Committee
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 15 of 228
View MaryAnn Mihychuk Profile
Lib. (MB)
Thank you. That concludes our time.
We have two pieces of business. One is to deal with the 2019-20 main estimates. The second is to deal with the budget allocation for the Grassy Narrows study.
We will group all of the motions.
CANADIAN HIGH ARCTIC RESEARCH STATION
Vote 1—Program expenditures..........$31,704,049
(Vote 1 agreed to on division)
DEPARTMENT OF INDIAN AFFAIRS AND NORTHERN DEVELOPMENT
Vote 1—Operating expenditures..........$3,316,984,242
Vote 5—Capital expenditures..........$5,491,717
Vote 10—Grants and contributions..........$2,625,384,706
Vote 25—Advancing Reconciliation by Settling Specific Claims..........$883,000,000
Vote 30—Enhancing Indigenous Consultation and Capacity Support..........$1,500,000
Vote 35—Honouring Missing Residential School Children..........$7,758,176
Vote 40—Indigenous Youth and Reconciliation..........$4,874,600
Vote 45—More Connectivity=More Affordable Electricity..........$6,000,000
Vote 50—Supporting Indigenous Business Development..........$25,777,783
Vote 55—Strong Arctic and Northern Communities..........$5,000,000
Vote L15—Loans to Indigenous claimants..........$25,903,000
Vote L20—Loans to First Nations in British Columbia..........$30,400,000
(Votes 1, 5, 10, 25, 30, 35, 40, 45, 50, 55, L15 and L20 agreed to on division)
DEPARTMENT OF INDIGENOUS SERVICES CANADA
Vote 1—Operating expenditures..........$1,954,110,539
Vote 5—Capital expenditures..........$5,617,593
Vote 10—Grants and contributions..........$9,496,193,599
Vote 15—Better Information for Better Services..........$4,279,699
Vote 20—Continuing Implementation of Jordan's Principle..........$404,100,000
Vote 25—Core Governance Support for First Nations..........$24,000,000
Vote 30—Ensuring Better Disaster Management Preparation and Response..........$5,520,000
Vote 35—On Track to Eliminate Boil Water Advisories On-Reserve..........$66,700,000
Vote 40—Improving Assisted Living and Long Term Care..........$40,316,600
Vote 45—Improving Emergency Response On-Reserve..........$32,705,600
Vote 50—Safe and Accessible Spaces for Urban Indigenous Peoples..........$3,700,000
Vote 55—Supporting Indigenous Post-Secondary Education..........$78,546,789
Vote 60—Supporting Inuit Children..........$30,000,000
Vote 65—Supporting the National Inuit Suicide Prevention Strategy..........$5,000,000
(Votes 1, 5, 10, 15, 20, 25, 30, 35, 40, 45, 50, 55, 60 and 65 agreed to on division)
The Chair: Shall I report the main estimates 2019-20 to the House?
Some hon. members: Agreed.
The Chair: Thank you.
I believe that the budget has been distributed. I need approval for the Grassy Narrows First Nation project study, $10,000, and for Bill C-88, the Mackenzie Valley, $20,200.
Cathy.
Merci. Notre temps est écoulé.
Nous avons deux choses à faire. Il y a tout d'abord les votes sur le Budget principal des dépenses 2019-2020. Ensuite, il y a le budget alloué à l'étude sur Grassy Narrows.
Nous allons regrouper les motions.
STATION CANADIENNE DE RECHERCHE DANS L'EXTRÊME-ARCTIQUE
Crédit 1—Dépenses du programme..........31 704 049 $
(Le crédit 1 est adopté avec dissidence.)
MINISTÈRE DES AFFAIRES INDIENNES ET DU NORD CANADIEN
Crédit 1—Dépenses de fonctionnement..........3 316 984 242 $
Crédit 5—Dépenses en capital..........5 491 717 $
Crédit 10—Subventions et contributions..........2 625 384 706 $
Crédit 25—Faire progresser la réconciliation en réglant des revendications particulières..........883 000 000 $
Crédit 30—Amélioration des consultations auprès des Autochtones et de la capacité de soutien..........1 500 000 $
Crédit 35—Honorer les enfants disparus des pensionnats..........7 758 176 $
Crédit 40—Jeunes autochtones et réconciliation..........4 874 600 $
Crédit 45—Plus de branchement = plus d’électricité abordable..........6 000 000 $
Crédit 50—Appuyer le développement des entreprises autochtones..........25 777 783 $
Crédit 55—Des collectivités arctiques et nordiques dynamiques..........5 000 000 $
Crédit L15—Prêts à des revendicateurs autochtones..........25 903 000 $
Crédit L20—Prêts aux Premières Nations de la Colombie-Britannique..........30 400 000 $
(Les crédits 1, 5, 10, 25, 30, 35, 40, 45, 50, 55, L15 et L20 sont adoptés avec dissidence.)
MINISTÈRE DES SERVICES AUX AUTOCHTONES CANADA
Crédit 1—Dépenses de fonctionnement..........1 954 110 539 $
Crédit 5—Dépenses en capital..........5 617 593 $
Crédit 10—Subventions et contributions..........9 496 193 599 $
Crédit 15—De meilleurs renseignements aux fins de meilleurs services..........4 279 699 $
Crédit 20—Poursuivre la mise en œuvre du principe de Jordan..........404 100 000 $
Crédit 25—Soutien à la gouvernance de base des Premières Nations..........24 000 000 $
Crédit 30—Veiller à une meilleure préparation et intervention pour la gestion des catastrophes..........5 520 000 $
Crédit 35—Sur la bonne voie pour éliminer les avis d’ébullition d’eau dans les réserves..........66 700 000 $
Crédit 40—Améliorer l’aide à l’autonomie et les soins de longue durée..........40 316 600 $
Crédit 45—Améliorer l’intervention en cas d’urgence dans les réserves..........32 705 600 $
Crédit 50—Des endroits sûrs et accessibles pour les Autochtones en milieu urbain..........3 700 000 $
Crédit 55—Soutenir les études postsecondaires des Autochtones..........78 546 789 $
Crédit 60—Soutenir les enfants inuits..........30 000 000 $
Crédit 65—Soutenir la Stratégie nationale de prévention du suicide chez les Inuits..........5 000 000 $
(Les crédits 1, 5, 10, 15, 20, 25, 30, 35, 40, 45, 50, 55, 60 et 65 sont adoptés avec dissidence.)
La présidente: Dois-je faire rapport du Budget principal des dépenses 2019-2020 à la Chambre?
Des députés: D'accord.
La présidente: Merci.
Je crois que vous avez le budget en main. J'ai besoin de votre approbation concernant un montant de 10 000 $ pour l'étude sur la Première Nation de Grassy Narrows, et un montant de 20 200 $ pour le projet de loi C-88, concernant la vallée du Mackenzie.
Madame McLeod.
View MaryAnn Mihychuk Profile
Lib. (MB)
Good morning, everyone.
We are at the Standing Committee of Indigenous and Northern Affairs of the Parliament of Canada. We're on the unceded territory of the Algonquin people.
I want to welcome everybody to the clause-by-clause deliberation on Bill C-88. Pursuant to the order of reference of Tuesday, April 9, 2019, we are examining Bill C-88, an act to amend the Mackenzie Valley Resource Management Act and the Canada Petroleum Resources Act and to make consequential amendments to other acts.
Now we are going to go through the process. We have received one amendment. It is on clause 85.
We have no other amendments. If it's the will of the committee, can we have concurrence on clauses 1 to 84?
(Clauses 1 to 84 inclusive agreed to on division)
(On clause 85)
Bonjour à tous.
Bienvenue à la séance du Comité permanent des affaires autochtones et du Nord du Parlement du Canada. Nous sommes réunis aujourd'hui sur le territoire non cédé du peuple algonquin.
Je tiens à accueillir tous les participants aux délibérations de l'étude article par article du projet de loi C-88. Conformément à l'ordre de renvoi du mardi 9 avril 2019, nous étudions le projet de loi C-88, Loi modifiant la Loi sur la gestion des ressources de la vallée du Mackenzie et la Loi fédérale sur les hydrocarbures et apportant des modifications corrélatives à d'autres lois.
Nous allons maintenant franchir les étapes du processus. Nous avons reçu un seul amendement, qui concerne l'article 85.
Nous ne sommes saisis d'aucun autre amendement, alors, si le Comité y consent, pouvons-nous adopter les articles 1 à 84?
(Les articles 1 à 84 inclusivement sont adoptés avec dissidence.)
(Article 85)
View Wayne Stetski Profile
NDP (BC)
Okay.
The amendment is that subsection 12(1) would read:
The Governor in Council may, by order, prohibit any interest owner or any other person from commencing or continuing any work or activity authorized under the Canada Oil and Gas Operations Act on the frontier lands, or any portion of them, if the Governor in Council considers that it is necessary to do so in any of the following circumstances:
(a) a disagreement with any government concerning the location of an international boundary,
(b) an environmental or social problem of a serious nature,
(c) dangerous or extreme weather conditions affecting the health or safety of people or the safety of equipment, or
(d) is deemed to be in the national interest.
It would also add the following new subsections:
(1.1) At least six months before an order is made under paragraph (1)(d), the Minister shall publish a notice of the proposed order in the Canada Gazette and in any other publication that the Minister considers appropriate, shall hold public consultations in all communities that may be affected by the order and shall give any other interested persons the opportunity to file with the Minister comments with respect to the proposed order.
(1.2) In the case of a proposed order that would affect an Aboriginal community,
—and this is key—
the order shall not be made unless—in accordance with Article 19 of the United Nations Declaration on the Rights of Indigenous Peoples—the Minister has obtained the consent of the representatives of that community.
D'accord.
L'amendement indique que le paragraphe 12(1) devrait être formulé de la façon suivante:
Le gouverneur en conseil peut, par décret, interdire à tout titulaire ou à toute autre personne d’entreprendre ou de poursuivre, sur tout ou partie des terres domaniales, des activités autorisées au titre de la Loi sur les opérations pétrolières au Canada, s’il estime que cela est nécessaire dans l’un ou l’autre des cas suivants:
a) désaccord avec un gouvernement à l’égard de l’emplacement d’une frontière,
b) problème environnemental ou social grave,
c) conditions climatiques trop rigoureuses ou trop dangereuses pour la santé ou la sécurité des personnes ou la sécurité de l’équipement,
d) problème qu'il considère comme étant d'intérêt national.
L'amendement ajoute également les deux paragraphes suivants:
(1.1) Au moins six mois avant la prise d'un décret dans le cas visé à l'alinéa (1)d), le ministre en publie le projet au moyen d'un avis dans la Gazette du Canada et dans toute autre publication qu'il juge indiquée. Il tient en outre des consultations publiques dans toutes les collectivités susceptibles d’être touchées par le décret et donne la possibilité aux autres intéressés de lui présenter leurs observations au sujet de ce dernier.
(1.2) Tout décret touchant une collectivité autochtone
— et cela est crucial —
ne peut être pris que si le ministre a obtenu, conformément à l'article 19 de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, le consentement des représentants de la collectivité.
View Cathy McLeod Profile
CPC (BC)
Madam Chair, the amendment is inadmissible, but we have not had a conversation about clause 85.
Madame la présidente, bien que l'amendement soit irrecevable, nous n'avons pas discuté de l'article 85.
View Cathy McLeod Profile
CPC (BC)
View Cathy McLeod Profile
CPC (BC)
Madam Chair, with regard to both clauses 85 and 86, if we all recall, the Prime Minister went down to New York and arbitrarily, without consultation with territorial governments, without consultation with first nations, made pronouncements regarding, at that time, the Beaufort moratorium. Certainly that is incredibly inconsistent with what this particular government has promised in terms of the consultation process. It was certainly very disrespectful.
From our understanding of these clauses, this embeds in law their ability to continue to be arbitrary and non-consultatory.
Madame la présidente, en ce qui concerne les articles 85 et 86, nous nous souvenons tous que le premier ministre est allé à New York et qu'à ce moment-là, il s'est prononcé de façon arbitraire à propos du moratoire sur le forage dans la mer de Beaufort, sans consulter les gouvernements territoriaux ou les Premières Nations. Certes, cela va complètement à l'encontre de ce que le gouvernement actuel a promis en ce qui concerne le processus de consultation, et c'est un manque flagrant de respect.
À notre connaissance, ces articles inscrivent dans la loi la capacité du gouvernement de continuer à agir de façon arbitraire et à omettre de mener des consultations.
View Wayne Stetski Profile
NDP (BC)
This is a really important discussion. When you look at national interest, national interest is undefined in the bill. When you look at where Canada has gone with national interest in the past, residential schools were in the national interest. The national policy of 1878 was proclaimed in the national interest. The policy was sold as good for all Canadians and it talked about immigration and railways.
In the early 1980s, Trudeau Liberals introduced the national energy program and it was promoted as being in the national interest. When you look at the consultation that the committee heard, there was concern expressed by the mayor of Tuktoyaktuk. The Canadian Association of Petroleum Producers asked if the national interest was in the interest of “parties that could be collectively effected by suspending the interest owners rights under an exploration licence or significant discovery”. It was concerned with the definition of national interest.
The Inuvialuit Regional Corporation, in its brief, indicated that the requirement to consult with those who held rights in marine areas was not clearly articulated. The Northwest Territories Chamber of Commerce, in its brief, argued that the final decision to prohibit certain works or activities in the national interest “needs to be approved by the Indigenous Nation of the prescribed area who are the stewards of the area but also rely on the land to provide economic independence”.
In my mind, it comes down to either we believe it when we say nice words about UNDRIP and that we should enact it in the legislation that we pass, or we don't. I truly believe we should reflect UNDRIP and support the amendment, which requires consultation with aboriginal communities.
Cette discussion est vraiment importante. L'intérêt national n'est pas défini dans le projet de loi. Si vous examinez les mesures que le Canada a prises dans le passé dans l'intérêt national, vous constaterez que les pensionnats indiens étaient d'intérêt national. Le gouvernement a proclamé que la politique nationale de 1878 était dans l'intérêt du Canada. La politique a été promue comme une mesure avantageuse pour l'ensemble des Canadiens, et elle traitait de l'immigration et des chemins de fer.
Au début des années 1980, les libéraux de Trudeau ont présenté le programme énergétique national et l'ont promu comme une mesure dans l'intérêt du Canada. Si vous vous penchez sur les consultations que le Comité a menées, vous remarquerez que le maire de Tuktoyaktuk a exprimé des préoccupations à ce sujet. L'Association canadienne des producteurs pétroliers a demandé si l'intérêt national était dans l'intérêt des « parties qui pourraient être collectivement touchées par la suspension des droits des titulaires d’un permis de prospection ou d’une attestation de découverte importante ». L'association était préoccupée par la définition de l'intérêt national.
Dans son mémoire, la Inuvialuit Regional Corporation a indiqué que l'obligation de consulter ceux qui détiennent des droits liés à certaines zones marines n'était pas exprimée clairement. Dans son mémoire, la Chambre de commerce des Territoires du Nord-Ouest a soutenu que la décision finale visant à interdire certains travaux ou activités dans l'intérêt national « devait être approuvée par les membres de la Première Nation de la région désignée, qui sont les intendants de la région et dont l'indépendance économique dépend également de ces terres ».
À mon avis, soit nous sommes sincères lorsque nous parlons en bien de la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones et que nous soutenons qu'elle devrait être mise en oeuvre dans les mesures législatives que nous adoptons, soit nous ne le sommes pas. Je crois sincèrement que nous devrions tenir compte de la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones et appuyer l'amendement, qui exige que les collectivités autochtones soient consultées.
View Cathy McLeod Profile
CPC (BC)
I think my colleague from the NDP clearly articulated the witnesses we heard. He clearly articulated how this is incongruent with the position of the government.
I want to note that we also had witnesses who talked about how two very disparate pieces of legislation have been slapped together into one instead of doing what, again, the government promised to do, which is to have stand-alone legislation.
Certainly, this particular section of this bill is a concern to us and the ability for the government to be so arbitrary and lacking in consultation is also a concern.
Je pense que mon collègue du NPD a décrit clairement les témoignages que nous avons entendus. Il a expliqué clairement pourquoi ces dispositions sont incompatibles avec la position du gouvernement.
Je tiens à vous faire remarquer que nous avons aussi entendu des témoins qui ont parlé de la façon dont deux mesures législatives complètement disparates ont été combinées, au lieu de créer une mesure législative indépendante, comme le gouvernement avait promis de le faire, je le répète.
Il est certain que cette partie du projet de loi nous préoccupe, tout comme la capacité du gouvernement d'agir d'une façon arbitraire et d'omettre de mener des consultations.
View Mike Bossio Profile
Lib. (ON)
With great respect to colleagues across the way, I respect where they're coming from on this issue, but I would like to point out that we also heard from every witness that they very much support this bill and want this bill passed as soon as possible. I would hope that we're able to get this bill passed in as expedient a way as possible and to get it back to the House so that we can fulfill those wishes.
Avec tout le respect que je dois à mes collègues de l'autre côté, je comprends où ils veulent en venir à ce sujet, mais j'aimerais souligner que nous avons également entendu tous les témoins dire qu'ils appuyaient fermement le projet de loi et qu'ils souhaitaient qu'il soit adopté le plus tôt possible. J'ose espérer que nous serons en mesure d'adopter ce projet de loi aussi rapidement que possible et de le renvoyer à la Chambre afin d'exaucer leurs souhaits.
View Wayne Stetski Profile
NDP (BC)
I truly believe the purpose of the committee is to improve on bills. To say that this is not acceptable because it goes beyond where the current act sits.... I thought that's what we're here to do at committee. We are here to actually make improvements to bills and approving the amendment wouldn't ultimately slow up the approval of the bill.
Je crois sincèrement que le Comité a pour objet d'améliorer les projets de loi. En affirmant que la motion est irrecevable parce qu'elle dépasse la portée de la loi actuelle... Je croyais que c'était le travail que nous étions censés accomplir au sein du Comité. Nous sommes ici pour améliorer les projets de loi et, en fin de compte, l'adoption de l'amendement ne ralentirait pas l'adoption du projet de loi.
View William Amos Profile
Lib. (QC)
View William Amos Profile
2019-05-30 8:54
Just a couple of separate points. First, it's a bit rich to hear comments from the Conservative opposition with respect to consultation, considering that the legislation we're amending, particularly around the Mackenzie Valley environmental assessment, was before the courts. An injunction was sought and obtained on the basis of lack of consultation among many other aspects.
Second, with respect to the national interest, it's an important question that Mr. Stetski raises, but it's also worth noting that this is a statutory instrument. All of the constitutional protections that are afforded to indigenous peoples around their consultation rights remain totally unaffected.
J'ai simplement quelques arguments distincts à faire valoir. Premièrement, je trouve un peu fort d'entendre les commentaires de l'opposition conservatrice au sujet des consultations, étant donné que la loi que nous modifions est contestée devant les tribunaux, en particulier en ce qui concerne l'évaluation environnementale de la vallée du Mackenzie. Une injonction a été demandée et obtenue en raison du manque de consultations, entre autres choses.
Deuxièmement, en ce qui concerne l'intérêt national, M. Stetski soulève une importante question, mais il convient de noter que le projet de loi est un texte législatif. Toutes les protections que la Constitution confère aux peuples autochtones en ce qui a trait à leurs droits d'être consultés demeurent inchangées.
View William Amos Profile
Lib. (QC)
View William Amos Profile
2019-05-30 8:55
To conclude that thought, I think it goes without saying that the constitutional consultation rights prevail in any sense and that in the context of a national interest determination, all the views of indigenous and non-indigenous peoples' communities would be taken into account, so I think there's no diminishment of the indigenous consultation rights.
Pour conclure cette pensée, je pense qu'il va sans dire que les droits constitutionnels en matière de consultation priment en toutes circonstances et que, dans le contexte d'une décision d'intérêt national, tous les points de vue des communautés autochtones et non autochtones seront pris en considération. Par conséquent, les droits des Autochtones en matière de consultation ne sont pas amoindris.
View Arnold Viersen Profile
CPC (AB)
I want to push back a little. After extensive consultation there was a complete report about merging these boards, and that was what brought this about in the first place. It was no announcement from New York—that was definitely the case.
The other thing we heard, even from the World Wildlife Fund for perhaps exactly the opposite reasons.... They come from the opposite side but for the same reasons they were very concerned with this piece of the bill as well, saying they didn't like the arbitrariness.
To Mr. Stetski's point, we either mean what we say or we don't. We can vote against this particular piece, pull it out of the bill, and the rest of the bill will continue.
Je souhaite riposter un peu. Après avoir mené de vastes consultations, un rapport complet a été produit à propos du fusionnement de ces offices, et c'est ce qui a entraîné la présentation du projet de loi en premier lieu. C'est certainement le cas, et non une annonce faite à New York.
De plus, j'ai entendu le Fonds mondial pour la nature exprimer des réserves, justement pour des raisons inverses... Cette organisation est dans le camp adverse, mais elle est très préoccupée par cette partie du projet de loi pour les mêmes raisons. Elle affirme que son côté arbitraire ne lui plaît pas.
Pour reprendre l'argument de M. Stetski, soit nous pensons ce que nous disons, soit nous ne le pensons pas. Nous pouvons voter contre cette partie du projet de loi et la retirer du projet de loi. Cela n'empêchera pas le reste du projet de loi de progresser.
View Wayne Stetski Profile
NDP (BC)
I'll go back to Mr. Amos's comments.
If UNDRIP is going to apply anyway, I see no harm in putting it into the bill and specifying that.
Je vais revenir sur les commentaires de M. Amos.
Si la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones s'applique de toute façon, je ne vois aucun inconvénient à le mentionner et à apporter ces modifications au projet de loi.
View Cathy McLeod Profile
CPC (BC)
I'd like a recorded vote, please.
(Clause 85 agreed to: yeas 5; nays 4)
(On clause 86)
(Clause 86 agreed to on division)
J'aimerais que ce soit un vote par appel nominal, s'il vous plaît.
(L'article 85 est adopté par 5 voix contre 4.)
(Article 86)
(L'article 86 est adopté avec dissidence.)
Results: 1 - 15 of 228 | Page: 1 of 16

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data