Hansard
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 11 of 11
View Fayçal El-Khoury Profile
Lib. (QC)
View Fayçal El-Khoury Profile
2020-08-12 12:06 [p.2745]
Mr. Speaker, there have been discussions among the parties, and I believe you will find unanimous consent for the following motion.
I move, seconded by the member for Edmonton Manning:
That the House: (a) mourn the loss of life following the tragic explosion in Beirut on August 4, 2020; (b) stand in solidarity with the Lebanese people, particularly the families of the more than 150 people who have died, the more than 6,000 hospitalized, and the estimated 300,000 who been rendered homeless by the explosion; and (c) commit to helping and accompanying the Lebanese people in their desire for reform and to sustainably rebuild and continue to stand with the Lebanese community both in Lebanon and here in Canada at this most difficult time.
Monsieur le Président, il y a eu des discussions entre les partis et je crois que vous constaterez qu'il y a consentement unanime à l'égard de la motion suivante.
Appuyé par le député d'Edmonton Manning, je propose:
Que la Chambre: a) déplore les pertes de vies humaines suite à l’explosion tragique survenue à Beyrouth le 4 août 2020; b) exprime sa solidarité avec le peuple libanais, en particulier avec les familles des plus de 150 personnes décédées, des plus de 6 000 personnes hospitalisées et des quelque 300 000 personnes qui se sont retrouvées sans abri à la suite de l'explosion; c) s'engage à aider et à soutenir le peuple libanais dans son désir de réforme et de reconstruction durable et continue à soutenir la communauté libanaise, tant au Liban qu'ici au Canada, en ces temps très difficiles.
View Anthony Rota Profile
Lib. (ON)
Usually when there is a request for unanimous consent, the Chair asks members to respond in the affirmative to determine whether there is agreement.
This being a hybrid sitting of the House, were the Chair to proceed in this fashion, if there were any dissenting voices, particularly for members participating via teleconference or video conference, they may not be audible. Therefore, for the sake of clarity, I will only ask for those who are opposed to the request to express their disagreement. In this way, the Chair will hear clearly if there are any dissenting voices and I will accordingly be able to declare whether or not there is unanimous consent to proceed.
All those opposed to the hon. member moving the motion will please say nay.
The House has heard the terms of the motion. All those opposed to the motion will please say nay.
There being no dissenting voice, I declare the motion carried.
Habituellement, lorsqu'il y a des demandes de consentement unanime, la présidence demande par l'affirmative si les députés sont d'accord.
Puisqu'il s'agit d'une séance hybride de la Chambre, si la présidence procède de cette manière et qu'il y a des voix dissidentes, particulièrement au sein des députés participant par vidéoconférence, elles risquent de ne pas être entendues. Par conséquent, par souci de clarté, je vais demander seulement aux députés qui s'opposent à la demande de répondre. De cette façon, s'il y a des personnes qui s'y opposent, la présidence pourra l'entendre clairement et sera ainsi en mesure de déclarer s'il y a ou non consentement unanime pour aller de l'avant.
Que tous ceux qui s'opposent à ce que l'honorable député propose la motion veuillent bien dire non.
La Chambre a entendu l'énoncé de la motion. Que tous ceux qui s'opposent à la motion veuillent bien dire non.
Comme il n'y a aucune dissidence, je déclare la motion adoptée.
View Karina Gould Profile
Lib. (ON)
View Karina Gould Profile
2020-08-12 12:12 [p.2746]
Mr. Speaker, last week, a devastating explosion rocked Beirut's port and city centre, killing at least 158 people, injuring 6,000 others and leaving over 300,000 people homeless. According to estimates, 90,000 homes and buildings, including hospitals and other health care facilities were damaged or destroyed.
Lebanon was already dealing with multiple crises before this incident occurred. The country is facing an unprecedented economic and financial crisis that has already left nearly half of the population in poverty, all in the midst of the COVID-19 pandemic. Canadians across the country are deeply saddened by the devastating effects of this tragedy and the situation that Lebanon is facing.
I know many Lebanese Canadians are deeply touched by this tragedy. I think I can speak for all parliamentarians in extending our sincere condolences to all those who have lost loved ones.
The Lebanese-Canadian community is vibrant and dynamic right across the country, and it is a community that is bearing a heavy weight and feeling a huge loss. It is also a community that has rolled up its sleeves and sprung into action to help and to mobilize support, and its efforts have been exceptional.
The Government of Canada has also been seized with the disaster. Within 24 hours, Canada announced an immediate initial contribution of $5 million in humanitarian assistance, including $1.5 million for the Lebanese Red Cross, in the first 24 hours following the explosion. On Saturday we launched the Lebanese matching fund for donations collected directly from Canadians. Every dollar donated by individual Canadians between August 4 and August 24 will be matched by the Government of Canada, doubling the impact of each contribution. In recognition of Canadians' incredible generosity to date, we have increased the match from $2 million to $5 million.
The fund will be implemented through the Humanitarian Coalition, a group of experienced Canadian organizations present on the ground in Lebanon and delivering critical assistance. I want to assure Canadians that all Canadian assistance is provided through trusted NGO and multilateral partners.
On Monday, the Prime Minister announced that Canada would increase its support by an additional $25 million to support our trusted partners in responding to immediate needs and supporting early recovery efforts in the aftermath of the crisis, bringing our total response to $30 million, which is in addition to the existing humanitarian and development support we already provide to the people of Lebanon.
I thank all Canadians who have opened their hearts to the Lebanese people and so generously contributed to the relief effort. I encourage Canadians to donate to the Lebanon matching fund to help save lives and meet the urgent needs of the affected population.
Canada has a long and deep partnership with the Lebanese people. We have a strong Lebanese-Canadian community, and Canada will be there every step of the way, from immediate response to long-term recovery. Canada stands together with Lebanon.
Canada stands with the people of Lebanon.
Monsieur le Président, il y a une semaine, une explosion dévastatrice a secoué le port et le quartier central de Beyrouth, tuant au moins 158 personnes, en blessant 6 000 autres et laissant plus de 300 000 personnes sans abri. Selon les estimations, 90 000 maisons et bâtiments, y compris des hôpitaux et autres établissements de santé, ont été endommagés ou détruits.
Le Liban gérait déjà de multiples crises avant cet incident. Le pays traversait notamment une crise économique et financière sans précédent, qui avait déjà laissé près de la moitié de la population dans la pauvreté, le tout en pleine gestion de la pandémie de la COVID-19. Les Canadiens de partout au pays sont profondément attristés par le bilan dévastateur de ce terrible événement et de la situation à laquelle fait face le Liban.
Je sais que de nombreux Libano-Canadiens sont profondément touchés par cette tragédie. Je crois bien parler au nom de tous les parlementaires en présentant mes sincères condoléances à toutes les personnes qui ont perdu des êtres chers.
La communauté libano-canadienne est vivante et dynamique partout au pays. C'est également une communauté qui, malgré le fait qu'elle a le cœur lourd et pleure une perte énorme, a su se retrousser les manches et mobiliser des appuis, déployant des efforts exceptionnels.
Le gouvernement du Canada a également été sensible à cette catastrophe. En effet, dans les 24 heures qui ont suivi les explosions, le Canada a annoncé une première contribution immédiate de 5 millions de dollars en aide humanitaire, dont 1,5 million de dollars destinés à la Croix-Rouge libanaise. Samedi, le gouvernement a lancé le Fonds de secours pour le Liban afin de recueillir des dons directement auprès des Canadiens. Pour chaque dollar donné par des particuliers entre le 4 et le 24 août, le gouvernement s'engage à fournir l'équivalent, multipliant ainsi par deux l'impact de chaque don. En reconnaissance de l'incroyable générosité des Canadiens à ce jour, nous avons augmenté la contribution de 2 à 5 millions de dollars.
Ces fonds seront administrés par la Coalition humanitaire, un regroupement d'organismes canadiens expérimentés et déjà présents sur le terrain au Liban, où ils fournissent une aide essentielle. Je peux assurer aux Canadiens que toute l'aide apportée par notre pays est offerte par l'intermédiaire d'ONG et de partenaires multilatéraux de confiance.
Lundi, le premier ministre a annoncé que le Canada bonifiera son aide de 25 millions de dollars pour appuyer nos partenaires de confiance dans leurs efforts pour combler les besoins immédiats et soutenir la phase initiale du redressement dans la foulée de la crise. Le total de notre aide s'élève à 30 millions de dollars, et ce montant s'ajoute à l'aide humanitaire et à l'aide au développement que nous nous étions déjà engagés à procurer au peuple libanais.
Je remercie tous les Canadiens qui sont de tout cœur avec le peuple libanais et qui ont contribué généreusement aux secours humanitaires. J'encourage tous les Canadiens à verser une contribution au Fonds de secours pour le Liban afin de sauver des vies et de répondre aux besoins urgents de la population touchée.
Le Canada jouit d'une longue relation de partenariat avec le peuple libanais. La communauté canado-libanaise est forte et le Canada sera présent à chaque étape, de la réponse immédiate au redressement à long terme. Le Canada est solidaire du Liban.
Le Canada se tient debout avec le peuple libanais.
View Ziad Aboultaif Profile
CPC (AB)
View Ziad Aboultaif Profile
2020-08-12 12:16 [p.2746]
Mr. Speaker, last week the world was shaken by the devastating news of a massive explosion at the Port of Beirut in Lebanon.
On the morning of August 4, the people of Beirut were going about their normal daily routines without any inkling of what was to come. They were shaken from those routines by horrific explosions that devastated the city, claimed at least 171 lives and left over 6,000 wounded. People lost their homes, their businesses and their livelihoods. Entire neighbourhoods were destroyed. We understand that Lebanese officials continue to investigate the cause of the explosions, and we look forward to the outcome of those efforts.
Of course, many Canadians of Lebanese descent have family, friends and loved ones in Beirut and throughout Lebanon. Canada is proud to stand with our Lebanese community during this difficult time as they process the tragedy and remember and honour the victims. We have heard heartwarming stories of Lebanese Canadians joining forces to organize aid deliveries and to offer any support they can, which speaks to the spirit of the community.
We also extend our sympathies and condolences to the family and colleagues of Nazar Najarian, a Montreal businessman who was tragically killed, and to all those injured, including a member of the Canadian Armed Forces. We are praying for their speedy recovery.
As we know, much of the city is devastated and in dire need of help. I know that Canadians will answer the call. We will support the people of Lebanon as they work to clear the debris and search for people affected by this tragedy. Throughout their history, Lebanese people have endured great hardships and yet, through their incredible strength and resilience, they have always overcome them. I know that this time the outcome will be no different. Over the coming days, weeks and months, their strength will see them through this latest hardship.
On behalf of my family and the entire Conservative caucus, I would like to offer my deepest condolences to all those affected by the tragic incident in Lebanon. We will continue to closely monitor the situation and we are here to provide any assistance we can to those recovering from this tragedy.
Monsieur le Président, la semaine dernière, le monde a été secoué par la terrible nouvelle d'une puissante explosion dans le port de Beyrouth, au Liban.
Le matin du 4 août, les Beyrouthins vaquaient à leurs occupations habituelles sans avoir la moindre idée de ce qui allait se produire, lorsqu'ont retenti brutalement les effroyables explosions qui ont dévasté la ville, faisant au moins 171 morts et plus de 6 000 blessés. Des gens ont perdu leurs foyers, leurs entreprises et leurs moyens de subsistance. Des quartiers entiers ont été réduits en poussière. Les autorités libanaises poursuivent leur enquête sur l'origine des explosions, et nous attendons avec impatience leurs conclusions.
Bien sûr, de nombreux Canadiens d'origine libanaise ont de la famille, des amis et des proches à Beyrouth et dans tout le Liban. Le Canada est fier de se tenir aux côtés de la communauté libanaise en cette période difficile, alors qu'elle fait face à la tragédie et rend hommage aux victimes. Nous avons entendu des histoires réconfortantes de Canadiens d'origine libanaise unissant leurs forces pour organiser des envois d'aide et offrir tout le soutien possible. Cela en dit beaucoup sur l'esprit qui anime la communauté.
Nous présentons nos condoléances à la famille et aux collègues de Nazar Najarian, un homme d'affaires de Montréal qui a été tragiquement tué. Nous sommes de tout cœur avec les blessés, parmi lesquels se trouve notamment un membre des Forces armées canadiennes. Nous prions pour leur prompt rétablissement.
Comme nous le savons, une grande partie de la ville est dévastée et a grand besoin d'aide. Je suis persuadé que les Canadiens répondront à l'appel. Nous soutiendrons le peuple libanais dans ses efforts pour dégager les débris et trouver les personnes touchées par cette tragédie. Tout au long de son histoire, le peuple libanais a subi de grandes épreuves mais, grâce à sa force et à sa résilience incroyables, il les a toujours surmontées. Je sais qu'il en sera de même cette fois-ci. Dans les jours, les semaines et les mois à venir, la force des Libanais les aidera à surmonter cette nouvelle épreuve.
Au nom de ma famille et de l'ensemble du caucus conservateur, je présente mes plus sincères condoléances à toutes les personnes touchées par la tragédie survenue au Liban. Nous continuerons à suivre de près la situation et nous sommes disposés à apporter toute l'aide possible à ceux qui tentent de se remettre de cette tragédie.
View Stéphane Bergeron Profile
BQ (QC)
View Stéphane Bergeron Profile
2020-08-12 12:20 [p.2747]
Mr. Speaker, it has been one week since the explosion of roughly 2,750 tonnes of ammonium nitrate that was stored for God knows why in the Port of Beirut for several years, a disaster that cost the lives of some 170 people and injured more than 6,000. We are talking about one of the largest explosions in history. It was one disaster too many for a country that has been going through an economic, financial and social crisis for several years, not to mention the current health crisis that, unsurprisingly, has thrown every country and their population into a state of uncertainty.
The Bloc Québécois wants to express its condolences to the families of the unfortunate victims of this explosion, its best wishes for a rapid recovery to the injured, and its solidarity with all the Lebanese people. The courage and resilience they have shown in overcoming this new ordeal, as well as the many challenges they have met throughout their history, is something to behold.
I commend the government's decision, in response to the call by the Bloc Québécois, to commit to matching Canadians' and Quebeckers' donations and for having launched the Lebanon Matching Fund. Quebec was deeply moved by this disaster, which is reminiscent of the Lac-Mégantic tragedy that the Leader of the Bloc Québécois and I witnessed first-hand, since at the time we were Quebec's ministers of the environment and public safety respectively. Quebec has a large Lebanese community, so it is only natural that we ask the Canadian government to show a bit of the same generosity as Quebeckers and Canadians.
Initially we identified the Red Cross, whose expertise and effectiveness in this type of situation are world-renowned. The government instead chose to transfer a portion of its aid through a coalition of humanitarian organizations with contacts on the ground. No matter, the important thing is that the aid gets to the people who need it.
That said, why did the government cap the amount that could be paid out by that group at $2 million, and why did it restrict the time for accepting donations to between the 4th and 24th of August? Why did it take the government over 24 hours to announce any assistance, which was initially rather modest? Why limit access to just 12 Canadian-based international aid agencies and not include local NGOs, which, facing the inertia of public authorities, are already on the ground and mobilized as we speak, ready to provide the medical assistance and the food needed by the people? Why was the Canadian Red Cross not included on that list?
The solidarity shown by everyone, people of all political stripes, over the past week has been remarkable. However, solidarity is not enough. Adequate, responsible, direct assistance is needed to help the Lebanese people, who will certainly figure out how to overcome this new hardship, as they have always done, supported by the steadfast friendship and support of Quebec, Canada and all caring nations.
Monsieur le Président, une semaine s'est écoulée depuis l'explosion d'environ 2 750 tonnes de nitrate d'ammonium entreposées pour Dieu sait quelle raison dans le port de Beyrouth pendant plusieurs années, une catastrophe qui a coûté la vie à quelque 170 personnes et a fait plus de 6 000 blessés. On parle de l'une des plus importantes déflagrations jamais connues. C'était la catastrophe de trop pour une nation qui traverse une crise économique, financière et sociale profonde depuis plusieurs années, sans compter la crise sanitaire actuelle qui, sans surprise, a plongé tous les États et leur population dans l'incertitude.
Le Bloc québécois tient à exprimer ses condoléances aux familles des malheureuses victimes de cette explosion, ses meilleurs vœux de rétablissement aux blessés et toute sa solidarité à l'ensemble du peuple libanais, dont le courage et la résilience avec lesquels il a traversé cette nouvelle épreuve, mais aussi les nombreux défis qu'il a rencontrés à travers son histoire forcent l'admiration.
Je salue la décision du gouvernement qui, à la suite de la demande du Bloc québécois, s'est engagé à égaler les dons des Canadiens et des Québécois et a lancé, à cet effet, le Fonds de secours pour le Liban. Le Québec a été profondément bouleversé par ce drame qui n’est pas sans rappeler, en pire, la terrible tragédie de Lac-Mégantic, dont le chef du Bloc québécois et moi-même avons été des témoins directs, puisque nous étions alors respectivement ministres de l'Environnement et de la Sécurité publique du Québec. Compte tenu de l'importance de la communauté libanaise au Québec, il nous apparaissait tout naturel de demander au gouvernement canadien de faire minimalement preuve de la même générosité que celle dont feraient preuve les Québécois et les Canadiens.
Au départ, nous avions identifié la Croix-Rouge canadienne, dont l'expertise et l'efficacité dans ce genre de situation sont mondialement connues et reconnues. Le gouvernement a plutôt choisi de faire transiter une partie de son aide via une coalition humanitaire d'organismes ayant des antennes sur le terrain. Qu'à cela ne tienne, puisque l'important est de faire en sorte que l'aide parvienne aux gens qui, sur place, en ont besoin.
Cela dit, pourquoi avoir plafonné à 2 millions de dollars le montant qui pourrait être versé par cet intermédiaire et pourquoi avoir limité la période au cours de laquelle il serait possible de faire des dons entre le 4 et le 24 août? Pourquoi avoir tardé plus de 24 heures à annoncer une aide plutôt modeste au départ? Pourquoi avoir limité l'accès à seulement 12 agences d'aide internationale canadiennes et ne pas avoir inclus les ONG locales qui, face à l'inertie des pouvoirs publics, sont aussi déjà sur place et mobilisées au moment où nous nous parlons pour apporter l'aide médicale et la nourriture dont la population a besoin? Pourquoi ne pas avoir inclus la Croix-Rouge canadienne à cette liste?
La solidarité dont nous faisons toutes et tous preuve depuis la dernière semaine est remarquable, toutes couleurs politiques confondues. Cependant, la solidarité ne suffira pas sans la mise en place d'une aide suffisante et responsable, qui doit aider directement les Libanaises et les Libanais qui sauront assurément, comme ils ont toujours su le faire, se relever de cette nouvelle épreuve, soutenus en cela par l'amitié et l'appui indéfectibles du Québec, du Canada et de toutes les nations de bonne volonté.
View Jagmeet Singh Profile
NDP (BC)
View Jagmeet Singh Profile
2020-08-12 12:23 [p.2747]
Mr. Speaker, like many people, we were devastated by the images we saw out of Beirut and Lebanon a few days ago. On behalf of all New Democrats and all Canadians, we send our love to the Lebanese people and to those affected around the world and here at home by this terrible explosion.
As has already been said, sending our love is simply not enough. We need to send support, we need to send relief and we need concrete commitments to supporting the rebuilding efforts. The initial amount proposed by the government was insufficient. When we talk about Canada being back, this is an opportunity to show that Canada is back by actually building and delivering the support that the people of Lebanon need at this moment.
The Lebanese community has been a vibrant part of Canada. It has helped build up this country. We need to be allies in this moment and truly contribute.
Like many people in Canada and around the world, we were devastated by the tragedy that struck Beirut, Lebanon, a few days ago.
Our thoughts go out to the Lebanese people and everyone affected by this terrible explosion. Our thoughts, however, are not enough. We need to help the victims and assist with reconstruction efforts.
People across the country and around the world have been reaching out to help the people of Lebanon, who were already struggling under political instability, the threat of economic collapse and the impacts of the COVID-19 pandemic. Going forward, the people of Lebanon will require significant international support, and Canada must be there to help. By assisting with immediate food, medical and other needs, the federal government must take concrete action to assist the international community's long-term humanitarian efforts. We have to be true partners and offer support in a way that is proportional to the rest of the international community's response.
I am happy to see the Government of Canada heeded our calls for increased humanitarian support, but the government must now commit to a robust long-term plan to provide support to Lebanon and to help rebuild Beirut and the country. This plan must include support for democratic reform, food security and poverty alleviation. Together, in this difficult time, we can support the people who need our help the most. They are counting on us, and on Canadians, to be there for them.
On behalf of all New Democrats, we express our deepest condolences. We want to send the message to the people of Lebanon and to all Lebanese Canadians that we will be there for them and will fight for them, as they deserve nothing less.
Monsieur le Président, comme beaucoup de gens, nous avons été bouleversés par les images que nous avons vues de Beyrouth et du Liban il y a quelques jours. Au nom des néo-démocrates et de la population canadienne, nous exprimons notre sympathie au peuple libanais et aux personnes touchées, dans le monde entier et ici même au pays, par cette terrible explosion.
Comme on l'a déjà dit, il ne suffit pas d'exprimer de la sympathie. Nous devons envoyer de l'aide et des secours, et nous devons nous engager concrètement à soutenir les efforts de reconstruction. Le montant initialement proposé par le gouvernement était insuffisant. Puisque le gouvernement affirme que le Canada est de retour, l'occasion s'offre à lui de le démontrer en participant à la reconstruction et en fournissant l'aide dont le peuple libanais a besoin en ce moment.
La communauté libanaise est un élément dynamique du Canada. Elle a contribué à l'édification de ce pays. En ce moment, nous devons être ses alliés et faire vraiment notre part.
Comme beaucoup de gens de partout au monde et au Canada, nous avons été dévastés par la tragédie survenue à Beyrouth, au Liban, il y a quelques jours.
Nous envoyons nos pensées au peuple libanais et aux personnes touchées par cette terrible explosion. Cependant, envoyer nos pensées ne suffit pas. Nous devons porter secours aux victimes et participer aux efforts de reconstruction.
Des gens des quatre coins du Canada et du monde entier tendent la main aux Libanais, qui connaissaient déjà des difficultés à cause de l'instabilité politique, de la menace d'un effondrement économique et des répercussions de la pandémie de COVID-19. Les Libanais auront dorénavant besoin d'un fort appui international, et le Canada doit être de la partie. Tout en offrant immédiatement une aide alimentaire et médicale et en répondant à d'autres besoins, le gouvernement fédéral doit prendre des mesures concrètes pour contribuer aux efforts humanitaires à long terme de la communauté internationale. Nous devons établir un véritable partenariat et offrir une aide proportionnelle à celle offerte par le reste de la communauté internationale.
Je suis heureux de constater que le gouvernement du Canada a entendu notre appel à accroître l'aide humanitaire, mais il doit s'engager sur-le-champ à adopter un plan à long terme rigoureux pour aider le Liban et contribuer à la reconstruction de Beyrouth et du pays. Le plan doit comprendre un soutien pour la réforme démocratique, la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté. Ensemble, en cette période difficile, nous pouvons aider les gens qui ont le plus besoin de notre aide. Ils comptent sur nous et sur les Canadiens.
Au nom de tous les néo-démocrates, j'offre mes plus sincères condoléances. Nous tenons à indiquer aux Libanais et à tous les Canadiens d'origine libanaise que nous leur viendrons en aide et que nous nous battrons pour eux, car ils ne méritent rien de moins.
View Jenica Atwin Profile
Lib. (NB)
View Jenica Atwin Profile
2020-08-12 12:26 [p.2748]
Mr. Speaker, I thank the minister and my colleagues for their important words today. It is critical that we show solidarity and compassion in these dark times.
We have a thriving Lebanese community in Fredericton with roots that run deep. As I have been learning over the past few days, these roots indeed run across the country.
I would like to highlight our wonderful Atlantic Honorary Consulate to Lebanon, Consul Fares, who cares deeply about the connection to the homeland and Lebanese Canadians. My heart goes out to Consul Fares for his work in the months to come and to all of Lebanon as it confronts this unimaginable reality. We are with them as Canadians and as citizens of the globe. We send our deepest condolences. I call for justice for the families of victims, and for a peaceful and swift national recovery with adequate support from Canada.
Monsieur le Président, je remercie la ministre et mes collègues pour leurs mots très importants aujourd'hui. Il est essentiel de faire preuve de solidarité et de compassion en ces heures sombres.
Fredericton compte une communauté libanaise dynamique et bien enracinée. J'ai appris, au cours des derniers jours, que la communauté libanaise était solidement enracinée un peu partout au Canada.
J'aimerais souligner l'apport du formidable consul honoraire du Liban dans les provinces atlantiques, le consul Fares, qui attache une grande importance aux liens avec son pays natal et aux Canadiens d'origine libanaise. Je suis de tout cœur avec le consul Fares pour le travail qu'il devra accomplir dans les prochains mois. Mes pensées accompagnent le Liban en entier, alors qu'il doit affronter l'impensable. C'est en tant que Canadiens et citoyens du monde que nous éprouvons de la compassion pour les Libanais. Nous leur offrons nos plus sincères condoléances. J'espère que les familles des victimes obtiendront justice, que le Liban se remettra rapidement et pacifiquement de cette épreuve et que le Canada lui apportera une aide adéquate.
View Anthony Rota Profile
Lib. (ON)
If I can step back before proceeding, following discussions among representatives of all parties in the House, I understand there is an agreement to observe a moment of silence.
The people of Beirut and all Canadians with family and friends in Lebanon have suffered a devastating tragedy. I hope that in the difficult days ahead they may derive some comfort from the friendship and support of the global community.
I invite hon. members to stand and observe a moment of silence in memory of those who perished and in solidarity with the people of Lebanon.
[A moment of silence observed]
Si je peux prendre un instant avant de poursuivre, je crois comprendre que les représentants de tous les partis se sont entendus pour que nous tenions une minute de silence.
Les habitants de Beyrouth et tous les Canadiens qui ont des parents ou des amis au Liban vivent une tragédie sans nom. Même si les jours qui viennent s'annoncent difficiles, je leur souhaite de tirer un tant soit peu de réconfort des manifestations d'amitié et de soutien qui leur parviendront de partout dans le monde.
J'invite les députés à se lever et à observer un moment de silence à la mémoire de ceux qui ont péri et en solidarité avec le peuple libanais.
[La Chambre observe un moment de silence.]
View Yves Robillard Profile
Lib. (QC)
View Yves Robillard Profile
2020-08-12 13:26 [p.2758]
Mr. Speaker, I will be sharing my time with the hon. member for Don Valley North.
Canadians were shocked and deeply saddened by the recent explosion in Beirut, Lebanon. I wish to express my solidarity with the Lebanese people in the wake of this tragic event that resulted in many victims and thousands of injured. I want to extend my sincere condolences to everyone who was affected by this terrible tragedy. My thoughts are also with the many people who continue to search for their loved ones. Friends and family of Canadian citizens in Lebanon can contact the Emergency Watch and Response Centre of Global Affairs Canada 24 hours a day, seven days a week.
In order to help the Lebanese people, our government is providing up to $30 million in humanitarian aid. Would it be possible for the Minister of Foreign Affairs to provide more details?
Monsieur le Président, je vais partager mon temps de parole avec le député de Don Valley-Nord.
Les Canadiens ont été choqués et profondément attristés par la récente explosion qui a eu lieu à Beyrouth, au Liban. Je tiens d'abord à exprimer ma solidarité avec tous les Libanais après ce tragique événement qui a fait plusieurs victimes et des milliers de blessés. Je présente mes plus sincères condoléances à tous ceux qui ont été touchés par cette terrible tragédie et je souhaite un prompt rétablissement aux nombreux blessés. Mes pensées vont également vers les nombreuses personnes qui continuent de chercher leurs proches. Les amis et les membres de la famille de citoyens canadiens au Liban peuvent communiquer avec le Centre de surveillance et d'intervention d'urgence d'Affaires mondiales Canada 24 heures sur 24, sept jours sur sept.
Afin d'aider le peuple libanais, notre gouvernement fournira jusqu'à 30 millions de dollars en aide humanitaire. Serait-il possible que le ministre des Affaires étrangères nous donne plus de détails à ce sujet?
View François-Philippe Champagne Profile
Lib. (QC)
Mr. Speaker, I would first like to thank the member for his question and for his steadfast commitment to the entire Lebanese community. I would also like to thank many of my colleagues on both sides of the House, particularly the member for Laval—Les Îles, who has very close ties with Lebanon. Obviously, there is also the entire Lebanese community here in Canada. I can say that all members of the House played an important role in determining our response to this tragedy.
Like my colleague, I want to express my solidarity with the people of Lebanon following last week's tragedy, which left all Canadians reeling. On behalf of the Government of Canada, I would like to extend my sincere condolences to the families of the victims and, obviously, I wish a prompt recovery to those who were injured.
In order to respond to this tragedy, we have now set up an emergency matching fund and announced over $25 million in additional funding to deal with this crisis. That is a total of $30 million, which the Minister of International Development announced recently with the Prime Minister. These funds will help trusted partners meet the immediate needs of the people of Lebanon and assist with rebuilding efforts.
Canada has always stood with the people of Lebanon and we will continue to do so in the future, as they deal with this terrible crisis.
Monsieur le Président, je tiens d'abord à remercier le député de sa question ainsi que de son engagement continu envers toute la communauté libanaise. Je remercie également plusieurs de mes collègues des deux côtés de la Chambre, en particulier mon collègue de Laval—Les Îles, qui a un lien très étroit avec le Liban. Évidemment, il y a aussi toute la communauté libanaise ici au Canada. Je peux dire que tous les députés de la Chambre ont joué un rôle important pour formuler notre réponse à cette tragédie.
Tout comme mon collègue, je tiens à exprimer ma solidarité avec les Libanais après l'événement tragique de la semaine dernière, qui a choqué l'esprit de l'ensemble des Canadiens et des Canadiennes. Je présente, au nom du gouvernement du Canada, mes sincères condoléances aux familles des victimes et, évidemment, je souhaite un prompt rétablissement aux blessés.
Afin de répondre à cette tragédie, nous avons maintenant mis en place un fonds d'urgence de contrepartie et avons annoncé plus de 25 millions de dollars supplémentaires pour faire face à cette crise, pour un total de 30 millions de dollars, que la ministre du Développement international a annoncés récemment avec le premier ministre. Ces fonds aideront des partenaires de confiance à répondre aux besoins immédiats des Libanais et à contribuer à une reconstruction.
Le Canada a toujours été aux côtés du peuple libanais et nous continuerons de l'être à l'avenir, face à cette grande crise.
View Ryan Turnbull Profile
Lib. (ON)
View Ryan Turnbull Profile
2020-08-12 15:55 [p.2782]
Mr. Speaker, I want to begin by offering my sincere condolences to the people of Lebanon following last week's devastating explosion in Beirut. My heart goes out to everyone affected by this tragedy and the hundreds of thousands of Lebanese Canadians who are worried about their friends and family. Canada is working with the international community to identify how we can support urgent needs and continue to offer emergency supports such as medical aid, food and shelter.
Here at home, the Government of Canada is working with all levels of government to respond to the ongoing threat of COVID-19 and to reduce the impact it is having on families, communities and our economy. We have seen a decrease in the number of positive COVID-19 cases and associated deaths over the past few months, which shows that we have really flattened the curve. This downward trend is largely the result of two factors: one, governments working together in a coordinated pan-Canadian fashion, and two, the ongoing efforts of individual Canadians who are diligently following our public health advice.
As we safely and gradually reopen our economy, we need to remain vigilant. We need to learn from the experiences of other countries that are seeing a significant resurgence of cases, and prevent that from happening here at home.
For today's debate, I would like to highlight some of the actions that have been taken by the Public Health Agency of Canada since the onset of this pandemic. As members know, collaboration is the cornerstone of good public health. That is why the Government of Canada has taken a whole-of-government approach to managing this crisis and is committed to working with the provinces and territories and our international partners.
Public Health Agency of Canada officials have been working closely with international organizations such as the World Health Organization and the Pan American Health Organization, as well as with public health agencies such as the U.S. Centers for Disease Control and Prevention, to protect the health and safety of Canadians and the global community.
We have been engaging with our G7 counterparts on a regular basis to share information on public health measures, to learn from their experiences, and to share best practices and identify possible joint actions to tackle this outbreak together. Of course, we have been working very closely with the provinces and territories throughout this time on vital issues such as developing guidance on infection prevention, conducting laboratory testing and ensuring that facilities are equipped with the personal protective equipment and ventilators they need.
It is important to recognize that the science around COVID-19 is rapidly evolving, which means that our public health guidance continues to evolve along with it. Researchers at PHAC are working with scientific experts in various fields across the country and around the world to continually review and evaluate the latest scientific evidence. When they determine that the body of evidence has gained sufficient credibility and acceptability with the scientific community, our advice and guidance is updated as quickly as possible to reflect the best current scientific knowledge and public health practices.
Since the beginning of the outbreak, PHAC officials have worked with provincial, territorial and international partners to detect signals and investigate transmission patterns of COVID-19 in communities across Canada. Multiple data streams are used to monitor and illustrate the current situation in Canada, including daily case information by province and territory in developing outbreak scenarios. PHAC analyzes this data on a daily basis to monitor trends for early detection of new patterns of transmission. PHAC also monitors early warning signs and systems to collect and exchange timely information on public health events with its members.
The Government of Canada, in collaboration with other orders of government and across sectors, has developed a new nationwide mobile app to let users know if they may have been exposed to COVID-19. The app, called COVID Alert, is free and available to all Canadians to download. COVID Alert uses strong measures to protect the privacy and confidentiality of any data it collects. The app does not track a user's location or collect personally identifiable information. It is another tool that Canadians can use to help slow the spread of infection, prevent future outbreaks and protect our communities as we ease restrictions and restart the economy. I urge all Canadians to download and use this app. Certainly, the more people who use it the more effective it will be.
The government has also taken strong measures at the border to limit the introduction and spread of COVID-19 and to protect the health of Canadians.
For example, emergency orders have been enacted under the Quarantine Act to restrict discretionary entry into Canada from abroad and to strengthen measures to reduce the importation risk from other countries. This means that people entering Canada, no matter their country of origin or their mode of entry, are required to quarantine for 14 days. Some exemptions to the mandatory quarantine are allowed so critical infrastructure, essential services and economic supply chains can continue between Canada and the United States.
All travellers entering Canada are required to provide certain information upon entry, including contact information and an appropriate quarantine plan. The government has developed a mobile app called “ArriveCAN” to allow travellers to input their information quickly, easily and securely before, during and after their arrival at the border.
I am pleased to see that thousands of travellers to Canada are using the “ArriveCAN” app. This means they are spending less time with border services officers, public health officers and other travellers and in lineups.
PHAC is increasing its public health presence to 36 points of entry across the country, which cover 90% of all traffic coming into Canada during normal operating circumstances. This positions us well to deal with increasing non-essential travel now that international travel is starting to resume.
I also want to mention vulnerable populations. The government recognizes that while public health measures are essential for stopping the spread of COVID-19, they have taken a toll on Canadians. COVID-19 is creating stress and anxiety for people, particularly for those who do not have ready access to their regular support networks. This has had an impact on mental wellness and has increased the risks associated with family violence and substance use. This is why our government created the wellness together Canada portal to connect Canadians with mental health and substance use supports.
PHAC has also announced new initiatives that can help reduce the risk and impacts of family violence, including funding for the Kids Help Phone, shelters and sexual assault services, income support initiatives and support for non-profit and charitable organizations. In addition, PHAC continues to work closely with Correctional Service Canada to strengthen measures to prevent the introduction and transmission of COVID-19 in federal correctional institutions across Canada.
This is just a snapshot of some of the actions that the Public Health Agency of Canada has taken to protect the health and safety of Canadians from COVID-19. As all members in the House can appreciate, an incalculable amount of work is going on behind the scenes across all orders of government and with our many partners in the public health, academic and research communities.
By continuing to work together, we will further our understanding of this novel coronavirus and gain the scientific evidence and data we need to inform our public health planning and response at local, national and international levels. We need to continue to be vigilant; operate based on scientific evidence, which is accumulating; and adapt our public health measures accordingly. This is part of being a responsive government. I am very proud to say I am part of a team that is being really responsive at a time when Canadians need us most.
Last, I would like to commend all our public health agency staff right across the country. We have professionals who are top-notch and they have done an incredible job of helping all our communities.
Monsieur le Président, je voudrais d'abord offrir mes sincères condoléances aux Libanais en raison de la terrible explosion survenue à Beyrouth la semaine dernière. Je suis de tout cœur avec ceux qui ont été touchés par cette tragédie et avec les centaines de milliers de Libano-Canadiens qui s'inquiètent du sort de leurs amis et de leur famille. Le Canada collabore avec la communauté internationale pour trouver des façons de répondre aux besoins criants et de poursuivre l'approvisionnement d'urgence en aide médicale, en nourriture et en abris.
Ici, au pays, le gouvernement du Canada travaille avec tous les ordres de gouvernement à répondre à la menace toujours présente de la COVID-19 et à réduire l'impact de cette dernière sur les familles, sur les collectivités et sur l'économie canadienne. Nous avons vu le nombre de cas avérés de COVID-19 et de décès connexes diminuer au cours des derniers mois, ce qui nous indique que nous avons réellement aplani la courbe. Cette tendance à la baisse est largement attribuable à deux facteurs: premièrement, les gouvernements travaillent main dans la main de façon coordonnée dans l'ensemble du pays et, deuxièmement, les Canadiens font des efforts individuels soutenus pour suivre à la lettre les indications de la santé publique.
Alors que nous relançons l'économie du pays de façon sécuritaire et graduelle, nous devons demeurer vigilants. Nous devons tirer des leçons de l'expérience vécue par d'autres pays qui connaissent une recrudescence marquée du nombre de cas afin d'éviter que cela ne nous arrive également.
Aux fins du débat d'aujourd'hui, j'aimerais souligner certaines des mesures prises par l'Agence de la santé publique du Canada depuis le début de la pandémie. Comme le savent les députés, la collaboration est la pierre angulaire d'une bonne santé publique. Voilà pourquoi le gouvernement du Canada adopte une approche pangouvernementale pour gérer cette crise et pourquoi il est résolu à collaborer avec les provinces et les territoires ainsi qu'avec nos partenaires de l'étranger.
En effet, les représentants de l'Agence de la santé publique du Canada collaborent étroitement avec des organismes internationaux tels que l'Organisation mondiale de la santé et l'Organisation panaméricaine de la santé, de même qu'avec des agences de santé publique telles que les Centers for Disease Control and Prevention, aux États-Unis, afin de protéger la santé et la sécurité des Canadiens et de la communauté mondiale.
De même, nous consultons fréquemment nos homologues du G7 afin d'échanger des renseignements au sujet de mesures de santé publique et de pratiques exemplaires, de nous inspirer de leur expérience ainsi que de cerner des mesures qui pourraient être prises conjointement pour lutter ensemble contre cette pandémie. Évidemment, nous collaborons aussi étroitement depuis le début avec les provinces et les territoires à l'égard de questions vitales telles que l'élaboration de lignes directrices sur la prévention des infections, la réalisation de tests en laboratoire et l'approvisionnement des établissements en équipement de protection individuelle et en respirateurs.
Il est important de reconnaître que les connaissances scientifiques entourant la COVID-19 évoluent rapidement, ce qui signifie que les consignes de santé publique continuent d'évoluer en même temps. Les chercheurs de l'Agence de la santé publique du Canada travaillent avec des experts dans divers domaines, partout au pays et aux quatre coins du monde, afin d'analyser et d'évaluer continuellement les dernières données scientifiques. Lorsqu'ils déterminent que l'ensemble des données ont suffisamment de crédibilité et d'acceptabilité au sein du milieu scientifique, les consignes sont mises à jour le plus rapidement possible pour tenir compte des connaissances scientifiques les plus à jour et des pratiques exemplaires actuelles en matière de santé publique.
Depuis le début de la pandémie, les fonctionnaires de l'Agence de la santé publique du Canada collaborent avec des partenaires provinciaux, territoriaux et étrangers pour détecter des signes et enquêter sur les modes de transmission de la COVID-19 partout au Canada. De nombreuses sources de données sont utilisées pour surveiller et illustrer la situation actuelle au Canada, notamment les données quotidiennes sur les cas, par province et par territoire, sur les nouvelles éclosions. L'Agence de la santé publique du Canada analyse ces données quotidiennement pour observer les tendances et détecter rapidement les nouveaux modes de transmission. L'Agence surveille aussi les systèmes d'alerte précoce pour recueillir des données sur les cas de santé publique et les mettre rapidement en commun avec ses membres.
En collaboration avec d'autres ordres de gouvernement et divers secteurs, le gouvernement du Canada a mis au point une nouvelle application mobile à l'échelle nationale pour informer les utilisateurs s'ils ont été exposés à la COVID-19. L'application Alerte COVID est gratuite et elle peut être téléchargée par tous les Canadiens. Elle applique des mesures rigoureuses pour protéger la vie privée et la confidentialité de l'ensemble des données recueillies. L'application ne permet pas de localiser un utilisateur ni de recueillir des données personnelles permettant de l'identifier. C'est un autre outil que les Canadiens peuvent utiliser pour contribuer à ralentir la propagation du virus, à prévenir d'éventuelles éclosions et à protéger les collectivités à mesure que nous assouplissons les restrictions et que nous relançons l'économie. J'invite tous les Canadiens à télécharger et à utiliser l'application. C'est certain que plus il y aura de personnes qui l'utiliseront, plus elle sera efficace.
Le gouvernement a aussi mis en place des mesures rigoureuses à la frontière afin de limiter l'entrée et la propagation de la COVID-19 et de protéger la santé des Canadiens.
À titre d'exemple, des interdictions d'entrer ont été édictées aux termes de la Loi sur la mise en quarantaine dans le but de restreindre l'entrée non essentielle de personnes de l'étranger et de renforcer les mesures de manière à réduire le risque d'une contamination provenant d'autres pays. C'est donc dire que les gens qui arrivent au Canada doivent, quel que soit leur pays d'origine et leur mode de transport, rester en quarantaine pendant 14 jours. On permet quelques exemptions à cette quarantaine obligatoire pour que les infrastructures essentielles, les services essentiels et les chaînes d'approvisionnement entre le Canada et les États-Unis puissent être maintenus.
À leur arrivée au Canada, tous les voyageurs doivent fournir certains renseignements, notamment des coordonnées pour les joindre et un plan de quarantaine approprié. Le gouvernement a créé une application mobile, ArriveCAN, grâce à laquelle les voyageurs peuvent entrer leurs renseignements rapidement, facilement et en toute sécurité, et ce, avant, pendant et après leur arrivée à la frontière.
Je suis heureux de constater que des milliers de voyageurs utilisent l'application ArriveCAN. Ainsi, ils passent moins de temps avec les agents des services frontaliers et les agents de santé publique, et moins de temps à attendre en file avec d'autres voyageurs.
L'Agence de la santé publique du Canada intensifie sa présence à 36 points d'entrée du pays qui reçoivent, en temps normal, 90 % de la circulation entrant au Canada. Ainsi, alors que les voyages internationaux commencent à reprendre, nous serons bien placés pour composer avec un nombre croissant de voyages non essentiels.
Je tiens également à parler des populations vulnérables. Le gouvernement comprend que même si les mesures de santé publique sont nécessaires pour empêcher la propagation de la COVID-19, elles ont mis les Canadiens à rude épreuve. La COVID-19 cause du stress et de l'anxiété pour les gens, notamment pour ceux qui n'ont pas facilement accès à leur réseau de soutien habituel. Cela a eu des répercussions sur le bien-être mental, en plus d'accroître le risque associé à la violence conjugale et la toxicomanie. Voilà pourquoi le gouvernement a créé le portail Espace mieux-être Canada, qui sert à diriger les Canadiens là où ils pourront obtenir de l'aide dans le domaine de la santé mentale et de la toxicomanie.
L'Agence de la santé publique du Canada a aussi annoncé de nouveaux programmes pour réduire le risque de violence conjugale et les répercussions de cette violence, notamment grâce au financement de Jeunesse, J'écoute, de refuges, de services d'aide aux victimes d'agression sexuelle, de programmes de soutien du revenu et d'organismes caritatifs et à but non lucratif. De plus, l'Agence continue de collaborer étroitement avec Service correctionnel Canada pour renforcer les mesures destinées à empêcher l'introduction et la transmission de la COVID-19 dans les pénitenciers du Canada.
Ce n'est qu'un aperçu des mesures prises par l'Agence de la santé publique du Canada pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens contre la COVID-19. Tous les députés comprendront qu'une quantité incalculable de travail se fait en coulisse, par tous les ordres du gouvernement, en collaboration avec nos nombreux partenaires du secteur de la santé publique, du monde de la recherche et du milieu universitaire.
En continuant d'unir nos efforts, nous arriverons à mieux comprendre ce nouveau coronavirus et accumuler les preuves scientifiques et les données requises pour planifier et prendre des mesures de santé publique judicieuses à l'échelle locale, nationale et internationale. Nous devons maintenir notre vigilance, agir selon les preuves scientifiques, qui s'accumulent, et adapter nos directives de santé publique en conséquence. C'est ce que cela signifie d'être un gouvernement responsable. Je suis très fier de dire que je fais partie d'une équipe qui agit promptement en cette période où les Canadiens n'ont jamais eu autant besoin de nous.
En terminant, j'aimerais féliciter le personnel de l'Agence de santé publique du Canada dans l'ensemble du pays. Nous pouvons compter sur des professionnels de haut niveau, et ils ont accompli un travail remarquable pour aider leurs concitoyens dans toutes les collectivités.
Results: 1 - 11 of 11

Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data