Hansard
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 15 of 47
View Pat Kelly Profile
CPC (AB)
View Pat Kelly Profile
2020-07-08 12:53 [p.2543]
Mr. Speaker, the Auditor General tabled only three reports. Typically in a session they would table seven or eight.
When will the government fully fund the Auditor General so the Auditor General can do her job?
Monsieur le Président, le vérificateur général n'a présenté que trois rapports. Habituellement, il devrait y en avoir sept ou huit pendant une session.
Quand le gouvernement accordera-t-il à la vérificatrice générale le financement dont elle a besoin pour faire son travail?
View Jean-Yves Duclos Profile
Lib. (QC)
View Jean-Yves Duclos Profile
2020-07-08 12:54 [p.2543]
Mr. Speaker, there is unfortunately not enough time to commend the work of the Auditor General and to say how much work we need to do. We look forward to working with her.
Monsieur le Président, je n'ai malheureusement pas assez de temps pour souligner l'excellence du travail de la vérificatrice générale et mentionner tout le travail qui reste à faire. Nous sommes impatients de collaborer avec elle.
View Pierre Poilievre Profile
CPC (ON)
View Pierre Poilievre Profile
2020-07-08 15:12 [p.2565]
Madam Chair, I believe if you seek it you will find unanimous consent for the following motion:
Whereas the fiscal snapshot identifies “increased capacity at the Privy Council Office”, this measure would increase the capacity of the Privy Council Office to ensure that it can continue to meet its mandate following the creation of the role of Deputy Prime Minister and Minister of Intergovernmental Affairs and International Trade in the amount of $7 million next year and $15 million for each year after that, the House calls on the government to transfer this full sum from the Office of the Privy Council to the Office of the Auditor General.
Madame la présidente, je crois que vous constaterez qu'il y a consentement unanime à l'égard de la motion suivante:
Attendu que le portrait budgétaire parle du « renforcement des capacités du Bureau du Conseil privé », et que ce renforcement ferait en sorte que le Bureau puisse continuer à remplir son mandat à la suite de la création du poste de vice-premier ministre et ministre des Affaires intergouvernementales et du Commerce international, les sommes prévues étant de 7 millions de dollars pour l'an prochain et de 15 millions de dollars pour chaque année subséquente, la Chambre demande au gouvernement de transférer ce plein montant du Bureau du Conseil privé au Bureau du vérificateur général.
View Carol Hughes Profile
NDP (ON)
As was mentioned earlier today, we are doing things a bit differently because of the format we are in. Therefore, at this point I am going to ask all those opposed to the hon. member moving the motion to please say nay. Also, I would ask anybody who is saying no virtually to raise the hand on his or her virtual screen. That would be of assistance.
Some hon. members: Nay.
Resuming debate. The hon. member for Joliette.
Comme il a été mentionné plus tôt aujourd'hui, nous procédons d'une manière légèrement différente en raison des paramètres actuels. Par conséquent, je vais maintenant inviter tous ceux qui s'opposent à ce que le député propose la motion à bien vouloir dire non. De même, je demande à tous les députés virtuellement présents qui s'y opposent de lever la main sur leur écran. Ce serait bien utile.
Des voix: Non.
Nous reprenons le débat. L'honorable député de Joliette a la parole.
View Warren Steinley Profile
CPC (SK)
View Warren Steinley Profile
2020-06-17 16:42 [p.2505]
Madam Chair, I will be opening with a few comments and ending with a round of questions.
This is my first opportunity to be in the chamber since the pandemic struck in March, and I am happy to be here to represent my constituents in Regina—Lewvan. They have had a lot of questions over the last 12 weeks and want to know exactly what the government's plan is to re-launch our economy, and these estimates are going to be a big part of that.
As a member of the public accounts committee, I was wondering if any of the funding in these supplementary estimates is going toward ensuring that the Auditor General's office has the funding it needs to do audits after COVID-19 is over.
Madame la présidente, j'aimerais commencer par quelques observations, après quoi je terminerai par une série de questions.
C'est la première fois que je remets les pieds à la Chambre depuis le début de la pandémie, en mars, et je suis heureux d'être ici pour représenter les habitants de Regina—Lewvan, qui se sont posé énormément de questions ces 12 dernières semaines. En ce qui me concerne, j'aimerais savoir précisément en quoi consiste le plan de relance économique du pays, et les prévisions que nous avons en main vont beaucoup m'aider à y voir clair.
À titre de membre du comité des comptes publics, j'aimerais qu'on me dise si une partie des fonds prévus dans le budget supplémentaire des dépenses que voici va servir à financer les audits que la vérificatrice générale devra mener une fois que la COVID-19 sera derrière nous.
View Jean-Yves Duclos Profile
Lib. (QC)
View Jean-Yves Duclos Profile
2020-06-17 16:42 [p.2505]
Madam Chair, I am pleased that the member suggests the important role of the Auditor General. We are pleased with her new nomination, and, as she knows fully well and is worth repeating, we are there to support her important work.
Madame la présidente, je suis content que le député nous rappelle à quel point la vérificatrice générale joue un rôle important. Nous sommes ravis de sa nomination. Même si elle le sait déjà très bien, je tiens d'ailleurs à lui répéter qu'elle peut compter sur nous pour l'aider à faire son important travail.
View Warren Steinley Profile
CPC (SK)
View Warren Steinley Profile
2020-06-17 16:42 [p.2505]
Madam Chair, I am on that committee, and she has requested several times now that her funding be increased over the next few years, so that she will be able to perform her audits. They are doing half the audits they were doing a few years ago.
Will the funding be there so she can do her job successfully?
Madame la présidente, je siège à ce comité, et la vérificatrice générale a demandé à plusieurs reprises que son budget soit augmenté pour les prochaines années afin d'être en mesure d'effectuer les vérifications qui s'imposent. Le nombre de vérifications menées a été réduit de moitié par rapport à ce qui se faisait il y a quelques années.
Disposera-t-elle des fonds nécessaires pour mener à bien sa mission?
View Jean-Yves Duclos Profile
Lib. (QC)
View Jean-Yves Duclos Profile
2020-06-17 16:42 [p.2506]
Madam Chair, I am grateful for the additional time. It enables me to let the member know something that he already knows, which is how important her job is, particularly in this particular context.
We were pleased to welcome her as a new Auditor General. I will be pleased to receive any comments and suggestions she would like to make on her new position.
Madame la présidente, je suis reconnaissant d'avoir un peu plus de temps, ce qui me permet de souligner un fait que le député sait déjà, c'est-à-dire que le travail de la vérificatrice générale est extrêmement important, particulièrement dans le contexte actuel.
Nous sommes heureux d'accueillir la nouvelle vérificatrice générale. C'est avec plaisir que je recevrai ses commentaires et ses suggestions à propos de son nouveau poste.
View Tracy Gray Profile
CPC (BC)
View Tracy Gray Profile
2020-05-25 11:48 [p.2327]
Madam Speaker, it is an honour to stand in the House of Commons today on behalf of my constituents in Kelowna—Lake Country, as we debate an important motion, which will set the path of Parliament for the upcoming months and potentially years. I also want to take the time to thank my constituents of Kelowna—Lake Country for doing their part in helping to flatten the curve in Okanagan and British Columbia and, in fact, all Canadians for helping in their communities.
It was over 70 days ago when the House had its last regular meeting. It was on that day, Friday the 13, that our Canadian democracy was put to the test, and it is once again.
Since then, we have lost over 6,300 of our friends and relatives. Millions of Canadians have lost their jobs and livelihood and every one of us has had our lives affected in such a profound way that when we talk about getting back to normal, we are not really sure what that is or what it will look like. We do know it will not be exactly the same. We are seeing it already: Plexiglas everywhere and human touch discouraged.
The committees matter. Each and every committee in the House of Commons has a role to play in studying their area of mandate and how it has been effected. It is absolutely essential that all standing and special committees begin to meet virtually immediately and for all committees to have their normal powers restored.
As provinces and territories begin to open, Parliament has an important role to be present and sitting as this happens. The federal government also has a key role in ensuring the reopening goes effectively.
For example, I have been speaking with many business owners in my riding. In the sectors that are opening, they have raised concerns about not having enough PPE and cleaning supplies and not being able to safely reopen. These are important concerns.
This motion is misleading. What is being proposed is not Parliament. There are no opposition motions, no private members' bills and no emergency debates. It is not only about asking questions, although that is important. Let us be clear that what is being proposed today is not Parliament; it is a committee with limited functions.
Opposition day motions have value. The Liberals have 157 seats out of 338 and opposition parties can bring forth good ideas.
I have a list of some successful Conservative Party opposition motions we have had so far in this Parliament. First, we created a Canada-China committee. This was voted against by the Liberals. Second was auditing government infrastructure plans. This was also voted against by the Liberals. Third was a review of the Parole Board nomination process. Fourth was the tabling of economic downturn documents. Fifth was additional supply days, more opposition motions.
Why would the government not want Parliament to sit at this time and have regular opposition days? Is it because the Conservatives have good ideas and the Liberals feel we will upstage them? Is it because the Liberals feel a lack of control? All I know is that the opposition days are part of our democratic institution that the government has taken away for now and it will be at least four to six months before it will be returning based on what has been proposed.
In a time of crisis such as this, what we are facing now in the role of Parliament is fundamental and essential. Greg Tardi, a former lawyer for the House of Commons, told the Standing Committee on Procedure and House Affairs that if there was no Parliament, if there was no give and take, if there was no communication between the government and the people, essentially, in his view, democracy would break down.
I would also like to share a quote from my colleague, the member for Vancouver Quadra and Minister of Digital Government, which I feel effectively sums up the importance of having Parliament return. She said, “There is an economic crisis that needs us to band together and think about why we are here as members of Parliament. We are not here to spend government money. We are here to serve taxpayers and think about their well-being.”
Thinking about the well-being of our constituents during this pandemic is important, and I hear it every day. I have a few comments from my constituents on why they believe Parliament should return with full authority and functions.
Teresa from my riding emailed in saying, “I believe [the Prime Minister] has forgotten that a politician is there to serve the people of the country in a democratic way....I do not understand why the Conservatives are on their own as the other opposition parties are siding with the Liberals.”
Donna emailed me to inquire, “I would like to know why parliament is presently not in session and why PM...is making decisions without parliamentary input.”
Lloyd from my riding says, “The level of despair and frustration in my heart grows daily and I see no help on the horizon. Are there no checks and balances in our institutions? If there are, they are not apparent, at least not to me.”
Canada must be governed through Parliament, not from a podium in front of a cottage or in a committee. Questions are important, but they are not enough. Our institutions must have the tools and resources to scrutinize the decisions made during a time of crisis. This includes institutions such as the Office of the Auditor General. It concerns me greatly the lack of sufficient funding for that office, with outdated technology and insufficient staffing to effectively scrutinize government spending.
We are in a minority government. No political party, no caucus, has majority control of the House of Commons. Let us not forget the government called Parliament back in March to approve of its economic response plan. It added to the bill, at the last minute, the ability for itself to have the power to raise taxes, debt and spending without any parliamentary approval until January 1, 2022.
This is the same government that use an order in council to amend firearms legislation in the middle of a pandemic. One of the questions my constituents ask me often is what other orders in council the minority government is planning.
Crisis management 101 is identifying the crisis. The official opposition members were asking tough questions of the government in the House back in January. One has to put a plan together, and it has become evident the government did not put any kinds of plans together.
We were in a weakened economic position prior to the declaration of the pandemic. Our forestry and oil and gas sectors have been hit hard, mostly due to policies of the government; farmers are coming off a very financially challenging 2019; and we have had four years of deficits at a time when we should have been putting money away to weather uncertain times such as this.
Uncertainty causes a lot of stress for people, and yet the government has failed to address many of the concerns the Conservatives have raised. We have to create substantial plans to give business and our citizens certainty, and the official opposition has made very good recommendations. Are we simply wanting to get by or are we laying the foundation so in the coming months and years we can confidently say yes we will be getting ahead?
To quote a friend, “We need courage, strength and endurance to lead our country, Canada.” The decisions we make today will affect our future generations. This is important. While we follow safety protocols, we must allow all committees to sit fully and we must allow Parliament to sit with its full functions. Our democracy depends on it.
Madame la Présidente, je suis honorée de prendre la parole à la Chambre des communes aujourd'hui au nom des citoyens de Kelowna—Lake Country dans le cadre du débat portant sur une motion importante qui déterminera la voie qu'empruntera le Parlement pendant les prochains mois, voire les années à venir. Je prends un instant pour remercier les citoyens de Kelowna—Lake Country d'aider à aplanir la courbe dans la vallée de l'Okanagan et en Colombie-Britannique. En fait, je remercie tous les Canadiens de leur contribution dans leur collectivité.
Plus de 70 jours se sont écoulés depuis la dernière séance normale de la Chambre. Ce jour-là, un vendredi 13, la démocratie canadienne a été mise à l'épreuve, et c'est de nouveau le cas aujourd'hui.
Depuis ce jour, nous avons perdu plus de 6 300 parents et amis. Des millions de Canadiens ont perdu leur emploi et leur gagne-pain. Nous avons tous vu notre vie bouleversée à un point tel que nous avons du mal à imaginer à quoi ressemblera un retour à la normale. Chose certaine, rien ne sera plus pareil. Nous en sommes déjà témoins: partout, des barrières de plexiglas sont érigées et on décourage les contacts entre personnes.
Les comités sont importants. Tous les comités de la Chambre des communes ont la responsabilité de se pencher sur leur domaine d'étude et de voir à la réalisation de leur mandat. Il est absolument essentiel que tous les comités permanents et spéciaux commencent à se réunir de façon virtuelle dès maintenant et que les pouvoirs usuels de tous les comités soient rétablis.
Il est important que le Parlement soit présent et qu'il se réunisse en ce moment où les provinces et les territoires commencent à reprendre leurs activités. De plus, le gouvernement fédéral doit veiller activement à ce que la reprise des activités se fasse de manière adéquate.
Par exemple, je me suis entretenue avec de nombreux entrepreneurs de ma circonscription. Ceux qui œuvrent dans les secteurs en réouverture s'inquiètent de ne pas pouvoir rouvrir leur commerce parce qu'ils n'ont pas suffisamment d'équipement de protection individuelle et de produits de nettoyage pour le faire de manière sécuritaire. Ces préoccupations méritent notre attention.
La motion est trompeuse. Ce qu'elle propose n'est pas le Parlement. Il n'y a aucune motion d'opposition ni de projet de loi d'initiative parlementaire ou de débat d'urgence. Même si pouvoir poser des questions est important, cela ne suffit pas. Soyons clairs: ce que l'on nous propose aujourd'hui n'est pas le Parlement, mais bien un comité ayant des pouvoirs limités.
Les motions de l'opposition sont utiles. Les libéraux ont 157 sièges sur 338 et les partis d'opposition peuvent proposer de bonnes idées.
Voici quelques motions de l'opposition que le Parti conservateur a présentées au cours de la présente législature et qui ont été adoptées. Premièrement, nous avons proposé la création d'un comité sur les relations sino-canadiennes. Les libéraux ont voté contre cette initiative. Deuxièmement, nous avons préconisé la vérification des plans d'infrastructure du gouvernement. Les libéraux ont aussi voté contre cette motion. Troisièmement, nous avons réclamé l'examen du processus de nomination à la Commission des libérations conditionnelles. Quatrièmement, nous avons exigé le dépôt de documents relatifs au ralentissement économique. Cinquièmement, nous avons demandé l'ajout de journées réservées à l'opposition et de motions de l'opposition.
Pourquoi le gouvernement ne voudrait-il pas que le Parlement siège en ce moment et que des journées de l'opposition soient régulièrement prévues au programme? Est-ce parce que nous, conservateurs, avons des idées judicieuses et que les libéraux craignent que nous leur fassions ombrage? Tout ce que je sais c'est que le gouvernement a pour l'instant annulé les journées de l'opposition qui s'inscrivent dans le droit fil de notre processus démocratique et que, à la lumière de ce qui a été proposé, il faudra attendre entre quatre et six mois au moins avant qu'elles ne soient remises au programme.
Dans une période de crise comme celle que nous traversons, le Parlement est investi d'un rôle fondamental et essentiel. Greg Tardi, ancien avocat à la Chambre des communes, a essentiellement déclaré au Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre qu'en l'absence du Parlement, de concessions de part et d'autre et de communication entre le gouvernement et la population, la démocratie s'effondrerait.
J'aimerais aussi partager cette citation de ma collègue la députée de Vancouver Quadra et ministre du Gouvernement numérique, qui résume assez bien le fait qu'il est important que le Parlement se réunisse à nouveau. Elle a déclaré ceci: « La crise économique nous incite à faire cause commune et à réfléchir à notre rôle comme députés. Nous ne sommes pas ici pour dépenser l'argent du gouvernement. Nous sommes ici pour servir les contribuables et assurer leur bien-être. »
Pas un jour ne passe sans que j'entende parler de l'importance d'assurer le bien-être de nos concitoyens pendant cette pandémie. Certains d'entre eux m'ont expliqué pourquoi ils croient que le Parlement devrait se réunir à nouveau et récupérer ses pleins pouvoirs.
Teresa, qui vit dans ma circonscription, m'a écrit ceci dans un courriel: « Je crois que [le premier ministre] a oublié que les politiciens sont là pour servir démocratiquement la population du pays [...] Je ne comprends pas pourquoi les conservateurs se retrouvent seuls, les autres partis d'opposition faisant front commun avec les libéraux. »
Donna m'a posé cette question dans un courriel: « J'aimerais savoir pourquoi le Parlement ne siège pas en ce moment et pourquoi le premier ministre [...] prend des décisions sans consulter les parlementaires. »
Lloyd, qui vit dans ma circonscription, a déclaré ceci: « Mon niveau de désespoir et de frustration augmente de jour en jour et je n'aperçois aucune aide à l'horizon. Nos institutions ne disposent-elles pas de mécanismes de contrôle? S'il y en a, ils ne sont pas visibles, du moins pas à mes yeux. »
La gouvernance du Canada doit se faire au Parlement, pas sur un podium devant une résidence secondaire ni au sein d'un comité. Pouvoir poser des questions est important, mais ce n'est pas suffisant. Les institutions canadiennes doivent avoir les outils et les ressources pour examiner minutieusement les décisions prises en temps de crise. Parmi ces institutions on trouve le Bureau du vérificateur général. Je suis très inquiète du manque de financement de ce bureau, de la technologie désuète dont il se sert et du personnel insuffisant dont il dispose pour mener une vérification efficace des dépenses gouvernementales.
Le gouvernement actuel est minoritaire. Aucun parti, aucun caucus, n'a le contrôle majoritaire de la Chambre des communes. N'oublions pas que le gouvernement a rappelé le Parlement en mars pour faire approuver son plan d'intervention économique. À la dernière minute, le gouvernement a ajouté dans le projet de loi une mesure qui lui aurait permis d'augmenter les impôts et la dette et de faire des dépenses sans approbation parlementaire jusqu'au 1er janvier 2022.
C'est ce même gouvernement qui, au moyen d'un décret, a modifié la législation relative aux armes à feu en plein cœur d'une pandémie. Une des questions que me posent souvent les gens de ma circonscription est: quels autres décrets le gouvernement minoritaire a-t-il en réserve?
La base en gestion de crise, c'est de bien cerner la crise. À la Chambre, en janvier, les députés de l'opposition officielle posaient des questions difficiles au gouvernement. Il faut se doter d'un plan et, à l'évidence, le gouvernement ne s'est doté d'aucun plan.
Le pays se trouvait dans une situation économique affaiblie avant même la déclaration de la pandémie. Les secteurs forestier, pétrolier et gazier ont été durement touchés, principalement en raison des politiques du gouvernement; les agriculteurs sortent d'une année 2019 très difficile sur le plan financier; et le pays a connu quatre années de déficits à un moment où il aurait dû mettre de l'argent de côté pour faire face à des périodes incertaines comme celle que nous vivons en ce moment.
L'incertitude cause aux gens beaucoup de stress et, pourtant, le gouvernement n'a pas réussi à répondre à bon nombre des préoccupations soulevées par les conservateurs. Il faut élaborer des plans concrets afin d'offrir une certitude aux entreprises et aux citoyens, et l'opposition officielle a formulé de très bonnes recommandations à cet égard. Voulons-nous simplement nous tirer d'affaire ou bien jeter les bases qui nous permettront vraiment d'aller de l'avant au cours des mois et des années à venir?
J'aimerais citer un ami: « Nous devons faire preuve de courage, de force et d'endurance pour diriger notre pays, le Canada. » Les décisions que nous prenons aujourd'hui auront des répercussions sur les générations futures. C'est important. En conformité avec les protocoles de sécurité, nous devons permettre à tous les comités de siéger pleinement et nous devons permettre au Parlement de siéger tout en assumant intégralement ses fonctions. Notre démocratie en dépend.
View Chris d'Entremont Profile
CPC (NS)
View Chris d'Entremont Profile
2020-05-25 14:57 [p.2357]
Mr. Speaker, the role of the Auditor General is very important to Canadians. An auditor general provides information based on facts and expert advice on government programs and activities. Never before has an auditor general said that his or her budget was insufficient because of the increased workload caused by the additional audits required to review the Liberal government's out-of-control spending.
When will the minister fully fund the Auditor General's budget?
Monsieur le Président, le rôle du vérificateur général est très important pour les Canadiens et les Canadiennes. Il fournit des renseignements fondés sur des faits et des conseils d'experts relativement aux programmes et aux activités du gouvernement. Jamais un vérificateur général n'a déclaré que son budget était insuffisant du fait que sa charge de travail a augmenté pour donner suite aux vérifications additionnelles dans l'examen des dépenses hors de contrôle du gouvernement libéral.
Quand le ministre va-t-il financer entièrement le budget du vérificateur général?
View Jean-Yves Duclos Profile
Lib. (QC)
View Jean-Yves Duclos Profile
2020-05-25 14:58 [p.2357]
Mr. Speaker, I thank my colleague for his question.
First, his question gives me the opportunity to congratulate the new Auditor General. Second, it gives me an opportunity to assure her of our full co-operation. Third, it gives me the opportunity to remind all members of the House of the importance of the Auditor General, access to information, follow-up measures and analyses, particularly in a context as difficult as that of COVID-19. In closing, I want to assure the member that we will take note of all the information and recommendations that the Auditor General would like to share with us.
Monsieur le Président, je remercie mon collègue de sa question.
Premièrement, sa question me permet de féliciter la nouvelle vérificatrice générale. Deuxièmement, elle me permet de l'assurer de notre entière collaboration. Troisièmement, cela me permet de rappeler à tous les députés de la Chambre l'importance du vérificateur général, de l'accès à l'information, des mesures de suivis et des analyses, surtout dans un contexte aussi difficile que celui de la COVID-19. Pour terminer, je l'assure que nous allons prendre bonne connaissance de toutes les informations et les suggestions qu'elle voudra bien nous transmettre.
View Chris d'Entremont Profile
CPC (NS)
View Chris d'Entremont Profile
2020-05-25 14:58 [p.2357]
Mr. Speaker, quite honestly, the answer says, “We are going to look at it, but we are not necessarily going to do it.”
No auditor general has ever had to cut audits under any prime minister until now. The government should be ashamed of that. We know that Liberals are not fans of auditors general. Who could forget when Sheila Fraser blew the whistle on the Liberal sponsorship scandal?
It is clear that the work of the Auditor General is critical to the functioning of our democracy. When will the government give the Office of the Auditor General the money it needs to audit Liberal spending?
Monsieur le Président, en toute franchise, la réponse du ministre veut dire que le gouvernement va examiner la question, mais qu'il ne va pas nécessairement prendre les mesures qui s'imposent.
À ce jour, jamais sous aucun premier ministre un vérificateur général n'a été obligé de réduire le nombre de vérifications. Le gouvernement devrait avoir honte. Nous savons que les libéraux n'apprécient pas particulièrement les vérificateurs généraux. Qui pourrait oublier que Sheila Fraser a dénoncé le scandale libéral des commandites?
De toute évidence, le travail du vérificateur général est essentiel au fonctionnement de notre démocratie. Quand le gouvernement accordera-t-il au Bureau du vérificateur général les fonds dont il a besoin pour vérifier les dépenses des libéraux?
View Jean-Yves Duclos Profile
Lib. (QC)
View Jean-Yves Duclos Profile
2020-05-25 14:59 [p.2357]
Mr. Speaker, that allows me to say in English what I said briefly in French, which is that we are congratulating a new Auditor General. We are fully supportive of her important role.
However, there is something that the member unfortunately said incorrectly. The member may remember that what happened in terms of cuts was previous to 2015, when indeed the former government cut the budget of the Auditor General. We increased it in 2018.
Monsieur le Président, cette question me donne l'occasion de répéter en anglais ce que j'ai dit brièvement en français, c'est-à-dire de féliciter la nouvelle vérificatrice générale. Nous appuyons sans réserve le rôle important qu'elle doit assumer.
Toutefois, le député a malheureusement induit la Chambre en erreur. Il se souviendra peut-être que c'est avant 2015 que l'ancien gouvernement a réduit le budget du Bureau du vérificateur général, et que c'est le gouvernement actuel qui l'a augmenté en 2018.
View Andrew Scheer Profile
CPC (SK)
Mr. Speaker, since the House just approved the motion for a permanent Auditor General, I hope that in that spirit I will get unanimous consent for the following motion: That the House call on the Auditor General of Canada to audit all federal programs associated with Canada's COVID-19 response and to complete all previously scheduled audits and all audits requested by the House; and call on the government to provide the Office of the Auditor General all the funding it needs to carry out these audits and any other work it deems appropriate.
Monsieur le Président, comme la Chambre vient de confirmer une nomination à titre permanent au poste de vérificateur général, j'espère que, dans cet esprit, j'obtiendrai le consentement unanime à l'égard de la motion suivante: Que la Chambre demande à la vérificatrice générale du Canada de vérifier l'ensemble des programmes fédéraux liés à la réponse du Canada à la COVID-19 et d'effectuer toutes les vérifications déjà prévues et toutes les vérifications demandées par la Chambre; et qu'elle demande au gouvernement de fournir au Bureau du vérificateur général tous les fonds dont il a besoin pour effectuer ces vérifications et tout autre travail qu'il juge approprié.
View Tim Uppal Profile
CPC (AB)
View Tim Uppal Profile
2020-02-28 11:30 [p.1742]
Madam Speaker, yesterday the Auditor General appeared before the public accounts committee and said that his office does not have the financial resources required to fulfill his mandate to properly audit the government. He is forced to conduct fewer audits, and his IT system is completely out of date. He is still running on the old DOS system. He has made several unsuccessful requests for more funding.
Why is the Prime Minister hampering the Auditor General's office and restricting him from conducting more audits into his government?
Madame la Présidente, hier, le vérificateur général a comparu devant le comité des comptes publics et a déclaré que son bureau ne disposait pas des ressources financières nécessaires pour remplir adéquatement son mandat, à savoir vérifier les livres comptables du gouvernement. Il est obligé de mener moins de vérifications, et son système informatique est complètement dépassé. Il fonctionne toujours avec l'ancien système DOS. Il a fait plusieurs demandes de fonds infructueuses.
Pourquoi le premier ministre entrave-t-il le travail du Bureau du vérificateur général et l'empêche-t-il d'effectuer plus de vérifications au sein de son gouvernement?
Results: 1 - 15 of 47 | Page: 1 of 4

1
2
3
4
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data