plus fort et meilleur.
Je conclus en souhaitant une joyeuse fête de la République à tous ceux qui la célèbrent au Canada et à l'étranger.
Collapse
View Sébastien Lemire Profile
BQ (QC)
View Sébastien Lemire Profile
2020-10-28 14:19 [p.1354]
Expand
Mr. Speaker, the Forum jeunesse de l'île de Montréal, now part of Concertation Montréal, is celebrating its 20th anniversary. To mark the occasion, I invite everyone to join the celebration on Facebook Live tomorrow, October 29, at 5:00 p.m., on the Forum jeunesse de l'île de Montréal Facebook page. This is a special anniversary for me, because I worked there for six years as a community engagement officer.
In my view, the fact that there are so many young people in the House today is due in large part to the hard work initiated by the FJÎM 20 years ago, by and for young people, with programs like “budding voters”, “take your place” and “take your place in school” on the knowledge developed through youth electoral participation and in decision-making circles such as boards of directors. It is important that young people from all walks of life take an interest in politics, and the FJÎM has risen to the challenge with great success.
I have my place in the House today. I have no doubt that my approach to my political commitment was influenced by my time at the FJÎM and the people I rubbed shoulders with there. I want to say thank you to that organization. More importantly, my message to young people is this: Get involved, your place awaits.
Monsieur le Président, le Forum jeunesse de l'île de Montréal, maintenant une instance de Concertation Montréal, fête ses 20 ans. Pour souligner tout cela, j'invite tout le monde à participer à ses célébrations sur Facebook Live demain, le 29 octobre, dès 17 heures sur la page Facebook du Forum jeunesse de l'île de Montréal. C'est un anniversaire spécial pour moi, parce que j'y ai travaillé pendant six ans à titre d'agent de participation citoyenne.
Si nous sommes autant de jeunes à la Chambre, c'est, à mes yeux, en grande partie grâce au travail rigoureux par et pour les jeunes qui a été initié il y a maintenant 20 ans par le FJÎM avec des initiatives comme Électeurs en herbe, Prends ta place et Prends ta place à l'école sur les connaissances développées dans la participation électorale des jeunes et dans les milieux décisionnels comme les conseils d'administration. C'est important que les jeunes de tous les milieux s'intéressent à la politique, et le Forum jeunesse a relevé ce défi avec brio.
Aujourd'hui, j'ai ma place ici à la Chambre. Assurément, la vision de mon engagement politique est influencée par mon passage au Forum jeunesse et par les gens que j'y ai côtoyés. Je tiens alors à leur dire merci. Je veux dire, surtout, aux jeunes qui entendent ce message: engagez-vous, votre place vous attend.
Collapse
View Robert Oliphant Profile
Lib. (ON)
View Robert Oliphant Profile
2020-10-27 14:08 [p.1304]
Expand
Mr. Speaker, today I mark the 75th anniversary of Leaside High School and the way it has forged academic excellence and shown prowess in sports while fostering a strong sense of community spirit.
This anniversary is an opportunity to celebrate generations of fine leaders, leaders such as David Stickney, a math teacher, coach and friend, who demonstrated community service as a way of life. It is an opportunity to celebrate the Leaside Lancers, champions in hockey, football, cross-country, track and field, skiing, and archery. It is also an opportunity to celebrate the school's exceptional alumni, such as Paul Cadario and his work at the World Bank, Canadian Music Hall of Fame inductee Phil Levitt, iconic novelist Margaret Atwood, writer and humorist Terry Fallis, and 2020 graduate Sarah Jordan, whose annual food drive has helped over half a million Torontonians.
I express my thanks to the 75th anniversary committee for their hard work. Unfortunately, plans have changed due to the pandemic, but Leaside High School spirit is strong. We will find new ways to remember and celebrate.
Monsieur le Président, je souligne aujourd'hui le 75e anniversaire de l'école secondaire de Leaside, qui a su promouvoir l'excellence scolaire et les prouesses sportives tout en favorisant un fort sentiment d'appartenance à la communauté.
Cet anniversaire offre l'occasion de rendre hommage à des générations de leaders remarquables, comme David Stickney, un enseignant de mathématiques, entraîneur et ami qui a fait de l'engagement communautaire un mode de vie. C'est également l'occasion de saluer les Lancers de Leaside, qui ont été champions de hockey, de football, de cross-country, d'athlétisme, de ski et de tir à l'arc. J'en profite aussi pour faire l'éloge d'anciens élèves exceptionnels de l'école, tels que Paul Cadario, qui travaille à la Banque mondiale; Phil Levitt, qui a été intronisé au Panthéon de la musique canadienne; la célèbre romancière Margaret Atwood; l'auteur et humoriste Terry Fallis; ainsi que Sarah Jordan, diplômée en 2020, dont la campagne annuelle de collecte d'aliments a aidé plus d'un demi-million de Torontois.
Je remercie le comité organisateur du 75e anniversaire de leur excellent travail. Les plans ont malheureusement dû changer en raison de la pandémie, mais l'école secondaire de Leaside possède une grande force d'esprit. Nous trouverons de nouvelles façons de nous souvenir et de célébrer.
Collapse
View Steven Blaney Profile
CPC (QC)
Mr. Speaker, six years ago, Warrant Officer Patrice Vincent was killed in a parking lot in Saint-Jean-sur-Richelieu simply because he was wearing his Canadian military uniform.
Corporal Nathan Cirillo, a 24-year-old father, was gunned down while standing guard at the foot of the Canadian National War Memorial, which pays tribute to our brave veterans. The killer would then enter Parliament to sow terror, but was very courageously neutralized by our security officers, for which we are eternally grateful.
These vicious attacks perpetrated by people who were radicalized by Islamic extremism remind us of how vulnerable we are. Canadians showed remarkable resilience in the face of those attacks. The next day, all parliamentarians were in the House to get on with business and keep our democracy alive. Today, let us pay tribute to these two Canadian heroes and let us continue to proudly uphold their values of freedom, commitment and duty, which are pillars of our Canadian identity.
Monsieur le Président, il y a six ans, l'adjudant Patrice Vincent était frappé mortellement dans un stationnement de Saint-Jean-sur-Richelieu, simplement parce qu'il portait son uniforme militaire canadien.
Le caporal Nathan Cirillo, qui était alors âgé de 24 ans, a été abattu alors qu'il montait la garde au pied du Monument commémoratif de guerre du Canada, qui rend hommage au courage des anciens combattants. Le caporal Cirillo avait un fils. Le tueur est ensuite venu semer la terreur dans l'enceinte du Parlement, mais il a été neutralisé par les agents de sécurité, qui ont fait preuve d'une grande bravoure, et nous leur en serons éternellement reconnaissants.
Ces attaques brutales perpétrées par des êtres radicalisés par l'extrémisme islamiste nous rappellent nos vulnérabilités. Le peuple canadien a alors su faire preuve d'une résilience remarquable. Le lendemain, tous les parlementaires étaient à la Chambre pour reprendre les travaux et faire vivre notre démocratie. Aujourd'hui, rendons hommage à ces deux héros canadiens et continuons à porter bien haut leurs valeurs de liberté, d'engagement et de devoir, qui sont les piliers de notre identité canadienne.
Collapse
View Richard Martel Profile
CPC (QC)
View Richard Martel Profile
2020-10-21 14:19 [p.1026]
Expand
Mr. Speaker, this month Éduc'alcool is celebrating its 30th anniversary.
Thirty years ago, five people of vision had the grand idea of creating an alcohol “user's manual” for Quebeckers who choose to drink. What a success story this has been. It is hard to find a Quebecker these days who has not heard the slogan “Moderation is always in good taste”. The Société des alcools du Québec, or SAQ, purchased that slogan for the symbolic sum of $1. In my opinion, that is one of the best deals Quebec ever made.
Éduc'alcool has made a notable contribution to the progress Quebeckers have made when it comes to drinking. Awareness and prevention campaigns have had a real impact. Now Éduc'alcool is much more than an awareness raising organization. It is a partner known and respected by Quebec authorities.
The work continues. We know that excessive drinking still results in too many unfortunate incidents. That is why I invite my colleagues, Quebeckers and Canadians to participate in Éduc'alcool's contest in October, which encourages people to count their drinks and stick to the limits.
Monsieur le Président, ce mois-ci, Éduc'alcool fête son 30e anniversaire.
Il y a 30 ans, cinq personnes visionnaires ont eu la grande idée d'offrir aux Québécois le mode d'emploi de l'alcool pour ceux qui choisissent de boire. Quelle réussite ils ont connue! On peine aujourd'hui à trouver un Québécois qui n'a pas déjà entendu le slogan « La modération a bien meilleur goût ». Ce slogan avait été acheté à la Société des alcools du Québec pour la somme symbolique de 1 $. À mon avis, c'est un des grands marchés que le Québec a conclus.
La contribution d'Éduc'alcool aux progrès des Québécois en matière de consommation d'alcool est marquante. Les campagnes de sensibilisation et de prévention ont eu un réel impact. Maintenant, Éduc'alcool est bien plus qu'un organisme de sensibilisation: il est un acteur respecté et reconnu par les autorités québécoises.
Le travail continue. On sait qu'il reste encore trop d'incidents malheureux résultant d'une consommation excessive. C'est pour cette raison que j'invite mes collègues, les Québécois et les Canadiens à participer au concours d'octobre d'Éduc'alcool: « En octobre, on compte ses verres ».
Collapse
View Christine Normandin Profile
BQ (QC)
View Christine Normandin Profile
2020-10-20 14:14 [p.978]
Expand
Mr. Speaker, October 20 is a sombre anniversary. Six years ago, Warrant Officer Patrice Vincent died at the hands of a terrorist who committed an act of unspeakable cowardice.
For Warrant Officer Vincent, the army was not just a job, it was a calling. The army was his entire life. He discharged his duty to defend freedom and democracy with strength and conviction for 28 years before finally facing the ultimate enemy in a place where he never should have had to face it: here at home.
As Remembrance Day approaches, of course I wish to honour Patrice Vincent's memory. More than that, I want to humbly thank him. My heart also goes out to his three sisters, his brother and his mother, all of whom are left with a void that no words can fill.
Warrant Officer Patrice Vincent is one of those heros we can never forget. That is why I simply want to say: We will remember.
Monsieur le Président, le 20 octobre marque un triste anniversaire. Il y a maintenant six ans, l'adjudant Patrice Vincent trouvait la mort aux mains d'un terroriste dans un acte d'une lâcheté innommable.
Pour l'adjudant Vincent, l'armée n'était pas qu'un travail, c'était une vocation. L'armée, c'était toute sa vie. Son devoir de défense de la liberté et de la démocratie, il l'a mené avec force et conviction pendant 28 ans avant de finalement trouver l'ennemi ultime où il n'aurait jamais dû le trouver: à la maison.
À l'approche du jour du Souvenir, je souhaite évidemment honorer la mémoire de Patrice Vincent. Plus encore, je souhaite lui dire bien humblement merci. J'ai également une pensée pour ses trois sœurs, son frère et sa mère, chez qui il laisse un vide qu'aucun mot ne saurait combler.
L'adjudant Patrice est un de ces héros qu'on ne doit jamais oublier. C'est pourquoi je lui dis tout simplement: nous nous souviendrons.
Collapse
View Stéphane Bergeron Profile
BQ (QC)
View Stéphane Bergeron Profile
2020-10-07 14:10 [p.670]
Expand
Mr. Speaker, 50 years ago, an organization in the parish of Saint-Bruno funded a development project in the village of Minta in Cameroon. For half a century, this organization, which named itself after the village, has invested in humanitarian aid projects designed to improve the living conditions in disadvantaged communities around the world.
Since 1970, Minta has carried out over 233 projects in 43 countries on four different continents. However, the 50th anniversary celebrations, including the big solidarity walk scheduled for May, had to be cancelled. Not to worry, though. We intend to hold an even bigger celebration. What is more, despite the restrictions related to the current health crisis, a beautiful globe-shaped sculpture was unveiled in front of the Saint-Bruno church on September 14.
International solidarity is always very important and that is particularly true during a pandemic. We must therefore not hesitate to support remarkable organizations like Minta Saint-Bruno, which has made Quebec and our region known throughout the world, helps build lasting ties and makes a difference in the lives of people throughout the world.
Happy 50th anniversary to Minta Saint-Bruno.
Monsieur le Président, il y a 50 ans, un organisme de la paroisse de Saint-Bruno finançait un projet de développement dans le village de Minta, au Cameroun. Durant un demi-siècle, cet organisme, qui en a adopté le nom, s'est investi dans des projets d'aide humanitaire visant l'amélioration des conditions de vie dans des communautés moins favorisées de la planète.
Depuis 1970, c'est plus de 233 projets dans 43 pays et 4 continents qui ont été réalisés par Minta. Cela dit, des célébrations entourant ces cinq décennies d'existence, dont la grande marche de solidarité du mois de mai, ont dû être annulées. Qu'à cela ne tienne, nous comptons fêter doublement. D'ailleurs, malgré les contraintes liées à la présente crise sanitaire, une magnifique œuvre d'art sous forme de globe terrestre a été inaugurée devant l'église de Saint-Bruno le 14 septembre dernier.
La solidarité internationale est toujours très importante et elle l'est tout particulièrement en période de pandémie. Il ne faut donc pas hésiter à soutenir de remarquables organisations comme Minta Saint-Bruno, qui a fait rayonner le Québec et notre région, tissé des liens durables et fait une différence dans la vie de gens de partout dans le monde.
Je souhaite un bon 50e anniversaire à Minta Saint-Bruno.
Collapse
View Darren Fisher Profile
Lib. (NS)
View Darren Fisher Profile
2020-10-07 14:11 [p.670]
Expand
Mr. Speaker, I rise today on the eve of its 30th anniversary to recognize Éduc'alcool's great work. Taking action against excessive drinking, it started small, helping other organizations repair the damage caused by alcohol abuse.
Over time, as it grew, it took on the challenge of prevention. Its slogan “La modération a bien meilleur goût” and clever marketing approach has been incredibly successful and it is renowned for its educational programs and common-sense approach. Éduc'alcool is a beloved and respected voice on the harms of excessive drinking and alcohol policy.
This October, Éduc'alcool is launching a Quebec-wide contest called “En octobre, on compte ses verres”. I encourage everyone across Quebec to take part and count their drinks in October. Moderation is always in good taste.
Éduc'alcool deserves our recognition for making Quebeckers more accountable and aware of the harm posed by excessive drinking. I thank it for all it does.
Monsieur le Président, je prends la parole aujourd'hui à la veille du 30e anniversaire d'Éduc'alcool pour souligner son travail remarquable. L'organisation a eu des débuts modestes: elle aidait d'autres organisations à réparer les dégâts causés par l'abus d'alcool en prenant des mesures contre la consommation excessive d'alcool.
Au fil du temps et de son expansion, elle s'est attaquée au défi de la prévention. Son slogan, « La modération a bien meilleur goût », et son approche marketing astucieuse ont connu un succès incroyable, et elle est reconnue pour ses programmes éducatifs et son approche fondée sur le bon sens. Éduc'alcool est une voix aimée et respectée sur la question des dangers liés à la consommation excessive d'alcool et sur les politiques en matière d'alcool.
Ce mois d'octobre, Éduc'alcool lance un concours à l'échelle du Québec intitulé « En octobre, on compte ses verres ». J'encourage tous les Québécois à y participer et à compter leurs verres en octobre. La modération est toujours de bon goût.
Éduc'alcool mérite notre reconnaissance pour avoir rendu les Québécois plus responsables et plus conscients des méfaits de la consommation excessive d'alcool. Je remercie cette organisation pour tout ce qu'elle fait.
Collapse
View Raquel Dancho Profile
CPC (MB)
View Raquel Dancho Profile
2020-10-05 14:11 [p.539]
Expand
Mr. Speaker, I am grateful for the opportunity to recognize the parents, students and staff at John Pritchard School in my riding. Last month, the school celebrated its 105th anniversary. Over the last century, John Pritchard students have lived through countless challenges, including two world wars and two global health pandemics.
The John Pritchard School family is facing adversity again, with 250 students now enrolled in remote learning following a recent COVID-19 outbreak at the school. My heart goes out to all those affected. I am praying for a speedy recovery for those battling COVID-19. I want to thank the teachers, support staff, administrative officials and parents for rising to the occasion and putting the education of our kids first by implementing at-home learning during this unprecedented time.
I also want to thank the Kildonan—St. Paul community for donating new items to my back-to-school supplies initiative, which will help provide lower-income students in our community with much-needed items, and for their support of their neighbours. This makes me proud to represent this community as their member of Parliament.
Monsieur le Président, je suis heureuse d'avoir l'occasion de rendre hommage aux parents, aux élèves et au personnel de l'école John Pritchard dans ma circonscription. Le mois dernier, l'école a célébré son 105e anniversaire. Au cours du dernier siècle, les élèves de l'école John Pritchard ont dû surmonter d'innombrables défis, dont deux guerres mondiales et deux pandémies mondiales.
L'école John Pritchard est de nouveau confrontée à l'adversité. À la suite d'une récente éclosion de COVID-19 à l'école, 250 élèves sont désormais inscrits à un programme d'enseignement à distance. Je suis de tout cœur avec les personnes touchées. Je prie pour le prompt rétablissement des gens atteints de la COVID-19. Je remercie les enseignants, le personnel de soutien, les agents administratifs et les parents de s'être montrés à la hauteur de la situation et d'avoir donné la priorité à l'éducation des enfants en mettant en œuvre un programme d'apprentissage à domicile en cette période sans précédent.
Je remercie aussi les habitants de Kildonan—St. Paul d'avoir fait don de nouveaux articles à mon initiative de fournitures scolaires pour la rentrée, qui permettra d'offrir aux élèves à faible revenu de la collectivité des articles indispensables, et d'avoir soutenu leurs voisins. Je suis fière de représenter cette circonscription en tant que députée.
Collapse
View Luc Thériault Profile
BQ (QC)
View Luc Thériault Profile
2020-10-05 14:16 [p.540]
Expand
Mr. Speaker, we are in the middle of the 30th anniversary of Éduc'alcool.
The mission of Éduc'alcool is to keep the people of Quebec informed, aware and educated when it comes to drinking and their relationship to alcohol. For the past 30 years, in campaign after campaign, Éduc'alcool has influenced our evolving attitudes and helped us adopt healthier drinking habits. The percentage of fatal accidents due to impaired driving has dropped 20% over the past 30 years.
We can be proud of the progress that has been made, but it must not distract us from the serious challenges that lie ahead when it comes to alcohol.
With wisdom gained over the past 30 years, Éduc'alcool will tackle those challenges, especially ending alcohol-related domestic and sexual violence and continuing to work toward eliminating impaired driving.
Congratulations to Éduc'alcool. As their motto goes, moderation is always in good taste.
Monsieur le Président, nous sommes en plein cœur du 30e anniversaire d'Éduc'alcool.
Éduc'alcool a fait de la responsabilisation et de la sensibilisation des Québécois quant à leur consommation d'alcool son leitmotiv. Depuis 30 ans, campagne après campagne, Éduc'alcool a apporté sa contribution à l'évolution de nos mentalités et à l'adoption de saines habitudes de consommation. La proportion d'accidents mortels dus à la conduite avec les facultés affaiblies a diminué de 20 % en 30 ans.
Nous pouvons être fiers du chemin parcouru; de beaux progrès qui ne doivent pas nous faire oublier qu'il y a encore de gros défis liés à la consommation d'alcool.
Ces défis, du haut de ses 30 ans, Éduc'alcool va y travailler et notamment contribuer à mettre fin aux violences familiales, sexuelles et conjugales sous l'effet de l'alcool, et, aussi, tendre à éliminer la conduite avec les facultés affaiblies.
Toutes mes félicitations à Éduc'alcool, grâce à qui la modération a bien meilleur goût.
Collapse
View Darren Fisher Profile
Lib. (NS)
View Darren Fisher Profile
2020-10-02 11:08 [p.477]
Expand
Mr. Speaker, I rise today to recognize the 100th anniversary of the first trans-Canada flight, a significant achievement by members of the Canadian Air Board, a department of the Dominion of Canada established in 1919 to oversee the development of aviation in Canada following the First World War.
On October 7, 1920, a seaplane departed Canadian Air Board Station Dartmouth, now the location of the Royal Canadian Air Force's 12 Wing Shearwater. The aircraft was bound for Vancouver, nearly 5,400 kilometres away, an incredible feat through the successful completion of the first trans-continental crossing of Canada by air.
The air board brought aviation to the attention of the Canadian public, so much so that former Governor General Vincent Massey said, “The aircraft came to Canada as a godsend...It probably has meant more to us than it has to any other country.”
This historic event brought two Canadian coasts together and deserves our recognition.
Monsieur le Président, je prends la parole aujourd'hui afin de commémorer le 100e anniversaire du premier vol transcanadien. Cet exploit important a été réalisé par des membres de la Commission de l'air du Canada, créée par le Dominion du Canada après la Première Guerre mondiale, en 1919, afin de superviser le développement de l'aviation au Canada.
Le 7 octobre 1920, un hydravion quitte la station Dartmouth de la Commission de l'air du Canada, où se trouve maintenant le 12e Escadre Shearwater de l'Aviation royale canadienne. Il parcourra 5 400 kilomètres pour se rendre à sa destination, Vancouver. Le premier vol transcontinental réussi au-dessus du Canada était un exploit extraordinaire.
La Commission de l'air a fait découvrir l'aviation à la population canadienne, à tel point que l'ancien gouverneur général Vincent Massey a déclaré: « L'avion est un don du ciel pour le Canada [...] Il a peut-être eu plus d'importance pour le Canada que pour tout autre pays. »
Cet événement historique qui a permis de relier deux côtes canadiennes mérite d'être souligné.
Collapse
View John Brassard Profile
CPC (ON)
View John Brassard Profile
2020-10-02 11:09 [p.477]
Expand
Mr. Speaker, this year marks the 200th anniversary of the town of Innisfil. Yes, Innisfil is older than the Dominion of Canada.
The story of Innisfil began in 1820 with the official survey that laid out the boundaries and concessions. The first settlers were the Hewson and Soules families that arrived by way of the East Holland River and beautiful Lake Simcoe to settle at what is now Big Bay Point.
It was not long before John and George Warnica’s efforts cleared the way for Yonge Street and Highway 11 to be built through Innisfil, an important route connecting York and Barrie that was completed in 1825.
The earliest official recorded census shows that by 1842 the population of Innisfil was 762. Today, Innisfil is a growing, inclusive, vibrant and innovative town of distinct communities with a population of over 36,000.
Although the anniversary celebrations have not happened as planned because of COVID, I wish Mayor Lynn Dollin, council and all the residents of the town of Innisfil a very happy 200th anniversary.
Monsieur le Président, cette année marque le 200e anniversaire de la ville d'Innisfil. Oui, Innisfil est plus ancienne que le Dominion du Canada.
La ville d'Innisfil a été fondée en 1820 à la suite du relevé officiel des limites et des concessions. Les familles Hewson et Soules ont été les premières à s'y installer. Elles avaient navigué sur la rivière East Holland et le magnifique lac Simcoe pour s'établir à l'endroit qui est aujourd'hui Big Bay Point.
Les efforts de John et George Warnica ont rapidement permis le passage de la rue Yonge et de l'autoroute 11 à Innisfil. La construction de cette importante route qui relie York et Barrie a été achevée en 1825.
Selon le plus ancien recensement officiel documenté, la population d'Innisfil était de 762 personnes en 1842. Aujourd'hui, Innisfil est une ville en plein essor, qui est novatrice, dynamique et inclusive. Elle compte une population de plus de 36 000 personnes appartenant à diverses communautés.
Même si les célébrations n'ont pas eu lieu comme prévu à cause de la COVID, je souhaite à la mairesse Lynn Dollin, aux membres du conseil et à tous les habitants d'Innisfil un très joyeux 200e anniversaire.
Collapse
View Mario Beaulieu Profile
BQ (QC)
View Mario Beaulieu Profile
2020-10-02 11:14 [p.478]
Expand
Mr. Speaker, it gives me great pleasure to celebrate the 25th anniversary of the Centre des femmes de Montréal-Est/Pointe-aux-Trembles, which works to pull women out of social isolation, help them stand up for their rights, and support their socioeconomic integration.
The Centre des femmes de Montréal-Est/Pointe-aux-Trembles is a pillar of our community that has been present in La Pointe-de-l'Île since 1975. It offers educational, facilitation, support and listening services to empower women from all walks of life and backgrounds to take control of their own destiny.
I also want to extend my thanks and appreciation to the founder, Gisèle Pomerleau, the director, Dorette Mekamdjio, the chair, Danielle Roy, and the whole team for the invaluable work they do. This is a caring, engaged, dedicated, dynamic team that is always there for women in Montreal East and Pointe-aux-Trembles.
Happy 25th anniversary to the Centre des femmes de Montréal-Est/Pointe-aux-Trembles.
Monsieur le Président, c'est avec un immense plaisir que je veux saluer le 25e anniversaire du Centre des femmes de Montréal-Est/Pointe-aux-Trembles, qui travaille à briser l'isolement social des femmes, à les accompagner dans la défense de leurs droits et à faciliter leur intégration socioéconomique.
Le Centre des femmes de Montréal-Est/Pointe-aux-Trembles est un pilier de notre communauté ancré depuis 1975 dans La Pointe-de-l'Île. Il offre des services d'éducation, d'animation, de soutien et d'écoute pour donner du pouvoir aux femmes de tous les milieux et de toutes les origines sur leur propre destinée.
Je tiens aussi à saluer et à remercier la fondatrice, Gisèle Pomerleau, la directrice, Dorette Mekamdjio, et la présidente, Danielle Roy, ainsi que toute l'équipe pour leur travail inestimable. C'est une équipe animée d'un esprit d'entraide, impliquée, dévouée, dynamique et toujours présente pour les femmes de Montréal-Est et de Pointe-aux-Trembles.
Je souhaite un bon 25e anniversaire au Centre des femmes de Montréal-Est/Pointe-aux-Trembles.
Collapse
View Annie Koutrakis Profile
Lib. (QC)
View Annie Koutrakis Profile
2020-10-01 14:08 [p.419]
Expand
Mr. Speaker, I rise in the House today to mark the 60th anniversary of the independence of the Republic of Cypress. As this is my first statement as a member of Parliament since my election, I am honoured to stand in the House to celebrate this important day.
Canada and Cypress have enjoyed a long history of international co-operation. Our countries have maintained strong bilateral relationships through our membership and work in several multilateral organizations including la Francophonie, the World Trade Organization, UNESCO and the International Criminal Court.
One of the most important things about Canada's relationship with Cyprus is our country's ongoing participation in the United Nations peacekeeping force in Cyprus.
Since 1964, Canada has played an active role in keeping the peace and providing humanitarian aid in Cyprus. On the 60th anniversary of Cypriot independence, Canada joins Cyprus in celebrating our common democratic values and respect for human rights in both Canada and the rest of the world.
Cyprus is an important international partner for Canada, and we hope to maintain close ties with the Cypriot people in the—
Monsieur le Président, j’interviens à la Chambre aujourd'hui pour souligner le 60e anniversaire de l'indépendance de la République de Chypre. Comme il s'agit de ma première déclaration en tant que députée depuis mon élection, c'est pour moi un honneur de célébrer cette date importante.
Le Canada et Chypre ont une longue histoire de coopération internationale. Nos pays entretiennent de solides relations bilatérales grâce à leurs députés et collaborent au sein de plusieurs organisations multilatérales, dont celle de la Francophonie, l'Organisation mondiale du commerce, l'UNESCO et la Cour pénale internationale.
L'un des aspects les plus marquants de la relation du Canada avec Chypre est la participation continue de notre pays à la force de maintien de la paix des Nations unies à Chypre.
Depuis 1964, le Canada a joué un rôle actif dans la préservation de la paix et la fourniture d'une aide humanitaire à Chypre. À l'occasion du 60e anniversaire de son indépendance, le Canada se joint à Chypre pour célébrer nos valeurs démocratiques communes et le respect des droits de l'homme, tant au Canada que dans le monde entier.
Chypre reste un partenaire international important pour le Canada, et nous espérons entretenir des relations étroites avec le peuple chypriote dans les...
Collapse
View Pierre Paul-Hus Profile
CPC (QC)
Mr. Speaker, today I rise in the House to congratulate Canadian Cypriots and Cypriots around the world on the 60th anniversary of Cyprus independence.
For 29 years, our Canadian Armed Forces contributed to the UN peacekeeping force in Cyprus. Both of our countries are full members of the Commonwealth and La Francophonie, contributing to even closer co-operation and partnership between our nations.
I congratulate Canadian Cypriots and Cypriots around the world on the 60th anniversary of Cyprus independence. As a member of the Canadian Forces, I had the honour and privilege of taking part in Canada's peacekeeping operations in Cyprus in 1992. Twenty-eight Canadian heroes died in the line of duty on this Mediterranean island.
We will forever be grateful for their sacrifice and their service.
Monsieur le Président, je prends la parole pour féliciter les Canadiens d'origine chypriote et les Chypriotes de partout sur la planète dans le cadre du 60e anniversaire de l'indépendance de Chypre.
Depuis 29 ans, les Forces armées canadiennes contribuent aux efforts de maintien de la paix à Chypre. Les deux pays sont des membres à part entière du Commonwealth et de la Francophonie, ce qui contribue à une coopération et à un partenariat de plus en plus importants entre eux.
Je tiens à féliciter les Chypriotes, ici au Canada et partout dans le monde à l'occasion du 60e anniversaire de l'indépendance de Chypre. En tant que militaire canadien, j'ai eu l'honneur et le privilège de faire partie des opérations canadiennes de maintien de la paix à Chypre, en 1992. Vingt-huit de nos héros canadiens ont été tués dans l'exercice de leurs fonctions sur cette île de la Méditerranée.
Nous serons à jamais reconnaissants de leur sacrifice et de leur service.
Collapse
View Han Dong Profile
Lib. (ON)
View Han Dong Profile
2020-09-25 11:17 [p.116]
Expand
Mr. Speaker, I rise today to mark the centennial of the Treaty of Sèvres, signed at the end of the First World War. As part of the larger Versailles peace settlement, the treaty made a commitment to try Ottoman officials for perpetrating the Armenian genocide and set the borders of the Republic of Armenia by including the historic Armenian provinces into a sovereign territory under the protection of the allied powers.
Though often overlooked in our history, Canada played a major role in assisting the Armenian population through the genocide. At the time, prominent Canadians, British politicians and intellectuals called for Canada to assume the mandate for Armenia. Unfortunately, that project was never realized.
Today, I join thousands of Armenian Canadians in Don Valley North and across Canada to commemorate this important chapter in our collective history and commit to a just resolution for the Armenian genocide.
Monsieur le Président, j'aimerais souligner aujourd'hui le 100e anniversaire du Traité de Sèvres, qui a été signé à la fin de la Première Guerre mondiale. S'inscrivant dans le cadre plus général de l'accord de paix de Versailles, ce traité prévoyait la citation à procès des responsables ottomans du génocide arménien, en plus de tracer les limites de la République d'Arménie et de regrouper les provinces arméniennes historiques dans un seul et même territoire sous la protection des puissances alliées.
Bien que l'histoire en parle rarement, le Canada a beaucoup aidé le peuple arménien à survivre au génocide. Même si cela ne s'est jamais concrétisé, de nombreux politiciens et intellectuels canadiens et britanniques pressaient à l'époque le Canada d'adhérer au mandat arménien.
Aujourd'hui, je joins ma voix à celles des Arméno-Canadiens de Don Valley-Nord et du reste du Canada pour commémorer ce chapitre marquant de notre histoire collective et réclamer une résolution juste du génocide arménien.
Collapse
View Rhéal Fortin Profile
BQ (QC)
View Rhéal Fortin Profile
2020-09-24 14:13 [p.60]
Expand
Mr. Speaker, I am proud to tell the House about the 50th anniversary of the Saint-Jérôme CEGEP, an institution that has spent half a century shaping our society now and for the future. What a legacy.
Founded in 1970, the Saint-Jérôme CEGEP now offers about 30 programs and has two college centres for the transfer of technology and three teaching campuses in the Laurentians. It goes without saying that our CEGEP is a crucial contributor to cultural and socio-economic development in Rivière-du-Nord, the Laurentians and Quebec as a whole. More than 35,000 students have graduated from the CEGEP over the past 50 years.
I am grateful to all the staff, past and present, for their work, and I want to emphasize the hard work and dedication of the current executive director, Nadine Le Gal. This year, over 700 people have been working hard every day to keep the CEGEP running smoothly.
Its slogan is very apt: Better together.
Monsieur le Président, je suis fier de souligner à la Chambre le 50e anniversaire du Cégep de Saint-Jérôme, cinquante années consacrées à façonner notre société d'aujourd'hui et de demain. Quelle belle histoire!
Fondé en 1970, le Cégep de Saint-Jérôme offre aujourd'hui près d'une trentaine de programmes de formation et possède deux centres collégiaux de transfert de technologie ainsi que trois campus d'enseignement dans les Laurentides. Il va sans dire que notre cégep est un acteur culturel et socioéconomique incontournable dans le développement de Rivière-du-Nord, des Laurentides et de tout le Québec. Plus de 35 000 diplômés s'y sont succédé au fil des 50 dernières années.
Je salue et remercie d'ailleurs l'ensemble du personnel pour son travail d'hier à aujourd'hui, et je souligne tout particulièrement le dévouement acharné de sa directrice générale actuelle, Mme Nadine Le Gal. En 2020, c'est encore plus de 700 personnes qui œuvrent quotidiennement au bon fonctionnement du Cégep.
Son slogan le dit si bien: « Plus grand, ensemble. »
Collapse
Results: 1 - 29 of 29

Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data