Hansard
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 15 of 204
View Joyce Murray Profile
Lib. (BC)
View Joyce Murray Profile
2013-06-13 14:38 [p.18299]
Mr. Speaker, from the in-and-out scandal to overspending to fraudulent expense claims, Canadians are appalled at the continuous abuse of Canada's—
Some hon. members: Oh, oh!
Monsieur le Président, qu'il s'agisse du scandale des transferts de fonds, des dépenses excessives ou des demandes de remboursement de dépenses frauduleuses, les Canadiens sont consternés par l'abus continu de...
Des voix: Oh, oh!
View Joyce Murray Profile
Lib. (BC)
View Joyce Murray Profile
2013-06-13 14:38 [p.18299]
Mr. Speaker, I think the truth hurts over there.
From the in-and-out scandal to overspending to fraudulent expense claims, Canadians are really appalled at the continuous abuse of our election laws. We know the members for Mississauga—Brampton South, Selkirk—Interlake, and Saint Boniface are not complying with Elections Canada laws for the 2011 election.
Could the government please tell us how many more Conservative MPs are lined up and fighting Elections Canada over their campaign overspending?
Monsieur le Président, la vérité semble faire mal aux gens d'en face.
Qu'il s'agisse du scandale des transferts de fonds, des dépenses excessives ou des demandes de remboursement de dépenses frauduleuses, les Canadiens sont vraiment consternés par l'abus continu des lois électorales. Nous savons que, lors des élections de 2011, les députés de Mississauga—Brampton-Sud, de Selkirk—Interlake et de Saint-Boniface n'ont pas respecté les dispositions législatives appliquées par Élections Canada.
Le gouvernement pourrait-il nous dire combien d'autres députés conservateurs font la queue pour contester Élections Canada relativement à leurs dépenses électorales excessives?
View Joyce Murray Profile
Lib. (BC)
View Joyce Murray Profile
2013-06-13 14:40 [p.18299]
Mr. Speaker, it is straight out of the Karl Rove evasion playbook I see. This pattern of election spending abuses runs deep in the Conservative Party. Even the Conservative House leader in 2008 exceeded election spending limits and was actually caught and eventually penalized.
Speaking of 2008, the Conservative member for Peterborough still is not compliant for overspending during that election.
Does the Prime Minister really believe that he, his members and his parliamentary secretary are above the law?
Monsieur le Président, on croirait lire Karl Rove. Cette propension à faire des dépenses électorales excessives est bien ancrée au sein du Parti conservateur. Même le leader parlementaire du Parti conservateur a dépassé le plafond des dépenses électorales en 2008. Il a été pris et il a été puni.
Parlant de 2008, le député conservateur de Peterborough n'a toujours pas réglé son problème de dépenses excessives engagées lors de ces élections.
Le premier ministre croit-il vraiment que lui, ses députés et son secrétaire parlementaire sont au-dessus des lois?
View Scott Andrews Profile
Ind. (NL)
View Scott Andrews Profile
2013-06-13 14:41 [p.18300]
Mr. Speaker, the Conservative election overspending is not a series of disconnected accounting errors. There is too much of a pattern here. No, these are calculated violations of election laws with a view to gaining an edge.
The Prime Minister sets the tone. He breaks all the rules, so his MPs feel they can break the rules too. He cannot balance a budget, so his MPs do not feel the need to balance their campaign budget. The rot starts at the top. When is it going to stop?
Monsieur le Président, les dépenses électorales excessives des conservateurs ne sont pas le résultat d'une série d'erreurs comptables n'ayant aucun lien entre elles. La tendance est tout simplement trop lourde. Il s'agit plutôt de violations des lois électorales soigneusement calculées afin d'en retirer un avantage.
Le premier ministre lui-même donne le ton. Il viole toutes les règles. Par conséquent, ses députés ont le sentiment qu'ils peuvent en faire autant. Le premier ministre est incapable d'équilibrer un budget. Il s'ensuit que ses députés ne ressentent pas le besoin d'équilibrer leur budget de campagne. La corruption commence tout en haut. Quand tout cela va-t-il cesser?
View Rodger Cuzner Profile
Lib. (NS)
View Rodger Cuzner Profile
2013-06-13 14:54 [p.18302]
Mr. Speaker, we have the leader of the NDP running from the RCMP. We have the Prime Minister running from Elections Canada, and we know that there are numerous election spending violations. They have a certain pattern. They break the rules, they get caught and then they call it an accounting dispute until they are eventually found guilty.
Canadians are not buying it. My question is very simple. Why does the Prime Minister not simply instruct his members of Parliament to abide by the Canadian election laws?
Monsieur le Président, voilà que le chef du NPD fuit la GRC et que le premier ministre fuit Élections Canada. Nous savons d'ailleurs qu'il y a eu de nombreuses infractions aux règles sur les dépenses électorales. On peut déceler une certaine constante: les conservateurs violent les règles, ils se font prendre puis ils disent qu'il s'agit d'un différend comptable jusqu'à ce qu'ils soient déclarés coupables.
Les Canadiens ne sont pas dupes. Pourquoi le premier ministre n'ordonne-t-il pas tout simplement aux ministériels de respecter les lois électorales du Canada?
View Rodger Cuzner Profile
Lib. (NS)
View Rodger Cuzner Profile
2013-06-13 14:55 [p.18302]
Mr. Speaker, it is pretty simple. An election is like a competition, a democratic competition. Candidates compete for the privilege to serve. There are rules. Candidates must abide by the rules, but obviously the Conservatives do not think the rules apply to them.
I would like to ask the government this. When did it adopt the new credo, “If you ain't cheatin', you ain't competin'?”
Monsieur le Président, c'est très simple. Une élection, c'est comme une compétition qui a lieu dans l'arène démocratique. Les candidats luttent pour avoir le privilège de servir. Il existe des règles, et les candidats doivent les respecter, mais les conservateurs estiment bien entendu qu'ils ne sont pas assujettis à ces règles.
Voici la question que j'adresse au gouvernement. Quand les conservateurs ont-ils adopté le crédo « Il n'y a pas de compétition sans triche »?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2013-06-11 14:23 [p.18084]
Mr. Speaker, it has been nearly a month, and the government still has no clear or believable answer on why the Prime Minister's chief of staff cut a $90,000 cheque to a sitting legislator.
The government should consider the statement of the member for Edmonton—St. Albert, who recommended a little contrition and humility instead of simple bluster and blunder on this subject.
Will the government finally tell us the real reason that Nigel Wright gave for writing that cheque?
Monsieur le Président, après un mois, le gouvernement n'a toujours pas de réponse claire et crédible à nous donner pour que nous sachions pourquoi le chef de cabinet du premier ministre a fait un chèque de 90 000 $ à un parlementaire.
Le gouvernement devrait s'inspirer de la déclaration du député d'Edmonton—St. Albert, qui préconise le repentir et l'humilité dans ce dossier, plutôt que les fanfaronnades et les gaffes.
Le gouvernement nous dira-t-il enfin la vraie raison invoquée par Nigel Wright pour avoir fait ce chèque?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2013-06-11 14:24 [p.18084]
Mr. Speaker, I will be very clear: if he is innocent, he is in; if he is guilty, he is out. However, nobody on this side is going to cut him a $90,000 cheque to avoid the problem.
My question is for the Minister of Canadian Heritage and Official Languages, who publicly defended Nigel Wright after his resignation. Does he accept as credible Mr. Wright's explanation that he wrote a $90,000 cheque in order to save taxpayers money?
Monsieur le Président, je serai très clair: s'il est innocent, qu'il reste sénateur. S'il est coupable, qu'il s'en aille. Cependant, personne ne lui fera un chèque de 90 000 $ pour régler le problème.
Ma question s'adresse au ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles, qui a publiquement défendu Nigel Wright après sa démission. Pense-t-il que l'explication de M. Wright est crédible lorsqu'il prétend avoir fait un chèque de 90 000 $ pour que les contribuables n'aient pas à payer cette somme?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2013-06-11 14:26 [p.18085]
Mr. Speaker, confusion abounds, and no one has any idea what is going on with the cheque, the secret fund and the government's conflicting versions.
Former Conservative staffer Émilie Potvin was right on the money when she alluded to the government's paranoid mentality. Canadians deserve answers.
Will the government finally show Canadians a copy of that infamous $90,000 cheque?
Monsieur le Président, toute cette histoire baigne dans la confusion et personne ne s'y retrouve entre le chèque, le fonds secret et les différentes versions du gouvernement.
L'ancienne chef de cabinet au sein du gouvernement conservateur, Émilie Potvin, a visé dans le mille lorsqu'elle a fait allusion à la mentalité paranoïaque du gouvernement. Les Canadiens méritent des réponses.
Le gouvernement va-t-il enfin montrer aux Canadiens une copie du fameux chèque de 90 000 $?
View Massimo Pacetti Profile
Ind. (QC)
Mr. Speaker, let me get this straight. There is a hidden fund to pay for private matters and to give out for secret missions or payouts. What is going on here?
Conservative ministers claim that the $90,000 that was paid by Nigel Wright was his own personal money, but how do they know? Have they seen the cheque? When will the government release it and all the information it has on hand so that Canadians can actually see the proof?
Monsieur le Président, si je comprends bien, une caisse occulte sert à payer des dépenses de nature privée, à confier des missions secrètes ou à dédommager des gens. Que se passe-t-il?
Les ministres conservateurs prétendent que c'est Nigel Wright qui a payé de sa poche la somme de 90 000 $, mais comment le savent-ils? Ont-ils vu le chèque? Quand le gouvernement nous le montrera-t-il ainsi que toute l'information qu'il a en main, de telle sorte que les Canadiens puissent voir la preuve?
View Massimo Pacetti Profile
Ind. (QC)
Mr. Speaker, the stories keep changing.
Canadians are demanding answers from the government, and they—
Some hon. members: Oh, oh!
Monsieur le Président, le récit change tout le temps.
Les Canadiens exigent des réponses de la part du gouvernement, et ils...
Des voix: Oh, oh!
View Massimo Pacetti Profile
Ind. (QC)
Mr. Speaker, Canadians are demanding answers from the government. All they are getting are more stories about secret deals and secret funds. Even the formerly Conservative member for Edmonton—St. Albert said, “I think Canadians want to know what was the quid pro quo.... It’s inappropriate at so many levels.”
The PMO fund was likely secret for two reasons: the Conservatives did not want Canadians to know who was handing out the money or who was getting paid.
When will the government release even one piece of evidence to back one of its many stories?
Monsieur le Président, les Canadiens exigent des réponses de la part du gouvernement. Mais ils doivent se contenter de récits à propos d'ententes secrètes et de caisses occultes. Même le député d'Edmonton—St. Albert, auparavant conservateur, dit ceci: « Je pense que les Canadiens veulent savoir ce qui se cache derrière ce marchandage [...] C'est inapproprié à beaucoup d'égards. »
La caisse du Cabinet du premier ministre était secrète probablement pour deux raisons: les conservateurs ne voulaient pas que les Canadiens sachent qui versait l'argent et qui le recevait.
Quand le gouvernement publiera-t-il ne serait-ce qu'une seule preuve à l'appui de l'un de ses nombreux récits?
View Massimo Pacetti Profile
Ind. (QC)
Mr. Speaker, the Prime Minister and his team decided set up a secret fund.
Canadians are wondering whether the money in that fund was reported according to Elections Canada rules. Will the Conservatives publicly release the expenses related to this fund? If they do not want to tell us what this fund is for, are we to assume that it is used for illegal purposes?
Monsieur le Président, le premier ministre et son équipe ont décidé de mettre de côté un petit fonds.
Les Canadiens se demandent si les revenus de ce fonds ont été rapportés selon les règles d'Élections Canada. Les conservateurs vont-ils rendre publiques les dépenses reliées à ce fonds? S'ils ne veulent pas nous dire le but de ce fonds, peut-on conclure qu'il sert à des fins illégales?
View Gerry Byrne Profile
Lib. (NL)
Mr. Speaker, all we get from the Conservatives are weasel words, and their actions are not passing a smell test with Canadians. The Prime Minister's legal counsel, Benjamin Perrin, denied negotiating the cheque for Mike Duffy.
This is a simple question for the government. Was Mr. Perrin involved in any aspect of negotiating the terms between Nigel Wright and Senator Duffy?
Monsieur le Président, les conservateurs ne cessent d'avoir recours à des faux-fuyants, et les Canadiens voient clair dans leur jeu. Le conseiller juridique du premier ministre, Benjamin Perrin, nie avoir négocié avec Mike Duffy quant au chèque.
Voici une question toute simple que j'adresse au gouvernement. M. Perrin a-t-il participé d'une façon ou d'une autre aux négociations sur les modalités de l'entente entre Nigel Wright et le sénateur Duffy?
View Gerry Byrne Profile
Lib. (NL)
Mr. Speaker, there are millions of Canadians wondering about the ethical behaviour of the government.
As a lawyer, Mr. Perrin has a sworn duty to uphold the law. Could the government explain why, when Mr. Perrin eventually learned that the source of the $90,000 was Nigel Wright himself, he did not blow the whistle to the appropriate authorities at that time?
Millions of Canadians want to know that answer.
Monsieur le Président, des millions de Canadiens se posent des questions quant à l'éthique du gouvernement.
M. Perrin est avocat et il a donc fait le serment de respecter la loi. Le gouvernement pourrait-il nous expliquer pourquoi M. Perrin, lorsqu'il a appris que c'était Nigel Wright qui avait offert le chèque, n'a-t-il pas, à ce moment-là, dénoncé la situation aux autorités compétentes?
Des millions de Canadiens veulent connaître la réponse à cette question.
Results: 1 - 15 of 204 | Page: 1 of 14

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data