Hansard
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 60 of 729
View Sana Hassainia Profile
Ind. (QC)
View Sana Hassainia Profile
2015-06-19 12:01 [p.15353]
Expand
Mr. Speaker, a few weeks ago, I asked a question that I never got an answer to, so I would like to ask it again today.
Does this government know that people who were adopted and are not aware that they are not Canadian citizens in the eyes of the law can add themselves to the voters list since no proof of citizenship is required? This loophole in the legislation can lead to fraud and allow people who do not have the right to vote to vote anyway.
The last time I asked this question, the government avoided answering it by telling me all about the process for becoming a Canadian citizen. That was not what my question was about.
Does the government know how many people vote who do not have the right to do so, and does it plan to tighten up the process to ensure that it takes more than just answering a yes or no question to exercise one's right to vote?
Monsieur le Président, il y a quelques semaines, j'ai posé une question qui m'est restée sans réponse. Je me permets donc de la reformuler aujourd'hui.
Ce gouvernement sait-il qu'il est possible pour des personnes adoptées qui ignorent qu'elles ne sont pas citoyennes canadiennes aux yeux de loi de s'ajouter au service d'inscription des électeurs, puisque aucune preuve de citoyenneté n'est requise? Cette faille dans la loi peut laisser place à des attitudes frauduleuses et permettrait à des personnes qui n'en ont pas le droit de voter quand même.
La dernière fois que j'ai posé cette question, ce gouvernement l'a éludée en m'expliquant tout le processus pour devenir citoyen canadien. Ce n'est pas le sujet de ma question.
Est-ce que ce gouvernement sait combien de gens votent sans en avoir le droit, et compte-t-il resserrer la procédure afin que ce droit de vote ne tienne pas au simple fait de répondre oui à une question?
Collapse
View Brent Rathgeber Profile
Ind. (AB)
View Brent Rathgeber Profile
2015-06-18 13:59 [p.15286]
Expand
Mr. Speaker, this week is the 800th anniversary of the great charter. Magna Carta is on display at the Museum of History and will soon tour all of Canada. I encourage all Canadians to view it and I encourage all parliamentarians to contemplate its meaning.
Magna Carta's concept is that the Crown is bound by a contract with the people and that nobody is above the law.
Representative government and the rule of law became entrenched based on the principles contained in Magna Carta. Canada inherited its foundational government, its parliamentary executive, and judicial institutions from Magna Carta.
It is the rule of law and democracy that are at the core of Canadian values.
The deal struck at Runnymede resulted in the baronial council that evolved into Parliament as guarantor of freedom, property, and due process.
However, in this place, we frequently compromise our own purpose. Our core function is to constrain the executive and prevent it from seizing too much money or too much power. Holding government to account is the essential role of the parliamentarian.
For those who are seeking the honour to return to Parliament, I would ask them to please remember the lessons of Magna Carta and why their constituents sent them to this place.
Monsieur le Président, nous soulignons cette semaine le 800e anniversaire de la Grande Charte. La Magna Carta est actuellement exposée au Musée canadien de l'histoire et parcourra bientôt le reste du Canada. J'invite tous les Canadiens à aller la voir et tous les parlementaires à réfléchir à sa signification.
La Magna Carta dit que la Couronne est liée par contrat à la population et que personne ne peut se soustraire à la loi.
Le gouvernement représentatif et la primauté du droit reposent sur les principes énoncés par la Magna Carta. Les fondements du gouvernement canadien, l'exécutif parlementaire et l'appareil judiciaire du Canada découlent de ce document.
La primauté du droit et la démocratie, qui sont au coeur des valeurs canadiennes, trouvent également leur source dans la Magna Carta.
L'entente conclue à Runnymede a donné lieu au conseil seigneurial, qui est devenu plus tard le Parlement, institution garante de la liberté, du droit de propriété et de l'application régulière de la loi.
Toutefois, il arrive souvent que nous, députés, ne respections pas notre fonction première, qui consiste à imposer des limites à l'exécutif et à l'empêcher de recueillir trop d'argent et d'avoir trop de pouvoir. Le rôle premier des parlementaires consiste à demander des comptes au gouvernement.
Je demande à ceux qui solliciteront l'honneur d'un autre mandat de ne jamais oublier les enseignements qui découlent de la Magna Carta et le rôle que leur ont confié les gens qui les ont élus.
Collapse
View André Bellavance Profile
Ind. (QC)
View André Bellavance Profile
2015-06-17 14:04 [p.15199]
Expand
Mr. Speaker, summing up 11 years in one minute is impossible, but I have to take the time to thank the many people who enabled me to proudly represent the residents of Richmond—Arthabaska—which I am sure you will agree, Mr. Speaker, is the most beautiful riding—these past 11 years.
I could not have done it without my spouse, Annie, our families, my assistants, my other colleagues and the many volunteers who helped get me elected four times. I would also like to salute the members of the Bloc Québécois and the other parties with whom I worked, some of whom have become friends for life.
The most challenging and satisfying part of this job is dealing with and making progress on issues that matter to the people we represent. I will never forget how we fought for supply management, student jobs and Jeffrey Mine retirees in Asbestos. However, what really stands out for me are the people, all of the people I helped, supported or even just met at various functions we were invited to. They are the ones who made me not only the politician but also the human being I am today.
A big thanks to you, Mr. Speaker.
Monsieur le Président, résumer onze ans en une minute est impossible, mais je dois prendre le temps de remercier les nombreuses personnes qui m'ont permis de fièrement représenter la population de Richmond—Arthabaska, le plus beau comté, vous en êtes persuadé comme moi, monsieur le Président, pendant ces onze années.
Je n'aurais pu réussir sans ma conjointe, Annie, nos familles, mes adjoints, mes autres collaborateurs et les nombreux bénévoles qui m'ont aidé à me faire élire à quatre reprises. Je salue aussi les députés du Bloc québécois et ceux des autres partis, avec qui j'ai travaillé et dont certains sont devenus des amis pour la vie.
Dans ce métier, le plus grand défi, mais aussi la plus grande satisfaction, c'est régler et faire avancer des dossiers qui sont chers à ceux que nous représentons. Ainsi, je n'oublierai jamais ces batailles pour la gestion de l'offre, les emplois étudiants ou les retraités de la mine Jeffrey, à Asbestos. Cependant, ce que je retiens surtout ce sont les gens, tous ces gens que j'ai aidés, soutenus ou simplement rencontrés dans les multiples activités où nous sommes invités et qui m'ont permis de devenir non seulement le politicien, mais l'être humain que je suis devenu aujourd'hui.
Un grand merci à vous, monsieur le Président.
Collapse
View Brent Rathgeber Profile
Ind. (AB)
View Brent Rathgeber Profile
2015-06-17 16:35 [p.15222]
Expand
moved for leave to introduce Bill C-697, An Act to establish a process to recall members of Parliament.
He said: Mr. Speaker, it is a pleasure for me to rise to table a private member's bill, an act to establish a process to recall members of Parliament. This legislation, also to be known as the “recall of a member of Parliament act”, would allow the electors of an electoral district to apply to the Chief Electoral Officer for the issuance of a petition for the recall of their member of Parliament.
Recall legislation would allow electors disappointed with their representative to recall or fire that member. If the petition was signed by at least 25% of the electors who were eligible to vote for that member and still resided in that electoral district, the seat would be declared vacant and a recall election would be held on the same basis as a by-election.
The recalled member could contest the by-election to determine if he still maintained the confidence of his or her constituents. A recall petition could not be issued within 12 months from the member's election or within the 12 months preceding a fixed election date.
For a representative democracy to function, government must be responsible to Parliament and parliamentarians must be accountable to their constituents. Accordingly, I encourage all members to support the recall of a member of Parliament act.
demande à présenter le projet de loi C-697, Loi établissant un processus visant la révocation de députés.
— Monsieur le Président, je suis heureux de prendre la parole pour déposer un projet de loi d'initiative parlementaire, la Loi établissant un processus visant la révocation de députés. Également connu sous le nom de Loi sur la révocation de députés, ce projet de loi vise à permettre aux électeurs d'une circonscription de demander au directeur général des élections de lancer une pétition visant la révocation de leur député.
La loi de révocation permettrait aux électeurs qui sont déçus de leur représentant de le révoquer ou congédier. Si la pétition était signée par au moins 25 % des électeurs ayant le droit de vote dans la circonscription concernée lors de la dernière élection du député et y résidant encore, le siège du député serait déclaré vacant, et une élection en révocation, assimilée à une élection partielle, serait tenue.
Le député révoqué pourrait être candidat lors de l'élection partielle pour déterminer s'il a encore la confiance de ses électeurs. Une pétition en révocation ne pourrait être lancée dans les 12 mois suivant l'élection du député ou dans les 12 mois précédant des élections à date fixe.
Pour qu'une démocratie représentative puisse fonctionner, le gouvernement doit rendre des comptes au Parlement, et les parlementaires doivent rendre des comptes à leurs électeurs. Par conséquent, j'encourage tous les députés à appuyer la Loi sur la révocation des députés.
Collapse
View Maria Mourani Profile
Ind. (QC)
View Maria Mourani Profile
2015-06-17 16:51 [p.15225]
Expand
Mr. Speaker, I am very proud to present a petition signed by a number of co-operative members in my riding, who are simply calling on the government to maintain federal funding for low-income households, to maintain the $1.7 billion set out in the operating agreements and to reinvest in new or recent housing co-operatives.
Monsieur le Président, je suis très fière de déposer une pétition signée par plusieurs membres des coopératives de ma circonscription, qui demandent tout simplement que le gouvernement maintienne le financement fédéral accordé aux ménages à faible revenu, qu'il maintienne le montant de 1,7 milliard de dollars prévu par les conventions d'exploitation et qu'il réinvestisse au sein de nouvelles ou récentes coopératives d'habitation.
Collapse
View André Bellavance Profile
Ind. (QC)
View André Bellavance Profile
2015-06-16 15:05 [p.15162]
Expand
Mr. Speaker, the Leader of the Government in the House of Commons said so himself: the only reason they are introducing so many bills these days is to win votes.
Having touched on numerous subjects, the government is nevertheless avoiding the subject of medical aid in dying even though there has been consensus on this issue in Quebec since the end-of-life care act was passed a year ago.
The Minister of Justice promised that a consultation process would be launched by the end of the session, which we know is just a few days away.
Will he keep his promise?
Monsieur le Président, le leader du gouvernement à la Chambre des communes l'admet lui-même: la flopée de projets de loi présentée ces jours-ci n'a qu'un objectif électoraliste.
Malgré tous les sujets touchés, le gouvernement se garde bien de ramener sur le tapis l'aide médicale à mourir, qui fait pourtant consensus au Québec depuis l'adoption de la Loi concernant les soins de fin de vie il y a maintenant un an.
Le ministre de la Justice a promis qu'un processus de consultation serait mis en place d'ici la fin de la session, qui prendra fin, on le sait, dans quelques jours.
Va-t-il remplir sa promesse?
Collapse
View Maria Mourani Profile
Ind. (QC)
View Maria Mourani Profile
2015-06-15 15:06 [p.15070]
Expand
Mr. Speaker, the CN line runs through the cities of Montreal and Ahuntsic from west to east, and the CP line runs though from north to south. As everyone knows, more and more oil is being transported by rail these days. The Department of Transport and the rail companies have reportedly been given risk studies. In the spirit of transparency, will the Minister of Transport release those risk studies to the public?
Monsieur le Président, les villes de Montréal et d'Ahuntsic sont traversées d'Ouest en Est par la voie du CN et du Nord au Sud par la voie du CP. Or nous savons qu'il y a actuellement une augmentation importante du transport du pétrole par voie ferrée. Le ministère du Transport et les compagnies ferroviaires auraient en main des études de risque. Dans un esprit de transparence, la ministre des Transports va-t-elle rendre publiques ces études de risque?
Collapse
View Scott Andrews Profile
Ind. (NL)
View Scott Andrews Profile
2015-06-15 15:07 [p.15070]
Expand
Mr. Speaker, for a number of years, the current government has promised the residents of Newfoundland and Labrador parity with the rest of Atlantic Canada when it comes to the food fishery. Still, we have one set of rules for the Maritimes and a different set of rules for Newfoundland and Labrador. The minister promised to look at all of the options last July, but still there has been no change. When will the government stop treating the residents of my riding and my province like second-class citizens and extend them the same rights to catch fish for food as fishers in her own province?
Monsieur le Président, depuis plusieurs années, le gouvernement actuel a promis aux habitants de Terre-Neuve-et-Labrador qu'ils bénéficieraient des mêmes droits que le reste de la population du Canada atlantique en ce qui a trait à la pêche de subsistance. Pourtant, il y a un ensemble de règles pour les Maritimes et un ensemble différent pour Terre-Neuve-et-Labrador. La ministre a promis d'examiner toutes les options en juillet dernier, mais aucun changement n'a encore été apporté. Quand le gouvernement arrêtera-t-il de traiter les habitants de ma circonscription et de ma province comme des citoyens de deuxième classe et leur accordera-t-il le même droit de pêcher pour se nourrir que les pêcheurs dans la province de la ministre?
Collapse
View Massimo Pacetti Profile
Ind. (QC)
View Scott Andrews Profile
Ind. (NL)
View Scott Andrews Profile
2015-06-15 18:46 [p.15102]
Expand
Mr. Speaker, I agree to apply and will be voting no.
Monsieur le Président, je suis d'accord pour appliquer le résultat du vote et je vote non.
Collapse
View James Lunney Profile
Ind. (BC)
View James Lunney Profile
2015-06-15 18:46 [p.15102]
Expand
Mr. Speaker, I am voting in favour of the motion.
Monsieur le Président, je vote en faveur de la motion.
Collapse
View André Bellavance Profile
Ind. (QC)
View André Bellavance Profile
2015-06-15 18:46 [p.15102]
Expand
Mr. Speaker, I am voting against the motion.
Monsieur le Président, je vote contre la motion.
Collapse
View Brent Rathgeber Profile
Ind. (AB)
View Brent Rathgeber Profile
2015-06-15 18:46 [p.15102]
Expand
Mr. Speaker, I agree to apply and vote no.
Monsieur le Président, je suis d'accord pour appliquer le résultat du vote et je vote non.
Collapse
View Maria Mourani Profile
Ind. (QC)
View Maria Mourani Profile
2015-06-15 18:46 [p.15102]
Expand
Mr. Speaker, I am voting against the motion.
Monsieur le Président, je vote contre la motion.
Collapse
View Massimo Pacetti Profile
Ind. (QC)
View Massimo Pacetti Profile
2015-06-15 18:48 [p.15103]
Expand
Mr. Speaker, I agree to apply the vote, and I am voting in favour of the motion.
Monsieur le Président, je suis d'accord pour appliquer le vote et je vote en faveur de la motion.
Collapse
View Scott Andrews Profile
Ind. (NL)
View Scott Andrews Profile
2015-06-15 18:49 [p.15103]
Expand
Mr. Speaker, I agree to apply and will be voting in favour.
Monsieur le Président, je suis d'accord pour que le résultat du vote précédent s'applique à la motion et je voterai en faveur de la motion.
Collapse
View James Lunney Profile
Ind. (BC)
View James Lunney Profile
2015-06-15 18:49 [p.15103]
Expand
Mr. Speaker, I am voting in favour of the motion.
Monsieur le Président, je vote en faveur de la motion.
Collapse
View André Bellavance Profile
Ind. (QC)
View André Bellavance Profile
2015-06-15 18:49 [p.15103]
Expand
Mr. Speaker, I am voting in favour of the motion.
Monsieur le Président, je vote en faveur de la motion.
Collapse
View Maria Mourani Profile
Ind. (QC)
View Maria Mourani Profile
2015-06-15 18:49 [p.15103]
Expand
Mr. Speaker, I am voting in favour of the motion.
Monsieur le Président, je vote en faveur de la motion.
Collapse
View Massimo Pacetti Profile
Ind. (QC)
View Massimo Pacetti Profile
2015-06-15 18:50 [p.15105]
Expand
Mr. Speaker, I agree to apply the vote, and I am voting in favour of the motion.
Monsieur le Président, je suis d'accord pour appliquer le vote et je vote en faveur de la motion.
Collapse
View Scott Andrews Profile
Ind. (NL)
View Scott Andrews Profile
2015-06-15 18:50 [p.15105]
Expand
Mr. Speaker, I agree to apply and vote yes.
Monsieur le Président, je suis d'accord pour appliquer le résultat du vote et je vote oui.
Collapse
View André Bellavance Profile
Ind. (QC)
View André Bellavance Profile
2015-06-15 18:51 [p.15105]
Expand
Mr. Speaker, I am voting in favour of the motion.
Monsieur le Président, je vote en faveur de la motion.
Collapse
View Maria Mourani Profile
Ind. (QC)
View Maria Mourani Profile
2015-06-15 18:51 [p.15105]
Expand
Mr. Speaker, I agree to apply the vote, and I vote yes.
Monsieur le Président, je suis d'accord pour appliquer le vote et je vote oui.
Collapse
View Massimo Pacetti Profile
Ind. (QC)
View Massimo Pacetti Profile
2015-06-15 18:53 [p.15106]
Expand
Mr. Speaker, I have no problem with proceeding in this manner, and I vote no.
Monsieur le Président, je n'ai aucun problème à ce qu'on procède de cette façon et je vote contre la motion.
Collapse
View Scott Andrews Profile
Ind. (NL)
View Scott Andrews Profile
2015-06-15 18:53 [p.15106]
Expand
Mr. Speaker, I agree to apply the vote as well, and vote no.
Monsieur le Président, j'accepte moi aussi d'appliquer le résultat du vote, et je voterai non.
Collapse
View James Lunney Profile
Ind. (BC)
View André Bellavance Profile
Ind. (QC)
View André Bellavance Profile
2015-06-15 18:53 [p.15106]
Expand
Mr. Speaker, the member for Richmond—Arthabaska votes no.
Monsieur le Président, le député de Richmond—Arthabaska vote contre la motion.
Collapse
View Brent Rathgeber Profile
Ind. (AB)
View Maria Mourani Profile
Ind. (QC)
View Maria Mourani Profile
2015-06-15 18:53 [p.15106]
Expand
Mr. Speaker, I agree to apply the vote, and I vote no.
Monsieur le Président, je suis d'accord pour appliquer le vote et je vote contre la motion.
Collapse
View Massimo Pacetti Profile
Ind. (QC)
View Massimo Pacetti Profile
2015-06-15 18:54 [p.15107]
Expand
Mr. Speaker, I have no problem with applying the vote and I will vote yes.
Monsieur le Président, je n'ai aucun problème à ce qu'on procède de cette façon et je vote en faveur de la motion.
Collapse
View André Bellavance Profile
Ind. (QC)
View André Bellavance Profile
2015-06-15 18:55 [p.15108]
Expand
Mr. Speaker, I vote in favour of the motion.
Monsieur le Président, je vote en faveur de la motion.
Collapse
View Maria Mourani Profile
Ind. (QC)
View Maria Mourani Profile
2015-06-15 18:55 [p.15108]
Expand
Mr. Speaker, I vote yes.
Monsieur le Président, je vote en faveur de la motion.
Collapse
View Massimo Pacetti Profile
Ind. (QC)
View Massimo Pacetti Profile
2015-06-15 18:56 [p.15109]
Expand
Mr. Speaker, I have no problem applying. I will be voting no.
Monsieur le Président, je suis d'accord pour appliquer le résultat du vote précédent et je voterai non.
Collapse
View Scott Andrews Profile
Ind. (NL)
View Scott Andrews Profile
2015-06-15 18:56 [p.15109]
Expand
Mr. Speaker, I agree to apply and will be voting yes.
Monsieur le Président, je suis d'accord pour appliquer le résultat du vote précédent et je voterai oui.
Collapse
View James Lunney Profile
Ind. (BC)
View James Lunney Profile
2015-06-15 18:56 [p.15109]
Expand
Mr. Speaker, I wholeheartedly agree with the decision to apply, and I will enthusiastically vote yes.
Monsieur le Président, je suis tout à fait d'accord pour appliquer le résultat du vote précédent et je voterai oui avec enthousiasme.
Collapse
View André Bellavance Profile
Ind. (QC)
View André Bellavance Profile
2015-06-15 18:56 [p.15109]
Expand
Mr. Speaker, I vote in favour of the motion.
Monsieur le Président, je vote en faveur de la motion.
Collapse
View Brent Rathgeber Profile
Ind. (AB)
View Brent Rathgeber Profile
2015-06-15 18:56 [p.15109]
Expand
Mr. Speaker, I will be voting yea.
Monsieur le Président, je voterai oui.
Collapse
View Maria Mourani Profile
Ind. (QC)
View Maria Mourani Profile
2015-06-15 18:56 [p.15109]
Expand
Mr. Speaker, I vote against the motion.
Monsieur le Président, je vote contre la motion.
Collapse
View Maria Mourani Profile
Ind. (QC)
View Maria Mourani Profile
2015-06-15 19:09 [p.15111]
Expand
Mr. Speaker, I rise today to debate a very important issue that I raised in the House regarding an unacceptable situation that affects many Canadians pilots, many of whom are from Ahuntsic.
I learned that many airlines, under dubious pretexts, have been hiring foreign pilots, thereby putting qualified and available Canadian pilots out of work. I also learned that this kind of practice is happening in other areas of the aviation industry and it affects flying instructors, helicopter pilots, bush pilots and aerial spraying pilots, just to name a few.
The excuses that the airlines are giving to the government are absolute nonsense. Some companies, for example, require experience on aircraft that they do not even have in their fleet, or require degrees that have nothing to do with the job in question. The purpose of these requirements is of course to give preference to foreign candidates to the detriment of Canadian pilots.
It was also brought to my attention that some companies are posting bogus job offers on sites that no one visits, so they can pretend that they had no applicants to certain jobs.
Although a number of companies may be audited, Sunwing Airlines is the most questionable. Although that company acknowledges that it received 900 resumés of Canadian pilots, it claims it did not find any qualified Canadian pilots.
What is more, Sunwing Airlines apparently filed new applications for temporary foreign workers for its winter season. That is very suspicious since there would be a well-known pool of qualified Canadian pilots available for their category of plane, according to the information I was given.
When I asked the Minister of Employment and Social Development and Minister for Democratic Reform about this, he said, “Before hiring foreign workers, the company must prove that it attempted to advertise the job in question to determine whether or not Canadians were available.”
He also said that his government put in place harsh penalties for those who break the rules and that his government's policy is to ensure that Canadians are given priority for jobs in Canada. He said any company that breaks the rules will be punished.
We heard those fine words, now we want action.
Let us ask ourselves this question: will the minister order an audit of Sunwing Airlines' practices and, if necessary, impose the harsh penalties he was talking about? Will the minister audit the practices of all other airlines in order to flush out offending companies?
Canadian pilots want action. If the government continues to do nothing about an issue of such importance to the Canadian economy, it is, in my opinion, condoning these unacceptable practices.
Monsieur le Président, je me lève aujourd'hui pour débattre d'un point fort important que j'ai soulevé à la Chambre sur une situation inacceptable que vivent les pilotes canadiens, dont plusieurs sont des gens d'Ahuntsic.
J'ai appris que des compagnies aériennes, sous des représentations douteuses, embaucheraient des pilotes étrangers, mettant ainsi au chômage des pilotes canadiens hautement qualifiés et disponibles. J'ai aussi su que ce genre d'abus serait pratiqué dans d'autres corps de métier de l'aéronautique, tels que par exemple dans le cas des instructeurs de vol, des pilotes d'hélicoptère, des pilotes de brousse, des pilotes d'épandage, et j'en passe.
Les raisons évoquées par ces compagnies aériennes auprès du gouvernement seraient délibérément non pertinentes. Certaines compagnies demanderaient par exemple de l'expérience sur des appareils qu'elles ne possèdent même pas, ou encore exigeraient des diplômes qui n'ont aucun rapport avec l'emploi présenté. Ce genre de demandes aurait bien sûr pour but de favoriser des candidats étrangers au détriment des pilotes canadiens.
Il a aussi été porté à mon attention que certaines compagnies mettraient des offres d'emploi bidon sur des sites non fréquentés, prétendant ainsi n'avoir eu aucun postulant à l'emploi.
Bien que plusieurs compagnies puissent faire l'objet de vérifications, Sunwing Airlines serait celle qui porterait le plus au questionnement. En effet, bien que cette compagnie reconnaisse avoir reçu 900 curriculum vitae de pilotes canadiens, elle prétend ne pas avoir trouvé de pilotes canadiens qualifiés.
D'ailleurs, Sunwing Airlines aurait fait de nouvelles demandes de travailleurs étrangers temporaires pour sa saison d'hiver. Cela est très suspect, puisqu'il existerait un bassin reconnu de pilotes canadiens qualifiés disponibles pour leur catégorie d'avion, selon les informations qu'ont ma données.
Lorsque j'ai posé ma question sur ce dossier au ministre de l’Emploi et du Développement social et ministre de la Réforme démocratique, il m'a répondu: « Avant d'engager des travailleurs temporaires, l'entreprise doit montrer qu'elle a essayé de publier l'emploi en question pour savoir si des Canadiens sont disponibles. »
Il a aussi dit que son gouvernement avait mis en place des pénalités sévères pour ceux qui contreviennent à cette façon de faire, et que la politique de son gouvernement est d'assurer que les Canadiens ont la priorité pour les emplois au Canada. Il a indiqué que toute entreprise qui ne respecte pas ces règles sera punie.
Nous avons entendu des belles paroles, ce que nous voulons, c'est de l'action.
Posons-nous cette question: est-ce que le ministre va demander une vérification sur les pratiques de Sunwing Airlines et appliquer, s'il y a lieu, les pénalités sévères dont il parle? Est-ce que le ministre va faire une vérification des pratiques auprès de toutes les autres compagnies aériennes afin de débusquer des compagnies voyous?
Ce que les pilotes canadiens souhaitent, c'est de l'action. Si le gouvernement continue d'être dans l'inaction dans ce dossier important pour l'économie canadienne, je ne peux que conclure qu'il se fait complice de ces pratiques inacceptables.
Collapse
View Maria Mourani Profile
Ind. (QC)
View Maria Mourani Profile
2015-06-15 19:17 [p.15112]
Expand
Mr. Speaker, I appreciate what my colleague just said about the criteria and additional measures that the government is bringing in, but I am referring to a specific case today.
What I am saying is that there are criteria, but it appears as though some companies are managing to find loopholes. I have been contacted by some Canadian pilots who tell me that they are out of work and that there are many Canadian pilots who are being forced to work for foreign companies because they cannot find work here in Canada. Why? Because companies like Sunwing Airlines are apparently finding loopholes. We know that the company received some 900 resumés, but it still applied to hire foreign workers. This company is apparently using all sorts of tactics to get around the criteria. That is what I am being told.
Will the government and the department look into this company and other companies that could also be finding loopholes? All I am asking is that the government look into this because there are Canadian pilots out of work right now.
Monsieur le Président, j’apprécie ce que mon collègue vient de dire au sujet des critères et du renforcement des mesures que le gouvernement établit, mais je lui apporte aujourd'hui un dossier bien clair.
Ce que je dis, c’est qu’il y a des critères, mais il semble que certaines compagnies réussissent à passer à travers les mailles du filet. Il y a actuellement des pilotes canadiens qui me contactent pour me dire qu’ils sont au chômage, et qu'il y a de nombreux pilotes canadiens qui sont obligés de travailler pour des compagnies étrangères, parce qu’ils ne trouvent pas de travail chez nous, ici, au Canada. Pourquoi? Parce que des compagnies comme Sunwing Airlines réussiraient, selon ce qu’on me dit, à passer à travers les mailles du filet. Nous savons que la compagnie a reçu, par exemple, 900 curriculum vitae, mais qu'elle a quand même fait une demande pour avoir des travailleurs étrangers. Cette compagnie utiliserait toutes sortes de tactiques pour réussir à passer au travers des mailles du filet. C’est ce qu’on me dit.
Est-ce que le gouvernement et le ministère vont faire une vérification de cette entreprise et vérifier d’autres entreprises qui, elles aussi, pourraient passer à travers les mailles du filet? C’est tout ce que je demande: que le gouvernement fasse les vérifications parce qu’il y a des pilotes canadiens qui sont au chômage en ce moment.
Collapse
View Maria Mourani Profile
Ind. (QC)
View Maria Mourani Profile
2015-06-12 12:03 [p.15017]
Expand
Mr. Speaker, on May 15, the Prime Minister announced an infrastructure program to mark Canada's 150th anniversary and invited all municipalities to participate. Municipalities in Quebec, including Ahuntsic-Cartierville, will be excluded from the program even though Quebec's Minister of Municipal Affairs submitted a memorandum of understanding.
When will the Minister of Infrastructure, Communities and Intergovernmental Affairs sign the MOU?
Monsieur le Président, le premier ministre a annoncé, le 15 mai dernier, un programme d'infrastructure pour le 150e du Canada, en conviant toutes les municipalités à y participer. Or les municipalités du Québec, dont Ahuntsic-Cartierville, seraient actuellement exclues de ce programme, bien que le ministre des Affaires municipales du Québec ait soumis un protocole d'entente.
Qu'attend le ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales pour signer ce protocole d'entente?
Collapse
View Maria Mourani Profile
Ind. (QC)
View Maria Mourani Profile
2015-06-11 17:55 [p.14994]
Expand
Mr. Speaker, I am very pleased to speak today to the question that I asked the Minister of Public Safety about the actions of Alpine Canada and the RCMP in the Bertrand Charest case.
I will briefly outline the case. Mr. Charest coached Alpine Canada's women's development team between 1996 and 1998. The incidents occurred at least 15 years ago. Apparently, Alpine Canada was informed of allegations of sexual misconduct at the time. Alpine Canada suspended Mr. Charest, who subsequently resigned.
We have learned that Alpine Canada then transferred the file to the RCMP. The organization is said to have informed the RCMP of the allegations and even collaborated with the RCMP. However, Alpine Canada says that it is not aware of the results of the RCMP investigation. We have also learned that, at the time, Alpine Canada allegedly asked parents not to go to the police, to let the organization handle it and, above all, to think of the sponsors. Can you believe it. That is some kind of protection for the young women they were responsible for.
One has to wonder whether Alpine Canada took any action after firing Mr. Charest. Did it take measures to ensure that he could no longer coach? All I have to say is that I do not think that Alpine Canada took any such measures, because about 15 years later, one of the victims saw him working as a coach at a ski hill.
Of course, that victim must have been horrified to see that he was still a coach. She pressed criminal charges against him for an assault that occurred 15 years ago. These incidents occurred in Mont-Tremblant, Europe and Calgary and there were a number of victims. In March 2015, the first charge was laid against Mr. Charest. For what? For the sexual assault of a minor. On May 22, we learned that there had been another victim. There were at least 12 victims. In 2015, 12 victims suddenly came forward. Mr. Charest is facing 57 charges of sexual assault involving minors between the ages of 12 and 18 who were in his care.
Here is the big question: What happened when Alpine Canada gave Mr. Charest's name to the RCMP? Did the RCMP question the victims? Was there an investigation? If there was an investigation, why were there no charges 15 years ago but there are charges now? Fifty-seven charges is not nothing.
In order to shed light on this matter, I asked the Minister of Public Safety to order an administrative investigation of Alpine Canada to find out what happened, and also to order an investigation of the RCMP, to find out why no charges were laid 15 years ago and why it started laying charges in March 2015 against this man, who was still a coach in a ski organization. He was still coaching young kids. I look forward to my colleague's response to this.
Monsieur le Président, j'ai le grand plaisir de prendre la parole sur cette question, que j'ai posée au ministre de la Sécurité publique, sur les agissements de Canada Alpin et de la GRC dans l'affaire Bertrand Charest.
Voici une courte histoire concernant cette affaire: M. Charest a été entraîneur de l'équipe de développement féminine de ski à Canada Alpin, de 1996 à 1998. Ce sont des faits qui datent d'au moins 15 ans. Il y aurait eu des allégations d'inconduite sexuelle qui ont été rapportées à Canada Alpin, à cette époque. Canada Alpin a suspendu M. Charest, qui a démissionné par la suite.
On apprend que Canada Alpin aurait alors transféré le dossier à la GRC. L'organisation aurait donc informé la GRC de ces allégations et aurait même collaboré avec la GRC. Par contre, Canada Alpin dit ne pas être au courant des résultats des démarches qu'il a faite auprès de la GRC. On apprend aussi que Canada Alpin aurait demandé, à l'époque, à des parents de ne pas porter plainte à la police, de les laisser s'en occuper et surtout de penser aux commanditaires. Il faut le faire! Quelle belle protection des jeunes ils avaient sous leur responsabilité!
On peut se demander si Canada Alpin a pris des mesures après avoir mis M. Charest à la porte. A-t-il pris des mesures pour qu'il ne soit plus entraîneur? À cela, je peux répondre: je ne pense pas qu'il ait pris une quelconque mesure, car environ 15 ans plus tard, une des victimes l'a vu dans une station de ski, comme entraîneur.
Bien sûr, cette victime a dû capoter de voir qu'il était encore entraîneur. Elle a porté plainte au criminel contre lui pour des agressions survenues il y a 15 ans. Ce sont des agressions qui ont été faites à Mont-Tremblant, en Europe et à Calgary. On parle de plusieurs victimes. Au mois de mars 2015, récemment, il y a eu la première mise en accusation de M. Charest. Pourquoi? Pour une agression sexuelle sur une mineure. Le 22 mai, on apprenait qu'une autre victime s'ajoute. Il y aurait au moins 12 victimes. En 2015, on découvre soudainement 12 victimes. M. Charest fait face à 57 accusations d'agression sexuelle sur des mineurs de 12 à 18 ans, qu'il avait sous sa responsabilité.
Voici la question qui tue: que s'est-il passé quand Canada Alpin a signalé ce M. Charest à la GRC? La GRC a-t-elle interrogé les victimes? Y a-t-il eu enquête? S'il y a eu enquête, pourquoi n'y a-t-il pas eu d'accusation, il y a 15 ans, alors qu'il y en a maintenant? Cinquante-sept accusations, ce n'est pas n'importe quoi.
Pour faire toute la lumière sur cette affaire, j'ai demandé au  ministre de la Sécurité publique de faire une enquête administrative non seulement sur Canada Alpin pour savoir ce qui s'est passé, mais aussi sur la GRC pour savoir ce qui s'est passé, il y a 15 ans, pour qu'elle ne porte aucune accusation, alors qu'en mars 2015, on a commencé à porter des accusations sur ce gars qui était encore entraîneur dans une organisation de ski. Il entraînait des tout-petits encore. J'ai bien hâte d'entendre mon collègue à ce sujet.
Collapse
View Maria Mourani Profile
Ind. (QC)
View Maria Mourani Profile
2015-06-11 18:03 [p.14995]
Expand
Mr. Speaker, I would like to clarify that I asked the Minister of Public Safety to investigate Alpine Canada and the RCMP, not Mr. Charest. We know that he is already in court.
What we and the victims want to know is why there does not seem to have been an RCMP investigation 15 years ago resulting in charges and convictions and why it is happening now. Why did Alpine Canada and the RCMP fail in their role and their duty to protect the young people they were responsible for? That is what we want: an investigation into Alpine Canada and the RCMP, not Mr. Charest.
When the minister tells me that he does not want to investigate Alpine Canada or the RCMP, what I hear is that he is not interested in finding out what the problem was. That means there could well be pedophiles in similar organizations and other international, Olympic or professional sports organizations. Those guys are still assaulting kids.
We want to find a solution to the problem, while the Conservatives seem to want to do nothing, which is too bad. This really goes to show that the Conservatives do not care about the victims.
Monsieur le Président, je tiens à préciser que j'ai demandé au ministre de la Sécurité publique de faire une enquête sur Canada Alpin et sur la GRC, pas sur M. Charest. Celui-ci est déjà en cour, on le sait.
Ce que les victimes et nous voulons savoir, c'est pourquoi, il y a 15 ans, il ne semble pas y avoir eu d'enquête de la GRC ayant abouti à des accusations et à des condamnations, alors que cela se fait maintenant. Pourquoi Canada Alpin et la GRC ont-ils failli à leur rôle et à leur devoir de protection des jeunes qui sont sous leur responsabilité? C'est ce que nous demandons: une enquête sur Canada Alpin et sur la GRC, pas sur M. Charest.
Quand le ministre me dit qu'il ne veut pas faire une enquête sur Canada Alpin ou sur la GRC, j'entends qu'il se contrefiche de savoir où se trouve la faille dans la machine. Cela veut dire qu'il y a potentiellement des pédophiles dans ce genre d'organisations ou dans d'autres organisations sportives internationales, olympiques ou professionnelles. Ces gars continuent donc d'agresser des enfants.
Nous voulons trouver une solution au problème, alors que les conservateurs semblent ne vouloir rien faire, et c'est bien dommage. Cela démontre que, concrètement, ils se contrefichent des victimes.
Collapse
View Maria Mourani Profile
Ind. (QC)
View Maria Mourani Profile
2015-06-10 14:03 [p.14865]
Expand
Mr. Speaker, I am wearing a Braves d'Ahuntsic jersey, not a Boston Bruins one, with the number 9 and Maurice Richard's name. This is because I want to salute an association that, for 60 years, has been dedicated to youth and our national sport, hockey.
Beginning in 1957, Maurice “Rocket” Richard was one of the Braves' dedicated volunteers who watched his sons from the sidelines at outdoor rinks, transported players to practices and refereed games. He also generously contributed his services and leveraged his fame for this amateur hockey association.
Let us hope that someday, the wishes of the Richard family and the Braves d'Ahuntsic will come true and the Ahuntsic arena will bear the name of an exceptional man and sportsman who left his mark on the history of Quebec, Canada and our part of the country.
Monsieur le Président, je porte actuellement le chandail des Braves d'Ahuntsic, et non pas des Bruins de Boston, avec le numéro 9 et le nom de Maurice Richard. Par ce geste, je veux rendre hommage à cette association qui, depuis 60 ans, se dévoue à la cause des jeunes et de notre sport national, le hockey.
Maurice « Rocket » Richard fut un des bénévoles dévoués des Braves qui, dès 1957, suivait ses fils sur le bord des patinoires extérieures, transportait les joueurs aux pratiques et arbitrait des parties. Plus encore, il a généreusement aussi prêté ses services et sa renommée à cette association de hockey amateur.
Espérons qu'un jour se réalise le souhait de la famille Richard et des Braves d'Ahuntsic que l'aréna d'Ahuntsic puisse porter le nom de ce sportif et de cet homme d'exception qui a marqué l'histoire du Québec et du Canada, ainsi que de notre coin de pays.
Collapse
View Massimo Pacetti Profile
Ind. (QC)
View Massimo Pacetti Profile
2015-06-10 18:38 [p.14898]
Expand
Mr. Speaker, I have no problem with proceeding in this manner and I vote yes.
Monsieur le Président, il n'y a aucun problème pour procéder de cette façon. Je voterai oui.
Collapse
View Scott Andrews Profile
Ind. (NL)
View Scott Andrews Profile
2015-06-10 18:38 [p.14898]
Expand
Mr. Speaker, I will be voting yes.
Monsieur le Président, je voterai oui.
Collapse
View André Bellavance Profile
Ind. (QC)
View Manon Perreault Profile
Ind. (QC)
View Manon Perreault Profile
2015-06-10 18:39 [p.14898]
Expand
Mr. Speaker, I will vote yes.
Monsieur le Président, je vais voter oui.
Collapse
View Maria Mourani Profile
Ind. (QC)
View Maria Mourani Profile
2015-06-10 18:39 [p.14898]
Expand
Mr. Speaker, I vote yes.
Monsieur le Président, je vote oui.
Collapse
View James Lunney Profile
Ind. (BC)
View James Lunney Profile
2015-06-10 18:40 [p.14898]
Expand
Mr. Speaker, I wish my vote to be recorded as no.
Monsieur le Président, je vote non.
Collapse
View Massimo Pacetti Profile
Ind. (QC)
View Massimo Pacetti Profile
2015-06-10 18:41 [p.14899]
Expand
Mr. Speaker, I have no problem applying the vote and I will be voting in favour.
Monsieur le Président, je ne vois aucun inconvénient à ce que nous procédions de cette façon et je voterai en faveur de la motion.
Collapse
View Scott Andrews Profile
Ind. (NL)
View Scott Andrews Profile
2015-06-10 18:41 [p.14899]
Expand
Mr. Speaker, I agree to applying the vote and I am voting in favour.
Monsieur le Président, je suis d'accord pour que le résultat du vote précédent s'applique à ce vote-ci et je vote en faveur de la motion.
Collapse
View James Lunney Profile
Ind. (BC)
View James Lunney Profile
2015-06-10 18:41 [p.14899]
Expand
Mr. Speaker, I will vote no.
Monsieur le Président, je vais voter non.
Collapse
View André Bellavance Profile
Ind. (QC)
View André Bellavance Profile
2015-06-10 18:41 [p.14899]
Expand
Mr. Speaker, I vote in favour of the motion.
Monsieur le Président, je vote en faveur de la motion.
Collapse
Results: 1 - 60 of 729 | Page: 1 of 13

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data