Committee
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 15 of 1721
View Geoff Regan Profile
Lib. (NS)
Okay. I'll read the motion for the benefit of members and then I'll go to you for debate. I'll keep a list of who else wishes to speak.
The motion was moved by Garnett Genuis during the meeting of Thursday, August 6. Debate was adjourned on this motion and now it's coming back, of course. The motion says:
That this committee call for dialogue between the Tibetan Central Administration and the government of the People's Republic of China with a view to enabling Tibet to exercise genuine autonomy within the framework of the Chinese constitution, and report this motion to the House.
Mr. Genuis.
D'accord. Je vais lire la motion pour la gouverne des membres du Comité, puis je vous laisserai en débattre. Je vais dresser la liste des autres intervenants.
La motion a été proposée par Garnett Genuis au cours de la réunion du jeudi 6 août. Le débat sur cette motion a été ajourné et nous le reprenons, bien sûr. La motion dit ceci:
Que ce comité appelle au dialogue entre l’Administration centrale tibétaine et le gouvernement de la République populaire de Chine en vue de permettre au Tibet l’exercice d’une autonomie véritable dans le cadre de la constitution chinoise, et fasse rapport de cette motion à la Chambre.
Monsieur Genuis.
View Garnett Genuis Profile
CPC (AB)
Thank you, Mr. Chair.
I'll be as brief as possible at the outset. We may be able to proceed on this one quickly.
The rationale for proposing this motion was that it was a specific ask from the witness testimony, and by extension, from the community, and that we as a committee taking this position clearly does make a difference and does propel the dialogue forward. We have an opportunity not only to talk about issues of human rights but to take constructive action that many people feel will drive results in terms of the dialogue moving towards that accommodation and that genuine autonomy. I hope we can take this position and contribute constructively to that outcome.
I'll leave it there. Thank you, Mr. Chair.
Merci, monsieur le président.
Je serai aussi bref que possible dès le départ. Nous pourrons peut-être procéder rapidement.
La raison pour laquelle nous avons proposé cette motion, c'est qu'il s'agissait d'une demande précise formulée par les témoins et, par extension, par la communauté, et qu'en prenant position, notre comité va certainement avoir une influence et faire avancer le dialogue. Nous avons l'occasion non seulement de parler des droits de la personne, mais aussi de prendre des mesures constructives qui, de l'avis de bien des gens, donneront des résultats en faisant évoluer le dialogue vers un accommodement et une véritable autonomie. J'espère que nous pourrons adopter cette position et contribuer de façon constructive à ce résultat.
Je vais m'arrêter ici. Merci, monsieur le président.
View Leona Alleslev Profile
CPC (ON)
I'll read it from the beginning. The amended motion would read:
That this committee call for dialogue between representatives of the Tibetan people (His Holiness the Dalai Lama or his representatives and/or the Central Tibetan Administration) and the government of the People's Republic of China with a view to enabling Tibet to exercise genuine autonomy within the framework of the Chinese constitution, and report this motion to the House.
Essentially all we're doing is clarifying that it's not just the Central Tibetan Administration, and that we would want dialogue with representatives of the Tibetan people, which could be His Holiness the Dalai Lama, his representatives or the Central Tibetan Administration. We just wanted to broaden it a bit in terms of who we were saying we would want to have representation and dialogue from with the Government of the People's Republic of China.
Je vais lire à partir du début. La motion modifiée se lirait comme suit:
Que ce comité appelle au dialogue entre les représentants du peuple tibétain (Sa Sainteté le dalaï-lama ou ses représentants et/ou l'Administration centrale tibétaine) et le gouvernement de la République populaire de Chine en vue de permettre au Tibet l'exercice d'une autonomie véritable dans le cadre de la constitution chinoise, et fasse rapport de cette motion à la Chambre.
Essentiellement, cela vise seulement à préciser qu'il ne s'agit pas seulement de l'Administration centrale tibétaine, et que nous voulons un dialogue avec les représentants du peuple tibétain, qui pourraient être Sa Sainteté le dalaï-lama, ses représentants ou l'Administration centrale tibétaine. Nous voulons simplement élargir un peu le libellé quant à savoir qui devrait dialoguer avec le gouvernement de la République populaire de Chine.
View Jack Harris Profile
NDP (NL)
This was something unexpected. I think we're being overly prescriptive here. The idea was that we were endorsing the notion of re-engagement of the Sino-Tibetan dialogue in general terms. Wouldn't it be better here to not get too detailed and in fact just talk about representatives of the Tibetan people and the government of the People's Republic of China?
I would prefer that, because we're getting a bit specific. We're kind of unprepared for this detail, given the fact that we've had only one witness and the debate we had the other day was partly about this issue and the fact that we're happy to endorse the dialogue between the Tibetan people and the People's Republic. By getting very specific, I think we may be going beyond what we have evidence for. I'm inclined to keep it general and not go into this kind of detail.
C'est inattendu. Je pense que nous sommes trop normatifs. L'idée était d'appuyer la reprise du dialogue sino-tibétain en termes généraux. Ne serait-il pas préférable de ne pas trop entrer dans les détails et de ne parler que des représentants du peuple tibétain et du gouvernement de la République populaire de Chine?
Je préférerais cela, parce que nous sommes un peu trop précis. Nous ne sommes pas prêts pour ce genre de détails, étant donné que nous n'avons entendu qu'un seul témoin, que le débat que nous avons eu l'autre jour portait, en partie, sur cette question et que nous sommes heureux d'appuyer le dialogue entre le peuple tibétain et la République populaire. En étant très précis, je pense que nous allons peut-être au-delà des faits que nous avons devant nous. Je préfère garder un libellé général et ne pas entrer dans ce genre de détails.
View Arif Virani Profile
Lib. (ON)
On Ms. Alleslev's amendment, happily I'd say that I had noted something very similar to the fact that it would be useful to expand the terms of the original text proposed by Mr. Genuis to include something along the lines of “and/or envoys of His Holiness the Dalai Lama”. “Envoys” is usually used as a term of art but the term “representatives” works just fine.
I do think it's important that we expand it out. I am in agreement with what Ms. Alleslev has suggested in terms of her recommended changes. The reason, for the benefit of Mr. Harris and others, that I think it is important to zoom out a little bit here—pardon the pun, since we're on Zoom—and to broaden it is that historically this dialogue actually occurred with envoys of His Holiness the Dalai Lama between 2002 and 2005. It came to an abrupt end once the Central Tibetan Administration became a known entity with political power. If we restrict it to just dialogue between the CTA and the People's Republic of China, it might be very simple for that overture to be rejected. If we broaden it, that would allow for more options and permutations, which would be beneficial for the overall objective, which is that this dialogue needs to restart.
I would be in favour of having a broader approach, including the language that Ms. Alleslev mentioned.
Thank you.
En ce qui concerne l'amendement de Mme Alleslev, j'ai le plaisir de dire que j'avais noté quelque chose de très semblable quant au fait qu'il serait utile d'élargir les termes du texte original proposé par M. Genuis pour inclure quelque chose comme « et/ou des envoyés de Sa Sainteté le dalaï-lama ». Le terme « envoyés » appartient habituellement au vocabulaire de la diplomatie, mais le terme « représentants » fonctionne très bien.
Je pense qu'il est important d'élargir le libellé. Je suis d'accord avec les changements que Mme Alleslev a recommandés. Pour la gouverne de M. Harris et des autres, je crois important d'avoir une approche un peu plus large — pardonnez-moi le jeu de mots, puisque nous sommes sur Zoom — et d'élargir le libellé car, historiquement, ce dialogue a eu lieu avec les envoyés de Sa Sainteté le dalaï-lama entre 2002 et 2005. Il a pris fin abruptement lorsque l'Administration centrale tibétaine s'est fait connaître comme une entité dotée d'un pouvoir politique. Si nous nous limitons au dialogue entre l'ACT et la République populaire de Chine, cette ouverture pourrait très facilement être rejetée. Si nous l'élargissons, cela permettrait plus d'options et de permutations, ce qui serait bénéfique pour l'objectif global, à savoir que le dialogue doit redémarrer.
Je serais en faveur d'une approche plus large, y compris le libellé mentionné par Mme Alleslev.
Merci.
View Robert Oliphant Profile
Lib. (ON)
Thank you, Mr. Chair.
I'll echo that.
To Jack's specific point, I actually think this makes it less specific and makes it a bit broader. It opens up more options and is a little less prescriptive, so it gives a broader range of dialogue partners. It honours the fact that we want that dialogue to happen and we don't want it to be limited by our prescribing which partner it should be.
I am in favour of the amendment.
Merci, monsieur le président.
J'abonde dans le même sens.
Pour revenir au point précis que M. Harris a soulevé, je pense qu'en fait, cela rend le libellé moins précis et un peu plus large. Il offre plus d'options et est un peu moins normatif, ce qui donne un plus grand éventail de partenaires de dialogue. Il tient compte de notre désir que ce dialogue ait lieu et que nous ne voulons pas le limiter en prescrivant qui doivent être les participants.
Je suis en faveur de l'amendement.
View Stéphane Bergeron Profile
BQ (QC)
Mr. Chair, first, I want to check with you to see if you are able to see raised hands, because as soon as you opened the meeting, I clicked on the Raise Hand button, but you do not seem to have seen it. If you do not see raised hands, I will continue waving, because that might be more effective.
Anyway, back to the meeting. I have a number of comments.
First, I would like to comment on the amendment. Deciding to deal with motions and possible reports on an ad-hoc basis, when we agreed from the outset to have only one report, is an indication of the trouble we are in right now. If we are to continue down this road and have reports on specific issues, I would like them to be considered interim reports, so that we can keep discussing the issue of Tibet, for instance, and not have everything finalized with the motions we are passing today.
We may have put the cart before the horse, as they say. Since the community expects us to echo what the president of the Tibetan administration is saying, we are in a situation where we are almost forced to pass this motion, and I am uneasy with us being in a situation like that today. The motion makes sense, but I would not want it to stop us from going deeper into the problematic issue of Tibet.
That is why I will at least support the motion of which Mr. Harris has given us notice and which suggests that we will continue to discuss and reflect on the Tibet situation. However, once again I would caution us against the temptation to come up at any moment with motions that put the committee in an uncomfortable position, keep us from getting to the bottom of things and, more importantly, keep us from making the connections we need to make between various issues.
Next, I would like to talk about Ms. Alleslev's proposal. I have heard Mr. Harris's arguments and those put forward by Liberal colleagues so far. My initial reaction was to say that having to improve a motion thrown at us on the fly in the middle of a committee meeting, rather than discussing it amongst ourselves, is an indication of the trouble we are in right now.
I would therefore ask you to avoid this type of manoeuvre in the future, as we can clearly see the trouble it puts us in.
Monsieur le président, je veux d'abord vérifier auprès de vous si vous voyez bien les mains levées, parce que, dès le moment où vous avez ouvert le débat, j'ai appuyé sur le bouton « Lever la main », mais vous ne semblez pas l'avoir vu. Si vous ne voyez pas les mains levées, je vais continuer à faire des signes de la main, car cela risque d'être plus efficace.
Quoi qu'il en soit, j'en reviens au débat. J'aurais un certain nombre de commentaires à formuler.
J'aimerais d'abord faire un commentaire sur l'amendement. Décider d'aborder ponctuellement des motions et des possibilités de rapports, alors que nous nous étions entendus dès le départ sur le fait de n'avoir qu'un seul rapport, illustre la difficulté devant laquelle nous nous trouvons. Si nous devions continuer dans cette voie et avoir des rapports sur des questions particulières, j'aimerais qu'ils soient considérés comme des rapports provisoires, de telle sorte que nous puissions continuer à discuter de la question tibétaine, par exemple, et que le tout ne soit pas conclu à travers ces motions que nous adoptons aujourd'hui.
Pour reprendre une expression bien québécoise, nous avons peut-être mis la charrue devant les bœufs. Puisque la communauté s'attend à ce que nous fassions écho aux propos du président de l'administration tibétaine, nous sommes dans une situation où nous devons adopter cette motion presque de façon obligée, et j'exprime mon malaise à l'égard du fait que nous nous retrouvions aujourd'hui devant une telle situation. Cette motion tombe sous le sens, mais je ne voudrais pas que cela mette un terme à notre approfondissement de la question problématique du Tibet.
C'est la raison pour laquelle je vais à tout le moins appuyer la motion de M. Harris dont il nous a donné avis et qui laisse entendre que nous allons poursuivre la discussion et la réflexion sur la situation tibétaine. Toutefois, je nous mets en garde une autre fois contre cette tentation de survenir à tout moment pour proposer des motions qui placent le Comité dans une position inconfortable et par lesquelles nous évitons d'aller au fond des choses et, surtout, de faire les liens qui doivent être faits entre différents enjeux.
Je reviens ensuite sur la proposition de Mme Alleslev. J'ai entendu les arguments de M. Harris et ceux avancés par les collègues libéraux jusqu'à présent. Ma première réaction a justement été de dire que le fait de devoir améliorer une motion qui nous a été lancée à la volée en pleine réunion du Comité, plutôt que de faire l'objet d'une discussion entre nous, illustre la difficulté devant laquelle nous nous trouvons présentement.
Je vous prierais donc d'éviter ce genre de manœuvre à l'avenir, puisque nous voyons bien la difficulté devant laquelle cela nous place.
View Arif Virani Profile
Lib. (ON)
Thank you very much, Mr. Chair. I'll keep it brief.
In terms of the Sino-Tibetan dialogue, just for the committee's benefit, this was something that was active and ongoing between 2002 and 2005. Four meetings took place, three in the People's Republic of China and one in Switzerland. It came to an abrupt end shortly thereafter. Since it came to an end, Canada has taken the public position that the dialogue should be resumed. I think resuming it is critical.
It's critical for the rights of Tibetans, who struggle for linguistic, cultural and religious freedom. It's also critical for clarifying misunderstandings about what the Tibetan cause is all about and for clarifying what the middle-way approach seeks to do, which is not a call for rebellion or separatism but a call for autonomy on those bases—religious, cultural and linguistic autonomy—within the construct and the confines of the Chinese constitution. It's simply seeking to fulfill the rights that are already guaranteed under that Chinese constitution. It has been aptly described and articulated by an academic named Michael Van Walt Van Praag, to whom I would commend people.
I've heard the appeals for the resumption of this dialogue from my constituents and from people around the country and from the diaspora literally around the planet. It's critical that we resume it. That is why I and my party will be supporting this motion.
I will say that I think the timing is a bit awkward, in terms of doing it right in the middle of the meeting when we do have other motions to consider, such as Mr. Harris's proper motion about hearing from others on the Tibetan cause, but I will speak to that when the time arrives. I will be casting my vote in favour of this motion, as amended, rightfully, by Ms. Alleslev, because broadening it out is a critical step forward.
Thank you. Thuk-je-che.
Merci beaucoup, monsieur le président. Je serai bref.
En ce qui concerne le dialogue sino-tibétain, pour la gouverne du Comité, il s'est poursuivi activement entre 2002 et 2005. Quatre réunions ont eu lieu, trois en République populaire de Chine et une en Suisse. Peu de temps après, le dialogue s'est arrêté brusquement. Depuis qu'il a pris fin, le Canada a pris publiquement position en faveur de sa reprise. Je pense qu'il est essentiel de le reprendre.
C'est essentiel pour les droits des Tibétains, qui luttent pour leur liberté linguistique, culturelle et religieuse. C'est également essentiel pour dissiper les malentendus au sujet de la cause tibétaine et pour clarifier ce que l'approche de la voie médiane cherche à faire, c'est-à-dire non pas un appel à la rébellion ou au séparatisme, mais un appel à l'autonomie sur ces bases, — une autonomie religieuse, culturelle et linguistique — dans le cadre du concept et des limites de la constitution chinoise. Il s'agit simplement de respecter les droits qui sont déjà garantis en vertu de la constitution chinoise. Cela a été bien décrit et expliqué par un universitaire du nom de Michael Van Walt Van Praag, que je vous recommande de lire.
J'ai entendu les appels à la reprise du dialogue lancés par mes électeurs, des gens de partout au pays et la diaspora partout sur la planète. Il est essentiel que le dialogue reprenne. C'est pourquoi mon parti et moi-même appuierons cette motion.
Je dirais que le moment est un peu mal choisi, en plein milieu de la réunion, alors que nous avons d'autres motions à examiner, comme celle de M. Harris sur l'audition d'autres témoins sur la cause tibétaine, mais j'en parlerai le moment venu. Je vais voter en faveur de cette motion, telle qu'amendée, à juste titre, par Mme Alleslev, parce que son élargissement est un grand pas en avant.
Merci. Thuk-je-che.
View Geoff Regan Profile
Lib. (NS)
I still see hands up for Mr. Harris and Mr. Bergeron, but that may be from their previous...? Yes. Remember to take those hands down once you're done, if you don't mind. I thought they expired automatically, but apparently not.
I'll ask the clerk, then, to proceed to the recorded vote on the motion as amended.
(Motion as amended agreed to: yeas 11, nays 0)
Je vois encore des mains levées pour M. Harris et M. Bergeron, mais c'est peut-être à cause de leur...? Oui. N'oubliez pas de baisser la main lorsque vous avez terminé, si vous n'y voyez pas d'inconvénient. Je pensais que cela expirait automatiquement, mais apparemment pas.
Je vais donc demander à la greffière de procéder au vote par appel nominal sur la motion modifiée.
(La motion modifiée est adoptée par 11 voix contre 0.)
View Garnett Genuis Profile
CPC (AB)
Yes, Mr. Chair, I would. Hopefully, if we take an extra 15 minutes, we will have time for my motion and for Mr. Harris's motion. I want to make sure he has the opportunity as well. Since I have the floor, I'll move quickly.
Notice of my motion has been given. It's with respect to having a report at the end of this Hong Kong study. Just to briefly motivate this, we are dealing with urgent, unfolding events. It's important that we report on them to the House of Commons when we're finished this study. We can't wait until the end of a macrodiscussion of Canada-China relations. The ground, in terms of what's happening in Hong Kong, may shift substantially between now and that future time.
Also, everybody knows we're in a minority Parliament. Mr. Blanchet is talking about putting forward a non-confidence motion. We could be in a situation where, at any time, we could go to an election. If that happens, we won't have time to take all of this and put it into a report. I think part of the necessity for an interim report on Hong Kong is the urgency of the situation. It is also the fact that a lot of that work might just end up being lost.
I hope as a procedural matter the committee members will agree that when we finish our hearings on Hong Kong, we will take what we've learned and do our job, namely, advise Parliament, advise the government, based on what we have heard. I think providing that feedback specifically about the situation in Hong Kong will be very important.
That's the rationale for this motion.
Oui, monsieur le président. J'espère que si nous prenons 15 minutes de plus, nous aurons le temps de débattre de ma motion et de celle de M. Harris. Je veux m'assurer que la sienne puisse être examinée également. Puisque j'ai la parole, je vais procéder rapidement.
Un avis de motion a été donné. Il s'agit de produire un rapport à la fin de l'étude sur Hong Kong. En deux mots, la raison en est que la situation est urgente et en constante évolution. Il est important que nous en fassions rapport à la Chambre des communes lorsque nous aurons terminé notre étude. Nous ne pouvons pas attendre la fin d'une macrodiscussion sur les relations entre le Canada et la Chine. La situation à Hong Kong pourrait changer considérablement d'ici là.
De plus, tout le monde sait que nous avons un gouvernement minoritaire. M. Blanchet parle de présenter une motion de défiance. Il se pourrait, dans ce contexte, que des élections soient déclenchées à tout moment. Si c'est le cas, nous n'aurons pas le temps d'inscrire tout cela dans un rapport. Je pense que l'urgence de la situation explique en partie la nécessité d'un rapport provisoire sur Hong Kong. C'est aussi le fait qu'une grande partie de ce travail pourrait tout simplement être perdue.
J'espère que, sur le plan de la procédure, les membres du Comité seront d'accord pour qu'une fois que nous aurons terminé nos audiences sur Hong Kong, nous nous servions de ce que nous aurons appris pour faire notre travail, qui est de conseiller le Parlement, conseiller le gouvernement, en fonction de ce que nous aurons entendu. Je pense qu'il sera très important de fournir cette rétroaction sur la situation à Hong Kong.
C'est la raison d'être de cette motion.
View Robert Oliphant Profile
Lib. (ON)
Mr. Chair, I am predisposed to support the motion. However, Mr. Genuis's argument actually makes me more nervous about supporting it. He said he wants to do this because the ground could “shift” by the time we actually get to our major report, which means we could have an irrelevant report. I would need a clarification from him on why he thinks it would be better to have a report now, which I had been totally willing to support until he raised that argument counter to having a report now, because I don't want to look like an irrelevant parliamentarian who is making a report for the sake of making a report. That's not why I got elected to Parliament. I got elected to make a difference on public policy issues. If the ground is shifting, why wouldn't we want to make sure that we are going to do it? I'm still predisposed to support the motion, but that argument worries me.
Second, this would really fall under a point of order, Mr. Chair, as opposed to a point of debate. On a point of order, I would like you to rule on how long we will be in this portion of the meeting before we come to an end in order to hear from the witnesses who have been invited. The clerk mentioned 15 minutes, but I didn't hear from you. I think it would be fair for committee members, for our own preparation, as well as for invited witnesses to know when we will end this debate. We might have a reached a vote by then or not, but I think it would be fair for us to know that.
Monsieur le président, je suis disposé à appuyer la motion. Cependant, l'argument de M. Genuis me rend plus nerveux à l'idée de l'appuyer. Il a dit qu'il la proposait parce que la situation pourrait basculer avant que nous en arrivions à notre rapport principal, ce qui signifie que nous pourrions avoir un rapport non pertinent. J'aimerais qu'il m'explique pourquoi il pense qu'il serait préférable de produire un rapport maintenant, ce que j'étais tout à fait disposé à appuyer jusqu'à ce qu'il soulève cet argument qui va dans le sens opposé. Parce que je ne veux pas avoir l'air d'un parlementaire qui perd son temps à faire un rapport pour le simple plaisir. Ce n'est pas la raison pour laquelle j'ai été élu au Parlement. J'ai été élu pour améliorer les choses sur le plan des politiques publiques. Si la situation évolue, pourquoi ne voudrions-nous pas nous assurer de le faire? Je suis toujours disposé à appuyer la motion, mais cet argument m'inquiète.
Deuxièmement, en fait, c'est un rappel au Règlement, monsieur le président, plutôt qu'un sujet de débat. J'invoque le Règlement. J'aimerais que vous vous prononciez sur la durée de cette partie de la séance avant la fin de la réunion, afin que nous entendions les témoins qui ont été invités. La greffière a parlé de 15 minutes, mais je ne vous ai pas entendu vous prononcer. Je pense qu'il serait juste pour les membres du Comité, pour notre propre préparation, ainsi que pour les témoins invités de savoir quand nous mettrons fin à ce débat. Nous serons peut-être rendus au vote à ce moment-là, mais je pense qu'il serait juste que nous le sachions.
View Leona Alleslev Profile
CPC (ON)
Thank you very much, Mr. Chair.
I'd like to echo Mr. Garnett Genuis and perhaps provide some clarification based on my understanding of what he said.
We were thinking that the landscape here at home, as a result of the minority government, might change at any time. We on this committee don't want our work to be lost and not have the opportunity to put it forward for the government to consider, as they or all parties might, if by some chance we found ourselves in an election.
There's no question that committees are incredibly important. We know that this China committee is very important, which is why we brought it back and are doing this incredible study in such an intense and compressed time frame. We believe that what we are learning is of value, and that Canadian citizens want to understand what we have learned. Part of the responsibility we as parliamentarians have is to provide that information in a report that informs and advises not only the government but also the Canadian public.
I would hate for us to just do a study for the sake of a study and not be able to provide that very important feedback in terms of a report that can be used by government and the Canadian public at large on such an important topic. That is why I think there is a sense of urgency, and that is why I think there is substantive value in providing a timely and comprehensive report on this subject so that we don't miss all this great work that we've done over the last few weeks.
Merci beaucoup, monsieur le président.
J'aimerais me faire l'écho de M. Garnett Genuis et peut-être apporter quelques précisions en fonction de ce que j'ai compris de ses propos.
Nous avons pensé que le gouvernement étant minoritaire, la situation pourrait changer à tout moment ici, dans notre pays. Nous ne voulons pas que notre travail soit perdu et que nous n'ayons pas l'occasion de le présenter au gouvernement pour que lui-même, ou tous les partis, puissent l'examiner si, par hasard, nous nous trouvions en période électorale.
Il ne fait aucun doute que les comités sont extrêmement importants. Nous savons que le comité sur la Chine est très important, et c'est la raison pour laquelle nous l'avons reconvoqué et que nous menons cette étude incroyable dans un délai aussi intense et comprimé. Nous croyons que ce que nous apprenons est utile et que les citoyens canadiens veulent savoir ce que nous avons appris. En tant que parlementaires, nous avons la responsabilité de fournir cette information dans un rapport qui informera et conseillera non seulement le gouvernement, mais aussi la population canadienne.
Je ne voudrais pas que nous nous contentions de faire une étude pour le simple plaisir de le faire, sans pouvoir fournir une rétroaction très importante sous la forme d'un rapport qui pourrait être utilisé par le gouvernement et le grand public canadien sur un sujet aussi important. C'est pourquoi je pense qu'il y a un sentiment d'urgence, et qu'il est important de produire un rapport opportun et complet sur ce sujet afin que nous ne perdions pas l'excellent travail que nous avons fait au cours des dernières semaines.
View Jack Harris Profile
NDP (NL)
Thank you, Chair.
I want to speak in support of this motion for none of the reasons that Ms. Alleslev just referred to. In fact, if that were the reason, I wouldn't support it. The government is the government until it isn't.
The reason I'm supporting this, contrary to our normal role of “wait until we get it all, and let's talk about the relationship between Canada and China”, is that there is a sense of urgency to some of the measures that are being proposed, particularly those that would offer assistance to people who are now affected by these changes in the relationship with Hong Kong and between Hong Kong and Beijing. That's the reason for the urgency, in my view.
We should put what we have on the table so that the government can act, and we can try to influence the course of the government's activities while it is the government. That could be for longer than people think or it could be for shorter than people think, but that has nothing to do with my support for this motion. I think we should do it because it is important, but it is an exception to the overall thrust of having a report at the end, which we are all endeavouring to do. This is an exception as a result of the urgency of the matters before us.
Merci, monsieur le président.
Je tiens à appuyer cette motion, mais pour aucune des raisons que Mme Alleslev vient de mentionner. En fait, si c'était pour ces raisons, je ne l'appuierais pas. Le gouvernement est le gouvernement jusqu'à ce qu'il ne le soit plus.
La raison pour laquelle j'appuie cette motion, contrairement à notre rôle habituel qui consiste à attendre que nous ayons tout compris avant de parler de la relation entre le Canada et la Chine, c'est qu'il y a un sentiment d'urgence à l'égard de certaines des mesures proposées, en particulier celles qui offriraient de l'aide aux personnes qui sont maintenant touchées par ces changements dans la relation avec Hong Kong et entre Hong Kong et Pékin. C'est la raison de l'urgence, à mon avis.
Nous devrions mettre ce que nous avons sur la table pour que le gouvernement puisse agir et essayer d'influencer le cours des activités du gouvernement pendant qu'il est au pouvoir. Cela pourrait durer plus longtemps que ce que les gens pensent, ou moins longtemps, mais cela n'a rien à voir avec mon appui à cette motion. Je crois que nous devrions le faire parce que c'est important, mais c'est une exception à l'objectif général qui est de produire un rapport à la fin, ce que nous nous efforçons tous de faire. Il s'agit d'une exception en raison de l'urgence des questions dont nous sommes saisis.
View Stéphane Bergeron Profile
BQ (QC)
Thank you, Mr. Chair.
I totally agree with what Mr. Harris just said. Given what I said a few moments ago about Tibet, I should oppose this motion, which runs counter to the idea that we should have a single, holistic and comprehensive report on the entire situation. However, we have heard a lot of testimony leading us to make recommendations quickly to the Government of Canada, on immigration, for example, and we cannot wait until the end of our study. That's why I am in favour.
However, I reiterate that it is only an interim report, in my opinion. I hope that we will have the opportunity to make the necessary connections between the situation in Hong Kong and other situations, in Taiwan, for example, in the comprehensive report.
I will be supporting this motion for the reason I have just stated, and for that reason alone, because certain things can be done quickly to help activists who want to leave Hong Kong. That is the only reason I feel it is necessary to adopt an interim report on the situation in Hong Kong.
Merci, monsieur le président.
Je suis tout à fait d'accord sur ce que M. Harris vient de dire. Compte tenu de ce que j'ai évoqué il y a quelques instants concernant le Tibet, je devrais m'opposer à cette motion qui va à l'encontre de cette idée selon laquelle nous n'aurions qu'un seul rapport global et holistique sur toute la situation. Cependant, nous avons entendu un certain nombre de témoignages qui nous amènent à faire des recommandations rapidement au gouvernement du Canada, par exemple en matière d'immigration, et cela ne peut attendre jusqu'à la fin de notre étude. Pour cette raison, j'y suis favorable.
Je répète toutefois qu'il ne s'agit que d'un rapport provisoire, selon moi. J'espère que nous aurons l'occasion de faire les liens qui s'imposent entre la situation à Hong Kong et d'autres situations, par exemple celle de Taïwan, dans le rapport global.
Je serai favorable à cette motion pour la raison que je viens d'invoquer, et pour cette seule raison, à savoir qu'il y a des gestes à poser rapidement pour venir en aide aux activistes qui veulent quitter Hong Kong. C'est la seule raison pour laquelle j'estime nécessaire d'adopter un rapport provisoire sur la situation à Hong Kong.
View Geoff Regan Profile
Lib. (NS)
I think we'd better try to be on time.
Madam Clerk, please proceed.
(Motion agreed to [See Minutes of Proceedings])
The Chair: Mr. Harris, you have a motion, I believe.
Je pense que nous ferions mieux d'essayer de respecter l'horaire.
Madame la greffière, vous avez la parole.
(La motion est adoptée. [Voir le Procès-verbal])
Le président: Monsieur Harris, vous avez une motion, je crois.
Results: 1 - 15 of 1721 | Page: 1 of 115

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data