Committee
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 100 of 626
View Garnett Genuis Profile
CPC (AB)
I have to go fast with my time here, so maybe I can have just a one-sentence answer, first from Mr. Mendes.
You've spoken about supply chains. Are you supportive of measures like the Uyghur Forced Labor Prevention Act, which essentially creates a reverse onus that presumes that goods coming out of East Turkestan involve slave labour unless proven otherwise? Would you be supportive of those kinds of measures?
Je dois me dépêcher, alors peut-être puis-je vous demander de ne répondre que par une phrase. Je commence par monsieur Mendes.
Vous avez parlé de chaînes d'approvisionnement. Êtes-vous en faveur de mesures comme la loi américaine de prévention du travail forcé des Ouïghours, qui renverse essentiellement le fardeau de la preuve, c'est-à-dire qui présume que, jusqu'à preuve du contraire, les biens en provenance du Turkestan oriental sont le produit de l'esclavage? Seriez-vous favorable à ce genre de mesures?
View Randy Hoback Profile
CPC (SK)
I'm just trying to read through that. So it does carry through into CUSMA. Basically, if you wanted to put a tariff on, say, Kentucky Bourbon, or something like that, it would not be an option in your toolbox at this point in time?
J'essaie de comprendre. On retrouve donc la même mécanique dans l'ACEUM. Pour le moment, vous ne pourriez essentiellement pas imposer un droit de douane sur, disons, le bourbon du Kentucky ou un produit semblable?
View Colin Carrie Profile
CPC (ON)
View Colin Carrie Profile
2020-07-09 13:56
It's not a lot of time.
Thank you very much to the witnesses for being here.
It's great to see colleagues.
I wanted to talk a little bit about the economic impact. I know that with the original CUSMA we begged and pleaded to get these economic impact studies. The Prime Minister didn't make them available until after the deal was done. One of the disturbing things I saw in them was on page 61. It basically said that automotive would be taking a $1.5-billion hit compared to the old NAFTA.
Mr. Verheul, you said in your opening statement that it's so important that Canada maintain its ability to be “an attractive investment environment”. Two-thirds of our income comes from trade, and 3.5 million jobs come from trade. I'm really concerned about the uncertainty we have on the implementation of CUSMA and the effects of COVID on the supply chains.
I'm not an MP from Quebec, but I think everybody knows that the federal government sole-sourced and ordered two jets from Bombardier Aerospace recently. Immediately after CUSMA came into effect, Bombardier Recreational Products announced they'll be opening a brand new plant. But, Steve, it's not in Canada; it's in Mexico. They're investing $185 million and creating up to 1,000 jobs, but not in Canada, not in Quebec. It's in Mexico.
I was wondering what the Liberal government has done and what kinds of resources it has given you, as we move through this implementation, to make sure that the message gets out that Canada is an attractive place to do business. What have they done to decrease the uncertainty with these supply chains? With any new investment, manufacturers are going to be looking at how they're going to get these products back and forth across the border. What has the government asked you to do immediately, as CUSMA is coming into effect, to allow that to happen?
Ce n'est pas beaucoup.
Merci beaucoup aux témoins d'être parmi nous.
Je suis heureux de voir des collègues.
Je voulais parler un peu des répercussions économiques. Je sais que, dans le cas de l'ACEUM initial, nous avons supplié le gouvernement de nous fournir ces études d'impact économique. Le premier ministre ne les a rendues disponibles qu'après la conclusion de l'entente. Entre autres choses troublantes, on y apprend, à la page 61, que, en gros, l'industrie automobile subira une perte de 1,5 milliard de dollars par rapport à l'ancien ALENA.
Monsieur Verheul, vous avez dit dans votre déclaration préliminaire que le Canada doit absolument maintenir un « environnement d'investissement attrayant ». Les deux tiers de nos revenus proviennent du commerce, et ce secteur emploie 3,5 millions de personnes. Je suis vraiment inquiet des incertitudes associées à la mise en oeuvre de l'ACEUM et des effets de la COVID sur les chaînes d'approvisionnement.
Je ne suis pas un député du Québec, mais, à mon avis, tout le monde sait que le gouvernement fédéral a récemment fait appel à un fournisseur unique et a commandé deux avions à réaction à Bombardier Aéronautique. Immédiatement après l'entrée en vigueur de l'ACEUM, Bombardier Produits récréatifs a annoncé l'ouverture d'une toute nouvelle usine. Mais, monsieur Verheul, pas au Canada, au Mexique. Ils investissent 185 millions de dollars et créent jusqu'à 1 000 emplois, mais pas au Canada, pas au Québec. Au Mexique.
Je me demande ce que le gouvernement libéral a fait et quelles ressources il vous a données, dans le cadre de cette mise en oeuvre, pour faire savoir que le Canada est un endroit propice pour faire des affaires. Qu'a-t-on fait pour réduire l'incertitude associée à ces chaînes d'approvisionnement? Comme c'est le cas à chaque nouvel investissement, les fabricants vont se demander comment faire passer ces produits de part et d'autre de la frontière. Qu'est-ce que le gouvernement vous a demandé de faire dans l'immédiat, au moment de l'entrée en vigueur de l'ACEUM, pour que cela arrive?
View Colin Carrie Profile
CPC (ON)
View Colin Carrie Profile
2020-07-09 13:59
Just before that, Mr. Walsh, I know many companies wanted CUSMA to come into force after January 1, 2021, because of COVID and other factors. What does that delay...? How is having CUSMA implemented now affecting the automotive companies? What's it doing to their certainty levels? Again, I don't want to see this bleed continue in the automotive and manufacturing sector where they think it's better to build in the United States or Mexico because they don't have these issues about supply chains, etc.
Un mot avant cela, monsieur Walsh; je sais que beaucoup d'entreprises voulaient que l'ACEUM entre en vigueur après le 1er janvier 2021, à cause de la COVID et pour d'autres raisons. Quel impact la mise en œuvre immédiate de l'ACEUM pourrait-elle avoir sur les constructeurs automobiles? Quel effet cela aurait-il sur le degré de certitude de leur planification? Je ne tiens pas à ce que cette hémorragie continue dans le secteur de l'automobile et dans le secteur manufacturier, où l'on pense qu'il vaut mieux construire aux États-Unis ou au Mexique parce qu'on n'y a pas ces problèmes de chaînes d'approvisionnement, etc.
View Greg McLean Profile
CPC (AB)
I appreciate that very much, and so do many of my friends here in western Canada.
You mentioned the trade mechanisms that are happening with our trading partners like the United States through CUSMA. There is the issue of the carbon leakage that will happen because of the carbon tax, and the number of jobs that will bleed off your industry because of the mispricing of Canadian steel versus American steel, which is one market at this point in time.
Can you explain how many jobs aren't going to come back from COVID because of that mechanism?
Je vous en suis très reconnaissant, et nombre de mes amis de l'Ouest canadien aussi.
Vous avez mentionné les mécanismes commerciaux qui sont mis en place avec nos partenaires commerciaux, par exemple les États-Unis et l'ACEUM. Les fuites de carbone qui résulteront de la taxe sur le carbone sont un enjeu, ainsi que le nombre d'emplois que votre industrie perdra à cause de la maltarification de l'acier canadien relativement à l'acier américain, un des marchés actuels.
Pouvez-vous nous expliquer combien d'emplois ne seront pas rétablis après la crise de la COVID-19 à cause de ce mécanisme?
View Greg McLean Profile
CPC (AB)
Ms. Cobden, I asked about the number of jobs that would drift to a different jurisdiction if we have to cost carbon into the steel mechanism.
Madame Cobden, ma question portait sur le nombre d'emplois qui iront ailleurs si nous devons inclure le prix du carbone dans le mécanisme de tarification de l'acier.
View John Barlow Profile
CPC (AB)
View John Barlow Profile
2020-06-05 15:50
Perfect.
I'll start with number one, Mr. Chair:
That, given the committee’s letter to the Standing Committee on International Trade on Tuesday, February 25, 2020, regarding its study of Bill C-4, An Act to implement the Agreement between Canada, the United States of America and the United Mexican States (CUSMA), in which the committee outlined concerns about the impact on the Canadian dairy industry of implementing CUSMA before Saturday, August 1, 2020, and since it has been made public that the implementation date will now proceed on Wednesday, July 1, 2020, the Committee send for a copy of all briefing notes, memorandums, emails and documents related to the CUSMA’s implementation date and coming into force, to be provided before Wednesday, July 1, 2020, provided that the government does its assessment and vetting in gathering and releasing the documents as it would be done through the access to information process.
Parfait.
Je vais commencer par la première, monsieur le président.
Que, compte tenu de la lettre que les membres du Comité ont adressée au Comité permanent du commerce international le mardi 25 février 2020 en ce qui concerne l'étude du projet de loi C-4, Loi portant mise en œuvre de l'Accord entre le Canada, les États-Unis d'Amérique et les États-Unis mexicains (ACEUM), dans laquelle ils avaient exprimé leurs inquiétudes quant à l'incidence sur l'industrie laitière canadienne de la mise en œuvre de l'ACEUM avant le 1er août 2020, et puisque la population a été informée du fait que la mise en œuvre aurait désormais lieu le 1er juillet 2020, le Comité exige la production d'une copie de toutes les notes d'information, les notes de service, les courriels et les documents liés à la date de mise en œuvre et d'entrée en vigueur de l'ACEUM avant le mercredi 1er juillet 2020, pourvu que le gouvernement évalue et valide la collecte et la publication des documents comme il le ferait pour les demandes d'accès à l'information.
View Karen Vecchio Profile
CPC (ON)
We talked a bit about the TPP, but can we look at the U.S. agreement as well, the USMCA, and the impact it's going to have on Canadian producers? Have we seen a cap put on how many chickens are coming in, or has it reached that limit yet?
I know that when I spoke to turkey producers back at the end of April, they were saying that there have been more turkeys imported from the U.S. than in previous years. I'm wondering if we're seeing the same with chicken.
Nous avons parlé un peu du Partenariat transpacifique, mais nous pouvons parler aussi de l'accord avec les États-Unis, l'ACEUM, et de l'incidence qu'aura cet accord sur les producteurs canadiens. Est-ce qu'un plafond a été fixé pour les importations de poulet, et a-t-on déjà atteint cette limite?
Lorsque j'ai discuté avec des producteurs de dindons à la fin du mois d'avril, ils m'ont dit que davantage de dindons ont été importés des États-Unis que dans les années précédentes. Je me demande si la situation est la même en ce qui concerne le poulet.
View Alistair MacGregor Profile
NDP (BC)
The point I'm making is that the sector is definitely feeling a pinch right now, but they've also felt pinches from other years. I just wanted to know if you've made any commitment to compensation to the sector for trade deals that your government negotiated with respect to CUSMA. Have you entered into any thoughts on that, yes or no?
Ce que veux faire observer, c'est que le secteur se sent certainement pris en étau à l'heure actuelle, mais c'était également le cas les années précédentes. Je voulais simplement savoir si vous vous êtes engagés à dédommager le secteur pour les accords commerciaux que votre gouvernement a négociés au titre de l'Accord Canada-États-Unis-Mexique. Avez-vous réfléchi à la question, oui ou non?
View Jacques Gourde Profile
CPC (QC)
Mr. Chair, Canada's dairy processors have been hit hard by the COVID-19 crisis and the new Canada–U.S.–Mexico Agreement, or CUSMA. Some of them have incurred losses ranging from 10% to 50%, depending on the processed product.
Will the government commit to granting import permits under CUSMA to Canada's dairy processors, not retailers directly?
Monsieur le président, les transformateurs laitiers du Canada sont touchés de plein fouet par la crise liée à la COVID-19 et aussi par la nouvelle entente Canada—États-Unis—Mexique. Dans certains cas, ce sont des pertes monétaires de 10 % à 50 %, selon le produit transformé.
Le gouvernement peut-il s'engager à ce que les licences d'importation de l'entente de libre-échange Canada—États-Unis—Mexique soient allouées aux transformateurs laitiers du Canada et non directement aux détaillants?
View Jacques Gourde Profile
CPC (QC)
Mr. Chair, the minister seems to be missing the issue in hand. Canada's dairy processors invest hundreds of millions of dollars a year to bring high-quality products to consumers, while contributing $19 billion to GDP. Now those very processors are being asked to try to export Canadian value-added products.
Will the minister commit to giving Canada's dairy processors import permits, instead of encouraging American multinationals?
Monsieur le président, la ministre ne semble pas comprendre l'enjeu présent. Les transformateurs laitiers du Canada investissent des centaines de millions de dollars par année pour donner aux consommateurs des produits de qualité et ils contribuent au PIB à hauteur de 19 milliards de dollars. Voilà que maintenant on demande à ces mêmes transformateurs de faire des efforts pour exporter des produits canadiens a valeur ajoutée.
La ministre s'engage-t-elle à accorder des permis d'importation aux transformateurs laitiers canadiens plutôt que d'encourager des multinationales américaines?
View Jacques Gourde Profile
CPC (QC)
Thank you, Mr. Chair.
Yesterday, we learned that in March, the Liberal government gave assurances to parliamentarians that the Canada–U.S.–Mexico Agreement wouldn't come into force until August 1, 2020. We now know that the agreement will come into force on July 1, 2020.
Does the Deputy Prime Minister deny that she gave assurances to parliamentarians about the effective date of the Canada–U.S.–Mexico Agreement?
Je vous remercie, monsieur le président.
Hier, on apprenait qu'au mois de mars, le gouvernement libéral a donné l'assurance à des parlementaires que l'Accord Canada—États-Unis—Mexique n'entrerait pas en vigueur avant le 1er août 2020. On sait maintenant que l'Accord va entrer en vigueur le 1er juillet prochain.
Est-ce que la vice-première ministre nie qu'elle a offert des assurances à des parlementaires au regard de la date d'entrée en vigueur de l'Accord Canada—États-Unis—Mexique?
View Jacques Gourde Profile
CPC (QC)
Mr. Chair, as the Deputy Prime Minister knows, the dairy industry will face significant financial losses if the agreement comes into force on July 1, 2020, rather than August 1, 2020.
Why has this government broken its commitment to August 1 as the effective date of the Canada–U.S.–Mexico Agreement?
Monsieur le président, comme la vice-première ministre le sait, il y aura des pertes financières importantes pour l'industrie laitière si l'Accord entre en vigueur le 1er juillet 2020 plutôt que le 1er août 2020.
Pourquoi ce gouvernement a-t-il rompu son engagement concernant le 1er août comme date d'entrée en vigueur de l'Accord Canada—États-Unis—Mexique?
View Leona Alleslev Profile
CPC (ON)
Also, I know that an impact assessment has been prepared. I wonder if we could have a copy of that for the Mercosur trade conversation that's ongoing right now with Brazil, Argentina, Paraguay and Uruguay.
I'm wondering if we could also have a copy of the impact assessment for the new NAFTA. While I recognize that this was done based on a comparison with no trade agreement, I wonder if we could have an impact assessment for the old NAFTA versus the new USMCA.
De plus, je sais qu'une évaluation des répercussions a été réalisée. Je me demande si nous pourrions en avoir une copie pour la conversation commerciale du Mercosur qui est en cours avec le Brésil, l'Argentine, le Paraguay et l'Uruguay.
Je me demande si nous pourrions également avoir une copie de l'évaluation des répercussions pour le nouvel ALENA. Bien que je sais que cela a été fait en fonction d'une comparaison avec l'absence d'accord commercial, je me demande si nous pourrions avoir une évaluation des répercussions dans laquelle on compare l'ALENA avec l'ACEUM.
View Leona Alleslev Profile
CPC (ON)
I don't need any. I'm looking.... We'll have lots of opportunity to ask you questions about them after we've had a chance to look at the documents.
Ce n'est pas nécessaire. Je veux... Nous aurons de nombreuses occasions de vous poser des questions à ce sujet après que nous aurons pu examiner les documents.
View Alistair MacGregor Profile
NDP (BC)
I will make a comment in my final seconds, echoing what Mr. Perron said about the threshold limits in CUSMA for certain dairy products that are exported.
We have heard resoundingly, time and time again, with respect to the dairy year starting on August 1, that they really want to see the ratification of CUSMA happen with that in mind. I hope you are very much paying attention to that.
Durant les dernières secondes qu'il me reste, je vais formuler un commentaire, qui fait écho aux propos de M. Perron concernant les limites établies dans l'ACEUM pour certains produits laitiers qui sont exportés.
Nous avons entendu clairement, à maintes reprises, les producteurs laitiers nous dire qu'ils souhaitent vraiment que le gouvernement garde en tête que l'année laitière commence le 1er août lorsqu'il décidera de la date de ratification de l'ACEUM. J'espère que vous prenez cela en considération.
View Richard Lehoux Profile
CPC (QC)
View Richard Lehoux Profile
2020-03-12 16:07
Thank you for your answer on that, Madam Minister.
I would also like to raise the topic of the new Canada-United States-Mexico Agreement. We know that the bill to implement it is currently at third reading and that the agreement should come into force fairly quickly.
It still means very significant loopholes, especially in relation to the whole issue of sovereignty, as evidenced by the limits it imposes on our export capabilities. It's a peculiar thing because this is the first time this has happened in negotiations between Canada and other countries.
What do you think?
Je vous remercie de votre réponse sur cet aspect, madame la ministre.
Je voudrais également soulever le sujet du nouvel Accord Canada—États-Unis—Mexique. On sait que le projet de loi pour sa mise en œuvre est actuellement à l'étape de la troisième lecture et que l'Accord devrait entrer en vigueur assez rapidement.
Il signifie quand même des brèches très importantes, surtout en lien avec toute la question de la souveraineté, comme en témoignent les limites qu'il impose à nos capacités d'exportation. C'est quand même quelque chose de particulier puisque c'est la première fois que cela se produit lors de négociations entre le Canada et d'autres pays.
Qu'en pensez-vous?
View Richard Lehoux Profile
CPC (QC)
View Richard Lehoux Profile
2020-03-12 16:08
You will understand, Madam Minister, that companies are very concerned. We can indeed work to develop new markets in co-operation with processors and producers, who are also very much on the lookout for these opportunities. However, the fact remains that things get much more complicated when we have to ask our neighbour to the south for authorization before we can develop new markets.
Vous comprendrez, madame la ministre, que les entreprises ont quand même de très grandes inquiétudes. On peut effectivement travailler à développer de nouveaux marchés en collaboration avec les transformateurs et les producteurs, qui sont aussi très à l'affût de ces possibilités. Cependant, il reste que cela se complique de façon importante lorsque nous sommes obligés de demander l'autorisation à notre voisin du Sud avant de pouvoir exploiter de nouveaux marchés.
View Alistair MacGregor Profile
NDP (BC)
How will CUSMA be factored in? What about our poultry and egg producers? What's going on with them?
Comment tiendrons-nous compte de l'ACEUM? Que ferons-nous pour nos producteurs de volailles et d'oeufs? Que leur arrivera-t-il?
View Cathy McLeod Profile
CPC (BC)
Thank you to the panellists.
As you might imagine, this is a critical issue in many of our ridings. Certainly, I feel I'm representing ground zero of part of the crisis.
As you indicated, there are many causes. Of course, there's certainly an impact, with a 20% effect on the prices.
I understand that in 2017 there was almost a negotiated settlement. Of course, it's not clear what happened there. However, since that time, although you talk about a negotiated settlement being the preferred option, I notice that the government did not put it as a priority in the new NAFTA negotiations, nor is it in the minister's mandate letter.
Therefore, would it be reasonable to say that you believe the solution is going to be coming through this series of court challenges? Clearly, we would have anticipated seeing it as a priority for the government, either as a NAFTA priority or in the minister's mandate letter.
Je remercie nos témoins.
Comme vous pouvez l'imaginer, c'est une question cruciale dans bon nombre de nos circonscriptions. J'ai assurément l'impression de représenter une partie du « point zéro » de cette crise.
Comme vous l'avez dit, il y a de nombreux dossiers. Bien entendu, il y a des conséquences, notamment un effet correspondant à 20 % sur les prix.
D'après ce que je comprends, nous sommes passés près d'avoir un règlement négocié, en 2017. Bien entendu, on ne sait pas exactement ce qui s'est passé là. Cependant, depuis, même si vous dîtes que la meilleure option serait un règlement négocié, je remarque que le gouvernement n'en a pas fait une priorité lors des négociations du nouvel ALENA et que cela ne se trouve pas non plus dans la lettre de mandat du ministre.
Par conséquent, serait-il raisonnable de dire que vous croyez que la solution viendra de cette série de contestations judiciaires? De toute évidence, nous nous serions attendus à ce que cela soit prioritaire pour le gouvernement, soit dans le cadre de l'ALENA ou dans la lettre de mandat du ministre.
View Heather McPherson Profile
NDP (AB)
Thank you, gentlemen, for your comments and for sharing this information with us.
I just have a couple questions that I will ask for a little more clarity. You spoke about the three challenges that were going through NAFTA and the two that were going through the WTO. Why are we proceeding with both NAFTA and WTO challenges? Could you talk about that a little bit?
Merci, messieurs, de vos remarques et des renseignements dont vous nous avez fait part.
J'ai seulement quelques questions que je vais poser pour obtenir quelques précisions. Vous avez évoqué trois contestations déposées en vertu de l'ALENA et deux contestations déposées devant l'OMC. Pourquoi allons-nous de l'avant avec les contestations en vertu de l'ALENA et devant l'OMC? Pourriez-vous nous en dire un peu plus à ce sujet?
View Heather McPherson Profile
NDP (AB)
Moving forward, knowing that we do have these five challenges, what will happen once we have a new agreement in place? Those that have been started under the old system and now will be.... What will that look like?
À l'avenir, puisque nous sommes au courant de ces cinq contestations, qu'arrivera-t-il lorsque nous aurons un nouvel accord en place? Celles qui ont été entamées sous l'ancien système et qui seront maintenant... À quoi pouvons-nous nous attendre?
View Eric Melillo Profile
CPC (ON)
View Eric Melillo Profile
2020-03-11 16:14
Thank you, but I may have to respectfully disagree with some aspects of that. Kenora Forest Products, a mill in my riding, has recently closed. They indicated that the softwood lumber dispute was the primary reason; that dragged them down. It definitely is having an effect for sure, I would say.
I'll change gears slightly towards CUSMA. Hopefully, it will soon be coming into force. What sort of impact will that have in terms of continuing the negotiations of the softwood agreement?
Je vous remercie, mais je suis bien respectueusement en désaccord avec certains éléments de votre réponse. Kenora Forest Products est une usine de ma circonscription qui a récemment fermé ses portes. Les responsables ont admis que le différend sur le bois d'œuvre en était la principale cause; la situation a ralenti leurs activités. Le différend a donc certainement eu un effet.
Je vais maintenant changer légèrement de sujet et parler de l'Accord Canada-États-Unis–Mexique, ou ACEUM. Espérons qu'il entrera bientôt en vigueur. Quelle sera l'incidence de l'ACEUM sur la poursuite des négociations de l'accord sur le bois d'œuvre résineux?
View Eric Melillo Profile
CPC (ON)
View Eric Melillo Profile
2020-03-11 16:14
Obviously, this is something that impacts us greatly in Canada, and in the States maybe not to as great a degree. I suppose the direct question is this: Has there been any interest from the States in settling this dispute?
C'est évidemment un enjeu qui nous touche beaucoup au Canada, et qui ne touche peut-être pas autant les États-Unis. Je suppose que la question directe qu'il faut poser est la suivante: les États-Unis semblent-ils vouloir régler ce différend?
View Eric Melillo Profile
CPC (ON)
View Eric Melillo Profile
2020-03-11 16:16
Why do you feel that their industry maybe isn't willing? Is there not any incentive, at this point, in the industry? What would be their incentive for coming on board?
Pourquoi pensez-vous que l'industrie américaine n'est pas prête à bouger? N'y a-t-il rien qui l'incite à passer à l'action, à ce stade-ci? Qu'est-ce qui pourrait la motiver à se rallier à nous?
View Lindsay Mathyssen Profile
NDP (ON)
I will just squeeze one more question in.
We're seeing NAFTA go through our Parliament and the acceptance of that. We had done a lot on and there was a promise from the minister at the time to create a gender chapter within NAFTA. However, what we heard quite often from experts was that it's not just about one chapter. I mean, for women and indigenous people, you couldn't just limit it to one chapter; you had to, in much the same say that you—
Je vais vous poser une dernière question.
L'ALENA franchit actuellement les étapes du processus parlementaire en vue de son acceptation. Nous avions fait beaucoup de choses concernant l'inclusion d'un chapitre sur l'égalité des sexes dans l'ALENA, et la ministre de l'époque en avait fait la promesse. Cependant, ce que nous avons souvent entendu de la part des experts, c'est qu'il n'était pas question d'un seul chapitre. Ce que je veux dire, c'est que pour les femmes et les peuples autochtones, vous ne pouviez pas limiter cela à un seul chapitre. Il fallait dans une grande mesure, comme…
View Lindsay Mathyssen Profile
NDP (ON)
All right.
In much the same way that you had to put a gender-based lens on all legislation, you would do this for international agreements, as well. What are you doing to move forward on that?
D'accord.
Dans une grande mesure, de la même façon que vous devez envisager toute loi dans une perspective axée sur le genre, vous feriez de même pour les accords internationaux. Que faites-vous sur ce plan?
View Randy Hoback Profile
CPC (SK)
That's great. I am in favour of this.
We heard testimony last night and I just think of Ken, the one in softwood lumber, a finisher. He had a message but he said it never gets heard. This is a chance for that message to be heard.
I think it's a good idea. I'm in favour of it, for sure.
(Motion agreed to [See Minutes of Proceedings])
C'est une bonne idée, et je l'appuie.
Nous avons entendu des témoignages hier soir, et je pense à celui de M. Kalesnikoff, finisseur de produits en bois d'oeuvre. Il avait un message, mais il a dit qu'il ne se rendait jamais. C'est l'occasion de faire en sorte que son message soit entendu.
Je pense que c'est une bonne idée et je l'appuie, c'est certain.
(La motion est adoptée. [Voir le Procès-verbal])
View Randy Hoback Profile
CPC (SK)
Madam Chair, in light of speeding things up, I know that in the past when I was chairing, clauses were grouped when there was no controversy amongst the members. I hope you'll do that today.
Madame la présidente, dans le but d'accélérer le processus, je sais que par le passé lorsque j'étais président, nous regroupions les articles qui ne prêtaient pas à controverse. J'espère que vous procéderez de cette façon aujourd'hui.
View Daniel Blaikie Profile
NDP (MB)
I just wanted to state for the record that I agree with grouping the clauses.
Je voulais simplement mentionner pour le compte rendu que je suis d'accord avec le regroupement des articles.
View Daniel Blaikie Profile
NDP (MB)
I do, thank you.
The amendment that I'm moving to clause 2 is to add a definition for “indigenous peoples of Canada” to the bill . This is necessary in order to make a further amendment, which would introduce a non-derogation clause. We heard about that in the testimony from the AFN. It's consistent with the report that the Senate made on non-derogation clauses in 2007, I believe. I think this is part of the value-added detailed work that legislators can do. Particularly when we're talking about reconciliation, these are some of the things we can do to move forward on that path, which is why we're happy to be moving this amendment today.
I do have to say, in the event that we don't add the definition, that is to say, if this amendment is voted down, I don't think there would be much point in moving the subsequent amendment, which is the actual non-derogation clause, because without the definition it wouldn't make sense.
I consider us to be voting effectively on the non-derogation clause with respect to this amendment. If it fails, I won't be moving my other amendment.
Oui, merci.
L'amendement que je propose à l'article 2 vise à ajouter une définition pour « peuples autochtones du Canada » dans le projet de loi. Cet amendement est nécessaire pour un autre, qui propose d'ajouter une disposition de non-dérogation. L'Assemblée des Premières Nations a soulevé ce point dans son témoignage. De plus, c'est ce que préconise le Sénat dans son rapport sur les dispositions de non-dérogation qui est paru en 2007, si je me souviens bien. Je pense que cela fait partie du travail minutieux, à valeur ajoutée, que les législateurs peuvent faire, surtout en période de réconciliation, pour faire un pas dans cette direction. C'est pourquoi nous sommes heureux de présenter cet amendement aujourd'hui.
Je dois ajouter, au cas où la définition ne serait pas ajoutée, c'est-à-dire que l'amendement est rejeté, qu'il ne servirait sans doute à rien de présenter l'amendement suivant, soit la disposition de non-dérogation proprement dite, qui n'aurait pas de sens sans la définition.
Je considère qu'en votant sur cet amendement, nous votons en fait sur la disposition de non-dérogation. Si cet amendement est rejeté, je ne présenterai pas mon autre amendement.
View Randy Hoback Profile
CPC (SK)
Yes, this is one of those examples of where, if we had more time, I would like to look a much closer at it, because it may be a good idea. However, I definitely want to make sure it doesn't have any negative consequences on moving the legislation forward or create a situation where we end up being stalled or have to renegotiate.
That is my holdback on that. I'm not against it necessarily; I would just like to have more information. I would like to get that on the record right now.
Voilà un bon exemple des éléments sur lesquels j'aimerais me pencher si nous avions plus de temps, car c'est sans doute une bonne idée. Toutefois, je voudrais m'assurer que cela n'a pas de répercussions négatives sur l'avancement du projet de loi, ou que cela ne crée pas une situation où nous nous retrouvons bloqués ou encore où nous devons reprendre les négociations.
C'est ce qui me fait hésiter. Je ne suis pas contre l'idée, mais j'aurais besoin d'en savoir plus. Je voudrais que cela apparaisse au compte rendu dès maintenant.
View Daniel Blaikie Profile
NDP (MB)
Madam Chair, I would ask that we have a recorded vote.
Madame la présidente, je demande un vote par appel nominal.
View Randy Hoback Profile
CPC (SK)
I think the spirit is good. Is this the right place to do it? I think as a committee we automatically determine that fate among ourselves. If we decide we want to take on that review, we can do that at any point. It doesn't have to be a specific period.
In this agreement there is a review in five years, regardless. We will abstain.
Je pense que l'idée est bonne. Est-ce le bon endroit pour le faire? Je pense que les membres du Comité ont tout le loisir de décider cela entre eux. Si nous décidons de procéder à un tel examen, nous pouvons le faire à tout moment. Il n'est pas nécessaire que ce soit à une période déterminée.
L'accord prévoit un examen au bout de cinq ans, qu'importe. Nous allons donc nous abstenir de voter.
View Daniel Blaikie Profile
NDP (MB)
I want to echo the comments about transparency. Some of the testimony we heard yesterday talked about how, at the moment, a lot of these mechanisms, whether it's getting an economic impact assessment or whether it's how we consult on trade agreements depends on the culture of the government of the day. Even when you have governments that are doing it relatively better than other governments, there's no guarantee in that. This would provide for a mandatory review.
We know there is a sunset clause. That means we are going to be looking at the agreement at some point. It would be good to have that economic information. We know that sometimes you don't get it in a timely way. That point has been belaboured here. I won't do it again. This would be a way of ensuring that we get that information in a timely way, as the negotiations open up as a result of the sunset clause in the agreement, whether people want it there or not.
That's why I'll be supporting the amendment today.
Je veux me faire l'écho des propos au sujet de la transparence. Hier, des témoins ont mentionné qu'à l'heure actuelle, de nombreux mécanismes, qu'il s'agisse d'une évaluation des répercussions économiques ou des consultations menées dans le cadre des accords commerciaux, dépendent du gouvernement au pouvoir. Même lorsque des gouvernements s'y prennent relativement mieux que d'autres, il n'y a pas de garantie. L'amendement instaurait un examen obligatoire.
Nous savons que l'accord comporte une disposition de caducité, ce qui signifie que nous examinerons l'accord à un moment donné. Il serait bon d'avoir alors ces renseignements économiques en main. On sait qu'il arrive parfois qu'on ne les obtienne pas en temps opportun. Nous l'avons répété assez souvent ici. Je n'insisterai pas. L'amendement vise à s'assurer que nous obtiendrons l'information en temps opportun lorsque la disposition de caducité s'appliquera et que les négociations s'enclencheront, que les gens veuillent cela ou non.
C'est pourquoi je vais appuyer l'amendement aujourd'hui.
View Terry Dowdall Profile
CPC (ON)
Thank you, Madam Chair, and I thank my colleague Chris Lewis for allowing me this time today.
As a former mayor and a deputy warden and warden of the County of Simcoe, I've had the opportunity through the years to work with the organization that is here to present today.
I want to thank you, Mr. Tully, for being here. I know you're a very busy man.
As you said at the beginning, yours is a company that's grown quite a bit through the years. We had expansions in 2011, 2012 and 2016, and in 2019, I believe it was a $12-million expansion and 35,000 square feet as well. It is a growing company.
It has done very well and in fact celebrated its 35th anniversary. It is incredible in today's economy to have that length of time. It's a large employer and, as well, during its 30-year anniversary, presented cheques of $15,000 to two local charities, the Women's and Children's Shelter of Barrie and, in Alliston, My Sister's Place. Through the years, this organization has donated much time and energy and is one of the key cogs, quite frankly, in Simcoe—Grey.
I had the opportunity through the Federation of Canadian Municipalities to help with that growth you were having in the industry to build upon what you have, and I know that through the years there sometimes has been a lot of red tape from organization. As well, we had the steel policy for a while and, at the end, the buy American policy.
Certainly our party believes in free trade, and ideally with less government involvement. I just wondered if you could speak a little more on how free trade affects you and, if we could make the playing field even, how that would work.
I have another question. I know that there's a $186-billion rollout for municipalities for infrastructure projects that, from what I gather, aren't getting out there in time. Could you speak also to the amount of business you get through the cities and the municipalities, how important this is for the municipalities that need that infrastructure and how important it is for you and for your organization to grow and expand once again?
Merci, madame la présidente, et merci à mon collègue Chris Lewis de m’avoir accordé ce temps aujourd’hui.
En tant qu’ancien maire, directeur adjoint et président du conseil du comté de Simcoe, j’ai eu l’occasion, au fil des ans, de travailler avec l’organisation qui est ici aujourd’hui.
Je tiens à vous remercier, monsieur Tully, d’être ici. Je sais que vous êtes un homme très occupé.
Comme vous l’avez dit au début, votre entreprise a pris beaucoup d’expansion au fil des ans. Il y a eu des expansions en 2011, 2012 et 2016, et en 2019, je crois qu'il y en a eu une de 12 millions de dollars et 35 000 pieds carrés également. C’est une entreprise en pleine croissance.
Elle a très bien réussi et a même célébré son 35e anniversaire. Dans l’économie d’aujourd’hui, il est incroyable de durer aussi longtemps. C’est un grand employeur qui, à l'occasion de son 30e anniversaire, a remis des chèques de 15 000 $ à deux organismes de bienfaisance locaux, le Women’s and Children’s Shelter, de Barrie et My Sister’s Place, de Alliston. Au fil des ans, cette organisation a donné beaucoup de temps et d’énergie, et c’est vraiment l’un des rouages clés dans Simcoe—Grey.
J’ai eu l’occasion, par l’entremise de la Fédération canadienne des municipalités, d'aider à tirer parti de la croissance que vous avez eue dans l’industrie, et je sais qu’au cours des années, vous avez du parfois faire face à une lourde bureaucratie. De plus, nous avons eu la politique de l’acier pendant un certain temps et, finalement, la politique Buy American.
Il est certain que notre parti croit au libre-échange, et idéalement avec moins d'ingérence du gouvernement. Je me demandais si vous pouviez nous en dire un peu plus sur la façon dont le libre-échange vous touche et, si nous pouvions égaliser les règles du jeu, comment cela fonctionnerait.
J’ai une autre question. Je sais que 186 milliards de dollars ont été affectés aux municipalités pour des projets d’infrastructure qui, d’après ce que je comprends, ne sont pas prêts à temps. Pourriez-vous également nous parler du volume d’affaires que vous faites dans les villes et les municipalités? À quel point est-ce important pour les municipalités qui ont besoin de cette infrastructure et à quel point est-il important pour vous et votre organisation de prendre de l’expansion encore une fois?
View Terry Dowdall Profile
CPC (ON)
Just to follow up on the importance of infrastructure to the City of Toronto, as an example, our large cities that need it as well, and the type of work that you're doing and how it could have an effect, the American part of it, if you're not bidding on those contracts, how it will hurt you.... All of those expansions were pretty much in line with tender contracts at the time. You do the major subway. You do the major girders that people see when they're driving in Ontario here on the 401. I don't know if you can give an update on the importance of that as well.
Pour revenir à l’importance de l’infrastructure pour la Ville de Toronto, par exemple, nos grandes villes qui en ont aussi besoin, le type de travail que vous faites et la façon dont cela pourrait avoir un effet, la partie américaine, si vous ne soumissionnez pas pour ces contrats, en quoi cela vous nuit-il... Toutes ces expansions correspondaient à peu près aux appels d’offres de l’époque. Vous faites le métro principal. Vous faites les grandes poutres que les gens voient lorsqu’ils roulent sur la 401, en Ontario. Je ne sais pas si vous pouvez faire le point sur l’importance de cela également.
View Daniel Blaikie Profile
NDP (MB)
Thank you.
First of all, thanks to all of our witnesses for appearing here at committee today.
I want to continue with Mr. Peréz for a moment.
I think you alluded to some examples, so I'm wondering what some of the kinds of mechanisms are that Canada might look at advocating for in trade agreements that might be able to deliver a concrete impact on the environment. In particular, we know that the United States is not a signatory to the Paris Agreement, and that's something we would like to see in the agreement. What are the kinds of mechanisms that we ought to be pitching to our international partners to try to tie environmental goals to economic goals? I think that's crucial to success on the environmental front.
Merci.
Tout d’abord, je remercie tous nos témoins de comparaître devant le Comité aujourd’hui.
J’aimerais poursuivre avec M. Peréz.
Je crois que vous avez fait allusion à certains exemples, je me demande donc quels genres de mécanismes le Canada pourrait envisager de préconiser dans des accords commerciaux qui pourraient avoir un impact concret sur l’environnement. En particulier, nous savons que les États-Unis ne sont pas signataires de l’Accord de Paris, et c’est une chose que nous aimerions voir dans l’accord. Quels types de mécanismes devrions-nous proposer à nos partenaires internationaux pour essayer de lier les objectifs environnementaux aux objectifs économiques? Je pense que c’est essentiel pour réussir sur le plan environnemental.
View Daniel Blaikie Profile
NDP (MB)
Being mindful of the cost of paperwork and all that, I couldn't help but listen to one of our other witnesses who was here at committee talking about products coming up from Texas being sold at prices that undercut ours—but, of course, the other cost to something like that is the environmental cost of shipping pipe from Texas instead of buying locally.
It seems to me that, when we talk about environmental provisions and having some kind of carbon budgeting or a way of trying to account for that environmental cost, there are real issues about not having reciprocity on the pricing side, but it seems to me that there is also the issue that we don't want to be incentivizing people to get products from farther away when there are good local alternatives. There are environmental costs, and trying to work with countries to have some way of assessing those—at least for certain kinds of products or above a certain threshold—might be the kind of mechanism that we're talking about when we're talking about trying to incorporate environmental measures into a trade agreement.
I don't know what you think about that, or if you have some other concrete proposals, but I'd be glad to hear them.
Compte tenu du coût de la bureaucratie et de tout le reste, je n’ai pu m’empêcher d’écouter l’un de nos autres témoins qui a comparu devant le Comité parler des produits qui viennent du Texas et qui sont vendus à des prix inférieurs aux nôtres. Bien sûr, l’autre coût est le coût environnemental que représente le transport des tuyaux à partir du Texas, contrairement à l’achat local.
Il me semble que, lorsque nous parlons de dispositions environnementales et d’une sorte de budgétisation du carbone ou d’une façon d’essayer de tenir compte du coût environnemental, l'absence de réciprocité du côté des prix pose réellement des problèmes, mais nous ne voulons pas non plus, je pense, inciter les gens à acheter des produits venant de loin alors qu’il existe de bonnes solutions de rechange locales. Il y a des coûts environnementaux, et lorsque nous parlons d’essayer d’incorporer des mesures environnementales dans un accord commercial, le genre de mécanisme dont nous parlons pourrait consister à travailler avec les pays pour avoir un moyen d’évaluer ces produits, du moins pour certains types de produits ou au-dessus d’un certain seuil.
Je ne sais pas ce que vous en pensez ou si vous avez d’autres propositions concrètes, mais je serais heureux de les entendre.
View Michael Kram Profile
CPC (SK)
Thank you very much, Madam Chair.
Thank you to all the witnesses for joining us today to share your perspectives.
Mr. Tully, I'm particularly interested in your experiences in bidding on U.S. government contracts. Could you walk us through the process that your company goes through when you're bidding on a U.S. government contract as opposed to a Canadian one?
Merci beaucoup, madame la présidente.
Je remercie tous les témoins d’être parmi nous aujourd’hui pour nous faire part de leurs points de vue.
Monsieur Tully, je m’intéresse particulièrement à votre expérience en matière de soumissions pour des contrats du gouvernement américain. Pourriez-vous nous expliquer le processus que suit votre entreprise lorsque vous soumissionnez pour un contrat du gouvernement américain plutôt qu’un contrat canadien?
View Michael Kram Profile
CPC (SK)
Which policies of the U.S. in particular are the most problematic for you?
Quelles politiques des États-Unis en particulier sont les plus problématiques pour vous?
View Michael Kram Profile
CPC (SK)
Okay. Are you experiencing this at the state level too or just the federal government level?
D’accord. Cela se passe-t-il aussi au niveau des États ou seulement au niveau du gouvernement fédéral?
View Michael Kram Profile
CPC (SK)
All right. You've talked about your idea of reciprocity with domestic content preference. Were you planning that on both the federal and provincial levels in Canada? Could you explain what you had in mind for how that would work?
D’accord. Vous avez parlé de votre idée d'une réciprocité à l'égard de la préférence en matière de contenu national. Est-ce que vous envisagez cela aux niveaux fédéral et provincial au Canada? Pourriez-vous nous expliquer comment cela fonctionnerait?
View Colin Carrie Profile
CPC (ON)
View Colin Carrie Profile
2020-02-26 16:29
Madam Chair, I'll be splitting my time with Mr. Lewis.
I want to put something on the record as well. The parliamentary secretary continues to put on the record that the Democrats and the Republicans voted for this deal in the United States and, of course, they would. When the United States did their economic impact study, CUSMA was a net positive for the United States, a $68 billion net improvement.
The last time I checked, we're Canadian MPs whose job it is to analyze this agreement for Canada, and I don't know if the witnesses watched earlier, but we just got the economic impact study today from the government
The C.D. Howe organization last week was quite clear that this deal, compared to the deal we already have, is a net negative of $10 billion U.S., which is $14 billion Canadian. What we're trying to do on this side.... Mr. Jacobi, I want you to know that the deal will pass. It's going to pass this week and move into the Senate, so we are going to be moving this along, but unfortunately we have to... Well, I'm not saying “unfortunately”, but fortunately we are going to do our due diligence and make sure that for the families and businesses negatively affected by the deal, at least we'll hold the government's feet to the fire in making sure that programs and supports are there for them.
As far as Mr. Tully is concerned, you are right. Ten years ago Mr. Harper did negotiate an exemption for Canadian companies from buy American, and there was an opportunity in this agreement to do the same and, unfortunately, because of the weak leadership of our Prime Minister, he didn't do that.
I want to make that clear because I hear over and over that the Democrats and the Republicans supported this and that's why we should do. No. We're Canadian MPs. We're here to do the job for Canadians, to make sure Canadians' interests are looked after in this agreement.
Mr. Lewis.
Madame la présidente, je vais partager mon temps avec M. Lewis.
Je tiens également à dire quelque chose aux fins du compte rendu. Le secrétaire parlementaire ne cesse de dire que les démocrates et les républicains ont voté en faveur de cet accord aux États-Unis, comme il fallait, bien sûr, s'y attendre. Selon l'étude d'impact économique faite par les États-Unis, l'ACEUM aura un impact positif net de 68 milliards de dollars aux États-Unis.
À ce que je sache, nous sommes des députés canadiens dont le travail consiste à analyser cet accord pour le Canada. Je ne sais pas si les témoins sont au courant de ce qui s'est passé plus tôt, mais je leur signale que nous venons tout juste, aujourd'hui même, de recevoir l'étude d'impact économique du gouvernement.
La semaine dernière, l'Institut C.D. Howe a affirmé très clairement que cette entente, comparativement à celle que nous avons déjà, aura chez nous un impact négatif net de 10 milliards de dollars américains, soit 14 milliards de dollars canadiens. Ce que nous essayons de faire de ce côté-ci... Monsieur Jacobi, je veux que vous sachiez que l'accord sera adopté. Il va être adopté cette semaine et envoyé au Sénat. Nous allons donc de l'avant, mais nous devrons malheureusement... Bon, je retire le mot « malheureusement » et je dis plutôt qu'heureusement nous allons faire preuve de diligence raisonnable et veiller à ce que le gouvernement demeure sur la sellette, au moins pour ce qui est des programmes et des mesures de soutien à mettre en place à l'intention des familles et des entreprises touchées par l'accord.
Quant aux propos de M. Tully, il a raison. Il y a 10 ans, M. Harper a négocié une exemption de la politique Achetez américain pour les entreprises canadiennes. La négociation de cet accord offrait la possibilité d'en faire autant, mais, malheureusement, en raison de la faiblesse du leadership de notre premier ministre, cela ne s'est pas fait.
Je tiens à ce qu'une chose soit bien claire, car j'entends sans cesse dire que les démocrates et les républicains ayant appuyé cet accord, nous devrions aussi y être favorables. Non. Nous sommes des députés canadiens. Nous sommes ici pour travailler pour les Canadiens, pour veiller à ce que les intérêts des Canadiens soient pris en compte dans cet accord.
Monsieur Lewis.
View Chris Lewis Profile
CPC (ON)
View Chris Lewis Profile
2020-02-26 16:31
Thank you, Madam Chair.
Thank you to my colleague, Mr. Carrie. I echo his words.
Mr. Perez, again, this morning we finally did get an economic analysis study from the government. The interesting thing was that they did not compare it to anything. They didn't compare it to NAFTA or to the low, or how.... They didn't compare it to anything.
It might seem a bit odd, but specifically with regard climate change, the way it's written in CUSMA, we don't know if it's going to meet the targets or what it's going to do, because it wasn't compared to anything.
What would you like to see it compared to? Would you like to see it compared to NAFTA? Do you have thoughts on that front?
Merci, madame la présidente.
Merci à mon collègue, M. Carrie. Je reprends ses propos à mon compte.
Monsieur Peréz, je le répète, nous avons enfin, ce matin seulement, reçu du gouvernement l'étude de l'impact économique. Ce qui est curieux, c'est qu'il n'a pas comparé l'accord à quoi que ce soit. Il ne l'a pas comparé à l'ALENA, ni au niveau le plus bas, ni comment... Il n'a fait aucune comparaison.
Cela peut sembler un peu étrange, mais, en ce qui concerne précisément le changement climatique, pour peu qu'on se fie au texte de l'ACEUM, nous ne savons pas s'il nous permettra d'atteindre nos cibles ou quel effet il aura, faute de pouvoir faire quelque comparaison que ce soit.
À quoi voudriez-vous le comparer? Aimeriez-vous qu'il soit comparé à l'ALENA? Avez-vous des idées à ce sujet?
View Daniel Blaikie Profile
NDP (MB)
Thank you very much.
Mr. Tully, I want to engage you a little bit more on the subject of reciprocity. I think that's maybe a more comfortable notion for New Democrats. In a lot of cases, we have tended to be critical of free trade.
I don't think your story is unique. We have heard from cattle producers, for instance, under CETA, who thought they were going to have unfettered market access. Indeed, dairy farmers were asked to make sacrifices in order to open that market access. Now we find out there are objections to some of the sanitizing practices here in North America, so they don't actually get that market access to Europe.
Do you think it's fair to say that governments of different stripes have been overly enthusiastic about the idea of free trade and have let that sometimes blind them to the realities of what our trading partners are doing?
Merci beaucoup.
Monsieur Tully, j'aimerais vous parler un peu plus de la réciprocité. Je pense que c'est peut-être une idée avec laquelle les néo-démocrates sont plus à l'aise. Dans bien des cas, nous avons eu tendance à critiquer le libre-échange.
Je ne crois pas que votre histoire soit unique. Nous avons entendu des éleveurs de bétail, par exemple, dans le cadre de l'AECG, qui croyaient obtenir un accès sans entrave aux marchés. En fait, on a demandé aux producteurs laitiers de faire des sacrifices pour obtenir cet accès aux marchés. Nous apprenons maintenant qu'il y a des objections à certaines pratiques d'assainissement ici en Amérique du Nord, si bien qu'ils n'ont pas vraiment accès à ce marché en Europe.
Pensez-vous qu'il est juste de dire que les gouvernements de différentes allégeances ont été trop enthousiastes à l'idée du libre-échange, au point parfois de s'aveugler sur la réalité de ce que font nos partenaires commerciaux?
View Daniel Blaikie Profile
NDP (MB)
Maybe I'm wrong about this, but Canada seems unique in offering pretty much unfettered market access under the auspices of a trade agreement, and in not really responding when trading partners don't provide that same access. Domestically, we're told as a political argument that “Oh well, these sacrifices are justified because we're getting equal market access”, and then in fact we hear....
Are there a lot of people in the United States saying that they can't get access to the Canadian market, that those tricky Canadians are blocking them, and likewise with Europe? I'm interested to know who your counterparts are across international borders who would be feeling the same way about Canada that Canadian businesses are feeling about some of our trading partners.
Je me trompe peut-être, mais le Canada semble unique en ce sens qu'il offre un accès aux marchés pratiquement sans entraves sous les auspices d'un accord commercial et qu'il réagit plutôt mollement devant nos partenaires commerciaux qui n'offrent pas le même accès. Au pays, on nous sert l'argument politique selon lequel ces sacrifices sont justifiés parce que nous avons un accès égal au marché, puis nous entendons qu'en fait...
Y a-t-il beaucoup de gens aux États-Unis qui disent ne pas pouvoir accéder au marché canadien, que les Canadiens rusent pour les bloquer, qu'il en va de même en Europe? J'aimerais savoir qui sont vos homologues de l'autre côté de la frontière qui ont le même ressentiment à l'égard du Canada que celui que les entreprises canadiennes ont à l'égard de certains de nos partenaires commerciaux.
View Daniel Blaikie Profile
NDP (MB)
Canada needs to get a bit more hard-nosed.
Le Canada doit faire preuve d'un peu plus de fermeté.
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2020-02-26 16:49
Thank you, Madam Chair, and thank you for the opportunity to ask a few questions.
First of all, I have a clarification for the record.
Mr. Dhaliwal suggested that about $125-billion worth of infrastructure investment has gone into our economy. In fact, the most recent report from the PBO, the Parliamentary Budget Officer, says it's less than $14-billion worth. This is a 2018 report, and only $14 billion worth of infrastructure investment had actually gone into our economy. Quite frankly, I don't think the figure is that much higher since then; we would have seen a much more significant economic boost.
I have a question for you, Mr. Tully. Thank you for appearing.
The North American Free Trade Agreement could have addressed buy America provisions. This has been an ongoing problem and friction between our two countries, with the United States imposing restrictions on the opportunity for Canadian companies to participate in large infrastructure projects, while we as Canadians don't reciprocate with those kinds of restrictions on American companies doing business up here. The North American Free Trade Agreement was the perfect opportunity to fix this problem.
Are you disappointed that the agreement didn't address this issue?
Je vous remercie, madame la présidente, de me donner l'occasion de poser quelques questions.
Tout d'abord, j'aimerais apporter une clarification pour le compte rendu.
M. Dhaliwal a laissé entendre qu'environ 125 milliards de dollars ont été investis pour l'infrastructure dans notre économie. En fait, selon le plus récent rapport du directeur parlementaire du budget, il s'agit de moins de 14 milliards de dollars. Ce rapport qui date de 2018 fait état de 14 milliards de dollars seulement d'investissements pour l'infrastructure dans notre économie. Je ne pense pas, bien honnêtement, que le chiffre soit beaucoup plus élevé depuis ce temps; nous aurions vu une stimulation économique beaucoup plus importante.
J'ai une question pour vous, monsieur Tully. Merci de vous être déplacé.
L'Accord de libre-échange nord-américain aurait pu être l'occasion de mettre fin aux tracas causés par la politique Achetez américain, source perpétuelle de problèmes et de heurts entre nos deux pays, les États-Unis restreignant les possibilités des entreprises canadiennes de participer à de grands projets d'infrastructure, alors que nous, Canadiens, n'imposons pas de mesures de ce genre aux entreprises américaines qui font des affaires ici. L'Accord de libre-échange nord-américain était l'occasion idéale de régler ce problème.
Êtes-vous déçu que l'accord ne traite pas de ce problème?
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2020-02-26 16:51
When the Prime Minister spread his arms wide open and said, "Donald Trump, I'd be glad to renegotiate NAFTA", I took him at his word when he said he was going to bring back a better deal than we had before. Sadly, the economic impact statement that was just released doesn't compare what Canada will be getting under the new agreement with what we had under the current NAFTA. It says it's the difference between what Canada would get under the new agreement and what we would have if there were no NAFTA at all, which is not the standard that was set when the TPP was negotiated. It's not the standard set for economic impact assessments when the CPTPP was negotiated. In fact, in my time as trade minister, I don't believe we ever used that as the benchmark. We always compared the new agreement to what it was like before that agreement was signed.
It's very disappointing to me that in this agreement that was supposed to be a win-win-win—those are the Prime Minister's words—we have an agreement that by any measure is actually less favourable to Canada. When the American officials talk about it, they say they finally got a much better deal out of this, implying that Canada is the loser. We lost an opportunity to address buy American provisions that continue to plague our bilateral relationship.
I have a question for Mr. Jacobi. Thank you for being so patient in waiting for this.
Quand le premier ministre a ouvert tout grand les bras, disant à Donald Trump qu'il était heureux de renégocier l'ALENA, et qu'il nous a affirmé qu'il allait conclure un accord plus avantageux que celui qu'on avait déjà, je l'ai cru sur parole. Malheureusement, l'énoncé des incidences économiques qui vient d'être publié ne compare pas ce que le Canada obtiendra aux termes du nouvel accord avec ce que nous avions en vertu de l'ALENA existant. Ce document porte sur la différence entre ce que le Canada obtiendra en vertu du nouvel accord et ce que nous aurions si l'ALENA disparaissait, ce qui n'est pas du tout le critère de comparaison qui avait été établi pour la négociation du Partenariat transpacifique. Ce n'est pas ce critère qui avait été appliqué aux évaluations de l'impact économique du PTPGP. En fait, de tout le temps que j'étais ministre du Commerce, je ne crois pas que nous ayons une seule fois utilisé ce critère comme base de référence. Nous avons toujours comparé un nouvel accord à celui qui existait auparavant.
Je trouve très décevant que cet accord, qui était censé être avantageux pour tout le monde — ce sont là les paroles du premier ministre —, soit en fait moins favorable au Canada, à quelque aune qu'on le mesure. Lorsque les fonctionnaires américains en parlent, ils disent avoir obtenu, au bout du compte, une bien meilleure entente, ce qui laisse supposer que le Canada est perdant. Nous avons raté une belle occasion d'éliminer les irritants de la politique Achetez américain, qui continuent d'envenimer nos relations bilatérales.
J'ai une question pour M. Jacobi. Je vous remercie d'avoir attendu si patiemment.
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2020-02-26 16:53
You had talked about the value of NAFTA as being a global platform for Canada to access global markets, especially in light of CETA, especially in light of the CPTPP. Could you expand on that a little bit more?
Vous avez parlé de la valeur de l'ALENA comme plateforme mondiale permettant au Canada d'accéder aux marchés mondiaux, surtout à la lumière de l'AECG et du PTPGP. Pourriez-vous nous en dire un peu plus à ce sujet?
View Colin Carrie Profile
CPC (ON)
View Colin Carrie Profile
2020-02-26 17:38
Thank you very much, Madam Chair.
I want to thank all of the witnesses for being here.
I'd like to start today with Mr. McGuire. First of all, I want to thank you, sir, for all of your work and support in making sure that there is an agreement. We on this committee travelled down to the United States a few times, and it was really nice to see the support in the American business community for making sure that we got a deal done.
You made a couple of comments—I want to correct the record a bit—that there may be a delay in passing this. There was a bit of a whisper campaign in Washington that the Conservatives were trying to slow this down. If you're talking to any of your friends down there, just so you know, the Conservatives moved this through the House in six sitting days. That's compared with 16 days for the original implementation legislation, which was our Bill C-100. The Conservatives offered to do a prestudy back in the spring, but the Liberal government declined to do that before the election. We also offered to come back in early in December to deal with it, and the Liberal government declined that offer as well. I just want that to be clear. This will eventually pass, but it's not because of anybody on this side of the table slowing things down.
I want your comment on the buy American clause. Our former prime minister, Mr. Harper, was able to get a Canadian exemption from that. My understanding is that with this agreement, Mexico has an exemption and Canada doesn't.
What are your thoughts on that and what do your members think, given that many of them who buy your equipment build infrastructure, bid on infrastructure? Do you have comments on this buy American clause? We had an opportunity to negotiate it out—this is supposed to be a free trade agreement—but unfortunately we weren't successful.
Merci beaucoup, madame la présidente.
Je tiens à remercier tous les témoins de leur présence.
Je m'adresserai pour commencer à M. McGuire. Tout d’abord, je tiens à vous remercier, monsieur, de tout le travail que vous avez accompli et du soutien que vous avez apporté pour que cet accord se concrétise. Les membres du Comité se sont rendus aux États-Unis à quelques reprises, et il était vraiment agréable de voir que le milieu des affaires américain appuyait la conclusion d’un accord.
En quelques mots, vous avez laissé entendre que nous retardions la ratification de l'accord. Je tiens à rectifier les faits. Selon des rumeurs qui ont eu cours à Washington, les conservateurs essaieraient de ralentir le processus. Si vous parlez à vos amis là-bas, sachez que les conservateurs ont laissé le projet de loi franchir la dernière étape à la Chambre en six jours de séance. Il en a fallu 16 pour la loi de mise en œuvre originale que nous avons proposée, le projet de loi C-100. Les conservateurs ont proposé de faire une étude préliminaire au printemps, mais le gouvernement libéral a refusé d'agir avant les élections. Nous avons également offert de revenir au début de décembre pour nous occuper de la question, et le gouvernement libéral a également rejeté cette offre. Je tiens à ce que ce soit clair. Le projet de loi finira par être adopté, mais, de notre côté, personne ne cherche à en ralentir l'étude.
Que pensez-vous de la clause d’achat aux États-Unis? L'ancien premier ministre, M. Harper, a réussi à obtenir une exemption pour le Canada. D’après ce que je comprends, ce texte accorde une exemption au Mexique, mais pas au Canada.
Qu’en pensez-vous? Qu’en pensent vos membres, étant donné que bon nombre de ceux qui achètent votre équipement construisent des infrastructures et soumissionnent pour des travaux d’infrastructure? Avez-vous quelque chose à dire de cette clause d’achat aux États-Unis? Nous avons eu l’occasion d'en négocier l'exclusion puisque, normalement, c’est censé être un accord de libre-échange. Mais malheureusement, nous n’avons pas réussi.
View Colin Carrie Profile
CPC (ON)
View Colin Carrie Profile
2020-02-26 17:41
It was extremely disappointing to many of our stakeholders.
On the panel just before you, we had a gentleman involved in building infrastructure. He was very concerned that because the government was unable to negotiate it out of this agreement, it could be problematic for him.
Thank you for your comments on that. It's nice to see there are similar thoughts on both sides of the border. We can maybe do something to move that forward.
Mr. Neil, I want to talk to you. First of all, thank you for coming in.
We had another witness—I think you know Professor Michael Geist—who is a leading expert in the world. He's done work not only in Canada, but in the United States and the U.K. He mentioned challenges with CUSMA as well. He had a more, let's just say, grave comment. He said that we have this cultural exemption, but the cost is that we open ourselves to retaliatory tariffs. I believe he cited CUSMA article 32.6.4, which I think you mentioned in your opening remarks. There are some wording issues in 32.6.3 as well. There is a big concern that it would limit our policy options as the digital field evolves.
I am wondering if you could comment on that. I realize that you want this passed, and I understand the rationale for it. From our standpoint on this side, we are certainly not going to do anything to slow it down, but we want to do our due diligence.
In your opinion, sir, is there a fix to this glaring, I would say, failure in this agreement? Opening ourselves up to these retaliatory tariffs or limiting our policy options in the digital field and how it's evolving so quickly are problematic. Do you have a [Technical difficulty--Editor]?
Cela a été extrêmement décevant pour bon nombre de nos intervenants.
Dans le groupe de témoins précédent, juste avant vous, nous avons entendu quelqu'un qui est actif dans la construction d’infrastructures. Il craint fort d'éprouver des problèmes, puisque le gouvernement n’a pas réussi à faire retirer ces dispositions de l'accord.
Merci de votre intervention. Il est bon de voir que, des deux côtés de la frontière, l'attitude est similaire. Nous pouvons peut-être faire quelque chose pour faire avancer notre cause.
Monsieur Neil, je m'adresse à vous. Tout d’abord, merci d’être parmi nous.
Nous avons entendu un autre témoin, que vous devez connaître. Il s'agit de Michael Geist, un expert de premier plan dans le monde. Il a travaillé non seulement au Canada, mais aussi aux États-Unis et au Royaume-Uni. Il a également signalé les problèmes que l'ACEUM présente. Il a eu une réflexion que je dirais plus grave. Selon lui, nous avons bien cette exemption culturelle, mais elle est assortie d'un certain coût, puisque nous nous exposons à des mesures tarifaires de rétorsion. Sauf erreur, il a cité l’article 32.6.4 de l'ACEUM, dont vous avez aussi parlé dans votre déclaration liminaire. La formulation de l’article 32.6.3 présente aussi des problèmes. Il y a fort à craindre que l'éventail de nos choix de politique ne soit limité au fur et à mesure de l'évolution qui transformera le domaine numérique.
Qu'en pensez-vous? Vous voulez que cet accord soit ratifié, j'en suis conscient, et je comprends pourquoi. De ce côté-ci, nous n’allons certainement rien faire pour ralentir les choses, mais nous voulons faire preuve de diligence raisonnable.
À votre avis, monsieur, y a-t-il une solution à cet échec flagrant de l'accord? Il y a un problème à s'exposer à ces droits tarifaires ou à accepter que soient limitées nos options de politique dans le domaine numérique, qui évolue très rapidement. Avez-vous un... [Difficultés techniques]?
View Daniel Blaikie Profile
NDP (MB)
Thank you, Chair; and thank you very much to all the witnesses for appearing here today.
Ms. MacEwen, I want to go back to some of your comments about consultation. Granted, we have heard that a number of organizations typically are not satisfied with the level of consultation, more than those that feel they were more included. However, as you say, that depends upon the political culture of the day and the whims of government. It's always nice when winds tend in the right direction, but it's not the same as a guarantee.
It's something that we, in the NDP, have tried to make part of this process of talking about trade. We're happy to get some commitments from the government on making at least their initial negotiating objectives public before entering into negotiation, and having to provide an economic impact assessment—which seems like an odd victory, because you'd think it was common sense. Certainly, in a lot of other jurisdictions with which we trade, it is part of their process. We have that coming now in Canada. It's a good first step.
Could you speak a bit more about the importance of civic engagement and what it means to have, as matter of policy or law, clear expectations about what type of information Canadians can expect to get from their government with respect to trade agreement negotiation, and the difference that can make?
Merci, monsieur le président, et merci beaucoup à tous les témoins d’être parmi nous.
Madame MacEwen, je voudrais revenir sur certains de vos commentaires au sujet des consultations. Certes, nous avons entendu dire qu’un certain nombre d’organisations ne sont généralement pas satisfaites du niveau de consultation, et elles sont plus nombreuses que celles qui estiment avoir été davantage entendues. Toutefois, comme vous le dites, cela dépend de la culture politique du moment et des caprices du gouvernement. Il est toujours bien que le vent souffle dans la bonne direction, mais cela ne vaut pas une garantie.
Le NPD a essayé de faire intégrer les consultations au processus de négociation. Nous nous réjouissons que le gouvernement s'engage à rendre publics au moins ses objectifs initiaux de négociation avant d'amorcer les pourparlers et à fournir une évaluation de l'impact économique. Victoire étrange, car cela semble obéir à la loi du simple bon sens. Chose certaine, dans beaucoup d'autres pays qui sont nos partenaires commerciaux, cela fait partie du processus. Voilà que le Canada s'y met. C'est une bonne première étape.
Pourriez-vous expliquer un peu plus l'importance de la participation citoyenne? Qu'est-ce que cela signifie, pouvoir entretenir, en vertu d'une politique ou d'une loi, des attentes claires quant au type d’information que les Canadiens peuvent recevoir de leur gouvernement au sujet de la négociation d’accords commerciaux? Quelle différence cela peut-il faire?
View Daniel Blaikie Profile
NDP (MB)
We had another witness—I think it might have been the CCPA—who said that if we wanted to leverage the most possible out of the state-to-state dispute resolution mechanism, it was important to have a domestic process that essentially allows intervenors to make a case there's a good reason to pursue one of our trading partners under CUSMA. That would be an independent process and if there were a finding that there was cause to pursue this, then there would be an obligation or resources to be able to do that so that it's not just up to government or to the people with the resources to pressure government to take on their cause.
Do you have an opinion on that kind of mechanism and would other aspects of the deal be assisted by having that kind of domestic process?
Un autre témoin — peut-être représentait-il le CCPA — nous a dit que, si nous voulions tirer le meilleur parti possible du mécanisme de règlement des différends entre États, il était important d’avoir un processus national qui permet essentiellement aux intervenants de faire valoir qu’il y a une bonne raison de poursuivre l’un de nos partenaires commerciaux aux termes de l’ACEUM. Il s’agirait d’un processus indépendant et si on constatait qu’il y a lieu de donner suite, Il y aurait alors une obligation ou des ressources pour le faire, de sorte qu’il n’appartienne pas seulement au gouvernement ou aux gens qui ont les ressources de faire pression sur le gouvernement pour qu’il défende leur cause.
Avez-vous une opinion sur ce genre de mécanisme? D’autres aspects de l’accord seraient-ils favorisés par ce genre de processus national?
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2020-02-26 18:02
Thank you, Madam Chair.
I want to follow up on Mr. Blaikie's question about process.
Mr. McGuire, do you recall when United States legislators, members of the House, received the economic impact assessment that was done with respect to this agreement?
Merci, madame la présidente.
Je voudrais revenir sur la question de M. Blaikie au sujet du processus.
Monsieur McGuire, vous rappelez-vous quand les législateurs américains, les représentants, ont reçu l’évaluation des répercussions économiques de cet accord?
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2020-02-26 18:02
If I said that it was in April 2019 and that it was actually published publicly online in April of 2019, would that sound right?
Si je vous disais que c'est en avril 2019 et qu’elle a été publiée en ligne en avril 2019, cela vous semblerait-il exact?
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2020-02-26 18:03
That's where the process question comes in. The impact assessment was done for American legislators many, many months ago, before the House of Representatives actually had to vote. In fact, the House of Representatives demanded changes to the agreement, got changes to the agreement—presumably based on their reading of not only of the agreement but also the economic impact assessment—and then the matter was in Canada's hands to ratify.
Are you aware that this is our last meeting to discuss this agreement here at committee before we go to clause by clause?
C’est là qu’intervient la question du processus. L’évaluation de l’incidence économique a été faite pour les législateurs américains il y a de nombreux mois, avant que la Chambre des représentants n’ait à voter. En fait, la Chambre des représentants a exigé que des changements soient apportés à l’accord, des changements ont été apportés à l’accord — probablement en se fondant non seulement sur l'interprétation de l’accord par les représentants, mais aussi sur l’évaluation de l'incidence économique — et ensuite, l'accord a été soumis au Canada pour ratification.
Savez-vous que c’est notre dernière réunion pour discuter de cet accord ici, au Comité, avant que nous passions à l’étude article par article?
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2020-02-26 18:03
Are you aware that the department's economic impact assessment was table-dropped today for parliamentarians to review?
Savez-vous que l’évaluation de l'incidence économique menée par le ministère a été déposée aujourd’hui pour examen par les parlementaires?
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2020-02-26 18:04
Well, you understand that the process on the two sides of the border is quite different. The one on the American side clearly provided decision-makers in the United States with an opportunity to look at the agreement, look at the impact assessment, suggest additional amendments, and then ratify it. Now it's placed in our care, and we have no opportunity, quite frankly, to make further amendments. You yourself said that you're encouraging urgency; you're encouraging us to act promptly.
Now, as my colleague, Mr. Carrie, said, we want to deal with this in a respectful but deliberate way, and do our due diligence to make sure that this agreement is actually in Canada's interest. I think your organization straddles the border. It has members on both sides of the border, correct?
Vous comprenez donc que le processus des deux côtés de la frontière est très différent. Celui du côté américain a clairement donné aux décideurs américains l’occasion d’examiner l’accord, d’examiner l’évaluation de l’incidence, de proposer d’autres modifications, puis de ratifier l'accord. Maintenant, c'est notre tour, mais nous n’avons pas la possibilité, très franchement, d’apporter d’autres modifications. Vous avez souligné vous-même l’urgence de la situation; vous nous encouragez à agir rapidement.
Maintenant, comme l’a dit mon collègue, M. Carrie, nous voulons régler cette question de façon respectueuse, mais délibérée, et faire preuve de diligence raisonnable pour nous assurer que cet accord est vraiment dans l’intérêt du Canada. Je pense que votre organisation chevauche la frontière. Elle compte des membres des deux côtés de la frontière, n’est-ce pas?
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2020-02-26 18:05
I want to assure you that we are not in any way attempting to delay this agreement, but we are going to do our due diligence to the degree we're able to, based on our process here in Canada. I will tell you that, quite frankly, I'm very disappointed that it is only now, just before midnight, that we actually get the economic impact assessment from the federal government. It's shameful.
I'd like to now go to a question for Mr. Johnston, and perhaps Mr. Neil.
Michael Geist's name was mentioned, and Mr. Johnston, you have praised the extension of the copyright term from life plus 50 to life plus 70. As you probably know, Michael Geist might have a little different opinion from yours. He has said that this will be costly for Canadians, with little discernible benefit. I believe there was a Department of Industry report done a number of years ago to the same effect. The conclusion was that, ultimately, this will cost consumers more, as additional royalties are mostly sent out of country.
I'd love to have a fairly quick response from both of you, if you would.
Je tiens à vous assurer que nous n’essayons d’aucune façon de retarder cet accord, mais nous allons faire preuve de diligence raisonnable dans la mesure où nous le pouvons, en fonction de notre processus ici au Canada. Je dois vous dire franchement que je suis très déçu que ce n’est que maintenant, juste un peu avant minuit, que nous recevons l’évaluation de l'incidence économique du gouvernement fédéral. C’est honteux.
J’aimerais maintenant poser une question à M. Johnston et peut-être à M. Neil.
Le nom de Michael Geist a été mentionné, et monsieur Johnston, vous avez fait l’éloge de la proposition de prolonger la durée du droit d’auteur pour la porter de 50 à 70 ans. Comme vous le savez probablement, Michael Geist a peut-être une opinion un peu différente de la vôtre. Il a dit que cet accord coûtera cher aux Canadiens et que les avantages seront minimes. Je crois qu’un rapport du ministère de l’Industrie qui a été publié il y a quelques années pointait vers les mêmes constatations. La conclusion a été qu’en fin de compte, cela coûtera plus cher aux consommateurs, étant donné que les redevances supplémentaires sont en grande partie envoyées à l’étranger.
J’aimerais que vous répondiez tous les deux assez rapidement, si vous le voulez bien.
View Michael Kram Profile
CPC (SK)
Thank you, Madam Chair.
Ms. MacEwen, you spoke of the importance of an independent analysis of trade agreements. I very much agree with that statement. There was an independent analysis by the C.D. Howe Institute that was released last week. They had a few conclusions in that analysis. They said that, as a result of the new NAFTA agreement, Canada's GDP would go down by $14.2 billion. Exports to the United States from Canada would go down by $3.2 billion, and imports to Canada from the United States will go up by $8.6 billion. When we got the economic impact assessment from the government earlier today, it said that the agreement was fantastic, because all the numbers were going up. The reason for that is the businesses' usual case in the government's assessment was not the old NAFTA agreement, but having no free trade agreement at all with the United States or Mexico.
Given the importance of this information, I'm wondering what can be done to ensure that CUPE members and civil servants in general can always provide important, accurate, honest information to both politicians and to the public as a whole?
Merci, madame la présidente.
Madame MacEwen, vous avez parlé de l’importance d’une analyse indépendante des accords commerciaux. Je suis tout à fait d’accord avec vous. L’Institut C.D. Howe a publié la semaine dernière une analyse indépendante. Il a tiré quelques conclusions dans cette analyse. Il a dit qu'en raison du nouvel ALENA, le PIB du Canada allait diminuer de 14,2 milliards de dollars. Que les exportations du Canada vers les États-Unis diminueraient de 3,2 milliards de dollars, et que les importations des États-Unis vers le Canada augmenteraient de 8,6 milliards de dollars. Lorsque nous avons reçu l’évaluation de l'incidence économique du gouvernement, plus tôt aujourd’hui, on pouvait y lire que l’accord était formidable, parce que tous les chiffres augmentaient. Cela s’explique par le fait que l’évaluation du gouvernement n'a pas tenu compte de l’ancien ALENA, et qu'elle part du principe qu'il n'existait auparavant aucun accord de libre-échange avec les États-Unis ou le Mexique.
Compte tenu de l’importance de cette information, je me demande ce qu’il serait possible de faire pour s’assurer que les membres du SCFP et les fonctionnaires en général puissent toujours fournir des renseignements importants, exacts et honnêtes aux politiciens et à l’ensemble de la population?
View Michael Kram Profile
CPC (SK)
We also heard earlier today that the high-level economic analyses of this new NAFTA have been going on since at least September 2017. What can be done to ensure that even this high-level analysis can be released to the public and to politicians earlier than it has been? Preferably it would be earlier than today, as was the case.
Nous avons aussi entendu plus tôt aujourd’hui que les analyses économiques de haut niveau de ce nouvel ALENA sont en cours depuis au moins septembre 2017. Que peut-on faire pour s’assurer que même ces analyses de haut niveau peuvent être diffusées au public et aux politiciens plus tôt que dans le cas présent? Il serait préférable que ce soit plus tôt qu’aujourd’hui, comme ce fut le cas.
View Michael Kram Profile
CPC (SK)
Okay, I can't resist. Mr. Neil, could you tell us the story of the Super Bowl commercials?
D’accord, je ne peux pas résister. Monsieur Neil, pourriez-vous nous raconter l’histoire des publicités du Super Bowl?
View Chris Lewis Profile
CPC (ON)
View Chris Lewis Profile
2020-02-26 19:31
Thank you, Madam Chair.
Thank you very much, witnesses, for coming out this evening. It's really good to see the softwood lumber witnesses tonight. It's better late than never, not unlike the Canada-United States-Mexico Agreement itself—better late than never.
I'm talking about how we got this report shortly after noon today. I've been going through it, and I see in the very first paragraph on page 2 six words that say “reduces red tape at the border”. Great.
I'll continue on to page 5—and I only got to page 5 because I only got this shortly after 12 today—where it goes on to say:
However, the gains will be partially offset by new market access to Canada's supply-managed sectors and more restrictive rules of origin for automobiles and auto parts that will likely increase auto-part production in North America but also lead to higher production costs. In particular, implementing the CUSMA outcome:....
My first question is for Ms. Hasenfratz. I heard you talk about shipping parts back and forth across the border, right? This would suggest that it's supposed to be much smoother. The C.D. Howe report suggests that there's going to be “border thickening”, as they call it.
We do know that the government has not put any extra time, effort or money into the CBSA, who will be the ones implementing this and the tariffs.
My question is twofold. Number one, are you concerned from the auto parts sector that there's going to be a potential issue at the border? Number two, the auto industry would very much like this CUSMA deferred for them to January 2021. Do you share the same ambition?
Merci, madame la présidente.
Merci beaucoup aux témoins d'être venus ce soir. C'est vraiment bon d'avoir des témoins pour parler du bois d'œuvre ce soir. Mieux vaut tard que jamais, un peu comme dans le cas de l'Accord Canada—États-Unis—Mexique lui-même. Mieux vaut tard que jamais.
Comme ce rapport que nous avons obtenu peu après le coup de midi aujourd'hui. Je l'ai parcouru, et je remarque dans le tout premier paragraphe de la page 2 qu'on parle d'une réduction de la bureaucratie à la frontière. Excellent.
Je passe maintenant à la page 5 — je n'ai pas pu aller plus loin parce que l'ai reçu peu après midi aujourd'hui — où on peut lire:
Toutefois, les gains seront partiellement contrebalancés par un nouvel accès aux marchés des secteurs canadiens soumis à la gestion de l'offre et par des règles d'origine plus strictes pour les automobiles et les pièces d'automobiles qui feront probablement augmenter la production de pièces en Amérique du Nord, mais aussi grimper les coûts de production. En particulier, la mise en œuvre de l'ACEUM dans sa forme finale...
Ma première question s'adresse à Mme Hasenfratz. Vous avez parlé d'un va-et-vient des pièces d'automobiles à travers la frontière, n'est-ce pas? On imagine donc que ce devrait être beaucoup plus fluide. Or, le rapport de l'Institut C.D. Howe laisse plutôt entendre qu'il y aura un resserrement des contrôles frontaliers.
Nous savons bien que le gouvernement n'a pas consacré plus de temps, d'efforts ou d'argent à l'ASFC, qui sera pourtant chargée de surveiller ce va-et-vient et d'appliquer les tarifs.
Ma question est double. Premièrement, est-ce qu'on craint dans le secteur des pièces d'automobiles qu'il y ait un problème à la frontière? Deuxièmement, l'industrie automobile aimerait beaucoup que l'ACEUM soit reporté à janvier 2021 en ce qui la concerne. Avez-vous la même ambition?
View Chris Lewis Profile
CPC (ON)
View Chris Lewis Profile
2020-02-26 19:34
That's perfect. Thank you.
My next question is for you, Mr. Young. I listened keenly to your opening speech, which was very interesting.
How has the dispute impacted your operations? You refer to “tough choices”. Can you share a bit more about these tough choices and the asymmetrical impact of the dispute on your operations and your people?
Très bien. Merci.
Ma prochaine question s'adresse à vous, monsieur Young. J'ai écouté attentivement votre discours d'ouverture, qui était très intéressant.
Quelle a été l'incidence du conflit du bois d'œuvre sur vos activités? Vous parlez de choix difficiles. Pouvez-vous nous en dire un peu plus à ce sujet, ainsi que de l'incidence asymétrique du conflit sur vos activités et votre personnel?
View Chris Lewis Profile
CPC (ON)
View Chris Lewis Profile
2020-02-26 19:35
Thank you.
Do you have a suggested wording for an amendment—I think that's what you were speaking about—and why will an amendment help again?
Merci.
Avez-vous un libellé à proposer pour un amendement — je crois que c'est ce dont vous parliez — et en quoi un amendement serait-il utile au juste?
View Daniel Blaikie Profile
NDP (MB)
Thank you.
Mr. Leblanc, a few years ago, we had a debate about Cambridge Analytica. Some of us thought the government should take a more legislative approach.
If I understand correctly, you think that will not be possible under the new agreement.
Merci.
Monsieur Leblanc, il y a quelques années, nous avons eu un débat sur Cambridge Analytica. Certains parmi nous pensaient que le gouvernement devait adopter une approche plus législative.
Si je comprends bien, vous pensez que cela ne serait plus possible en vertu de cette nouvelle entente.
View Daniel Blaikie Profile
NDP (MB)
Do the data localization provisions make it harder to regulate the sale of data when the data are located in a place where our laws do not apply?
Is there a chance that Canada would not be able to regulate the use of Canadian data?
Est-ce que les dispositions concernant la localisation des données rendent cela plus difficile de réglementer la vente de données lorsque celles-ci se trouvent dans un lieu où nos lois ne s'appliquent pas?
Y a-t-il un risque que le Canada ne puisse pas réglementer l'utilisation des données canadiennes?
View Daniel Blaikie Profile
NDP (MB)
Thank you.
I think that brings us back to some of Mr. Fay's opening remarks with regard to....
It just seems to me that sometimes people sign long-term contracts without understanding the future value of what they're signing away. It seems like a good deal now, but in 10, 20, 30 years, you know, if people didn't have the foresight or what they needed in order to be able to understand the value of what they were trading at the time, they can find that they're falling sorely behind. Is that the situation?
It seems to me that there's a lot that we don't know about what is still an emerging industry; I think that's fair to say. It seems to me that this agreement is making some pretty serious and far-reaching policy decisions without evidence that we actually know what we're really trading away at this point. Is that a fair assessment that I'm hearing from the panel today? How do you think we might try to have some domestically produced remedies that mitigate against this?
Je vous remercie.
Cela nous ramène à certaines des observations préliminaires de M. Fay concernant...
Il arrive, me semble-t-il, que certains signent des contrats à long terme sans comprendre la valeur future de ce qu'ils cèdent. Ce qui peut sembler une bonne affaire aujourd'hui, ils risquent de le regretter amèrement dans 10, 20 ou 30 ans, vous savez, s'ils n'ont pas la prévoyance ou s'ils n'ont pas ce qu'il faut pour comprendre la valeur de ce qu'ils vendent. Est-ce le cas?
Il me semble qu'il y a beaucoup de choses que nous ignorons au sujet d'une industrie encore naissante; je ne pense pas me tromper sur ce point. Il me semble que cet accord consacre certaines politiques très sérieuses et de grande portée, alors que nous ne comprenons pas ce que nous concédons à ce stade-ci. Est-ce une évaluation juste que j'entends de votre groupe aujourd'hui? À votre avis, comment pourrions-nous essayer d'inventer des solutions pour atténuer ce problème?
View Jeremy Patzer Profile
CPC (SK)
Thank you, Michael.
My question is for Mr. Beck and Mr. Waugh over there.
Given where we are at with the softwood lumber dispute, can you elaborate further on the negative impacts it will have on the first nations that you represent, as well as for any who are looking to establish new logging rights and start up a new logging company? What is the outlook with regard to that?
Merci, Michael.
J'adresse ma question à MM. Beck et Waugh.
Étant donné où nous en sommes dans le conflit du bois d'œuvre résineux, pourriez-vous nous en dire plus sur les répercussions négatives qu'il aura sur les Premières Nations que vous représentez, et pour tous ceux qui voudraient acquérir de nouveaux droits de coupe et lancer une nouvelle entreprise d'exploitation forestière? Quelles sont les perspectives à cet égard?
View Michael Kram Profile
CPC (SK)
Okay, thank you.
My question is for Mr. Fay and Mr. Leblond.
Could you describe a little bit what some of the high-level public policy options are that we have in front of us to regulate digital platforms such as Facebook and Google? How would the new NAFTA agreement limit policy-makers' options?
D'accord, merci.
Ma question s'adresse à MM. Fay et Leblond.
Pourriez-vous décrire en quelques mots certaines des options de politique publique de haut niveau dont nous disposons pour réglementer les plateformes numériques comme Facebook et Google? En quoi le nouvel Accord de libre-échange nord-américain, le nouvel ALENA, limiterait-il les options des décideurs?
View Randy Hoback Profile
CPC (SK)
Thank you, Chair.
Chair, before I get started, I just want to thank all of the staff, the support people who have been here these last two weeks, putting all of this together and making sure that we have everything.
Some hon. members: Hear, hear!
Mr. Randy Hoback: We've always signalled that we're going to vote in favour of this agreement, but we've had lots of concerns about it. One concern was, of course, softwood lumber. The fact that there was a softwood lumber package put together a few years back and that we then found out that a lot of that money didn't flow was concerning. The fact is it's too late now for it to flow.
I looked at softwood lumber. In talking to some of the people right across Canada in the sector—I didn't talk to any of you, which is unfortunate, but I will now—I heard that once this is passed, there is a softwood lumber agreement sitting in the background. Have you heard the same thing?
Merci, madame la présidente.
Madame la présidente, avant de commencer, je tiens à remercier tout le personnel, les employés de soutien qui sont ici depuis deux semaines, qui ont organisé tout cela et veillé à ce que nous ayons tout ce qu'il faut.
Des députés: Bravo!
M. Randy Hoback: Nous avons toujours dit que nous allions voter pour cet accord, mais nous avions bien des réserves à ce sujet. L'une de nos préoccupations concernait, bien sûr, le bois d'œuvre résineux. Il y a quelques années, nous avons élaboré un programme sur le bois d'œuvre résineux, et nous avons dû déplorer qu'une bonne partie des fonds n'ont pas été versés. Or, il est maintenant trop tard pour les distribuer.
Je me suis penché sur le dossier du bois d'œuvre résineux. J'ai parlé à des gens du secteur dans tous les coins du pays — je n'ai parlé à aucun d'entre vous, ce qui est malheureux, mais je vous en parle maintenant — et j'ai compris que l'adoption de cet accord sera suivie d'un accord sur le bois d'œuvre, qui est déjà prêt à conclure. Avez-vous entendu la même chose?
View Randy Hoback Profile
CPC (SK)
The minister's been putting on a lot of pressure to get this passed, and the premiers have been putting on a lot of pressure. One tool they're using is saying there's softwood lumber sitting in behind this, so get this done and then softwood lumber will be dealt with right away. I guess I'm just trying to figure out what's real and what's not. I'm hoping they're right.
Having said that, if there isn't a deal, how do we mitigate what's going on right now? What do we need to do?
We want to get a deal. Don't get me wrong. That would be my priority one: Get a deal, solve the tariff issue and go back to business as usual and give some stability. In light of that, what do we do?
La ministre exerce d'intenses pressions pour faire adopter cet accord, et les premiers ministres provinciaux aussi. En particulier, ils disent qu'il y a le bois d'œuvre qui traîne derrière tout cela, si bien qu'il faut en finir et régler le dossier du bois d'œuvre sans plus tarder. J'essaie tout simplement de comprendre ce qui est réel et ce qui ne l'est pas. J'espère qu'ils ont raison.
Cela dit, s'il n'y a pas d'accord, comment pouvons-nous atténuer ce qui se passe maintenant? Que devons-nous faire?
Nous devons conclure un accord. Comprenez-moi bien. Ce serait ma première priorité: obtenir un accord, régler la question des droits de douane et revenir au courant normal des affaires et à la stabilité. Dans cette optique, que faisons-nous?
View Randy Hoback Profile
CPC (SK)
Is there a short-term replacement for the U.S. market?
Y a-t-il un remplacement à court terme pour le marché américain?
View Randy Hoback Profile
CPC (SK)
Is there a long-term replacement, with some of the new trade deals such as CETA, the TPP and that?
Y a-t-il un remplacement à long terme, avec certains des nouveaux accords commerciaux comme l'Accord économique commercial et global, le Partenariat transpacifique, et ce genre de choses?
View Randy Hoback Profile
CPC (SK)
Thank you, Chair.
Thank you for bringing this forward. You know, I'm very disappointed; I asked for a chance to have a look at this last night so that I could at least consider it overnight. To have it dropped on us five minutes before the committee meeting is totally disrespectful of the opposition role that we have to play. I will make that protest loudly, right now. There is no reason this couldn't have been given to us last night.
When was this completed? When was this done and on your desk? I will be making an ATI request on that, just so you know.
Merci, madame la présidente.
Merci d'avoir soulevé cela. Savez-vous, je suis très déçu. Hier soir, j'ai demandé à avoir l'occasion de jeter un coup d'œil là-dessus pour pouvoir au moins l'examiner cette nuit. Le recevoir cinq minutes avant notre réunion, c'est mépriser notre rôle d'opposition. Je proteste haut et fort, maintenant. Il n'y a aucune raison pour laquelle on n'aurait pas pu nous donner cela hier soir.
Quand était-ce prêt? Quand cela a-t-il été fait et l'avez-vous eu sur votre bureau? Je vais faire une demande d'accès à l'information à ce sujet, sachez-le bien.
View Randy Hoback Profile
CPC (SK)
So there's no reason it couldn't have been given to me last night.
Il n'y a donc aucune raison pour laquelle je n'aurais pas pu l'avoir hier soir.
View Randy Hoback Profile
CPC (SK)
I could have gotten it at two in the morning and would have read it. This is a big deal. This is $2 billion a day.
When were you empowered to take on this study? When were you told, “Okay, we have to do the study”?
J'aurais pu l'avoir à deux heures du matin et je l'aurais lu. C'est une grosse affaire. C'est 2 milliards de dollars par jour.
Quand avez-vous reçu le mandat de mener cette étude? Quand vous a-t-on dit: « D'accord, nous devons faire l'étude »?
View Randy Hoback Profile
CPC (SK)
Okay, but the negotiations were basically done last April. In fact, if you compare it with the TPP, we had the analysis on February 16, 2018, and then we approved it on June 14, 2018. This government wants us to look at it for five minutes and go and give them a blank statement.
We are going to approve it. We are. We recognize the harm if we don't approve it. We get that. But your comparison is with something not being approved—that is, if the U.S. pulled out. I was looking for a comparison with the old agreement and the gains in the new agreement. I was looking for the industries and sectors that would be negatively impacted so that we could have a proper game plan for them. The question was never whether the U.S. pulled out. That's never been the question. So why would you do an analysis against something that will never happen? Why wouldn't you compare it with the existing agreement and where we're going with the new agreement?
D'accord, mais les négociations ont essentiellement pris fin en avril. De fait, dans le cas du Partenariat transpacifique, nous avons eu l'analyse le 16 février 2018, puis nous avons donné notre assentiment le 14 juin 2018. Dans ce cas-ci, le gouvernement nous consent cinq minutes pour en prendre connaissance et lui donner carte blanche.
Nous allons l'approuver. C'est sûr. Nous sommes conscients du préjudice que causerait un refus de l'approuver. Nous comprenons. Mais vous comparez cela à quelque chose qui n'est pas approuvé — je veux dire, si les États-Unis se retiraient. Je cherchais une comparaison avec l'ancien accord et les gains du nouveau. Je cherchais les industries et les secteurs qui seraient victimes de conséquences négatives afin que nous puissions nous donner un plan de match pour eux. La question n'a jamais été de savoir si les États-Unis se retireraient. Cela n'a jamais été la question. Alors, pourquoi feriez-vous une analyse sur une éventualité qui ne se concrétisera jamais? Pourquoi ne feriez-vous pas la comparaison avec l'accord existant et ce que nous apportera le nouvel accord?
View Randy Hoback Profile
CPC (SK)
Again, in making decisions while sitting around a board table, I would have gone back to my senior management team and said this was unacceptable. Plus, for us to make a proper decision, we have to compare it with what we know, and what we know today. You cannot guess what the U.S. may or may not do. You don't know that. You're assuming that. It's a strong assumption. Maybe it's a safe one, but it's a strong assumption.
You know what you have today. You know what you have in the new agreement. You do an analysis to compare the two. In the new agreement, we gained how many jobs? Well, you can't do that. You're comparing it with no agreement. In the new agreement, how much is added to our economic activity? I don't have that here. In the new agreement, how much is gained in the environmental chapter? Again, you're comparing it with nothing. If I look at the C.D. Howe report, it's a $10-billion hit. It has negative effect on GDP. If I compare it with the TPP, if we'd done TPP instead of NAFTA, it's a $4-billion gain for Canada with the U.S. involved in TPP. So I look at this and say, “How do I take this information and actually give it an accurate assessment?" I can't. You didn't give me the right starting point. I go to the government....
We haven't played games here. We've said that we're going to pass it. We're going to move forward. But we need the information to do that properly. You haven't provided that. You haven't provided yourself with the information. That's really scary, because it's $2 billion a day. Yes, we're going to approve it. I guess, comparing it with nothing, we know that this is still a better way, but we've done nothing for the sectors that are left out. You haven't even identified them in your report. I'm wondering how I go to the Liberals now and say, “You need to be accountable to help the forestry workers. You need to be accountable to help the dairy workers. You need to be accountable to help the aluminum workers.” I have nothing to do that on, based off this report.
I don't mean to be hard on you, and I apologize. I know that you have your starting points and stuff like that. I'm sure there's a good political reason why you did it the way you did. I realize that you probably didn't make that decision—the gods above you did—so don't take that wrong. The reality is that if we don't have good data, how do we make good decisions? The reality is that right now we can't make a good decision based on this data. Which report do I go with? Is C.D. Howe more accurate or is the U.S. data more accurate? If you compare those with this here...wow.
Encore une fois, avant de prendre des décisions autour d'une table de conférence, j'aurais fait savoir à mon équipe de haute direction que c'était inacceptable. De plus, pour prendre la bonne décision, nous devons faire la comparaison avec ce que nous savons, et ce que nous savons aujourd'hui. Vous ne pouvez pas deviner ce que les États-Unis pourraient faire ou ne pas faire. Vous l'ignorez. Vous faites une hypothèse. L'hypothèse est solide. Elle est peut-être sûre, mais elle est solide.
Vous savez ce que vous avez aujourd'hui. Vous savez ce qu'il y a dans le nouvel accord. Vous faites une analyse pour comparer les deux. Avec le nouvel accord, combien d'emplois avons-nous gagnés? Ma foi, vous ne pouvez pas faire cela. Vous faites la comparaison avec l'absence d'accord. Avec le nouvel accord, quelle est l'augmentation de notre activité économique? Je ne trouve pas cela ici. Avec le nouvel accord, quels sont nos gains au chapitre de l'environnement? Encore une fois, vous faites cette comparaison avec rien. Si je consulte le rapport de l'Institut C.D. Howe, nous encaissons un coup de 10 milliards de dollars. Cela a un effet négatif sur le PIB. Si je compare cela au PTP, le Partenariat transpacifique, si nous avions fait le PTP plutôt que l'ALENA, ce serait un gain de 4 milliards de dollars pour le Canada lorsque les États-Unis participent au PTP. En regardant cela, je me dis: « Comment puis-je faire une évaluation exacte sur la foi de cette information? » Impossible. Vous ne m'avez pas donné le bon point de départ. Je m'adresse maintenant au gouvernement...
Nous n'avons pas joué de petits jeux ici. Nous avons dit que nous allions l'adopter. Nous allons aller de l'avant. Mais nous avons besoin de l'information pour bien faire les choses. Une information que vous ne nous avez pas fournie. Une information que vous ne vous êtes pas fournie à vous-même. Cela fait peur, vraiment, parce qu'il s'agit de 2 milliards de dollars par jour. Oui, nous allons l'approuver. Je suppose qu'en faisant la comparaison avec rien, nous savons que c'est encore préférable, mais nous n'avons rien fait pour les secteurs laissés pour compte. Vous n'en avez pas dit un mot dans votre rapport. Je me demande comment je peux maintenant aller dire aux libéraux: « Vous avez des comptes à rendre pour aider les travailleurs forestiers. Vous avez des comptes à rendre pour aider les travailleurs du secteur laitier. Vous avez des comptes à rendre pour aider les travailleurs de l'aluminium. » Ce rapport ne me donne rien sur quoi me baser.
Je ne veux pas être dur avec vous, et je vous prie de m'excuser. Je sais que vous avez vos points de départ et ce genre de choses. Je suis sûr qu'il y avait une bonne raison politique pour faire ce que vous avez fait. Je comprends que ce n'est probablement pas vous qui avez pris cette décision — qu'elle vient des dieux d'en haut — alors ne prenez pas cela en mauvaise part. La réalité est que nous n'avons pas les bonnes données pour prendre de bonnes décisions. La réalité est que, à l'heure actuelle, nous ne saurions prendre une bonne décision sur la foi de ces données. Quel rapport dois-je utiliser? Les données de l'Institut C.D. Howe sont-elles plus exactes que celles des Américains? Si vous les comparez avec ceci... wow.
View Daniel Blaikie Profile
NDP (MB)
Thank you.
I think it is important to start with an expression of some serious frustration that we didn't get this document earlier, not just earlier than this meeting to allow us to prepare for this meeting, but earlier in the process generally. That is why the NDP undertook to negotiate with the government to change the policy to ensure that, going forward, economic impact assessments are tabled coincident with ratifying legislation to give parliamentarians time to absorb this information. Then we'd be able to ask better questions and get some clarity on negotiation objectives and whom we're actually negotiating with, because sometimes that hasn't always been clear. I think those changes will serve parliamentarians well, but also members of civil society and Canadians who watch the trade file closely.
That said, I'm perplexed at the amount of time it took to prepare this document. Here I think of the U.S. having produced, not just a much longer document, but also, as we heard today, a document with a level of analysis we weren't able to duplicate here in Canada. I just heard that today. It's disappointing, I would say, because it's not as if the U.S. report was just tabled this afternoon. It goes back to April 2019. We knew what kind of analysis the Americans were undertaking. We had a signed agreement. Now it's changed. Democrats in the United States were able to succeed in making some improvements.
Am I to understand that Global Affairs hadn't begun work on a number of the...? I ask because there's a lot in the agreement that's the same between the two versions, the one that preceded the December agreement of last year and the December agreement itself. If most of the agreement is the same, and it is, then how is it that we could get to December—never mind December but February 2020—and not have most of that economic analysis complete?
Merci.
Il est important d'exprimer, d'entrée de jeu, notre grande frustration de ne pas avoir reçu ce document plus tôt, pas seulement avant cette réunion, mais bien avant le début du processus en général. C'est pourquoi le NPD a entrepris de négocier avec le gouvernement pour faire changer la politique afin qu'à l'avenir, les analyses des répercussions économiques soient déposées en même temps que le projet de loi de ratification. Les parlementaires auraient ainsi le temps de bien assimiler l'information. Cela nous permettrait de poser des questions plus pertinentes, d'obtenir des précisions sur les objectifs des négociations et de savoir avec qui nous négocions, parce que cela n'a pas toujours été clair. Je pense que ces changements profiteront non seulement aux parlementaires, mais aussi aux membres de la société civile et aux Canadiens qui suivent de près de dossier.
Cela dit, tout ce temps qu'il a fallu pour rédiger ce document me laisse perplexe. Je pense ici aux Américains qui ont produit un document encore plus volumineux, qui comporte également, comme nous l'avons entendu aujourd'hui, des analyses d'une ampleur que nous n'avons pas été capables de reproduire ici au Canada. Et le rapport américain ne vient pas tout juste d'être déposé aujourd'hui, il l'a été en 2019. Nous savions quel genre d'analyse les Américains faisaient. Nous avions un accord signé. La donne a maintenant changé. Les démocrates américains ont réussi à faire adopter quelques améliorations.
Dois-je comprendre qu'Affaires mondiales n'avait pas encore commencé à travailler sur un certain nombre des...? Je pose la question parce qu'il y a beaucoup d'éléments dans cet accord qui sont les mêmes dans les deux versions, celle qui a précédé l'accord de décembre de l'an dernier et l'accord de décembre. Si la plupart des éléments sont les mêmes, et c'est le cas, pourquoi se fait-il qu'en décembre — oublions décembre, mais qu'en février 2020 — nous sommes encore loin d'avoir compléter cette analyse économique?
View Daniel Blaikie Profile
NDP (MB)
I have a further question, if you don't mind.
As negotiations proceeded, we certainly saw that things were changing after the signing of the first agreement, but even during the negotiation of the original agreement itself, it seems to me, looking at from the outside, that the negotiators aren't asking the economists in government to prepare any economic analysis while the negotiations are happening. So our negotiators don't have economic impact assessment data and analysis at their fingertips when they're deciding what they're going to agree to or not, on behalf of Canadians.
That seems incredible to me.
J'ai une autre question, si vous me le permettez.
Au fil des négociations, nous avons certes constaté que des choses changeaient après la signature du premier accord. Or, même durant la négociation de l'accord initial, il me semble que, vu de l'extérieur, les négociateurs ne demandent pas aux économistes du gouvernement d'effectuer une analyse économique pendant le déroulement des négociations. Nos négociateurs ne peuvent donc pas s'appuyer sur des analyses et des données sur les répercussions économiques pour décider s'ils signeront l'accord ou non, au nom des Canadiens.
Cela me semble incroyable.
View Daniel Blaikie Profile
NDP (MB)
I'm glad to hear that there is some of that back and forth, but I am curious how that doesn't provide a sufficient basis for an economic impact study if that analysis is already being done as we evaluate items at the table and decide whether to agree or not. How is it not possible to collate a lot of that information into a kind of interim economic analysis or some kind of preliminary document that would help people here and across the country start the work of trying to understand what I'm glad to hear negotiators do already understand? You wouldn't know it by the quantity of information coming out of government.
That's where I'm perplexed. It's not just in the case of Canada-U.S. We know that our European trading partners do an economic analysis at the outset before they start negotiation about possible scenarios.
It's concerning to me that Canada doesn't appear to do that work, and if the work is being done, I don't understand why it's not possible to produce at least a version of something that could be released publicly to start providing some of that food for thought and to inform some of the discussions that happen, whether they're on the aluminum sector or on softwood lumber—you name the sector that's going to be affected. If the information is already there—and I hope it is and I'm hearing it is—I don't see why it isn't possible to release more information earlier on.
Je suis heureux d'entendre qu'il y a eu des échanges, mais je suis curieux de savoir pourquoi cela ne suffit pas à justifier la conduite d'une étude sur les répercussions économiques, si cette analyse est déjà en cours au moment des discussions à la table où les négociateurs doivent décider s'ils vont accepter ou rejeter tel ou tel point. Pourquoi n'est-il pas possible de colliger une bonne partie de ces données dans un document provisoire qui permettrait aux gens d'ici et de partout au pays de commencer à essayer de comprendre ce que les négociateurs comprennent déjà, comme je suis ravi de l'entendre? On ne le dirait pas à en juger par la quantité de l'information émanant du gouvernement.
C'est ça qui me rend perplexe. Ce n'est pas seulement dans le cas des négociations canado-américaines. Nous savons que nos partenaires européens effectuent une analyse économique de tous les scénarios possibles avant même d'amorcer des négociations.
Je suis préoccupé de voir que le Canada ne semble pas faire ce travail et, s'il le fait, je ne comprends pas pourquoi il n'est pas possible de publier au moins une version courte pour donner matière à réflexion et pour éclairer les discussions qui ont lieu, que ce soit sur le secteur de l'aluminium ou celui du bois d'œuvre, en fait, sur n'importe quel secteur qui sera touché. Si vous avez déjà cette information — et j'espère que c'est le cas et j'ai entendu dire que ce l'était — je ne comprends pas pourquoi il n'est pas possible de diffuser plus d'information plus tôt.
View Colin Carrie Profile
CPC (ON)
View Colin Carrie Profile
2020-02-26 13:19
Thank you for being here, Madame Paquet.
I'm upset and frustrated today, but not upset at you, if I come across a little upset.
In response the question by my colleague on what date you started working on this assessment, you implied to Mr. Blaikie that it's been going on for a long time.
Je vous remercie d'être parmi nous, madame Paquet.
Aujourd'hui, je suis mécontent et frustré, mais si j'exprime ma frustration, ce n'est pas contre vous.
En réponse à la question de mon collègue qui voulait savoir à quelle date vous aviez commencé cette analyse, vous avez laissé entendre que vous y travaillez depuis longtemps.
View Colin Carrie Profile
CPC (ON)
View Colin Carrie Profile
2020-02-26 13:19
That's all I need. So it was there, and as Mr. Blaikie states, nobody around the table believes that the Prime Minister and the minister would sign on to an agreement without having some facts in front of them. You mentioned that this is a process you go through. Nobody politically says you need to do it; it's just something you do.
I want to look at your record and what you did in the past. The TPP was signed on February 4, 2016. You made the economic impact analysis of that available on March 16, so it was within a month. The CPTPP was signed on March 8, 2018. You had the economic analysis of that released on February 16, 2018, a month beforehand.
We're stumped because my colleague Mr. Hoback was asking the government way back in the spring to do a prestudy on it. By your own historic numbers, even if you take the date that we asked for this in December—but we didn't just ask for the full study, we just wanted advice and documents, perhaps the advice to the minister—we got nothing until literally 20 minutes before you're here.
We were told by the Prime Minister and the minister before the election, which was.... Okay, they knew what was going on here because the agreement for CUSMA was signed on November 30, 2018. So I would have thought with your bureaucratic processes, you would have had a really good idea within a month or two of what this meant for Canadians, and yet it wasn't released by the government. I wonder why this was held from Canadians before the election.
Do you have any idea why?
C'est tout ce que j'ai besoin de savoir. Donc, le travail était commencé et, comme le dit M. Blaikie, personne autour de la table ne croit que le premier ministre ou la ministre signerait un accord sans avoir certaines données factuelles sous les yeux. Vous avez dit que c'est un processus habituel pour vous. Personne ne vous demande de le faire pour des raisons politiques; c'est quelque chose que vous faites tout simplement.
Permettez-moi de revenir un peu sur le bilan et sur votre travail des années passées. Le PTP a été signé le 4 février 2016. Vous avez rendu publique l'analyse des répercussions économiques le 16 mars, moins d'un mois plus tard. Le PTPGP a été signé le 8 mars 2018 et l'analyse économique a été publiée le 16 février 2018, soit un mois avant.
Nous sommes déconcertés parce que mon collègue M. Hoback a demandé au gouvernement, au printemps dernier, d'effectuer une étude préalable à ce sujet. Selon vos propres chiffres historiques, même si vous prenez la date à laquelle nous avons fait notre demande en décembre — nous ne demandions pourtant pas une étude exhaustive, nous voulions simplement avoir des directives et des documents, et peut-être l'avis de la ministre —, nous n'avons rien obtenu avant 20 minutes précédant votre venue ici aujourd'hui.
Avant l'élection, le premier ministre et la ministre nous ont dit... D'accord, ils savaient ce qui se passait parce que l'ACEUM a été signé le 30 novembre 2018. J'aurais donc pensé qu'avec vos processus bureaucratiques, vous auriez eu une bonne idée, au bout d'un ou deux mois, de ce que cet accord signifiait pour les Canadiens, mais le gouvernement ne l'a pas rendu public. Je me demande pourquoi ce document n'a pas été transmis aux Canadiens avant l'élection.
Avez-vous une idée de la raison?
View Colin Carrie Profile
CPC (ON)
View Colin Carrie Profile
2020-02-26 13:21
Absolutely. Mr. Verheul, I only have five minutes here. With this timeline I am outraged, okay, because in the past, historically, the Canadian government has done a good job of getting these documents out to Canadians. We had the C.D. Howe report. Again, I disagree with the premise of your analysis here. The C.D. Howe report said this is going to be a $10-billion hit compared with what we had before, which is $14 billion Canadian. It works out to about $1,500 per family.
We know that when this government started, there was an agreement in place. Here, I applaud Mr. Verheul. I think he's a genius as far as negotiations are concerned. The original TPP would have had a positive impact, $4.3 billion. Our Prime Minister decided not to sign it because it wasn't progressive enough. It was 14 months before Mr. Trump was even in office, and now we're being asked to rush this through, which is important. Even C.D. Howe said that if we didn't do this deal, it would be a hit to us even worse than this. I think they said $14 billion U.S., or something along those lines.
My comment is, why didn't we know? If this was signed in November 2018, we could quote the Prime Minister saying it's a win-win-win. It's a victory for Canadians. It's a better deal. They knew.
You didn't just start this analysis in December when we asked for it, so was there any direction to you not to provide documents to this committee?
Madame Paquet.
C'est vrai. Monsieur Verheul, je n'ai que cinq minutes à ma disposition. Je suis outré par cet échéancier parce que, dans le passé, le gouvernement canadien a fait du bon travail pour communiquer ces documents aux Canadiens. Nous avons eu le rapport de l'Institut C.D. Howe. Encore une fois, je ne suis pas d'accord avec la prémisse de votre analyse. Selon le rapport de C.D. Howe, il y aura un déficit de 10 milliards de dollars comparativement à ce que nous avions avant, ce qui représente 14 milliards de dollars canadiens. Cela correspond à environ 1 500 $ par famille.
Nous savons qu'au moment où ce gouvernement a commencé, il y avait un accord en place. Ici, j'applaudis M. Verheul. Il est un génie en matière de négociations. Le PTP initial aurait eu un impact positif de 4,3 milliards de dollars. Notre premier ministre a décidé de ne pas le signer parce qu'il n'était pas assez progressif. C'était 14 mois avant même l'entrée en fonction de M. Trump, et voilà qu'on nous demande d'adopter cet important accord à toute vitesse. Même l'Institut C.D. Howe a dit que si nous ne concluions pas cet accord, les répercussions seraient encore pires pour nous. Je pense qu'ils ont parlé de 14 milliards de dollars américains ou un montant dans ces eaux-là.
Pour quelle raison n'étions-nous pas au courant? Si cet accord a été signé en novembre 2018, nous pourrions citer le premier ministre disant que c'est une solution gagnante pour les trois pays, une victoire pour les Canadiens, un meilleur accord. Ils le savaient.
Vous n'avez pas commencé cette analyse seulement en décembre lorsque nous vous l'avons réclamée. Avez-vous reçu des directives vous demandant de ne pas fournir les documents au Comité?
Madame Paquet.
View Colin Carrie Profile
CPC (ON)
View Colin Carrie Profile
2020-02-26 13:23
I have 15 seconds. Like I said, if were able to do that with the TPP, if you were able to make it available a month ahead with the CPTPP—and in this case, CUSMA was signed on November 30, 2018—nobody believes that you could not have given any documentation to this committee. Nobody believes that for one minute. We're wondering why not. Why was this not provided to us before the election?
I'm going to have to leave it at that. That's the best I can do today.
I do appreciate your being here. I want you to know that I'm not upset at you, because I know you do a good job. I'm not upset at Mr. Verheul because he has done an amazing job—
Il me reste 15 secondes. Comme je l'ai dit, nous avons réussi à le faire pour le PTP, vous avez réussi à diffuser les documents concernant le PTPGP un mois à l'avance. Dans ce cas-ci, l'ACEUM a été signé le 30 novembre 2018. Personne ne croit qu'il vous était impossible de transmettre une partie de la documentation au Comité. Personne ne le croit une seconde. Nous nous demandons pourquoi vous ne l'avez pas fait. Pourquoi ces documents ne nous ont pas été remis avant l'élection?
Je vais devoir en rester là. C'est tout ce que je peux faire aujourd'hui.
Je vous remercie d'être venus. Sachez que ce n'est pas contre vous que j'en ai, parce que je sais que vous faites du bon travail. Je ne suis pas fâché contre M. Verheul parce que je sais qu'il a fait un travail fantastique...
View Chris Lewis Profile
CPC (ON)
View Chris Lewis Profile
2020-02-26 13:28
Thank you, Madam Chair.
I won't go into my disappointment because my colleagues have done a very good job at that, but you need to know, just like Mr. Carrie said....
I don't know if I'm disappointed or if I'm kind of blown away, because I've been part of a lot of trade deals, a lot of business deals over my time. Never have I ever come out of a business deal and said, “I think this is a great deal, but I don't really know how it's going to hit my pocketbook.” Never. It really makes absolutely no sense to me at all.
I believe you mentioned that you actually did have an impact statement done before this trade deal was done. Did I hear that correctly, Mr. Verheul?
Merci, madame la présidente.
Je ne vais pas m’étendre sur ma déception parce que mes collègues ont très bien exprimé ce que je ressens, mais vous devez savoir, comme M. Carrie l’a dit...
Je ne sais trop si je suis déçu ou plutôt estomaqué, parce que jamais, dans aucune des nombreuses relations d’affaires et ententes commerciales auxquelles j’ai été mêlé au fil du temps, il ne m’est arrivé, à la conclusion d’une entente, de me dire: « Je pense que c’est une bonne affaire, mais je ne sais pas vraiment ce qui en résultera pour mon portefeuille ». Jamais. À mes yeux, cela est tout à fait insensé.
Je crois que vous avez mentionné que vous aviez en main un énoncé de l’impact avant la conclusion de cet accord commercial. Ai-je bien entendu, monsieur Verheul?
View Chris Lewis Profile
CPC (ON)
View Chris Lewis Profile
2020-02-26 13:29
I think this committee deserves that paperwork, at the very least.
Would it be fair to say that the only way that you could make the numbers look good in this economic impact analysis statement would be to compare CUSMA to having no deal at all?
I'm trying to get through my brain what you're comparing this with, but I have to assume it's all about the numbers and making them look good. Is that a fair statement?
Je pense que le Comité est en droit, à tout le moins, de recevoir ces documents.
Serait-il juste de dire que la seule façon de bien faire paraître les chiffres dans cet énoncé de l’étude d’impact économique était de comparer l’ACEUM à l’absence de toute entente?
J’essaie de comprendre avec quoi vous faites la comparaison, mais je dois supposer qu’il ne s’agit que de présenter des chiffres et de les présenter sous un jour favorable. Est-ce exact?
View Chris Lewis Profile
CPC (ON)
View Chris Lewis Profile
2020-02-26 13:31
Thank you.
For everyone, this is the U.S.-Mexico-Canada trade agreement, and this here is the economic impact assessment text that what we got today. This has been done since April 2019, and this text here is what we got 20 minutes before we arrived. I believe somebody is hiding something. I have to believe that.
The last point I'll make is that though I don't much agree with what the Prime Minister does on a lot of different things, I have to agree that there's enough intelligence there that he did have some kind of a statement in his hands to know if it was a good deal for Canada before November 30, 2018. God help us if he didn't.
Thank you, Madam Chair.
Merci.
Pour tout le monde, il s’agit de l’accord commercial entre les États-Unis, le Mexique et le Canada, et voici le texte de l’évaluation de son impact économique que nous avons reçu aujourd’hui. C’est depuis avril 2019 que l’accord est conclu et ce n’est que 20 minutes avant notre arrivée à la réunion que nous avons reçu ce texte. Je crois que quelqu’un cherche à cacher quelque chose. Je ne peux m’empêcher de le croire.
J’ai un dernier point à faire valoir. Même si je ne suis pas vraiment d’accord avec ce que fait le premier ministre à bien des égards, force m’est de convenir que les renseignements étaient suffisants pour qu’il ait entre les mains quelque document lui permettant de savoir, avant le 30 novembre 2018, s’il s’agissait d’une bonne entente pour le Canada. Que Dieu nous vienne en aide si ce n’est pas le cas.
J'ai terminé, madame la présidente.
View Daniel Blaikie Profile
NDP (MB)
Thank you, Madam Chair.
I apologize for being unable to ask more targeted questions.
I am interested in the difference between the findings of your studies and those of C.D. Howe Institute.
Can you explain to us the difference between the methodologies or data used, which lead to two fairly different conclusions?
Je vous remercie, madame la présidente.
Je m'excuse de ne pas pouvoir poser des questions plus ciblées.
Je m'intéresse à la différence qui existe entre les conclusions de vos études et celles de l'Institut C.D. Howe.
Pouvez-vous expliquer la différence entre les méthodologies ou les données utilisées, qui mènent à deux conclusions assez différentes?
View Michael Kram Profile
CPC (SK)
Thank you.
I only have two minutes. The document you've produced is an economic impact assessment comparing the complete elimination of the old NAFTA versus the new CUSMA that we have now. Could you do an economic impact assessment comparing the new CUSMA to Canada's just staying with the old NAFTA in a business as usual scenario?
Merci.
Je n’ai que deux minutes. Le document que vous avez produit est une étude d’impact économique comparant la situation qui résulterait de la disparition complète de l’ALENA existant avec celle créée par le nouvel ACEUM. Pourriez-vous faire une évaluation de l’impact économique en comparant le nouvel ACEUM avec la situation résultant du maintien par le Canada de l’ALENA existant dans un scénario du statu quo?
View Michael Kram Profile
CPC (SK)
No, I appreciate that, but could you produce the document and provide it to the committee so that at least the Senate committee could study the matter before ratifying the final deal?
An hon. member: That's a good question.
Cela, je le comprends bien. Mais pourriez-vous produire un tel document et le remettre au Comité pour qu’au moins le comité sénatorial puisse étudier la question avant de ratifier l’entente finale?
Un député: Voilà une bonne question.
Results: 1 - 100 of 626 | Page: 1 of 7

1
2
3
4
5
6
7
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data