Hansard
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 100 of 619
View Rob Anders Profile
CPC (AB)
View Rob Anders Profile
2015-06-16 14:03 [p.15150]
Expand
Mr. Speaker, I rise to commemorate the Magna Carta, first issued and signed by King John on June 15, 1215, in a meadow in Runnymede, England.
British jurist Lord Denning called the Magna Carta, “the greatest constitutional document of all time – the foundation of the freedom of the individual against the arbitrary authority of the despot”.
The Magna Carta laid the foundations for many rights and freedoms. Clause 39 guaranteed key legal rights like due process in trials. It guaranteed the right not to be deprived of property, except by due process. Clause 9 guaranteed certain commercial rights and the rights of guilds. Clause 1 guaranteed the right of the church not to be interfered with by the state. The Magna Carta made the monarch accountable to a council in fulfilling commitments.
Eight hundred years ago, the Magna Carta made the Crown subject to the rule of law. No one was above the law, including the Crown.
Monsieur le Président, je prends la parole au sujet de la Magna Carta, un document émis et signé par le roi Jean, le 15 juin 1215, dans un pré de Runnymede, en Angleterre.
Lord Denning, un juriste britannique, a décrit la Magna Carta comme étant le plus grand document constitutionnel de tous les temps — le fondement de la liberté de chacun face à l'autorité arbitraire du despote.
La Magna Carta a jeté les bases de nombreux droits et libertés. L'article 39 garantissait des droits juridiques clés, comme le droit à un procès équitable et le droit de ne pas être privé de ses biens, sauf en cas d'application régulière de la loi. L'article 9 garantissait certains droits commerciaux et les droits conférés aux guildes. L'article 1 garantissait le droit de l'Église de se soustraire à l'ingérence de l'État. La Magna Carta obligeait le monarque à rendre des comptes à un conseil quant à la réalisation de ses engagements.
Il y a 800 ans, la Magna Carta fit en sorte que la Couronne soit assujettie à la primauté du droit. Personne n'était au-dessus de la loi, pas même la Couronne.
Collapse
View Jack Harris Profile
NDP (NL)
View Jack Harris Profile
2015-06-12 11:07 [p.15006]
Expand
Mr. Speaker, I rise to mark the 75th anniversary of the deployment of some of Newfoundland and Labrador's finest and bravest in World War II.
Twenty-five hundred men and 500 women served in the Canadian armed forces. Others served in the Royal Navy and we fielded two royal artillery regiments in the British army.
The 57th Newfoundland Heavy Regiment, later becoming the 166th Newfoundland Field Regiment, fought in North Africa and Italy, and the 59th Newfoundland Heavy Regiment fought alongside Allied forces in France, Belgium, the Netherlands, and Germany.
The exceptional valour and incredible skill of the Newfoundland artillerymen was widely recognized and celebrated. Sir Anthony Eden, then Secretary of State for Dominion Affairs, said upon their arrival in England:
Newfoundland, whose sons have fought side by side with Englishmen since the days of the Tudors, responded at once to the call that echoed round the world last September. ... You may be sure that the spirit of Newfoundland...is not forgotten.
Monsieur le Président, je prends la parole pour souligner le 75e anniversaire du déploiement de certains des meilleurs et des plus courageux Terre-Neuviens et Labradoriens durant la Seconde Guerre mondiale.
Au total, 2 500 hommes et 500 femmes ont servi dans les Forces armées canadiennes. D'autres ont servi dans la Marine royale et nous avons déployé deux régiments d'artillerie royaux dans l'armée britannique.
Le 57th Newfoundland Heavy Regiment, qui est plus tard devenu le 166th Newfoundland Field Regiment, a combattu en Afrique du Nord et en Italie, et le 59th Newfoundland Heavy Regiment a combattu aux côtés des forces alliées en France, en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne.
Le courage exceptionnel et le savoir-faire incroyable des artilleurs terre-neuviens ont été largement reconnus et célébrés. Voici ce qu'a déclaré Sir Anthony Eden, le secrétaire d'État aux affaires du Dominion, à leur arrivée en Angleterre:
Terre-Neuve, dont les fils ont combattu aux côtés des Anglais depuis l'époque des Tudors, a immédiatement répondu à l'appel lancé dans le monde entier en septembre dernier. Soyez assurés que l'esprit de Terre-Neuve n'est pas oublié.
Collapse
View Royal Galipeau Profile
CPC (ON)
View Royal Galipeau Profile
2015-06-12 11:09 [p.15006]
Expand
Mr. Speaker, this year we are celebrating 400 years of French presence in Ontario. In this House seven years ago, I talked about this anniversary.
To mark this anniversary, in the company of Ontario's minister responsible for francophone affairs, Madeleine Meilleur, I had the pleasure last night of unveiling a new silver coin engraved with the image of explorer Samuel de Champlain.
Champlain visited the Great Lakes area in 1615. This gave him the opportunity to build lasting relationships with our first nations.
He also created conditions that favoured economic growth for a vibrant francophone community in Ontario, one that is still thriving today. This newest silver coin issued by the Mint sheds a new light on the explorations of Samuel de Champlain in Huronia. It also serves as a reminder that, four centuries later, Champlain’s heritage lives on and is reflected in the richness of the French culture in Ontario.
Monsieur le Président, nous célébrons cette année le 400e anniversaire de présence française en Ontario. J'en ai annoncé la venue à la Chambre, il y a sept ans.
Afin de souligner cet important anniversaire, j’ai eu le plaisir de dévoiler hier soir en compagnie de la ministre déléguée aux Affaires francophones de l’Ontario, Madeleine Meilleur, une nouvelle pièce de monnaie à l’effigie de l’explorateur Samuel de Champlain.
Nous nous rappelons qu’en 1615, Champlain est venu dans la région des Grands Lacs. Il a noué des relations fructueuses avec les peuples autochtones.
Il a aussi créé des conditions propices à l'essor d'une communauté francophone aujourd'hui bien vivante en Ontario. La plus récente pièce en argent de la Monnaie royale canadienne jette un nouvel éclairage sur l'exploration de la Huronie par Samuel de Champlain. Elle nous rappelle aussi que, quatre siècles plus tard, l'héritage de Champlain se perpétue par la richesse de la culture française en Ontario.
Collapse
View John Weston Profile
CPC (BC)
Mr. Speaker, the principles of habeas corpus, no taxation without representation, the rule of law and other fundamental pillars of a free and democratic society trace their roots to the Magna Carta. In my own life, appreciation for these things drove me to become a constitutional lawyer and to found the Canadian Constitution Foundation.
On behalf of all Canadians who love freedom, could the Minister for Democratic Reform please update the House about the 800th anniversary of the Magna Carta?
Monsieur le Président, les principes de l'habeas corpus, de l'absence de taxation sans représentation et de la primauté du droit ainsi que d'autres piliers fondamentaux d'une société libre et démocratique remontent à la Magna Carta. Sur le plan personnel, mon intérêt pour ce genre de choses m'ont amené à devenir avocat de droit constitutionnel et à créer la Canadian Constitution Foundation.
Au nom de tous les Canadiens qui aiment la liberté, le ministre de la Réforme démocratique pourrait-il parler à la Chambre du 800e anniversaire de la Magna Carta?
Collapse
View Pierre Poilievre Profile
CPC (ON)
View Pierre Poilievre Profile
2015-06-12 12:01 [p.15016]
Expand
Mr. Speaker, I thank the member for accurately pointing to the historical importance of this eight-century old document, the anniversary of which we celebrate next week. In fact, Canada will play host to one of the issuances of the Magna Carta at the Canadian history museum. I was pleased to help unveil the new exhibit. I encourage all Canadians to go there.
I am so enamoured with it because it was born out of a tax revolt. It was one of the first examples of where the power of the Crown, also now known as the state, was restrained and the power of the individual was elevated. We need to build on those principles.
Monsieur le Président, je remercie le député d'avoir bien souligné l'importance historique de ce document vieux de plusieurs siècles dont nous célébrerons, la semaine prochaine, les 800 ans. D'ailleurs, le Canada exposera l'un des exemplaires de la Magna Carta au Musée canadien de l'histoire. J'ai eu le plaisir de participer au dévoilement de la nouvelle exposition. J'encourage tous les Canadiens à la visiter.
Je suis emballé par cet événement parce que ce document est né d'une révolte liée à la taxation. C'est l'un des premiers exemples où on a limité le pouvoir de la Couronne, qu'on appelle aujourd'hui l'État, tout en accordant plus de pouvoir aux particuliers. Ces principes doivent être renforcés.
Collapse
View Randy Hoback Profile
CPC (SK)
View Randy Hoback Profile
2015-06-08 15:00 [p.14701]
Expand
Mr. Speaker, this past Saturday marked the 71st anniversary of D-Day. It was on that day 71 years ago that Canada and allied forces stormed the beaches under the code names Omaha, Utah, Sword, Gold, and Juno to begin their successful campaign to liberate Europe from tyranny and oppression.
It is our duty to remember those who fought and sacrificed their lives in the name of freedom, peace, and democracy. Can the Minister of Veterans Affairs please update this House on what Canada is doing for our veterans?
Monsieur le Président, samedi dernier marquait le 71e anniversaire du jour J. Il y a 71 ans, le Canada et les Forces alliées ont pris d'assaut les plages portant les noms de code Omaha, Utah, Sword, Gold et Juno. Ce fut le début d'une campagne militaire qui aura permis de libérer l'Europe de la tyrannie et de l'oppression.
Nous devons commémorer ceux qui ont combattu et sacrifié leur vie au nom de la liberté, de la paix et de la démocratie. Le ministre des Anciens Combattants pourrait-il informer la Chambre de ce que le Canada fait pour nos anciens combattants?
Collapse
View Erin O'Toole Profile
CPC (ON)
View Erin O'Toole Profile
2015-06-08 15:00 [p.14701]
Expand
Mr. Speaker, it has been 71 years since D-Day. Canadians will never forget that immense sacrifice and the freedoms that were won as a result of it.
At our request, the French government has extended its prestigious Legion of Honour program to honour Normandy veterans. Last week I wrote to all members of this House urging them to work with their legions to find all of our living Normandy veterans so that they can receive this high honour from the French government. I would ask them to make sure that all nomination forms are in by July 10 so we can honour and remember our veterans.
Monsieur le Président, 71 ans se sont écoulés depuis le jour J. Les Canadiens n'oublieront jamais l'immense sacrifice consenti et les libertés que celui-ci a permis d'acquérir.
À notre demande, le gouvernement français a accepté de remettre la Légion d'honneur aux anciens combattants de la bataille de Normandie. La semaine dernière, j'ai écrit à tous les députés pour les presser de travailler avec les légions de leur région, afin de trouver tous les anciens combattants toujours en vie pour qu'ils puissent recevoir cette haute distinction de la part du gouvernement français. Je les prie de veiller à ce que tous les formulaires de nomination soient acheminés d'ici le 10 juillet pour que nous puissions honorer nos anciens combattants et commémorer leur contribution.
Collapse
View Pierre Lemieux Profile
CPC (ON)
View Pierre Lemieux Profile
2015-06-05 11:13 [p.14642]
Expand
Mr. Speaker, tomorrow is the 71st anniversary of D-Day, the day that Canadian and Allied troops stormed the beaches of Normandy, France, in their campaign to liberate Europe from tyranny and oppression. The successful landing on D-Day allowed the Allies to gain a foothold in France and would come to mark what many consider to be the turning point of the Second World War, leading to the defeat of the Nazi forces and an end to their occupation of Europe.
We proudly pay tribute to our veterans. We remember their service and the sacrifice they made in demonstrating their unmatchable courage. We also thank the men and women in uniform around the world today who carry on the fight to ensure that the horrific events of World War II are never repeated.
We know evil still exists in the world and we remember that our country will always stand for what is good, what is right, and what is just. To our veterans and to those who made the ultimate sacrifice, their nation is truly grateful.
Monsieur le Président, demain, c'est le 71e anniversaire du jour J, le jour où les troupes canadiennes et alliées ont pris d'assaut les plages de Normandie, en France, dans le cadre de la campagne visant à libérer l'Europe de la tyrannie et de l'oppression. Le débarquement réussi le jour J a permis aux alliés de prendre pied en France et marquera le tournant de la Seconde Guerre mondiale, menant à la défaite des forces nazies et à la fin de leur occupation de l'Europe.
Nous sommes fiers de rendre hommage à nos anciens combattants. Nous nous souvenons de leur service, de leurs sacrifices et de leur courage sans égal. Nous remercions également les militaires partout dans le monde qui continuent de se battre pour garantir que les événements horribles de la Seconde Guerre mondiale ne se répéteront jamais.
Nous savons que le mal existe toujours dans le monde et nous nous souvenons que notre pays défendra toujours ce qui est bien et juste. Le Canada est vraiment reconnaissant envers ses anciens combattants et ceux qui ont fait le sacrifice ultime.
Collapse
View Dave Van Kesteren Profile
CPC (ON)
View Dave Van Kesteren Profile
2015-06-04 14:05 [p.14598]
Expand
Mr. Speaker, this coming Sunday, I will have the pleasure to help celebrate the 50th anniversary of the Leamington Mennonite Home and Apartments. A special service will be held at the Oak Street Mennonite Church in Leamington.
The home was originally opened in 1965 by a group of Mennonite churches in the Essex County region, and has grown from serving 40 individuals to now over 300 seniors, per year. It is the only not-for-profit, faith-based charitable home in the area and raises over $100,000 per year with the help of the community.
The home provides exceptional services, as well as financial aid to those who are in need, and embraces all denominations and faiths.
Over 200 volunteers work at the facility throughout the year, visiting with the elderly, taking seniors to appointments, on walks and to special events.
I would like to take this opportunity to congratulate all those who have laboured so hard over the past 50 years to make the Leamington Mennonite Home a wonderful place for seniors and for so many to enjoy.
Monsieur le Président, dimanche prochain, j'aurai le plaisir de participer à la célébration du 50e anniversaire de la résidence et des appartements mennonites de Leamington. Un service religieux spécial aura lieu à l'église mennonite de la rue Oak, à Leamington.
Inaugurée en 1965 par un groupe d'églises mennonite du comté d'Essex, la résidence, qui accueillait alors 40 personnes, sert maintenant chaque année plus de 300 aînés. Seule résidence confessionnelle sans but lucratif de la région, elle recueille plus de 100 000 $ par année avec le concours de la communauté.
La résidence offre des services exceptionnels ainsi que de l'aide financière à ceux qui en ont besoin et accueille des gens de toutes les confessions et de toutes les croyances.
Plus de 200 personnes y travaillent bénévolement tout au long de l'année: elles visitent les aînés, les amènent marcher et les conduisent à leurs rendez-vous ou à des activités spéciales.
Je félicite tous ceux qui ont travaillé très fort, au cours des 50 dernières années, pour faire de la résidence mennonite de Leamington un endroit extraordinaire pour les aînés et pour bien d'autres personnes.
Collapse
View Jay Aspin Profile
CPC (ON)
View Jay Aspin Profile
2015-06-04 14:08 [p.14599]
Expand
Mr. Speaker, I am pleased to rise today.
As many of my colleagues in the House are aware, Canada is celebrating 400 years of francophone presence in the province of Ontario. In fact, the famous explorer, Samuel de Champlain, travelled the Mattawa River, which runs through my beautiful riding of Nipissing—Timiskaming, as he crossed Ontario.
The community of Astorville in my riding has been working hard in preparation for the celebrations. This September, Astorville en Fête will celebrate 400 years of francophone culture as well as its 130th anniversary. There will be a fair, a grand concert, a French Canadian gourmet dinner, a parade, dances and much more.
I congratulate the hard-working organizers of the event and invite Canadians across this land to come to this extraordinary francophone celebration.
Monsieur le Président, j'ai le plaisir de prendre la parole aujourd'hui.
Comme de nombreux députés le savent, le Canada célèbre 400 ans de présence francophone en Ontario. Le célèbre explorateur Samuel de Champlain a remonté la rivière Mattawa, qui coule dans ma magnifique circonscription, Nipissing—Timiskaming, alors qu'il traversait l'Ontario.
À Astorville, dans ma circonscription, la population ne ménage pas les efforts pour préparer les célébrations. En septembre, Astorville en fête soulignera 400 ans de culture francophone ainsi que le 130e anniversaire de la municipalité. Une foire, un grand concert, un repas gastronomique canadien-français, un défilé, des danses et beaucoup d'autres choses attendent le public.
Je félicite les vaillants organisateurs de cet événement et j'invite les Canadiens de partout au pays à assister à une célébration francophone extraordinaire.
Collapse
View Wladyslaw Lizon Profile
CPC (ON)
View Wladyslaw Lizon Profile
2015-06-03 14:13 [p.14525]
Expand
Mr. Speaker, I am very proud to rise in this House to recognize a very special person in my life, my wife Gosia. Thirty-seven years ago today, we both said “yes” and became husband and wife. Ever since, I have been blessed with her unconditional love and support. When I decided to enter public life, she became my great mentor and supporter.
I thank Gosia for our two wonderful children we raised, our son Marcin and daughter Kinga.
Gosia is the best wife, mother, and now grandmother of our amazing grandchildren: Benjamin, Jan, and Alexandra. This is a little poem for Gosia:
I don't know what it is that you saw in me,What I saw in you was the utmost happiness that can ever be,Even more so on the day when you and I became “We”,I can still smile and say with love and truth, Honey, I love you.
Happy Anniversary.
Monsieur le Président, je prends la parole afin de rendre fièrement hommage à une personne qui m'est très chère: mon épouse Gosia. Il y a 37 ans aujourd'hui, nous avons tous les deux dit « oui » et sommes devenus mari et femme. Depuis, je jouis d'un amour et d'un appui inconditionnels de sa part. Dès mon entrée en politique, elle est devenue à la fois une excellente mentore et une fervente partisane.
Je suis reconnaissant envers Gosia pour nos deux beaux enfants, mon fils Marcin et ma fille Kinga.
On ne pourrait souhaiter de meilleure épouse et mère. Gosia est maintenant aussi grand-mère de trois petits-enfants extraordinaires: Benjamin, Jan et Alexandra. Voici un court poème à son intention:
J'ignore bien pourquoi tes yeux se sont posés sur moiPour sûr, l'augure d'un bonheur absolu j'ai vu en toiQui s'est avéré le jour de notre union en un « nous »C'est avec joie, tendresse et sincérité Que je te chéris encore ma bien-aimée.
Joyeux anniversaire.
Collapse
View Wayne Easter Profile
Lib. (PE)
View Wayne Easter Profile
2015-06-03 15:04 [p.14534]
Expand
Mr. Speaker, tomorrow will be the sad anniversary of the tragic shooting in Moncton in which three RCMP officers were killed in the line of duty.
The report on that tragedy made many of the same recommendations found in the report on the shooting in Mayerthorpe, where four officers died eight and a half years earlier. Now the RCMP faces charges under the Canada Labour Code for inadequate training and equipment.
Ultimately, responsibility rests with the Minister of Public Safety and Emergency Preparedness. Why has the minister failed the RCMP and its funding needs? Why is the government not providing enough money to the RCMP for training and equipment so that its officers can protect themselves?
Monsieur le Président, demain sera le triste anniversaire de la tragique fusillade de Moncton, où trois agents de la GRC ont été tués en devoir.
Plusieurs des recommandations formulées à la suite de ce funeste événement sont les mêmes que celles émises relativement à la fusillade de Mayerthorpe, survenue huit ans et demi auparavant, au cours de laquelle quatre agents de la GRC avaient péri. La GRC fait maintenant l'objet d'accusations aux termes du Code canadien du travail, pour des lacunes aux chapitres de la formation et de l'équipement.
Ultimement, la responsabilité revient au ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile. Pourquoi le ministre néglige-t-il la GRC et ses besoins en ressources? Pourquoi le gouvernement ne finance-t-il pas adéquatement la GRC, de sorte que ses agents aient la formation et l'équipement nécessaires pour se protéger?
Collapse
View Roxanne James Profile
CPC (ON)
View Roxanne James Profile
2015-06-03 15:05 [p.14534]
Expand
Mr. Speaker, it is rather unfortunate that the member has posed that question on the eve of the day that we should be honouring the three fallen RCMP members who lost their lives in the line of duty.
That said, our Conservative government has full confidence in the RCMP to enforce the laws of Canada and keep all Canadians safe.
The RCMP commissioned a report into this incident and is acting upon those recommendations.
Monsieur le Président, il est plutôt fâcheux que le député pose cette question la veille du jour où nous devrions rendre honneur aux trois agents de la GRC tombés en devoir.
Cela étant dit, le gouvernement conservateur est pleinement convaincu que la GRC est en mesure d'appliquer les lois du Canada et de protéger tous les Canadiens.
La GRC a commandé un rapport sur cet incident et donne suite aux recommandations de celui-ci.
Collapse
View Laurin Liu Profile
NDP (QC)
View Laurin Liu Profile
2015-05-29 11:07 [p.14340]
Expand
Mr. Speaker, last night I had the pleasure of attending the gala held by the Collectif des entreprises d'insertion du Québec. It was an opportunity to mark 20 years of passion and support, because it was in 1995 that Quebec social inclusion organizations decided to form a collective. These organizations help thousands of people overcome poverty, and also contribute to the Quebec economy. However, the pride of all those who are able to re-enter the workforce is priceless.
On behalf of the NDP team, I would like to congratulate all the members of the collective. I would like to especially mention Grenier populaire des Basses-Laurentides in Saint-Eustache. I would like to thank the members of the board of directors, Yves Desforges, Raymond Lussier, Lise Savard and all those who do everything they can to ensure that their employees succeed. The Grenier populaire has an invaluable impact on the lives of our young people. All the residents of Rivière-des-Mille-Îles are grateful.
Together, we can build strong communities.
Monsieur le Président, hier soir, j'ai eu le plaisir d'assister au gala du Collectif des entreprises d'insertion du Québec. Ce fut l'occasion de souligner les 20 ans d'une histoire de passion et d'entraide, puisque c'était en 1995 que les entreprises d'insertion du Québec choisissaient de se regrouper. Ces entreprises permettent à des milliers de personnes de sortir de la pauvreté. L'économie québécoise en retire des avantages, mais la fierté de tous ceux qui peuvent réintégrer le marché du travail ne peut pas être chiffrée.
Au nom de l'équipe du NPD, je félicite tous ceux qui font partie du collectif. J'aimerais donner une mention spéciale au Grenier populaire des Basses-Laurentides, à Saint-Eustache. J'aimerais remercier les membres du conseil d'administration, Yves Desforges, Raymond Lussier, Lise Savard ainsi que les intervenants qui font tout leur possible pour la réussite de leurs employés. Le Grenier populaire a un impact inestimable sur la vie des jeunes de chez nous. Tous les citoyens de Rivière-des-Mille-Îles en sont reconnaissants.
Ensemble, nous sommes capables de bâtir des communautés plus fortes.
Collapse
View Irwin Cotler Profile
Lib. (QC)
View Irwin Cotler Profile
2015-05-26 14:14 [p.14173]
Expand
Mr. Speaker, 10 years ago Parliament and Canada at large were in the midst of an intense yet generally dignified and democratic discussion about the recognition of same-sex marriage. Appellate courts began upholding the constitutionality of same-sex marriage, and as the minister of justice in 2004, I referred the matter to the Supreme Court. The court heard from some 27 intervenors before unanimously affirming that same-sex marriage was consistent with the Constitution, and I was proud to draft and introduce the Civil Marriage Act in February 2005.
It took effect 10 years ago this summer, enshrining two fundamental charter rights: the equality rights of same-sex couples and the fundamental principle of freedom of religion.
At the time, Canada was only the fourth country in the world to legalize same-sex marriage, and the first outside of Europe. Today, with the recent addition of Ireland, same-sex marriage is recognized in some 20 countries, with more to come.
This year, as we mark the 10th anniversary of the Civil Marriage Act as well as the 30th anniversary of the charter's equality rights provisions, we can be proud of Canadian leadership in matters of equality, freedom, justice, and human rights.
Monsieur le Président, il y a 10 ans, se déroulait au Parlement et dans l'ensemble du Canada un débat intense, mais de manière générale, digne et démocratique, sur la reconnaissance du mariage entre personnes du même sexe. Les cours d'appel ont commencé à confirmer la constitutionnalité du mariage entre personnes de même sexe et, en 2004, alors que j'étais ministre de la Justice, j'ai renvoyé la question à la Cour suprême, qui a entendu quelque 27 intervenants avant d'affirmer à l'unanimité que le mariage entre personnes du même sexe était conforme à la Constitution, et c'est avec fierté que j'ai rédigé et présenté, en février 2005, la Loi sur le mariage civil.
Il y aura 10 ans, cet été, qu'elle est en vigueur. Elle garantit deux droits fondamentaux protégés par la Charte: le droit à l'égalité pour les couples du même sexe et le principe fondamental de la liberté de religion.
À l'époque, le Canada n'était que le quatrième pays à légaliser le mariage entre personnes du même sexe et le premier à l'extérieur de l'Europe. Aujourd'hui, après son approbation récente en Irlande, le mariage entre personnes du même sexe est reconnu dans quelque 20 pays, et d'autres suivront.
Cette année, alors que nous soulignons le 10e anniversaire de la Loi sur le mariage civil et le 30e anniversaire des dispositions de la Charte sur les droits à l'égalité, nous pouvons être fiers du leadership canadien aux chapitres de l'égalité, de la liberté, de la justice et des droits de la personne.
Collapse
View Harold Albrecht Profile
CPC (ON)
View Harold Albrecht Profile
2015-05-25 14:07 [p.14054]
Expand
Mr. Speaker, the year 2015 marks the 100th anniversary of the Royal Canadian Dental Corps.
Since the formation of the Canadian army dental corps on May 13, 1915, Canada's military dental services have served overseas in both world wars, Korea and Afghanistan, and many other peacemaking and peacekeeping humanitarian and forensic operations. They have cared for the oral health needs of Canada's troops, both at home and abroad.
As a dentist myself, and on behalf of all members of the House, I would like to thank these brave men and women for their service, and I wish them all the best as they embark on the next 100 years of providing a very important service, helping to ensure the optimum health of our men and women in uniform.
Monsieur le Président, 2015 marque le 100e anniversaire du Corps dentaire royal canadien.
Depuis la formation du Corps dentaire de l'Armée canadienne, le 13 mai 1915, les services dentaires militaires du Canada ont servi à l'étranger durant les deux guerres mondiales, la guerre de Corée, la guerre en Afghanistan et lors de bon nombre d'autres missions de rétablissement et de maintien de la paix, de missions humanitaires et médico-légales. Ils s'occupent des besoins en santé buccodentaire des troupes canadiennes au Canada et à l'étranger.
En tant que dentiste, et au nom de tous les députés de la Chambre, j'aimerais remercier ces femmes et ces hommes courageux de leur service très important visant à s'assurer que nos militaires jouissent de la meilleure santé possible. Je leur souhaite beaucoup de succès au cours des 100 prochaines années.
Collapse
View Patricia Davidson Profile
CPC (ON)
View Patricia Davidson Profile
2015-05-15 11:03 [p.13996]
Expand
Mr. Speaker, today I would like to recognize a company in my riding of Sarnia—Lambton, Van Tuyl and Fairbank Hardware of Petrolia, Ontario, for passing the milestone of 150 years in business.
Founded in 1865, the same year that Petrolia was being organized as a town, Van Tuyl and Fairbank today, as their website puts it:
...has one foot in the 1800s and another in the current millennium. Now owned by the fourth generation of the Fairbank family, it sells solar thermal panels for outbuildings and nails by the pound.
The store is one of a kind. In the early years, it carried hardware used by oilmen, as well as groceries, liquor, and wine. As Petrolia blossomed and grew with the drilling of the first commercial oil well in Canada, it expanded and flourished.
Van Tuyl and Fairbank has outlasted six monarchies and has been a pillar in the community throughout technological advancements and cultural shifts.
Congratulations to Van Tuyl and Fairbank for this outstanding achievement.
Monsieur le Président, j'aimerais féliciter aujourd'hui une entreprise de ma circonscription, Sarnia—Lambton: Van Tuyl and Fairbank Hardware de Petrolia, en Ontario, célèbre cette année son 150e anniversaire.
Fondée en 1865, la même année que la ville de Petrolia, Van Tuyl and Fairbank, comme le dit son site Web:
[...] a un pied dans les années 1800 et un pied dans le nouveau millénaire. L'entreprise appartient maintenant à une quatrième génération de la famille Fairbank, et elle vend à la fois des panneaux solaires pour les annexes et des clous à la livre.
C'est un magasin unique en son genre. À ses débuts, il vendait le matériel nécessaire aux prospecteurs pétroliers, de même que des aliments, du vin et des alcools. Après le forage du premier puits pétrolier commercial au Canada, la ville de Petrolia a connu une expansion florissante, tout comme Van Tuyl and Fairbank.
Van Tuyl and Fairbank a vu se succéder six monarques britanniques. Ce pilier de la communauté a aussi été témoin d'une multitude d'avancées technologiques et de changements culturels.
Félicitations à Van Tuyl and Fairbank pour cette réussite remarquable!
Collapse
View Romeo Saganash Profile
NDP (QC)
Mr. Speaker, I am delighted to rise today to recognize an important anniversary in my riding. The village of Belcourt is celebrating its centennial this year.
Originally called Café, which was borrowed from the railway station, the village changed its name to Goulet, after the first permanent settler who arrived in 1915. The village was officially renamed Belcourt in 1958, in honour of Senator Napoléon-Antoine Belcourt, who became well known for taking a strong stance in favour of Franco-Ontarians.
To celebrate this milestone, a wide range of activities are planned. For instance, a huge dinner will be held at the Belcourt community centre on the weekend of July 3, 4 and 5.
I invite anyone and everyone who is in the Belcourt area to stop and visit this beautiful village, which is in a beautiful region, in a beautiful riding, represented by your humble servant.
Monsieur le Président, j'ai l'immense plaisir de me lever aujourd'hui afin de souligner un important anniversaire dans ma circonscription. En effet, Belcourt fête son centenaire cette année.
Connu d'abord sous le nom de Café, emprunté à la gare ferroviaire, l'endroit se nomma ensuite Goulet, d'après le patronyme du premier résidant permanent, en 1915. On a procédé ensuite, en 1958, à une nouvelle dénomination en faveur de Belcourt, d'après le sénateur Napoléon Antoine Belcourt, qui s'est illustré par ses prises de position ardentes en faveur des Franco-Ontariens.
Pour célébrer, on a prévu une panoplie d'activités. Entre autres, la fin de semaine des 3, 4 et 5 juillet, un grand souper nous attend au Centre communautaire de Belcourt.
J'invite donc tous ceux et toutes celles qui seront dans les parages de Belcourt à s'arrêter dans ce magnifique village, dans cette magnifique région et dans cette magnifique circonscription, représentée par votre humble serviteur.
Collapse
View Laurie Hawn Profile
CPC (AB)
View Laurie Hawn Profile
2015-05-11 14:01 [p.13708]
Expand
Mr. Speaker, I rise today to highlight the excellent work of the Canadian Counselling and Psychotherapy Association, or CCPA. It is the leading association for counselling and psychotherapy in Canada, which increases the awareness about the role of the profession in all health care, educational, and industry sectors.
Through its exclusive education programs, certification, professional development, and direct contact with professional peers and speciality groups, the CCPA promotes the profession and its contribution to the mental health and well-being of all Canadians.
The CCPA is celebrating its 50th anniversary at its 2015 conference in Niagara Falls. It will attract more than 450 delegates from several other countries.
This is the largest gathering of counsellors and psychotherapists in Canada and their opportunity to share information and training techniques and to connect and network with other health care professionals.
The conference, whose theme is “Communicate, Connect, Collaborate”, will facilitate professional development of mental health practitioners and promote the exchange of theory, research, and ideas among delegates
The mental health of Canadians is a very important issue to all of us, and the CCPA is doing its part, and I thank it for that.
Monsieur le Président, j'interviens aujourd'hui pour souligner l'excellent travail de l'Association canadienne de counseling et de psychothérapie, ou ACCP. En tant qu'association de counseling et de psychothérapie la plus importante au Canada, elle sensibilise le public au rôle de la profession dans les domaines des soins de santé, de l'éducation et de l'industrie.
Au moyen de ses programmes d'éducation exclusifs, de ses fonctions d'accréditation et de perfectionnement professionnels, et d'un contact direct avec des collègues professionnels et groupes spécialisés, l'ACCP fait la promotion de sa profession et contribue à la santé mentale et au bien-être de tous les Canadiens.
L'association célébrera son 50e anniversaire à l'occasion de sa conférence de 2015, à Niagara Falls. Seront de la partie plus de 450 délégués venant de plusieurs pays étrangers.
Il s'agit du plus important regroupement de conseillers et de psychothérapeutes au Canada, l'occasion parfaite pour ces professionnels des soins de santé de partager leurs connaissances et techniques de formation et de faire du réseautage avec des collègues.
La conférence, dont le thème est « Se rencontrer, communiquer et collaborer, » facilitera le perfectionnement professionnel des intervenants en santé mentale et encouragera l'échange de théories, de recherche et d'idées parmi les délégués.
La santé mentale des Canadiens est une question qui nous tient tous très à coeur. L'ACCP y fait sa part, et je l'en remercie.
Collapse
View Hélène Laverdière Profile
NDP (QC)
View Hélène Laverdière Profile
2015-05-08 11:04 [p.13650]
Expand
Mr. Speaker, today we celebrate World Red Cross Red Crescent Day and recognize the critical work of the international Red Cross and Red Crescent Movement. The movement, the largest humanitarian network in the world, is dedicated to preventing and alleviating human suffering in warfare and in emergencies, such as epidemics, floods and earthquakes.
This World Red Cross and Red Crescent Day marks the 50th anniversary of their seven fundamental principles of action. These principles—humanity, impartiality, neutrality, independence, voluntary service, unity and universality—are the basis of the movement's decisions and actions around the world.
Today we recognize the dedication of the international Red Cross and Red Crescent Movement and it national societies, including the Canadian Red Cross, of course.
I commend them on their work to protect the life and dignity of those in need.
Monsieur le Président, nous célébrons aujourd'hui la Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et reconnaissons le travail essentiel du mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Le mouvement, qui constitue le plus vaste réseau humanitaire au monde, cherche à prévenir et à soulager la souffrance en temps de guerre et dans les situations d'urgence, comme les épidémies, les inondations ou les tremblements de terre.
Cette Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge marque la 50e année de leurs sept principes fondamentaux d'action. Ces principes — l'humanité, l'impartialité, la neutralité, l'indépendance, le volontariat, l'unité et l'universalité — forment la base des décisions et des mesures prises par le mouvement dans le monde entier.
Aujourd'hui, nous reconnaissons le dévouement de toutes les personnes qui oeuvrent au sein du mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et de ses sociétés nationales, dont, bien évidemment, la Croix-Rouge canadienne.
Je les félicite pour leur travail qui protège la vie et la dignité de ceux qui sont dans le besoin.
Collapse
View Tarik Brahmi Profile
NDP (QC)
View Tarik Brahmi Profile
2015-05-08 11:07 [p.13650]
Expand
Mr. Speaker, 70 years ago today, Nazi Germany surrendered, sealing the fate of the wild saga of Nazi ideology forever.
For my grandmother, Antoinette, widowed during the German occupation with a one-year old and a three-year old, this marked the end of a lengthy ordeal.
May 8 is also an opportunity for the Algerian community to remember that on May 8, 1945, the French Army massacred thousands in the town of Sétif who hungered for freedom and independence.
May 8 is a time to remember that we have a responsibility to combat all the ideologies that consider one category of people superior to another, or members of one religion superior to those of another.
On May 8, 2015, let us remember. Let us remain vigilant.
Monsieur le Président, il y a 70 ans aujourd'hui, l'Allemagne nazie signait sa capitulation, scellant ainsi définitivement le sort de l'aventure délirante de l'idéologie nazie.
Pour ma grand-mère Antoinette, devenue veuve pendant l'occupation allemande avec deux enfants de un et trois ans, ce fut la fin d'un long calvaire.
Le 8 mai est aussi l'occasion pour la communauté algérienne de se remémorer que, le 8 mai 1945, l'armée française a massacré des milliers de Sétifois qui avaient soif de liberté et d'indépendance.
Le 8 mai, c'est l'occasion de nous souvenir que nous avons la responsabilité de combattre toutes les idéologies qui considèrent qu'une catégorie d'humains est supérieure à une autre ou que les membres d'une religion sont supérieurs à ceux d'une autre.
En ce 8 mai 2015, souvenons-nous et restons vigilants.
Collapse
View Marc-André Morin Profile
NDP (QC)
View Marc-André Morin Profile
2015-05-08 11:09 [p.13651]
Expand
Mr. Speaker, today, as we celebrate the 70th anniversary of the end of the Second World War and the defeat of Nazism, we should think of the generation of people who sacrificed themselves to save humanity from the worst scourge in history.
The Laurentian region provided a large contingent of volunteers, sometimes all the sons in the same family, such as the five Bélair brothers from Nominingue and the three Chapeleau brothers from Prévost. Some of them were too young, but they still left for the front at 17 years of age. They accomplished amazing feats.
They were men like Jacques Viger, from Nominingue, of the Royal 22nd Regiment and André Rousseau, from La Minerve, of the Royal Canadian Navy.
With the same courage they showed in combat, they rebuilt their lives and became model citizens in their communities. No one gave as much and asked for so little in return. We are very fortunate: these two young men are still with us. They are visiting the site where in 1939 a decision was made that changed their lives.
Monsieur le Président, pendant que nous célébrons aujourd'hui le 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale et de la chute du nazisme, il faut penser à la génération qui s'est sacrifiée pour sauver l'humanité du pire fléau de son histoire.
La région des Laurentides a fourni un important contingent de volontaires, parfois même tous les fils d'une même famille, comme les cinq frères Bélair de Nominingue et les trois frères Chapeleau de Prévost. Certains d'entre eux étaient trop jeunes, mais ils sont quand même partis au front à l'âge de 17 ans. Ils ont accompli des exploits remarquables.
C'était des hommes comme Jacques Viger de Nominingue, du Royal 22e Régiment, et André Rousseau de La Minerve, de la Marine royale canadienne.
Avec le même courage dont ils ont fait preuve au combat, ils ont reconstruit leur vie au point de devenir des modèles pour leur communauté. Personne n'a donné autant et demandé aussi peu en retour. Nous sommes privilégiés; ces deux jeunes hommes sont encore parmi nous. Ils visitent le lieu où, en 1939, fut prise la décision qui a changé leurs vies à jamais.
Collapse
View Irwin Cotler Profile
Lib. (QC)
View Irwin Cotler Profile
2015-05-08 11:11 [p.13651]
Expand
Mr. Speaker, today is the 70th anniversary of VE Day, a special and poignant moment of remembrance and reminder, of celebration and tribute, which we marked in a ceremony of remembrance at the cenotaph in my riding in Côte Saint-Luc. We remembered those who made the ultimate sacrifice so that we may live in freedom and peace.
We were reminded of the values that they sought to protect and preserve, and that underpin our freedom and democracy today. I recalled the words of my father on my fifth birthday that VE Day. As he put it, the VE Day marked the end of two wars: the Nazi war against the allies and the Nazi war against the Jews.
We celebrated Canada's role in the liberation of the Netherlands in the presence of the Dutch Consul General, and we paid tribute to the veterans among us.
My riding is privileged to have one of the largest percentage of veterans in the country, and when they returned from the horrors of the war, they rebuilt their lives as they rebuilt our communities. Indeed, my riding, like so many across Canada, is full of facilities and institutions built by veterans.
Thanks to them, we can look to the future with hope. May the values that inspired them inspire us all.
Monsieur le Président, c'est aujourd'hui le 70e anniversaire de la Victoire en Europe, journée spéciale et émouvante de mémoire, de célébrations et d'hommages que nous avons soulignée par une cérémonie du souvenir au cénotaphe de Côte-Saint-Luc, dans ma circonscription. Nous nous sommes rappelé ceux qui ont fait le sacrifice ultime pour que nous puissions vivre libres et en paix.
On nous a remémoré les valeurs que ces soldats ont défendues et préservées et qui sous-tendent notre liberté et notre démocratie aujourd'hui. J'ai rappelé les paroles de mon père le jour de mon cinquième anniversaire, qui fut justement le même jour que celui de la Victoire en Europe. Il nous dit alors que ce jour-là marquait la fin de deux guerres: celle des nazis contre les alliés et celle des nazis contre les Juifs.
Nous avons célébré le rôle du Canada dans la libération des Pays-Bas en présence du consul général de ce pays et nous avons rendu hommage aux anciens combattants qui se trouvaient parmi nous.
Ma circonscription a le privilège de compter l'un des pourcentages d'anciens combattants les plus élevés au pays. Lorsque les soldats sont rentrés au bercail après avoir vécu les horreurs de la guerre, ils ont repris leur vie et rebâti leur société. Comme beaucoup d'autres circonscriptions du Canada, la mienne compte beaucoup d'installations et d'établissements construits par les anciens combattants.
Grâce à eux, nous pouvons envisager l'avenir avec espoir. Que les valeurs qui les ont inspirés nous inspirent tous également.
Collapse
View Pierre Lemieux Profile
CPC (ON)
View Pierre Lemieux Profile
2015-05-08 11:12 [p.13651]
Expand
Mr. Speaker, today is the 70th anniversary of VE day, marking the official end of the Second World War in Europe.
More than one million brave soldiers left their homes, their families and their friends to serve Canada during the Second World War. Tragically, more than 45,000 were never to return and another 55,000 were injured.
Despite its small population of some 11 million people at that time, Canada punched well above its weight and became a significant military power by the end of the Second World War, and we emerged as a key player on the world stage. The important sacrifices made to defeat evil will have a permanent place in history.
VE Day reminds us that freedom comes at great cost. It has never been free. As we mark Victory in Europe Day today, and everyday hereafter, we will remember those who gave so much.
Monsieur le Président, aujourd'hui, c'est le 70e anniversaire du jour de la Victoire en Europe, qui a marqué la fin officielle de la Seconde Guerre mondiale en Europe.
Plus d'un million de braves ont quitté leur foyer, leur famille et leurs amis pour servir le Canada durant la Seconde Guerre mondiale. Tragiquement, plus de 45 000 devaient ne jamais revenir, et 55 000 autres ont été blessés.
Malgré sa petite population de seulement 11 millions d'habitants à l'époque, le Canada a fait une contribution bien supérieure à son poids démographique. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, il s'était transformé en puissance militaire importante, et nous sommes devenus un acteur clé sur la scène internationale. Les sacrifices majeurs que nous avons consentis pour vaincre le mal conserveront en permanence leur place dans l'histoire.
Le jour de la Victoire en Europe nous rappelle que la liberté se paye cher. Elle n'a jamais été gratuite. En ce jour où nous célébrons la Victoire en Europe et pour tous les jours à venir, nous nous souviendrons de ceux qui se sont montrés d'une très grande générosité.
Collapse
View Rodger Cuzner Profile
Lib. (NS)
View Rodger Cuzner Profile
2015-05-07 14:02 [p.13606]
Expand
Mr. Speaker, last week I had the great pleasure to attend the 50th anniversary of the Glace Bay Citizens Service League. In November 1965, under the guidance of Hilda Wright, on the initiative of the United Church, a pilot project was undertaken in ecumenical social service, bringing together churches, service groups, and social agencies with the goal of improving the economic conditions and quality of life for the people of Glace Bay.
The league provides programs, like the clothing depot, furniture exchange, backpack programs, Meals on Wheels, nursery schools, babysitting courses, and seniors programs, all delivered by an army of more than 200 incredibly dedicated volunteers.
The league presented 50-year service pins to Marge Petite, Effie MacAulay, Jeanette Sternes, and the league's first and longest serving board chair, Shirley Chernin.
The talented and dedicated staff, led by executive director Susan Plath and board of directors chair Agatha MacMullin, are the first to point to the hundreds of volunteers who have given so much to the benefit of so many as the reason for the league's 50 years of success.
I ask the House to join me in congratulating the Glace Bay Citizens Service League on its 50th anniversary of giving.
Monsieur le Président, la semaine dernière, j'ai eu l'immense plaisir d'assister au 50e anniversaire de la ligue des services aux citoyens de Glace Bay. En novembre 1965, sous la direction d'Hilda Wright et à l'initiative de l'Église Unie, on a lancé un projet pilote visant à offrir des services sociaux œcuméniques. Dans le cadre de ce projet, des églises, des groupes d'aide sociale et des organismes sociaux travaillent de concert afin d'améliorer les conditions économiques et la qualité de vie des habitants de Glace Bay.
Grâce à l'aide de plus de 200 bénévoles extrêmement dévoués, la ligue est en mesure d'offrir divers programmes, comme un dépôt de vêtements, des échanges de meubles, des remises de sacs à dos, une popote roulante, des prématernelles, des cours de gardiennage et des programmes pour les personnes âgées.
La ligue a remis des épingles de service, en commémoration de leurs 50 ans de service, à Marge Petite, à Effie MacAulay, à Jeanette Sternes ainsi qu'à Shirley Chernin, la première présidente du conseil d'administration de la ligue et la personne ayant occupé le plus longuement ce poste.
Les membres du personnel talentueux et dévoués de la ligue, sous la direction de la directrice exécutive Susan Plath et de la présidente du conseil d'administration Agatha MacMullin, sont les premiers à affirmer que c'est grâce aux centaines de bénévoles qui ont donné tant d'eux-mêmes et ont aidé un si grand nombre de personnes que la ligue a pu célébrer 50 années de succès.
Je demande à la Chambre de se joindre à moi pour féliciter la ligue des services aux citoyens de Glace Bay de ses 50 ans d'oeuvres caritatives.
Collapse
View Carol Hughes Profile
NDP (ON)
View Carol Hughes Profile
2015-05-06 14:11 [p.13528]
Expand
Mr. Speaker, I rise to pay tribute to Peter Chalykoff from Wawa, who is celebrating 25 years as a deacon. Those who know Peter will attest to his eternally positive attitude and infectious engagement in the communities he serves as deacon in Wawa and Hawk Junction. His friends say he seems to know everyone and is always ready to help.
Born into a large family, Peter grew up active in the church, but his path toward becoming a deacon was not a straight line. In fact, Peter drifted away from the church as a young adult but found his way back, ultimately becoming part of a group of parishioners who wanted to serve in a larger role. Under the guidance of Fathers Randy Thomas, Jim Kessler, and Mark Vaulk, Peter studied diligently and was ordained as a permanent deacon on May 6, 1990.
A special mass to celebrate Peter's silver anniversary will be held this Saturday at St. Monica's Catholic Church where friends, family, and the congregation will show their appreciation for Peter Chalykoff and his 25 years of faithful service to the community.
Congratulations, Peter.
Monsieur le Président, je prends la parole pour rendre hommage à Peter Chalykoff, de Wawa, qui célèbre 25 ans de carrière à titre de diacre. Ceux qui connaissent Peter peuvent témoigner de son éternel optimisme et de l'enthousiasme communicatif avec lequel il oeuvre dans les collectivités de Wawa et de Hawk Junction, où il pratique ses fonctions de diacre. D'après ses amis, il semble connaître tout le monde et est toujours prêt à donner de l'aide.
Issu d'une famille nombreuse, Peter a participé aux activités de l'église dès son enfance, mais son chemin vers le diaconat n'a pas été sans détour. En effet, Peter s'est éloigné de l'église au début de l'âge adulte. Il y est retourné en se joignant à un groupe de paroissiens qui souhaitait s'impliquer davantage. Sous la gouverne des pères Randy Thomas, Jim Kessler et Mark Vaulk, Peter a étudié avec ardeur et a été ordonné au diaconat permanent le 6 mai 1990.
Une messe spéciale sera célébrée samedi à l'église catholique St. Monica pour souligner le 25e anniversaire de l'ordination de Peter Chalykoff. À cette occasion, des amis, des parents et la congrégation manifesteront leur appréciation et leur reconnaissance pour les 25 ans de loyaux services qu'il a consacrés à la collectivité.
Félicitations, Peter.
Collapse
View Ray Boughen Profile
CPC (SK)
View Ray Boughen Profile
2015-05-04 14:00 [p.13377]
Expand
Mr. Speaker, I rise today to mention that residents of Moose Jaw and area gathered to watch the 45th season of the Snowbirds take flight on this past Friday afternoon.
This year, they will be marking the 75th anniversary of the Battle of Britain and they will be forming new formations, including one called after a World War II bomber. These new formations represent some of the aerial combats seen in the skies of England during the Battle of Britain.
To further commemorate the battle, they will display 75th anniversary decals on the tails of their airplanes.
Like the pilots who flew in the Battle of Britain, the Snowbirds aim to carry on their tradition of professionalism, teamwork and dedication. They are an inspiration to all Canadians.
This year, they will take flight in 40 locations across North America. I encourage everyone to check out a Snowbirds show as they pass through different hometowns this year.
Monsieur le Président, je prends la parole aujourd'hui pour souligner que vendredi après-midi, les gens de Moose Jaw et des environs s'étaient donné rendez-vous pour regarder les Snowbirds prendre leur envol pour une 45e saison.
Cette année, les Snowbirds souligneront le 75e anniversaire de la bataille d'Angleterre. Ils présenteront de nouvelles formations de vol, dont l'une porte le nom d'un bombardier de la Seconde Guerre mondiale. Ces nouvelles formations représentent des combats aériens qui se sont déroulés dans le ciel anglais lors de la bataille d'Angleterre.
Les Snowbirds afficheront aussi le logo du 75e anniversaire de la bataille sur la queue de leurs appareils.
Comme les pilotes qui ont participé à la bataille d'Angleterre, les Snowbirds ont à coeur de demeurer des exemples de professionnalisme, d'esprit d'équipe et de dévouement. Ils sont une source d'inspiration pour tous les Canadiens.
Cette année, les Snowbirds se produiront dans 40 régions nord-américaines. J'invite toute la population à aller voir un spectacle des Snowbirds quand ils passeront dans leur région.
Collapse
View Matthew Dubé Profile
NDP (QC)
View Matthew Dubé Profile
2015-04-30 14:09 [p.13278]
Expand
Mr. Speaker, 2015 is the 350th anniversary of the arrival of the very first French regiment, the Carignan-Salières regiment, in New France.
When Captain Jacques de Chambly and his soldiers built a wooden fort in 1665, they laid the foundations of our great story. Some months later, Henri Chastelard de Salières built Fort Sainte-Thérèse on the banks of the Richelieu River where the town of Carignan now sits.
Paul-Henri Hudon, president of the historical society of the seigneury of Chambly, described it like this:
The seigneury of Chambly was born 350 years ago, and along with two parishes, it would become what we now know as the municipalities of Carignan, Chambly, Richelieu, Saint-Basile-le-Grand and Saint-Mathias-sur-Richelieu.
We have a duty to remember. I invite all of my colleagues and constituents to join me this summer at the festivities celebrating this 350th anniversary and the 50th anniversary of the town of Carignan.
Monsieur le Président, 2015 marque le 350e anniversaire de l'arrivée en Nouvelle-France du tout premier régiment français, le régiment de Carignan-Salières.
C'est en érigeant un fort de bois en 1665 que le capitaine Jacques de Chambly et ses soldats allaient poser les premières fondations de notre belle histoire. Quelques mois plus tard, sur le territoire que nous connaissons aujourd'hui comme la ville de Carignan, le fort Sainte-Thérèse a été érigé par Henri Chastelard de Salières sur le bord de la rivière Richelieu.
Je cite M. Paul-Henri Hudon, président de la Société d'histoire de la seigneurie de Chambly:
Il y a 350 ans, naissait Chambly, une seigneurie, puis deux paroisses, qui deviendront ce que nous connaissons aujourd’hui: les [...] municipalités de Carignan, de Chambly, de Richelieu, de Saint-Basile-le-Grand et de Saint-Mathias-sur Richelieu.
On a un devoir de mémoire. J'invite tous mes collègues et mes concitoyens à faire comme moi, cet été, et à participer aux festivités pour célébrer ce 350e anniversaire et le 50e de la ville de Carignan.
Collapse
View Bruce Stanton Profile
CPC (ON)
View Bruce Stanton Profile
2015-04-30 15:09 [p.13288]
Expand
That will bring question period to an end for today.
However, I would like to draw the attention of all hon. members to the upcoming centenary, on May 3, 2015, of Lieutenant Colonel John McCrae's iconic poem In Flanders Fields.
McCrae, a surgeon in the Canadian Field Artillery, was in charge of a field hospital during the second battle of Ypres in 1915. His friend and former student, Lieutenant Alexis Helmer, was killed in the battle. It was his burial among the poppies that in part inspired the poem, first published anonymously in the magazine Punch.
Over time, the poem has come to symbolize the collective mourning of all Canadians in remembrance of those who, in service of their country, have made the ultimate sacrifice for all of us.
Hon. members may have noticed that the words of McCrae's well-known poem are engraved in English and in French on two of the marble panels that line the walls of the Memorial Chamber.
This room is a reflection of the country’s profound sense of loss following the First World War and, like the poem, it has come to represent our nation’s immeasurable gratitude for all those who have died in service to Canada.
I am pleased to inform all hon. members that the Department of Veterans Affairs has given permission to modify the page-turning schedule of the First World War Book of Remembrance so that the page that bears the name of Lieutenant Colonel John McCrae will be displayed today, April 30.
Cela met fin à la période des questions.
J’aimerais signaler aux députés que le 3 mai 2015 marquera le centenaire du poème emblématique Au champ d’honneur, écrit par le lieutenant-colonel John McCrae.
Chirurgien de campagne pour l’artillerie canadienne, McCrae était responsable d’un hôpital de campagne durant la deuxième bataille d’Ypres en 1915. Son ami et ancien étudiant, le lieutenant Alexis Helmer, est mort lors de cette bataille et le poème de McCrae s’inspire, en partie, de l’enterrement de son ami parmi les coquelicots. Au champ d’honneur a d’abord été publié anonymement dans le magazine Punch.
Avec le temps, le poème en est venu à symboliser le deuil collectif de tous les Canadiens en souvenir de ceux qui, au service de leur pays, ont fait le sacrifice ultime pour nous tous.
Les députés ont peut-être remarqué que les mots du célèbre poème de McCrae sont gravés, en anglais et en français, sur deux des plaques de marbre qui couvrent les murs de la Chapelle du souvenir.
Cette salle témoigne du sentiment profond de perte que notre pays a éprouvé après la Première Guerre mondiale et, comme le poème, elle représente maintenant notre gratitude incommensurable envers ceux qui ont donné leur vie en servant le Canada.
J’ai le plaisir d’informer les députés que le ministère des Anciens Combattants permet que soit modifié l’horaire du changement de page du Livre du Souvenir de la Première Guerre mondiale; ainsi, la page portant le nom du lieutenant-colonel John McCrae paraîtra aujourd’hui, le 30 avril.
Collapse
View Ruth Ellen Brosseau Profile
NDP (QC)
View Ruth Ellen Brosseau Profile
2015-04-29 14:13 [p.13181]
Expand
Mr. Speaker, I want to take a minute to talk about a great moment in the history of my riding.
In 1665, the Carignan-Salières regiment landed in New France, which is what led to the founding of the Town of Louiseville, the town at the heart of my riding, Berthier—Maskinongé. This year, the town is marking an important chapter of its history by celebrating its 350th anniversary. It is one of the oldest towns in Quebec.
Many activities and festivities will be held throughout the year for the people in my riding and all across Quebec in order to honour Louiseville's rich history. For example, from April 30 to May 2, seven local actors will be putting on the play Il était une fois... en 1952. This play is one of many activities commemorating some of the town's defining moments.
I want to congratulate the organizers, including the chair of the organizing committee, Doris Scott, and the countless volunteers and partners, for making this a special time for the Town of Louiseville. They are truly helping to promote our beautiful region throughout Quebec.
Happy anniversary, Louiseville.
Monsieur le Président, j'aimerais prendre le temps de souligner un grand moment d'histoire dans ma circonscription.
En 1665 débarquait le régiment de Carignan-Salières, qui fut à l'origine de la fondation de la ville de Louiseville. En effet, Louiseville est au coeur de ma circonscription, Berthier—Maskinongé, et cette année, elle écrit une page importante de notre histoire en célébrant son 350e anniversaire. Cela en fait l'une des plus anciennes villes au Québec.
Tout au long de l'année, plusieurs activités et festivités seront offertes aux gens de ma circonscription et de partout au Québec afin d'honorer la riche histoire de Louiseville. Par exemple, du 30 avril au 2 mai, le pièce de théâtre Il était une fois... en 1952 sera interprétée par sept comédiens de la région. Cette pièce sera l'une des nombreuses activités remémorant les moments marquants de cette ville.
Je tiens à féliciter les organisateurs, dont la présidente du comité, Doris Scott, les nombreux bénévoles et les partenaires, pour ce moment unique pour la ville de Louiseville. Ils apportent une grande contribution au rayonnement de notre belle région un peu partout au Québec.
Joyeux anniversaire Louiseville!
Collapse
View Harold Albrecht Profile
CPC (ON)
View Harold Albrecht Profile
2015-04-27 14:07 [p.13047]
Expand
Mr. Speaker, last week I was privileged to travel to Yerevan to commemorate the 100th anniversary of the Armenian genocide.
While in Armenia, I had the opportunity to speak at the global forum, “Against the Crime of Genocide”, attend the canonization ceremony of the victims of the genocide, and place flowers at the memorial.
Although a century has passed, the horror of the Armenian genocide remains fresh in our minds and we continue to give voice to those silenced by this tragedy.
Many of today's Armenian Canadians trace their roots back to the survivors of the events of 1915 who, at a time of crisis, sought the opportunity to build a new life for themselves and for their families here in Canada. The Armenian Canadian community has made and continues to make a rich and vibrant contribution to Canada's multicultural society.
As chair of the Canada-Armenia Friendship Group and on behalf of all members of this House, we will continue to remember the events of 1915 and work together to safeguard human rights and dignity for all.
Monsieur le Président, la semaine dernière, j'ai eu le privilège de me rendre à Erevan pour commémorer le 100e anniversaire du génocide arménien.
Pendant mon séjour en Arménie, j'ai eu l'occasion de prendre la parole au forum mondial « Against the Crime of Genocide », d'assister à la cérémonie de canonisation des victimes du génocide et de déposer des fleurs au monument commémoratif.
Bien qu'un siècle se soit écoulé, l'horreur du génocide arménien demeure fraîche dans notre mémoire et nous continuons à donner une voix à ceux que cette tragédie a réduits au silence.
Aujourd'hui, les racines de nombreux Canadiens d'origine arménienne remontent aux survivants des événements de 1915 qui, dans cette situation de crise, ont cherché à se bâtir une nouvelle vie au Canada, pour eux et pour leur famille. La communauté arméno-canadienne a toujours apporté une contribution riche et dynamique à la société multiculturelle canadienne.
À titre de président du Groupe d'amitié Canada-Arménie et au nom de tous les députés de la Chambre, nous continuerons de commémorer les événements de 1915 et de travailler ensemble pour protéger les droits de la personne et la dignité de tous.
Collapse
View Tyrone Benskin Profile
NDP (QC)
View Tyrone Benskin Profile
2015-04-24 11:02 [p.12985]
Expand
Mr. Speaker, 2015 marks the 100th anniversary of the Battle of Ypres.
This Sunday I will again be participating in the commemoration of this important event. As always, this remembrance ceremony will be hosted by Canadian Legion branch 4, in Verdun.
Legion 4 is the only Legion branch in Canada that steadfastly continues to remember the contribution and sacrifices of Canadian service members in this important battle.
Let us take a moment to remember those who risked their lives and fought to protect our rights and freedoms. We must take care of our veterans by bringing in better measures to protect their health.
Veterans in this country fought for the freedoms we now hold dear. Let us in this House honour their spirit and sacrifice by protecting those freedoms, for if we sacrifice those freedoms out of fear, then what did they fight to protect? Lest we forget.
Monsieur le Président, 2015 est l'année du centenaire de la bataille d'Ypres.
Dimanche, je participerai de nouveau à la commémoration de cet important événement. Comme d'habitude, cette cérémonie de commémoration est organisée par la filiale 4 de la Légion royale canadienne, à Verdun.
La filiale 4 est la seule qui continue de rappeler la contribution et les sacrifices des Canadiens lors de cette importante bataille.
Prenons ce moment pour nous souvenir de ceux qui ont risqué leur vie et se sont battus pour protéger nos droits et libertés. Il faut surtout penser à prendre soin de nos anciens combattants en adoptant de meilleures mesures pour la protection de leur santé.
Les anciens combattants de notre pays se sont battus pour défendre les libertés qui nous sont si chères aujourd'hui. Rendons hommage, en cette enceinte, à leur courage et à leur sacrifice en protégeant ces libertés, car, si nous cédons à la peur et, ce faisant, sacrifions ces libertés, ils se seront battus pour rien. N'oublions jamais.
Collapse
View Wladyslaw Lizon Profile
CPC (ON)
View Wladyslaw Lizon Profile
2015-04-24 11:08 [p.12986]
Expand
Mr. Speaker, the second battle of Ypres, which started 100 years ago on April 22, marks a pivotal moment in Canadian military history.
Ypres was a battle of firsts for Canadians. It marked the Canadian Expeditionary Force's first significant engagement of the First World War and, despite the horror of the first chlorine gas attacks, adversity was turned into triumph at Kitcheners' Wood, which marked Canada's first victory on European soil.
Treating the wounded and dying at Ypres inspired Canadian physician Lieutenant Colonel John McCrae to pen the poem In Flanders Fields, which, to this day, urges us to remember this sacrifice and to hold the torch of remembrance high.
Today, and every day, we honour those brave Canadians who fought and died during the second battle of Ypres. We hold high that torch of remembrance for all who have sacrificed in the struggle for enduring peace and freedom throughout the world.
Monsieur le Président, la deuxième bataille d'Ypres, qui a débuté il y a 100 ans, le 22 avril, marque un tournant dans l'histoire militaire du Canada.
La bataille d'Ypres a établi bien des précédents pour les Canadiens. Il s'agissait de la première participation importante du Corps expéditionnaire canadien à la Première Guerre mondiale. Malgré l'horreur des premières attaques au gaz chloré, l'affrontement a mené au triomphe lorsque le Canada a remporté sa première victoire en sol européen, au Bois des cuisiniers.
C'est en soignant les blessés et les mourants à Ypres que le lieutenant-colonel et médecin canadien John McCrae a eu l'idée de composer le poème Au champ d'honneur, qui, encore aujourd'hui, nous exhorte à nous remémorer ce sacrifice et à porter bien haut l'oriflamme du souvenir.
Aujourd'hui et chaque jour, nous honorons la mémoire de ces vaillants Canadiens qui ont combattu et qui sont morts lors de la deuxième bataille d'Ypres. Nous portons bien haut l'oriflamme du souvenir pour tous ceux qui se sont sacrifiés en luttant pour que la paix et la liberté continuent de régner dans le monde.
Collapse
View Annick Papillon Profile
NDP (QC)
View Annick Papillon Profile
2015-04-23 14:12 [p.12942]
Expand
Mr. Speaker, it is with great pride that I rise in the House of Commons today to mark the 75th anniversary of women's right to vote in Quebec.
The NDP would like to pay tribute to all of those women who, through their courage, tenacity and conviction, managed to beat down the misogyny and conservatism that prevailed at the time. We also want to pay tribute to the courageous men with vision who supported them in their efforts.
Currently, only one political party has managed to achieve the level of equality that was so desired. In the last election, 40% of those elected to the NDP were women. Many of them are young women, who have forever changed the image of this Parliament, proving that balancing work and family is possible, even at the most senior levels.
Although the Prime Minister has abolished the Thérèse Casgrain Volunteer Award, only to replace it with his own award, the NDP promises to restore this amazing woman's sterling reputation.
Happy anniversary to the women of Quebec.
Monsieur le Président, c'est avec fierté que je me lève aujourd'hui à la Chambre des communes pour souligner le 75e anniversaire de l'obtention du droit de vote des femmes au Québec.
Le NPD désire rendre hommage à toutes les femmes qui, à force de courage, de ténacité et de persuasion, ont réussi à vaincre la misogynie et le conservatisme qui régnait à l'époque. Nous voulons aussi rendre hommage aux hommes clairvoyants et courageux qui les ont soutenues dans leurs démarches.
Aujourd'hui, un seul parti politique est parvenu à atteindre la zone de parité tant espérée. Aux dernières élections, le NPD a fait élire 40 % de femmes en son sein, et parmi elles, beaucoup de jeunes femmes qui ont changé à jamais le visage de ce Parlement en démontrant que la conciliation travail-famille est possible, même dans les plus hautes sphères du pouvoir.
Alors que le premier ministre a aboli le Prix Thérèse-Casgrain du bénévolat pour se le réapproprier personnellement, le NPD, lui, s'engage à redonner à cette grande dame toutes ses lettres de noblesse.
Joyeux anniversaire, mesdames!
Collapse
View Joe Comartin Profile
NDP (ON)
View Joe Comartin Profile
2015-04-22 14:04 [p.12855]
Expand
Mr. Speaker, 100 years ago this month, Canadian soldiers bravely fought in the second battle of Ypres. They distinguished themselves by their courage and tenacity in the face of unspeakable horrors, including the world's first poison gas attack. While other forces bled and fled, the Canadians held the line against all odds. It proved to be the beginning of their ascent into their recognized status as the pre-eminent fighting force in Flanders. More than 6,500 Canadians were killed, wounded, or captured during the two battles, including many brave men from the Essex Scottish Regiment.
The sacrifices of our veterans did not end in the trenches of France. Many came back to their homes debilitated, wounded in mind and spirit, yet in spite of their limitations, they still contributed to building our great country. They overcame the odds against them to become valued members of society.
The guns have long been silent since they won the war. We know all the heroes are gone now, but we still recognize them as our greatest generation. Even 100 years later, honours still come their way, including most recently from Queen Elizabeth II, at Canada House in London.
We will remember them.
Monsieur le Président, il y a 100 ans ce mois-ci, des soldats canadiens ont combattu avec bravoure lors de la deuxième bataille d'Ypres. Ils se sont distingués en faisant preuve de courage et de ténacité devant des horreurs indicibles, y compris la première attaque au gaz toxique survenue dans le monde. Alors que d'autres forces tombaient au combat et prenaient la fuite, les Canadiens ont tenu leur position contre vents et marées. C'est ainsi que nos soldats ont commencé leur ascension qui devait les amener à être reconnus comme étant la principale force de combat des Flandres. Pendant les deux batailles, plus de 6 500 Canadiens ont été tués, blessés ou capturés, dont de nombreux membres courageux de l'Essex Scottish Regiment.
Les sacrifices de nos anciens combattants n'ont pas pris fin dans les tranchées de France. Bon nombre sont rentrés au pays affaiblis, blessés moralement et psychologiquement, mais, malgré leurs difficultés, ils ont contribué à bâtir notre grand pays. Ils ont surmonté les obstacles qui se dressaient devant eux et sont devenus de précieux membres de la société.
Ils ont gagné la guerre, et les armes se sont tues depuis longtemps. Nous savons que tous ces héros nous ont maintenant quittés, mais nous reconnaissons toujours qu'ils faisaient partie de notre plus grande génération. Cent ans plus tard, ils continuent de recevoir des honneurs, comme celui que leur a décerné tout récemment la reine Elizabeth II, à la Maison du Canada de Londres.
Nous ne les oublierons jamais.
Collapse
View Frank Valeriote Profile
Lib. (ON)
View Frank Valeriote Profile
2015-04-22 14:16 [p.12857]
Expand
Mr. Speaker, “In Flanders fields the poppies blow, Between the crosses, row on row“. It was in the terrible shadow of those graves and the nearly 6,000 Canadian casualties of the Second Battle of Ypres that Guelph native, Colonel John McCrae, composed In Flanders Fields. We commemorate the anniversary of that battle, which began 100 years ago today.
Over the next two days, Canadian and other allied troops would face the first real deployment of chemical weapons as they fought through chlorine gas. Despite the heavy losses, nearly one in three, Canadians established themselves as a military force to be reckoned with.
I was so fortunate to visit Ypres last year and was astonished to think that so many young Canadians could have fought and died somewhere so serene. I felt I finally understood the full weight of our sacred obligation to Canadian veterans as the silence was broken by young Canadian students reading solemnly in turn, “If ye break faith with us who die, We shall not sleep, though poppies grow In Flanders fields”.
Lest we forget.
Monsieur le Président, « Au champ d'honneur, les coquelicots sont parsemés de lot en lot auprès des croix ». C'est dans ce terrible décor, parmi les tombes de près de 6 000 soldats canadiens morts pendant la deuxième bataille d'Ypres, que le colonel John McCrae, natif de Guelph, a composé Au champ d'honneur. Nous commémorons le début de cette bataille, qui a commencé il y a 100 ans aujourd'hui.
Pendant deux jours, les Canadiens et leurs alliés ont dû affronter le premier vrai déploiement d'armes chimiques. Ils ont dû se battre étouffés par le chlore. Malgré leurs lourdes pertes, soit un homme sur trois, les militaires canadiens ont réussi à s'attirer le respect.
J'ai eu la chance de visiter Ypres l'année dernière, un endroit empreint de sérénité où l'on ne croirait jamais qu'un grand nombre de jeunes Canadiens se sont battus et sont morts. J'ai pu ressentir pleinement le poids de notre obligation sacrée envers les anciens combattants canadiens lorsque de jeunes étudiants venus du Canada ont rompu le silence pour lire à tour de rôle ces versets solennels: « Et de garder au fond de l'âme le goût de vivre en liberté. Acceptez le défi, sinon les coquelicots se faneront au champ d'honneur. »
N'oublions jamais.
Collapse
View Rodger Cuzner Profile
Lib. (NS)
View Rodger Cuzner Profile
2015-04-02 11:13 [p.12696]
Expand
Mr. Speaker, tomorrow will mark the 50th anniversary of the Canada pension plan, which, along with the Quebec pension plan, was created to ensure that all working Canadians had the opportunity to retire with dignity. It sounds like common sense today, but at the time it took extraordinary vision, diplomacy, and the persistence of Prime Minister Lester Pearson to get it done.
However, in the 1990s the plan's future was in doubt, and major renovations were required to save it. Former finance minister Paul Martin Jr. built the business case, the social consensus, and the national momentum to rejuvenate the plan. As a footnote, the plan received strong support across Canada, except for the provincial NDP governments in B.C. and Saskatchewan, and our current Prime Minister and his federal Reform Party voted against it as well.
The CPP was a historic accomplishment. However, retirement income insecurity is a growing fact of life for far too many Canadians. All this is to say that Canada is once again in need of a government that will honour Lester Pearson's ambition to ensure a fair, efficient, and adequate system of retirement income for all Canadians.
Monsieur le Président, demain, ce sera le 50e anniversaire du Régime de pensions du Canada, qui, tout comme le Régime de rentes du Québec, a été créé pour veiller à ce que tous les travailleurs canadiens puissent prendre leur retraite dans la dignité. Cela semble évident aujourd'hui, mais, à l'époque, il a fallu que le premier ministre Lester Pearson fasse preuve d'une vision extraordinaire, de diplomatie et de persévérance pour que le régime voie le jour.
Dans les années 1990, comme son avenir était incertain, le régime a dû être considérablement remanié. Sous la direction de l'ancien ministre des Finances, Paul Martin fils, toutes les mesures nécessaires — analyse de rentabilisation, consensus social et élan national — ont été prises pour moderniser le régime. Soit dit en passant, le régime a fait l'objet d'un appui solide partout au Canada, sauf de la part des gouvernements néo-démocrates provinciaux de la Colombie-Britannique et de la Saskatchewan. En outre, le premier ministre actuel et le Parti réformiste fédéral dont il était membre ont voté contre ce régime.
Le Régime de pensions du Canada représente une grande réalisation historique. Toutefois, l'insécurité du revenu à la retraite est une phénomène en pleine croissance, qui touche beaucoup trop de Canadiens. Bref, le Canada a de nouveau besoin d'un gouvernement qui respectera la volonté de Lester Pearson d'assurer la présence d'un système de sécurité du revenu à la retraite qui soit juste, efficace et adéquat pour tous les Canadiens.
Collapse
View François Choquette Profile
NDP (QC)
View François Choquette Profile
2015-03-31 14:12 [p.12607]
Expand
Mr. Speaker, as we know, Ottawa is the capital of our beautiful country, and Quebec City is the capital of Quebec.
I am pleased to tell the House that the city of Drummondville, the uncontested home of poutine, will be the celebration capital of Canada in 2015, as it celebrates its 200th anniversary.
Drummondville was founded on June 29, 1815, by Lieutenant Colonel Frederick George Heriot, and the city is currently experiencing an economic, cultural and social boom. Its rich history is a reflection of the spirit of the people of Drummondville. I want to take this opportunity to commend the Corporation des fêtes du 200e de Drummondville for doing an excellent job of organizing the festivities.
This year will be a busy one for Drummondville, which will host a number of activities and events. The city has already played host to the 50th finals of the Quebec Winter Games. Still to come are the Mondial des cultures cultural festival, the Festival de la poutine, and the Drummondville sur son 31 celebration on December 31.
In 2015, Drummondville will be the celebration capital. We hope everyone will join us.
Monsieur le Président, comme on le sait, la capitale de notre beau pays est Ottawa, et au Québec, la ville de Québec joue le rôle de capitale nationale.
Eh bien, pour l'année 2015, j'annonce à la Chambre que la ville de Drummondville, lieu incontesté de l'invention de la poutine, se fait capitale pour devenir la capitale des festivités au Canada, car en 2015, Drummondville fêtera son 200e anniversaire.
Fondée le 29 juin 1815 par le lieutenant-colonel Frederick George Heriot, Drummondville vit actuellement un essor économique, culturel et social exceptionnel. Sa riche histoire témoigne bien du dynamisme des Drummondvillois et Drummondvilloises. D'ailleurs, j'en profite pour souligner l'excellent travail de la Corporation des fêtes du 200e de Drummondville, qui organise les festivités.
En effet, 2015 sera une année bien remplie pour Drummondville, alors que plusieurs activités et événements marqueront l'année. Parmi ces événements et activités, il y a eu la 50e finale des Jeux du Québec d'hiver 015. Il y aura le Mondial des cultures, le Festival de la poutine, et l'événement du 31 décembre prochain, Drummondville sur son 31.
En 2015, Drummondville sera la capitale des festivités. Soyez des nôtres!
Collapse
View John Carmichael Profile
CPC (ON)
View John Carmichael Profile
2015-03-30 14:07 [p.12520]
Expand
Mr. Speaker, I am pleased to rise in the House today to congratulate the Thorncliffe Neighbourhood Office in Don Valley West on its 30th anniversary.
This organization has faithfully served the people in my riding and surrounding area, providing a wide range of community services. It gives assistance to seniors, conducts valuable job training and job placement services, and facilitates a variety of programs for children and youth.
Our government is proud to partner with this organization that assists thousands of newcomers each year in the settlement process. It also operates one of the largest English-language instruction programs in all of Ontario.
I offer my sincere congratulations to Bill Pashby, chair of the board, and Ahmed Hussein, executive director, and the entire TNO team. I wish them the very best as they continue to serve our community.
Monsieur le Président, c'est avec plaisir que je prends la parole à la Chambre aujourd'hui pour souligner le 30e anniversaire d'un organisme de Don Valley-Ouest, le Thorncliffe Neighbourhood Office.
Cet organisme offre une vaste gamme de services communautaires aux gens de ma circonscription et de la région avoisinante. Il soutient les aînés, offre de précieux services de formation professionnelle et de placement, et propose de multiples programmes aux enfants et aux adolescents.
Le gouvernement est un fier partenaire du Thorncliffe Neighbourhood Office, un organisme qui, en plus d'aider chaque année des milliers d'arrivants à s'installer au Canada, gère l'un des plus importants programmes d'apprentissage de l'anglais en Ontario.
Je félicite sincèrement Bill Pashby, président du conseil d'administration, Ahmed Hussein, directeur exécutif, et toute l'équipe du Thorncliffe Neighbourhood Office. Je leur souhaite encore de longues années de succès au sein de notre communauté.
Collapse
View Jim Eglinski Profile
CPC (AB)
View Jim Eglinski Profile
2015-03-27 10:59 [p.12462]
Expand
Mr. Speaker, on Saturday, March 21, I had the honour of speaking at the annual rally of the Wildwood Royal Canadian Legion, Branch 149, in my riding of Yellowhead. It was there that I had the pleasure of meeting a wonderful young lady named Ruby Huddleston, a long-time volunteer and legion member. Upon meeting Ruby, she informed me that she was having her 90th birthday on March 26 and she invited me to her birthday party to be held at Wildwood's local community hall.
I would like to extend my sincere wishes for a very special 90th birthday to Ruby. I salute her and all of the legion volunteers for all the work they are doing, and will be doing, on behalf of our veterans.
God bless and happy birthday.
Monsieur le Président, le samedi 21 mars, j'ai eu l'honneur de prendre la parole au rassemblement annuel de la filiale 149 de la Légion royale canadienne, à Wildwood, dans ma circonscription, Yellowhead. J'ai alors eu le plaisir de rencontrer une jeune dame charmante du nom de Ruby Huddleston, membre de la légion et bénévole de longue date. Ruby m'a informé qu'elle fêterait son 90e anniversaire le 26 mars et elle m'a invité à sa fête d'anniversaire, qui sera donnée à la salle communautaire locale de Wildwood.
J'aimerais lui transmettre mes voeux les plus sincères à l'occasion d'un 90e anniversaire bien spécial pour elle. Je la salue et je salue tous les bénévoles de la Légion pour tout le travail qu'ils font, et qu'ils feront, pour les anciens combattants.
Que Dieu vous bénisse et joyeux anniversaire.
Collapse
View François Pilon Profile
NDP (QC)
View François Pilon Profile
2015-03-27 11:10 [p.12464]
Expand
Mr. Speaker, I am pleased to rise in the House today to mark the 50th anniversary of the city of Laval, the city where I was born and raised and worked, the city I currently have the good fortune of representing in the House of Commons. Laval is also the hometown of the next Prime Minister of Canada, the hon. member for Outremont and leader of the official opposition.
This summer, more than ever, Laval will be the place to be. Laval's residents, its artistic and cultural diversity, its artists and its local merchants have helped the city to make its mark from the past to the present and become an example to follow. The people of Laval are supportive, committed, determined and welcoming, and over the past 50 years they have made Laval a prosperous city and a great place to live.
I am extremely proud to represent my constituents in Canada's Parliament. It is with that same pride that I invite the members of the House to take part in the festivities that will be held in Laval all year long and to join me in saying, “Happy 50th. The future belongs to Laval”.
Monsieur le Président, j'ai le plaisir de me lever à la Chambre, aujourd'hui, pour souligner le 50e anniversaire de la Ville de Laval, ville dans laquelle je suis né, dans laquelle j'ai grandi et travaillé et que j'ai la chance de représenter aujourd'hui à la Chambre des communes. Laval a aussi vu grandir le prochain premier ministre du Canada, l'honorable député d'Outremont et chef de l'opposition officielle.
Cet été, Laval sera plus que jamais un endroit incontournable. Par ses habitants, par sa diversité artistique et culturelle, par ses artisans et par ses commerçants locaux, Laval a su faire sa marque d'hier à aujourd'hui et devenir un exemple à suivre. Solidaires, engagés, déterminés et accueillants, les Lavallois et Lavalloises ont su bâtir, au cours des 50 dernières années, une ville prospère où il fait bon vivre.
C'est avec une extrême fierté que je représente mes concitoyens et concitoyennes au Parlement canadien. C'est avec cette même fierté que j'invite les députés de la Chambre à participer aux festivités qui auront lieu tout au long de l'année à Laval et à se joindre à moi pour lui dire: « Bon 50e! L'avenir est à Laval ».
Collapse
View David Tilson Profile
CPC (ON)
View David Tilson Profile
2015-03-25 14:10 [p.12292]
Expand
Mr. Speaker, I would like to sincerely congratulate the Orangeville Colonel Fitzgerald Branch 233 Royal Canadian Legion on its 80th anniversary. Since 1935, this exemplary legion branch has been an integral member of our community through its extraordinary efforts to ensure that the imperative act of remembrance has been passed from generation to generation.
Furthermore, this tremendous organization has continued to dedicate itself to enriching our community by sponsoring youth groups such as Girl Guides, escorting veterans to and from medical appointments and hosting the annual seniors Christmas lunch as well as public events such as Canada Day, Founder's Day and of course Remembrance Day.
This Saturday, the Orangeville legion will be hosting its anniversary celebration. This is an excellent time for all of us to recognize and thank this outstanding legion for its exceptional service to our community and country.
Monsieur le Président, je tiens à offrir mes plus sincères félicitations à la filiale 233 (Colonel Fitzgerald) de la Légion royale canadienne, située à Orangeville, qui célèbre son 80e anniversaire. Depuis 1935, cette filiale de la légion est un membre important de notre collectivité qui fait des efforts extraordinaires pour veiller à ce que le devoir de mémoire se transmette de génération en génération.
De plus, cette organisation remarquable continue de se dévouer à l'enrichissement de notre collectivité. Par exemple, elle parraine des groupes de jeunes comme celui des Guides, accompagne les anciens combattants à leurs rendez-vous médicaux et organise chaque année le dîner de Noël des aînés ainsi que des activités publiques pour souligner la fête du Canada, la Fête des fondateurs et, bien sûr, le jour du Souvenir.
La filiale d'Orangeville célébrera son anniversaire ce samedi. C'est pour nous tous une excellente occasion de saluer et de remercier cette remarquable filiale de la légion des services exceptionnels qu'elle rend à notre collectivité et au pays.
Collapse
View Emmanuel Dubourg Profile
Lib. (QC)
View Emmanuel Dubourg Profile
2015-03-13 11:05 [p.12102]
Expand
Mr. Speaker, I am pleased to rise in the House to acknowledge the 100th anniversary of Montreal North.
Montreal North is in the riding of Bourassa, which I have the honour to represent in Parliament. Montreal North is also where I spent my first 10 years in Canada. That is where I went to high school, at the Henri-Bourassa composite school. I have good memories of those wonderful years.
Montreal North has a slogan that makes me proud because it represents us so well: “Where everyone feels right at home”. Montreal North welcomes people from all over. It has a wealth of diversity. Is that not the image we have of Canada?
I want to thank everyone who contributed to this celebration: the elected officials, in particular Mayor Gilles Deguire; the members of the Société Montréal-Nord 2015 board of directors and its chair, Claude Poirier; Sister Angèle; Oliver Jones; and all the volunteers. Happy anniversary and enjoy the celebration.
Monsieur le Président, j'ai le plaisir de me lever à la Chambre pour souligner le 100e anniversaire de Montréal-Nord.
Montréal-Nord se trouve dans la circonscription de Bourassa, que j'ai l'honneur de représenter au Parlement. Montréal-Nord, c'est aussi l'endroit où j'ai vécu mes 10 premières années au Canada. C'est aussi là que j'ai terminé mes études secondaires, à la polyvalente Henri-Bourassa. Je garde un excellent souvenir de ces belles années.
Montréal-Nord s'est donné un slogan dont je suis fier, car il nous représente bien: « On vient de partout, on se sent chez nous ». Montréal-Nord accueille à bras ouverts les gens de partout; elle est riche de sa diversité. N'est-ce pas là l'idée que nous avons du Canada?
Je me permets de remercier toutes les personnes qui ont contribué à cette célébration: les élus, en particulier le maire, M. Gilles Deguire, les membres du CA de la Société Montréal-Nord 2015 et son président, M. Claude Poirier, Soeur Angèle, M. Oliver Jones et tous les bénévoles. Joyeuse fête et bonne célébration!
Collapse
View Rick Dykstra Profile
CPC (ON)
View Rick Dykstra Profile
2015-03-13 11:12 [p.12103]
Expand
Mr. Speaker, I rise today to commemorate the Halabja massacre, also known as Bloody Friday.
March 16 marks 27 years since the brutal chemical weapons attack perpetrated by Saddam Hussein's regime on Kurdish civilians, which killed as many as 5,000 innocent people and injured almost 10,000 more.
Kurdish Canadians will be gathering across the country over the next week to remember this horrific crime against humanity and its victims.
As we reflect on what took place at Halabja, we also recognize the determination of the Kurdish people, who are today facing off against ISIL in northern Iraq. Kurdish forces have played a crucial role in protecting civilians and religious minorities from ISIL.
Canada is proud to be advising and assisting our Kurdish allies as they combat this genocidal death cult, and we stand with them and Kurdish Canadians in commemorating the Halabja massacre.
Monsieur le Président, je prends la parole aujourd'hui pour commémorer le massacre de Halabja, aussi appelé le Vendredi sanglant.
Le 16 mars marque le 27e anniversaire de la brutale attaque à l'arme chimique menée par le régime de Saddam Hussein contre des civils kurdes. Environ 5 000 innocents ont été tués et près de 10 000 personnes ont été blessées.
Au cours de la prochaine semaine, les Canadiens d'origine kurde se réuniront partout au pays pour ne pas oublier cet horrible crime contre l'humanité et en commémorer les victimes.
Pendant que nous réfléchissons à ce qui s'est produit à Halabja, nous devons souligner la détermination du peuple kurde, qui est maintenant confronté à l'EIIL dans le Nord de l'Irak. En effet, les forces kurdes jouent un rôle essentiel dans la protection des civils et des minorités religieuses contre l'EIIL.
Le Canada est fier de conseiller et d'aider ses alliés kurdes qui luttent contre ce culte de la mort et du génocide. Nous nous joignons à eux et aux Canadiens d'origine kurde pour commémorer le massacre de Halabja.
Collapse
View Andrew Saxton Profile
CPC (BC)
View Andrew Saxton Profile
2015-03-12 14:04 [p.12046]
Expand
Mr. Speaker, it gives me great pleasure to rise today to celebrate the 50th anniversary of the Canadian Institute of Actuaries. On March 18, 1965, federal Senate Bill S-45, sponsored by lawyer and actuary Senator Wallace McCutcheon, was given royal assent, thus creating the Canadian Institute of Actuaries.
For decades, actuaries working at the heart of some of the country's most important employers, including banks, pension plans, and insurance companies, have been a quiet, powerful force involved in building and strengthening Canadian business and society.
As experts in risk management, who are responsible for assessing the financial impact of uncertain future events and providing advice in that regard, their role has never been as important as it is today.
On March 18, the government, on behalf of all Canadians, would like to congratulate the institute on 50 years of actuarial excellence in Canada.
Monsieur le Président, je suis absolument ravi de souligner le 50e anniversaire de l'Institut canadien des actuaires. C'est en effet le 18 mars 1965 que, parrainé par le sénateur Wallace McCutcheon, lui-même avocat et actuaire, le projet de loi S-45 du Sénat a reçu la sanction royale, donnant ainsi le jour à l'Institut canadien des actuaires.
Rouages essentiels de certains des plus grands employeurs au pays, dont des banques, des régimes de retraite et des compagnies d'assurance, les actuaires sont depuis des décennies une force tranquille mais puissante qui contribue à bâtir et à consolider la société et les entreprises canadiennes.
À titre d'experts en matière de gestion du risque et de responsables de l'évaluation des conséquences financières d'événements futurs incertains et de la prestation de conseils à cet égard, leur rôle n'a jamais été aussi important qu'il l'est aujourd'hui.
Au nom de tous les Canadiens, le gouvernement félicite l'institut de célébrer, le 18 mars prochain, 50 années d'excellence actuarielle au Canada.
Collapse
View Ryan Cleary Profile
NDP (NL)
View Ryan Cleary Profile
2015-02-24 14:04 [p.11595]
Expand
Mr. Speaker, I rise to congratulate and join with the NunatuKavut Community Council on the 250th anniversary of the British-Inuit Treaty of 1765. Our party's commitment to the NunatuKavut Inuit and the justness of their aboriginal rights and title claims is steadfast.
New Democrats have always stood up for aboriginal rights. Just last year, our party passed an extraordinary resolution recognizing the NunatuKavut Inuit and set down our solemn commitment to enter into honourable negotiations with them for a modern land claims agreement. We ask the Conservative government to follow the lead of the NDP to work sincerely and expeditiously to heal the relationship with all aboriginal people, including the Inuit of south central Labrador, and to start those negotiations.
We ask all colleagues in the House to join us in commemorating the 250th anniversary of the first and only British-Inuit treaty of its kind. I thank the NunatuKavut Community Council for helping to keep this important part of Canadian history alive.
Monsieur le Président, je prends la parole pour féliciter le Conseil communautaire de NunatuKavut à l'occasion du 250e anniversaire du traité de 1765 entre les Britanniques et les Inuits. Notre parti fait preuve d'un engagement inébranlable à l'égard des Inuits de NunatuKavut et il reconnaît le caractère juste de leurs droits ancestraux et de leurs revendications concernant les titres autochtones.
Les néo-démocrates ont toujours défendu les droits des Autochtones. L'an dernier, notre parti a adopté une résolution extraordinaire qui reconnaît les Inuits de NunatuKavut et qui confirme son engagement solennel à entreprendre des négociations honorables avec eux en vue d'un accord moderne sur les revendications territoriales. Nous demandons au gouvernement conservateur de suivre l'exemple du NPD, c'est-à-dire de travailler sincèrement et promptement à apaiser les relations avec tous les peuples autochtones, y compris les Inuits dans le centre-sud du Labrador, et d'entamer ces négociations.
Nous invitons tous les députés à se joindre à nous pour célébrer le 250e anniversaire du traité entre les Britanniques et les Inuits, le premier et le seul en son genre. Je remercie le Conseil communautaire de NunatuKavut de ses efforts pour aider à perpétuer le souvenir de ce chapitre important de l'histoire du Canada.
Collapse
View Brad Butt Profile
CPC (ON)
View Brad Butt Profile
2015-02-24 14:06 [p.11595]
Expand
Yesterday Rotary International celebrated its 110th anniversary. Rotary is 1.2 million neighbours, friends, and community leaders who come together to create positive, lasting change in our communities and around the world. As one of those proud Rotarians, as a member of Mississauga Meadowvale club, I want to express my thanks to all of Rotary's members in Canada and throughout the globe.
Since forming in 1905, Rotary has taken on some of the world's toughest challenges and has helped a wide range of international and service organizations, from the UN to Easter Seals, get started.
Of course, here in Canada, we know of Rotary's unwavering support for the eradication of polio, and through its partnering with the Bill and Melinda Gates Foundation and our government, to making this happen.
Through the application of the four-way test to better our communities and our world, Rotarians give back and make a difference each and every day. I am sure that all members of this House will join me in congratulating Rotary on its 110th anniversary and in wishing it continued success for many, many more decades to come.
Monsieur le Président, Rotary International a célébré hier son 110e anniversaire. Le club Rotary, c'est 1,2 million de personnes — des voisins, des amis et des personnalités influentes — qui unissent leurs efforts pour apporter des changements positifs et durables à leur milieu et dans le monde entier. Je suis moi-même membre du club de Mississauga-Meadowvale et je tiens à remercier tous les autres membres du Canada et du monde entier.
Depuis sa fondation en 1905, Rotary International s'est attaqué à de grands problèmes mondiaux et il a aidé divers organismes communautaires et internationaux, de l'ONU à la Société du timbre de Pâques, à prendre leur essor.
Nous savons évidemment tout ce que fait le club Rotary au Canada pour l'éradication de la poliomyélite en partenariat avec la Fondation Bill et Melinda Gates et le gouvernement.
En appliquant leurs quatre critères pour améliorer leur quartier et le monde entier, les membres du club Rotary redonnent à leur milieu et changent les choses au quotidien. Je suis convaincu que tous les députés se joignent à moi pour féliciter Rotary International de son 110e anniversaire et pour lui souhaiter bonne continuation pendant encore de nombreuses décennies.
Collapse
View Yvonne Jones Profile
Lib. (NL)
View Yvonne Jones Profile
2015-02-24 14:11 [p.11596]
Expand
Mr. Speaker, I am pleased to rise to recognize the Inuit of south-central Labrador, who are represented by the NunatuKavut Community Council and its president Todd Russell. They are in Ottawa commemorating the 250th anniversary of the first and only pre-Confederation treaty ever entered into with the Inuit in Canada.
The southern Labrador Inuit, like all Canadians, want to be respected, and they want to benefit from resource development in their land. It was 250 years ago that this treaty marked good relations between the southern Inuit and the government. Today the people of NunatuKavut want the same.
The Liberal Party will do everything possible to ensure that NunatuKavut's claim is accepted immediately and negotiated in good faith on a nation-to-nation basis. If the Conservative government will not fulfill its obligations and begin negotiations with NunatuKavut, a Liberal government will.
Celebrations will be held in many communities across my riding, and today they are being held here on Parliament Hill.
Monsieur le Président, je suis heureuse de prendre la parole pour souligner la présence à Ottawa des Inuits du Centre-Sud du Labrador, qui sont représentés par le Conseil communautaire de NunatuKavut, notamment par son président, Todd Russell. Ils sont parmi nous pour commémorer le 250e anniversaire de la signature du seul et unique traité conclu avec les Inuits du Canada avant la Confédération.
Les Inuits du Sud du Labrador veulent être respectés à l'instar des autres Canadiens. Ils veulent pouvoir bénéficier de l'exploitation des ressources sur leurs terres. Le traité signé il y a 250 ans marquait l'établissement de bonnes relations entre les Inuits du Sud et le gouvernement. Aujourd'hui, les gens de NunatuKavut veulent que les relations soient tout aussi saines.
Le Parti libéral fera tout son possible pour que les revendications de la population de NunatuKavut soient acceptées immédiatement et fassent l'objet de négociations de bonne foi de nation à nation. Si le gouvernement conservateur ne veut pas s'acquitter de ses obligations et entreprendre des négociations avec la population de NunatuKavut, les libéraux le feront lorsqu'ils formeront le gouvernement.
Des célébrations auront lieu à de nombreux endroits, dans ma circonscription. Aujourd'hui, des célébrations ont lieu ici même, sur la Colline du Parlement.
Collapse
View Irwin Cotler Profile
Lib. (QC)
View Irwin Cotler Profile
2015-02-20 11:03 [p.11463]
Expand
Mr. Speaker, recently I addressed the first-ever United Nations General Assembly meeting on anti-Semitism, which took place, symbolically and significantly, on International Holocaust Remembrance Day. It was also the 70th anniversary of the liberation of Auschwitz, the most brutal extermination camp of the 20th century, reminding us of horrors too terrible to be believed but not too terrible to have happened.
At Auschwitz 1.3 million people were murdered, and 1.1 million of them were Jews. Let there be no mistake about it: Jews died at Auschwitz because of anti-Semitism, but anti-Semitism did not die. Indeed, we have been witness to an escalation and intensification of this oldest, most enduring, and particularly toxic hatred, reminding us that while it begins with Jews, it may not end with Jews, that anti-Semitism is the canary in the mineshaft of evil.
I am pleased, therefore, that in response to the UN appeal to member parliaments, we will be holding a take-note debate on anti-Semitism on Tuesday evening. It is timely, necessary, and urgent that we sound the parliamentary alarm on this global evil.
Monsieur le Président, j'ai récemment pris part à la première réunion de l'Assemblée générale des Nations Unies sur la recrudescence de l'antisémitisme dans le monde. Il importe de souligner que l'on a choisi, à titre symbolique, de tenir cette réunion pendant la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste. Cette date marquait également le 70e anniversaire de la libération d'Auschwitz, ce camp d'extermination qui a été le plus meurtrier du XXe siècle et qui a été le théâtre d'atrocités trop horribles pour qu'on puisse y croire, mais qui ont néanmoins eu lieu.
À Auschwitz, 1,3 million de personnes ont été tuées, dont 1,1 million de Juifs. Ne nous méprenons pas: ces meurtres de Juifs ont été inspirés par le mouvement antisémite, mais l'antisémitisme, lui, est toujours vivant. En effet, nous observons une intensification et une aggravation de cette haine ancienne, persistante et toxique. Cette haine qui visait d'abord les Juifs pourrait s'étendre à d'autres groupes. L'antisémitisme est le canari dans la mine du Mal.
Je suis donc ravi que la Chambre, à la suite de l'appel lancé aux Parlements par les Nations Unies, ait décidé de tenir un débat exploratoire sur l'antisémitisme mardi soir. Il est nécessaire et il est plus que temps que le Parlement tire la sonnette d'alarme et se penche sur ce fléau qui sévit partout dans le monde.
Collapse
View Rosane Doré Lefebvre Profile
NDP (QC)
View Rosane Doré Lefebvre Profile
2015-02-20 11:05 [p.11464]
Expand
Mr. Speaker, I am proud to rise in the House today to talk about an anniversary that is very special to the people of Laval: the City of Laval's 50th anniversary. In 1965, the 14 municipalities of Île Jésus decided to merge, creating the City of Laval. Fifty years later, Quebec's third-largest city is a diversified and prosperous economic centre, as well as a city of choice for young families and seniors.
Throughout the year, there will be all kinds of celebrations for everyone. In addition to major concerts, a number of citizen-led projects will highlight the unique heritage of each neighbourhood. Programming details are available at www.50ans.laval.ca.
I tip my hat to the Corporation des célébrations 2015 à Laval, the mayor of Laval, municipal elected representatives and individuals who proposed projects. Their dedication to celebrating Laval's 50th anniversary shows that together, we can accomplish great things. I wish everyone in Laval a happy 50th anniversary.
Monsieur le Président, je suis fière de me lever à la Chambre aujourd'hui afin de souligner un anniversaire bien spécial pour les Lavalloises et les Lavallois: le 50e anniversaire de la Ville de Laval. En 1965, les 14 municipalités de l'île Jésus décidaient de fusionner pour ne former qu'une seule Ville, Laval. Cinquante ans plus tard, la troisième plus grande ville du Québec reste un pôle économique diversifié et prospère, en plus d'être l'un des premiers choix pour les jeunes familles et les aînés.
Tout au long de l'année, une vaste programmation de festivités est offerte à tous. En plus de spectacles d'envergure, plusieurs projets citoyens souligneront le patrimoine spécifique de chaque quartier. Les détails de la programmation peuvent être consultés au www.50ans.laval.ca.
J'aimerais lever mon chapeau à la Corporation des célébrations 2015 à Laval, au maire de Laval, aux élus municipaux et aux citoyens qui ont soumis des projets. Leur dévouement pour les 50 ans de Laval démontrent que nous pouvons accomplir de grandes choses, tous ensemble. Bon 50e à toutes les Lavalloises et à tous les Lavallois.
Collapse
View Corneliu Chisu Profile
CPC (ON)
View Corneliu Chisu Profile
2015-02-16 13:59 [p.11210]
Expand
Mr. Speaker, I rise to pay tribute today to Canadians of Serbian descent on the 211th anniversary of the Statehood Day of Serbia. It is a day that commemorates the struggle of the Serbian people to regain independence and sovereignty, as well as the first constitution proclaimed on the same day in 1835.
Serbia, Canada's great ally in World War I and World II in the Balkans, is today a dynamic democratic society firmly engaged on its path to a full European Union membership and undivided commitment to democracy, respect for human rights and the rule of law.
A sizeable Serbian community lives in Canada today and it is now successfully integrated into the Canadian way of life. One has to do with a respectable and outstanding group within the Canadian society, noteworthy for its prosperity and contribution to Canadian society. The community is also a very important bridge between Canada and Serbia.
Today I invite all hon. members to join me in congratulating Serbia for its statehood day. God bless Canada and Serbia.
Monsieur le Président, je prends la parole aujourd'hui pour rendre hommage aux Canadiens d'origine serbe à l'occasion du 211e anniversaire du Jour de l'accession de la Serbie à la souveraineté. Ce jour commémore la lutte du peuple serbe pour recouvrer l'indépendance et la souveraineté, ainsi que la proclamation de la première Constitution de l'État le même jour, en 1835.
Grande alliée du Canada lors des Première et Seconde Guerres mondiales dans les Balkans, la Serbie est aujourd'hui une société démocratique dynamique fermement engagée dans la voie de la complète adhésion à l'Union européenne et du respect indéfectible de la démocratie, des droits de la personne et de la primauté du droit.
Une importante communauté serbe vit aujourd'hui au Canada. Il s'agit d'un groupe respectable et exceptionnel qui s'est pleinement intégré au mode de vie canadien et qui se démarque par sa prospérité et sa contribution à la société canadienne. Cette communauté constitue également un lien important entre le Canada et la Serbie.
J'invite tous les députés à se joindre à moi pour féliciter la Serbie en cet anniversaire de son accession à la souveraineté. Que Dieu bénisse le Canada et la Serbie.
Collapse
View Joyce Murray Profile
Lib. (BC)
View Joyce Murray Profile
2015-02-16 14:02 [p.11211]
Expand
Mr. Speaker, 48 years ago today, Liberal Prime Minister Lester Pearson officially established the Royal Commission on the Status of Women in Canada, based on the concept of equal opportunity for women and men. The royal commission played a major role in defining the status of women as a legitimate and important social and economic issue, and gave a platform for women's voices.
The commission's groundbreaking recommendations on child care, pay equity, prohibiting gender as grounds for discrimination and other matters sadly remain relevant today. Women's equality has taken a step back under the Conservative government's regressive policies, which have put the brakes on the important momentum to close the gap in Canada.
As we mark this historic anniversary and the progress made by women over the decades, we must remember that there still remains much work to do in order to achieve true equality.
Let us all celebrate how far we have come, but also commit to equality of opportunity for all Canadians.
Monsieur le Président, il y a 48 ans aujourd'hui, le premier ministre libéral Lester Pearson lançait officiellement la Commission royale d'enquête sur la situation de la femme au Canada, chargée d'explorer la notion d'égalité des chances entre les femmes et les hommes. La commission royale d'enquête a grandement aidé les femmes en reconnaissant que la condition féminine était une question légitime et un enjeu socioéconomique important. En outre, elle a donné aux femmes un moyen de se faire entendre.
Malheureusement, les recommandations novatrices de la commission sur la garde d'enfants, la parité salariale, l'interdiction de toute discrimination fondée sur le sexe et d'autres questions demeurent pertinentes aujourd'hui. L'égalité des femmes a reculé en raison des politiques régressives du gouvernement conservateur, qui ont ralenti énormément les efforts visant à éliminer les disparités hommes-femmes au Canada.
Alors que nous commémorons cet anniversaire historique et les progrès des femmes au fil des décennies, nous devons nous rappeler que beaucoup de travail reste à faire pour parvenir à une véritable égalité.
Nous avons fait beaucoup de chemin et nous devons le souligner, mais nous devons aussi nous engager à assurer l'égalité des chances pour tous les Canadiens.
Collapse
View Isabelle Morin Profile
NDP (QC)
View Isabelle Morin Profile
2015-02-16 14:04 [p.11211]
Expand
Mr. Speaker, I take great pleasure in joining my fellow Canadians across the country to celebrate the 50th anniversary of the national flag of Canada.
Since its inception, the national flag has become a source of pride, a symbol of unity and a powerful emblem of the Canadian entity. This celebration is a unique occasion that should be used to reflect on the progress we have made throughout history, to understand our path and to renew our commitment to serve, the best way we can, our country and our people.
Our red and white flag has, at its centre, a white square adorned with a majestic maple leaf.
The flag was designed by distinguished Canadians to promote Canadian values: democracy, freedom and the rule of law.
Canada's flag became official by royal proclamation in 1965, and since then it has been recognized internationally as a strong symbol of those values.
On this occasion, I would like to salute the Canadians who participated yesterday in various celebrations across the country marking the 50th anniversary of the flag.
Monsieur le Président, c'est avec un immense plaisir que je célèbre, à l'instar de mes concitoyens de partout au pays, le cinquantième anniversaire du drapeau du Canada.
Depuis son adoption, le drapeau du Canada est devenu une source de fierté, un symbole d'unité et un puissant emblème de l'identité canadienne. Ce jubilé est une occasion exceptionnelle de réfléchir aux progrès réalisés tout au long de notre histoire, d'analyser le chemin que nous avons parcouru et de réaffirmer notre engagement à servir de notre mieux notre pays et nos concitoyens.
Drapeau rouge et blanc, en son centre, on identifie un carré blanc orné d'une majestueuse feuille d'érable.
Conçu par d'éminents Canadiens, notre drapeau avait pour visée de promouvoir les valeurs canadiennes que sont la démocratie, la liberté et la primauté du droit.
Depuis sa proclamation, en 1965, le drapeau du Canada a été reconnu à l'échelle internationale comme un symbole fort, représentatif de ces mêmes valeurs.
En cette occasion, j'aimerais saluer les Canadiens et les Canadiennes qui ont pris part aux diverses célébrations, hier, partout au pays, pour célébrer son 50e anniversaire.
Collapse
View Geoff Regan Profile
Lib. (NS)
View Geoff Regan Profile
2015-02-06 11:03 [p.11158]
Expand
Mr. Speaker, last week was a special one for Bedford's Philip Riteman. Mr. Riteman and his wife, Dorothy, happily celebrated their 65th wedding anniversary on Thursday.
Mr. Riteman also marked another milestone last week, the 70th anniversary of the liberation of the Auschwitz concentration camp. Mr. Riteman spent a year and a half there, but for this Auschwitz survivor, his story is one of man's love and forgiveness triumphing over evil.
He regularly speaks to students about his experience in a death camp, despite finding it very difficult and emotional to do so.
I want to take this opportunity to congratulate Philip and Dorothy, and to thank Mr. Riteman for helping ensure that we never forget.
Monsieur le Président, la semaine dernière a été toute spéciale pour Philip Riteman, un citoyen de Bedford. Jeudi dernier, M. Riteman et sa femme, Dorothy, ont fêté avec bonheur leur 65e anniversaire de mariage.
M. Riteman a aussi souligné un autre événement marquant la semaine dernière: le 70e anniversaire de sa libération du camp de concentration d'Auschwitz. M. Riteman y a passé un an et demi, mais ce survivant d'Auschwitz retient surtout de ce qu'il a vécu que l'amour et le pardon triomphent du mal.
Bien que ce soit très difficile sur le plan émotionnel, il va régulièrement dans des classes pour parler de ce qu'il a vécu dans un camp de la mort.
Je tiens donc, d'une part, à féliciter Philip et Dorothy et, d'autre part, à remercier M. Riteman de témoigner ainsi pour que nous n'oubliions jamais.
Collapse
View Gerald Keddy Profile
CPC (NS)
View Gerald Keddy Profile
2015-02-06 11:06 [p.11159]
Expand
Mr. Speaker, I rise today to highlight a vital part of our education system.
The Canadian Counselling and Psychotherapy Association has recognized Canadian School Counselling Week, a week dedicated to increasing public awareness of the scope of programs and services that characterize the important role played by the school counselling profession all across Canada. In addition to helping students with their mental health and overall well-being, school counsellors also make significant contributions to the personal, social, academic and career development of our young people.
I would also like to recognize the fact that the Canadian Counselling and Psychotherapy Association is celebrating its 50th anniversary in 2015.
I want to take this opportunity to congratulate the thousands of mental health professionals who make up the association and to thank them for contributing to the well-being of Canadians for half a century.
Monsieur le Président, j'interviens aujourd'hui pour attirer l'attention sur un élément essentiel de notre système d'éducation.
L'Association canadienne de counseling et de psychothérapie souligne la Semaine canadienne du counseling scolaire, une semaine qui vise à sensibiliser le public à la gamme des programmes et services qui caractérisent le rôle important joué par la profession du counseling scolaire partout au Canada. En plus de veiller à la bonne santé mentale et au bien-être général des étudiants, les conseillers en milieu scolaire contribuent aussi considérablement à l'épanouissement personnel, social et scolaire, ainsi qu'au cheminement professionnel des jeunes.
Je tiens aussi à souligner que l'Association canadienne de counseling et de psychothérapie célèbre son 50e anniversaire cette année.
Je profite de l'occasion pour féliciter les milliers de professionnels de la santé mentale qui font partie de l'association et pour les remercier de la contribution qu'ils apportent au bien-être des Canadiens depuis un demi-siècle.
Collapse
View Dan Harris Profile
NDP (ON)
View Dan Harris Profile
2015-02-06 11:10 [p.11160]
Expand
Mr. Speaker, on February 15, 1965, for the last time, the Canadian Red Ensign bearing the Union Jack and the shield of the Royal Arms of Canada was lowered. Then, on the stroke of noon, our maple leaf was raised for the first time.
Words spoken then still ring true today, “The flag is the symbol of the nation's unity, for it, beyond any doubt, represents all the citizens of Canada without distinction of race, language, belief or opinion”.
It flutters above government buildings, businesses, schools, homes, diplomatic missions and our Parliament. It is worn on the uniforms of our proud armed forces, who defend our Canadian values and our future.
Symbolizing peace and acceptance, our flag is respected the world over. Let it forever be a beacon of hope and a symbol to us, as Canadians, to strive for greatness.
On February 15, we will celebrate the 50th anniversary of the Canadian flag. May it continue to fly over our great nation strong and free.
Monsieur le Président, le 15 février 1965, on descendit pour la dernière fois le drapeau Red Ensign, où figuraient l'Union Jack et l’écu des armoiries royales du Canada. Puis, sur le coup de midi, on hissa l'unifolié pour la première fois.
Les paroles prononcées à l'époque n'ont rien perdu de leur résonance: « Le drapeau est le symbole de l'unité de la nation, car il représente sans l'ombre d'un doute tous les citoyens du Canada, sans distinction de race, de langue, de croyance ou d'opinion ».
Il flotte par-dessus les édifices gouvernementaux, les entreprises, les écoles, des maisons, nos missions diplomatiques et notre Parlement. Il est porté sur les uniformes de nos forces armées fières, qui défendent nos valeurs canadiennes et notre futur.
Symbole de paix et d'inclusion, notre drapeau est respecté partout dans le monde. Qu'il demeure à jamais un emblème d'espoir et qu'il rappelle à nous, Canadiens, de rechercher la noblesse en toute chose.
Le 15 février, nous célébrerons le 50e anniversaire du drapeau canadien. Qu'il continue à flotter au-dessus du pays libre et puissant qu'est le Canada.
Collapse
View Francis Scarpaleggia Profile
Lib. (QC)
View Francis Scarpaleggia Profile
2015-02-06 11:12 [p.11160]
Expand
Mr. Speaker, I rise today to congratulate Health Partners International of Canada, an NGO headquartered in the West Island of Montreal, on 25 years of delivering essential medicines and medical supplies to vulnerable communities, particularly those in the developing world. Since 1990, it has remarkably delivered over 20 million treatments to such communities.
Health Partners collects medicines and supplies that are donated by medical suppliers, including both research-based and generic pharmaceutical companies, and creates physician travel packs, including mother-child health kits, which are then given to physicians and other volunteers travelling to areas of need abroad.
In Canada and other developed countries, we are fortunate to be able to readily access medicines, including painkillers, which we might need one day.
Thanks to its extraordinary vision and its ability to form partnerships, HPIC helps alleviate the pain of a great many people in our global village.
Monsieur le Président, je félicite aujourd'hui Health Partners International à l'occasion de son 25e anniversaire. Cette ONG canadienne qui a son siège dans l'Ouest de l'île de Montréal offre des fournitures médicales et des médicaments essentiels à des populations vulnérables, en particulier dans le monde en développement. Depuis 1990, elle a ainsi offert plus de 20 millions de traitements; c'est une réalisation remarquable.
Health Partners International recueille les dons en fournitures et en médicaments de fournisseurs du domaine médical, y compris des sociétés pharmaceutiques et des fabricants de médicaments génériques, pour assembler des trousses médicales humanitaires, notamment pour la santé mère-enfant, qui sont remises aux médecins et à d'autres bénévoles qui se rendent à l'étranger de manière à répondre aux besoins là où ils se font sentir.
Au Canada et dans les autres pays développés, nous avons la chance d'avoir un accès facile aux médicaments, y compris aux antidouleurs, dont nous pourrions avoir besoin un jour ou l'autre.
Grâce à sa vision extraordinaire et à ses capacités à former des partenariats, HPIC contribue à soulager la souffrance d'un grand nombre d'habitants de notre village planétaire.
Collapse
View Jim Eglinski Profile
CPC (AB)
View Jim Eglinski Profile
2015-02-05 14:06 [p.11109]
Expand
Mr. Speaker, on March 3, 2005, four RCMP constables were shot and killed near Mayerthorpe, Alberta in my riding of Yellowhead.
A tribute park was built by the Fallen Four Memorial Society to honour the memories of fallen constables Schiemann, Johnston, Gordon and Myrol.
In the park are four bronze statues, representing each fallen member, and a 24-foot centre obelisk honouring all uniformed peace officers across Canada. It is topped by doves representing the heroes whose spirits now fly free.
The Fallen Four Memorial Park was built by volunteers with donations from across the country. It is a promise to loved ones who have grieved, that their heroes will never be forgotten.
We are nearing the 10th anniversary of this tragic event. I invite all Canadians to join me in remembering them, either in person or in spirit, at the remembrance ceremony and memorial candle lighting at the Fallen Four Memorial Park on March 3.
Lest we forget.
Monsieur le Président, le 3 mars 2005, quatre agents de la GRC ont été tués par balles près de Mayerthorpe, en Alberta, dans la circonscription que je représente, Yellowhead.
La société des « Fallen Four » a construit un parc commémoratif en l'honneur des quatre agents décédés, les agents Schiemann, Johnston, Gordon et Myrol.
Chaque agent a été immortalisé par une statue de bronze placée dans le parc. De plus, un obélisque de 24 pieds rend hommage à tous les agents en uniforme du pays. Les colombes placées à son sommet représentent l'âme des héros.
Le parc a été construit par des bénévoles grâce à des dons provenant de l'ensemble du pays. Ainsi, les gens qui ont perdu un être cher savent que leur héros restera dans les mémoires.
Il s'est écoulé près de 10 ans depuis l'événement tragique. J'invite tous les Canadiens à se joindre à moi, en personne ou en pensée, pour rendre hommage à ces agents lors de la cérémonie commémorative à la chandelle qui se tiendra au parc construit à la mémoire des quatre agents de la GRC, le parc « Fallen Four », le 3 mars.
N'oublions jamais.
Collapse
View Royal Galipeau Profile
CPC (ON)
View Royal Galipeau Profile
2015-02-04 14:14 [p.10689]
Expand
Mr. Speaker, in 11 days we will celebrate an important milestone in our history, the 50th anniversary of Canada's distinctive flag.
Getting a flag approved by Parliament was no mean feat. The search for a new flag began in 1925, following a Privy Council initiative.
In 1946, the search was renewed with the creation of a select parliamentary committee.
In 1964, a joint committee of the Senate and House of Commons was established, and it approved the proposal brought forward by Canadian historian Colonel George Stanley and parliamentarian and jurist John Matheson.
The Canadian flag was raised by Governor General Georges Vanier on February 15, 1965, under the watchful eye of Prime Minister Lester B. Pearson.
The blood of our troops was spilled in order to keep this flag flying high, this symbol of our values of freedom, democracy, human rights and the rule of law.
Let us celebrate it.
Monsieur le Président, nous célébrerons un jalon important de notre histoire dans 11 jours: le 50e anniversaire du drapeau distinctif du Canada.
L'adoption par le Parlement d'un drapeau ne fut pas une mince tâche. La recherche d'un nouveau drapeau a germé en 1925 à la suite d'une initiative du Conseil privé.
En 1946, le projet était relancé avec la création d'une commission d'enquête.
En 1964, un comité mixte du Sénat et de la Chambre des communes a été créé et a adopté la proposition du colonel George Stanley, historien, et du parlementaire et juriste John Matheson.
L’unifolié fut hissé par le gouverneur général Georges Vanier le 15 février 1965 sous l’oeil vigilant du premier ministre Lester B. Pearson.
Le sang de nos troupes a coulé pour tenir ce drapeau bien haut, symbole de nos valeurs de liberté, de démocratie, de droits de la personne et de primauté du droit.
Célébrons-le!
Collapse
View Mauril Bélanger Profile
Lib. (ON)
View Mauril Bélanger Profile
2015-02-04 15:01 [p.10697]
Expand
Mr. Speaker, whether flying over a school or a town hall, an embassy abroad or a Canadian Forces base, Canada's flag and the maple leaf are recognized worldwide as the distinctive symbols of Canada's sovereignty and are a source of pride to Canadians.
As we prepare for the upcoming 50th anniversary of our flag, I stand among numerous members who have been active in promoting, in a non-partisan manner, the fundamental role the maple leaf plays in our history.
Would the government inform members of the House of its plans for the promotion of our pennant's upcoming 50th anniversary?
Monsieur le Président, qu'il flotte au-dessus d'une école ou d'un hôtel de ville, d'une ambassade à l'étranger ou d'une base des Forces canadiennes, le drapeau canadien, orné d'une feuille d'érable, est reconnu partout dans le monde comme le symbole distinctif de la souveraineté du Canada et est une source de fierté pour les Canadiens.
Alors que nous nous préparons pour le 50e anniversaire de notre drapeau, de nombreux députés, moi y compris, ont fait activement la promotion, de manière non partisane, du rôle fondamental que joue l'unifolié dans notre histoire.
Le gouvernement informerait-il les députés de ses plans pour la promotion du 50e anniversaire imminent de notre drapeau?
Collapse
View Shelly Glover Profile
CPC (MB)
View Shelly Glover Profile
2015-02-04 15:01 [p.10697]
Expand
Mr. Speaker, please allow me to thank the member for his devotion to this very important event.
The 50th anniversary of the national flag of Canada will be celebrated across the country. We will have flag-raising ceremonies in schools in municipalities across the country. The Royal Canadian Mint will be introducing a collectible coin and Canada Post will be introducing special stamps.
We have also partnered with great organizations, like the Girl Guides of Canada, Scouts Canada and the Royal Canadian Legion, to promote this milestone to thousands of Canadians. There is a CFL partnership coming. There is more to come.
I hope everyone will celebrate the flag and celebrate who we are as Canadians.
Monsieur le Président, permettez-moi de remercier le député de son dévouement à cette cause très importante.
Le 50e anniversaire du drapeau canadien sera célébré partout au pays. Il y aura des cérémonies de levée du drapeau dans les écoles des diverses municipalités canadiennes. La Monnaie royale canadienne frappera une pièce de collection, et Postes Canada lancera des timbres spéciaux.
Nous collaborons également avec des organisations formidables, comme les Guides du Canada, Scouts Canada et la Légion royale canadienne, pour promouvoir cet événement marquant auprès de milliers de Canadiens. Nous travaillerons aussi en partenariat avec la LCF. D'autres initiatives sont également prévues.
J'espère que tous les citoyens du pays célébreront notre drapeau et notre identité canadienne.
Collapse
View Corneliu Chisu Profile
CPC (ON)
View Corneliu Chisu Profile
2015-02-04 15:05 [p.10698]
Expand
Mr. Speaker, yesterday, on the occasion of the 71st anniversary of the Devil's Brigade joining the allied offensive during the Second World War in Anzio, Italy, the legendary joint Canadian-American special elite unit was honoured by our neighbours in Washington, D.C.
Could the Minister of Veterans Affairs please comment on this important event?
Monsieur le Président, à l'occasion du 71e anniversaire de l'arrivée de la Brigade des diables au sein des forces alliées combattant à Anzio, en Italie, pendant la Seconde Guerre mondiale, nos voisins du Sud ont rendu hommage à cette légendaire Force de Service spécial, à Washington hier.
Le ministre des Anciens Combattants pourrait-il nous parler de cet événement marquant?
Collapse
View Erin O'Toole Profile
CPC (ON)
View Erin O'Toole Profile
2015-02-04 15:05 [p.10698]
Expand
Mr. Speaker, I thank my colleague from the Durham region for his service in the Canadian Forces. He is the only Afghan veteran in the House.
Two years ago, the Minister of Justice, the then minister of national defence, presented the award for operational excellence to veterans of the Devil's Brigade. He was joined by the Prime Minister in that ceremony.
Yesterday, I was honoured to join Canadian veterans from the Devil's Brigade, and their families, when they received the Congressional Gold Medal for their brave service to democracy and freedom.
While only a few MPs could attend the ceremony, I know all MPs join me in thanking Canada's legendary Devil's Brigade.
Monsieur le Président, je remercie mon collègue de la région de Durham pour ses années de service dans les Forces canadiennes. C'est le seul député à avoir combattu en Afghanistan.
Il y a deux ans, l'actuel ministre de la Justice, alors ministre de la Défense nationale, a remis le Prix du ministre pour excellence opérationnelle à d'anciens membres de la Brigade des diables. Le premier ministre participait aussi à la cérémonie.
Hier, j'ai eu l'honneur d'être auprès d'anciens membres de la Brigade des diables et de leur famille quand ils ont reçu la Médaille d'or du Congrès pour leur lutte courageuse au service de la liberté et de la démocratie.
Bien que peu de députés aient assisté à la cérémonie, je sais que tous se joindront à moi pour remercier la légendaire Brigade des diables du Canada.
Collapse
View Jacques Gourde Profile
CPC (QC)
Mr. Speaker, this week is Quebec's 25th suicide prevention week. This year's theme is “You're important to us. Suicide is not an option.”
This issue is particularly close to my heart as a father and parliamentarian, since it can affect people of all ages, including our young people.
Many factors may cause a person in distress to think that there are no solutions to their problems.
I encourage all my constituents and all Quebeckers to join the movement and tell their loved ones, “You're important to us. Suicide is not an option.”
It is important that people talk about their problems and not keep them to themselves. That is why members of the Association québécoise de prévention du suicide have been listening since 1986. Bravo and thank you to all the people working in our regions.
If you are in Quebec and are worried about a loved one, do not hesitate. Ask for help by calling 1-866-277-3553.
Monsieur le Président, cette semaine se tient la 25e Semaine nationale de prévention du suicide, ayant pour thème « T'es important pour nous. Le suicide n'est pas une option. »
Ce problème qui peut atteindre des gens de tout âge, ainsi que nos jeunes, me touche particulièrement en tant que père et parlementaire.
Plusieurs facteurs peuvent amener une personne en détresse à avoir une perception de ses problèmes qui l'empêche d'entrevoir des solutions.
J'invite donc toutes les personnes de ma circonscription, ainsi que celles du Québec, à joindre le mouvement et à dire à leurs proches: « t'es important pour nous, il ne faut jamais que le suicide soit une option. »
Il faut en parler et ne jamais rester seul avec le problème. Voilà pourquoi les membres de l'Association québécoise de prévention du suicide sont à l'écoute depuis 1986. Bravo et merci à tous les intervenants dans nos régions!
Si on est inquiet pour un de ses proches, Il ne faut pas hésiter. Il faut demander de l'aide par l'entremise de la ligne téléphonique 1-866-appelle.
Collapse
View Tarik Brahmi Profile
NDP (QC)
View Tarik Brahmi Profile
2015-01-29 14:01 [p.10801]
Expand
Mr. Speaker, on January 29, 1635, or 380 years ago today, the Académie française was officially created in Paris, at the behest of the Cardinal de Richelieu, who lent his name not only to the mighty river that runs through my beautiful riding, but also to the town of Saint-Jean-sur-Richelieu.
His goal was that the immortal wise people of that august institution would defend and perfect the French language, so that we, francophones from all backgrounds, could all speak a polished French. The Académie française does not belong only to the Parisians; it belongs to all francophones around the world, from Port-au-Prince to Brussels, from Algiers to Quebec City, and in all francophone communities across Canada.
It was a great honour for Quebec and for Haiti when, in 2013, Dany Laferrière received the highest honour in the French language to become the first Quebecker and the first Haitian to be elected to the Académie française. Long live the Académie française.
Monsieur le Président, le 29 janvier 1635, il y a 380 ans aujourd'hui, l'Académie française était officiellement créée à Paris, sous l'impulsion du cardinal de Richelieu, qui allait laisser son patronyme non seulement à la fougueuse rivière qui arrose notre belle circonscription, mais aussi à la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu.
Il voulut que les sages immortels de cette auguste institution défendissent et perfectionnassent la langue française afin que nous, francophones de tout acabit, parlassions une langue châtiée. L'Académie française n'appartient pas qu'aux Parisiens, elle appartient aux Francophones du monde entier, de Port-au-Prince à Bruxelles, d'Alger à Québec, mais aussi à toutes les communautés francophones du Canada.
Ce fut un grand honneur pour le Québec et pour Haïti, lorsqu'en 2013, Dany Laferrière reçut l'ultime honneur de devenir le premier Québécois et le premier Haïtien à devenir un immortel. Alors, souhaitons longue vie à l'Académie française.
Collapse
View Chungsen Leung Profile
CPC (ON)
View Chungsen Leung Profile
2015-01-26 14:04 [p.10573]
Expand
Mr. Speaker, it is my honour today to rise in honour of Canada's first prime minister, Sir John A. Macdonald, as we celebrate the 200th anniversary of his birth this year.
Our first prime minister turned his vision of trade and prosperity into a reality. Sir John A. Macdonald approached challenges without intimidation and asked for a big vision for Canada.
Canada's first prime minister was the first national leader to attempt to grant women and aboriginals the right to vote. Sir John A. Macdonald is remembered for his role in expansion of Canada's boundaries from sea to sea, the completion of the Canadian Pacific Railway and the creation of the North-West Mounted Police.
The 200th anniversary of Sir John A. Macdonald's birth speaks to what Canadians have accomplished together, to the historical moments that have served to define us and to the promising future of this great country. In this country, where we celebrate our diversity, our values of freedom, unity and tolerance, let us be reminded of the great works of our first prime minister, but above all, let us be Canadians.
Monsieur le Président, j'ai aujourd'hui l'honneur de prendre la parole pour rendre hommage à John A. Macdonald, le premier premier ministre du Canada, dont nous célébrons le 200e anniversaire de naissance cette année.
Notre premier premier ministre a concrétisé sa vision du commerce et de la prospérité. Sir John A. Macdonald relevait les défis sans être intimidé et il voulait doter le Canada d'une grande vision.
Il a également été le premier dirigeant national à tenter d'accorder le droit de vote aux femmes et aux Autochtones. Par ailleurs, on se souvient du rôle qu'a joué sir John A. Macdonald dans l'expansion des frontières du Canada d'un océan à l'autre, dans l'achèvement du Chemin de fer Canadien Pacifique et dans la création de la Royale gendarmerie à cheval du Nord-Ouest.
Le 200e anniversaire de la naissance de sir John A. Macdonald témoigne de ce que les Canadiens ont accompli collectivement, des moments historiques qui les définissent et de l'avenir prometteur de ce grand pays. Dans ce pays, où nous célébrons notre diversité et nos valeurs comme la liberté, l'unité et la tolérance, souvenons-nous des grandes réalisations de notre premier premier ministre, mais, surtout, soyons fiers d'être Canadiens.
Collapse
View Irwin Cotler Profile
Lib. (QC)
View Irwin Cotler Profile
2014-12-12 11:04 [p.10533]
Expand
Mr. Speaker, we recently commemorated the 67th anniversary of the UN partition resolution, the first ever blueprint for two states for two peoples. Regrettably, Arab leaders declared war on the nascent Jewish state, and repressed and expelled their Jewish nationals, resulting in two sets of refugees—Palestinian Arab refugees and some 850,000 Jewish refugees, the forgotten forced exodus.
Canada can be proud that Prime Minister Paul Martin was among the first western leaders to recognize the plight of Jewish refugees, recently joined by all parties in the House. This past November 30, Israel observed its first annual national day of commemoration to mark the exile and expulsion of Jews from Arab states and Iran.
Regrettably, this forgotten exodus has been expunged and eclipsed from the international and Middle East peace and justice narrative for 67 years. It must now be affirmed, acknowledged, and acted upon in the interest of history, justice, and peace.
In this spirit of peace, I take this opportunity to wish all members a happy Chanukah, a merry Christmas, and a happy new year.
Monsieur le Président, nous avons récemment souligné le 67e anniversaire de la résolution des Nations Unies sur le partage territorial, le tout premier plan du genre, qui visait l'établissement de deux États pour deux peuples. Malheureusement, les dirigeants arabes ont déclaré la guerre au nouvel État juif, et ils ont opprimé et expulsé les ressortissants juifs vivant sur leur territoire, créant ainsi deux classes de réfugiés: un groupe de réfugiés arabes palestiniens et un groupe de près de 850 000 réfugiés juifs. Il s'agit d'un exode forcé, qui a été oublié.
Le Canada peut être fier que le premier ministre Paul Martin ait été l'un des premiers chefs d'État occidentaux à reconnaître le triste sort des réfugiés juifs. Récemment, tous les partis à la Chambre ont emboîté le pas. Le 30 novembre dernier, Israël a observé sa première journée nationale de commémoration de l'exode et de l'expulsion des Juifs des États arabes et de l'Iran.
Malheureusement, cela fait 67 ans que cet exode est passé sous silence lorsqu'on relate l'histoire de la paix et de la justice à l'échelle internationale et au Moyen-Orient. Il faut maintenant reconnaître que cet exode a bel et bien eu lieu et prendre des mesures concrètes à cet égard, dans l'intérêt de l'histoire, de la justice et de la paix.
Dans cet esprit de paix, je profite de l'occasion pour souhaiter à tous les députés une joyeuse Hanouka, un joyeux Noël et une bonne année.
Collapse
View Mauril Bélanger Profile
Lib. (ON)
View Mauril Bélanger Profile
2014-12-12 11:13 [p.10535]
Expand
Mr. Speaker, I rise today in recognition of the 50th anniversary of the adoption of our national flag. On the evening of December 14, 1964, MPs gathered to conclude a controversial and sometimes acrimonious debate on the commitment made by then Prime Minister Pearson to adopt a distinctly Canadian pennant
Today, everyone loves our flag. It has become a proud symbol of our Canadian identity, our values and our hopes. I encourage all members of the House and all Canadians to discover the history of our flag in all its splendour.
The results of a free vote that took place at 2:15 a.m. on December 15 are as follows: 125 Liberals voted in favour and one voted against; 6 Progressive Conservatives voted in favour and 73 voted against; 19 Socreds voted in favour and 3 voted against; 13 New Democrats voted in favour and one voted against.
In all, 163 MPs voted in favour and 78 voted against.
In conclusion, I hope that we might all agree that 50 years ago the House of Commons acted decisively and did the right thing.
Monsieur le Président, je prends la parole aujourd'hui pour souligner le 50e anniversaire de l'adoption de notre drapeau national. Le soir du 14 décembre 1964, les députés se sont réunis pour conclure un débat controversé et parfois acrimonieux au sujet de l'engagement pris par le premier ministre Pearson d'adopter un drapeau distinctement canadien.
Aujourd'hui, notre drapeau fait consensus parmi la population. Il est devenu un fier symbole de notre identité canadienne, de nos valeurs et de nos aspirations. J'encourage tous les députés et l'ensemble des Canadiennes et Canadiens à découvrir l'histoire de notre drapeau dans toute sa splendeur.
Dans un vote libre à 2 h 15 du matin, le 15 décembre, voici ce que furent les résultats: 125 libéraux ont voté en faveur et un contre; 6 progressistes-conservateurs ont voté en faveur et 73 contre; 19 créditistes ont voté en faveur et 3 contre; 13 néo-démocrates ont voté en faveur et 1 contre.
En tout, 163 députés ont voté en faveur et 78 contre.
En conclusion, j'espère que nous conviendrons tous que, il y a 50 ans, la Chambre des communes a agi de manière décisive et a pris la bonne décision.
Collapse
View Peggy Nash Profile
NDP (ON)
View Peggy Nash Profile
2014-12-11 14:08 [p.10489]
Expand
Mr. Speaker, it is my honour to rise in the House today to mark the silver jubilee anniversary of His Holiness the Dalai Lama's Nobel Prize for peace. I look forward to joining the Tibetan community this weekend to celebrate this special occasion.
In 1989, His Holiness was awarded the Nobel Prize for peace for his non-violent struggle for freedom in Tibet. Sadly, the situation in his home has only become worse. At least 133 Tibetans have self-immolated since 2009.
The Dalai Lama continues to advocate for a peaceful resolution to the Tibetan issue through dialogue and mutual respect, even in the face of such tragedy. I urge our government to engage China on the issue of Tibet and to urge the Chinese to re-enter the dialogue with envoys of the Dalai Lama based on his “middle way” approach.
I also want to wish all of us here who are privileged to work in Canada's Parliament happy Hanukkah, merry Christmas, and the very best of the holiday season.
Monsieur le Président, j'ai l'honneur d'intervenir à la Chambre aujourd'hui pour souligner le 25e anniversaire de l'obtention du prix Nobel de la paix par Sa Sainteté le dalaï-lama. J'ai hâte de me joindre à la communauté tibétaine pour célébrer en fin de semaine cette occasion spéciale.
En 1989, Sa Sainteté a remporté le prix Nobel de la paix pour sa lutte pacifique pour libérer le Tibet. Malheureusement, la situation dans son pays s’est détériorée. Au moins 133 Tibétains se sont immolés depuis 2009.
Le dalaï-lama continue de préconiser un règlement pacifique de la question tibétaine grâce au dialogue et au respect mutuel, même en dépit d'une telle tragédie. J'exhorte le gouvernement à discuter de la question tibétaine avec la Chine et à presser les autorités chinoises à reprendre les discussions avec les émissaires du dalaï-lama en se fondant sur son approche conciliante.
Je tiens également à souhaiter une joyeuse Hanouka, un joyeux Noël et un heureux temps des Fêtes à tous ceux qui ont le privilège de travailler au Parlement du Canada.
Collapse
View Wayne Marston Profile
NDP (ON)
View Wayne Marston Profile
2014-12-10 14:06 [p.10413]
Expand
Mr. Speaker, today we celebrate the 66th anniversary of the United Nations General Assembly's unanimous adoption of the Universal Declaration of Human Rights. This is a time to celebrate our equal rights to freedom, equality, and justice, as established under the universal declaration and the law. However, it is also an opportunity to reiterate our commitment to promoting and advancing these concepts in our society.
New Democrats believe that upholding human rights must be a central organizing principle of Canada's domestic and foreign policy. In many places around the world, people continue to be persecuted for their beliefs, their ideals, and their convictions. We need to keep working to protect those fundamental freedoms as they continue to come under threat and to be abused.
Today and every day, we must commit to protecting human rights and to building a more just and prosperous society in Canada and around the world.
Monsieur le Président, aujourd'hui, nous soulignons le 66e anniversaire de l'adoption à l'unanimité de la Déclaration universelle des droits de l'homme par l'Assemblée générale des Nations Unies. C'est l'occasion de célébrer nos droits égaux à la liberté, à l'égalité et à la justice, qui sont inscrits dans la déclaration universelle et la loi. Cependant, c'est aussi l'occasion de réitérer notre engagement à promouvoir et à faire progresser ces concepts au sein de notre société.
Les néo-démocrates croient que le respect des droits de la personne doit être un des principes fondamentaux de la politique intérieure et étrangère du Canada. À bien des endroits dans le monde, des gens continuent d'être persécutés en raison de leurs croyances, de leurs idéaux et de leurs convictions. Nous devons continuer de protéger ces libertés fondamentales, car elles sont toujours menacées et maltraitées un peu partout dans le monde.
Aujourd'hui, comme tous les jours, nous devons nous engager à protéger les droits de la personne et à créer une société plus juste et plus prospère, tant au Canada et que dans le reste du monde.
Collapse
View Alexandrine Latendresse Profile
NDP (QC)
View Alexandrine Latendresse Profile
2014-12-10 14:12 [p.10414]
Expand
Mr. Speaker, today I am pleased to rise to recognize the Centre d'amitié autochtone de Québec, which celebrated its 25th anniversary last week.
The centre helps first nations members living on reserve in the Quebec City region and provides services related to all aspects of modern life. The list is long: assistance with housing, food and clothing, daycare, homework help, homelessness prevention and free Internet access. It also has a whole range of programs geared to aboriginal youth.
Café Roreke, which is located inside the centre, organizes benefit suppers and offers a catering service to raise funds to pay for even more projects to help the community.
The Centre d'amitié autochtone de Québec enriches my community by building and strengthening bridges between different cultures and by offering precious help to those who need it.
I would like to thank all of the people who got the centre started and who have since turned it into a real treasure for the people of Louis-Saint-Laurent. Happy 25th anniversary.
Monsieur le Président, je suis contente aujourd'hui de prendre la parole pour souligner l'anniversaire du Centre d'amitié autochtone de Québec, qui a célébré ses 25 ans d'existence la semaine dernière.
Cet organisme vient en aide aux membres des Premières Nations vivant en réserve dans la région de Québec et offre des services qui couvrent tous les aspects de la vie moderne. La liste est longue: aide au logement, aide alimentaire et vestimentaire, garderie, aide aux devoirs, lutte contre l'itinérance et accès gratuit à Internet. Il y a aussi toute une autre panoplie de programmes spécialement destinés aux jeunes Autochtones.
Dans l'architecture du centre, on retrouve le Café Roreke, qui organise des soupers-bénéfice et offre un service de traiteur, visant à recueillir des fonds pour financer encore plus de projets venant en aide à la communauté.
Le Centre d'amitié autochtone de Québec enrichit ma communauté en créant et en renforçant des passerelles entre les différentes cultures et en offrant une aide précieuse à ceux qui en ont besoin.
À toutes celles et ceux qui ont fait naître et vivre, au fil des ans, ce trésor humain de Louis-Saint-Laurent, je dis merci et bon 25e anniversaire!
Collapse
View Larry Miller Profile
CPC (ON)
View Larry Miller Profile
2014-12-09 14:05 [p.10372]
Expand
Mr. Speaker, I rise in the House to congratulate the sponsors and organizers of the 75th anniversary of the CFOS-Sun Times Christmas Fund Broadcast in Owen Sound.
The Christmas Fund Broadcast began in December of 1940 and was created to raise funds for food baskets that were to be distributed to local families for the holidays. CFOS and the Sun Times began this tradition and still support it after 75 years. This year more than $11,000 of the total funds raised will support The Hospital Campaign to improve cancer care and heart health treatment at hospitals through Grey Bruce Health Services, while the remaining funds will support 21 local charities.
Hundreds of people performed during the seven-hour broadcast, which brought in over $17,000. The fund is still receiving donations and is on track to reach its goal of $30,000.
I would like to congratulate and thank both CFOS and the Sun Times on their tremendous effort to support our local community. This is truly what Christmas is all about.
A merry Christmas to all.
Monsieur le Président, je tiens à féliciter les commanditaires et les organisateurs de la 75e édition de l'activité télédiffusée de CFOS- Sun Times à Owen Sound, qui vise à recueillir des fonds à l'occasion de Noël.
Cette émission, diffusée pour la première fois en décembre 1940, a été créée afin de recueillir des fonds en vue de la préparation de paniers de Noël devant être distribués aux familles locales pour les Fêtes. La station de radio CFOS et le Sun Times ont instauré cette tradition et ils l'appuient depuis 75 ans. Cette année, plus de 11 000 $ du montant total recueilli seront versés à la campagne de financement organisée par les Services de santé Grey Bruce, en vue d'améliorer les soins oncologiques et les traitements cardiovasculaire offerts en milieu hospitalier, alors que le reste des fonds recueillis sera versé à 21 organismes de bienfaisance locaux.
Des centaines de personnes ont participé à l'émission de sept heures, qui a permis de recueillir plus de 17 000 $. Les organisateurs reçoivent toujours des dons et ils sont en bonne voie d'atteindre leur objectif de 30 000 $.
Je tiens à féliciter et à remercier la station CFOS et le Sun Times pour leurs efforts remarquables en vue d'appuyer notre collectivité. Voilà ce qu'on appelle un véritable esprit de Noël.
Je souhaite à tous un joyeux Noël.
Collapse
View Royal Galipeau Profile
CPC (ON)
View Royal Galipeau Profile
2014-12-05 11:02 [p.10239]
Expand
Mr. Speaker, tomorrow marks the 25th anniversary of the École Polytechnique massacre in Montreal.
For the past 24 years I have pleaded with the media to honour the 14 innocent victims rather than recall the name of the misogynist murderer.
Today I would like to honour 12 posthumous engineers, Annie Turcotte, Annie St-Arneault, Michèle Richard, Sonia Pelletier, Anne-Marie Lemay, Maryse Leclair, Maud Haviernick, Anne-Marie Edward, Barbara Daigneault, Nathalie Croteau, Hélène Colgan and Geneviève Bergeron.
I also honour budget clerk Maryse Laganiere, nurse Barbara Klucznik-Widajewicz , and all those who were present at École Polytechnique on that day, also victims of this madness. We continue to remember them and tell their families that we share their sorrow.
Monsieur le Président, demain marquera le 25e anniversaire de la tuerie de l'École polytechnique de Montréal.
Depuis 24 ans, je demande aux médias d’honorer les 14 innocentes victimes plutôt que de rappeler le nom du meurtrier misogyne.
Aujourd'hui, je voudrais honorer 12 ingénieures à titre posthume: Annie Turcotte, Annie St-Arneault, Michèle Richard, Sonia Pelletier, Anne-Marie Lemay, Maryse Leclerc, Maude Haviernick, Anne-Marie Edward, Barbara Daigneault, Nathalie Croteau, Hélène Colgan et Geneviève Bergeron.
J’honore également la commis aux finances Maryse Laganière et l’infirmière Barbara Klucznik-Widajewicz ainsi que tous témoins qui étaient à la Polytechnique ce jour-là; ils sont aussi des victimes de cette folie. Nous continuons de nous souvenir d’eux et nous disons à leurs familles que nous partageons leur douleur.
Collapse
View Deepak Obhrai Profile
CPC (AB)
View Deepak Obhrai Profile
2014-12-05 11:04 [p.10239]
Expand
Mr. Speaker, this week marks the 70th anniversary of the Convention on International Civil Aviation, signed on December 7, 1944, which led to the creation of the International Civil Aviation Organization, ICAO, headquartered in Montreal since its inception in 1947.
Canada is proud to be both the host state to this important United Nations specialized agency and a contributing member state of the council of ICAO.
I would like to ask all members of the House to join me in recognizing this milestone anniversary in Canadian and global civil aviation history and in underscoring Canada's continued strong dedication to the work and well-being of ICAO. This is demonstrated by our sustained commitment, together with our partners in Montreal and Quebec.
Canada, along with Quebec and Montreal, looks forward to hosting a reception this evening at ICAO headquarters in Montreal to commemorate this year's 70th anniversary of the creation of ICAO.
Monsieur le Président, cette semaine marque le 70e anniversaire de la signature de la Convention relative à l'aviation civile internationale, qui a eu lieu le 7 décembre 1944. La signature de cette convention a mené à la création de l'Organisation de l'aviation civile internationale, dont le siège social se trouve à Montréal depuis qu'elle a été créée, en 1947.
Le Canada est fier d'être le pays hôte de cette importante agence spécialisée des Nations Unies et de faire partie des pays membres du conseil de l'Organisation de l'aviation civile internationale.
Je demande à tous les députés de se joindre à moi pour célébrer cet anniversaire marquant de l'histoire de l'aviation civile canadienne et mondiale. J'aimerais, par le fait même, souligner le dévouement sans bornes du Canada envers le travail effectué par l'Organisation de l'aviation civile internationale et la réussite de cette dernière. Nous travaillons continuellement au bon fonctionnement de l'organisation, avec nos partenaires de Montréal et du Québec.
Les représentants du Canada, du Québec et de la Ville de Montréal, sont heureux d'organiser une réception qui se tiendra ce soir, au siège social de l'Organisation de l'aviation civile internationale, à Montréal, et qui vise à célébrer ce 70e anniversaire.
Collapse
View Gerald Keddy Profile
CPC (NS)
View Gerald Keddy Profile
2014-12-05 11:06 [p.10240]
Expand
Mr. Speaker, tomorrow, December 6, is the anniversary of the Halifax explosion.
Ninety-seven years ago, the SS Mont Blanc, a French munitions ship, and the SS Imo, a Belgian relief ship, collided in Halifax Harbour. Minutes later the SS Mont Blanc ignited and quickly exploded. That explosion was the largest prior to the atomic bomb. The blast was heard and felt over 200 kilometres away. About 1,600 people were killed immediately, and another 9,000 were seriously injured. Hundreds more perished in the resulting fires. Worse yet, that evening a winter nor'easter dropped freezing temperatures and heavy snow on the survivors.
Much of Halifax was a destroyed city, and relief trains were sent from the rest of the country, but the first to reach Halifax, carrying doctors, nurses, and supplies, was from Boston, Massachusetts.
In 1919, the province of Nova Scotia sent a giant Christmas tree to Boston as a thank you. In 1971, that tradition was continued, and every year since, a 15-metre-tall Nova Scotia Christmas tree is lit in the Boston Common as a reminder of our gratitude for Boston's assistance long ago.
Monsieur le Président, demain, le 6 décembre, est l'anniversaire de l'explosion d'Halifax.
Il y a 97 ans, le SS Mont Blanc, un navire de munitions français, est entré en collision avec le SS Imo, un navire de secours belge, dans le port d'Halifax. Quelques minutes plus tard, le SS Mont Blanc a pris feu, puis a explosé. Ce fut la plus grande explosion avant l'explosion de la bombe atomique, et elle a été entendue et ressentie à plus de 200 kilomètres d'Halifax. Environ 1 600 personnes ont été instantanément tuées, et 9 000 autres ont été grièvement blessées. Des centaines d'autres personnes ont péri dans les incendies qui ont suivi. Et ce n'est pas tout. Ce soir-là, une tempête du nord-est a fait chuter les températures sous le point de congélation, et une neige abondante est tombée et a rendu la situation encore plus difficile pour les survivants.
Une grande partie d'Halifax a été détruite, et des trains de secours de partout au pays ont été envoyés, mais le premier train à atteindre Halifax, avec à son bord des médecins, des infirmières et des fournitures, provenait de Boston, au Massachusetts.
En 1919, la province de la Nouvelle-Écosse a envoyé un gigantesque arbre de Noël à Boston en guise de remerciement. Cette tradition s'est poursuivie en 1971. Chaque année depuis cette date, pour remercier la ville de Boston de son aide il y a si longtemps, la Nouvelle-Écosse envoie un arbre de Noël de 15 mètres pour illuminer le parc Boston Common.
Collapse
View Joy Smith Profile
CPC (MB)
View Joy Smith Profile
2014-12-05 11:11 [p.10241]
Expand
Mr. Speaker, tomorrow is Canada's National Day of Remembrance and Action on Violence Against Women, which commemorates the 14 young women who were brutally murdered at École Polytechnique in 1989.
Women and girls continue to face violence and harassment in their homes, schools, and workplaces, as well as online and on the streets.
Women's equality advocates identify prostitution and human trafficking as two of the most serious forms of violence against women. It is fitting, therefore, that Bill C-36 will come into force tomorrow. This is a historic moment for Canada.
Under Bill C-36, Canada's laws will uphold the equality of women as human beings, not objects to be bought and sold. It will seek to end the violence against women that is inherent in prostitution and human trafficking, tomorrow and every day of the year.
Let us remember the victims, and let us be resolved to continue to stand against violence against women in all its forms.
Monsieur le Président, demain, ce sera la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes, qui rend hommage aux 14 jeunes femmes qui ont été sauvagement tuées à l'École polytechnique de Montréal en 1989.
Les femmes et les jeunes filles sont toujours victimes de violence et de harcèlement chez elles, à l'école, au travail, sur Internet et dans la rue.
Selon les organismes de défense du droit des femmes à l'égalité, la prostitution et la traite des personnes sont deux des formes de violence les plus graves dont elles sont victimes. Il est donc tout à fait approprié que le projet de loi C-36 entre en vigueur demain. C'est un moment marquant de l'histoire du Canada.
Grâce au projet de loi C-36, les lois canadiennes considéreront les femmes comme des êtres humains à part entière, et non comme des objets qu'on peut vendre et acheter. Le projet de loi vise à mettre fin à la violence inhérente à la prostitution et à la traite des personnes dont les femmes sont victimes.
Souvenons-nous aujourd'hui des victimes et continuons de lutter contre toutes les formes de violence faite aux femmes.
Collapse
View Claude Patry Profile
BQ (QC)
View Claude Patry Profile
2014-12-05 11:13 [p.10241]
Expand
Mr. Speaker, for 25 years now, Quebec has been coping with a wound that will not heal, grief that will not end, and unease that will not go away: 14 female students were killed because they were women.
We must always speak out against all forms of violence against women and never let our guard down. We need to work constantly to promote gender equality. We also have a duty to reflect and take action to ensure that all men and women can live in safety and free from violence.
This House needs to do everything in its power to ensure that such events never happen again. Out of respect for the victims and our children, let us work together to ensure that there will never be another incident like the one that occurred at École Polytechnique.
Monsieur le Président, depuis 25 ans déjà, le Québec a une blessure qui ne guérit pas, un deuil qui n'en finit pas, un malaise constant: 14 étudiantes abattues parce qu'elles étaient des femmes.
Il faut toujours dénoncer haut et fort toutes les formes de violence perpétrées à l'égard des femmes et ne jamais baisser notre garde. Nous nous devons de travailler sans relâche à la défense de l'égalité entre les femmes et les hommes. Nous avons aussi le devoir de réfléchir et d'agir pour s'assurer que toutes et tous peuvent vivre en sécurité et sans violence.
Cette Chambre doit tout faire en son pouvoir pour ne pas que de tels événements se reproduisent. Par pur respect pour les victimes et pour nos enfants, agissons ensemble pour qu'il n'y ait plus jamais de Polytechnique.
Collapse
View Kirsty Duncan Profile
Lib. (ON)
View Kirsty Duncan Profile
2014-12-05 11:13 [p.10241]
Expand
Mr. Speaker, tomorrow and always, we remember 14 promising young women who, just because they were women, did not have the opportunity to grow older, pursue their dreams, and have the gift of time with their families. We hope that their families know that their daughters are not forgotten, that they instill courage, that they inspire, and that they remind us all to fight tirelessly to end violence against women, which sadly remains a daily reality for 3,000 women in Canada and sends 1,000 women and children to shelters each day.
Twenty-five years later, none of us can imagine the pain experienced by the families of these young women, and we are deeply saddened. We hope that the presence of loved ones and the compassion of an entire nation can bring them some comfort.
We profoundly thank the families for sharing their smart, courageous, motivated young daughters with us. We promise never to forget them.
Monsieur le Président, nous nous rappellerons, demain et toujours, les 14 jeunes femmes promises à un bel avenir qui, du simple fait qu'elles étaient des femmes, n'ont pas eu la possibilité de vieillir, de réaliser leurs rêves et de passer beaucoup de temps avec leur famille. Nous espérons que leurs familles savent que leurs filles n'ont pas été oubliées, qu'elles nous donnent du courage, nous inspirent et nous rappellent à tous que nous devons lutter sans relâche pour mettre fin à la violence envers les femmes, qui demeure, hélas, une triste réalité quotidienne pour 3 000 femmes au Canada et qui, chaque jour, force un millier de femmes et d'enfants à se réfugier dans des centres d'accueil.
Vingt-cinq ans après, personne d'entre nous ne peut imaginer la douleur ressentie par les familles de ces jeunes femmes, et nous sommes profondément attristés. Nous espérons que la présence d'êtres chers et la bienveillance d'une nation tout entière leur apportera quelque réconfort.
Nous remercions sincèrement les familles de nous avoir fait connaître leur fille brillante, courageuse et motivée. Nous promettons de ne jamais les oublier.
Collapse
View Peggy Nash Profile
NDP (ON)
View Peggy Nash Profile
2014-12-05 11:15 [p.10242]
Expand
Mr. Speaker, Barbara Klucznik-Widajewicz, Geneviève Bergeron, Hélène Colgan, Nathalie Croteau, Barbara Daigneault, Anne-Marie Edward, Maud Haviernick, Maryse Laganière, Maryse Leclair, Anne-Marie Lemay, Sonia Pelletier, Michèle Richard, Annie St-Arneault, and Annie Turcotte were 14 women killed for the simple reason that they were women, 14 women who we will never forget.
Tomorrow we will commemorate the 25th anniversary of the École Polytechnique massacre in Montreal. Even though we have made progress since then, violence against women remains a concern.
I am referring to women like Zahra Mohamoud Abdille of Toronto, killed with her sons this week after seeking shelter from abuse, and the 1,200 indigenous women and girls who have gone missing or been murdered.
In memory of all those women, today let us renew our commitment to put an end to violence against women once and for all.
Monsieur le Président, Barbara Klucznik-Widajewicz, Geneviève Bergeron, Hélène Colgan, Nathalie Croteau, Barbara Daigneault, Anne-Marie Edward, Maud Haviernick, Maryse Laganière, Maryse Leclair, Anne-Marie Lemay, Sonia Pelletier, Michèle Richard, Annie St-Arneault et Annie Turcotte sont 14 femmes qui ont été tuées tout simplement parce qu'elles étaient des femmes. Ce sont 14 femmes que nous n'oublierons jamais.
Demain, nous commémorerons le 25e anniversaire de leur assassinat à l'École polytechnique de Montréal. Même si nous avons fait du chemin depuis ce massacre, la violence faite aux femmes demeure préoccupante.
Je pense à des femmes comme Zahra Mohamoud Abdille, de Toronto, qui a été tuée avec ses fils cette semaine après avoir cherché à fuir les mauvais traitements, et aux 1 200 femmes et jeunes filles autochtones disparues ou assassinées.
À la mémoire de toutes ces femmes, renouvelons aujourd'hui notre engagement de mettre fin, une fois pour toutes, à la violence faite aux femmes.
Collapse
View Cathy McLeod Profile
CPC (BC)
View Cathy McLeod Profile
2014-12-05 11:16 [p.10242]
Expand
Mr. Speaker, 25 years ago, on December 6, 1989, a horrific crime took place: 14 young women at l'École Polytechnique de Montréal were brutally murdered. On that awful day, their lives were senselessly ended, along with the hopes and dreams they had for the future. In shared sorrow, families across our country hugged their daughters a little tighter that night.
The tragic events of that day brought a new focus in our society on violence against women, yet well over two decades have passed since then, and many challenges still remain. Sadly, Status of Women Canada must continue to focus on initiatives to address gender-based violence across the country. This includes engaging men and boys to understand that gender-based violence is not acceptable or normal behaviour. While we cannot and probably never will be able to make sense of the crimes of that day, we must continue working to ensure that they never happen again.
On this anniversary, let us resolve to respect one another and value each other as equals.
Monsieur le Président, il y a 25 ans, soit le 6 décembre 1989, un crime horrible a été commis: 14 jeunes femmes de l'École Polytechnique de Montréal ont été brutalement assassinées. En ce jour fatidique, la vie de ces jeunes femmes pleines d'espoir et de rêves a pris fin inutilement. Partout au pays, les familles ont été profondément attristées par cet événement, et ce soir-là, les parents ont pris leurs filles dans leurs bras et les ont serrées un peu plus fort que d'habitude.
Les événements tragiques survenus ce jour-là ont attiré l'attention de la société sur la violence faite aux femmes. Plus de deux décennies se sont écoulées depuis, mais il reste encore d'importants défis à relever. Malheureusement, Condition féminine Canada doit continuer de se concentrer sur des initiatives visant à lutter contre la violence fondée sur le sexe partout au pays, ce qui suppose entre autres de mobiliser les hommes et les garçons afin qu'ils comprennent que la violence fondée sur le sexe n'est ni acceptable, ni normale. Même si nous ne pouvons pas et ne pourrons probablement jamais comprendre pourquoi ce crime odieux a été commis, nous devons poursuivre nos efforts afin de garantir qu'une telle chose ne se reproduise jamais.
En cet anniversaire, engageons-nous à nous respecter les uns les autres en tant qu'égaux.
Collapse
View Claude Patry Profile
BQ (QC)
View Claude Patry Profile
2014-12-04 13:59 [p.10190]
Expand
Mr. Speaker, for 25 years Quebec has been nursing a wound that will not heal and has been in perpetual mourning.
Today, we grieve for the 14 victims of the École Polytechnique massacre as though the tragedy just happened. We feel the same sadness and shame that we felt 25 years ago for letting such a tragedy take place in Canada.
That is why, since that day, Quebeckers have been staunch advocates for gender equality. That is also why there is strong support among Quebeckers for gun control.
Let us work together to prevent a tragedy like the December 6, 1989, massacre from ever happening again. Let there never be another École Polytechnique.
Monsieur le Président, depuis 25 ans déjà, le Québec a une blessure qui ne guérit pas, un deuil qui n'en finit pas.
Nous pleurons aujourd'hui la mort de 14 victimes de la Polytechnique, comme si le drame venait d'arriver. Nous éprouvons la même tristesse et la même honte qu'il y a 25 ans, celle d'avoir permis qu'une telle tragédie se produise chez nous.
C'est pourquoi les Québécois ont été depuis lors les ardents défenseurs de l'égalité entre les femmes et les hommes. C'est aussi pourquoi les Québécois sont largement favorables aux mesures de contrôle des armes à feu.
Agissons ensemble pour que plus jamais une tragédie comme celle du 6 décembre 1989 ne se reproduise. Plus jamais de Polytechnique!
Collapse
View Royal Galipeau Profile
CPC (ON)
View Royal Galipeau Profile
2014-12-04 14:09 [p.10192]
Expand
Mr. Speaker, today marks the centennial of Hockey Canada. To mark this important milestone, since last May until next April, Hockey Canada celebrates by hosting events across the country that focus on all that is hockey.
This national celebration commemorates over 100 years of achievements by our country and Canadian hockey players.
Hockey Canada represents 13 agencies and more than 3,500 minor hockey associations in Canada. Over 635,000 young people, both boys and girls, play hockey and are registered with Hockey Canada.
Some 98,000 coaches, including more than 7,000 women, are involved in Canadian hockey at all levels. More than 32,000 referees and officials are also involved in this sport.
This government is a proud supporter of Hockey Canada and all that it represents to Canadians from coast to coast to coast.
By the way, congratulations to Daniel Alfredsson for a fine career.
Monsieur le Président, Hockey Canada célèbre aujourd'hui son centenaire. Pour souligner cet événement important, Hockey Canada tient, dans tout le pays, des activités sur tout ce qui touche le hockey depuis le mois de mai dernier et en tiendra jusqu'au mois d'avril.
Cette célébration nationale souligne les réalisations de notre pays et des joueurs de hockey canadiens sur plus de 100 ans d'histoire.
Hockey Canada représente 13 organismes et plus de 3 500 associations de hockey mineur au Canada. Plus de 635 000 jeunes, garçons et filles, jouent au hockey et sont inscrits auprès de Hockey Canada.
Quelque 98 000 entraîneurs, dont plus de 7 000 femmes, sont impliqués comme entraîneurs à tous les niveaux du hockey canadien. Plus de 32 000 arbitres et officiels font également partie de ce sport.
Le gouvernement est fier d'appuyer Hockey Canada et tout ce que cet organisme représente pour les Canadiens d'un océan à l'autre.
J'en profite pour féliciter Daniel Alfredsson pour sa belle carrière.
Collapse
View Djaouida Sellah Profile
NDP (QC)
View Djaouida Sellah Profile
2014-12-04 14:11 [p.10192]
Expand
Mr. Speaker, on December 6, we will commemorate a dark anniversary, the 25th anniversary of the Polytechnique massacre. Despite the years that have passed, this misogynistic act is indelibly etched in our collective memory. We must remember these 14 women and the collateral victims every day.
Remembering motivates us to take meaningful action to prevent such tragedies. We remember so that this will never happen again. We have a duty, as individuals and as a society, to fight to ensure that it will never be easy to buy firearms. Instead, we need to tighten gun control. Some may see this public debate as a political one. However, it is a reminder that these victims did not die in vain.
That is why tomorrow I will be joining a peaceful gathering that has been organized by Carrefour pour elle, in Saint-Bruno—Saint-Hubert, to educate the public about violence against women, in the hope that such a tragedy will never happen again.
Monsieur le Président, le 6 décembre, nous commémorerons un triste anniversaire, soit le 25e anniversaire de la tuerie de la Polytechnique. Malgré les années, cet acte misogyne reste indélébile dans notre mémoire collective. Nous devrions tous les jours nous souvenir de ces 14 femmes ainsi que de toutes les autres victimes collatérales.
Il faut se souvenir afin de mener des actions concrètes pour empêcher ces drames; se souvenir afin que cela ne se reproduise plus. Nous avons le devoir, en tant qu'individu et en tant que société, de nous assurer que la vente d'armes à feu ne sera jamais facilitée et de nous battre pour cela. Bien au contraire, il faut en resserrer le contrôle. Ce débat de société peut être vu par certains comme un débat politique, mais il est plutôt le rappel que ces victimes ne sont pas mortes en vain.
C'est pourquoi je me joindrai demain au rassemblement pacifique organisé par la fondation Carrefour pour elle, à Saint-Bruno—Saint-Hubert, pour sensibiliser le public aux violences faites aux femmes afin qu'une telle tragédie ne se reproduise jamais.
Collapse
View Kyle Seeback Profile
CPC (ON)
View Kyle Seeback Profile
2014-12-03 14:11 [p.10112]
Expand
Mr. Speaker, tomorrow is the first anniversary of an organization that has done incredible work for the people of Brampton, the Journey Neighbourhood Centre in Ardglen.
It was created over a year ago to deliver social services for local residents. The centre's goal was to help unite and empower residents of the community.
Its founding was spearheaded by a great Bramptonian, Pastor Jamie Holtom. Pastor Jamie was aided by many people, including Ted Brown of Regeneration, Brampton Safe City, the United Way, Habitat for Humanity Canada, and also many local volunteers. Its efforts are currently being spearheaded by Barbara-Anne Smith.
The centre took on a new role after a fire devastated the Ardglen neighbourhood. Through fundraising and support services, it has played a key role in helping those affected get back on their feet.
I ask my colleagues to join me in thanking the Journey Neighbourhood Centre for a fantastic first year and wishing it a very happy anniversary.
Monsieur le Président, le Journey Neighbourhood Centre célébrera demain son premier anniversaire. Cet organisme du quartier d'Ardglen a fait un travail extraordinaire pour les gens de Brampton.
Le centre a été créé il y a plus d'un an pour offrir des services sociaux aux résidants locaux et pour insuffler un vent de solidarité et d'autonomisation dans la collectivité.
Sa fondation est l'initiative d'un grand citoyen de Brampton, le pasteur Jamie Holtom, qui a obtenu la collaboration de beaucoup de gens, dont Ted Brown, de l'organisme Regeneration, Brampton Safe City, Centraide Canada, Habitat pour l'humanité Canada et beaucoup de bénévoles. Le centre est maintenant dirigé par Barbara-Anne Smith.
Le rôle du centre s'est transformé à la suite de l'incendie qui a dévasté des résidences du quartier d'Ardglen. En menant des collectes de fonds et en offrant des services de soutien, le centre a grandement aidé les victimes de l'incendie à retomber sur leurs pieds.
J'invite mes collègues à se joindre à moi pour remercier le Journey Neighbourhood Centre du travail fantastique effectué durant sa première année et pour lui souhaiter un très joyeux anniversaire.
Collapse
View Yvonne Jones Profile
Lib. (NL)
View Yvonne Jones Profile
2014-12-02 14:14 [p.10065]
Expand
Mr. Speaker, yesterday marked the ninth anniversary of the settlement of the Labrador Inuit land claim and the creation of the Nunatsiavut Government. Nunatsiavut, which in lnuktitut means “our beautiful land”, was the first Inuit region in Canada to achieve self-governance, which is a proud accomplishment for all Labrador Inuit and Labradorians.
Under the strong leadership of President Sarah Leo, Nunatsiavut has been vocal in calling for an inquiry into missing and murdered indigenous women as well as in seeking recognition by the government for the suffering that occurred in residential schools. In addition, it has been looking to the government for an Inuit housing strategy for Nunatsiavut.
Labrador is stronger and more successful thanks to the major role that Nunatsiavut has played in economic development, health, and education. I congratulate the people of Nunatsiavut for their insight and hard work and I congratulate them on this anniversary. I look forward to many more years of successful governance in Nunatsiavut.
Monsieur le Président, c'était hier le neuvième anniversaire du règlement des revendications territoriales des Inuits du Labrador ainsi que de la création du gouvernement du Nunatsiavut. Le Nunatsiavut, dont le nom, en inuktitut, signifie « notre superbe territoire », a été la toute première région inuite au Canada à accéder à l'autonomie, une réalisation qui comble de fierté l'ensemble des Inuits du Labrador ainsi que tous les autres Labradoriens.
Sous la direction éclairée de la présidente, Sarah Leo, le Nunatsiavut réclame avec insistance le lancement d'une enquête sur les Autochtones disparues et assassinées ainsi que la reconnaissance officielle par l'État des souffrances qui ont été infligées dans les pensionnats indiens. En outre, il attend du gouvernement l'adoption d'une stratégie de logement pour les Inuits du Nunatsiavut.
Le rôle de premier plan que joue le Nunatsiavut en matière de développement économique, de santé et d'éducation a rendu le Labrador plus fort et plus prospère. Je profite de cet anniversaire pour féliciter les habitants du Nunatsiavut de leur perspicacité et de leur travail acharné. Je me réjouis à la perspective de longues années de gouvernance fructueuse au Nunatsiavut.
Collapse
View Thomas Mulcair Profile
NDP (QC)
View Thomas Mulcair Profile
2014-12-02 15:01 [p.10074]
Expand
Mr. Speaker, earlier in question period, the Minister of Justice said this about December 6, the 25th anniversary of the tragedy of Polytechnique. He said that “...we may never understand what occurred, why this happened, why these women were singled out”.
We know why this happened. We know why these women were singled out. It is because they were women. That is what Marc Lepine wrote in a manifesto.
Is there anything that the minister would like to correct in his previous statement?
Monsieur le Président, plus tôt au cours de la période des questions, le ministre de la Justice a déclaré à propos du 6 décembre, qui marque le 25e anniversaire de la tragédie de l'École polytechnique, que nous ne comprendrons sans doute jamais ce qui s'est passé ce jour-là, pourquoi ces femmes ont été ciblées.
Nous connaissons la raison de cette tragédie. Nous savons que ces femmes ont été ciblées parce qu'elles étaient justement des femmes. C'est ce qu'indiquait le manifeste de Marc Lépine.
Le ministre aimerait-il corriger d'une manière ou d'une autre sa déclaration précédente?
Collapse
View Peter MacKay Profile
CPC (NS)
View Peter MacKay Profile
2014-12-02 15:02 [p.10074]
Expand
Mr. Speaker, of course they were singled out because they were women. That was exactly the point of expressing misunderstanding among anyone out there who would possibly suggest that women and girls should ever be targeted, should ever be subject to violence. That is the emphasis. We want to bring people together around stopping and putting every effort into avoiding violence, or anything that would ever put women and girls at risk.
To try to make this a partisan issue on such a day is deeply disappointing from the member.
Monsieur le Président, ces femmes ont bien entendu été ciblées parce qu'elles étaient des femmes. Voilà pourquoi j'exprimais mon incompréhension à l'idée que quiconque donne à entendre que des femmes ou des jeunes filles devraient être la cible d'actes de violence. Voilà ce que je tentais de faire ressortir. Nous voulons que les gens fassent front commun et mettent tout en oeuvre pour éviter les actes de violence ou tout geste qui pourrait mettre les femmes ou les jeunes filles en danger.
Il est très décevant de constater que le député tente de politiser une journée de ce genre.
Collapse
View Arnold Chan Profile
Lib. (ON)
View Arnold Chan Profile
2014-11-28 11:13 [p.9938]
Expand
Mr. Speaker, my spouse Jean and I recently had the pleasure of joining Warden Full Gospel Assembly in celebrating its 60th anniversary. As the church reflects on its past, present, and future, Warden Full Gospel Assembly represents the best of Canada.
Dating back 60 years, the church was founded by a group of German immigrants who desired a spiritual home and a place of worship in their own language. Today the church's open doors welcome people from across the world. The church embraces and cares for a diverse group that is both multicultural and intergenerational.
The church's commitment and dedication to the community enrich the local neighbourhoods of Scarborough—Agincourt, whether it means running weekly sports programs for young individuals or supporting the local food bank.
I want to thank Warden Full Gospel Assembly, Pastor Trevor Moss, and the entire congregation for their ongoing commitment to our community. I wish them continued success in the years to come.
Monsieur le Président, mon épouse, Jean, et moi-même avons eu dernièrement le plaisir de participer aux célébrations entourant le 60e anniversaire de l'église Warden Full Gospel Assembly. Cet anniversaire se prête à une réflexion sur le passé, le présent et l'avenir de l'église Warden Full Gospel Assembly, un joyau du Canada.
Cette église a été fondée il y a 60 ans par un groupe d'immigrants allemands qui souhaitaient établir un foyer spirituel, un lieu de culte où ils pourraient célébrer leur foi dans leur propre langue. Aujourd'hui, elle ouvre grand ses portes à des gens de partout dans le monde. Elle accueille et soutient une congrégation diversifiée, multiculturelle et intergénérationnelle.
Les quartiers de Scarborough—Agincourt bénéficient grandement de l'engagement et du dévouement de l'église envers la communauté, qu'on pense aux activités sportives qu'elle organise chaque semaine pour les jeunes ou au soutien qu'elle apporte à la banque alimentaire locale.
Je tiens à remercier l'église Warden Full Gospel Assembly, le pasteur Trevor Moss et l'ensemble de la congrégation pour leur engagement continu envers notre communauté. Je leur souhaite un long succès.
Collapse
View Linda Duncan Profile
NDP (AB)
View Linda Duncan Profile
2014-11-21 11:04 [p.9650]
Expand
Mr. Speaker, Ukraine has marked today, the first anniversary of the commencement of the historic gatherings of Ukrainians in the Euromaidan, as Freedom and Dignity Day. It began with protesting university students and evolved into an outpouring of Ukrainians of all ages and from all walks of life, following savage beatings and later shooting of peaceful protestors.
Tens of thousands flooded the public square calling for an end to corruption and abuse of power. Many attributed this monumental event as a protest of the government's refusal to sign an association agreement with the EU, yet the major impetus for taking to the streets was far more profound. It was a revolution of dignity.
Frustrated by decades of corruption and injustice, people took a public stand for a better future. The more violent the response, the larger the demonstrations grew. These were followed by elections of a new president and a new parliament, and the end of the Soviet presence.
Many now proudly flourish Ukrainian symbols in a more public way. Many young Ukrainians have been inspired to play a more active role in governance.
At this critical juncture, it is important Canadians support their efforts to forge a strong democracy.
Slava Ukraini.
Monsieur le Président, l'Ukraine a souligné aujourd'hui le premier anniversaire du début des manifestations historiques des Ukrainiens, l'EuroMaïdan, en instaurant la Journée de la liberté et de la dignité. La protestation des étudiants universitaires a incité une foule d'Ukrainiens de tous les âges et de tous les horizons à manifester; des protestataires pacifiques ont par la suite été sauvagement battus et atteints par balle.
Des dizaines de milliers de manifestants ont envahi la place pour que cessent la corruption et les abus de pouvoir. Bien des observateurs ont attribué ces événements historiques au refus du gouvernement de signer un accord avec l'Union européenne, mais les véritables raisons qui ont poussé les gens à descendre dans la rue sont bien plus profondes. Les Ukrainiens ont manifesté pour la dignité.
Exaspérés par des décennies de corruption et d'injustice, les manifestants ont revendiqué le droit à un avenir meilleur. Plus les autorités faisaient preuve de violence, plus les manifestations prenaient de l'ampleur. Par la suite, des élections ont été tenues; un nouveau président et un nouveau Parlement ont alors été élus, réduisant du coup à néant l'influence soviétique.
Bien des gens arborent maintenant des symboles de l'Ukraine en public. Les manifestations ont incité de nombreux jeunes Ukrainiens à jouer un rôle plus actif au sein du gouvernement.
En ce point tournant, il est important que les Canadiens appuient les efforts des Ukrainiens, qui tentent d'instaurer une démocratie vigoureuse.
Slava Ukraini.
Collapse
View Tom Lukiwski Profile
CPC (SK)
View Tom Lukiwski Profile
2014-11-21 11:13 [p.9652]
Expand
Mr. Speaker, one year ago on this day, Ukrainians took to the streets to speak out against Yanukovych's decision to reverse Ukraine's path toward European integration. Thousands of Ukrainians gathered in Maidan to express their desire for a free and democratic Ukraine. This demonstration became known as the “Maidan protest”. We witnessed the bravery of the Ukrainian people as they stood up against the oppressive Yanukovych regime.
Our government continues to stand with those Ukrainians who believe in freedom, democracy, human rights, and the rule of law. We have provided funds and technical provisions to help Ukraine with economic reforms and to promote democratic, judicial, and social development. Moreover, we have contributed over 300 election observers to monitor the recent parliamentary elections.
Our government will continue to support the people of Ukraine in their aspirations for a free and democratic Ukraine.
Monsieur le Président, il y a un an, jour pour jour, les Ukrainiens sont descendus dans les rues pour dénoncer la décision du président Ianoukovitch de faire marche arrière sur l'intégration européenne de l'Ukraine. Des milliers d'Ukrainiens se sont rassemblés sur le Maïdan pour exprimer leur désir d'une Ukraine libre et démocratique. On a surnommé cette manifestation « la manifestation sur le Maïdan ». Nous avons été témoins du courage des Ukrainiens qui ont tenu tête au régime oppressif du président Ianoukovitch.
Le gouvernement reste solidaire avec les Ukrainiens qui croient à la liberté, à la démocratie, aux droits de la personne et à la primauté du droit. Nous avons fourni des fonds et de l'aide technique pour aider l'Ukraine à mettre en oeuvre des réformes économiques et à promouvoir le développement démocratique, judiciaire et social. Qui plus est, nous avons envoyé plus de 300 observateurs pour surveiller les récentes élections parlementaires.
Le gouvernement continue d'appuyer les Ukrainiens dans leur quête d'une Ukraine libre et démocratique.
Collapse
View Geoff Regan Profile
Lib. (NS)
View Geoff Regan Profile
2014-11-07 11:11 [p.9327]
Expand
Mr. Speaker, I would like to take this opportunity to congratulate the community of Beechville on its 200th anniversary. Beechville, which was originally called Beech Hill, was first settled in 1814 by men and women of African descent. The settlers were refugees from the United States who escaped slavery during the War of 1812. Despite facing many hardships, the residents of Beechville have endured and have made significant contributions to the culture of Nova Scotia.
I ask my colleagues to join me in recognizing Beechville's proud history.
Monsieur le Président, j'aimerais profiter de l'occasion pour féliciter la ville de Beechville à l'occasion de son 200e anniversaire. Les premiers à s'établir à Beechville en 1814, appelée Beech Hill à l'origine, étaient des hommes et des femmes d'origine africaine. Il s'agissait de réfugiés américains qui avaient fui l'esclavage durant la guerre de 1812. Les résidants de Beechville ont enduré bien des difficultés et ont fait des contributions importantes à la culture de la Nouvelle-Écosse.
Je demande à mes collègues de se joindre à moi pour reconnaître la fière histoire de Beechville.
Collapse
View Devinder Shory Profile
CPC (AB)
View Devinder Shory Profile
2014-11-06 14:05 [p.9289]
Expand
Mr. Speaker,147 years ago, November 6, 1867, was the first day of the first session of the first Parliament of Canada.
As we mark this anniversary, we are reminded of the responsibility we carry, as members of this House, to leave Canada a better place than we found it.
Also today, millions of Sikhs around the world are celebrating the 546th birthday of Sri Guru Nanak Dev Ji, the first guru. It is a very special day to celebrate his teachings and share his message of peace and respect for all faiths. As he said, before becoming a Muslim, a Sikh, a Hindu, or a Christian, let us become a human first.
On behalf of myself and the entire Shory family, I extend my best wishes to all those marking this auspicious day.
Monsieur le Président, il y a 147 ans, le 6 novembre 1867, le Parlement du Canada tenait sa toute première séance.
Cet anniversaire nous rappelle la responsabilité que nous avons, en tant que députés, de faire du Canada un pays meilleur.
Par ailleurs, des millions de sikhs partout dans le monde célèbrent aujourd'hui le 546e anniversaire de Sri Guru Nanak Dev Ji, le premier gourou sikh. Il s'agit d'une journée très spéciale durant laquelle les sikhs célèbrent ses enseignements et transmettent son message de paix et de respect à l'égard des personnes de toutes les confessions. Comme il l'a dit, avant de devenir musulmans, sikhs, hindous ou chrétiens, nous devons d'abord devenir des êtres humains.
En mon nom et au nom de toute la famille Shory, j'offre mes meilleurs voeux à tous ceux qui célèbrent cette journée spéciale.
Collapse
View Parm Gill Profile
CPC (ON)
View Parm Gill Profile
2014-11-06 14:08 [p.9290]
Expand
Mr. Speaker, today marks the 545th anniversary of Guru Nanak Dev Ji. Millions of Sikhs around the world are celebrating the birth of the founder of the Sikh religion, Sri Guru Nanak Dev Ji. His message of peace and respect for all faiths continues to ring true to this day.
As thePrime Minister said today in his statement:
The values of Sikhism, including compassion, justice, and respect, are also Canadian values.
Canada is the proud home of one of the largest and most dynamic Sikh populations outside India. Whether it is in our economic or cultural sectors, Sikhs in Canada have worked tirelessly to help build and define our great nation.
I would like to wish Sikhs around the world a very happy and prosperous Gurpurab.
Monsieur le Président, nous commémorons aujourd'hui, ainsi que des millions de sikhs dans le monde entier, le 545e anniversaire de la naissance de Sri Guru Nanak Dev Ji, le fondateur de la religion sikhe, dont le message de paix et de respect pour toutes les confessions est toujours pertinent.
Comme l'a dit le premier ministre dans sa déclaration aujourd'hui:
Les valeurs du sikhisme, notamment la compassion, la justice et le respect, sont aussi des valeurs canadiennes.
Le Canada est fier de compter l'une des populations sikhes les plus importantes et les plus dynamiques du monde en dehors de l'Inde. Que ce soit sur le plan économique ou culturel, les sikhs du Canada travaillent inlassablement pour aider à bâtir et à définir notre grande nation.
J'aimerais souhaiter aux sikhs du monde entier un très heureux Gurpurab et leur offrir tous mes voeux de bonheur et de prospérité.
Collapse
View Kirsty Duncan Profile
Lib. (ON)
View Kirsty Duncan Profile
2014-11-06 14:11 [p.9290]
Expand
Mr. Speaker, I recognize Guru Nanak Dev Ji's birth, which is celebrated worldwide and is an ideal time to share his message of peace and respect for all faiths.
Guru Nanak Dev Ji is the founder of Sikhism and the first of the Sikh gurus. He travelled widely, teaching people the message of one God, human rights, and justice. His life and teachings are of profound significance to all. In fact, his message of community, equality, love, and service provides inspiration for all humanity.
My favourite Guru Nanak Dev Ji story is that, when his father gave him money to find a job and seek his fortune, he instead took the money and fed those in need.
Canada is proud to be home to one of the largest Sikh communities outside India. We think of the community as it comes together in prayer and looks forward to the coming year.
Monsieur le Président, je souligne l'anniversaire de naissance de Guru Nanak Dev Ji; cet anniversaire est célébré dans le monde entier, et cela se veut l'occasion idéale de communiquer son message de paix et de respect à l'égard de toutes les confessions.
Guru Nanak Dev Ji est le fondateur du sikhisme et le premier gourou sikh. Il a grandement voyagé et a enseigné le message d'un Dieu unique, les droits de la personne et la justice. Sa vie et ses enseignements touchent vraiment tout le monde. En fait, son message d'entraide, d'égalité, d'amour et de service est une source d'inspiration pour l'ensemble de l'humanité.
Voici mon histoire préférée de Guru Nanak Dev Ji. Lorsque son père lui a donné de l'argent pour trouver un travail et chercher fortune, il s’est plutôt servi de l'argent pour nourrir des gens dans le besoin.
Le Canada est fier d'avoir l’une des plus imposantes communautés sikhes en dehors de l’Inde. Nos pensées sont avec la communauté qui se regroupe pour prier et jeter un regard vers l'année qui s'en vient.
Collapse
View Parm Gill Profile
CPC (ON)
View Parm Gill Profile
2014-11-05 14:16 [p.9209]
Expand
Mr. Speaker, this year marks the 30th anniversary of the tragic massacre of Sikhs in India in 1984.
Thousands of Sikh men, women and children were tortured and brutally murdered in New Delhi and other parts of India. This massacre of Sikhs was a deliberate and calculated act by the perpetrators responsible.
In 2009, the New Delhi high court proclaimed:
Even though we boast of being the world's largest democracy...the sheer mention of the incidents of 1984 anti-Sikh riots in general and the role played by Delhi Police and state machinery in particular makes our heads hang in shame...
These were not just fundamental human rights issues. Sikhs around the world call for answers for this senseless killing and justice for the victims of this tragedy.
I call on all members of this House to join me in condemning this atrocity and remembering the victims of 1984.
Monsieur le Président, nous commémorons cette année le 30e anniversaire du tragique massacre de sikhs survenu en Inde en 1984.
Des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants sikhs ont été torturés et brutalement assassinés à New Delhi et dans d'autres régions de l'Inde. Ce massacre de sikhs était un acte délibéré et calculé.
En 2009, la cour supérieure de New Delhi a proclamé:
Même si nous nous vantons d'être la plus grande démocratie du monde [...] la seule mention des incidents survenus lors des émeutes anti-sikhs de 1984, en général, et du rôle joué par la police de Delhi et l'appareil étatique, en particulier, nous fait baisser la tête de honte [...]
Il ne s'agissait pas seulement de questions fondamentales de droits de la personne. Les sikhs du monde entier réclament des réponses à l'égard de cette tuerie insensée et que justice soit rendue pour les victimes de cette tragédie.
J'invite tous les députés à se joindre à moi pour condamner cette atrocité et commémorer les victimes de 1984.
Collapse
View André Bellavance Profile
Ind. (QC)
View André Bellavance Profile
2014-11-04 14:01 [p.9169]
Expand
Mr. Speaker, Télévision communautaire des Bois-Francs is celebrating its 40th anniversary. TVC, as it is popularly known back home, is dedicated to showcasing the community of Victoriaville and the surrounding area by producing and broadcasting television programs that focus on local concerns and encourage community involvement in the process.
Dozens of employees are joined by hundreds of volunteers who help produce such shows as Le Kiosque à chansons and Télé-Bingo, city council meetings and, of course, an excellent show called Votre député fédéral vous parle, which is hosted by the great François Houle.
TVC would not be celebrating its 40th anniversary without the people who have been there from the beginning and those who joined them over the years to help showcase our people.
I would like to congratulate all of them, in particular those who fought, and won, the battle to keep TVC alive 14 years ago. I also want to thank those who carefully monitor deregulation issues that could deny us this local content, the rich programming that is both original and grounded in the community.
Long live TVC.
Monsieur le Président, la Télévision communautaire des Bois-Francs célèbre cette année ses 40 ans d'existence. La TVC, comme on l'appelle familièrement chez nous, a pour mission de mettre la communauté de Victoriaville et sa région en valeur par la réalisation et la diffusion de projets télévisuels basés sur ses préoccupations en privilégiant l'implication citoyenne dans le processus.
S'ajoutent à la dizaine d'employés des centaines de bénévoles qui produisent des émissions comme Le Kiosque à chansons, Télé-Bingo, la séance du conseil municipal et, bien sûr, l'excellente émission Votre député fédéral vous parle, animée par le non moins excellent François Houle.
La TVC ne fêterait pas ses 40 ans sans ces artisans de la première heure et ceux et celles qui se joignent à eux au fil des saisons et qui en ont fait l'image des gens d'ici.
Je tiens à féliciter toutes ces personnes, particulièrement celles qui ont mené et gagné la bataille pour la survie de la TVC il y a 14 ans et celles qui demeurent aujourd'hui vigilantes devant les projets de déréglementation qui pourraient nous priver de ce contenu local qui fait toute la richesse de la programmation de cette télévision qui se veut originale et impliquée dans son milieu.
Longue vie à la TVC!
Collapse
View James Lunney Profile
Ind. (BC)
View James Lunney Profile
2014-11-04 14:11 [p.9171]
Expand
Mr. Speaker, this year marks the 50th anniversary of the Canadian Health Food Association. As the voice of the natural health product industry in Canada, the CHFA represents manufacturers, retailers and distributors of natural health and organic products.
CHFA has become Canada's largest trade association dedicated to health products with a membership of over 1,000 businesses and operators, predominately small and medium-sized enterprises, contributing over $6 billion to the Canadian economy.
From prestigious conferences and trade shows to advocating and informing of regulatory changes, the CHFA now offers an educational course providing retail staff and suppliers an opportunity to enhance their understanding of natural health products.
As 70% of Canadians regularly consume NHPs, we see the importance of CHFA's raison d'être.
On this Natural Health Products Week, I am pleased to welcome president, Helen Long, and delegates to Ottawa, and wish them continued success in building healthy Canadians through high-quality natural health products.
Monsieur le Président, cette année marque le 50e anniversaire de l'Association canadienne des aliments de santé. L'association, qui est la voix de l'industrie de la santé naturelle, représente les fabricants, les détaillants et les distributeurs de produits de santé naturels et de produits biologiques.
L'association est maintenant la plus grande association professionnelle du Canada consacrée aux produits de santé. Elle compte plus de 1 000 entreprises et exploitants membres, surtout de petites et moyennes entreprises, qui rapportent plus de 6 milliards de dollars à l'économie canadienne.
L'association, qui organise des conférences prestigieuses ainsi que des foires commerciales, en plus de défendre les intérêts de ses membres et de les renseigner sur les changements apportés à la réglementation, offre maintenant un cours s'adressant aux employés du secteur du commerce du détail et aux fournisseurs, qui auront ainsi l'occasion d'améliorer leurs connaissances au sujet des produits de santé naturels.
Étant donné que 70 % des Canadiens consomment régulièrement des produits de santé naturels, nous savons que l'association a bel et bien sa raison d'être.
À l'occasion de la Semaine des produits de santé naturels, je suis heureux d'accueillir la présidente, Helen Long, de même que les délégués à Ottawa, et je leur souhaite beaucoup de succès dans leurs efforts visant à assurer la santé des Canadiens en offrant des produits de santé naturels de haute qualité.
Collapse
View John Barlow Profile
CPC (AB)
View John Barlow Profile
2014-11-03 14:10 [p.9082]
Expand
Mr. Speaker, I rise today to pay tribute to a Canadian icon.
In the autumn of 1874, Colonel Macleod and his troop of red coats pitched camp on the banks of the Oldman River, establishing the first fort and first law force in what would become the province of Alberta.
This hardy crew brought order to the then-North-West Territories of Canada and a settlement around the fort soon followed. On Oct. 13, we celebrated the 140th anniversary of the arrival of the North West Mounted Police in Fort Macleod in southern Alberta.
Fort Macleod quickly began to thrive, as it was perfectly poised as the gateway to the new frontier to the north and the Rocky Mountains in the west. The settlement that grew up around the fort is rooted in western resourcefulness and our frontier spirit.
Although we are celebrating Fort Macleod's past, it is also an opportunity to celebrate Fort Macleod's future. The fort remains an interactive museum and is a beacon to the historic past of the North West Mounted Police. It is also a symbol of Canada's rugged pioneer spirit.
I encourage everyone to come together and celebrate the North West Mounted Police's 140th anniversary.
Monsieur le Président, j'aimerais rendre hommage à un symbole canadien.
C'est à l'automne 1874 que le colonel Macleod et sa troupe de tuniques rouges établirent sur les berges de la rivière Oldman le premier fort et les premières forces de l'ordre sur le territoire qui allait devenir la province de l'Alberta.
Cette bande intrépide fit régner l'ordre dans ce qu'on appelait alors les Territoires du Nord-Ouest du Canada, et une colonie ne tarda pas à s'établir autour du fort. Le 13 octobre, nous soulignions le 140e anniversaire de l'arrivée de la Police à cheval du Nord-Ouest à Fort Macleod, dans le Sud de l'Alberta.
Fort Macleod a rapidement pris de l'expansion, puisque la colonie était située à un emplacement idéal près de la nouvelle frontière septentrionale et des Rocheuses à l'ouest. La colonie qui se développa autour du fort était imprégnée de l'ingéniosité et de l'esprit de pionnier qui caractérisent les gens de l'Ouest.
Bien que nous célébrions le passé de Fort Macleod, c'est aussi l'occasion de célébrer son avenir. Le fort demeure un musée interactif et une fenêtre sur l'histoire de la Police à cheval du Nord-Ouest. C'est également un symbole de l'esprit de pionnier indomptable qui a façonné le Canada.
J'encourage tout le monde à se réunir pour célébrer le 140e anniversaire de la Police à cheval du Nord-Ouest.
Collapse
View Wayne Marston Profile
NDP (ON)
View Wayne Marston Profile
2014-10-31 11:03 [p.9047]
Expand
Mr. Speaker, I rise today in the House to commemorate the 30th anniversary of the tragic massacres of 1984 that targeted Sikh men, women, and children in New Delhi and many other parts of India.
The NDP stands in solidarity with Sikh communities across our country in seeking justice. At times when innocent lives are lost with no accountability or explanation, we have an obligation to ask why and to seek honest answers for our friends and fellow citizens.
The victims and the survivors of 1984, and in particular the many widows, require support and recognition. The actions of the police and allegations regarding the role of Congress Party members must be examined. The truth must be brought to light and, most importantly, the guilty must be brought to justice.
Today, as we mark the events of 1984, beyond seeking justice, remembrance is the tie that not only binds us to our past; it also guides us through the challenges of our future.
Monsieur le Président, je prends la parole à la Chambre aujourd'hui pour souligner le 30e anniversaire du massacre tragique perpétré en 1984 contre des hommes, des femmes et des enfants sikhs de New Dehli et de nombreuses autres régions de l'Inde.
Le NPD fait preuve de solidarité envers les communautés sikhes du pays, qui veulent que justice soit rendue. Nous avons l'obligation, lorsque des innocents sont tués sans explication et sans que quiconque soit tenu de rendre des comptes, de demander pourquoi une telle chose s'est produite et de chercher à obtenir des réponses honnêtes pour nos amis et concitoyens.
Les victimes et les survivants des attaques de 1984, plus particulièrement les nombreux veufs et veuves, ont besoin qu'on les appuie et qu'on reconnaisse ce qu'ils ont vécu. Il est nécessaire de se pencher sur les agissements des policiers de même que sur les allégations relatives au rôle joué par les membres du Congrès. La vérité doit éclater au grand jour, mais surtout, les responsables doivent être traduits en justice.
Aujourd'hui, alors que nous soulignons l'anniversaire des événements qui se sont produits en 1984, nous ne devons pas seulement exiger que justice soit rendue; nous devons aussi nous rappeler que les souvenirs nous rattachent à notre passé et nous servent de guide pour relever les défis de l'avenir.
Collapse
View Guy Caron Profile
NDP (QC)
Mr. Speaker, today I want to acknowledge the 70th anniversary of the Institut maritime du Québec. Celebrations are being held all year long.
Since 1944, the Institut maritime du Québec has made Rimouski the maritime training capital of Canada, with the only French-language school for trades in this field in the country. The Institut has trained more than 2,216 graduates since it was founded. Every year, 350 students enter the Institut to learn navigation, naval architecture technology, marine mechanical engineering technology, shipping logistics, or even professional diving.
Today these men and women are sailing the seven seas, promoting their school as well as Rimouski, Quebec, and Canada, thanks to their expertise that is world-renowned both on land and at sea.
I want to thank the teachers and the management and staff at the institute. May the ocean professionals, those who pilot, maintain and guide the ships or the brave souls who don a dive suit and go underwater to repair and build boats and structures, these future mariners ready to sail around the world, may they continue to learn their trade in Rimouski and make us proud for many years to come.
Happy 70th anniversary and continued success to the Institut maritime du Québec.
Monsieur le Président, je veux souligner aujourd'hui le 70e anniversaire de l'Institut maritime du Québec, dont les célébrations s'étendent tout au long de l'année.
Depuis 1944, l'Institut maritime du Québec fait de Rimouski la capitale de la formation maritime au Canada, seule école de métiers francophone dans ce domaine au pays. L'IMQ a formé plus de 2 216 diplômés depuis sa fondation. Chaque année, 350 élèves entrent à l'IMQ pour apprendre la navigation, la technologie d'architecture navale, la technique de génie mécanique de marine ou de la logistique de transport, ou encore la plongée professionnelle.
Ces hommes et ces femmes sillonnent aujourd'hui les sept mers et font rayonner leur école, mais aussi Rimouski, le Québec et le Canada, grâce à leur expertise reconnue partout dans le monde, sur terre comme au large.
Je remercie aux professeurs, les membres de la direction et le personnel de l'IMQ. Puissent les professionnels des océans, ceux et celles qui pilotent, entretiennent et guident les navires ou encore les braves qui, sous l'eau, dans leur scaphandre, réparent et construisent bateaux et structures, ces marins de demain prêts à naviguer autour du globe, puissent-ils encore longtemps apprendre leur métier à Rimouski et faire notre fierté!
Bon 70e anniversaire et longue vie à l'Institut maritime du Québec!
Collapse
Results: 1 - 100 of 619 | Page: 1 of 7

1
2
3
4
5
6
7
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data