Committee
Consult the new user guides
For assistance, please contact us
Consult the new user guides
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 1 of 1
View Brian Masse Profile
NDP (ON)
View Brian Masse Profile
2022-01-20 15:50
Thank you, Mr. Chair.
Thank you to my colleagues gathered here today. I supported this motion to come to committee for a number of different reasons. There's the issue in itself, which I'll speak to in a moment, but there is the use of this committee's time too.
As members of the committee know, a week ago, I tabled a motion for this committee to meet to have emergency meetings to examine hero pay and to have testimony in front of us with regard to grocery store workers. One of the reasons I did so is that this has been an ongoing problem with Parliament since the last unnecessary election: Committee business ground to a halt. We came from a session of Parliament where we had ample time to form committees and get to work during this time. We did not do any of that. In fact, there were delays and committees were not formed, and at this committee we still do not have an official business plan for the upcoming session.
The suggestion that we can't do work in between is erroneous and not representative of the history of this committee, which I have been on for 15 of my approximately 20 years in Parliament. We've often convened emergency meetings during non-sitting days, on a regular basis, whether it be for studying gas prices, the Nortel takeover or a series of different things with regard to telecommunications.
This does not interfere with our upcoming agenda. The motion was put in such a way that, if it would have some type of residue in an upcoming Parliament, it would be minimal. The reason I wanted the pandemic pay or hero pay motion was due to the testimony of the executives who came before our previous Parliament. Some members of this committee were here for that. We could have met about that, and we've chosen not to. When this initiative came forward, I supported it because next week we do have time available for us. There are not many other committees working. Some are, and they're showing initiative on their own as well. We have set up Parliament to be very proactive through virtual meetings to be able to do that.
I believe that there may be some interesting points with regard to combining this with a larger study. The issue with regard to lithium batteries is very pertinent not only to the country but also for the world. I come from the auto sector, where I've long pushed for a national auto strategy, and this issue includes having more than just a rip-and-ship philosophy with regard to our national resources. We've been outmanoeuvred quite successfully by Mexico, the United States, China and others with regard to EV technology and battery development, as well as a modern national auto strategy. Despite the fact that we've signed on with the United States for emissions with regard to the vehicles, we have not actually produced the battery plants, the sustainable jobs or the revolutionary and necessary technology that equates to value-added jobs in our country. I'm interested in pursuing this for the next week to produce a report or a study, as opposed to going into circles or not meeting for another week and a half.
Again, the election was months ago, and prior to that the committee did not meet as much leading into the election. What have we done during the pandemic and what have we done to actually look at the time that we have available for us? Again, we went through an unnecessary election that resulted in a similar Parliament, which has stalled the work of this committee and stalled success for Canadians to compete and to get things done.
What's being proposed is a defined study of six meetings that will at least provide a glimmer or shed some light on the issue in general. If this committee wishes to roll that into a further study, I am co-operative, and so is the NDP, in terms of doing that.
In the meantime, since I couldn't get my emergency meeting passed with regard to having executives come back here for the grocery stores and hero pay, or whatever you may want to call it, I'm willing to meet next week, because I still think it's better than not meeting, especially given the agenda we have and the issues facing Canadians.
Thank you, Mr. Chair.
Merci, monsieur le président.
Merci à mes collègues réunis ici aujourd'hui. J'ai appuyé la présentation de cette motion au Comité pour diverses raisons. Il y a la question en soi, dont je parlerai dans un moment, mais il y a aussi l'utilisation du temps de ce comité.
Il y a une semaine, comme les membres du Comité le savent, j'ai déposé une motion afin que le Comité tienne des réunions d'urgence afin d'examiner la « rémunération des héros » et d'entendre des témoignages au sujet des employés d'épicerie. J'ai décidé de procéder ainsi notamment en raison d'un problème récurrent au Parlement depuis les dernières élections inutiles, soit l'arrêt des travaux des Comités. Nous revenons d'une session parlementaire au cours de laquelle nous aurions eu amplement le temps de former des comités et de nous mettre au travail, mais nous n'avons rien fait de tout cela. En fait, il y a eu des retards et les comités n'ont pas été formés, et notre comité n'a toujours pas de plan officiel pour ses travaux de la session qui commence.
Laisser entendre que nous ne pouvons pas travailler en intersession ne tient pas la route et ne reflète pas l'historique de ce comité, auquel j'ai siégé pendant 15 de mes quelque 20 ans au Parlement. Nous avons souvent convoqué des réunions d'urgence les jours où nous ne siégeons pas, de façon régulière, par exemple pour nous pencher sur les prix de l'essence, la prise de contrôle de Nortel ou une multitude de questions liées aux télécommunications.
Cela n'entrave pas nos travaux à venir. La motion a été rédigée de façon à limiter au minimum l'incidence de toute étude en suspens lors de la prochaine législature. J'ai voulu présenter la motion sur la rémunération en cas de pandémie ou la rémunération des héros en raison des témoignages des dirigeants d'entreprise qui ont comparu lors de la législature précédente. Certains membres du Comité étaient présents. Nous aurions pu tenir une réunion sur la question, mais nous avons choisi de ne pas le faire. Lorsque cette initiative a été présentée, je l'ai appuyée parce que nous avons du temps la semaine prochaine. Peu de comités ont entrepris leurs travaux. Certains ont commencé et font aussi preuve d'initiative. Les réunions virtuelles permettent de mener les travaux du Parlement de manière très proactive.
Je pense que certains points intéressants pourraient être intégrés à une étude plus vaste. La question des batteries au lithium est très pertinente, non seulement pour le pays, mais pour le monde entier. Je viens du secteur de l'automobile, où j'ai longtemps milité pour l'adoption d'une stratégie nationale de l'automobile. Cette question ne se limite pas à l'extraction et à l'expédition des ressources nationales. Le Mexique, les États‑Unis, la Chine et d'autres pays ont plutôt bien réussi à nous devancer dans les technologies des véhicules électriques et la mise au point de batteries, ainsi que pour l'adoption d'une stratégie nationale moderne pour l'automobile. Malgré la signature d'un accord avec les États‑Unis sur les émissions des véhicules, nous n'avons pas encore construit les usines de fabrication de batteries ni créé les emplois durables ni la technologie révolutionnaire et nécessaire qui représente des emplois à valeur ajoutée ici, au pays. J'aimerais qu'on se penche là‑dessus la semaine prochaine afin de produire un rapport ou une étude, au lieu de tourner en rond ou de ne pas tenir de réunion pendant encore une dizaine de jours.
Encore une fois, les élections remontent à plusieurs mois, et avant, le Comité ne s'était pas réuni très souvent. Qu'avons-nous fait pendant la pandémie? Qu'avons-nous fait réellement pour déterminer le temps dont nous disposons? Encore une fois, nous avons tenu des élections inutiles qui se sont soldées par un Parlement à composition semblable, ce qui a retardé le travail du Comité et empêché les Canadiens d'être concurrentiels et de réaliser des choses.
On propose la tenue d'une étude à durée définie de six séances visant à tout le moins à nous informer ou nous éclairer sur la question, en général. Si le Comité souhaite intégrer cela à une autre étude, je suis prêt à coopérer, comme le NPD, pour le faire.
Entretemps, puisque je n'ai pas réussi à faire adopter ma proposition pour la tenue d'une réunion d'urgence afin de convoquer de nouveau les dirigeants d'entreprise pour discuter des épiceries et de la rémunération des héros — ou peu importe comment vous voulez appeler cela —, je suis disposé à ce que nous tenions une réunion la semaine prochaine. Je pense toujours que c'est mieux que rien, surtout étant donné le programme qui nous attend et les problèmes auxquels les Canadiens sont confrontés.
Merci, monsieur le président.
Result: 1 - 1 of 1

Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data