Hansard
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 60 of 121090
View Bruce Stanton Profile
CPC (ON)
View Bruce Stanton Profile
2019-06-21 14:15 [p.29473]
I wish to inform the House that pursuant to Standing Order 28(4) I have recalled the House this day for the sole purpose of granting royal assent to certain bills.
Je désire informer la Chambre que, conformément à l'article 28(4) du Règlement, j'ai convoqué la Chambre aujourd'hui à la seule fin d'accorder la sanction royale à plusieurs projets de loi.
View Bruce Stanton Profile
CPC (ON)
View Bruce Stanton Profile
2019-06-21 14:21 [p.29473]
Order, please. I have the honour to inform the House that a communication has been received as follows:
Government House
Ottawa
June 21, 2019
Mr. Speaker:
I have the honour to inform you that the Right Honourable Julie Payette, Governor General of Canada, will proceed to the Senate chamber today, the 21st day of June, 2019, at 2 p.m. for the purpose of giving royal assent to certain bills.
Yours sincerely,
Assunta Di Lorenzo
Secretary to the Governor General and Herald Chancellor
À l'ordre, s'il vous plaît. J'ai l'honneur d'informer la Chambre que j'ai reçu le message suivant:
Résidence du gouverneur général
Ottawa
le 21 juin 2019
Monsieur le Président,
J'ai l'honneur de vous aviser que la très honorable Julie Payette, gouverneure générale du Canada, se rendra à la salle du Sénat, aujourd'hui, le 21 juin 2019 à 14 heures, afin de donner la sanction royale à certains projets de loi.
Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'assurance de ma haute considération.
Secrétaire de la gouverneure générale et chancelière d'armes,
Assunta Di Lorenzo
View Bruce Stanton Profile
CPC (ON)
View Bruce Stanton Profile
2019-06-21 14:21 [p.29473]
I have the honour to inform the House that a message has been received from the Senate informing this House that the Senate has passed the following bills: C-48, An Act respecting the regulation of vessels that transport crude oil or persistent oil to or from ports or marine installations located along British Columbia's north coast; C-69, An Act to enact the Impact Assessment Act and the Canadian Energy Regulator Act, to amend the Navigation Protection Act and to make consequential amendments to other Acts; C-75, An Act to amend the Criminal Code, the Youth Criminal Justice Act and other Acts and to make consequential amendments to other Acts; C-83, An Act to amend the Corrections and Conditional Release Act and another Act; C-91, An Act respecting Indigenous languages; C-92, An Act respecting First Nations, Inuit and Métis children, youth and families; C-97, An Act to implement certain provisions of the budget tabled in Parliament on March 19, 2019 and other measures; C-101, An Act to amend the Customs Tariff and the Canadian International Trade Tribunal Act; C-102, An Act for granting to Her Majesty certain sums of money for the federal public administration for the fiscal year ending March 31, 2020.
J'ai l'honneur de faire savoir à la Chambre que le Sénat lui a adressé un message pour l'informer qu'il a adopté les projets de loi suivants: C-48, Loi concernant la réglementation des bâtiments transportant du pétrole brut ou des hydrocarbures persistants à destination ou en provenance des ports ou des installations maritimes situés le long de la côte nord de la Colombie-Britannique; C-69, Loi édictant la Loi sur l’évaluation d’impact et la Loi sur la Régie canadienne de l’énergie, modifiant la Loi sur la protection de la navigation et apportant des modifications corrélatives à d’autres lois; C-75, Loi modifiant le Code criminel, la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents et d'autres lois et apportant des modifications corrélatives à certaines lois; C-83, Loi modifiant la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition et une autre loi; C-91, Loi concernant les langues autochtones; C-92, Loi concernant les enfants, les jeunes et les familles des Premières Nations, des Inuits et des Métis; C-97, Loi portant exécution de certaines dispositions du budget déposé au Parlement le 19 mars 2019 et mettant en oeuvre d'autres mesures; C-101, Loi modifiant le Tarif des douanes et la Loi sur le Tribunal canadien du commerce extérieur; C-102, Loi portant octroi à Sa Majesté de crédits pour l'administration publique fédérale pendant l'exercice se terminant le 31 mars 2020.
View Bruce Stanton Profile
CPC (ON)
View Bruce Stanton Profile
2019-06-21 14:54 [p.29473]
I have the honour to inform the House that when this House did attend Her Excellency this day in the Senate chamber, Her Excellency the Governor General was pleased to give, in Her Majesty's name, the royal assent to the following bills:
C-71, An Act to amend certain Acts and Regulations in relation to firearms—Chapter 9.
C-81, An Act to ensure a barrier-free Canada—Chapter 10.
S-203, An Act to amend the Criminal Code and other Acts (ending the captivity of whales and dolphins)—Chapter 11.
C-82, An Act to implement a multilateral convention to implement tax treaty related measures to prevent base erosion and profit shifting—Chapter 12.
C-59, An Act respecting national security matters—Chapter 13.
C-68, An Act to amend the Fisheries Act and other Acts in consequence—Chapter 14.
C-77, An Act to amend the National Defence Act and to make related and consequential amendments to other Acts—Chapter 15.
C-78, An Act to amend the Divorce Act, the Family Orders and Agreements Enforcement Assistance Act and the Garnishment, Attachment and Pension Diversion Act and to make consequential amendments to another Act—Chapter 16.
C-84, An Act to amend the Criminal Code (bestiality and animal fighting)—Chapter 17.
C-58, An Act to amend the Access to Information Act and the Privacy Act and to make consequential amendments to other Acts—Chapter 18.
C-88, An Act to amend the Mackenzie Valley Resource Management Act and the Canada Petroleum Resources Act and to make consequential amendments to other Acts—Chapter 19.
C-93, An Act to provide no-cost, expedited record suspensions for simple possession of cannabis—Chapter 20.
C-102, An Act for granting to Her Majesty certain sums of money for the federal public administration for the fiscal year ending March 31, 2020—Chapter 21.
C-101, An Act to amend the Customs Tariff and the Canadian International Trade Tribunal Act—Chapter 22.
C-91, An Act respecting Indigenous languages—Chapter 23.
C-92, An Act respecting First Nations, Inuit and Métis children, youth and families—Chapter 24.
C-75, An Act to amend the Criminal Code, the Youth Criminal Justice Act and other Acts and to make consequential amendments to other Acts—Chapter 25.
C-48, An Act respecting the regulation of vessels that transport crude oil or persistent oil to or from ports or marine installations located along British Columbia's north coast—Chapter 26.
C-83, An Act to amend the Corrections and Conditional Release Act and another Act—Chapter 27.
C-69, An Act to enact the Impact Assessment Act and the Canadian Energy Regulator Act, to amend the Navigation Protection Act and to make consequential amendments to other Acts—Chapter 28.
C-97, An Act to implement certain provisions of the budget tabled in Parliament on March 19, 2019 and other measures—Chapter 29.
It being 2:55 p.m., the House stands adjourned until Monday, September 16, 2019, at 11 a.m., pursuant to Standing Orders 28(2) and 24(1).
(The House adjourned at 2:55 p.m.)
The 42nd Parliament was dissolved by Royal Proclamation on September 11, 2019.
J'ai l'honneur de faire savoir à la Chambre que, lorsqu'elle s'est rendue auprès de Son Excellence la gouverneure générale dans la Chambre du Sénat, Son Excellence a bien voulu donner, au nom de Sa Majesté, la sanction royale aux projets de loi suivants:
C-71, Loi modifiant certaines lois et un règlement relatifs aux armes à feu — Chapitre 9.
C-81, Loi visant à faire du Canada un pays exempt d'obstacles — Chapitre 10.
S-203, Loi modifiant le Code criminel et d’autres lois (fin de la captivité des baleines et des dauphins) — Chapitre 11.
C-82, Loi mettant en œuvre une convention multilatérale pour la mise en œuvre des mesures relatives aux conventions fiscales pour prévenir l'érosion de la base d'imposition et le transfert de bénéfices — Chapitre 12.
C-59, Loi concernant des questions de sécurité nationale — Chapitre 13.
C-68, Loi modifiant la Loi sur les pêches et d’autres lois en conséquence — Chapitre 14.
C-77, Loi modifiant la Loi sur la défense nationale et apportant des modifications connexes et corrélatives à d'autres lois — Chapitre 15.
C-78, Loi modifiant la Loi sur le divorce, la Loi d'aide à l'exécution des ordonnances et des ententes familiales et la Loi sur la saisie-arrêt et la distraction de pensions et apportant des modifications corrélatives à une autre loi — Chapitre 16.
C-84, Loi modifiant le Code criminel (bestialité et combats d'animaux) — Chapitre 17.
C-58, Loi modifiant la Loi sur l'accès à l'information, la Loi sur la protection des renseignements personnels et d'autres lois en conséquence — Chapitre 18.
C-88, Loi modifiant la Loi sur la gestion des ressources de la vallée du Mackenzie et la Loi fédérale sur les hydrocarbures et apportant des modifications corrélatives à d'autres lois — Chapitre 19.
C-93, Loi prévoyant une procédure accélérée et sans frais de suspension de casier judiciaire pour la possession simple de cannabis — Chapitre 20.
C-102, Loi portant octroi à Sa Majesté de crédits pour l'administration publique fédérale pendant l'exercice se terminant le 31 mars 2020 — Chapitre 21.
C-101, Loi modifiant le Tarif des douanes et la Loi sur le Tribunal canadien du commerce extérieur — Chapitre 22.
C-91, Loi concernant les langues autochtones — Chapitre 23.
C-92, Loi concernant les enfants, les jeunes et les familles des Premières Nations, des Inuits et des Métis — Chapitre 24.
C-75, Loi modifiant le Code criminel, la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents et d'autres lois et apportant des modifications corrélatives à certaines lois — Chapitre 25.
C-48, Loi concernant la réglementation des bâtiments transportant du pétrole brut ou des hydrocarbures persistants à destination ou en provenance des ports ou des installations maritimes situés le long de la côte nord de la Colombie-Britannique — Chapitre 26.
C-83, Loi modifiant la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition et une autre loi — Chapitre 27.
C-69, Loi édictant la Loi sur l’évaluation d’impact et la Loi sur la Régie canadienne de l’énergie, modifiant la Loi sur la protection de la navigation et apportant des modifications corrélatives à d’autres lois — Chapitre 28.
C-97, Loi portant exécution de certaines dispositions du budget déposé au Parlement le 19 mars 2019 et mettant en œuvre d'autres mesures — Chapitre 29.
Comme il est 14 h 55, la Chambre s'ajourne au lundi 16 septembre 2019, à 11 heures, conformément aux articles 28(2) et 24(1) du Règlement.
(La séance est levée à 14 h 55.)
La 42e législature a été dissoute par proclamation royale le 11 septembre 2019.
Aboriginal languagesAboriginal peoplesAccess for disabled peopleAccess to informationAdjournmentAgriculture, environment and natural res ...British ColumbiaBudget 2019 (March 19, 2019)C-101, An Act to amend the Customs Tarif ...C-102, An Act for granting to Her Majest ...C-48, An Act respecting the regulation o ... ...Show all topics
View Candice Bergen Profile
CPC (MB)
View Candice Bergen Profile
2019-06-20 10:04 [p.29463]
Mr. Speaker, I rise on a point of order.
We have just received the sad news that our colleague Mark Warawa, the member for Langley—Aldergrove, has passed away.
I believe that if you seek it, you will receive unanimous consent to go through Routine Proceedings and then to suspend the House until 12 noon.
Monsieur le Président, j'invoque le Règlement.
Nous venons d'apprendre avec tristesse que notre collègue le député de Langley—Aldergrove est décédé.
Vous constaterez qu'il y a consentement unanime pour que la Chambre étudie les affaires courantes, puis qu'elle suspende la séance jusqu'à midi.
View Geoff Regan Profile
Lib. (NS)
View Geoff Regan Profile
2019-06-20 10:05 [p.29463]
Is there unanimous consent?
Some hon. members: Agreed.
The Speaker: We will be speaking more later, about our dear friend Mark.
Y a-t-il consentement unanime?
Des voix: D'accord.
Le Président: Plus tard, nous parlerons plus longuement de notre cher ami Mark.
View Geoff Regan Profile
Lib. (NS)
View Geoff Regan Profile
2019-06-20 10:06 [p.29463]
Pursuant to subsection 79.2(2) of the Parliament of Canada Act, it is my duty to present to the House a report from the Parliamentary Budget Officer, entitled “Election Proposal Costing Baseline”.
Pursuant to section 79.22 of the Parliament of Canada Act, it is my duty to present to the House a report from the Parliamentary Budget Officer entitled “2018-19 Report on the Activities of the Office of the Parliamentary Budget Officer”.
Conformément au paragraphe 79.2(2) de la Loi sur le Parlement du Canada, il est de mon devoir de présenter à la Chambre un rapport du directeur parlementaire du budget intitulé « Coût des mesures proposées en campagne électorale: prévision de référence ».
Conformément à l'article 79.22 de la Loi sur le Parlement du Canada, il est de mon devoir de présenter à la Chambre un rapport du directeur parlementaire du budget intitulé « Compte rendu des activités du Bureau du directeur parlementaire du budget pour 2018-2019 ».
View Geoff Regan Profile
Lib. (NS)
View Geoff Regan Profile
2019-06-20 10:06 [p.29463]
I have the honour to lay upon the table the report of the Chief Electoral Officer on alternative signatures. This report is deemed permanently referred to the Standing Committee on Procedure and House Affairs.
J'ai l'honneur de déposer à la Chambre le rapport du directeur général des élections sur les autres modes de signature. Ce rapport est renvoyé d'office au Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre.
View Bill Blair Profile
Lib. (ON)
View Bill Blair Profile
2019-06-20 10:06 [p.29463]
Mr. Speaker, pursuant to Standing Order 32(2) I have the honour to table, in both official languages, the progress report on priorities identified in the 11th report of the Standing Senate Committee on Aboriginal Peoples, entitled, “The subject matter of Bill C-45, An Act respecting cannabis and to amend the Controlled Drugs and Substances Act, the Criminal Code and other Acts”.
Monsieur le Président, conformément à l'article 32(2) du Règlement, j'ai l'honneur de déposer, dans les deux langues officielles, le rapport d'étape sur les priorités cernées dans le 11e rapport du Comité sénatorial permanent des peuples autochtones, intitulé « La teneur du projet de loi C-45: Loi concernant le cannabis et modifiant la Loi réglementant certaines drogues et autres substances, le Code criminel et d'autres lois ».
View Serge Cormier Profile
Lib. (NB)
View Serge Cormier Profile
2019-06-20 10:06 [p.29463]
Mr. Speaker, pursuant to Standing Order 32(2), I have the honour to table, in both official languages, a document entitled “2018-19 Annual Report for the Office of the Ombudsman for the Department of National Defence and the Canadian Armed Forces”.
Monsieur le Président, conformément à l'article 32(2) du Règlement, j'ai l'honneur de présenter, dans les deux langues officielles, un document intitulé « Rapport annuel 2018-2019 du Bureau de l'ombudsman du ministère de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes ».
View Robert Oliphant Profile
Lib. (ON)
View Robert Oliphant Profile
2019-06-20 10:06 [p.29463]
Mr. Speaker, pursuant to Standing Order 32(2), I have the honour to table, in both official languages, the 2018 report on exports of military goods from Canada, and the 2018 annual report to Parliament on the administration of the Export and Import Permits Act.
Monsieur le Président, conformément aux dispositions de l'article 32(2) du Règlement, j'ai l'honneur de déposer, dans les deux langues officielles, le Rapport sur les exportations de marchandises militaires du Canada de 2018 et le Rapport annuel au Parlement sur l'application de la Loi sur les licences d'exportation et d'importation de 2018.
View Kevin Lamoureux Profile
Lib. (MB)
View Kevin Lamoureux Profile
2019-06-20 10:07 [p.29464]
Mr. Speaker, pursuant to Standing Order 36(8), I have the honour to table, in both official languages, the government's response to 34 petitions.
Monsieur le Président, conformément au paragraphe 36(8) du Règlement, j'ai l'honneur de déposer, dans les deux langues officielles, la réponse du gouvernement à 34 pétitions.
View Darrell Samson Profile
Lib. (NS)
Mr. Speaker, pursuant to Standing Order 34(1), I have the honour to present to the House, in both official languages, the report of the delegation of the Canadian branch of the Assemblée parlementaire de la Francophonie, concerning its participation in the Bureau Meeting and the 44th Ordinary Session of the APF, held in Quebec City, from July 5 to 10, 2018.
Monsieur le Président, conformément à l'article 34(1) du Règlement, j'ai l'honneur de présenter à la Chambre, dans les deux langues officielles, un rapport de la délégation de la section canadienne de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie concernant sa participation à la réunion du bureau à la 44e session ordinaire de l'APF qui s'est tenue dans la Ville de Québec, du 5 au 10 juillet 2018.
View John McKay Profile
Lib. (ON)
View John McKay Profile
2019-06-20 10:08 [p.29464]
Mr. Speaker, I have the honour to present, in both official languages, the unanimous 38th report of the Standing Committee on Public Safety and National Security, entitled “Cybersecurity in the Financial Sector as a National Security Issue”.
The reason this report is unanimous is that the members worked together in a fashion that would do credit to our Parliament and the functioning of committees. I particularly want to take this opportunity to single out each of the members of the committee for their contributions, particularly the member for Montarville for his experience as a CBSA officer and his quarterbacking skills; the member for Laurentides—Labelle, who speaks faster than I can think; the member for Mississauga—Lakeshore for his thoughtful interventions; the member for Brampton North for her practical insights; and the member for Toronto—Danforth for her really pointed questions.
I also want to recognize the vice-chair, the member for Charlesbourg—Haute-Saint-Charles, for his really helpful steering of the committee; the member for Medicine Hat—Cardston—Warner, who asked very pointed questions from his police background; as well as the member for Yellowhead, who also asked very pointed questions due to his police background; and the member for Beloeil—Chambly, who was reasonable and helpful throughout the entire committee process. It is a real example of how, when committees work together, they will succeed and provide very helpful insight.
Finally, I want to draw members' attention to the first recommendation of the committee, which states, “The Committee recommends that, in the next Parliament, the House of Commons Standing Committee on Public Safety and National Security establish a sub-committee dedicated to studying the public safety and national security aspects of cybersecurity, with potential areas of inquiry including international approaches to critical infrastructure protection, impact of emerging technologies, and cyber supply chain security.” One of the things we really learned out of this study was that this field is moving so fast that the Parliament of Canada needs to stay on top of cybersecurity in all of its manifestations.
It has been a great honour for me to have chaired that committee and I would like to think the success of the committee is entirely due to the co-operation among the members. I look forward to the government's response tabled pursuant to Standing Order 109.
Monsieur le Président, j'ai l'honneur de présenter, dans les deux langues officielles, le 38e rapport, unanime, du Comité permanent de la sécurité publique et nationale, intitulé « Cybersécurité dans le secteur financier comme un enjeu de sécurité économique nationale ».
Le rapport est unanime parce que les députés y ont travaillé d'une manière qui ferait honneur à notre Parlement et au fonctionnement des comités. Je veux profiter de l'occasion pour remercier chaque membre du comité de sa contribution, notamment le député de Montarville, pour son expérience à titre d'agent de l'Agence canadienne des services frontaliers et ses aptitudes en organisation; le député de Laurentides—Labelle, qui parle à une vitesse supérieure à celle de ma pensée; le député de Mississauga—Lakeshore, pour ses interventions réfléchies; la députée de Brampton-Nord, pour ses idées pratiques; et la députée de Toronto—Danforth, pour ses questions vraiment pointues.
Je remercie également le député de Charlesbourg—Haute-Saint-Charles qui a dirigé le comité très efficacement à titre de vice-président; le député de Medicine Hat—Cardston—Warner, un ancien policier qui a su poser des questions très précises; le député de Yellowhead, un autre ancien policier qui a lui aussi posé des questions précises; et le député de Beloeil—Chambly, qui s'est montré raisonnable et qui a été d'une aide précieuse tout au long du processus. Voilà un bon exemple qui illustre que lorsque les membres d'un comité travaillent de concert, ils réussissent et offrent des conseils utiles.
Enfin, j'aimerais attirer l'attention des députés sur la première recommandation du comité, qui se lit comme suit: « Le Comité recommande que, lors du prochain Parlement, le Comité permanent de la sécurité publique et nationale de la Chambre des communes crée un sous-comité chargé d'étudier les aspects de la cybersécurité qui ont trait à la sécurité publique et à la sécurité nationale, notamment sur les approches internationales de la protection des infrastructures essentielles, l'incidence des nouvelles technologies et la cybersécurité de la chaîne d’approvisionnement numérique. » Cette étude nous a notamment permis de prendre conscience que la cybersécurité est un domaine qui évolue si rapidement que le Parlement du Canada doit demeurer à l'affût de tous ses aspects.
Ce fut un grand honneur pour moi de présider ce comité, et j'aime à penser que son succès repose entièrement sur l'esprit de coopération de ses membres. J'attends impatiemment la réponse que le gouvernement présentera, conformément au paragraphe 109 du Règlement.
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
View Mel Arnold Profile
2019-06-20 10:11 [p.29464]
moved for leave to introduce Bill C-467, An Act to establish Royal Canadian Mounted Police Day.
He said: Mr. Speaker, I am honoured to have the opportunity to present this private member's bill today, seconded by my good friend and colleague, the member for Yellowhead. This initiative was started by a small group of constituents in my riding of North Okanagan—Shuswap and the support has grown exponentially across the region, the province and now the country.
February 1, 2020, will mark the 100th anniversary of the forming of the Royal Canadian Mounted Police. For almost a century, they have been defending the law, “Maintiens le droit”. This bill would designate February 1 each year as Royal Canadian Mounted Police day. I recognize that it is the end of this 42nd Parliament, but I look forward to returning in the 43rd Parliament to ensure our national police force, the Royal Canadian Mounted Police, are recognized for their 100th anniversary.
I want to thank members in my riding, Martin von Holst and Guy Bailey, for their incredible work on this and I look forward to moving this forward when we return in the fall.
demande à présenter le projet de loi C-467, Loi instituant la Journée de la Gendarmerie royale du Canada.
— Monsieur le Président, j'ai l'honneur de présenter aujourd'hui ce projet de loi d'initiative parlementaire, avec l'appui de mon bon ami et collègue le député de Yellowhead. Cette initiative lancée par un petit groupe d'habitants de ma circonscription, North Okanagan—Shuswap, en est venue à remporter tous les suffrages dans l'ensemble de la région, de la province et, maintenant, du pays.
Le 1er février 2020 marquera le centenaire de la création de la Gendarmerie royale du Canada, qui, depuis près d'un siècle, reste fidèle à sa devise: « Maintiens le droit ». Ce projet de loi vise à désigner le 1er février comme journée de la Gendarmerie royale du Canada. Je sais que la 42e législature tire à sa fin, mais j'ai hâte d'entamer la 43e législature afin que l'on rende hommage à notre police nationale, la Gendarmerie royale du Canada, à l'occasion de son 100e anniversaire.
Je tiens à remercier Martin von Holst et Guy Bailey, des habitants de ma circonscription, de leur travail remarquable dans ce dossier, qu'il me tarde de faire progresser lorsque nous reviendrons en automne.
View Celina Caesar-Chavannes Profile
Ind. (ON)
View Celina Caesar-Chavannes Profile
2019-06-20 10:13 [p.29464]
, seconded by the member for Vancouver Granville, moved for leave to introduce Bill C-468, An Act to amend the Employment Equity Act.
She said: Mr. Speaker, it gives me great honour to present this bill in what will be my last act as a member of Parliament.
I would first like to offer my condolences to the family and friends of Mr. Mark Warawa, and the community of Langley—Aldergrove. His last speech in this place will be remembered as one of my favourites.
I want to thank the member for Vancouver Granville, a woman I am very proud of and will always continue to stand with.
I want to thank the members of the Liberal government and the NDP for supporting this bill from the outset, and particularly the members for Portage—Lisgar and Oshawa who helped and guided me through this process to get this bill here today. I want to thank Jacqueline Yost, legislative counsel; and the Office of the Law Clerk and Parliamentary Counsel for all of their help in getting me here.
I came to this place to be a voice for all the people I represent, to raise awareness on issues, to move the status quo and to remove barriers.
This bill represents the voices of those both past and present in the federal system. It is my hope that it will examine and help remove the barriers that prevent them, especially those from the black community, from achieving success and promotion within the system. Their voices are reflected in this bill, and it is my honour to bring their voices to this place.
, avec l'appui de la députée de Vancouver Granville, demande à présenter le projet de loi C-468, Loi modifiant la Loi sur l’équité en matière d’emploi.
— Monsieur le Président, j'ai l'immense honneur, pour mon dernier geste à titre de députée, de présenter le projet de loi que voici.
Avant d'aller plus loin, j'aimerais offrir mes condoléances à la famille et aux amis de M. Mark Warawa et aux habitants de Langley—Aldergrove. Son dernier discours demeurera dans ma mémoire comme l'un de mes favoris à vie.
Je tiens à remercier la députée de Vancouver Granville, une femme dont je suis immensément fière et aux côtés de qui on pourra toujours me trouver.
Je remercie en outre les députés libéraux et néo-démocrates d'avoir annoncé d'entrée de jeu qu'ils appuient mon projet de loi. J'adresse aussi un merci spécial aux députés de Portage—Lisgar et d'Oshawa, qui m'ont aidée et guidée dans le processus qui nous a menés jusqu'ici aujourd'hui. Je remercie enfin la conseillère législative Jacqueline Yost de même que le Bureau du légiste et conseiller parlementaire de leur aide.
J'ai brigué les suffrages afin de faire valoir les intérêts de tous les gens que je représente, de sensibiliser la population aux causes qui me tiennent à cœur, de faire bouger les choses et de faire tomber les obstacles.
Ce projet de loi représente la voix des employés — actuels et anciens — de la fonction publique. J'ose espérer qu'il permettra d'identifier et de faire tomber les obstacles qui les empêchent, surtout ceux de race noire, à bien s'épanouir dans leur travail et à gravir les échelons. Leur voix se reflète dans le projet de loi que voici, et c'est un honneur pour moi de la faire entendre entre ces murs.
View Karine Trudel Profile
NDP (QC)
View Karine Trudel Profile
2019-06-20 10:15 [p.29465]
moved for leave to introduce Bill C-469, An Act to amend the Parks Canada Agency Act (Canada’s tentative list for world heritage protection).
She said: Mr. Speaker, I am proud to rise today to introduce a bill to amend the Parks Canada Agency Act.
In 2017, the government opened Canada's tentative list for UNESCO world heritage sites to applications. Arvida, a company town, enthusiastically applied but, unfortunately, was not selected.
As an ambassador for Arvida and as a member of the House, I am proposing today that the Parks Canada Agency Act be amended so as to meet three main objectives, which are that the tentative list be reviewed every four years, that the list always include 15 sites following a review, and that the Minister of Canadian Heritage be included in the process so that the sites reflect a balance between cultural and natural sites.
I hope that these amendments will make the process more predictable and frequent, thereby enabling the volunteers and stakeholders championing their causes, such as Arvida's, to participate more easily and effectively. I would like to give a shout-out to the Committee for the Recognition of Arvida’s Heritage Value, or CORPA, and its members for their great perseverance. We will not give up.
demande à présenter le projet de loi C-469, Loi modifiant la Loi sur l’Agence Parcs Canada concernant la liste indicative du Canada pour la protection du patrimoine mondial.
— Monsieur le Président, c'est avec fierté que je dépose aujourd'hui un projet de loi modifiant la Loi sur l'Agence Parcs Canada.
En 2017, le gouvernement a ouvert la liste indicative du Canada pour le patrimoine mondial de l'UNESCO, et c'est avec enthousiasme qu'Arvida, une ville de compagnie, a déposé sa candidature. Malheureusement, elle n'a pas été retenue.
En tant qu'ambassadrice d'Arvida, mais également en tant que députée siégeant à la Chambre, je propose aujourd'hui une modification à la Loi sur l'Agence Parcs Canada qui vise trois objectifs: d'abord, que la liste indicative soit révisée tous les quatre ans; ensuite, que la liste soit toujours composée de 15 sites suivant une révision; finalement, qu'un équilibre soit maintenu entre les sites culturels et naturels en incluant le ministre du Patrimoine canadien dans le processus.
Je souhaite que ces modifications permettent une prévisibilité et une récurrence du processus, favorisant ainsi une mobilisation plus efficace et facile des bénévoles et des intervenants qui portent les dossiers, comme celui d'Arvida, à bout de bras. Je donne une mention toute spéciale au CORPA, le Comité pour la reconnaissance patrimoniale, et à ses membres pour leur grande persévérance. On continue.
View Michelle Rempel Profile
CPC (AB)
View Michelle Rempel Profile
2019-06-20 10:17 [p.29465]
Mr. Speaker, it is my privilege to present a petition on behalf of my constituents in Calgary Nose Hill. I thank them deeply for the privilege and honour of serving them for the last four years.
The petitioners are calling on the Government of Canada to cancel Bill C-69 and launch a study into the economic impact of equalization, including examining the formula; examining how renewable and non-renewable resources, including energy resources, both developed and underdeveloped, are treated in the formula; and issuing a report to Canadians on the fairness, effectiveness and outcomes of the equalization program.
Monsieur le Président, j'ai le privilège de présenter une pétition au nom de mes concitoyens de Calgary Nose Hill. Je les remercie profondément de m'avoir donné le privilège et l'honneur de les servir au cours des quatre dernières années.
Les pétitionnaires demandent au gouvernement du Canada d'annuler le projet de loi C-69, de réaliser une étude sur l'incidence économique de la péréquation comprenant un examen de la formule et de la manière dont y sont traitées les ressources renouvelables et non renouvelables, y compris les ressources énergétiques exploitées et sous-exploitées; et de produire un rapport à l'intention des Canadiens sur l'équité, l'efficacité et les résultats du programme de péréquation.
View Linda Duncan Profile
NDP (AB)
View Linda Duncan Profile
2019-06-20 10:18 [p.29465]
Mr. Speaker, this will be my last opportunity to table a petition on behalf of my constituents.
It is my honour to table yet another petition from my constituents calling on the government to enact a Canadian environmental bill of rights. The petitioners state that Canadians share a deep concern about the environment and recognize its inherent value; that it is important to safeguard the right of present and future generations to a healthy and ecologically balanced environment; and that it is the federal government's duty, a public trust duty, to protect the environment.
Therefore, citizens should be given the tools to hold the government accountable to protect their environment.
Monsieur le Président, c'est la dernière occasion que j'aurai de présenter une pétition au nom de mes concitoyens.
C'est un honneur de présenter une autre pétition signée par les habitants de ma circonscription, qui demandent encore une fois au gouvernement d'édicter une charte canadienne des droits environnementaux. Les pétitionnaires affirment que les Canadiens se soucient profondément de l'environnement et reconnaissent sa valeur intrinsèque, qu'il est important de sauvegarder le droit des générations présentes et futures à un environnement sain et écologiquement équilibré, et que le gouvernement a l'obligation, découlant de la fiducie publique, de protéger l'environnement.
Par conséquent, il faudrait fournir aux citoyens canadiens les outils nécessaires pour demander des comptes au gouvernement en matière de protection de l'environnement.
View Sean Casey Profile
Lib. (PE)
View Sean Casey Profile
2019-06-20 10:18 [p.29465]
Mr. Speaker, I rise to present a petition drafted by a group of students from Colonel Gray High School.
A few weeks ago they invited me to talk to their class so I could explain the process of presenting a petition in the House of Commons. I have here the result of their work.
These students are studying law in their French immersion program. Their teacher is Gary Connelly, and the student who led this effort is Shaeya Thibodeau.
I want to thank and congratulate this group of young citizens who collected 781 signatures, mostly from Prince Edward Island.
The petitioners are calling on the House of Commons to pass Bill C-71, which bans military-style semi-automatic firearms in Canada, restricting the use of these weapons to military personnel only.
Monsieur le Président, je me lève pour présenter une pétition qui a été rédigée par un groupe d'étudiants de l'École secondaire Colonel Gray.
Il y a quelques semaines, ils m'ont invité devant leur classe afin que je leur explique le processus de présentation d'une pétition à la Chambre des communes. J'ai, ici, le résultat de leur travail.
Ces étudiants étudient le droit en immersion française. L'enseignant est Gary Connelly, et l'étudiante qui a mené cet effort se nomme Shaeya Thibodeau.
Je veux donc remercier et féliciter ce groupe de jeunes citoyens qui ont recueilli la signature de 781 personnes qui, pour la plupart viennent de l'Île-du-Prince-Édouard.
Celles-ci prient la Chambre des communes d'adopter le projet de loi C-71 qui interdit les armes à feu semi-automatiques de type militaire au Canada, en réservant l'utilisation de ces armes au personnel militaire seulement.
View Paul Manly Profile
GP (BC)
View Paul Manly Profile
2019-06-20 10:20 [p.29466]
Mr. Speaker, it is an honour to rise today to present four petitions on behalf of my constituents.
The first petition calls upon the Minister of Veterans Affairs to remove any statutory limits on back-pay eligibility for the disability allowance and to work with individual veterans to achieve just and due compensation for a disability allowance in a timely manner.
Monsieur le Président, c'est pour moi un honneur de prendre la parole aujourd'hui afin de présenter quatre pétitions au nom des citoyens de ma circonscription.
La première pétition demande au ministre des Anciens Combattants d'éliminer tout délai prescrit pour avoir droit à un paiement rétroactif de prestations d'invalidité et de collaborer avec chaque ancien combattant pour lui verser, dans les meilleurs délais, les prestations d'invalidité grandement méritées auxquelles il a droit.
View Paul Manly Profile
GP (BC)
View Paul Manly Profile
2019-06-20 10:21 [p.29466]
Mr. Speaker, the second petition calls upon the Government of Canada to cease the incarceration of those who suffer from drug abuse and to begin the rehabilitation of said victims back into society through treatment programs, as is done in Portugal.
Monsieur le Président, la deuxième pétition demande au gouvernement du Canada de cesser d'incarcérer les personnes souffrant de toxicomanie et de commencer à réintégrer ces victimes dans la société par l'entremise de programmes de traitement, comme le fait le Portugal.
View Paul Manly Profile
GP (BC)
View Paul Manly Profile
2019-06-20 10:21 [p.29466]
Mr. Speaker, the third petition calls upon the House of Commons to recognize that violence against women remains a critical problem in Canada and disproportionately impacts indigenous women, as reflected by the crisis of missing and murdered aboriginal women; that striving for pay equity and equal participation of women in leadership roles must be political priorities for all members of Parliament; and that a shifting cultural attitude toward women and gender minorities in our society requires structural changes in education and socialization.
Monsieur le Président, la troisième pétition demande à la Chambre des communes de reconnaître que la violence contre les femmes demeure un grave problème au Canada qui, comme en témoigne la crise des femmes et des filles autochtones portées disparues ou assassinées, touche de manière disproportionnée les femmes autochtones. Les pétitionnaires demandent à tous les députés de faire une priorité de l'équité salariale et de la participation égale des femmes dans des postes de direction. Ils demandent enfin à la Chambre de reconnaître que la transformation des attitudes culturelles à l'égard des femmes et des membres des minorités de genre au sein de notre société requiert des changements structurels en matière d'éducation et de socialisation.
View Paul Manly Profile
GP (BC)
View Paul Manly Profile
2019-06-20 10:21 [p.29466]
Mr. Speaker, the final petition is from my constituents and is about DND land. The petitioners call for the Department of National Defence to clarify the safe range of the DND rifle range for safe operation; to establish a schedule for public access to the land in the buffer zone of the range; to order a feasibility study to look at relocating the range to a more suitable, less populated site; and to engage in community consultation with recreational users in the regional district of Nanaimo, the city of Nanaimo and Snuneymuxw First Nation about future use of this land.
Monsieur le Président, la dernière pétition concerne des terres du ministère de la Défense nationale et a été signée par des gens de ma circonscription. Les pétitionnaires demandent au ministère de la Défense nationale de clarifier les règles régissant l'exploitation sécuritaire du champ de tir établi sur ce terrain, d'établir un horaire selon lequel le public pourrait accéder à la zone tampon du champ de tir, de commander une étude afin d'examiner la possibilité de réinstaller le champ de tir dans un lieu plus propice et moins peuplé, et d'entreprendre des consultations communautaires sur l'utilisation future du terrain avec les tireurs sportifs, le district régional de Nanaimo, la Ville de Nanaimo et la Première Nation Snuneymuxw.
View Joël Godin Profile
CPC (QC)
View Joël Godin Profile
2019-06-20 10:21 [p.29466]
Mr. Speaker, I have two petitions to table this morning.
The first was drafted by grade-six students in Ms. Mylène Potvin's class at Harfand-des-neiges elementary school. These children showed great initiative in writing to their government. Together, they are calling on the government to curb the use of plastic bags and excess packaging.
I urge them to continue this fight. They will always be able to count on me.
Monsieur le Président, j'ai deux pétitions à déposer ce matin.
La première a été rédigée par les élèves de la classe de sixième année de l'École primaire du Harfand-des-neiges, du professeur Mylène Potvin. C'est une belle initiative de ces jeunes, qui ont écrit au gouvernement. Ils se sont mobilisés pour demander que l'on réduise la distribution de sacs de plastique et le suremballage.
Je les invite à continuer cette mobilisation. Ils pourront toujours compter sur moi.
View Joël Godin Profile
CPC (QC)
View Joël Godin Profile
2019-06-20 10:23 [p.29466]
Mr. Speaker, the second petition was prepared by the residents of the municipality of Saint-Thuribe.
They are calling on the government to provide broadband Internet so that, like all Canadians, they can have access to the modern communications of the coming decade.
I am tabling this petition in support of the residents who signed it, who are from the municipality of Saint-Thuribe, in the beautiful riding of Portneuf—Jacques-Cartier.
In closing, I would like to wish all parliamentarians, you, Mr. Speaker, support staff and the table staff a great summer. You have all made the 42nd Parliament an extraordinary one.
Monsieur le Président, la deuxième pétition a été rédigée par des citoyens de la municipalité de Saint-Thuribe.
Ils demandent au gouvernement de leur offrir une connectivité à la large bande afin qu'ils aient accès, comme tous les Canadiens, à une communication des années 2020.
Je dépose cette pétition en soutien aux résidants signataires, qui viennent de la municipalité de Saint-Thuribe, de la belle circonscription de Portneuf—Jacques-Cartier.
En terminant, j'aimerais souhaiter un très bel été à tous les parlementaires, à vous, monsieur le Président, au personnel de soutien et aux gens à la table, qui ont fait de cette 42e législature, une législature extraordinaire.
View Richard Cannings Profile
NDP (BC)
Mr. Speaker, I rise today with two petitions from residents in my riding of South Okanagan—West Kootenay.
The first petition points out that one in 10 Canadians cannot afford their prescription medication; that the current system benefits drug companies, not Canadians; that a universal pharmacare plan could save our country over $4 billion a year; and that we are the only OECD country that has a universal health care system that does not cover prescription drugs. Therefore, the petitioners call on the Government of Canada to eliminate the current patchwork system of care and to introduce a universal, comprehensive and public pharmacare plan that will reduce drug costs and keep people healthier longer.
Monsieur le Président, je présente aujourd'hui deux pétitions provenant des résidants de ma circonscription, Okanagan-Sud—Kootenay-Ouest.
La première pétition souligne qu'un Canadien sur dix n'a pas les moyens d'acheter les médicaments sur ordonnance dont il a besoin; que le système actuel profite aux sociétés pharmaceutiques et non aux Canadiens; qu'un régime universel d'assurance-médicaments permettrait aux Canadiens d'économiser plus de 4 milliards de dollars par année; et que le Canada est le seul pays de l'OCDE doté d'un système de santé universel qui ne couvre pas les médicaments sur ordonnance. Par conséquent, les pétitionnaires demandent au gouvernement du Canada d'éliminer le système de soins hétéroclite qui existe actuellement et d'instaurer un régime public, universel et complet d'assurance-médicaments afin que les médicaments coûtent moins cher et que les gens puissent vivre en santé plus longtemps.
View Richard Cannings Profile
NDP (BC)
Mr. Speaker, the second petition draws attention to the fact that the Canadian government declared the Sinixt tribal group extinct in 1956. The petitioners also point out that the Sinixt never ceased to exist as a tribal group and that their territory remains unceded. They call on the government to reverse the wrongful declaration of the extinction of the Sinixt tribal group and to take immediate steps to recognize the Sinixt as an autonomous tribal group within their traditional and ancestral Canadian territory.
I want to take this opportunity again, since this is the last regular day of this Parliament, to thank you personally for the good job you have done in often very trying circumstances. I appreciate it, and I think all Canadians do.
Monsieur le Président, la deuxième pétition attire l'attention sur le fait que le gouvernement du Canada, en 1945, a déclaré l'extinction du groupe tribal des Sinixt. Les pétitionnaires soulignent également que les Sinixt n'ont jamais cessé d'exister en tant que groupe tribal et que leur territoire n'a jamais été cédé. Ils demandent au gouvernement d'annuler la déclaration erronée de l'extinction du groupe tribal des Sinixt et de prendre des mesures immédiates pour reconnaître les Sinixt comme groupe tribal autonome au sein de ses terres traditionnelles et ancestrales.
Je profite de cette occasion, puisque c'est le dernier jour ordinaire de la présente législature, pour vous remercier personnellement, monsieur le Président, de l'excellent travail que vous avez accompli dans des circonstances souvent très difficiles. Je vous en suis reconnaissant, et je pense que tous les Canadiens le sont également.
View Geoff Regan Profile
Lib. (NS)
View Geoff Regan Profile
2019-06-20 10:24 [p.29466]
I thank the hon. member for his very kind words.
The hon. member for Cloverdale—Langley City.
Je remercie le député de ses bons mots.
Le député de Cloverdale—Langley City a la parole.
View John Aldag Profile
Lib. (BC)
View John Aldag Profile
2019-06-20 10:24 [p.29466]
Mr. Speaker, I rise to table a petition concerning the Burns Bog peatland, the largest raised peatland in North America, on the west coast. It is calling on the government to protect the species at risk that are on these lands.
While I am standing, I would like to take this moment to extend my heartfelt condolences to Diane Warawa and her family and to our shared community of Langley.
Mark was a very important person in my life. Prior to my entering politics, he was very supportive of my work and career at Parks Canada.
He did many things for our community. I know our community is going to miss him tremendously this Canada Day and beyond. It is indeed a sad day for this House and for our community.
Monsieur le Président, je prends la parole pour déposer une pétition au sujet de la tourbière Burns Bog, la plus grande tourbière en Amérique du Nord, située sur la côte Ouest. Les pétitionnaires demandent au gouvernement de protéger les espèces en péril sur ces terres.
Pendant que j'ai la parole, j'aimerais transmettre mes plus sincères condoléances à Diane Warawa et à sa famille, ainsi qu'aux habitants de notre collectivité, Langley.
Mark a occupé une grande place dans ma vie. Avant mon entrée en politique, il a beaucoup soutenu mon travail et ma carrière à Parcs Canada.
Il a fait beaucoup de choses pour notre collectivité. Je sais qu'il manquera énormément à ses concitoyens à la fête du Canada et par la suite. C'est vraiment une triste journée pour la Chambre et pour notre collectivité.
View Peter Julian Profile
NDP (BC)
View Peter Julian Profile
2019-06-20 10:25 [p.29467]
Mr. Speaker, it is indeed a sad day. I know that we will have an opportunity to pay tribute in an hour or two, but I too would like to pass on condolences to Diane Warawa, the children, the grandchildren and all of Mark's family. It is a very sad day for the House.
I am presenting a petition on behalf of the Elizabeth Fry Society. A few hundred Canadians are adding their names to the tens of thousands who have tabled petitions in the House so far. The petition calls on the Government of Canada to extend benefits and allowances to children who are in irregular situations. In a case where a parent is incarcerated or homeless, or the child is being raised in foster care, the children do not have the right to access the same benefits and allowances other children do. This contravenes the United Nations Convention on the Rights of the Child.
Tens of thousands of Canadians have written to Parliament in this regard. To date, the government's response has not been satisfactory. We are hoping the government will table a comprehensive response and end the discrimination so that all children can benefit from the benefits and allowances available from the federal government.
Monsieur le Président, c'est effectivement une triste journée. Je sais que nous aurons l'occasion de rendre hommage à Mark dans une heure ou deux, mais je tiens moi aussi à exprimer mes condoléances à Diane Warawa, aux enfants, aux petits-enfants et à toute la famille. C'est un jour très triste à la Chambre.
Je présente une pétition au nom de la Société Elizabeth Fry. Quelques centaines de Canadiens s'ajoutent aux dizaines de milliers d'autres qui ont déjà déposé des pétitions à la Chambre. La pétition demande au gouvernement du Canada d'accorder des prestations et des allocations aux enfants en situation irrégulière. Lorsqu'un parent est incarcéré ou sans abri, ou que l'enfant est élevé dans une famille d'accueil, l'enfant n'a pas droit aux mêmes prestations et allocations que les autres enfants. Cette situation contrevient à la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant.
Des dizaines de milliers de Canadiens ont écrit au Parlement à ce sujet. Jusqu'à maintenant, la réponse du gouvernement n'a pas été satisfaisante. Nous espérons qu'il présentera une réponse globale et qu'il mettra fin à la discrimination afin que tous les enfants puissent bénéficier des prestations et allocations qu'offre le gouvernement fédéral.
View Kevin Lamoureux Profile
Lib. (MB)
View Kevin Lamoureux Profile
2019-06-20 10:27 [p.29467]
Mr. Speaker, I ask that all remaining questions be allowed to stand.
The Speaker: Is that agreed?
Some hon. members: Agreed.
Monsieur le Président, je demande que les autres questions restent au Feuilleton.
Le Président: D'accord?
Des voix: D'accord.
View Geoff Regan Profile
Lib. (NS)
View Geoff Regan Profile
2019-06-20 10:27 [p.29467]
By an order made earlier this day, the House will now stand suspended until 12 p.m.
Conformément à un ordre adopté tout à l'heure, la séance est suspendue jusqu'à midi.
View Geoff Regan Profile
Lib. (NS)
View Geoff Regan Profile
2019-06-20 12:04 [p.29467]
My dear colleagues, there have been discussions among members of the parties in the House, and I understand that we will now proceed to tributes to our late colleague, Mark Warawa.
I now recognize the member for Abbotsford.
Chers collègues, il y a eu des discussions entre les partis, et je crois comprendre que nous rendrons maintenant hommage à notre regretté collègue Mark Warawa.
Je cède la parole au député d'Abbotsford.
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2019-06-20 12:05 [p.29467]
Mr. Speaker, my dear friend, our dear friend, Mark Warawa, died this morning. He passed away after a brief but valiant battle against cancer. He died peacefully, with his loving wife, Diane, by his side at Langley Hospice.
Members will know that Mark announced his retirement from politics in January of this year, well before his cancer diagnosis in April. He had planned, in his retirement, to continue a community service as chaplain to seniors, something that was very close to his heart. By the way, he was not going to be paid for that service; he was just going to contribute back to his community. Sadly, he did not live long enough to embark upon that new adventure.
On May 7, Mark found enough strength to deliver his farewell speech in this House, which was received with a standing ovation and many tears from his fellow MPs from every party in the House. On May 21, Mark made his last public appearance, waving from his car and greeting well-wishers at the Fort Langley May Day Parade.
For those who do not know, Mark began his public life as an Abbotsford city councillor, serving for 14 years under the tutelage of George Ferguson, Abbotsford's legendary and longest-serving mayor. Mark and I served on city council together. Along with former councillor Simon Gibson, we were called the three horsemen, because of our tendency to vote the same way on many issues. Mark and I thoroughly enjoyed our time on council, and we became lifelong friends, as did our wives, Annette and Diane.
Mark then moved to federal politics, winning the election as a Conservative candidate for the newly formed electoral district of Langley back in June 2004. He was re-elected five times, the last time in October 2015.
As MPs, we love to socialize together. What the public sees in this House is actually quite different from what happens outside of this House. We are all colleagues; we are all friends, and a lot of us socialize together.
On our side, there were five of us who called ourselves the MP5. We are all very interested in music and singing gospel music. As I mentioned in my earlier comments, the MP5 had the chance to sing at the National Arts Centre. That went okay, but members should know that of all our repertoire, there was one song that was Mark's favourite, and it began with the line, “I woke up this morning feeling fine.” This morning, Mark Warawa woke up feeling extra fine.
Mark loved this place and what this place represents, the heart of our democracy and the place where serious national issues are debated without fear of recrimination. He also loved his MP colleagues and respected the role we all play in defending a free and democratic society. Indeed, he loved to promote these values around the world. It was actually only a few months ago that Mark, as a Ukrainian Canadian, served as an official election monitor in the Ukrainian elections. Sadly, he had to return to Canada early because of his illness.
I know he was dearly loved by those who work in this House. In fact, if there was an award for the kindest MP in the House, I am guessing he would have won that award. However, if we had asked Mark what the most important thing in his life was, he would have said it was his deep and abiding faith in God's providence and hand on his life.
Mark embraced his journey with cancer as he did most things, with dignity and grace, with courage and hope, with an open heart and lots of prayer. He was a passionate Christ follower and loved Jesus with all his heart and soul. That is what he would have wanted us to have known and remembered him for.
Mark was a devoted husband to his wife of 46 years, Diane, and father to their five children: Jonathan, Ryan, Nathan, Eric and Kristen. He was a grandparent as well to 10 grandchildren. Together we grieve with all of them, but not as those without hope. Mark knew where he was going and what his final glorious destination would be.
To all of the Warawa family, we say thank you. You shared Mark with us for so many years. Thank you for his service to Canada and for his commitment to promoting the values that all of us hold so dear.
Mark will be missed, but I know he is rejoicing in the presence of his Lord and Saviour, Jesus Christ.
Mark, from all of us in the House, especially from your Conservative family, Godspeed, till we meet again.
Monsieur le Président, mon bon ami, notre bon ami, Mark Warawa, est décédé ce matin. À l'issue d'une brève mais courageuse lutte contre le cancer, il est mort paisiblement au Centre de soins palliatifs Langley, en présence de sa tendre épouse.
Les députés savent que Mark a annoncé son retrait de la vie politique au mois de janvier, cette année, bien avant d'apprendre, au mois d'avril, qu'il était atteint du cancer. Pendant sa retraite, il voulait assumer le rôle d'aumônier auprès des personnes âgées, un service communautaire qui lui tenait particulièrement à cœur. En passant, il n'aurait pas été rémunéré pour ce service. Il tenait simplement à contribuer à sa collectivité. Malheureusement, il n'a pas vécu assez longtemps pour se lancer dans cette nouvelle aventure.
Le 7 mai, Mark a pris son courage à deux mains et a livré son discours d'adieux à la Chambre. Les députés de toutes les allégeances l'ont salué par une ovation debout et ont versé de nombreuses larmes. Le 21 mai, Mark a fait sa dernière apparition publique lors du défilé du mois de mai de Fort Langley, où il saluait les gens de sa voiture.
Pour ceux qui ne le savent pas, la carrière politique de Mark a commencé à Abbotsford. Pendant 14 ans, il a été conseiller municipal sous la direction de George Ferguson, le légendaire maire d'Abbotsford aux plus longs états de service. Mark et moi avons tous les deux siégé au conseil municipal. Avec l'ancien conseiller Simon Gibson, nous avons hérité du surnom des trois cavaliers parce que nous avions tendance à voter de la même façon sur de nombreux enjeux. Le temps que nous avons passé au conseil nous a beaucoup plu, à Mark et à moi. Nous sommes devenus des amis pour la vie, tout comme nos conjointes, Annette et Diane.
Mark a ensuite fait le saut en politique fédérale. En 2004, il a remporté l'élection en tant que candidat conservateur de la nouvelle circonscription de Langley. Il a été réélu à cinq reprises, pour la dernière fois en octobre 2015.
Les députés aiment passer du bon temps ensemble. Ce que le public peut voir à la Chambre est bien différent de ce qui se passe à l'extérieur de celle-ci. Nous sommes tous des collègues. Nous sommes tous des amis. Des liens étroits unissent beaucoup d'entre nous.
De ce côté-ci, nous avions un petit groupe de cinq qui s'était donné le nom des MP5. Nous nous intéressions tous beaucoup à la musique et aimions chanter du gospel. Comme j'en ai déjà parlé, les MP5 ont eu la chance de se produire au Centre national des arts. Cela s'était bien passé. Dans tout notre répertoire, Mark avait une chanson préférée, une chanson qui commençait par « Quand je me suis réveillé ce matin, je me sentais bien ». Ce matin, quand Mark Wawara s'est réveillé, il se sentait mieux que bien.
Mark aimait cet endroit et ce qu'il représente, le cœur de notre démocratie et le lieu où on peut débattre des questions nationales importantes sans crainte ni récriminations. Il aimait aussi ses collègues députés et respectait le rôle que nous avons tous à jouer pour défendre notre société libre et démocratique. Il aimait d'ailleurs promouvoir ces valeurs partout dans le monde. Il y a quelques mois seulement, en fait, Mark, un Canadien d'origine ukrainienne, a agi comme observateur électoral officiel dans le cadre des élections ukrainiennes. Malheureusement, il a dû revenir au Canada plus vite que prévu à cause de sa maladie.
Je sais que tout le monde ici l'aimait beaucoup. Je pense d'ailleurs que s'il existait un prix pour le député le plus gentil à la Chambre, c'est à lui qu'on l'aurait décerné. Toutefois, si on avait demandé à Mark quelle était la chose la plus importante dans sa vie, il aurait dit que c'était sa foi profonde et inébranlable en Dieu, en la Providence.
Mark a mené la lutte contre son cancer comme il faisait toute chose: avec dignité et grâce, avec courage, ouverture d'esprit et beaucoup de prières. C'était un chrétien convaincu qui aimait Jésus de tout son cœur et de toute son âme. C'est ce qu'il aurait aimé que nous sachions de lui et que nous nous rappelions à son sujet.
Mark, mari dévoué de Diane depuis 46 ans, était père de cinq enfants — Jonathan, Ryan, Nathan, Eric et Kristen — et grand-père de dix petits-enfants. Nous partageons leur peine à tous, mais l'espoir ne nous quitte pas. Mark savait où il allait et connaissait sa glorieuse destination finale.
À toute la famille Warawa, nous disons merci. Vous avez partagé Mark avec nous pendant de si nombreuses années. Merci pour les services qu'il a rendus au Canada et son engagement en faveur des valeurs qui nous sont si chères à tous.
Mark nous manquera, mais je sais qu'il est heureux maintenant, puisqu'il est aux côtés de son Seigneur et Sauveur Jésus-Christ.
Mark, nous tous à la Chambre, et en particulier la famille conservatrice, vous disons au revoir jusqu'à un jour prochain.
View John Aldag Profile
Lib. (BC)
View John Aldag Profile
2019-06-20 12:12 [p.29468]
Mr. Speaker, I was deeply saddened to learn this morning of the passing of our colleague in this House, Mark Warawa, a man who proudly represented his constituency of Langley—Aldergrove this term and the communities of the Township of Langley and Langley City, or “the Langleys” as we call them locally, since 2004.
I met Mark and his wife Diane shortly after my wife and I moved with our family to the Township of Langley in 2005. I was a manager with Parks Canada based at Fort Langley National Historic Site. Mark loved participating in special events at the fort, fondly known as the birthplace of B.C.
Mark embraced the roots of our community and commissioned a period gentleman's outfit to wear at special events, including the community's May Day celebrations, Canada Day, Douglas Day and other events. The community always looked forward to Mark's Canada Day cupcakes, which he proudly served each and every Canada Day.
Mark loved participating in citizenship ceremonies at the fort, sharing the story of his family's journey to Canada and the opportunities that our rich land gave them, including to Mark personally, and his ability to serve in office on behalf of his constituents.
Mark was a huge supporter of the fort and attended every event possible. I got to know him and his love for our community through almost a decade of working together in a non-partisan fashion. I respected Mark deeply for his caring manner. Mark and his wife Diane were at as many community events as possible, and I always enjoyed encountering both of them around the Langleys.
On a family trip to Ottawa several years back, Mark insisted on touring my family around Parliament Hill. He staged mock media interviews with my three children. He introduced us to the excellent staff in the dining room. He proudly shared this place, and the honour it is to serve, with my family. The look in his eyes, of excitement, honour and humility, is a look I will always remember, and one that I have tried to emulate during my time in this chamber.
For the 2015 election, the Langleys were divided into two new ridings. I was elected to represent Cloverdale—Langley City. Upon my taking office, Mark reached out and helped my team get up and running. There were cases from before the election that Mark knew, and he helped my team resolve these files. He provided valuable advice to me on setting up offices in Ottawa and at home. He was a huge mentor in those early days.
We were able to serve together on the Special Joint Committee on Physician-Assisted Dying as well as the Standing Committee on Environment and Sustainable Development.
I admired Mark's deep commitment to his personal beliefs and his faith. His trust in his Lord and God provided him much strength during his brief but valiant fight with cancer.
On behalf of the Prime Minister, the government and all my Liberal colleagues, I offer our deepest condolences to Mark's family, to his wife Diane and his five children, Jonathan, Ryan, Nathan, Eric and Kristen, to their spouses and Mark's 10 grandchildren, of whom he was so fiercely proud, as well as to Mark's entire Conservative family.
Thank you to Mark's family and to the residents of the Langleys for having shared Mark with Canada over these past 15 years. Mark will be missed.
Monsieur le Président, j'ai été profondément attristé d'apprendre ce matin le décès de notre collègue Mark Warawa, qui a fièrement représenté sa circonscription, Langley—Aldergrove, pendant ce mandat, ainsi que les collectivités du canton et de la ville de Langley ou « les Langley » comme on les appelle ici depuis 2004.
J'ai rencontré Mark et son épouse, Diane, peu après que mon épouse et moi-même ayons déménagé avec la famille dans la ville de Langley en 2005. J'occupais un poste de gestionnaire à Parcs Canada au Lieu historique national du Fort-Langley. Mark adorait participer aux événements spéciaux tenus au fort, affectueusement appelé le berceau de la Colombie-Britannique.
Mark a tout de suite adopté la communauté et il avait commandé un costume d'époque qu'il portait lors des événements spéciaux, notamment les célébrations du Premier Mai, la fête du Canada et la Journée Douglas. La communauté attendait toujours avec impatience les petits gâteaux que Mark leur servait fièrement chaque année à l'occasion de la fête du Canada.
Mark adorait prendre part aux cérémonies de citoyenneté organisées au fort. Il y racontait l'arrivée de sa famille au Canada et parlait des possibilités que lui avait offertes ce riche pays et notamment à lui qui avait eu la chance de représenter ses concitoyens.
Mark était un ardent défenseur du fort et prenait part à tous les événements qui y avaient lieu. J'ai appris à le connaître et constaté l'amour qu'il portait à sa communauté pendant près d'une décennie, au cours de laquelle nous avons collaboré en laissant nos partis pris de côté. Je lui vouais un profond respect pour sa grande bienveillance. Mark et son épouse, Diane, participaient à tous les événements communautaires et j'avais toujours beaucoup de plaisir à les rencontrer dans les Langley.
Lorsque j'étais de passage à Ottawa avec ma famille, il y a plusieurs années, Mark avait insisté pour nous offrir une visite guidée de la Colline du Parlement. Il avait simulé des entrevues médiatiques avec mes trois enfants. Il nous avait présentés aux formidables employés de la salle à manger. Il était fier de nous montrer cette noble institution et de dire que c'était pour lui un honneur d'y servir. Je me rappellerai toujours son regard dans lequel on pouvait lire à la fois le plaisir, l'honneur et l'humilité. Depuis que je siège dans cette enceinte, je m'efforce de suivre son exemple.
Avant les élections de 2015, la région de Langley a été subdivisée en deux nouvelles circonscriptions. J'ai été élu à titre de représentant de Cloverdale—Langley City. À mon arrivée en poste, Mark a communiqué avec moi et a aidé mon équipe à s'organiser et à se mettre en branle. Mark avait été saisi de certains cas avant les élections et il a aidé mon équipe à les régler après les élections. Par surcroît, il m'a donné de précieux conseils pour organiser mes bureaux, à Ottawa et dans ma circonscription. Il a été pour moi, en début de carrière parlementaire, un grand mentor.
Nous avons siégé ensemble au Comité mixte spécial sur l'aide médicale à mourir de même qu'au Comité permanent de l’environnement et du développement durable.
J'admirais l'engagement profond de Mark à l'égard de ses convictions personnelles et de sa foi. Sa confiance en Dieu lui a donné énormément de force au cours de sa brève mais courageuse lutte contre le cancer.
Au nom du premier ministre, du gouvernement et de l'ensemble de mes collègues du Parti libéral, j'offre nos plus sincères condoléances à la famille de Mark, notamment à son épouse, Diane, et à leurs cinq enfants, Jonathan, Ryan, Nathan, Eric et Kristen, et leurs conjoints respectifs et aux 10 petits-enfants, dont Mark était extrêmement fier. J'offre également toute notre sympathie à la grande famille conservatrice, dont Mark faisait partie.
Je remercie la famille de Mark et les résidants de la région de Langley d'avoir permis à Mark de servir le Canada au cours des 15 dernières années. Mark nous manquera.
View Nathan Cullen Profile
NDP (BC)
View Nathan Cullen Profile
2019-06-20 12:15 [p.29468]
Mr. Speaker, today I rise to join colleagues in paying tribute to a friend and colleague, Mark Warawa. I think all of us agree that we would have given anything to be talking about something else here today than Mark's passing.
It is such a tribute to Mark that there are so many of us here today, choosing not to head home to our own families, and that all parties are here, and independents, regardless of whether we often or even ever agreed with Mark on his politics and policies. I am including my Conservative colleagues in that. He was a man of such deep faith and conviction, and he held those convictions with such a degree of grace and certainty, which is sometimes too rare in our world.
Today was meant to be a day of ending, as we conclude this Parliament, as we reflect as parliamentarians on our time here, be it these past four years or for some of us many more years. It is also a day, by bad circumstance, that we are talking about a different kind of ending.
It is a privilege to stand in this place. Mark always saw that to be true for him, so much so that even as he was so sick, he was determined to come back and give his farewell address to the House, despite his doctors not necessarily agreeing with that.
I am honoured to speak on behalf of my New Democratic colleagues. Mark was an opponent, yet never an enemy. Our friendship was most unlikely. We come from different generations and opposite ends of the political spectrum on almost every issue, yet we found some common ground in the humanity we could share in this place. I think I can speak for many colleagues who also saw that humanity on display.
I do have to tell one story, though. I was reflecting this morning about one day when, in the heat of debate, I said something that really upset Mark. I honestly do not remember what it was. I guess I have one of those memories.
Mark came right up to me in my seat. He got right in my face and was really mad, almost on the edge of asking me to step outside. I was a bit shocked. It seemed out of character for him, yet, within minutes, he was back at my desk, apologizing and wanting to make things right. It is important to consider that I do not remember what we were arguing about, but I do remember the apology. I remember the humanity.
For him, I think politics was very personal, but he never made it personal, and that is a rare gift.
I was raised in the church. I do not claim to know definitively what a good Christian is, but Mark strove in every way to be one.
I also think we are talking a lot about family today, political family and Mark's family, Diane, Jonathan, Ryan, Nathan, Eric and Kristen. There are families we are born into and there are families we choose.
Diane and Mark were married for just a little less time than I have been alive. Mark, in his final comments to me, said, “I always thought of you as a son”, again, curious and somewhat unlikely, our friendship.
Today is about an ending. It is about mourning and it is about honouring. I join my colleagues and friends in honouring the memory of Mark, and I wish Diane and his entire family the very best and peace.
Monsieur le Président, je prends la parole aujourd'hui afin de joindre ma voix à celle de mes collègues pour rendre hommage à un ami et un collègue, Mark Warawa. Je pense que nous sommes tous d'accord pour dire que nous aurions tout donné pour pouvoir parler aujourd'hui d'un tout autre sujet que le décès de Mark.
C'est tout à l'honneur de Mark que nous soyons si nombreux à la Chambre aujourd'hui, ayant choisi de ne pas rentrer retrouver nos familles, et que tous les partis soient présents, ainsi que les députés indépendants, peu importe que nous ayons été souvent sur la même longueur d'onde que Mark en matière de politique, ou jamais. J'inclus mes collègues conservateurs là-dedans. Mark était un homme très croyant aux convictions profondes et il défendait ses convictions avec beaucoup de dignité et de certitude, ce qui est bien trop rare dans notre société.
Aujourd'hui devait être une journée marquée par les départs, en cette fin de législature. Une journée pour réfléchir à notre passage ici en tant que parlementaires, que ce soit au cours des quatre dernières années ou, dans certains cas, d'un plus grand nombre d'années. Or c'est aussi une journée où, en raison de bien tristes circonstances, nous parlons d'une autre sorte de départ.
C'est un privilège de prendre la parole à la Chambre. Mark a toujours cru que c'était le cas, à tel point que, même s'il était très malade, il était résolu à revenir ici pour prononcer sa dernière allocution, même si ses médecins n'étaient pas nécessairement d'accord.
Je suis honoré de parler au nom de mes collègues néo-démocrates. Mark était un adversaire, mais il n'a jamais été un ennemi. Notre amitié était tout à fait improbable. Nous représentions deux générations différentes et nos opinions se situaient aux deux extrémités du spectre politique, sur presque toutes les questions. Néanmoins, l'humanité qui nous animait nous unissait. Je pense que je parle au nom de beaucoup de députés, qui ont aussi été témoins de cette humanité.
J'ai cependant une anecdote à raconter. Ce matin, je me suis souvenu d'un jour où, lors d'un débat houleux, j'ai dit quelque chose qui a vraiment choqué Mark. À vrai dire, je ne me souviens plus de ce que c'était. Je suppose que ma mémoire me fait défaut.
Mark est venu directement me voir pendant que j'étais à mon siège. Il est venu tout près de moi, il était furieux et il semblait sur le point de me demander de sortir. J'étais un peu abasourdi. Cela ne lui ressemblait pas. Cependant, quelques minutes plus tard, il est revenu à mon pupitre pour s'excuser et faire amende honorable. Même si je ne me souviens plus du sujet de notre dispute, je me souviens des excuses de Mark. Je me souviens de son humanité.
Je crois qu'il s'engageait personnellement en politique, mais sans en faire une affaire personnelle, et c'est un don exceptionnel.
Même si j'ai été élevé dans la foi, je ne prétends pas savoir comment être un bon chrétien, mais Mark a tout fait pour en être un.
Je pense aussi qu'il est beaucoup question de familles aujourd'hui, que ce soit la famille politique ou la famille de Mark: Diane, Jonathan, Ryan, Nathan, Eric et Kristen. Il y a les familles qui nous ont vus naître et celles que nous choisissons.
Diane et Mark ont été mariés pendant presque toute ma vie. La dernière fois qu'il m'a parlé, il m'a dit: « Je t'ai toujours vu comme un fils. » Encore une fois, c'était une amitié étrangement inattendue.
Nous soulignons aujourd'hui la fin d'un parcours. C'est un jour de deuil et d'hommages. Je me joins à mes collègues et amis pour honorer la mémoire de Mark, et j'offre mes meilleurs vœux de sérénité et de paix à Diane et à toute sa famille.
View Luc Thériault Profile
BQ (QC)
View Luc Thériault Profile
2019-06-20 12:19 [p.29469]
Mr. Speaker, on behalf of the Bloc Québécois, I would like to offer my condolences to Mr. Warawa's family and friends and to his colleagues in the Conservative caucus.
Mr. Warawa proudly served the people of Langley—Aldergrove for 15 years. He was taken from us by cancer today, reminding us that there is still a long way to go to beat this terrible disease.
The last time he addressed the House, Mr. Warawa knew this day would come. He reminded us that members must not let themselves get too caught up in politics and forget what matters. He told us to take care of ourselves and to spend time with our families, because in the end, that is what really matters.
Rest in peace, Mark. Thank you for your public service and your contribution to your country.
Monsieur le Président, au nom du Bloc québécois, je tiens à offrir mes condoléances aux proches et à la famille de M. Warawa, ainsi qu'à ses collègues du caucus conservateur.
M. Warawa a fièrement servi les gens de Langley—Aldergrove depuis 15 ans. Le cancer l'emporte aujourd'hui, nous rappelant qu'il y a encore tant à faire pour vaincre cette terrible maladie.
M. Warawa savait que ce jour arriverait lorsqu'il s'est adressé à la Chambre pour la dernière fois. Il nous a rappelé que les députés ne doivent pas se laisser emporter par cette vague qu'est la politique et oublier l'essentiel. Il nous a dit de prendre soin de nous-mêmes et de passer du temps avec nos familles parce que, au fond, c'est ce qui compte vraiment.
Reposez en paix, Mark. Nous vous remercions de votre service public et de votre contribution à votre pays.
View Elizabeth May Profile
GP (BC)
View Elizabeth May Profile
2019-06-20 12:20 [p.29469]
Mr. Speaker and dear friends, the hon. member for Langley—Aldergrove can now be addressed by his real name, because he has passed from us.
Mark Warawa was a dear friend of mine, and I want to identify some things about my experience of knowing Mark, in expressing my deep condolences to Diane.
One thing I noticed right away about Mark is that it was Mark and Diane. There is a plane that leaves Vancouver to bring B.C. MPs to Ottawa every week, and sometimes I call it the school bus. If there was a spouse who was almost always there, it was Diane. I think she travelled to Ottawa with Mark more often than most.
I know how hard this is right now. As we know, Mark is in the arms of our Lord, and it is Diane to whom we send our prayers and deepest condolences, so she may have strength in this difficult time.
This is how I knew Mark. I was elected to this place in 2011. From 2006 to 2011, before I was elected, Mark Warawa had the title of Parliamentary Secretary to the Minister of Environment. I worked with him often. I talked to him often. Although we did not agree on policy, his personal commitments were clear. He and Diane had done many things in their own home: They had solar panels; they composted. He could go on and on. He really was committed to doing things in his own life to make this a better world.
He also created a local award in Langley for environmental heroes. It mattered to him. He did things in his own way. He never would have thwarted policies of his own party; I am not suggesting that at all. He was committed, and he took the time to talk to me and, as we have heard, always in respectful ways.
When I was elected, I got to know Mark in a whole new way. I hope Canadians will be happy to know such a thing exists, as we do not talk about it very much here, but the one truly non-partisan thing that happens in this place, every single Wednesday at 7 a.m., is that we gather in prayer. My brother from Battle River—Crowfoot looks at me and I am going to start crying. It keeps me going, goodness knows, to know that despite the fact that we may not agree on anything, we are able to love each other.
I loved Mark. He was so clear, focused and devoted to the Lord in his day-to-day life and, as we have heard from other members from other parties, in how he conducted himself in this place.
He had real courage. One thing we have talked about lately at the procedure and House affairs committee is how to reduce the role of the party whips in controlling what happens here. A lot of people talk about it, but in my eight years of experience, Mark Warawa was the bravest in standing up against a party whip. He told us that when he was going to give his Standing Order 31 statement, he was told by the whip he was not allowed to bring it forward. At the time, the Speaker ruled on that. Eleven other members of Parliament, including many members of Mark's party, stood up to agree with him.
I just want it remembered that Mark stood up for democracy in this place, when he could have been afraid, when he could have taken the easy route and not thwarted his party whip. He had confidence in the right of all members of Parliament in this place to speak to what was in their hearts and say what they wanted to say in their own 60-second opportunity every few months. He stood up on principle and asked for the Speaker to rule that his rights had been violated. That was brave.
Of many things about Mark Warawa's life, he will be remembered. As we heard from the member for Abbotsford, he was a community champion, working at the local level and municipal government before coming to this place. As the member for Skeena—Bulkley Valley so rightly said, he was someone known for his kindness. I also want him remembered for his willingness to reach across party lines.
There was a moment, and this is my last story, when a student from Langley contacted me. He was on an adventure in citizenship program. He said that he was supposed to have lunch with his own MP, but since he was not a Conservative, he wanted to meet me. I said to him, “Your MP is a great guy. I think you should have lunch with both of us.” I asked Mark, and he said, “Absolutely, let's both take our student to lunch.”
We had this wonderful, wide-ranging conversation about environmental goals. I could see this young high school student's eyes light up because he realized he did not have to be a Conservative to love his MP. He just had to know him and know that he really was doing the best he could by his own lights every day. Then, in a truly generous gesture, Mark picked up the tab. That does not happen every day, around here or anywhere.
God bless you, Mark. God, greet one of your wonderful spirits, a soul who has served you well. Give him eternal rest. Let light perpetual shine upon him. Thank you, Lord, that we came to know him and call him friend.
Monsieur le Président, chers collègues, nous pouvons maintenant parler du député de Langley—Aldergrove en utilisant son propre nom, puisqu'il nous a quittés.
Mark Warawa était un bon ami. J'aimerais aujourd'hui évoquer quelques souvenirs de lui, et aussi présenter mes condoléances à Diane.
J'ai tout de suite remarqué une chose, et c'est à quel point Mark et Diane étaient proches. Les députés de Colombie-Britannique prennent chaque semaine le même avion pour faire le trajet de Vancouver à Ottawa; je l'appelle parfois l'autobus scolaire. S'il y avait un conjoint qui était presque toujours là, c'était Diane. Je crois qu'elle se rendait à Ottawa avec Mark plus souvent que la plupart des autres.
Je sais combien c'est dur en ce moment. Comme nous le savons, Mark est dans les bras de notre Seigneur, et c'est à Diane que nous dédions nos prières et offrons nos plus sincères condoléances, afin qu'elle trouve en elle la force de faire face à ces moments difficiles.
Voici comment j'ai connu Mark. J'ai été élue à la Chambre des communes en 2011. De 2006 à 2011, avant mon élection, Mark Warawa était secrétaire parlementaire du ministre de l'Environnement. J'avais souvent à travailler avec lui et je lui parlais régulièrement. Même si nous ne nous entendions pas sur les politiques, ses engagements personnels étaient clairs. Diane et lui faisaient beaucoup de choses à la maison: ils avaient des panneaux solaires et ils faisaient du compost. Il pouvait en parler abondamment. Son engagement était de poser des gestes dans sa vie personnelle afin d'améliorer le monde.
Il a également créé un prix à Langley visant à reconnaître les grands défenseurs de l'environnement. C'était une cause importante pour lui. Il faisait les choses à sa manière. Il n'aurait jamais rien fait qui aille à l'encontre des politiques de son parti, ce n'est pas ce que je veux dire. Il était dévoué et il prenait le temps de discuter avec moi, toujours de manière respectueuse, comme plusieurs l'ont souligné.
Une fois élue, j'ai connu Mark sous un tout autre jour. J'espère que les Canadiens seront ravis d'apprendre qu'il est possible, même si on en entend très rarement parler, de vivre des moments réellement non partisans à la Chambre, comme c'est le cas chaque mercredi matin à 7 heures au moment de la prière. Mon frère de Battle River—Crowfoot me regarde et je vais me mettre à pleurer. Ce qui m'aide à continuer, Dieu le sait, c'est de savoir que, même si nous ne nous entendions sur rien, nous nous aimions quand même.
J'aimais Mark. Il était lucide, déterminé et dévoué au Seigneur dans sa vie quotidienne et, comme l'ont dit les députés des autres partis, cela se reflétait dans son comportement à la Chambre.
Il a fait preuve de beaucoup de courage. Dernièrement, le comité de la procédure et des affaires de la Chambre s'est penché sur la façon de réduire le pouvoir des whips relativement au déroulement des travaux dans cette enceinte. Beaucoup de gens en parlent. Cela dit, au cours de mes huit années d'expérience, je n'ai vu personne faire preuve de plus de courage que Mark Warawa pour s'élever contre un whip. Il nous a dit qu'un jour, le whip lui avait annoncé qu'il ne serait pas autorisé à présenter la déclaration de député qu'il avait préparée. À l'époque, la présidence a rendu une décision sur cette question. Onze autres députés, y compris plusieurs collègues conservateurs de Mark, ont pris la parole pour l'appuyer.
Je veux simplement qu'on se souvienne que Mark a défendu la démocratie à la Chambre à un moment où il aurait pu avoir peur, où il aurait pu opter pour la facilité en ne s'opposant pas au whip de son parti. Il était convaincu que tous les députés avaient le droit de parler de ce qui leur tenait à cœur, en toute liberté, dans leurs 60 secondes de temps de parole tous les deux ou trois mois. C'était pour lui une question de principe. Il a demandé à la présidence de conclure qu'on avait porté atteinte à ses droits. C'était courageux.
On se souviendra de Mark Warawa pour de nombreuses raisons. Comme l'a souligné le député d'Abbotsford, il a été un pilier de sa collectivité en travaillant à l'échelle locale et municipale avant de faire le saut en politique fédérale. Comme le député de Skeena—Bulkley Valley l'a si bien dit, il se démarquait par sa gentillesse. Je veux aussi qu'on se souvienne de sa volonté de tendre la main à ses collègues au-delà des allégeances politiques.
À un moment donné — et c'est ma dernière anecdote —, un élève de Langley a communiqué avec moi. Il participait au programme Le Patriotisme vécu. Il a dit qu'il était censé aller manger le midi avec son député, mais que, comme il n'était pas conservateur, il voulait plutôt me rencontrer. Je lui ai dit: « Ton député est un type formidable. Je pense que tu devrais venir manger avec nous deux. » J'en ai parlé à Mark, et il a dit: « Absolument, allons manger avec notre élève. »
Nous avons eu une merveilleuse conversation, très étendue, sur les objectifs environnementaux. Je pouvais voir le regard de ce jeune élève du secondaire s'illuminer parce qu'il se rendait compte qu'il n'avait pas à être conservateur pour aimer son député. Il n'avait qu'à le connaître et à savoir qu'il faisait chaque jour vraiment de son mieux, selon son entendement. Puis, dans un geste d'une grande générosité, Mark a réglé l'addition. On ne voit pas cela tous les jours ici ou ailleurs.
Que Dieu vous bénisse, Mark. Dieu, accueillez un de vos merveilleux esprits, une âme qui vous a bien servi. Accordez-lui le repos éternel. Que la lumière perpétuelle brille sur lui. Merci, Seigneur, de nous avoir permis de le connaître et de le considérer comme un ami.
View Geoff Regan Profile
Lib. (NS)
View Geoff Regan Profile
2019-06-20 12:27 [p.29470]
I want to thank the hon. members for Abbotsford, Cloverdale—Langley City, Skeena—Bulkley Valley, Montcalm and Saanich—Gulf Islands for their very eloquent comments, to which I think we all want to attach ourselves.
Mark Warawa will be missed by all of us. He was a dedicated member of Parliament whose constituents' faith in him returned him to the House an impressive five times. Even more important, he was a good and kind man.
I knew him for many years. We served together on the Standing Committee on Natural Resources. We would often chat when walking back and forth between the House and committee. In all the years I knew him, whether it was privately or in the House or in committee, I never once heard him speak to or about anyone with malice.
He spoke here of course on May 7, his last appearance in the House, and it seems like only moments ago. He spoke with calm and serene confidence and courage. He still had some hope that maybe there would be a solution for him, something that would overcome this problem with cancer, but he also knew what might lie ahead and he faced it with serenity and courage.
He spoke about his work as a member of Parliament, his love for this place and love for his constituents. He spoke, of course, about his wife Diane and his love for her and for his children and grandchildren, to whom we all offer our condolences. Those people meant a lot to him, as I know his constituents did.
Colleagues, if we are all the poorer for his passing, we are the richer for having known him.
I invite all hon. members to stand to observe a moment of silence in honour of our dear colleague Mark Warawa.
[A moment of silence observed]
Je tiens à remercier les députés d'Abbotsford, de Cloverdale—Langley City, de Skeena—Bulkley Valley, de Montcalm et de Saanich—Gulf Islands de leurs propos très éloquents sur lesquels, je pense, nous sommes tous d'accord.
Mark Warawa nous manquera à tous. Il était un député parlementaire dévoué qui, grâce à la confiance que lui témoignaient ses électeurs, a été élu à la Chambre pas moins de cinq fois. Plus important encore, il était un homme bon et gentil.
Je le connaissais depuis de nombreuses années. Nous avons siégé ensemble au Comité Permanent des ressources naturelles. Il nous arrivait souvent de discuter lors de nos allers-retours entre la Chambre et le comité. Pendant toutes les années où je l'ai connu, que ce soit en privé, à la Chambre ou en comité, je ne l'ai jamais entendu parler d'une seule personne avec méchanceté.
Il a pris la parole dans cette enceinte le 7 mai dernier, lors de sa dernière apparition à la Chambre. J'ai l'impression que c'était hier. Il était calme, serein, confiant et courageux. Il avait encore un peu espoir qu'une solution existait, qu'il allait pouvoir guérir de son cancer, mais il savait aussi ce qui l'attendait et il a fait face à cette situation avec sérénité et courage.
Il a parlé de son travail en tant que député, de son amour pour cet endroit et de son amour pour ses concitoyens. Évidemment, il a parlé de sa femme, Diane, et de tout l'amour qu'il lui portait et de l'amour qu'il portait à ses enfants et à ses petits-enfants. Nous leur offrons à tous nos condoléances. Ceux-ci, tout comme ses concitoyens, comptaient beaucoup pour lui.
Chers collègues, si son départ laisse un grand vide, n'oublions pas à quel point sa présence a enrichi nos vies.
J'invite tous les honorables députés à se lever pour observer un moment de silence en l'honneur de notre cher collègue Mark Warawa.
[La Chambre observe un moment de silence.]
View Bardish Chagger Profile
Lib. (ON)
View Bardish Chagger Profile
2019-06-20 12:31 [p.29470]
Mr. Speaker, there have been discussions among the parties and if you seek it, I think you will find unanimous consent for the following motion:
That, notwithstanding any Standing or Special Order or usual practice of the House:
(a) the amendment to the motion respecting the senate amendments to Bill C-83, An Act to amend the Corrections and Conditional Release Act and another Act, be deemed negatived on division and the main motion be deemed carried on division; and
(b) the amendment to the motion for second reading of Bill C-100, An Act to implement the Agreement between Canada, the United States of America and the United Mexican States, be deemed negatived on division and that the Bill be deemed read a second time and referred to the Standing Committee on International Trade.
Monsieur le Président, il y a eu des discussions entre les partis, et je pense que vous constaterez qu'il y a consentement unanime à l'égard de la motion suivante:
Que, nonobstant tout article du Règlement, ordre spécial ou usage habituel de la Chambre:
a) l’amendement à la motion relative aux amendements du Sénat au projet de loi C-83, Loi modifiant la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition et une autre loi, soit réputé rejeté avec dissidence et que la motion principale soit réputée adoptée avec dissidence;
b) l’amendement à la motion portant deuxième lecture du projet de loi C-100, Loi portant mise en œuvre de l'Accord entre le Canada, les États-Unis d'Amérique et les États-Unis du Mexique, soit réputé rejeté avec dissidence et que le projet de loi soit réputé lu une deuxième fois et renvoyé au Comité permanent du commerce international.
View Geoff Regan Profile
Lib. (NS)
View Geoff Regan Profile
2019-06-20 12:32 [p.29470]
Does the hon. government House leader have the unanimous consent of the House to propose the motion?
Some hon. members: Agreed.
The Speaker: The House has heard the terms of the motion. Is it the pleasure of the House to adopt the motion?
Some hon. members: Agreed.
La leader du gouvernement à la Chambre des communes a-t-elle le consentement unanime de la Chambre pour présenter la motion?
Des voix: D'accord.
Le Président: La Chambre a entendu la motion. Plaît-il à la Chambre de l'adopter?
Des voix: D'accord.
View Bardish Chagger Profile
Lib. (ON)
View Bardish Chagger Profile
2019-06-20 12:32 [p.29471]
Mr. Speaker, there is something about this place when there are flowers on a desk. It is just a heavy place to be in. I want my Conservative colleagues to know that our thoughts are definitely with them.
I also want to take a moment to say that it takes many people to support us in doing the work we do. Whether it is the people who clean for us, the people who feed us or the people who support us and allow us to do the important work we do, I would like to, on behalf of all members, thank them.
I would like to thank the House administration and the pages. I would also like to thank and acknowledge the families and loved ones who allow us to do the work we do and allow the people who support us to do the work they do. They often go unnoticed and are not always appreciated, but we sincerely appreciate all their efforts.
I also want to thank the House leadership teams, from all parties, that have worked together, including the whips' desks. They are here with us to support us, and they work very hard. They do not put their names on a ballot, but they sure do allow us to serve on behalf of democracy.
I wish all members a safe, enjoyable and healthy summer. I want to see everyone back here. I want them to be successful in all their endeavours. I know that many colleagues are going through challenges, and I want them all to know that they are in our thoughts and prayers. We wish everyone well with all their endeavours.
Therefore, out of respect for the memory of our late colleague, Mark Warawa, I move, seconded by the member for Portage—Lisgar:
That the House do now adjourn.
Monsieur le Président, lorsque des fleurs sont posées sur un pupitre, l'atmosphère est lourde à la Chambre. Je tiens à ce que les députés conservateurs sachent que nos pensées les accompagnent.
J'aimerais également prendre un instant pour rappeler que notre travail n'est rendu possible que grâce aux nombreuses personnes qui nous appuient. Au nom de tous les députés, je tiens à remercier les préposés au nettoyage, le personnel des cuisines, et toutes les personnes qui nous aident et nous permettent d'effectuer le travail important qui est le nôtre.
Je veux remercier les employés de l'administration de la Chambre et les pages. Je tiens également à remercier et à saluer les familles et les proches des députés et des employés; ce sont eux qui nous permettent de nous acquitter de notre travail. Ils passent souvent inaperçus et ne sont pas toujours appréciés à leur juste valeur, mais nous sommes sincèrement reconnaissants de leurs efforts.
Je remercie aussi les bureaux des whips et les équipes des leaders de tous les partis, qui ont travaillé en collaboration. Tous ces gens ont pour tâche de nous appuyer et ils travaillent avec ardeur. Leur nom ne paraît pas sur les bulletins de vote, mais c'est grâce à leur soutien que nous pouvons servir les intérêts de la démocratie.
Je souhaite aux députés une bonne santé et un été agréable, en toute sécurité. J'espère les retrouver tous ici et je leur souhaite du succès dans tout ce qu'ils entreprendront. Je sais que bon nombre de nos collègues vivent des situations difficiles, alors je tiens à leur dire que nos pensées et nos prières les accompagnent. Nous souhaitons bonne chance à tout le monde.
En signe de respect pour la mémoire de notre regretté collègue Mark Warawa, je propose, avec l'appui de la députée de Portage—Lisgar:
Que la Chambre s'ajourne maintenant.
View Geoff Regan Profile
Lib. (NS)
View Geoff Regan Profile
2019-06-20 12:34 [p.29471]
May I first attach myself to the comments about our appreciation for all the staff in this place. I do not like to start listing them all, because I might miss some, but a couple come to mind, and that would be the people who do cleaning for us. When some of us come here very early in the morning, we find them finishing their work that they have been doing overnight. There are those who move furniture around. There are many others, so many others. There are the interpreters, and so many others. I have started to list, but I had better stop. There are so many who do such great work for us.
The question is on the motion. Is it the pleasure of the House to adopt the motion?
Some hon. members: Agreed.
Je tiens d'abord à faire écho aux commentaires sur notre appréciation à l'égard de tout le personnel de la Chambre. Je ne veux pas commencer à tous les énumérer parce qu'il se peut que j'en manque quelques-uns. Il y a toutefois quelques personnes qui me viennent à l'esprit, soit les gens qui font le ménage. Lorsque certains d'entre nous viennent ici très tôt le matin, nous pouvons les voir terminer le travail qu'ils ont fait pendant la nuit. Il y a les employés qui déplacent les meubles. Il y en a beaucoup d'autres, dont les interprètes et tant d'autres. J'ai commencé à les énumérer, mais je ferais mieux d'arrêter. Il y en a tellement qui font de l'excellent travail pour nous.
Le vote porte sur la motion. Plaît-il à la Chambre d'adopter la motion?
Des voix: D'accord.
View Geoff Regan Profile
Lib. (NS)
View Geoff Regan Profile
2019-06-20 12:35 [p.29471]
Accordingly, pursuant to an order made Wednesday, June 19, the House stands adjourned until Monday, September 16, 2019, at 11 a.m., pursuant to Standing Orders 28(2) and 24(1).
(The House adjourned at 12:35 p.m.)
Par conséquent, conformément à un ordre adopté le mercredi 19 juin, la Chambre s'ajourne au lundi 16 septembre 2019, à 11 heures, conformément aux articles 28(2) et 24(1) du Règlement.
(La séance est levée à 12 h 35.)
View Geoff Regan Profile
Lib. (NS)
View Geoff Regan Profile
2019-06-19 14:03 [p.29381]
It being Wednesday, we will now have the singing of O Canada led by the hon. member for Chatham-Kent—Leamington.
[Members sang the national anthem]
Puisque nous sommes mercredi, nous allons maintenant chanter Ô Canada, qui sera entonné par le député de Chatham-Kent—Leamington.
[Les députés chantent l'hymne national.]
View Jane Philpott Profile
Ind. (ON)
Mr. Speaker, I am delighted to see the final report of the advisory council on pharmacare. I strongly support universal single-payer public pharmacare so Canadians have access to medicines. I hope the recommendations will be implemented.
However, I am concerned about the prices Canadians pay. There has not been progress to reform the Patented Medicine Prices Review Board. In 2017, I proposed regulatory changes to help the PMPRB protect consumers from high prices. This included changing the countries with which we compared prices. We said that value for money should factor into drug prices. We proposed that refunds should be reported to increase transparency and set fair prices. Those changes were to be in place by the end of 2018, but this has not happened.
National pharmacare is essential, but it must be accompanied by good stewardship of public funds. Canadians should not pay the third highest drug prices in the world. I encourage the Minister of Health to proceed with the PMPRB reform without further delay.
Monsieur le Président, je suis ravie de constater que le Conseil consultatif sur la mise en oeuvre d’un régime national d'assurance-médicaments a publié son rapport final. J'appuie sans réserve la création d'un régime universel et public d'assurance-médicaments à payeur unique, afin que les Canadiens aient accès aux médicaments dont ils ont besoin. J'espère que les recommandations contenues dans le rapport seront mises en oeuvre.
Par ailleurs, je suis préoccupée par le prix que les Canadiens doivent payer pour leurs médicaments. Aucun progrès n'a été réalisé dans le projet de réforme du Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés. En 2017, j'ai proposé des changements à la réglementation pour aider le Conseil à protéger les consommateurs contre le prix élevé des médicaments. Il s'agissait notamment de changer les pays avec lesquels on compare le prix des médicaments. Nous avons déclaré que le rapport qualité-prix devrait être pris en compte dans le prix des médicaments. Nous avons aussi proposé que les remboursements fassent l'objet de rapports, afin que l'on puisse accroître la transparence et fixer des prix équitables. Ces changements devaient être mis en place avant la fin de l'année 2018. Toutefois, cela n'a pas été fait.
La mise en place d'un régime national d'assurance-médicaments est essentielle, mais elle doit être accompagnée d'une bonne gestion des fonds publics. Les Canadiens ne devraient pas être obligés de payer un prix qui est au troisième rang quant aux coûts des médicaments les plus élevés au monde. J'encourage la ministre de la Santé à procéder sans plus attendre à la réforme du Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés.
View Marwan Tabbara Profile
Lib. (ON)
Mr. Speaker, over the past three and a half years, our government's policies have been very beneficial for my riding of Kitchener South—Hespeler.
The Canada child benefit has supported more than 20,000 children, who have received a total of $246 million in tax-free benefits. Our middle-class tax cut saved 2,800 of my constituents an average of $1,000. Our housing plan funded the building and repairing of 1,440 homes and subsidized 2,240 units. Our doubling of funding for the Canada summer jobs program provided jobs for 658 people. We lowered the small business tax from 11% to 9%, saving an average of $7,500 for small business owners. When we doubled the gas tax transfer, Kitchener and Cambridge gained more than $11 million. That was on top of the $118 million for infrastructure funding that went into transit, water facilities and roads.
I am looking forward to returning here in November to continue the hard work for Canadians.
Monsieur le Président, depuis trois ans et demi, les politiques du gouvernement sont très bénéfiques pour ma circonscription, Kitchener-Sud—Hespeler.
L'Allocation canadienne pour enfants a aidé plus de 20 000 enfants, qui ont reçu un total de 246 millions de dollars en prestations non imposables. La baisse d'impôt pour la classe moyenne a permis à 2 800 de mes concitoyens d'économiser en moyenne 1 000 $. La Stratégie nationale sur le logement a financé la construction et la réparation de 1 440 maisons et a subventionné 2 240 logements. Le doublement du financement accordé au programme Emplois d'été Canada a permis de fournir un emploi à 658 personnes. Nous avons fait passer le taux d'imposition des petites entreprises de 11 à 9 %, ce qui a permis aux propriétaires de petite entreprise d'épargner en moyenne 7 500 $. Lorsque nous avons doublé le transfert de la taxe sur l’essence, Kitchener et Cambridge ont obtenu plus de 11 millions de dollars. Cette somme s'est ajoutée aux 118 millions de dollars d'investissement dans les infrastructures qui ont été consacrés aux transports en commun, aux systèmes d'alimentation en eau et aux routes.
J'ai hâte de revenir à la Chambre en novembre pour continuer à travailler fort pour les Canadiens.
View Brad Trost Profile
CPC (SK)
View Brad Trost Profile
2019-06-19 14:05 [p.29381]
Mr. Speaker, this July 1, millions of Canadians will wish each other a happy Canada Day. I will join them by wishing them a happy Dominion Day.
Drawing its inspiration from Psalm 72:8, “And he shall have dominion from sea to sea, and from the river to the ends of the earth”, the term “dominion” has a distinctly Canadian origin. It was proposed by Sir Samuel Leonard Tilley of New Brunswick, and it is a beautiful term to describe this vast land we call Canada. The loss of Dominion Day, to quote former Senator Hartland Molson, was “another very small step in the process of obscuring our heritage.”
Dominion is a term of dignity, beauty and poetry. It signified that Canadian origins were different from the republics and kingdoms of the world. It is a term and a day that needs to be brought back.
Therefore, let me wish my fellow Canadians, this July 1, happy Dominion Day.
Monsieur le Président, le 1er juillet prochain, des millions de Canadiens se souhaiteront une joyeuse fête du Canada. Je me joins à eux pour leur souhaiter une joyeuse fête du Dominion.
Inspiré du verset 8 du chapitre 72 du livre des Psaumes, qui dit: « Il dominera d'une mer à l'autre, Et du fleuve aux extrémités de la terre », le terme « dominion » a une origine nettement canadienne. Il a été proposé par sir Samuel Leonard Tilley du Nouveau-Brunswick et il s'agit d'un bon terme pour décrire le vaste territoire que nous appelons le Canada. Pour reprendre les propos de l'ancien sénateur Hartland Molson, la perte de la fête du Dominion n'était « qu'une autre phase du processus [visant] à jeter un voile sur notre patrimoine ».
Dominion est un terme de dignité, de beauté et de poésie. Il signifie que les origines canadiennes étaient différentes de celles des républiques et des royaumes du monde. C'est un terme et une fête qu'il faut rétablir.
Le 1er juillet prochain, je tiens donc à souhaiter une joyeuse fête du Dominion à mes concitoyens canadiens.
View Steven MacKinnon Profile
Lib. (QC)
View Steven MacKinnon Profile
2019-06-19 14:06 [p.29382]
Mr. Speaker, so many great things have happened in Gatineau. Here are some numbers. Over the past four years, we increased support for seniors, restored the retirement age to 65, created 624 student summer jobs and supported 2,178 affordable housing units. Every month, 11,230 families receive $550 tax-free per child thanks to the Canada child benefit. We are investing in our infrastructure and public transit. The Gatineau 2 project is the biggest building project in Canada.
We restored respect for the public service and are on track to fixing the pay problems the previous government left us. I am proud to have helped bring about the adoption of prompt payment for businesses working on federal projects and, most importantly, recognition in the budget that we need a sixth crossing.
The Government of Canada has higher hopes for Gatineau's future than ever before. The best is yet to come.
Monsieur le Président, Gatineau a tout un bilan. Voici quelques chiffres: en quatre ans, nous avons augmenté le soutien aux aînés, rétabli l'âge de la retraite à 65 ans, créé 624 emplois d'été pour les jeunes et soutenu 2 178 unités de logement abordable. Chaque mois, 11 230 familles reçoivent 550 $ libres d'impôt par enfant grâce à l'Allocation canadienne pour enfants. Nous investissons dans nos infrastructures et les transports en commun. Le projet Gatineau 2 est le plus grand projet immobilier au Canada.
Nous avons restauré le respect envers la fonction publique et nous sommes en voie de résoudre les problèmes de paie légués par l'ancien gouvernement. Je suis fier d'avoir contribué à l'adoption de paiements sans délai pour les entrepreneurs qui travaillent à des projets fédéraux et, surtout, à la reconnaissance, dans le budget, de la nécessité d'un sixième lien.
Plus que jamais, le gouvernement du Canada a des ambitions pour Gatineau. Le meilleur est à venir.
View Ruth Ellen Brosseau Profile
NDP (QC)
Mr. Speaker, I am pleased to rise today to say a few words about Gilles Gervais and to wish him a happy retirement.
Mr. Gervais has worked on the Hill for more than 30 years. He started out in the 1980s as a constable, then he was a sergeant in the galleries, and more recently an Assistant Deputy Sergeant-at-Arms. Throughout all that time he always carried out his duties with professionalism. He always treated his assignments with care and treated others with respect.
Soon he will be retired and will no longer have to take time off when the fishing is not so great. He will have plenty of time to work on his sculptures and take up new hobbies.
We will all remember his sunny disposition and we will certainly miss his special sense of humour. Right, Darryl?
I thank him for his commitment to the House of Commons and for his fine service to all parliamentarians and everyone who has worked here.
Gilles, on behalf of all my colleagues, I wish you a happy retirement. Thank you for your dedication.
Monsieur le Président, je suis heureuse de prendre la parole aujourd'hui pour parler de M. Gilles Gervais et pour lui souhaiter une bonne retraite.
M. Gervais travaille sur la Colline depuis plus de 30 ans. Il a d'abord été constable, dans les années 1980. Par la suite, il a été sergent des galeries et, plus récemment, sous-sergent d'armes adjoint. Durant toutes ces années, il a toujours fait preuve de professionnalisme dans l'exercice de ses fonctions. Il a toujours traité les dossiers avec sérieux et il a toujours traité les autres avec respect.
L'heure de la retraite sonnera bientôt. Il n'aura plus besoin de prendre des congés aux mauvais moments pour aller à la pêche et il aura amplement le temps de faire ses sculptures et de découvrir d'autres passe-temps.
On se rappellera toujours sa bonne humeur et on va certainement regretter son sens de l'humour particulier. N'est-ce pas, Darryl?
Je le remercie de son engagement envers la Chambre des communes et d'avoir bien servi tous les parlementaires et toux ceux qui ont travaillé ici.
Gilles, tous mes collègues se joignent à moi pour te souhaiter une bonne et heureuse retraite. Je te remercie de ton engagement.
View René Arseneault Profile
Lib. (NB)
Mr. Speaker, in 2015, Canadians placed their trust in us to put an end to 10 years of austerity.
Four years later, our numbers do not lie. Our policies have lifted over 825,000 people out of poverty, including 100,000 seniors and more than 278,000 children. We now have the lowest level of poverty in Canadian history.
We have cut taxes for families and small businesses, one million jobs have been created since we were elected and we have the lowest unemployment figures in 50 years.
For rural regions, we doubled the gas tax fund by investing an extra $2.2 billion for municipal projects across Canada. We also announced over $164 million for the Atlantic Canada Opportunities Agency. Small communities in Canada need this infrastructure.
Our government has invested in Canadians and their communities. The results are plain to see, and now is not the time for a return to the harmful policies of the opposition.
Monsieur le Président, en 2015, les Canadiens nous ont accordé leur confiance pour mettre fin à 10 années de grisaille.
Quatre ans plus tard, les chiffres ne mentent pas. Nos politiques ont permis à plus de 825 000 personnes de sortir de la pauvreté, dont 100 000 aînés et au-delà de 278 000 enfants. Le taux de pauvreté au Canada n'a jamais été aussi bas que maintenant.
Nous avons allégé le fardeau fiscal des familles et des petites entreprises, il s'est créé un million d'emplois depuis que nous avons été élus, et le taux de chômage est à son plus bas en 50 ans.
Pour les régions rurales, nous avons notamment doublé le Fonds de la taxe sur l'essence fédéral en y injectant 2,2 milliards de dollars pour les projets municipaux partout au Canada. Nous avons aussi annoncé plus de 164 millions de dollars pour l'Agence de promotion économique du Canada atlantique. Les petites communautés canadiennes ont besoin de ces infrastructures.
Le gouvernement a investi dans les Canadiens et dans les villes et villages du pays. Les résultats parlent d'eux-mêmes, alors ce n'est surtout pas le temps de revenir aux politiques néfastes que prône l'opposition.
View Dean Allison Profile
CPC (ON)
View Dean Allison Profile
2019-06-19 14:10 [p.29382]
Mr. Speaker, as we close out this session and go into another election, we often celebrate the contributions of MPs who have decided to retire from this place.
It is also important to take some time to acknowledge the incredible work done by people who serve around the parliamentary precinct. That is why I would like to recognize Marguerite Charlebois.
Marguerite has worked in the parliamentary restaurant since January 21, 1981, close to four decades. She will be retiring at the end of this week. Imagine trying to manage all of the different political parties, people and personalities and making sure they end up in the right place and at the right table so their conversations are kept private as much as possible.
Since my first days in Ottawa in 2004, Marguerite has been exceptionally pleasant, welcoming and friendly. I am not sure people realize how difficult it is for the parliamentary restaurant staff to manage their personal and professional lives around a challenging parliamentary calendar.
I think I can speak for all members in the House and our Wednesday crew, who have had the pleasure to get to know her, in wishing Marguerite all the best in everything she does in the next chapter of her life.
I thank Marguerite. I hope our paths will cross again. Marguerite is always welcome to my home town of Niagara, where I look forward to serving her.
Monsieur le Président, la session tire à sa fin, les élections s'en viennent, alors le moment est tout indiqué pour remercier les députés qui ont décidé de ne pas se représenter.
Il ne faut pas oublier non plus tous ceux et celles qui s'affairent autour de la Cité parlementaire, car ils font un travail exceptionnel. Voilà pourquoi j'aimerais prendre un moment pour saluer Marguerite Charlebois.
Marguerite travaille au restaurant parlementaire depuis le 21 janvier 1981, c'est-à-dire depuis près de 40 ans, et elle prendra sa retraite à la fin de la semaine. Imaginons un instant le talent qu'une personne doit posséder pour connaître tous les partis, ceux qui les composent et leurs personnalités et s'organiser afin que chacun soit assis là où il se doit et puisse discuter en paix dans toute la mesure du possible.
Depuis mes tout premiers jours à Ottawa, en 2004, Marguerite a toujours été d'une humeur charmante, accueillante et amicale. Je ne sais pas si les députés se rendent compte à quel point c'est difficile pour les employés du restaurant parlementaire de devoir organiser leur vie — personnelle et professionnelle — en fonction des caprices du calendrier parlementaire.
Je crois pouvoir m'exprimer au nom de tous les députés et de l'équipe du mercredi, qui a eu le plaisir de côtoyer Marguerite, pour lui souhaiter le meilleur dans tout ce qu'elle entreprendra à partir de maintenant.
Marguerite sera toujours la bienvenue chez nous, à Niagara, où j'aurai le plaisir de la servir à mon tour. Merci, Marguerite. J'espère que nos chemins se croiseront de nouveau.
View Alaina Lockhart Profile
Lib. (NB)
View Alaina Lockhart Profile
2019-06-19 14:12 [p.29382]
Mr. Speaker, as I walked up the Hill last night, I took pause to look at the beauty of Parliament Hill and all that it represents. Serving the people of Fundy Royal in this 42nd Parliament has been a true honour and the most challenging work of my life.
To understand local and national issues and to represent the interests of my constituents is a duty that I have not taken lightly. I am inspired by local community leaders, organizations and individuals, who are all as passionate as I am about the future of our area.
By working together, we have delivered supports for people at all stages in their lives, and we are making real progress. Over 14,000 children in Fundy Royal are better off today thanks to the Canada child benefit. As well, 825,000 Canadians have been lifted out of poverty. We have the lowest unemployment rate in 50 years and we finally have population growth in Atlantic Canada.
I thank the people of Fundy Royal for working with me and inspiring me. This is what working for Fundy Royal truly looks like. Together, I know we will continue to make a difference when I am sent back here as the member of Parliament for Fundy Royal.
Monsieur le Président, en marchant sur la Colline du Parlement hier soir, j'ai fait une pause pour admirer les lieux et tout ce qu'ils représentent. Servir les gens de Fundy Royal en cette 42e législature a été un véritable honneur pour moi et le travail le plus exigeant que j'aie jamais fait.
Comprendre les enjeux locaux et nationaux et représenter les intérêts des électeurs de ma circonscription est un devoir que je ne prends pas à la légère. Je suis inspirée par les leaders, les organismes et les habitants de ma région qui ont autant à coeur que moi son avenir.
En travaillant ensemble, nous fournissons de l'aide aux gens à toutes les étapes de leur vie et nous accomplissons de réels progrès. Plus de 14 000 enfants à Fundy Royal sont mieux lotis aujourd'hui grâce à l'Allocation canadienne pour enfants. De plus, 825 000 Canadiens sont sortis de la pauvreté. Nous avons le taux de chômage le plus bas en 50 ans et nous observons enfin une croissance démographique dans le Canada atlantique.
Je remercie les gens de Fundy Royal de m'épauler et de m'inspirer. C'est vraiment cela travailler pour Fundy Royal. Je sais que nous allons continuer de changer les choses lorsque je reviendrai ici comme députée de Fundy Royal.
View Frank Baylis Profile
Lib. (QC)
View Frank Baylis Profile
2019-06-19 14:13 [p.29383]
Mr. Speaker, I would like to thank the citizens of Pierrefonds—Dollard and Île Bizard for giving me the honour of serving them as their member of Parliament.
Our community is rich in cultural, religious, linguistic and ethnic diversity, and I was proud to represent it. No one can do everything on their own, and I was lucky to have the support of many wonderful employees and volunteers.
I believe politics to be an honourable profession. I have been greatly impressed by my colleagues in this House, and when I say colleagues, I mean all members of Parliament. I believe that all of us come here in good faith to do what we believe is right for our country, Canada, and I salute them all.
Finally, I thank my wife, my children, my parents and my entire family. They are the world to me.
Monsieur le Président, je tiens à remercier les habitants de Pierrefonds—Dollard de m'avoir permis de les servir à titre de député.
Notre communauté est riche en diversité culturelle, religieuse, linguistique et ethnique et j’étais fier d’être son représentant. Personne ne pourra accomplir quoi que ce soit par elle-même, mais dans mon cas j’ai pu compter sur le soutien de nombreux bénévoles et d'employés formidables.
Je suis d'avis que la politique est une profession honorable. J'ai été très impressionné par mes collègues à la Chambre — et quand je dis collègues, je veux dire tous les députés. Je crois qu'ils viennent tous ici pour faire, de bonne foi, ce qu'ils estiment bon pour le Canada. Je les salue tous.
Enfin, je remercie mon épouse, mes enfants, mes parents et ma famille tout entière. Leur importance est sans bornes pour moi.
View Tom Kmiec Profile
CPC (AB)
View Tom Kmiec Profile
2019-06-19 14:14 [p.29383]
Mr. Speaker, it is a historic day. On June 19, the Hillcrest mine explosion in Alberta killed 189 miners. It was Canada's worst mining disaster.
lt was also the day that Hungarians threw out Soviet troops, thus ending Soviet occupation, restoring their democracy and restoring their freedoms.
June 19 was also the day that the comic strip Garfield appeared in print for the first time.
Today Canadians are also learning that according to the PBO, the Liberal carbon tax will need to increase to a minimum of $102 per tonne, adding 23 cents to a litre of gas, to meet the Paris targets. Canadians now see that the Liberal carbon tax is a revenue plan, not an environmental plan.
Another reason today is a historic day is that at 5:00 p.m., the leader of Canada's Conservatives will unveil the first credible environmental plan that has the best chance of achieving our Paris commitments, exposing the Liberal carbon tax plan as a fraud and that this Liberal Prime Minister is not as advertised.
C'est aujourd'hui un jour historique, monsieur le Président. Un 19 juin a eu lieu l'explosion de la mine Hillcrest en Alberta, dans laquelle ont péri 189 mineurs. Il s'agit du plus grand désastre minier jamais survenu au Canada.
C'est aussi le jour où les Hongrois ont chassé les troupes soviétiques. Ils ont ainsi mis fin à l'occupation, rétabli leur démocratie et regagné leur liberté.
Le 19 juin est aussi l'anniversaire de la première publication de la bande dessinée Garfield.
Aujourd'hui, le directeur parlementaire du budget a aussi appris aux Canadiens que la taxe libérale sur le carbone devra augmenter à au moins 102 $ la tonne pour que les cibles de l'Accord de Paris soient atteintes, ce qui fera monter le prix de l'essence de 23 ¢ le litre. Les Canadiens comprennent maintenant que la taxe libérale sur le carbone est une mesure fiscale et non environnementale.
Autre raison pour laquelle aujourd'hui est un jour historique: à 17 heures, le chef du Parti conservateur du Canada dévoilera son plan environnemental, qui est le premier à être crédible et le plus susceptible de réaliser les engagements pris dans le cadre de l'Accord de Paris. Il montrera que la taxe libérale sur le carbone est une fraude et que l'actuel premier ministre libéral n'est pas ce qu'il prétend être.
View Emmanuel Dubourg Profile
Lib. (QC)
View Emmanuel Dubourg Profile
2019-06-19 14:15 [p.29383]
Mr. Speaker, this year, the Université du Québec à Montréal is celebrating its 50th anniversary. UQAM contributes to society's social, economic and cultural progress. Social issues have always been the primary focus of its actions. This public French-language university is proud of its international influence, research labs and the quality of education it provides at its downtown Montreal campus.
UQAM has trained 269,000 graduates through its 300 study programs and it employs 5,400 people. I commend its founders for their vision and congratulate the administrative and teaching staff, including those officials who are visiting Ottawa today.
Fifty years of UQAM is 50 years of daring, drive, innovation and pride. I, too, am a proud graduate of UQAM.
I wish UQAM a happy 50th anniversary.
Monsieur le Président, l’Université du Québec à Montréal célèbre cette année ses 50 ans d’existence. L’UQAM contribue aux progrès socioéconomiques et culturels de la société. Les préoccupations sociales ont toujours été au cœur de ses actions. Cette université publique de langue française est fière de son rayonnement international, de ses laboratoires de recherche et de la qualité de l’enseignement dispensé dans ses locaux du centre-ville de Montréal.
L’UQAM a formé 269 000 diplômés grâce à ses 300 programmes d’études et emploie 5 400 personnes. Je salue la vision de ses fondateurs et je félicite le personnel administratif et enseignant, dont plusieurs dirigeants visitent Ottawa aujourd’hui.
Cinquante ans de l’UQAM, c’est 50 ans d’audace, de dynamisme, d’innovation et de fierté. Moi aussi, je suis un fier diplômé de l’UQAM.
Je souhaite à l'UQAM un joyeux 50e anniversaire.
View Andrew Leslie Profile
Lib. (ON)
View Andrew Leslie Profile
2019-06-19 14:16 [p.29383]
Mr. Speaker, this will be the last time I have the pleasure of rising in this place.
I would like to take this opportunity to thank the people of Orleans for trusting me to speak on their behalf on the Hill.
It has been an honour and a privilege to serve among all members.
However, that is not why I am rising today. I am here to recognize Luc St-Cyr, who is not only a constituent but a dedicated employee who has worked with all of us in this place for many years.
He served for 18 years as a constable with the House of Commons Security Services and an additional 16 years with the page program. He started when he was just 22 years old, and he has not changed a bit.
When Luc started here in 1985, there were only 285 MPs.
He has worked alongside six prime ministers and has seen seven Parliaments come and go. There have been 640 pages who have passed through his training hands.
He has witnessed state visits by Presidents Reagan, Clinton and Obama. He even witnessed Nelson Mandela's address.
I thank Luc for his 34 years of exemplary service.
I wish him all the best in his retirement.
Monsieur le Président, c'est la dernière fois que j'aurai le plaisir de prendre la parole à la Chambre.
Je tiens donc à profiter de l'occasion pour remercier les citoyens d’Orléans de m’avoir fait confiance pour que je puisse être leur voix sur la Colline.
Ce fut un honneur et un privilège de siéger aux côtés de tous les députés.
Toutefois, ce n'est pas la raison pour laquelle j'interviens aujourd'hui. Je suis ici pour rendre hommage à Luc St-Cyr, qui est non seulement un citoyen, mais aussi un employé dévoué qui a travaillé avec nous tous à la Chambre pendant de nombreuses années.
Il a été agent pendant 18 ans aux Services de sécurité de la Chambre des communes et pendant 16 autres années au Programme des pages. Il a commencé alors qu'il n'avait que 22 ans et il n'a pas changé du tout depuis.
Quand Luc a commencé, en 1985, il n'y avait que 285 députés.
Il a travaillé aux côtés de six premiers ministres au cours de sept législatures. Il a formé 640 pages.
Il a été témoin de la visite officielle des présidents Reagan, Clinton et Obama. Il a même assisté au discours de Nelson Mandela.
Je vous remercie, Luc, de vos 34 ans de service exemplaire.
Je lui souhaite une bonne retraite.
View Marilyn Gladu Profile
CPC (ON)
View Marilyn Gladu Profile
2019-06-19 14:18 [p.29384]
Mr. Speaker, after announcing a climate emergency, the Liberals have not been able to identify any specific or immediate actions they would take. They do not have a climate plan; they have a tax plan.
While our leader will roll out a real environment plan today that will help the planet, the Liberals are putting all their eggs in the carbon tax basket. The Parliamentary Budget Officer, as well as environmental experts, have said the carbon tax will not work. We see that already in B.C. and Quebec, where there has been a price on carbon for a decade and their emissions have gone up.
Experts say the carbon tax would have to increase by five times to do anything. That means a painful 23¢ a litre more for gasoline, as well as higher costs for home heating and groceries. However, the Liberals are not telling Canadians this before the election; they will wait until after the election, when they no longer need their votes but still need their money.
The carbon tax is not a climate plan. It is a tax plan, and it is definitely not as advertised.
Monsieur le Président, après avoir annoncé une urgence climatique, les libéraux n’ont pas été en mesure de nommer les mesures précises ou immédiates qu’ils allaient prendre. Ils n’ont pas de plan de lutte contre les changements climatiques: ils ont un plan fiscal.
Tandis que notre chef présentera aujourd’hui un véritable plan environnemental qui aidera la planète, les libéraux mettent tous leurs œufs dans le même panier, celui de la taxe sur le carbone. Le directeur parlementaire du budget ainsi que des spécialistes de l’environnement ont dit que la taxe sur le carbone ne fonctionnera pas. Nous le constatons déjà en Colombie-Britannique et au Québec: la tarification du carbone y est en vigueur depuis 10 ans, mais les émissions ont augmenté.
Les experts disent que la taxe sur le carbone devrait être multipliée par cinq pour avoir une incidence quelconque. Cela signifie que le prix de l’essence subirait une hausse affligeante de 23 ¢ le litre, et que le chauffage résidentiel et l’épicerie coûteraient encore plus cher. Cependant, les libéraux ne le diront pas aux Canadiens avant les élections; ils vont attendre après les élections, lorsqu’ils n’auront plus besoin de leur vote, mais qu’ils auront encore besoin de leur argent.
La taxe sur le carbone n’est pas un plan de lutte contre les changements climatiques: c’est un plan fiscal et ce n’est certainement pas ce qui avait été annoncé.
View Francis Drouin Profile
Lib. (ON)
Mr. Speaker, I am rising today to recognize a constituent and long-time employee of the House of Commons. Mr. Gilles Gervais, the current assistant deputy Sergeant-at-Arms, is retiring after 35 years of service.
Mr. Speaker, I want to thank you for not giving him the order to drag me out of this place once in four years.
Mr. Gervais joined the House of Commons security services in 1985. Over the years, Gilles rose through the ranks of the House of Commons security services, and some might remember the years he spent as a sergeant in the gallery before accepting his current position, Assistant Deputy Sergeant-at-Arms.
I would like to thank his wife, Susan, for sharing her husband with the House of Commons for 35 years.
Gilles, I hope you get to enjoy lots of time travelling and with family and plenty of sunshine at your Lac Gervais cottage. You deserve it. Thank you for 35 years of service.
Monsieur le Président, je prends la parole aujourd'hui pour saluer un habitant de ma circonscription qui est aussi un employé de longue date de la Chambre des communes. M. Gilles Gervais, l'actuel sous-sergent d'armes adjoint, prend sa retraite après 35 ans de service.
Monsieur le Président, je vous remercie de ne jamais lui avoir donné l'ordre de me traîner hors de la Chambre, ne serait-ce qu'une seule fois, en quatre ans.
M. Gervais est devenu membre des Services de sécurité de la Chambre des communes en 1985. Au fil des années, Gilles a gravi les échelons au sein des Services de sécurité de la Chambre des communes, et certains se souviendront peut-être de ses années en tant que sergent de la galerie, avant qu'il occupe son poste actuel de sous-sergent d'armes adjoint.
Je remercie sa femme, Susan, d'avoir partagé son époux avec la Chambre des communes pendant 35 ans.
Gilles, profites-en pour passer du temps en famille et voyager, et profite du soleil au chalet au lac Gervais. Tu le mérites. Merci beaucoup pour tes 35 ans de service.
Results: 1 - 60 of 121090 | Page: 1 of 2019

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data