Hansard
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 100 of 5431
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:22 [p.8152]
Mr. Speaker, that is simply not the truth. We are committed to sharing information in a way that will not compromise national security. The National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians is the best forum for that.
This is why the Minister of Health has written to NSICOP to request that they examine the issue, and the unredacted documents have already been shared with parliamentarians through that committee. This process allows officials to share information with parliamentarians while, of course, protecting national security.
Monsieur le Président, c'est tout simplement faux. Nous nous sommes engagés à communiquer les renseignements d'une façon qui ne nuirait pas à la sécurité nationale. Le meilleur contexte pour ce faire est donc le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement.
C'est pour cette raison que la ministre de la Santé a demandé par écrit au Comité d'étudier la question, et les documents non caviardés ont déjà été remis aux parlementaires par l'intermédiaire de ce comité. Ainsi, les représentants du gouvernement peuvent communiquer des renseignements aux parlementaires tout en assurant la sécurité nationale, comme il se doit.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:24 [p.8153]
Mr. Speaker, once again, we have made sure that unredacted documents are available to parliamentarians through the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians, where they have the appropriate clearances so parliamentarians can look into all matters of national security. We created that committee exactly for this purpose.
Furthermore, espionage and foreign interference pose real threats to Canadian research security, which is why in March we announced further steps to integrate national security considerations into the evaluation of federally funded research partnerships.
Monsieur le Président, je le répète, nous nous sommes assurés que les parlementaires ont accès à des documents non caviardés par l'intermédiaire du Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement, qui possède les autorisations requises, leur permettant ainsi de se pencher sur toutes les questions de sécurité nationale. C'est exactement pour cette raison que nous avons créé le comité.
En outre, l'espionnage et l'ingérence étrangère constituent de véritables menaces à la sécurité de la recherche canadienne. C'est pourquoi, en mars, nous avons annoncé des mesures supplémentaires pour intégrer les aspects de sécurité nationale dans l'évaluation des partenariats de recherche financés par le gouvernement fédéral.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:25 [p.8153]
Mr. Speaker, as a government, we have always taken threats to national security extremely seriously, and we taken the appropriate measures in partnership with our national security agencies and intelligence officials.
One of the things that we did, as of 2015, which the previous Conservative government refused to do, was to bring in a mechanism so that parliamentarians could look at and examine top secret documents in a way that aligns with what our allies always did.
The Conservatives consistently voted against the oversight of national security. We made it more transparent. As I said, we have shared unredacted documents with parliamentarians through the NSICOP committee.
Monsieur le Président, depuis que nous formons le gouvernement, nous avons toujours pris extrêmement au sérieux les menaces à la sécurité nationale et nous avons pris les mesures appropriées en partenariat avec les organismes de sécurité nationale et les agents du renseignement.
Une des choses que nous avons accomplies depuis 2015 que le gouvernement conservateur précédent refusait de faire, c'est d'instaurer un moyen permettant aux parlementaires d'avoir accès aux documents très secrets et de les examiner de la même façon que le permettent nos pays alliés.
Chaque fois qu'ils en ont eu l'occasion, les conservateurs ont voté contre la surveillance des activités liées à la sécurité nationale. Nous avons rendu ces dernières plus transparentes. Comme je l'ai dit, nous avons transmis des documents non caviardés aux parlementaires par l'entremise du Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:26 [p.8153]
Mr. Speaker, while the Conservatives continue to play political games, we are focused on standing up for Canadian interests; defending Canadian businesses; defending Canadian national security; working with our Five Eyes partners, and partners around the world, to ensure that our research institutions, our political institutions and our democracy are strong against all foreign interference and threats.
Monsieur le Président, si les conservateurs préfèrent continuer leurs jeux politiques, de notre côté, nous allons continuer de défendre les intérêts canadiens, de défendre les entreprises canadiennes, de défendre la sécurité nationale et de collaborer avec nos partenaires du Groupe des cinq et de toute la planète afin de nous assurer que les institutions de recherche, les institutions politiques et la démocratie canadiennes résistent à l'ingérence et aux menaces étrangères.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:27 [p.8153]
Mr. Speaker, that is simply untrue. We are not hiding anything.
In 2016, we created a committee of parliamentarians who have the necessary authority to study and investigate our national security systems. That was an election promise that we made after we watched the Harper government for years block any question related to national security.
We created a committee that enables parliamentarians to study very sensitive issues and we shared all these unredacted documents with them.
Monsieur le Président, c'est tout simplement faux, nous ne cachons rien.
En 2016, nous avons créé un comité de parlementaires qui ont justement les autorisations nécessaires pour étudier et enquêter dans nos systèmes de sécurité nationale. C'était une promesse électorale que nous avions faite après avoir vu pendant des années le gouvernement conservateur de Harper bloquer toute question liée à la sécurité nationale.
Nous avons créé un comité qui permet aux parlementaires d'étudier des questions très sensibles et nous leur avons livré tous ces documents non caviardés.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:29 [p.8153]
Mr. Speaker, Quebeckers are currently standing up for their rights in court over Quebec's secularism law. We are naturally following this situation closely. My position and our government's position have always been clear on this.
Monsieur le Président, par rapport à la loi québécoise sur la laïcité de l'État, les Québécois défendent actuellement leurs droits devant les tribunaux. Nous continuons bien sûr à suivre la situation de près. Mes positions et la position de notre gouvernement ont toujours été très claires là-dessus.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:30 [p.8154]
Mr. Speaker, the Bloc Québécois has expressed its concerns over the court challenges program multiple times. We reinstated this program after the Conservatives slashed it because we believe that it is important for every Canadian to be able to defend their fundamental rights before the courts, whether it be their official language rights, their rights as members of the LGBTQ+ community or their religious minority rights. Our government believes that people should be able to defend their rights before the courts, and we will always defend these principles.
Monsieur le Président, cela fait plusieurs fois que le Bloc québécois souligne ses préoccupations au sujet du Programme de contestation judiciaire. Nous avons rétabli ce programme après que les conservateurs l'aient coupé parce que nous croyons qu'il est important que tout Canadien puisse défendre ses droits fondamentaux devant la cour, que ce soit en matière de langues officielles, de droits LGBTQ+ ou de minorités religieuses. Dans ce gouvernement, nous croyons que les gens devraient pouvoir défendre leurs droits devant la cour et nous allons toujours défendre ces principes.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:31 [p.8154]
Mr. Speaker, that is simply not true. We are not fighting indigenous children in court.
On the contrary, we have recognized that indigenous children and young adults who have been abused in the child welfare system in recent years deserve to be compensated. That is why we are working with indigenous communities to establish fair amounts for compensation. We will always work hand in hand on the path of reconciliation. That is what indigenous and non-indigenous Canadians expect.
Monsieur le Président, c'est tout simplement faux, nous ne sommes pas en train de poursuivre en justice des enfants autochtones.
Au contraire, nous avons reconnu que ces enfants et ces jeunes adultes qui ont été victimes de sévices dans le système de protection des enfants ces dernières années méritent d'être dédommagés. C'est pour cela que nous travaillons avec les communautés autochtones pour fixer des montants équitables pour qu'ils aient leur compensation. Nous allons toujours travailler main dans la main pour la réconciliation. C'est ce à quoi les Canadiens autochtones et non autochtones s'attendent.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:32 [p.8154]
Mr. Speaker, it is unfortunate that on an issue as important as reconciliation the NDP continues to try to make political points and twist rhetoric.
We are not fighting indigenous kids in court. This government has committed to compensate the young people who went through child and family services.
We recognize the trauma and the pain inflicted upon them, and that is why not only are we working with indigenous communities and leadership on just compensation, but we have also brought in significant reforms to child and family services to keep indigenous communities in control of their kids at risk.
Monsieur le Président, il est regrettable qu'à l'égard d'un enjeu aussi important que la réconciliation, le NPD continue de déformer les faits pour gagner du capital politique.
Nous ne poursuivons pas les enfants autochtones devant les tribunaux. Le gouvernement s'est engagé à indemniser les jeunes qui ont été pris en charge par les services à l'enfance et à la famille.
Nous reconnaissons le traumatisme et la souffrance qui leur ont été infligés et c'est pourquoi nous collaborons avec les communautés autochtones et leurs dirigeants pour accorder une indemnisation juste. Par ailleurs, nous avons considérablement remanié les services à l'enfance et à la famille afin que les Premières Nations puissent continuer à s'occuper des enfants à risque dans leurs communautés.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:34 [p.8154]
Mr. Speaker, I can understand that parliamentarians have questions around issues, including questions around issues of national security. That is very much why we have ensured that there is a forum for them to look at even very sensitive things, in the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians. The health minister has made available to parliamentarians, through that committee, unredacted documents regarding the National Microbiology Lab, and I look forward to the study that parliamentarians can do to get to the bottom of this.
Monsieur le Président, je peux comprendre que les parlementaires ont des questions sur certains dossiers, dont des dossiers de sécurité nationale. C'est précisément pourquoi nous avons fait en sorte qu'ils disposent d'un moyen d'examiner même les dossiers les plus sensibles, et ce moyen est le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement. Par l'entremise de ce comité, la ministre de la Santé a remis aux parlementaires des documents non caviardés concernant le Laboratoire national de microbiologie. J'ai hâte que les parlementaires les examinent afin de pouvoir aller au fond des choses.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:35 [p.8155]
Mr. Speaker, the member who asked the question was a part of Stephen Harper's Conservative government, which regularly refused to allow any oversight whatsoever on issues of national security. Many Canadians will remember the excesses of Bill C-51 that the Harper government put forward, which is why we made changes to Bill C-51 when we got into office, which is also why we created the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians, to provide a forum for parliamentarians to oversee national security work. That is an improvement we made that Conservatives voted against.
Monsieur le Président, le député qui a posé cette question faisait partie du gouvernement conservateur de Stephen Harper, qui refusait régulièrement tout examen des activités liées à la sécurité nationale. Beaucoup de Canadiens se souviennent des mesures excessives contenues dans le projet de loi C-51 présenté par le gouvernement Harper. C'est d'ailleurs en raison de ces excès que nous avons modifié le projet de loi C-51 à notre arrivée au pouvoir et que nous avons créé le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement, un forum qui permet aux parlementaires d'examiner les travaux liés à la sécurité nationale. C'est une amélioration que nous avons apportée et contre laquelle les conservateurs ont voté.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:36 [p.8155]
Mr. Speaker, the Winnipeg lab documents, in completely unredacted form, have been given to parliamentarians through the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians. Two of that member's colleagues sit on that committee and will be able to follow up on any of those questions the member has brought forward.
It is very important that at the same time as we protect national security we find a way for Parliament to hold us to account, and that is exactly what we have done with NSICOP.
Monsieur le Président, les documents relatifs au laboratoire de Winnipeg ont été remis, en version non censurée, aux parlementaires membres du Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement. Deux des collègues du député siègent à ce comité et pourront faire un suivi à propos des questions qu'il a posées.
Il est important de pouvoir à la fois protéger la sécurité nationale et fournir au Parlement une façon de demander des comptes au gouvernement. C'est exactement ce que permet le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement que nous avons mis en place.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:38 [p.8155]
Mr. Speaker, it is nothing but nonsense from the opposition.
We have given all the unredacted documents to the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians so that it can ask its questions and examine the facts without jeopardizing our national security.
Everyone can understand that we need to protect national security, but we also need transparency and accountability. The committee is there for that very reason, with the necessary qualifications and safeguards to investigate thoroughly.
Monsieur le Président, c'est du n'importe quoi de la part de l'opposition.
Nous avions donné au Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement tous les documents non caviardés pour qu'il puisse poser ses questions et pour qu'il puisse regarder la réalité des choses sans mettre en danger notre sécurité nationale.
Tout le monde peut comprendre que nous avons besoin de protéger la sécurité nationale, mais que nous avons aussi besoin de transparence et de reddition de comptes. C'est pour cette raison qu'il y a un comité fait exprès pour cela, avec les qualités et les protections nécessaires pour regarder les choses à fond.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:39 [p.8155]
Mr. Speaker, either for political reasons or simply out of ignorance, the opposition party is clearly refusing to accept the good work that the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians is doing.
I suggest that the Conservatives talk to their two excellent members on the committee to get an idea of the kind of tremendous and diligent work that this committee is doing on matters of national security.
Monsieur le Président, il est évident que, pour des raisons politiques ou par simple ignorance, le parti de l'opposition refuse d'accepter le bon travail que fait le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement.
Je suggérerais aux conservateurs de parler à leurs deux excellents membres du Comité pour comprendre un peu le travail rigoureux et formidable que fait le Comité sur des questions de sécurité nationale.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:40 [p.8155]
Mr. Speaker, we created a parliamentary committee made up of parliamentarians from all parties to thoroughly examine matters of national security, with the necessary clearances. The leader of the Conservative Party recommended members of his party to sit on this committee.
Other democracies like ours have similar committees. We are simply the last to have created one, because Stephen Harper refused to do so.
Monsieur le Président, nous avons créé un comité de parlementaires, où siègent des parlementaires provenant de tous les partis et où ces parlementaires peuvent aller au fond des choses avec les permissions nécessaires quant à la sécurité nationale. Ils ont la capacité d'y aller à fond, dans des questions de sécurité nationale. C'est le chef du Parti conservateur qui a recommandé les membres qui, de son parti, pouvaient siéger à ce comité.
C'est un comité qui a des parallèles avec d'autres démocraties comme la nôtre. Nous sommes juste les derniers à le faire, parce que Stephen Harper ne voulait pas le faire.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:41 [p.8156]
Mr. Speaker, Muslims and Muslim communities across Canada, including Quebec's Muslim community, which continues to suffer as a result of the attack in Sainte-Foy several years ago, are standing in solidarity with the London community and with Muslims across the country.
Muslims are now saying that they feel even more anxious when they go outside wearing hijab and go for walks with their family.
What happened Sunday evening was a horrific terrorist attack. I know that people across the country are supporting this community that has suffered so much.
Monsieur le Président, les musulmans et les communautés musulmanes de partout au pays, y compris la communauté musulmane de Québec qui souffre encore de l'attaque d'il y a plusieurs années à Sainte-Foy, sont de tout cœur avec la communauté de London, ainsi qu'avec tous les musulmans partout au pays.
Les musulmans admettent maintenant vivre une anxiété de plus quand ils sortent dehors avec leur hijab et quand ils vont se promener en famille.
Nous avons été témoins d'un attentat terroriste horrifiant à London, dimanche soir. Je sais que tous les gens d'un bout à l'autre du pays soutiennent cette communauté qui a tant souffert.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:43 [p.8156]
Mr. Speaker, despite the rhetoric from the leader of the Bloc Québécois, there are Quebeckers who are going before the Quebec courts to challenge that law and defend what they believe to be their rights. We are, of course, closely following these proceedings and watching what happens. As for Bill 21, I have already expressed my position on it very clearly.
Monsieur le Président, malgré la rhétorique du chef du Bloc québécois, il y a des Québécois qui se présentent devant les tribunaux au Québec pour contester cette loi et défendre ce qu'ils considèrent être leurs droits. Nous suivons évidemment ces étapes et regardons attentivement ce qui se passe. Par rapport à la loi 21, je me suis déjà exprimé très clairement là-dessus.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:44 [p.8156]
Mr. Speaker, every step of the way we have been informed by science, experts and data on how to keep Canadians safe through this pandemic. We recognize that people are eager to get things back to normal. We also know that as people get fully vaccinated it will be possible to remove many of the restrictions that are in place. We will be making announcements around that in the coming weeks. The reality is that every step of the way our top priority must be the safety and security of Canadians during what are hopefully the final months of this pandemic in Canada.
Monsieur le Président, depuis le début, les décisions que nous prenons pour assurer la sécurité des Canadiens durant cette pandémie sont fondées sur la science, les avis d'experts et les données. Nous reconnaissons que les gens ont hâte que les choses reviennent à la normale. Nous savons également qu'à mesure que les gens recevront les deux doses de vaccin, il nous sera possible de lever un grand nombre des restrictions en vigueur. Nous ferons des annonces à ce sujet dans les semaines à venir. La réalité, c'est qu'à chacune des étapes, notre priorité absolue doit être la sécurité des Canadiens, et ce, même pendant ce qui sera, espérons-le, les derniers mois de cette pandémie au Canada.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:45 [p.8156]
Mr. Speaker, like all Canadians returning home via air during the pandemic, the delegation and I will be staying in a government-approved airport hotel. These are the same strict protocols that every traveller must follow and we expect them to be applied to everyone.
At the same time, we recognize that being double vaccinated, as increasing numbers of Canadians are as millions of doses continue to arrive every week into Canada, gives one an extra level of protection, which is why we are talking about loosening the restrictions for fully vaccinated Canadians in the coming weeks.
Monsieur le Président, comme tous les Canadiens qui rentrent au pays par avion pendant la pandémie, les membres de la délégation et moi resterons dans un hôtel d'aéroport approuvé par le gouvernement. Nous nous plierons aux mêmes protocoles rigoureux que tous les voyageurs doivent suivre, et nous nous attendons à ce qu'ils s'appliquent à tout le monde.
Nous reconnaissons par ailleurs que les personnes qui ont reçu deux doses de vaccin sont protégées davantage, et comme elles sont de plus en plus nombreuses grâce aux millions de doses qui sont livrées chaque semaine au Canada, nous envisageons d'assouplir les restrictions pour les Canadiens entièrement vaccinés dans les prochaines semaines.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:46 [p.8157]
Mr. Speaker, since the beginning of this pandemic we have worked hand in hand with the United States to align our measures. Even with that, however, the measures have not been the same on both sides of the border. We brought in, early on, a mandatory two-week quarantine. We brought in initiatives such as pre-departure and on-arrival testing, which the Americans never had. There has also been asymmetry with respect to people wanting to fly south to the United States. That has been allowed, but equivalent tourists have not been able to fly up to Canada from the United States. We have always worked closely with them and will continue to, but we will make our decisions based on what is in Canadians' interests.
Monsieur le Président, depuis le début de la pandémie, nous travaillons de concert avec les États-Unis pour harmoniser nos approches. Cependant, en dépit de nos efforts, les mesures ne sont pas les mêmes de part et d'autre de la frontière. Au Canada, nous avons rapidement imposé une quarantaine obligatoire de deux semaines. Nous avons mis en place diverses initiatives comme les tests de dépistage avant le départ et après l'arrivée, ce que les Américains n'ont jamais fait. L'approche diffère également à l'égard des Canadiens désireux de se rendre aux États-Unis par avion. Ce genre de déplacement a été permis, mais les touristes en provenance des États-Unis n'ont pu venir au Canada de la même façon. Nous avons toujours travaillé en étroite collaboration avec les Américains et nous continuerons de le faire, mais nous prendrons nos décisions en fonction de l'intérêt des Canadiens.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:47 [p.8157]
Mr. Speaker, you will understand if I take no lessons from the Conservative Party of Canada on managing Canada-U.S. relations.
Over the past very difficult four years, we were able to renegotiate NAFTA in a way that protected supply management, that strengthened our economy and that demonstrated a defence of our cultural industries. We stood up for steel producers, for steel workers and for aluminum workers. We managed to get the Americans to remove unfair tariffs. We have continued to stand up for Canadian interests and we will continue to, particularly with someone who is significantly more aligned with Canadians now in the White House.
Monsieur le Président, vous comprendrez que je n'ai aucune leçon à recevoir du Parti conservateur du Canada en matière de gestion des relations canado-américaines.
Au cours des quatre dernières années, qui ont été très difficiles, nous avons su renégocier l'ALENA de façon à protéger la gestion de l'offre, à renforcer notre économie et à défendre nos industries culturelles. Nous avons défendu les producteurs d'acier ainsi que les travailleurs des secteurs de l'acier et de l'aluminium. Nous avons obtenu des Américains qu'ils retirent des droits de douane injustes. Nous n'avons cessé de défendre les intérêts des Canadiens et nous ne cesserons pas de le faire, surtout maintenant que l'occupant de la Maison-Blanche est beaucoup plus sur la même longueur d'onde que nous.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:49 [p.8157]
Mr. Speaker, we were all heartbroken by the terrorist attack that unfolded Sunday in London. An attacker murdered a Muslim family going out for an evening walk just because of their faith.
To the Muslim community in London and to Muslims across Canada, I want to say we stand with them. Islamophobia has no place in any of our communities. This hate is insidious and despicable, and it must stop. The government has taken many steps, but we know there is more to do. We will work hand in hand with the Muslim community and with all Canadians who stand against this violence.
Monsieur le Président, nous avons tous eu le cœur brisé par l'attaque terroriste perpétrée dimanche dernier à London. Un agresseur a assassiné les membres d'une famille musulmane qui faisaient une promenade en soirée, et ce, uniquement en raison de leur foi.
Je tiens à dire que nous sommes solidaires de la communauté musulmane de London et des musulmans de partout au Canada. L'islamophobie n'a pas sa place dans nos collectivités. Cette haine est insidieuse et ignoble et elle doit cesser. Le gouvernement a pris de nombreuses mesures, mais il sait qu'il reste beaucoup à faire. Nous travaillerons main dans la main avec la communauté musulmane et tous les Canadiens qui luttent contre cette violence.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:50 [p.8157]
Mr. Speaker, as a government, we have taken unprecedented steps to fight the rise of Islamophobia. We have a responsibility to combat and condemn hatred in its strongest forms, which is why we declared January 29 as a national day of remembrance of the Quebec City mosque attack and action against Islamophobia. We also committed an additional $50 million to anti-racism initiatives through FES 2020 and proposed $2 million through this year's budget for not-for-profit organizations such as places of worship, schools and community centres to ensure their safety. We have stood, and we will continue to stand, in action with the Muslim community to ensure that all are protected.
Monsieur le Président, en tant que gouvernement, nous avons pris des mesures sans précédent pour lutter contre la montée de l'islamophobie. Nous avons la responsabilité de lutter contre la haine et de la dénoncer sans équivoque. C'est pourquoi nous avons fait du 29 janvier la Journée nationale de commémoration de l'attentat à la mosquée de Québec et d'action contre l'islamophobie. Nous nous sommes aussi engagés, dans l'« Énoncé économique de l'automne 2020 », à investir 50 millions de dollars supplémentaires dans des initiatives antiracisme. Dans le budget de cette année, nous proposons de verser 2 millions de dollars aux organismes sans but lucratif comme les lieux de culte, les écoles et les centres communautaires pour assurer leur sécurité. Nous avons agi avec la communauté musulmane pour garantir la protection de tous et nous continuerons à le faire.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:51 [p.8158]
Mr. Speaker, I would like to thank the member for London West for her unwavering advocacy against hatred and discrimination. What happened in London, this act of terrorism, shows us that Islamophobia is a serious issue and it has no place in Canada or around the world. Whether through the security infrastructure program, by cracking down on online extremism or by dismantling far-right hate groups, we will continue doing everything we can to fight violence in every form. We grieve with Muslim communities across Canada and stand with them in solidarity during this difficult time.
Monsieur le Président, je remercie la députée de London-Ouest de son soutien inébranlable dans la lutte contre la haine et la discrimination. L'acte de terrorisme qui a été perpétré à London nous montre que l'islamophobie constitue un grave problème qui n'a pas sa place au Canada ni ailleurs dans le monde. Que ce soit par l'entremise du Programme de financement des projets d'infrastructure de sécurité, en sévissant contre l'extrémisme en ligne ou en démantelant les groupes haineux d'extrême droite, nous continuerons de faire tout en notre pouvoir pour lutter contre la violence sous toutes ses formes. Nous partageons la douleur des communautés musulmanes du Canada et nous leur témoignons notre solidarité en cette période difficile.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:53 [p.8158]
Mr. Speaker, we have always taken the necessary measures to keep Canadians safe. The requirement for incoming air travellers to have a negative COVID-19 test before leaving a government-approved hotel has worked, detecting cases and protecting Canadians from the importation of COVID-19 variants.
We know that our priority is to continue to protect Canadians from this COVID-19 pandemic, but we also recognize that people who are fully vaccinated should have more freedom.
Monsieur le Président, nous avons toujours pris les mesures nécessaires pour protéger les Canadiens. La mesure qui consiste à assurer que quelqu'un a un test négatif avant de quitter un hébergement approuvé par le gouvernement lors d'une arrivée par avion dans notre pays a fonctionné pour déceler des cas et pour protéger les Canadiens de l'importation de variants de la COVID-19.
Nous savons que notre priorité est de continuer à protéger les Canadiens de cette pandémie de la COVID-19, mais nous reconnaissons aussi que les gens qui sont complètement vaccinés devraient pouvoir avoir plus de libertés.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:54 [p.8158]
Mr. Speaker, I would say no because Canadians expect us to do what it takes to protect Canadians during this health crisis.
We know full well that the Conservatives encourage freedom for all. Unfortunately we have seen that some provinces have had a tough time because of that philosophy, but we as a government have always been there to put the safety of Canadians first. We will continue to take the necessary measures to keep people safe.
Monsieur le Président, je dirais non parce que les Canadiens s'attendent à ce que nous fassions tout ce qui est nécessaire pour protéger les Canadiens pendant cette crise sanitaire.
Nous savons très bien que les conservateurs encouragent la liberté pour tous. Nous avons malheureusement vu que, dans certaines provinces, cela a été un peu plus difficile à cause de cette philosophie, mais nous, en tant que gouvernement, avons toujours été là pour mettre la sécurité des Canadiens en avant, d'abord et avant tout. Nous allons continuer de prendre les mesures nécessaires pour garder les gens en sécurité.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:55 [p.8158]
Mr. Speaker, we work with teams, institutions and amateur and professional sport organizations to ensure that athletes are safe and people are protected so they can entertain and inspire us as athletes always do.
The safety and health of everyone must always be the priority. That has guided us since the start of this pandemic, and that will guide us to the end. We will continue to work with our athletes and sport organizations to ensure we find the right balance.
Monsieur le Président, nous travaillons avec les équipes, les institutions et les organismes de sport amateur et professionnel pour nous assurer que les athlètes sont en sécurité et que les gens sont protégés afin qu'ils puissent nous divertir et nous inspirer comme les athlètes le font toujours.
La sécurité et la santé de tous doivent toujours être à l'avant-plan. C'est ce qui nous a guidés depuis les débuts de cette pandémie et c'est ce qui va nous guider jusqu'à la fin, mais nous allons continuer à travailler avec nos athlètes et nos organismes de sport pour nous assurer de trouver le bon équilibre.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:56 [p.8158]
Mr. Speaker, as I said, the delegation returning from the G7, including me, will quarantine in an airport hotel, which is equivalent to what all Canadians have to do when they return from a trip.
I should point out that we have often disagreed with the Conservatives on their approach to this pandemic. I know that Canadians have seen that our approach of putting the safety of Canadians first and investing to support Canadians has been the right choice.
Monsieur le Président, comme je l'ai dit, la délégation, moi y compris, qui reviendra du G7 fera une quarantaine dans un hôtel de l'aéroport, équivalant à ce que tous les Canadiens doivent faire quand ils reviennent de voyage.
Je dois souligner que nous avons souvent été en désaccord avec les conservateurs concernant leur approche sur cette pandémie. Je sais que les Canadiens ont vu que notre approche de mettre la sécurité des Canadiens à l'avant-plan et d'investir pour appuyer les Canadiens a été le bon choix.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:57 [p.8159]
Mr. Speaker, I know that every Quebecker values human rights and individual rights. It is important for every society and country around the world.
The reality is that there are Quebeckers who have chosen to challenge this legislation as they have the right to do before their provincial court. They are in the process of doing so. Obviously we respect that choice. The Bloc Québécois and other Quebeckers who are in favour of the bill should respect the choice that some Quebeckers have made to challenge it. We will continue to follow this issue.
Monsieur le Président, je sais que tous les Québécois chérissent la défense des droits de la personne et des droits individuels. C'est bien important pour toutes nos sociétés, au pays et partout dans le monde.
La réalité, c'est qu'il y a des Québécois qui ont choisi de contester cette loi comme ils ont le droit de le faire devant leur cour provinciale. Ils sont en train de le faire. Nous respectons évidemment ce choix. Le Bloc québécois et les autres Québécois qui sont en faveur de la loi devraient respecter ce choix qu'ont fait certains Québécois de la contester. Pour notre part, nous continuons à suivre ce dossier.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:58 [p.8159]
Mr. Speaker, in the wake of the terrible attack in London, much like the one at the mosque in Sainte-Foy, it is important to listen to the Muslim community in Quebec, London and elsewhere, to understand its worries and concerns.
If we truly want to become closer, I urge the Bloc Québécois to listen to members of the Muslim community, who have expressed concerns about what they are experiencing right now in Quebec.
Monsieur le Président, à la suite de l'épouvantable attaque survenue à London, comme à la suite de l'attaque contre la mosquée, à Sainte-Foy, l'important, c'est d'écouter la communauté musulmane au Québec, à London et ailleurs, afin de comprendre ses inquiétudes et ses préoccupations.
Si l'on veut vraiment se rapprocher les uns des autres, j'encourage fortement les députés du Bloc québécois à écouter la communauté musulmane, qui exprime certaines préoccupations relativement à ce qu'elle est en train de vivre au Québec.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 15:00 [p.8159]
Mr. Speaker, once again the Conservatives never let facts get in the way of a good political attack.
It is a fact, as new numbers show, that the national housing strategy is helping over 200,000 families get the housing they need by building new homes, by repairing existing ones and by helping with costs. Since 2015, our government has supported the creation of nearly 100,000 new units and repaired over 300,000 more across housing programs.
However, we are not stopping there. Budget 2021, which the Conservatives voted against, includes funding for the construction, repair and support of 35,000 affordable housing units.
Monsieur le Président, encore une fois, les conservateurs ne s'encombrent jamais des faits si ceux-ci risquent de gâcher une bonne attaque politique.
Voici un fait, confirmé par de nouvelles données: la Stratégie nationale sur le logement a aidé plus de 200 000 familles à se loger en fonction de leurs besoins grâce à la construction de nouvelles habitations, à la réparation d'habitations existantes et à de l'aide pour assumer les coûts. Depuis 2015, le gouvernement a subventionné la construction de près de 100 000 nouveaux logements et la rénovation de plus de 300 000 autres dans le cadre de divers programmes de logement.
Mais nous ne nous arrêtons pas là. Le budget de 2021, contre lequel les conservateurs ont voté, prévoit un financement pour la construction, la réparation et le soutien de 35 000 logements abordables.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 15:01 [p.8159]
Mr. Speaker, that is exactly what we have been doing for a number of years, working directly with indigenous leadership and indigenous communities on meeting specific housing needs. That is something we recognize. We have long recognized the need for leadership from the federal government. Unfortunately, the Conservatives, when they were in government, refused any role for the federal government on housing.
We have stepped up, not just in working with indigenous communities on housing, but in working with provinces and municipalities to fix the challenges around housing.
Monsieur le Président, c'est exactement ce que nous faisons depuis un certain nombre d'années: nous collaborons avec les dirigeants et les communautés autochtones pour répondre à leurs besoins précis en matière de logement. Nous reconnaissons depuis longtemps que le gouvernement fédéral doit faire preuve de leadership dans ce dossier. Malheureusement, lorsque les conservateurs étaient au pouvoir, ils ont continuellement refusé de reconnaître le rôle que le gouvernement fédéral devait jouer dans le logement.
Le gouvernement actuel a agi. Non seulement nous avons travaillé avec les communautés autochtones sur la question du logement, mais nous avons collaboré avec les provinces et les municipalités en vue d'aplanir les difficultés liées au logement.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 15:02 [p.8160]
Mr. Speaker, it is a good thing the Conservative Party is finally noticing that the federal government does have a role to play in housing. However, over the past number of years, we have not waited for the Conservatives. We have moved forward ourselves, building new affordable units through programs like the rapid housing initiative, expanding the first-time home buyer incentive, introducing Canada's first national tax on vacant property owned by non-resident non-Canadians, working to maintain the stability of the market, making the largest public transit investment in Canadian history and more.
We will continue to work on housing. We will continue to hope that the Conservatives will eventually support our initiatives.
Monsieur le Président, je suis content que, enfin, le Parti conservateur réalise que le gouvernement fédéral a un rôle à jouer en matière de logement. Par contre, au cours des dernières années, nous n'avons pas attendu que les conservateurs se réveillent avant d'agir. Nous nous sommes mis à l'œuvre. Entre autres choses, nous avons bâti de nouveaux logements abordables au moyen de programmes comme l'Initiative pour la création rapide de logements; nous avons bonifié l'Incitatif à l'achat d'une première propriété; nous avons instauré la première taxe nationale du Canada sur les biens vacants appartenant à des non-résidents, non-Canadiens; nous avons travaillé au maintien de la stabilité du marché et nous avons fait le plus important investissement de l'histoire du Canada dans le transport en commun.
Nous allons continuer de travailler à la question du logement. Nous allons continuer d'espérer que les conservateurs finissent par appuyer nos initiatives.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 15:04 [p.8160]
Mr. Speaker, I want to thank the hon. member for Vimy for her hard work and for this important question.
We introduced the first-ever national housing strategy, a 10-year, $70-billion plan that will provide housing for hundreds of thousands of Canadians and eliminate chronic homelessness.
Budget 2021 builds on this investment with an additional $2.5 billion to ensure Canadians have the housing they need. We will continue to invest in affordable housing to make it a reality for everyone.
Monsieur le Président, je veux remercier la députée de Vimy de son travail acharné et de cette importante question.
Nous avons présenté la toute première Stratégie nationale sur le logement, un plan de 70 milliards de dollars sur 10 ans, qui permettra de fournir un logement à des centaines de milliers de Canadiens et d'éliminer l'itinérance chronique.
Le budget de 2021 mise sur cet investissement en y ajoutant 2,5 milliards de dollars pour que les Canadiens aient le logement dont ils ont besoin. Nous continuerons à investir dans le logement abordable pour que cela soit une réalité pour tous.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 15:05 [p.8160]
Mr. Speaker, as I have said, questions of national security deserve a level of oversight and parliamentarians deserve to be able to scrutinize and ensure that every government is doing what it needs to do to keep Canadians safe.
That is why we created the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians to allow parliamentarians from every party to weigh in on issues of national security, with the appropriate security clearances. The health minister has made available to that committee unredacted documents, and we hope they will go through those documents and get answers to the questions they have.
Monsieur le Président, comme je l'ai dit, les questions de sécurité nationale doivent faire l'objet d'un certain niveau de surveillance, et les parlementaires méritent de pouvoir examiner minutieusement ce que font tous les gouvernements afin de s'assurer qu'ils prennent les mesures nécessaires pour protéger les Canadiens.
Nous avons créé le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement pour cette raison: permettre aux parlementaires de tous les partis de se prononcer sur des questions de sécurité nationale, en leur accordant les cotes de sécurité appropriées. La ministre de la Santé a mis à la disposition du Comité des documents non caviardés, et nous espérons que ses membres passeront en revue les documents et obtiendront des réponses à leurs questions.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 15:06 [p.8160]
Mr. Speaker, I sat in opposition for many years watching the Conservative government not answer any questions on national security under the guise of protecting Canadians and national security. That is why one of the commitments we made in the election of 2015 was to create an oversight body of parliamentarians that would have the clearances necessary to dig into national security questions so that parliamentarians could be reassured and assured that government was doing things right.
We did that. We created the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians.
Monsieur le Président, j'ai siégé dans l'opposition pendant de nombreuses années. J'ai vu le gouvernement conservateur refuser de répondre aux questions sur la sécurité nationale, en prétextant qu'il protégeait ainsi les Canadiens et la sécurité nationale. C'est pourquoi nous nous sommes engagés, durant la campagne électorale de 2015, à créer un organisme parlementaire de surveillance, dont les membres auraient les cotes de sécurité nécessaires pour examiner en profondeur les questions de sécurité nationale, afin de donner aux parlementaires l'assurance que le gouvernement agit à bon escient.
C'est ce que nous avons fait. Nous avons créé le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 15:08 [p.8161]
Mr. Speaker, the member opposite knows well that it is important to always have the national security of Canadians top of mind as a government. We also need mechanisms whereby parliamentarians can scrutinize and oversee the work that our national security agencies do. That is why we created the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians to oversee our national security agencies. It has access to all documents and all things to be able to follow-up and ensure that everything is being done right.
Monsieur le Président, le député d'en face sait très bien que la sécurité nationale doit toujours demeurer une priorité pour le gouvernement. Nous avons aussi besoin de mécanismes permettant aux parlementaires d'examiner en profondeur et de surveiller le travail accompli par les agences de sécurité nationale. C'est pourquoi nous avons créé le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement: pour surveiller le travail des agences de sécurité nationale. Le Comité a accès à tous les documents et à tout le nécessaire pour être en mesure de faire un suivi et de veiller à ce que tout soit fait correctement.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 15:09 [p.8161]
Mr. Speaker, I want to thank the member for Brampton South for her unwavering advocacy on behalf of Canadians living with diabetes.
We recognize the impact that diabetes has had on the health of Canadians and their families. That is why, in budget 2021, we are investing $35 million to develop a national framework for diabetes to help Canadians get access to prevention and care. This will build on the important legislation put forward by the member in Bill C-237.
We will keep working to support diabetes prevention and care for all Canadians.
Monsieur le Président, je veux remercier la députée de Brampton-Sud de défendre sans relâche les Canadiens qui vivent avec le diabète.
Nous reconnaissons les conséquences du diabète sur la santé des Canadiens et sur leur famille. C'est pourquoi le budget de 2021 consacre 35 millions de dollars à la conception d'un cadre national sur le diabète, afin d'aider les Canadiens à avoir accès à de la prévention et à des soins. Cela s'ajoute à la mesure législative importante mise de l'avant par la députée dans le cadre du projet de loi C-237.
Nous continuerons de soutenir la prévention et le traitement du diabète pour tous les Canadiens.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 15:11 [p.8161]
Mr. Speaker, over the course of this pandemic, we have seen an unfortunate rise in Islamophobia, anti-Semitism, anti-Asian hatred and anti-Black racism. We have seen, unfortunately, during this pandemic, a spike in something that we have seen increase over the past number of years as well.
There is no question of the role the Internet plays in the radicalization to violence and in increasing hate. That is why, as a government, we signed on to the Christchurch Call to Action, why we have continued to move forward on protecting Canadians from online hate and why we will continue to do exactly that.
Monsieur le Président, au cours de la pandémie, nous avons malheureusement constaté la montée de l'islamophobie, de l'antisémitisme de même que du racisme envers les Asiatiques et les Noirs. Nous avons malheureusement été témoins pendant cette pandémie de la hausse fulgurante de quelque chose qui prenait déjà de l'ampleur depuis de nombreuses années.
Le rôle que joue Internet dans la radicalisation qui mène à la violence et dans la montée de la haine est incontestable. C'est pour cette raison que le gouvernement a souscrit à l'Appel à l'action de Christchurch, qu'il poursuit son travail pour protéger les Canadiens contre les discours haineux en ligne et que nous allons continuer de faire exactement cela.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-08 10:07 [p.8065]
Mr. Speaker, assalam alaikum.
Lately, a lot of Canadians have been enjoying evening walks to get a bit of fresh air after long days at home during this pandemic. On Sunday, in London, Ontario, that is what a grandmother, two parents and two children went out to do, three generations of the Afzaal family, Salman, Madiha, their children Yumna and Fayez and their grandmother. But unlike every other night, that family never made it home. Their lives were taken in a brutal, cowardly and brazen act of violence. This killing was no accident. This was a terrorist attack motivated by hatred in the heart of one of our communities.
I am horrified by the attack that took the lives of four members of one family and seriously injured a 9-year-old boy on Sunday evening in London, Ontario. Our hearts go out to their loved ones at this very difficult time. We all hope that little boy will be able to heal from his injuries quickly, even though we know he will have to live a very long time with the sadness, anger and incomprehension caused by the cowardly, Islamophobic attack.
Unfortunately, this is not an isolated incident. There was also the attack on the Quebec City mosque.
The cowardly murder of Mohamed-Aslim Zafis at a mosque in Toronto, the violent attacks against Black Muslim women in Edmonton and so many other people across the country who have faced insults, threats and violence were all targeted because of their Muslim faith. This is happening here in Canada and it has to stop.
We must not become inured to this violence. We must not become desensitized to it. We must not accept this as normal. Every time we witness such hate, we must call it out. That starts with doing little things.
Words matter. They can be a seed that grows into an ugly, pervasive trend and sometimes lead to real violence. The jokes that are not funny, the casual racism, the insinuations that are only meant to diminish, the toxic rhetoric, the disinformation and extremism online, and the polarization we see too often in our public discourse and in our politics, as leaders and as Canadians we not only have to say enough is enough, we must take action. We cannot allow any form of hate to take root, because the consequences can be far too serious. We have seen it in Christ Church. We have seen it in other places around the world. We have lived it here at home.
Right now, Canadians are outraged by what happened on Sunday and many Muslim Canadians are scared.
Last night I spoke with the mayor of London, Ed Holder, and a representative of the local Muslim community, Nawaz Tahir, to share my condolences and discuss the urgency of what more we must do to keep our communities safe.
We stand with the people of London and Muslim communities across the country. We are going to continue to fund initiatives like the security infrastructure program to help protect communities at risk, their schools and places of worship. We will continue to fight hate online and offline, which includes taking even more action to dismantle far-right hate groups like we did with the Proud Boys, by adding it to Canada's terror listing. We will continue doing everything we can to keep communities safe.
The perpetrator of Sunday's vicious attack in London does not represent who we are as Canadians. We know that we are stronger when we live in peace than when we live in hatred and violence. We also know that we need to acknowledge the truth: this sort of hate and violence exists here in Canada, whether it be on the street, online or elsewhere. As long as it exists, we still have work to do.
If anyone thinks racism and hatred do not exist in this country, I ask of them this, how do we explain such violence to that child in hospital? How can we look families in the eye and say, Islamophobia is not real? When we listen to the Black Muslim woman who constantly looks over her shoulder at the bus stop, fearing someone will pull off her hijab or hurt her, she will tell us that Islamophobia exists. If we listen to the parents who beg their children not to wear traditional clothes for fear of them being harassed or attacked simply for what they are wearing, they will tell us racism exists.
Muslim families have often felt uncertain or even fearful when they go out on the streets wearing traditional garb. The reality is most Canadians have not necessarily been aware of that fear that far too many racialized and Muslim Canadians carry with them any time they go outside.
If the attack in London has any follow-up or impact on non-Muslim Canadians, it should be this, to understand the anxiety and the fear that our fellow Canadians carry, that they should not be carrying. It is on all of us to understand that experience and be there to support and to help. We can and we must act.
As Canadians, we have been fighting a global pandemic for over a year now, and we did it by coming together and by working together. That is the only way of confronting the ugly face of hatred. I want all Canadians to know that we are all diminished when any one of us is targeted. We need to stand up and reject racism and terror, and work together to embrace what makes our country strong, our diversity.
May peace and blessings be upon you.
Monsieur le Président, assalam alaikum.
Ces derniers temps, de nombreux Canadiens se promènent le soir pour prendre un peu d'air frais après avoir passé de longues journées à la maison en raison de la pandémie. Dimanche dernier, à London, en Ontario, c'est ce qu'ont fait une grand-mère, deux parents et deux enfants, qui représentaient trois générations de la famille Afzaal. Il y avait Salman, Madiha, leurs enfants Yumna et Fayez et la grand-mère de ces derniers. Malheureusement, contrairement aux autres soirs, cette famille n'est pas rentrée chez elle. Leurs vies ont été fauchées dans un acte de violence brutal, lâche et éhonté. Ce meurtre n'était pas un accident. C'était une attaque terroriste motivée par la haine au cœur d'une de nos collectivités.
Je suis horrifié par l'attaque qui a enlevé la vie à quatre membres d'une famille et blessé gravement un petit garçon de 9 ans dimanche soir à London, en Ontario. Nous sommes de tout cœur avec leurs proches en ces moments extrêmement difficiles. Nous espérons tous que le petit garçon pourra se remettre de ses blessures rapidement, même si nous savons qu'il vivra longtemps avec la tristesse, l'incompréhension et la colère causées par cette attaque lâche et islamophobe.
Ce n'est malheureusement pas un cas isolé. Il y a eu celui de la grande mosquée de Québec.
Mohamed-Aslim Zafis, qui a été lâchement assassiné dans une mosquée de Toronto, des femmes musulmanes noires qui ont été victimes d'attaques violentes à Edmonton et tant d'autres personnes partout au Canada qui ont fait l'objet d'insultes, de menaces et d'actes de violence ont tous été ciblés en raison de leur foi musulmane. De tels gestes se produisent au Canada et il faut que cela cesse.
Nous ne devons pas nous habituer à cette violence. Nous ne devons pas nous laisser désensibiliser. Nous ne devons pas accepter que cela devienne normal. Chaque fois que nous sommes témoins de cette haine, nous devons la dénoncer. Cela commence par de petits gestes.
Les mots comptent. Ils peuvent servir de terreau au développement de tendances insidieuses et nocives, qui mènent parfois à une violence bien réelle. Les dirigeants et les Canadiens, face à de mauvaises blagues, au racisme occasionnel, aux allusions visant uniquement à dénigrer l'autre, aux discours toxiques, à la désinformation, à l'extrémisme en ligne et à la polarisation que nous voyons trop souvent dans le discours public et en politique, doivent non seulement dire qu'assez, c'est assez, mais aussi agir. Nous ne pouvons permettre à aucune forme de haine de prendre racine, car les conséquences peuvent être beaucoup trop graves. Nous l'avons vu à Christ Church et à d'autres endroits dans le monde. Nous l'avons vécu ici.
Actuellement, les Canadiens sont révoltés par ce qui s'est passé dimanche dernier, et de nombreux Canadiens musulmans ont peur.
Hier soir, j'ai parlé avec Ed Holder, maire de London, et Nawaz Tahir, un représentant de la communauté musulmane locale, pour présenter mes condoléances et discuter de l'urgence d'en faire davantage pour assurer la sécurité des collectivités.
Nous sommes solidaires des habitants de London et de la communauté musulmane du Canada. Nous continuerons à financer des initiatives comme le Programme de financement des projets d'infrastructure de sécurité pour protéger les collectivités à risque, leurs écoles et leurs lieux de culte. Nous continuerons à lutter contre la haine en ligne et ailleurs, notamment en prenant d'autres mesures pour démanteler les groupes haineux d'extrême droite, comme nous l'avons fait avec les Proud Boys en inscrivant ce groupe à la liste des entités terroristes du Canada. Nous continuerons à faire tout en notre pouvoir pour assurer la sécurité des collectivités.
L'auteur de l'attaque cruelle de dimanche à London ne nous représente pas en tant que Canadiens. Nous savons que nous sommes plus forts dans la paix que dans la haine et la violence. Nous savons aussi qu'il faut nous dire dire la vérité: cette haine et cette violence existent chez nous, que ce soit dans la rue, en ligne ou ailleurs. Tant qu'elle va exister, nous aurons du travail à faire.
À tous ceux qui pensent qu'il n'y a pas de racisme et de haine au pays, je demande ceci: « Comment expliquer la violence perpétrée contre cet enfant hospitalisé? Comment pouvons-nous regarder les familles concernées en face et affirmer que l'islamophobie n'existe pas? » Si on l'écoute, la musulmane noire qui jette constamment un coup d'œil par-dessus son épaule, craignant que quelqu'un lui enlève son hidjab ou lui fasse du mal, nous dira que l'islamophobie existe. Si on les écoute, les parents qui supplient leurs enfants de ne pas porter d'habits traditionnels par crainte qu'ils se fassent attaquer ou harceler simplement pour la façon dont ils sont habillés nous diront que le racisme existe.
Les familles musulmanes ressentent souvent de l'inconfort ou même de la peur lorsqu'elles se promènent dans les rues vêtues d'habits traditionnels. En vérité, la plupart des Canadiens ne sont pas nécessairement conscients de cette peur qu'éprouvent beaucoup trop de musulmans canadiens racialisés lorsqu'ils sortent de chez eux.
Si l'attaque de London permet aux Canadiens non musulmans de comprendre une chose, ce devrait être l'anxiété et la peur que nos concitoyens canadiens vivent, mais qu'ils ne devraient pas avoir à vivre. Il nous incombe de comprendre cette expérience et d'offrir notre soutien et notre aide. Nous pouvons et devons agir.
Les Canadiens luttent contre une pandémie mondiale depuis plus d'un an et ils l'ont fait en unissant leurs efforts et en travaillant ensemble. C'est la seule manière d'affronter le visage hideux de la haine. Je veux que tous les Canadiens sachent que nous nous trouvons tous diminués lorsque l'un d'entre nous est ciblé. Nous devons nous élever contre le racisme et la terreur, les rejeter et plutôt collaborer pour appuyer ce qui fait la force de notre pays: la diversité.
Que la paix et la grâce vous accompagnent.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:26 [p.7819]
Mr. Speaker, we have fully accepted all the recommendations of the Truth and Reconciliation Commission, which includes working with indigenous communities to locate their missing loved ones and their unmarked burial places in a culturally informed way.
In 2019, we invested $33.8 million in this work, and have been engaging with indigenous communities impacted by residential schools on how best to proceed. We will continue to move forward, recognize the horror and the tragedy of the past, and fix the wrongs of the present in partnership with indigenous peoples.
Monsieur le Président, nous avons accepté toutes les recommandations de la Commission de vérité et réconciliation, y compris celle de travailler avec les communautés autochtones pour trouver leurs proches disparus et les lieux de sépulture anonymes de ceux-ci dans le respect des traditions culturelles.
En 2019, nous avons investi 33,8 millions de dollars dans cette initiative, et nous collaborons avec les communautés qui ont été affectées par les pensionnats autochtones afin de déterminer la marche à suivre. Nous allons continuer d'aller de l'avant, de reconnaître les événements horribles et tragiques du passé, et de réparer les torts actuels en partenariat avec les peuples autochtones.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:27 [p.7819]
Mr. Speaker, yes, we have been and we will continue to be. From 2015 onward, we have taken this extraordinarily seriously and have worked with the partners in indigenous communities across the country on the important work of reconciliation. We accepted all the TRC recommendations and calls to action. We have been moving forward on them. We will continue to do that.
We recognize the fresh urgency that non-indigenous Canadians are feeling because they are seeing this tragedy, which, unfortunately, is horrific and is terrible, but is not a tremendous surprise to many indigenous families that have known this reality for far too long.
Monsieur le Président, oui, nous nous sommes engagés et nous maintiendrons cet engagement. Dès 2015, nous avons pris cette question très au sérieux et nous avons travaillé avec des partenaires des communautés autochtones de partout au pays pour faire progresser l'important dossier de la réconciliation. Nous avons accepté l'ensemble des recommandations et des appels à l'action de la Commission de vérité et réconciliation. Nous y donnons ensuite. Nous continuerons à le faire.
Nous sommes conscients du nouveau sentiment d'urgence qui habite les Canadiens non autochtones à la suite de cette tragédie, qui est horrible et terrible. Cela dit, la nouvelle est loin d'être une surprise pour un grand nombre de familles autochtones qui vivent avec cette réalité depuis beaucoup trop longtemps.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:29 [p.7819]
Mr. Speaker, once again, since 2019, we have been working on this issue with indigenous communities, with indigenous leadership to ensure we are moving forward in a culturally appropriate trauma-informed way.
We understand that there is new urgency and pressures to move on this, and we will continue to invest as much as is necessary to support communities on that path forward.
I will not take lessons from the Conservatives on this. They were the ones who refused to give any money at all on this issue, refused $1.5 million to help with this. We have been there, and we will continue to be there.
Monsieur le Président, je le répète, depuis 2019, nous travaillons sur ce dossier avec les communautés et les dirigeants autochtones pour nous assurer que les mesures que nous prenons tiennent compte de leur culture et des traumatismes subis.
Nous comprenons qu'il est maintenant devenu urgent d'agir dans ce dossier, et nous continuerons d'investir autant d'argent qu'il est nécessaire pour aider les communautés dans leurs futures démarches.
Je n'ai pas de leçons à recevoir des conservateurs à ce chapitre. Ce sont eux qui ont rejeté une demande de 1,5 million de dollars pour la recherche des lieux d'inhumation. En fait, ils n'ont versé aucune somme à cette fin. Nous, les libéraux, sommes là pour les Autochtones, et nous continuerons de l'être.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:31 [p.7819]
Mr. Speaker, as a government, we will continue to move forward on this reconciliation journey in partnership with indigenous peoples. That means, yes, moving forward on Bill C-8, and I appreciate the Leader of the Opposition's support on that, but it also means moving forward on the UN Declaration on the Rights of Indigenous Peoples, which is still problematic for the Conservative Party.
It means continuing to move forward on ending boil water advisories, which we are working hard on and will continue to. It means continuing to respect indigenous languages and indigenous culture and fighting systemic racism right across the country, and doing it at all orders of government.
Monsieur le Président, le gouvernement continuera de faire des progrès sur la voie de la réconciliation en partenariat avec les Autochtones. Cela signifie, effectivement, faire franchir les étapes du processus législatif au projet de loi C-8, ce pour quoi je remercie le chef de l’opposition de son appui, mais aussi mettre en œuvre la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones, ce qui pose toujours problème au Parti conservateur.
Nous devons poursuivre nos efforts en vue de lever les avis concernant la qualité de l'eau potable, ce à quoi nous travaillons assidûment. Nous devons aussi continuer de respecter les langues et la culture autochtones et lutter contre le racisme systémique partout au pays, notamment dans tous les ordres de gouvernement.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:32 [p.7820]
Mr. Speaker, unlike the Conservative Party, we accepted all of the recommendations of the Truth and Reconciliation Commission.
In particular, we will continue to work in collaboration with indigenous communities to locate their missing loved ones and their unmarked burial places in a culturally informed way.
In 2019, we invested $33.8 million in this effort, and we opened a dialogue with the indigenous communities affected by the legacy of residential schools to find the best possible approach for them. They will continue to be at the centre of everything we do.
Monsieur le Président, contrairement au Parti conservateur, nous avons accepté l'ensemble des recommandations de la Commission de vérité et réconciliation.
Nous allons notamment continuer de travailler en collaboration avec les communautés autochtones pour trouver leurs proches disparus et les lieux de sépulture anonymes, en tenant compte de leur culture.
En 2019, nous avions investi 33,8 millions de dollars dans cet effort, et nous avons ouvert le dialogue avec les communautés autochtones touchées par les effets des pensionnats indiens pour trouver la meilleure démarche possible pour eux. Ils vont continuer d'être au centre de tout ce que nous faisons.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:33 [p.7820]
Mr. Speaker, the cultural community and artists know full well that this government has always been and will always be there for them and with them to provide support not only in these difficult times during the pandemic, but also in an increasingly digitized era.
We deplore the games the Conservatives are playing in committee to block this bill.
We will continue to push this bill forward, as it will help protect Canadian culture across the country, and we hope it will pass by the end of this parliamentary session.
Monsieur le Président, le milieu culturel et les artistes savent très bien que ce gouvernement a toujours été là et va toujours être là pour eux et avec eux afin de les soutenir dans ces moments difficiles de la pandémie, mais aussi dans une ère de plus en plus numérisée.
Nous déplorons effectivement les jeux auxquels les conservateurs sont en train de jouer en comité pour bloquer ce projet de loi.
Nous allons continuer d'aller de l'avant avec le projet de loi qui assurera la protection de notre culture partout au pays, et nous espérons l'adopter d'ici la fin de la session parlementaire.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:35 [p.7820]
Mr. Speaker, I sincerely thank the leader of the Bloc Québécois for recognizing that protecting language is important to the Liberal Party, to the Liberal government.
That is why there are measures in Bill C-10 to protect culture, the French language and the French expression we find in our artistic community. That is absolutely another reason why we are working so hard to move this bill forward.
Obviously we deplore the fact that the Conservatives continue to block this bill, but we will work with everyone in the House to get through this.
Monsieur le Président, je remercie beaucoup le chef du Bloc québécois de reconnaître à quel point la protection de la langue est importante pour le Parti libéral, pour le gouvernement libéral.
C'est pour cela que, effectivement, à l'intérieur du projet de loi C-10, il y a aussi des mesures visant à protéger la culture, la langue française et les expressions françaises que nous retrouvons dans notre milieu artistique. C'est exactement une autre des raisons pour lesquelles nous travaillons avec acharnement pour faire avancer ce projet de loi.
Nous déplorons évidemment que les conservateurs continuent à bloquer ce projet de loi, mais nous allons travailler avec tout le monde à la Chambre pour passer au travers.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:36 [p.7820]
Mr. Speaker, as we have said many, many times, every single survivor deserves compensation. That is something this government is committed to. We are working with communities, with families and with indigenous leadership to move forward on the right way to get that support to them.
We also understand that on top of just compensation and supports, we need to end the problem. We need to create institutions and supports and culturally informed ways of moving forward to support these kids now and into the future.
Monsieur le Président, comme nous l'avons répété à maintes reprises, chaque survivant a droit à une indemnisation. Le gouvernement y tient. Nous travaillons avec les communautés, avec les familles et avec les dirigeants autochtones pour trouver les bonnes façons de leur donner le soutien dont ils ont besoin.
Nous savons aussi que, en plus des indemnisations et du soutien, il faut une solution au problème. Il faut créer des institutions et des mesures d'aide et trouver des façons adaptées à la culture de soutenir ces jeunes maintenant et dans le futur.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:37 [p.7821]
Mr. Speaker, the entire country is grappling with the news of this awful tragedy, the deaths of these children and the horrors of the residential schools. That is why we unequivocally recognized that the children who were abused in our systems and institutions must receive compensation. It is just a matter of working with the communities, families and leaders to ensure not only that the compensation is received, but also that we bring about institutional change to improve the lives of these children.
Monsieur le Président, le pays au complet est aux prises avec cette tragédie profonde que représentent les décès de ces enfants et les horreurs des pensionnats autochtones. C'est pour ça que nous avons reconnu sans l'ombre d'un doute que nous devons dédommager les enfants qui sont mal traités dans nos systèmes, dans nos institutions. La seule question, c'est de travailler avec les communautés, avec les familles, avec le leadership pour s'assurer non seulement d'envoyer des compensations, mais aussi d'être là pour créer des changements institutionnels qui vont améliorer le sort de ces enfants.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:38 [p.7821]
Mr. Speaker, we take very seriously the responsibilities around national security, which is why we work very closely with national security organizations like CSIS and the Communications Security Establishment to ensure that people are protected and that people who have the proper security clearances are the right people indeed. I cannot comment specifically on the individuals in question, but I can assure the House that every step of the way this government has treated and always will treat national security with the utmost importance.
Monsieur le Président, nous prenons très au sérieux les responsabilités en matière de sécurité nationale, et c'est pourquoi nous travaillons en étroite collaboration avec des organismes de sécurité nationale comme le Service canadien du renseignement de sécurité et le Centre de la sécurité des télécommunications afin de veiller à protéger la population et à accorder les autorisations de sécurité appropriées aux bonnes personnes. Je ne peux émettre de commentaire sur l'individu dont il est question, mais je peux affirmer à la Chambre que le gouvernement a toujours accordé la plus grande importance à la sécurité nationale, et qu'il continuera de le faire.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:40 [p.7821]
I find that a little rich, Mr. Speaker, coming from a member of the former government, which refused to bring in national security oversight with a committee of parliamentarians, which is exactly what we did. That was not there when I was in opposition under a Conservative government. That is why we brought in the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians, which has the security clearances and is able to look into issues of the highest delicacy and the highest national security. There are two outstanding members on that committee from the Conservative Party, and we certainly hope that all parliamentarians will be able to look into these matters.
Monsieur le Président, c'est un peu fort de la part d'un député du gouvernement précédent, qui a refusé de créer un comité des parlementaires pour assurer la surveillance en matière de sécurité nationale, ce que nous avons fait. Ce comité n'existait pas lorsque je siégeais dans l'opposition sous un gouvernement conservateur. C'est pourquoi nous avons créé le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement, qui possède les habilitations de sécurité requises pour examiner les questions les plus délicates et les plus importantes en matière de sécurité nationale et qui est en mesure de le faire. Deux membres exceptionnels du Parti conservateur siègent à ce comité et nous espérons certainement que tous les parlementaires pourront se pencher sur ces questions.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:41 [p.7821]
Mr. Speaker, we can all agree that national security issues should be dealt with by parliamentarians through the appropriate venue. This is exactly the kind of thing that the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians was created for. They should examine these issues. We created NSICOP to allow for proper scrutiny of national security issues by parliamentarians from all parties.
In regard to the Biden government's announcement on investigations, we will, of course, completely support them. It is important to get the truth of the matter.
Monsieur le Président, nous pouvons tous convenir que les questions de sécurité nationale doivent être examinées par les parlementaires en suivant les voies appropriées. C'est exactement pour traiter de telles questions que le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement a été créé. Il devrait se pencher sur ces enjeux. Nous avons créé ce comité afin que des parlementaires de tous les partis puissent procéder à un examen adéquat des questions de sécurité nationale.
En ce qui concerne l'annonce du gouvernement Biden au sujet d'enquêtes, il ne fait aucun doute que nous l'appuierons sans réserve. Il est important de connaître la vérité.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:42 [p.7821]
Mr. Speaker, from the start of this pandemic, we have demanded clearer answers from the international community and China on the origins of this pandemic. We are working with our allies and with the United States. We will keep asking the World Health Organization to pursue its investigation in order to truly understand what happened, identify those responsible and, above all, determine how to prevent such events from happening in the future. We will always be there to ask these difficult questions.
Monsieur le Président, depuis le début de cette pandémie, nous exigeons d'avoir de meilleures réponses de la part de la communauté internationale et de la Chine sur les origines de cette pandémie. Nous travaillons avec nos alliés et avec les États-Unis. Nous allons continuer d'exiger que l'Organisation mondiale de la santé continue d'approfondir ses enquêtes pour vraiment comprendre ce qui s'est passé, pour trouver les responsables et, surtout, pour savoir comment empêcher de telles choses à l'avenir. Nous allons toujours être là pour poser ces questions difficiles.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:44 [p.7822]
Mr. Speaker, as we have already pointed out, those two individuals no longer work for the Public Health Agency of Canada, and we cannot comment because of our privacy obligations. However, I fully understand that it is important for parliamentarians to be able to follow up and ask questions, even on extremely delicate national security files.
That is why we set up a special committee of parliamentarians, with the latitude and ability to handle the most sensitive matters. I recommend that the member follow up on this question with the committee, because that is what it is there for.
Monsieur le Président, comme nous l'avons déjà souligné, ces deux individus ne travaillent plus à l'Agence de la santé publique du Canada et nous ne pouvons pas faire de commentaires en raison de nos obligations liées à la vie privée. Cependant, je comprends tout à fait qu'il est important que les parlementaires puissent faire un suivi et poser des questions, même sur des dossiers extrêmement délicats de sécurité nationale.
C'est pour cela que nous avons créé un comité spécial de parlementaires avec toute la latitude et la capacité de traiter les questions les plus sensibles. Je recommande au député d'utiliser ce comité pour faire des suivis sur cette question, car ce comité est là pour cela.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:45 [p.7822]
Mr. Speaker, we can all agree that parliamentarians should be able to debate matters of national security in the proper forum. That is exactly why the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians was created. It should be able to examine these issues.
We set up that committee so that parliamentarians from every party could examine issues of national security properly. Two fine members of the Conservative Party sit on that committee and do important work.
Monsieur le Président, nous serons tous d'accord pour dire que les parlementaires devraient pouvoir débattre des questions de sécurité nationale là où il convient de le faire. C'est exactement pour cela que le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement a été créé. Il devrait pouvoir examiner ces questions.
Nous avons mis sur pied ce comité pour que les parlementaires de tous les partis puissent étudier adéquatement les questions de sécurité nationale. Deux excellents membres du Parti conservateur siègent à ce comité et font un travail important.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:46 [p.7822]
Mr. Speaker, as we all know, this crisis has hit workers in the air sector particularly hard, and we have been there to support them.
We signed an agreement with Air Canada that limited executive compensation, including stock options, among other things. We have since learned that, perhaps even while Air Canada was negotiating its contracts with us, the airline was giving huge bonuses to executives, which is completely unacceptable.
I hope Air Canada plans to explain its decision and its rationale to Canadians, who are rightly shocked by Air Canada's decision.
Monsieur le Président, on sait tous que cette crise a affecté durement les travailleurs dans le secteur aérien et nous avons été là pour les appuyer.
Nous avons signé une entente avec Air Canada qui, entre autres, limitait la rémunération des cadres, y compris pour les options d'achat d'action. Or, on voit que, peut-être même alors qu'Air Canada était en train de négocier ses contrats avec nous, Air Canada donnait des bonis énormes aux cadres, ce qui est tout à fait inacceptable.
J'espère qu'Air Canada va expliquer sa décision et son raisonnement aux Canadiens qui sont justement choqués du choix qu'Air Canada a fait.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:48 [p.7822]
Mr. Speaker, I completely understand why many Canadians are feeling confused or even angry in response to this news about Air Canada.
Air Canada executives certainly owe Canadians some explanations. Why is that? It is completely unacceptable that executives received bonuses like that while many workers, such as in-flight staff and mechanics, were laid off and left struggling.
We all expect Air Canada to provide an explanation.
Monsieur le Président, je comprends tout à fait l'incompréhension, et même la furie que ressentent bien des Canadiens relativement à cette nouvelle au sujet d'Air Canada.
Les hauts dirigeants d'Air Canada ont certainement des explications solides à donner aux Canadiens. Pourquoi? Pendant que bien des travailleurs se sont effectivement fait licencier, que ce soit des gens qui travaillent dans les avions ou dans la mécanique, et vivent des moments extrêmement difficiles, le fait que les hauts dirigeants aient des bonis comme cela, c'est tout à fait inacceptable.
On s'attend tous à ce qu'Air Canada s'explique.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:49 [p.7823]
Mr. Speaker, we can all agree that parliamentarians deserve to be able to look into all sorts of different facets of what the government does, including, and particularly, around issues of national security.
When I was in opposition, we were not able to do that because the Conservative government had a secretive approach that refused any sort of oversight. This is why we brought in the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians, which would allow parliamentarians from all parties to get the kinds of clearances involved to be able to follow up. That is the right venue for that level of transparency, and we hope that parliamentarians will use it.
Monsieur le Président, nous sommes tous d'accord pour dire que les parlementaires ont le droit d'examiner tout ce que fait le gouvernement, notamment et surtout, en ce qui concerne la sécurité nationale.
Nous ne pouvions pas faire cela, à l'époque où j'étais dans l'opposition, parce que le gouvernement avait l'habitude de faire les choses dans le plus grand secret, sans aucune surveillance. C'est pour cela que nous avons mis sur pied le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement, qui permet à des parlementaires de tous les partis d'obtenir les autorisations nécessaires pour faire un suivi. C'est le bon endroit pour ce niveau de transparence. Nous espérons que les parlementaires y auront recours.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:50 [p.7823]
Mr. Speaker, again, these issues came up many times when Stephen Harper was prime minister because on issues of national security, there was very little accountability. There was no oversight and there was no transparency.
We created a National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians on which sit members from different parties who are given security clearances so that they can look into the most sensitive issues around national security. They have done extraordinary jobs and put out many important reports, and that is exactly the way for all parties to get accountability and insight into—
Monsieur le Président, comme je l'ai dit, ces questions ont été soulevées de nombreuses fois lorsque Stephen Harper était premier ministre et qu'il y avait très peu de reddition de comptes sur les enjeux de sécurité nationale. Il n'y avait alors ni surveillance ni transparence.
Nous avons créé le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement, auquel siègent des députés de tous les partis, à qui on a obtenu une habilitation de sécurité pour leur permettre de se pencher sur les questions les plus délicates de sécurité nationale. Ces députés ont fait un travail remarquable et ils ont produit de nombreux rapports importants. C'est exactement de cette manière que tous les partis peuvent obtenir des comptes et des renseignements...
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:51 [p.7823]
Mr. Speaker, we all understand that there are certain elements that are at the level of national security interests. Governments deal with those around the world all the time. What Canada has finally done since 2015 is equip itself with the same kind of oversight by elected parliamentarians that other countries have long had.
We have looked at the ways that the U.K., the U.S. and others handle sensitive national security issues. We created a national security committee of parliamentarians to do just that. That is the oversight that we have provided.
Monsieur le Président, tout le monde comprend qu'il y a des choses qui relèvent de la sécurité nationale. Les gouvernements du monde entier gèrent tout le temps ces genres de situations. Ce que le Canada fait finalement depuis 2015, c'est assurer une surveillance exercée par des parlementaires élus, comme d'autres pays le faisaient déjà depuis longtemps.
Nous avons examiné la façon dont le Royaume-Uni, les États-Unis et d'autres pays gèrent les questions délicates de sécurité nationale. C'est précisément pour cette raison que nous avons créé un comité des parlementaires sur la sécurité nationale. Voilà la surveillance que nous avons fournie.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:53 [p.7823]
Mr. Speaker, again, issues of national security are of utmost importance to all Canadians. That is why they elect parliamentarians to hold governments to account, but on issues of national security, it is important that there be higher levels of clearance given to parliamentarians who can properly dig into them and ask all the right questions. That is why we moved forward on creating a National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians so that they could do the excellent work they have been doing over the past many years, including with outstanding representation from the Conservative Party of Canada.
Monsieur le Président, encore une fois, les questions de sécurité nationale sont de la plus haute importance pour tous les Canadiens. C'est pourquoi ils élisent des députés qui demandent des comptes au gouvernement. Toutefois, pour ce qui est des questions de sécurité nationale, il est important que les députés aient obtenu un niveau d'habilitation sécuritaire plus élevé avant de pouvoir étudier en profondeur ce genre de dossiers et poser toutes les questions pertinentes. C'est pourquoi nous avons créé le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement: pour qu'ils puissent continuer l'excellent travail qu'ils accomplissent depuis des années, avec l'apport remarquable de députés conservateurs.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:54 [p.7824]
Mr. Speaker, when we came into office we accepted all of the recommendations: all of the calls to action by the Truth and Reconciliation Commission. We have been working on moving forward on all of them, recognizing that a number of them are in areas of provincial jurisdiction. One of them is for the Vatican to do, but we have been moving forward in a strong way in partnership with indigenous peoples on getting these things done. It obviously takes time.
I am impatient. Indigenous communities are impatient, but we are working together to get them done right, and we will continue to. Canada needs to recognize the past. We need to act now to protect the future.
Monsieur le Président, lorsque nous sommes arrivés au pouvoir, nous avons accepté toutes les recommandations et tous les appels à l'action de la Commission de vérité et réconciliation. Nous nous efforçons de mettre en œuvre les appels à l'action tout en reconnaissant qu'un certain nombre eux relèvent de la compétence des provinces. L'un dépend aussi du Vatican, mais nous avons avancé de manière énergique en partenariat avec les peuples autochtones dans ce dossier. Évidemment, cela prend du temps.
Je suis impatient que cela se fasse. Les communautés autochtones le sont aussi, mais nous travaillons ensemble pour bien faire les choses et nous allons continuer de le faire. Le Canada doit reconnaître le passé. Nous devons agir maintenant pour protéger l'avenir.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:55 [p.7824]
Mr. Speaker, when we took office in 2015, we launched the National Inquiry into Missing and Murdered Indigenous Women and Girls after many years of inaction by all different stripes of government. This is something that we have been committed to and something that we continue to work with as we stand with survivors and families of missing and murdered indigenous women, girls, two-spirit and LGBTQQIA people.
In response to the first-ever national public inquiry into this ongoing tragedy, we are working with provinces and territories, indigenous leaders, and survivors and families to ensure that indigenous women and girls are safe. We will continue to do that work in partnership with them.
Monsieur le Président, à notre arrivée au pouvoir en 2015, nous avons lancé l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, une mesure qui faisait suite à de nombreuses années d'inaction par les gouvernements de tous les partis. C'est un engagement que nous avons pris et sur lequel nous continuons de travailler en soutenant les survivants et les familles des femmes, des filles, des personnes bispirituelles et des LGBTQQIA autochtones disparus et assassinés.
En réponse à la toute première enquête publique nationale sur cette tragédie toujours d'actualité, nous collaborons avec les provinces et territoires, avec les leaders autochtones, les survivants et les familles, pour assurer la sécurité des femmes et des filles autochtones. Nous allons continuer de le faire en partenariat avec eux.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:57 [p.7824]
Mr. Speaker, I thank the member for Mississauga—Erin Mills for her leadership of the Liberal Women's Caucus.
Let me be clear. Women and women alone have the right to make decisions about their own bodies. It is disappointing, but not surprising, to see Conservative politicians try to open this debate once again, for the seventh time since 2007. Our government will always defend a woman's right to choose. The Liberal caucus will be voting against this harmful attack on women's rights and I encourage all parties to do the same.
Monsieur le Président, je remercie la députée de Mississauga—Erin Mills d'assumer la présidence du caucus des femmes libérales.
Je veux être bien clair. Les femmes — et seulement les femmes — ont le droit de disposer de leur corps comme elles l'entendent. Il est décevant, mais pas étonnant, de voir des politiciens conservateurs tenter à nouveau d'ouvrir ce débat, pour la septième fois depuis 2007. Le gouvernement défendra toujours le droit des femmes de choisir. Le caucus libéral votera contre cette attaque néfaste envers les droits des femmes, et j'encourage tous les partis à faire de même.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:58 [p.7824]
Mr. Speaker, we know that our institutions are not living up to the needs of those who have experienced misconduct, including our military justice system. We have taken concrete actions to address this. We named Lieutenant-General Jennie Carignan as the Chief, Professional Conduct and Culture. We appointed Louise Arbour to conduct an independent review of the treatment of sexual misconduct and we will be immediately implementing dozens of recommendations from Morris Fish's review of the military justice system.
These are just some of the first steps. We know there is much more to do.
Monsieur le Président, nous sommes conscients que nos institutions, y compris le système de justice militaire, ne répondent pas adéquatement aux besoins des personnes qui ont été victimes d'inconduites. Nous prenons des mesures concrètes pour corriger cette situation. Nous avons nommé la lieutenante-générale Jennie Carignan au poste de cheffe de la conduite professionnelle et de la culture. Nous avons demandé à Louise Arbour de mener une étude indépendante sur le traitement des inconduites sexuelles et nous mettrons immédiatement en œuvre des dizaines de recommandations faites par Morris Fish à la suite de son examen du système de justice militaire.
Ce n'est qu'un début. Nous savons qu'il y a beaucoup à faire.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 14:59 [p.7825]
Mr. Speaker, let me be clear, as I have been from the very beginning. Every woman or man who serves in our armed forces or works anywhere across the country deserves a safe work environment and deserves to be supported with the proper resources if they ever need to come forward to report misconduct or misbehaviour.
This is something that we have made significant progress on over the years, but as we have seen recently there is so much more to do. That is why we have taken strong steps to continue to move forward and to make sure that we transform the culture of our military and demonstrate proper support for all who serve.
Monsieur le Président, j'aimerais dire clairement, comme je l'ai fait depuis le tout début, que chaque femme ou chaque homme qui sert dans les forces armées ou qui travaille n'importe où au pays mérite d'avoir un environnement de travail sécuritaire et de recevoir le soutien et les ressources nécessaires lorsque vient le temps de dénoncer une inconduite.
Nous avons fait des progrès considérables à cet égard au fil des années, mais comme nous l'avons constaté récemment, il reste encore beaucoup à faire. C'est pourquoi nous avons pris des mesures énergiques pour poursuivre les efforts en vue de transformer la culture militaire et d’offrir le soutien nécessaire à tous les militaires.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 15:00 [p.7825]
Mr. Speaker, over the past number of years, we have taken significant steps to improve support for women and men in our military coming forward with allegations of misconduct, but we know there is much more to do. That is why we thank Justice Fish for his report and will be moving forward immediately on a number of those recommendations, but it is also why we have tasked Lieutenant-General Carignan to be there to support anyone who has issues right now, while at the same time we have moved forward with actions by Justice Arbour to ensure we are changing the culture for good.
Monsieur le Président, depuis un certain nombre d’années, nous avons pris d’importantes mesures pour mieux soutenir nos militaires, hommes ou femmes, qui nous ont fait part d’allégations de mauvaise conduite, mais nous savons qu’il reste encore beaucoup à faire. C’est pourquoi nous remercions le juge Fish pour son rapport et nous allons immédiatement mettre en œuvre certaines de ses recommandations. C’est aussi pour cette raison que nous avons confié à la lieutenante-générale Carignan la mission de soutenir toute personne en difficulté en ce moment, pendant que la juge Arbour prend des mesures pour s’assurer que les mentalités changent pour de bon.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 15:02 [p.7825]
Mr. Speaker, this is why we moved forward immediately with appointing Lieutenant-General Carignan to be someone who people in the military can turn to to start the change right away, but we know that to change the culture of the military, which has for far too long tolerated misogyny, sexual harassment and abuse, we need to go deeper than that. The work that Justice Arbour is doing will be that transformative element necessary to change our military for the better and support the women and men who serve.
Monsieur le Président, c'est pour cette raison que nous avons immédiatement nommé la lieutenante-générale Carignan à titre de personne vers qui les militaires peuvent se tourner pour amorcer le changement sur-le-champ. Toutefois, nous savons que, pour changer la culture du milieu militaire, qui tolère la misogynie, le harcèlement sexuel et les mauvais traitements depuis beaucoup trop longtemps, il faut aller plus loin que cela. Le travail de la juge Arbour sera l'élément transformateur nécessaire pour améliorer notre appareil militaire et soutenir les femmes et les hommes au sein des Forces armées canadiennes.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 15:03 [p.7825]
Mr. Speaker, that is not a criterion whatsoever.
In 2006, we made major reforms to the process to close the loopholes in the process under the previous government. We strengthened the role of the independent judicial advisory committees. We implemented a more rigorous, more open and more accountable system that better reflects Canada's diversity. Our appointments are based on merit and on the needs of the courts and each candidate's area of expertise.
We are proud of the highly qualified jurists we have appointed. They are from different backgrounds and of different political stripes.
Monsieur le Président, ce n'est pas du tout un critère.
Nous avons appliqué des réformes importantes au processus, en 2006, afin de combler les lacunes du processus sous l'ancien gouvernement. Nous avons renforcé le rôle des comités consultatifs indépendants sur les nominations à la magistrature. Nous avons établi un système plus rigoureux, ouvert et responsable qui reflète mieux la diversité du Canada. Nos nominations sont fondées sur le mérite ainsi que sur les besoins des tribunaux et le domaine d'expertise de chaque candidat.
Nous sommes fiers des juristes hautement compétents que nous avons nommés. Ils proviennent de milieux variés et ont différentes affiliations politiques.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 15:04 [p.7826]
Mr. Speaker, when we came to power in 2015, we implemented a more rigorous, more open and more accountable system that better reflects Canada's diversity when appointing high-quality jurists to our federal courts.
Our appointments are always based on merit, the needs of the courts and each candidate's area of expertise. We are proud of the highly qualified jurists we have appointed since we implemented our enhanced system. They are from different backgrounds and of different political stripes.
Monsieur le Président, quand nous sommes arrivés au pouvoir, en 2015, nous avons adopté un système plus rigoureux, plus ouvert et plus responsable qui reflète mieux la diversité du Canada pour nommer des juristes de haute qualité à nos instances fédérales.
Nos nominations sont toujours fondées sur le mérite ainsi que sur les besoins des tribunaux et le domaine d'expertise de chaque candidat. Nous sommes fiers des juristes hautement compétents qui ont été nommés depuis la mise en place de notre système renforcé. Ils proviennent de milieux variés et ont des affiliations politiques différentes.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 15:05 [p.7826]
Mr. Speaker, we are all disappointed, but not surprised, to see the Conservatives attack the cultural sector once again. The justice department's analysis confirms that Bill C-10 is consistent with the freedom of expression protected by the Charter.
Bill C-10 seeks to level the playing field between Canadian creators and web giants. It forces powerful foreign broadcasters to provide information on their revenues, make financial contributions to Canadian stories and music and enable different audiences to discover our culture. It is not an attack on freedom of expression.
Monsieur le Président, nous sommes tous déçus, mais pas surpris, de voir les conservateurs s'attaquer encore une fois au milieu culturel. L'analyse du ministère de la Justice confirme que le projet de loi C-10 demeure conforme à la liberté d'expression protégée par la Charte.
Le projet de loi C-10 vise à uniformiser les règles du jeu entre les créateurs canadiens et les géants du Web. Il oblige les puissants diffuseurs étrangers à fournir de l'information sur leur revenu, à contribuer financièrement aux histoires et à la musique canadiennes et à permettre aux différents auditoires de découvrir notre culture. Il ne s'attaque pas à la liberté d'expression.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 15:07 [p.7826]
Mr. Speaker, the real question is why the Conservatives keep attacking the cultural sector, content creators, our artists and our musicians.
It defies explanation. Not only do these artist contribute to our sense of identity and pride, but they also make a huge contribution to our economy. We recognize that, in an increasingly digital world, Internet giants are not doing their part to support content creators in Canada. That is why the cultural sector supports our bill.
We will proceed, and we hope the Conservatives will stop blocking assistance the cultural sector needs.
Monsieur le Président, la question est plutôt de savoir pourquoi ces conservateurs continuent de s'attaquer au milieu culturel, aux créateurs de contenus, à nos artistes et à nos musiciens.
C'est inexplicable. Non seulement ces artistes contribuent à notre identité et à notre fierté, mais ils contribuent énormément à notre économie. Nous reconnaissons cependant, dans un monde de plus en plus numérique, que les géants du Web ne font pas leur part d'efforts pour appuyer les créateurs de contenus au Canada. C'est pour cela que le milieu culturel appuie notre projet de loi.
Nous irons de l'avant, mais nous espérons que les conservateurs arrêteront de bloquer l'aide nécessaire au milieu culturel.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 15:08 [p.7826]
Mr. Speaker, we would like to see the Conservatives be more constructive during committee deliberations, and not filibuster as they are doing now.
Several representatives of the creative industries offered this bill their complete support, and we will continue to move forward on their behalf.
With regard to net neutrality, Bill C-10 seeks to promote Canadian music, stories and creative works. It does not affect the work nor the activities of Canadian Internet service providers and therefore has no impact on Canada's commitment to net neutrality.
Monsieur le Président, nous souhaiterions voir les conservateurs être plus constructifs dans les délibérations en comité et ne pas faire de l'obstruction comme ils le font actuellement.
Plusieurs intervenants des industries créatives ont offert leur soutien le plus total à ce projet de loi, et nous allons continuer d'aller de l'avant en leur nom.
En ce qui a trait à la neutralité d'Internet, le projet de loi C-10 vise à promouvoir la musique, les récits et les œuvres créatives canadiennes. Il n'affecte pas le travail et les activités des fournisseurs de services Internet au Canada et n'a donc aucune incidence sur l'engagement du Canada envers la neutralité d'Internet.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 15:10 [p.7826]
Mr. Speaker, I would first like to thank the hon. member for Bourassa for his hard work to combat systemic racism.
The loan fund is just one of the three pillars of the Black entrepreneurship program. To ensure that the program supports the success of Black entrepreneurs and business owners, we have increased its funding to $400 million. We recognize that systemic racism also exists in the business world, and the loan fund is a step towards meaningful, long-term change.
Monsieur le Président, je veux d'abord remercier le député de Bourassa de son travail acharné visant à lutter contre le racisme systémique.
Le Fonds de prêts n'est qu'un des trois piliers du Programme pour l'entrepreneuriat des communautés noires. Pour nous assurer que le Programme soutient la réussite des entrepreneurs et des propriétaires d'entreprise noirs, nous avons augmenté son financement à 400 millions de dollars. Nous reconnaissons que le racisme systémique est aussi dans le monde des affaires, et le lancement du Fonds de prêts est un pas vers un changement significatif à long terme.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 15:11 [p.7827]
Mr. Speaker, Bill C-10 aims to level the playing field between creators and web giants. It requires big, powerful foreign streamers to provide information on their revenues in Canada, contribute financially to Canadian stories and music, and make it easier for individuals to discover our culture.
That is the part this government has always stood for, defending Canadian creators, defending Canadian content and promoting it the same way Canada has for decades by ensuring that there is a Canadian proportion on radio shows and TV networks. It is something we have always done to protect Canadians and Canadian culture, and we will continue to do so.
Monsieur le Président, le projet de loi C-10 vise à égaliser les chances entre les divers créateurs et géants du Web. Il obligera les grands et puissants fournisseurs étrangers de services de diffusion en continu à fournir de l'information sur leurs revenus au Canada et à contribuer financièrement à la production d'émissions et de musique canadiennes, pour qu'il soit plus facile de découvrir notre culture.
Le gouvernement a toujours eu comme politique de défendre les créateurs canadiens et le contenu canadien et de promouvoir ce dernier comme le Canada le fait depuis des dizaines d'années — en veillant à ce que la programmation des émissions de radio et des réseaux de télévision contienne une certaine proportion de contenu canadien. C'est ce que nous avons toujours fait pour protéger les Canadiens et la culture canadienne, et nous allons continuer de le faire.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 15:12 [p.7827]
Mr. Speaker, I remember well that movie, filled with quite horrible stereotypes about Canadians and Americans. I will not pronounce on it because we have a CRTC and we have a system that has established very clear rules in order to protect Canadian content and Canadian creators.
Over the years, many artists have been able to succeed because Canadian radio plays a percentage of Canadian music and because Canadian networks have to put forward Canadian shows. It is something we have done to create a Canadian media and content creator industry in this country. We will continue to do that even into a more digital—
Monsieur le Président, je me souviens bien de ce film, truffé d'horribles stéréotypes sur les Canadiens et les Américains. Je ne me prononcerai pas à ce sujet parce que c'est le rôle du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes et que nous disposons de règles très claires pour protéger le contenu et les créateurs canadiens.
Au fil des ans, beaucoup d'artistes ont connu le succès parce que les stations de radio canadiennes doivent jouer un certain pourcentage de musique canadienne et que les réseaux canadiens doivent diffuser des émissions canadiennes. Nous avons imposé de telles exigences pour créer une industrie canadienne des créateurs de contenu et des médias. Nous continuerons de le faire, même...
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 15:14 [p.7827]
Mr. Speaker, this is interesting because now we are seeing the Conservatives go into an area where we have long suspected them of wanting to go, which is the idea that we should not be supporting and protecting Canadian culture, that we should not be ensuring the Canadian artists can succeed, particularly when faced with the extraordinary weight of the American cultural industry.
Certain Conservative Canadians are no doubt frustrated that Canadian radio stations always play about one-third Canadian content and that Canadian TV networks have to put forward Canadian content. It is something that has created and supported Canadian artists such as—
Monsieur le Président, c'est intéressant parce que nous voyons maintenant les conservateurs effleurer une idée à laquelle ils songent depuis longtemps, comme nous nous en doutions, c'est-à-dire le refus d'appuyer et de protéger la culture canadienne, le refus de faire ce qui s'impose pour assurer la réussite des artistes canadiens, surtout face au poids écrasant de l'industrie culturelle américaine.
Certains Canadiens conservateurs sont sans doute frustrés que les stations de radio canadiennes diffusent toujours environ un tiers de contenu canadien et que les réseaux de télévision canadiens doivent proposer du contenu canadien. C'est pourtant ce qui a permis de créer et d'appuyer des artistes canadiens comme...
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 15:15 [p.7828]
Mr. Speaker, I want to thank the member for Cape Breton—Canso for this important question and for his tremendous work for Canadians at the health committee. Every Canadian should be able to rely and have access to our health care systems, no matter where they live.
We provided $290 million to Nova Scotia through the safe restart agreement, and this year, Nova Scotia will receive over $1.1 billion through the Canada health transfer. We will keep working with Nova Scotia and other partners to keep Canadians safe and healthy during COVID-19 and beyond. We made a promise that we would have Canadians' backs, and that is exactly what we have done.
Monsieur le Président, je veux remercier le député de Cape Breton—Canso d'avoir posé cette importante question et de travailler de façon remarquable pour les Canadiens au comité de la santé. Tous les Canadiens devraient pouvoir compter sur leur système de santé et y avoir accès, peu importe où ils vivent.
Nous avons versé 290 millions de dollars à la Nouvelle-Écosse dans le cadre de l'Accord sur la relance sécuritaire et, cette année, la province recevra plus de 1,1 milliard de dollars grâce au Transfert canadien en matière de santé. Nous allons continuer de collaborer avec la Nouvelle-Écosse et avec nos autres partenaires afin d'assurer la sécurité et la santé des Canadiens pendant la pandémie de COVID-19 et après celle-ci. Nous avons promis aux Canadiens que nous serions là pour eux et c'est exactement ce que nous avons fait.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-02 15:16 [p.7828]
Mr. Speaker, when we first came into office, we accepted all the calls to action from the Truth and Reconciliation Commission, which is something that the Conservatives and the NDP criticized us heartily for.
We have moved forward consistently on delivering on those. We have moved forward on funding new schools and new health systems, settling land claims, moving forward on self-government agreements, ending boil water advisories. However, with all that we have done, we know there is so much more to do. We look forward to working with all parliamentarians to continue to deliver as we walk toward reconciliation together.
Monsieur le Président, dès notre premier mandat au pouvoir, nous avons accepté tous les appels à l'action de la Commission de vérité et réconciliation. Je souligne que les conservateurs et les néo-démocrates nous ont vivement critiqués à cet égard.
Quoi qu'il en soit, nous nous sommes employés sans relâche à donner suite à ces appels. Nous avons financé de nouvelles écoles et de nouveaux systèmes de santé, réglé des revendications territoriales, fait avancer les ententes sur l'autonomie gouvernementale et mis fin à de nombreux avis de faire bouillir l'eau. Néanmoins, en dépit de tout ce qui a été accompli, il reste encore beaucoup à faire. Nous comptons sur la collaboration de l'ensemble des parlementaires pour continuer à donner suite à ces appels alors que nous nous dirigeons ensemble vers la réconciliation.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
Mr. Speaker, we will continue to work on these calls to action. The discovery of the remains of more than 200 children at the former residential school in Kamloops is heartbreaking. We need to acknowledge that the residential schools are a reality and a tragedy that existed in Canada.
To honour of the memory of these lost children who got sent away to residential schools and never came home, we have lowered the flags to half-mast. We continue to work with families and communities across the country to put them at the centre of the healing and the research process. We will continue to work with them. We will honour their memories.
Monsieur le Président, nous allons continuer de travailler sur ces demandes. La découverte des restes de plus de 200 enfants à l'ancien pensionnat de Kamloops est bouleversante. Nous devons reconnaître que les pensionnats sont une réalité et une tragédie qui ont existé au Canada.
Afin d'honorer la mémoire de ces enfants qui ont été envoyés dans des pensionnats et qui ne sont jamais rentrés à la maison, nous avons mis les drapeaux en berne. Nous continuons à travailler avec les familles et les communautés de partout au Canada pour les placer au centre du processus de guérison et de recherche. Nous continuerons à travailler avec eux. Nous honorerons la mémoire de ces enfants.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
On the contrary, Mr. Speaker, we believe in openness and transparency, including in matters touching on national security. That is why six years ago we created the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians to study issues around national security, gathering members from all parties in the House to lean in carefully on things of high sensitivity. That is why we encourage the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians to look at issues like this, to make sure that we can find answers that all Canadians need to be reassured about.
Au contraire, monsieur le Président, nous croyons à l'ouverture et à la transparence, y compris dans les dossiers qui touchent à la sécurité nationale. C'est pourquoi, il y a six ans, nous avons créé le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement afin d'étudier les questions relatives à la sécurité nationale, et regroupé des députés de tous les partis de la Chambre pour examiner attentivement les questions très délicates. C'est pourquoi nous encourageons le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement à se pencher sur des questions comme celle-ci; nous voulons pouvoir trouver les réponses dont tous les Canadiens ont besoin pour être rassurés.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
Mr. Speaker, there are many questions that need to be pursued, and that is exactly why we created the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians.
The fact that the Conservative leader just referred to it as “the Prime Minister's secret committee” goes to part of the problem of why the Conservative government, under Stephen Harper, for 10 years refused to bring in any oversight by parliamentarians of our national security apparatuses. We all remember the real concerns about Stephen Harper and Bill C-51 and labelling terrorists in Canada.
We brought forward a committee of parliamentarians who have the security clearances necessary to do this work.
Monsieur le Président, beaucoup de questions doivent être examinées, et c'est exactement la raison pour laquelle nous avons créé le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement.
Le fait que le chef conservateur vienne de l'appeler le « comité secret du premier ministre » est une partie du problème qui explique pourquoi le gouvernement conservateur, sous Stephen Harper, a refusé pendant 10 ans de permettre aux parlementaires d'exercer une surveillance de notre appareil de sécurité nationale. Nous nous souvenons tous des principales inquiétudes concernant Stephen Harper, le projet de loi C-51 et l'étiquette terroriste au Canada.
Nous avons créé un comité de parlementaires qui ont les habilitations de sécurité nécessaires pour faire ce travail.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
Mr. Speaker, these are important questions that have to do with national security.
I know that members from the opposition party do not want to jeopardize national security. That is why every party is involved in the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians. This committee has the power and ability to study the most sensitive issues around national security. That would be the best forum for getting answers to that question.
Monsieur le Président, ce sont des questions importantes. Elles touchent à la question de la sécurité nationale.
Je sais que les députés du parti de l'opposition ne veulent pas mettre en danger la sécurité nationale. C'est pour cette raison que nous participons tous, en tant que partis, au Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement. Ce comité a les pouvoirs et la capacité d'étudier les éléments les plus sensibles touchant à notre sécurité nationale. Ce serait la bonne façon à adopter pour faire des recherches sur cette question-là.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
Mr. Speaker, we see once again that the Conservative leader and the Conservative Party will never hesitate to try to score partisan political points, including on the backs of our own national security.
This government takes seriously our responsibilities to keep Canadians safe. We will continue to. That is why, among other things, we created the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians, something the Conservatives refused to do when they were in office. It has members from all parties, and they are able to come together and lean in deeply on national security issues. They have produced tremendous reports, including with strong representation from the Conservative Party.
Monsieur le Président, nous avons encore la preuve que le chef conservateur et son parti n'hésiteront jamais à essayer de marquer des points politiques, même aux dépens de notre propre sécurité nationale.
Le gouvernement prend au sérieux sa responsabilité d'assurer la sécurité des Canadiens. Nous poursuivrons nos efforts à cet égard. C'est pourquoi nous avons, entre autres, créé le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement, ce que les conservateurs ont refusé de faire lorsqu'ils étaient au pouvoir. Ce comité regroupe des parlementaires de tous les partis, et ses membres peuvent se réunir pour étudier en profondeur des questions de sécurité nationale. Ils ont produit d'excellents rapports, et je rappelle qu'il y a une forte représentation du Parti conservateur.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
Mr. Speaker, I appreciate the partnerships we have with several parties in the House, including the Bloc Québécois, to protect our artists and our content creatures, I mean creators, across the country.
We recognize that the new reality of the digital age requires that we adopt new means to support the cultural economy across the country. We continue to move forward with Bill C-10, which will ensure that our culture is protected across the country, and we hope to pass this bill by the end of the session.
Monsieur le Président, j'apprécie le partenariat que nous avons avec plusieurs partis à la Chambre, y compris le Bloc québécois, pour protéger nos artistes et pour protéger nos créatures—créateurs de contenu à travers le pays.
Nous reconnaissons que la nouvelle réalité de l'ère numérique exige que nous prenions de nouveaux moyens pour appuyer l'économie culturelle partout au pays. Nous continuons d'avancer sur le projet de loi C-10, qui va assurer une protection de notre culture dans tout le pays et que nous espérons pouvoir faire adopter avant la fin de la session.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
Mr. Speaker, our government has always demonstrated our commitment to artists and to the cultural community. We will continue to do so.
During this pandemic, we have implemented targeted measures for the arts community and our artists, who needed additional support. This government has been there for them since we first took office. We reversed the Harper government's cuts, and we have been there to protect the cultural community.
We will continue to work to get Bill C-10 passed. It is indeed concerning that the Conservatives are once again standing in the way of Canadian and Quebec culture, but we will be there to support it.
Monsieur le Président, notre gouvernement a toujours démontré notre engagement envers les artistes et envers le milieu culturel. Nous allons continuer de le faire.
Pendant cette pandémie, nous avons pris des mesures ciblées pour les milieux artistiques et nos artistes, qui avaient besoin d'appui supplémentaire. Nous avons été là pour eux depuis le début de ce gouvernement. Nous avons annulé les compressions du gouvernement Harper et nous avons été là pour protéger les milieux culturels.
Nous allons continuer de travailler pour faire adopter le projet de loi C-10. Il est effectivement préoccupant que les conservateurs bloquent encore une fois la culture canadienne et québécoise, mais nous allons être là pour l'appuyer.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
Mr. Speaker, we have been very clear on this and many other issues in regard to the work we need to do together on reconciliation. Every survivor deserves compensation. We will be there for that. We will work with them and with communities to get there. We also need to fix child and family services. We were the first government to pass legislation to do just that.
We are on the cusp of transformative change. We have been working on it. Over the past years we have made many changes. There is more to do. We will continue to stand with indigenous communities across this country as we do that.
Monsieur le Président, nous avons été très clairs, à ce sujet et à bien d'autres, en ce qui concerne le travail que nous devons mener ensemble pour la réconciliation. Chaque survivant mérite compensation. Nous serons là pour le faire. Nous travaillerons avec eux et avec leurs communautés pour y arriver. Nous devons aussi améliorer les services à l’enfance et à la famille autochtones. Notre gouvernement a été le premier à faire adopter des mesures législatives pour remédier au problème.
Nous sommes à l’aube d’une véritable transformation. Nous nous y sommes préparés. Nous avons déjà amorcé des changements depuis plusieurs années. Il reste encore beaucoup à faire. Nous allons continuer de soutenir les communautés autochtones canadiennes tout en poursuivant notre travail.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
Mr. Speaker, for the past six years, we have been working with indigenous communities and survivors across the country to heal from these tragedies and build a better present and future for all indigenous peoples.
As for compensation, we have recognized as a government that compensation will be given to residential school survivors. We are currently working on this with the community, in order to determine the correct amounts.
We will continue to be there to support indigenous communities and individuals across the country.
Monsieur le Président, depuis six ans, nous travaillons avec les communautés autochtones et les survivants à travers le pays pour renverser ces tragédies et pour bâtir un présent et un avenir meilleurs pour tous les Autochtones.
En ce qui a trait à la compensation, en tant que gouvernement, nous avons reconnu qu'il allait y avoir compensation pour les survivants des pensionnats indiens. Nous sommes en train de travailler là-dessus avec la communauté, afin de fixer les bons montants.
Nous allons continuer d'être là pour appuyer les communautés autochtones et les individus partout au pays.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-01 18:19 [p.7779]
Mr. Chair, I will be splitting my time with the Minister of Crown-Indigenous Relations.
Children's shoes and moccasins, a teddy bear, flowers, those are what surround the Centennial Flame, just steps away from this House, to honour the indigenous children who never returned home because of the residential school system. Those tiny shoes should not have to be there, because children should never have been taken away to those so-called schools, places where they were separated from their families and their communities, places where they faced terrible loneliness, places where they suffered unthinkable abuse.
Today, some of the children who were found in Kamloops, and who have yet to be found in other places across the country, would have been grandparents or great-grandparents. They would have been elders, knowledge keepers and community leaders. They are not, and that is the fault of Canada.
Our country failed the hundreds of children who are buried near a former residential school in Kamloops. Our country failed their families and the communities from which they were ripped away, and our country failed each child who suffered injustices at these appalling institutions across the country. That is the truth. We cannot close our eyes and pretend it never happened.
What we know is that the discovery in Kamloops is part of a larger tragedy and that from coast to coast to coast, many children forced into the residential school system disappeared without a trace. We know that the harm caused by the legacy of these institutions plays out today in the intergenerational trauma with which so many families must deal. We know that indigenous peoples still face racism, systemic discrimination and unacceptable injustices.
To all those who are suffering, I am so sorry that your country let you down. We need to ensure that this sort of systemic failure never happens again. Survivors, families and communities must be the focus of all our efforts to repair the harm caused by residential schools.
Today I renew my pledge to right past wrongs, to support the healing of survivors, families and communities and to walk with them on this difficult reconciliation journey. The residential school system was only one piece of a larger colonial policy designed to erase language and culture and to assimilate indigenous communities so they no longer existed as distinct peoples. We recognize that and we are committed to addressing it.
Earlier today, I spoke with National Chief Perry Bellegarde and Chief Rosanne Casimir of the Tk'emlúps te Secwépemc First Nation. Chief Casimir expressed to me that all Canadians must stand in solidarity and ensure that these tragic stories are never forgotten. As I told her and the national chief, we are here as a partner to move forward on what communities need.
As we continue to implement the Truth and Reconciliation Commission's calls to action, we have put in place legislation and support for indigenous communities to revitalize and strengthen indigenous languages and culture. This is about ensuring that every first nation, Inuit and Métis child grows up proud of who they are.
We must not forget the lessons we learned from the residential school system. We need to remember this terrible legacy and strive to do better every day. We are reiterating our commitment to helping the communities find their missing children.
Saying sorry for the tragedies of the past is not enough. It is not enough for the children who died, for the families or for the survivors and communities. Only with our actions can we choose a better path, and that is what our government will always try to do.
Monsieur le président, je partagerai mon temps de parole avec la ministre des Relations Couronne-Autochtones.
Des chaussures et des mocassins d'enfants, un ourson en peluche et des fleurs ont été déposés autour de la flamme du centenaire, à quelques pas seulement de la Chambre, pour rendre hommage aux enfants autochtones qui ne sont jamais rentrés chez eux à cause du système des pensionnats. Ces petites chaussures n'auraient jamais dû se trouver là parce que les enfants n'auraient jamais dû se faire emmener dans ces soi-disant écoles, où ils ont été séparés de leur famille et de leur communauté, où ils ont souffert d'une profonde solitude et où ils ont subi des sévices inimaginables.
Aujourd'hui, certains des enfants qui ont été découverts à Kamloops et de ceux qui n'ont pas encore été découverts ailleurs au pays seraient des grands-parents ou des arrière-grands-parents. Ils seraient des aînés, des gardiens du savoir et des dirigeants de communauté. Ils ne le sont pas, et c'est la faute du Canada.
Notre pays a manqué à son devoir envers les centaines d'enfants enterrés près d'un ancien pensionnat autochtone à Kamloops. Notre pays a manqué à son devoir envers leurs familles et les communautés auxquelles ils ont été arrachés, et notre pays a manqué à son devoir envers chaque enfant qui a subi des injustices de ces terribles établissements d'un bout à l'autre du pays. C'est cela, la vérité; c'est cela. Nous ne pouvons pas fermer les yeux et faire comme si de rien n'était.
Ce que nous savons, c'est que la découverte à Kamloops fait partie d'une plus grande tragédie et que, dans tout le pays, de nombreux enfants obligés de fréquenter un pensionnat ont disparu sans laisser de trace. Nous savons que les torts causés par l'héritage de ces institutions se manifestent aujourd'hui dans le traumatisme intergénérationnel que beaucoup de familles doivent surmonter. Nous savons que les Autochtones doivent encore faire face au racisme, à la discrimination systémique et à des injustices inacceptables.
À tous ceux qui souffrent, je suis vraiment désolé que votre pays vous ait laissé tomber. Nous devons faire en sorte que ce genre d'échec systémique ne se reproduise plus jamais. Les survivants, les familles et les communautés doivent être au cœur de tous les efforts visant à réparer les dommages causés par les pensionnats.
Aujourd'hui, je renouvelle mon engagement à corriger les torts du passé, à soutenir la guérison des survivants, des familles et des communautés, et à les accompagner sur le difficile chemin de la réconciliation. Le système des pensionnats n'était qu'un élément d'une politique coloniale plus vaste visant à effacer la langue et la culture et à assimiler les communautés autochtones afin qu'elles n'existent plus en tant que peuples distincts. Nous le reconnaissons et nous nous engageons à y remédier.
Plus tôt aujourd'hui, j'ai parlé avec le chef national Perry Bellegarde et la cheffe Rosanne Casimir de la nation des Tk'emlúps te Secwépemc. La cheffe Casimir m'a dit que tous les Canadiens doivent être solidaires et voir à ce que ces histoires tragiques ne soient jamais oubliées. Comme je lui ai dit, ainsi qu'au chef national, nous sommes là comme partenaires pour faire avancer les dossiers qui importent aux communautés.
Tout en continuant à mettre en œuvre les appels à l'action de la Commission de vérité et de réconciliation, nous avons mis en place les mesures législatives et le soutien nécessaires pour les communautés autochtones afin de revitaliser et de renforcer les langues et la culture autochtones. Nous voulons que chaque enfant inuit, métis et des Premières Nations grandisse en étant fier de qui il est.
Nous ne devons pas oublier les leçons tirées du système de pensionnats autochtones. Nous devons nous souvenir de ce terrible héritage et, jour après jour, nous devons nous efforcer de faire mieux. Nous réitérons notre engagement à aider les communautés à retrouver leurs enfants disparus.
Présenter des excuses pour les tragédies du passé ne suffit pas. Cela ne suffit pas pour les enfants qui sont morts, ni pour leur famille, ni pour les survivants et les communautés. Ce n'est qu'avec nos actions que nous pouvons choisir une voie meilleure pour l'avenir et ce sera toujours l'objectif du gouvernement.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-01 18:25 [p.7780]
Mr. Chair, I thank the Leader of the Opposition for his words and his support in moving forward with the renewed citizenship oath, Bill C-8, which would ensure that we recognize indigenous peoples properly within the core of Canadian citizenship. I also thank him for his commitment to working with us to move forward on fulfilling the calls to action from the Truth and Reconciliation Commission.
We moved forward with $33 million in budget 2019 to help communities across the country with the burial sites associated with residential schools. We need to work with those communities and with indigenous partners to make sure that we are meeting their concerns and getting support to them. However, we will do that together. All parties and all levels of government stand united in wanting to move forward together, as Canadians expect us to.
Monsieur le président, je remercie le chef de l'opposition de ses paroles et de son appui à l'égard de la nouvelle promesse solennelle que le projet de loi C-8 propose d'ajouter au serment de citoyenneté, une façon d'intégrer les peuples autochtones à cet élément essentiel de la citoyenneté canadienne. Je le remercie aussi de s'être engagé à collaborer avec nous à la réalisation des appels à l'action de la Commission de vérité et réconciliation.
Nous avons fait un pas dans la bonne direction grâce aux 33 millions de dollars inclus dans le budget de 2019, une somme qui visait à fournir de l'aide aux communautés de partout au pays à propos des lieux d'inhumation associés aux pensionnats autochtones. Nous devons travailler avec ces communautés et avec des partenaires autochtones pour nous assurer de bien répondre à leurs préoccupations et de les soutenir. C'est quelque chose que nous ferons ensemble. Tous les partis et tous les ordres de gouvernement sont animés par le désir d'avancer ensemble, et c'est ce que les Canadiens attendent de nous.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-01 18:27 [p.7780]
Mr. Chair, I thank my colleague for his comments and his question.
We do indeed have to move along the path to reconciliation together. As partners, we have to respect indigenous peoples and listen to what they want, their dreams and their concerns.
Yes, we need a nation-to-nation dialogue. That does not necessarily mean Ottawa will be the one finding solutions. On the contrary, solutions that do not come from indigenous communities themselves are not solutions. That is why we want to get past the Indian Act, which is a colonial relic. However, we have to do it in step with indigenous communities. Many communities are no longer governed by the act, and there will be others. We will work hand in hand with them and follow their lead.
Monsieur le président, je remercie mon collègue de ses commentaires et de sa question.
Effectivement, nous devons avancer ensemble sur la piste de la réconciliation. En tant que partenaires, nous devons respecter les peuples autochtones et écouter leurs désirs, leurs rêves et leurs préoccupations.
Oui, il faut dialoguer de nation à nation. Or cela ne veut pas dire que c'est nécessairement Ottawa qui trouvera toutes les solutions. Au contraire, nous n'avons pas les solutions si elles ne proviennent pas des communautés autochtones elles-mêmes. C'est pour cela que nous voulons passer outre la Loi sur les Indiens, une relique coloniale. Cependant, nous devons le faire au rythme des communautés autochtones. Plusieurs communautés ne relèvent plus de la Loi, et il y en aura d'autres. Nous allons travailler en partenariat avec elles, en suivant leur rythme.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-01 18:30 [p.7780]
Mr. Chair, as I said, in budget 2019, we put forward millions of dollars for exactly that, and it is something we are working on with the communities. We understand that initiatives like this, given the trauma and hurt these communities have gone through and continue to go through as horrific discoveries are made, require care and support. That is why the communities themselves are leading this process, in rhythm and approach, and why there is support for communities. The federal government will be there with whatever supports they need as we uncover the truth, as we support families and as we get justice for these smallest of victims.
Monsieur le président, comme je l'ai dit, dans le budget de 2019, nous avons consacré des millions de dollars justement à cette fin, et c'est une chose à laquelle nous travaillons avec les communautés. Nous comprenons que, vu le traumatisme et les préjudices que ces communautés ont vécus et qu'elles continuent de vivre lorsque des découvertes aussi horribles sont faites, de telles initiatives doivent être réalisées avec soin et soutien. Voilà pourquoi les communautés elles-mêmes dirigent ce processus, tant son rythme que son approche, et pourquoi un soutien est offert aux communautés. Le gouvernement fédéral sera là pour leur offrir le soutien dont elles ont besoin, quel qu'il soit, à mesure que nous découvrons la vérité, que nous appuyons les familles et que nous rendons justice pour ces victimes si jeunes.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-05-27 10:06 [p.7457]
Mr. Speaker, in the summer of 1940, the police arrived at a wedding on Dante Street in Montreal. They were there for one of the guests, Giuseppe Visocchi.
The officers who took him away told his family that they just had to speak with him and that he would be able to come right back. He did not. Within weeks, he was at a prisoner of war camp in Petawawa, wearing a uniform marking him as an internee, with a target on the back and the number 770. It would be another two years until Giuseppe came home.
Those were two years where his seven children needed their father, two years where his wife did not know how she was going to feed them and keep a roof over their heads, two years while this single mother had to survive without money and without being able to ask for help from family members because they were afraid of reprisals.
This is not the story of just one man or just one family. During the Second World War, 31,000 Italian Canadians were labelled enemy aliens, and then fingerprinted, scrutinized and forced to report to local registrars once a month. Just over 600 men were arrested and sent to internment camps, and four women were detained and sent to jail.
They were business owners, workers and doctors, they were fathers, daughters and friends. When the authorities came to their door, when they were detained, there were no formal charges, no ability to defend themselves in an open and fair trial, no chance to present or rebut evidence. Yet, still, they were taken away to Petawawa or to Fredericton, to Kananaskis or to Kingston.
Once they arrived at the camp, there was no length of sentence. Sometimes the internment lasted a few months; sometimes it lasted years, but the impacts lasted a lifetime.
These are stories that have gone untold for far too long, stories that have been silenced by shame and fear. This is injustice that has laid heavy on far too many generations.
When on June 10, 1940, this House of Commons declared war on Mussolini's Fascist regime in Italy, Canada did not also have to declare war on Italian Canadians. To stand up to the Italian regime that had sided with Nazi Germany, that was right, but to scapegoat law-abiding Italian citizens, that was wrong.
While some Canadians were being told to pull together for the war effort, while some people were being reminded to do their part, others were being treated like the enemy even though they had committed no crime.
The policy of internment was wrong. It went against the values we had gone to war to defend. It went against the values that Italian Canadians would have enlisted to protect, despite the fact that members of their family had been interned in these camps. It went against the values that made our country strong, such as fairness, due process and equality in the justice system, all of which would later be enshrined in our charter.
The way that Italian Canadians were treated by the government was unacceptable and caused real harm, not only to the men and women who were interned and to their families, but to the generations that have lived with this legacy of discrimination. It is time to make amends.
Mr. Speaker, Signor Presidente, I rise in this House today to issue an official apology on behalf of the Government of Canada for the internment of Italian Canadians during the Second World War.
To the men and women who were taken to prisoner of war camps or jail without charge, people who are no longer with us to hear this apology, to the tens of thousands of innocent Italian Canadians who were labelled enemy aliens, to the children and grandchildren who have carried a past generation's shame and hurt and to their community, a community that has given so much to our country, we are sorry.
[Member spoke in Italian]
To all those who were affected by this chapter of our history, we are sorry. Their families and their communities did not deserve this injustice. Despite everything, despite that dark time, they continue to look to the future.
I have heard your stories. We have heard your stories how, once your parent or grandparent was released, they worked hard to give back to their country despite how its government had treated them.
Every thriving business these men and women rebuilt, or local charity they started, was a testament to their commitment to Canada. Everyone who became a service member in the Canadian Armed Forces or a representative in government was an example of their dedication to their fellow citizens.
What better way to show that the injustice done to them had been a mistake. What better way to prove that they loved the country they had chosen to call home. It would have been so easy to turn their backs on Canada. Instead, they put their backs into building it. That is their legacy and it is a legacy that lives on today.
To everyone who has had the courage to speak up about this painful chapter in our history, to people like Anita, who told me about how her father never stopped loving this country, or Zita and her daughter, who spoke about their family's resilience, you honour your father or grandfather with the kind of person he taught you to be.
Thanks to the members of my own caucus who worked tirelessly to ensure that justice is done for the Italian Canadian community, and to the organizations across the country who worked hard to help make this moment a reality, we are now on a better track.
To all Italian Canadians who enrich our communities, from St. John's to Vancouver, from Montreal to the Far North, you remind us that diversity will always be our strength.
Courage, resilience and the unshakeable conviction that we are stronger together: these are some of the values that have always been embodied by Italian Canadians.
When, almost 80 years ago, Giuseppe came back to his family from the POW camp, he worked hard to build a better life. He bought a house, saw his kids grow up, and taught them to be good, upstanding citizens who loved their country. Courage, resilience and an unshakable belief that we are stronger together was the path he chose and that is the path we must continue to choose today.
[Member spoke in Italian]
[English]
Internees and their families showed the way: integrity, solidarity, faith and loyalty to Canada. For this, our country is ever grateful.
Monsieur le Président, au cours de l'été 1940, des agents de police se sont rendus à un mariage qui avait lieu sur la rue Dante à Montréal. Ils étaient à la recherche de l’un des invités, Giuseppe Visocchi.
Les agents qui l'ont emmené ont dit à sa famille qu'ils voulaient simplement lui parler et qu'il pourrait les rejoindre par la suite. Il n’est pas revenu. Quelques semaines plus tard, il se trouvait dans un camp de prisonniers de guerre à Petawawa, portant un uniforme indiquant qu'il était interné. Sur le dos de l'uniforme figuraient une cible et le numéro 770. Deux années se sont écoulées avant que Giuseppe ne revienne à la maison.
Ce fut deux années durant lesquelles ses sept enfants avaient besoin de leur père, deux années durant lesquelles son épouse ne savait pas comment elle arriverait à les nourrir et à les loger, deux années durant lesquelles cette mère seule a dû tenir bon sans argent et sans pouvoir demander de l'aide aux membres de la famille puisqu'ils avaient peur des représailles.
Cette histoire n'est pas celle d'un seul homme ou d'une seule famille. Durant la Deuxième Guerre mondiale, 31 000 Italo-Canadiens ont été désignés « sujets d'un pays ennemi ». On a pris leurs empreintes digitales, on les a scrutés et on les a obligés à se présenter devant des registraires locaux une fois par mois. Un peu plus de 600 hommes ont été arrêtés et envoyés dans des camps d'internement, et quatre femmes ont été détenues et envoyées en prison.
Ils étaient des propriétaires d'entreprises, des travailleurs, des médecins, des pères, des filles, des amis. Lorsque les autorités se sont présentées à leur porte, lorsqu'ils ont été détenus, aucune accusation officielle n'a été portée contre eux. Ils n'ont pas eu la possibilité de se défendre dans le cadre d'un procès ouvert et équitable, ni de présenter des preuves ou de réfuter celles qui avaient été utilisées contre eux. Pourtant, on les a emmenés à Petawawa ou à Fredericton, à Kananaskis ou à Kingston.
À leur arrivée dans un camp, la durée de leur peine n'était pas déterminée. Parfois, l'internement durait quelques mois, parfois, il durait des années, mais les conséquences, elles, ont duré toute une vie.
Ces histoires, à cause de la honte et de la peur, ont été passées sous silence pendant trop longtemps. Pour de trop nombreuses générations, cette injustice a été lourde à porter.
Le 10 juin 1940, alors que la Chambre des communes déclarait la guerre au régime fasciste de Mussolini en Italie, le Canada n’aurait pas dû engager des représailles contre les Italo-Canadiens. Se dresser contre le régime italien qui s'était rangé du côté de l'Allemagne nazie, c’était la bonne chose à faire, mais faire porter le blâme aux Italo-Canadiens respectueux de la loi ne l’était pas.
Alors qu'on demandait aux Canadiens de s'unir pour soutenir l'effort de guerre, alors qu'on rappelait aux gens d'apporter leur contribution, certains étaient traités comme des ennemis, même s'ils n'avaient commis aucun crime.
La politique d'internement était injuste. Elle allait à l'encontre des valeurs qu'on était parti défendre à la guerre. Elle allait à l'encontre des valeurs que les Italo-Canadiens s'enrôleraient pour protéger, malgré le fait que des membres de leur famille avaient été internés dans ces camps. Elle allait à l'encontre des valeurs qui faisaient la force de notre pays, telles que l'équité, l'application régulière de la loi et l'égalité dans le système de justice, des valeurs qui allaient plus tard être inscrites dans notre Charte.
La façon dont le gouvernement a traité les Italo-Canadiens était inacceptable et ce traitement a causé de réels préjudices, pas seulement aux hommes et aux femmes qui ont été internés et à leur famille, mais aussi aux générations qui ont vécu avec cet héritage de discrimination. Il est temps de faire amende honorable.
Monsieur le Président, Signor Presidente, je prends la parole à la Chambre aujourd’hui pour présenter des excuses officielles au nom du gouvernement du Canada pour l’internement des Italo-Canadiens pendant la Deuxième Guerre mondiale.
Aux hommes et aux femmes qui ont été emmenés dans des camps de prisonniers de guerre ou envoyés en prison sans qu'aucune accusation ne soit portée contre eux — des personnes qui ne sont plus parmi nous pour entendre ces excuses —, aux dizaines de milliers d'Italo-Canadiens innocents qui ont été désignés sujets d'un pays ennemi, aux enfants et petits-enfants qui ont porté la honte et la douleur d'une génération passée et à leur communauté, une communauté qui a tant donné à notre pays: nous sommes désolés.
[Le député s’exprime en italien.]
À tous ceux qui ont été touchés par ce chapitre de notre histoire, nous sommes désolés. Leur famille et leur communauté ne méritaient pas cette injustice. Malgré tout, malgré ce moment sobre, ils continuent de regarder vers l'avant.
J'ai entendu vos histoires. Nous avons entendu vos histoires. Comment, après leur libération, vos parents ou grands-parents ont travaillé fort pour redonner à leur pays, et ce, malgré la façon dont le gouvernement les avait traités.
Chaque entreprise prospère que ces hommes et ces femmes ont rebâtie ou chaque organisme de bienfaisance local qu'ils ont mis sur pied témoignait de leur engagement envers le Canada. Tous ceux qui sont devenus membres des Forces armées canadiennes ou représentants du gouvernement ont démontré leur dévouement envers leurs concitoyens.
Quelle meilleure façon pour eux de montrer que l'injustice dont ils avaient été victimes était une erreur? Quelle meilleure façon de prouver qu'ils aimaient le pays où ils avaient choisi de faire leur vie? Il aurait été si facile pour eux de tourner le dos au Canada. Au lieu de cela, ils se sont consacrés à le bâtir. Voilà l'héritage qu'ils ont laissé et qui perdure aujourd'hui.
À tous ceux qui ont eu le courage de parler de ce chapitre douloureux de notre histoire, aux personnes comme Anita, qui m'a raconté que son père n'a jamais cessé d'aimer ce pays, ou Zita et sa fille, qui ont parlé de la résilience de leur famille: vous rendez hommage à vos parents et grands-parents en incarnant les valeurs qu'ils vous ont enseignées.
Aux membres de mon propre caucus qui ont travaillé sans relâche pour que justice soit rendue à la communauté italo-canadienne et aux organisations partout au pays qui ont œuvré pour concrétiser ce moment, vous nous faites avancer sur une voie meilleure.
À tous les Italo-Canadiens qui enrichissent nos communautés de Saint-Jean jusqu'à Vancouver, de Montréal jusqu'au Grand Nord, vous nous rappelez que la diversité sera toujours notre force.
Le courage, la résilience et une conviction inébranlable que nous sommes plus forts ensemble, voilà quelques-unes des valeurs que les Italo-Canadiens ont toujours incarnées.
Il y a près de 80 ans, lorsque Giuseppe est revenu du camp de prisonniers de guerre pour rejoindre sa famille, il a travaillé fort pour se forger une vie meilleure. Il a acheté une maison, a vu ses enfants grandir, et leur a appris à être des citoyens exemplaires qui aiment leur pays. Il a choisi la voie du courage, de la résilience et de la conviction inébranlable qu'on est plus forts ensemble. C'est la voie qu'on doit continuer de choisir aujourd'hui.
[Le député s'exprime en italien.]
[Traduction]
Les personnes internées et leur famille ont montré la voie à suivre: celle de l'intégrité, de la solidarité, de la foi et de la loyauté envers le Canada. Notre pays leur en est reconnaissant.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-05-26 14:22 [p.7367]
Mr. Speaker, the two scientists in question are no longer employed by the Public Health Agency of Canada. We cannot disclose additional information or comment further for privacy reasons and confidentiality, but the National Microbiology Laboratory continues to play a critical role in protecting the health and safety of Canadians.
Monsieur le Président, les deux scientifiques en question ne travaillent plus pour l'Agence de la santé publique du Canada. Nous ne pouvons pas divulguer de renseignements supplémentaires ni émettre d'autres commentaires pour des raisons de confidentialité, mais le Laboratoire national de microbiologie continue de jouer un rôle essentiel dans la protection de la santé et de la sécurité des Canadiens.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-05-26 14:23 [p.7367]
Mr. Speaker, we are committed to supporting open, collaborative research, while also protecting our research, our national security and our economic interests. In March, we announced that we would be taking further steps to better integrate national security considerations into the evaluation of federally funded research projects, which builds on the work of our research security working group. This will protect Canadian knowledge and intellectual property and ensure that international research partnerships are always beneficial to Canada and Canadians.
Monsieur le Président, nous sommes déterminés à appuyer une recherche ouverte et collaborative tout en protégeant nos recherches, notre sécurité nationale et nos intérêts économiques. En mars dernier, nous avons annoncé que nous prendrions des mesures supplémentaires afin de mieux intégrer les aspects de sécurité nationale dans l'évaluation des projets de recherche financés par le gouvernement fédéral en nous appuyant sur les travaux du groupe de travail sur la sécurité de la recherche. Ainsi, nous protégerons le savoir et la propriété intellectuelle des chercheurs canadiens et nous veillerons à ce que les partenariats de recherche internationaux soient toujours bénéfiques au Canada et aux Canadiens.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-05-26 14:25 [p.7367]
Mr. Speaker, espionage and foreign interference pose real threats to Canadian research security, intellectual property and business interests. This is a threat that our government has always taken seriously. In March, the Minister of Innovation, Science and Industry requested the development of specific rules that integrate national security considerations into research partnerships. Public Safety and CSIS are leading outreach to universities to help them keep research safe. Canadian universities and research organizations must remain vigilant to protect their IP, and we have not hesitated to support them.
Monsieur le Président, l’espionnage et l’ingérence étrangère constituent de réelles menaces pour la sécurité de la recherche, la propriété intellectuelle et les intérêts commerciaux du Canada. Ces menaces ont toujours été prises au sérieux par le gouvernement. En mars, le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie a demandé la mise en place de règles précises pour intégrer les questions de sécurité nationale dans les partenariats de recherche. La Sécurité publique et le Service canadien du renseignement de sécurité mènent des activités de sensibilisation dans les universités pour protéger la recherche, les universités canadiennes et les organismes de recherche doivent rester vigilants pour protéger leur propriété intellectuelle, et le gouvernement n’a pas hésité un instant à les soutenir.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-05-26 14:26 [p.7367]
Mr. Speaker, we have always taken this threat seriously. Public safety officials have met with more than 34 universities to help them keep their research safe. In 2020, CSIS engaged more than 225 different organizations, including universities, to ensure they were aware of foreign threats. The Minister of Innovation, Science and Industry, in March, requested the development of specific guidelines that incorporate national security into the evaluation of any research partnerships.
Monsieur le Président, ces menaces ont toujours été prises au sérieux par le gouvernement. Les responsables de la sécurité publique ont rencontré les représentants de plus de 34 universités pour les aider à préserver la sécurité de leurs travaux de recherche. En 2020, le Service canadien du renseignement de sécurité a collaboré avec plus de 225 organisations distinctes, y compris des universités, pour les sensibiliser aux menaces provenant de l'étranger. Au mois de mars, le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie a demandé que des lignes directrices soient établies pour intégrer la sécurité nationale dans l'évaluation de tout partenariat comportant un volet de recherche.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-05-26 14:27 [p.7367]
Mr. Speaker, espionage and foreign interference pose real threats to the security of research. Our government has always taken this threat seriously.
In March, the minister requested the development of specific rules that integrate national security considerations into research partnerships. Public safety and CSIS are leading outreach to universities to help them protect their research. Canadian universities and research organizations must remain vigilant, and we will always be there to support them.
Monsieur le Président, l'espionnage et l'ingérence étrangère représentent de véritables menaces pour la sécurité des travaux de recherche. Notre gouvernement prend toujours cette menace au sérieux.
En mars, le ministre a demandé l'élaboration de règles précises pour tenir compte des questions de sécurité nationale dans les partenariats en matière de recherche. La sécurité publique et le SCRS effectuent la liaison avec les universités pour les aider à protéger leurs travaux de recherche. Les universités canadiennes et les organismes de recherche doivent toujours rester vigilants et nous allons toujours être là pour les appuyer.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-05-26 14:28 [p.7368]
Mr. Speaker, we look forward to seeing this motion in the House in an hour, but I remind the member for Beloeil—Chambly that the House declared in 2006: “That this House recognize that the Québécois form a nation within a united Canada.”
That remains our position.
Monsieur le Président, nous attendons avec impatience de voir cette motion devant la Chambre dans une heure, mais je peux rappeler au député de Beloeil—Chambly ce que la Chambre a déclaré en 2006: « Que cette Chambre reconnaisse que les Québécoises et les Québécois forment une nation au sein d'un Canada uni. »
C'est toujours notre position.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-05-26 14:30 [p.7368]
Mr. Speaker, Quebeckers and all French-speaking Canadians can count on this government to protect their rights, their culture, the Quebec identity and the Canadian identity. We will always be there.
We will recognize the Quebec nation within a united Canada, as we have done before. We will always work to protect French across the country, including in Quebec, while ensuring respect for linguistic minorities, particularly Quebec's anglophone linguistic minority.
Monsieur le Président, les Québécois ainsi que tous les Canadiens d'expression française vont pouvoir compter sur ce gouvernement pour protéger leurs droits, pour protéger la culture, pour protéger l'identité québécoise, l'identité canadienne. Nous allons toujours être là.
Nous allons, comme nous l'avions déjà fait, reconnaître la nation québécoise au sein d'un Canada uni. Nous allons toujours travailler pour protéger le français partout au Canada, y compris au Québec, tout en assurant le respect des minorités linguistiques, et en particulier les minorités linguistiques anglophones au Québec.
Results: 1 - 100 of 5431 | Page: 1 of 55

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data