Committee
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 100 of 100986
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
I call the meeting to order. Hello, everyone. Welcome to what we legendarily call “clause-by-clause” on Bill C-10.
I'm going to go through a few instructions. For those of you who are listening in the virtual world, I'm going to describe how clause-by-clause study is going to operate, in case you're not familiar with it. This is a brief explanation.
We will, for the next three hours, be going through this bill. As the name indicates, this is an examination of all the clauses in the order in which they appear in the bill, each clause successively, and each clause is subject to a debate and a vote. If there are amendments to the clause in question, I will recognize the member who is proposing the amendment, who will explain it. Debate will follow, if there is a debate. When no members wish to further intervene, at that point, when the debate has settled, we will proceed to a vote.
The amendments will be considered in the order in which they appear in the bill package that you all have as members, and they will be numbered as such. If there are amendments that are consequential to each other, they will be voted on together. I'll inform the members when that situation occurs, or the legislative clerk will when need be. Given that we're all in a virtual world, that may happen more often than not. I'll be pleased to accept that interruption should we go awry. Pursuant to the House order of September 23, all questions shall be decided by a recorded vote, except for those decided unanimously or on division. Let me explain this for a moment.
We have three options here. When I say, “Shall the clause carry?” or “Shall the amendment carry?”, if I am greeted with silence, it will be accepted and carried. If you have issues with the clause or the amendment but you don't wish to go to a vote, you can say, “On division”, and it will be carried on division. Just make sure that someone says, “On division” if you wish it to be passed that way. Finally, if we have someone saying, “No”, or if people have big issues, we will go to a recorded vote. I'll ask our clerk to proceed with a recorded vote when necessary.
That said, you have your package of amendments. For those who are listening in the virtual world through the webcast, I will explain how it works.
We have amendments from six different streams, and they will be labelled as such. For example, the first one we will deal with is PV-1. PV is Parti vert. It is the Green Party amendment. The Green Party members are not full-time members of the committee, but they are allowed by law to introduce amendments to this bill. They do not have the ability to vote, but they certainly have the ability to introduce amendments and to debate them. One note about this is that all motions by the Green Party will be deemed moved because of the situation of not being on the committee. All the other amendments have to be moved by the mover when need be. I'll notify that person when their number comes up.
I'll use the example of the first amendments. We have PV-1. We also have LIB-1. These amendments will be coming from the Liberal members on the committee. We have CPC-1, which will be coming from the Conservative members on the committee. We have BQ-1 coming from the Bloc Québécois. We also have NDP-1. These amendments will be coming from the New Democrats. The final category is G, as in amendment G-1. These amendments will be moved by our members from the government, because the government may amend its own bill. Such is the democracy that we have.
Moving on, the other item I would like to bring to everyone's attention is about subamendments. Members are permitted to move subamendments. The subamendments must be submitted in writing, or by email for members participating virtually, as we are, in this world. They do not require the approval of the mover of the original amendment. If you're subamending, the subamendment is voted on first. Another subamendment may be moved, or the committee may consider the main amendment and vote on it. Only one subamendment at a time may be considered. We can't do two subamendments based on the original amendment. We'd have to vote on that and then move another one. I hope I made that somewhat clear.
Once every clause has been voted on, the committee will vote on the title and then on the bill itself. An order to reprint the bill may be required if any amendments are adopted, of course. We send that back to the House for report stage. In fact, the committee orders the chair to report the bill to the House. The report contains only the text of any adopted amendments, as well as an indication of any deleted clauses.
I thank the members for their attention.
Here are a couple of other items.
Yes, folks, I've seen some of your input, and we will be having a health break. Accordingly, some tine between one hour and an hour and a half from now, we'll do so. If I see people fidgeting in their seats, I'll do it right away—forthwith, if need be.
Nevertheless, I also want to say welcome. As we normally do in clause-by-clause examination, we also bring in guests from the department—in this case, of course, the Department of Canadian Heritage. They will be available to us—virtually, of course—for questions, if we have any regarding an amendment, subamendment or the bill itself.
I want to welcome to our virtual world and our world of small squares on the screen Thomas Owen Ripley, the director general, broadcasting, copyright and creative marketplace at the Department of Canadian Heritage. We also have Drew Olsen, senior director, marketplace and legislative policy; and Kathy Tsui, manager, industry and social policy, broadcasting, copyright and creative marketplace. As I've said to her before, that's probably the largest business card I've ever witnessed. We also have Patrick Smith, a senior analyst, marketplace and legislative policy.
Thank you to our guests for being here today.
I need to recognize one member at the very beginning.
Ms. Dabrusin, are you there?
Happy birthday, Ms. Dabrusin.
La séance est ouverte. Bonjour à tous. Bienvenue à ce que nous appelons depuis toujours l'étude « article par article » du projet de loi C-10.
Je vais vous donner quelques instructions. Pour ceux d'entre vous qui nous écoutent dans le monde virtuel, je vais décrire le processus de l'étude article par article au cas où vous ne le sauriez pas. Voici donc une brève explication.
Au cours de ces trois prochaines heures, nous étudierons ce projet de loi. Comme son nom l'indique, il s'agit d'un examen de tous les articles dans l'ordre où ils apparaissent dans le projet de loi. Nous examinerons chaque article successivement, et chaque article fera l'objet d'un débat et d'un vote. Si un article s'accompagne d'un amendement, je donnerai la parole à l'auteur de l'amendement pour qu'il nous l'explique. Ensuite, nous en débattrons au besoin. Une fois que les députés ne sentiront plus le besoin d'intervenir, le débat sera terminé, et nous passerons au vote.
Les amendements seront examinés dans l'ordre où ils figurent dans la liasse du projet de loi que vous avez tous sous les yeux, et ils seront numérotés comme tel. Les amendements corrélatifs seront mis aux voix ensemble. J'informerai les membres lorsque cela se produira ou le greffier législatif le fera s'il y a lieu. Comme nous vivons tous dans un monde virtuel, cela risque de se produire plus souvent que d'habitude. Je serai heureux d'accepter cette interruption si nous dérapons. Conformément à l'ordre adopté par la Chambre le 23 septembre, toutes les questions seront tranchées par un vote par appel nominal, sauf celles qui seront tranchées à l'unanimité ou avec dissidence. Permettez-moi d'expliquer brièvement cela.
Nous avons trois possibilités. Quand je dis « L'article est-il adopté? » ou « L'amendement est-il adopté? », si personne ne prend la parole, il sera accepté et adopté. Si vous avez des réserves au sujet de l'article ou de l'amendement en question, mais que vous ne voulez pas passer au vote, vous pouvez dire « Avec dissidence », et il sera adopté avec dissidence. Assurez-vous simplement que quelqu'un dise « Avec dissidence » si vous voulez qu'il soit adopté de cette façon. Enfin, si quelqu'un répond « Non » ou si certains s'y opposent fortement, nous procéderons à un vote par appel nominal. Je demanderai à notre greffier de procéder à un vote par appel nominal au besoin.
Bien. Alors vous avez votre liasse d'amendements. Pour ceux qui nous écoutent dans le monde virtuel du Web, je vais expliquer comment cela fonctionne.
Nous avons des amendements de six groupes différents, et ils seront étiquetés comme tels. Par exemple, le premier que nous allons examiner est l'amendement PV-1. PV signifie Parti vert. C'est l'amendement du Parti vert. Les membres du Parti vert ne sont pas des membres à temps plein du Comité, mais la loi leur permet de présenter des amendements à ce projet de loi. Ils ne peuvent pas voter, mais ils peuvent présenter des amendements et en débattre. Je signale que toutes les motions du Parti vert seront réputées avoir été déposées, puisque leurs auteurs ne sont pas membres du Comité. Tous les autres amendements devront être proposés par le motionnaire quand viendra le moment de le faire. Je l'aviserai lorsque nous arriverons à son numéro.
Je vais prendre l'exemple des premiers amendements. Nous avons l'amendement PV-1. Nous avons également l'amendement LIB-1. Ces amendements viendront des députés libéraux qui siègent au Comité. Nous avons l'amendement CPC-1, qui sera proposé par les membres conservateurs du Comité. Nous avons l'amendement BQ-1 du Bloc québécois. Nous avons aussi l'amendement NDP-1. Ces amendements viendront des néo-démocrates. La dernière catégorie est G, comme dans l'amendement G-1. Ces amendements seront proposés par les députés du gouvernement, parce que le gouvernement peut amender son propre projet de loi... démocratie oblige!
Bref, passons... Je voudrais aussi attirer votre attention sur les sous-amendements. Les députés peuvent proposer des sous-amendements, qu'ils doivent soumettre par écrit ou par courriel s'ils participent virtuellement, comme nous le faisons dans le monde actuel. Ils n'ont pas besoin d'obtenir l'approbation de l'auteur de l'amendement initial. Le sous-amendement est mis aux voix en premier. Un autre sous-amendement peut être proposé ou le Comité peut examiner l'amendement principal et le mettre aux voix. Nous ne pouvons étudier qu'un sous-amendement à la fois. Nous ne pouvons pas examiner deux sous-amendements à partir de l'amendement initial. Nous devons voter sur le sous-amendement avant d'en proposer un nouveau. J'espère que je m'explique bien.
Une fois que tous les articles auront été mis aux voix, le Comité se prononcera sur le titre, puis sur le projet de loi lui-même. Nous devrons peut-être ordonner la réimpression du projet de loi si nous adoptons des amendements, bien sûr. Nous renvoyons le projet de loi à la Chambre pour l'étape du rapport. En fait, le Comité ordonne au président de faire rapport du projet de loi à la Chambre. Le rapport ne contient que le texte des amendements adoptés ainsi qu'une mention des articles supprimés.
Je remercie les membres du Comité de leur attention.
J'ai quelques autres petites choses à vous dire.
Oui, mesdames et messieurs, j'ai pris connaissance de vos préoccupations, et nous ferons une pause-santé, probablement dans une heure ou une heure et demie. Si je vois des gens se trémousser sur leur chaise, je l'accorderai immédiatement, absolument sans tarder si besoin est.
Quoi qu'il en soit, je tiens aussi à vous souhaiter la bienvenue. Comme nous le faisons habituellement dans le cas des études article par article, nous invitons également des témoins du ministère — dans ce cas-ci, évidemment, du ministère du Patrimoine canadien. Ils se tiennent à notre disposition — virtuellement, bien sûr — pour répondre aux questions que nous pourrions leur poser au sujet d'un amendement, d'un sous-amendement ou du projet de loi lui-même.
Je souhaite la bienvenue à notre monde virtuel et aux personnes qui se trouvent dans les petites fenêtres de nos écrans. Nous avons ici Thomas Owen Ripley, directeur général, Radiodiffusion, droit d’auteur et marché créatif au ministère du Patrimoine canadien. Nous accueillons également Drew Olsen, directeur principal, Politique législative et du marché et Kathy Tsui, gestionnaire, Politique industrielle et sociale, Radiodiffusion, droit d'auteur et marché créatif. Comme je lui ai dit tout à l'heure, elle a probablement la carte de visite la plus chargée que j'aie jamais vue. Nous accueillons également Patrick Smith, analyste principal, Politique législative et du marché.
Je remercie nos invités d'être avec nous aujourd'hui.
Tout d'abord, je me dois de reconnaître une membre du Comité.
Madame Dabrusin, êtes-vous là?
Bon anniversaire, madame Dabrusin.
View Julie Dabrusin Profile
Lib. (ON)
Thank you. This is a great way to spend my birthday.
Merci. C'est une excellente façon de passer mon jour de fête.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
We're honoured to have you, in that case.
That being said, we're going to move ahead now with clause-by-clause study.
Buckle up, folks. This is the fundamental core of parliamentary democracy at its best. It's going to be an exciting time—so exciting that we'll probably sell the story rights to Netflix.
I'm kidding, just kidding; we're not going to do that. I don't think we can do that to any broadcast undertaking.
Let's get moving, pursuant to the order of reference of Tuesday, February 16, 2021, we are examining Bill C-10, an act to amend the Broadcasting Act and to make related and consequential amendments to other acts.
Pursuant to Standing Order 75(1), consideration of the title is postponed to the end. It's normally the first thing you see in the bill, but we will deal with the title at the end of this clause-by-clause session.
(On clause 1)
We're going to proceed in the first place, as you may have guessed, to clause 1. Since it has already been deemed moved, we will start with amendment PV-1.
I am looking to the side of my screen, where I see all the names. I want you to raise your hand if you want to move or wish to speak to a particular amendment.
That being said, right on cue, Mr. Manly, we welcome you. You, sir, have the honour of going first, with amendment PV-1.
Dans ce cas, nous sommes honorés de vous compter parmi nous.
Cela étant dit, nous procéderons maintenant à l'étude article par article.
Attachez vos ceintures, mesdames et messieurs. Il s'agit du cœur fondamental de la démocratie parlementaire à son meilleur. Ce sera palpitant, si palpitant que nous vendrons probablement les droits de l'histoire à Netflix.
Je blague; c'est juste pour rire. Nous ne le ferons pas. Je ne pense pas que nous puissions le proposer à quelque diffuseur que ce soit.
Poursuivons. Conformément à l'ordre de renvoi du mardi 16 février 2021, nous examinons le projet de loi C-10, Loi modifiant la Loi sur la radiodiffusion et apportant des modifications connexes et corrélatives à d'autres lois.
Conformément à l'article 75(1) du Règlement, l'examen du titre est reporté à la fin. C'est normalement la première disposition du projet de loi, mais nous nous en occuperons à la fin de l'examen article par article.
(Article 1)
Comme vous vous en doutez peut-être, nous commencerons par l'article 1. Comme il est déjà réputé proposé, nous examinerons l'amendement PV-1.
Je regarde le côté de mon écran, où je vois tous les noms. Je veux que vous leviez la main si vous voulez proposer un amendement ou traiter d'un amendement donné.
Cela étant dit, à point nommé, nous vous souhaitons la bienvenue, monsieur Manly. Monsieur, vous avez l'honneur d'intervenir en premier, avec l'amendement PV-1.
View Paul Manly Profile
GP (BC)
Thank you, Chair.
First of all, I thank Ms. Dabrusin and wish her a happy birthday. It's actually my sister Heather's birthday as well, so I wish my sister a happy birthday along with that.
As you mentioned, I'm not an official member of this committee. Despite the fact that the Green Party got 1.2 million votes in the last election, clearly one-fifth of what the Liberals and the Conservatives got but 50 times fewer seats than the Liberals and 40 times fewer seats than Conservatives, because we don't have official party status, I do not have a voice or a vote on committee. However, I have been studying this bill. I've followed the witness testimony in committee and I've had my own meetings with a number of organizations so that I could question them myself.
This amendment adds a definition of “community element” to the act. The broadcasting policy for Canada in the act states that the Canadian broadcasting system comprises “public, private and community elements” and that each element “shall contribute in an appropriate manner to the creation and presentation of Canadian programming”. However, there is no definition of “community element”, nor is there a description of what an “appropriate manner” means.
Community element is needed now more than ever. It's the voice of smaller communities and minority voices. It's a platform for democratic discourse. It's a way for media literacy, a training ground for people in communities who want to learn about broadcasting and television and radio, and it's an incubator for Canadian talent.
I've had some discussion with members of the committee and the word “non-profit” stuck out to them, because the definition in the amendment as written says:
“community element” means the participation of members of the community in the non-profit content production of community media in the language of their choice, as well as in the day-to-day operations and administration of community media;
Many of these community television organizations are connected to major cable companies: Shaw, Rogers, Cogeco, and so on, which are for-profit companies. However, when the cable companies got their monopoly to provide cable in a community, part of that was to provide community television. The intent of community television was for it to be non-commercial. That might be a better word than “non-profit”, but rather than trying to cram a program into 22 minutes so that you could get eight minutes of commercials, there were no constraints on that. There are no commercials on community radio or community television. There are sponsorships from businesses for programming, but it is not the same as the commercial radio or commercial television.
Therefore, I'm hoping that the members of the committee will support this definition and that they see the need for changing the word “non-profit” to “non-commercial”. This might need to be done, but I think it's important to define what the community element is in the act.
Thank you.
Merci, monsieur le président.
Tout d'abord, je remercie Mme Dabrusin et je lui souhaite un joyeux anniversaire. En fait, c'est aussi l'anniversaire de ma sœur Heather, alors je lui dis bonne fête à elle aussi.
Comme vous l'avez dit, je ne suis pas un membre officiel de ce comité. Malgré le fait que le Parti vert ait obtenu 1,2 million de votes aux dernières élections, cela ne représente évidemment qu'un cinquième de ce que les libéraux et les conservateurs ont obtenu, mais 50 fois moins de sièges que les libéraux et 40 fois moins de sièges que les conservateurs. Comme nous n'avons pas le statut de parti officiel, je n'ai ni voix au chapitre ni vote au Comité. Cependant, j'ai étudié ce projet de loi. J'ai bien écouté les témoignages en comité et j'ai rencontré les représentants d'un certain nombre d'organismes pour leur poser mes questions.
Notre amendement ajoute une définition d'« élément communautaire » à la loi. Au sujet de la politique canadienne de radiodiffusion, la loi stipule que le système canadien est composé « d’éléments publics, privés et communautaires » et que chaque élément doit « contribuer, de la manière qui convient, à la création et la présentation d’une programmation canadienne ». On n'y trouve cependant pas de définition d'« élément communautaire » et aucune précision sur l'expression « de la manière qui convient ».
Cet élément communautaire est plus nécessaire que jamais. Il fait entendre la voix des petites collectivités et des minorités. Il tient lieu de plateforme au discours démocratique. Il développe la connaissance des médias, il forme les membres des collectivités qui désirent se familiariser avec la radiodiffusion, la télévision et la radio et il est l'incubateur des talents canadiens.
J'en ai discuté avec quelques membres du Comité, qui ont été surpris de voir l'expression « sans but lucratif » dans la définition que cet amendement propose:
« élément communautaire » Participation de membres de la communauté à la production de contenu sans but lucratif, dans la langue de leur choix, pour les médias communautaires, ainsi qu’à l’exploitation et à l’administration courantes de ces médias;
Bon nombre de ces organismes de télévision communautaire sont reliés à de grandes sociétés de câblodistribution comme Shaw, Rogers, Cogeco et autres, qui sont des entreprises à but lucratif. Cependant, lorsqu'on a accordé le monopole aux câblodistributeurs dans leur collectivité, on a exigé qu'ils fournissent aussi un contenu de télévision communautaire non commerciale. Ce terme convient peut-être mieux que « sans but lucratif ». La télévision non commerciale n'est pas obligée de bourrer le contenu d'une émission en 22 minutes pour faire passer 8 minutes de publicité. La radio et la télévision communautaires ne diffusent pas d'annonces publicitaires. Elles reconnaissent les entreprises qui commanditent les programmes, mais cela ne ressemble en rien à la radio et à la télédiffusion commerciales.
J'espère donc que les membres du Comité appuieront cette définition et qu'ils verront la nécessité de remplacer le mot « sans but lucratif » par « non commercial ». Cela pourra s'avérer nécessaire, mais quoi qu'il en soit, je pense qu'il est important d'ajouter à la loi une définition de l'élément communautaire.
Merci.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Thank you, Mr. Manly.
Once again, just before we go to Ms. Dabrusin, I want to remind everybody that once you put your hand up to speak, can you please help us out by lowering your hand when you're done? Otherwise, there will be a lot of legacy hands in the room and I can't figure who wants in and who wants out—pardon the expression.
Ms. Dabrusin.
Merci, monsieur Manly.
Avant de passer la parole à Mme Dabrusin, je voudrais vous rappeler à tous de baisser votre main une fois que vous avez fini votre intervention. Cela nous aidera beaucoup. Sinon, il y aura tellement de mains levées que je ne saurai pas qui demande la parole et qui doit se la fermer — excusez l'expression.
Madame Dabrusin, vous avez la parole.
View Julie Dabrusin Profile
Lib. (ON)
Thank you, Mr. Chair.
I thank Mr. Manly, because it's clear he put a lot of thought into the amendments that he has put forward and I appreciate that he's taken the time to highlight the community aspect of programming and of the Broadcasting Act.
I have had conversations with Mr. Manly and I would like to propose a subamendment that would amend his amendment by removing the word “non-profit”. I agree absolutely with the intent and think it's a great thing, but the problem is that including those words could actually have an impact on funding available for community programming, community broadcasting, in a negative way. I want to make to sure that we maintain that open field and that we do not negatively impact community broadcasting. Therefore, I suggest that we remove the words “non-profit”, please.
Merci, monsieur le président.
Je remercie M. Manly, car il est clair qu'il a beaucoup réfléchi aux amendements qu'il propose, et je lui suis reconnaissante d'avoir pensé à souligner l'aspect communautaire de la programmation et de la Loi sur la radiodiffusion.
J'en ai discuté avec M. Manly et j'aimerais proposer un sous-amendement qui modifierait son amendement en supprimant le mot « sans but lucratif ». Je suis tout à fait d'accord avec son intention et je la trouve excellente. Malheureusement, cette expression pourrait avoir une incidence négative sur le financement affecté à la programmation communautaire, à la radiodiffusion communautaire. Je tiens à ce que nous maintenions une certaine marge afin de ne pas nuire à la radiodiffusion communautaire. Par conséquent, je propose que nous supprimions l'expression « sans but lucratif », s'il vous plaît.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Thank you, Ms. Dabrusin.
If everybody can look at their package, you'll see PV-1 starts with the paragraph, “community element”, and so on and so forth. What we are now debating as a subamendment is simply removing “non-profit”.
Do I see any comment on the subamendment for this discussion on PV-1?
Seeing none, I'll call a vote.
I'm greeted with silence; therefore, it is accepted.
(Subamendment agreed to)
Now that it has been amended, we'll go to the main amendment.
Mr. Shields, go ahead.
Merci, madame Dabrusin.
Si vous jetez un coup d'oeil à la liasse du Parti vert, vous verrez que l'amendement PV-1 commence par les mots « élément communautaire » et ainsi de suite. Le sous-amendement dont nous débattons vise simplement à supprimer l'expression « sans but lucratif ».
Avez-vous des commentaires sur le sous-amendement de PV-1?
Je n'en vois pas, alors je vais mettre la question aux voix.
Personne n'intervient. C'est donc accepté.
(Le sous-amendement est adopté.)
Nous allons maintenant passer à l'amendement principal tel que modifié.
Monsieur Shields, à vous la parole.
View Martin Shields Profile
CPC (AB)
View Martin Shields Profile
2021-04-16 12:50
Are we back on the main amendment?
Nous revenons à l'amendement principal?
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
That is correct.
C'est exact.
View Martin Shields Profile
CPC (AB)
View Martin Shields Profile
2021-04-16 12:50
In reference to what Mr. Manly is talking about with this amendment, could he give us some examples?
Definitions are tough. I understand that. It's referred to in the sense of the community elements. Could he give us some examples of how this definition would clarify, such as specifics of what would happen?
En ce qui concerne l'amendement que M. Manly a présenté, pourrait-il nous donner des exemples?
Les définitions sont difficiles à traiter. Je comprends cela. On parle ici des éléments communautaires. Pourrait-il nous donner des exemples des précisions que cette définition apporterait, comme des détails sur ce qui se passerait?
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
I don't see your hand up, Mr. Manly. Obviously, you don't have to respond, but there's a question out there if you wish to.
Vous n'avez pas levé la main, monsieur Manly. Il est évident que vous n'êtes pas obligé de répondre, mais une question a été posée, si vous désirez en discuter.
View Paul Manly Profile
GP (BC)
Yes.
The community element is really about community cable and community radio. It's a non-commercial element to broadcasting. Here in my riding of Nanaimo—Ladysmith, we have CHLY Radio, which is a community college radio station. It's a non-commercial radio station. Students and community members can use it for a learning process. They can pitch shows to the programming committee and then they put together radio shows. They can be talk shows. They can be music shows. There are a series of rules they have to follow in terms of Canadian content for music. With television it's the same thing.
There was a time when you learned about community television through shows like Wayne's World. I started in community television in 1986 at Skyline Cable in Ottawa, before going to school to study broadcasting. That was where I learned about all the different processes for broadcasting. It's what inspired me to go into television.
It's also a place for organizations and community members to be able to have a public discourse to bring their ideas forward. Because it's non-commercial, it's not driven by the element of money and trying to sell eyeballs to advertisers. The purpose is really to bring the community voice into the broadcasting system. It's really important in terms of things like democratic debates. On our community television station here and on community radio, we get debates for city council elections, provincial elections and federal elections. It gives another opportunity for people to hear what's happening in their community.
There are many different ways that community television and community radio are used. The key thing is that it's not a commercial entity, so there isn't an impetus to have to sell eyeball time for commercials. That's a really important element for our democratic system, for open discourse, and as a training ground for people who want to learn about broadcasting and who want to bring their talents forward.
We've seen lots of people who've worked in community television go on to have careers as actors. Tom Green, from Ottawa, is one example. There are lots of examples of people who started their career fooling around on community TV.
Oui.
L'élément communautaire concerne en fait la radio et la câblodistribution communautaires. C'est un élément non commercial de la radiodiffusion. Dans ma circonscription de Nanaimo—Ladysmith, nous avons CHLY Radio, qui est la station d'un collège communautaire. C'est une station de radio non commerciale. Les élèves et les membres de la collectivité peuvent l'utiliser pour acquérir de l'expérience. Ils peuvent présenter leurs idées au comité de la programmation, puis préparer leurs émissions de radio. Il s'agit parfois d'émissions-débats et d'autres fois d'émissions musicales. Ils doivent respecter un ensemble de règles sur le contenu musical canadien. Il en est de même pour la télédiffusion.
À une certaine époque, on se familiarisait avec la télévision communautaire grâce à des émissions comme Wayne World. J'ai fait mes débuts en télévision communautaire en 1986 à Skyline Cable, à Ottawa, avant d'étudier formellement la radiodiffusion. C'est là que j'en ai appris tous les processus. C'est ce qui m'a encouragé à me lancer en télédiffusion.
Elle permet aussi aux organismes et aux membres de la collectivité de transmettre leurs idées au public. Comme elle n'est pas commerciale, il n'est pas nécessaire de vendre des émissions aux agences publicitaires. La radiodiffusion communautaire vise vraiment à faire entendre la voix de la collectivité, ce qui est crucial dans le cadre des débats démocratiques. Notre station de télévision et de radio communautaires organise des débats sur les élections municipales, provinciales et fédérales. Elle offre ainsi aux gens une autre occasion de savoir ce qui se passe dans leur collectivité.
La télévision et la radio communautaires servent de bien des façons. Le plus important, c'est qu'elles ne sont pas commerciales, alors elles ne sont pas tenues de vendre du temps de visionnement pour diffuser des annonces publicitaires. Elles sont cruciales pour notre système démocratique. Elles favorisent un discours ouvert, elles forment les gens qui désirent acquérir de l'expérience en radiodiffusion et offre aux artistes l'occasion de faire valoir leurs talents.
De nombreux acteurs professionnels ont commencé leur carrière à la télévision communautaire. Tom Green, d'Ottawa, en est un exemple. Je pourrais vous citer beaucoup d'autres artistes qui ont débuté leur carrière à la télévision communautaire.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Mr. Shields.
Monsieur Shields, vous avez la parole.
View Martin Shields Profile
CPC (AB)
View Martin Shields Profile
2021-04-16 12:54
We've changed the definition from non-profit, so in terms of the funding mechanism, where will they go to get the funding? Where have they gone? How does this continue on in the sense of funding now that you've changed it from non-profit?
Nous avons changé la définition d'organisme sans but lucratif, alors où iront ces organismes pour obtenir du financement? Où obtenaient-ils leur financement jusqu'à maintenant? Quelle incidence votre modification de la définition aura-t-elle sur le financement sans but lucratif de la radiodiffusion communautaire?
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Mr. Manly, you may answer if you wish.
Monsieur Manly, vous pouvez répondre si vous le souhaitez.
View Paul Manly Profile
GP (BC)
I would actually propose that we replace “non-profit” with “non-commercial” because that is the original intent of these programs.
Traditionally, the funding for these types of programs was that the cable companies had an agreement to provide access to community television as part of their monopoly. For community radio, it's a similar thing, and some funds come through from different levels of government. With our community radio station, funding comes through certain student service payments as part of the university's agreement with the radio station.
There are different models of funding for it. The key thing is it's not a commercial entity, so it's not driven to sell commercial airtime. When you have programming where the intention is to sell commercial time to advertisers, the content of the program changes.
In community television and community radio, there are professionals who work in these stations, but the intent is not for it to be professionalized and it's not for it to be commercial.
Je proposerais en fait de remplacer « à but non lucratif » par « à but non commercial », car c'est l'intention initiale de ces programmes.
Traditionnellement, le financement de ce genre d'émissions était assuré par les câblodistributeurs qui avaient convenu d'offrir du contenu de télévision communautaire dans le cadre de leur monopole. Il en est un peu de même pour les stations de radio communautaires, et certains fonds leur viennent de différents ordres de gouvernement. Dans le cas de notre station de radio communautaire, le financement provient des paiements de services étudiants dans le cadre de l'entente entre l'université et la station.
Il existe différents modèles de financement. Il est essentiel que la radiodiffusion communautaire ne soit pas considérée comme une entité commerciale afin qu'elle ne soit pas motivée par la vente de temps d'antenne. Le contenu des émissions dont l'intention est de vendre du temps aux agences de publicité est complètement différent.
Les stations de radio et de télévision communautaires sont gérées par des professionnels, mais l'intention n'est pas de les professionnaliser ou d'en faire des entreprises commerciales.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Mr. Waugh.
Monsieur Waugh, vous avez la parole.
View Kevin Waugh Profile
CPC (SK)
I would like to thank MP Manly for all his years in community broadcasting.
What I've seen is that you get Access Communications in Saskatchewan. They have the label of community television, but yet they do pay people. They do charge through cable subscriptions. There seems to be a little disconnect here, because I think Rogers and maybe even Bell also own community television stations. It's not really non-profit, because in that case, I would think, Bell or Rogers or Access Communications.... In Saskatoon it used to be Shaw that had the community station.
These are big conglomerates that on the TV end of it look after community television, more so than happens with radio, I would say. You're right on the radio, but I do have some issues on community television. They are owned by well-known companies like Bell and Access and Rogers and so on.
Je tiens à remercier notre collègue, M. Manly, pour toutes les années qu'il a consacrées à la radiodiffusion communautaire.
En Saskatchewan, vous avez Access Communications. Cet organisme porte l'étiquette de la télévision communautaire, mais il rémunère des gens. Les téléspectateurs paient pour s'abonner à son service de télédiffusion. Je ne comprends pas très bien. Il me semble que Rogers, et peut-être même Bell, possèdent également des stations de télévision communautaire. Elles ne sont pas vraiment sans but lucratif, parce que je crois que Bell, Rogers et Access Communications... À Saskatoon, les émissions communautaires étaient diffusées par Shaw.
Ce sont de grands conglomérats qui, du côté de la télévision, s'occupent de la télévision communautaire, plus que de la radio, je dirais. Ce que vous dites s'applique très justement à la radio, mais pas autant à la télévision communautaire, il me semble. Ces émissions appartiennent à des sociétés très connues comme Bell, Access, Rogers et autres.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Mr. Manly, I see your hand up. Do you wish to speak to that?
Monsieur Manly, je vois que vous avez levé la main. Voulez-vous répondre à cela?
View Paul Manly Profile
GP (BC)
Yes.
Not all community televison stations and not all community radio stations are owned by these large companies. Where the community television is owned by these large companies, it's where they have continued on after this mandate where part of the subscriber fees paid for these community television stations. The cable companies had a choice about putting money into the Canadian media fund or into community television, where that was switched up a few decades ago. Prior to that, they had to provide community access television.
I agree that Shaw and Rogers and Cogeco and Bell are not non-profit companies, but the intent of the actual programming is to be non-commercial. I think that's the important point.
Oui.
Toutes les stations de télévision et de radio communautaires n'appartiennent pas à ces grandes sociétés. Les grandes sociétés qui ont conservé la télédiffusion communautaire après ce mandat ont continué à affecter une partie des frais d'abonnement au financement de ces stations de télévision communautaire. Les choses ont changé il y a plusieurs dizaines d'années lorsque les câblodistributeurs ont eu le choix d'investir soit dans le Fonds des médias du Canada, soit dans la télévision communautaire. Avant cela, ils étaient tenus d'offrir un contenu communautaire à la télévision.
Oui, les sociétés Shaw, Rogers, Cogeco et Bell ne sont pas des entreprises sans but lucratif, mais l'intention de la programmation en soi est non commerciale et, selon moi, c'est le plus important.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Thank you, Mr. Manly.
Seeing no more hands up, we will call for a vote on PV-1 as amended.
(Amendment agreed to [See Minutes of Proceedings])
We will now move to PV-2.
Mr. Manly, you're up again. My goodness, you're very busy off the top.
Merci, monsieur Manly.
Comme il n'y a plus de mains levées, nous allons mettre aux voix l'amendement PV-1 modifié.
(L'amendement est adopté. [Voir le Procès-verbal])
Nous passons maintenant à l'amendement PV-2.
Monsieur Manly, vous avez de nouveau la parole. Vous êtes vraiment très occupé cet après-midi.
View Paul Manly Profile
GP (BC)
Thank you.
Again, this is adding to the definition of a community program:
“community program” means a program created by a non-profit community media organization;
This is typically how this happens. Again, we'll probably want to remove the word “non-profit”, because some of these activities take place in Shaw or Rogers or other huge corporations. This just adds the definition. Non-profit community media organizations are an essential component of the Canadian broadcasting system, and they need to be recognized as such. Hopefully, we can just amend this to say “non-commercial” community media, because I think that defines it in the way that it should be defined.
You know, I went into broadcasting through community television. I went to broadcasting school and then worked professionally in the industry for 25 years, producing lots of documentaries and working on hundreds of serious TV shows. This is an entry for many people. I think it's important to keep this aspect of our broadcasting system alive and well defined.
Thank you.
Merci.
De nouveau, il s'agit d'un ajout à la définition d'« émission communautaire »:
« émission communautaire » Émission créée par une organisation médiatique communautaire sans but lucratif;
Voici comment les choses se passent en général. De nouveau, nous voudrons probablement supprimer l'expression « sans but lucratif », parce que certaines de ces émissions sont créées dans les studios de Shaw, Rogers ou d'autres grandes sociétés. Cet amendement ne fait qu'ajouter la définition. Les médias communautaires sont des organismes sans but lucratif. Ils constituent un élément essentiel du système canadien de radiodiffusion, et il faut qu'ils soient reconnus comme tels. J'espère que nous pourrons modifier cet amendement pour remplacer « sans but lucratif » par « non commerciale », parce qu'à mon avis, ce libellé les définit comme il convient de le faire.
Vous savez, j'ai débuté ma carrière en travaillant pour la télédiffusion communautaire. J'ai fait mes études en radiodiffusion, puis j'ai travaillé dans l'industrie pendant 25 ans. J'ai produit de nombreux documentaires et j'ai collaboré à la production de centaines d'émissions de télévision sérieuses. Un grand nombre de professionnels débutent leur carrière comme je l'ai fait. À mon avis, il est important que cet aspect de notre système de radiodiffusion demeure dynamique et bien défini.
Merci.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Thank you, Mr. Manly.
Ms. Dabrusin.
Merci, monsieur Manly.
Madame Dabrusin, vous avez la parole.
View Julie Dabrusin Profile
Lib. (ON)
Thank you, Mr. Chair.
This is an important conversation about community broadcasting. I know that when we get to LIB-3, there is in fact specifically a part that goes to supporting community broadcasting.
I have up on my other screen here the original Broadcasting Act. Looking at that, we don't define different forms of programming in our definitions. We're getting in the weeds a bit on the definitions. I don't believe this is actually a helpful addition. We do have specific additions to support community broadcasting and respect the importance of it, but this isn't another definition that we need to add into our definitions section.
I will not be supporting this amendment.
Merci, monsieur le président.
Cette conversation sur la radiodiffusion communautaire est importante. Je sais que l'amendement LIB-3 contient aussi une partie qui vise précisément à appuyer la radiodiffusion communautaire.
J'ai à mon autre écran la version originale de la Loi sur la radiodiffusion. On n'y définit pas les différentes formes de programmation. Nous nous emmêlons un peu dans les détails des définitions. Je ne crois pas que ce soit un ajout utile. Nous avons des ajouts précis pour appuyer la radiodiffusion communautaire et pour en respecter l'importance, mais l'ajout d'une autre définition ne nous aidera pas.
Je n'appuierai pas cet amendement.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Seeing no one else who wishes to volunteer their thoughts on this, we now go a vote.
Shall PV-2 carry?
Mr. Clerk, can we have a recorded vote, please?
(Amendment negatived: nays 10; yeas 1)
Comme personne d'autre ne souhaite exprimer son opinion à ce sujet, nous allons passer au vote.
L'amendement PV-2 est-il adopté?
Monsieur le greffier, pouvons-nous avoir un vote par appel nominal, s'il vous plaît?
(L'amendement est rejeté par 10 voix contre 1.)
View Heather McPherson Profile
NDP (AB)
I was a yea, does that...? Oh, I'm the only vote, never mind.
J'ai répondu oui, est-ce que...? Oh, c'était le seul oui. Je comprends.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
I want to point out—no reflection on Ms. McPherson here—folks, if you want to get in on the conversation, please ask to get the attention of the chair. The reason I say this is, for our lovely folks at Hansard, the world is much easier if I identify who is speaking first. It's bad enough in the real world when we're all in one room, but in the virtual world, it makes it that much more difficult, so thank you very much.
That being said, after our first recorded vote, that leaves PV-2 negatived.
We now go to BQ-1. I have to put this forward before we start debate on it. The vote on BQ-1 applies to BQ-24, as they are consequential, so the result of this amendment will be consequential for BQ-24 later on in your package, for those of you keeping score.
Did I see Mr. Housefather?
Je tiens à souligner — sans critiquer Mme McPherson — que si vous voulez participer à la conversation, vous devez demander l'attention du président. La raison pour laquelle je dis cela, c'est que nous faciliterons beaucoup la vie de nos adorables gens du hansard si j'identifie la personne qui parlera en premier. C'est déjà assez difficile dans le monde réel quand nous sommes tous dans la même pièce, mais dans le monde virtuel, c'est encore plus difficile, alors je vous remercie beaucoup.
Cela dit, après notre premier vote par appel nominal, l'amendement PV-2 est rejeté.
Nous passons maintenant à l'amendement BQ-1. J'ai quelques petites choses à préciser avant que nous en débattions. Le vote sur l'amendement BQ-1 s'applique à l'amendement BQ-24, puisqu'il est corrélatif, de sorte que le résultat de cet amendement sera corrélatif à l'amendement BQ-24, qui se trouve plus loin dans votre liasse, pour ceux d'entre vous qui tiennent le compte.
Ai-je vu la main de M. Housefather?
View Anthony Housefather Profile
Lib. (QC)
Yes, Mr. Chair. It was just a question for you, sir.
Given the way we're voting, would it be okay, when you ask for the vote, for us to simply raise our hands? Then any member can call for a recorded vote if they want to, but we don't necessarily need to go through recorded votes. You can just say it's defeated on division if you see the hands and nobody asked for one. This is so that we can move faster.
Oui, monsieur le président. Je voulais juste vous poser une question.
Étant donné la façon dont nous votons, serait-il acceptable, lorsque vous demandez le vote, que nous nous contentions de lever la main? Ensuite, un membre pourra demander un vote par appel nominal s'il le souhaite, mais nous n'avons pas nécessairement besoin de voter chaque fois par appel nominal. Vous pouvez simplement dire qu'il est rejeté avec dissidence si vous voyez les mains levées et que personne ne demande un vote par appel nominal. Cela nous permettrait d'accélérer le processus.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Thank you, Mr. Housefather.
I'm kind of loath to make things up as I go along here. I have instruction on three different ways. Given the fact that we're in this new virtual world and this is a new system for us, I'm reticent right now. I'm going to use the same method as before, but during the first health break, I'm going to consult and I'll see, okay?
Normally, I would say no, but I don't want to make this decision right now until I consult with everyone to see how they feel about doing that and whether it's okay with the technical staff to record and so on. I'll leave it for now; I'll deal with it during the health break.
Thank you, Mr. Housefather.
We are now back to BQ-1. I don't see anybody's hand up.
Monsieur Champoux, if you're with us, do you want to go ahead?
Merci, monsieur Housefather.
J'hésite un peu à improviser. J'ai reçu des instructions sur trois façons différentes de procéder. Comme nous travaillons dans ce nouveau monde virtuel et que le système est tout nouveau pour nous, j'hésite beaucoup à le faire. Je vais suivre la même méthode qu'auparavant, mais pendant la première pause-santé, je vais demander conseil et je vous donnerai une réponse, d'accord?
Normalement je dirais non, mais je ne veux pas prendre cette décision maintenant tant que je n'ai pas consulté tous les membres pour savoir ce qu'ils pensent de cette façon de faire et si le personnel technique est d'accord pour consigner cela, etc. Je vais en rester là pour le moment; je m'en occuperai pendant la pause-santé.
Merci, monsieur Housefather.
Nous revenons maintenant à l'amendement BQ-1. Je ne vois personne lever la main.
Monsieur Champoux, si vous êtes avec nous, voulez-vous nous le présenter?
View Martin Champoux Profile
BQ (QC)
View Martin Champoux Profile
2021-04-16 13:06
As you said earlier, Mr. Chair, this is a consequential amendment to amendment BQ-24, which concerns clause 7 of the bill and appears on page 86 of the document listing the amendments.
How do you want us to proceed, Mr. Chair? Do you want us to consider amendment BQ-24 right away, so that we can pass amendment BQ-1, or would you like us to come back to it later?
Comme vous le disiez un peu plus tôt, monsieur le président, il s'agit d'un amendement corrélatif à l'amendement BQ-24, lequel vise l'article 7 du projet de loi et se trouve à la page 86 du document où sont répertoriés les amendements.
Comment voulez-vous que nous procédions, monsieur le président? Voulez-vous que nous étudiions tout de suite l'amendement BQ-24, pour pouvoir adopter l'amendement BQ-1, ou préférez-vous que nous y revenions plus tard?
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
They are of consequence to each other, obviously because of the similarities, but I would prefer that you debate BQ-1, assuming that you just moved it. Therefore, I'd suggest that you continue debate on BQ-1 for now.
Ils sont corrélatifs parce qu'ils contiennent des similitudes, évidemment, mais je préférerais que vous débattiez de l'amendement BQ-1 comme si vous veniez de le proposer. Je vous suggère donc de poursuivre le débat sur le BQ-1 pour l'instant.
View Martin Champoux Profile
BQ (QC)
View Martin Champoux Profile
2021-04-16 13:07
The amendment simply adds, to the definition of “control,” a reference to proposed new paragraph 9.1(1)(m), which concerns continued Canadian ownership and control by broadcasting undertakings.
If you have any questions, we can talk about this.
L'amendement vise simplement à ajouter, à la définition de « contrôle », une référence au nouvel alinéa 9.1(1)m) proposé, qui concerne le maintien de la propriété et du contrôle canadiens par les entreprises de radiodiffusion.
Si vous avez des questions, nous pouvons en parler.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
All right. Ms. McPherson is next. Then I'll go to Ms. Dabrusin.
Go ahead, Ms. McPherson, please.
D'accord. C'est au tour de Mme McPherson. Je vais ensuite donner la parole à Mme Dabrusin.
Allez-y, madame McPherson.
View Heather McPherson Profile
NDP (AB)
I just want to get some clarity from Mr. Champoux on the intention of this, so if he could explain that to me a little more, that would be great.
J'aimerais que M. Champoux me donne des précisions sur l'intention de cet amendement, et j'aimerais qu'il m'explique cela un peu plus en détail.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Ms. Dabrusin, I have you next. Do you mind if I go to Mr. Champoux on the question that was put forward, so we keep it fresh? Thank you very much.
Mr. Champoux, you have the floor.
Madame Dabrusin, c'est à vous. Me permettez-vous de donner la parole à M. Champoux pour qu'il réponde à la question qui vient d'être posée pendant que tout cela est frais dans notre esprit? Merci beaucoup.
Monsieur Champoux, vous avez la parole.
View Martin Champoux Profile
BQ (QC)
View Martin Champoux Profile
2021-04-16 13:08
Mr. Chair, the legislative drafters added this amendment specifically because it relates to amendment BQ-24. Perhaps a member of the Office of the Law Clerk and Parliamentary Counsel can provide an explanation. This would be more enlightening than if I tried to justify the new amendment myself.
En fait, monsieur le président, cet amendement a été ajouté par les rédacteurs législatifs justement parce qu'il est en corrélation avec l'amendement BQ-24. Peut-être qu'un des membres du Bureau du légiste et conseiller parlementaire peut nous fournir les explications. Ce serait plus éclairant que si j'essayais moi-même de justifier ce nouvel amendement.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Before we go to Ms. Dabrusin, I just got clarification on something, Mr. Champoux. I apologize for my wording, but you can speak to both amendments right now. I was sort of clumsy in my wording—I apologize—because I gave you the impression to speak to only that one and not the other one. Because they are consequential to each other, you can certainly speak to both of them, so I apologize if I have led you down the wrong path. I'm sorry about that.
Ms. Dabrusin, you have the floor.
Avant de donner la parole à Mme Dabrusin, j'aimerais préciser une chose, monsieur Champoux. Excusez-moi de m'être mal expliqué, mais vous pouvez parler des deux amendements maintenant. J'ai été un peu maladroit dans ma formulation, et je m'en excuse, parce que je vous ai donné l'impression que vous ne pouviez parler que de celui-ci et non de l'autre. Comme ils sont corrélatifs, vous pouvez certainement parler des deux, alors je m'excuse si je vous ai induit en erreur. J'en suis désolé.
Madame Dabrusin, vous avez la parole.
View Julie Dabrusin Profile
Lib. (ON)
I have a question. I don't know if Mr. Champoux wanted to speak about that part as well right now, because I'm happy to give him that opportunity to speak about his other amendment, and then we can talk about how this piece fits in.
Does that makes sense, Mr. Chair?
J'ai une question. Je ne sais pas si M. Champoux voulait aussi parler de cette partie maintenant, parce que je serai heureuse de lui donner l'occasion de parler de son autre amendement, puis nous pourrons discuter de la façon dont cet élément s'intègre.
Est-ce logique, monsieur le président?
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
It does. Monsieur Champoux.
Tout à fait. Monsieur Champoux, vous avez la parole.
View Martin Champoux Profile
BQ (QC)
View Martin Champoux Profile
2021-04-16 13:09
Thank you, Mr. Chair.
The amendment in question, which you'll find on page 86 of the package of amendments, refers to the following proposed subsection 9.1(1) of the bill:
9.1(1) The Commission may, in furtherance of its objects, make orders imposing conditions ... that the Commission considers appropriate for the implementation of the broadcasting policy set out in subsection 3(1), including conditions respecting
...
Amendment BQ-24 adds the following after paragraph 9.1(1)(j):
(k) the proportion of programs to be broadcast that shall be original French language programs, while ensuring that these programs represent a significant proportion of Canadian programs;
(l) the proportion of programs to be broadcast that shall be devoted to specific genres in order to ensure the diversity of programming; and
(m) continued Canadian ownership and control by broadcasting undertakings.
The last paragraph may be the one to keep in mind. As a result of this proposed amendment, the legislative drafters suggested that we add the other amendment, since it affected the definitions, including the definition of “control.”
Merci, monsieur le président.
L'amendement en question, que vous trouverez à la page 86 du paquet d'amendements, vise le paragraphe 9.1(1) proposé par le projet de loi, que voici:
9.1(1) Le Conseil peut, dans l’exécution de sa mission, prendre des ordonnances imposant des conditions [...] qu’il estime indiquées pour la mise en oeuvre de la politique canadienne de radiodiffusion, y compris des conditions concernant:
[...]
L'amendement BQ-24 vise à ajouter ceci, après l'alinéa 9.1(1)j):
k) la proportion des émissions qui doivent être de langue originale française, en s’assurant que ces émissions représentent une proportion importante des émissions canadiennes;
l) la proportion des émissions qui doit être consacrée à des genres particuliers, afin d’assurer la diversité de la programmation;
m) le maintien de la propriété et du contrôle canadiens par les entreprises de radiodiffusion.
Le dernier alinéa est peut-être celui à retenir. En raison de cette proposition d'amendement, les rédacteurs législatifs nous ont suggéré d'ajouter l'autre amendement, étant donné que cela touchait les définitions, notamment celle de « contrôle ».
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Go ahead, Ms. Dabrusin.
À vous la parole, madame Dabrusin.
View Julie Dabrusin Profile
Lib. (ON)
I appreciate that Mr. Champoux clarified what the full purpose of this amendment is, because we have heard from stakeholders about the importance of the Canadian ownership part, and that's something I've seen raised by a number of different parties in different ways. I think there are a lot of people who are trying to sail that ship in that direction, and it's a question of how we do it and what the right words are.
I thought it might be helpful for this one if I could get the department's assistance, because it seems to me like a technical piece as to the right place and way to deal with this ownership question.
Je suis heureuse que M. Champoux ait précisé l'intention de cet amendement, parce que nous avons entendu des intervenants parler de l'importance de la propriété canadienne, et c'est une question qui a été soulevée de différentes façons par un certain nombre d'intervenants. Je constate que beaucoup de gens ont adopté cette direction, mais nous devrons déterminer la manière de nous y prendre et le libellé qui conviendra.
Je me suis dit qu'il serait peut-être utile de demander l'aide du Ministère, car il me semble que la position et le traitement de cette question de propriété sont des enjeux assez techniques.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Thank you, Ms. Dabrusin.
We're going to go to the department, and I'm going to have a show of hands as to who would like to respond to Ms. Dabrusin's question.
Mr. Ripley, go ahead, please.
Merci, madame Dabrusin.
Nous allons passer la parole au Ministère, et je vais demander aux personnes qui veulent répondre à la question de Mme Dabrusin de lever la main.
Monsieur Ripley, vous avez la parole.
Thomas Owen Ripley
View Thomas Owen Ripley Profile
Thomas Owen Ripley
2021-04-16 13:11
Thank you, Mr. Chair.
I will likely call on my colleague, Mr. Olsen, as well.
Just to give the context, the government included the definition of “control” in Bill C-10 as it currently exists to provide some context in the case of how it should be interpreted in certain provisions so that the definition of “affiliate”.... It's relevant when thinking about the relationship with social media companies, which we'll have an opportunity to talk about later, I'm sure. It's important in that context to have an understanding of what it means when an affiliate is under the control of another corporation.
Then, in the context of proposed subparagraph 9.1(1)(i)(i), I think perhaps Mr. Olsen can indicate why we felt it was important to have a definition of “control” in that context.
Merci, monsieur le président.
Je vais probablement faire appel à mon collègue, M. Olsen.
Pour mettre les choses en contexte, le gouvernement a inclus cette définition de « contrôle » dans le projet de loi C-10 pour fournir un contexte au cas où il fallait interpréter certaines dispositions afin que la définition d'« affilié »... C'est pertinent lorsqu'on pense à la relation avec les entreprises de médias sociaux, dont nous aurons l'occasion de parler plus tard, j'en suis sûr. Il est important, dans ce contexte, de comprendre ce que cela signifie lorsqu'une société affiliée est sous le contrôle d'une autre société.
Ensuite, dans le contexte du sous-alinéa 9.1(1)i)(i) proposé, je crois que M. Olsen pourrait expliquer pourquoi nous avons jugé important de définir le terme « contrôle » dans ce contexte.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Seeing no other hands raised and that the debate has collapsed, I'm going to have to call for the question.
We are on BQ-1.
Shall the amendment carry?
With silence, the amendment is now carried.
Comme personne d'autre ne lève la main et que le débat est terminé, je vais mettre la question aux voix.
Nous en sommes à l'amendement BQ-1.
L'amendement est-il adopté?
Le silence indique que l'amendement est maintenant adopté.
View Julie Dabrusin Profile
Lib. (ON)
I think it was a no. Sorry.
I was waiting for Mr. Olsen, actually. I thought Mr. Olsen was supposed to speak. I might have been confused.
Je crois que j'ai voté non. Désolée.
En fait, j'attendais l'explication de M. Olsen. Je pensais que M. Olsen devait prendre la parole. Je me suis probablement trompée.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
I apologize. I didn't see his hand.
Let me back up a bit.
Mr. Olsen, perhaps you'd like to weigh in as well.
Pardonnez-moi. Je n'ai pas vu sa main.
Je vais faire marche arrière.
Monsieur Olsen, vous aimeriez peut-être intervenir vous aussi.
Drew Olsen
View Drew Olsen Profile
Drew Olsen
2021-04-16 13:13
Thank you, Mr. Chairman.
The reason we added “control” in paragraph 9.1(i) was just to make sure it was clear that the ownership and control transactions would be not just the control of the legal shares, but also any potential control in fact of the company by somebody else.
When the CRTC processes ownership transactions it typically looks at this. We just wanted to make it clear that “control” in this context includes the “control in fact” situation, as opposed to just legal control of the number of shares and voting shares, for instance.
Merci, monsieur le président.
Nous avons ajouté le mot « contrôle » à l'alinéa 9.1i) simplement pour qu'il soit clair que les opérations de propriété et de contrôle ne seraient pas seulement le contrôle des actions juridiques, mais aussi tout contrôle que quelqu'un d'autre aurait sur la société.
Lorsque le CRTC effectue des transactions de propriété, il examine habituellement cette question. Nous voulions simplement préciser que le « contrôle » dans ce contexte englobe le « contrôle de fait » par opposition au simple contrôle juridique du nombre d'actions et d'actions avec droit de vote, par exemple.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Thank you very much.
Something just happened and I wanted to clarify it to everybody. Because we are in this virtual world, and sometimes Internet connections can drop and come back in and so on and so forth, I'm going to be lenient. If I say that a clause or an amendment is carried and you try to interrupt me within a reasonable amount of time to say that something happened technically, I will, under the chair's prerogative, go back and deal with it again.
However, I won't be in a position for you to say, “Chair, can we go back three pages and an hour ago to this amendment?” For that I'm going to have to rely on the older way of doing things.
I will provide some leniency, given the fact that we are in a virtual world.
Go ahead, Mr. Housefather.
Merci beaucoup.
Je voudrais ajouter quelques précisions sur ce qui vient de se produire. Comme nous travaillons dans ce monde virtuel et que les connexions Internet vont et viennent de temps en temps, je vais être indulgent. Si je dis qu'un article ou un amendement est adopté et que vous essayez de m'interrompre dans un délai raisonnable pour signaler un problème technique, je vais, en vertu de la prérogative de la présidence, revenir en arrière et effectuer le processus à nouveau.
Cependant, vous ne pourrez pas me demander de revenir sur un amendement qui se trouve trois pages en arrière et dont nous avons discuté il y a une heure. Pour cela, je vais devoir appliquer notre ancienne façon de faire les choses.
Je vais faire preuve de clémence, puisque nous évoluons dans un monde virtuel.
À vous la parole, monsieur Housefather.
View Anthony Housefather Profile
Lib. (QC)
Mr. Chair, I have a question for the department, if you'll permit me.
As I understand it, this is changing the definition of control from juridical control to de facto control and incorporating it. I also understand that you've ruled that it's relevant to Bloc Québécois amendment 24, which has three different parts, (k), (l) and (m).
I'm wondering two things from you, Mr. Chair. The Bloc Québécois amendment, BQ-24, is relevant to this in the sense that if (m) goes through you want a definition of control that you're applying here. Would you be ruling that BQ-24 would thus not be able to be debated for (k) and (l) in the event that this definition were defeated? I ask because (k) and (l) are entirely different from (m).
I would like to ask the department: Because we're changing the definition of control in terms of an affiliate, does this impact other parts of the act? What is that impact, besides the change that would be made in BQ-24?
Monsieur le président, j'ai une question pour le Ministère, si vous me le permettez.
Si je comprends bien, vous voulez changer la définition du contrôle pour passer du contrôle juridique au contrôle de fait, puis vous voulez l'incorporer. Je crois également comprendre que vous avez décidé que cela se rapporte à l'amendement 24 du Bloc québécois, qui comporte trois parties, k), l) et m).
J'ai deux questions à vous poser, monsieur le président. L'amendement du Bloc québécois BQ-24 est pertinent en ce sens que si l'alinéa m) est adopté, vous voulez une définition du contrôle que l'on pourra y appliquer. Nous dites-vous donc que l'amendement BQ-24 ne pourrait pas faire l'objet d'un débat pour les alinéas k) et l) si cette définition était rejetée? Je pose cette question, parce que les alinéas k) et l) sont entièrement différents de m).
J'aimerais demander aux représentants du Ministère si cela a une incidence sur d'autres parties de la loi, étant donné que nous sommes en train de changer la définition de contrôle dans le cas d'une filiale. Quelle serait cette incidence, à part le changement qui serait apporté par l'amendement BQ-24?
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Can I have a hand from the department? Let me just address that one first.
Go ahead, Mr. Ripley.
Un représentant du Ministère pourrait-il lever la main? Je vais demander que l'on réponde à cette question avant de poursuivre.
Allez-y, monsieur Ripley.
Thomas Owen Ripley
View Thomas Owen Ripley Profile
Thomas Owen Ripley
2021-04-16 13:16
The current scope of the definition would apply only to the definition of affiliate and then the paragraph in 9.1 that Mr. Olsen spoke about.
If I understand correctly from Mr. Champoux, the amendment being referenced in BQ-24 has a reference, it seems, to Canadian ownership and control. I think the relevant question in that context is whether the definition of control here makes sense in light of that other amendment that he is proposing.
What I would highlight in the case of Canadian ownership and control is that, as the committee is aware, there is a very detailed direction that sits on the books to the CRTC. It actually, in a very prescriptive way, indicates when a Canadian broadcaster, cable or satellite company is under either direct or indirect control and has percentages of voting shares and whatnot.
The only thing the committee may want to consider is whether that would change some of the legal threshold for what constitutes control indirectly, by subjecting it to this definition for control as opposed to leaving it up to the Governor in Council—as is currently the case—to set those thresholds for when something is considered to be under Canadian control or ownership.
La portée actuelle de la définition ne s'appliquerait qu'à une société affiliée, puis au paragraphe 9.1 dont M. Olsen a parlé.
Si j'ai bien compris M. Champoux, l'amendement proposé à BQ-24 fait allusion, semble-t-il, à la propriété et au contrôle canadiens. Je pense que la question pertinente dans ce contexte est de savoir si la définition de contrôle ici est logique à la lumière de l'autre amendement proposé.
Je soulignerais que dans le cas de la propriété et du contrôle canadiens, comme le Comité le sait, il existe une directive très détaillée à l'intention du CRTC. En fait, elle décrit très précisément les cas où un radiodiffuseur canadien, une entreprise de distribution par câble ou par satellite, est sous contrôle direct ou indirect et a des pourcentages d'actions avec droit de vote et ainsi de suite.
Le Comité devrait peut-être examiner si cela changerait une partie des critères juridiques minimaux pour ce qui constitue un contrôle indirect, en l'assujettissant à cette définition du contrôle, plutôt que de laisser au gouverneur en conseil — comme c'est le cas actuellement — le soin d'établir les critères minimaux à partir desquels une entité est considérée comme étant sous contrôle canadien ou de propriété canadienne.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Thank you, Mr. Ripley.
Mr. Housefather, I hope this clarifies what you were asking. In the case of this, the consequence of the consequential amendments will be this. If BQ-1 is accepted, passed and carried, then so would BQ-24, but if BQ-1 is defeated, then we will still discuss BQ-24 when the time arrives.
I see you're nodding. Thank you.
Mr. Rayes, you have the floor.
Merci, monsieur Ripley.
Monsieur Housefather, j'espère que cela répond à votre question. Dans ce cas, les conséquences de ces amendements corrélatifs seront les suivantes. Si l'amendement BQ-1 est adopté, l'amendement BQ-24 le sera aussi, mais si l'amendement BQ-1 est rejeté, nous discuterons quand même de l'amendement BQ-24 quand nous y arriverons.
Je vois que vous acquiescez en hochant la tête. Merci.
Monsieur Rayes, vous avez la parole.
View Alain Rayes Profile
CPC (QC)
Thank you, Mr. Chair.
I want to make sure that I fully understood your last comment. If we pass this amendment, amendment BQ-24 will be deemed adopted. Is that right?
Merci, monsieur le président.
Je veux m'assurer d'avoir bien compris votre dernier commentaire. Si nous adoptons cet amendement-ci, l'amendement BQ-24 sera adopté d'office, est-ce bien cela?
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Yes, that is correct. If you would like further explanation, I can call on the legislative clerk.
Oui, c'est exact. Si vous voulez plus d'explications, je peux faire appel au greffier législatif.
View Alain Rayes Profile
CPC (QC)
Yes, please. After that, I'd like to ask the question that I originally intended to ask.
Oui, s'il vous plaît. Par la suite, j'aimerais poser la question que j'avais l'intention de poser au départ.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Okay. We'll go to our legislative clerk, Monsieur Méla, please.
D'accord. Nous allons passer la parole à notre greffier législatif, M. Méla.
Philippe Méla
View Philippe Méla Profile
Philippe Méla
2021-04-16 13:19
Thank you, Mr. Chair.
Mr. Rayes, if amendment BQ-1 is passed, amendment BQ-24 will also be passed, since there's an internal reference between the two amendments. That's why.
Merci, monsieur le président.
En effet, monsieur Rayes, si l'amendement BQ-1 est adopté, l'amendement BQ-24 le sera également, puisqu'il y a une référence interne entre les deux. Voilà la raison.
View Alain Rayes Profile
CPC (QC)
Perfect. Thank you.
C'est parfait, merci beaucoup.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
You can continue, Mr. Rayes.
Vous pouvez continuer, monsieur Rayes.
View Alain Rayes Profile
CPC (QC)
Thank you, Mr. Chair.
After hearing from the experts, I'm reminded of the following expression: you can't be too careful. We think that Mr. Champoux's amendment is very good.
Merci, monsieur le président.
Après avoir entendu les propos des experts, cette expression me revient: trop fort ne casse pas. De notre côté, nous pensons que l'amendement proposé par M. Champoux est un très bon amendement.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Mr. Champoux, did I see your hand up earlier? Do you wish to speak?
Monsieur Champoux, avez-vous levé la main plus tôt? Voulez-vous prendre la parole?
View Martin Champoux Profile
BQ (QC)
View Martin Champoux Profile
2021-04-16 13:20
No, Mr. Chair. I'm ready to vote.
Non, monsieur le président. Je suis prêt à passer au vote.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
We will now proceed to a recorded vote on BQ-1.
(Amendment agreed to: yeas 6; nays 5 [See Minutes of Proceedings] )
The amendment is carried.
As a consequence, as I mentioned earlier, BQ-24 is carried as well.
Folks, we are now on G-1. Before we start debate, just a note of interest: If G-1 is adopted, BQ-2 cannot be moved. It would create two definitions of the same term in the act.
Let's now proceed with G-1.
Ms. Bessette, you have the floor.
Nous allons maintenant procéder à un vote par appel nominal sur l'amendement BQ-1.
(L'amendement est adopté par 6 voix contre 5. [Voir le Procès-verbal])
L'amendement est adopté.
Par conséquent, comme je l'ai mentionné plus tôt, l'amendement BQ-24 est également adopté.
Mesdames et messieurs, nous en sommes maintenant à l'amendement G-1. Avant de lancer le débat, je tiens à signaler que si l'amendement G-1 est adopté, l'amendement BQ-2 ne pourra pas être proposé, car il créerait deux définitions d'un même terme dans la loi.
Passons maintenant à l'amendement G-1.
Madame Bessette, vous avez la parole.
View Lyne Bessette Profile
Lib. (QC)
At this point, Bill C-10 doesn't define “indigenous peoples.” It would be good to list them: first nations, Inuit and Métis people.
Présentement, le projet de loi C-10 ne définit pas « peuples autochtones ». Ce serait bien de les y énumérer: Premières Nations, Inuits et Métis.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Okay, thank you.
Mr. Champoux, you have the floor.
D'accord, merci.
Monsieur Champoux, vous avez la parole.
View Martin Champoux Profile
BQ (QC)
View Martin Champoux Profile
2021-04-16 13:23
Thank you, Mr. Chair.
I'd like some clarification with regard to Ms. Bessette's explanation. When I read the amendment, I can see that it refers to the content of the Constitution Act, 1982, without identifying the indigenous peoples. Does this mean that she would prefer that they be included in the bill?
Merci, monsieur le président.
J'aimerais avoir une clarification concernant les explications que Mme Bessette vient de donner. En lisant l'amendement, je constate qu'il renvoie à ce qui est précisé dans la Loi constitutionnelle de 1982, sans que les peuples autochtones y soient nommés. Dois-je comprendre qu'elle préférerait qu'ils soient précisés dans le projet de loi?
View Lyne Bessette Profile
Lib. (QC)
May I respond, Mr. Chair?
Est-ce que je peux répondre, monsieur le président?
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Madame Bessette, go ahead.
Madame Bessette, allez-y.
View Lyne Bessette Profile
Lib. (QC)
To answer Mr. Champoux's question, I think that we should recognize first nations, Inuit and Métis people in this bill, since they have three distinct cultures. The amendment proposes to add the definition of “indigenous peoples” found in the Constitution Act, 1982, to clause 1 of Bill C-10. However, I'd like the indigenous peoples to be listed, if you agree.
Thank you.
Pour répondre à M. Champoux, je pense qu'il serait nécessaire de reconnaître à la fois les Premières Nations, les Inuits et les Métis dans ce projet de loi, étant donné qu'ils ont trois cultures distinctes. L'amendement propose d'ajouter, à l'article 1 du projet de loi C-10, la définition de « peuples autochtones » qu'on retrouve dans la Loi constitutionnelle de 1982, mais j'aimerais qu'ils soient énumérés, si cela vous convient.
Merci.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Mr. Champoux, you have the floor.
Monsieur Champoux, vous avez la parole.
View Martin Champoux Profile
BQ (QC)
View Martin Champoux Profile
2021-04-16 13:24
I gather that Ms. Bessette is proposing that we withdraw her amendment and instead vote on amendment BQ-2, which proposes a definition that specifically addresses and identifies first nations, Inuit and Métis people.
Is that right?
Selon ce que je comprends, Mme Bessette propose que nous retirions son amendement et que nous nous prononcions plutôt sur l'amendement BQ-2, qui propose une définition qui vise et nomme justement les personnes issues des Premières Nations, les Inuits et les Métis.
Ai-je bien compris?
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
One moment, please
I'm going to go to Ms. Bessette, and then I'll go to Mr. Rayes.
Ms. Bessette, you have the floor.
Un instant, s'il vous plaît.
Je vais donner la parole à Mme Bessette, puis à M. Rayes.
Madame Bessette, vous avez la parole.
View Lyne Bessette Profile
Lib. (QC)
The definition in the Constitution already refers to them, Mr. Champoux, so it amounts to the same thing.
La définition qui est dans la Constitution les nomme déjà, monsieur Champoux, alors cela revient au même.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Mr. Rayes, you have the floor.
Monsieur Rayes, vous avez la parole.
View Alain Rayes Profile
CPC (QC)
Could someone confirm the information that Ms. Bessette just provided? I think that's the reason for the confusion with regard to these two amendments.
Basically, our party supports both amendments. However, since we need to study one amendment before we can study the other, we want to make the right choice. We don't want to eliminate the Bloc Québécois amendment if the communities aren't listed in Ms. Bessette's amendment.
Could an expert check the information provided by Ms. Bessette?
Quelqu'un pourrait-il confirmer l'information que Mme Bessette vient de nous donner? Je crois que c'est la cause de l'imbroglio relativement à ces deux amendements.
À la base, notre parti est en faveur des deux amendements. Cependant, étant donné que nous devons en étudier un avant de pouvoir étudier l'autre, nous voulons nous assurer de faire le bon choix. Nous ne voulons pas éliminer l'amendement du Bloc québécois si les communautés ne sont pas énumérées dans l'amendement de Mme Bessette.
Un expert pourrait-il vérifier l'information donnée par Mme Bessette?
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Madame Bessette, did you want to address that again? I see your hand is still up.
Madame Bessette, voulez-vous revenir là-dessus? Je vois que vous avez encore la main levée.
View Lyne Bessette Profile
Lib. (QC)
No. Sorry.
Non. Excusez-moi.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
We're going to call for a vote on G-1.
(Amendment agreed to [See Minutes of Proceedings])
As a consequence, of course, BQ-2 has now not been moved.
We now go to PV-3.
Mr. Manly.
Nous allons mettre l'amendement G-1 aux voix.
(L'amendement est adopté. [Voir le Procès-verbal])
Par conséquent, bien sûr, l'amendement BQ-2 ne sera pas proposé.
Nous passons maintenant à l'amendement PV-3.
Monsieur Manly, vous avez la parole.
View Paul Manly Profile
GP (BC)
Thank you, Mr. Chair.
In combination with PV-5—that the broadcasting system shall be effectively owned and controlled by Canadians—this amendment would clarify that foreign undertakings can still provide broadcasting programming to Canadians and are still subject to the act despite the system being Canadian controlled.
In PV-5, the bill removes the section of the act that asserts that the Canadian broadcasting system shall be effectively owned and controlled by Canadians. This amendment would maintain what's currently in the act. Ownership and control are essential for Canada's national identity and cultural sovereignty. Many organizations are concerned about the removal of ownership and control by Canadians, including the Coalition for the Diversity of Cultural Expression, the Société des auteurs de radio, télévision et cinéma, Canadian Senior Artists' Resource Network and the Forum for Research and Policy in Communications.
The amendment of PV-5 should be paired with PV-3, which would clarify that foreign undertakings can still participate in a system that is owned and controlled by Canadians.
Thank you.
Merci, monsieur le président.
Cet amendement, combiné à l'amendement PV-5, qui souligne que le système de radiodiffusion doit appartenir à des Canadiens et être contrôlé par des Canadiens, préciserait que les entreprises étrangères peuvent continuer d'offrir des émissions de radiodiffusion aux Canadiens et sont toujours assujetties à la loi même si le système est contrôlé par des Canadiens.
L'amendement PV-5 du projet de loi supprime l'article de la loi qui stipule que le système de radiodiffusion canadien doit appartenir à des Canadiens et être contrôlé par eux. Cet amendement maintiendrait ce qui se trouve actuellement dans la loi. La propriété et le contrôle sont essentiels à l'identité nationale et à la souveraineté culturelle du Canada. De nombreux organismes sont préoccupés par le retrait de la propriété et du contrôle des Canadiens, notamment la Coalition pour la diversité des expressions culturelles, la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma, Canadian Senior Artists' Resource Network et le Forum for Research and Policy in Communications.
L'amendement PV-5 devrait être jumelé à l'amendement PV-3, qui préciserait que les entreprises étrangères peuvent quand même participer à un système qui appartient à des Canadiens et qui est contrôlé par eux.
Merci.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Ms. Dabrusin.
Madame Dabrusin, vous avez la parole.
View Julie Dabrusin Profile
Lib. (ON)
Thank you.
This is one of those places where the concern is that what might sound good might actually lead to a more complicated and unintended consequence. Looking at this amendment, the way it works could actually suggest that other classes of broadcasting undertakings do not include foreign broadcasting undertakings. It could lead the readers—someone who's looking at it—to conclude that the act does not apply to foreign BDUs, and therefore they could operate in Canada without a licence.
It could end up creating that opening. Goodness, I practised law for many years, so I know this. My job was all about trying to find those openings. To have that unintended consequence, someone could say that in fact the bill has a smaller scope than it is intended to.
Merci.
Nous nous trouvons dans une situation où ce qui semble convenir risque d'entraîner des conséquences plus compliquées et imprévues. En examinant cet amendement, on pourrait en fait penser que d'autres catégories d'entreprises de radiodiffusion n'incluent pas les entreprises de radiodiffusion étrangères. Cela pourrait amener les lecteurs ou des gens qui regardent cela à conclure que la loi ne s'applique pas aux entreprises de distribution de radiodiffusion étrangères et qu'elles pourraient donc diffuser au Canada sans licence.
Cela risque de créer une ouverture. J'ai exercé le droit pendant de nombreuses années, alors je le sais. Mon travail consistait à détecter ces ouvertures. Pour avoir cette conséquence imprévue, quelqu'un pourrait prétendre qu'en fait, le projet de loi a une portée moins grande que ce à quoi il est destiné.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Seeing no other hands raised, I will call for the vote.
Shall PV-3 carry?
Puisqu'il n'y a pas d'autres mains levées, je vais mettre la question aux voix.
L'amendement PV-3 est-il adopté?
View Julie Dabrusin Profile
Lib. (ON)
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Hearing no, Madam Clerk, we will now go to a recorded vote.
(Amendment negatived: nays 6; yeas 5 [See Minutes of Proceedings])
We will move on to NDP-1.
Before we start that debate, if NDP-1 is adopted, then BQ-3 cannot be moved, due to a line conflict. Let me explain that line conflict for just a moment. The two amendments are regarding the same line. If NDP-1 is adopted, the line in the original bill changes, and therefore the BQ amendment would not pertain to the original.
I hope that was discernible. That's basically what the line conflict is. If NDP-1 is adopted, BQ-3 cannot be moved due to a line conflict. They are both going after the same thing.
Ms. McPherson.
J'entends un non, alors madame la greffière, nous allons maintenant procéder à un vote par appel nominal.
(L'amendement est rejeté par 6 voix contre 5. [Voir le Procès-verbal])
Nous passons maintenant à l'amendement NDP-1.
Avant d'entamer ce débat, si l'amendement NDP-1 est adopté, l'amendement BQ-3 ne pourra pas être proposé en raison d'un conflit de lignes. Permettez-moi d'expliquer brièvement ce conflit de lignes. Les deux amendements portent sur une même ligne. Si l'amendement NDP-1 est adopté, la ligne du projet de loi original sera modifiée, et l'amendement du BQ ne s'appliquera donc pas à l'amendement original.
J'espère que mon explication est claire. C'est essentiellement en quoi consiste un conflit de lignes. Si l'amendement NDP-1 est adopté, l'amendement BQ-3 ne peut pas être proposé en raison d'un conflit de lignes. Les deux visent la même chose.
Madame McPherson, vous avez la parole.
View Heather McPherson Profile
NDP (AB)
Thank you, Mr. Chair.
On the amendment that we've put forward, the objective, of course, is to modify the definition of control of programming to ensure that companies meet their obligations regarding discoverability. We all heard about how important that was during the testimony. Certainly, through the many meetings I had with the people who were interested in this, this became something that was vitally important.
The CRTC must not only be able to ask but also be able to verify whether software is designed to be compliant. It also needs access to the relevant data to study user interactions with interfaces and to evaluate the effectiveness of the recommendations. Therefore, the amendment includes algorithms in order to take account of technological developments, programming control and the requirement of discoverability.
Merci, monsieur le président.
En ce qui concerne l'amendement que nous avons proposé, l'objectif, bien sûr, est de modifier la définition du contrôle de la programmation pour que les entreprises respectent leurs obligations en matière de découvrabilité. Nous avons tous entendu les témoins en souligner l'importance. Pendant les nombreuses réunions que j'ai eues avec les gens qui s'intéressent à cela, j'ai compris que cette question est d'une importance vitale.
Le CRTC doit non seulement pouvoir demander, mais aussi pouvoir vérifier, si les logiciels sont conçus de manière à respecter ces obligations. Il doit également avoir accès aux données pertinentes pour étudier les interactions des utilisateurs avec les interfaces et évaluer l'efficacité des recommandations. Par conséquent, cet amendement porte aussi sur les algorithmes afin de tenir compte des progrès technologiques, du contrôle de la programmation et de l'exigence de la découvrabilité.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Thank you.
Mr. Housefather.
Merci.
Monsieur Housefather, vous avez la parole.
View Anthony Housefather Profile
Lib. (QC)
Thanks.
I appreciate the amendment, because I understand the issue of algorithms to be incredibly important, although I know we'll be dealing with that in upcoming legislation.
I have a question for Ms. McPherson or the department officials, whoever can answer it better. Is it the intent that online undertakings that transmit user-generated programs now be responsible for all of the contents under the requirements of paragraph 3(1)(h) of the act, given this amendment? That would seem to be really onerous. I'm wondering if you could clarify if that's the intention.
Merci.
Je comprends l'amendement, parce que je sais à quel point la question des algorithmes est importante et même si je sais que nous en traiterons dans un autre projet de loi.
J'ai une question à l'intention de Mme McPherson ou des fonctionnaires du Ministère, à votre gré selon qui pourra le mieux y répondre. S'agit-il de faire en sorte que les entreprises en ligne qui diffusent des émissions téléchargées par des utilisateurs soient désormais responsables de tous les contenus en vertu des dispositions de l'alinéa 3(1)h) de la Loi et compte tenu de cet amendement? Cela semble vraiment sévère. Pourriez-vous préciser si c'est bien l'intention.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Mr. Housefather, may I ask which one you prefer—the department officials or Ms. McPherson?
Monsieur Housefather, puis-je vous demander si vous préférez une réponse des fonctionnaires ou de Mme McPherson?
View Anthony Housefather Profile
Lib. (QC)
Perhaps the department officials can clarify and then give Heather a chance to also explain. I'm interested in hearing from both of them as to the intent.
Les fonctionnaires pourraient peut-être apporter des précisions et donner ensuite à Mme McPherson la possibilité de fournir des explications. J'aimerais entendre les deux points de vue.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Thank you very much.
I'm looking for the show of a physical hand, not a virtual one, from the department.
Mr. Ripley.
Merci beaucoup.
Je voudrais voir des mains levées réelles, pas virtuelles, parmi les fonctionnaires.
Monsieur Ripley, vous avez la parole.
Thomas Owen Ripley
View Thomas Owen Ripley Profile
Thomas Owen Ripley
2021-04-16 13:33
Thank you, Mr. Chair.
Indeed, the definition of “programming control” was modified by, as I understand it, what Ms. McPherson is proposing. What it could mean is that certain online undertakings.... Depending on the scope of what that means at the end of the day, particularly in cases where social media platforms may be included under the act, modifying the definition of “programming control” in this way would make them responsible for any content that their recommender algorithms could recommend, even in instances where they have not necessarily curated it.
The definition commonly understood in broadcasting has come out of the conventional sense, where we know a broadcaster is commissioning a piece of content and choosing to include it on its lineup. If the definition were modified in this way, it would certainly expand the scope of programming control significantly. Depending on where the scope of online undertakings ends up, the implications could be quite significant. You could be asking companies to be responsible for content that their recommender algorithms are recommending or servicing, even in instances where they may not have been involved directly in the commissioning or the creation of that content.
Merci, monsieur le président.
La définition de « contrôle de la programmation » a effectivement été modifiée par ce que Mme McPherson propose, si j'ai bien compris. Cela pourrait signifier que certaines entreprises en ligne... Selon la portée de la définition adoptée en définitive, notamment si les plateformes de médias sociaux sont incluses dans la Loi, si on modifie la définition de « contrôle de la programmation » dans ce sens, ces entreprises seraient responsables de tous les contenus que leurs algorithmes de recommandation pourraient proposer, même si elles n'en ont pas nécessairement la charge.
La définition courante dans le milieu de la radiodiffusion est issue du sens conventionnel, selon lequel un radiodiffuseur commande un contenu et choisit de l'inclure dans sa programmation. Si la définition était modifiée ainsi, cela élargirait bien sûr considérablement la portée du contrôle de la programmation. Selon la limite fixée à la responsabilité des entreprises en ligne, les répercussions pourraient être assez importantes. Les entreprises pourraient être tenues responsables des contenus que leurs algorithmes de recommandation proposent ou acheminent, même si elles n'ont pas participé directement à la commande ou à la création de ces contenus.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Ms. McPherson.
Madame McPherson, vous avez la parole.
View Heather McPherson Profile
NDP (AB)
I don't know that I necessarily agree with that, because my understanding is that with social media there is that exemption that is in place. Also, one other thing that we talked about is the idea of algorithms and curation being separate. I think it's important that we have that, and that we recognize the important role that algorithms play. I don't think it is intended to cover all social media, because that's not what's in this bill.
Je ne suis pas sûre d'être d'accord avec ce point de vue, parce que, me semble-t-il, il y a une exemption pour les médias sociaux. Nous avons aussi envisagé de séparer les algorithmes et la conservation. C'est important, et il faut reconnaître l'importance des algorithmes. Je ne crois pas que tous les médias sociaux soient visés, car ce n'est pas ce que prévoit le projet de loi.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Mr. Champoux, you have the floor.
Monsieur Champoux, vous avez la parole.
View Martin Champoux Profile
BQ (QC)
View Martin Champoux Profile
2021-04-16 13:36
Thank you, Mr. Chair.
I want to speak to my colleague, Ms. McPherson.
I don't want to draw attention to the amendment that we're proposing, amendment BQ-3. However, isn't specifying the possible methods involved somewhat limiting? For example, if our wording simply referred to the selection, recommendation and prioritization of programs, without necessarily specifying any methods, this would include all methods used to make the selection.
I certainly expected a great deal of debate about the concept of algorithms. However, I wonder whether we need to include it, since it's implied.
Merci, monsieur le président.
J'aimerais m'adresser à ma collègue Mme McPherson.
Je ne veux pas attirer l'attention sur l'amendement que nous proposons, soit l'amendement BQ-3, mais le fait de préciser les moyens qui pourraient être utilisés n'est-il pas un peu limitatif? Si on utilisait, par exemple, un libellé qui parlait simplement et carrément du choix, de la recommandation et de la priorisation des émissions, sans nécessairement préciser de moyens, cela sous-entendrait tout moyen utilisé pour faire ledit choix.
Je m'attendais certainement à ce qu'il y ait beaucoup de débats sur la notion des algorithmes. Par contre, je me demande s'il est nécessaire de l'inscrire, puisque cela est sous-entendu.
View Heather McPherson Profile
NDP (AB)
If we don't name them, the worry is that they are not included—that they are not actually part of what is put forward. I think it is really vital that they be included. That is my understanding: that we need to have some insight into that, because the way modern technology goes and the way modern communications happen, those algorithms are key. I think it's important to name them. I understand what you're saying—that it might be limiting—but I think if we don't name them, there is the potential for them to be excluded.
S'ils n'y sont pas désignés, il est à craindre qu'ils ne soient pas inclus, c'est-à-dire qu'ils ne fassent pas partie de ce qui est proposé. Et il est vraiment essentiel de les inclure. À mon avis, il faut y réfléchir, parce que les algorithmes font partie intégrante de la technologie moderne et du mode de fonctionnement des communications modernes. Je crois qu'il est important de les désigner. Je comprends ce que vous dites — que cela pourrait être limitatif —, mais, si nous ne les désignons pas, ils pourraient être exclus.
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Thank you.
Seeing no further debate, shall NDP-1 carry?
(Amendment negatived: nays 10; yeas 1)
Merci.
Comme il n'y a pas d'autre intervention, je mets l'amendement NDP-1 aux voix.
(L'amendement est rejeté par 10 voix contre 1.)
View Scott Simms Profile
Lib. (NL)
Now we go on to amendment BQ-3.
Mr. Champoux, you have the floor.
Nous passons maintenant à l'amendement BQ-3.
Monsieur Champoux, vous avez la parole.
View Martin Champoux Profile
BQ (QC)
View Martin Champoux Profile
2021-04-16 13:39
It's similar to Ms. McPherson's amendment, except that it doesn't identify the methods. I think that, by simply stating what we want to define, without necessarily using specific terms, we would provide a clear understanding of the intent.
I'm open to questions, of course.
C'est sensiblement dans le même ordre d'idées que l'amendement proposé par Mme McPherson, sauf qu'on évite de nommer les moyens. Je pense que le simple fait de préciser ce qu'on veut définir, sans nécessairement utiliser des termes pointus, permettrait une compréhension tout à fait correcte de l'intention.
Je suis ouvert aux questions, évidemment.
Results: 1 - 100 of 100986 | Page: 1 of 1010

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data