Committee
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 32 of 32
View Charlie Angus Profile
NDP (ON)
View Charlie Angus Profile
2011-03-01 11:56
Expand
Right now, under this bill, there are two elements that would take money that would normally go to artists—the mechanical royalties that are going to be stripped, and whether or not we amend the levy.
Now, Ms. McKennitt says it's pocket change to her, but I talked to the Copyright Board and it's $35 million a year to recording artists and touring artists.
Il y a dans ce projet de loi deux éléments qui auront pour résultat d'enlever de l'argent qui aurait normalement été versé aux artistes, c'est-à-dire les droits de reproduction mécanique qui vont disparaître et la redevance, dans la mesure où elle est modifiée.
Mme McKennitt dit que, pour elle, c'est une somme dérisoire mais, d'après la Commission du droit d'auteur, cela représente 35 millions de dollars par an pour les artistes exécutants qui font des disques et des tournées.
Collapse
View Charlie Angus Profile
NDP (ON)
View Charlie Angus Profile
2011-03-01 11:57
Expand
So you don't care if the levy exists or not.
Donc, cela ne vous dérangerait pas si la redevance devait disparaître.
Collapse
View Olivia Chow Profile
NDP (ON)
View Olivia Chow Profile
2011-02-15 9:43
Expand
I can understand why.
Je peux comprendre pourquoi.
Collapse
View Jack Harris Profile
NDP (NL)
View Jack Harris Profile
2011-02-14 16:57
Expand
I tried to find one myself and was unable to, but I thought you fellows, with all your abilities, might have found one.
Can I ask one more question? I don't know how much time I have.
J'ai tenté moi-même de trouver une politique, sans y parvenir. Mais je me suis dit qu'avec toutes vos compétences, vous en aviez peut-être trouvé une.
Puis-je poser une autre question? J'ignore combien de temps il me reste.
Collapse
View Paul Dewar Profile
NDP (ON)
View Paul Dewar Profile
2011-02-09 16:15
Expand
So the question is, did the previous interim president pursue it with the RCMP, this whole concern that they had, or was it just with SIRCO?
Reste donc à savoir si l'ancien président intérimaire avait fait part de toutes ses préoccupations à la GRC ou s'il n'en avait parlé qu'à SIRCO.
Collapse
View Charlie Angus Profile
NDP (ON)
View Charlie Angus Profile
2011-02-03 11:35
Expand
I thought you were going to go after the socialist and separatist Bloc coalition. Whenever we talk about levies, my guys get all excited. I'm seeing them just gyrating.
Je pensais que vous alliez vous en prendre à la coalition entre les socialistes et les bloquistes séparatistes. Dès que nous parlons redevances, les gars de mon côté commencent à s'exciter. Je les vois s'agiter.
Collapse
View Jack Harris Profile
NDP (NL)
View Jack Harris Profile
2011-02-01 18:14
Expand
In the three and a half hours it took to pick up, did these people drift quickly? What happened?
Au cours des trois heures et demie qu'aura duré l'opération, est-ce que ces gens ont dérivé rapidement? Que s'est-il passé?
Collapse
View Paul Dewar Profile
NDP (ON)
View Paul Dewar Profile
2010-11-18 16:41
Expand
Okay.
How is that working at this point? We're hearing, certainly from New York and Juba generally, that there is going to be a need. Are we offering or are we waiting to be asked? If there is an ask, is there any timeline or calendar on when that ask will be formally sent out?
D'accord.
Comment est-ce que cela fonctionne à ce moment-ci? On entend dire, assurément et généralement à New York et à Juba, qu'il y aura un besoin. Le Canada a-t-il offert du soutien, ou attend-il qu'on lui demande d'en fournir? Sait-on à quel moment cette demande sera formulée officiellement, si l'on conclut qu'elle le sera?
Collapse
View John Rafferty Profile
NDP (ON)
Thank you very much, Chair.
I'll continue my questioning along the lines of Mr. Lake's.
I have two questions. One is for Ms. Urquhart and involves credit default swaps as they relate to forced liquidations. That will be my second question. My first question is for Mr. Laver.
Last year in November a COMPAS research poll was undertaken for BDO Dunwoody. It sampled CEOs right across the country, and many of your members, on how best to handle the issues of pension shortfalls, bankruptcy, retirement, and income security in general.
The findings of the study were summarized by the firm as follows:
Among potential new reforms being proposed by some opposition members, panellists are especially supportive of the idea of legal priorizing of pension rights in the event of corporate bankruptcy.
I'd like to ask you a two-part question, Mr. Laver, and feel free to be brief.
Don't you think that Canada's CEOs really do care about the plight of workers and retirees of their companies and want something done?
Aren't you, Mr. Manley, and others really overplaying the level of opposition that exists among members of Canada's chief executive officers?
Je vous remercie beaucoup, monsieur le président.
Je poursuivrai dans le même ordre d'idées que M. Lake.
J'ai deux questions, dont l'une s'adresse à Mme Urquhart et concerne les couvertures de défaillance en cas de liquidations forcées. Ce sera ma deuxième question. La première s'adresse à M. Laver.
L'an dernier, en novembre, COMPAS a réalisé une enquête pour le compte de BDO Dunwoody. Un échantillon de chefs d'entreprise des quatre coins du pays, dont plusieurs de vos membres faisaient partie, a dû se prononcer sur la meilleure manière de résoudre le problème des déficits des régimes de pension, des faillites, de la retraite et de la sécurité du revenu en général.
La firme de sondage a résumé ses conclusions comme suit [Traduction]:
Des nouvelles réformes potentielles proposées par les membres de l'opposition, celle qui recueille le plus d'appui auprès des répondants est celle qui consiste à accorder la priorité juridique aux droits des retraités de toucher leur pension en cas de faillite de l'entreprise.
J'aimerais vous poser une question en deux volets, monsieur Laver. Sentez-vous libre de répondre brièvement.
Ne pensez-vous pas que les chefs d'entreprise canadiens se soucient vraiment des difficultés des travailleurs et des retraités et veulent que l'on intervienne?
M. Manley, vous-même et d'autres personnes ne seriez pas en train d'exagérer leur degré d'opposition?
Collapse
View John Rafferty Profile
NDP (ON)
So BDO Dunwoody was very careless in....
BDO Dunwoody s'est donc montré très imprudent en...
Collapse
View Jack Harris Profile
NDP (NL)
View Jack Harris Profile
2010-10-20 17:19
Expand
Thank you, Mr. Chair.
Thank you for joining us. CARE Canada, of course, is such a famous organization, it's actually part of the language. When you hear about “care” packages, it has come into the language from the existence of your organization.
I was very encouraged by the quite positive--I won't say over-optimistic, but certainly optimistic--statement that you're able to say that it is possible to empower women under the difficult circumstances that we are aware of...and perhaps exaggerate, because we see things in black and white from such a distance in Canada. So that's wonderful news.
I want to pay attention to your recommendations in terms of how Canada can help develop and be a more effective resource for that. The ambassador, who preceded you, seemed to recognize that this is probably an area of assistance that needs help and is one of the more vulnerable areas, and that organizations working on this type of activity are suppressed and not supported.
So I'm with you all the way on that, and I am delighted to know that you find the prospects very positive.
I do want help on one thing. My friend Mr. Rae chided me slightly for referring to the peace process as “ephemeral”, but that was only in terms of the reports. I'm glad to hear from Mr. Rae that the Quetta Shura is involved in possible talks for reconciliation.
I want your help with this question that I have. One of the things we heard up until recently was that the Taliban were making it a precondition for any talks that all foreign troops leave Afghanistan, without which we will have no talks. That obviously was not going to happen and therefore there was no possibility of any peace discussions.
I'm looking at your key recommendations on security here. I know that President Karzai has suggested that any peace talks have to happen with an acceptance of the constitution--quote, unquote. You are more specific than that in terms of guarantees, so I want to ask you two questions. One, are these guarantees something that would prevent any discussions from taking place with the Taliban? And two, what is it that the international community can do--other than talking about the importance of women's rights--if we are being also told to respect that the process of reconciliation and peace has to be an Afghan-led process?
In that context, I have a further question. The High Council for Peace is a body that was appointed recently. There is some question as to the number of women present, and of course in the context of male dominance, I look around this room and see that all the members of Parliament who are here are men, so we have to be aware of that as well in terms of what we do in this country.
Would you comment on that broad question? Are your recommendations ones that would prohibit peace discussions? If so, how do you get around it? And what is the role of Canada and other communities in how that peace process works, particularly in terms of support for Afghan women?
Merci, monsieur le président.
Je vous remercie de votre présence. Bien sûr, CARE Canada est une organisation tellement connue que son nom est passé dans la langue. Quand on entend parler des projets CARE, on sait de quoi il s'agit.
J'ai été très encouragé par l'exposé très positif — je ne dirai pas excessivement optimiste, mais certainement optimiste — que vous avez présenté et d'après lequel il est possible d'habiliter les femmes dans les circonstances difficiles que nous connaissons… et que nous exagérons peut-être un peu parce que nous regardons les choses d'un peu loin au Canada. Quoi qu'il en soit, ce sont d'excellentes nouvelles.
Je voudrais porter mon attention sur vos recommandations concernant les moyens pour le Canada de contribuer davantage et plus efficacement à la promotion des droits de la femme. L'ambassadeur, qui vous a précédés, a semblé reconnaître que c'est un domaine particulièrement vulnérable dans lequel l'Afghanistan a besoin d'aide et que les organisations qui s'occupent de ce genre d'activité ne sont pas appuyées et courent même le risque d'être éliminées.
Par conséquent, vous pouvez compter sur mon plein appui. De plus, je suis enchanté d'apprendre que vous trouvez les perspectives très positives.
J'aimerais bien avoir votre aide sur un point. Mon ami, M. Rae, m'a plus ou moins grondé parce que j'ai dit du processus de paix qu'il était éphémère. En fait, j'en parlais en fonction de ce qui a été rapporté à ce sujet. J'ai été heureux d'apprendre de M. Rae que la choura de Quetta pourrait participer à des pourparlers de réconciliation.
Je voudrais connaître votre avis sur une question. Jusqu'à récemment, on nous disait que le Taliban refusait de participer à des pourparlers quelconques tant qu'il restait encore des troupes étrangères en Afghanistan. Comme cela ne risquait pas de se produire, les pourparlers de paix étaient exclus.
Je regarde vos principales recommandations concernant la sécurité. Je sais que le président Karzaï a dit qu'il ne pouvait y avoir de pourparlers qu'après l'acceptation de la constitution. Vous avez été plus précise en parlant de garanties. J'ai donc deux questions à vous poser. Premièrement, est-ce que ces garanties seraient de nature à empêcher toute discussion avec le Taliban? En second lieu, qu'est-ce que la communauté internationale peut faire — à part parler de l'importance des droits de la femme — si on nous dit que le processus de réconciliation et de paix doit être mené par les Afghans eux-mêmes?
Dans ce contexte, j'aurais aussi une autre question. Le Haut Conseil pour la paix a été formé récemment. Des questions se posent quant au nombre de femmes qu'il comprendra et, compte tenu de la domination masculine, je ne peux m'empêcher de remarquer que tous les députés présents dans cette salle sont des hommes. Nous devons nous en rendre compte en pensant à ce qui se fait chez nous.
Avez-vous quelque chose à dire sur ce grand sujet? Vos recommandations sont-elles de nature à empêcher les pourparlers de paix? Si oui, comment contourner le problème? Et quel rôle le Canada et d'autres joueront-ils dans le fonctionnement du processus de paix, surtout dans le contexte du soutien à donner aux Afghanes?
Collapse
View Paul Dewar Profile
NDP (ON)
View Paul Dewar Profile
2010-05-12 16:06
Expand
No, I'm not saying that. I'm asking if you, at the end of the day, okayed the final copy of the final agreement.
Non, ce n'est pas ce que je dis. Je vous demande si c'est vous qui avez approuvé la version finale de l'accord définitif.
Collapse
View John Rafferty Profile
NDP (ON)
Right.
Do you think that funding clean, modern facilities, and funding groups that provide safe abortion services to women who are pregnant in developing countries--who want the services in countries where it's legal--would help reduce maternal mortality?
D'accord.
Pensez-vous que le financement d'installations propres et modernes et le financement de groupes qui fournissent des services d'avortement sûrs aux femmes enceintes dans les pays en développement, aux femmes qui désirent ces services dans les pays où c'est légal, contribueraient à réduire la mortalité maternelle?
Collapse
View Carol Hughes Profile
NDP (ON)
Yes. Thanks.
Oui. Merci.
Collapse
View Paul Dewar Profile
NDP (ON)
View Paul Dewar Profile
2009-11-17 10:02
Expand
Right. But if we could go back in time, when CPP first invested in those portfolios, were they aware that there was business being done in Burma? Had you screened the investment as to whether or not they were investing in Burma?
D'accord. Revenons toutefois en arrière, lorsque le RPC a investi pour la première fois dans ces portefeuilles. Ces personnes savaient-elles qu'il se brassait des affaires en Birmanie? Avez-vous passé l'investissement au crible pour déterminer s'ils investissaient en Birmanie?
Collapse
View Paul Dewar Profile
NDP (ON)
View Paul Dewar Profile
2009-11-17 10:02
Expand
So is that no or yes?
Donc, est-ce que c'est oui ou non?
Collapse
View Paul Dewar Profile
NDP (ON)
View Paul Dewar Profile
2009-11-17 10:02
Expand
My question was, were you aware of the fact that these companies were involved and had investments in Burma?
Je répète ma question. Saviez-vous que ces entreprises faisaient des affaires et avaient des investissements en Birmanie?
Collapse
View David Christopherson Profile
NDP (ON)
It does and it doesn't. It does in terms of a process, but it still doesn't tell me if it's one train, one station, or one new plan you had that's now not going to happen. That's all I'm trying to determine. It's not a trick question, I just want to know, if you don't have as much money, what are you not going to be able to do that you'd hoped you were going to be able to do?
Vous y répondez, oui et non. Ça va pour ce qui est du processus, mais je ne sais toujours pas si vous devrez renoncer à vos plans concernant un train, une gare ou un nouveau projet en particulier. C'est tout ce que j'essaie de déterminer. Ce n'est pas une question piège; je veux simplement savoir qu'est-ce qu'il vous sera impossible de faire, par rapport à ce que vous souhaitiez accomplir, si vous ne disposez pas d'autant d'argent.
Collapse
View Linda Duncan Profile
NDP (AB)
Have I time for a quick question for the mayor?
It's delightful to see you. I really appreciate your presentation, Mayor Mandel, and certainly my party is in sync with what you're recommending. We have long felt the way to distribute the money is to municipalities.
One of the issues I haven't heard discussed today--and I welcome your input to this--is that one of the advantages, of course, of long-term, committed, stable funding is that you can actually create long-term, sustainable employment. I was wondering if you'd speak to that.
The second question is while I agree that municipalities themselves should decide what they should spend the money on in consultation with their taxpayers, how do we make sure we can also have policy-drivers? For example, how do we encourage municipalities to be spending money supposedly to the new green economy?
Me reste-t-il du temps pour poser une question rapidement au maire?
Je suis ravie de vous voir. J'ai beaucoup aimé votre exposé, monsieur le maire, et mon parti est certainement sur la même longueur d'ondes que vous. Nous croyons depuis longtemps que la façon de distribuer l'argent qui fonctionne le mieux consiste à passer par les municipalités.
Il y a une chose dont on n'a pas discuté aujourd'hui, et j'aimerais avoir vos commentaires. L'un des avantages, évidemment, du financement à long terme stable est que vous pouvez vraiment créer de l'emploi durable à long terme. Je me demandais si vous pouviez nous en parler.
Ma deuxième question est la suivante. Bien que je sois d'accord pour dire que les municipalités en soi devraient décider comment utiliser leur argent en consultation avec les contribuables, comment pouvons-nous aussi veiller à ce qu'il y ait des gens qui font la promotion de politiques? Par exemple, comment pouvons-nous encourager les municipalités à dépenser de l'argent dans la nouvelle économie verte?
Collapse
View Bruce Hyer Profile
NDP (ON)
Mr. Chair, I just wonder if we might in some way recognize, verbally or otherwise, that it's the 40th birthday of Bernard Bigras, and we should congratulate him on living that long in a political circle.
Monsieur président, je me demande s'il serait possible, oralement ou autrement, de souligner que c'est aujourd'hui le 40e anniversaire de Bernard Bigras, qui mérite toutes nos félicitations pour sa longévité politique.
Collapse
View Bruce Hyer Profile
NDP (ON)
Good morning to all of you.
Like Ms. Paulus, I am a wildlife biologist ,with a particular expertise in woodland caribou. If that is helpful to any of you, let me know. I am also a businessperson. I have three small businesses and I strongly agree with your basic premise that cooperation is a lot better than non-cooperation, that carrots are better than sticks, wherever possible.
As a biologist, it seems to me that for most species at risk we need two strategies. We need a long-term strategy, which is mostly habitat protection, and a short-term strategy, which ensures the survival of gene pools and populations. I hate to see us being drawn into choosing one or the other; we really need both. Similarly, we need a long-term plan to make our industries more sustainable, but we also need to hang on to a few endangered species as well. So striking a balance is a good thing.
I noted what I think is an inconsistency. The Canadian Association of Petroleum Producers seems to be saying two things: on the one hand, you want flexibility; on the other, you want very long-term agreements so that you can do long-term planning. Those two positions are at odds. First you say that three- to five-year planning terms are too short; then you turn around and say that things change—technology changes, information changes—and we need to be flexible.
Does this seem as inconsistent to you as it does to me?
Bonjour à vous tous.
Comme Mme Paulus, je suis biologiste de la faune et suis spécialisé sur le caribou des bois. Si cela peut vous être utile, dites-le moi. Je suis aussi un entrepreneur. J'ai trois petites entreprises et je partage résolument votre postulat de base qui est que la coopération est préférable à l'absence de coopération, que la carotte est préférable au bâton quand c'est possible.
En qualité de biologiste, il me semble que nous avons besoin de deux stratégies pour la plupart des espèces. Nous avons besoin d'une stratégie à long terme, essentiellement pour protéger l'habitat, et d'une stratégie à court terme, pour assurer la survie des fonds génétiques et des populations. Le pire, à mon avis, serait de devoir choisir entre les deux car nous avons vraiment besoin des deux. De même, nous avons besoin d'un plan à long terme pour rendre nos industries plus durables, mais nous devons aussi conserver quelques espèces en péril. Il faut donc trouver un juste équilibre.
J'ai perçu une certaine contradiction dans ce qui a été dit. L'Association canadienne des producteurs pétroliers semble dire deux choses: d'une part, vous voulez de la flexibilité et, d'autre part, vous voulez des accords à long terme pour faire de la planification à longue échéance. Ces deux choses sont contradictoires. En effet, vous dites qu'établir des plans sur deux ou cinq ans, c'est trop court mais, ensuite, vous dites que les choses changent — la technologie, l'information — et qu'il faut faire preuve de souplesse.
Cela vous semble-t-il aussi contradictoire qu'à moi?
Collapse
View Bruce Hyer Profile
NDP (ON)
Does anybody else want to comment?
Quelqu'un d'autre veut-il répondre?
Collapse
View Bruce Hyer Profile
NDP (ON)
I have a question for Mr. Wojczynski or other people from the hydroelectric industry.
To oversimplify, I'm a fan of hydroelectric, not everywhere but often. When you look at all the available options, it's a good one. What percentage of Canadian electrical power is hydroelectric, and what is the potential for increases? You didn't give us a percentage that we could achieve. If you did, I missed it.
J'ai une question pour M. Wojczynski ou les autres représentants du secteur de l'hydroélectricité.
Pour simplifier, disons que je suis résolument partisan de l'hydroélectricité, pas partout mais souvent. C'est une bonne solution parmi toute la gamme des solutions possibles. Quel est le pourcentage de l'hydroélectricité dans l'énergie électrique canadienne, et quel est le potentiel d'accroissement? Vous ne nous avez pas dit quelle proportion nous pourrions atteindre ou, si vous l'avez fait, cela m'a échappé.
Collapse
View Bruce Hyer Profile
NDP (ON)
That caught my attention.
I have a question to any or all of you. I heard from a lot of you today that you think management of our activities is preferable to hard-core protection of habitat. That seemed to be a common theme. Are any of you willing to make a relatively strong statement in terms of when and where it's appropriate to be pretty firm on relatively pure habitat protection? Or is that anathema to everybody here?
Cela a retenu mon attention.
Je veux vous poser une question à tous. Vous avez beaucoup insisté sur le fait que la gestion des activités est préférable à une protection pure et dure de l'habitat. Ça semble être un thème commun. L'un d'entre vous est-il prêt à prendre une position dure sur quand et où il conviendrait d'être assez ferme sur une protection relativement pure de l'habitat? Sinon, est-ce un anathème pour tout le monde?
Collapse
View Malcolm Allen Profile
NDP (ON)
View Malcolm Allen Profile
2009-05-13 19:06
Expand
Yes, Chair.
Ultimately, at the end day, is it indeed going to be a system that says we'll notify these three groups? And who's going to do it? The processors, the folks who make this, actually are telling part of their market, “Perhaps you ought not to buy our things.” That's a dangerous slope for a marketer who's trying to sell a product, saying to three groups of individuals, and these aren't small, and I would suggest to you--
Oui, monsieur le président.
En bout de ligne, est-ce que dans ce système, nous allons aviser les membres de ces trois groupes? Qui va le faire? Les transformateurs, les fabricants, disent déjà à une certaine partie de leur clientèle qu'elle ne devrait peut-être pas acheter leurs produits. C'est une pente glissante pour un commerçant qui essaye de vendre un produit de dire à ces trois groupes de personnes, qui ne sont pas petits, qu'il leur recommanderait...
Collapse
View Linda Duncan Profile
NDP (AB)
I have one final question, if I have time.
I've read some of your papers, and I think some might be yours, jointly written, Dr. Kasperski. I was given a number of papers by the Alberta government. As I understand, there's a dichotomy, because there's a competition between removing the water and getting more bitumen out. Am I correct? There's a kind of competition between better technologies to reclaim and better technologies to profit more by taking more bitumen out.
Am I not understanding that?
J'ai une dernière question, si j'en ai le temps.
J'ai lu quelques-uns de vos documents, et je crois que certains d'entre eux sont de vous, écrits en collaboration, monsieur Kasperski. J'ai reçu un certain nombre de documents du gouvernement de l'Alberta. Selon ce que j'en comprends, il y a une dichotomie, dans la mesure où on semble hésiter entre retirer l'eau et retirer davantage de bitume des résidus. Ai-je raison? On semble hésiter entre des technologies améliorées de remise en état, et des technologies améliorées qui permettraient d'extraire davantage de bitume des résidus.
Est-ce que je comprends mal?
Collapse
View Malcolm Allen Profile
NDP (ON)
View Malcolm Allen Profile
2009-05-04 18:35
Expand
And that leads us to this whole sense about the transparency of regulation, in the sense of understanding as consumers. You mentioned earlier confidence in the system, and clearly we're consumers by necessity; we don't have choices here. We have choices of product, but we don't have a choice about eating. This is something that sustains us and we need to do. So consequently there's a bit of a push here to actually consume.
So when you talk about confidence and you balance it against risk, it concerns me in the sense that one starts to think about risk aversion, placing it in the context of what is an acceptable risk to take. I'm not so sure that's the type of mindset one needs to have when we talk about food, because we all have risk. You get up in the morning, and there's a risk if you get out of bed and a risk if you stay in it, to be honest. I understand that in life there is that risk. But quite often when you place it in the context of industrial settings—because that's what food processors are these days, they're industrial plants—and when you start to talk about that risk, it reminds one of the Ford Pinto with the fuel tailpipe in the rear-end crashes. The risk they decided to take was that to save a certain amount of money meant you could take so many crashes.
Does this mean that the food system should have the same type of risk analysis based on it that says x number of folks will get ill and unfortunately x number may die, but that's an acceptable risk? Is that the type of system you want to develop? Or do we want to develop a system that's better than that? I heard you talk about how the CFIA sets this floor and a lot of food producers are at the first floor above it. So why isn't the CFIA at the second floor, with the producers coming up? Why is the CFIA behind? Is that a risk we're taking as a regulatory body, or is that something we just can't keep up? I'm not sure.
Et c'est ce qui nous ramène à cette question de la transparence de la réglementation, de la compréhension qu'en ont les consommateurs. Vous avez parlé plus tôt de la confiance envers le système, et évidemment, nous consommons par nécessité. Nous n'avons pas le choix. Nous pouvons choisir les produits, mais nous ne pouvons pas choisir de manger ou non. Nous en avons besoin pour vivre. Par conséquent, nous sommes poussés à consommer.
Ainsi, lorsqu'on parle de la confiance et qu'on l'oppose au risque, je me préoccupe du fait qu'on puisse penser au risque et se demander ce qui constitue un risque acceptable. Je ne suis pas sûr que ce soit un état d'esprit dans lequel on veut se trouver lorsqu'il est question de nourriture, parce que le risque est partout. Quand on se réveille le matin, il y a des risques, que l'on sorte du lit ou qu'on y reste. Je comprends que la vie comporte des risques. Mais souvent, lorsqu'on parle de risque dans un contexte industriel — parce que la transformation aujourd'hui se fait dans des usines —, on se souvient de la Ford Pinto et de son tuyau d'échappement lors de collisions arrières. Leur décision de sauver de l'argent signifiait que vous risquiez d'avoir un accident.
Cela veut-il dire que le système alimentaire doit reposer sur un type d'analyse du risque similaire, fondé sur le fait qu'un certain nombre de personnes tomberont malades et que malheureusement, un certain nombre en mourront, mais que ce risque est acceptable? Est-ce le genre de système que vous désirez? Pourquoi pas un meilleur système? Je vous ai entendu dire que l'ACIA détermine la norme et qu'un grand nombre de producteurs d'aliments se trouvaient une coche au-dessus. Pourquoi l'ACIA n'est-elle pas au deuxième niveau, et pourquoi les producteurs ne rehaussent-ils pas leurs normes? Pourquoi l'ACIA est-elle derrière? Est-ce un risque que cet organisme réglementaire doit prendre, ou bien est-ce quelque chose que nous n'arrivons tout simplement plus à suivre? Je ne suis pas certain.
Collapse
View Paul Dewar Profile
NDP (ON)
View Paul Dewar Profile
2009-04-30 11:48
Expand
You have.
And you, sir?
Vous l'avez lu.
Et vous, monsieur?
Collapse
View Jack Harris Profile
NDP (NL)
View Jack Harris Profile
2009-04-29 17:30
Expand
I understand that, but we're talking in circles here. We had an announcement that we were going to have armed icebreaking capability for the Canadian Forces. It doesn't seem to be part of your plans. Is it something you need and want, or is it something you can quite happily do without, and we will just wait for someone to make a decision?
Je comprends, mais je crains que nous ne tournions autour du pot. On nous avait annoncé que les Forces canadiennes disposeraient de navires brise-glaces armés. Cela ne semble toutefois pas faire partie de votre plan. Est-ce une ressource dont vous avez besoin et que vous souhaiteriez avoir, ou s'agit-il d'un outil dont vous vous passeriez volontiers? Devons-nous attendre que quelqu'un prenne la décision?
Collapse
View Olivia Chow Profile
NDP (ON)
View Olivia Chow Profile
2009-04-02 12:30
Expand
I'll ask my colleague to speak to it.
Je vais demander à ma collègue d'en parler.
Collapse
View Tony Martin Profile
NDP (ON)
View Tony Martin Profile
2009-03-10 12:21
Expand
I was just saying that it wasn't me. It was Sherri who had something to--
J'allais juste dire que ce n'est pas moi. C'est Sherri qui avait quelque chose à...
Collapse
View Irene Mathyssen Profile
NDP (ON)
View Irene Mathyssen Profile
2009-02-12 12:05
Expand
You mean Madam Mathyssen.
Vous voulez dire Mme Mathyssen.
Collapse
Results: 1 - 32 of 32

Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data