Committee
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 15 of 1333
View John Williamson Profile
CPC (NB)
Thank you, Mr. Chair.
Thank you very much to our witnesses. You've presented a number of excellent points today, and some good recommendations.
Professor Ong, I'm curious to get to some more of your thinking. You seem to be at least partially hopeful that there is an ability to reverse the takeover we're now seeing in Hong Kong. You said that it will take time, but you seem to hold out that hope. Could you address that briefly?
If that's the case, should we view Hong Kong not so much by going back to the Cold War but as a Poland, going forward, with that resilience we all know is alive in Hong Kong in the people? Could you comment on your reasons for hope?
Merci, monsieur le président.
Merci beaucoup aux témoins. Vous avez fait valoir de très bons points et formulé de bonnes recommandations.
Madame Ong, je voudrais mieux comprendre votre pensée. Vous semblez espérer, jusqu'à un certain point, qu’il soit possible de renverser le mouvement vers la mainmise sur Hong Kong que nous observons en ce moment. Il faudra du temps, avez-vous dit, mais vous semblez garder cet espoir. Pourriez-vous nous en parler brièvement?
Si c’est le cas, devrions-nous considérer la situation de Hong Kong non pas tant comme un retour à la guerre froide, mais, à l'avenir, comme celle d'une nouvelle Pologne, avec cette résilience qui, nous le savons tous, est bien présente dans la population de Hong Kong? Quelles sont vos raisons d'espérer?
View John Williamson Profile
CPC (NB)
Yes, I think that's a good point.
I'm going to turn now to Professor Medeiros.
I take your point that what we're seeing in Hong Kong is not a prelude to war and that we have to be careful. Not only does Canada have about 300,000 citizens in the territory, but there are millions of like-minded friends in Hong Kong, literally millions. I think the talk of a cold war is overstated because of, as Mr. Cheung just said, the ethnonationalism we see on display in China.
I'd like your thoughts. Should we think of what we're seeing in Asia now as more akin to what we saw with respect to Imperial Japan: a nationalist population and government, an expansionary state and a military regime that does not have civilian oversight? If that's the case, should the attention now not turn completely to Taiwan? Taiwan is the nation island. China wants it, and it has long made this clear. Do we not need to stick together on this, particularly with the Taiwan Defence Act in the United States? If this is not managed properly, unlike Hong Kong, this could lead to a real clash in the South China Sea.
Could I get your comments on that? You have just over a minute to respond.
Oui, vous faites ressortir là un bon point.
Je vais maintenant m'adresser à M. Medeiros.
Je comprends votre point de vue: ce que nous voyons à Hong Kong n’est pas un prélude à la guerre et nous devons être prudents. Non seulement le Canada y compte environ 300 000 ressortissants, mais il s'y trouve aussi des millions d’amis aux vues similaires, littéralement des millions. On exagère en parlant de guerre froide, étant donné l'ethnonationalisme qui a cours en Chine, comme M. Cheung vient de le dire.
Qu'en pensez-vous? Peut-on rapprocher du Japon impérial ce que nous observons maintenant en Asie: une population et un gouvernement nationalistes, un État expansionniste et un régime militaire affranchi de tout contrôle civil? Si c’est le cas, toute l'attention ne devrait-elle pas se tourner vers Taïwan, la nation insulaire? La Chine la revendique et, depuis longtemps, ne s'en cache pas. Ne devons-nous pas serrer les rangs, surtout si nous songeons à la Taiwan Defence Act des États-Unis? Si la situation n’est pas gérée correctement, contrairement à ce qui s'est passé pour Hong Kong, il pourrait y avoir un véritable conflit dans la mer de Chine méridionale.
Quel est votre avis? Vous avez un peu plus d’une minute pour répondre.
View John Williamson Profile
CPC (NB)
Thank you, Mr. Chairman.
To our witnesses, thank you for joining us today. You've all added some really solid and good information, as well as insights.
I'll start with Ms. Sharon Hom.
First, thank you for stiffening my spine. Sometimes my questions are rhetorical, but it's always good to hear the reasons for hope and the reasons why we need to do more, not less, for the people of Hong Kong, while we also consider how best to help our friends in neighbouring Taiwan.
I thought earlier today that Professor Ong had some really good points about Hong Kong still being the golden goose for mainland officials and for the country. This means the territory is not going to suddenly or quickly—or even, perhaps, gradually—become just another Chinese city, because of the wealth and prosperity that would be lost. This will benefit both dissidents and activists in Hong Kong to continue their struggle for freedom and human rights.
You asked for a few minutes. Could you maybe give us in 90 seconds all the things you wanted to say but didn't have a chance to? I will cut you off after 90 seconds because I, too, am on the clock and under the mindful eye of our own Big Brother here.
Merci, monsieur le président.
Merci à nos témoins d'être là aujourd'hui. Vous avez tous apporté de l'information très solide et très pertinente avec vos perceptions.
Je vais commencer par Mme Sharon Hom.
Tout d'abord, merci beaucoup de m'avoir redressé l'échine. Mes questions sont parfois rhétoriques, mais il est toujours bon d'entendre les motifs d'espoir et les raisons pour lesquelles nous devons en faire plus plutôt que moins pour les Hongkongais, tout en songeant à la meilleure façon d'aider nos amis de Taïwan, leurs voisins.
Plus tôt aujourd'hui, j'ai trouvé que Mme Ong avait tout à fait raison de dire que Hong Kong est toujours la poule aux œufs d'or pour les dirigeants chinois et pour le pays. C'est dire que le territoire ne deviendra pas soudainement ou rapidement — ou peut-être même graduellement — juste une autre ville chinoise, en raison de la richesse et de la prospérité qu'elle perdrait. Cela profitera aux dissidents comme aux militants de Hong Kong qui poursuivent le combat de la liberté et des droits de la personne.
Vous avez demandé quelques minutes. Pourriez-vous peut-être nous dire en 90 secondes tout ce que vous vouliez dire, mais n'avez pas eu la chance de dire? Je vous arrêterai après 90 secondes, parce que je suis, moi aussi, soumis aux contraintes de l'horloge et au regard attentif de notre grand frère ici.
View John Williamson Profile
CPC (NB)
View John Williamson Profile
CPC (NB)
I'll have to cut you off in about 15 seconds, but go ahead.
Je vais devoir vous interrompre dans environ 15 secondes, mais allez-y.
View John Williamson Profile
CPC (NB)
Thank you.
Professor Kaeding, I thought your insight was unique. You provided a possible glimpse into the thinking of mainland officials. The point you made that Beijing cannot be trusted has some serious implications, because if a partner cannot be trusted, that means they have to be dealt with as untrustworthy.
What, then, should Canada's policy be? Should it be, then, for Canadian trading, to have commercial relations with both mainland China and Hong Kong, but also have the internal fortitude to denounce and speak out when Beijing is out of step, something that unfortunately we're not seeing now? Is it the combination of both trade, which is mutually beneficial to both parties, and speaking out, finding our voice in Canada and perhaps following in the footsteps of Australia and some of the other Asian nations that are closer to mainland China? What say you to that?
Merci.
Monsieur Kaeding, j'ai trouvé votre perception bien spéciale. Vous nous avez donné une petite idée de la façon de penser des fonctionnaires du continent. Vous avez dit qu'on ne peut pas faire confiance à Pékin, ce qui est lourd de conséquences, car si l'on ne peut pas faire confiance à un partenaire, il faut le traiter comme indigne de confiance.
Quelle devrait alors être la politique du Canada? Dans ce cas, le Canada devrait-il avoir des relations commerciales avec la Chine continentale en même temps qu'avec Hong Kong, mais aussi avoir le courage de dénoncer et de protester lorsque Pékin est déphasé, comme ce n'est malheureusement pas le cas de nos jours? Est-ce la combinaison du commerce, qui est à l'avantage mutuel des deux parties, et du fait d'élever la voix, de trouver notre voix au Canada, et peut-être de suivre l'exemple de l'Australie et de certains autres pays asiatiques qui sont plus proches de la Chine continentale? Qu'auriez-vous à dire à ce sujet?
View John Williamson Profile
CPC (NB)
Right. That would mean, of course, that when you speak out, there might be some blowback on commercial relations, but that's just the price of standing up.
Basically, Mr. Chatigny, you do not believe there is much that Canada or its allies can do to change Beijing. Did I understand you correctly?
D'accord. Cela signifierait, bien sûr, que, lorsque vous parlez, il peut y avoir un retour de fouet contre les relations commerciales, mais que c'est le prix à payer pour nous affirmer.
Finalement, monsieur Chatigny, vous ne pensez pas qu'il y ait beaucoup de choses que le Canada ou ses alliés puissent faire pour changer Pékin. Vous ai-je bien compris?
View John Williamson Profile
CPC (NB)
Thank you very much.
Merci beaucoup.
View John Williamson Profile
CPC (NB)
Thank you, Mr. Chairman.
I have many questions; I'm going to jump right in.
Professor Davis, I'm going to try to summarize your testimony and responses.
You talked of media raids, likening it to fishing, which left a chilling impact, of course, on other activists and reporters; rigged elections; handpicked judges; a chief executive overseeing the security apparatus, at least outside that of the mainland officials; secret star chambers; the rule of law in Hong Kong being replaced by rule by law, or whatever we say, from officials in Beijing; and a secret police that sounds an awful lot like what we saw in East Germany, the Stasi.
Should we begin to think of Hong Kong going forward as a quasi-east Germany, Poland, Hungary, the eastern European bloc nations? It's a territory now firmly under the control of Beijing's rule. What say you to that characteristic, looking back in time, in terms of the threat to the people of Hong Kong?
Merci, monsieur le président.
J'ai tellement de questions que je vais commencer sans plus tarder.
Monsieur Davis, je vais tenter de résumer votre témoignage et vos réponses.
Vous avez parlé de perquisitions dans des salles de rédaction en les qualifiant d'expéditions de pêche qui jettent bien évidemment une douche froide sur les autres militants et journalistes; d'élections truquées; de juges triés sur le volet; d'un premier magistrat supervisant les services de sécurité, tout au moins en dehors de ceux dirigés par les responsables continentaux; de chambres étoilées secrètes; du remplacement à Hong Kong de la primauté du droit par l'autorité du droit exercée par de hauts dirigeants à partir de Beijing; et d'une police secrète qui ressemble étrangement à celle que nous avons connue en Allemagne de l'Est avec la Stasi.
Devrions-nous désormais commencer à considérer Hong Kong comme une nouvelle version de l'Allemagne de l'Est, de la Pologne, de la Hongrie et de tous ces pays de l'Europe de l'Est? Ce territoire est dorénavant sous le contrôle strict de Beijing. Que diriez-vous de la menace qui pèse sur les gens de Hong Kong compte tenu de ce que l'histoire nous a appris dans des cas similaires?
View John Williamson Profile
CPC (NB)
Thank you.
Merci.
View John Williamson Profile
CPC (NB)
Ms. Go, I'll come to you in a second. I have a couple of questions here but I want to go in order. I appreciate your eagerness.
Professor Davis, as a legal scholar who knows Hong Kong international law, what would your advice be to this committee and its members? Should we consider holding hearings in Hong Kong? What would your advice be to us as federal lawmakers in our standing in that territory?
Madame Go, je vais m'adresser à vous dans un instant. Je me réjouis de votre enthousiasme, mais j'aurais d'abord d'autres questions à poser, car je veux procéder dans l'ordre.
Monsieur Davis, en votre qualité de spécialiste du droit international dans le contexte de Hong Kong, quel serait votre conseil pour notre comité et ses membres? Devrions-nous envisager la tenue de séances à Hong Kong? Que diriez-vous de cette possibilité pour nous dans notre rôle de législateurs fédéraux?
View John Williamson Profile
CPC (NB)
All right.
Très bien.
View John Williamson Profile
CPC (NB)
That's very interesting. We're already seeing a chilling impact; I know Ms. Go has mentioned that.
Currently, there are no visa restrictions required for Canadians entering Hong Kong or for Hong Kong citizens coming to Canada. We might not get arrested, but we simply might not be permitted entry.
C'est très intéressant. Il y a déjà un effet dissuasif; Mme Go l'a mentionné.
À l'heure actuelle, il n'y a pas d'exigences en matière de visa pour les Canadiens qui entrent à Hong Kong ou les citoyens de Hong Kong qui viennent au Canada. Nous ne nous ferions pas nécessairement arrêter, mais l'entrée pourrait tout simplement nous être refusée.
View John Williamson Profile
CPC (NB)
Okay.
Your belief is that members who are participating in this committee could well be detained if they made it into either mainland China or.... Let's keep it in Hong Kong, where they had freedoms in the past. We could have said just about anything and been able to travel in and out of the country. That is no longer the case. We could well find ourselves on trial, either in Hong Kong or in mainland China.
D'accord.
D'après vous, il est tout à fait possible que les membres de notre comité soient détenus s'ils se rendent soit en Chine continentale, soit... Tenons-nous-en à Hong Kong, où il y avait autrefois des libertés. Avant, peu importe nos propos, nous aurions pu entrer au pays et en sortir, mais plus maintenant. Des poursuites pourraient être engagées contre nous, à Hong Kong ou en Chine continentale.
View John Williamson Profile
CPC (NB)
Right. Thank you.
Mr. Rogers, very quickly, you're located now in the U.K. Has your group ever been located in Hong Kong, and would you travel to Hong Kong?
D'accord, merci.
Monsieur Rogers, très rapidement, vous êtes au Royaume-Uni aujourd'hui. Votre groupe a-t-il déjà été basé à Hong Kong, et voyageriez-vous à Hong Kong?
Results: 1 - 15 of 1333 | Page: 1 of 89

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data