Committee
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 271 - 300 of 150000
Kevin Stringer
View Kevin Stringer Profile
Kevin Stringer
2013-06-18 11:50
Expand
It's at the science level as well. When you look at some of the assessments that we've done and at the processes we've had, we invite Maine and the University of Maine scientists to participate with us. We have a lot in common, in terms of challenges.
Cela se produit aussi sur le plan scientifique. Lorsqu’on examine certaines des évaluations auxquelles nous avons procédé et certains des processus que nous avons menés, on constate que nous avons invité l’État du Maine et les chercheurs de l’Université du Maine à y participer avec nous. Nous partageons bon nombre des mêmes difficultés.
Collapse
View Rodney Weston Profile
CPC (NB)
View Rodney Weston Profile
2013-06-18 11:50
Expand
Thank you very much.
Mr. Chisholm. We'll move to the five-minute round.
Merci beaucoup.
Monsieur Chisholm. Nous allons maintenant passer aux interventions de cinq minutes.
Collapse
View Robert Chisholm Profile
NDP (NS)
Thank you.
I want to get back to the role of DFO. I would agree that it's not this year's crisis, it's not a crisis just for this year, but a crisis that's been here for a bit of time.
But I do think DFO has a role to play, not just in management as it relates to conservation, but also in the whole role of marketing and management in the business model. I say that because DFO does make some important decisions that affect the business model.
My colleague just mentioned all the downloading that's happened over the last couple of years, in terms of picking up the costs of tags, licensing, observers, and increasingly science. These costs are downloaded onto the harvesters. The harvesters even came together as one and asked the minister to give them a year as a transition period, and the department wouldn't hear anything of that.
You're already making decisions that are affecting the business model. Why are you not more involved in the industry's attempt to find answers to the low prices? Whether it be carapace size, or assisting the Lobster Council trying to access a levy, just as the State of Maine collects a levy for its fishery and its lobster fishermen, it seems to me that there's more the Department of Fisheries and Oceans could be doing in a positive, constructive way, as it relates to the current problems of pricing, than it is.
Merci.
Je tiens à revenir sur le rôle du MPO. Je suis d’accord pour dire que cette crise ne date pas de cette année; elle existe depuis un certain temps.
Mais je pense que le MPO a un rôle à jouer, pas seulement sur le plan de la gestion liée à la conservation, mais aussi dans le domaine de la commercialisation et de la gestion du modèle d’affaires. Je l’affirme parce que le MPO prend d’importantes décisions qui influent sur le modèle d’affaires.
Mon collègue vient de mentionner toutes les choses dont le gouvernement s’est déchargé au cours des dernières années, dont les coûts liés aux étiquettes d’engins de pêche, aux permis, aux observateurs et, de plus en plus souvent, à la science. Et ce sont les pêcheurs qui doivent les assumer. Ces derniers se sont même réunis pour demander au ministre de leur accorder une période de transition d’un an, et le ministère n’a pas voulu en entendre parler.
Vous prenez déjà des décisions qui influent sur le modèle d’affaires. Pourquoi ne participez-vous pas davantage aux tentatives de l’industrie visant à trouver des réponses aux prix très faibles? Que le problème soit lié à la taille de la carapace ou qu’il s’agisse d’aider le conseil du homard à avoir accès à une taxe, tout comme l’État du Maine perçoit une taxe pour ses pêches et ses pêcheurs de homard, il me semble que le ministère des Pêches et des Océans pourrait prendre un plus grand nombre de mesures constructives pour régler les problèmes actuels de prix.
Collapse
Kevin Stringer
View Kevin Stringer Profile
Kevin Stringer
2013-06-18 11:53
Expand
I'll start. Certainly in terms of the Department of Fisheries and Oceans' role with respect to the fisheries, as we've said in the past our primary focus, the bottom-line focus, needs to be on ensuring that the resource is there now and for the future.
That said, if you look at our prime objectives, they do speak to there being economically prosperous maritime sectors. We are concerned to ensure that the fishery is economically prosperous, and we do what we can.
Adam already spoke to the issue around working with industry and ensuring that we've got some consensus from industry at a timely point to be able to make adjustments—and we have made adjustments that speak to market.
The one thing I do want to touch on—and I'll ask Nadia to speak to it—is our role in marketing. I will say first of all that we are engaged with the council on all of these things. What's neat about the Lobster Council is that it brings together the harvesters, processors, distributors, buyers, and retailers. It also brings together the provincial governments and the federal government. We are all at the table talking about these challenges. It is a unique forum to be able to do that.
In terms of marketing, and I think—
Je vais commencer. Comme nous l’avons dit dans le passé, la priorité du ministère des Pêches et des Océans en ce qui a trait aux pêches doit être avant tout de veiller à ce que les ressources existent aujourd’hui et demain.
Cela étant dit, si vous examinez nos principaux objectifs, vous constaterez qu’ils traitent de l’existence de secteurs maritimes prospères sur le plan économique. Nous nous soucions donc de veiller à ce que les pêches soient prospères sur le plan économique, et nous faisons ce que nous pouvons à cet égard.
Adam a déjà parlé des difficultés que nous éprouvons à travailler avec l’industrie et à obtenir en temps opportun un certain consensus de sa part afin d’être en mesure de procéder à certains rajustements — et nous avons procédé à des rajustements que le marché a remarqués.
L’un des sujets que je tiens à aborder – et je demanderai à Nadia d’en parler — est lié au rôle que nous jouons dans la commercialisation. Premièrement, je dirais que nous travaillons avec le conseil à cerner tous ces aspects. Ce qu’il y a de génial à propos du conseil du homard, c’est qu’il réunit les pêcheurs, les conditionneurs, les distributeurs, les acheteurs et les détaillants. Il réunit aussi le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux. Nous sommes tous assis à la table, et nous parlons de ces problèmes. Ce forum qui nous permet d’en discuter est unique en son genre.
En ce qui concerne la commercialisation, je pense…
Collapse
View Robert Chisholm Profile
NDP (NS)
They don't have the resources, Kevin. Sorry to interrupt you, but they don't have the resources to carry out what it is they need to do.
Ils ne disposent pas des ressources nécessaires, Kevin. Je suis désolé de vous interrompre, mais ils ne disposent pas des ressources dont ils ont besoin pour prendre les mesures qui s’imposent.
Collapse
Kevin Stringer
View Kevin Stringer Profile
Kevin Stringer
2013-06-18 11:54
Expand
As Nadia pointed out, we have provided resources and we have talked to them about becoming self-funding, and they've gone a long way toward addressing the self-funding issues.
But we do also have another department that is responsible for the marketing side of things, the Department of Agriculture. I'll ask Nadia to speak a little bit to that responsibility. Plus they've done a lot of work with the council as well.
Comme Nadia l’a indiqué, nous leur avons fourni des ressources, et nous leur avons expliqué comment parvenir à l’autofinancement. Depuis, ils ont fait beaucoup de choses pour régler leurs problèmes d’autofinancement.
Toutefois, il y a un autre ministère chargé de la commercialisation, à savoir le ministère de l’Agriculture. Je demanderai à Nadia de parler un peu de cette responsabilité. De plus, ce ministère a aussi collaboré énormément avec le conseil.
Collapse
Nadia Bouffard
View Nadia Bouffard Profile
Nadia Bouffard
2013-06-18 11:55
Expand
Yes, the issues at stake can involve the role and the responsibility of different people on the value chain. The governments are one, and DFO is one, as are the industry—both on the processing and the harvesting sides—and the distributors, and so on. Everybody can play a role. I said there was no magic bullet or magic solution to this since you really need to look at this in a comprehensive way and look at the roles and responsibilities across the value chain. As Adam pointed out, Fisheries and Oceans Canada has put in place measures that have influenced and helped in terms of the seasons, and closures to address the supply and glut issues.
Agriculture Canada has a role with respect to food, market access, and food marketing. Since the mid-1990s, that has included seafood. So they have a role and they also sit around the table with the lobster industry together with the Lobster Council. Everybody sitting across that seafood value chain can play a role—but within the scope of their responsibilities.
So we're not saying that we can't do anything as a department, but we do have a role and mandate, as Kevin pointed out.
Oui, les problèmes en question peuvent être liés aux rôles et aux responsabilités de différents intervenants de la chaîne de valeur, dont les gouvernements, le MPO, l’industrie — tant les conditionneurs que les pêcheurs —, les distributeurs, etc. Tous les intervenants peuvent jouer un rôle. J’ai dit qu’il n’y avait pas de solution miracle à ce problème puisqu’il est nécessaire de l’étudier de manière détaillée et d’examiner les rôles et les responsabilités de tous les intervenants de la chaîne de valeur. Comme Adam l’a signalé, Pêches et Océans Canada a mis en oeuvre des mesures liées aux saisons et aux fermetures qui ont contribué à régler certains problèmes relatifs à l’offre et aux surplus.
Agriculture Canada a un rôle à jouer dans les aliments, leur commercialisation et l’accès aux marchés. Depuis le milieu des années 1990, les aliments dont le ministère s’occupe comprennent les fruits de mer. Donc, il a un rôle à jouer, et ses représentants s’assoient aussi à la même table que l’industrie du homard et le conseil du homard. Tous les intervenants de la chaîne de valeur des fruits de mer sont en mesure de jouer un rôle dans celle-ci — mais seulement dans les limites de leur champ de compétence.
Donc, nous ne disons pas que le ministère est incapable de faire quoi que ce soit, mais, comme Kevin l’a signalé, nous avons un mandat à remplir et un certain rôle à jouer.
Collapse
View Rodney Weston Profile
CPC (NB)
View Rodney Weston Profile
2013-06-18 11:56
Expand
Thank you very much, Mr. Chisholm.
Ms. Davidson.
Merci beaucoup, monsieur Chisholm.
Madame Davidson.
Collapse
View Patricia Davidson Profile
CPC (ON)
Thanks very much, Mr. Chair.
Thanks for being here with us again today. It's nice to finally hear your presentation. I found it very interesting. I think what you've said has been fairly positive when talking about the state of the industry and the way it is today, with the stable or increased landings. I believe you said that the immediate future was looking quite good for the lobster stock.
You also talked about how the lobster grows through the moulting process and how that was highly influenced by temperature. We know there are changing patterns with water temperatures along the east coast. Do you see any impact on the health of the lobster stock because of that? If you do, what would that be? We have heard lots about infectious diseases and viruses in fish species. Is there a concern about those with lobster? Also, is there any concern about the various food resources that would be needed to maintain the lobster stock?
Merci beaucoup, monsieur le président.
Je vous remercie de votre présence. Je suis ravie que nous ayons enfin pu entendre votre exposé. C'était très intéressant. Vous avez dit des choses plutôt positives lorsque vous parliez de l'état actuel de l'industrie, des débarquements stables ou à la hausse. Je crois que vous avez dit qu'à court terme, les choses sont de bon augure pour les stocks de homard.
Vous avez également expliqué que le homard grandit en muant et qu'il est fortement influencé par la température. Nous savons qu'il y a des mouvements quant à la température des eaux le long de la côte Est. Cela a-t-il des répercussions sur la santé des stocks de homard? Si c'est le cas, quels sont-ils? On nous a beaucoup parlé des maladies infectieuses et des virus qui touchent les espèces de poisson. Y a-t-il des conséquences pour le homard? De plus, a-t-on des préoccupations concernant les différents produits alimentaires dont on a besoin pour conserver les stocks?
Collapse
Kevin Stringer
View Kevin Stringer Profile
Kevin Stringer
2013-06-18 11:58
Expand
In terms of temperature, I think the standard view is that one of the reasons lobster has done as well as it has is the current temperature regime in the Atlantic. That's actually had a positive impact. But things are changing more rapidly than they had before, and studies are ongoing on temperature and acidification. There are some very interesting studies on acidification. If it continues at the rate we think it might be happening, that will have an impact on how often they molt and how much they grow. We've done some tests in pools, simulated to see what the impact would be.
Those are things that we do want to watch very carefully.
On the issue of lobster disease, animal health is a big issue, but we have not seen evidence of significant lobster disease in Canada. It is an issue that we need to watch carefully, particularly in pounding operations where they congregate in small areas.
It's not known, but is not considered to be excessive. It is something that we saw in some parts of the U.S. So it's something we're keeping a watch on, but it's not currently a big issue for us.
Pour ce qui est de la température, je pense qu'on considère en général que si la situation du homard est aussi bonne, c'est grâce entre autres à la température dans l'Atlantique. Elle a de bonnes répercussions. Toutefois, les choses changent plus rapidement qu'auparavant, et des études sur la température et l'acidification sont en cours. Il y a des études très intéressantes sur l'acidification. Si les choses évoluent aussi rapidement qu'on le croit, il y aura des répercussions sur le nombre de mues des homards et leur croissance. Nous avons fait des tests pour voir quelles seraient les répercussions.
Ce sont des choses que nous voulons surveiller avec attention.
En ce qui concerne les maladies qui touchent les homards, la santé animale est un enjeu important, mais encore rien ne nous indique que les homards sont touchés par des maladies graves au Canada. Nous devons y porter attention, surtout dans les viviers où ils sont regroupés dans de petites zones.
Ce n'est pas connu, mais la situation n'est pas considérée comme démesurée. C'est un phénomène que nous avons remarqué dans certains endroits aux États-Unis. Nous surveillerons la situation, mais ce n'est pas un grand problème ici pour l'instant.
Collapse
View Patricia Davidson Profile
CPC (ON)
When you talk about keeping an eye on the impact of acidification because it could make difference, is that a negative impact causing the molting process to be longer or...?
Lorsque vous parlez de surveiller les répercussions de l'acidification parce que cela peut changer les choses, est-ce que la mue risque d'être prolongée ou...
Collapse
Kevin Stringer
View Kevin Stringer Profile
Kevin Stringer
2013-06-18 11:59
Expand
As I've read, my recollection is that it would take a longer period between molts and that growth is less substantial. Now, that was in a very protected, small sample. We don't know exactly what would happen in ocean conditions. But I think the studies we've seen have asked about the potential projections for the ocean in 100 years, and therefore we'll have a sense of what it's going to be like at that time, and as we go forward. So there are challenges around acidification and the impacts around it.
D'après ce que j'ai lu, la période entre les mues serait plus longue et la croissance plus faible. C'était un petit échantillon très protégé. Nous ne savons pas exactement ce qui se passerait dans des conditions océaniques. Je crois que dans les études existantes, il est question des prévisions pour l'océan dans 100 ans, et nous aurons une idée de la situation à ce moment-là, et au fur et à mesure. Il y a donc des enjeux concernant l'acidification et ses répercussions.
Collapse
View Patricia Davidson Profile
CPC (ON)
Given the fact there are so many different jurisdictional responsibilities when it comes to the lobster industry, the federal government being one of them and, of course, provincial governments and the industry itself, what do you see as the single most important thing the federal government can do, if anything, to assist in this issue of market pricing?
Compte tenu du partage des responsabilités dans l'industrie du homard, soit entre le gouvernement fédéral, les provinces et l'industrie, quelle est la façon la plus importante dont le gouvernement fédéral pourrait intervenir en ce qui concerne les prix dans le marché?
Collapse
Kevin Stringer
View Kevin Stringer Profile
Kevin Stringer
2013-06-18 12:00
Expand
I'll ask Adam to speak to what we could do in terms of market pricing. What I would say is that the bottom line is to ensure that the stocks are there so that we can continue to have this discussion, as opposed to the alternative discussion, which wouldn't be quite as good.
But in terms of the specific question, Adam, can you speak to it?
Je vais demander à Adam de répondre à votre question sur les prix du marché. En fin de compte, il faut assurer la conservation des stocks de sorte que nous continuons à avoir ce genre de discussions, car autrement, les discussions ne seront pas aussi positives.
Pour ce qui est de la question, pouvez-vous intervenir, Adam?
Collapse
Adam Burns
View Adam Burns Profile
Adam Burns
2013-06-18 12:01
Expand
At the end of the day, the price the market is willing to pay is directly linked to the demand for the product and the available supply. So the main lever that DFO would have any sort of control over would relate to the supply, whether that's working with industry.... Again, these are all things that we would want to work collaboratively with industry on. These aren't things that we would want to be in a position of imposing.
Changes to seasons, in some instances, may be of some help to further spread out the supply of lobster. Changes in carapace size, and also looking at other ways that we manage the fishery, like boat quotas, would allow harvesters to better plan and align their catches with market demand than with the competitive approach we have now.
As I mentioned before, there are some other levers available to industry that DFO doesn't have to play a direct role in, wherein, as we've seen this spring, even buyers have limited the amount they will purchase from individual harvesters on any given day to reduce the amount of lobster coming out of the water and heading to market. As a result, there is a reduced supply, which has an impact on the price the market is willing to pay.
Au bout du compte, le prix que le marché est prêt à payer est directement lié à la demande et à l'offre. Ainsi, le principal levier par lequel le MPO pourrait contribuer est lié à l'offre, si cela fonctionne pour l'industrie... Encore une fois, nous voulons collaborer avec l'industrie pour tous ces aspects. Nous ne voulons pas être ceux qui imposent des choses.
Dans certains cas, les changements apportés aux saisons peuvent aider à élargir l'offre de homards. Les changements dans la taille de la carapace, et l'examen d'autres façons de gérer la pêche, comme pour les quotas par bateau, permettraient aux pêcheurs de mieux planifier et d'aligner le nombre de prises sur la demande du marché, ce qui serait préférable à l'approche compétitive actuelle.
Comme je l'ai déjà dit, l'industrie dispose d'autres leviers pour lesquels le MPO n'a pas à jouer un rôle direct. Comme nous l'avons constaté ce printemps, même les acheteurs mettent une limite au nombre de homards qu'ils achètent des pêcheurs un jour donné pour réduire le nombre de homards pêchés qui sont mis sur le marché. Par conséquent, l'offre est réduite, ce qui a des répercussions sur le prix que le marché est prêt à payer.
Collapse
View Rodney Weston Profile
CPC (NB)
View Rodney Weston Profile
2013-06-18 12:02
Expand
Thank you very much.
Mr. Donnelly.
Merci beaucoup.
Monsieur Donnelly.
Collapse
View Fin Donnelly Profile
NDP (BC)
Thank you, Mr. Chair.
We've had some interesting questions so far. I guess there are maybe two questions I would add to this discussion about markets. There's been a note by some European consumers about humanely treated lobster. I'm wondering if you could comment on that.
Where I'm going with this is the question of developing niche markets and whether there is any value-added role that either the DFO or, obviously, the provincial governments or industry itself could play in that through the council.
Merci, monsieur le président.
Des questions intéressantes ont été posées jusqu'à maintenant. J'en aurais deux autres à poser au sujet des marchés. Des consommateurs européens ont fait des observations sur la façon dont l'humain traite les homards. Je me demande si vous avez quelque chose à dire à ce sujet.
Je veux en venir à la question du développement de créneaux et je veux savoir si le MPO ou, évidemment, les gouvernements provinciaux ou l'industrie peuvent jouer un rôle concernant la valeur ajoutée à cet égard par l'intermédiaire du conseil.
Collapse
Nadia Bouffard
View Nadia Bouffard Profile
Nadia Bouffard
2013-06-18 12:03
Expand
I'm not sure I heard the last part of your question, but I'll start answering the first and maybe we can go from there.
There is a small but growing issue, mostly in northern Europe, or concern with respect to how lobsters are handled and how they're killed in the process of processing. It has to do with the humane treatment of lobsters. This has resulted in some closures of certain markets, and I'm trying to remember the countries. I'm not an expert in terms of exports, nor is DFO, for that matter, but I believe it was north—
Je ne suis pas certaine d'avoir compris votre deuxième question, mais je répondrai tout d'abord à la première.
En Europe du Nord, on se préoccupe de plus en plus de la façon de manipuler et de tuer les homards dans le processus de transformation. Il s'agit de la façon dont l'humain traite les homards. Certains marchés ont fermé, et j'essaie de me souvenir de quels pays il s'agit. Je ne suis pas une spécialiste des exportations, ni le MPO d'ailleurs, mais je crois que c'était...
Collapse
View Fin Donnelly Profile
NDP (BC)
Are we doing anything in response to that?
Intervenons-nous d'une façon ou d'une autre?
Collapse
Nadia Bouffard
View Nadia Bouffard Profile
Nadia Bouffard
2013-06-18 12:04
Expand
Yes, there have been a lot of activities, jointly with the industry, the processors, officials from Foreign Affairs and International Trade, as well as Agriculture Canada. They have met with the buyers and retailers, who are questioning the practices used in Canada with lobsters, trying to demonstrate and provide more information and clarity on how things are being handled. Technology is being developed by the industry and processors to address some of those issues.
The industry is best placed to give you the details on this but, for instance, they're coming up with processes to lodge individual lobsters in cages to avoid lobsters being stacked up all together, and having a water funnel through these cages, so they're continuously being fed with and living through oxygenated water.
I don't know the details of this technology, but I know these things are being developed by the industry, as they should be, to meet standards for good quality products and market demand.
Oui, l'industrie, les transformateurs et des représentants d'Affaires étrangères et Commerce international Canada et d'Agriculture Canada collaborent beaucoup à cet égard. Ils rencontrent les acheteurs et les détaillants, qui remettent en question les pratiques du Canada concernant les homards. Ils donnent plus de renseignements et de précisions sur la façon dont ils sont manipulés. L'industrie et les transformateurs créent de la technologie pour régler certains problèmes soulevés.
L'industrie est la mieux placée pour vous informer à ce sujet, mais, par exemple, on conçoit des processus pour mettre les homards dans des cages afin qu'ils ne soient pas empilés les uns sur les autres, et on fait en sorte qu'ils soient constamment nourris et qu'ils puissent vivre dans de l'eau oxygénée.
Je ne connais pas tous les détails sur la technologie, mais je sais que l'industrie la conçoit, comme il se doit, pour respecter les normes afin d'offrir un produit de qualité et de répondre à la demande du marché.
Collapse
View Fin Donnelly Profile
NDP (BC)
Is there any role that DFO can play in assisting with developing niche markets or adding value to certain products? We've already talked about supply and demand.
Y a-t-il un rôle que le MPO peut jouer pour aider au développement de créneaux ou à l'ajout de valeur pour certains produits? Nous avons déjà parlé d'offre et de demande.
Collapse
Nadia Bouffard
View Nadia Bouffard Profile
Nadia Bouffard
2013-06-18 12:06
Expand
That role actually belongs to industry but also Agriculture Canada. I spoke about their role on market access and marketing and they do have programs to assist in that respect.
En fait, ce rôle appartient à l'industrie, mais aussi à Agriculture Canada. J'ai parlé de leur rôle dans l'accès au marché et la commercialisation et ils ont également des programmes utiles à cet égard.
Collapse
View Fin Donnelly Profile
NDP (BC)
If I have some time, my last question is for Kevin. You mentioned incubation areas. Could you talk a little bit more about the role of incubation areas, not just in the lobster fishery but overall? How successful is that?
S'il me reste du temps, je poserais une dernière question à Kevin. Vous avez parlé des zones d'incubation. Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur leurs rôles, non seulement dans la pêche au homard, mais en général? À quel point fonctionnent-elles bien?
Collapse
Kevin Stringer
View Kevin Stringer Profile
Kevin Stringer
2013-06-18 12:06
Expand
It's area 40. There are lobster areas across Atlantic Canada. There are a grand total of 41. We probably should have brought a map that shows the areas, but just off southwest Nova Scotia, there's an area—it's not huge—called area 40. Of all 41 lobster fishing areas, I believe it's the only one that is not actually open to fishing. That's because we have found there are a large number of large egg-bearing females in that area.
When I said they mostly go from warm water to cold water and back, it's a matter of a couple of kilometres. This is the area where it's a matter of tens or hundreds of kilometres. It's an area where we believe eggs are hatched and there's drifting in-shore. So it's actually feeding area 34, area 35, and potentially area 33, etc.
It has become what we call, in the vernacular, an incubation area. We believe it's having an effect, so we have kept that as a closed area.
Il s'agit de la zone 40. Il y a des zones de pêche de homard partout dans le Canada atlantique. On en compte 41 en tout. Nous aurions dû apporter une carte des zones, mais au sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, il y en a une — elle n'est pas énorme — qu'on appelle zone 40. Je crois que c'est la seule parmi les 41 zones qui n'est pas ouverte à la pêche. C'est parce que nous y avons trouvé un grand nombre de femelles oeuvées.
Lorsque j'ai dit que les homards passent surtout de l'eau chaude à l'eau froide et reviennent, il s'agit de quelques kilomètres. On parle de dizaines ou de centaines de kilomètres pour cette zone. Nous croyons que c'est là que l'éclosion a lieu, et ils dérivent sur la côte. C'est en fait la zone d'alimentation 34, la zone 35 et peut-être la zone 33, etc.
C'est devenu ce que nous appelons dans le jargon une zone d'incubation. Nous croyons que cela a des répercussions, et nous maintenons cette zone fermée.
Collapse
View Rodney Weston Profile
CPC (NB)
View Rodney Weston Profile
2013-06-18 12:08
Expand
Mr. Sopuck.
Monsieur Sopuck.
Collapse
View Robert Sopuck Profile
CPC (MB)
Was there ever a time when lobster stocks collapsed, and if so, what was done to rebuild the stocks?
Y a-t-il eu une période où les stocks de homard se sont effondrés? Si c'est le cas, quelles mesures ont été prises pour les rétablir?
Collapse
Kevin Stringer
View Kevin Stringer Profile
Kevin Stringer
2013-06-18 12:08
Expand
I don't know the answer to that. I know that we've definitely had significant ups and downs. If you look back at history, I don't remember exactly when, but about 100 years ago it fell off. What we don't know is whether the people stopped fishing it or whatever. We could get you more detail on that.
And we are concerned. When you see this kind of an exponential growth, there is a concern about a precipitous decline. We are concerned about that. We're concerned about level of effort. We're concerned about the exploitation rate. The exploitation rate is such that of the legally available lobster in this instance, in some areas we're taking 60% and in others as high as 80% of the legally available lobster. Therefore, there's a small number that's able to populate for the future.
Hence, the application of the precautionary approach in ensuring that we stay in the healthy zone and our taking more action when we get into the healthy zone. But you're right about looking at history. Recent history doesn't help us. Going further back, even further than Adam can go back, is something that we probably should be looking at doping and seeing what actually worked. They didn't have the management measures in place in those times that we now have.
Je ne suis pas en mesure de répondre à cette question. Je sais qu'il y a eu des hauts et des bas importants. Je ne me rappelle plus exactement à quel moment, mais il y a environ 100 ans, ils ont diminué. Nous ne savons pas si les gens ont cessé d'en pêcher, ou peu importe. Nous pourrions vous donner d'autres renseignements à ce sujet.
Nous sommes préoccupés. Lorsqu'on observe une telle croissance exponentielle, on craint qu'il y ait un déclin rapide. C'est préoccupant pour nous. Nous sommes préoccupés par le niveau d'efforts, par le taux d'exploitation. Ce taux est si élevé que nous pêchons 60 p. 100 des homards que l'on peut prendre légalement dans certaines zones, et même jusqu'à 80 p. 100 dans d'autres. Un petit nombre peuvent donc se reproduire.
D'où l'application de l'approche préventive pour s'assurer que la pêche se situe dans une zone saine ainsi que nos mesures supplémentaires lorsque c'est le cas, mais vous avez raison de vous pencher sur les périodes précédentes. Ce qui s'est passé récemment ne nous est pas utile. Reculer encore plus loin, même plus loin que ce qu'Adam peut faire, c'est quelque chose que nous devrions probablement envisager et nous devrions vérifier ce qui a fonctionné. Les mesures de gestion que nous avons mises en place n'existaient pas à l'époque.
Collapse
View Robert Sopuck Profile
CPC (MB)
I think that's a remarkable record, because fish stocks can collapse and rebound. We had that incredible resurgence of sockeye salmon in 2010 in the Fraser after a decade of low fish numbers, so I find it remarkable that the department really doesn't have a record of any time when the stocks collapsed.
Je pense que c'est étonnant, car les stocks de poisson peuvent s'effondrer et se rétablir. Nous avons été témoin de l'incroyable rétablissement du saumon rouge du fleuve Fraser en 2010 après une décennie de déclin des populations, et je trouve étonnant que le ministère n'ait pas de données sur l'effondrement des stocks pour quelque période que ce soit.
Collapse
Kevin Stringer
View Kevin Stringer Profile
Kevin Stringer
2013-06-18 12:09
Expand
I wouldn't say that. We'll check to see if that's the case. We've certainly had ups and downs.
Je ne dirais pas cela. Nous ferons des vérifications pour savoir si c'est le cas. Il y a certainement eu des hauts et des bas.
Collapse
Results: 271 - 300 of 150000 | Page: 10 of 5000

|<
<
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data