Hansard
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 1 of 1
View Kevin Lamoureux Profile
Lib. (MB)
View Kevin Lamoureux Profile
2019-06-10 16:49 [p.28831]
Madam Speaker, it is always a pleasure to rise and talk, even about issues that are brought to the floor by my New Democrat friends.
The NDP speakers have talked about the five big things they will do to try to lower prices. There is one in particular I want to reference, which is “abolishing data caps for broadband Internet and mandating that companies create unlimited data plans at affordable rates for wireless services”.
I was in the Manitoba legislature when we had the great debate about the privatization of the Manitoba telephone system. It was a very heated discussion. I remember one day wearing an army helmet into the chamber, and it was photographed. They called it the war of words. We had MLAs who were walking over and making threatening gestures to the government of the day. The Manitoba legislature was in a bit of an uproar back then.
The New Democrats opposed it going into the next election, saying that they would buy back the Manitoba telephone system. They even had emergency debates on buying back the Manitoba telephone system. New Democrats argued that rural Manitoba would be shafted and that the prices for telephone services would skyrocket. I must say that I enjoyed that debate. I argued with many of the different points. In fact, the record will show that I did not support the privatization of the Manitoba telephone system.
However, once the NDP were in government in the province, 15 years later, it did not do anything about the Manitoba telephone system, not a thing, even though New Democrats told Manitobans that they would do quite the opposite.
That is why, when I look at the NDP's five points for action, I am inclined to agree, and it is not often that I agree with the Conservatives across the way, that this is an election gimmick by the NDP. What New Democrats are trying to tell Canadians is that they would tell our private providers that they would have to expand and that they would have to give unlimited Internet. It would not be an option. They would mandate that they do it. New Democrats would also mandate what the price would be.
The only other thing I am a little surprised the New Democrats have not said is that their intention would be to nationalize. If they were to nationalize the sector, then they would be able to act on all five points they are presenting. I noticed a couple of the New Democrats smile at that gesture. Maybe that is what their real intent would be. At the end of the day, they need to be a little more transparent in terms of what New Democrats could actually accomplish. In the motion, it says that they want to reduce bills by $10.
For the 2017 budget, through the connecting families initiative, the Government of Canada, through negotiations and discussions with more than a dozen carriers, agreed that we need to get families connected to the Internet with access to cellular plans. That meant a guarantee of $10 to get that plan. We have seen thousands of families, in all different regions of our country, take advantage of that. It is tied to the Canada child benefit program.
We are recognizing how important it is for individuals to have access to cellular and Internet services. As opposed to talking about it, there was a budget initiative to put Internet into the homes of some of the poorest people in Canada. What did New Democrats do? They voted against that budget. On the one hand, they talk about reducing the rate for Internet usage and cellphone rates, but when it came time to support it, where were the comments of the NDP in that regard?
When I stood and posed a question, one NDP member's response was that their job was not to compliment the government. I can assure that member and other members from the New Democratic Party, almost without exception, that they are very good at not recognizing good things that take place. There are a lot of wonderful policy ideas this government has put in budget initiatives that New Democrats continuously vote against. They talk about—
Madame la Présidente, je suis toujours heureux de prendre la parole, même sur les enjeux soulevés par nos amis néo-démocrates.
Les députés néo-démocrates ont parlé des cinq grandes mesures qu’ils prendront pour tenter de faire baisser les prix. Il y en a une en particulier que j’aimerais mentionner: « abolir les plafonds de données pour l’Internet à large bande et obliger les entreprises à créer des forfaits de données illimitées à des tarifs abordables pour les services sans fil ».
J’étais à l’Assemblée législative du Manitoba lorsque nous avons eu le grand débat sur la privatisation du système téléphonique du Manitoba. La discussion a été très animée. Je me souviens d’un jour où l’on m’a photographié alors que je portais un casque de l’armée en Chambre. Les gens ont parlé d’une guerre de mots. Il y avait des députés provinciaux qui se promenaient et faisaient des gestes menaçants à l’endroit du gouvernement de l’époque. Il y avait beaucoup de tapage à l’Assemblée législative du Manitoba en ces moments-là.
Les néo-démocrates se sont opposés à la privatisation et, à la veille des prochaines élections, ils ont promis qu’ils allaient racheter le système téléphonique du Manitoba. Ils ont même tenu des débats d’urgence sur ce projet de rachat. Les néo-démocrates ont soutenu que le Manitoba rural se ferait arnaquer et que les prix des services téléphoniques monteraient en flèche. Je dois dire que j’ai apprécié ce débat. J’ai discuté avec plusieurs personnes, de différents points de vue. En fait, le compte rendu montrera que je n’ai pas appuyé la privatisation du système téléphonique du Manitoba.
Je me permets de mentionner qu’une fois au pouvoir dans la province, 15 ans plus tard, le NPD n’a rien fait pour le système téléphonique du Manitoba, rien du tout, même s’il avait promis aux Manitobains d’intervenir.
Après ce que je viens de vous dire, vous comprendrez que quand je regarde les cinq points du plan d’action du NPD, j’ai tendance à être d’accord avec les conservateurs, même si cela n’arrive pas souvent, quand ils affirment que ce plan d’action fait partie de la stratégie électorale du NPD. Ce que les néo-démocrates essaient de dire aux Canadiens, c’est qu’ils diraient à nos fournisseurs privés qu’ils sont tenus de prendre de l’expansion et d’offrir des services Internet illimités. Ce ne serait pas une option, mais une obligation. Les néo-démocrates leur dicteraient également le montant à facturer.
La seule autre chose que je suis un peu surpris que les néo-démocrates n’aient pas dite, c’est que leur intention serait de nationaliser les services. S’ils nationalisaient le secteur, ils seraient en mesure d’agir sur les cinq points de leur plan d’action. J’ai remarqué que certains néo-démocrates sourient à cette idée. C’est peut-être là leur véritable intention. En fin de compte, ils doivent être un peu plus transparents quant à ce qu’ils veulent vraiment accomplir. Dans la motion, on dit qu’ils veulent réduire les factures de 10 $.
Pour le budget de 2017, dans le cadre de l’initiative Familles branchées, le gouvernement du Canada, à la suite de négociations et de discussions avec plus d’une dizaine d’entreprises de télécommunications, a convenu que nous devions permettre aux familles d'avoir accès à Internet et à des forfaits de téléphonie cellulaire. Le forfait devait être offert au montant de 10 $. Nous avons vu des milliers de familles, dans toutes les régions du pays, en profiter. Cette initiative est liée à l'Allocation canadienne pour enfants.
Nous comprenons à quel point il est important pour les particuliers d’avoir accès aux services cellulaires et Internet. Au lieu d’en parler, nous avons pondu une initiative budgétaire visant à mettre Internet à la portée de certains des foyers les plus pauvres du Canada. Qu’ont fait les néo-démocrates? Ils ont voté contre cette initiative. Ils parlent de réduire les prix pour l’utilisation d’Internet et les tarifs de téléphone cellulaire, mais quand est venu le temps d’appuyer notre initiative, où étaient les commentaires d’appui du NPD?
Lorsque j’ai posé une question, une députée néo-démocrate m’a répondu que son travail ne consistait pas à féliciter le gouvernement. Je peux assurer à cette députée et aux autres députés du NPD, presque sans exception, qu’ils sont très bons pour ne pas reconnaître les bonnes actions du gouvernement. Le gouvernement a prévu un grand nombre d’excellentes idées de politiques dans les initiatives budgétaires, auxquelles s'opposent continuellement les néo-démocrates. Ils parlent de...
Result: 1 - 1 of 1

Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data