Hansard
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 100 of 133600
View Gérard Deltell Profile
CPC (QC)
View Gérard Deltell Profile
2021-06-18 11:17 [p.8767]
Madam Speaker, yesterday, we witnessed a great, very rare and extremely important moment in the House. The House found the Public Health Agency of Canada in contempt for its failure to provide the documents about the events that occurred at the National Microbiology Laboratory in Winnipeg and ordered PHAC to produce these documents.
We know that the Prime Minister refused three times to comply with orders of the House to that effect. On Monday, the Prime Minister will have two options: He can obey our laws and regulations, or he can flout them.
What will he do?
Madame la Présidente, hier, la Chambre des communes a vécu un grand moment, rarissime, mais extrêmement important. La Chambre a reconnu coupable l'Agence de la santé publique du Canada de ne pas avoir déposé les documents concernant les événements survenus au Laboratoire national de microbiologie à Winnipeg et a ordonné à cette agence de déposer ces documents.
On sait que, à trois reprises, le premier ministre a refusé d'obtempérer aux ordres de la Chambre à cet effet. Lundi, le premier ministre a le choix entre deux options: soit qu'il respecte nos lois et règlements, soit qu'il les bafoue.
Que va‑t‑il faire?
View Patty Hajdu Profile
Lib. (ON)
Madam Speaker, on this side of the House, we will not play partisan games with national security. Yesterday the Leader of the Opposition, in his announcement to pull out of NSICOP, was roundly criticized by a number of security experts, including, for example, Stephen Saideman, Paterson Chair of the Norman Paterson School of International Affairs. He said the Leader of the Opposition “is earning this level of support with his move of pulling out of NSICOP. Oversight? Why bother when we can grandstand?”
Madame la Présidente, de ce côté-ci de la Chambre, nous refusons de compromettre la sécurité nationale pour de petits jeux politiques. Hier, le chef de l’opposition a été vertement critiqué par de nombreux experts en sécurité pour sa décision de se retirer du Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement. Par exemple, Stephen Saideman, titulaire de la chaire de recherche Paterson de la Norman Paterson School of International Affairs, déplore l'ampleur de l'appui dont jouit le chef de l'opposition pour cette décision. Il dit: « Pourquoi se soucier de la surveillance quand on peut épater la galerie? »
View Gérard Deltell Profile
CPC (QC)
View Gérard Deltell Profile
2021-06-18 11:18 [p.8767]
Madam Speaker, it is precisely because we are committed to national security that we are asking these questions and demanding the truth.
Why did the Public Health Agency of Canada give the highest security clearance to a researcher with ties to the Chinese army?
Why did PHAC give the highest security clearance to two researchers who were marched out of the laboratory by the RCMP?
We want clear answers, and these answers cannot come from just anyone. The answers must come from the government.
What will the Prime Minister do on Monday? Will he table the documents, yes or no?
Madame la Présidente, c'est exactement parce que nous avons à cœur a la sécurité nationale que nous posons ces questions et que nous demandons que la vérité soit faite.
Pourquoi l'Agence de la santé publique du Canada a‑t‑elle donné la plus haute cote de sécurité à un chercheur lié à l'armée chinoise?
Pourquoi l'Agence a‑t‑elle donné la plus haute cote de sécurité à deux chercheurs qui ont été expulsés du laboratoire, escortés par la GRC?
Nous voulons des réponses claires, et ces réponses ne sont pas écrites sur un tee‑shirt. Les réponses doivent être données par le gouvernement.
Que va faire le premier ministre lundi? Va‑t‑il déposer, oui ou non, les documents?
View Patty Hajdu Profile
Lib. (ON)
Madam Speaker, let me respond again with some of the criticism that we heard from the national security expert community yesterday after the announcement of the Leader of the Opposition's decision to pull out of NSICOP.
Let us listen to Stephanie Carvin, association professor at Carleton University. She said, “This bulldozer approach to national security is misguided, dangerous and will result in a less transparent system overall.”
What does the Conservative Party want, a transparent safe system for Canadians or partisan gain?
Madame la Présidente, examinons d'autres critiques exprimées par la communauté des experts en sécurité à la suite de l'annonce, hier, de la décision du chef de l’opposition de se retirer du Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement.
Écoutons Stephanie Carvin, professeure agrégée de l'Université Carleton. Elle dit: « Cette approche de bulldozer à l'égard de la sécurité nationale est malavisée, dangereuse et donnera lieu, en général, à un système moins transparent. »
Que souhaite le Parti conservateur: un système sûr et transparent pour les Canadiens ou des gains partisans?
View Gérard Deltell Profile
CPC (QC)
View Gérard Deltell Profile
2021-06-18 11:19 [p.8767]
Madam Speaker, I cannot get over the fact that she said that with a big smile.
The reality is that Canadians need reassurance. As far as I know, the minister is an MP duly elected by the people, and she must comply with the rules of the House of Commons. This is an order of the House, and the government must support it.
The Prime Minister refused three times. Monday is the moment of truth.
Does the Prime Minister respect the House of Commons, yes or no?
Madame la Présidente, je n'en reviens pas qu'elle dise cela avec un large sourire.
La réalité est que, justement, les Canadiens doivent être rassurés. À ce que je sache, la ministre est députée normalement élue par la population, et elle doit respecter les règles de la Chambre des communes. C'est un ordre de la Chambre, et le gouvernement doit lui donner raison.
À trois reprises, le premier ministre a refusé. Lundi, le moment de vérité va éclater au grand jour.
Le premier ministre respecte‑t‑il la Chambre des communes, oui ou non?
View Patty Hajdu Profile
Lib. (ON)
Madam Speaker, again, as we have said, those documents were fully provided in an unredacted manner to NSICOP, the appropriate committee of parliamentarians to review security documents of this nature.
Let us hear what Thomas Juneau, associate professor at the University of Ottawa said. In regard to the opposition's choice to pull out of NSICOP, he said, “This is a big setback for the parliamentary oversight of intelligence in Canada and, more broadly, for efforts to improve transparency and accountability.” That speaks for itself.
Madame la Présidente, comme nous l'avons déjà dit, l'intégralité de ces documents a été fournie en version non caviardée au Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement, qui est l'instance compétente pour examiner des documents de cette nature relatifs à la sécurité.
Écoutons ce que pense Thomas Juneau, professeur agrégé de l'Univsersité d'Ottawa, du choix de l'opposition de se retirer du Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement. Il dit: « Cette décision est un recul majeur pour la surveillance parlementaire du renseignement au Canada ainsi que, de façon plus générale, pour les efforts en vue d'améliorer la transparence et la reddition de comptes. » Cela dit tout.
View Michelle Rempel Garner Profile
CPC (AB)
Madam Speaker, the role of Parliament is to hold the government to account. The National Microbiology Lab saw a significant security issue happen earlier this year, and Parliament needs to determine what happened so that it does not happen again. In order to do that, we need to see the documents that are related to this incident. There have been numerous orders for the government to provide them to Parliament, not to a different committee that is not an official parliamentary committee.
Will the Minister of Health comply with the House order and send Iain Stewart here with the documents on Monday?
Madame la Présidente, le rôle du Parlement est de demander des comptes au gouvernement. Il y a eu cette année un grave problème de sécurité au Laboratoire national de microbiologie et le Parlement doit comprendre ce qui s'est passé afin que cela ne se reproduise pas. Pour ce faire, nous avons besoin de voir les documents liés à cet incident. On a ordonné de nombreuses fois au gouvernement de les fournir au Parlement, et non à un autre comité qui n'est pas un comité parlementaire officiel.
La ministre de la Santé se conformera-t-elle à l'ordre de la Chambre et enverra-t-elle Iain Stewart ici, avec les documents, lundi?
View Patty Hajdu Profile
Lib. (ON)
Madam Speaker, the member knows full well that the unredacted documents are with NSICOP, fully unredacted, for appropriate review to protect national security.
Let us hear more from Thomas Juneau, the associate professor at the University of Ottawa. He said, “What is going on now is several steps above what is normal. The public criticism of NSICOP and the withdrawal of its members damages the confidence and trust that are necessary to its operations.” What a short-term play. Playing games with national security is never okay.
Madame la Présidente, la députée sait pertinemment que le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement a les documents non caviardés à sa disposition, pour en faire un examen approprié afin de protéger la sécurité nationale.
Voici d'autres commentaires de Thomas Juneau, professeur associé à l'Université d'Ottawa: « Ce qui se passe en ce moment n'est absolument pas normal. Critiquer en public le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement et se retirer de ce comité, ce sont autant de coups portés à sa crédibilité pourtant nécessaire à son fonctionnement. » Quelle manigance à court terme! Utiliser la sécurité nationale pour marquer des points sur le plan politique n'est jamais acceptable.
View Michelle Rempel Garner Profile
CPC (AB)
Madam Speaker, the minister is not accountable to Thomas Juneau. She is accountable to this place.
NSICOP is not an official parliamentary committee and it happens in secret. What is happening here is the government provided documents to that committee so that we could not look at them and we could not fix these issues on behalf of our constituents and the people of Canada. That is wrong and that is why this place is supreme.
I will ask the minister this one more time. Will she comply with the House order and send Iain Stewart here to be admonished with the documents per the motion that was passed yesterday?
Madame la Présidente, ce n'est pas à Thomas Juneau que la ministre doit rendre des comptes, mais bien à la Chambre des communes.
Le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement n'est pas un comité parlementaire officiel et les travaux se font en secret. Le gouvernement a fourni des documents à ce comité afin que nous ne puissions pas les examiner et que nous ne puissions pas régler la situation au nom de nos électeurs et de la population canadienne. C'est inacceptable, et c'est pour cette raison que la Chambre des communes est l'autorité suprême.
Je pose une fois de plus la question à la ministre: se conformera-t-elle à l'ordre de la Chambre et ordonnera-t-elle à Iain Stewart de se présenter à la Chambre afin qu'il reçoive les admonestations du Président et qu'il présente les documents demandés, conformément à la motion adoptée hier?
View Patty Hajdu Profile
Lib. (ON)
Madam Speaker, on this side, we will never play games with Canadians' national security and privacy concerns. That is why we have a special committee to review documents of this nature that are sensitive in nature.
If the member of the opposition does not believe me, let us listen to Stephen Saideman, Paterson Chair of the Norman Paterson School of International Affairs. He said, “The question right now is why is [the Leader of the Opposition] abandoning NSICOP? Its reviews [thus] far have raised important issues and serve as basis of comparison for changes down the road. I think it is short-term stance”. We will not play short-term games for partisan purposes.
Madame la Présidente, de ce côté-ci de la Chambre, nous ne jouerons jamais avec la sécurité nationale des Canadiens et la protection de leur vie privée. C'est pour cette raison que nous avons créé un comité chargé d'examiner des documents confidentiels de ce genre.
Si la députée de l'opposition ne me croit pas, elle n'a qu'à prendre connaissance des propos de Stephen Saideman, titulaire de la chaire Paterson en affaires internationales à la Norman Paterson School of International Affairs, qui a déclaré ceci: « Il faut maintenant se demander pourquoi le chef de l'opposition tourne le dos au Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement. Les examens que le comité a réalisés jusqu'à maintenant ont permis d'aborder des questions importantes et constituent un point de comparaison pour les changements apportés plus tard. Je pense que la position adoptée par les conservateurs est temporaire ». Le gouvernement ne se livrera pas à des jeux politiques de la sorte.
View Christine Normandin Profile
BQ (QC)
View Christine Normandin Profile
2021-06-18 11:23 [p.8768]
Madam Speaker, three days ago, the government introduced a bill to protect the French language.
Three days, just three short days later, we are learning that Ottawa wants to appoint a unilingual anglophone as CEO of the Canadian Museum of History. This sends a very clear message. The federal government is appointing a unilingual anglophone to be in charge of how history is told in Canada.
The worst part is that this appointment is not at a museum in Toronto or a museum in Calgary. It is at a museum in Gatineau. Is the minister aware of the message he is sending, and will he back down?
Madame la Présidente, il y a trois jours, le gouvernement déposait un projet de loi censé protéger le français.
Trois jours, trois petits jours plus tard, on apprend qu'Ottawa veut nommer un PDG unilingue anglophone au Musée canadien de l'histoire. Le symbole est assez fort: le fédéral nomme un unilingue anglophone responsable de comment on raconte l'histoire au Canada.
Le pire, c'est que cette nomination n'est pas pour un musée à Toronto, ce n'est pas pour un musée à Calgary, c'est pour un musée à Gatineau. Le ministre réalise-t-il le message qu'il envoie, et va-t-il reculer?
View Élisabeth Brière Profile
Lib. (QC)
View Élisabeth Brière Profile
2021-06-18 11:24 [p.8768]
Madam Speaker, I thank my colleague for her important question. Since I was appointed, and since forming government, actually, we have recognized the importance of protecting and promoting French in Quebec and elsewhere in Canada, as well as the importance of protecting our minority language communities.
The bill we are introducing aims to do just that, and I hope everyone in the House will support it.
Madame la Présidente, je remercie ma collègue de son importante question. Depuis que je suis en poste, depuis toujours en fait, nous reconnaissons l'importance de protéger et de faire la promotion du français au Québec, mais aussi ailleurs au Canada, ainsi que l'importance de protéger nos communautés linguistiques en situation minoritaire.
Avec le projet de loi que nous déposons, c'est ce que nous continuons de faire et je souhaite que tout le monde ici à la Chambre appuie ce projet de loi.
View Christine Normandin Profile
BQ (QC)
View Christine Normandin Profile
2021-06-18 11:24 [p.8768]
Madam Speaker, three days after the federal government's big show about protecting French, nothing has changed on the ground.
CBC/Radio-Canada revealed that, in its job posting, the federal government said that fluency in both official languages would be preferable. For a museum in Quebec that serves a large population of Franco-Ontarians and that is supposed to hire employees who speak French, fluency in French is not preferable; it is essential.
After all of the debates we have had this year about the decline of French, how can the federal government still be so negligent?
Madame la Présidente, trois jours après le grand spectacle du fédéral sur la protection du français, rien n'a changé sur le terrain.
Radio-Canada révèle que, dans l'offre d'emploi, on pouvait lire que la maîtrise des deux langues officielles serait préférable. Dans un musée au Québec qui dessert une forte population de Franco-Ontariens et qui est censé engager des employés qui parlent français, la maîtrise du français n'est pas préférable, elle est incontournable.
Après tous les débats qu'on a tenus cette année au sujet du déclin du français, comment le fédéral peut-il encore être aussi négligent?
View Élisabeth Brière Profile
Lib. (QC)
View Élisabeth Brière Profile
2021-06-18 11:25 [p.8768]
Madam Speaker, I thank my colleague for her important question.
The Bloc Québécois does not have a monopoly on love for the French language. I have always worked in French and will continue to do so. It is my language and my identity. It is our history and we are all very proud of it.
The bill introduced by the minister reflects all of that. We are the first government to acknowledge that there has been a decline in French and that we need to do something to protect and promote that language. That is what we are doing and that is what we will continue to do. We are assuming our responsibilities within the limits of our jurisdiction, and I hope that all members will support this bill.
Madame la Présidente, je remercie ma collègue de son importante question.
L'amour du français n'appartient pas juste au Bloc québécois. J'ai toujours travaillé en français et je vais continuer de le faire: c'est ma langue, c'est mon identité, c'est notre histoire et nous en sommes tous très fiers.
Le projet de loi déposé par la ministre reprend tout cela. Nous sommes le premier gouvernement à avoir dit qu'il y avait un recul du français et qu'il fallait être là pour la promotion et la protection de cette langue. C'est ce que nous faisons et c'est ce que nous allons faire. Nous prenons nos responsabilités dans les limites de notre champ de compétence et j'espère que nous allons avoir l'appui de tous pour ce projet de loi.
View Brian Masse Profile
NDP (ON)
View Brian Masse Profile
2021-06-18 11:26 [p.8768]
Madam Speaker, land border communities and families have been reeling for more than a year as parents, brothers, sisters, loved ones and even children have been torn apart by restrictions. We all want to keep everyone safe. That is the entire point of family reunification for families and businesses. However, at every turn the Liberals ignore input, fearmonger and never offer solutions. What is worse is that the elite exclusivism and the shroud of secrecy create anxiety and depression.
The NDP proposed an inclusive safe border task force to find solutions and give stakeholders and the public confidence. What is it going to take before the Liberals offer a plan to help Canadians through this ordeal?
Madame la Présidente, les collectivités et les familles situées près de la frontière sont ébranlées depuis plus d'un an parce que des parents, des frères, des sœurs, des proches, voire des enfants ont été séparés à cause des restrictions. Nous voulons tous assurer la sécurité de tout le monde. C'est justement l'objectif de la réunification familiale pour les familles et les entreprises. Toutefois, à chaque occasion, les libéraux font fi de la rétroaction, sèment la peur et n'offrent jamais de solutions. Pire encore, l'exclusivisme de l'élite et le voile du secret causent de l'anxiété et des dépressions.
Le NPD a proposé la création d'un groupe de travail inclusif sur la sécurité à la frontière pour trouver des solutions et redonner confiance aux intervenants et au public. Que faudra-t-il avant que les libéraux présentent un plan pour aider les Canadiens à traverser cette crise?
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
View Joël Lightbound Profile
2021-06-18 11:26 [p.8769]
Madam Speaker, last year we introduced major reciprocal border restrictions with countries like the United States for public health reasons. That was an evidence-based decision to protect the health of Canadians.
We ensure that our border services officers have the most relevant, up-to-date information so they can make quick decisions for citizens who have to cross the border for essential reasons. We will continue to monitor and assess the situation as it evolves, and we will make decisions focused on protecting Canadians from COVID‑19.
Madame la Présidente, l'an dernier, nous avons mis en place d'importantes restrictions réciproques à nos frontières, entre autres avec les États-Unis, dans un objectif de santé publique, toujours guidés par la science et par un impératif de santé publique pour bien protéger les Canadiens.
Nous nous assurons que nos agents des services frontaliers ont l'information la plus à jour possible, la plus pertinente aussi, pour rendre des décisions rapidement pour les citoyens qui ont à traverser la frontière pour des raisons essentielles. Nous allons continuer d'observer et d'évaluer la situation au fur et à mesure qu'elle évolue, toujours avec cet impératif de protéger les Canadiens contre la COVID‑19.
View Rachel Blaney Profile
NDP (BC)
Madam Speaker, Roy is a veteran with nine years of service to our country. He left the military with an operational stress injury and applied to VAC for the remedy, but everything went wrong and it kept going wrong. Since 2012, this veteran has been trying to get help. Roy cannot sleep. He cannot hold a job. He has been traumatized by the very department that should be helping him. Roy's file requires a simple but meaningful fix, but his MP and the minister have failed him.
Will his MP and the minister finally stand up for Roy, or will they continue to ignore him hoping he will go away?
Madame la Présidente, Roy est un ancien combattant qui a servi le Canada pendant neuf ans. Il a quitté l'armée à cause d'une blessure de stress opérationnel, puis il a présenté une demande à Anciens Combattants Canada pour obtenir réparation. Or, les choses ont mal tourné et elles ont continué à mal se passer. Cet ancien combattant tente d'obtenir de l'aide depuis 2012. Roy n'arrive pas à dormir. Il n'arrive pas à garder un emploi. Il a été traumatisé par le ministère même qui devrait l'aider. Le dossier de Roy nécessite une correction simple, mais significative, mais son député et le ministre l'ont laissé tomber.
Son député et le ministre défendront-ils enfin Roy, ou continueront-ils à l'ignorer dans l'espoir qu'il disparaisse?
View Darrell Samson Profile
Lib. (NS)
Madam Speaker, ensuring that our veterans and their families have the mental health support they need is our absolute top priority. I have directed my department to demonstrate maximum flexibility in addressing the urgent mental health needs for veterans and their families. Budget 2021 provides $140 million to cover mental health costs for veterans while they are waiting for their disability benefits application to be processed.
We understand the vital role families play in supporting our veterans, and we will continue to look at way to provide the best possible support for our veterans and their families.
Madame la Présidente, notre priorité absolue est de veiller à ce que les anciens combattants et leur famille reçoivent le soutien en santé mentale dont ils ont besoin. J'ai demandé à mon ministère de faire preuve d'un maximum de souplesse pour répondre aux besoins urgents en santé mentale des anciens combattants et de leur famille. Le budget de 2021 prévoit 140 millions de dollars pour couvrir les coûts des soins en santé mentale des anciens combattants pendant qu'ils attendent le traitement de leur demande de prestations d'invalidité.
Nous comprenons le rôle vital que jouent les familles dans le soutien des anciens combattants et nous continuerons à chercher des moyens de fournir le meilleur soutien possible aux anciens combattants et à leur famille.
View James Bezan Profile
CPC (MB)
Madam Speaker, last night, the majority of the House of Commons voted to censure the Minister of National Defence for his litany of failures. The most egregious thing he has been condemned for is allowing the crisis of sexual misconduct to fester in the military. Referring to the victims of military sexual traumas, Stephanie Carvin, associate professor at the Norman Paterson School of International Affairs, said the minister failed utterly to protect them or ensure there is any kind of justice for them in over six years of being the defence minister.
Will the Prime Minister fire the defence minister today?
Madame la Présidente, hier soir, une majorité à la Chambre des communes a voté pour une motion de blâme contre le ministre de la Défense nationale en raison de ses nombreux manquements. Le manquement le plus flagrant qu'on lui reproche, c'est d'avoir laissé la crise de l'inconduite sexuelle s'envenimer dans l'armée. Selon Stephanie Carvin, professeure agrégée de la Norman Paterson School of International Affairs, en six ans, le ministre de la Défense n'a pas su protéger les victimes de traumatismes sexuels dans l'armée ni veiller à ce qu'on leur rende le moindrement justice.
Le premier ministre congédiera-t-il le ministre de la Défense aujourd'hui?
View Anita Vandenbeld Profile
Lib. (ON)
View Anita Vandenbeld Profile
2021-06-18 11:29 [p.8769]
Madam Speaker, yesterday shows that the Conservatives are more focused on waging personal and partisan attacks than supporting the women and men of the Canadian Armed Forces. As opposition members themselves admitted, that vote will do nothing to help our women and men in uniform, including those who have experienced misconduct.
Do members know what would help the women and men in uniform? It is supporting the nearly one-quarter of a million dollars in budget 2021 committed to ending sexual misconduct in the Canadian Armed Forces. However, the opposition will not do that.
While the Conservatives play partisan games, we are focused on creating a lasting and positive culture change.
Madame la Présidente, hier, nous avons constaté que les conservateurs sont plus enclins à faire des attaques personnelles et partisanes qu'à soutenir les femmes et les hommes des Forces armées canadiennes. Comme les députés de l'opposition l'ont eux-mêmes admis, la motion adoptée hier n'aidera en rien les militaires, notamment ceux qui ont été victimes d'inconduite.
Les députés savent-ils ce qui aiderait les militaires canadiens? C'est d'appuyer l'engagement de près d'un quart de million de dollars prévu dans le budget de 2021 pour mettre fin à l'inconduite sexuelle dans les Forces armées canadiennes. Cependant, l'opposition ne le fera pas.
Alors que les conservateurs se livrent à des jeux partisans, nous nous employons à créer un changement de culture durable et positif.
View James Bezan Profile
CPC (MB)
Madam Speaker, if the member really wants to help victims of sexual misconduct in the military, she would quit obstructing the national defence committee's work.
There is a growing wave of consensus that the Minister of National Defence is ill-suited to implement the changes needed to end sexual misconduct since he has already failed to protect our women and men in uniform. Military sexual assault survivor Stéphanie Raymond said the defence minister “has missed too many opportunities to act. Unfortunately, he too is part of the problem [if] he continues to camouflage, or to be complicit by omission.” She also states, “The minister, basically, I think he should perhaps leave his functions.”
When will the Prime Minister do the right thing and show the defence minister the door?
Madame la Présidente, si la députée voulait vraiment aider les victimes d'inconduite sexuelle dans l'armée, elle cesserait de faire de l'obstruction au comité de la défense nationale.
Un consensus de plus en plus large se dégage sur le fait que le ministre de la Défense nationale n'est pas la bonne personne pour mettre en œuvre les changements visant à mettre fin aux cas d'inconduite sexuelle puisqu'il a déjà failli à son devoir de protéger les militaires. Stéphanie Raymond, survivante d'une agression sexuelle dans l'armée, a déclaré que le ministre de la Défense « a laissé passer trop d'occasions d'agir. Malheureusement, il fait lui aussi partie du problème [s'il] continue à dissimuler les faits ou à être complice par omission. » Elle a également ajouté: « Au fond, je pense que le ministre devrait peut-être quitter ses fonctions »
Le premier ministre va-t-il faire ce qui s'impose et congédier le ministre de la Défense?
View Anita Vandenbeld Profile
Lib. (ON)
View Anita Vandenbeld Profile
2021-06-18 11:30 [p.8769]
Madam Speaker, we will take no lessons from the Conservatives, who, while under the Harper government, appointed a chief of the defence staff who was under active investigation by the Canadian Forces National Investigation Service. If the Conservatives were serious about this issue, they would support budget 2021 and the $236 million dedicated to combatting and eradicating sexual misconduct in the Canadian Armed Forces.
As for the committee, Liberal members have asked 20 times for the committee to adjourn debate so we can move on to the reports, but the opposition has refused.
Madame la Présidente, nous n'avons aucune leçon à recevoir des conservateurs qui, pendant les années du gouvernement Harper, ont nommé un chef d'état-major qui faisait l'objet d'une enquête active du Service national des enquêtes des Forces canadiennes. Si les conservateurs étaient vraiment sérieux à propos de cet enjeu, ils auraient appuyé le budget de 2021 qui prévoit 236 millions de dollars pour combattre et éradiquer l'inconduite sexuelle dans les Forces armées canadiennes.
Par ailleurs, les libéraux qui siègent au comité ont demandé 20 fois au comité d'ajourner les débats afin de passer à l'étape des rapports, mais l'opposition a refusé.
View James Bezan Profile
CPC (MB)
Madam Speaker, a scathing Toronto Star editorial said, “One of the minor mysteries of Ottawa in the spring of 2021 is why on earth [the defence minister] is still Canada’s minister of national defence. [His] credibility has been so thoroughly shredded by the sexual misconduct scandals paralyzing the Canadian Forces”. Sexual misconduct expert Megan MacKenzie from Simon Fraser University said the defence minister has “zero credibility” on sexual misconduct.
Why will the Prime Minister not fire the Minister of National Defence?
Madame la Présidente, dans un éditorial cinglant du Toronto Star on peut lire ceci: « L'un des petits mystères à Ottawa au printemps de 2021 est de savoir pourquoi [le ministre de la Défense] occupe encore ses fonctions de ministre de la Défense nationale du Canada. [Sa] crédibilité a été anéantie par les scandales d'inconduite sexuelle paralysant les Forces armées canadiennes. » La professeure Megan MacKenzie de l'Université Simon Fraser, experte de ce genre de cas, a déclaré que le ministre n'a « aucune crédibilité » en matière d'inconduite sexuelle.
Pourquoi le premier ministre n'a-t-il pas congédié le ministre de la Défense nationale?
View Anita Vandenbeld Profile
Lib. (ON)
View Anita Vandenbeld Profile
2021-06-18 11:31 [p.8770]
Madam Speaker, the Minister of National Defence is an inspirational trailblazer and ally who we are absolutely proud to have on our team. He has spent his career breaking down barriers to inclusion. The minister has lived a life of service to Canadians, whether that was during his time in the Canadian Armed Forces, as a member of the Vancouver Police Department or now as a cabinet minister.
This House and Canada are better for the service of the Minister of National Defence.
Madame la Présidente, le ministre de la Défense nationale est un pionnier inspirant et un allié que nous sommes extrêmement fiers d'avoir dans notre équipe. Il a passé sa carrière à faire tomber les obstacles à l'exclusion. Le ministre a consacré sa vie à servir les Canadiens, que ce soit pendant sa carrière dans les Forces armées canadiennes, en tant que membre du service de police de Vancouver ou dans le cadre de ses fonctions actuelles en tant que ministre.
Cette Chambre et le Canada se portent mieux grâce au service du ministre de la Défense nationale.
View Pierre Poilievre Profile
CPC (ON)
View Pierre Poilievre Profile
2021-06-18 11:32 [p.8770]
Madam Speaker, here we are in the magic million job month. June was supposed to be the month in which all of the pre-COVID jobs would be recovered: a million of them in chart 35. It is right there in the minister's budget that all of the jobs would be restored this month, yet we have lost a quarter of a million jobs in the last two months and have the second-highest unemployment in the G7.
Will this month be as miraculous as the government claims? Will we have all of those million jobs back when the numbers come out next month?
Madame la Présidente, nous sommes au mois du chiffre magique de 1 million d'emplois. C'est au mois de juin que nous devions récupérer tous les emplois perdus à cause de la COVID‑19, soit 1 million d'emplois, selon le graphique 35. Il est indiqué clairement dans le budget de la ministre que nous récupérerons tous les emplois ce mois-ci. Or, nous avons perdu un quart de million d'emplois dans les deux derniers mois, et le Canada est au deuxième rang des pays du G7 qui affichent les plus forts taux de chômage.
Ce mois sera-t-il aussi miraculeux que le gouvernement l'affirme? Aurons-nous récupéré ce million d'emplois en entier lorsque les chiffres seront publiés le mois prochain?
View Sean Fraser Profile
Lib. (NS)
View Sean Fraser Profile
2021-06-18 11:33 [p.8770]
Madam Speaker, I am glad that for a change it appears the hon. member is actually reading some of the government's budget. If he pays close attention to the same chart, he will see another trend line on that graph that indicates the impact job numbers would have felt without government supports.
The very dangerous game of chicken that the Conservatives are engaging in to prevent supports from helping workers and families is going to preclude the expeditious economic recovery that the private sector is forecasting for Canada. The reality is that because of the measures we are putting in place, we expect to see jobs rebound beyond one million. I expect that member will be disappointed when Canadians do so well.
Madame la Présidente, je me réjouis de constater que, pour faire changement, le député a lu une partie du budget proposé par le gouvernement. S'il regarde attentivement ce tableau, il verra une autre ligne sur le même graphique qui indique une tendance. On voit les conséquences sur l'emploi si le gouvernement n'avait pas offert d'aide.
Les conservateurs cherchent à jouer au plus fort et c'est très dangereux. Ils tentent de bloquer les mesures d'aide aux travailleurs et aux familles, ce qui nuira à la relance économique rapide sur laquelle compte le secteur privé au Canada. En réalité, les mesures que nous mettons en place devraient procurer plus d'un million d'emplois. J'imagine que le député sera déçu de constater que les Canadiens s'en tirent aussi bien.
View Pierre Poilievre Profile
CPC (ON)
View Pierre Poilievre Profile
2021-06-18 11:33 [p.8770]
Madam Speaker, the hon. member did not answer the question. It was supposed to be this month that all those million Canadians would have their jobs back. He claims that there will be an “expeditious” recovery, another one of these subjective words that has no timeline, but his chart is very clear. It was supposed to be a million jobs by June 2021, yet we are actually losing jobs. We are down a quarter-million in two months. We have the second-highest unemployment in the G7.
Yes or no: Will the million Canadians have their jobs back?
Madame la Présidente, le député n'a pas répondu à la question. C'est ce mois-ci que les Canadiens auraient dû retrouver ce million d'emplois. Le député affirme que la relance sera « rapide ». Voilà un autre mot subjectif sans échéancier précis, mais son tableau est très clair. Nous devions avoir un million d'emplois d'ici juin 2021. Pourtant, le nombre d'emplois disponibles diminue. Il a chuté d'un quart de million en deux mois. Notre taux de chômage élevé occupe le deuxième rang des pays du G7.
Oui ou non: les Canadiens retrouveront-ils un million d'emplois?
View Sean Fraser Profile
Lib. (NS)
View Sean Fraser Profile
2021-06-18 11:34 [p.8770]
Madam Speaker, the hon. member is trying to torque statistics to insert a narrative into this debate that simply is not borne out by the facts. We know that the economy is in a volatile position because we need to respond to the continuing public health emergency.
I have good news for the hon. member. If he could convince his colleagues to get out of the way and stop obstructing the measures included in budget 2021 so we could extend benefits to help businesses hire more workers, support those who have lost their jobs and encourage more young people to take training opportunities, we would see the economy come roaring back. He does not have to believe me. He can look to private-sector economists who have testified to—
Madame la Présidente, le député tente de déformer les statistiques pour présenter une version des faits qui n'est tout simplement pas conforme à la réalité. Nous savons que l'économie est instable parce que nous continuons d'être aux prises avec une urgence de santé publique.
J'ai de bonnes nouvelles pour le député. S'il peut convaincre ses collègues de cesser de faire de l'obstruction et de faire obstacle aux mesures incluses dans le budget de 2021, nous pourrions prolonger les prestations pour aider les entreprises à embaucher plus de travailleurs, aider les gens ayant perdu leur emploi et encourager davantage de jeunes à suivre de la formation, et ainsi voir l'économie revenir en force. Il n'est pas obligé de me croire. Il n'a qu'à se fier aux économistes du secteur privé, qui ont...
View Pierre Poilievre Profile
CPC (ON)
View Pierre Poilievre Profile
2021-06-18 11:35 [p.8770]
Madam Speaker, the hon. member need not worry. I do not believe him, because the chart in his government's budget says there will be a million jobs back by this month. Now, suddenly, he is running away from that commitment. He is saying, “Don't worry. We've got really expensive debt-financed government programs”. The Liberals are putting it all on the credit card, but he is running away from the central commitment to restore paycheques. Only paycheques will secure our future.
I will give him a third chance. Will he restate the government's commitment in chart 35 of its budget, that a million Canadians who lost their jobs during COVID will have them back this month?
Madame la Présidente, le député n'a pas à s'inquiéter. Je ne le crois pas parce que le graphique dans le budget du gouvernement indique que nous allons récupérer le million d'emplois que nous avions perdus d'ici la fin du mois. Or, soudainement, le député se dérobe à cet engagement. Il nous dit de ne pas nous inquiéter parce que le gouvernement a mis en place des programmes très coûteux, qui sont financés par des emprunts. Les libéraux mettent tout sur leur carte de crédit, mais le député se soustrait à l'engagement central de permettre aux Canadiens de toucher à nouveau un salaire. Le respect de cet engagement est la seule façon d'assurer notre avenir.
Je vais donner une troisième chance au député. Réaffirmera‑t‑il l'engagement du gouvernement, figurant dans le graphique 35 du budget, de récupérer le million d'emplois canadiens perdus à cause de la pandémie d'ici la fin du mois?
View Sean Fraser Profile
Lib. (NS)
View Sean Fraser Profile
2021-06-18 11:35 [p.8770]
Madam Speaker, let me begin by pointing out how disappointed I am that the hon. member takes such glee in the suffering of Canadians who have lost their jobs as a result of the COVID-19 pandemic. If he is concerned about getting the paycheques back for Canadians who have been impacted negatively, I would point him to the measures that he is obstructing, such as the Canada hiring recovery incentive that is specifically designed to help more businesses get paycheques to Canadians.
The reality is that we need to continue to support Canadians to stabilize the economy, so that we can absolutely crush the economic rebound and come roaring out of the pandemic recession as strong as any economy in the developed world.
Madame la Présidente, je me permets d'abord de dire à quel point je suis déçu que le député prenne un malin plaisir à parler de la souffrance des Canadiens qui ont perdu leur emploi à la suite de la pandémie de COVID‑19. S'il veut vraiment que les Canadiens qui ont été touchés recommencent à recevoir un salaire, je lui souligne qu'il fait obstruction à l'adoption de mesures comme le Programme d'embauche pour la relance du Canada, qui est spécialement conçu pour aider plus d'entreprises à remettre des chèques de paie aux Canadiens.
La réalité, c'est que nous devons continuer à soutenir les Canadiens afin de stabiliser l'économie. Nous pourrons ainsi tirer pleinement parti de la reprise économique et sortir de la récession causée par la pandémie en position aussi forte que tout autre pays développé.
View Mario Simard Profile
BQ (QC)
View Mario Simard Profile
2021-06-18 11:36 [p.8771]
Madam Speaker, do my colleagues remember Gary Kobinger, a Université Laval researcher? He is the expert who became famous for his discovery of the Ebola vaccine, and he is also the expert who, at the start of the pandemic, developed a COVID‑19 vaccine candidate. Unfortunately, Ottawa denied him funding for clinical trials.
Canada still does not have a made-in-Canada vaccine or a modern pharmaceutical industry, and now it no longer has Dr. Kobinger either. The University of Texas put him in charge of one of the most prestigious biomedical research labs in the world.
Why did the government not do everything in its power to develop a local vaccine—
Madame la Présidente, est-ce que mes collègues se rappellent le chercheur Gary Kobinger, de l'Université Laval? C'est l'expert qui était célèbre pour sa découverte du vaccin contre l'Ebola et c'est également l'expert qui, au début de la pandémie, a développé un candidat vaccin contre la COVID‑19. Malheureusement, Ottawa lui avait refusé le financement pour des essais cliniques.
Aujourd'hui, le Canada n'a toujours pas de vaccin local, toujours pas de pôle pharmaceutique moderne et voilà qu'il n'a plus le docteur Kobinger. En effet, l'Université du Texas lui a confié un des plus importants laboratoires de recherche biomédicale au monde.
Pourquoi le gouvernement n'a-t-il pas tout mis en œuvre pour développer un vaccin local...
View Patty Hajdu Profile
Lib. (ON)
Mr. Speaker, every step of the way we have invested in research and science. In fact, one of the very first things we did when we saw COVID-19 approaching Canada's shores was to stimulate the research and science community with a massive investment of money to ensure that our scientists and researchers were equipped to study COVID-19, potential solutions to COVID-19 treatments and indeed vaccines.
We will continue to work with the Canadian research community to ensure that we have domestic capacity for this pandemic and any future ones that arise.
Monsieur le Président, à toutes les étapes, nous avons financé la recherche et la science. En fait, l'une des premières choses que nous avons faites lorsque nous avons vu que la COVID‑19 s'approchait du Canada, c'est de stimuler le milieu de la recherche et de la science avec un financement massif pour que nos scientifiques et nos chercheurs disposent des outils pour étudier la COVID‑19, les traitements possibles et, effectivement, les vaccins.
Nous continuerons de travailler avec le milieu canadien de la recherche afin d'avoir une capacité nationale pour la pandémie actuelle et celles qui pourraient suivre.
View Mario Simard Profile
BQ (QC)
View Mario Simard Profile
2021-06-18 11:37 [p.8771]
Madam Speaker, that is nonsense. Quebec will receive 600,000 fewer doses of the Pfizer vaccine this week, but will receive more doses of Moderna. The reason we are still talking about weekly deliveries is that Canada is still, to this day, 100% dependent on foreign suppliers for our vaccines.
While Canada still does not have the high-tech industry needed, at least it had the expertise. Now we learn that Canada is losing one of its most eminent scientists, because Ottawa was too cheap to fund his research. Why is the government pinching pennies rather than funding our own scientists, forcing us to depend on foreign pharmaceutical companies to whom we pay billions of dollars?
Madame la Présidente, c'est n'importe quoi. Le Québec recevra 600 000 doses de moins du vaccin de Pfizer cette semaine, mais recevra plus de doses de Moderna. Si on doit encore parler de livraisons hebdomadaires, c'est parce que, encore aujourd'hui, le Canada est 100 % dépendant des étrangers pour nos vaccins.
Si le Canada n'a toujours pas d'industrie de pointe requise, il avait au moins l'expertise. Or, on apprend qu'il perd un de nos plus éminents scientifiques parce qu'il est trop radin pour financer ses recherches. Comment le gouvernement peut‑il compter ses rouleaux de trente-sous avant de financer nos scientifiques, alors qu'on dépend d'entreprises pharmaceutiques étrangères à qui on paie des milliards de dollars?
View François-Philippe Champagne Profile
Lib. (QC)
Madam Speaker, I thank my colleague for his question, but I have to call him out on what he said. I spoke with Dr. Kobinger personally and we agreed on the next steps. I understand his personal decision.
However, I want to remind Quebeckers that one of the companies the government is investing in is Medicago, in Quebec City. We are making a significant investment to produce a vaccine against COVID-19 in Canada that will be available to all Canadians. We have invested billions of dollars to fund the manufacture of a Canadian vaccine—
Madame la Présidente, j'aimerais remercier mon collègue de sa question, mais j'aimerais le rappeler à l'ordre. J'ai parlé au Dr Kobinger personnellement, et nous nous sommes entendus sur les prochaines étapes. Je comprends son choix personnel.
Il faut toutefois rappeler aux Québécois et aux Québécoises que l'une des sociétés dans laquelle le gouvernement investit est Medicago, dans la ville de Québec. Nous y investissons des sommes importantes pour produire chez nous un vaccin contre la COVID‑19 qui va pouvoir servir pour l'ensemble des Canadiens et des Canadiennes. Nous avons investi des milliards de dollars pour financer la fabrication d'un vaccin canadien...
View Luc Berthold Profile
CPC (QC)
View Luc Berthold Profile
2021-06-18 11:39 [p.8771]
Madam Speaker, here are the direct consequences of 3.6% inflation, the likes of which we have not seen in 10 years. A young family is unable to buy a house. A father is forced to decide which day his kids will get a good meal this week. François and Martin struggle to make their long-distance relationship work because the cost of gas is too high for them to visit each other.
The Liberals are putting Canadian families at risk. Why does the Prime Minister not have a plan to jump-start the economy and create jobs?
Madame la Présidente, une jeune famille qui est incapable de s'acheter une maison, un père de famille qui doit choisir quel jour de la semaine les enfants auront un bon repas, deux amoureux, François et Martin, qui ne se verront pas parce que le coût de l'essence est trop élevé pour la distance qui les sépare, voilà des conséquences directes de l'inflation, dont le taux de 3,6 % n'a jamais été vu depuis 10 ans.
Les libéraux mettent les familles canadiennes en danger. Pourquoi le premier ministre n'a‑t‑il pas un plan pour relancer l'économie et créer des emplois?
View Sean Fraser Profile
Lib. (NS)
View Sean Fraser Profile
2021-06-18 11:39 [p.8771]
Madam Speaker, the hon. member's question rests on false pretenses and suffers from a deficit of morals. As a matter of fact, the Bank of Canada, not the Government of Canada, is responsible for managing inflation. In any event, if the member would speak to an economist, they would tell him that the increase in prices we are seeing on some products is a result of supply and demand in the marketplace, or the base effects that stem from the massive plunge that we saw when the economy shut down to save lives. As a matter of morals, his solution is to pull supports from Canadians when they need it most. It is tasteless and short-sighted, and it is a good thing his party is not in charge.
Madame la Présidente, la question du député s’appuie sur des prétextes fallacieux et indique une absence de sens moral. En réalité, il revient à la Banque du Canada, et non au gouvernement, de gérer l’inflation. Quoi qu’il en soit, si le député consultait un économiste, ce dernier lui expliquerait que la hausse des prix de certains produits est causée par l’offre et la demande sur le marché, ou qu’elle résulte du déclin de l’économie qui a été paralysée pour sauver des vies. Pour ce qui est du sens moral, le député propose une solution qui consiste à supprimer les mesures d'aide au moment où les Canadiens en ont le plus besoin. C’est une solution de mauvais goût qui démontre une vision à court terme, et je suis heureux que son parti ne soit pas à la tête du gouvernement.
View Luc Berthold Profile
CPC (QC)
View Luc Berthold Profile
2021-06-18 11:40 [p.8771]
Madam Speaker, I will take no moral lessons from the member.
The threat here is that interest rates are being driven up by inflation. The threat here is that this government is $1 billion in debt. The threat here is that we have an apathetic Prime Minister who thinks that budgets balance themselves. The threat here is that the Liberals are doing absolutely nothing to make life more affordable for Canadians because they like to impose tax after tax. When will we get a realistic plan to create jobs?
Madame la Présidente, je n’ai aucune leçon de morale à recevoir du député.
La menace, ce sont les taux d'intérêt qui nous guettent en raison de l'inflation. La menace, c'est la dette de 1 billion de dollars de ce gouvernement. La menace, c'est ce premier ministre nonchalant qui croit que les budgets s'équilibrent d'eux‑mêmes. La menace, c'est que les libéraux ne font absolument rien pour rendre la vie des Canadiens plus abordable parce qu'ils aiment taxer encore et encore. Quand verrons‑nous un plan crédible pour créer des emplois?
View Sean Fraser Profile
Lib. (NS)
View Sean Fraser Profile
2021-06-18 11:40 [p.8771]
Madam Speaker, with great respect, if the hon. member is concerned about getting supports to Canadians who are experiencing financial need as a result of the pandemic, he should get out of the way and stop obstructing the budget, which includes supports that are going to help vulnerable Canadians. The budget is going to put more money in the pockets of affected workers. It is creating incentives for businesses to bring more workers back on the payroll and ensure people can keep roofs over their heads and food on the table.
The reality is that since the beginning of this pandemic we have had the backs of Canadians. The Conservatives have tried to obstruct every step of the way. We will not have it. We will be there for Canadians no matter what it takes, for as long as it takes.
Madame la Présidente, en tout respect, si le député souhaite que les Canadiens qui sont dans une situation financière précaire en raison de la pandémie obtiennent de l'aide, il devrait arrêter de faire obstruction à l'adoption du budget, parce que ce dernier comprend des mesures qui s'adressent aux Canadiens les plus vulnérables. Le budget fera en sorte que les travailleurs touchés aient plus d'argent dans leurs poches. Il crée des incitatifs pour que les entreprises réembauchent les travailleurs et que les gens continuent d'avoir les moyens de se loger et de nourrir leur famille.
La vérité, c'est que, depuis le début de la pandémie, nous sommes là pour les Canadiens. Les conservateurs nous mettent constamment des bâtons dans les roues. C'est assez. Nous sommes prêts à tout pour aider les Canadiens aussi longtemps qu'il le faudra.
View Warren Steinley Profile
CPC (SK)
View Warren Steinley Profile
2021-06-18 11:41 [p.8772]
Madam Speaker, unfortunately we were listening closely when the parliamentary secretary to the Minister of Finance actually let it slip that these Liberals were going to crush the economic rebound. They are going to make sure it does not come back. We can absolutely see this in their approach to the oil and gas sector. They have Biden vetoing Keystone. Now Governor Whitmer is trying to shut down Line 5.
My question to the parliamentary secretary to the finance minister is this. Did the Prime Minister even mention Line 5 at the G7 junket last week?
Madame la Présidente, malheureusement, nous écoutions attentivement le secrétaire parlementaire de la ministre des Finances quand il a mentionné par inadvertance que les libéraux allaient torpiller la relance économique. Ils vont s'assurer qu'il n'y ait pas de reprise. On le voit dans leur approche en ce qui concerne le secteur pétrolier et gazier. Ils regardent le président Biden mettre son veto au projet Keystone tandis que la gouverneure Whitmer essaie maintenant de fermer la canalisation 5.
Voici ce que j'aimerais demander au secrétaire parlementaire de la ministre des Finances: le premier ministre a-t-il au moins mentionné la canalisation 5 lorsqu'il s'est rendu à la réunion du G7 aux frais de la princesse, la semaine dernière?
View Marc Serré Profile
Lib. (ON)
View Marc Serré Profile
2021-06-18 11:42 [p.8772]
Madam Speaker, Michigan's response was a routine step of its court process. We are strongly supporting Line 5. Canada's amicus brief clearly and directly expressed the government's legal position that Line 5 is an important and safe piece of infrastructure benefiting both Canada and the United States.
Negotiating an agreement that respects all parties is the best solution, and we are confident that a solution will be reached. Yes, we are behind Line 5. We have done all that we need to do to make sure that Line 5 continues to operate. We are behind the energy workers and we will have no Canadians left—
Madame la Présidente, la réponse du Michigan n'était qu'une étape comme une autre dans le processus judiciaire. Nous sommes absolument favorables au maintien de la canalisation 5. Le mémoire d'amicus curiae du Canada indique clairement la position du gouvernement sur le plan légal, à savoir que la canalisation 5 est un élément d'infrastructure important et sûr qui profite au Canada et aux États-Unis.
Négocier un accord qui respecte toutes les parties est ce qu'il y a de mieux. Nous sommes sûrs que nous trouverons une solution. Nous sommes pour le maintien de la canalisation 5 et nous avons fait tout ce que nous devions faire pour qu'elle continue d'être utilisée. Nous sommes là pour épauler les travailleurs du secteur de l'énergie et nous ne permettrons pas que les Canadiens se retrouvent sans...
View Warren Steinley Profile
CPC (SK)
View Warren Steinley Profile
2021-06-18 11:42 [p.8772]
I believe that, Madam Speaker: They are so far behind energy workers that no one can see where they actually are. It is an embarrassment how this government can treat our oil and gas sector.
However, one thing about Line 5, and what we should be talking about, is that the treaty that was signed in 1977 to allow the free flow of oil across our borders was actually ratified and voted on by none other than then Delaware senator Joe Biden.
If the Prime Minister has such a great relationship with the President of the United States, I ask again, at their G7 summit when they were maskless and visiting, did the Prime Minister bring up Line 5?
Madame la Présidente, le gouvernement prétend être aux côtés des travailleurs du secteur de l'énergie, mais son attitude envers eux nous donne un tout autre son de cloche. Le traitement que le gouvernement réserve au secteur pétrolier et gazier est une véritable honte.
Une chose qu'il conviendrait de souligner et de discuter au sujet de la canalisation 5, c'est que l'accord signé en 1977 visant à faciliter la libre circulation du pétrole entre le Canada et les États-Unis a fait l'objet d'un vote auquel a participé nul autre que Joe Biden, qui était sénateur du Delaware à l'époque.
Comme le premier ministre entretient une relation privilégiée avec le président des États-Unis, j'aimerais lui poser de nouveau la question suivante: lorsque le premier ministre a rencontré le président sans masque dans le cadre du G7, lui a-t-il parlé de la canalisation 5?
View Marc Serré Profile
Lib. (ON)
View Marc Serré Profile
2021-06-18 11:43 [p.8772]
Madam Speaker, I encourage all members opposite to actually read the amicus brief to understand the Government of Canada's legal position on this issue. It has been endorsed by the Conservative governments of Alberta, Saskatchewan and Ontario as well as by the Government of Quebec. It has been endorsed by Sarnia's mayor, Mike Bradley, and by industry and labour: the building trades and Unifor.
The 1977 Transit Pipelines Treaty remains in effect. The State of Michigan proposes measures at present, but we are supporting our workers, we are supporting Line 5 and we will do everything that it takes to make it—
Madame la Présidente, j'invite tous les députés d'en face à prendre connaissance du mémoire d'amicus curiae pour réellement comprendre la position juridique du gouvernement du Canada dans ce dossier. Le mémoire a reçu l'appui des gouvernements conservateurs de l'Alberta, de la Saskatchewan et de l'Ontario et du gouvernement du Québec. Il a également été approuvé par le maire de Sarnia, Mike Bradley, et par l'industrie et les syndicats, plus précisément celui des métiers de la construction et Unifor.
L'accord de 1977 concernant les pipelines de transit est toujours en vigueur. L'État du Michigan propose actuellement de nouvelles mesures, mais nous soutenons nos travailleurs et le maintien en service de la canalisation 5, et nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour...
View Daniel Blaikie Profile
NDP (MB)
View Daniel Blaikie Profile
2021-06-18 11:44 [p.8772]
Madam Speaker, ever since the Liberals announced a significant cut to the Canada recovery benefit in their budget, New Democrats have been pushing back against that cut and challenging the government to undo it.
The answer the Liberals give in the House is completely disingenuous. They pretend that there is a choice between voting for their budget and voting for the cuts, or voting against the budget and voting against extending the benefit. They know that there is a third option, which is to extend the benefit and maintain the current benefit level.
I am just looking for some honesty here. Will the government acknowledge that this is an option and finally explain why it is choosing instead to cut the budgets of Canadians who are struggling to make ends meet?
Madame la Présidente, depuis que les libéraux ont annoncé une réduction considérable du montant de la Prestation canadienne de relance économique dans leur budget, les néo-démocrates exercent des pressions auprès du gouvernement pour qu'il annule cette décision.
La réponse que les libéraux donnent à la Chambre est carrément malhonnête. Ils prétendent que nous avons le choix entre appuyer leur budget et cette réduction ou nous opposer au budget et à la prolongation de la prestation. Or, ils savent pertinemment qu'il existe une troisième option, c'est-à-dire prolonger la prestation tout en la maintenant au niveau actuel.
Je demande simplement un peu d'honnêteté. Le gouvernement reconnaîtra-t-il que cette option existe et expliquera-t-il enfin pourquoi il choisit plutôt de réduire le budget des Canadiens qui ont du mal à joindre les deux bouts?
View Carla Qualtrough Profile
Lib. (BC)
View Carla Qualtrough Profile
2021-06-18 11:45 [p.8772]
Madam Speaker, the CRB is part of a comprehensive suite of emergency and recovery measures to support Canadian workers and businesses. Through the CRB, if opposition parties support Bill C-30, Canadians can have access to up to 50 weeks of benefits. They could also have access to more flexible EI benefits, businesses could continue to have access to the wage subsidy, and we could help Canadians reenter the labour market by creating 500,000 new training and work opportunities and launching the Canada recovery hiring program.
We will continue to do whatever it takes, but we implore opposition parties to help us put Bill C-30 through.
Madame la Présidente, la Prestation canadienne de relance économique fait partie d'un train complet de mesures d'urgence et de relance visant à soutenir les travailleurs et les entreprises du Canada. Si les partis de l'opposition appuient le projet de loi C‑30, le nombre de semaines pendant lesquelles les Canadiens peuvent toucher la Prestation canadienne de relance économique sera porté à 50 semaines, les critères d'admissibilité aux prestations d'assurance-maladie seront assouplis, les entreprises pourront continuer d'accéder à la subvention salariale, et nous aiderons les Canadiens à réintégrer la population active en créant 500 000 occasions de formation et d'emploi, de même qu'en lançant le programme d'embauche pour la relance économique du Canada.
Nous continuerons de prendre tous les moyens nécessaires. Toutefois, nous implorons les partis de l'opposition de nous aider à adopter le projet de loi C‑30.
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
View Jenny Kwan Profile
2021-06-18 11:45 [p.8773]
Madam Speaker, a scathing report from Human Rights Watch and Amnesty International reveals that Canada jails thousands of people fleeing persecution, including those with disabilities. Many are held in maximum-security provincial jails and put in solitary confinement without any charges or convictions.
There is no legal limit to the length of immigration detention. Black and racialized people are often detained longer, CBSA officials can still put children in detention or separate them from their families, and there is no independent oversight for CBSA. This is happening in Canada under this Prime Minister's watch.
Will the government stop this horrific practice?
Madame la Présidente, un rapport accablant produit par Human Rights Watch et Amnistie internationale révèle que le Canada emprisonne des milliers de personnes qui ont fui la persécution, y compris des personnes handicapées. Parmi ces gens, beaucoup sont détenus dans des prisons provinciales à sécurité maximale et placés en isolement sans qu'on n'ait porté d'accusations contre eux ou qu'on ne les ait reconnus coupables.
Il n'y a aucune limite légale à la durée de la détention des personnes migrantes. Les personnes noires et racisées sont souvent détenues plus longtemps. Les agents de l'Agence des services frontaliers du Canada peuvent encore placer des enfants en détention ou les séparer de leur famille, et l'Agence n'est soumise à aucune surveillance indépendante. Tout cela se passe au Canada alors que l'actuel premier ministre est en poste.
Le gouvernement mettra-t-il fin à ces pratiques horribles?
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
View Joël Lightbound Profile
2021-06-18 11:46 [p.8773]
Madam Speaker, we want to thank Amnesty International for its report. We will certainly take the time to read through it.
I do want to make a few reminders. Immigrant detention is a measure of last resort. It is used only in certain circumstances. Furthermore, long-term detention is used only when the individual in detention poses a danger to the public, when alternatives to detention do not adequately mitigate that danger, when there are doubts about the individual's identity, or when it is unlikely that the individual will show up for their legal hearing.
All detention decisions are reviewed by a member of the Immigration and Refugee Board of Canada.
Madame la Présidente, nous tenons à remercier Amnistie international de son rapport. Nous allons certainement prendre le temps de le lire avec attention.
Or il faut quand même rappeler quelques éléments. La détention des immigrants est une mesure de dernier recours. Elle n'est utilisée que dans certaines circonstances. Par ailleurs, la détention à long terme n'est employée que lorsque la personne détenue constitue un danger pour le public, que les solutions de rechange à la détention ne permettent pas d'atténuer suffisamment ce danger, qu'il y a des doutes sur son identité ou qu'il est peu probable qu'elle se présente au procès, à une procédure judiciaire.
Toutes les décisions de détention sont soumises à un examen par un membre de la Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada.
View Vance Badawey Profile
Lib. (ON)
View Vance Badawey Profile
2021-06-18 11:47 [p.8773]
Madam Speaker, the COVID-19 pandemic hit businesses across Canada hard. Now, as we move into recovery, it is crucial that we support communities through the reopening process. This is particularly important for indigenous businesses that often face barriers such as accessing capital or broadband Internet.
Could the minister please provide an update on the current supports for first nations, Inuit and Métis businesses?
Madame la Présidente, des entreprises de partout au pays ont été durement touchées par la pandémie de COVID‑19. Tandis que nous amorçons la relance, il faut absolument soutenir les communautés pendant le processus de réouverture. C'est particulièrement important pour les entreprises autochtones, qui sont souvent confrontées à des obstacles, notamment concernant l'accès au capital ou à des services Internet à large bande.
Le ministre pourrait-il parler à la Chambre des mesures de soutien actuelles destinées aux entreprises des Premières Nations, des Inuits et des Métis?
View Marc Miller Profile
Lib. (QC)
Madam Speaker, on Wednesday our government announced $117 million to renew the indigenous community business fund to support local businesses and economies. The first round of this initiative helped fund over 1,000 first nations, Inuit and Métis-owned businesses.
We recognize that indigenous businesses, particularly community-owned micro-businesses such as beaders and craft workers, face unique challenges due to their size and have been disproportionately affected by the pandemic. This distinctions-based fund will relieve financial pressure for businesses, sustain jobs and keep doors open through the economic recovery.
Madame la Présidente, mercredi, le gouvernement libéral a annoncé un financement de 117 millions de dollars qui servira à renouveler le Fonds d'appui aux entreprises communautaires autochtones et soutiendra les entreprises et les économies locales. La première ronde de cette initiative a permis de financer plus de 1 000 entreprises appartenant aux Premières Nations, aux Métis et aux Inuits.
Nous sommes conscients que les entreprises autochtones, surtout les microentreprises communautaires comme celles des perleurs et des artisans, sont confrontées à des défis particuliers du fait de leur taille et qu'elles ont été touchées de façon démesurée par la pandémie. Ce fonds axé sur des distinctions permettra d'alléger les difficultés financières des entreprises, de soutenir les emplois et de garder ces entreprises en activité pendant la reprise économique.
View Raquel Dancho Profile
CPC (MB)
View Raquel Dancho Profile
2021-06-18 11:48 [p.8773]
Madam Speaker, Elder Eliza is a constituent of mine and a residential school survivor. She and her daughter applied for their status cards and were promised it would take six months to review. It has now been nearly three years. Every time they call Indigenous Services Canada for an update, they are left on hold for hours and given the runaround, time and time again. Perhaps it is because the minister has only 10 people at the call centre to process thousands of status card applications.
Elder Eliza feels this delay is just another form of mistreatment and disrespect of indigenous peoples. Will the minister ensure Elder Eliza and her daughter receive their status cards before the third anniversary of their application on July 7?
Madame la Présidente, l'aînée Eliza est une de mes concitoyennes et une survivante des pensionnats. Elle et sa fille ont demandé leur certificat de statut d'Indien et on leur a promis que leur demande serait traitée dans un délai de six mois. Près de trois ans se sont maintenant écoulés. Chaque fois qu'elles téléphonent à Services aux Autochtones Canada pour obtenir une mise à jour, on les laisse en attente pendant des heures puis on leur donne des réponses évasives. Cette situation s'explique peut-être par le fait que le ministre n'emploie que 10 personnes au centre d'appels pour traiter les milliers de demandes de certificat de statut d'Indien.
L'aînée Eliza estime que ce retard n'est qu'une autre forme de mauvais traitement et de manque de respect envers les peuples autochtones. Le ministre veillera-t-il à ce que l'aînée Eliza et sa fille reçoivent leur certificat de statut d'Indien avant le troisième anniversaire de leur demande, qui aura lieu le 7 juillet?
View Marc Miller Profile
Lib. (QC)
Madam Speaker, I would ask the member to forward that information to my office and reach out. We will do our utmost to expedite that process.
Madame la Présidente, je demande à la députée de transmettre cette information à mon bureau et de communiquer avec mon personnel. Nous ferons tout notre possible pour accélérer le processus.
View Raquel Dancho Profile
CPC (MB)
View Raquel Dancho Profile
2021-06-18 11:49 [p.8773]
Madam Speaker, months ago I wrote to the Minister of Employment asking her to immediately address her department’s discriminatory policy. It is preventing some pregnant women who have lost their jobs because of the pandemic, through no fault of their own, from claiming EI maternity benefits.
Maternity leave is a sacred right of motherhood in Canada for millions of women. These women have paid into EI for years, and it is unfair that they will be forced back into the job market within weeks of giving birth. I have met with these women. They are real. They are stressed. They need our help.
The minister has the power to fix this. Why has she not?
Madame la Présidente, il y a des mois, j'ai écrit à la ministre de l’Emploi pour lui demander de modifier immédiatement une politique discriminatoire de son ministère, laquelle empêche les femmes enceintes qui ont perdu leur emploi en raison de la pandémie, sans qu'elles en soient responsables, de toucher les prestations de maternité de l'assurance-emploi.
Le congé de maternité est un droit sacré des mères au Canada. Ces femmes ont cotisé à la caisse de l'assurance-emploi pendant des années et il est injuste de les forcer à retourner au travail quelques semaines après leur accouchement. J'ai rencontré des femmes dans cette situation. Elles existent. Elles sont stressées. Elles ont besoin de notre aide.
La ministre a le pouvoir de régler le problème. Pourquoi ne l'a-t-elle pas encore fait?
View Carla Qualtrough Profile
Lib. (BC)
View Carla Qualtrough Profile
2021-06-18 11:49 [p.8773]
Madam Speaker, our government is very committed to supporting new mothers and parents who face unique challenges from the COVID-19 pandemic. We launched the CERB and provided support to more than eight million Canadians, introduced a credit of 480 hours to increase access to maternity and parental benefits and set a minimum benefit rate of $500 a week.
In budget 2021 we would be investing $3.9 billion into changes that would make EI more accessible and simpler for Canadians. This would include maintaining uniform access to EI benefits and a 420-hour entrance requirement for EI claims. We have had the backs of new mothers. I am looking forward to conversations around modernizing EI, and—
Madame la Présidente, le gouvernement est très déterminé à appuyer les nouvelles mères et les parents qui sont aux prises avec les difficultés uniques causées par la pandémie de COVID‑19. Nous avons lancé la PCU et offert du soutien à plus de huit millions de Canadiens, nous avons instauré un crédit de 480 heures pour améliorer l'accès aux prestations de maternité et aux prestations parentales, et nous avons établi le taux de prestation minimale à 500 $ par semaine.
Dans le budget de 2021, nous prévoyons investir 3,9 milliards de dollars dans des changements qui rendront l'assurance-emploi plus accessible et plus simple pour les Canadiens, notamment en maintenant un accès uniforme aux prestations d'assurance‑emploi et en fixant à 420 heures le seuil d'admissibilité aux demandes d'assurance-emploi. Nous soutenons les nouvelles mères. Je suis impatiente d'avoir des conversations sur la modernisation de l'assurance-emploi et...
View Cheryl Gallant Profile
CPC (ON)
Madam Speaker, the defence minister has been without honour from the start.
First he let the Prime Minister destroy Vice-Admiral Norman, then he falsely claimed he was the architect of Operation Medusa. He took the honour out of the operation to combat sexual misconduct in the military, and now he has put the honour of our country at risk by claiming he did not know about our soldiers being ordered to train war criminals, when the report about it was sent three years ago.
Why won’t the Prime Minister do the honourable thing and fire this minister?
Madame la Présidente, le ministre de la Défense est dépourvu de sens de l’honneur depuis le début.
Pour commencer, il a laissé le premier ministre torpiller le vice-amiral Norman, puis il a prétendu à tort qu’il était l’architecte de l’opération Méduse. Il s’est attribué tous les honneurs de la lutte contre l’inconduite sexuelle dans l’armée, et il a mis la respectabilité de notre pays en jeu en prétendant qu’il ne savait pas que nos soldats avaient pour ordre d’entraîner des criminels de guerre, alors qu’on lui a envoyé un rapport à ce sujet il y a trois ans.
Pourquoi le premier ministre ne fait-il pas ce qui s’impose et ne renvoie-t-il pas ce ministre?
View Anita Vandenbeld Profile
Lib. (ON)
View Anita Vandenbeld Profile
2021-06-18 11:51 [p.8774]
Madam Speaker, I am very disappointed by the viciousness of the tone in the House we have seen yesterday and today. I would like to review the track record of service to Canada and Canadians of this Minister of National Defence. He has over two decades of service in the Canadian Armed Forces, including four tours of duty, with three in Afghanistan, for which he was awarded the Order of Military Merit, the Meritorious Service Medal, the NATO Service Medal and others. He also served for over a decade as an officer in the Vancouver Police Department. I thank the Minister of National Defence for his service.
Madame la Présidente, je déplore fortement le caractère odieux des paroles prononcées à la Chambre hier et aujourd’hui. Je voudrais faire le bilan des services rendus au Canada et aux Canadiens par le ministre de la Défense nationale. Il a servi dans les Forces armées canadiennes pendant plus de 20 ans. Durant cette période, il a participé à quatre missions, dont trois en Afghanistan, pour lesquelles il a reçu l’Ordre du mérite militaire, la Médaille du service méritoire, la Médaille de service de l’OTAN et bien d’autres décorations. Il a aussi été policier au service de police de Vancouver pendant plus d'une décennie. En ce qui me concerne, je remercie le ministre de la Défense nationale de son dévouement.
View Garnett Genuis Profile
CPC (AB)
Madam Speaker, when the Speaker makes a ruling, it is binding on this House. The Speaker is the lawful authority, and the Speaker's rulings carry force of law. The Speaker has clearly ruled that any parliamentary committee has the right to send for unredacted documents. That ruling has force of law.
I have a simple question for the government members. Will they follow the law, or do they think that they do not have to follow the law?
Madame la Présidente, quand le Président rend une décision, elle est contraignante pour la Chambre. Le Président est l'autorité légitime, et ses décisions ont force de loi. Le Président a clairement statué que les comités parlementaires ont le droit de demander des documents non caviardés. Cette décision a force de loi.
J'ai une question simple pour les députés ministériels: respecteront-ils la loi, ou croient-ils qu'ils n'ont pas à le faire?
View Patty Hajdu Profile
Lib. (ON)
Madam Speaker, on this side of the House we will never play games with national security. Canadians expect us to be mature and appropriate in the way that we treat documents of this nature. I will quote Stephanie Carvin, associate professor at Carleton University.
She said, “This bulldozer approach to national security is misguided, dangerous and will result in a less transparent system overall. ” Do members know who last quoted her? It was the member for Selkirk—Interlake—Eastman just a few moments ago.
Madame la Présidente, de ce côté-ci de la Chambre, nous ne nous livrerons jamais à des jeux lorsqu'il est question de sécurité nationale. Les Canadiens s'attendent à ce que nous traitions les documents de cette nature convenablement et avec maturité. Je vais citer Stephanie Carvin, professeure agrégée à l'Université Carleton.
Elle a déclaré ceci: « Cette approche de bulldozer à l'égard de la sécurité nationale est malavisée, dangereuse et donnera lieu, en général, à un système moins transparent. » Les députés savent-ils qui est la dernière personne à avoir cité cette femme? C'est le député de Selkirk—Interlake—Eastman, qu'il l'a cité il y a quelques instants.
View Yves Perron Profile
BQ (QC)
View Yves Perron Profile
2021-06-18 11:52 [p.8774]
Madam Speaker, on Wednesday, the federal assistance that farmers are receiving to cover the costs of quarantine for their temporary foreign workers was cut in half.
Ottawa was giving farmers a reimbursement of up to $1,500 to apologize for forcing them to cover the costs of quarantine. Now, the federal government has cut that amount to $750, but farmers still need to bring in workers, and quarantine is still mandatory. The health measures have not changed. The costs have not changed either. The only thing that has changed is that Ottawa is no longer doing its part.
Will the Minister of Immigration, Refugees and Citizenship immediately reverse those cuts?
Madame la Présidente, mercredi, les producteurs agricoles se sont fait couper de moitié l'aide qu'ils reçoivent du fédéral pour les quarantaines de leurs travailleurs étrangers temporaires.
Ottawa les indemnisait à hauteur de 1 500 $ pour s'excuser de leur avoir pelleté la responsabilité des quarantaines. Aujourd'hui, le fédéral coupe cela à 750 $, mais les agriculteurs continuent d'accueillir les travailleurs et les quarantaines continuent d'être obligatoires. Les mesures sanitaires n'ont pas changé. Les coûts n'ont pas changé non plus. Tout ce qui change, c'est qu'Ottawa ne fait plus sa part.
Est-ce que la ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté va immédiatement renverser cette coupe?
View Peter Schiefke Profile
Lib. (QC)
View Peter Schiefke Profile
2021-06-18 11:53 [p.8774]
Madam Speaker, we worked closely with our Quebec counterparts on this and many other files.
More than 34,000 foreign workers have already arrived in Canada for the 2021 growing season, including more than 14,000 in Quebec. These results speak for themselves, and we will continue to provide Quebec with the workers it needs to support its economic recovery.
Madame la Présidente, nous avons travaillé en étroite collaboration avec nos homologues québécois sur ce dossier et sur bien d'autres.
D'ailleurs, plus de 34 000 travailleurs étrangers sont déjà arrivés au Canada pour la saison agricole 2021, dont plus de 14 000 au Québec. Ces résultats parlent d'eux-mêmes et nous continuerons à fournir au Québec les travailleurs dont il a besoin pour appuyer sa relance économique.
View Yves Perron Profile
BQ (QC)
View Yves Perron Profile
2021-06-18 11:54 [p.8774]
Madam Speaker, when the minister announced $1,500 to help cover the cost of worker quarantines, she gave farmers her word. She said, “This program will be available as long as the Quarantine Act is in force”. Quarantine is still mandatory. There is no logical reason for her to cut this financial assistance in half.
Will the minister keep her promise to farmers and put an end to the cuts as long as quarantining is mandatory?
Madame la Présidente, lorsque la ministre a annoncé une aide de 1 500 $ pour les quarantaines des travailleurs, elle a donné sa parole aux agriculteurs. Elle a dit: «  Ce programme sera offert aussi longtemps que la Loi sur la mise en quarantaine sera en vigueur [...] ». Les quarantaines sont encore en vigueur. Aucune raison logique ne justifie qu'elle coupe de moitié leur aide financière.
Est-ce qu'elle va respecter sa promesse envers les producteurs agricoles et mettre fin aux coupes tant qu'il y aura des quarantaines obligatoires?
View Peter Schiefke Profile
Lib. (QC)
View Peter Schiefke Profile
2021-06-18 11:54 [p.8774]
Madam Speaker, our government doubled the number of temporary foreign workers in Quebec from 11,000 in 2015 to 23,000 in 2019.
Last year, despite the pandemic, we brought in the second-most temporary workers ever, and we will be bringing in even more this year.
In addition, we have already brought more than 8,500 skilled workers into Quebec this year. We will keep working with the Government of Quebec to support its economic recovery.
Madame la Présidente, notre gouvernement a doublé le nombre de travailleurs étrangers temporaires au Québec. Il est passé de 11 000, en 2015, à 23 000 en 2019.
Malgré la pandémie, l'année passée, nous avons accueilli le deuxième plus grand nombre de travailleurs temporaires de tous les temps et nous en accueillons encore plus cette année.
De plus, nous avons déjà admis, cette année, plus de 8 500 travailleurs qualifiés au Québec. Nous allons toujours travailler avec le gouvernement du Québec pour appuyer sa relance économique.
View Ziad Aboultaif Profile
CPC (AB)
View Ziad Aboultaif Profile
2021-06-18 11:55 [p.8775]
Madam Speaker, Canada’s housing market is the latest victim of Liberal incompetence. Their first-time home buyer program has only allocated $178 million since its creation. That is just 14% of its budget. The minister’s program has only helped 9,800 applicants in two years.
This is a national crisis affecting millions of Canadians, and it is the highest price increase since 2006. When will the minister realize this and admit his program is not working?
Madame la Présidente, le marché du logement au Canada est la dernière victime de l'incompétence des libéraux. Leur programme d'incitatif à l'achat d'une première propriété n'a reçu que 178 millions de dollars depuis sa création. Cela ne représente que 14 % du budget. Le programme du ministre n'a aidé que 9 800 demandeurs en deux ans.
C'est une crise nationale qui touche des millions de Canadiens et c'est la plus forte augmentation de prix depuis 2006. Quand le ministre va-t-il s'en rendre compte et admettre que le programme est un échec?
View Adam Vaughan Profile
Lib. (ON)
View Adam Vaughan Profile
2021-06-18 11:55 [p.8775]
Madam Speaker, I would point out to the Conservatives that every single measures we put in place to fix the housing crisis in this country has been opposed by their party, including the measures to help first-time buyers access the homes of their choice. Examples of this include the tax on vacant properties and offshore speculation, the disclosure requirements under beneficial ownership, the first-time home buyer plan itself and even the modifications to allow more people to be qualified.
Every single step of the way, the Conservatives say no. That leaves us with the status quo, a status quo they created. They are the problem, not our government. Our government has invested $72 billion in addressing the situation. Change is happening, and change will be—
Madame la Présidente, je signale aux conservateurs que leur parti s'est opposé à chacune des mesures que nous avons mises en place pour résoudre la crise du logement au pays, y compris les mesures visant à aider les premiers acheteurs à accéder à la maison de leur choix. Citons, par exemple, la taxe sur les biens vacants appartenant à des étrangers, les règles sur la propriété effective et l'information à déclarer, le Régime d'accession à la propriété lui-même et même les modifications visant à permettre à un plus grand nombre de personnes d'être admissibles.
Chaque fois, les conservateurs disent non. Nous nous retrouvons donc dans la situation actuelle, une situation qu'ils ont créée. C'est eux le problème, pas le gouvernement. Le gouvernement a investi 72 milliards de dollars pour remédier à la situation. Le changement est en cours et il...
View Nelly Shin Profile
CPC (BC)
View Nelly Shin Profile
2021-06-18 11:56 [p.8775]
Madam Speaker, StatsCan released a new housing price index for May. New home prices have increased 11.3% year over year, and this is the largest increase since November 2006. Prices for lumber and other products increased 17.9% from the previous month. It has more than doubled year over year.
Can the Prime Minister explain why he has implemented such incredibly poor economic policies leading to increased inflation and higher home prices, effectively crushing the dreams of young Canadian families looking to buy their first home?
Madame la Présidente, Statistique Canada a publié l'indice des prix des logements neufs pour le mois de mai. Cet indice a grimpé de 11,3 % au fil des ans, et il s'agit de la plus forte augmentation depuis novembre 2006. Les prix du bois d'œuvre et autres matériaux de construction ont augmenté de 17,9 % depuis le mois dernier. Ils ont plus que doublé au fil des ans.
Le premier ministre peut-il expliquer pourquoi il a mis en place des politiques économiques si inadéquates qui ont mené à une hausse fulgurante de l'inflation et du prix des maisons, anéantissant au passage le rêve des jeunes familles canadiennes d'acheter leur première maison?
View Adam Vaughan Profile
Lib. (ON)
View Adam Vaughan Profile
2021-06-18 11:57 [p.8775]
Madam Speaker, the reality is that our government is the first government in a generation to address the housing crisis in this country, not only from the perspective of affordable housing, but also of housing affordability. The investments we have made in the national housing strategy, now $72 billion, include supports to broaden the supports to the rental housing market being built in this country, as well as creating clear access and bridges to home ownership if that is the choice Canadians make.
Inflation is presenting a serious challenge. We are working to make sure we achieve on our housing goals because Canadians expect us to deliver on the right to housing. They also expect us to deliver a budget that supports this. Why did the Conservatives opposed all these changes?
Madame la Présidente, dans les faits, le gouvernement est le premier à se pencher sur la crise nationale du logement depuis une génération, autant sur le plan du logement abordable que de l'abordabilité des propriétés. Les sommes que nous avons investies dans la Stratégie nationale sur le logement — qui s'élèvent maintenant à 72 milliards de dollars — appuient des mesures visant à accroître l'offre de logements locatifs au Canada et à faciliter l'accès à la propriété, selon le choix des Canadiens.
L'inflation pose un défi de taille. Nous déployons tous les efforts requis pour atteindre nos objectifs en matière de logement parce que la population canadienne attend de nous des résultats concrets à l'égard du droit au logement. Elle s'attend aussi à ce que nous présentions un budget qui appuie ces objectifs. Pourquoi les conservateurs se sont-ils opposés à tous ces changements?
View Ted Falk Profile
CPC (MB)
View Ted Falk Profile
2021-06-18 11:57 [p.8775]
Madam Speaker, last week, Conservatives brought forward a motion that called on the government to address Canada’s housing affordability crisis. We laid out common sense solutions to help Canadians achieve their dreams of home ownership, but the Liberals voted against it. Today, Stats Canada is reporting the largest increase in new home prices in 15 years. Increasing inflation and out-of-control Liberal deficits are only exacerbating the situation.
Why are the Liberals pushing home ownership further out of reach for young Canadians?
Madame la Présidente, la semaine dernière les conservateurs ont présenté une motion pour demander au gouvernement de remédier à la crise du logement abordable au Canada. Nous avons proposé des solutions raisonnables pour aider les Canadiens à réaliser leur rêve de devenir propriétaires, mais les libéraux les ont rejetées. Aujourd'hui, Statistique Canada a révélé que nous avons connu la plus forte hausse du prix des nouvelles maisons en 15 ans. La hausse de l'inflation et les déficits incontrôlés des libéraux ne font qu'aggraver la situation.
Pourquoi les libéraux éloignent-ils les jeunes Canadiens de leur objectif de devenir propriétaires?
View Adam Vaughan Profile
Lib. (ON)
View Adam Vaughan Profile
2021-06-18 11:58 [p.8775]
Madam Speaker, I have to say that listening to the Conservatives talk about housing is really quite astonishing considering they did not do it the entire time they were in office.
The measures we are taking to create and sustain housing affordability are critically important to Canadians, but the pamphlet, or postcard, they produced last week as a budget proposal, which included, for example, the proposal to collapse the entire national housing strategy overnight, makes no sense whatsoever.
When they proposed to temporarily suspend ownership opportunities they think are too generous for foreign offshore owners, they did not even put a time limit on that. Is it a day, a month or a week? It was a pamphlet with slogans. I live in a province that is governed by a Conservative government that uses slogans. It does not work. We need real policies and—
Madame la Présidente, je dois dire qu'entendre les conservateurs parler de logement est plutôt renversant, étant donné qu'ils ne l'ont pas fait pendant tout le temps où ils étaient au pouvoir.
Les mesures que nous prenons pour assurer et maintenir l'abordabilité des logements sont essentielles pour les Canadiens, mais la brochure ou la carte postale qu'ils ont présentée en guise de budget la semaine dernière comprenait des propositions comme celle de se débarrasser complètement de la Stratégie nationale sur le logement du jour au lendemain, ce qui est tout à fait insensé.
Lorsqu'ils ont proposé de suspendre temporairement des possibilités d'achat qui, selon eux, sont trop généreuses pour les propriétaires de l'étranger, ils n'ont même pas indiqué pendant combien de temps ils comptent faire cela. Est-ce pendant un jour, un mois, une semaine? Ce n'était qu'un dépliant avec des slogans. Je vis dans une province dirigée par un gouvernement conservateur qui gouverne à coup de slogans. Cela ne fonctionne pas. Il nous faut des politiques concrètes et...
View Helena Jaczek Profile
Lib. (ON)
View Helena Jaczek Profile
2021-06-18 11:59 [p.8775]
Madam Speaker, unlike the Harper Conservatives, who defunded scientific inquiry, our government understands how essential it is to have a strong and resilient research and science ecosystem.
Canadians are at the forefront of cutting-edge research into scientific issues. Would the Minister of Innovation, Science and Industry update the House about recent investments that the government has made to help scientists conduct their research and spur innovation during this pandemic?
Madame la Présidente, contrairement aux conservateurs de Harper, qui ont coupé les vivres à la recherche scientifique, le gouvernement comprend qu'il est essentiel de pouvoir compter sur un milieu de la recherche et de la science à la fois robuste et résilient.
Les Canadiens se trouvent à l'avant-garde de la recherche de pointe sur diverses questions scientifiques. Le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie peut-il faire le point sur les récents investissements du gouvernement pour aider les scientifiques à mener leurs recherches et à stimuler l'innovation durant la pandémie?
View François-Philippe Champagne Profile
Lib. (QC)
Madam Speaker, I would like to thank the member for Markham—Stouffville for her excellent question on a very important issue.
As she said, earlier this week I was proud to announce, on behalf of Canadians, a historic investment of over $635 million to foster a stronger and more vibrant research and science ecosystem in Canada. Through these investments, we will support innovative world-class research to better address and overcome some of the most pressing challenges. These investments would create prosperity for all Canadians.
Madame la Présidente, je veux remercier la députée de Markham—Stouffville de son excellente question sur ce sujet très important.
Comme elle l'a dit, j'ai eu l'honneur d'annoncer plus tôt cette semaine, au nom des Canadiens, un investissement historique de plus de 635 millions de dollars visant à promouvoir la solidité et le dynamisme du milieu de la recherche et de la science au Canada. Cet investissement permettra de soutenir des travaux de recherche novateurs de classe mondiale, qui pourront s'attaquer à certains enjeux pressants. De tels investissements favorisent la prospérité de tous les Canadiens.
View Colin Carrie Profile
CPC (ON)
View Colin Carrie Profile
2021-06-18 12:00 [p.8776]
Madam Speaker, Oshawa is home to Ontario Tech University, an institution designed to be a key economic driver in my community.
A 2018 study found that 65% of software engineers and 30% of other STEM graduates leave Canada for opportunities abroad. The global tech race is on, and with the expiry of the American H1B visa ban in March, American tech companies are again free to start poaching our youngest and brightest.
When will Canadian students see a targeted plan to keep them and their futures in Canada?
Madame la Présidente, c'est à Oshawa que l'on retrouve l'Université Ontario Tech, qui est un moteur économique essentiel à ma collectivité.
Une étude de 2018 indique que 65 % des ingénieurs en logiciel et 30 % des autres diplômés en sciences, en technologie, en ingénierie et en mathématiques quittent le Canada pour aller travailler à l'étranger. La course mondiale à la technologie est lancée, et avec la fin de l'interdiction du visa H1B américain en mars, les entreprises américaines de haute technologie sont redevenues libres de recruter nos jeunes talents.
Quand les étudiants canadiens obtiendront-ils un plan ciblé leur permettant d'assurer leur avenir au Canada?
View François-Philippe Champagne Profile
Lib. (QC)
Madam Speaker, we know that investment in science, technology and innovation are crucial. We also know that we need to invest more in training to make sure that people have the skills. I would agree with the member that we need to do everything we can to retain our bright talent here in Canada because we know that talent attracts investment.
That is why, in the last budget we presented, there are a number of measures to make sure that Canada remains the most attractive place for talent around the world.
Madame la Présidente, nous savons que les investissements dans les sciences, la technologie et l'innovation sont essentiels. Nous savons aussi que nous devons investir davantage dans la formation pour que les gens aient les compétences voulues. Je suis d'accord avec le député: nous devons tout faire pour retenir les esprits brillants ici, au Canada, parce que nous savons que le talent attire les investissements.
C'est pourquoi le dernier budget que nous avons présenté inclut un nombre de mesures afin que le Canada demeure l'endroit le plus attrayant pour les gens talentueux de partout dans le monde.
View Damien Kurek Profile
CPC (AB)
View Damien Kurek Profile
2021-06-18 12:01 [p.8776]
Madam Speaker, the Deputy Prime Minister’s misleading and blind partisan rhetoric over the last week is quite something.
It was recently pointed out to me that the Liberals' attitude is like that of an irresponsible student who, only when faced with a deadline and possible failure in a class, realizes their actions have consequences. Instead of taking responsibility, they are blaming others, blaming the system, and screaming it is simply not fair.
The Liberals' condescending attitude abdicates the responsibility they have to serve Canadians. It is time to end the excuses and grow up. Will these Liberals take responsibility for their failures?
Madame la Présidente, c'est tout un discours aveuglément partisan et trompeur que la vice-première ministre nous sert depuis une semaine.
Récemment, on m'a dit que l'attitude des libéraux ressemblait à celle d'un étudiant irresponsable qui, au moment où il risque d'échouer à un cours parce qu'il n'a pas respecté une échéance, réalise finalement que ses choix ont des conséquences. Au lieu de prendre ses responsabilités, il blâme les autres et le système, en criant que ce n'est tout simplement pas juste.
L'attitude condescendante des libéraux les pousse à abdiquer leur responsabilité de servir les Canadiens. Il est temps de cesser les excuses et de faire preuve d'un peu de maturité. Les libéraux assumeront-ils la responsabilité de leurs échecs?
View Sean Fraser Profile
Lib. (NS)
View Sean Fraser Profile
2021-06-18 12:02 [p.8776]
Madam Speaker, I find it bizarre that the hon. member is pointing the finger at blind partisan arguments, when he seems to have asked a question without a real subject other than a generic allegation about the government's failures.
I will tell him about the government's work. We launched one of the most ambitious pandemic responses, both from a public health and economic point of view. We are leading the world when it comes to the number of Canadians who have received their first dose. We have protected millions of Canadians' jobs. We helped nine million families keep food on the table and a roof over their heads with CERB. We have had about five million Canadians kept on payrolls as a result of the wage subsidy.
We have a plan that is going to kick-start this recovery, if only the Conservatives would—
Madame la Présidente, je trouve bizarre que le député se plaigne des discours aveuglément partisans quand il semble avoir posé une question uniquement pour signaler les échecs du gouvernement.
Je vais lui parler du travail effectué par le gouvernement. Notre réponse à la pandémie est l'une des plus ambitieuses au monde, tant du point de vue de la santé publique que de l'économie. Le Canada se classe au premier rang dans le monde pour le nombre de personnes ayant reçu leur première dose de vaccin contre la COVID. Nous avons protégé des millions d'emplois canadiens. Grâce à la Prestation canadienne d'urgence, 9 millions de familles canadiennes peuvent encore se nourrir et se loger. Par ailleurs, la subvention salariale a permis à environ 5 millions de Canadiens de conserver leur emploi.
Nous avons un plan pour donner un coup de pouce à la relance économique. Si seulement les conservateurs pouvaient...
View Tamara Jansen Profile
CPC (BC)
Madam Speaker, 21 years ago, a little girl named Heather was playing in her front yard in Cloverdale. Her neighbour, 24-year-old violent pedophile Shane Ertmoed, sexually assaulted and brutally murdered her. He stuffed her in his hockey bag and dumped her in the lake. Shane was sentenced to life in prison.
Recently, the parole board approved his early day release, even though he admits that he continues to experience disturbing sexual urges. He plans to work in public parks, which are visited by many Victoria families.
Will this government commit to reviewing this release immediately and overturning the board’s decision?
Madame la Présidente, il y a 21 ans, une petite fille nommée Heather s'amusait devant chez elle, à Cloverdale. Son voisin, Shane Ertmoed, un pédophile violent de 24 ans, l'a agressée sexuellement et assassinée brutalement. Il a mis la fillette dans son sac de hockey et l'a jetée dans le lac. Il a été condamné à la prison à perpétuité.
Récemment, la Commission des libérations conditionnelles a approuvé sa libération anticipée, même s'il dit toujours avoir des pulsions sexuelles déviantes. Il souhaite travailler dans les parcs publics de Victoria où se rendent de nombreuses familles.
Le gouvernement peut-il s'engager à passer immédiatement en revue la décision de la Commission des libérations conditionnelles et à l'annuler?
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
View Joël Lightbound Profile
2021-06-18 12:03 [p.8776]
Madam Speaker, the case the member raised is certainly very disturbing. The Parole Board of Canada operates independently and makes decisions based on well-established criteria. I would definitely like to take a look at this case with the opposition member to find out more.
Madame la Présidente, le cas soulevé par la députée est certainement très troublant. Il faut savoir que la Commission des libérations conditionnelles du Canada agit de manière indépendante et prend des décisions basées sur des critères bien établis. Je souhaite bien sûr voir cela avec la députée de l'opposition pour avoir plus d'informations.
View Ruby Sahota Profile
Lib. (ON)
View Ruby Sahota Profile
2021-06-18 12:04 [p.8776]
Madam Speaker, my community in Brampton North was hit hard by COVID-19 earlier this year and we have worked tirelessly to get cases down and vaccinations up. I am proud to say that over 75% of adults in Peel Region have received at least one dose, but we know there is more work to do to make sure we are all protected from COVID-19.
I would ask the Minister of Health: what actions can Canadians take right now to help us all have a safer summer?
Madame la Présidente, ma région, dans Brampton‑Nord, a été durement touchée par la COVID‑19 plus tôt cette année et la population a fait d'immenses efforts pour réduire le nombre de cas et augmenter le nombre de personnes vaccinées. Je suis fière de pouvoir dire que 75 % des adultes de la région de Peel ont reçu au moins une dose, même si nous savons qu'il reste du travail à faire pour que tous soient protégés contre la COVID‑19.
Ma question s'adresse à la ministre de la Santé. Que peuvent faire les Canadiens dans l'immédiat pour que nous puissions tous passer un été en sécurité?
View Patty Hajdu Profile
Lib. (ON)
Madam Speaker, I thank the member for Brampton North, first of all, for her ongoing and continued advocacy for her constituents. Her work is tremendous and I am so grateful to have her as a partner in that work.
What Canadians can do is continue to step up to get vaccinated. We are the number one vaccinator in the G7 and that speaks to the hard work of the immunizers, but it also speaks to the willingness of Canadians to do the right thing and get vaccinated to protect themselves and their communities. While we are getting that job done, let us continue to do the other things that we know will keep ourselves safe: follow our local public health measures and wear a mask to protect our communities.
Madame la Présidente, tout d'abord, je remercie la députée de Brampton‑Nord de ses efforts soutenus pour défendre les intérêts de ses concitoyens. Elle fait un travail remarquable et je suis très reconnaissante de travailler avec elle dans ce dossier.
En ce qui concerne sa question, les Canadiens peuvent continuer à se faire vacciner. En tant que vaccinateur, le Canada se classe au premier rang des pays du G7, ce qui témoigne de l'excellent travail des personnes qui administrent les vaccins, mais aussi de la volonté des Canadiens de faire ce qui s'impose et de se faire vacciner pour se protéger et protéger leurs collectivités. Tandis que la campagne de vaccination se poursuit, continuons à suivre les autres mesures qui, on le sait, nous protégeront: respectons les mesures de santé publique locales et portons un masque pour protéger nos collectivités.
View Richard Cannings Profile
NDP (BC)
Madam Speaker, recent policy changes to the Canada summer jobs program are hurting university students who need that program the most. Employers have been told that the longest a single job can last is eight weeks. University students need at least 12 to 16 weeks to make enough money for next year's studies, so they will not apply for these jobs.
Will the minister bring back flexibility to the program so jobs can be created that meet the needs of both university students and employers?
Madame la Présidente, les récents changements de politique apportés au programme Emplois d'été Canada nuisent aux étudiants universitaires qui ont le plus besoin de ce programme. Les employeurs ont été informés que la durée maximale d'un emploi est de huit semaines. Les étudiants universitaires ont besoin de travailler au moins 12 à 16 semaines pour gagner suffisamment d'argent pour payer leurs études de l'année suivante, de sorte qu'ils ne postulent pas pour ces emplois.
La ministre redonnera-t-elle de la souplesse au programme afin que l'on puisse créer des emplois qui répondent aux besoins des étudiants universitaires et des employeurs?
View Carla Qualtrough Profile
Lib. (BC)
View Carla Qualtrough Profile
2021-06-18 12:06 [p.8777]
Madam Speaker, we are very excited that this year we have offered more jobs to the Canada summer jobs program than ever before. Up to 150,000 opportunities are available.
Prior to project approvals, of course, the member opposite had the opportunity to provide feedback on all the recommended projects. I encourage students to go to the job bank, apply for a job and take advantage of this wonderful opportunity to contribute to their community and get work experience as they head back to university in the fall.
Madame la Présidente, nous sommes ravis qu'Emplois d'été Canada ait offert plus d'emplois cette année que jamais auparavant, soit jusqu'à 150 000 possibilités d'emploi.
Avant l'approbation des projets, le député d'en face a évidemment eu l'occasion de fournir de la rétroaction sur tous les projets recommandés. J'invite les étudiants à consulter la banque d'emplois, à postuler un emploi et à profiter de cette merveilleuse occasion de contribuer à leur collectivité et d'acquérir de l'expérience de travail avant de retourner à l'université cet automne.
View Derek Sloan Profile
Ind. (ON)
Madam Speaker, I have been troubled to see the suspension of Canadians' ability to travel domestically and internationally, as guaranteed by the Charter of Rights and Freedoms. We have seen Manitoba close its borders, keeping one-half of the country from the other. How many family vacations will be ruined by these measures?
Just yesterday, CBC reported from an anonymous government source that a vaccine passport program will be implemented for travellers entering Canada soon. Why is the government at liberty to discuss with CBC something that has never been presented or debated in the House of Commons?
Madame la Présidente, j'ai été troublé de constater qu'on avait restreint la capacité des Canadiens à se déplacer au Canada et à l'étranger, un droit garanti par la Charte des droits et libertés. Le Manitoba a fermé sa frontière, ce qui a coupé le pays en deux. Combien de vacances familiales seront ruinées à cause de ces mesures?
Hier, la CBC rapportait des informations provenant d'une source gouvernementale anonyme selon lesquelles un programme de passeport vaccinal sera bientôt mis en oeuvre pour les voyageurs qui entrent au Canada. Pourquoi le gouvernement est-il libre de discuter avec la CBC d'une mesure qui n'a jamais été présentée ni débattue à la Chambre des communes?
View Patty Hajdu Profile
Lib. (ON)
Madam Speaker, what will inevitably ruin Canadians' vacations plans is any member of their families becoming sick with COVID-19.
Every step of the way, we have relied on science and evidence to protect Canadians, to ensure that our communities are safe and increasingly free of COVID-19. We have done a great job together. It is really due to Canadians' hard work at protecting each other and the many sacrifices that they have made to do that. I want to thank all Canadians for stepping up because a country that has COVID banished from our communities is the safest one.
Madame la Présidente, ce qui ruinera inévitablement les projets de vacances des Canadiens, c'est si un membre de leur famille contracte la COVID‑19.
À chaque étape, nous nous sommes fondées sur des données scientifiques et probantes pour protéger les Canadiens afin de veiller à ce que les collectivités soient sûres et de plus en plus exemptes de la COVID‑19. Nous avons accompli un excellent travail ensemble. C'est vraiment grâce aux Canadiens, qui se sont efforcés de se protéger mutuellement, et aux nombreux sacrifices qu'ils ont faits pour y arriver. Je tiens à remercier tous les Canadiens de s'être retroussé les manches parce qu'un pays qui a éliminé la COVID‑19 de ses collectivités est un pays sécuritaire.
View Erin O'Toole Profile
CPC (ON)
View Erin O'Toole Profile
2021-06-17 14:19 [p.8669]
Mr. Speaker, let us review. The minister falsified his service record, turfed Admiral Mark Norman, bought used fighter jets, slashed health care for military personnel and covered up sexual misconduct in the Canadian Armed Forces after a complaint by a woman in uniform three years ago.
Will the minister finally resign?
Monsieur le Président, souvenons-nous de la liste: le ministre a falsifié son carnet de service, il a mis à la porte l'amiral Mark Norman, il a acheté des avions de chasse usagés, il a coupé dans les soins de santé pour les militaires, et il a camouflé des inconduites sexuelles dans les Forces armées canadiennes après une plainte faite par une femme en uniforme il y a trois ans.
Le ministre va-t-il enfin démissionner?
View Chrystia Freeland Profile
Lib. (ON)
Mr. Speaker, I will start with what matters most to me and to our government. No woman should be sexually harassed at work. No woman in the Canadian Armed Forces should be sexually harassed while serving her country. We must change the toxic culture in the Canadian Armed Forces, and we will do just that.
Monsieur le Président, je vais commencer par la chose la plus importante pour moi et pour notre gouvernement: aucune femme ne devrait être harcelée sexuellement sur son lieu de travail. Aucune femme des Forces armées canadiennes ne devrait être harcelée sexuellement pendant qu'elle sert son pays. Nous devons changer la culture toxique au sein des Forces armées canadiennes, et nous allons le faire.
View Erin O'Toole Profile
CPC (ON)
View Erin O'Toole Profile
2021-06-17 14:20 [p.8669]
Mr. Speaker, the Prime Minister will not fire the defence minister. The defence minister will not do the honourable thing and resign. The military has no respect for their minister, and the hard-working people of Vancouver South have lost confidence in him.
Canadians cannot afford more of the same corruption from the defence minister. Therefore, I urge all my Liberal colleagues to vote in favour of censuring him for his conduct, and join the Conservatives in sending a clear message to the women who serve their country that we are demanding better and demanding a change at the top.
Monsieur le Président, le premier ministre ne congédiera pas le ministre de la Défense nationale. Ce dernier n'agira pas en homme d'honneur en démissionnant. Les militaires n'ont aucun respect pour lui et les travailleurs de Vancouver‑Sud ont perdu confiance en lui.
Les Canadiens ne peuvent pas tolérer plus longtemps la corruption du ministre de la Défense. Par conséquent, j'exhorte l'ensemble des députés libéraux à voter en faveur d'une mesure de censure à son égard pour sa conduite, et à se joindre aux conservateurs pour envoyer un message clair aux femmes qui servent le pays, à savoir que nous exigeons mieux et un changement dans les rangs supérieurs de l'armée.
View Chrystia Freeland Profile
Lib. (ON)
Mr. Speaker, I want to start with what is most important to me and our government, which is that no woman should be sexually harassed in Canada. That is particularly true when it comes to Canada's brave women in uniform. To those women I would like to say directly that there is clearly a toxic culture in our armed forces and that must change. Our government has full confidence in our Minister of National Defence.
Monsieur le Président, je veux commencer par dire ce qui est le plus important pour moi et pour le gouvernement, à savoir qu'aucune femme ne devrait être harcelée sexuellement au Canada. Cela est particulièrement vrai lorsqu'il s'agit des courageuses femmes en uniforme du Canada. À ces femmes, je voudrais dire directement qu'il existe manifestement une culture toxique dans les forces armées et que cela doit changer. Le gouvernement fait pleinement confiance au ministre de la Défense nationale.
View Erin O'Toole Profile
CPC (ON)
View Erin O'Toole Profile
2021-06-17 14:22 [p.8670]
Mr. Speaker, if the Deputy Prime Minister is concerned, she should realize the toxic culture starts with the Prime Minister, the defence minister and the chief of staff. For three years, everyone in the Privy Council Office and the Prime Minister's Office knew of these allegations. The Deputy Prime Minister has an office in the same building.
If she is sincere about ending the toxic culture she just talked about, after three years of failing the woman who came forward, how can women in the Canadian Armed Forces possibly have any faith in the defence minister to do his job after he failed them so badly for three years?
Monsieur le Président, si la vice-première ministre se soucie de cette question, elle devrait reconnaître que la culture toxique a pour point de départ le premier ministre, le ministre de la Défense et le chef d'état-major. Pendant trois ans, tout le personnel du Bureau du Conseil privé et du Cabinet du premier ministre était au fait des allégations. Le bureau de la vice-première ministre est dans le même édifice.
Si elle cherche sincèrement à mettre un terme à la culture toxique qu'elle vient de mentionner, j'aimerais qu'elle réponde à la question suivante: comment les femmes des Forces armées canadiennes peuvent-elles faire confiance au ministre de la Défense après que ce dernier les a laissées tomber lamentablement en ignorant pendant trois ans la femme qui a dénoncé les agressions?
View Chrystia Freeland Profile
Lib. (ON)
Mr. Speaker, our Minister of National Defence is an inspirational trailblazer and we are proud to have him on our team. I would like to share with the House and Canadians some examples of the minister's work that I saw first-hand as Minister of Foreign Affairs. He defended Canada's national interests during the Trump administration in the face of charges that our steel and aluminum tariffs posed a national security threat. We worked together at NATO to pledge Canada's support for the Baltic states, for Ukraine and to build the training mission in Iraq. This is the track record of our Minister of National Defence.
Monsieur le Président, le ministre de la Défense nationale est un pionnier et une source d'inspiration, et nous sommes fiers qu'il fasse partie de notre équipe. J'aimerais présenter à la Chambre et aux Canadiens quelques exemples du travail accompli par le ministre, travail que j'ai pu voir de mes propres yeux lorsque j'étais ministre des Affaires étrangères. Il a défendu les intérêts nationaux du Canada pendant l'administration Trump, alors que nous faisions l'objet d'accusations selon lesquelles les droits de douane sur l'acier et l'aluminium constituaient une menace pour la sécurité nationale. Le ministre et moi avons travaillé ensemble au sein de l'OTAN pour offrir le soutien du Canada aux États baltes et à l'Ukraine et pour mettre sur pied la mission de formation en Irak. Voilà le bilan du ministre de la Défense nationale.
View Erin O'Toole Profile
CPC (ON)
View Erin O'Toole Profile
2021-06-17 14:23 [p.8670]
Mr. Speaker, I am very disappointed in the minister's response. The National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians is not accountable to the House. The committee has no authority to look into an ongoing investigation. The rules make that clear. The cover-ups need to end.
When will the Prime Minister turn the Winnipeg lab documents over to the House?
Monsieur le Président, je suis très déçu de la réponse de la ministre. Le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement ne relève pas de la Chambre. Le Comité n'a aucune autorisation d'examiner une enquête en cours. C'est clair dans les règles. Les dissimulations doivent cesser.
Quand le premier ministre va-t-il remettre les documents du laboratoire de Winnipeg à la Chambre?
View Chrystia Freeland Profile
Lib. (ON)
Mr. Speaker, our government has a lot of respect for the House of Commons. We understand that the House and its committees have a job to do and should have all the information they need to do that job. I can assure the Leader of the Opposition that national security is a priority for our government.
Monsieur le Président, notre gouvernement a plein de respect pour la Chambre des communes. Nous comprenons que la Chambre et ses comités doivent travailler et doivent avoir toute l'information nécessaire pour travailler. Je veux assurer au leader de l'opposition que, pour notre gouvernement, la sécurité nationale est une priorité.
View Erin O'Toole Profile
CPC (ON)
View Erin O'Toole Profile
2021-06-17 14:24 [p.8670]
Mr. Speaker, the Deputy Prime Minister is wrong. The National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians is not allowed by law to review active investigations. The committee is now being used as a political tool by the Prime Minister to cover up the Winnipeg lab incident.
The Conservatives will never be complicit in this Liberal corruption and will bring accountability back to Ottawa. That is why today I am informing the government that Conservative members of the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians will be withdrawing their participation effective immediately.
Monsieur le Président, la vice-première ministre est dans l'erreur. La loi ne confère aucun pouvoir au Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement pour examiner les enquêtes en cours. Le premier ministre utilise maintenant le comité comme outil politique pour cacher ce qui s'est passé au laboratoire de Winnipeg.
Les conservateurs ne seront jamais complices de la corruption des libéraux. Les conservateurs vont ramener la reddition de comptes à Ottawa. C'est pourquoi je vous annonce que les députés conservateurs qui siègent au Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement ne participeront plus à ses travaux, à partir d'aujourd'hui.
View Patty Hajdu Profile
Lib. (ON)
Mr. Speaker, on this side of the House, the Liberal government will never play games with Canadians' national security. We will continue to operate in a way that protects the privacy and security concerns of Canadians, and that is why the Public Health Agency of Canada has provided fully unredacted documents to the committee. I am sad to hear that the Conservatives will not participate in such an important process.
Monsieur le Président, de ce côté-ci de la Chambre, le gouvernement libéral ne se livrera jamais à des jeux politiques lorsqu'il est question de sécurité nationale. Nous allons continuer de protéger la vie privée et la sécurité des Canadiens. À cette fin, l'Agence de santé publique du Canada a fourni des documents non caviardés au comité. Je suis triste d'entendre que les conservateurs ne participeront pas à ce processus si important.
View Marilène Gill Profile
BQ (QC)
View Marilène Gill Profile
2021-06-17 14:25 [p.8670]
Mr. Speaker, yesterday, the House of Commons acknowledged the fact that Quebec constitutes a nation and that French is its only common and official language. It stands to reason, then, that the House of Commons also voted in favour of applying the Charter of the French Language to federally regulated businesses. Indeed, Quebec's demand to be the master of its language policy is consistent with its unique reality as a French-speaking nation.
Yesterday, the House of Commons requested that Bill 101 be applied. Why does the Liberal Party continue to oppose that? It is alone in doing so.
Monsieur le Président, hier, la Chambre des communes a pris acte du fait que le Québec forme une nation et que le français est sa seule langue commune et officielle. En toute logique, la Chambre des communes a aussi voté en faveur de l'application de la Charte de la langue française pour les entreprises sous compétence fédérale. En effet, l'exigence du Québec d'être le maître d'œuvre de sa politique linguistique est conséquente avec sa réalité unique de nation de langue française.
Hier, l'application de la loi 101 est devenue une demande de la Chambre des communes. Pourquoi le Parti libéral continue‑t‑il de s'y opposer? Il est le seul à le faire.
View Mélanie Joly Profile
Lib. (QC)
Mr. Speaker, it goes without saying that we will continue, along with every Quebecker, every francophone in the country and every Canadian, to protect and promote the French language in Canada.
Why? Because French is a minority language that needs more than just a helping hand; it needs our attention. With our new historic official languages bill, we will further protect the beautiful French language and take steps to recognize new linguistic rights for francophones and linguistic minorities in Canada.
Monsieur le Président, il va de soi que nous allons continuer, de concert avec tous les Québécois, tous les francophones du pays et tous les Canadiens, de protéger et de promouvoir le français au pays.
Pourquoi? C'est parce que le français est une langue minoritaire qui a besoin de plus que d'un coup de pouce; elle a besoin de notre attention. En vertu de notre nouveau projet de loi historique sur les langues officielles, nous allons protéger davantage notre magnifique langue française et faire en sorte de reconnaître des nouveaux droits linguistiques aux francophones et aux minorités linguistiques du pays.
View Marilène Gill Profile
BQ (QC)
View Marilène Gill Profile
2021-06-17 14:26 [p.8670]
Mr. Speaker, note that yesterday, when the House almost unanimously agreed that Quebec is a French-speaking nation, 10 Liberals from the greater Montreal area abstained from voting and refused to acknowledge that Quebec considers itself a nation whose official language is French.
I would also point out that, yesterday, the Liberals were the only ones to vote against Quebec applying its Charter of the French Language to federally regulated businesses.
Are the Liberals obstructing the clear solution that seeks to promote French at work in order to please some of their own, for whom, these—
Monsieur le Président, soulignons que, hier, alors que la Chambre a été quasi unanime à convenir que le Québec se définit comme une nation de langue française, 10 libéraux du Grand Montréal se sont abstenus et ont refusé de constater que le Québec se considère comme une nation et que sa langue officielle est le français.
Soulignons également que, hier, seuls les libéraux se sont opposés à ce que le Québec applique sa Charte de la langue française aux entreprises sous compétence fédérale.
Les libéraux font‑ils obstacle à la solution évidente visant à promouvoir le français au travail afin de contenter certains des leurs, pour qui, ces...
View Mélanie Joly Profile
Lib. (QC)
Mr. Speaker, either my colleagues from the Bloc Québécois want to protect and promote French with the government or they want to push their plan for Quebec's independence and pick a fight with Ottawa. It is up to them, but Quebeckers and Canadians see right through their games.
Monsieur le Président, soit mes collègues du Bloc québécois veulent protéger et promouvoir le français avec le gouvernement, soit ils veulent pousser leur plan visant l'indépendance du Québec et chercher la chicane avec Ottawa. C'est à eux de décider, mais les Québécois et les Canadiens voient clair dans leur jeu.
View Alexandre Boulerice Profile
NDP (QC)
Mr. Speaker, in the middle of the pandemic, what brilliant idea did the Liberals come up with? They cut the Canada recovery benefit by $800 a month beginning in July. That means it will drop from $500 a week to $300 a week.
Are the Liberals really that heartless? Entire sectors, such as arts, culture and tourism, are still struggling.
Will the Liberals finally come to their senses and reverse the cuts to the Canada recovery benefit, yes or no?
Monsieur le Président, en pleine pandémie, qu'est‑ce que les sans-génie de libéraux ont eu la bonne idée de faire? Ils ont réduit la Prestation canadienne de la relance économique de 800 $ par mois à partir du mois de juillet. Cela veut dire que cette prestation va passer de 500 $ à 300 $ par semaine.
Les libéraux sont‑ils vraiment une bande de sans‑cœur? Des secteurs entiers, comme les arts, la culture et le tourisme, en arrachent encore.
Les libéraux vont‑ils enfin faire preuve de bon sens et annuler les compressions de la Prestation canadienne de relance économique, oui ou non?
View Carla Qualtrough Profile
Lib. (BC)
View Carla Qualtrough Profile
2021-06-17 14:28 [p.8671]
Mr. Speaker, the CRB is part of a comprehensive set of emergency and recovery measures to support Canadian workers and businesses. Through the CRB, if opposition parties support Bill C-30, Canadians can have access to up to 50 weeks of benefits. Canadians can also have access to more flexible EI benefits. Businesses can continue to have access to the wage subsidy, and we can help Canadians re-enter the labour market by creating 500,000 new training and work opportunities and launching the Canada recovery hiring program.
This is what is at stake when the opposition does not help get Bill C-30 through.
Monsieur le Président, la Prestation canadienne de relance économique fait partie d'un train complet de mesures d'urgence et de relance visant à soutenir les travailleurs et les entreprises du Canada. Si les partis de l'opposition appuient le projet de loi C‑30, le nombre de semaines pendant lesquelles les Canadiens peuvent toucher la Prestation canadienne de relance économique sera porté à 50 semaines, les critères d'admissibilité aux prestations d'assurance-maladie seront assouplis, les entreprises pourront continuer d'accéder à la subvention salariale, et nous aiderons les Canadiens à réintégrer la population active en créant 500 000 occasions de formation et d'emploi, de même qu'en lançant le programme d'embauche pour la relance économique du Canada.
Toutes ces mesures seront compromises si l'opposition empêche l'adoption du projet de loi C‑30.
View Heather McPherson Profile
NDP (AB)
View Heather McPherson Profile
2021-06-17 14:29 [p.8671]
Mr. Speaker, in just a few weeks, the Liberals are planning on cutting vital money that Canadians need. Those receiving CRB benefits will soon get $800 less per month. The Liberals are forcing them to live on only $1,200 per month, and that is simply not enough. People who needed the CRB in January are going to need it in August. Thousands of Canadians are scraping by. They will have to make difficult decisions just to get by.
Will the minister commit to reversing this decision, which will have devastating impacts on two million Canadians?
Monsieur le Président, dans quelques semaines seulement, les libéraux prévoient de réduire les prestations essentielles dont dépendent les Canadiens. En effet, la Prestation canadienne de relance économique diminuera bientôt de 800 $ par mois, ce qui laissera à ceux qui en dépendent seulement 1 200 $ par mois pour vivre. C'est tout simplement insuffisant. Les personnes qui avaient besoin de la Prestation canadienne de relance économique en janvier en auront toujours besoin en août. Des milliers de Canadiens grattent les fonds de tiroirs et seront forcés de prendre des décisions difficiles pour joindre les deux bouts.
La ministre s'engagera-t-elle à revenir sur cette décision qui aura des répercussions dévastatrices pour deux millions de Canadiens?
View Carla Qualtrough Profile
Lib. (BC)
View Carla Qualtrough Profile
2021-06-17 14:29 [p.8671]
Mr. Speaker, the CRB is helping and has helped two million Canadians, and at present Canadians have access to 38 weeks under the CRB. If opposition parties do not support Bill C-30, Canadians will end their benefits in the weeks to come. We can reverse that. We can pass Bill C-30. We can give Canadians the extra weeks they deserve, give them more flexible access to EI, give them access to the wage subsidy, and 500,000 training and work opportunities.
Monsieur le Président, la Prestation canadienne de relance économique a aidé et continue d'aider deux millions de Canadiens. À l'heure actuelle, les Canadiens peuvent la toucher pendant 38 semaines. Si les partis de l'opposition n'appuient pas le projet de loi C‑30, ces prestations prendront fin d'ici quelques semaines. Nous pouvons éviter cela. Nous pouvons adopter le projet de loi C‑30 et ainsi donner aux Canadiens les semaines de prestation supplémentaires qu'ils méritent, assouplir les critères d'admissibilité à l'assurance-emploi, prolonger la subvention salariale et créer 500 000 occasions de formation et d'emploi.
View Leona Alleslev Profile
CPC (ON)
Mr. Speaker, Canada's military is in crisis on the defence minister's watch. There have been hours of jarring testimony detailing accounts of abuse of power, rape, sexual harassment and discrimination. Numerous generals are under investigation, others complicit through their actions or their silence. However, the defence minister will not accept any responsibility. He will not do the honourable thing, admit he has failed in his duties and resign.
Will the Prime Minister act and fire his defence minister?
Monsieur le Président, l'armée canadienne est en crise sous la direction du ministre de la Défense. Il y a eu des heures de témoignages choquants et détaillés sur des cas d'abus de pouvoir, de viols, de harcèlement sexuel et de discrimination. De nombreux généraux font l'objet d'une enquête et d'autres sont complices par leurs actions ou leur silence. Cependant, le ministre de la Défense n'accepte aucune responsabilité. Il refuse de faire amende honorable, d'admettre qu'il ne s'est pas acquitté de ses fonctions et de démissionner.
Le premier ministre va-t-il agir et congédier son ministre de la Défense?
View Harjit S. Sajjan Profile
Lib. (BC)
View Harjit S. Sajjan Profile
2021-06-17 14:31 [p.8671]
Mr. Speaker, we will continue to work very hard to look after our women and men in the Canadian Armed Forces. The horrible allegations that have come forward are extremely alarming and we must work harder. The work we have done in passing Bill C-77 is one of the first steps, also SMRC and the work that is being done there, plus the work that Madam Arbour will also do. We will get this done.
Monsieur le Président, nous continuerons à travailler très fort pour protéger les femmes et les hommes des Forces armées canadiennes. Les horribles allégations qui ont été portées sont extrêmement alarmantes et nous devons travailler plus fort. Le travail que nous avons accompli pour faire adopter le projet de loi C‑77 est l'une des premières étapes, de même que le travail effectué par le Centre d'intervention sur l'inconduite sexuelle et le travail que fera Mme Arbour. Nous ferons ce qu'il faut.
Results: 1 - 100 of 133600 | Page: 1 of 1336

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Show single language
Refine Your Search
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data