Committee
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 30 of 1535
Susie Grynol
View Susie Grynol Profile
Susie Grynol
2021-05-18 14:47
Thank you, Mr. Chair.
My remarks are only five minutes, so we'll buy some extra time for questions.
Thank you for the invitation to speak with you today.
My name is Susie Grynol, and I am the president and CEO of the Hotel Association of Canada.
Today I am here on behalf of the Coalition of Hardest Hit Businesses, representing more than 100 organizations in the tourism, travel, arts and culture, events and festivals, accommodation and hospitality sectors. A copy of coalition members was sent through to the committee in advance.
Because of necessary public health policies, we have seen thousands of festivals, concerts, conventions, indigenous tourism experiences, fairs, exhibitions, business and sporting events cancelled. Unfortunately, no major events are scheduled for this summer or fall.
When we are past the third wave, most industries impacted by COVID will revive quickly when the light-switch is turned on, ramping up operations the day after restrictions are lifted. For Canada's tourism, travel and events sector, our recovery will be more complicated, more like a dimmer switch that will build over the next year.
Opening up the international border is complicated. Planning large concerts and conventions in a new COVID world will take time, and today we have no information on what metrics would lead to a domestic travel restart, to the reopening of the U.S. border or to the welcoming back of international vacationers. We don't know how Canada plans to allow vaccinated Canadians to resume travel and what a phased reopening plan would entail.
The only thing we do know is that travel is not being recommended by public health officials this summer. Most Canadians will spend their summer in their backyards or at cottages and campsites. Our downtown cores will sit empty because no major events are planned, business travel will be non-existent and Canadians will likely spend their pent-up travel dollars down south this fall and winter, rather than in Canada. Simply put, our recovery is not imminent.
Where does this leave us? The federal budget did make some helpful investments into tourism. We saw marketing dollars and specific funds to bring back our events businesses and other business support programs, which may benefit the industry when the pandemic is over, but these investments cannot bring back the summer of 2021 and will not change the reality that the fall will be our toughest quarter of the pandemic.
How could it be worse than 2020 was? It's because the critical lifelines of our industry—CEWS and CERS—are being aggressively wound down for all sectors equally, starting in June.
How big a problem is this? According to our survey of coalition members from March, 60% of businesses represented will go out of business without an extension of CEWS and CERS to the end of 2021. This means that we could lose the critical infrastructure that supports our event businesses in Canada, the unique local attractions that enhance our visitor experience and the hotels that anchor our travel sector. It means that our post-pandemic nation will look a lot less vibrant and less Canadian. It puts the livelihoods of more than two million people at risk, mostly women, young people and immigrants.
The real tragedy is that this is a problem of timing and not a shift in human behaviour. Once it's allowed, travel will come back with a vengeance. We've seen it in other countries. Canadians will want to attend sporting events and concerts. They will want to go back to the theatre and attend in-person conventions. They can't wait to get married in a big, crowded room full of the people they love. Travel and face-to-face events will come back, but we need a plan for how the government intends to keep our sector intact until we can get to the other side of the pandemic.
Today we're asking the government for two things. First, the federal government must produce a clear reopening plan based on metrics and milestones that we can rely on to start planning large events and the return of travel. Other countries have tabled reopening plans, and we believe Canada should follow suit.
Second, we need a sector-specific support program in place for the fall to assist with wages and fixed costs so that we can survive to the spring and summer of 2021, when our true recovery will start. It is only the federal government that can disarm the ticking time bomb that faces our industry. If a sector-specific approach is not designed, it is not a question of whether that bomb explodes, only a question of when.
Thank you.
Merci, monsieur le président.
Je n'en ai que pour cinq minutes. Cela nous donnera plus de temps pour les questions.
Je vous remercie de l'invitation à m'adresser à vous aujourd'hui.
Je m'appelle Susie Grynol et je suis présidente et chef de la direction de l'Association des hôtels du Canada.
Je comparais au nom de la Coalition des entreprises les plus touchées, qui représente plus d'une centaine d'organisations des secteurs du tourisme, des voyages, des arts et de la culture, des événements et des festivals, de l'hébergement et de l'accueil. Une liste des membres de la Coalition a été communiquée à l'avance au Comité.
Les politiques de santé publique, qui étaient nécessaires, ont entraîné l'annulation de milliers de festivals, de concerts, de congrès, d'expériences touristiques autochtones, de foires, d'expositions, d'événements d'affaires et sportifs. Malheureusement, aucun événement majeur n'est prévu pour cet été ou cet automne.
Lorsque la troisième vague sera terminée, la plupart des industries touchées par la COVID reprendront vie rapidement. Comme si on actionnait un simple interrupteur, les activités vont recommencer dès le lendemain de la levée des restrictions. Dans le secteur canadien du tourisme, des voyages et de l'événementiel, ce sera comme si on actionnait un rhéostat: la reprise sera progressive et s'étalera sur toute l'année prochaine.
L'ouverture de la frontière internationale est compliquée. La planification de grands concerts et congrès dans un nouveau monde après la COVID prendra du temps, et aujourd'hui, nous n'avons aucune information sur les critères qui mèneraient à une reprise des voyages à l'intérieur du Canada, à la réouverture de la frontière américaine ou au retour des vacanciers étrangers. Nous ne savons pas comment le Canada prévoit permettre aux Canadiens vaccinés de recommencer à voyager, ni ce que supposerait un plan de réouverture progressive.
Tout ce que nous savons, c'est que les fonctionnaires de la santé publique ne recommandent pas de voyager cet été. La plupart des Canadiens passeront leur été dans leur cour arrière ou dans des chalets et des emplacements de camping. Les centres-villes seront déserts parce qu'aucun événement majeur n'est prévu, les voyages d'affaires seront inexistants et l'argent qu'ils ne peuvent consacrer pour l'instant aux voyages, les Canadiens le dépenseront probablement dans le Sud cet automne et cet hiver, plutôt qu'au Canada. En termes simples, notre relance n'est pas imminente.
Où en sommes-nous? Le budget fédéral prévoit des investissements utiles dans le tourisme. Il y a des fonds pour le marketing, d'autres fonds prévus expressément pour faciliter le rétablissement des entreprises de l'événementiel, et des programmes de soutien des entreprises qui peuvent être bénéfiques, une fois la pandémie terminée, mais cela ne nous redonne pas l'été 2021 et ne changera rien au fait que l'automne sera notre trimestre le plus difficile de la pandémie.
Comment la situation peut-elle être pire qu'en 2020? Parce que des mesures essentielles pour notre secteur, comme la SSUC et la SUCL, sont réduites uniformément pour tous les secteurs à compter de juin.
Quelle est l'ampleur du problème? Selon le sondage mené auprès des membres de la Coalition à partir de mars, 60 % des entreprises représentées feront faillite à moins que la SSUC et la SUCL ne soient prolongés jusqu'à la fin de 2021. C'est dire que nous pourrions perdre l'infrastructure essentielle qui soutient le secteur de l'événementiel au Canada, les attractions locales uniques qui enrichissent l'expérience des visiteurs et les hôtels qui sont les piliers du secteur touristique. Après la pandémie, notre pays aura donc l'air beaucoup moins dynamique et beaucoup moins canadien. Se trouve ainsi en péril le gagne-pain de plus de deux millions de personnes, surtout des femmes, des jeunes et des immigrants.
Le vrai drame, c'est qu'il s'agit d'un problème de décalage et non d'un changement du comportement humain. Dès qu'ils seront permis, les voyages reprendront avec un dynamisme renouvelé. C'est ce que nous avons observé dans d'autres pays. Les Canadiens voudront assister à des manifestations sportives et à des concerts. Ils voudront retourner au théâtre et participer à des congrès en personne. Ils ont hâte de célébrer leur mariage dans une grande salle bondée de gens qu'ils aiment. Les déplacements et les rencontres en personne reviendront, mais nous avons besoin d'un plan: comment le gouvernement entend-il préserver l'intégrité de notre secteur jusqu'à ce que nous puissions nous relancer après la pandémie?
Aujourd'hui, nous adressons deux demandes au gouvernement fédéral. Premièrement, il doit produire un plan de réouverture clair assorti de critères et de jalons auxquels nous pourrons nous fier pour commencer à planifier de grands événements et la reprise des voyages. D'autres pays ont déposé des plans de réouverture, et nous croyons que le Canada devrait leur emboîter le pas.
Deuxièmement, nous avons besoin d'un programme de soutien propre à notre secteur pour l'automne, afin de nous aider à payer les salaires et les charges fixes et à survivre jusqu'au printemps et à l'été 2021, au moment où s'amorcera une véritable reprise. Seul le gouvernement fédéral peut désarmer la bombe à retardement qui menace notre industrie. À défaut d'une approche propre à notre secteur, la bombe explosera. Reste à savoir quand.
Merci.
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2021-05-18 15:42
Thank you. I'll go first to Ms. Grynol.
Thank you for your testimony. I took note of four things in your opening statement.
You were asking for metrics that would lead to the reopening of our common border with the United States. You also wanted to know what a phased opening of our economy would look like. You talked about the fact that this fall is going to be even worse because the CEWS and the CERS programs are being wound down, and then you talked about sector-specific funding for your industry.
It just so happens that the letter we sent to the minister in the lead-up to the budget dealt with those four specific issues. We asked for a clear plan to safely reopen the border. We asked for a clear plan to safely reopen the economy. We wanted to make sure that emergency support programs would continue to support those businesses that hadn't made it through to the end of the pandemic. Finally, we asked for targeted, sector-specific support.
Let me ask you yes-or-no questions.
First, regarding the metrics you were looking for, did you find them in the budget?
Merci. Je vais m'adresser d'abord à Mme Grynol.
Merci de votre témoignage. J'ai relevé quatre points dans votre exposé liminaire.
Vous avez demandé des critères chiffrés dont le respect permettrait de rouvrir notre frontière commune avec les États-Unis. Vous voulez également savoir quelle forme prendrait l'ouverture progressive de l'économie. Vous avez dit que l'automne prochain sera encore pire parce que la SSUC et la SUCL vont disparaître, puis vous avez parlé de fonds qui seraient destinés spécialement à votre secteur.
Il se trouve que la lettre que nous avons envoyée à la ministre avant la présentation du budget portait sur ces quatre questions précises. Nous avons demandé un plan clair pour une réouverture de la frontière en toute sécurité. Nous avons demandé un plan clair pour relancer l'économie en toute sécurité. Nous voulions nous assurer que les programmes de soutien d'urgence continueraient d'appuyer les entreprises qui n'ont pas survécu jusqu'à la fin de la pandémie. Enfin, nous avons demandé un soutien ciblé, sectoriel.
Permettez-moi de vous poser des questions auxquelles vous pouvez répondre par oui ou par non.
Premièrement, avez-vous trouvé dans le budget les critères que vous réclamiez?
Susie Grynol
View Susie Grynol Profile
Susie Grynol
2021-05-18 15:43
As they relate to the international border?
En ce qui concerne la frontière internationale?
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2021-05-18 15:43
Yes. Did you see a plan to reopen the border safely in the budget?
Oui. Avez-vous vu dans le budget un plan de réouverture sécuritaire de la frontière?
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2021-05-18 15:43
Okay.
Did you see a plan to safely reopen the economy going forward?
D'accord.
Avez-vous vu un plan de réouverture sécuritaire de l'économie?
Susie Grynol
View Susie Grynol Profile
Susie Grynol
2021-05-18 15:43
As it relates to our sector specifically...?
En ce qui concerne notre secteur en particulier?
Susie Grynol
View Susie Grynol Profile
Susie Grynol
2021-05-18 15:44
No. In fairness to the government, we were in the middle of a third wave at that point in time, but no, we did not see that plan.
Non. Pour être juste envers le gouvernement, nous étions au beau milieu d'une troisième vague à ce moment-là, mais non, nous n'avons pas vu ce plan.
View Julie Dzerowicz Profile
Lib. (ON)
It's not even supplementary. It's just a clarification. I just want to make sure of something.
Ms. Potter, you're saying that for the interprovincial side there should be just one rule, with no vaccine passport. We should all have rules of engagement for travel, but they should be very clear and consistent among all the provinces and territories. That's what you're asking for.
Ce n'est même pas une question supplémentaire. C'est une simple précision que je demande. Je veux simplement m'assurer d'une chose.
Madame Potter, vous dites qu'il ne devrait y avoir qu'une seule série de règles pour les déplacements interprovinciaux, sans passeport de vaccination. Nous devrions tous avoir des règles d'engagement pour les déplacements, mais elles devraient être très claires et uniformes entre les provinces et territoires. C'est ce que vous demandez.
Beth Potter
View Beth Potter Profile
Beth Potter
2021-05-18 16:44
Exactly. We're asking for no travel passport within Canada.
Exactement. Nous ne demandons pas de passeport vaccination pour voyager au Canada.
View Gabriel Ste-Marie Profile
BQ (QC)
Thank you, Mr. Chair.
I want to acknowledge the witnesses. I would like to thank them for being here and for their presentations.
My questions are for Ms. Potter.
Thank you again for your presentation.
I'll start where Ms. Dzerowicz left off. You would support the use of a vaccine passport for foreign tourists entering Canada. Is that right? Could you clarify your position on this issue again?
Merci, monsieur le président.
Je salue tous les témoins. Je les remercie de leur présence et de leurs présentations.
Mes questions s'adressent à Mme Potter.
Je vous remercie encore une fois de votre présentation.
Je commencerai là où Mme Dzerowicz s'est arrêtée. Vous seriez favorable à l'utilisation d'un passeport vaccinal pour les touristes étrangers entrant au Canada, n'est-ce pas? Pourriez-vous clarifier encore une fois votre position sur cette question?
Beth Potter
View Beth Potter Profile
Beth Potter
2021-05-18 16:44
Thank you for the question. I'll respond in English.
Our position is that in order to enter the country.... We want to make it easy for travellers to enter the country, so there needs to be a process in place for those who have been vaccinated and travellers who have not been vaccinated.
Globally and in the work I've been doing at the World Travel and Tourism Council's table, it's proof of vaccination in the form of a health certificate, a vaccine passport or a green check, which the EU is using. It's some kind of indicator that a person has been fully vaccinated and they can enter a country, carry on and travel within it as usual.
For those who have not been vaccinated, we are suggesting that you will still want to test, using a PCR test before departure and a rapid test on arrival. Then they can carry on. Only introduce quarantine should there be a positive test result.
Je vous remercie de la question. Je vais répondre en anglais.
Notre position est que pour entrer au pays... Nous voulons faciliter l'entrée des voyageurs au pays. Il faut donc mettre en place un processus pour ceux qui ont été vaccinés et pour ceux qui ne l'ont pas été.
À l'échelle mondiale et dans le cadre mon travail au Conseil mondial du voyage et du tourisme, il s'agit d'une preuve de vaccination sous forme de certificat de santé, de passeport vaccinal ou du certificat vert qui est utilisé dans l'UE. C'est une sorte d'indicateur qu'une personne a été complètement vaccinée et qu'elle peut entrer dans un pays, et y circuler comme à l'ordinaire.
Dans le cas des personnes non vaccinées, nous suggérons de maintenir les tests de dépistage: un test ACP avant le départ et un test rapide à l'arrivée. Les voyageurs pourraient ensuite poursuivre leur voyage, sauf ceux qui auraient eu un résultat positif, pour qui une période de quarantaine serait obligatoire.
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2021-05-18 17:01
Okay, and was there a plan to safely reopen the border?
D'accord, et y a-t-il un plan pour la réouverture sécuritaire de la frontière?
Beth Potter
View Beth Potter Profile
Beth Potter
2021-05-18 17:02
There was mention of it, but there was not a plan included in the budget.
On en a parlé, mais il n'y en a pas dans le budget.
View Peter Fragiskatos Profile
Lib. (ON)
Thank you, Chair, and thank you to the witnesses.
This question goes to Ms. Demarcke and Mr. Paquet. It relates to tourism, obviously.
The Australian government recently put in place a spending measure intended to help areas of Australia that rely on tourism—around a dozen areas in the country. The way they're doing it is that they have $1 billion earmarked specifically to help reduce—in half, in fact—travel fares, so 800,000 Australians would have the ability to travel at half the price because of this subsidy.
I wonder how that might apply to Canada. [Technical difficulty—Editor] don't want to encourage travel now, but when it is safe to do so, do you think this is something that...? When I say “when it is safe to do so”, I mean when Canadians have received the vaccine and we see infection rates decline very dramatically. Do you think this is a way to help areas of the country that rely on [Technical difficulty—Editor] that the Canadian government should look at pursuing?
Ms. Demarcke, we can begin with you if you wish, and then maybe wrap it up with Mr. Paquet.
Merci, monsieur le président, merci, chers témoins.
J'adresse ma question à Mme Demarcke et M. Paquet. La question est évidemment liée au tourisme.
Le gouvernement australien a récemment mis en oeuvre une mesure de dépenses qui est censée aider les régions d'Australie qui dépendent du tourisme — c'est-à-dire environ une dizaine de régions du pays. Il a prévu d'affecter un milliard de dollars à une réduction — de moitié, en fait — des tarifs de voyage. Ainsi, 800 000 Australiens pourront voyager à moitié prix grâce à cette subvention.
Je me demande comment cette mesure pourrait s'appliquer au Canada. [Difficultés techniques] ne veut pas encourager les Canadiens à voyager en ce moment, mais quand il sera sécuritaire de le faire, pensez-vous que c'est une idée qui...? Quand je dis « quand il sera sécuritaire de le faire », je veux dire quand les Canadiens auront été vaccinés et que nous verrons les taux d'infection diminuer de façon radicale. Pensez-vous que ce serait un moyen d'aider les régions du pays qui dépendent de [Difficultés techniques] que le gouvernement canadien devrait envisager?
Madame Demarcke, nous pourrions commencer par vous donner la parole, si vous le souhaitez. Ensuite, nous pourrions peut-être conclure en entendant M. Paquet.
Donna Lee Demarcke
View Donna Lee Demarcke Profile
Donna Lee Demarcke
2021-04-01 15:58
That would be an absolutely phenomenal initiative, if the federal government would take something like that on, especially if we were open to Canadian travel before international travel. We could start getting some Canadians moving around our country while we're waiting for international travel to come back to Canada again. It would be absolutely welcomed, and it would be a great program for tourism in our country.
Si le gouvernement fédéral prenait une mesure comme celle-là, ce serait une initiative absolument phénoménale, en particulier si les voyages au Canada étaient permis avant les voyages internationaux. Nous pourrions commencer à inciter des Canadiens à se déplacer à l'intérieur de notre pays, en attendant que les voyageurs étrangers reviennent au Canada. Cette mesure serait assurément accueillie favorablement, et ce serait un excellent programme pour favoriser le tourisme au Canada.
View Peter Fragiskatos Profile
Lib. (ON)
In Australia, it is focused specifically on Australian citizens. It could be something interesting here to focus on Canadian citizens.
I would love to hear your view, Mr. Paquet.
En Australie, le programme est axé précisément sur les citoyens australiens. Il pourrait être intéressant de mettre l'accent sur les citoyens canadiens.
J'aimerais connaître votre point de vue, monsieur Paquet.
Eric Paquet
View Eric Paquet Profile
Eric Paquet
2021-04-01 15:59
We think it's a great idea. One of our recommendations in the document we submitted in the pre-consulting for the federal budget is to incent Canadians to travel across the country. It should focus primarily on transport, giving discounts on transport to help Canadians to travel. You could also even give free tickets to children under 12, so you incent families to travel and discover the country.
Nous croyons que c'est une excellente idée. L'une des recommandations qui figurent dans le document que nous avons présenté dans le cadre des consultations prébudgétaires consiste à inciter les Canadiens à voyager à travers le pays. Il faudrait se concentrer principalement sur les moyens de transport, en accordant des escomptes sur les déplacements, afin d'aider les Canadiens à voyager. Vous pourriez même donner des billets gratuits aux enfants de moins de 12 ans, afin d'inciter les familles à voyager et à découvrir le pays.
View Peter Fragiskatos Profile
Lib. (ON)
Well, one step at a time, but I take your point.
Eh bien, il faut franchir une étape à la fois, mais je comprends votre point de vue.
Eric Paquet
View Eric Paquet Profile
Eric Paquet
2021-04-01 15:59
Yes, you know what I mean by that.
We think a program that's instant, where you see tangible benefits right away when you want to make a reservation, is something that could work well, including with different local programs in the country. It could be complementary to other local programs, and without the tourism companies cutting their margins. We think it would be a great program.
Oui, vous savez ce que j'entends par là.
Nous pensons qu'un programme qui permettrait de remarquer immédiatement des avantages tangibles lorsque vous souhaitez faire une réservation pourrait fonctionner, y compris de concert avec différents programmes locaux mis en oeuvre partout au pays. Ce programme pourrait compléter d'autres programmes locaux, sans que les entreprises touristiques aient à réduire leurs marges de profit. Nous pensons que ce serait un excellent programme.
View Michael Barrett Profile
CPC (ON)
Thanks for answering the question. Initially, in the letter from your lawyer posted on Twitter, it said that you wouldn't answer questions with respect to those...but we have that answer.
At your July 28 finance committee appearance, you gave many undertakings to follow up, but there wasn't a prompt reply. A few weeks later, Parliament was prorogued and then we didn't receive those responses from your organization, your having felt that you were relieved from that commitment or undertaking.
Was there any reason for the delay in that response?
Je vous remercie de répondre à la question. Au départ, la lettre publiée par votre avocat sur votre compte Twitter disait que vous ne répondriez à aucune question à ce sujet... Mais nous avons la réponse.
Lors de votre témoignage devant le comité des finances le 28 juillet, vous avez dit à maintes reprises que vous feriez un suivi, mais nous n'avons pas obtenu de réponse. Quelques semaines plus tard, le Parlement a été prorogé et nous n'avons reçu aucune réponse de la part de votre organisation, puisque vous jugiez que vous étiez libéré de cet engagement.
Y a-t-il une raison qui explique ce retard?
Marc Kielburger
View Marc Kielburger Profile
Marc Kielburger
2021-03-15 14:59
Mr. Barrett, we conducted ourselves by providing all undertakings in a reasonable time frame. You'd have to go ask parliamentary staff, but your parliamentary staff has had these undertakings now, sir, for months.
Monsieur Barrett, nous vous avons fourni tous les renseignements selon un délai raisonnable. Il faudrait le demander à votre personnel, mais il a en main ces renseignements depuis des mois, monsieur.
Craig Kielburger
View Craig Kielburger Profile
Craig Kielburger
2021-03-15 14:59
To be clear, sir, parliamentary staff.... Once the committee was dissolved, we were told not to direct it until prorogation stopped. We weren't the ones who prorogued government. As soon as government came back and we had a clerk to engage with, we handed over the undertakings.
À titre de précision, monsieur, le personnel parlementaire... Lorsque le comité a été dissout, on nous a dit de ne rien lui transmettre jusqu'à la fin de la prorogation. Nous n'avons pas prorogé le Parlement. Dès que le gouvernement s'est reformé et que nous avons pu communiquer avec un greffier, nous lui avons transmis les renseignements.
View Raquel Dancho Profile
CPC (MB)
I understand it's neat and tidy altogether. I appreciate what you're saying and I'm glad to hear that. I still feel it's a bit of an arbitrary distinction, but I appreciate your explanation.
Can you tell me how many leisure travellers or just travellers in general claimed the CERB before January 11?
Je vois que c’est très bien fait. Je comprends ce que vous dites et je suis heureuse de l’entendre. Je garde l’impression que c’est une distinction un peu arbitraire, mais je vous remercie de votre explication.
Pouvez-vous me dire combien de voyageurs d’agrément ou de voyageurs en général ont demandé la Prestation canadienne d'urgence avant le 11 janvier?
Andrew Brown
View Andrew Brown Profile
Andrew Brown
2021-03-11 15:48
We know that the total number of claimants at that point would have been something like 1.5 million Canadians. In terms of the number of travellers, we don't have information on the number of people who travelled and applied for the benefit prior to January. At that time, we were not asking people to provide information with respect to whether they had travelled outside of the country.
Nous savons que le nombre total de demandeurs à ce moment-là aurait été d’environ 1,5 million de Canadiens. Pour ce qui est du nombre de voyageurs, nous n’avons pas d’information sur le nombre de personnes qui ont voyagé et qui ont présenté une demande avant janvier. À ce moment-là, nous ne demandions pas aux gens de nous dire s’ils avaient voyagé à l’extérieur du pays.
View Raquel Dancho Profile
CPC (MB)
You're not sure.
I asked the minister this during our bill briefing and she mentioned that it has to go through CRA and there's this whole process to talk to customs and the border service agents and the like to work that out. It sounds almost like an audit process.
Can you estimate how long it's going to take to root out who's been travelling for leisure purposes after January 11?
Vous n’en êtes pas certain.
J’ai posé la question à la ministre au cours de notre séance d’information sur le projet de loi, et elle a mentionné que cela doit passer par l’ARC et qu’il y a tout un processus à observer pour parler aux agents des douanes et des services frontaliers, et ainsi de suite, pour régler cela. Cela ressemble presque à un processus d'audit.
Pouvez-vous estimer combien de temps il faudra pour déterminer qui a voyagé à des fins non essentielles après le 11 janvier?
Andrew Brown
View Andrew Brown Profile
Andrew Brown
2021-03-11 15:49
The after January 11 part is now part of the application process.
People actually have to indicate that when they apply for the benefit, so we have that information as to whether they've indicated that they were travelling or not. Prior to January 11, that was not part of the form—
La période postérieure au 11 janvier fait maintenant partie du processus de demande.
Comme les gens doivent l’indiquer lorsqu’ils font une demande de prestations, nous savons s’ils ont indiqué qu’ils ont voyagé ou non. Avant le 11 janvier, cette question ne figurait pas sur le formulaire...
View Raquel Dancho Profile
CPC (MB)
That's because the announcement had not been made.
C’est parce que l’annonce n’avait pas été faite.
Results: 1 - 30 of 1535 | Page: 1 of 52

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Show single language
Refine Your Search
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data