Hansard
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 15 of 1294
View Stéphane Bergeron Profile
BQ (QC)
View Stéphane Bergeron Profile
2020-08-12 12:20 [p.2747]
Mr. Speaker, it has been one week since the explosion of roughly 2,750 tonnes of ammonium nitrate that was stored for God knows why in the Port of Beirut for several years, a disaster that cost the lives of some 170 people and injured more than 6,000. We are talking about one of the largest explosions in history. It was one disaster too many for a country that has been going through an economic, financial and social crisis for several years, not to mention the current health crisis that, unsurprisingly, has thrown every country and their population into a state of uncertainty.
The Bloc Québécois wants to express its condolences to the families of the unfortunate victims of this explosion, its best wishes for a rapid recovery to the injured, and its solidarity with all the Lebanese people. The courage and resilience they have shown in overcoming this new ordeal, as well as the many challenges they have met throughout their history, is something to behold.
I commend the government's decision, in response to the call by the Bloc Québécois, to commit to matching Canadians' and Quebeckers' donations and for having launched the Lebanon Matching Fund. Quebec was deeply moved by this disaster, which is reminiscent of the Lac-Mégantic tragedy that the Leader of the Bloc Québécois and I witnessed first-hand, since at the time we were Quebec's ministers of the environment and public safety respectively. Quebec has a large Lebanese community, so it is only natural that we ask the Canadian government to show a bit of the same generosity as Quebeckers and Canadians.
Initially we identified the Red Cross, whose expertise and effectiveness in this type of situation are world-renowned. The government instead chose to transfer a portion of its aid through a coalition of humanitarian organizations with contacts on the ground. No matter, the important thing is that the aid gets to the people who need it.
That said, why did the government cap the amount that could be paid out by that group at $2 million, and why did it restrict the time for accepting donations to between the 4th and 24th of August? Why did it take the government over 24 hours to announce any assistance, which was initially rather modest? Why limit access to just 12 Canadian-based international aid agencies and not include local NGOs, which, facing the inertia of public authorities, are already on the ground and mobilized as we speak, ready to provide the medical assistance and the food needed by the people? Why was the Canadian Red Cross not included on that list?
The solidarity shown by everyone, people of all political stripes, over the past week has been remarkable. However, solidarity is not enough. Adequate, responsible, direct assistance is needed to help the Lebanese people, who will certainly figure out how to overcome this new hardship, as they have always done, supported by the steadfast friendship and support of Quebec, Canada and all caring nations.
Monsieur le Président, une semaine s'est écoulée depuis l'explosion d'environ 2 750 tonnes de nitrate d'ammonium entreposées pour Dieu sait quelle raison dans le port de Beyrouth pendant plusieurs années, une catastrophe qui a coûté la vie à quelque 170 personnes et a fait plus de 6 000 blessés. On parle de l'une des plus importantes déflagrations jamais connues. C'était la catastrophe de trop pour une nation qui traverse une crise économique, financière et sociale profonde depuis plusieurs années, sans compter la crise sanitaire actuelle qui, sans surprise, a plongé tous les États et leur population dans l'incertitude.
Le Bloc québécois tient à exprimer ses condoléances aux familles des malheureuses victimes de cette explosion, ses meilleurs vœux de rétablissement aux blessés et toute sa solidarité à l'ensemble du peuple libanais, dont le courage et la résilience avec lesquels il a traversé cette nouvelle épreuve, mais aussi les nombreux défis qu'il a rencontrés à travers son histoire forcent l'admiration.
Je salue la décision du gouvernement qui, à la suite de la demande du Bloc québécois, s'est engagé à égaler les dons des Canadiens et des Québécois et a lancé, à cet effet, le Fonds de secours pour le Liban. Le Québec a été profondément bouleversé par ce drame qui n’est pas sans rappeler, en pire, la terrible tragédie de Lac-Mégantic, dont le chef du Bloc québécois et moi-même avons été des témoins directs, puisque nous étions alors respectivement ministres de l'Environnement et de la Sécurité publique du Québec. Compte tenu de l'importance de la communauté libanaise au Québec, il nous apparaissait tout naturel de demander au gouvernement canadien de faire minimalement preuve de la même générosité que celle dont feraient preuve les Québécois et les Canadiens.
Au départ, nous avions identifié la Croix-Rouge canadienne, dont l'expertise et l'efficacité dans ce genre de situation sont mondialement connues et reconnues. Le gouvernement a plutôt choisi de faire transiter une partie de son aide via une coalition humanitaire d'organismes ayant des antennes sur le terrain. Qu'à cela ne tienne, puisque l'important est de faire en sorte que l'aide parvienne aux gens qui, sur place, en ont besoin.
Cela dit, pourquoi avoir plafonné à 2 millions de dollars le montant qui pourrait être versé par cet intermédiaire et pourquoi avoir limité la période au cours de laquelle il serait possible de faire des dons entre le 4 et le 24 août? Pourquoi avoir tardé plus de 24 heures à annoncer une aide plutôt modeste au départ? Pourquoi avoir limité l'accès à seulement 12 agences d'aide internationale canadiennes et ne pas avoir inclus les ONG locales qui, face à l'inertie des pouvoirs publics, sont aussi déjà sur place et mobilisées au moment où nous nous parlons pour apporter l'aide médicale et la nourriture dont la population a besoin? Pourquoi ne pas avoir inclus la Croix-Rouge canadienne à cette liste?
La solidarité dont nous faisons toutes et tous preuve depuis la dernière semaine est remarquable, toutes couleurs politiques confondues. Cependant, la solidarité ne suffira pas sans la mise en place d'une aide suffisante et responsable, qui doit aider directement les Libanaises et les Libanais qui sauront assurément, comme ils ont toujours su le faire, se relever de cette nouvelle épreuve, soutenus en cela par l'amitié et l'appui indéfectibles du Québec, du Canada et de toutes les nations de bonne volonté.
View Yves-François Blanchet Profile
BQ (QC)
Mr. Speaker, I am pleased to inform the House and the government that I completely agree with a number of points made by the Leader of the Opposition. When the Conservatives and the Bloc are in agreement, members on the other side should take a long, hard look at things. Of course, then there are the ones in the back.
Just yesterday, I was on vacation and I had chosen my return date to be sure that I could be here, today, for the planned sitting. I took the helm of a lobster boat on the Magdalen Islands. The second captain told me I was good at staying on course and told me to keep captaining the ship. That is what we are going to do.
We have reason to be skeptical. As the Leader of the Opposition said, when someone picks the dates, they should be able to organize one day over a period of five weeks. When someone picks the dates, they should be able to organize four sittings over the entire summer. Meanwhile, the government says it wants to be accountable, sincere and open.
There is the matter of the WE Charity scandal. Again, I agree with the opposition leader, who said that the word “UNIS” was tacked on at the end to hide the fact that there were no francophones involved. Now there is a new $84-million scandal apparently involving the Prime Minister's chief of staff, and, of course, there is the wage subsidy. I understand that one of the two main Conservative leadership candidates said that the Conservatives would return the money. However, the Liberals are coming up on $2 million in wage subsidies to fund the next campaign, which could indeed be coming soon. I would have expected to see certain faces. I know I am not allowed to talk about people being absent, but I am troubled that certain individuals are “non-present”.
All I will say is, I was asked this morning whether we are really going to topple the government. In response, I asked whether this government still deserves our confidence. The Liberals have just given us the answer to that question.
Monsieur le Président, je suis heureux de porter à l'attention de la Chambre et du gouvernement que je suis tout à fait d'accord d'accord avec le chef de l'opposition sur plusieurs choses qu'il a dites. Quand les conservateurs et les bloquistes sont d'accord, les gens de l'autre côté devraient commencer à réfléchir sérieusement. Bien sûr, il reste des gens derrière.
Cependant, hier encore, j'étais en vacances et j'avais choisi la date de mon retour pour être ici aujourd'hui, parce qu'une séance de la Chambre était prévue. J'ai eu l'occasion, aux Îles-de-la-Madeleine, de piloter un homardier. Le second capitaine m'a dit que je gardais très bien le cap et il m'a dit de continuer ainsi en tant que chef. C'est ce que nous allons faire.
Certaines questions se posent. Comme le disait le chef de l'opposition, quand on contrôle les dates, on doit pouvoir organiser une journée sur une période de cinq semaines. On doit pouvoir organiser quatre séances dans tout l'été, quand on contrôle les dates. Pourtant, le gouvernement avait dit qu'il voulait se prêter à un exercice de reddition de comptes, qu'il voulait sincère et ouvert.
Il y a le scandale de WE Charity. Encore une fois, je suis d'accord avec le chef de l'opposition, qui disait que le mot « UNIS » avait été ajouté à la fin pour cacher le fait qu'il n'y avait pas de francophones dans la patente. Il y a le nouveau scandale des 84 millions de dollars qui semble mettre en cause la chef de cabinet du premier ministre, et, bien sûr, il y a la subvention salariale. Je comprends bien que l'un des deux principaux candidats à la chefferie du Parti conservateur a dit que la somme serait remise par les conservateurs. Or les libéraux se dirigent vers 2 millions de dollars de subvention salariale pour financer la prochaine campagne électorale qui, en effet, pourrait arriver vite. On se serait attendu à certaines présences. Je sais que je n'ai pas le droit de souligner des absences. Il y a des « non-présences » qui me préoccupent.
Je dirai simplement ceci: des gens m'ont demandé ce matin si nous allions vraiment faire tomber le gouvernement. J'ai répondu en demandant si ce gouvernement était encore digne de confiance. Les libéraux viennent de nous donner la réponse à cette question.
View Rhéal Fortin Profile
BQ (QC)
View Rhéal Fortin Profile
2020-08-12 13:20 [p.2757]
Mr. Speaker, the student grant program was originally supposed to cost $19 million to administer. However, now it is going to cost $43 million, which will be paid to WE Charity. Why?
Monsieur le Président, le programme de bourses étudiantes devait au départ coûter 19 millions de dollars en frais de gestion. Or nous sommes maintenant rendus à 43 millions de dollars, qui seront payés à WE Charity. Pourquoi?
View Rhéal Fortin Profile
BQ (QC)
View Rhéal Fortin Profile
2020-08-12 13:21 [p.2757]
Mr. Speaker, the program was originally supposed to cost $300 million. Then the government talked about $900 million. The bottom line is that the contract is for $500 million. Why all the red herrings?
Monsieur le Président, le programme devait être au départ de 300 millions de dollars. Ensuite, on nous a parlé de 900 millions de dollars. En fin de compte, le contrat indique qu'il s'agit de 500 millions de dollars. Pourquoi tous ces faux-fuyants?
View Rhéal Fortin Profile
BQ (QC)
View Rhéal Fortin Profile
2020-08-12 13:22 [p.2757]
Mr. Speaker, we were told that the government was dealing with WE Charity. However, the contract was to be signed by the WE Charity Foundation. Why this charade?
Monsieur le Président, on nous disait que l'on faisait affaire avec WE Charity. Or le contrat devait être signé par la WE Charity Foundation. Pourquoi cette mascarade?
View Rhéal Fortin Profile
BQ (QC)
View Rhéal Fortin Profile
2020-08-12 13:22 [p.2758]
Mr. Speaker, the government told us that WE Charity was the only organization capable of administering the student service grant, because it had a Canada-wide network.
Now we have learned that it did not have a network in Quebec or in francophone communities and had to subcontract that part of the program.
Why this betrayal of trust?
Monsieur le Président, le gouvernement nous a dit que le seul organisme en mesure de gérer le programme de bourses étudiantes était WE Charity, parce qu'il avait un réseau d'un bout à l'autre du Canada.
Or on apprend qu'il n'avait pas de réseau au Québec ni dans les communautés francophones, au point où il a dû sous-traiter cette partie du programme.
Pourquoi avoir fait ces abus de confiance?
View Rhéal Fortin Profile
BQ (QC)
View Rhéal Fortin Profile
2020-08-12 13:23 [p.2758]
Mr. Speaker, at the same time it was creating the program to help WE Charity and the Trudeau and Morneau families, this government also created a so-called wage subsidy program, this time to support the Liberal family, which has scooped up $800,000 so far. This program has now been extended to next December.
Why?
Monsieur le Président, parallèlement au programme d'aide à WE Charity et aux familles Trudeau et Morneau, ce gouvernement a aussi créé un programme dit de subvention salariale pour venir en aide, cette fois, à la famille libérale, qui y a pigé 800 000 dollars jusqu'à maintenant, et qu'on a étendu jusqu'à décembre prochain.
Pourquoi?
View Rhéal Fortin Profile
BQ (QC)
View Rhéal Fortin Profile
2020-08-12 13:24 [p.2758]
Mr. Speaker, not content with sticking its hand in the cookie jar, this government also seized the opportunity to award an $83-million contract to a company whose vice-president is the husband of the Prime Minister's chief of staff.
Why? I ask again, why?
Monsieur le Président, tant qu'à avoir les mains dans le sac, ce gouvernement en a profité pour offrir un contrat de 83 millions de dollars à une firme dont le vice-président est le conjoint de la chef de cabinet du premier ministre.
Pourquoi? Encore une fois, pourquoi?
View Rhéal Fortin Profile
BQ (QC)
View Rhéal Fortin Profile
2020-08-12 13:24 [p.2758]
Mr. Speaker, after the scandals and apologies for his vacation to the Aga Khan's island, the SNC-Lavalin scandal, the WE scandal and the new scandal over wage subsidy money being diverted to the Liberal family, the assistance for the Trudeau and Morneau families is now being extended to the family of the Prime Minister's chief of staff.
Why?
Monsieur le Président, après les scandales et les excuses pour ses vacances chez l'Aga Khan, le scandale de SNC-Lavalin et celui de WE Charity, ainsi que le nouveau scandale de détournement des subventions salariales à la famille libérale, l'aide aux familles Trudeau et Morneau s'étend maintenant à la famille de la chef de cabinet du premier ministre.
Pourquoi?
View Rhéal Fortin Profile
BQ (QC)
View Rhéal Fortin Profile
2020-08-12 13:25 [p.2758]
Mr. Speaker, as we try to unravel and get to the bottom of these scandals and figure out what happened—after all, we are talking about hundreds of millions of taxpayer dollars, not Monopoly money—why is the Prime Minister not here in Parliament this week? Why the contempt?
Quebeckers and taxpayers are being taken for fools.
Some hon. members: Oh, oh!
Monsieur le Président, pourquoi, cette semaine, alors qu'on cherche à démêler ces scandales, à faire la lumière et à comprendre ce qui a été fait — ce n'est pas de l'argent de Monopoly, on parle de centaines de millions de dollars des contribuables —, le premier ministre, lui, n'est-il pas au Parlement? Pourquoi s'en moque-t-il?
On rit des Québécois et des contribuables.
Des voix: Oh, oh!
View Mario Simard Profile
BQ (QC)
View Mario Simard Profile
2020-08-12 14:16 [p.2767]
Mr. Chair, I will be sharing my time with my loyal colleague, the member for Lac-Saint-Jean.
In negotiating CUSMA, the government unfortunately forgot to protect aluminum, the aluminum produced in my region, the greenest aluminum in the world. The Bloc Québécois had to lobby hard for a solution that would shut out China's black aluminum.
Today, we are in a new crisis, which is partly the government's fault. It announced that there would be countermeasures, but oddly, they will only apply to aluminum products. In 2018, the countermeasures applied to any U.S. export, whether it was a Harley-Davidson, bourbon or a boat. The countermeasures could be slapped on any exported good.
Why can that not be done now?
Monsieur le président, je vais partager mon temps avec mon fidèle collègue le député de Lac-Saint-Jean.
Dans le cadre de l'ACEUM, le gouvernement avait malheureusement oublié de protéger l'aluminium, l'aluminium produit dans ma région, l'aluminium le plus vert au monde. Il a fallu de nombreuses représentations du Bloc québécois pour arriver à trouver une solution qui venait fermer la porte à l'aluminium noir de la Chine.
Aujourd'hui, nous vivons une nouvelle crise qui est en partie due au gouvernement. Le gouvernement a annoncé qu'il allait y avoir des contre-mesures, mais étrangement ces contre-mesures vont être applicables uniquement sur des produits de l'aluminium. En 2018, les contre-mesures étaient applicables sur l'ensemble des produits d'exportation américains, que ce soit une Harley-Davidson, du bourbon ou un bateau. On pouvait appliquer les contre-mesures à l'ensemble des produits d'exportation.
Pourquoi ne peut-on plus le faire maintenant?
View Mario Simard Profile
BQ (QC)
View Mario Simard Profile
2020-08-12 14:17 [p.2767]
Mr. Chair, unfortunately, I did not get an answer.
Why are there no retaliatory tariffs on products other than aluminum? It is because, in 2019, they negotiated an agreement on the cheap. They went from a bazooka, with tariffs on all American exports, to a slingshot. They are defending Quebec's second-largest export sector with a slingshot.
I will repeat my question: Why is it impossible to impose retaliatory tariffs on products other than aluminum right now?
Monsieur le président, malheureusement, je n'ai pas eu de réponse.
Pourquoi n'y a-t-il pas de contre-tarif sur d'autres produits que l'aluminium? C'est parce qu'en 2019, ils ont négocié une entente au rabais. Ils sont passés d'un bazooka, avec des tarifs sur l'ensemble des produits d'exportation américains, à un tire-pois. Ils défendent le deuxième secteur d'exportation en importance du Québec avec un tire-pois.
Je répète la question: pourquoi est-ce impossible maintenant de mettre des contre-tarifs sur d'autres produits que l'aluminium?
View Alexis Brunelle-Duceppe Profile
BQ (QC)
Mr. Chair, in 2018, when we imposed retaliatory counter-tariffs on the United States, did all of the revenue from these counter-tariffs that was supposed to go to the aluminum industry actually reach the industry?
Monsieur le président, en 2018, lorsqu'on a répliqué aux États-Unis avec les contre-tarifs, est-ce que l'ensemble des revenus de ces contre-tarifs destinés à l'aluminium a été redirigé vers l'industrie de l'aluminium?
View Alexis Brunelle-Duceppe Profile
BQ (QC)
Mr. Chair, that is not what I asked. The answer was not forthcoming either, from what I could hear.
Did all of the money that was supposed to go to aluminum in 2018, the money from the counter-tariffs, actually get to the aluminum industry, yes or no?
Monsieur le président, ce n'était pas ma question. La réponse n'est pas venue non plus, d'après ce que je comprends.
Est-ce que tout l'argent qui était destiné à l'aluminium en 2018, l'argent qui venait des contre-tarifs, a été redirigé vers l'industrie de l'aluminium, oui ou non?
View Alexis Brunelle-Duceppe Profile
BQ (QC)
Mr. Chair, I will answer for them: The Parliamentary Budget Officer told us that over $200 million was not used.
Is the Deputy Prime Minister aware of that $200 million?
What does she intend to do with it?
Monsieur le président, je vais répondre à leur place: le directeur parlementaire du budget nous dit que plus de 200 millions de dollars n'ont pas été utilisés.
Est-ce que la vice-première ministre est au courant de ces 200 millions
Que compte-t-elle faire avec ces 200 millions de dollars?
Results: 1 - 15 of 1294 | Page: 1 of 87

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data