Hansard
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 501 - 600 of 150000
View Soraya Martinez Ferrada Profile
Lib. (QC)
View Soraya Martinez Ferrada Profile
2021-06-10 18:32 [p.8258]
Mr. Speaker, I thank my colleague for his question.
The Government of Canada is committed to creating a robust marine safety system to continue providing economic opportunities for Canadians today, while protecting our waterways and coasts for future generations. Canada's marine transportation sector and its associated supply chains are vital to maintaining our growth and collective prosperity.
Anchorages help bolster marine safety in our coastal waterways in and around our busiest ports. These anchorages are a key part of our marine safety system, ensuring that Canadian resources have uninterrupted access to global markets.
The government recognizes that with the steady increase in maritime trade we have seen in the past decade, some geographical areas have experienced additional impacts. The Port of Vancouver and the southern Gulf Islands are two areas that have seen an increase in vessel transits and, consequently, an increased use of anchorages in the area.
The government is well aware of the concerns expressed by local communities and indigenous groups regarding these anchorage sites. Engagement with indigenous and coastal communities, as well as with marine industry stakeholders, is a key component of the oceans protection plan and Transport Canada's approach to advance the issue of anchorages in this region.
I want to assure my colleagues that government representatives communicated with the stakeholders and the indigenous and coastal communities in a variety of ways and asked for feedback on this issue. The comments they received have brought to light a certain number of important social and environmental considerations that are now being used to develop an anchorage management framework for the future.
Transport Canada's vision for anchorage management is focused on reducing anchorage use and transits by commercial vessels and ensuring, whether through incentives or deterrents, that these vessels adhere to a code of conduct when they are at anchor in order to minimize the impact on the marine environment and nearby communities.
In accordance with that vision, officials are also examining active traffic management measures to optimize supply chain efficiency and in turn reduce the use of ships and the time spent at anchor.
Experience gained from the interim protocol for the use of southern B.C. anchorages will continue to serve as the basis for the development of a new protocol. Officials are working closely with the Vancouver Fraser Port Authority under this protocol to handle complaints from the public.
Ultimately, our goal is to enable safe, efficient commercial shipping that benefits all Canadians while minimizing the impact on the marine environment and surrounding communities.
Monsieur le Président, je tiens à remercier mon collègue de sa question.
Le gouvernement du Canada reste déterminé à mettre en œuvre un système de sécurité maritime robuste pour continuer à offrir des possibilités économiques aux Canadiens aujourd'hui, tout en protégeant nos voies navigables et nos côtes pour les générations futures. Le secteur du transport maritime canadien et les chaînes d'approvisionnement qui le soutiennent sont des éléments essentiels au maintien de notre croissance et de notre prospérité collective.
Le mouillage contribue à renforcer la sécurité de la navigation dans nos voies navigables côtières à l'intérieur et autour de nos ports les plus fréquentés. Il constitue un élément clé du système de sécurité maritime qui permet aux ressources du Canada d'avoir un accès continu aux marchés mondiaux.
Le gouvernement est conscient qu'avec l'augmentation constante du commerce maritime que nous avons connu au cours de la dernière décennie, certaines régions géographiques ont ressenti des répercussions supplémentaires, en particulier le port de Vancouver et le sud des Îles du Golfe, qui ont connu une augmentation des transits de navires et, par conséquent, une utilisation accrue des sites d'ancrage dans la région.
Le gouvernement est bien conscient des préoccupations exprimées par les collectivités locales et les groupes autochtones concernant ces sites de mouillage. La mobilisation auprès des collectivités autochtones et côtières ainsi qu'avec les intervenants de l'industrie maritime est un élément clé du plan de protection des océans et de l'approche de Transports Canada pour faire progresser la question des mouillages dans cette région.
Je veux assurer à mes collègues que les représentants du gouvernement ont communiqué avec les intervenants et les collectivités autochtones et côtières de plusieurs façons et qu'ils ont sollicité des commentaires sur cette question. Les commentaires reçus ont permis de soulever un certain nombre de considérations sociales et environnementales importantes qui servent maintenant à l'élaboration d'un cadre pour leur gestion des mouillages à l'avenir.
La vision de Transports Canada en matière de gestion des mouillages est axée sur la réduction de l'utilisation des mouillages et des transits par les navires commerciaux et sur l'assurance que ces navires respectent un code de conduite lorsqu'ils sont au mouillage, que ce soit par des mesures incitatives ou dissuasives, afin de minimiser les répercussions sur le milieu marin et les collectivités environnantes.
Conformément à cette vision, les responsables étudient également des mesures de gestion active du trafic pour optimiser l'efficacité des chaînes d'approvisionnement afin de réduire l'utilisation des navires et le temps de séjour sur les sites de mouillage.
L'expérience acquise par le protocole intérimaire pour l'utilisation des mouillages du sud de la Colombie-Britannique continuera des services de base à l'élaboration d'un nouveau cadre. Des fonctionnaires continuent de travailler en étroite collaboration avec l'Administration portuaire Vancouver-Fraser dans le cadre de ce protocole, notamment pour faire progresser la gestion des plaintes du public.
En fin de compte, notre objectif est de permettre une navigation commerciale sûre et efficace au profit de tous les Canadiens, tout en cherchant à minimiser les répercussions sur le milieu maritime et les collectivités environnantes.
View Alistair MacGregor Profile
NDP (BC)
Mr. Speaker, I appreciate the parliamentary secretary's response to my intervention. I am glad to see that Transport Canada is well aware of these concerns, but I would reiterate that residents in this area still do not feel like they are being listened to. I just heard a barrage of negative reactions to how they have been engaged through the oceans protection plan dialogue forms.
I would just remind the hon. parliamentary secretary that Parks Canada is looking at these waters. It sees value in protecting them through the establishment of a national marine conservation area. We just want to see the Government of Canada value the ecological sensitivity of these waters. We need to see some kind of a plan put in place because residents feel like our waters are simply being used as an overflow industrial parking lot for the Port of Vancouver. We need to see some evidence that Transport Canada is stepping up to the plate and taking a leadership role in this and not just leaving it to the Port of Vancouver and the B.C Chamber of Shipping.
Monsieur le Président, je remercie la secrétaire parlementaire de sa réponse à mon intervention. Je suis heureux de constater que Transports Canada est bien au fait de ces préoccupations, mais je désire répéter que les habitants de cette région n’ont pas l’impression d’être entendus. Il y a eu une levée de boucliers contre la façon dont on les a invités à participer aux consultations sur le plan de protection des océans.
Je rappellerai simplement à la secrétaire parlementaire que Parcs Canada s’occupe de ces eaux; il en a reconnu la valeur en établissant une aire marine nationale de conservation. Nous voulons simplement que le gouvernement du Canada soit bien conscient de la vulnérabilité de ces eaux sur le plan écologique. Il faut mettre en place un plan pour que les résidents aient l’impression que nos eaux ne servent pas simplement de stationnement industriel auxiliaire pour le Port de Vancouver. Il faut que Transports Canada prenne les choses en main et assume un rôle de leadership au lieu de laisser simplement le Port de Vancouver et la Chamber of Shipping de la Colombie‑Britannique faire ce qu’ils veulent.
View Soraya Martinez Ferrada Profile
Lib. (QC)
View Soraya Martinez Ferrada Profile
2021-06-10 18:33 [p.8258]
Mr. Speaker, the government is working to improve the management of anchorages outside public ports with a view to ensuring the long-term efficiency and reliability of supply chains.
We are working with the Port of Vancouver to improve flow at Canada's largest port of entry. Industry stakeholders are working together to evaluate the efficiency of the supply chains that serve this western Canadian port.
Specifically, we are conducting real-time evaluations of cargo entering and leaving the Port of Vancouver to identify and eliminate bottlenecks before they happen. The goal is to develop a consistent approach that reduces anchorage use and transits.
Monsieur le Président, le gouvernement continue de travailler à l'amélioration de la gestion des mouillages à l'extérieur des ports publics afin d'assurer l'efficacité et la fiabilité à long terme des chaînes d'approvisionnement.
Nous travaillons avec le port de Vancouver pour assurer une plus grande fluidité à la plus importante porte d'entrée du Canada. Des efforts de collaboration sont déployés entre les intervenants de l'industrie pour évaluer l'efficacité des chaînes d'approvisionnement qui alimentent le port dans l'Ouest canadien.
Plus précisément, nous évaluons en temps réel le fret à destination et en provenance du port de Vancouver afin de cibler et d'éliminer les goulots d'étranglement avant qu'ils se produisent. Ces travaux sont menés dans le but d'élaborer une approche cohérente qui réduit le recours aux mouillagse et les transits.
View Arnold Viersen Profile
CPC (AB)
View Arnold Viersen Profile
2021-06-10 18:34 [p.8259]
Mr. Speaker, two weeks ago, I asked the Minister of Canadian Heritage what he was doing to prevent child sexual abuse material, CSAM, and videos of rape and sex trafficking from being uploaded and distributed on the Internet. I also asked the same question of the minister at the ethics committee just this week. The minister's response was that he would be tabling, someday, an online harms bill that would include a 24-hour takedown requirement of the exploitation images. He also claimed that the government did not have a magic wand to prevent exploitation from being uploaded.
I do not think the minister quite understands the gravity of this situation. I was surprised that after months of hearing from survivors like Victoria Galy, who shared their horrific experiences of online exploitation, the minister still had not seen any of the testimony. Many of them talked about how CSAM and non-consensual videos of them were put up and overnight there were millions of views and they had been downloaded thousands of times, creating an endless nightmare for these victims. They call for the companies to be required to verify age and consent of every individual depicted in the videos before they are uploaded. Preventing this exploitive content from ever reaching the Internet must be a priority for the government.
On Monday, in response to an Order Paper question that I submitted, the RCMP revealed that CSAM reported from Canadian entities to the National Child Exploitation Coordination Centre had increased from just over 2,000 reports in 2015 to over 66,000 in 2020, which is a 2,700% increase in just five years. Reports from outside of Canada are also increasing drastically, to over 35,000 in 2019, for a total of 100,000 reports to the RCMP in 2019. To be clear, these are just reports of child sexual abuse and do not include videos of rape or non-consent.
I want to highlight the report released just yesterday from the Canadian Centre for Child Protection, or CCCP. It reveals the urgent need for concrete action from the Canadian government to prevent videos of exploitation from ever reaching the Internet. I also want to commend CCCP for its incredible work through Project Arachnid, which is the global leader in the fight to scour the Internet for CSAM and help victims get their abuse removed from the Internet. There are a few key findings from the project's analysis of over 5.4 million verified CSAM issues.
First, 48% of the content triggered for removal notification to an electronic service provider had been previously flagged, and some ESPs had image recidivism rates of over 80%. Clearly, a 24-hour takedown provision would only provide temporary respite for the many victims.
Second, young victims are being left behind. It is much more difficult for them to remove their images, and it appears that teenagers are unable to get their images removed.
Third, contrary to the assumption, most CSAM is not on the dark web. The vast majority of it is on the clear web, on platforms offered by MindGeek. That is why CCCP makes a clear number of recommendations focusing on the tech industry to prevent CSAM and exploitive content from being uploaded in the first place, such as impose a duty of care that is proportionate to a level of harm, generate proactive content detection for platforms with user-generated content and require platforms to establish age and consent before pornographic material is uploaded.
I know the minister will want to talk about the 24-hour takedown and the funding for education, but this will not prevent the videos of CSAM and rape from being uploaded in the first place. Where is the plan to prevent the upload of this content in the first place?
Monsieur le Président, il y a deux semaines, j’ai demandé au ministre de Patrimoine canadien ce qu’il faisait pour empêcher le téléchargement et la distribution sur Internet de contenu montrant de l’exploitation sexuelle d’enfants ainsi que des vidéos de viol et de traite de personnes à des fins sexuelles. Je lui ai également posé la même question lors d’une réunion du Comité de l’éthique tenue justement cette semaine. Le ministre m’a répondu qu’il allait déposer, à un moment donné, un projet de loi sur les préjudices en ligne qui comprendrait l’obligation de retirer dans les 24 heures les images montrant des cas d’exploitation. Il a également ajouté que le gouvernement n’a pas de baguette magique pour éviter le téléchargement de telles images.
Je ne crois pas que le ministre comprenne la gravité de la situation. Voilà des mois que des personnes ayant vécu des expériences épouvantables d’exploitation en ligne, comme Victoria Galy, ont pris la parole et il est étonnant que le ministre n’ait rien vu de cela. Bon nombre ont fait les frais de matériel montrant l’exploitation sexuelle d’enfants et de vidéos non consensuels qui ont été vus du jour au lendemain par des millions de personnes et téléchargés des milliers de fois, leur faisant vivre un cauchemar sans fin. Ces victimes demandent que les compagnies soient tenues de vérifier l’âge et le consentement de toutes les personnes figurant dans les vidéos avant de les mettre en ligne. Le gouvernement doit prendre des mesures pour éviter que de tels contenus puissent être mis en ligne; il doit en faire une priorité.
Lundi, en réponse à une question inscrite au Feuilleton que j’ai soumise, la GRC a révélé que le nombre d’entités canadiennes ayant fait rapport au Centre national contre l’exploitation des enfants était passé d’un peu plus de 2 000 en 2015 à plus de 66 000 en 2020, soit une augmentation de 2 700 % en seulement cinq ans. Le nombre de signalements provenant de l’extérieur du Canada a également connu une hausse considérable, passant à plus de 35 000 en 2019, pour un total de 100 000 signalements à la GRC en 2019. Je rappelle qu’il ne s’agit que de signalements d’agressions sexuelles d’enfants et non pas de vidéos de viols ou de rapports non consensuels.
Je tiens à attirer l'attention sur le rapport publié hier par le Centre canadien de protection de l’enfance. Il révèle l’urgence d’une action concrète de la part du gouvernement canadien pour empêcher que des vidéos d’exploitation ne se retrouvent sur Internet. Je tiens également à féliciter le Centre canadien de protection de l’enfance pour son travail incroyable dans le cadre du projet Arachnid, le chef de file mondial dans la recherche de contenu pédopornographique sur Internet et d’aide aux victimes souhaitant faire retirer des vidéos d’agressions d’Internet. Quelques constatations clés ressortent de l’analyse du projet portant sur plus de 5,4 millions de cas de contenu pédopornographique vérifiés.
Premièrement, 48 % du contenu ayant déclenché un avis de retrait à un fournisseur de services électroniques avait déjà été signalé, et certains des fournisseurs en question affichaient des taux de récidive de plus de 80 %. Il est clair qu’une disposition de retrait de 24 heures ne représenterait qu’un répit temporaire pour les nombreuses victimes.
Deuxièmement, les jeunes victimes sont laissées pour compte. Il est beaucoup plus difficile pour elles de faire retirer leurs images, et il semble que dans le cas des adolescents, cela soit impossible.
Troisièmement, contrairement à ce que l’on prétend, la majeure partie du contenu pédopornographique ne se trouve pas sur le Web caché. La grande majorité se trouve sur le Web licite, sur des plateformes offertes par MindGeek. C’est pourquoi le Centre canadien de protection de l’enfance formule un certain nombre de recommandations axées sur le secteur de la technologie, afin d’empêcher d’emblée le téléchargement de contenu pédopornographique et d’images d’exploitation. On pourrait, par exemple, imposer une obligation de diligence proportionnelle au niveau de préjudice, générer une détection proactive du contenu pour les plateformes dont le contenu est produit par les utilisateurs et exiger que les plateformes établissent l’âge et le consentement avant le téléchargement de matériel pornographique.
Je sais que le ministre voudra parler du retrait de 24 heures et du financement pour la sensibilisation, mais cela n’empêchera pas le téléchargement de contenu pédopornographique et de vidéos de viols. Où est le plan pour empêcher d’emblée le téléchargement de ce contenu?
View Arif Virani Profile
Lib. (ON)
View Arif Virani Profile
2021-06-10 18:38 [p.8259]
Mr. Speaker, I thank the member opposite for his commitment to this issue and for contributing to this important discussion.
I am happy to speak to private member's bill, Bill C-302, the stopping Internet sexual exploitation act, which was introduced by the member for Peace River—Westlock.
Bill C-302 proposes to amend the Criminal Code to create two new summary conviction offences that will criminalize making, distributing or advertising pornographic material for commercial purposes without first ascertaining that each person whose image is depicted in the material is 18 years of age or older and has given their written consent to their image being depicted. The bill would further authorize the court to make an order preventing an offender from using the Internet or other digital network, requiring the offender to ensure that the pornographic material at issue would no longer be stored on or made available through the offender's computer system and requiring the offender to remove the material at issue from the Internet or other digital network.
As its short title suggests, Bill C‑302 seeks to stop Internet sexual exploitation.
I know that we all agree that the Criminal Code must effectively criminalize all forms of sexual exploitation, especially when the offence involves producing sexualized images of children and distributing them on the Internet.
I am reassured to know that the Criminal Code already fully criminalizes such conduct through its provisions on child pornography, which define these terms rather broadly in order to include all forms of child sexual exploitation material.
Specifically, in the code, section 163.1 already prohibits making, distributing and advertising child pornography and prevents the accused from advancing a defence of honest but mistaken belief that the victim was 18 years or older, unless they can point to some evidence indicating that they took reasonable steps to ascertain that the person depicted in the material is 18 years of age or older.
Such offences are punishable by significant penalties, in fact penalties that are in excess of those proposed in the private member's bill, Bill C-302.
Also, section 162.1 of the code already prohibits the non-consensual distribution of images and authorizes courts to impose prohibition orders and warrants of seizure under sections 162.2 and 164 to stop the dissemination of child pornography and non-consensual intimate images, including on the Internet.
Again, I thank the member opposite for his commitment to this issue. I appreciate that he was indicating that regulating the Internet and spaces online is important, as are takedown provisions, but what I am speaking about today is actually the Criminal Code provisions as they currently exist.
We do look forward to, however, examining Bill C-302's proposed reforms in the context of the existing criminal law framework to examine its potential impact on an already robust existing legal regime.
Monsieur le Président, je remercie le député d’en face de son engagement dans ce dossier et de sa contribution à cette importante discussion.
Je suis heureux d’intervenir au sujet du projet de loi d’initiative parlementaire C-302, la loi visant à mettre fin à l’exploitation sexuelle sur Internet, qui a été présenté par le député de Peace River—Westlock.
Le projet de loi C-302 propose de modifier le Code criminel, afin de créer deux nouvelles infractions punissables par procédure sommaire qui criminaliseront la fabrication, la distribution ou la publicité de matériel pornographique à des fins commerciales sans d’abord s’assurer que chaque personne dont l’image est représentée dans le matériel est âgée de 18 ans ou plus et a donné son consentement écrit à la représentation de son image. Le projet de loi autoriserait également le tribunal à rendre une ordonnance interdisant à un délinquant d’utiliser Internet ou un autre réseau numérique, l’obligeant à s’assurer que le matériel pornographique en question n’est plus stocké sur son système informatique ou rendu disponible grâce à ce système, et l’obligeant à retirer le matériel en question d’Internet ou d’un autre réseau numérique.
Tel que l'évoque son titre abrégé, le projet de loi C‑302 viserait à mettre fin à l'exploitation sexuelle sur Internet.
Je sais que nous sommes tous d'accord que le Code criminel doit criminaliser efficacement toutes les formes d'exploitation sexuelle, surtout lorsque cette infraction consiste à produire des images sexualisées d'enfants et à les distribuer sur Internet.
Je suis rassuré de savoir que le Code criminel criminalise déjà de façon exhaustive une telle conduite grâce à ses dispositions sur la pornographie juvénile qui définissent ces termes de façon large afin d'inclure toutes les formes de matériel d'exploitation sexuelle des enfants.
Plus précisément, l’article 163.1 du Code interdit déjà la production, la distribution et la publicité de pornographie juvénile et empêche la personne accusée de présenter une défense fondée sur la croyance sincère, mais erronée, que la victime était âgée de 18 ans ou plus, à moins il puisse fournir des éléments de preuve indiquant qu’elle a pris des mesures raisonnables pour s’assurer que la personne qui figure dans le matériel en question était âgée de 18 ans ou plus.
Ces infractions sont passibles de peines importantes, plus sévères celles proposées dans le projet de loi d’initiative parlementaire C‑302.
De plus, l’article 162.1 du Code criminel interdit déjà la distribution non consensuelle d’images et autorise les tribunaux à imposer des ordonnances d’interdiction et des mandats de saisie en vertu des articles 162.2 et 164 pour mettre fin à la diffusion de pornographie juvénile et d’images intimes non consensuelles, y compris sur Internet.
Encore une fois, je remercie le député d’en face de son engagement dans ce dossier. Je lui sais gré d’avoir dit que la réglementation d’Internet et des divers espaces en ligne est importante, tout comme les dispositions de retrait, mais je parle aujourd’hui des dispositions actuelles du Code criminel.
Nous avons toutefois hâte d’examiner les réformes proposées dans le projet de loi C‑302 dans le contexte du cadre actuel du droit pénal afin d’examiner leur incidence potentielle sur un régime juridique déjà solide.
View Arnold Viersen Profile
CPC (AB)
View Arnold Viersen Profile
2021-06-10 18:41 [p.8260]
Mr. Speaker, I want to thank the Parliamentary Secretary to the Minister of Justice for his presentation on Bill C-302. He has a robust understanding of it.
The one issue that I am addressing tonight is around the 24-hour takedown for CSAM. That is the frustration, and I am hoping that Bill C-302 will be the counter to that. I think a 24-hour takedown is important, but we need to prevent these images from showing up in the first place.
The bill would establish the requirement for companies to maintain records. It is basically a record keeping, and people would be found guilty if they were not keeping those records. It reverses the burden of proof from the police force, from having to prove that the person is underage. It reverses that onus and places that onus on the host or the creator of that content to have to prove that they have a document that shows that the individuals depicted in the videos are of age and have given their consent.
Offering a 24-hour takedown is like handing out a fire extinguisher to a neighbourhood that has a bunch of arsonists running freely around.
Monsieur le Président, je remercie le secrétaire parlementaire du ministre de la Justice de son exposé sur le projet de loi C-302. Il comprend très bien la situation.
La seule question que j’aborde ce soir concerne le retrait dans les 24 heures du contenu pédopornographique. C’est cette question qui est frustrante, et j’espère que le projet de loi C-302 y fera contrepoids. Je pense qu’un retrait dans les 24 heures est important, mais nous devons d’abord empêcher en amont ces images d’apparaître en ligne.
Le projet de loi obligerait les entreprises à tenir des registres. Il s’agit essentiellement d’une exigence de tenue de dossiers, et les fautifs seraient reconnus coupables s’ils ne tenaient pas ces dossiers. Cette exigence renverse le fardeau de la preuve pour les forces policières, qui doivent prouver que la personne est mineure. Elle renverse le fardeau de la preuve et oblige l’hôte ou le créateur du contenu à prouver qu’il détient un document montrant que les personnes représentées dans les vidéos sont majeures et ont donné leur consentement.
Offrir la possibilité de retirer le contenu dans les 24 heures, c’est comme remettre un extincteur à une personne dans un quartier où une bande d’incendiaires sévit librement.
View Arif Virani Profile
Lib. (ON)
View Arif Virani Profile
2021-06-10 18:42 [p.8260]
Mr. Speaker, I appreciate the objectives that the member opposite is pursuing in his reference to the takedown component, as well as Bill C-302.
Again, we agree that the objective is laudable, specifically in the digital age when we have seen a proliferation of sexually exploitative conduct effected through the Internet. We know that sexual exploitation, particularly when it implicates children, can destroy lives. It is precisely why the code's existing child pornography provisions prohibit a broad range of conduct, including the making, distributing and advertising of child sexual abuse material, and courts can order the removal of such material from the Internet.
I look forward to further debate in the House and conversations with the member to help achieve the very important objective that he is targeting.
Monsieur le Président, je comprends les objectifs que poursuit le député d’en face lorsqu’il parle des exigences concernant le retrait et du projet de loi C-302.
Encore une fois, nous sommes d’accord pour dire que l’objectif est louable, surtout à l’ère numérique, où nous observons une prolifération sur Internet de comportements sexuels abusifs. Nous savons que l’exploitation sexuelle, surtout lorsqu’elle touche des enfants, peut détruire des vies. C’est précisément la raison pour laquelle les dispositions actuelles du Code criminel sur la pornographie juvénile interdisent un large éventail de comportements, y compris la production, la distribution et la publicité de matériel d’exploitation sexuelle des enfants, et les tribunaux peuvent ordonner le retrait de ce matériel d’Internet.
J’ai hâte de poursuivre le débat à la Chambre et de discuter avec le député pour contribuer à l’atteinte de l’objectif très important que nous visons tous.
View Bruce Stanton Profile
CPC (ON)
View Bruce Stanton Profile
2021-06-10 18:43 [p.8260]
The motion that the House do now adjourn is deemed to have been adopted. Accordingly, the House stands adjourned until tomorrow at 10 a.m. pursuant to Standing Order 24(1).
(The House adjourned at 6:43 p.m.)
La motion portant que la Chambre s'ajourne maintenant est réputée adoptée. La Chambre s'ajourne donc à demain, à 10 heures, conformément à l'article 24(1) du Règlement.
(La séance est levée à 18 h 43.)
View Anthony Rota Profile
Lib. (ON)
With the summer recess approaching, I would like to thank the Pages for their extraordinary work this year.
Normally, on a Wednesday in June, the House of Commons pages sing the national anthem at the beginning of the sitting. However, this year has been exceptional for everyone, including this year's group of pages.
Although they were not able to sing in person this year, they have collaborated virtually to maintain this tradition.
[Pages sang the national anthem]
À l'approche de l'ajournement d'été, j'aimerais remercier les pages de leur travail extraordinaire cette année.
Habituellement, un mercredi du mois de juin, les pages entonnent l'hymne national à la Chambre au début de la séance. Or, l'année a été exceptionnelle pour tout le monde, y compris pour le groupe de pages de cette année.
Bien qu'ils n'aient pas pu se rassembler en personne pour chanter cette année, les pages ont tout de même réussi à maintenir cette tradition à distance.
[Les pages chantent l'hymne national.]
View Pam Damoff Profile
Lib. (ON)
Mr. Speaker, June is Aphasia awareness month and that is important because 95% of Canadians do not know what aphasia is. Aphasia is a language disorder that affects a person's ability to communicate. It is most often caused by strokes that occur in areas of the brain that control speech and language. Aphasia does not affect intelligence, but it makes speech jumbled, fragmented or hard to understand, which can be frustrating.
This June, I would like to thank Carly Woods, a speech-language pathologist who for the past five years worked at the Halton-Peel Community Aphasia Programs where she helped so many Halton residents regain their voice.
Carly welcomed me into their group therapy room, taught me about aphasia and introduced me to some of the kindest friends I know. I thank her for her positivity, patience and kind heart. I wish her the best of luck in her new adventure.
Monsieur le Président, juin est le Mois de la sensibilisation à l'aphasie, une cause importante, puisque 95 % des Canadiens ignorent ce qu'est l'aphasie. L'aphasie est un trouble du langage ayant une incidence sur la capacité d'une personne à communiquer. Dans la plupart des cas, elle est causée par un accident vasculaire cérébral dans une région du cerveau responsable de la parole et du langage. L'aphasie n'affecte pas l'intelligence de la personne, mais son élocution peut devenir embrouillée, fragmentaire ou difficile à comprendre, ce qui peut causer des frustrations.
En ce mois de juin, j'aimerais remercier Carly Woods, une orthophoniste qui, au cours des cinq dernières années, a travaillé auprès des groupes communautaires pour aphasiques de Halton-Peel, où elle a aidé un grand nombre de résidants de Halton à recouvrer l'usage de la parole.
Carly m'a accueillie dans la salle de thérapie de groupe, m'a éduquée au sujet de l'aphasie et m'a présenté des personnes que je compte maintenant parmi mes amis les plus gentils. Je la remercie de son optimisme, de sa patience et de son grand cœur. Je lui souhaite la meilleure des chances dans ses nouveaux projets.
View Arnold Viersen Profile
CPC (AB)
View Arnold Viersen Profile
2021-06-09 14:05 [p.8149]
Mr. Speaker, there is nothing more beautiful in all the world than a new mother with her new baby. Yesterday, my friend gave birth to two brand new baby boys. The miracle of carrying a new person created with unlimited potential makes mothers tremendous.
Being a mom can feel overwhelming and impossible, but today I want to recognize all the mothers who bring new life into this world and care for their children. It can make them feel unseen and underappreciated, but their impact is infinite in the lives of their children. Moms shape the next generation.
I thank moms for their sleepless nights, for bandaids on skinned knees, for their first-day school tears, for late night heart-to-hearts and for their unconditional love.
To all the moms to whom we owe our existence, I thank them.
Monsieur le Président, rien au monde n'est plus beau à voir qu'une mère avec son nouveau-né. Hier, mon amie a donné naissance à deux beaux garçons. Le miracle de la création d'une nouvelle personne au potentiel illimité rend les mères formidables.
Le statut de mère peut sembler accablant, voire impossible, mais je veux reconnaître toutes les mères qui mettent un enfant au monde et qui en prennent soin. Elles se sentent peut-être invisibles ou sous-estimées, mais leur présence est infiniment précieuse dans la vie de leurs enfants. Les mères façonnent la prochaine génération.
Je remercie les mères de leurs nuits blanches, des pansements sur les genoux éraflés, des larmes qu'elles versent au premier jour d'école, des discussions à cœur ouvert et de leur amour inconditionnel.
À toutes les mères à qui nous devons la vie, je dis « merci ».
View Ken McDonald Profile
Lib. (NL)
View Ken McDonald Profile
2021-06-09 14:06 [p.8149]
Mr. Speaker, I rise today to pay tribute to the life of George Murphy, who passed away suddenly at the young age of 58 this past weekend. Every Newfoundlander and Labradorian knew George Murphy. He had a unique personality with a contagious smile and always a story to tell.
George was known in our province as the gas guru. With his expert knowledge, he would give us the inside scoop on the weekly price of gas, even in the middle of an election campaign or in the middle of a pandemic.
George was a well-known taxi driver and business manager for Jiffy Cabs. His personality and passion for our province brought him to the House of Assembly as the MHA for St. John's East from 2011 to 2015. In the recent provincial election he ran in his home district of Harbour Main for the Liberal Party of Newfoundland and Labrador.
George will be remembered as the loving husband to his wife, Joy, a wonderful father and grandfather. He was generous, a passionate man and above all else a gentle soul. George was taken from us way too soon. His legacy will live on.
“Rest easy, my friend.”
Monsieur le Président, je prends la parole aujourd'hui pour rendre hommage à George Murphy, qui est décédé subitement à l'âge de 58 ans la fin de semaine dernière. Tout le monde connaissait George Murphy à Terre-Neuve-et-Labrador. Doté d'une personnalité unique et d'un sourire contagieux, il avait toujours une histoire à raconter.
George était connu dans la province comme le spécialiste du prix de l'essence. Grâce à ses connaissances spécialisées, il annonçait avant tout le monde le prix de l'essence pour une semaine donnée, même en plein cœur d'une campagne électorale ou d'une pandémie.
George était un chauffeur de taxi et un gestionnaire de Jiffy Cabs bien connu. Sa personnalité et sa passion pour notre province l'ont mené jusqu'à la Chambre d'assemblée, où il a été député de St. John's East, de 2011 à 2015. Lors des récentes élections provinciales, il s'est présenté dans sa circonscription, Harbour Main, pour le Parti libéral de Terre-Neuve-et-Labrador.
On se souviendra de George comme d'un mari aimant pour Joy et comme d'un merveilleux père et grand-père. C'était un homme généreux et passionné, mais d'abord et avant tout, une âme charitable. George nous a quittés beaucoup trop tôt. Il laisse derrière lui un héritage qui perdurera.
Repose en paix, mon ami.
View Andréanne Larouche Profile
BQ (QC)
View Andréanne Larouche Profile
2021-06-09 14:07 [p.8150]
Mr. Speaker, there are some stories of solidarity that truly warm the heart.
At the height of vine-pruning season at the new Girouard vineyard, Yoan, who is 14, had a serious skateboarding accident that left him lying on the side of the road with severe head trauma, as well as other injuries. His friend Kayla, who was on her way to meet him, found him and took it upon herself to run one kilometre to go get help. Yoan was then transported to the Fleurimont Hospital, where it was feared he might not make it. His parents, Josée and Martin, owners of the vineyard, have been by his side ever since.
When he heard of this tragedy, Michel Robert, from the Coteau Rougemont vineyard, asked the winemakers of the region for emergency help. They answered the call. They took care of the parents' vineyard so they could stay by their son's bedside, and he is now recovering at home.
By pulling together, the winemakers saved the season for the young vineyard, which plans to bottle its first batch of wine in August. They probably ensured the survival of the business for this couple of entrepreneurs, but, most importantly, Yoan's friend Kayla, in going to meet up with him, saved his life.
Monsieur le Président, il y a de ces histoires de solidarité qui nous touchent droit au cœur.
En pleine période de taille de la vigne, au nouveau Domaine Girouard, Yoan, 14 ans, a subi un grave accident de planche à roulettes, le laissant sur le bord du chemin avec un sévère traumatisme crânien, notamment. Son amie Kayla, qui allait à sa rencontre, l'a trouvé et a pris la décision de courir un kilomètre pour aller chercher du secours. Il a alors été transporté à l'Hôpital Fleurimont, où l'on a craint pour sa vie. Ses parents, Josée et Martin, propriétaires du vignoble, sont depuis à ses côtés.
Informé de ce drame, Michel Robert, du vignoble Coteau Rougemont, a demandé une aide d'urgence aux vignerons de la région. On a répondu à l'appel. On s'est occupé des vignes des parents pendant qu'ils étaient au chevet de leur fils, qui se rétablit maintenant à la maison.
Les vignerons, en se serrant les coudes, ont sauvé la saison du jeune vignoble, qui devrait embouteiller pour la première fois en août. Ils ont probablement assuré la survie de l'entreprise de ce couple d'entrepreneurs, mais, surtout, il y a Kayla, l'amie de Yoan, qui, en allant à sa rencontre, lui a sauvé la vie.
View Francis Drouin Profile
Lib. (ON)
Mr. Speaker, like all Canadians, I was shocked, outraged and horrified by the attack in London, Ontario.
A few days ago, three generations of one family paid the price for someone else's ignorance and hate. This is one tragedy too many, one that affects not only Canada's Muslim community, but all of us. We need to send a clear message. What happened in London, Ontario was nothing short of a terrorist act, motivated by nothing but ignorance and hate.
Islamophobia and racism have no place in our society. It is important to reiterate it and to remind everyone. We have a duty to act and to intervene when we witness Islamophobia in our society, because to do nothing is tantamount to supporting that kind of behaviour.
On behalf of everyone in Glengarry—Prescott—Russell, I wish to extend our heartfelt sympathies to the family.
Monsieur le Président, comme tous les Canadiens, j'ai été choqué, outré et horrifié de l'attentat de London, en Ontario.
Il y a quelques jours, trois générations d'une même famille ont payé le prix de l'ignorance et de la haine. Il s'agit là d'une tragédie de trop, qui touche non seulement la communauté musulmane du Canada, mais qui nous touche tous. Nous devons le dire: ce qui s'est passé à London en Ontario n'est rien d'autre qu'un acte terroriste, motivé par rien d'autre que l'ignorance et la haine.
L'islamophobie et le racisme n'ont pas leur place dans notre société. Je pense qu'il est important de le dire et de le rappeler. Nous avons un devoir d'agir et d'intervenir quand nous sommes témoins d'actes islamophobes dans notre société, car faire comme si de rien n'était revient à cautionner ce genre d'acte.
En mon nom et au nom de tous les citoyens de Glengarry—Prescott—Russell, je tiens à présenter mes plus sincères condoléances à la famille.
View Gary Vidal Profile
CPC (SK)
Mr. Speaker, it was at 2:37 a.m. on Sunday that I received a message that the Meadow Lake arena was on fire.
I still remember when the arena was first built. I was 12 years old, and when I skated out onto that ice it felt like I was in the middle of Maple Leaf Gardens. The arena was not just about hockey, though; it has been home to many other community events throughout the years, like trade shows, fairs, indoor rodeos, figure-skating carnivals, curling playdowns and the Lions Club fundraising bingos, but there was nothing that brought that place to life like playoff hockey.
The heartbeat of our community, the arena is home to memories for thousands of people across Canada, including NHL players and Stanley Cup champions. While those memories will remain, jerseys representing the pinnacle of careers, which hung from the rafters, and all the championship banners on the east wall are now gone.
I know that our community and the region will come together and one day soon we will be back in that arena cheering for our Broncos.
Monsieur le Président, dimanche dernier, à 2 h 37, j'ai reçu un message m'indiquant que l'aréna de Meadow Lake était en feu.
Je me souviens encore de l'époque où l'aréna a été construit. J'avais 12 ans, et quand je sautais sur cette patinoire, j'avais l'impression de me trouver au milieu du Maple Leaf Gardens. Toutefois, l'aréna ne servait pas seulement au hockey. Il a accueilli de nombreuses autres activités communautaires au fil des ans, comme des foires commerciales, des expositions, des rodéos intérieurs, des carnavals de patinage artistique, des éliminatoires de curling et des bingos organisés par le Club Lions pour recueillir des fonds, mais rien ne mettait autant de vie dans l'aréna que les séries éliminatoires de hockey.
L'aréna était le cœur de la collectivité et il était rempli de souvenirs pour des milliers de Canadiens, notamment des joueurs de la LNH et des champions de la Coupe Stanley. Les gens conserveront leurs souvenirs, mais les maillots représentant le sommet d'une carrière, qui étaient suspendus au plafond, ainsi que toutes les bannières de championnat qui se trouvaient sur le mur est ont maintenant disparu.
Je sais que les habitants et la région uniront leurs efforts et que, bientôt, nous serons de nouveau dans cet aréna pour encourager les Broncos.
View Marcus Powlowski Profile
Lib. (ON)
Mr. Speaker, I wish to note the passing of a well-known, well-respected labour lawyer, Frederick Bickford, a resident in my riding, who represented major industrial and institutional clients for 42 years.
A true gentleman, Fred lived his life with faith and gratitude, generously working in the service of others to make the world a better place. A lifelong member of the Liberal Party, he loyally served the party in various roles over the years.
As a young man, Fred served his country as a signal officer in the military and, more recently, as honorary colonel and senate member of the Lake Superior Scottish Regiment.
Fred's keen sense of justice governed his practice of law as well as his work at the Ontario Bar Association and Law Society of Upper Ontario. Fred used his voice as a bencher with the law society to advance the goals of indigenous reconciliation, equality, diversity and inclusion, all principles he regarded as imperative for the vitality of our society. Fred's legacy of integrity, honour, kindness and compassion remain, to inspire others.
Our thoughts are with his beloved wife Cheryl; his loving sister Joan; and his three cherished children Sean, Leanne and Robert, and their families.
Monsieur le Président, je veux souligner le décès d'un habitant de ma circonscription, Frederick Bickford, un avocat spécialisé en droit du travail bien connu et respecté, qui a représenté d'importants clients industriels et institutionnels pendant 42 ans.
Véritable gentleman, M. Bickford a vécu sa vie animé par la foi et la gratitude. Il a généreusement travaillé pour servir les autres, afin de faire du monde un endroit meilleur. Toute sa vie, il a été membre du Parti libéral, qu'il a loyalement servi en occupant divers rôles.
Jeune homme, il a servi son pays en tant qu'officier des transmissions dans l'armée et, plus récemment, en tant que colonel honoraire et membre du Senate of the Lake Superior Scottish Regiment.
M. Bickford avait un sens aigu de la justice qui a guidé sa pratique du droit, de même que son travail à l'Association du Barreau de l'Ontario et au Barreau de l'Ontario. Il s'est servi de sa voix en tant que membre du Barreau pour promouvoir des principes comme la réconciliation avec les Autochtones, l'égalité, la diversité et l'inclusion, principes qu'il considérait tous comme cruciaux pour la vitalité de notre société. L'intégrité, l'honneur, la gentillesse et la compassion de M. Bickford constituent un héritage qui sert d'inspiration aux autres.
Nos pensées accompagnent son épouse bien-aimée Cheryl, sa sœur aimante Joan, ses trois enfants chéris Sean, Leanne et Robert, ainsi que leurs familles.
View Eric Melillo Profile
CPC (ON)
View Eric Melillo Profile
2021-06-09 14:11 [p.8150]
Mr. Speaker, as the economy reopens, our focus must be on securing the future and supporting the families who have been impacted by the pandemic. It is vital that we have a strong recovery in all sectors and all regions of the country. That means targeted stimulus to the hardest-hit sectors and supporting the development of natural resources across northern Ontario.
Recently, the first nations of Cat Lake, KI, Slate Falls and Lac Seul have created a historic mining partnership with the Sioux Lookout Friendship Accord and nine regional companies to create a centre of excellence. The centre will provide training and jobs, and increase the first nations' participation in mining projects.
This partnership shows the importance of the mining sector to our economy and to the well-being of families across the Kenora riding. I say congratulations to all involved for reaching this milestone, and rest assured that Canada's Conservatives will continue to support our innovative and world-leading mining sector.
Monsieur le Président, alors que l'économie se remet en marche, nous devons veiller à protéger l'avenir des Canadiens et à soutenir les familles touchées par la pandémie. Il est essentiel que nous ayons une relance solide dans tous les secteurs et toutes les régions du Canada. Cela signifie des mesures de relance ciblées sur les secteurs les plus durement touchés et un soutien à l'exploitation des ressources naturelles dans le Nord de l'Ontario.
Récemment, les Premières Nations de Cat Lake, de Kitchenuhmaykoosib Inninuwug, de Slate Falls et du lac Seul ont établi un partenariat minier historique avec le Sioux Lookout Friendship Accord et neuf entreprises régionales pour créer un centre d'excellence. Le centre offrira de la formation et des emplois et augmentera la participation des Premières Nations dans les projets miniers.
Ce partenariat montre l'importance du secteur minier pour notre économie et pour le bien-être des familles de la circonscription de Kenora. Je félicite tous les gens concernés d'avoir atteint cette étape importante et je les assure que les conservateurs du Canada continueront d'appuyer le secteur minier innovateur de calibre mondial du pays.
View Kirsty Duncan Profile
Lib. (ON)
View Kirsty Duncan Profile
2021-06-09 14:13 [p.8151]
Mr. Speaker, I rise today to recognize and say “thank you” for a very special morning that I spent with the children and teachers of the Toronto West Seventh-day Adventist Church, a touchstone in our Etobicoke North community.
Teachers Miss Stacey and Miss Susan had carefully taught the children about community service and government, and Keenan, Naomi, Kevin and Quincey beautifully presented their questions. They wanted to know how to become a member of Parliament, what they would need to study, how to run in an election, and what was rewarding and hard about community service.
The children are smart, caring and empathetic, and they have big dreams. Naomi wants to be a scientist. They are brave and wanted their voices heard in Parliament.
Today, I thank the wonderful children and tremendous service of the Toronto West Seventh-day Adventist Church, which has provided healing, hope and peace throughout the pandemic.
Monsieur le Président, je prends la parole aujourd’hui pour dire combien je suis reconnaissante d’avoir passé une si agréable matinée en compagnie des enfants et des enseignantes de l’église adventiste du septième jour de l’Ouest de Toronto, qui est un pilier de la circonscription d’Etobicoke-Nord.
Mesdames Stacey et Susan, toutes deux enseignantes dans cette église, avaient soigneusement donné aux enfants des explications sur les services rendus à la collectivité et le gouvernement. Keenan, Naomi, Kevin et Quincey ont très bien posé leurs questions. Ils voulaient savoir beaucoup de choses: comment j’étais devenue députée, les matières à choisir s’ils voulaient suivre mes pas, comment se présenter à une élection et les avantages et les inconvénients de se mettre au service de la collectivité.
Ces enfants sont ingénieux, attentionnés et empathiques. Ils ont de grands rêves, comme Naomi, qui veut devenir scientifique. Ils sont courageux et ils voulaient faire entendre leurs voix au Parlement.
Aujourd’hui, je remercie ces merveilleux enfants ainsi que l’église adventiste du septième jour de l’Ouest de Toronto pour ses incroyables services rendus à la collectivité. Elle a su apporter apaisement, espoir et paix pendant la pandémie.
View Stephanie Kusie Profile
CPC (AB)
View Stephanie Kusie Profile
2021-06-09 14:14 [p.8151]
Mr. Speaker, we found out this week that Nav Canada distributed $7 million in executive compensation with taxpayer funds. This was after 700 workers lost their jobs and airline fees were hiked 30%. I received numerous messages over the last year from Nav Canada employees who told me of the fear of losing their jobs. The current government is not capable of understanding what it is like for middle-class Canadians to earn a decent living without relying on a huge payout on the backs of taxpayers.
Last week, we found out that Air Canada doled out more than $10 million to executives, with Canadians' money, as a result of the government's incompetence to negotiate an agreement that excluded the distribution of executive bonuses. Citizens are exhausted by the government's being tone deaf to the average Canadian. The government spins and distracts in an effort to cover up and deflect its deception and inability.
The Liberals side with big wigs while Conservatives try to secure the future for working people who only want paycheques. Only a Conservative government can secure the future for Canadians.
Monsieur le Président, nous avons appris cette semaine que NAV CANADA a distribué pour 7 millions de dollars de primes à ses cadres supérieurs à même l'argent des contribuables. Cette décision survient alors que 700 travailleurs ont été mis à pied et que les prix des billets d'avion ont augmenté de 30 %. Au cours de la dernière année, j'ai reçu de nombreux messages d'employés de NAV CANADA me disant craindre de perdre leur emploi. Le gouvernement n'est pas apte à comprendre ce que cela signifie pour les Canadiens de la classe moyenne de gagner décemment sa vie sans pouvoir compter sur une grosse prime versée aux frais des contribuables.
La semaine dernière, nous avons appris qu'Air Canada avait accordé à ses dirigeants plus de 10 millions de dollars provenant des deniers publics parce que le gouvernement du Canada a été incompétent au point de ne pas exclure les primes versées aux dirigeants dans l'entente qu'il a négociée. Les citoyens sont fatigués de voir que le gouvernement fait la sourde oreille aux Canadiens ordinaires. Le gouvernement fait tout pour distraire l'attention sur ses tromperies et son incompétence.
Les libéraux prennent la part des gros bonnets alors que les conservateurs tentent d'offrir un avenir plus sûr aux travailleurs qui ne demandent qu'à toucher un salaire. Seul un gouvernement conservateur pourra assurer l'avenir des Canadiens.
View Michael Cooper Profile
CPC (AB)
View Michael Cooper Profile
2021-06-09 14:15 [p.8151]
Mr. Speaker, taking a page from the Chinese Communist regime and its lack of transparency, the government, in defiance of Parliament, is refusing to turn over all documents relating to the shocking transfer of deadly pathogens from the Winnipeg lab to the infamous Wuhan Institute of Virology and the termination of two scientists linked to the Wuhan institute.
This is a major national security breach. The safety of Canadians has been compromised. Canadians deserve answers, which are being impeded by the government. For a Prime Minister who once famously said, “Sunshine is the best disinfectant”, it is time to let the sun shine in, stop the cover-up and turn over the documents.
Monsieur le Président, à la manière du régime communiste chinois, reconnu pour son manque de transparence, le gouvernement du Canada va à l'encontre de la volonté du Parlement et refuse de produire tous les documents liés à la nouvelle choquante du transfert d'agents pathogènes mortels du laboratoire de Winnipeg au tristement célèbre Institut de virologie de Wuhan, ainsi que de la mise à pied de deux scientifiques ayant des liens avec l'institut de Wuhan.
Nous avons affaire à une grave atteinte à la sécurité nationale. La sécurité des Canadiens a été compromise. Ils méritent des réponses, mais le gouvernement refuse de leur en fournir. Le premier ministre lui-même a dit, dans une célèbre déclaration, que le soleil est le meilleur désinfectant qui soit. Il est temps de laisser entrer le soleil, de cesser de dissimuler les faits et de remettre tous les documents en question.
View Lindsay Mathyssen Profile
NDP (ON)
View Lindsay Mathyssen Profile
2021-06-09 14:16 [p.8151]
Mr. Speaker, I never thought I would see such a horrific act of terror in my hometown, but in London, Ontario, on a warm, peaceful Sunday evening at 8:40 p.m., a beautiful family went for a walk. There were Salman Afzaal; his mother, Talat; his wife Madiha Salman; and their daughter, Yumna. They will never come home home, and little nine-year-old Fayez is still in hospital, recovering from his injuries.
Last night, I attended a vigil at the London Muslim Mosque with more than 15,000 people, all there to mourn and grieve. They were looking for solace, hope and answers. The outpouring of love and support makes me so incredibly proud of my community, but last night everyone was there, desperately calling for action against Islamophobia, racism and too many other violent hateful acts. We must act now. When we say that this can never happen again, we have to mean it. Muslim lives are at stake.
Monsieur le Président, jamais je n'aurais pensé qu'un acte de terrorisme aussi horrible se produirait dans ma ville. Par un chaud dimanche soir paisible à London, en Ontario, vers 20 h 40, une merveilleuse famille est sortie pour se balader. Salman Afzaal, ainsi que sa mère, Talat, sa femme, Madiha Salman, et sa fille, Yumna, ne rentreront jamais à la maison, et son petit garçon de 9 ans, Fayez, se remet toujours de ses blessures à l'hôpital.
Hier soir, j'ai assisté à une vigile à la London Muslim Mosque, où 15 000 personnes se sont rassemblées pour pleurer les victimes. Elles étaient à la recherche de réconfort, d'espoir et de réponses. Cette massive manifestation d'amour et de soutien m'a rendue extrêmement fière de ma collectivité, et hier soir, tout le monde s'est réuni pour lancer un cri du cœur, un appel à l'action contre l'islamophobie, le racisme et les trop nombreux autres actes de violence motivés par la haine. Nous devons agir maintenant. Lorsque nous affirmons que des tragédies de la sorte ne doivent plus jamais se reproduire, nous devons vraiment y croire. La vie des musulmans en dépend.
View Monique Pauzé Profile
BQ (QC)
View Monique Pauzé Profile
2021-06-09 14:17 [p.8151]
Mr. Speaker, about 60 families are taking the Government of Canada to court over Project MKUltra, which, as members will recall, was a CIA program to develop mind-control techniques.
Some of these experiments took place in Montreal between 1957 and 1964. It is difficult to believe, but some Montrealers were unknowingly subjected to brainwashing experiments funded by Ottawa and the CIA. The methods used included electroshock therapy at 30 to 40 times the normal strength, many psychotropic drugs and various other paralytic substances, in an attempt to put subjects into a deep coma to reprogram them.
On May 25, 2018, I rose in the House to ask the government to publicly apologize and compensate the victims of MKUltra. I also wrote to my colleague, the member for Papineau, but, three years later, I still have not heard back from him. I agree that there is nothing glorious about admitting that we allowed people to be tortured, but it did happen. The Government of Canada must admit its guilt and compensate the victims of MKUltra.
Monsieur le Président, actuellement, une soixantaine de familles poursuivent le gouvernement du Canada dans le cadre du programme MK-Ultra qui, rappelons-le, était un programme de la CIA qui visait à développer des techniques de manipulation mentale.
Une partie de ces expériences a eu lieu à Montréal entre 1957 et 1964. Cela est difficile à croire, mais des Montréalais ont bel et bien été soumis à leur insu à des expériences de lavage de cerveau financées par Ottawa et la CIA. Parmi les méthodes, il y avait des électrochocs 30 à 40 fois plus puissants que la normale, de nombreuses drogues psychotropes et diverses autres substances paralysantes, dans le but de mettre le sujet dans un coma profond afin de le reconstruire.
Le 25 mai 2018, je me suis levée à la Chambre pour demander au gouvernement de s'excuser publiquement et d'indemniser les victimes de MK-Ultra. J'ai aussi écrit à mon collègue le député de Papineau, mais, trois ans plus tard, j'attends toujours sa réponse. J'en conviens, il n'y a rien de glorieux à admettre qu'on a laissé des gens se faire torturer, mais cela s'est fait. Le gouvernement canadien doit admettre sa culpabilité et indemniser les victimes de MK-Ultra.
View Karen Vecchio Profile
CPC (ON)
Mr. Speaker, last night I stood among 10,000 Canadians who came together to grieve, commemorate and address the issues of Islamophobia. Following the horrific attack on a London family this past Sunday, leaders from all levels of government, representing all political parties, came together to honour the Afzaal family: Salman, Madiha, Yumna and Talat. Nine-year-old Fayez remains in the hospital with serious but non-life-threatening injuries. Together we listened to leaders of the Muslim community. Together we witnessed the number of people impacted by this.
We must end racism. We must end hate. There needs to be hope, and that begins with all of us working together. As a parliamentarian, and after working in federal politics for many years, I have seen an increase of intolerance, and I have seen an increase in the fear. I pledge to work with leaders in our community and in this country to build a stronger, more inclusive society. We should feel proud to be Canadians, but that will come with patience and commitment. It takes more than words.
Monsieur le Président, hier soir, j'ai été parmi les 10 000 Canadiens qui se sont réunis pour pleurer les victimes, commémorer leurs vies et réfléchir au problème que représente l'islamophobie. À la suite de l'horrible attentat perpétré contre une famille londonienne dimanche dernier, des dirigeants de tous les ordres de gouvernement, représentant tous les partis politiques, se sont réunis pour rendre hommage aux membres de la famille Afzaal: Salman, Madiha, Yumna, Talat et Fayez, un enfant de neuf ans hospitalisé avec des blessures graves, mais non mortelles. Ensemble, nous avons écouté des dirigeants de la communauté musulmane. Ensemble, nous avons vu combien de personnes avaient été touchées par ceci.
Nous devons mettre fin au racisme. Nous devons mettre fin à la haine. Nous avons besoin d'espoir, et pour ce faire, nous devons commencer par tous nous serrer les coudes. En tant que parlementaire qui travaille depuis de nombreuses années au niveau fédéral, j'ai vu au fil des ans l'intolérance grimper et la peur augmenter. Je m’engage à travailler avec les dirigeants de notre collectivité et de tout le pays pour bâtir une société plus forte et plus inclusive. Nous devrions être fiers d’être Canadiens, mais nous n'y parviendrons qu'à force de patience et de détermination. Il faut plus que des mots.
View Chandra Arya Profile
Lib. (ON)
View Chandra Arya Profile
2021-06-09 14:19 [p.8152]
Mr. Speaker, I am horrified by the terrorist attack in London, Ontario, in which a Muslim family was targeted and killed by an act of hate. Islamophobia continues to increase the death count in Canada, and it is not acceptable. I stand in solidarity with my Muslim brothers and sisters.
Hate crimes are on the rise in Canada. Jewish Canadians have been targeted by an alarming rise in anti-Semitic incidents. Asian Canadians have been victims of a shocking rise in anti-Asian hate crimes. To combat hate crimes, we need a team Canada approach, including a strong educational component. We need all hands on deck to combat Islamophobia, anti-Semitism and anti-Asian hate crimes. Failure to act now leaves the door wide open for vicious hate to find a permanent home in Canada.
Monsieur le Président, je suis horrifié par l'attaque terroriste haineuse et ciblée qui a décimé une famille musulmane à London, en Ontario. La liste des morts à la suite d'actes islamophobes ne cesse de s'allonger, et c'est inacceptable. Je suis solidaire de mes frères et sœurs musulmans.
Les crimes haineux sont à la hausse au Canada. Les incidents antisémites s'accroissent à une vitesse alarmante, tout comme les crimes haineux commis contre les Asiatiques. Pour combattre les crimes haineux, il nous faut une approche Équipe Canada, incluant une forte composante éducative. Nous avons besoin de tous pour combattre l'islamophobie, l'antisémitisme et les crimes haineux contre les Asiatiques. Si nous n'agissons pas maintenant, nous risquons de laisser une haine vicieuse s'implanter définitivement au Canada.
View Hedy Fry Profile
Lib. (BC)
View Hedy Fry Profile
2021-06-09 14:21 [p.8152]
Mr. Speaker, today, I honour the memory of Cornelia Oberlander, a renowned British Columbian landscape architect who passed away last month.
At the age of 18, Cornelia and her family fled the Holocaust in Nazi Germany. She was one of the first women to study at Harvard's Graduate School of Design and continued to be a role model for women in a male-dominated field.
Cornelia described her move to Canada in the 1950s as pivotal to her career. “The freedom to create, the freedom to think differently, was unlimited...[in this] younger country”, she said. In Vancouver, she designed the log seating on Vancouver's beaches, accessible public spaces in Robson Square, the Vancouver Public Library Central Library rooftop garden and VanDusen Botanical Garden. Central to her work was the idea that everyone could have access to green and environmentally friendly designs.
Cornelia was awarded Companion of the Order of Canada, but her legacy was the enrichment of urban spaces in Vancouver and other Canadian cities.
Monsieur le Président, aujourd'hui, j'honore la mémoire de Cornelia Oberlander, une architecte paysagiste renommée de la Colombie-Britannique qui est décédée le mois dernier.
À l'âge de 18 ans, Mme Oberlander et sa famille ont fui l'Holocauste de l'Allemagne nazie. Elle a été l'une des premières femmes à étudier à la Graduate School of Design de l'Université Harvard, et à la sortie de celle-ci elle est devenue un modèle pour les femmes dans un domaine à majorité masculine.
Mme Oberlander a décrit son arrivée au Canada dans les années 1950 comme un tournant dans sa carrière. « La liberté de créer, la liberté de penser différemment, était illimitée [dans ce] pays plus jeune », a-t-elle déclaré. À Vancouver, elle a conçu les sièges en rondins sur les plages de la ville, les espaces publics accessibles au Robson Square, le jardin sur le toit de la bibliothèque centrale de la bibliothèque publique de Vancouver et le jardin botanique VanDusen. L'idée que tout le monde puisse avoir accès à des conceptions vertes et respectueuses de l'environnement était au cœur de son travail.
Mme Oberlander a été nommée Compagne de l'Ordre du Canada, mais son héritage a été l'enrichissement des espaces urbains de Vancouver et d'autres villes canadiennes.
View Erin O'Toole Profile
CPC (ON)
View Erin O'Toole Profile
2021-06-09 14:22 [p.8152]
Mr. Speaker, for months, Conservatives have been trying to get to the bottom of why two scientists were marched out of our top secret lab in Winnipeg. The Liberals first claimed that it was a personnel issue. Now they are saying it was a national security issue. They are hiding that under a mountain of black ink.
Why is the Prime Minister so determined, once again, to hide the truth from Canadians?
Monsieur le Président, depuis des mois, les conservateurs essaient de faire la lumière sur l'expulsion de deux chercheurs de notre laboratoire très secret à Winnipeg. D'abord, les libéraux ont affirmé que c'était pour des raisons personnelles. Maintenant, ils disent plutôt que c'était une question de sécurité nationale. La vérité se cache sous une véritable marée d'encre noire.
Pourquoi le premier ministre est-il si déterminé à cacher une fois de plus la vérité aux Canadiens?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:22 [p.8152]
Mr. Speaker, that is simply not the truth. We are committed to sharing information in a way that will not compromise national security. The National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians is the best forum for that.
This is why the Minister of Health has written to NSICOP to request that they examine the issue, and the unredacted documents have already been shared with parliamentarians through that committee. This process allows officials to share information with parliamentarians while, of course, protecting national security.
Monsieur le Président, c'est tout simplement faux. Nous nous sommes engagés à communiquer les renseignements d'une façon qui ne nuirait pas à la sécurité nationale. Le meilleur contexte pour ce faire est donc le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement.
C'est pour cette raison que la ministre de la Santé a demandé par écrit au Comité d'étudier la question, et les documents non caviardés ont déjà été remis aux parlementaires par l'intermédiaire de ce comité. Ainsi, les représentants du gouvernement peuvent communiquer des renseignements aux parlementaires tout en assurant la sécurité nationale, comme il se doit.
View Erin O'Toole Profile
CPC (ON)
View Erin O'Toole Profile
2021-06-09 14:23 [p.8153]
Mr. Speaker, the Prime Minister has already violated our national security. In 2018, the U.S. embassy sent experts to the biosecurity lab in Wuhan. They found the lab to be insufficient in terms of security protocols. This was the same lab the government was approving to transfer dangerous Ebola samples to.
Again, I will ask the Prime Minister this: Why are they covering up information about scientists and about policies between our top secret Winnipeg lab and the Wuhan Institute of Virology?
Monsieur le Présient, le premier ministre a déjà mis notre sécurité nationale en péril. En 2018, l'ambassade américaine a envoyé des spécialistes au laboratoire de biosécurité de Wuhan, où ils ont découvert que les protocoles de sécurité étaient déficients. Il s'agit du même laboratoire approuvé par le gouvernement pour le transfert d'échantillons dangereux du virus Ebola.
Je demande une fois de plus au premier ministre de nous dire pourquoi son gouvernement cache des renseignements sur les chercheurs et les politiques établies entre notre laboratoire très secret à Winnipeg et l'Institut de virologie de Wuhan.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:24 [p.8153]
Mr. Speaker, once again, we have made sure that unredacted documents are available to parliamentarians through the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians, where they have the appropriate clearances so parliamentarians can look into all matters of national security. We created that committee exactly for this purpose.
Furthermore, espionage and foreign interference pose real threats to Canadian research security, which is why in March we announced further steps to integrate national security considerations into the evaluation of federally funded research partnerships.
Monsieur le Président, je le répète, nous nous sommes assurés que les parlementaires ont accès à des documents non caviardés par l'intermédiaire du Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement, qui possède les autorisations requises, leur permettant ainsi de se pencher sur toutes les questions de sécurité nationale. C'est exactement pour cette raison que nous avons créé le comité.
En outre, l'espionnage et l'ingérence étrangère constituent de véritables menaces à la sécurité de la recherche canadienne. C'est pourquoi, en mars, nous avons annoncé des mesures supplémentaires pour intégrer les aspects de sécurité nationale dans l'évaluation des partenariats de recherche financés par le gouvernement fédéral.
View Erin O'Toole Profile
CPC (ON)
View Erin O'Toole Profile
2021-06-09 14:24 [p.8153]
Mr. Speaker, media reports have confirmed that a database of 22,000 virus strains at the Wuhan lab was taken offline in September 2019. That database likely included the Winnipeg virus samples sent to Wuhan.
Senior Canadian scientists warned against that transfer. Media reports also show that the Privy Council was involved immediately, as soon as there were questions about the scientists who were fired. There are so many questions in Canada and globally. Will the Prime Minister acknowledge that there was a security breach at our top secret Winnipeg laboratory?
Monsieur le Président, les médias ont confirmé que, en septembre 2019, on a supprimé une base de données, au laboratoire de Wuhan, où étaient identifiées 22 000 souches de virus. Cette base de données incluait probablement les échantillons de virus qui provenaient du laboratoire de Winnipeg.
Des scientifiques chevronnés canadiens avaient émis des réserves quant à ce transfert. Les médias ont aussi révélé que le Conseil privé est intervenu dès qu'on a commencé à poser des questions sur le renvoi des scientifiques. Il y a tant de questions qui se posent au Canada et dans le monde. Le premier ministre reconnaîtra-t-il qu'une atteinte à la sécurité s'est produite à notre laboratoire très secret de Winnipeg?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:25 [p.8153]
Mr. Speaker, as a government, we have always taken threats to national security extremely seriously, and we taken the appropriate measures in partnership with our national security agencies and intelligence officials.
One of the things that we did, as of 2015, which the previous Conservative government refused to do, was to bring in a mechanism so that parliamentarians could look at and examine top secret documents in a way that aligns with what our allies always did.
The Conservatives consistently voted against the oversight of national security. We made it more transparent. As I said, we have shared unredacted documents with parliamentarians through the NSICOP committee.
Monsieur le Président, depuis que nous formons le gouvernement, nous avons toujours pris extrêmement au sérieux les menaces à la sécurité nationale et nous avons pris les mesures appropriées en partenariat avec les organismes de sécurité nationale et les agents du renseignement.
Une des choses que nous avons accomplies depuis 2015 que le gouvernement conservateur précédent refusait de faire, c'est d'instaurer un moyen permettant aux parlementaires d'avoir accès aux documents très secrets et de les examiner de la même façon que le permettent nos pays alliés.
Chaque fois qu'ils en ont eu l'occasion, les conservateurs ont voté contre la surveillance des activités liées à la sécurité nationale. Nous avons rendu ces dernières plus transparentes. Comme je l'ai dit, nous avons transmis des documents non caviardés aux parlementaires par l'entremise du Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement.
View Erin O'Toole Profile
CPC (ON)
View Erin O'Toole Profile
2021-06-09 14:26 [p.8153]
Mr. Speaker, is the Prime Minister saying he was aligned with his allies in 2015? After the 2015 election, the Prime Minister reversed a decision on the O-Net Communications sale, which was blocked to a Chinese enterprise on security grounds. The Prime Minister reversed it at the same time he was doing cash-for-access fundraisers with people connected to Beijing leadership.
At the time, he was advancing a free trade agreement. He is the only Five Eyes ally that is still considering Huawei as a part of our 5G infrastructure. When will the Prime Minister start to realize that Beijing is not a dictatorship he should admire?
Monsieur le Président, le premier ministre affirme-t-il avoir été en phase avec ses alliés en 2015? Après les élections de 2015, le premier ministre a annulé la décision qui avait été prise de bloquer la vente d'O-Net Communications à une entreprise chinoise pour des raisons de sécurité. Le premier ministre a annulé cette décision et, dans la même période, il participait à des activités de financement donnant un accès privilégié à des gens proches des dirigeants de Pékin.
En même temps, il cherchait à conclure un accord de libre-échange. Sous sa gouverne, le Canada est le seul pays du Groupe des cinq à laisser la porte ouverte à Huawei pour la mise en place de son infrastructure 5G. Quand le premier ministre comprendra-t-il enfin que Pékin est une dictature qui n'est pas digne d'être admirée?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:26 [p.8153]
Mr. Speaker, while the Conservatives continue to play political games, we are focused on standing up for Canadian interests; defending Canadian businesses; defending Canadian national security; working with our Five Eyes partners, and partners around the world, to ensure that our research institutions, our political institutions and our democracy are strong against all foreign interference and threats.
Monsieur le Président, si les conservateurs préfèrent continuer leurs jeux politiques, de notre côté, nous allons continuer de défendre les intérêts canadiens, de défendre les entreprises canadiennes, de défendre la sécurité nationale et de collaborer avec nos partenaires du Groupe des cinq et de toute la planète afin de nous assurer que les institutions de recherche, les institutions politiques et la démocratie canadiennes résistent à l'ingérence et aux menaces étrangères.
View Erin O'Toole Profile
CPC (ON)
View Erin O'Toole Profile
2021-06-09 14:27 [p.8153]
Mr. Speaker, for months the Conservatives have been trying to understand why two scientists were removed from the National Microbiology Laboratory in Winnipeg. The Liberals said it was a staffing issue. Now they are saying that it is a matter of national security.
Those are two contradictory, questionable and very different messages. Why is the Prime Minister hiding the truth from Canadians?
Monsieur le Président, depuis des mois, les conservateurs tentent de comprendre pourquoi deux scientifiques ont été expulsés du Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg. Les libéraux disaient que c'est une question de personnel. Maintenant, ils disent que c'est un problème de sécurité nationale.
Ce sont deux messages contradictoires, douteux et très différents. Pourquoi le premier ministre cache-t-il la vérité aux Canadiens?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:27 [p.8153]
Mr. Speaker, that is simply untrue. We are not hiding anything.
In 2016, we created a committee of parliamentarians who have the necessary authority to study and investigate our national security systems. That was an election promise that we made after we watched the Harper government for years block any question related to national security.
We created a committee that enables parliamentarians to study very sensitive issues and we shared all these unredacted documents with them.
Monsieur le Président, c'est tout simplement faux, nous ne cachons rien.
En 2016, nous avons créé un comité de parlementaires qui ont justement les autorisations nécessaires pour étudier et enquêter dans nos systèmes de sécurité nationale. C'était une promesse électorale que nous avions faite après avoir vu pendant des années le gouvernement conservateur de Harper bloquer toute question liée à la sécurité nationale.
Nous avons créé un comité qui permet aux parlementaires d'étudier des questions très sensibles et nous leur avons livré tous ces documents non caviardés.
View Yves-François Blanchet Profile
BQ (QC)
Mr. Speaker, at a press conference yesterday, the Prime Minister made some comments that, in light of recent events, are quite disturbing and, in in fact, should be either corrected or clarified.
Can the Prime Minister explain, because it makes no sense to us, the connection between a face mask and secularism within the Quebec state?
Monsieur le Président, hier, en point de presse, le premier ministre a offert des réponses qui, dans le contexte, sont inquiétantes au point de justifier soit des corrections, soit des précisions.
D'abord, est-ce que le premier ministre peut nous expliquer — parce que cela n'a vraiment aucun sens — quel est le lien entre le masque sanitaire et la laïcité de l'État québécois?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:29 [p.8153]
Mr. Speaker, Quebeckers are currently standing up for their rights in court over Quebec's secularism law. We are naturally following this situation closely. My position and our government's position have always been clear on this.
Monsieur le Président, par rapport à la loi québécoise sur la laïcité de l'État, les Québécois défendent actuellement leurs droits devant les tribunaux. Nous continuons bien sûr à suivre la situation de près. Mes positions et la position de notre gouvernement ont toujours été très claires là-dessus.
View Yves-François Blanchet Profile
BQ (QC)
Mr. Speaker, what seems clear is that he will fund Quebeckers who want to challenge Bill 21.
He said that he would not be surprised if in the weeks and months to come people started re-examining the purpose and importance of Bill 21, partly because we have been spending a lot of time wearing masks for the past year, and because people are really worried about the increase in intolerance and Islamophobia.
Good grief, is the Prime Minister making a connection between Bill 21, the Quebec National Assembly, intolerance and Islamophobia?
Monsieur le Président, ce qui semble clair, c'est que, quand il y a des Québécois qui veulent contester la loi 21, il les finance.
Je le cite: « Ça ne me surprendrait pas que dans les semaines et les mois à venir, il y ait des réflexions à avoir sur le but et l'importance de la loi 21 ». Il ajoute ceci: « en partie parce que cela fait un an qu'on passe beaucoup de temps avec des masques [...] et aussi parce qu'il y a une réelle inquiétude par rapport à la montée d'intolérance et d'islamophobie ».
Dieu du ciel, est-ce que le premier ministre est en train de faire un lien entre la loi 21, l'Assemblée nationale du Québec, l'intolérance et l'islamophobie?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:30 [p.8154]
Mr. Speaker, the Bloc Québécois has expressed its concerns over the court challenges program multiple times. We reinstated this program after the Conservatives slashed it because we believe that it is important for every Canadian to be able to defend their fundamental rights before the courts, whether it be their official language rights, their rights as members of the LGBTQ+ community or their religious minority rights. Our government believes that people should be able to defend their rights before the courts, and we will always defend these principles.
Monsieur le Président, cela fait plusieurs fois que le Bloc québécois souligne ses préoccupations au sujet du Programme de contestation judiciaire. Nous avons rétabli ce programme après que les conservateurs l'aient coupé parce que nous croyons qu'il est important que tout Canadien puisse défendre ses droits fondamentaux devant la cour, que ce soit en matière de langues officielles, de droits LGBTQ+ ou de minorités religieuses. Dans ce gouvernement, nous croyons que les gens devraient pouvoir défendre leurs droits devant la cour et nous allons toujours défendre ces principes.
View Jagmeet Singh Profile
NDP (BC)
View Jagmeet Singh Profile
2021-06-09 14:31 [p.8154]
Mr. Speaker, the discovery of the remains of 215 indigenous children devastated people across the country. The indigenous community is calling for justice and action.
The Prime Minister continues to fight indigenous kids in court, despite the fact that the Canadian Human Rights Tribunal ruled that these children were victims of discrimination. Will the Prime Minister continue to fight indigenous kids in court on Monday, yes or no?
Monsieur le Président, la découverte de 215 enfants autochtones a bouleversé les gens à travers le pays. La communauté autochtone demande justice et action.
Le premier ministre continue de poursuivre en justice les enfants autochtones malgré le fait que le Tribunal canadien des droits de la personne a décidé que ces enfants étaient victimes de discrimination. Le premier ministre va-t-il continuer de poursuivre en justice les enfants autochtones ce lundi, oui ou non?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:31 [p.8154]
Mr. Speaker, that is simply not true. We are not fighting indigenous children in court.
On the contrary, we have recognized that indigenous children and young adults who have been abused in the child welfare system in recent years deserve to be compensated. That is why we are working with indigenous communities to establish fair amounts for compensation. We will always work hand in hand on the path of reconciliation. That is what indigenous and non-indigenous Canadians expect.
Monsieur le Président, c'est tout simplement faux, nous ne sommes pas en train de poursuivre en justice des enfants autochtones.
Au contraire, nous avons reconnu que ces enfants et ces jeunes adultes qui ont été victimes de sévices dans le système de protection des enfants ces dernières années méritent d'être dédommagés. C'est pour cela que nous travaillons avec les communautés autochtones pour fixer des montants équitables pour qu'ils aient leur compensation. Nous allons toujours travailler main dans la main pour la réconciliation. C'est ce à quoi les Canadiens autochtones et non autochtones s'attendent.
View Jagmeet Singh Profile
NDP (BC)
View Jagmeet Singh Profile
2021-06-09 14:32 [p.8154]
Mr. Speaker, that is very troubling as a response because this Monday indigenous kids are going to be showing up at court, their representatives, and the Canadian government, directed by the Prime Minister, is going to be there to continue fighting against them. It is about this Monday. It is not a distant thing in the future. It is this Monday that I am talking about, where in fact the Canadian government, under direction of the Prime Minister, will be fighting these kids.
Despite all of Parliament saying the government should stop, will it stop fighting these kids in court and, instead, walk the path of reconciliation?
Monsieur le Président, voilà une réponse fort troublante quand on sait que lundi, les représentants des enfants autochtones et les avocats du gouvernement du Canada, dirigé par le premier ministre, se présenteront devant le tribunal pour continuer à se battre. Je parle de ce qui se passera lundi, non de ce qui se passera dans un avenir éloigné. En fait, ce lundi, le gouvernement du Canada, dirigé par le premier ministre, s'opposera à ces enfants autochtones devant le tribunal.
L'ensemble des parlementaires estiment que le gouvernement devrait renoncer à cette contestation judiciaire. Le gouvernement va-t-il laisser tomber ses démarches et plutôt s'engager sur la voie de la réconciliation?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:32 [p.8154]
Mr. Speaker, it is unfortunate that on an issue as important as reconciliation the NDP continues to try to make political points and twist rhetoric.
We are not fighting indigenous kids in court. This government has committed to compensate the young people who went through child and family services.
We recognize the trauma and the pain inflicted upon them, and that is why not only are we working with indigenous communities and leadership on just compensation, but we have also brought in significant reforms to child and family services to keep indigenous communities in control of their kids at risk.
Monsieur le Président, il est regrettable qu'à l'égard d'un enjeu aussi important que la réconciliation, le NPD continue de déformer les faits pour gagner du capital politique.
Nous ne poursuivons pas les enfants autochtones devant les tribunaux. Le gouvernement s'est engagé à indemniser les jeunes qui ont été pris en charge par les services à l'enfance et à la famille.
Nous reconnaissons le traumatisme et la souffrance qui leur ont été infligés et c'est pourquoi nous collaborons avec les communautés autochtones et leurs dirigeants pour accorder une indemnisation juste. Par ailleurs, nous avons considérablement remanié les services à l'enfance et à la famille afin que les Premières Nations puissent continuer à s'occuper des enfants à risque dans leurs communautés.
View Michael Chong Profile
CPC (ON)
Mr. Speaker, Dr. Matthew Gilmour, head of the government's Winnipeg lab, raised serious concerns about the Wuhan Institute of Virology. He questioned the nature of its work, whether it could be trusted and why materials were being shipped from Winnipeg to Wuhan. He asked why they would work with the Wuhan lab in the first place.
On May 15 last year, only eight weeks into the global pandemic, he suddenly quit. Why?
Monsieur le Président, le Dr Matthew Gilmour, chef du laboratoire gouvernemental de Winnipeg, avait d'importantes réserves au sujet de l'Institut de virologie de Wuhan. Il a remis en question la nature du travail qu'on y fait, s'est demandé si c'était un établissement de confiance et pourquoi on expédiait des produits de Winnipeg à Wuhan. Il a demandé pourquoi collaborer avec le laboratoire de Wuhan en premier lieu.
Le 15 mai 2020, seulement huit semaines après le début de la pandémie mondiale, il a soudainement remis sa démission. Pourquoi?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:34 [p.8154]
Mr. Speaker, I can understand that parliamentarians have questions around issues, including questions around issues of national security. That is very much why we have ensured that there is a forum for them to look at even very sensitive things, in the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians. The health minister has made available to parliamentarians, through that committee, unredacted documents regarding the National Microbiology Lab, and I look forward to the study that parliamentarians can do to get to the bottom of this.
Monsieur le Président, je peux comprendre que les parlementaires ont des questions sur certains dossiers, dont des dossiers de sécurité nationale. C'est précisément pourquoi nous avons fait en sorte qu'ils disposent d'un moyen d'examiner même les dossiers les plus sensibles, et ce moyen est le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement. Par l'entremise de ce comité, la ministre de la Santé a remis aux parlementaires des documents non caviardés concernant le Laboratoire national de microbiologie. J'ai hâte que les parlementaires les examinent afin de pouvoir aller au fond des choses.
View Michael Chong Profile
CPC (ON)
Mr. Speaker, that is a PMO committee, not a parliamentary committee. Its members are hired and fired by the Prime Minister. The Prime Minister can deny the committee information and order changes to reports. It is not the place to hold the government accountable; this place is.
We do not know why Dr. Gilmour resigned. We do not know why Dr. Qiu and Dr. Cheng were fired. We do not know how a scientist from the People's Liberation Army gained access to the Winnipeg lab.
When is the government going to start being accountable to this House of Commons and answer the questions?
Monsieur le Président, il s'agit d'un comité du Cabinet du premier ministre, et non d'un comité parlementaire. C'est le premier ministre qui recrute et renvoie ses membres. Le premier ministre peut priver le comité de certains renseignements et ordonner qu'on modifie des rapports. Ce n'est pas le bon endroit pour demander des comptes au gouvernement. La Chambre, par contre, l'est.
Nous ne savons pas pourquoi le Dr Gilmour a démissionné. Nous ne savons pas pourquoi les Drs Qiu et Cheng ont été renvoyés. Nous ne savons pas comment un scientifique de l'Armée populaire de libération a pu avoir accès au laboratoire de Winnipeg.
Quand le gouvernement va-t-il rendre des comptes à la Chambre des communes en répondant aux questions?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:35 [p.8155]
Mr. Speaker, the member who asked the question was a part of Stephen Harper's Conservative government, which regularly refused to allow any oversight whatsoever on issues of national security. Many Canadians will remember the excesses of Bill C-51 that the Harper government put forward, which is why we made changes to Bill C-51 when we got into office, which is also why we created the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians, to provide a forum for parliamentarians to oversee national security work. That is an improvement we made that Conservatives voted against.
Monsieur le Président, le député qui a posé cette question faisait partie du gouvernement conservateur de Stephen Harper, qui refusait régulièrement tout examen des activités liées à la sécurité nationale. Beaucoup de Canadiens se souviennent des mesures excessives contenues dans le projet de loi C-51 présenté par le gouvernement Harper. C'est d'ailleurs en raison de ces excès que nous avons modifié le projet de loi C-51 à notre arrivée au pouvoir et que nous avons créé le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement, un forum qui permet aux parlementaires d'examiner les travaux liés à la sécurité nationale. C'est une amélioration que nous avons apportée et contre laquelle les conservateurs ont voté.
View Michael Chong Profile
CPC (ON)
Mr. Speaker, when I sat on the other side of the House, I stood up publicly on numerous occasions and called on the government to be accountable to the House of Commons and its committees. I did in government what I am doing in opposition, something the Prime Minister is not doing.
I have a very simple but serious question for the Prime Minister. The government expects Canadians to uphold the rule of law. In turn, Canadians expect their government to do the same.
When will the government comply with the House order for the Winnipeg lab documents?
Monsieur le Président, à l'époque où j'étais assis de l'autre côté de la Chambre, je suis souvent intervenu publiquement pour demander au gouvernement de rendre des comptes à la Chambre des communes et aux comités. Je le faisais quand j'étais dans le parti au pouvoir et je le fais encore maintenant que je suis dans l'opposition, mais le premier ministre ne le fait pas.
J'ai une question très simple mais sérieuse à l'intention du premier ministre. Le gouvernement s'attend à ce que les Canadiens respectent la primauté du droit. Les Canadiens en attendent autant de la part de leur gouvernement.
Quand le gouvernement respectera-t-il l'ordre de la Chambre concernant les documents relatifs au laboratoire de Winnipeg?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:36 [p.8155]
Mr. Speaker, the Winnipeg lab documents, in completely unredacted form, have been given to parliamentarians through the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians. Two of that member's colleagues sit on that committee and will be able to follow up on any of those questions the member has brought forward.
It is very important that at the same time as we protect national security we find a way for Parliament to hold us to account, and that is exactly what we have done with NSICOP.
Monsieur le Président, les documents relatifs au laboratoire de Winnipeg ont été remis, en version non censurée, aux parlementaires membres du Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement. Deux des collègues du député siègent à ce comité et pourront faire un suivi à propos des questions qu'il a posées.
Il est important de pouvoir à la fois protéger la sécurité nationale et fournir au Parlement une façon de demander des comptes au gouvernement. C'est exactement ce que permet le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement que nous avons mis en place.
View Gérard Deltell Profile
CPC (QC)
View Gérard Deltell Profile
2021-06-09 14:37 [p.8155]
Mr. Speaker, what happened between the National Microbiology Laboratory in Winnipeg and the Chinese laboratory in Wuhan is an extremely serious matter. Unfortunately, the Prime Minister is doing whatever he wants.
The House of Commons adopted an order last week calling on the government to table relevant documents. It is not a wish or a desire; it is an order. Once again, the Prime Minister thinks he is above the law. He thinks there is one set of laws for him and another for everyone else.
Why does the Prime Minister refuse to release important information so that Canadians can get to the bottom of this matter?
Monsieur le Président, ce qui s'est passé entre le Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg et le laboratoire chinois de Wuhan est extrêmement grave. Malheureusement, le premier ministre n'en fait qu'à sa tête.
La semaine dernière, la Chambre des communes a adopté un ordre pour que le gouvernement puisse déposer des documents pertinents. Ce n'est pas un souhait ni un désir, c'est un ordre. Encore une fois, le premier ministre se pense au-dessus des lois. Il y a une loi pour lui et une loi pour tout le reste du Canada.
Pourquoi le premier ministre refuse-t-il de rendre publics des éléments importants, pour que les Canadiens puissent aller au fond des choses sur cet événement?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:38 [p.8155]
Mr. Speaker, it is nothing but nonsense from the opposition.
We have given all the unredacted documents to the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians so that it can ask its questions and examine the facts without jeopardizing our national security.
Everyone can understand that we need to protect national security, but we also need transparency and accountability. The committee is there for that very reason, with the necessary qualifications and safeguards to investigate thoroughly.
Monsieur le Président, c'est du n'importe quoi de la part de l'opposition.
Nous avions donné au Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement tous les documents non caviardés pour qu'il puisse poser ses questions et pour qu'il puisse regarder la réalité des choses sans mettre en danger notre sécurité nationale.
Tout le monde peut comprendre que nous avons besoin de protéger la sécurité nationale, mais que nous avons aussi besoin de transparence et de reddition de comptes. C'est pour cette raison qu'il y a un comité fait exprès pour cela, avec les qualités et les protections nécessaires pour regarder les choses à fond.
View Gérard Deltell Profile
CPC (QC)
View Gérard Deltell Profile
2021-06-09 14:38 [p.8155]
Mr. Speaker, no, an order of the House of Commons is not nonsense. What happened in Winnipeg and Wuhan is not nonsense. That is why we must get to the bottom of the matter.
The Prime Minister talks about his committee of parliamentarians, but his committee of parliamentarians is in his hands. It is the Prime Minister himself who gets to decide whether or not certain aspects will be made public.
That is not transparency. That is why these matters must be referred to a parliamentary committee, not his committee.
Why is the Prime Minister refusing to publicly get to the bottom of this matter?
Monsieur le Président, non, ce n'est pas n'importe quoi, un ordre de la Chambre des communes. Non, ce n'est pas n'importe quoi, ce qui s'est passé à Winnipeg et à Wuhan. C'est pourquoi il faut aller au fond des choses.
Le premier ministre parle de son comité de parlementaires. Or, son comité de parlementaires est dans ses mains. C'est le premier ministre personnellement qui peut décider si, oui ou non, il y a des éléments qui vont être rendus publics.
Ce n'est pas cela, la transparence. C'est pourquoi il faut passer par un comité parlementaire, et non par son comité à lui.
Pourquoi le premier ministre refuse-t-il d'aller publiquement au fond des choses?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:39 [p.8155]
Mr. Speaker, either for political reasons or simply out of ignorance, the opposition party is clearly refusing to accept the good work that the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians is doing.
I suggest that the Conservatives talk to their two excellent members on the committee to get an idea of the kind of tremendous and diligent work that this committee is doing on matters of national security.
Monsieur le Président, il est évident que, pour des raisons politiques ou par simple ignorance, le parti de l'opposition refuse d'accepter le bon travail que fait le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement.
Je suggérerais aux conservateurs de parler à leurs deux excellents membres du Comité pour comprendre un peu le travail rigoureux et formidable que fait le Comité sur des questions de sécurité nationale.
View Gérard Deltell Profile
CPC (QC)
View Gérard Deltell Profile
2021-06-09 14:39 [p.8155]
Mr. Speaker, speaking of ignorance, the Prime Minister does not even realize that the members of his committee cannot talk.
He is telling us to talk to our parliamentary colleagues on this committee, but we cannot. The Prime Minister himself does not even know that. He does not know what he is talking about.
We are serious about this, and Canadians are too. They want to know the truth.
Why is the Prime Minister refusing to get to the bottom of this matter?
Monsieur le Président, parlons d'ignorance justement. Le premier ministre n'est même pas conscient que les membres de son comité ne peuvent pas parler.
Il nous invite à parler à nos collègues parlementaires qui font partie de ce comité, sauf que nous ne le pouvons pas. Le premier ministre lui-même ne le sait même pas. Il ne sait pas de quoi il parle.
Nous sommes sérieux. Les Canadiens sont sérieux également et veulent connaître la vérité.
Pourquoi le premier ministre refuse-t-il d'aller au fond des choses dans cette affaire?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:40 [p.8155]
Mr. Speaker, we created a parliamentary committee made up of parliamentarians from all parties to thoroughly examine matters of national security, with the necessary clearances. The leader of the Conservative Party recommended members of his party to sit on this committee.
Other democracies like ours have similar committees. We are simply the last to have created one, because Stephen Harper refused to do so.
Monsieur le Président, nous avons créé un comité de parlementaires, où siègent des parlementaires provenant de tous les partis et où ces parlementaires peuvent aller au fond des choses avec les permissions nécessaires quant à la sécurité nationale. Ils ont la capacité d'y aller à fond, dans des questions de sécurité nationale. C'est le chef du Parti conservateur qui a recommandé les membres qui, de son parti, pouvaient siéger à ce comité.
C'est un comité qui a des parallèles avec d'autres démocraties comme la nôtre. Nous sommes juste les derniers à le faire, parce que Stephen Harper ne voulait pas le faire.
View Yves-François Blanchet Profile
BQ (QC)
Mr. Speaker, as the community of London, Ontario, comes to grips with a tragedy that will mark it forever, at a time when we need to reflect, be compassionate and defuse tensions, the Prime Minister is suggesting that there is a link between the anti-Muslim terrorist attack in London and the Government of Quebec's secularism law.
Does the Prime Minister believe that his comments will defuse tensions? Will he apologize to Quebeckers and retract his unfortunate comments?
Monsieur le Président, alors même que la communauté de London, en Ontario, apprivoise un drame qui ne la quittera plus, alors que le moment est au recueillement, à la compassion et à l'apaisement des tensions, le premier ministre suggère qu'il y a un lien entre l'attentat terroriste contre les musulmans de London et la Loi sur la laïcité de l'État du Québec.
Est-ce que le premier ministre juge que ses propos sont de nature à apaiser les tensions? Va-t-il s'excuser aux Québécois et retirer ses propos malheureux?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:41 [p.8156]
Mr. Speaker, Muslims and Muslim communities across Canada, including Quebec's Muslim community, which continues to suffer as a result of the attack in Sainte-Foy several years ago, are standing in solidarity with the London community and with Muslims across the country.
Muslims are now saying that they feel even more anxious when they go outside wearing hijab and go for walks with their family.
What happened Sunday evening was a horrific terrorist attack. I know that people across the country are supporting this community that has suffered so much.
Monsieur le Président, les musulmans et les communautés musulmanes de partout au pays, y compris la communauté musulmane de Québec qui souffre encore de l'attaque d'il y a plusieurs années à Sainte-Foy, sont de tout cœur avec la communauté de London, ainsi qu'avec tous les musulmans partout au pays.
Les musulmans admettent maintenant vivre une anxiété de plus quand ils sortent dehors avec leur hijab et quand ils vont se promener en famille.
Nous avons été témoins d'un attentat terroriste horrifiant à London, dimanche soir. Je sais que tous les gens d'un bout à l'autre du pays soutiennent cette communauté qui a tant souffert.
View Yves-François Blanchet Profile
BQ (QC)
Mr. Speaker, I understand that there is no set limit in the Standing Orders for refusing to answer a question or being incapable of answering, but in real life, there are limits.
Quebeckers are no less supportive of the people of London than the Prime Minister is, but the Prime Minister drew a link between Islamophobia and intolerance and a law passed by the Quebec National Assembly, a law that has widespread support in Quebec.
Will he repeat this asinine remark, or will he apologize?
Monsieur le Président, je comprends que, dans les règlements, il n'y a pas de limite au refus ou à l'incapacité de répondre à une question, mais, dans la vraie vie, il y a des limites.
Les Québécois ne sont pas moins solidaires des gens de London que le premier ministre, mais le premier ministre a créé un lien entre l'islamophobie, l'intolérance et une loi votée à l'Assemblée nationale du Québec, laquelle est largement appuyée au Québec.
Est-ce qu'il répète cette imbécillité ou est-ce qu'il s'excuse?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:43 [p.8156]
Mr. Speaker, despite the rhetoric from the leader of the Bloc Québécois, there are Quebeckers who are going before the Quebec courts to challenge that law and defend what they believe to be their rights. We are, of course, closely following these proceedings and watching what happens. As for Bill 21, I have already expressed my position on it very clearly.
Monsieur le Président, malgré la rhétorique du chef du Bloc québécois, il y a des Québécois qui se présentent devant les tribunaux au Québec pour contester cette loi et défendre ce qu'ils considèrent être leurs droits. Nous suivons évidemment ces étapes et regardons attentivement ce qui se passe. Par rapport à la loi 21, je me suis déjà exprimé très clairement là-dessus.
View Michelle Rempel Garner Profile
CPC (AB)
Mr. Speaker, today the Prime Minister announced the indefinite continuation of the unsafe and unscientific hotel quarantine program. Even for fully vaccinated Canadians, no firm date was announced as to when they would be able to forgo staying at federal facilities where sexual assaults, worker abuses and COVID-19 outbreaks have occurred.
Will the Prime Minister listen to the advice of his expert scientific panel and give a firm date for when the hotel quarantine program will be scrapped?
Monsieur le Président, le premier ministre a annoncé aujourd'hui sa décision de maintenir indéfiniment le programme de quarantaine à l'hôtel, un programme non sécuritaire et sans fondement scientifique. Même dans le cas des Canadiens ayant reçu les deux doses de vaccin, aucune date fixe n'a été annoncée quant au moment où ces derniers pourront cesser de séjourner dans des installations fédérales où les droits des travailleurs ont été bafoués et où il y a eu des agressions sexuelles et des éclosions de COVID-19.
Le premier ministre va-t-il écouter les conseils de son groupe d'experts scientifiques et donner une date fixe pour l'élimination du programme de quarantaine à l'hôtel?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:44 [p.8156]
Mr. Speaker, every step of the way we have been informed by science, experts and data on how to keep Canadians safe through this pandemic. We recognize that people are eager to get things back to normal. We also know that as people get fully vaccinated it will be possible to remove many of the restrictions that are in place. We will be making announcements around that in the coming weeks. The reality is that every step of the way our top priority must be the safety and security of Canadians during what are hopefully the final months of this pandemic in Canada.
Monsieur le Président, depuis le début, les décisions que nous prenons pour assurer la sécurité des Canadiens durant cette pandémie sont fondées sur la science, les avis d'experts et les données. Nous reconnaissons que les gens ont hâte que les choses reviennent à la normale. Nous savons également qu'à mesure que les gens recevront les deux doses de vaccin, il nous sera possible de lever un grand nombre des restrictions en vigueur. Nous ferons des annonces à ce sujet dans les semaines à venir. La réalité, c'est qu'à chacune des étapes, notre priorité absolue doit être la sécurité des Canadiens, et ce, même pendant ce qui sera, espérons-le, les derniers mois de cette pandémie au Canada.
View Michelle Rempel Garner Profile
CPC (AB)
Mr. Speaker, while other Canadians are doing their part and avoiding travel, the Prime Minister is about to travel internationally to go on a cocktail-party-loaded photo op trip to London. Upon his return, he will not quarantine at the same facilities that every other Canadian has because he wants to personally avoid all the problems that Canadians have experienced. That is despicable. Worse, today he announced the indefinite extension of the hotel quarantine program.
Why will the Prime Minister not listen to the expert panel advice of scientists and give a firm date for when the program will be scrapped? Sometime soon is not a date.
Monsieur le Président, pendant que les autres Canadiens font des efforts et s'abstiennent de voyager, le premier ministre s'apprête à se rendre à l'étranger pour participer à des réceptions et à des séances de photos à Londres. À son retour, il ne passera pas sa quarantaine au même endroit que tous les autres Canadiens, parce qu'il veut s'éviter tous les problèmes qu'ils ont subis. C'est révoltant. Pire encore, aujourd'hui, il a annoncé qu'on allait prolonger pour une durée indéterminée le programme des quarantaines à l'hôtel.
Pourquoi le premier ministre ne veut-il pas écouter les scientifiques du groupe d'experts et indiquer la date précise où on mettra fin au programme? Dire qu'on le fera bientôt, ce n'est pas comme fournir une date.
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:45 [p.8156]
Mr. Speaker, like all Canadians returning home via air during the pandemic, the delegation and I will be staying in a government-approved airport hotel. These are the same strict protocols that every traveller must follow and we expect them to be applied to everyone.
At the same time, we recognize that being double vaccinated, as increasing numbers of Canadians are as millions of doses continue to arrive every week into Canada, gives one an extra level of protection, which is why we are talking about loosening the restrictions for fully vaccinated Canadians in the coming weeks.
Monsieur le Président, comme tous les Canadiens qui rentrent au pays par avion pendant la pandémie, les membres de la délégation et moi resterons dans un hôtel d'aéroport approuvé par le gouvernement. Nous nous plierons aux mêmes protocoles rigoureux que tous les voyageurs doivent suivre, et nous nous attendons à ce qu'ils s'appliquent à tout le monde.
Nous reconnaissons par ailleurs que les personnes qui ont reçu deux doses de vaccin sont protégées davantage, et comme elles sont de plus en plus nombreuses grâce aux millions de doses qui sont livrées chaque semaine au Canada, nous envisageons d'assouplir les restrictions pour les Canadiens entièrement vaccinés dans les prochaines semaines.
View Michelle Rempel Garner Profile
CPC (AB)
Mr. Speaker, the Prime Minister will not be staying at the same facility that every other Canadian is, and that is just ridiculous. This week, prominent Democratic and Republican congresspeople have been musing about how the United States may unilaterally open its side of the land border to Canadians. This comes as prominent Liberals such as Bob Rae have also been musing about the border. The Prime Minister has no plan for benchmarks for a safe reopening on federal restrictions.
Is the Prime Minister instead preparing for the chaos that will likely ensue if the Americans unilaterally open the border?
Monsieur le Président, le premier ministre ne séjournera pas au même hôtel que les autres Canadiens, ce qui est tout simplement ridicule. Cette semaine, d'éminents représentants démocrates et républicains au Congrès ont laissé entrevoir la possibilité que les États-Unis décident unilatéralement d'ouvrir leur frontière terrestre aux Canadiens. Cette idée a été lancée au moment même où de grands ténors libéraux, comme Bob Rae, ont aussi parlé de la frontière. Le premier ministre n'a pas de plan assorti d'indicateurs pour une levée sécuritaire des restrictions imposées par le gouvernement fédéral.
Le premier ministre se prépare-t-il plutôt à faire face au chaos qui surviendra vraisemblablement si les Américains décident unilatéralement d'ouvrir la frontière?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:46 [p.8157]
Mr. Speaker, since the beginning of this pandemic we have worked hand in hand with the United States to align our measures. Even with that, however, the measures have not been the same on both sides of the border. We brought in, early on, a mandatory two-week quarantine. We brought in initiatives such as pre-departure and on-arrival testing, which the Americans never had. There has also been asymmetry with respect to people wanting to fly south to the United States. That has been allowed, but equivalent tourists have not been able to fly up to Canada from the United States. We have always worked closely with them and will continue to, but we will make our decisions based on what is in Canadians' interests.
Monsieur le Président, depuis le début de la pandémie, nous travaillons de concert avec les États-Unis pour harmoniser nos approches. Cependant, en dépit de nos efforts, les mesures ne sont pas les mêmes de part et d'autre de la frontière. Au Canada, nous avons rapidement imposé une quarantaine obligatoire de deux semaines. Nous avons mis en place diverses initiatives comme les tests de dépistage avant le départ et après l'arrivée, ce que les Américains n'ont jamais fait. L'approche diffère également à l'égard des Canadiens désireux de se rendre aux États-Unis par avion. Ce genre de déplacement a été permis, mais les touristes en provenance des États-Unis n'ont pu venir au Canada de la même façon. Nous avons toujours travaillé en étroite collaboration avec les Américains et nous continuerons de le faire, mais nous prendrons nos décisions en fonction de l'intérêt des Canadiens.
View Michelle Rempel Garner Profile
CPC (AB)
Mr. Speaker, Joe Biden has not listened to the Prime Minister on KXL. Joe Biden has not listened to the Prime Minister on softwood lumber. Joe Biden did not listen to the Prime Minister on Line 5. There is no indication that Joe Biden has been given any reason by the current government to listen to the Prime Minister on the border. This is not a slight on the Americans: The Prime Minister's approach to foreign relations has been weak, incoherent and patronizing at best.
Given today's rambling, shambolic, incoherent press conference on federal border restrictions, how likely is it that the Americans are now going to unilaterally reopen the border?
Monsieur le Président, Joe Biden n'a pas écouté le premier ministre au sujet du pipeline Keystone XL. Joe Biden n'a pas écouté le premier ministre au sujet du bois d'œuvre. Joe Biden n'a pas écouté le premier ministre au sujet de la canalisation no 5. Rien n'indique que le gouvernement actuel a donné quelque raison que ce soit à Joe Biden d'écouter le premier ministre au sujet des frontières. Ce n'est pas parce que les Américains font preuve d'un manque d'égards, mais plutôt parce que l'approche du premier ministre en matière de relations étrangères est faible, incohérente et au mieux condescendante.
À la lumière de la conférence de presse décousue, chaotique et incohérente d'aujourd'hui sur les restrictions fédérales à la frontière, dans quelle mesure est-il probable que les Américains vont maintenant rouvrir unilatéralement leur frontière?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:47 [p.8157]
Mr. Speaker, you will understand if I take no lessons from the Conservative Party of Canada on managing Canada-U.S. relations.
Over the past very difficult four years, we were able to renegotiate NAFTA in a way that protected supply management, that strengthened our economy and that demonstrated a defence of our cultural industries. We stood up for steel producers, for steel workers and for aluminum workers. We managed to get the Americans to remove unfair tariffs. We have continued to stand up for Canadian interests and we will continue to, particularly with someone who is significantly more aligned with Canadians now in the White House.
Monsieur le Président, vous comprendrez que je n'ai aucune leçon à recevoir du Parti conservateur du Canada en matière de gestion des relations canado-américaines.
Au cours des quatre dernières années, qui ont été très difficiles, nous avons su renégocier l'ALENA de façon à protéger la gestion de l'offre, à renforcer notre économie et à défendre nos industries culturelles. Nous avons défendu les producteurs d'acier ainsi que les travailleurs des secteurs de l'acier et de l'aluminium. Nous avons obtenu des Américains qu'ils retirent des droits de douane injustes. Nous n'avons cessé de défendre les intérêts des Canadiens et nous ne cesserons pas de le faire, surtout maintenant que l'occupant de la Maison-Blanche est beaucoup plus sur la même longueur d'onde que nous.
View Lindsay Mathyssen Profile
NDP (ON)
View Lindsay Mathyssen Profile
2021-06-09 14:48 [p.8157]
Mr. Speaker, a family out for a walk was killed in a terrorist attack. They were murdered because of their faith: because they were Muslim. Last night in London people came together. Over 15,000 strong, they grieved and condemned this hateful act, but they want action. Words of condolence will not stop something like this from happening again. If we do not act, Canadian Muslims will continue to be unsafe.
What will the Prime Minister do to address online hate and Islamophobia? Will he commit to holding a national action summit on Islamophobia? When will we see real action?
Monsieur le Président, une famille a été tuée par un terroriste alors qu'elle faisait une promenade. Elle a été assassinée à cause de sa religion: c'était une famille musulmane. Hier soir, à London, plus de 15 000 personnes se sont réunies pour pleurer la mort de ces personnes et condamner cet acte haineux, mais aussi pour réclamer des mesures concrètes. Les mots de condoléances n'empêcheront pas une telle chose de se reproduire. Si nous n'agissons pas, les musulmans canadiens continueront à être en danger.
Que fera le premier ministre pour s'attaquer à la haine en ligne et à l'islamophobie? S'engagera-t-il à organiser un sommet national sur la lutte contre l'islamophobie? Quand verrons-nous des mesures concrètes?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:49 [p.8157]
Mr. Speaker, we were all heartbroken by the terrorist attack that unfolded Sunday in London. An attacker murdered a Muslim family going out for an evening walk just because of their faith.
To the Muslim community in London and to Muslims across Canada, I want to say we stand with them. Islamophobia has no place in any of our communities. This hate is insidious and despicable, and it must stop. The government has taken many steps, but we know there is more to do. We will work hand in hand with the Muslim community and with all Canadians who stand against this violence.
Monsieur le Président, nous avons tous eu le cœur brisé par l'attaque terroriste perpétrée dimanche dernier à London. Un agresseur a assassiné les membres d'une famille musulmane qui faisaient une promenade en soirée, et ce, uniquement en raison de leur foi.
Je tiens à dire que nous sommes solidaires de la communauté musulmane de London et des musulmans de partout au Canada. L'islamophobie n'a pas sa place dans nos collectivités. Cette haine est insidieuse et ignoble et elle doit cesser. Le gouvernement a pris de nombreuses mesures, mais il sait qu'il reste beaucoup à faire. Nous travaillerons main dans la main avec la communauté musulmane et tous les Canadiens qui luttent contre cette violence.
View Brian Masse Profile
NDP (ON)
View Brian Masse Profile
2021-06-09 14:49 [p.8157]
Mr. Speaker, we have to stop pretending that Canada is a country without Islamophobia. We have serious structural problems in Quebec City, Toronto and London. Islamophobia is deadly. We have needed action for a long time to confront it head-on. In 2019, a delegation from Windsor's Muslim community appeared at the justice committee on Islamophobia with strategies to combat it. A 2018 heritage committee report put forth 30 recommendations to fight it.
What specifically will the Prime Minister do to tackle Islamophobia and online hate speech once and for all? Is the government waiting for more people to die? What specifically will he do?
Monsieur le Président, nous devons cesser de prétendre qu'il n'y a pas d'islamophobie au Canada. Il y a de graves problèmes structurels à Québec, à Toronto et à London. L'islamophobie est meurtrière. Des mesures s'imposent depuis longtemps pour s'attaquer à ce problème de front. En 2019, une délégation de la communauté musulmane de Windsor est venue présenter au comité de la justice des stratégies pour lutter contre l'islamophobie. En 2018, le comité du patrimoine a publié un rapport dans lequel il formulait 30 recommandations pour lutter contre ce problème.
Quelles mesures précises le premier ministre prendra-t-il pour mettre fin une fois pour toutes à l'islamophobie et aux discours haineux en ligne? Le gouvernement attend-il que d'autres personnes meurent? Que fera-t-il exactement?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:50 [p.8157]
Mr. Speaker, as a government, we have taken unprecedented steps to fight the rise of Islamophobia. We have a responsibility to combat and condemn hatred in its strongest forms, which is why we declared January 29 as a national day of remembrance of the Quebec City mosque attack and action against Islamophobia. We also committed an additional $50 million to anti-racism initiatives through FES 2020 and proposed $2 million through this year's budget for not-for-profit organizations such as places of worship, schools and community centres to ensure their safety. We have stood, and we will continue to stand, in action with the Muslim community to ensure that all are protected.
Monsieur le Président, en tant que gouvernement, nous avons pris des mesures sans précédent pour lutter contre la montée de l'islamophobie. Nous avons la responsabilité de lutter contre la haine et de la dénoncer sans équivoque. C'est pourquoi nous avons fait du 29 janvier la Journée nationale de commémoration de l'attentat à la mosquée de Québec et d'action contre l'islamophobie. Nous nous sommes aussi engagés, dans l'« Énoncé économique de l'automne 2020 », à investir 50 millions de dollars supplémentaires dans des initiatives antiracisme. Dans le budget de cette année, nous proposons de verser 2 millions de dollars aux organismes sans but lucratif comme les lieux de culte, les écoles et les centres communautaires pour assurer leur sécurité. Nous avons agi avec la communauté musulmane pour garantir la protection de tous et nous continuerons à le faire.
View Kate Young Profile
Lib. (ON)
View Kate Young Profile
2021-06-09 14:51 [p.8157]
Mr. Speaker, my community in London West is reeling from the vicious hate crime that took place on Sunday evening. Four members of a local Muslim family are dead because of an act of terrorism. A child is in the hospital. All Canadians and all Muslims deserve to feel safe and secure in their own communities, and heinous acts such as this leave many feeling unsafe. We know this is not the Canada we want.
Can the Prime Minister inform us of the steps being taken to combat hate crimes in Canada to ensure all Canadians can feel safe and secure in their own communities?
Monsieur le Président, ma collectivité, London-Ouest, a été ébranlée par l'odieux crime haineux qui a été commis dimanche soir. Quatre membres d'une famille musulmane de la région sont décédés à la suite d'un acte de terrorisme. Un enfant est hospitalisé. Tous les Canadiens et tous les musulmans méritent de se sentir en sécurité dans leur propre collectivité, et de tels actes ignobles laissent beaucoup de personnes avec le sentiment qu'elles sont en danger. Nous savons que ce n'est pas le Canada auquel nous aspirons.
Le premier ministre peut-il nous informer des mesures qui sont prises pour combattre les crimes haineux au Canada afin que tous les Canadiens puissent se sentir en sécurité dans leur propre collectivité?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:51 [p.8158]
Mr. Speaker, I would like to thank the member for London West for her unwavering advocacy against hatred and discrimination. What happened in London, this act of terrorism, shows us that Islamophobia is a serious issue and it has no place in Canada or around the world. Whether through the security infrastructure program, by cracking down on online extremism or by dismantling far-right hate groups, we will continue doing everything we can to fight violence in every form. We grieve with Muslim communities across Canada and stand with them in solidarity during this difficult time.
Monsieur le Président, je remercie la députée de London-Ouest de son soutien inébranlable dans la lutte contre la haine et la discrimination. L'acte de terrorisme qui a été perpétré à London nous montre que l'islamophobie constitue un grave problème qui n'a pas sa place au Canada ni ailleurs dans le monde. Que ce soit par l'entremise du Programme de financement des projets d'infrastructure de sécurité, en sévissant contre l'extrémisme en ligne ou en démantelant les groupes haineux d'extrême droite, nous continuerons de faire tout en notre pouvoir pour lutter contre la violence sous toutes ses formes. Nous partageons la douleur des communautés musulmanes du Canada et nous leur témoignons notre solidarité en cette période difficile.
View Pierre Paul-Hus Profile
CPC (QC)
Mr. Speaker, just in time for the Prime Minister's trip to the United Kingdom, he has decided to eliminate the hotel quarantine requirement for fully vaccinated travellers arriving in Canada beginning in July.
While the Conservative Party has been calling for this for months now, the Prime Minister is suddenly realizing how his bad decisions will affect him personally.
Will the Prime Minister admit that his hotel quarantine policy has done more harm than good?
Will he scrap it for everyone, effective immediately?
Monsieur le Président, juste avant de partir en voyage au Royaume-Uni, le premier ministre a décidé de supprimer l'obligation pour ceux qui ont reçu deux doses de vaccin de se mettre en quarantaine dans les hôtels en arrivant au Canada à partir du mois de juillet.
Alors que le Parti conservateur le demande depuis des mois, le premier ministre réalise maintenant, et ce, personnellement, l'impact de ses mauvaises décisions.
Le premier ministre va-t-il admettre que sa politique de quarantaine à l'hôtel a causé plus de tort qu'autre chose?
Va-t-il l'annuler pour tous, dès maintenant?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:53 [p.8158]
Mr. Speaker, we have always taken the necessary measures to keep Canadians safe. The requirement for incoming air travellers to have a negative COVID-19 test before leaving a government-approved hotel has worked, detecting cases and protecting Canadians from the importation of COVID-19 variants.
We know that our priority is to continue to protect Canadians from this COVID-19 pandemic, but we also recognize that people who are fully vaccinated should have more freedom.
Monsieur le Président, nous avons toujours pris les mesures nécessaires pour protéger les Canadiens. La mesure qui consiste à assurer que quelqu'un a un test négatif avant de quitter un hébergement approuvé par le gouvernement lors d'une arrivée par avion dans notre pays a fonctionné pour déceler des cas et pour protéger les Canadiens de l'importation de variants de la COVID-19.
Nous savons que notre priorité est de continuer à protéger les Canadiens de cette pandémie de la COVID-19, mais nous reconnaissons aussi que les gens qui sont complètement vaccinés devraient pouvoir avoir plus de libertés.
View Pierre Paul-Hus Profile
CPC (QC)
Mr. Speaker, the mandatory hotel quarantine has been a fiasco from day one. There have been stories of sexual assault, hotel room doors without locks and for some travellers the conditions were horrible. Many Canadians have suffered unnecessarily because the Prime Minister did not take action in a timely manner during this health crisis.
I will give him another chance. Will the Prime Minister admit that the hotel quarantine program is shoddy?
Monsieur le Président, la quarantaine obligatoire dans les hôtels est un fiasco, du commencement jusqu'à aujourd'hui. Il y a des agressions sexuelles, plusieurs chambres n'avaient pas de serrure aux portes et pour certains voyageurs, les conditions étaient horribles. Énormément de Canadiens ont souffert inutilement parce que le premier ministre n'a pas agi à temps durant cette crise sanitaire.
Je lui donne une autre chance de se reprendre. Va-t-il avouer que le programme de quarantaine à l'hôtel est bâclé?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:54 [p.8158]
Mr. Speaker, I would say no because Canadians expect us to do what it takes to protect Canadians during this health crisis.
We know full well that the Conservatives encourage freedom for all. Unfortunately we have seen that some provinces have had a tough time because of that philosophy, but we as a government have always been there to put the safety of Canadians first. We will continue to take the necessary measures to keep people safe.
Monsieur le Président, je dirais non parce que les Canadiens s'attendent à ce que nous fassions tout ce qui est nécessaire pour protéger les Canadiens pendant cette crise sanitaire.
Nous savons très bien que les conservateurs encouragent la liberté pour tous. Nous avons malheureusement vu que, dans certaines provinces, cela a été un peu plus difficile à cause de cette philosophie, mais nous, en tant que gouvernement, avons toujours été là pour mettre la sécurité des Canadiens en avant, d'abord et avant tout. Nous allons continuer de prendre les mesures nécessaires pour garder les gens en sécurité.
View Pierre Paul-Hus Profile
CPC (QC)
Mr. Speaker, I want the Prime Minister to tell me what he is going to say to Canada's Olympic athletes, who thrill and unite us and inspire entire generations. These athletes go into debt to carry the maple leaf to the very top of the podium.
The Prime Minister chose to eliminate the hotel quarantine for professional hockey players but not for athletes such as Meaghan Benfeito, Charles Philibert-Thiboutot and Camille Fiola-Dion.
How can the Prime Minister justify that decision to our Canadian athletes?
Monsieur le Président, j'aimerais que le premier ministre me dise ce qu'il va dire aux athlètes olympiques canadiens, ceux qui nous font vibrer et nous unissent et qui inspirent des générations entières. Ce sont des athlètes qui s'endettent pour porter l'unifolié sur la plus haute marche du podium.
Le premier ministre a décidé qu'il était préférable de supprimer la quarantaine à l'hôtel pour les joueurs de hockey professionnel, mais pas pour des athlètes comme Meaghan Benfeito, Charles Philibert-Thiboutot ou Camille Fiola-Dion, par exemple.
Comment le premier ministre peut-il justifier cette décision à nos athlètes canadiens?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:55 [p.8158]
Mr. Speaker, we work with teams, institutions and amateur and professional sport organizations to ensure that athletes are safe and people are protected so they can entertain and inspire us as athletes always do.
The safety and health of everyone must always be the priority. That has guided us since the start of this pandemic, and that will guide us to the end. We will continue to work with our athletes and sport organizations to ensure we find the right balance.
Monsieur le Président, nous travaillons avec les équipes, les institutions et les organismes de sport amateur et professionnel pour nous assurer que les athlètes sont en sécurité et que les gens sont protégés afin qu'ils puissent nous divertir et nous inspirer comme les athlètes le font toujours.
La sécurité et la santé de tous doivent toujours être à l'avant-plan. C'est ce qui nous a guidés depuis les débuts de cette pandémie et c'est ce qui va nous guider jusqu'à la fin, mais nous allons continuer à travailler avec nos athlètes et nos organismes de sport pour nous assurer de trouver le bon équilibre.
View Pierre Paul-Hus Profile
CPC (QC)
Mr. Speaker, when we asked the Prime Minister to close the border to avoid the worst, he called us racists. When we asked him to work with our allies or Canadian firms on vaccines, he chose the Chinese communist regime. When we asked to abolish the hotel quarantine, he laughed at us.
Since the Prime Minister will have to quarantine, can he tell us if he will do so in a third-rate hotel as he has forced so many Canadians to do?
Monsieur le Président, quand nous avons demandé au premier ministre de fermer la frontière pour éviter le pire, il nous a traités de racistes. Quand nous lui avons demandé de travailler avec nos alliés ou des firmes canadiennes pour les vaccins, il a choisi le régime communiste chinois. Quand nous avons demandé d'abolir la quarantaine à l'hôtel, il s'est moqué de nous.
Vu que le premier ministre devra faire une quarantaine, peut-il nous dire s'il la fera dans un hôtel de troisième ordre comme il a obligé tant de Canadiens à le faire?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:56 [p.8158]
Mr. Speaker, as I said, the delegation returning from the G7, including me, will quarantine in an airport hotel, which is equivalent to what all Canadians have to do when they return from a trip.
I should point out that we have often disagreed with the Conservatives on their approach to this pandemic. I know that Canadians have seen that our approach of putting the safety of Canadians first and investing to support Canadians has been the right choice.
Monsieur le Président, comme je l'ai dit, la délégation, moi y compris, qui reviendra du G7 fera une quarantaine dans un hôtel de l'aéroport, équivalant à ce que tous les Canadiens doivent faire quand ils reviennent de voyage.
Je dois souligner que nous avons souvent été en désaccord avec les conservateurs concernant leur approche sur cette pandémie. Je sais que les Canadiens ont vu que notre approche de mettre la sécurité des Canadiens à l'avant-plan et d'investir pour appuyer les Canadiens a été le bon choix.
View Alexis Brunelle-Duceppe Profile
BQ (QC)
Mr. Speaker, the majority of Quebeckers believe that the best way to protect every religion is for the government to be free from religion. For Quebeckers, secularism contributes to social cohesion and harmony for all.
The Prime Minister would have people believe that Bill 21 fuels intolerance and Islamophobia and practically invites people to challenge it. Will the Prime Minister promise that the government will not directly or indirectly fund any court challenges of Bill 21?
Monsieur le Président, au Québec, la majorité de la population croit que la meilleure façon de protéger toutes les religions, c'est que l'État n'en ait aucune. Pour les Québécois, la laïcité contribue à la cohésion sociale et à un meilleur vivre-ensemble pour tous.
Le premier ministre veut plutôt faire croire que la loi 21 alimente l'intolérance et l'islamophobie, et invite pratiquement les gens à la contester. Le premier ministre s'engage-t-il à ce que le gouvernement ne finance ni directement ni indirectement la contestation de la loi 21 devant les tribunaux?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:57 [p.8159]
Mr. Speaker, I know that every Quebecker values human rights and individual rights. It is important for every society and country around the world.
The reality is that there are Quebeckers who have chosen to challenge this legislation as they have the right to do before their provincial court. They are in the process of doing so. Obviously we respect that choice. The Bloc Québécois and other Quebeckers who are in favour of the bill should respect the choice that some Quebeckers have made to challenge it. We will continue to follow this issue.
Monsieur le Président, je sais que tous les Québécois chérissent la défense des droits de la personne et des droits individuels. C'est bien important pour toutes nos sociétés, au pays et partout dans le monde.
La réalité, c'est qu'il y a des Québécois qui ont choisi de contester cette loi comme ils ont le droit de le faire devant leur cour provinciale. Ils sont en train de le faire. Nous respectons évidemment ce choix. Le Bloc québécois et les autres Québécois qui sont en faveur de la loi devraient respecter ce choix qu'ont fait certains Québécois de la contester. Pour notre part, nous continuons à suivre ce dossier.
View Alexis Brunelle-Duceppe Profile
BQ (QC)
Mr. Speaker, the Prime Minister needs to stop conflating issues. In the current context, it is quite simply irresponsible to blame Bill 21 for the absolutely horrific events that have recently taken place.
We have a responsibility to pull together, but the Prime Minister and politicians from other parties want to point fingers. That is not how we show solidarity. That is not how we will heal our wounds. That is not how we become closer. Will the Prime Minister retract his comments?
Monsieur le Président, le premier ministre doit éviter toute forme d'amalgame. Dans le contexte actuel, il est tout simplement irresponsable de blâmer la loi 21 pour les événements absolument terribles qui sont se sont produits récemment.
Alors que nous avons la responsabilité de nous serrer les coudes, le premier ministre et d'autres politiciens d'autres partis veulent pointer du doigt. Ce n'est pas comme cela qu'on exprime notre solidarité. Ce n'est pas comme cela qu'on panse nos plaies. Ce n'est pas comme cela qu'on se rapproche. Le premier ministre va-t-il retirer ses paroles?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 14:58 [p.8159]
Mr. Speaker, in the wake of the terrible attack in London, much like the one at the mosque in Sainte-Foy, it is important to listen to the Muslim community in Quebec, London and elsewhere, to understand its worries and concerns.
If we truly want to become closer, I urge the Bloc Québécois to listen to members of the Muslim community, who have expressed concerns about what they are experiencing right now in Quebec.
Monsieur le Président, à la suite de l'épouvantable attaque survenue à London, comme à la suite de l'attaque contre la mosquée, à Sainte-Foy, l'important, c'est d'écouter la communauté musulmane au Québec, à London et ailleurs, afin de comprendre ses inquiétudes et ses préoccupations.
Si l'on veut vraiment se rapprocher les uns des autres, j'encourage fortement les députés du Bloc québécois à écouter la communauté musulmane, qui exprime certaines préoccupations relativement à ce qu'elle est en train de vivre au Québec.
View Brad Vis Profile
CPC (BC)
Mr. Speaker, the government loves to announce it is spending billions of dollars on housing, but we are years into the national housing strategy and it has nothing to show for it, except for higher prices and a market that is more and more out of reach for Canadians.
Could the Prime Minister please explain why he is intent on destroying the hopes and dreams of Canadians and new immigrants who just want to own a home?
Monsieur le Président, le gouvernement adore annoncer qu'il dépense des milliards de dollars pour le logement, mais la Stratégie nationale sur le logement est en place depuis des années et elle n'a rien donné, si ce n'est des prix plus élevés et un marché de plus en plus hors de portée pour les Canadiens.
Le premier ministre pourrait-il expliquer pourquoi il tient à détruire les espoirs et les rêves des Canadiens et des nouveaux immigrants qui veulent simplement être propriétaires de leur maison?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 15:00 [p.8159]
Mr. Speaker, once again the Conservatives never let facts get in the way of a good political attack.
It is a fact, as new numbers show, that the national housing strategy is helping over 200,000 families get the housing they need by building new homes, by repairing existing ones and by helping with costs. Since 2015, our government has supported the creation of nearly 100,000 new units and repaired over 300,000 more across housing programs.
However, we are not stopping there. Budget 2021, which the Conservatives voted against, includes funding for the construction, repair and support of 35,000 affordable housing units.
Monsieur le Président, encore une fois, les conservateurs ne s'encombrent jamais des faits si ceux-ci risquent de gâcher une bonne attaque politique.
Voici un fait, confirmé par de nouvelles données: la Stratégie nationale sur le logement a aidé plus de 200 000 familles à se loger en fonction de leurs besoins grâce à la construction de nouvelles habitations, à la réparation d'habitations existantes et à de l'aide pour assumer les coûts. Depuis 2015, le gouvernement a subventionné la construction de près de 100 000 nouveaux logements et la rénovation de plus de 300 000 autres dans le cadre de divers programmes de logement.
Mais nous ne nous arrêtons pas là. Le budget de 2021, contre lequel les conservateurs ont voté, prévoit un financement pour la construction, la réparation et le soutien de 35 000 logements abordables.
View Brad Vis Profile
CPC (BC)
Mr. Speaker, I will take no lessons from a Prime Minister who is squeezing out a generation from home ownership under his watch.
The HUMA report “Indigenous Housing: The Direction Home” was tabled on May 26. Will the government persist in a paternalistic Ottawa-knows-best approach, or will the government commit to implementing and supporting a “for indigenous, by indigenous” approach to empower indigenous Canadians with the autonomy to address their own unique housing needs?
Monsieur le Président, je n'ai aucune leçon à recevoir d'un premier ministre qui empêche toute une génération d'accéder à la propriété.
Le 26 mai, le Comité permanent des ressources humaines, du développement des compétences, du développement social et de la condition des personnes handicapées a déposé son rapport intitulé « Logement autochtone: en route vers chez soi ». Le gouvernement s'obstinera-t-il à poursuivre son approche paternaliste ou s'engagera-t-il à mettre en œuvre et à appuyer une démarche « pour les Autochtones, par les Autochtones » afin d'accorder aux Canadiens autochtones l'autonomie nécessaire pour qu'ils puissent répondre à leurs propres besoins en matière de logement?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 15:01 [p.8159]
Mr. Speaker, that is exactly what we have been doing for a number of years, working directly with indigenous leadership and indigenous communities on meeting specific housing needs. That is something we recognize. We have long recognized the need for leadership from the federal government. Unfortunately, the Conservatives, when they were in government, refused any role for the federal government on housing.
We have stepped up, not just in working with indigenous communities on housing, but in working with provinces and municipalities to fix the challenges around housing.
Monsieur le Président, c'est exactement ce que nous faisons depuis un certain nombre d'années: nous collaborons avec les dirigeants et les communautés autochtones pour répondre à leurs besoins précis en matière de logement. Nous reconnaissons depuis longtemps que le gouvernement fédéral doit faire preuve de leadership dans ce dossier. Malheureusement, lorsque les conservateurs étaient au pouvoir, ils ont continuellement refusé de reconnaître le rôle que le gouvernement fédéral devait jouer dans le logement.
Le gouvernement actuel a agi. Non seulement nous avons travaillé avec les communautés autochtones sur la question du logement, mais nous avons collaboré avec les provinces et les municipalités en vue d'aplanir les difficultés liées au logement.
View Brad Vis Profile
CPC (BC)
Mr. Speaker, the least the House could do is give indigenous Canadians a date when they can expect that FIBI process.
Under the government, housing has never been less affordable. Both the Prime Minister and the finance minister acknowledge we have a housing supply crisis.
Will the government take concrete action to secure Canada's future, support the Conservative motion and address the housing supply challenges facing Canada right now?
Monsieur le Président, la Chambre pourrait à tout le moins indiquer aux Canadiens autochtones la date à laquelle ils peuvent s'attendre à ce que le gouvernement entame son processus « pour les Autochtones, par les Autochtones ».
Depuis que le gouvernement est au pouvoir, le logement n'a jamais été aussi peu abordable. Le premier ministre et le ministre des Finances reconnaissent que nous sommes confrontés à une pénurie de logements.
Le gouvernement prendra-t-il des mesures concrètes pour protéger l'avenir du Canada, appuiera-t-il la motion des conservateurs et réglera-t-il le problème de l'offre de logements qui se pose actuellement au Canada?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 15:02 [p.8160]
Mr. Speaker, it is a good thing the Conservative Party is finally noticing that the federal government does have a role to play in housing. However, over the past number of years, we have not waited for the Conservatives. We have moved forward ourselves, building new affordable units through programs like the rapid housing initiative, expanding the first-time home buyer incentive, introducing Canada's first national tax on vacant property owned by non-resident non-Canadians, working to maintain the stability of the market, making the largest public transit investment in Canadian history and more.
We will continue to work on housing. We will continue to hope that the Conservatives will eventually support our initiatives.
Monsieur le Président, je suis content que, enfin, le Parti conservateur réalise que le gouvernement fédéral a un rôle à jouer en matière de logement. Par contre, au cours des dernières années, nous n'avons pas attendu que les conservateurs se réveillent avant d'agir. Nous nous sommes mis à l'œuvre. Entre autres choses, nous avons bâti de nouveaux logements abordables au moyen de programmes comme l'Initiative pour la création rapide de logements; nous avons bonifié l'Incitatif à l'achat d'une première propriété; nous avons instauré la première taxe nationale du Canada sur les biens vacants appartenant à des non-résidents, non-Canadiens; nous avons travaillé au maintien de la stabilité du marché et nous avons fait le plus important investissement de l'histoire du Canada dans le transport en commun.
Nous allons continuer de travailler à la question du logement. Nous allons continuer d'espérer que les conservateurs finissent par appuyer nos initiatives.
View Annie Koutrakis Profile
Lib. (QC)
View Annie Koutrakis Profile
2021-06-09 15:03 [p.8160]
Mr. Speaker, affordable housing is a major concern for the constituents of Vimy.
Whether we are talking about a young person who has moved to a new city for school or a couple looking to start a family, finding a safe and affordable place to live is critical to achieving one's dreams. This is an important goal that we all need to work toward.
Could the Prime Minister provide an update on what the government is doing to make affordable housing accessible to all Canadians?
Monsieur le Président, le logement abordable est une préoccupation majeure pour les électeurs de Vimy.
Que l'on soit un jeune qui a déménagé dans une nouvelle ville pour aller à l'école ou un couple qui cherche à fonder une famille, il est essentiel de pouvoir trouver un endroit sûr et abordable où habiter pour réaliser ses rêves. C'est un objectif important auquel nous devons tous travailler.
Le premier ministre pourrait-il faire le point sur les mesures prises par le gouvernement pour rendre le logement abordable accessible à tous les Canadiens?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 15:04 [p.8160]
Mr. Speaker, I want to thank the hon. member for Vimy for her hard work and for this important question.
We introduced the first-ever national housing strategy, a 10-year, $70-billion plan that will provide housing for hundreds of thousands of Canadians and eliminate chronic homelessness.
Budget 2021 builds on this investment with an additional $2.5 billion to ensure Canadians have the housing they need. We will continue to invest in affordable housing to make it a reality for everyone.
Monsieur le Président, je veux remercier la députée de Vimy de son travail acharné et de cette importante question.
Nous avons présenté la toute première Stratégie nationale sur le logement, un plan de 70 milliards de dollars sur 10 ans, qui permettra de fournir un logement à des centaines de milliers de Canadiens et d'éliminer l'itinérance chronique.
Le budget de 2021 mise sur cet investissement en y ajoutant 2,5 milliards de dollars pour que les Canadiens aient le logement dont ils ont besoin. Nous continuerons à investir dans le logement abordable pour que cela soit une réalité pour tous.
View Erin O'Toole Profile
CPC (ON)
View Erin O'Toole Profile
2021-06-09 15:04 [p.8160]
Mr. Speaker, Canadians watching question period today will see one thing: It is not answer period when it is the Prime Minister.
The Winnipeg lab security breach could be the largest security breach in our history and we have questions. Why did we send virus samples to Wuhan? Why was access given to scientists with deep ties to the Chinese military? Why did the director of the Winnipeg lab resign shortly into the pandemic? There is a cover-up on all of these simple questions that Canadians deserve an answer to.
The documents are not being shared with the House of Commons, defying an order. Did the government share those documents with the media or any outside sources?
Monsieur le Président, les Canadiens qui regardent la période des questions constateront une chose: ce n'est certainement pas la période des réponses lorsque c'est le premier ministre qui répond.
Le bris de sécurité au laboratoire de Winnipeg pourrait être le pire de l'histoire du pays et nous avons des questions à poser. Pourquoi avons-nous envoyé des échantillons de virus à Wuhan? Pourquoi a-t-on donné accès à ce laboratoire à des scientifiques qui étaient étroitement liés à l'armée chinoise? Pourquoi le directeur du laboratoire de Winnipeg a-t-il démissionné peu de temps après le début de la pandémie? On cherche à camoufler les réponses à ces questions et les Canadiens ont le droit de connaître la vérité.
En dépit de l'ordre donné, les documents ne sont pas communiqués à la Chambre des communes. Le gouvernement a-t-il transmis ces documents aux médias ou à d'autres entités externes?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 15:05 [p.8160]
Mr. Speaker, as I have said, questions of national security deserve a level of oversight and parliamentarians deserve to be able to scrutinize and ensure that every government is doing what it needs to do to keep Canadians safe.
That is why we created the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians to allow parliamentarians from every party to weigh in on issues of national security, with the appropriate security clearances. The health minister has made available to that committee unredacted documents, and we hope they will go through those documents and get answers to the questions they have.
Monsieur le Président, comme je l'ai dit, les questions de sécurité nationale doivent faire l'objet d'un certain niveau de surveillance, et les parlementaires méritent de pouvoir examiner minutieusement ce que font tous les gouvernements afin de s'assurer qu'ils prennent les mesures nécessaires pour protéger les Canadiens.
Nous avons créé le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement pour cette raison: permettre aux parlementaires de tous les partis de se prononcer sur des questions de sécurité nationale, en leur accordant les cotes de sécurité appropriées. La ministre de la Santé a mis à la disposition du Comité des documents non caviardés, et nous espérons que ses membres passeront en revue les documents et obtiendront des réponses à leurs questions.
View Erin O'Toole Profile
CPC (ON)
View Erin O'Toole Profile
2021-06-09 15:06 [p.8160]
Mr. Speaker, when two scientists were marched out and fired from our top secret virus lab in Winnipeg, the government first said it was a personnel issue. Then it said it was a national security issue. Today the Prime Minister read some remarks about foreign espionage in relation to our questions on the Winnipeg lab.
Will the Prime Minister elaborate on his answer today? Will he confirm that the security breach at our Winnipeg lab was related to espionage from China?
Monsieur le Président, quand deux scientifiques ont été expulsés et renvoyés de notre laboratoire de virologie du niveau de sécurité le plus élevé, à Winnipeg, le gouvernement a d'abord affirmé que c'était pour des raisons personnelles. Ensuite, il a dit que c'était une question de sécurité nationale. Aujourd'hui, quand nous l'avons interrogé sur le laboratoire de Winnipeg, le premier ministre a lu quelques remarques sur l'espionnage étranger.
Le premier ministre pourra-t-il nous donner des précisions sur la réponse qu'il a fournie aujourd'hui? Confirmera-t-il que l'atteinte à la sécurité qui s'est produite au laboratoire de Winnipeg était liée à une tentative d'espionnage de la part de la Chine?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 15:06 [p.8160]
Mr. Speaker, I sat in opposition for many years watching the Conservative government not answer any questions on national security under the guise of protecting Canadians and national security. That is why one of the commitments we made in the election of 2015 was to create an oversight body of parliamentarians that would have the clearances necessary to dig into national security questions so that parliamentarians could be reassured and assured that government was doing things right.
We did that. We created the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians.
Monsieur le Président, j'ai siégé dans l'opposition pendant de nombreuses années. J'ai vu le gouvernement conservateur refuser de répondre aux questions sur la sécurité nationale, en prétextant qu'il protégeait ainsi les Canadiens et la sécurité nationale. C'est pourquoi nous nous sommes engagés, durant la campagne électorale de 2015, à créer un organisme parlementaire de surveillance, dont les membres auraient les cotes de sécurité nécessaires pour examiner en profondeur les questions de sécurité nationale, afin de donner aux parlementaires l'assurance que le gouvernement agit à bon escient.
C'est ce que nous avons fait. Nous avons créé le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement.
View Erin O'Toole Profile
CPC (ON)
View Erin O'Toole Profile
2021-06-09 15:07 [p.8160]
Mr. Speaker, if he keeps covering up the security breach with respect to the Winnipeg lab in the midst of the worst pandemic this globe has ever known, the Prime Minister will be sitting in the opposition benches once again.
I do not want to hear about a committee that is secret, that reports to him, that he controls and that does not report to the House of Commons. Canadians deserve answers to why there was the most massive security breach in our history at the lab in Winnipeg. It was so severe that the director of the lab resigned, and the Prime Minister is covering up our questions.
He mentioned espionage today. Will he acknowledge espionage was involved in the Winnipeg lab incident?
Monsieur le Président, s'il persiste à vouloir cacher l'atteinte à la sécurité qui s'est produite au laboratoire de Winnipeg au cours de la pire pandémie que le monde a jamais connue, le premier ministre va siéger de nouveau sur les banquettes de l'opposition.
Je ne veux pas entendre parler du comité secret qui relève seulement de lui, qu'il contrôle et qui ne fait aucun rapport à la Chambre des communes. Les Canadiens méritent de savoir pourquoi la plus importante atteinte à la sécurité de notre histoire a eu lieu au laboratoire de Winnipeg. Cette atteinte est tellement grave que le directeur du laboratoire a démissionné et le premier ministre esquive nos questions.
Il a parlé d'espionnage aujourd'hui. Va-t-il reconnaître qu'il y a eu espionnage au laboratoire de Winnipeg?
View Justin Trudeau Profile
Lib. (QC)
View Justin Trudeau Profile
2021-06-09 15:08 [p.8161]
Mr. Speaker, the member opposite knows well that it is important to always have the national security of Canadians top of mind as a government. We also need mechanisms whereby parliamentarians can scrutinize and oversee the work that our national security agencies do. That is why we created the National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians to oversee our national security agencies. It has access to all documents and all things to be able to follow-up and ensure that everything is being done right.
Monsieur le Président, le député d'en face sait très bien que la sécurité nationale doit toujours demeurer une priorité pour le gouvernement. Nous avons aussi besoin de mécanismes permettant aux parlementaires d'examiner en profondeur et de surveiller le travail accompli par les agences de sécurité nationale. C'est pourquoi nous avons créé le Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement: pour surveiller le travail des agences de sécurité nationale. Le Comité a accès à tous les documents et à tout le nécessaire pour être en mesure de faire un suivi et de veiller à ce que tout soit fait correctement.
View Sonia Sidhu Profile
Lib. (ON)
View Sonia Sidhu Profile
2021-06-09 15:08 [p.8161]
Mr. Speaker, in my community, diabetes affects one in six Bramptonians, and across the country there are 11 million Canadians living with diabetes or prediabetes. They are at risk of serious complications such as heart and kidney disease, blindness, amputation and many others. They have been hit hard by this pandemic.
As Canada recognizes the 100th anniversary of the discovery of insulin, could the Prime Minister tell us what the government is doing to help people living with diabetes?
Monsieur le Président, dans ma communauté, le diabète touche un citoyen de Brampton sur six, et à l'échelle du pays, ce sont 11 millions de Canadiens qui vivent avec le diabète ou le prédiabète. Ces personnes courent des risques de subir de graves complications, comme des maladies du cœur ou du rein, la cécité, l'amputation et bien d'autres. De plus, ces personnes sont durement touchées par la pandémie.
Alors que le Canada souligne le 100e anniversaire de la découverte de l'insuline, le premier ministre peut-il nous dire ce que le gouvernement fait pour aider les personnes qui vivent avec le diabète?
Results: 501 - 600 of 150000 | Page: 6 of 1500

|<
<
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
>
>|
Show single language
Refine Your Search
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data