Hansard
Consult the new user guides
For assistance, please contact us
Consult the new user guides
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 60 of 19274
View Anthony Rota Profile
Lib. (ON)
There being no motion at report stage, the House will now proceed, without debate, to the putting of the question on the motion to concur in the bill at report stage.
Comme il n'y a aucune motion à l'étape du rapport, la Chambre passe maintenant sans débat à la mise aux voix de la motion d'adoption du projet de loi à l'étape du rapport.
View Anthony Rota Profile
Lib. (ON)
If a member of a recognized party present in the House wishes that the motion be carried or carried on division or wishes to request a recorded division, I would invite them to rise and indicate it to the Chair.
Si un député d'un parti reconnu présent à la Chambre désire que la motion soit adoptée ou adoptée avec dissidence, ou désire demander un vote par appel nominal, je l'invite à se lever et à l'indiquer à la présidence.
View Anthony Rota Profile
Lib. (ON)
Is that agreed?
Some hon. members: Agreed.
D'accord?
Des voix: D'accord.
View Anthony Rota Profile
Lib. (ON)
When shall the bill be read the third time? By leave, now?
Some hon. members: Agreed.
Quand le projet de loi sera-t-il lu pour la troisième fois? Avec la permission de la Chambre, maintenant?
Des voix: D'accord.
View Sameer Zuberi Profile
Lib. (QC)
View Sameer Zuberi Profile
2022-12-05 11:19 [p.10386]
Madam Speaker, I would like to ask the member for Sherwood Park—Fort Saskatchewan a question.
We are working together on the Uighur file, which is an important issue. We are the co-chairs of the Canada-Uyghur Parliamentary Friendship Group.
I ask the member how the bill would impact this grave and serious human rights concern, which the House has said is a genocide occurring currently against the Uighur people. How does he see this bill ameliorating that particular situation right now?
Madame la Présidente, j'aimerais poser une question au député de Sherwood Park—Fort Saskatchewan.
Nous travaillons ensemble sur le dossier des Ouïghours, un dossier important. Nous sommes les coprésidents du Groupe d'amitié parlementaire Canada-Ouïghours.
J’aimerais demander au député dans quelle mesure ce projet de loi va avoir un impact sur la situation extrêmement préoccupante du peuple ouïghour, dont cette Chambre a reconnu qu’il s’agissait d’un génocide. Pense-t-il que ce projet de loi va contribuer à améliorer leur situation?
View Sameer Zuberi Profile
Lib. (QC)
View Sameer Zuberi Profile
2022-12-05 11:24 [p.10387]
Madam Speaker, I would like to start by thanking the member for Sherwood Park—Fort Saskatchewan.
I also want to thank Senator Ataullahjan, who has created this conversation within our House, the lower house, the House of Commons.
This Senate bill, Bill S-223, an act to amend the Criminal Code and the Immigration and Refugee Protection Act (trafficking in human organs), is a critical piece of legislation that would help us address a grave and serious human rights concern. It is new legislation that adds to an existing body of law, which addresses criminality but not with respect to organ harvesting outside of Canada's territory.
I want to acknowledge our collective commitment to ensuring that these important reforms become law. This is a commitment from all members of the House, from what I can see. The important and beautiful thing about this legislation and discussing it is we are focused on the public good, putting aside our partisan squabbles to promote what is right and just.
First, I would like to review the history of the legislative reform proposed in this bill.
The issue of organ trafficking has been before Parliament for a decade. Prior to Bill S-223, there were two Senate public bills that proposed nearly identical reforms. They were Bill S-240, introduced in 2017, and Bill S-204, introduced in 2020. In addition, two private member's bills introduced in 2017 and 2013 proposed similar reforms. They were Bill C-350 and Bill C-561. We all agree that organ trafficking is a heinous crime. It requires a legislative response.
As I said earlier, this piece of legislation would create something new within the Criminal Code that speaks specifically to the trafficking of organs extraterritorially, or outside the territory of Canada. Additionally, it would amend the Immigration and Refugee Protection Act so those who are seeking to reside permanently in Canada or foreign nationals would be inadmissible to our beautiful country for engaging in conduct that constitutes one of the offences proposed in this legislation. These offences target anybody who obtains organs, or who participates in or facilitates the trafficking of organs, from a person who did not provide informed consent. This legislation also seeks to target those who obtained organs that are purchased and those who participate in or facilitate the transfer of purchased organs.
These are coercive practices. They are difficult to prove, but we want to send a clear and strong signal that we as a country do not accept them.
Unfortunately, we know that people who are wealthier unwittingly or sometimes wittingly engage in this practice. Those who are victims of this practice are almost always deeply vulnerable. The transplant of organs without consent is abhorrent. Oftentimes, it leads to devastating impacts on those who had their organs trafficked. They are uncompensated, they live with lifelong problems and they sometimes die.
The member for Sherwood Park—Fort Saskatchewan and I participated in an important study on the Uighur people. This was over two years ago at the parliamentary subcommittee on international human rights.
We heard testimony from a survivor of the concentration camps within Xinjiang Uighur Autonomous Region. He recounted to us, in testimony, how he was apprehended. He was asked to sign a forced confession and refused to do so. He was medically examined to such an extent that he thought he would be dissected on that table, that his eyes were going to be removed or that his organs were going to be harvested on the spot during the examination.
This piece of legislation seeks to target any behaviour that harvests organs from people.
I recognize that the Criminal Code may apply currently to some of the conduct that this bill is seeking to legislate. Right now, the Criminal Code has assault offences that apply when organs are harvested here in Canada with coercion. This piece of legislation, as I mentioned earlier, also looks at what happens outside of Canada.
Right now, there is no international covenant from the UN that speaks specifically to organ harvesting in its essence as the main thrust of the covenant. However, there are two covenants that do touch upon organ harvesting, and Canada is party to both of these UN instruments. The first is the Protocol to Prevent, Suppress and Punish Trafficking in Persons, Especially Women and Children. This supplements the United Nations Convention against Transnational Organized Crime, which was ratified on May 13, 2002.
After this first piece of international law came the Optional Protocol to the Convention on the Rights of the Child on the sale of children, child prostitution and child pornography. This protocol addresses offering, delivering and accepting a child for the purposes of transferring children's organs, particularly article 3. This was ratified on September 14, 2005.
The Council of Europe Convention against Trafficking in Human Organs, adopted in 2014, also speaks directly to organ harvesting.
I will conclude by recognizing the important work that has been done around this, in particular by David Kilgour and David Matas. They have done extensive research around Falun Gong or Falun Dafa practitioners and have dedicated years to highlighting this particular issue around organ harvesting.
We know that David Kilgour served in the House for many years with the Liberal Party and the Conservative Party. He was a person of conviction. He was a person who continued to remain active after serving the House. He was somebody I crossed paths with before entering the House. I remember this gentleman as a sincere person who advocated for the public good and for human rights.
It is important to also mark David Matas, who along with David Kilgour conducted extensive research. It allowed us to build a body of evidence that proved not only anecdotally but also empirically that this is an abhorrent phenomenon occurring right now.
Recently, in the Subcommittee on International Human Rights, we heard how this is currently happening to the Uighur people. In the airports in Xinjiang Uighur Autonomous Region, in Urumqi, if my memory serves me correctly, there were lines on the floor as one entered the airport that specifically demarcated where one could pick up organs. This is abhorrent. This type of practice must stop. This practice might exist currently within a region of the world that we know, but this legislation applies across the board.
Madame la Présidente, j'aimerais d'abord remercier le député de Sherwood Park—Fort Saskatchewan.
Je remercie également la sénatrice Ataullahjan d'avoir lancé cette conversation dans cette enceinte, la Chambre basse, la Chambre des communes.
Le projet de loi sénatorial S-223, qui modifie le Code criminel et la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés en ce qui concerne le trafic d’organes humains, est une mesure législative cruciale pour nous aider à régler un grave problème en matière de droits de la personne. Il s'agit d'une nouvelle mesure qui s'ajoute au corpus législatif existant, lequel s'attaque à la criminalité, mais pas aux crimes concernant le prélèvement d'organes à l'extérieur du territoire canadien.
Je tiens à souligner notre engagement collectif à enchâsser ces importantes réformes dans la loi. D'après ce que je vois, tous les députés adhèrent à cet engagement. Ce qu'il y a d'important et de beau dans le projet de loi à l'étude et dans le fait d'en discuter, c'est que nous agissons pour le bien public, en mettant de côté nos querelles partisanes afin de promouvoir ce qui est juste et bon.
D'abord, j'aimerais retracer l'historique de la réforme législative proposée par ce projet de loi.
Le Parlement est saisi de la question du trafic d'organes depuis une décennie. Avant le projet de loi S-223, deux projets de loi publics du Sénat ont proposé des réformes presque identiques. Il s'agit du projet de loi S-240, déposé en 2017, et du projet de loi S-204, déposé en 2020. De plus, deux projets de loi émanant de députés, déposés en 2017 et 2013, ont proposé des réformes similaires. Il s'agit du projet de loi C-350 et du projet de loi C-561. Nous sommes tous d'accord pour dire que le trafic d'organes est un crime odieux. Cela exige une réponse législative.
Comme je l'ai dit plus tôt, ce projet de loi créerait un nouvel élément dans le Code criminel, qui porterait précisément sur le trafic d'organes à l'extérieur du territoire canadien. De plus, il modifierait la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés, afin que les personnes qui cherchent à résider en permanence au Canada ou les ressortissants étrangers soient interdits de séjour dans notre beau pays s'ils se livrent à des gestes qui constituent l'une des infractions prévues dans ce projet de loi. Les infractions en question visent toute personne qui obtient un organe, ou qui participe au trafic d'organes ou le facilite, sans le consentement éclairé de la personne sur qui l'organe est prélevé. Ce projet de loi vise également les personnes qui ont obtenu l'organe acheté et celles qui participent au transfert d'organes achetés ou qui le facilitent.
Il s'agit de pratiques coercitives qui sont difficiles à prouver, mais nous voulons envoyer un signal fort et clair pour indiquer que notre pays ne les accepte pas.
Malheureusement, nous savons que des personnes riches s'adonnent à cette pratique, parfois à leur insu et parfois sciemment. Les personnes qui sont victimes de cette pratique sont presque toujours profondément vulnérables. La transplantation d'organes sans consentement est odieuse. Elle a souvent des effets dévastateurs sur les personnes dont les organes ont fait l'objet d'un trafic. Ces personnes ne sont pas indemnisées, elles vivent avec des problèmes qui peuvent durer toute la vie et elles en meurent parfois.
Le député de Sherwood Park—Fort Saskatchewan et moi-même avons participé à une importante étude sur le peuple ouïghour. C'était il y a plus de deux ans, au Sous-comité des droits internationaux de la personne.
Nous avons entendu le témoignage d’un survivant des camps de concentration de la région autonome ouïghoure du Xinjiang. Lors de son témoignage, il nous a raconté comment il a été arrêté. On lui a demandé de signer des aveux forcés, ce qu’il a refusé de faire. Il a subi un examen médical si approfondi qu’il pensait qu’il ferait l’objet d’une dissection sur cette table, que ses yeux seraient retirés ou que ses organes seraient prélevés, sur place, pendant l’examen.
Ce projet de loi cherche à cibler tout comportement dans le cadre duquel il y a prélèvement d’organes.
Je reconnais que le Code criminel peut s’appliquer à certains des comportements sur lesquels ce projet de loi cherche à légiférer. Actuellement, le Code criminel prévoit des infractions liées à des voies de fait lorsque des organes sont prélevés ici, au Canada, de manière coercitive. Comme je l’ai mentionné plus tôt, ce projet de loi porte également sur les situations qui se produisent hors du Canada.
À l'heure actuelle, il n’existe aucun pacte international de l’ONU qui porte précisément sur le prélèvement d’organes et qui en fait son sujet principal. Cependant, il existe deux pactes qui abordent le prélèvement d’organes. Le Canada est signataire de ces deux instruments de l’ONU. Il s’agit du protocole visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants. Il s’ajoute à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée, ratifiée le 13 mai 2002.
Après l’adoption de cette première loi internationale, il y a eu le Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l’enfant, concernant la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie mettant en scène des enfants. Ce protocole porte sur l’offre, la livraison et l’acceptation d’un enfant pour transférer les organes de cet enfant, tout particulièrement l’article 3. Il a été ratifié le 14 septembre 2005.
Adoptée en 2014, la Convention du Conseil de l’Europe contre le trafic d'organes humains porte aussi directement sur le prélèvement d’organes.
Je vais conclure en soulignant le travail important fait à ce sujet, tout particulièrement par David Kilgour et David Matas. Ils ont fait des recherches approfondies sur le prélèvement d'organes de pratiquants du Falun Gong ou du Falun Dafa et ils ont passé des années à mettre en évidence ce problème particulier.
Nous savons que David Kilgour a été député à la Chambre pendant de nombreuses années au sein du Parti libéral et du Parti conservateur. Il avait des convictions. Il a continué d’être actif après avoir quitté la Chambre. Je l’ai rencontré avant d’être député. Je me souviens qu’il était un gentilhomme sincère qui défendait le bien public et les droits de la personne.
Il est également important de mentionner David Matas qui, en compagnie de David Kilgour, a réalisé des recherches approfondies. Cela nous a permis d’obtenir des preuves qui montrent, de manière anecdotique et empirique, qu’un phénomène abominable se produit actuellement.
Récemment, lors d’une séance du Sous-comité des droits internationaux de la personne, nous avons appris que cette situation touche présentement les Ouïghours. Dans les aéroports de la région autonome ouïghoure du Xinjiang, à Urumqi, si je me souviens bien, il y avait des lignes dessinées sur le sol lorsqu’une personne pénétrait dans un aéroport, marquant avec précision l’endroit où une personne pouvait ramasser des organes. C’est abominable. Il faut mettre un terme à ce type de pratique. Cette pratique existe peut-être actuellement dans une région du monde que nous connaissons. Cependant, ce projet de loi s’applique partout.
View Alexandra Mendès Profile
Lib. (QC)
The time provided for the consideration of Private Members' Business has now expired and the order is dropped to the bottom of the order of precedence on the Order Paper.
L'heure réservée à l'étude des affaires émanant des députés est maintenant écoulée et l'article retombe au bas de la liste de priorité du Feuilleton.
View Alexandra Mendès Profile
Lib. (QC)
There is one motion in amendment standing on the Notice Paper for the report stage of Bill C-32. Motion No. 1 will be debated and voted upon.
Une motion d'amendement figure au Feuilleton des avis pour l'étude à l'étape du rapport du projet de loi C-32. La motion no 1 sera débattue et mise aux voix.
View Kevin Lamoureux Profile
Lib. (MB)
View Kevin Lamoureux Profile
2022-12-05 12:13 [p.10394]
Madam Speaker, what the member does not tell Canadians is that in the last federal election, every Conservative member supported the Conservative election platform that clearly indicated to Canadians that a Conservative government would support a price on pollution. That means a carbon tax. On the one hand, during an election campaign, the Conservatives made a commitment to Canada, saying they supported a price on pollution. Today, they have reversed their position. Now they say they do not support a price on pollution.
I wonder if the member would be transparent and apologize to Canadians for making a promise then and now saying the Conservatives no longer support what they told Canadians.
Madame la Présidente, ce que le député ne dit pas aux Canadiens, c'est que lors des dernières élections fédérales, tous les députés conservateurs adhéraient à la plateforme électorale conservatrice, qui indiquait clairement qu'un gouvernement conservateur appuierait une tarification de la pollution. Cela signifie une taxe sur le carbone. D'un côté, pendant la campagne électorale, les conservateurs ont pris un engagement envers le Canada en disant qu'ils étaient favorables à une tarification de la pollution. Aujourd'hui, ils reviennent sur leur position et disent qu'ils n'appuient pas une telle mesure.
Je me demande si le député peut faire preuve de transparence et s'excuser auprès des Canadiens pour leur avoir fait, à l'époque, une promesse que lui et ses collègues conservateurs renient aujourd'hui.
View Alexandra Mendès Profile
Lib. (QC)
Resuming debate, the hon. parliamentary secretary to the government House leader.
Nous reprenons le débat. Le secrétaire parlementaire du leader du gouvernement à la Chambre des communes a la parole.
View Kevin Lamoureux Profile
Lib. (MB)
View Kevin Lamoureux Profile
2022-12-05 12:18 [p.10395]
Madam Speaker, there is a significant difference between the government and the official opposition when it comes to budgetary and legislative measures. We have a government that understands the importance of having the backs of Canadians, whether it is during a pandemic or at a time when Canadians are concerned about inflation.
The member made reference to a couple of issues, and I want to pick up on that because it amplifies the contrast. We, on this side of the House, believe in an economy that works for all Canadians. We do not believe in the trickle down theory of the Conservatives, which is to cut, or as the minister of revenue would say, “chop, chop.”
That is the approach of the Conservatives. They do not necessarily tell us where they are going to cut; they are just going to cut. It is because they do not want to be honest with Canadians and tell them what they want to cut. I often refer to this as the Conservative hidden agenda. Will we find out that hidden agenda if, heaven forbid, they form a government?
We get a sense of the contrast. If we look at the last federal election, when we think of policy, what does the Conservative Party really stand for? In the last federal election, 338 Conservative candidates from coast to coast to coast accepted the Conservative election platform, meaning they campaigned on it. Within that document, it says that the Conservative Party of Canada supports a price on pollution, which in essence is the carbon tax.
The Conservatives have been raising this issue day after day, coming up with the stupid thing of “triple, triple, triple”. It does not make any sense and the Conservatives do not make any sense on this issue. First, they supported it during the last election and now they have reversed their position. Then one of their members says that Canadians are a lot worse off because of the price on pollution and quotes the Parliamentary Budget Officer.
I will quote the Parliamentary Budget Officer, who has said that 80% of Canadians who are part of the backstop for the price on pollution are receiving more than they are actually spending. There is a net gain. That means 80% of the residents of Winnipeg North are benefiting from the price on pollution. When Conservatives say that it is going up, so is the rebate. My constituents are benefiting from that.
Are the Conservatives being honest on this issue? They are not, and they are spreading misinformation. We know that. We knew that shortly after the last national election, when they said that they would support it. Now saying they are not going to support it and are spreading misinformation about it.
Policy matters and leadership on major issues matter. That is why we wait with bated breath for the Conservative leader to stand and apologize to Canadians on his position on cryptocurrency. I and others have raised this issue in the past, when the leader of the Conservative Party, Canada's official opposition, was being provided the opportunity to apologize to Canadians for encouraging them to invest in cryptocurrency to fight inflation. Those who would have followed that advice would have incurred a loss of more than 60% of their revenue. Imagine being a senior on a fixed income and following the advice of the leader of the Conservative Party.
When it comes to the issue of inflation, the Conservative Party would have us believe that the Government of Canada, the Prime Minister, is responsible for inflation in Canada and, in fact, beyond. Yes, we play a role, and we recognize the pain and hurt in our communities as a result of inflation, but let us put it in proper perspective.
Let us compare Canada's inflation rate to the U.S.A., Great Britain, most of the European countries and the G20 countries. When we look at the averages, Canada's inflation rate is below theirs. It fluctuates depending on provinces, but, generally speaking, our inflation rate is under control in comparison to other countries.
However, that is not good enough for us. We on the government benches recognize that Canadians are hurting when they buy groceries, require services or are putting fuel in their cars. We understand and appreciate that, which is why we have the fall economic statement. It is why we have brought forward legislation to provide relief to Canadians, measures that will put money in the pockets of Canadians and, in many ways, help Canadians get through this time of higher inflation.
For example, there is the doubling of the GST credit for six months. Remember, the Conservatives originally opposed that. They had to be shamed into supporting it. After all, it put money in the pockets of Canadians. After a little shaming, they came on side and supported that legislation. However, we did a lot more than that, and some high-profile things.
Just last week, Canadians, depending on eligibility and income, were provided dental care services for children under the age of 12. Many of those children, if they do not get that dental service, end up in our emergency hospitals. The Conservative Party, still today, is saying no to that. When it came time for the Conservatives to vote on it, they voted no for children under the age of 12 receiving dental care benefits.
There is the rental support, which, again, is direct money to support Canadians who are having a difficult time meeting rental payments. The Conservatives will say that it could have been more money, but the bottom line is that we are spending hundreds of millions of dollars to assist Canadians with their rent. Again, the Conservative Party voted against that.
What about students? Interest on federal student loans is being forgiven. Again, the Conservative Party is voting against it.
I am a big fan of the multi-generational home renovation tax credit. It is a fantastic program. It will make a difference for many Canadians, for moms, dads and adults with disabilities, by providing a credit to add a secondary unit for those individuals. It is a significant credit, but the Conservatives are voting against that too.
There is a litany of things that the government is doing to provide Canadians the support they need during this difficult time, and time and again, the Conservatives have voted against them. As we continue to build an economy that works for all Canadians, we will do what we can to ensure that happens.
Madame la Présidente, quand on parle des mesures budgétaires et législatives, il y a une grande différence entre le gouvernement et l'opposition officielle. Le gouvernement comprend l'importance d'être là pour les Canadiens, que ce soit durant la pandémie ou pendant une période où les Canadiens sont touchés par l'inflation.
Le député a soulevé certaines questions et j'aimerais saisir la balle au bond pour montrer à quel point le contraste est frappant. De ce côté-ci de la Chambre, nous croyons en une économie qui fonctionne pour tous les Canadiens. Nous ne croyons pas en la théorie de la compression des conservateurs, qui repose sur les restrictions budgétaires, ou comme la ministre du Revenu dirait: « chop, chop. »
Voilà l'approche des conservateurs. Toutefois, ils ne veulent pas préciser où ils appliqueraient des compressions budgétaires; nous savons seulement qu'ils veulent réduire les dépenses. La raison est fort simple, c'est parce qu'ils ne veulent pas être honnêtes envers les Canadiens et leur dire ce qui leur serait enlevé. Je dis souvent que cette approche est le programme caché des conservateurs. Découvrirons-nous ce programme caché advenant, le ciel nous en préserve, qu'ils accèdent au pouvoir?
Cela nous donne une idée de la différence entre nos deux partis. Quand on pense à la dernière campagne électorale, on peut se demander quelle est la véritable position de principe du Parti conservateur. En effet, lors de cette campagne, 338 candidats conservateurs d'un bout à l'autre du pays ont accepté la plateforme électorale conservatrice, ce qui signifie qu'ils ont fait campagne là-dessus. Dans cette plateforme, on peut lire que le Parti conservateur du Canada appuie la tarification de la pollution, ce qui veut dire essentiellement la taxe sur le carbone.
Or, les conservateurs soulèvent jour après jour cet enjeu, pour lequel ils ont inventé le slogan stupide « tripler, tripler, tripler ». Ce slogan n'a aucun sens, tout comme la position adoptée par les conservateurs sur cette question. Ils étaient en faveur de la tarification de la pollution durant la dernière campagne électorale et maintenant, ils ont changé leur fusil d'épaule. Puis, un de leurs députés affirme que les Canadiens sont en bien moins bonne posture qu'avant à cause de la tarification de la pollution, et il cite le directeur parlementaire du budget pour étayer ses dires.
Je citerai moi aussi le directeur parlementaire du budget, qui a dit que 80 % des Canadiens habitant dans des régions où le filet de sécurité pour la tarification de la pollution s'applique reçoivent plus d'argent qu'ils n'en paient. Il s'agit d'un gain net. Cela signifie que 80 % des résidants de Winnipeg-Nord sont avantagés par la tarification de la pollution. Les conservateurs affirment que les Canadiens doivent payer davantage pour la tarification de la pollution, mais ils obtiennent aussi un remboursement plus élevé. Mes concitoyens récoltent les fruits de cette initiative.
Les conservateurs sont-ils honnêtes à ce sujet? Ils ne le sont pas; ils propagent de la désinformation. Nous le savons. Nous l'avons su peu après les dernières élections nationales, lorsqu'ils ont dit qu'ils appuyaient la tarification du carbone. Maintenant, ils disent qu'ils ne l'appuieront pas, et ils propagent de la désinformation.
Les politiques ont de l'importance tout comme le leadership à l'égard des grandes questions. Voilà pourquoi nous attendons avec impatience que le leader conservateur prenne la parole pour s'excuser auprès des Canadiens pour sa position à l'égard de la cryptomonnaie. D'autres députés et moi avons déjà soulevé cette question pour donner au chef du Parti conservateur, qui forme l'opposition officielle au Canada, l'occasion de s'excuser auprès des Canadiens de les avoir encouragés à investir dans la cryptomonnaie afin de lutter contre l'inflation. Ceux qui auraient suivi ces conseils auraient perdu plus de 60 % de leur revenu. Les députés peuvent-ils s'imaginer être un aîné à revenu fixe et suivre le conseil du chef du Parti conservateur?
En ce qui concerne l'inflation, le Parti conservateur veut nous faire croire que le gouvernement fédéral et le premier ministre sont responsables de l'inflation au Canada, et même au-delà de nos frontières. Nous jouons effectivement un rôle, et nous admettons que nos collectivités souffrent de l'inflation, mais il faut replacer les choses dans le contexte approprié.
Comparons le taux d'inflation du Canada avec ceux des États-Unis, de la Grande-Bretagne, de la plupart des pays européens et des pays du G20. Lorsqu'on compare les moyennes, on constate que le taux d'inflation du Canada est inférieur. Il varie selon la province, mais, en général, notre taux d'inflation est maîtrisé par rapport à d'autres pays.
Toutefois, cela ne nous suffit pas. Le gouvernement est conscient du fait que les Canadiens peinent à faire l'épicerie, à obtenir des services ou à faire le plein. Nous le comprenons, et voilà pourquoi il y a l'énoncé économique de l'automne. Voilà pourquoi nous avons présenté une mesure législative qui vise à aider les Canadiens, à leur donner de l'argent et à leur venir en aide à bien des égards en cette période d'inflation élevée.
Mentionnons, par exemple, le doublement du crédit pour la TPS pendant six mois. Je rappelle que les conservateurs s'y étaient d'abord opposés. Il a fallu leur faire honte pour qu'ils appuient cette mesure qui permet aux Canadiens de garder plus d'argent dans leurs poches; après avoir été un peu humiliés, ils se sont ralliés à nous et ont appuyé le projet de loi. Par ailleurs, nous avons pris beaucoup d'autres mesures, dont certaines ont été très médiatisées.
Depuis la semaine dernière, des enfants de moins de 12 ans ont accès à des soins dentaires grâce à un programme offert aux Canadiens qui satisfont aux critères d'admissibilité et de revenu. Il faut savoir que bon nombre de ces enfants se retrouveraient à l'urgence s'ils n'avaient pas accès aux soins dentaires. Encore maintenant, le Parti conservateur s'oppose à ce programme. Au moment du vote, les conservateurs se sont opposés à ce que des enfants de moins de 12 ans aient accès à des soins dentaires.
Mentionnons aussi l'aide au loyer, qui procure une somme supplémentaire aux Canadiens qui ont du mal à payer leur loyer. Les conservateurs diront que ces paiements auraient pu être plus élevés, mais le fait est que nous dépensons des centaines de millions de dollars pour aider les Canadiens à payer leur loyer. Le Parti conservateur a aussi voté contre cette mesure-là.
Qu'en est-il des étudiants? L'intérêt sur les prêts d'études fédéraux a été éliminé, et le Parti conservateur choisit encore une fois de voter contre cette mesure.
Je suis très enthousiaste au sujet du crédit d'impôt pour la rénovation de maisons multigénérationnelles. Ce programme fantastique changera la vie de biens des Canadiens — des mères, des pères et des adultes handicapés — grâce à un crédit pour la construction d'un deuxième logement pour héberger ceux-ci. C'est un crédit important, mais les conservateurs s'y opposent également.
Il y a toute une série de mesures que le gouvernement met en place pour offrir aux Canadiens l'aide dont ils ont besoin en cette période difficile et, chaque fois, les conservateurs s'opposent à ces mesures. Alors que nous continuons de bâtir une économie qui fonctionne pour tous les Canadiens, nous ferons tout en notre pouvoir pour acheminer cette aide aux Canadiens.
View Kevin Lamoureux Profile
Lib. (MB)
View Kevin Lamoureux Profile
2022-12-05 12:30 [p.10396]
Madam Speaker, the member made reference to seniors. We brought in increases to the GIS that brought tens of thousands of seniors out of poverty and made a 10% increase for our seniors who are 75 and over. If the member wants to accuse me of upsetting a lot of Conservatives because of the words I say, I can assure the member that every word I say is, in fact, accurate. I think it is important that Canadians have a right to know what the Conservatives are saying. When the Minister of National Revenue says the words “chop, chop, chop”, she is right. The Conservative Party does have that mentality and the member opposite just demonstrated that in part. Canadians have a right to know.
Madame la Présidente, le député a parlé des aînés. Nous avons bonifié le Supplément de revenu garanti, qui a permis de sortir des dizaines de milliers d'aînés de la pauvreté, et nous avons augmenté de 10 % les prestations de la Sécurité de la vieillesse pour les aînés de 75 ans et plus. Le député m'accuse de contrarier beaucoup de conservateurs avec mes propos, mais je peux lui assurer que tout ce que je dis est exact. À mon avis, il est important que les Canadiens sachent ce que disent les conservateurs. Quand la ministre du Revenu national dit « chop, chop, chop », elle a raison: c'est la mentalité du Parti conservateur, et le député d'en face vient de le montrer en partie. Les Canadiens ont le droit de le savoir.
View Kevin Lamoureux Profile
Lib. (MB)
View Kevin Lamoureux Profile
2022-12-05 12:32 [p.10396]
Madam Speaker, there are a number of things I could say. One would be the fact that the Liberal Party made a campaign commitment to seniors who were 75 and over in the 2019 election that if we were elected into government, we would increase, by 10%, payments for seniors over 75. We are fulfilling an election campaign commitment.
If I were to have leave of the chamber to expand on that, I would be happy to explain why it is so critically important. I am disappointed that opposition members do not seem to want to recognize that seniors 75 and over often incur additional expenses. There are factors that need to be taken into consideration. That is why a caring government would do what we have done to support seniors in general.
Madame la Présidente, il y a un certain nombre de choses que je pourrais dire. L'une d'elles serait le fait que, lors de la campagne électorale de 2019, le Parti libéral a pris un engagement, à savoir qu'une fois élus, nous augmenterions de 10 % les paiements pour les aînés de plus de 75 ans. Nous remplissons donc une promesse électorale.
Si la Chambre m'autorisait à m'attarder là-dessus, j'expliquerais volontiers pourquoi cela revêt une importance cruciale. Je suis déçu que les députés de l'opposition refusent d'admettre que les aînés de 75 ans et plus ont souvent des dépenses additionnelles. C'est un facteur dont il faut tenir compte. Voilà pourquoi un gouvernement bienveillant ferait ce que nous avons fait pour soutenir les aînés en général.
View Kevin Lamoureux Profile
Lib. (MB)
View Kevin Lamoureux Profile
2022-12-05 12:33 [p.10396]
Madam Speaker, within the budget, we now have the elimination of interest for students. That is a significant step forward for federal student loans where the interest is permanently being eliminated. That is putting money in the pockets of students. This will, I believe, enable students to do that much more in the future, whether that means continuing with their education or using that money elsewhere.
Madame la Présidente, le budget prévoit maintenant l'élimination des intérêts sur les prêts d'études. C'est une avancée considérable, puisque les intérêts sur les prêts d'études fédéraux sont éliminés de façon permanente. Grâce à ce changement, les étudiants auront plus d'argent dans leurs poches, et ils pourront l'utiliser pour poursuivre leurs études ou pour faire beaucoup d'autres choses.
View Kevin Lamoureux Profile
Lib. (MB)
View Kevin Lamoureux Profile
2022-12-05 12:44 [p.10398]
Madam Speaker, I would argue differently from what the member has said with regard to the issue of health care. This is a government that makes health care for all Canadians a high priority. It does that by reaching accords with the provinces and territories. It does that through historic amounts of federal dollars going toward provinces and territories for the financing of health care. It does that by recognizing our important health care issues, whether they are long-term care issues, mental health issues or issues related to dental care. These are all important issues that Canadians have, and I know, from my own constituents' perspectives, that constituents want the federal government to continue to play a role in health care.
I am wondering if my colleague could provide her thoughts and beliefs about the Canada Health Act and the expectation that Canadians have in general that the federal government—
Madame la Présidente, je ne suis pas d'accord avec ce que la députée a dit sur la question des soins de santé. Le gouvernement actuel accorde une grande priorité aux soins de santé pour tous les Canadiens. C'est pourquoi il conclut des accords avec les provinces et les territoires. C'est pourquoi il verse des montants historiques aux provinces et aux territoires pour le financement des soins de santé. C'est pourquoi il reconnaît les enjeux majeurs du système de santé, qu'il s'agisse de soins de longue durée, de soins de santé mentale ou de soins dentaires. Voilà des enjeux importants pour les Canadiens, et je sais que les résidants de ma circonscription veulent que le gouvernement fédéral continue de jouer un rôle dans les soins de santé.
Je me demande si la députée pourrait nous faire part de ses réflexions et de ses convictions concernant la Loi canadienne sur la santé et les attentes des Canadiens en général à l'égard du gouvernement fédéral...
View Alexandra Mendès Profile
Lib. (QC)
The hon. member for Salaberry—Suroît.
La députée de Salaberry—Suroît a la parole.
View Mark Gerretsen Profile
Lib. (ON)
View Mark Gerretsen Profile
2022-12-05 13:15 [p.10402]
Madam Speaker, on that point, would the member not also agree that perhaps the Conservatives like to extrapolate and overdramatize a situation? The reality is that the carbon tax is not increasing until April 1, even though the Conservatives would have people believe it is happening tomorrow, and it is not going to triple, triple, triple until 2032.
Would the member like to comment on the fact that the Conservatives seem to over-embellish the truth as it relates to the narrative they are trying to purport?
Madame la Présidente, à ce sujet, le député ne serait-il pas d'accord pour dire que les conservateurs aiment extrapoler et exagérer la situation? La réalité, c'est que la taxe sur le carbone n'augmentera pas avant le 1er avril — même si les conservateurs veulent faire croire aux gens que cette hausse est pour demain — et qu'elle ne va pas tripler d'ici 2032.
Le député aurait-il des observations à faire sur le fait que les conservateurs semblent exagérer la réalité pour faire valoir leur point de vue?
View Kevin Lamoureux Profile
Lib. (MB)
View Kevin Lamoureux Profile
2022-12-05 13:27 [p.10404]
Madam Speaker, on the one hand, Conservatives will stand and talk about the idea of cutting back and chopping money from the budget. Then we get Conservatives who will stand and say that we should be spending more.
The member is talking about billions of dollars of additional expenditures. She is critical of the government for expanding Internet connections in rural Canada. We have increased rural connectivity significantly compared to the former prime minister. It cost billions of dollars to do that, and we have been criticized for spending those billions of dollars.
Does the member not recognize that some might detect a little hypocrisy in the statements that are flowing from the Conservative Party today?
Madame la Présidente, d'un côté, les conservateurs parlent de faire des compressions dans le budget, et d'un autre côté, ils disent que nous devrions dépenser davantage.
La députée parle de milliards de dollars de dépenses supplémentaires. Elle critique le gouvernement pour avoir étendu les connexions Internet dans les régions rurales du Canada. En effet, nous avons considérablement augmenté la connectivité rurale par rapport à ce qu'elle était au cours du mandat de l'ancien premier ministre. Cela a coûté des milliards de dollars, et on nous reproche d'avoir dépensé tout cet argent.
La députée n'est-elle pas capable d'admettre que certains peuvent voir des relents d'hypocrisie dans les déclarations qui émanent du Parti conservateur aujourd'hui?
View Mark Gerretsen Profile
Lib. (ON)
View Mark Gerretsen Profile
2022-12-05 13:29 [p.10404]
Madam Speaker, for a rudderless ship, I would say we are doing pretty well. The reality is that even when we look at something like Canada's inflationary rate among G7 partners, we have the second best next to Japan. When we look at economic growth, before the pandemic, out of the G7 partners, we were the fastest-growing economy. We are the best positioned to come out of the pandemic. The reality of the situation is, despite the fact that Conservatives might not like to acknowledge it, we are doing quite well, especially compared to our peer countries.
Would the member at least acknowledge the fact that, looking at Canada compared to some of the other countries we compare ourselves to regularly, we are doing a pretty good job?
Madame la Présidente, pour un navire sans gouvernail, je dirais que nous nous débrouillons plutôt bien. En fait, même quand nous comparons le taux d'inflation du Canada par rapport à ceux de ses partenaires du G7, nous constatons qu'il est le plus faible après celui du Japon. De plus, avant la pandémie, notre économie connaissait la croissance la plus rapide des pays du G7. Nous serons les mieux placés au sortir de la pandémie. Même si les conservateurs n'aiment peut-être pas le reconnaître, nous nous débrouillons très bien, surtout par rapport à des pays comparables.
La députée est-elle capable au moins de reconnaître que, par rapport à certains pays auxquels nous nous comparons régulièrement, le Canada se débrouille plutôt bien?
View Kevin Lamoureux Profile
Lib. (MB)
View Kevin Lamoureux Profile
2022-12-05 13:43 [p.10406]
Madam Speaker, the Bloc is somewhat predictable in the issue of health care, as is, to a certain degree, the official opposition. They tend to think the Government of Canada's only role in health care is to be like an ATM and hand out money. They tend to not want to recognize that there is the Canada Health Act and that there is a huge expectation from Canadians in general that the federal government be there on issues such as long-term care, mental health and pharmaceuticals, let alone many other aspects of health care.
I am wondering if my friend would not, at the very least, agree there are variations in different provinces, yet Canadians want to have a health care system they know will be there in the future and be supported relatively closely in services provided, no matter where they happen to live, whether it is Montreal, Winnipeg, Vancouver or Halifax.
Madame la Présidente, le Bloc québécois est plutôt prévisible en ce qui a trait à la santé, un peu comme l'opposition officielle. Les deux sont portés à croire que le gouvernement du Canada n'a qu'un seul rôle à jouer en matière de santé: celui de guichet automatique qui distribue de l'argent. Ils refusent de reconnaître l'existence de la Loi canadienne sur la santé et le fait qu'en général, les Canadiens s'attendent à ce que le gouvernement fédéral intervienne dans de nombreux aspects des soins de santé, notamment les soins de longue durée, la santé mentale et les produits pharmaceutiques.
Mon collègue convient-il, à tout le moins, qu'il existe des écarts entre les provinces et que les Canadiens souhaitent avoir l'assurance que le système de santé sera toujours là et que le gouvernement fédéral soutiendra relativement étroitement la prestation des services, qu'ils habitent à Montréal, à Winnipeg, à Vancouver ou à Halifax?
View Alexandra Mendès Profile
Lib. (QC)
Questions and comments.
The hon. member for Salaberry—Suroît.
Nous passons aux questions et aux commentaires.
L'honorable députée de Salaberry—Suroît a la parole.
View Kevin Lamoureux Profile
Lib. (MB)
View Kevin Lamoureux Profile
2022-12-05 13:46 [p.10407]
Madam Speaker, the member is wrong in what he says about funding for health care. Never in the history of Canada have we had a national government provide as much cash in transfers over to provinces for health care. It has not happened before. In fact, if the member was to take a look at history, and I was first elected back in 1988 in the Manitoba legislature, he would see that Ottawa has always been the place to go to try to get more money, even though during the seventies there was an agreement among the provinces that they would rather have tax point transfers as opposed to cash. The only government that has been consistent in supporting national health care and ensuring Canadians would have the health care they want is the national government.
I would ask the member if he would not at least acknowledge that never before has the Province of Quebec or any province received as much cash for health.
Madame la Présidente, le député a tort au sujet du financement du système de santé. Jamais dans l'histoire du Canada un gouvernement national n'a envoyé autant en transferts aux provinces dans le domaine de la santé. Ce n'est jamais arrivé auparavant. D'ailleurs, si le député révisait son histoire — j'ai été élu pour la première fois à l'Assemblée législative du Manitoba en 1988 —, il verrait qu'Ottawa a toujours été la vache à lait des provinces, même si, dans les années 1970, les provinces s'étaient entendues pour dire qu'elles préféraient qu'on leur transfère des points d'impôt plutôt que de l'argent. Le seul gouvernement qui a soutenu de façon constante le système de santé et qui s'est assuré que les Canadiens aient accès aux soins de santé qu'ils veulent, c'est le gouvernement national.
Je me demande si le député serait au moins prêt à reconnaître que ni la province de Québec ni les autres provinces n'ont jamais reçu autant d'argent en matière de santé.
View Alexandra Mendès Profile
Lib. (QC)
Resuming debate, the hon. member for Renfrew—Nipissing—Pembroke.
Nous reprenons le débat. L'honorable députée de Renfrew—Nipissing—Pembroke a la parole.
View Mark Gerretsen Profile
Lib. (ON)
View Mark Gerretsen Profile
2022-12-05 13:58 [p.10409]
Madam Speaker, I heard the member say there is nowhere near enough charging capacity for electric vehicles. I realize we are both from Ontario, so I would encourage her to travel a little east into Quebec. She will see there is more than enough. Quebec has done an incredible job of building up its infrastructure. Ontario had that opportunity but suddenly abandoned it five years ago when Doug Ford was elected.
The reality of the situation is that this is about political will, and the Conservatives, at least provincially in Ontario, do not have the political will. What we have seen in Quebec is the exact opposite, and I am wondering if the member would like to comment on that.
Madame la Présidente, la députée affirme que la capacité de recharge des véhicules électriques est loin d'être suffisante. Je sais que nous venons tous deux de l'Ontario. Je l'encourage donc à se rendre un peu plus à l'est, au Québec. Elle verra qu'il y en a plus qu'assez. Le Québec a fait un travail incroyable pour construire son infrastructure. L'Ontario avait cette possibilité, mais l'a soudainement abandonnée il y a cinq ans, lorsque Doug Ford a été élu.
En vérité, il s'agit d'une question de volonté politique, et les conservateurs, du moins à l'échelle provinciale en Ontario, n'ont pas cette volonté. Ce que nous avons vu au Québec est exactement le contraire. Si la députée a des observations à faire là-dessus, j'aimerais les entendre.
View Peter Schiefke Profile
Lib. (QC)
View Peter Schiefke Profile
2022-12-05 14:01 [p.10409]
Madam Speaker, I rise today in the House to pay tribute to a pillar of the Vaudreuil—Soulanges community. Daniel Boyer, the City of Saint-Lazare's director of public safety and fire safety, will be retiring on December 31 after 30 years of loyal service.
Beginning in 1992, Mr. Boyer rose through the municipal ranks from firefighter to lieutenant to deputy director and, finally, director, a position he has held since 2006. Throughout his years of service, his leadership and professionalism, rare and valuable qualities, earned him the love and respect of his team at the firehouse.
I wish Daniel all the best in this next chapter of his life. I am happy to hear that he bought a motorcycle, and I hope he uses it to explore not only our community but our entire country. As his member of Parliament, I cannot think of a better way for him to spend his golden years, and I wish him safe and happy travels along the way.
Madame la Présidente, je me lève aujourd'hui à la Chambre afin de rendre hommage à un des piliers de notre communauté de Vaudreuil—Soulanges. Le 31 décembre prochain, Daniel Boyer, directeur du service de la sécurité publique et de la sécurité incendie de la Ville de Saint-Lazare, prendra sa retraite après 30 ans de loyaux services.
Depuis 1992, M. Boyer a gravi les échelons à la Ville, passant de pompier à lieutenant à directeur adjoint et, finalement, à directeur depuis 2006. C'est grâce à des qualités rares et précieuses comme le leadership et le professionnalisme qu'il a pu avoir le respect et l'amour de son équipe à la caserne pendant toutes ces années.
J'offre à M. Boyer mes meilleurs vœux pour ce prochain chapitre de sa vie. Je me suis réjouis d'apprendre qu'il a acheté une moto, et j'espère qu'il l'utilisera pour explorer non seulement notre collectivité, mais aussi le pays tout entier. En tant que député, je ne peux imaginer une meilleure façon pour lui de passer ses vieux jours. Je lui souhaite de voyager en toute sécurité et dans la joie.
View Soraya Martinez Ferrada Profile
Lib. (QC)
View Soraya Martinez Ferrada Profile
2022-12-05 14:03 [p.10410]
Mr. Speaker, the holiday season is already upon us. It is a time for hot chocolate, family gatherings and, yes, flannel pyjamas. Community organizations in Hochelaga have been working hard for months now to make this a magical time for all local families and to make sure everyone in need has a hot meal or enough food in the fridge for the holidays. We are well aware of the critical needs at this difficult time.
I would like to thank the organizations that are stepping up to help their neighbours. Solidarity and civic engagement are in Hochelaga's DNA.
On this International Volunteer Day, I invite everyone to give their time in their communities. Whether it is by offering a hug, a sympathetic ear or a smile to break the ice, let us be there for one another. People can contact Accès Bénévolat, an umbrella organization in the east end of Montreal that has matched hundreds of volunteers with more than 300 social organizations since 1982.
I want to say a huge thank you to all our organizations. They are the unsung heroes of these tough times.
Monsieur le Président, c'est déjà le temps des Fêtes, le temps des chocolats chauds, des réunions en famille et, oui, des pyjamas en flanelle. Dans Hochelaga, les organismes communautaires travaillent d'arrache-pied depuis des mois pour faire de cette période un moment magique pour toutes les familles du quartier ou pour s'assurer que tous ceux qui en ont besoin peuvent avoir un repas chaud ou un frigo plein pour le temps des Fêtes. Nous savons qu'en cette période difficile, les besoins sont là.
Je tiens à remercier les organismes qui se tiennent debout pour leur quartier. La solidarité et l'engagement des citoyens sont dans l’ADN d'Hochelaga.
En cette Journée internationale des bénévoles, j'invite tout le monde à donner de son temps dans sa communauté. Que ce soit avec nos bras, une oreille attentive ou un sourire pour rompre la solitude, soyons présents. On peut contacter Accès Bénévolat, un organisme de l’Est de Montréal, qui met en relation des centaines de bénévoles avec plus de 300 organisations à vocation sociale, et ce, depuis 1982.
Je dis un grand merci à tous nos organismes, qui, en ces temps, sont des héros dans l'ombre.
View Brenda Shanahan Profile
Lib. (QC)
View Brenda Shanahan Profile
2022-12-05 14:05 [p.10410]
Mr. Speaker, when I was younger and studying at the Université du Québec à Chicoutimi, I had the opportunity to visit the Saguenay's magnificent parks and to share with my friends the love of nature and hunting. I was also able to enjoy the famous Lac-Saint-Jean tourtière, which is made with seven types of game meat.
Today, as the MP for a riding where hunting is also a popular activity, I want to express my appreciation to hunters who practise this sport responsibly. Quebec sport hunting associations and gun clubs have worked with police forces, community groups and all levels of government to improve this activity and make it safer. Real hunters do not need military-style weapons to practise this sport.
Monsieur le Président, plus jeune, pendant mes études à l'Université du Québec à Chicoutimi, j'ai eu la chance de visiter les parcs magnifiques du Saguenay et de partager avec mes amis leur amour pour la nature et pour la chasse. Cela m'a permis de savourer la fameuse tourtière du Lac-Saint-Jean faite avec sept sortes de viande sauvage.
Aujourd'hui, comme députée d'une circonscription où la chasse est aussi une activité populaire, je tiens à exprimer toute mon appréciation envers les chasseurs de chez nous qui pratiquent ce sport de façon responsable. Les associations de chasse sportive et les clubs de tir au Québec ont travaillé avec les forces policières, les groupes communautaires et tous les ordres de gouvernement afin d'améliorer cette pratique et la rendre plus sécuritaire. Les vrais chasseurs n'ont pas besoin d'une arme de style militaire pour s'adonner à leur activité sportive.
View Greg Fergus Profile
Lib. (QC)
View Greg Fergus Profile
2022-12-05 14:07 [p.10410]
Mr. Speaker, the holiday season is upon us, a time for celebration and good cheer. However, as 2022 comes to an end, let us be frank: We are all on edge. It is not hard to figure out why, with isolation due to working from home and an unsettling vulnerability to a virus we cannot see, yet whose harmful and sometimes fatal effects are cruelly felt. If we add in social media algorithms that distort any sense of balance, the ominous science of climate change and the wars and conflicts around the world, people are right to feel edgy, anxious, vulnerable and alone. I do too. What are we to do?
I am choosing to channel those feelings into fighting for a better future. We must not give extremism, violence or hate any room to grow. We must join with our neighbours in making positive changes. Most importantly, we must be kind to each other and to ourselves. We are strongest together.
Monsieur le Président, la période des Fêtes approche. C'est une période de célébrations et de réjouissances. Cependant, alors que l'année 2022 tire à sa fin, disons-le franchement, tout le monde est fébrile, et ce n'est pas difficile à comprendre, compte tenu de l'isolement des gens qui travaillent de la maison et de la vulnérabilité inquiétante de la population à un virus que nous ne pouvons pas voir, mais dont les effets parfois mortels se font cruellement ressentir. Ajoutons à cela les algorithmes des médias sociaux qui empêchent toute forme d'équilibre, les données scientifiques inquiétantes sur les changements climatiques et les guerres et autres conflits qui font rage partout dans le monde, et nous pouvons comprendre pourquoi les gens, moi y compris, se sentent fébriles, angoissés, vulnérables et seuls. Que pouvons-nous faire?
Je choisis de puiser dans ces sentiments pour lutter pour un avenir meilleur. Il ne faut pas donner d'oxygène à l'extrémisme, à la violence ou à la haine. Il faut rejoindre son voisin pour apporter des changements positifs. Surtout, il faut être gentil les uns envers les autres et envers soi-même. C'est ensemble que nous sommes le plus fort.
View James Maloney Profile
Lib. (ON)
View James Maloney Profile
2022-12-05 14:08 [p.10411]
Mr. Speaker, I was born in Thunder Bay, and one of my fondest memories is the time spent with my dad and two brothers walking through the bush on a beautiful fall day. I am proud to say that I am hunter. I would not trade those memories for anything, and I would not want to deny anybody else the opportunity to make them. This is in no way inconsistent with the legislation before the House that would keep our streets and communities safe from unlawful gun and gang activity.
Hunting is one of the oldest traditions in Canada. It is a tradition that involves and promotes the safe use of firearms. Hunting also provides food security to many Canadian families and indigenous communities. A safe and sustainable practice of hunting in Canada not only respects our past but recognizes the importance of indigenous Canadians, for whom it is a way of life. I am committed to making sure that we find the right balance.
Monsieur le Président, je suis né à Thunder Bay, et l'un de mes plus beaux souvenirs est le temps passé avec mon père et mes deux frères à marcher dans la forêt par une belle journée d'automne. Je suis fier de dire que je suis un chasseur. Je n'échangerais ces souvenirs pour rien au monde et je ne voudrais pas priver quelqu'un d'autre de la possibilité de créer de tels souvenirs. Cela n'est en rien incompatible avec le projet de loi dont la Chambre est saisie, qui vise à protéger les rues et les collectivités contre les armes à feu illégales et les activités illégales des gangs.
La chasse constitue l'une des plus anciennes traditions au Canada. Elle implique et promeut l'utilisation sécuritaire des armes à feu. La chasse assure également la sécurité alimentaire de nombreuses familles canadiennes et collectivités autochtones. Une pratique sûre et durable de la chasse au Canada est non seulement une façon de respecter le passé, mais aussi une façon de reconnaître l'importance des Autochtones, pour qui la chasse constitue un mode de vie. Je suis déterminé à faire en sorte que l'on trouve le bon équilibre.
View Sonia Sidhu Profile
Lib. (ON)
View Sonia Sidhu Profile
2022-12-05 14:10 [p.10411]
Mr. Speaker, today marks day 11 of the 16 Days of Activism Against Gender-based Violence.
Preventing and responding to gender-based violence is essential and we all have a role to play. At the Safe Centre of Peel in Brampton, 16 partner organizations work together under one roof to provide integrated service delivery for survivors. The family justice model has been identified as an innovative practice that can be showcased nationally.
I want to recognize director Shelina Jeshani and Peel Regional Police Inspector Lisa Hewison, as well as local organizations, such as the Zonta Club, for their leadership.
This government is committed to action with our national action plan to end gender-based violence. This way we make the vision of ending gender-based violence a reality for Canadians, no matter who they are or where they live.
Monsieur le Président, c'est aujourd'hui le 11 jour des 16 jours d'activisme contre la violence fondée sur le sexe.
Il est essentiel de prévenir et de répondre à la violence fondée sur le sexe et nous avons tous un rôle à jouer. Au Safe Centre de Peel à Brampton, 16 organisations partenaires travaillent ensemble sous un même toit pour fournir des services intégrés aux survivants. Le modèle de justice familiale a été identifié comme une pratique innovante qui peut être présentée à l'échelle nationale.
Je tiens à saluer la directrice Shelina Jeshani et l'inspectrice de la police régionale de Peel, Lisa Hewison, ainsi que les organisations locales, comme le Zonta Club, pour leur leadership.
Le gouvernement s'est engagé à agir grâce au Plan d’action national pour mettre fin à la violence fondée sur le sexe. Ainsi, nous concrétiserons l'objectif de mettre fin à la violence fondée sur le sexe pour les Canadiens, peu importe qui ils sont, et où ils vivent.
View Darren Fisher Profile
Lib. (NS)
View Darren Fisher Profile
2022-12-05 14:14 [p.10412]
Mr. Speaker, I am delighted to rise today to celebrate the 36th Speaker of the House of Commons and my dear friend, the Hon. Geoff Regan, serving more than 20 years as the member of Parliament for Halifax West; the former minister of fisheries and oceans; the first Speaker from Nova Scotia in 98 years; a teller of dad jokes; a karaoke superstar; a compassionate, smart human being; and very funny.
Geoff Regan has left a spectacular legacy of public service in this place and at home. As the “Selected Decisions of Speaker Geoff Regan” is tabled today, we fondly remember how he would use his clever and fair parenting skills in the chamber to bring back decorum to even the most heated debates.
Speaker Regan took this role seriously and always knew that one of his “most important responsibilities as Speaker is to safeguard the rights and privileges of members, individually and collectively.”
We all know that this place is better because he shared his wisdom, his compassion for others and his thoughtful words with us and with Canadians.
I thank Speaker Regan for everything.
Monsieur le Président, je suis ravi de prendre la parole pour rendre hommage au 36e Président de la Chambre des communes et à mon bon ami Geoff Regan, qui a été député d'Halifax-Ouest pendant plus de 20 ans, ministre des Pêches et des Océans et premier Président à être originaire de la Nouvelle-Écosse en 98 ans. C'est un compteur de blagues de papa, une vedette de karaoké, et un être humain bienveillant, intelligent et très drôle.
Geoff Regan laisse un legs de service public spectaculaire, autant ici que dans son coin de pays. Alors qu'est présenté aujourd'hui le « Recueil de décisions du Président Geoff Regan », nous nous rappelons avec tendresse de sa façon d'utiliser ses compétences parentales et son intelligence pour assurer le maintien du décorum à la Chambre, même lors des débats les plus houleux.
Le Président Regan prenait son rôle au sérieux et il a toujours été conscient que l'une « des plus importantes responsabilités de la présidence consiste à protéger les droits et les privilèges individuels et collectifs des députés ».
Nous savons tous que la sagesse, la compassion et les paroles réfléchies dont il a fait profiter les députés et les Canadiens ont rendu cet endroit meilleur.
Je remercie le Président Regan de tout ce qu'il a fait.
View Rachel Bendayan Profile
Lib. (QC)
View Rachel Bendayan Profile
2022-12-05 14:18 [p.10413]
Mr. Speaker, on December 6, we will once again commemorate the Polytechnique massacre in Outremont. As I do every year, I will be on Mount Royal with the Prime Minister to pay tribute to the 14 women who were murdered in cold blood simply because they were women.
However, it will be in an entirely different context this year, as our government has proposed a ban on assault weapons like the one used at Polytechnique.
A man walked into our local university 33 years ago and gunned down 14 women using an assault-style automatic weapon, a weapon designed to kill as many people as possible in the shortest amount of time possible.
Our government has proposed to take the next step in banning these weapons, but we are now in the midst of a disinformation campaign led by the gun lobby. We all agree that hunting is a long-standing tradition in our country, and we all want to protect that tradition, but we do not need an—
Monsieur le Président, ce 6 décembre, nous commémorons à nouveau la tuerie de Polytechnique à Outremont. Comme chaque année, je serais sur le Mont-Royal en compagnie du premier ministre pour rendre hommage aux 14 femmes qui ont été abattues de sang-froid simplement parce qu'elles étaient des femmes.
Toutefois, le contexte cette année est tout autre, alors que notre gouvernement a proposé d'interdire les armes d'assaut comme celle utilisée à Polytechnique.
Il y a 33 ans, un homme est entré dans une université de ma ville et a assassiné 14 femmes à l'aide d'une arme automatique de style arme d'assaut, conçue pour tuer le plus de gens possible le plus vite possible.
Le gouvernement libéral propose de franchir la prochaine étape et de bannir ces armes, mais le lobby des armes à feu mène actuellement une campagne de désinformation. Nous savons tous que la chasse fait partie des traditions du Canada, et nous souhaitons tous protéger cette tradition, mais nous n'avons pas besoin de...
View Anthony Rota Profile
Lib. (ON)
Oral Questions.
Nous passons aux questions orales.
View Randy Boissonnault Profile
Lib. (AB)
View Randy Boissonnault Profile
2022-12-05 14:20 [p.10413]
Mr. Speaker, Canada is not the only country facing high food prices. We know this is a challenge for Canadians.
It is also true that extreme weather conditions have led to poor harvests and that supply chain issues have led to higher food prices.
That is why we have a plan to double the GST credit and provide support for dental care and housing. We are taking action. The Conservatives are voting against it. We are here for Canadians.
Monsieur le Président, le Canada n'est pas seul à faire face à des prix alimentaires élevés. Nous savons que cela représente une difficulté pour les Canadiens.
Il est également vrai que des conditions météorologiques extrêmes ont entraîné de mauvaises récoltes et que les chaînes d'approvisionnement ont rendu les prix plus élevés en ce qui concerne la nourriture.
C'est pourquoi nous avons un plan pour doubler le crédit pour la TPS et pour offrir du soutien en matière de soins dentaires et de logement. Nous agissons. De leur côté, les conservateurs votent contre. Nous sommes ici pour les Canadiens.
View Karina Gould Profile
Lib. (ON)
View Karina Gould Profile
2022-12-05 14:22 [p.10413]
Mr. Speaker, on this side of the House, we remain committed to supporting people get out of poverty. In fact, we understand how difficult life is right now, which is why we have put forward numerous measures to help the most vulnerable Canadian.
However, if the Leader of the Opposition is indeed sincere in his desire to help lift Canadians out of poverty, he would have voted for measures like the Canada dental benefit, or the Canada housing benefit, or perhaps child care, which has fees being reduced by 50% right across the country. Instead of doing that, he voted against it.
Monsieur le Président, de ce côté-ci de la Chambre, nous restons déterminés à aider les gens à se sortir de la pauvreté. En fait, nous comprenons à quel point la vie est difficile en ce moment. C'est pourquoi nous avons proposé de nombreuses mesures pour aider les Canadiens les plus vulnérables.
Toutefois, si le chef de l'opposition souhaitait sincèrement aider les Canadiens à se tirer de la pauvreté, il aurait voté en faveur de mesures comme la Prestation dentaire canadienne, l'Allocation canadienne pour le logement, ou peut-être les services de garde d'enfants, dont les frais ont été réduits de 50 % dans tout le pays. Au lieu de cela, il a voté contre ces mesures.
View Marco Mendicino Profile
Lib. (ON)
Mr. Speaker, before I answer that question, tomorrow we are marking the 33rd anniversary of the École Polytechnique shooting tragedy. To the families of the victims and to the survivors, we stand with them. We know that despite the passage of time, the hurt and loss never completely heal.
We own it to them, to all victims and to all Canadians to end gun violence once and for all. I hope all members in the chamber will join me in a moment of solidarity.
Monsieur le Président, avant de répondre à la question, je veux souligner que demain est le 33e anniversaire de la fusillade tragique survenue à l'École polytechnique. Nous voulons dire aux familles des victimes et aux personnes ayant survécu à cette tragédie que nous sommes de tout cœur avec elles. Nous savons que, malgré le passage du temps, la souffrance et le sentiment de perte qu'elles ont ressentis ne disparaîtront jamais complètement.
Nous leur devons, à elles ainsi qu'à toutes les victimes et à tous les Canadiens, de mettre fin une fois pour toutes à la violence liée aux armes à feu. J'espère que tous les députés se joindront à moi pour exprimer leur solidarité à ces personnes.
View Marco Mendicino Profile
Lib. (ON)
Mr. Speaker, my Conservative colleague asks what the government is doing to reinforce our borders. We have invested $450 million over the last two years alone to add more boots on the ground for the CBSA, to add more state-of-the-art technology for the CBSA to allow it to build on the progress it has made in seizing illegal guns at the border.
What did the Conservatives do every moment when they had a chance to support those resources for the CBSA? They voted against it.
Monsieur le Président, mon collègue conservateur demande ce que le gouvernement fait pour renforcer la frontière. Nous avons investi 450 millions de dollars au cours des deux dernières années seulement afin d'augmenter le nombre d'agents de l'Agence des services frontaliers du Canada sur le terrain et de donner à l'Agence accès à plus de technologies de pointe pour qu'elle puisse faire fond sur ses progrès relatifs à la saisie d'armes à feu illégales à la frontière.
Qu'ont fait les conservateurs chaque fois qu'ils ont eu l'occasion d'appuyer l'octroi de ces ressources à l'Agence des services frontaliers du Canada? Ils ont voté contre.
View Marco Mendicino Profile
Lib. (ON)
Mr. Speaker, that is exactly what the federal government is doing. We have already invested $450 million to add more boots on the ground for the CBSA. That is exactly what we are doing with this bill, which brings in tougher penalties for criminals.
Why are the Conservatives not supporting this bill? If they want to target criminals, they have to support this bill.
Monsieur le Président, c'est exactement ce que fait le gouvernement fédéral. Nous avons déjà investi 450 millions de dollars pour renforcer nos ressources à la frontière, pour aider l'ASFC. C'est exactement ce que nous faisons avec le projet de loi, avec des peines plus sévères pour les criminels.
Pourquoi les conservateurs n'appuient-ils pas ce projet de loi? S'ils veulent cibler les éléments criminels, il faut appuyer ce projet de loi.
View Julie Dabrusin Profile
Lib. (ON)
View Julie Dabrusin Profile
2022-12-05 14:26 [p.10414]
Mr. Speaker, I have already said this, but I want to make it very clear that the Northeast Newfoundland Slope marine refuge will remain a refuge under current conditions, and we will examine all exploration activities in a marine refuge on a case-by-case basis.
What we now have is a tendering process, but that does not authorize production activities.
Monsieur le Président, je l'ai déjà dit et je veux être très claire: le refuge marin du Nord-Est de Terre-Neuve restera un refuge dans les conditions actuelles, et nous examinerons toutes les activités d'exploration dans un refuge marin au cas par cas.
Ce que nous avons maintenant, c'est un processus d'appel d'offres, mais cela n'autorise pas des activités de production.
View Anthony Rota Profile
Lib. (ON)
Order. The hon. parliamentary secretary.
À l'ordre. L'honorable secrétaire parlementaire a la parole.
View Julie Dabrusin Profile
Lib. (ON)
View Julie Dabrusin Profile
2022-12-05 14:28 [p.10414]
Mr. Speaker, I keep repeating the same thing day after day when I get asked this question: It is simply a tendering process that does not authorize offshore production.
I want to clarify that any proposed offshore production would first be subject to the Impact Assessment Act.
These are exploratory zones only. This is not for production.
Monsieur le Président, je le répète jour après jour quand je me fais poser cette question: c'est seulement un processus d'appel d'offres qui n'autorise pas en soi les activités de production dans la zone extracôtière.
Je veux préciser que toute proposition de production dans les zones visées sera d'abord soumise à la Loi sur l'évaluation d'impact.
Ces zones sont seulement exploratoires. Ce n'est pas pour la production.
View Marc Miller Profile
Lib. (QC)
Mr. Speaker, our hearts go out to the families of the victims. It is not on a day like this that we can sit here and pat ourselves on the back about what we have been doing as a government. Obviously, it has not been enough. It is very puzzling to hear the news that this landfill will not be searched. I spoke to the mayor of Winnipeg yesterday about this and hope to get some clear answers shortly. Clearly, the federal government needs to play a role in an area where jurisdiction is a poisonous word and continues to kill indigenous women and children in this country.
Monsieur le Président, nous sommes de tout cœur avec les familles des victimes. Ce n'est pas un jour comme aujourd'hui que nous pouvons nous féliciter à la Chambre de ce que nous avons fait en tant que gouvernement. De toute évidence, cela n'a pas été suffisant. Il est très déroutant d'apprendre que cette décharge ne sera pas fouillée. J'ai parlé au maire de Winnipeg hier à ce sujet et j'espère obtenir des réponses claires sous peu. Il est évident que le gouvernement fédéral doit jouer un rôle dans un domaine où le mot « compétence » a mauvaise presse et continue de tuer des femmes et des enfants autochtones dans ce pays.
View Marc Miller Profile
Lib. (QC)
Mr. Speaker, extremism of the nature described by the member opposite is one of the biggest terrorist threats in this country, and it continues to prey on those who are most vulnerable, including indigenous women, children, girls and LGBTQ folks across the country.
We need a comprehensive federal response. We need a comprehensive provincial response. We need a comprehensive municipal response.
It is why, in part, I have called for a federal, provincial, territorial and indigenous meeting in January to discuss the painful issue of MMIWG and why we continue to fail as governments in making sure that everyone in this country is indeed safe.
Monsieur le Président, un extrémisme du type décrit par la députée d'en face représente l'une des plus graves menaces terroristes dans notre pays. Ce genre de terrorisme ne cesse de s'en prendre aux plus vulnérables, y compris les femmes, les filles, les enfants et les membres de la communauté LGBTQ autochtones partout au pays.
Une réponse fédérale globale est nécessaire. Une réponse provinciale globale est nécessaire. Une réponse municipale globale est nécessaire.
C'est en partie pourquoi j'ai convoqué, en janvier prochain, une rencontre fédérale-provinciale-territoriale-autochtone afin de discuter du douloureux sujet des femmes et des filles autochtones portées disparues ou assassinées et de déterminer pourquoi les pouvoirs publics demeurent incapables d'assurer la sécurité de la totalité de la population canadienne.
View Randy Boissonnault Profile
Lib. (AB)
View Randy Boissonnault Profile
2022-12-05 14:31 [p.10415]
Mr. Speaker, Canada and Canadians are not alone around the world in facing high prices. It is true that extreme weather has led to very bad harvests, and supply chain issues are still causing food prices to rise, which is why we have put in place supports to provide housing opportunities for Canadians, to double the GST tax credit and also to put in place dental supports.
If the Conservatives are serious about getting these supports to Canadians, they can support the government and vote for the fall economic statement, Bill C-32.
Monsieur le Président, le Canada et les Canadiens ne sont pas les seuls au monde qui doivent composer avec des prix élevés. Il est vrai que des conditions météorologiques exceptionnelles ont occasionné de très mauvaises récoltes et que des problèmes avec la chaîne d'approvisionnement causent toujours l'augmentation des prix des aliments. C'est pourquoi nous avons mis en place des mesures de soutien pour fournir des logements aux Canadiens, pour doubler le crédit d'impôt pour la TPS et pour offrir des soins dentaires.
Si les conservateurs veulent vraiment offrir ces soutiens aux Canadiens, ils peuvent appuyer le gouvernement en votant pour adopter le projet de loi C-32, l'énoncé économique de l'automne.
View Randy Boissonnault Profile
Lib. (AB)
View Randy Boissonnault Profile
2022-12-05 14:33 [p.10415]
Mr. Speaker, let me remind my hon. colleague from Calgary Forest Lawn of the heat dome that caused people to die in my riding of Edmonton Centre, and of the atmospheric river that drowned parts of British Columbia. Let me remind him that people in my riding, in the middle of a pandemic, did not say, “Hurry up on the child care,” although they wanted that, and did not say, “Give us more supports on COVID,” although they wanted that. What did they say? “Fight climate change and make sure we can have a future for our kids.”
The other side does not understand market economics. We do, and that is what is going to help Canadians and Albertans.
Monsieur le Président, permettez-moi de rappeler au député de Calgary Forest Lawn le dôme de chaleur qui a entraîné la mort de gens de ma circonscription, Edmonton-Centre, ainsi que la rivière atmosphérique qui a noyé certaines parties de la Colombie-Britannique. Je lui rappelle qu'au beau milieu de la pandémie, des habitants de ma circonscription ne m'ont pas demandé d'accélérer les choses en matière de services de garde, bien qu'ils en avaient besoin. Ils ne m'ont pas demandé plus de soutien lié à la pandémie de COVID, bien qu'ils en voulaient. Que m'ont-ils demandé? Ils m'ont demandé de lutter contre les changements climatiques et de faire en sorte que leurs enfants aient un avenir.
Les députés de l'autre côté ne comprennent pas l'économie de marché. Nous la comprenons, et c'est ce qui aidera les Canadiens et les Albertains.
View Karina Gould Profile
Lib. (ON)
View Karina Gould Profile
2022-12-05 14:34 [p.10415]
Mr. Speaker, last Thursday I was in London, Ontario, with the Prime Minister, to announce that the Canada dental benefit was open for applications. I had the opportunity to talk with families about how important this is for them and for their children. It is $1,300, over two years, to make sure low income kids go to the dentist.
The Conservatives have had opportunities to support vulnerable Canadians time and time again. They have voted against them each time. I hope we can count on their support with the fall economic statement, so we can deliver that badly needed support to Canadians.
Monsieur le Président, jeudi dernier, j'étais à London, en Ontario, avec le premier ministre, pour annoncer que l'on peut maintenant présenter une demande pour recevoir la prestation dentaire canadienne. J'ai eu l'occasion d'expliquer à quel point cette mesure est importante pour les familles et leurs enfants. Cette aide de 1 300 $ sur deux ans permettra aux enfants des familles à faible revenu de recevoir des soins dentaires.
Les conservateurs ont eu des occasions d'offrir leur soutien aux Canadiens à maintes reprises, mais ils ont voté contre ces mesures à toutes les occasions. Lorsque viendra le moment de se prononcer sur les mesures de l'énoncé économique de l'automne, j'espère pouvoir compter sur leur appui afin que nous puissions offrir aux Canadiens cette aide dont ils ont désespérément besoin.
View Randy Boissonnault Profile
Lib. (AB)
View Randy Boissonnault Profile
2022-12-05 14:35 [p.10416]
Mr. Speaker, if we want to set the record straight and talk about which side of the House is putting more money in the pockets of Canadians, it is the government side.
The member and her colleagues, just last week, voted against tax cuts, tax breaks and supports directly to Canadians. Quite frankly, take a look at the remarks from Stephen Poloz, who said that our investments during the pandemic not only supported Canadians but prevented and staved off a period of deflation.
What is it that the Conservatives want, more or less? That is not clear. We are going to support Canadians.
Monsieur le Président, si nous voulons remettre les pendules à l'heure et dire quel côté de la Chambre permet réellement aux Canadiens de garder plus d'argent dans leurs poches, c'est le côté du gouvernement.
La députée et ses collègues, pas plus tard que la semaine dernière, ont voté contre les réductions d'impôt, les allègements fiscaux et les mesures d'aide directe aux Canadiens. Franchement, il suffit de jeter un coup d'œil aux remarques de Stephen Poloz, qui a déclaré que nos investissements pendant la pandémie ont non seulement aidé les Canadiens, mais ont aussi prévenu et empêché une période de déflation.
Que veulent les conservateurs exactement? Ce n'est pas clair. Nous continuerons à soutenir les Canadiens.
View Diane Lebouthillier Profile
Lib. (QC)
Mr. Speaker, I would like to remind my colleague opposite that his party is not even capable of acknowledging that climate change exists. The impacts of climate change are real. One only has to talk to people in the Gaspé or the Magdalen Islands. Three years ago, we were hit by hurricane Dorian, and this fall we were hit by hurricane Fiona. We will not be distracted by the drama they are creating. We must take action to protect our planet. We owe it to future generations. I can say one thing: We certainly will take no lessons from climate deniers.
Monsieur le Président, laissez-moi rappeler à mon collègue d'en face que son parti n'est même pas capable de reconnaître l'existence des changements climatiques. Les impacts de la crise climatique sont réels. On n'a qu'à écouter les Gaspésiens et les Madelinots. Il y a trois ans, nous avons vécu l'ouragan Dorian, et, à l'automne passé, nous avons vécu l'ouragan Fiona. Nous n'allons pas nous laisser déconcentrer par leur pièce de théâtre. Nous devons agir pour protéger notre planète; nous le devons aux générations futures. Je peux dire une chose: nous n'avons certainement aucune leçon à recevoir de gens climatosceptiques.
View Diane Lebouthillier Profile
Lib. (QC)
Mr. Speaker, even if we tripled the number of Conservative politicians who take the climate crisis seriously, the number would still be zero. There is no need to worry, because on this side of the House, we care about the planet, we care about our children, and we care about future generations.
We are acting for the good of Canadians and for the good of our planet. We are not going to do what the Conservatives do, which is constantly complain and never deliver.
Monsieur le Président, même si on triplait le nombre de politiciens conservateurs qui prennent la crise climatique au sérieux, le nombre serait toujours zéro. Il ne faut pas s'inquiéter, parce que, de ce côté de la Chambre, nous donnons de l'importance à la planète, de l'importance à nos enfants et de l'importance aux générations futures.
Nous agissons pour le bien des Canadiens et pour le bien de notre planète. Nous n'allons pas faire comme les conservateurs, qui passent leur temps à chialer sans donner de résultats.
View Sean Fraser Profile
Lib. (NS)
View Sean Fraser Profile
2022-12-05 14:39 [p.10416]
Mr. Speaker, with great respect to my hon. colleague, I expect he knows that people do not flee their country because of a tweet from a country's leader. They leave their country because they are fleeing violence, war and persecution.
We are going to continue to do what we can to support those who seek refuge in Canada, and continue to do so in an organized way. I am pleased to work with my colleagues on all sides of the House in order to treat those who are in search of safe haven with dignity and respect, while maintaining an orderly migration system at the same time.
Monsieur le Président, avec tout le respect que je dois à mon collègue, je m'attends à ce qu'il sache que les gens ne fuient pas leur pays à cause d'un gazouillis publié sur Twitter par le dirigeant d'un pays. Ils quittent leur pays parce qu'ils fuient la violence, la guerre et la persécution.
Nous allons continuer à faire ce que nous pouvons pour soutenir ceux qui cherchent refuge au Canada, et continuer à le faire de manière organisée. Je suis heureux de travailler avec mes collègues de tous les côtés de la Chambre dans le but de traiter avec dignité et respect ceux qui sont à la recherche d'un refuge, tout en maintenant un système de migration bien structuré.
View Pablo Rodriguez Profile
Lib. (QC)
View Pablo Rodriguez Profile
2022-12-05 14:40 [p.10417]
Mr. Speaker, does my colleague really believe that people make a decision about the rest of their lives based on a tweet?
I have said many times that people who cross the border are generally people fleeing very difficult situations. These men, women and children are fleeing violence and discrimination. My colleague should consider the human aspect.
The Bloc Québécois is asking that the safe third country agreement be suspended whereas Quebec is asking that it be renegotiated. I do not know where they are coming from, but they are alone on this and should rethink their position.
Monsieur le Président, est-ce que mon collègue pense réellement que des personnes choisissent le reste de leur vie basé un tweet?
Je l'ai dit plusieurs fois: les gens qui traversent sont généralement des gens qui ont fui des situations très difficiles. Ce sont des hommes, des femmes et des enfants qui fuient la violence et la discrimination. Mon collègue devrait regarder ce côté humain.
Le Bloc québécois demande de suspendre l'Entente sur les tiers pays sûrs, alors que Québec demande de la renégocier. Je ne sais pas d'où ils sortent, mais ils sont tous seuls dans leur coin et devraient refaire leurs devoirs.
View Pablo Rodriguez Profile
Lib. (QC)
View Pablo Rodriguez Profile
2022-12-05 14:41 [p.10417]
Mr. Speaker, the Bloc Québécois does not want to offer people a decent welcome. It wants to slam the door in their faces, with no regard for the fact that these are men, women and children fleeting extremely difficult situations. Nobody but the Bloc Québécois feels this way. Nobody.
We are saying we need to renegotiate the agreement, Quebec is saying we need to renegotiate, everybody, including the U.S., agrees that we need to renegotiate the agreement, but the Bloc Québécois wants to suspend it. It is the only one, and I wonder if it even knows what it is talking about.
Monsieur le Président, ce n'est pas un accueil digne que le Bloc québécois veut offrir, c'est une porte fermée à double tour, sans tenir compte du fait que ce sont des hommes, des femmes et des enfants qui fuient une situation extrêmement difficile. Le Bloc québécois est tout seul dans son coin. Il est absolument tout seul.
Ce que nous disons, c'est qu'on doit renégocier l'Entente, Québec dit qu'on doit la renégocier, tout le monde est d'accord pour renégocier l'Entente, incluant les Américains, mais le Bloc québécois veut la suspendre. Il est tout seul dans son coin et je me demande même s'il sait de quoi il parle.
View Marco Mendicino Profile
Lib. (ON)
Mr. Speaker, I would have thought that my hon. colleague would be assured by the concrete action the RCMP is taking to root out allegations of foreign interference in this country as a means of protecting our national security.
I would have thought that my hon. colleague would be assured by the things we are doing around allegations of foreign interference, creating independent panels to assure the integrity of our elections and cracking down on foreign funding. We will continue to do whatever is necessary to protect our interests here and abroad.
Monsieur le Président, j'aurais cru que mon collègue serait rassuré par les mesures concrètes prises par la GRC pour enquêter sur les allégations d'ingérence étrangère au Canada dans le but de protéger la sécurité nationale.
J'aurais cru que mon collègue serait rassuré par les mesures que nous prenons pour vérifier les allégations d'ingérence étrangère, comme la création de comités indépendants chargés d'assurer l'intégrité des élections et le fait de s'attaquer au financement étranger. Nous continuerons à prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger nos intérêts, ici comme l'étranger.
View Dominic LeBlanc Profile
Lib. (NB)
View Dominic LeBlanc Profile
2022-12-05 14:44 [p.10417]
Mr. Speaker, the Prime Minister has been very transparent, as have all ministers in the government. Before the Conservatives were even interested in the real threat that foreign interference presents, the government took action. We took action in 2019. We renewed that action in 2021. We had a group of experts chaired by the Clerk of the Privy Council to examine these issues and assure Canadians that the election integrity was preserved.
We take this threat seriously and we are on the job.
Monsieur le Président, le premier ministre, comme tous les autres ministres, a fait preuve d'une grande transparence. Avant même que les conservateurs ne s'intéressent à la menace réelle que représente l'ingérence étrangère, le gouvernement a pris des mesures. Cela a été le cas en 2019, puis de nouveau en 2021. Nous avons mandaté un groupe d'experts présidé par la greffière du Conseil privé de se pencher sur la question pour garantir aux Canadiens que l'intégrité des élections a été préservée.
Nous prenons cette menace au sérieux et nous sommes à pied d'œuvre.
View Dominic LeBlanc Profile
Lib. (NB)
View Dominic LeBlanc Profile
2022-12-05 14:45 [p.10418]
Mr. Speaker, as I said several times, and as the Minister of Public Safety and the Prime Minister also said, we take the threat of foreign interference very seriously.
Obviously, we are on the job to protect the democratic institutions that are so important for Canada. The good news is that that is exactly what our government did.
Despite all the efforts of the conspiracy theorists opposite, I can assure the House that Canada's election was free and open and that the results are completely reliable.
Monsieur le Président, comme je l'ai dit à plusieurs reprises, le ministre de la Sécurité publique et le premier ministre l'ont dit aussi, nous prenons la menace de l'ingérence des pays étrangers très au sérieux.
Nous sommes évidemment au travail pour protéger les institutions démocratiques tellement importantes pour le Canada. Bonne nouvelle: c'est exactement ce que notre gouvernement a fait.
Malgré tous les efforts de complotistes en face, je peux assurer que les élections au Canada étaient libres et ouvertes et que le résultat est complètement fiable.
View Jean-Yves Duclos Profile
Lib. (QC)
View Jean-Yves Duclos Profile
2022-12-05 14:46 [p.10418]
Mr. Speaker, I thank our colleague for asking this very important question. Indeed, our children are very sick these days.
Respiratory viruses are spreading very quickly, causing tremendous damage to our families and causing parents and grandparents to worry. Our health care workers are having a very tough time.
That is why we need to procure vaccines, take public health measures. That is also why the Canadian government must continue to support the provinces and territories in doing the difficult work of taking care of workers and hospitals at this difficult time.
Monsieur le Président, je remercie notre collègue de poser cette question très pertinente. Effectivement, nos enfants sont très malades ces temps-ci.
Ce sont les virus respiratoires qui circulent à une très grande vitesse, qui font des dommages énormes à nos familles, qui inquiètent les parents et les grands-parents. Nos travailleurs de la santé ont beaucoup de difficultés.
C'est pour cela qu'il faut aller chercher les vaccins, prendre des mesures de santé publique. C'est pour cela aussi que le gouvernement canadien doit continuer à appuyer les provinces et les territoires à faire le travail difficile qu'il y a à s'occuper des travailleurs et des hôpitaux en ces temps difficiles.
View Anthony Rota Profile
Lib. (ON)
Before the health minister answers, I just want to remind members about talking across the aisle. It is nice to see people getting along and talking well together, but it gets in the way of question period. I just want to remind them that if they really want to talk they can just take a couple of minutes, go outside and then come back when they have everything settled.
The hon. Minister of Health.
Avant que le ministre de la Santé ne réponde, j'aimerais simplement rappeler aux députés qui parlent à leurs collègues de l'autre côté de l'allée. Il est agréable de voir les gens s'entendre et se parler, mais cela nuit à la période des questions. Je veux simplement leur rappeler que s'ils veulent vraiment parler, ils peuvent simplement prendre quelques minutes, sortir et revenir lorsque leur conversation est terminée.
Le ministre de la Santé a la parole.
View Jean-Yves Duclos Profile
Lib. (QC)
View Jean-Yves Duclos Profile
2022-12-05 14:48 [p.10418]
Mr. Speaker, according to the Public Health Agency of Canada, there have never been as many hospitalizations of children with the flu in the history of Canada as there are at the present time. That means we have to take care of our children.
Vaccination works. It is free for the flu and COVID-19 everywhere across Canada. Public health measures also matter and work. We at the federal level are going to continue to support provinces and territories with historic amounts invested in support of their important work.
Monsieur le Président, selon l'Agence de la santé publique du Canada, de toute l'histoire du Canada, jamais autant d'enfants n'ont été hospitalisés en raison de la grippe qu'à l'heure actuelle. Cela signifie que nous devons prendre soin de nos enfants.
La vaccination fonctionne. Les vaccins contre la grippe et contre la COVID-19 sont offerts gratuitement partout au Canada. Les mesures de santé publique sont également importantes et efficaces. Le gouvernement fédéral continuera d'appuyer les provinces et les territoires en investissant des sommes historiques pour soutenir leur important travail.
View Salma Zahid Profile
Lib. (ON)
View Salma Zahid Profile
2022-12-05 14:49 [p.10418]
Mr. Speaker, for so many Canadians, finding housing that is affordable is becoming incredibly challenging. This is especially true in Scarborough and the entire city of Toronto. There is no question we need to continue to do more.
Can the Minister of Housing and Diversity and Inclusion please tell the House about the important progress our government is making to ensure every Canadian has affordable housing that meets their needs?
Monsieur le Président, de plus en plus de Canadiens ont de la difficulté à trouver un logement abordable. C'est particulièrement le cas à Scarborough et dans l'ensemble la ville de Toronto. Il ne fait aucun doute que nous devons continuer d'en faire plus.
Le ministre du Logement et de la Diversité et de l'Inclusion pourrait-il informer la Chambre des progrès importants que réalise le gouvernement pour faire en sorte que tous les Canadiens aient accès à un logement abordable qui répond à leurs besoins?
View Ahmed Hussen Profile
Lib. (ON)
View Ahmed Hussen Profile
2022-12-05 14:49 [p.10418]
Mr. Speaker, I want to thank the hon. member for her strong advocacy on housing in her community. We know how great the need is for affordable housing in various communities across the country, especially in the city of Toronto. That is why last week I was pleased to join the mayor in announcing a federal investment of $90 million to build, renovate, repair and retrofit 750 homes for indigenous peoples, women and children fleeing domestic violence and refugee families. This is just one example of how our investments are making a real and tangible difference in the lives of Canadians, including in communities like Toronto.
Monsieur le Président, je tiens à remercier la députée de défendre avec vigueur le dossier du logement dans sa collectivité. Nous savons à quel point le besoin en logements abordables est grand dans diverses collectivités du pays, notamment à Toronto. C'est pourquoi, la semaine dernière, j'ai eu le plaisir de me joindre au maire pour annoncer un investissement fédéral de 90 millions de dollars, afin de construire, de rénover, de réparer et d'améliorer 750 logements pour les Autochtones, les femmes et les enfants qui fuient la violence familiale, ainsi que les familles de réfugiés. Ce n'est là qu'un exemple de la façon dont nos investissements changent les choses de manière tangible dans la vie des Canadiens, y compris dans des collectivités comme Toronto.
Results: 1 - 60 of 19274 | Page: 1 of 322

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data