Hansard
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 15 of 3759
View Ziad Aboultaif Profile
CPC (AB)
View Ziad Aboultaif Profile
2020-08-12 12:16 [p.2746]
Mr. Speaker, last week the world was shaken by the devastating news of a massive explosion at the Port of Beirut in Lebanon.
On the morning of August 4, the people of Beirut were going about their normal daily routines without any inkling of what was to come. They were shaken from those routines by horrific explosions that devastated the city, claimed at least 171 lives and left over 6,000 wounded. People lost their homes, their businesses and their livelihoods. Entire neighbourhoods were destroyed. We understand that Lebanese officials continue to investigate the cause of the explosions, and we look forward to the outcome of those efforts.
Of course, many Canadians of Lebanese descent have family, friends and loved ones in Beirut and throughout Lebanon. Canada is proud to stand with our Lebanese community during this difficult time as they process the tragedy and remember and honour the victims. We have heard heartwarming stories of Lebanese Canadians joining forces to organize aid deliveries and to offer any support they can, which speaks to the spirit of the community.
We also extend our sympathies and condolences to the family and colleagues of Nazar Najarian, a Montreal businessman who was tragically killed, and to all those injured, including a member of the Canadian Armed Forces. We are praying for their speedy recovery.
As we know, much of the city is devastated and in dire need of help. I know that Canadians will answer the call. We will support the people of Lebanon as they work to clear the debris and search for people affected by this tragedy. Throughout their history, Lebanese people have endured great hardships and yet, through their incredible strength and resilience, they have always overcome them. I know that this time the outcome will be no different. Over the coming days, weeks and months, their strength will see them through this latest hardship.
On behalf of my family and the entire Conservative caucus, I would like to offer my deepest condolences to all those affected by the tragic incident in Lebanon. We will continue to closely monitor the situation and we are here to provide any assistance we can to those recovering from this tragedy.
Monsieur le Président, la semaine dernière, le monde a été secoué par la terrible nouvelle d'une puissante explosion dans le port de Beyrouth, au Liban.
Le matin du 4 août, les Beyrouthins vaquaient à leurs occupations habituelles sans avoir la moindre idée de ce qui allait se produire, lorsqu'ont retenti brutalement les effroyables explosions qui ont dévasté la ville, faisant au moins 171 morts et plus de 6 000 blessés. Des gens ont perdu leurs foyers, leurs entreprises et leurs moyens de subsistance. Des quartiers entiers ont été réduits en poussière. Les autorités libanaises poursuivent leur enquête sur l'origine des explosions, et nous attendons avec impatience leurs conclusions.
Bien sûr, de nombreux Canadiens d'origine libanaise ont de la famille, des amis et des proches à Beyrouth et dans tout le Liban. Le Canada est fier de se tenir aux côtés de la communauté libanaise en cette période difficile, alors qu'elle fait face à la tragédie et rend hommage aux victimes. Nous avons entendu des histoires réconfortantes de Canadiens d'origine libanaise unissant leurs forces pour organiser des envois d'aide et offrir tout le soutien possible. Cela en dit beaucoup sur l'esprit qui anime la communauté.
Nous présentons nos condoléances à la famille et aux collègues de Nazar Najarian, un homme d'affaires de Montréal qui a été tragiquement tué. Nous sommes de tout cœur avec les blessés, parmi lesquels se trouve notamment un membre des Forces armées canadiennes. Nous prions pour leur prompt rétablissement.
Comme nous le savons, une grande partie de la ville est dévastée et a grand besoin d'aide. Je suis persuadé que les Canadiens répondront à l'appel. Nous soutiendrons le peuple libanais dans ses efforts pour dégager les débris et trouver les personnes touchées par cette tragédie. Tout au long de son histoire, le peuple libanais a subi de grandes épreuves mais, grâce à sa force et à sa résilience incroyables, il les a toujours surmontées. Je sais qu'il en sera de même cette fois-ci. Dans les jours, les semaines et les mois à venir, la force des Libanais les aidera à surmonter cette nouvelle épreuve.
Au nom de ma famille et de l'ensemble du caucus conservateur, je présente mes plus sincères condoléances à toutes les personnes touchées par la tragédie survenue au Liban. Nous continuerons à suivre de près la situation et nous sommes disposés à apporter toute l'aide possible à ceux qui tentent de se remettre de cette tragédie.
View Andrew Scheer Profile
CPC (SK)
Mr. Speaker, the Prime Minister has had enough. He is tired of accountability and facing tough questions. He does not want to explain why he paid off his friends at WE with taxpayers' money. He will not tell us about the contract that he gave to the company that employs his top staffer's husband, and he certainly does not want to tell us how big of a cheque he cut to the former Liberal MP from Montreal.
When the Prime Minister cancelled Parliament in April, May and June, he replaced it with four sitting days this summer. The Liberals could have picked any day they wanted. Can the person auditioning for the role of Prime Minister today please tell us why the Prime Minister picked today if he was not going to show up?
Monsieur le Président, le premier ministre en a assez. Il en a assez de rendre des comptes et de devoir répondre à des questions embarrassantes. Il ne veut pas expliquer pourquoi il a remboursé ses amis d'UNIS avec l'argent des contribuables. Il refuse de nous parler du contrat qu'il a accordé à l'entreprise où travaille le mari de sa principale conseillère, et il veut encore moins nous révéler le montant du chèque qu'il a remis à l'ancien député libéral de Montréal.
Le premier ministre a annulé le Parlement en avril, en mai et en juin, et l'a remplacé par quatre jours de séance cet été. Les libéraux auraient pu choisir les jours qu'ils voulaient. La personne qui auditionne pour le rôle de premier ministre aujourd'hui peut-elle nous expliquer pourquoi le premier ministre a choisi la journée d'aujourd'hui s'il n'avait pas l'intention de se présenter?
View Andrew Scheer Profile
CPC (SK)
Mr. Speaker, it looks like my last question period as leader of the Conservative Party is just like my first: warm, sunny and the Prime Minister is nowhere to be found.
The Prime Minister is showing contempt for francophones by awarding a $900-million contract to a unilingual organization with no presence in Quebec.
Why did the Prime Minister disrespect francophones in yet another attempt to help his close friends?
Monsieur le Président, on dirait bien que ma dernière période des questions à titre de chef du Parti conservateur ressemblera à ma première: une journée chaude et ensoleillée où le premier ministre brille par son absence.
Le premier ministre se moque des francophones en octroyant un contrat de 900 millions de dollars à un organisme unilingue sans présence au Québec.
Comment le premier ministre a-t-il pu manquer de respect aux francophones en voulant encore aider ses petits amis?
View Andrew Scheer Profile
CPC (SK)
Mr. Speaker, the government still cannot provide simple, direct answers to very clear and simple questions.
The Prime Minister invented this phony story about pushing back on officials on May 8. Can the minister explain how on May 5 WE was told that it could already start spending money and charging taxpayers?
Monsieur le Président, le gouvernement est toujours incapable de donner des réponses simples et directes à des questions très claires et simples.
Le premier ministre a inventé cette histoire où il aurait exprimé des réserves par rapport à l'avis des fonctionnaires le 8 mai dernier. La ministre peut-elle alors expliquer pourquoi UNIS a appris dès le 5 mai qu'il pouvait commencer à dépenser l'argent des contribuables?
View Andrew Scheer Profile
CPC (SK)
Mr. Speaker, the Prime Minister likes to talk about space and time, but in the real world May 5 comes before May 8.
During this time of crisis, Canadians deserve and demand a steady hand leading our country. However, instead of stability we have a government in chaos: cabinet ministers are being summoned to testify; the Prime Minister's Office is focused on damage control instead of fixing its flawed programs; and now, senior sources close to the Prime Minister have told The Globe and Mail that the Prime Minister is inventing a phony policy dispute as an excuse to dump his finance minister, even bringing in a backup quarterback just in case.
When will the Prime Minister finally put the finance minister out of his misery?
Monsieur le Président, le premier ministre aime parler de l'espace-temps, mais, dans le monde réel, le 5 mai précède le 8 mai.
En cette période de crise, les Canadiens exigent que le pays soit dirigé d'une main ferme. C'est ce qu'ils méritent. Or, au lieu de procurer la stabilité demandée, le gouvernement est plongé dans le chaos. En effet, des ministres sont assignés à témoigner; le Cabinet du premier ministre cherche à limiter les dégâts plutôt qu'à corriger les lacunes de ses programmes; et, maintenant, des sources haut placées dans l'entourage du premier ministre ont dit au Globe and Mail que le premier ministre se servirait d'un désaccord politique inventé de toutes pièces comme excuse pour se débarrasser de son ministre des Finances, allant même jusqu'à prévoir un quart-arrière de réserve à tout hasard.
Quand le premier ministre abrégera-t-il enfin le supplice du ministre des Finances?
View Andrew Scheer Profile
CPC (SK)
Mr. Speaker, it is not the first time the Prime Minister has told Canadians that a story in The Globe and Mail was false.
Speaking of another scandal, on March 31, 2019, the Prime Minister's lawyer sent me a letter threatening to sue me for telling Canadians about the Prime Minister's corruption. On April 10, 2019, I stood outside the chamber and repeated every single thing I said: the sordid facts about the SNC-Lavalin scandal. The Prime Minister did not like that I was telling Canadians about how he politically interfered in a criminal court proceeding. I was looking forward to being sued because then the Prime Minister would have to testify under oath and go through discovery.
After next week, my calendar is wide open. Could the Prime Minister please tell me when I can expect to see him in court?
Monsieur le Président, ce n'est pas la première fois que le premier ministre dit aux Canadiens que ce qui est rapporté dans un article du Globe and Mail est faux.
Parlant d'un autre scandale, le 31 mars 2019, l'avocat du premier ministre m'a envoyé une lettre me menaçant de poursuites pour avoir accusé publiquement le premier ministre de corruption. Le 10 avril 2019, j'ai dit et répété à l'extérieur de la Chambre toutes les déclarations que j'avais faites sur les faits sordides entourant le scandale SNC-Lavalin. Le premier ministre n'a pas aimé que je dise aux Canadiens qu'il avait fait de l'ingérence politique dans une procédure pénale. J'étais ravi que le premier ministre souhaite me poursuivre, car ce processus l'aurait forcé à témoigner sous serment et à divulguer des informations relatives à l'affaire.
Je n'ai absolument rien de prévu après la semaine prochaine. Le premier ministre peut-il me dire à quel moment je le verrai au tribunal?
View Candice Bergen Profile
CPC (MB)
View Candice Bergen Profile
2020-08-12 12:50 [p.2752]
Mr. Speaker, yesterday in the National Post the Prime Minister's Office refused to answer some questions. I would like to give the government the opportunity to provide some clarity.
Did the Prime Minister or anyone in his office meet or speak with Rob Silver, who is the husband of the Prime Minister's chief of staff, Katie Telford, about commercial rent, yes or no?
Monsieur le Président, selon le National Post d'hier, le Cabinet du premier ministre a refusé de répondre à certaines questions. J'aimerais donner au gouvernement l'occasion d'apporter des précisions.
Est-ce que le premier ministre ou quiconque dans son cabinet a rencontré Rob Silver, le mari de Katie Telford, la chef de cabinet du premier ministre, ou a parlé à M. Silver à propos du programme pour le loyer commercial, oui ou non?
View Candice Bergen Profile
CPC (MB)
View Candice Bergen Profile
2020-08-12 12:51 [p.2752]
Mr. Speaker, it is a very simple yes-or-no question.
Did the Prime Minister or anyone in his office meet with Rob Silver, either in person, via telephone, via Zoom conference or text, about the issue of commercial rent, yes or no?
Monsieur le Président, la question demande une réponse très simple: oui ou non.
Est-ce que le premier ministre ou quiconque au sein de son cabinet a tenu une rencontre avec Rob Silver, que ce soit en personne, par téléphone, par conférence Zoom ou par textos, à propos du programme pour le loyer commercial, oui ou non?
View Candice Bergen Profile
CPC (MB)
View Candice Bergen Profile
2020-08-12 12:51 [p.2752]
Mr. Speaker, I will take that as a “yes”.
When did the Prime Minister or someone in his office meet with Mr. Silver? What are the dates and who met with Mr. Silver?
Monsieur le Président, je considère que la réponse est « oui ».
Quand est-ce que le premier ministre ou toute autre personne de son bureau s'est entretenu avec M. Silver? Quel est le nom de la personne qui a discuté avec M. Silver et à quelle date?
View Candice Bergen Profile
CPC (MB)
View Candice Bergen Profile
2020-08-12 12:52 [p.2752]
Mr. Speaker, has the finance minister or anyone in his office met with Mr. Silver about commercial rent?
Monsieur le Président, est-ce que le ministre des Finances ou toute autre personne de son bureau s'est entretenu avec M. Silver au sujet du loyer commercial?
View Candice Bergen Profile
CPC (MB)
View Candice Bergen Profile
2020-08-12 12:52 [p.2752]
Mr. Speaker, they should then be able to answer the question, and I take that as a “yes”.
Who in the finance minister's office met with Mr. Silver and when did they meet with Mr. Silver?
Monsieur le Président, le ministre devrait donc être capable de répondre à la question; je conclus que sa réponse veut dire « oui ».
Qui, au cabinet du ministre des Finances, a rencontré M. Silver et quand cette rencontre a-t-elle eu lieu?
View Candice Bergen Profile
CPC (MB)
View Candice Bergen Profile
2020-08-12 12:53 [p.2752]
Mr. Speaker, those are evasive non-answers.
Six months into this pandemic, and six years into this government, and the Prime Minister will be remembered for a $343-billion deficit and for setting the lowest bar ever for a prime minister's conduct in the history of this country.
The Prime Minister inappropriately groped a woman. He wore black face. He, his friends and his family took a prepaid, lavish vacation to billionaire island. He interfered in an SNC Lavalin criminal trial, and he then fired his attorney general because she would not go along with his cronyism.
He tried to give almost $1 billion to his friends at WE, who, we now know, have not only been campaigning for him, but have also been meeting with tens of thousands of young people and trying to get them to vote Liberal. We have also found out that WE has given the Prime Minister's family and friends, his family especially, hundreds of thousands of dollars, and we have now found out that the husband of the Prime Minister's chief of staff got a nice $83-million contract from the Prime Minister.
With the Liberals, it really is about who one knows, not what one knows. This makes the Liberal sponsorship scandal look like child's play, actually.
Can the Prime Minister tell us—oh, sorry, he is not here. Can somebody on that side tell us why the Prime Minister thinks the rules do not apply to him?
Monsieur le Président, voilà des propos évasifs et non des réponses.
On se souviendra du premier ministre comme ayant enregistré, six mois après le début de la présente pandémie et six ans après l'arrivée au pouvoir du gouvernement, un déficit de 343 milliards de dollars et comme ayant affiché le pire bilan en matière de conduite éthique à cette fonction de toute l'histoire de ce pays.
Le premier ministre a tripoté une femme de façon inappropriée. Il s'est peint le visage en noir. Lui, ses amis et sa famille ont pris de somptueuses vacances prépayées sur l'île d'un milliardaire. Par surcroît, il est intervenu dans la poursuite pénale visant SNC-Lavalin, puis il a remercié la procureure générale de ses services parce qu'elle ne souscrivait pas à ce copinage.
Il a essayé de donner près de 1 milliard de dollars à ses amis de l'organisme UNIS, qui, nous le savons maintenant, non seulement ont milité pour son élection, mais ont également rencontré des dizaines de milliers de jeunes pour essayer de les inciter à voter pour les libéraux. Nous avons également découvert qu'UNIS a versé des centaines de milliers de dollars à la famille et aux amis du premier ministre, en particulier à sa famille, et nous venons maintenant de découvrir que le mari de la chef de cabinet du premier ministre a obtenu un joli contrat de 83 millions de dollars de la part du premier ministre.
Avec les libéraux, ce qui importe vraiment, ce n'est pas ce qu'on sait, mais qui on connaît. Pour tout dire, en comparaison avec cette nouvelle affaire, le scandale des commandites des libéraux a l'air d'un jeu d'enfant.
Le premier ministre peut-il nous dire... oh, je suis désolée, il n'est pas ici. Quelqu'un en face peut-il nous dire pourquoi le premier ministre pense que les règles ne s'appliquent pas à lui?
View Alain Rayes Profile
CPC (QC)
View Alain Rayes Profile
2020-08-12 12:56 [p.2753]
Mr. Speaker, did the Prime Minister, any minister in the Liberal government or any of their staffers know that the Canada Mortgage and Housing Corporation, a Crown corporation mandated to manage the emergency commercial rent assistance program, ultimately decided to outsource the file to MCAP, a mortgage lender, yes or no? Was anyone in this government aware of that?
Monsieur le Président, est-ce que le premier ministre, un ministre du gouvernement libéral ou un de leurs proches employés était au courant que la Société canadienne d'hypothèques et de logement, une société d'État qui a le mandat de gérer le programme d'aide pour le loyer commercial, a finalement décidé de sous-traiter le dossier à MCAP, un prêteur hypothécaire, oui ou non? Quelqu'un dans ce gouvernement était-il au courant de cela?
View Alain Rayes Profile
CPC (QC)
View Alain Rayes Profile
2020-08-12 12:57 [p.2753]
Mr. Speaker, I am holding in my hand a press release from the Prime Minister's Office dated April 24. It states, and I quote, “The Canada Mortgage and Housing Corporation [the CMHC] will administer and deliver the CECRA”.
How is it that the CMHC, which was mandated by the government to manage a program worth several billion dollars, decided to outsource it at a cost of $84 million to MCAP, the vice-president of which just happens to be married to the PMO's chief of staff, the most powerful person in that office?
Did anyone in this Liberal government know that the file was going to be outsourced to that organization with close ties to the Prime Minister's chief of staff?
Monsieur le Président, j'ai en main le communiqué du bureau du premier ministre, qui date du 24 avril. C'est écrit tel quel: « la Société canadienne d'hypothèques et de logement [la SCHL] administrera et exécutera le programme [de l'aide au loyer] ».
Comment expliquer que la SCHL, qui a reçu du gouvernement le mandat de gérer un programme de plusieurs milliards de dollars, ait décidé de le sous-traiter pour un montant de 84 millions de dollars à l'entreprise MCAP dont, par magie, le vice-président est le mari de la chef de cabinet, la personne la plus puissante au bureau du premier ministre?
Est-ce qu'il y a quelqu'un dans ce gouvernement libéral qui savait que ce dossier allait être sous-traité à cette organisation proche de la chef de cabinet du premier ministre?
View Alain Rayes Profile
CPC (QC)
View Alain Rayes Profile
2020-08-12 12:58 [p.2753]
Mr. Speaker, I have a simple question. Did the Minister of Official Languages know that WE Charity gave a contract to National to implement the scholarship program for the entire francophone sector in Quebec and across the country, yes or no?
Monsieur le Président, j'ai une question simple. La ministre des Langues officielles était-elle au courant que le mouvement UNIS a donné un contrat à la firme National pour que celle-ci déploie le programme de bourses d'études dans tout le secteur francophone au Québec et partout au pays, oui ou non?
Results: 1 - 15 of 3759 | Page: 1 of 251

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data