Committee
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 100 of 2558
View Rachel Blaney Profile
NDP (BC)
Thank you, Chair.
I thank you all so much for being here today.
You talked in your report about Manitoba. I know that in the election of 2019, the Interlake region within the riding of Churchill—Keewatinook Aski in Manitoba had to be evacuated due to a severe snowstorm that hit a lot of communities. The storm impacted largely indigenous communities. As the evacuations took place during early voting, hundreds of voters were not back in their home communities on election day, which meant many first nations were not able to vote. Really, to me, that means they were disenfranchised.
I'm just wondering how Elections Canada has moved with this. Has there been any internal investigation done on what went wrong leading up to this election day in that particular area?
Je vous remercie, madame la présidente.
Merci à tous d'être ici aujourd'hui.
Dans votre rapport, vous avez parlé du Manitoba. Je sais que lors des élections de 2019, la région d'Interlake, dans la circonscription de Churchill—Keewatinook Aski, au Manitoba, a dû être évacuée en raison d'une grave tempête de neige qui a touché de nombreuses collectivités, dont beaucoup de collectivités autochtones. Comme les évacuations ont eu lieu pendant le vote anticipé, des centaines d'électeurs n'étaient pas de retour dans leur collectivité d'attache le jour du scrutin, ce qui a empêché de nombreuses Premières Nations de voter. Pour moi, cela signifie qu'ils ont carrément été privés de leur droit de vote.
Je me demande simplement comment Élections Canada a réagi à cette situation. Y a-t-il eu une enquête interne sur ce qui a mal tourné avant le jour des élections dans cette région particulière?
View Rachel Blaney Profile
NDP (BC)
There was also a record that Elections Canada officials from Ottawa were making decisions and not really listening to the people who were there locally. I'm just wondering how you figure out that process to make sure, because I think this is really important when looking at rural and remote communities, even if they are in a more urbanized Winnipeg area. There are specific things that local people would know and it doesn't sound like the communications.... I'm just wondering. What are you doing to look into improving that communication line?
On a aussi entendu dire que les fonctionnaires d'Élections Canada à Ottawa prenaient des décisions et n'écoutaient pas vraiment les gens qui étaient là localement. J'essaie seulement de comprendre comment vous réglez ce processus pour vous assurer que cela ne se produit pas, parce que je pense que c'est vraiment important d'écouter les collectivités rurales et éloignées, même si elles sont dans une zone plus urbanisée de Winnipeg. Il y a des choses précises que les gens de la région sauraient, mais il ne semble pas que les communications... Je me pose la question, c'est tout. Que faites-vous pour améliorer cette ligne de communication?
View Rachel Blaney Profile
NDP (BC)
You said transportation was left out after voting. You said earlier that it was not as organized because of the nature of this particular issue. I understand it wasn't mandatory but I'm sure Elections Canada didn't want to decide for people how to make decisions about their safety and well-being.
Vous avez dit que le transport avait été laissé de côté après le vote. Vous avez dit tout à l'heure que ce n'était pas aussi organisé que ça aurait pu l'être en raison de la nature particulière de ce problème. Je comprends que ce n'était pas obligatoire, mais je suis certaine qu'Élections Canada ne voulait pas se substituer aux gens pour ce qui est de prendre des décisions concernant leur sécurité et leur bien-être.
View Rachel Blaney Profile
NDP (BC)
I'm just wondering. How did you coordinate to make sure that these people actually had access to the transportation? I would like to hear more on that.
Je me pose la question, c'est tout. Comment vous êtes-vous concertés pour que ces personnes aient effectivement accès au transport? J'aimerais en savoir plus à ce sujet.
View Rachel Blaney Profile
NDP (BC)
In my riding, hiring people for Elections Canada was really a significant challenge. I'm just wondering if in any of your reports you'll be looking at the difference between hiring in rural and remote communities as opposed to urban ones. One of the challenges was that some of our communities are smaller and have multiple challenges. There were fewer people to hire. I'm just wondering if you will be looking at that.
Dans ma circonscription, il a été assez compliqué d’embaucher des gens pour travailler à Élections Canada. Je me demande si dans un quelconque de vos rapports, vous examinerez la différence entre embaucher dans les collectivités rurales et éloignées plutôt que dans les collectivités urbaines. Un des défis a été que certaines de nos collectivités sont plus petites et présentent de multiples problèmes. Il y avait moins de personnes à embaucher. Je me demande simplement si vous allez vous pencher sur ces questions.
View Rachel Blaney Profile
NDP (BC)
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
Thank you very much, Madam Chair; and thank you to the minister and his officials.
My first question deals with the estimates component. In the overall spending from the minister, according to the government's website, the planned expenditure is $67.7 million. The actual spending is $48.3 million. That's a shortfall of close to $20 million.
On the FTE side, the planned FTE was 613, but the actual was 460, a shortfall of 153.
Now we go to the programs. On settlement targets, as shown on the website, it achieved one out of three of the desired results. Targets were not met on the percentage of clients who received language training services, yet funding cuts have taken place for NGOs in delivering of services in support of resettlement.
In my own riding, Mount Pleasant Family Centre Society's circles of care and connection program received a funding cut of close to $140,000. That funding shortfall would mean it cannot sustain the program. The number of outreach workers to the refugee community has been slashed significantly.
I'm very troubled by that. The NGOs had a discussion with officials prior to their funding allocation. In the webinar, officials told NGOs that the funding model from IRCC would be improved and resources would be redirected to support the small and local non-profits. This association that I mentioned is a very effective small, local organization, yet it received a significant funding cut.
Why is that, especially when your ministry actually underspent?
Merci beaucoup, madame la présidente, et merci au ministre et à ses collaborateurs.
Ma première question porte sur le budget des dépenses. D'après le site Web du gouvernement, les dépenses globales prévues du ministère s'élèvent à 67,7 millions de dollars, tandis que les dépenses réelles sont chiffrées à 48,3 millions de dollars. Il manque donc presque 20 millions de dollars.
En ce qui concerne les ETP, 613 ETP étaient prévus au budget, mais le nombre réel est de 460, soit une différence de 153.
Passons maintenant aux programmes. Comme le site Web le montre, le ministère n'a atteint qu'une de ses trois cibles en matière d'établissement. Il n'a pas atteint le pourcentage ciblé de clients ayant reçu des services de formation linguistique, et pourtant, les fonds versés aux ONG qui fournissent des services de réinstallation ont été coupés.
Dans ma circonscription, le financement du programme Circles of Care and Connection de la Mount Pleasant Family Centre Society a été réduit de près de 140 000 $. Ce manque de financement signifie que l'organisme n'est pas en mesure de soutenir le programme. Le nombre de travailleurs d'approche consacrés aux réfugiés a aussi diminué considérablement.
Cette situation m'inquiète énormément. Les ONG ont eu une discussion avec les gens du ministère avant que les fonds soient affectés. Durant le webinaire, les fonctionnaires ont dit aux ONG qu'IRCC améliorerait son modèle de financement et que les ressources seraient redistribuées de manière à soutenir les petits organismes locaux sans but lucratif. L'association que j'ai mentionnée est une petite organisation locale très efficace, et pourtant, son financement a été considérablement réduit.
Je veux savoir pourquoi, surtout étant donné que votre ministère n'a pas dépensé entièrement les crédits disponibles.
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
Sorry, Minister. I don't want to get into all those details. I have six minutes and I asked a specific question, so I want it answered specifically.
In the spirit of working together, back on February 4 I wrote you a letter on this. I have yet to receive a reply.
Pardonnez-moi, monsieur le ministre, mais je ne veux pas entrer dans ces détails. Je dispose de six minutes et j'ai posé une question précise; je veux donc recevoir une réponse précise.
Dans un esprit de collaboration, je vous ai écrit une lettre à ce sujet le 4 février. Je n'ai pas encore reçu de réponse.
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
Minister, with all due respect, I appreciate those lines, but the reality on the ground is that people are experiencing funding cuts. Some of those organizations that you visited actually received funding cuts. There are programs that have been eliminated.
In spite of all this grand talk, the reality on the ground is different. This is what I'm telling you right now, with these specific case examples, and I have more to come.
Therefore, I want to raise this issue and I would ask you to go back and look at those numbers and talk with your officials to see how it is that those organizations received a funding cut when your department underperformed on the resettlement services, and particularly on the language training component. This is a real issue for many people on the ground. If we want people to be settled successfully, they need to be supported. The funding cut is not helping that.
Your ministry actually had resources. There were resources within your ministry and you underspent by $20 million. I'm going to park that with you, and we can have a further discussion about that.
I want to raise another issue with respect to this. Your ministry mandate letter specifically outlines, “continued work with the United States to modernize the Safe Third Country Agreement”.
I want to get clarity. When the government said “modernize”, a word that has been used previously, does that mean to say that the government is looking for ways to extend and expand the safe third country agreement?
Sauf votre respect, monsieur le ministre, je comprends ce que vous dites, mais la réalité sur le terrain est que les gens subissent des compressions budgétaires. Le financement de certains organismes que vous avez visités a été coupé et des programmes ont été éliminés.
Vous faites de beaux discours, mais ils ne reflètent pas la réalité sur le terrain. C'est ce que je suis en train de vous dire en m'appuyant sur des exemples précis, et j'en ai d'autres.
C'est pour cette raison que je soulève la question et que je vous demande d'examiner les chiffres et de discuter avec vos fonctionnaires afin de comprendre pourquoi le financement des organismes a été réduit alors que votre ministère n'a pas atteint ses cibles en matière de services d'établissement, surtout dans la catégorie de la formation linguistique. C'est un vrai problème pour beaucoup de gens sur le terrain. Pour que les immigrants réussissent à s'établir, ils ont besoin de soutien. Les compressions budgétaires ne les aident pas.
Votre ministère disposait de ressources, mais il a dépensé 20 millions de dollars de moins que prévu. Je vais vous laisser réfléchir à cela; nous pourrons y revenir.
Je vais aborder un sujet connexe. Dans votre lettre de mandat, il est question précisément de « la poursuite des travaux avec les États-Unis visant à moderniser l'Entente sur les tiers pays sûrs. »
J'aimerais obtenir une précision. Par « moderniser », un terme qui a déjà été employé, le gouvernement veut-il dire qu'il cherche des moyens d'élargir l'Entente sur les tiers pays sûrs?
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
You have $20 million there.
Il vous reste 20 millions de dollars.
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
Yes. Minister. I just want to understand the mandate letter. When it says “modernize the Safe Third Country Agreement”, does that mean to say that the government is planning to expand the application of the safe third country agreement?
Oui, monsieur le ministre. Je cherche simplement à comprendre votre lettre de mandat. Lorsqu'il parle de « moderniser l'Entente sur les tiers pays sûrs », le gouvernement veut-il dire qu'il a l'intention d'élargir l'application de l'ETPS?
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
What does “modernize” mean? Does that mean that it's going to expand the usage of the safe third country agreement?
Qu'entend-on par « moderniser »? S'agit-il d'élargir l'application de l'Entente sur les tiers pays sûrs?
View Kenny Chiu Profile
CPC (BC)
Thank you, Minister, for coming to talk to us.
The cost of eliminating citizenship fees for new applicants is estimated to be about $75 million in forgone revenues just in fiscal year 2020-21. In the meanwhile, the department has suffered a reduction of funding of approximately $50 million. On one side you have a reduction of income, and on the other side you have a reduced amount of money coming from the government.
Is there any plan to help recoup immigration costs?
Monsieur le ministre, merci d'être venu discuter avec nous.
On estime à environ 75 millions de dollars les recettes perdues pour l'exercice fiscal 2020-2021 seulement découlant de l'élimination des frais relatifs à la citoyenneté pour les nouveaux demandeurs, alors que le ministère a vu son financement être réduit d'environ 50 millions de dollars. D'une part, il y a une réduction des recettes, et d'autre part, une réduction du financement provenant du gouvernement.
Existe-t-il un plan pour recouvrer les coûts liés à l'immigration?
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
According to the government's website on service standards, while the target is to process applications 80% of the time within the standard, the reality is that in the provincial nominee program the process performance is at 5% of standard. The performance of the Quebec-selected skilled workers program sees 2% of applications done within the standard. In the skilled trades program—the express entry, of which the minister is very proud—the performance standard is 38% of applications within standard.
While setting standards is great, you're not meeting them for these critical areas.
I want to highlight this again, tying it to the fact that the ministry underspent and cut staff FTEs significantly, by close to 200. That is the kind of performance we're seeing. Is it a wonder that we have such long wait times in processing? I want to highlight this as an issue.
Another issue is that at the last committee meeting, the official said that when a form is missing in an application, or a signature or something is missing, they would contact the applicant to have it fixed, instead of sending the whole application back.
I have two active cases in which the application was sent back and as a result, the people's work permits expired. This creates great problems for them.
Social media is lit up, because somebody had put out something asking the community what their experience has been. Social media is lit up with people with lots of problems with respect to officials not processing these applications as such.
I want to flag these issues to your attention, Minister, and I hope they get fixed.
I'd like to ask a question about refugee sponsorship. In the Group of Five community sponsorships, the refugees who need sponsorship are required to provide a refugee determination certificate. This requirement was waived between 2015 and 2017 for the government to get their Syrian refugee initiative numbers up. This requirement is also not required for any other privately sponsored refugee stream.
Why, then, do we have this for the Group of Five sponsorships?
Selon le site Web du gouvernement sur les normes de service, l'objectif est de traiter 80 % des demandes dans le délai normalisé, mais la réalité, c'est que dans le cadre du Programme des candidats des provinces, le pourcentage atteint est de 5 %. Pour le Programme des travailleurs qualifiés sélectionnés par le Québec, 2 % des demandes sont traitées dans le délai normalisé. Le rendement du Programme des travailleurs de métiers spécialisés — le programme Entrée express qui fait la fierté du ministre — est de 38 % des demandes traitées dans le délai normalisé.
Il est certes très bien d'établir des normes, mais vous ne les respectez pas dans ces secteurs essentiels.
Je tiens encore une fois à mettre cela en évidence, sachant que le ministère a sous-utilisé et considérablement réduit le nombre de postes ETP, de près de 200 postes. Voilà le genre de rendement que nous constatons. Est-il étonnant que les temps de traitement des dossiers soient si longs? Je tiens à le souligner, parce que c'est un problème.
Un autre problème nous a été révélé lors de la dernière réunion du Comité. Le fonctionnaire a déclaré que lorsqu'un formulaire, une signature ou un autre document est manquant, le ministère communique avec le demandeur pour apporter des correctifs au lieu de renvoyer la demande.
J'ai deux dossiers actifs pour lesquels la demande a été renvoyée. Par conséquent, le permis de travail de ces personnes est échu, ce qui entraîne de graves problèmes.
Les médias sociaux s'embrasent, parce qu'une personne a publié un message demandant aux gens de raconter leur expérience. Une multitude de gens qui ont beaucoup de problèmes parce que des fonctionnaires ne traitent pas ces demandes se plaignent sur les médias sociaux.
Je veux attirer votre attention sur ces problèmes, monsieur le ministre, et j'espère qu'ils seront résolus.
J'aimerais poser une question sur le parrainage des réfugiés. Dans le cadre des demandes de parrainage d’un groupe de cinq ou de répondants communautaires, les réfugiés qui doivent être parrainés sont tenus de fournir un certificat de détermination du statut de réfugié. Cette exigence a été supprimée entre 2015 et 2017 afin que le gouvernement puisse augmenter le nombre de personnes admises dans le cadre de l’initiative des réfugiés syriens. Cette exigence n'est également plus requise pour les autres groupes du volet des réfugiés parrainés par le secteur privé.
Dans ce cas, pourquoi cette exigence est-elle maintenue pour les parrainages d’un groupe de cinq?
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
On a point of order, Madam Chair, I'd like to get clarification.
From our last meetings, I thought that the request was to have the minister appear before our committee for the full two hours. Because we have collapsed both the mandate letter and the estimates component into this one meeting, I thought that was going to be the case.
It is now clearly not the case, because the minister is preparing to leave.
J'invoque le Règlement, madame la présidente. J'aimerais obtenir une précision.
J'ai cru comprendre, lors de nos dernières réunions, qu'on avait demandé que le ministre comparaisse au Comité pendant deux heures complètes. Comme nous avons regroupé l'étude de la lettre de mandat et du budget des dépenses en une seule réunion, je pensais que ce serait le cas.
Ce n'est manifestement plus le cas, puisque le ministre s'apprête à partir.
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
Madam Chair, I think that information should have been shared with the committee so that committee members were aware there had been a change.
Madame la présidente, je pense que cette information aurait dû être communiquée aux membres du Comité afin qu'ils soient au courant du changement.
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
I don't think so. My understanding was that the minister would come for the full two hours.
I get it that the minister will come back another time—he will have to, I suspect—for other matters, but these two critical issues, the mandate letter and the estimates, are big issues with lots of questions for the minister.
Je ne pense pas. J'avais cru comprendre que le ministre serait là pour les deux heures complètes.
Je comprends que le ministre reviendra une autre fois. Je suppose qu'il devra revenir pour d'autres dossiers, mais ces deux points essentiels, la lettre de mandat et le budget des dépenses, sont de gros dossiers sur lesquels nous avons beaucoup de questions.
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
Thank you very much, Madam Chair.
Just to follow up on that question, I'll tell you that one case I have before me is that of a missing signature, and the entire application was sent back. In another case, one wrong certificate was sent in, and the entire application was sent back. As a result of that, both of those individuals had their work permits expire and they are now in quite a conundrum with respect to this. Had the application been sent back, they would have been able to quickly fix it and get the correct certificate sent into IRCC. No one contacted them.
This was studied by this committee in the last Parliament, and it was indicated that this would be fixed. Here we are, in the second Parliament after the study, and the same thing is happening again.
I can't emphasize enough how frustrating this is, not for me as a parliamentarian per se, but for the applicants and in the workload that is created for the IRCC themselves to have to reinitiate and reprocess another application. I'm spending way too much of my six minutes on this.
I want to ask this question. On the funding shortfall that has existed in the ministry, and given that the ministry has underspent by close to $20 million, could you provide to the committee where the programs are that were underspent and by how much in this last fiscal year?
For example, if you get into resettlement services, on the grant applications and for each of the areas, what's the differential in terms of actual spending versus allocated dollars? If I could just get an acknowledgement—I suspect you don't have those numbers here today—that this would be passed on to the chair for the committee, I would appreciate it.
Merci beaucoup, madame la présidente.
Pour donner suite à cette question, je vais vous dire qu'il y a un cas où il manquait une signature, et la demande complète a été renvoyée. Dans un autre cas, un mauvais certificat a été envoyé, et la demande complète a été renvoyée. Par conséquent, le permis de travail de ces deux personnes était expiré, et elles se retrouvent maintenant devant un problème épineux. Si la demande avait été renvoyée, elles auraient pu régler le problème rapidement et faire parvenir le certificat approprié à IRCC. Personne n'a communiqué avec ces gens.
Cette question a été étudiée au Comité à la dernière législature, et on a signalé qu'elle serait réglée. Nous sommes maintenant à la deuxième législature après l'étude, et c'est la même histoire.
Je ne saurais trop souligner à quel point c'est frustrant, pas pour moi en tant que parlementaire à proprement parler, mais pour les demandeurs et pour IRCC, qui doit traiter une nouvelle demande, ce qui augmente sa charge de travail. Je consacre beaucoup trop de mon temps de parole de six minutes sur ce point.
Je veux poser la question suivante. En ce qui concerne le manque à gagner qui existait au ministère, et compte tenu que le ministère n'a pas dépensé près de 20 millions de dollars, pourriez-vous dire au Comité quels programmes n'ont pas utilisé tous leurs fonds et à combien s'élève ce montant pour l'exercice financier en cours?
Par exemple, en ce qui concerne les services de réinstallation, les demandes de subvention et pour chacun des secteurs, quel est l'écart entre les dépenses réelles et les fonds alloués? Si vous pouviez me confirmer — je présume que vous n'avez pas ces chiffres ici aujourd'hui — que ces données seront transmises à la présidente du Comité, je vous en serais reconnaissante.
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
Sorry, I don't want to interrupt, but I really want the actual figures for the programs in terms of the underspending. Could I receive that for the committee, please?
Désolée, je ne veux pas vous interrompre, mais je veux les chiffres réels en ce qui concerne la sous-utilisation des fonds pour les programmes. Pourrais-je obtenir ces données pour le Comité, s'il vous plaît?
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
No, for the entire ministry, with $20 million underspending, where did the difference come from? Where are the programs with that differential?
Non, pour l'ensemble du ministère, avec les fonds inutilisés de 20 millions de dollars, où était l'écart? Quels sont les programmes avec cet écart?
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
Thank you very much.
I'd like to ask some questions about the caregivers piece. Several committee meetings ago, I asked about that. Could you provide the committee with the figures on how many caregivers since 2014 have received their PR and how many of those applications are in process? If I can get confirmation that we can get that figure, that would be appreciated.
Merci beaucoup.
J'aimerais poser quelques questions à propos des aidants familiaux. Il y a de cela plusieurs réunions, j'ai interrogé les témoins à ce sujet. Pourriez-vous fournir au Comité les données sur le nombre d'aidants familiaux qui ont reçu leur résidence permanente et le nombre de ces demandes qui sont en traitement? Si je peux obtenir une confirmation que nous pourrons obtenir ces données, je vous en serais reconnaissante.
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
Okay, thank you.
For the people who have been denied in terms of the application, at the last committee I asked for a breakdown of that. Could you make sure that the number also includes the interim pathway process under that stream of people who have been denied of the application?
D'accord, merci.
Pour ceux dont la demande a été refusée, à la dernière réunion du Comité, j'ai demandé une ventilation. Pourriez-vous vous assurer que le nombre inclut également la marche à suivre provisoire pour le groupe de personnes dont la demande a été rejetée?
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
On the caregivers program, is proof of funds required for a caregiver to apply for permanent residence under the new pilot?
En ce qui concerne le Programme des aides familiaux, un aidant doit-il fournir la preuve qu'il a les fonds nécessaires pour présenter une demande de résidence permanente dans le cadre du nouveau projet pilote?
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
Okay. What type of proof of funds is required? Is it an actual bank deposit or proof of income or wages? What is required?
D'accord. Quel type de preuve de fonds suffisants est nécessaire? Est-ce un dépôt bancaire ou une preuve de revenus ou de salaire? Que faut-il fournir?
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
Could you provide that to the committee, please?
Actually, for all of the guidelines, specifically under these two new programs, what are the specific guidelines by which the caregiver must show? So, aside from the proof of funds—which is not on your website, by the way. It would be really good for the public and members of Parliament to know what exactly are all of the requirements and the details of how one would be able to show that they have met those requirements.
Pourriez-vous fournir ces renseignements au Comité, s'il vous plaît?
En fait, pour toutes les lignes directrices, et plus particulièrement dans le cadre de ces deux nouveaux programmes, quelles sont les lignes directrices précises selon lesquelles l'aidant naturel doit fournir ces preuves? Donc, je veux connaître les éléments qui sont requis outre la preuve de fonds suffisants — qui ne se trouve pas sur votre site Web, soit dit en passant. Il serait très bien pour la population et les parlementaires de savoir quels sont tous les détails et toutes les exigences quant à la façon dont les gens peuvent démontrer qu'ils ont respecté ces exigences.
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
Correct.
Exact.
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
Okay.
What does the government do to monitor an abusive employer of caregivers?
D'accord.
Que fait le gouvernement pour surveiller un employeur qui abuse d'aidants familiaux?
View Kenny Chiu Profile
CPC (BC)
One of the new priorities in the new minister's mandate is to introduce a dedicated refugee stream to provide safe haven for human rights advocates, journalists and humanitarian workers at risk, with a target of helping resettle as many as 250 people a year, as he also mentioned in his report in his introduction provided to the committee earlier. Why is this target number for such an important stream so low? How was it determined in the first place? Around the world, as we have seen, there are many advocates for human rights and journalists being persecuted. The number definitely has far exceeded 250. Perhaps it's 10 times more, which Canada could actually be helping.
L'une des nouvelles priorités dans le nouveau mandat du ministre est de mettre en place une catégorie de réfugiés pour offrir un lieu sûr aux défenseurs des droits de la personne, aux journalistes et aux travailleurs humanitaires à risque, dans le but de réinstaller jusqu'à 250 personnes par année, comme il l'a également mentionné dans le rapport qu'il a fourni au Comité plus tôt. Pourquoi cette cible pour cette catégorie de réfugiés si importante est-elle aussi peu élevée? Comment a-t-elle été fixée au départ? Dans le monde entier, comme nous le constatons, de nombreux défenseurs des droits de la personne et journalistes sont persécutés. Leur nombre dépasse largement les 250. C'est peut-être 10 fois plus, et le Canada pourrait leur offrir son aide.
View Kenny Chiu Profile
CPC (BC)
In my humble opinion, I think that's a misplacement of resources. We have had to allocate so many resources to dealing with illegal, irregular immigrants and asylum seekers who have a very low chance of staying in the country. There are people around the world who require our help and we are not able to help them because of a lack of resources.
My second question is that as a local MP, I have frequently received requests for help where the sponsorship of visitors was denied due to financial concerns. With a few constituents, for example, some are quite established and prominent business owners in the greater Vancouver area. They have even sent their banking information to IRCC to show that they have considerable financial capacity as a guarantor.
Why are their requests still being refused for financial reasons?
À mon humble avis, je pense que c'est une mauvaise utilisation des ressources. Nous avons dû allouer énormément de ressources pour traiter avec des immigrants illégaux et clandestins et des demandeurs d'asile qui ont de très faibles chances de rester au pays. Il y a des gens dans le monde entier qui ont besoin de notre aide et que nous ne pouvons pas aider en raison d'un manque de ressources.
Ma deuxième question est qu'en tant que député, je reçois souvent des demandes d'aide parce que le parrainage de visiteurs a été refusé en raison de préoccupations financières. Dans le cas de quelques concitoyens, par exemple, ils étaient d'éminents propriétaires d'entreprises bien établis dans la région métropolitaine de Vancouver. Ils ont même envoyé leurs renseignements bancaires à IRCC pour démontrer qu'ils disposent d'importants moyens financiers pour être des répondants.
Pourquoi leurs demandes sont tout de même rejetées pour des raisons financières?
View Kenny Chiu Profile
CPC (BC)
Doctor, I appreciate that explanation. However, in the cases I have provided assistance for, they are both prominent businessmen in Canada, and the visitors being sponsored are prominent business people in India. The department still turned down their requests, even though the sponsorship side provided a guarantee to the department.
It bothers me that there is a sense of being difficult to many of our applicants. If you can provide us as members of Parliament with how we could help to advocate cases like that, it would be much appreciated.
My third question that I have is—
Je vous remercie de cette explication. Cependant, en ce qui concerne les personnes que j'ai aidées, il s'agit dans les deux cas d'hommes d'affaires très en vue au Canada, et les visiteurs parrainés sont des gens d'affaires très en vue en Inde. Le ministère a quand même rejeté leurs demandes, même si le parrainage offrait une garantie au ministère.
Je trouve dérangeant que de nombreux demandeurs aient le sentiment que nous faisons des difficultés. J'aimerais beaucoup que vous indiquiez aux députés comment nous pouvons défendre des cas de ce genre.
Ma troisième question est…
View Kenny Chiu Profile
CPC (BC)
I can read very fast, but not in seven seconds.
Thank you.
Je peux lire très vite, mais sept secondes, ce n'est pas assez.
Merci.
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
Thank you very much.
This is just to clarify. In my last round, I asked for the information with respect to program shortfall in terms of the budget. Could we also get those numbers in terms of FTEs per program?
Merci beaucoup.
J'aimerais simplement éclaircir quelque chose. À mon dernier tour, j'ai demandé de l'information concernant les fonds manquants pour le programme, du point de vue du budget. Est-ce que nous pourrions obtenir les ETP par programme?
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
Let's go back to the caregiver program. If an applicant has an occupation-specific work permit issued under the new pilot, can the applicant work for two employers, provided that it's the same occupation?
Revenons au programme des aides familiaux. Si un demandeur à un permis de travail lié à une profession donnée délivrée dans le cadre du nouveau programme pilote, est-ce que le demandeur peut travailler pour deux employeurs, du moment qu'il s'agit de la même profession?
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
For employers to hire migrant caregivers under the new pilot program, do they need to meet a certain household income to be eligible?
Est-ce que les employeurs qui veulent engager des aides familiaux migrants dans le cadre du nouveau programme pilote doivent avoir un revenu familial donné pour être admissible?
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
This is for the employer.
Vous parlez de l'employeur.
View Jenny Kwan Profile
NDP (BC)
Can you provide to the committee what that financial requirement is, please?
If a work permit is given to a spouse under the new program, are there restrictions on what kind of work he or she does? Is it an open work permit? Again, can the spouse work for multiple employers? When will the work permit expire?
Likewise, if the spouse wants to go to school, does he or she need a study permit as well?
Pouvez-vous fournir au Comité les exigences financières, je vous prie?
Si un permis de travail est accordé à un conjoint ou une conjointe dans le cadre du nouveau programme, est-ce qu'il y a des restrictions quant au travail qu'il ou elle peut faire? Est-ce que c'est un permis de travail ouvert? Encore une fois, est-ce que le conjoint ou la conjointe peut travailler pour plus d'un employeur? Quand le permis de travail va-t-il expirer?
De la même façon, si le conjoint ou la conjointe veut fréquenter l'école, est-ce qu'il ou elle a aussi besoin d'un permis d'études?
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
Thank you, Mr. Chair, for having such a broad contingent here this morning. We'll be able to get all of our questions answered, I'm sure.
Thank you for being here.
My first question is this: What are thought to be the major causes of the continuing stock decline?
Monsieur le président, je vous remercie d'avoir réuni un si grand groupe aujourd'hui. Je suis certain que nous obtiendrons des réponses à toutes nos questions.
Merci de votre présence.
Je vais vous poser ma première question. Quelles sont les principales causes de la diminution constante des stocks?
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
Thank you. You've hit some pretty broad topics there. One of them is natural mortality. That can be pretty broad-ranging in scope.
Can you delve into what some of that natural mortality might be due to? Starving to death is one thing, if they're running out of food. Being eaten is another thing. What natural mortality would you be referring to?
Merci. Vous avez abordé des sujets assez vastes, dont la mortalité naturelle. Cela peut avoir une portée assez large.
Pouvez-vous nous dire ce qui peut causer cette mortalité naturelle? Mourir de faim en est une si les harengs manquent de nourriture. Servir de proie en est une autre. De quel type de mortalité naturelle parlez-vous?
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
What would those things be?
Quelles sont-elles?
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
Have they been indirectly linked?
A-t-on établi un lien indirect?
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
How long has that research been going on?
Depuis combien de temps les recherches sont-elles en cours?
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
What other measures have you taken to try to rebuild the stocks, other than reducing fishing pressure?
Quelles autres mesures avez-vous prises pour essayer de rétablir les stocks, en plus de réduire la pression que la pêche exerce sur les stocks?
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
Is it the only tool?
Est-ce le seul outil?
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
How clear does that science have to be before you could take those other measures?
Jusqu'à quel point les données scientifiques doivent-elles être claires avant que vous puissiez prendre ces autres mesures?
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
I'm glad you mentioned the best available science, because I believe your colleague's words were “the best available information”.
Is information from the fishermen considered in those management decisions to any great extent, or are you simply relying on the science that is being done by the department?
Je suis ravi que vous parliez des meilleures données scientifiques disponibles, car je crois que votre collègue a parlé des « meilleurs renseignements disponibles ».
Est-ce que l'information fournie par les pêcheurs est prise en considération dans les décisions de gestion ou vous fiez-vous simplement aux données scientifiques du ministère?
View Gord Johns Profile
NDP (BC)
Thank you, Mr. Chair. I'm deferring my time to Ms. Gill.
Je vous remercie, monsieur le président. Je céderai mon temps de parole à Mme Gill.
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
Thank you, Mr. Chair.
I have quick questions here. What happens to the fish? Of the herring that are harvested and used for roe, what happens to the remainder of the fish? Does it go to other uses?
Je vous remercie, monsieur le président.
J'ai de brèves questions à poser. Qu'advient-il du poisson? Que fait-on des restes des harengs pêchés et utilisés pour leurs oeufs? Servent-ils à autre chose?
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
Did you say “fish meal”?
Avez-vous dit « farine de poissons »?
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
Which is the best value of that product?
Quelle est la valeur optimale de ce produit?
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
Could we get that answer for the committee, please—not necessarily today, but provided back to us for the study? I think that's a key component. If they're simply being sent for fish meal when they could be better used for bait, we need to look at what's happening with the supply chain.
Recently the MSC certification for herring on the international market was voluntarily given up by Canada because of the state of the stocks. What effect is that going to have on the value of the stocks that are being marketed when they lose that certification? It troubles me to see that this stock has just continued to decline, yet we see no sound efforts to rebuild it.
Pourriez-vous obtenir cette réponse pour le Comité? Sans que ce soit nécessairement aujourd'hui, pourriez-vous nous fournir cette réponse ultérieurement aux fins de notre étude? Je pense qu'il s'agit là d'un élément clé. Si les carcasses sont tout bonnement transformées en farine de poissons alors qu'elles seraient mieux utilisées comme appât, nous devons examiner ce qu'il se passe au sein de la chaîne d'approvisionnement.
Récemment, le Canada a volontairement abandonné la certification du hareng par le Marine Stewardship Council sur le marché international en raison de l'état des stocks. Quel effet aura la perte de cette certification sur la valeur des stocks qui seront mis en marché? Je suis troublé par le fait que ces stocks continuent de diminuer, alors qu'aucun effort digne de ce nom ne semble être déployé afin de les rétablir.
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
There must be negative effects on the value of the export without that certification.
Sans cette certification, la valeur des exportations doit s'en ressentir.
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
But there must be markets that we were selling to that require it, I would assume.
Je présume toutefois que certains de nos marchés extérieurs exigent cette certification.
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
Wow. Okay.
One of you mentioned that there are no limits on the seal harvest, so there's no restriction on the number that could be taken, but we know that there is a limited market because of the European ban on seal products for no ecological reason. It's simply for a social reason that the market has been shut down.
Is the department working on any sort of an education plan to remove that European ban on seal products?
Eh bien. D'accord.
L'un d'entre vous a indiqué que la chasse au phoque n'est pas limitée; ainsi, aucune restriction ne s'applique à la quantité pouvant être chassée. Nous savons toutefois que le marché est limité parce que les Européens interdisent les produits du phoque sans motif écologique. C'est simplement pour une raison sociale qu'ils ont mis fin à ce marché.
Le ministère travaille-t-il à un plan d'éducation quelconque pour faire lever cette interdiction?
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
We're hearing so much about ongoing issues and ongoing science. With all due respect, I see members around the room rolling their eyes. What is actually being done in concrete steps?
Nous entendons énormément parler des problèmes actuels et des recherches scientifiques en cours. Je ferais respectueusement remarquer que je vois des membres du Comité lever les yeux au ciel. Quelles mesures concrètes prend-on?
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
Who could we bring in who could speak to those aspects?
Qui pourrions-nous convoquer pour parler de ces questions?
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
I'm going to go back to some of the questions that were provided to us by the analysts.
What factors can explain the lack of stock rebuilding despite reduced fishing pressures? Why isn't the stock coming back? You reduced fishing pressures and you think that's the biggest cause, so you've taken that step. Why aren't they coming back? Is it too much of a precautionary principle being applied and you're not able to experiment with other opportunities?
Je vais revenir à certaines des questions que les analystes nous ont proposées.
Quels facteurs expliquent que les stocks ne se soient pas rétablis malgré une baisse de la pression exercée sur les stocks par la pêche? Pourquoi les stocks ne se rétablissent-ils pas? Vous avez réduit la pression exercée par la pêche, que vous considérez comme la cause principale. Vous avez donc pris cette mesure. Pourquoi, alors, les stocks ne se rétablissent-ils pas? Appliquez-vous avec trop d'ardeur le principe de précaution, ce qui vous empêche de mettre d'autres possibilités à l'essai?
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
That's pretty obvious, but what are they feeding on—
C'est assez évident, mais de quoi se nourrissent-ils...
View Ken Hardie Profile
Lib. (BC)
Thank you, Mr. Chair.
There's an old joke that you can lay all the economists end to end, and they'll never reach a conclusion. I think we can say the same thing about marine science as well. That's not meant to be a knock; it's a deep ocean, it's big, and you don't know everything that's going on. Based on that, you're never going to have the definitive data you need. You're never going to have the scientific control of adjusting only one variable to see what happens.
What we've heard so far today is really kind of mushy. We don't see anything coming forward from you guys that gives us a really clear way forward. With that in mind, do we need to look at another approach?
We've been doing the same thing for a long time and we've been hearing the same kinds of responses for a long time. That and two bucks gets you a big coffee at Starbucks.
What other approach can we take—fuzzy logic, or whatever it takes—to give us a better path forward than we're seeing now?
Je vous remercie, monsieur le président.
Une vieille blague veut qu'on a beau réunir tous les économistes qu'on veut, ils n'en arriveront jamais à une conclusion. Je pense qu'on peut dire la même chose dans le domaine des sciences de la mer. Je ne veux pas vous insulter: l'océan est vaste et profond, et on ne sait jamais tout ce qu'il s'y passe. Ainsi, vous n'aurez jamais les données sûres dont vous avez besoin ou le contrôle scientifique nécessaire pour ajuster une seule variable pour voir ce qu'il se passe.
Les propos que nous avons entendus aujourd'hui sont plutôt flous. Rien de ce que vous nous dites ne nous donne une idée nette de la voie à suivre dans l'avenir. Avec ce fait à l'esprit, devons-nous examiner une autre approche?
Nous faisons la même chose et entendons les mêmes genres de réponses depuis longtemps. Avec cela et 2 $, on achète un café grand format chez Starbucks.
Quelle autre approche pouvons-nous adopter — qu'il s'agisse d'une logique singulière ou d'autre chose — pour nous engager dans une meilleure voie dans l'avenir?
View Ken Hardie Profile
Lib. (BC)
That will be definitely worth a try.
As well, listening especially to comments on the east coast and the west coast, whenever somebody brings up seals, the artful dodging that goes on would make Charles Dickens kind of pale, because nobody wants to give a really straight answer. I understand that, again, where the science and the data might be short, it's hard, especially given your responsibilities, to give a definitive answer, but we would like something a bit more than we've heard so far today.
You say that there's a scientific harvest of certain seals. Are they eating herring? Do they eat herring?
Il vaudra vraiment la peine de l'essayer.
Par ailleurs, lorsque nous écoutons les commentaires qui viennent plus particulièrement de la côte Est et Ouest, nous assistons, chaque fois que quelqu'un fait allusion aux phoques, à une habile esquive qui ferait pâlir d'envie Charles Dickens, puisque personne ne veut répondre directement. Encore une fois, puisque la science et les données sont insuffisantes, je comprends qu'il peut être difficile de répondre fermement, surtout dans le cadre de vos responsabilités. Nous aimerions toutefois obtenir des renseignements un peu plus précis que ceux que nous avons entendus jusqu'ici.
Vous dites que certains phoques sont chassés à des fins scientifiques. Mangent-ils du hareng? Est-ce qu'ils consomment ce poisson?
View Ken Hardie Profile
Lib. (BC)
What else eats them?
Quels sont ses autres prédateurs?
View Ken Hardie Profile
Lib. (BC)
View Ken Hardie Profile
Lib. (BC)
That's fair enough.
If we look at the population trends for all of the things that eat herring, where would we see the most risk to herring existing?
Très bien.
Si nous examinons les tendances démographiques de toutes les espèces qui se nourrissent de hareng, qu'est-ce qui pose le plus grand risque à la survie de ce poisson?
View Ken Hardie Profile
Lib. (BC)
You kind of answered my question. If groundfish populations are going down, that means their impact on the herring population probably is also going down.
What's going up versus what's going down? We know seals have been going up.
Vous avez en quelque sorte répondu à ma question. Si les espèces de poissons de fond perdent du terrain, cela signifie qu'ils ont probablement moins d'incidence aussi sur la population de harengs.
Quelles espèces gagnent en importance plutôt que de diminuer? Nous savons que la population des phoques est à la hausse.
View Ken Hardie Profile
Lib. (BC)
Okay, we'll leave it at that, but you know—suspicions confirmed.
Of course, the management of the fishing pressure on the stock is one thing. What about the habitat, particularly for the processing of the roe? Out on the west coast, we have some problems with certain types of grasses that the herring like to spawn in. What about the status of the habitat in eastern Canada?
D'accord, nous allons nous arrêter ici, mais vous savez... Les soupçons sont confirmés.
La gestion de la pression exercée par la pêche sur le stock est bien sûr un volet de la question. Qu'en est-il des habitats, notamment en ce qui a trait aux œufs? Sur la côte Ouest, nous avons des problèmes avec certaines herbes dans lesquelles le hareng aime frayer. Quel est l'état des habitats dans l'Est du Canada?
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
Thank you, Mr. Chair. I'm going to get to this really quicky because I want to share some of my time with Mr. Fast.
Have integrated fisheries management plans been completed for these herring stocks?
Merci, monsieur le président. Je vais très vite en arriver au fait puisque je veux partager une partie de mon temps avec M. Fast.
Est-ce que des plans de gestion intégrée des pêches ont été réalisés pour ces stocks de hareng?
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
Please provide that information to the committee.
Veuillez s'il vous plaît envoyer la réponse au Comité.
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
These plans haven't been completed, then.
Ces plans n'ont donc pas été mis en œuvre.
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
Okay. I'm surprised you don't have that information, knowing you were coming to this committee to talk about herring management and the management of the resource.
D'accord. Je suis surpris que vous n'ayez pas l'information. Vous saviez pourtant que vous alliez témoigner devant notre comité pour discuter de la gestion du hareng et de la ressource.
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
Okay.
I'll go to a few things that are in the brief we were provided.
One is that an “inability to estimate population sizes has precluded the calculation of stock status zones and reference points.” Also, “no analyses have been conducted to assess the effect of fishing pressure” on the stocks. “The lack of information on herring population structure in the northern Gulf of St. Lawrence is the main source of uncertainty.”
Mr. Burns, as the director general for fisheries resource management, can you explain why you're not able to manage this resource?
Bien.
J'aimerais parler de deux ou trois éléments tirés des notes d'information qui nous ont été remises.
D'une part, « l'incapacité à estimer les tailles de population a empêché le calcul des zones d'état des stocks et des points de référence ». Aussi, « aucune analyse n'a été effectuée pour évaluer l'effet de la pression de la pêche sur ces stocks ». Enfin, la « principale source d'incertitude est le manque d'information sur la structure des populations de hareng dans le nord du golfe du Saint-Laurent ».
Monsieur Burns, vous qui êtes le directeur général de la Gestion des ressources halieutiques, pouvez-vous expliquer pourquoi vous n'êtes pas en mesure de gérer cette ressource?
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
I'm going to pass the rest of my time to Mr. Fast.
Thank you.
Je vais céder le reste de mon temps à M. Fast.
Merci.
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2020-03-12 10:07
Gentlemen, you'll understand why we're frustrated over here, because even on the government side we heard statements like the information that's coming from you is mushy. My colleague Mr. Hardie referred to you as artful dodgers.
I'm confused as well. According to the 2018-2019 stock update for the coast of Nova Scotia, and I'm quoting from it, there is no basis for evaluating the current catch allocation due to the absence of recent information about stock status.
Based on that, how do you make a determination and approve an allowable catch? Every year you approve an allowable catch. There's more and more of this stock being taken, and yet you've admitted that there's no basis for evaluating the current catch allocation.
You can sense the frustration around this table that somehow the department doesn't have a firm grasp on this issue, and right now I have no confidence, based on the testimony we've heard from you, that we're going to see an improvement here.
Messieurs, vous comprendrez la raison de notre frustration. Même les députés ministériels trouvent que vous donnez des renseignements flous. Mon collègue, M. Hardie, a dit que vous esquivez habilement les questions.
Moi aussi j'y perds mon latin. Selon l'état du stock au large de la Nouvelle-Écosse en 2018-2019 — et je cite —, il n'y a aucune base pour évaluer l'allocation actuelle des prises en l'absence d'informations récentes sur l'état du stock.
Par conséquent, comment pouvez-vous prendre des décisions et approuver le total autorisé des captures? Chaque année, vous déterminez le total autorisé des captures. Ce stock est de plus en plus exploité, et vous avez pourtant admis qu'il n'y a aucune base pour évaluer l'allocation actuelle des prises.
Vous pouvez ressentir la frustration à la table du fait que le ministère ne semble pas bien maîtriser le sujet. À la lumière de votre témoignage, je ne suis pas encore convaincu que les choses vont s'améliorer ici.
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2020-03-12 10:09
Okay, but there's no easy fix for this. Finding other sources for bait is an ongoing process. We don't have that really available yet, so there may not be an improvement for some time. Is that a correct assessment?
Je vois, mais il n'existe aucune solution simple au problème. Trouver d'autres sources d'appât est un processus continu. Puisque nous n'avons encore rien d'autre à offrir, la situation pourrait ne pas s'améliorer avant longtemps. Est-ce exact?
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2020-03-12 10:10
The stocks.
Okay, your pause says it all.
Les stocks.
Bien, votre hésitation est éloquente.
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2020-03-12 10:10
I have one other question. We're talking about the northwest Atlantic fishery, correct? That includes the United States, if you expand. Is there a herring bait fishery in the United States as well?
J'ai une dernière question. Nous parlons bel et bien des pêches de l'Atlantique Nord-Ouest, n'est-ce pas? Si vous agrandissez le territoire, cela inclut les États-Unis. Y a-t-il une pêche du hareng d'appât chez nos voisins du Sud aussi?
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2020-03-12 10:10
Okay, now, the bait itself and the general herring commercial fishery are different, but they're the same fish. Is that correct?
A voice: Yes.
Hon. Ed Fast: All right. Is there any coordination taking place between the United States and Canada to make sure we get a real handle on this problem and find a fix?
Bien. La pêche du hareng d'appât et la pêche commerciale du hareng en général sont des secteurs différents, mais qui ciblent le même poisson, n'est-ce pas?
Une voix: Oui.
L'hon. Ed Fast: Très bien. Y a-t-il une coordination quelconque entre les États-Unis et le Canada pour nous assurer de prendre la situation en main et de trouver une solution?
View Gord Johns Profile
NDP (BC)
Thank you.
Most of our six major Atlantic herring stocks aren't doing well, as we know. Three are critically depleted and two have uncertain status. As forage fish, they play a hugely important role as prey for so many fish and other species. Rebuilding our herring stocks is vitally important for coastal communities that fish them or use them as bait for other fisheries as well.
According to the department's own survey, “Sustainability Survey for Fisheries”, or SSF 2018, only half of the stocks have estimates of targeted fishing mortality. Only one stock has a harvest control rule. Only one stock has removal reference points. These are key components of the precautionary approach framework.
Can you tell me what the department is doing to ensure there are accurate estimates of total fishing mortality that are targeted in incidental fishing mortality, and whether other elements of the PA framework are in place for all Atlantic herring stocks? These are elements like limit reference points, upper stock reference and harvest control rules with removal references for each stock status zone.
As well, how are you planning to accelerate rebuilding these stocks?
Je vous remercie.
La plupart de nos six principaux stocks de harengs de l'Atlantique ne se portent pas bien, comme nous le savons. Trois sont gravement décimés, et deux sont dans un état inconnu. Puisqu'il s'agit d'un poisson-fourrage, le hareng joue un rôle extrêmement important de proie pour de nombreux poissons et d'autres espèces. Le rétablissement de nos stocks de hareng est d'une importance vitale pour les collectivités côtières qui pêchent l'espèce ou l'utilisent comme appât pour d'autres pêches aussi.
Selon « l'Étude sur la durabilité des pêches » réalisée par le ministère en 2018, seulement la moitié des stocks ont des estimations de la mortalité causée par la pêche de prises ciblées. Un seul stock est soumis à des règles de contrôle des prises. Un seul dispose d'un taux d'exploitation de référence. Ce sont pourtant des éléments essentiels du cadre d'approche de précaution.
Pouvez-vous me dire ce que fait le ministère pour s'assurer d'avoir des estimations justes de la mortalité totale par pêche des prises ciblées et des prises accessoires? Aussi, est-ce que d'autres éléments du cadre d'approche de précaution sont en place pour tous les stocks de harengs de l'Atlantique? Je parle notamment des points de référence limites, des points de référence supérieurs du stock, des règles de contrôle des prises et des taux d'exploitation de référence pour chaque zone d'état actuel du stock.
Par ailleurs, comment comptez-vous accélérer le rétablissement de ces stocks?
View Mel Arnold Profile
CPC (BC)
Thank you, Mr. Chair, for your indulgence.
I'd like to just take 30 seconds to relay that we as elected members representing our constituents, the fishermen, the people on the ground, posed some very hard questions to you. That's because these are the hard questions we get from our constituents. These aren't personal questions from us at you. Please understand that they're coming from our constituents, so thank you very much for being here.
Monsieur le président, je vous remercie de votre indulgence.
Je voudrais prendre 30 secondes pour vous dire que nous vous avons posé des questions très difficiles en tant que députés élus qui représentent nos électeurs, c'est-à-dire les pêcheurs et les gens sur le terrain. À vrai dire, ce sont les questions difficiles que nous recevons de nos électeurs. Ce ne sont pas des questions que nous vous posons à titre personnel. Comprenez bien qu'elles viennent de nos électeurs, alors je vous remercie infiniment d'être venus.
View Rob Morrison Profile
CPC (BC)
Thank you, Mr. Chair.
Mr. Bensimon, could you finish the conversation you just had? I would like to hear the end of that if I could.
Merci, monsieur le président.
Monsieur Bensimon, pourriez-vous terminer ce que vous étiez en train de dire? J'aimerais entendre la fin de vos remarques.
View Rob Morrison Profile
CPC (BC)
Thank you, Doctor.
Merci, monsieur.
View Rob Morrison Profile
CPC (BC)
I have a question for Professor Blackburn.
It's interesting that we have somebody before us who was a parole officer and who was on the Parole Board. We've had some comments about lack of experience on parole boards especially when there is a large change. I suspect the same would be for parole officers.
Can you step us through.... You started as a parole officer, so were young or inexperienced, although you came with experience. Your supervision came, I take it, from the Parole Board, which helped, guided and mentored you. Then, as a Parole Board member, I suspect you also were helping new parole officers gain experience.
Can you step me through that process a bit?
J'ai une question pour M. Blackburn.
Il est intéressant d'avoir un témoin qui était un agent de libération conditionnelle à la Commission des libérations conditionnelles. Nous avons entendu des observations à propos du manque d'expérience de membres de la Commission des libérations conditionnelles, surtout lorsqu'un changement important est apporté. Je présume que c'est la même chose pour les agents de libération conditionnelle.
Pouvez-vous nous expliquer les étapes... Vous avez commencé votre carrière comme agent de libération conditionnelle, alors que vous étiez jeune et inexpérimenté, même si vous aviez une certaine expérience. Je crois savoir que vous étiez supervisé par la Commission des libérations conditionnelles, qui vous a aidé, guidé et encadré. Par la suite, lorsque vous étiez membre de la Commission des libérations conditionnelles, je présume que vous aidiez les nouveaux agents de libération conditionnelle à acquérir de l'expérience.
Pouvez-vous m'expliquer brièvement les étapes de ce processus?
View Rob Morrison Profile
CPC (BC)
As a Parole Board member, if a parole officer came to you with a decision or a request on a condition for a parolee, and it was inappropriate, for example, as you talked to the parole officer, would there be some accountability? Would you document on a personnel file, for example, to say that the person needs more training, or obviously they're inexperienced, so help them with their training? Would there be documentation of what they were actually presenting?
What I'm trying to get at is that, obviously, there's an accountability issue, I think, so I'm trying to get to the point of asking if there is documentation. You would have reported to a director general who's on a performance pay, I suspect, as a Parole Board member. Is there also the same for the parole officer?
En tant que membre de la Commission des libérations conditionnelles, si un agent de libération conditionnelle vous remettait une décision ou une demande concernant une condition pour un libéré conditionnel, et que cette demande était inappropriée, par exemple, y aurait-il une certaine reddition de comptes dans le cadre de vos discussions avec l'agent de libération conditionnelle? Consigneriez-vous dans un dossier personnel, par exemple, que la personne a besoin de plus de formation ou est inexpérimentée, et l'aideriez-vous avec sa formation? Les renseignements présentés par cette personne seraient-ils documentés?
Ce que j'essaie de dire, c'est qu'il y a de toute évidence un problème de reddition de comptes, si bien que j'essaie de savoir si c'est documenté. Vous en auriez fait part à un directeur général assujetti à un régime de rémunération au rendement, je présume, en tant que membre de la Commission des libérations conditionnelles. Est-ce la même chose pour l'agent de libération conditionnelle?
View Marc Dalton Profile
CPC (BC)
Thank you, Mr. Chair.
I have a few questions for Mr. Bensimon.
I want you to comment on the following sentences in the Auditor General's report:
We found that when Correctional Service Canada (CSC) calculated post-sentence outcomes, it included only the convictions that resulted in a return to federal custody. CSC did not include data on the convictions recorded by other levels of government.
Merci, monsieur le président.
J'ai quelques questions pour M. Bensimon.
J'aimerais que vous commentiez ces phrases mentionnées dans le rapport du vérificateur général:
Nous avons constaté que lorsque Service correctionnel Canada avait calculé les résultats postsentenciels, il avait seulement pris en compte les condamnations ayant abouti à une réincarcération dans un établissement fédéral. Service correctionnel Canada n'a pas intégré les données sur les condamnations recueillies par d'autres ordres de gouvernement.
View Marc Dalton Profile
CPC (BC)
View Marc Dalton Profile
CPC (BC)
Okay. That's fine.
Can you explain the case management team's strategy of authorizing sexual relations with vulnerable people? I'm thinking specifically here, obviously, of the case of Monsieur Gallese.
D'accord. C'est bien.
Pouvez-vous expliquer la stratégie de l'équipe en matière de gestion du cas pour autoriser des relations sexuelles avec des personnes vulnérables? Je pense ici précisément, bien sûr, au cas de M. Gallese.
View Marc Dalton Profile
CPC (BC)
Okay.
The president of the Correctional Service declared that violent incidences after release are very rare. Is this true?
Can you comment on that?
Murders might be rare, but are there also many cases of sexual assaults? Can you comment on that, please?
D'accord.
Le président du Service correctionnel a déclaré que les cas de violence après la libération sont très rares. Est-ce vrai?
Pouvez-vous commenter cela?
Les meurtres pourraient être rares, mais y a-t-il aussi beaucoup de cas d'agressions sexuelles? Pouvez-vous, s'il vous plaît, commenter là-dessus?
View Marc Dalton Profile
CPC (BC)
Thank you.
Do you have any statistics on rape?
Merci.
Avez-vous des statistiques sur les viols?
View Marc Dalton Profile
CPC (BC)
Do you have any statistics on rape?
Avez-vous des statistiques sur les viols?
View Marc Dalton Profile
CPC (BC)
View Marc Dalton Profile
CPC (BC)
Sorry, Mr. Bensimon. My time is almost up.
I have another question.
Are the risk assessment programs in the Correctional Service effective?
Excusez-moi, monsieur Bensimon. Mon temps de parole est presque écoulé.
J'ai une autre question à vous poser.
Les programmes d'évaluation des risques, au Service correctionnel, sont-ils efficaces?
View Marc Dalton Profile
CPC (BC)
There's a risk assessment program in the Correctional Service.
Is it effective?
Le Service correctionnel possède un programme d'évaluation des risques.
Est-il efficace?
View Joyce Murray Profile
Lib. (BC)
I'd like to thank the committee for inviting me to be here today to discuss the Shared Services Canada 2019-20 supplementary estimates (B). I'm going to be speaking in both languages. There are earpieces for anyone who might need them.
I am pleased to be joined today by officials from Shared Services Canada, namely Sarah Paquet, executive vice-president, Denis Bombardier, chief financial officer, and Raj Thuppal, senior assistant deputy minister.
Also joining me today are officials from the Treasury Board Secretariat. We have Karen Cahill, assistant secretary and CFO, and Francis Bilodeau, acting chief information officer of Canada. After my remarks, of course, my officials and I will be happy to answer any questions you may have.
Permit me to start by providing the committee with an overview of my mandate, our challenges and the organizations in the portfolio.
Good government in the 21st century means providing quality digital services that are secure, easy and accurate.
Canadians have growing expectations to receive services and interact with government digitally.
Aging IT systems and infrastructure make it hard to implement policy changes, cost taxpayers more every year to maintain and make service to the public an ongoing challenge. The main barriers to changing this reality are not uniquely technological or financial. They also require us to revisit service models, processes, rules, sunk costs and organizational structures and cultures that were largely established in a previous, slower-moving technological era.
We've seen government IT projects that haven't gone so well because of the old way of working.
My challenge will be making the changes to how we work in government. We will need to look at our structures, incentives and culture and to break down silos to ensure we can more easily develop and adopt digital so that we can better serve Canadians.
As members of Parliament, we've seen our constituency staff help constituents navigate government processes that weren't always easy to understand. I know we'd all like to make it easier.
There's much to be done, but much is already under way to update our existing systems. We're modernizing the government's data centres, replacing old systems, and shifting data to the cloud or consolidating into more reliable and secure facilities. We're rolling out more digital tools, so public servants can improve their service to Canadians. We're updating and replacing some of the applications that provide critical services to Canadians, so that we can count on them in the long term.
We will soon reach an important milestone, when the new policy on service and digital takes effect. This policy will consolidate policies and directives across government to provide a single playbook that will guide our work.
Our Prime Minister understands how important it is for government to be open, accessible and provide Canadians with services that are as easy to use as those that the private sector offers. Think about being on your couch with your phone and booking travel to an exotic location—maybe a few months from now—or depositing a cheque. As Canada's first dedicated Minister of Digital Government, I'm honoured to take on this challenge and lead the teams at Shared Services Canada, the office of the CIO and the Canadian Digital Service on our government's digital transformation journey.
I'll now provide the committee with a brief overview of the organizations, Mr. Chair.
First is the CIO. There are over 20,000 employees working in IT and information management across the Government of Canada.
The office of the chief information officer provides them with leadership and direction. By setting policy and priorities, it enables departments to build capacity and helps them with project management and oversight.
Part of this support includes the digital operations strategic plan, which sets out how the Government of Canada manages technology and technological change within government. This change includes things such as Canada Revenue Agency's “Auto-fill my return”, which saves Canadians time by filling in parts of their tax forms for them or automatically enrolling more than half of seniors in old age security pension and guaranteed income supplements so they don't lose out on them just through neglecting to apply.
The strategic plan will also promote a more open government by providing open access to government data so that businesses can innovate and NGOs can address more challenges.
The plan sets out a digital-first and digitally enabled government that is there to serve Canadians anytime, anywhere.
However, let me emphasize that this means “digital always”, but not “digital only”, because services will still be provided in person or by phone to those who want them that way.
Second, the Canadian Digital Service provides direct, hands-on help to federal departments. It helps them develop services for the public that are faster, simpler and more secure. For example, CDS has created Notify, a system that lets any federal department more easily send email and text updates to Canadians about their service transactions with government, updates that might previously have been sent by mail or not at all.
I'm pleased to report that 12 departments, including Shared Services Canada and the Canada Revenue Agency, are already using this new service.
CDS has worked with the RCMP to develop a system that makes it easier for Canadians and businesses to report a cybercrime, and CDS is working with Employment and Social Development Canada to improve the experience for Canadians with disabilities when they apply for Canada pension plan disability benefits. These are just a few of many examples.
More specifically, CDS is introducing proven ways of designing services that put Canadians at the centre of our work. This means meeting directly with individuals and businesses to understand their needs, and continuously testing new or changed services with them.
CDS works very closely with “Digital Academy”, part of the Canada School of Public Service, to bring digital literacy and digital culture to federal employees at all levels and across all departments.
Finally, our digital transformation would not be possible without reliable and secure networks, devices and computer applications—in other words, IT infrastructure—provided by Shared Services Canada.
For Shared Services Canada to maintain our IT infrastructure, it needs the proper resources. The delivery of critical programs and services to Canadians relies on SSC's success.
Like many countries, this country is confronted with aging IT systems and applications. Our number one priority is to build a secure and reliable network, one that connects our computers, mobile phones and digital devices, and provides faster and easier access to any message or data on the Internet or within that network. Our secure network will support these critical services.
Modern networks are secure networks, protecting infrastructure from the vulnerabilities and ensuring the safety and security of Canadians' information. They will connect seamlessly to the cloud and to the new enterprise data centres. To date, over 250 old, outdated data centres have been closed and consolidated into four modern data centres.
We have set up a service to provide departments with access to commercial cloud and computer services. So far we have over 40 accounts available with various providers, and more are planned.
As I mentioned earlier, we are enabling an agile, connected and high-performing workforce with Microsoft's Office 365 suite of collaboration tools. Already we have six departments adopting email and other digital communication applications. Other departments yet again are preparing to make the most of this cloud-based software.
We know that hundreds of older software applications that deliver vital services to Canadians are the most vulnerable. We are working actively with departments to help them identify those that are most at risk and to determine how to update or replace them.
Key to achieving this renewal is putting in place standards that support common approaches to IT services that all departments can use.
I'll now turn to the SSC supplementary estimates (B). We are providing funds in the amount of $0.8 million to the Treasury Board Secretariat for their application modernization program to help speed up old software in the cloud and enterprise data centres. With the approval of supplementary estimates (B), Shared Services Canada's reference levels for 2019-20 will decrease by $10.7 million to $2,243.7 million.
In terms of new funding, Shared Services Canada is seeking $23 million, of which $10.2 million is to support new full-time equivalents; $4.7 million is for the Centre for Plant Health in Sidney, British Columbia; $3 million is for the implementation of the Canada Border Services Agency's assessment and revenue management project; $2.8 million is to support the enhanced passenger protect program; $1.7 million is required to support PSPC in stabilizing the Government of Canada's pay system; and $0.6 million is to support the RCMP in establishing the national cybercrime coordination unit.
That's all been a bit of a mouthful.
Mr. Chair, my officials and I want to thank you again for your invitation and for your interest in these matters.
I'll be pleased now to take questions from the committee.
Je voudrais remercier le Comité de m'avoir invitée aujourd'hui pour discuter des crédits accordés à Services partagés Canada dans le Budget supplémentaire des dépenses (B) de 2019-2020. Je vais m'adresser à vous dans les deux langues officielles. Au besoin, vous pouvez vous servir des oreillettes.
Je suis ravie d'être accompagnée aujourd'hui par des représentants de Services partagés Canada: Sarah Paquet, première vice-présidente, Denis Bombardier, dirigeant principal des finances, et Raj Thuppal, sous-ministre adjoint principal.
Je suis également accompagnée aujourd'hui par des fonctionnaires du Secrétariat du Conseil du Trésor: Karen Cahill, secrétaire adjointe et dirigeante principale des finances, et Francis Bilodeau, dirigeant principal de l'information du Canada par intérim. Après mon allocution liminaire, ces fonctionnaires et moi serons heureux de répondre à vos questions.
En premier lieu, permettez-moi de donner au Comité un aperçu de mon mandat, des tâches qui nous incombent et des organismes qui composent mon portefeuille.
Au XXIe siècle, un bon gouvernement doit offrir des services numériques de qualité qui sont fiables, sécuritaires et conviviaux.
Les Canadiens ont des attentes croissantes concernant les services qu'ils reçoivent et communiquent avec le gouvernement de façon numérique.
Le vieillissement de l'infrastructure et des systèmes de technologies de l'information nuit à la mise en oeuvre des changements de politique. Chaque année, les contribuables doivent payer de plus en plus cher pour la maintenance des systèmes, et la prestation de services au public est un casse-tête permanent. Les principaux obstacles nous empêchant de changer cette réalité ne sont pas uniquement technologiques ou financiers. Ils découlent également des modèles de prestation de services, des méthodes employées, des règles, des coûts irrécupérables ainsi que des structures et des cultures organisationnelles. Tout cela est en bonne partie le legs d'une époque révolue de changements technologiques moins rapides et doit être remis en question.
Nous avons pu voir que des projets informatiques du gouvernement ont plutôt mal tourné à cause des méthodes de travail vétustes.
Mon défi sera de changer la façon dont nous travaillons au gouvernement. Il nous faudra nous pencher sur nos structures, nos incitatifs et notre culture et briser les cloisonnements, afin que nous puissions plus facilement nous développer et adopter le numérique, dans le but de mieux servir la population canadienne.
Le personnel de nos bureaux de député doit aider nos concitoyens, dans nos circonscriptions, à s'y retrouver dans les méandres bureaucratiques où il n'est pas toujours facile de naviguer. Je sais que nous voudrions tous rendre la vie plus facile à nos concitoyens.
Il y a beaucoup à faire, mais une bonne partie du travail de mise à jour des systèmes a déjà commencé. Nous sommes en train de moderniser les centres informatiques de l'État. Nous remplaçons les vieux systèmes et nous déplaçons les données sur des serveurs infonuagiques ou nous les rassemblons dans des installations plus fiables et mieux sécurisées. Nous mettons en oeuvre un nombre accru d'outils numériques pour que les fonctionnaires puissent améliorer les services qu'ils fournissent aux Canadiens. Nous mettons à jour et nous remplaçons certaines applications employées pour fournir des services essentiels aux Canadiens, de manière à ce que nous puissions compter sur elles à long terme.
Nous franchirons bientôt une étape importante lorsque la nouvelle politique sur les services et le numérique entrera en vigueur. Cette politique regroupera les politiques et les directives dans l'ensemble du gouvernement, afin de fournir un seul programme qui guidera notre travail.
Le premier ministre sait qu'il est très important que le gouvernement soit ouvert et accessible et qu'il fournisse aux Canadiens des services aussi conviviaux que ceux du secteur privé. Songeons à la facilité avec laquelle il est possible de déposer un chèque ou de faire des réservations à l'aide de son téléphone, depuis le confort de son foyer, afin de se rendre dans une destination exotique d'ici quelques mois peut-être. En tant que première titulaire du poste de ministre du Gouvernement numérique, c'est un honneur pour moi de relever ce défi et de diriger les équipes de Services partagés Canada, du Bureau du dirigeant principal de l'information et du Service numérique canadien pour réaliser la transformation des services numériques entreprise par le gouvernement.
Monsieur le président, je vais maintenant donner au Comité un aperçu de ces organismes.
Parlons en premier lieu du Bureau du dirigeant principal de l'information. La fonction publique fédérale compte plus de 20 000 employés dans le domaine des technologies de l'information et de la gestion de l'information.
Le Bureau du dirigeant principal de l'information leur fournit une orientation et un leadership. En fixant des politiques et des priorités, il permet aux ministères de renforcer leurs capacités et les aide à mieux gérer et à superviser les projets.
Le cadre établi par le Bureau du dirigeant principal de l'information comprend le plan stratégique des opérations numériques, qui précise comment les technologies et les changements technologiques doivent être gérés dans la fonction publique fédérale. Ces changements comprennent, par exemple, un service de l'Agence du revenu du Canada qui permet aux contribuables canadiens de faire préremplir leur déclaration de revenus et de gagner ainsi du temps. En outre, l'Agence inscrit automatiquement près de la moitié des personnes âgées à la Sécurité de la vieillesse et au Supplément de revenu garanti, de sorte que ces personnes ne risquent pas de perdre des prestations si elles omettent de les demander.
Le plan stratégique fera aussi la promotion d'un gouvernement plus ouvert en fournissant un accès ouvert aux données du gouvernement, afin que les gens d'affaires puissent innover et que les ONG puissent relever plus de défis.
Le plan établit qu'un gouvernement adapté au numérique est au service de la population canadienne partout et en tout temps.
Cependant, permettez-moi de souligner que, si les services peuvent toujours être fournis par voie numérique, ils peuvent aussi toujours l'être en personne ou par téléphone à ceux qui le préfèrent.
Le deuxième organisme, soit le Service numérique canadien, fournit de l'aide pratique directement aux ministères fédéraux. Il les aide à concevoir des services qui seront fournis au public rapidement, simplement et en toute sécurité. Par exemple, le Service a créé Notification, un système qui facilite la tâche aux ministères fédéraux lorsqu'ils doivent informer les Canadiens par courriel ou par texto concernant les services qu'ils reçoivent de l'État fédéral. Auparavant, de telles mises à jour étaient envoyées par la poste ou n'étaient tout simplement pas envoyées.
Je suis heureuse d'affirmer que 12 ministères, dont Services partagés Canada et l'Agence du revenu du Canada, utilisent déjà ce nouveau service.
Le Service numérique canadien collabore avec la GRC pour développer un système grâce auquel il sera plus facile, pour les particuliers et les entreprises canadiens, de signaler les cas de cybercriminalité. En outre, le Service collabore avec Emploi et Développement social Canada pour aider les Canadiens handicapés à faire une demande de prestations d'invalidité du Régime de pensions du Canada. Ce ne sont là que quelques exemples.
En somme, le Service numérique canadien a recours à des méthodes éprouvées pour concevoir les services en les axant sur les Canadiens eux-mêmes, ce qui signifie qu'il rencontre directement les personnes et les entreprises pour bien cerner leurs besoins et qu'il met constamment à l'essai parmi elles de nouveaux services ou des modifications aux services existants.
Le Service numérique canadien collabore étroitement avec l'Académie du numérique de l'École de la fonction publique du Canada afin de hausser le degré de littératie numérique et de culture du numérique parmi les fonctionnaires fédéraux, à tous les échelons et dans tous les ministères.
Enfin, nos transformations dans le domaine du numérique seraient impossibles si nous ne pouvions pas compter sur des réseaux, des appareils et des applications informatiques fiables et sécurisés, c'est-à-dire sur l'infrastructure des technologies de l'information, fournis par Services partagés Canada.
Pour que Services partagés Canada maintienne efficacement notre infrastructure de technologies de l’information, il faut les bonnes ressources. La prestation de programmes et de services essentiels à la population canadienne repose sur sa réussite.
Comme de nombreux pays, le Canada est aux prises avec des systèmes et des applications de plus en plus obsolètes dans le domaine des technologies de l'information. Au premier rang de nos priorités figure la tâche de nous doter d'un réseau fiable et sécurisé auquel nos ordinateurs, nos téléphones portables et nos autres appareils numériques pourront se connecter et fournir aux utilisateurs un accès plus rapide et plus facile aux messages ou aux données qui se trouvent sur Internet ou dans le réseau. Notre réseau sécurisé permettra la prestation de ces services essentiels.
Les réseaux modernes doivent être sécurisés pour protéger l'infrastructure contre les dangers qui la menacent et pour garder en sûreté l'information des Canadiens. Ils doivent permettre une connexion transparente aux services infonuagiques et aux nouveaux centres informatiques d'entreprise. Jusqu'à ce jour, nous avons procédé à la fermeture de plus de 250 centres informatiques qui étaient désuets et nous avons regroupé les services dans quatre centres informatiques modernes.
Nous avons établi un service qui fournit aux ministères l'accès aux services infonuagiques. À ce jour, nous avons plus de 40 comptes composés de nombreux fournisseurs disponibles. D'autres sont en cours de planification.
Comme je l'ai indiqué tout à l'heure, pour que notre main-d’œuvre soit souple, connectée et performante, nous sommes en train de la doter des outils de collaboration formant la suite bureautique Microsoft Office 365. Déjà, six ministères ont adopté les applications de cette suite pour le courriel et les autres formes de communication numériques. D'autres ministères se préparent à tirer parti au maximum, eux aussi, des logiciels de Microsoft reposant sur l'infonuagique.
Nous savons que les centaines d'anciennes applications qui fournissent des services essentiels à la population canadienne sont les plus vulnérables. Nous travaillons activement avec les ministères pour les aider à identifier celles qui sont à risque et à déterminer comment les mettre à jour ou les remplacer.
Afin que ce renouveau puisse avoir lieu, il est crucial de définir des normes et des approches communes que tous les ministères pourront suivre dans les services de technologies de l'information.
J'aimerais maintenant parler des crédits accordés à Services partagés Canada dans le Budget supplémentaire des dépenses (B). Nous fournissons 0,8 million de dollars au Secrétariat du Conseil du Trésor pour son programme de modernisation des applications, ce qui accélérera le remplacement des vieux logiciels dans les services infonuagiques et les centres informatiques d'entreprise. L'adoption du Budget supplémentaire des dépenses (B) aura pour effet de diminuer de 10,7 millions de dollars les niveaux de référence de Services partagés Canada, qui passeront à 2 243,7 millions de dollars.
Par ailleurs, Services partagés Canada cherche à obtenir 23 millions de dollars d'argent frais. Cette somme sera affectée comme suit: 10,2 millions de dollars serviront à augmenter le nombre d'équivalents temps plein; 4,7 millions de dollars seront consacrés au Centre pour la protection des végétaux de Sidney, en Colombie-Britannique; 3 millions de dollars permettront à l'Agence des services frontaliers du Canada de réaliser son projet de gestion des cotisations et de ses recettes; 2,8 millions de dollars seront destinés à l'amélioration du Programme de protection des passagers; 1,7 million de dollars sont nécessaires pour aider Services publics et Approvisionnement Canada à stabiliser le système de paie du gouvernement du Canada; 0,6 million de dollars seront transférés à la GRC pour établir le Groupe national de coordination contre la cybercriminalité.
C'était une liste un peu longue à réciter.
Monsieur le président, mes fonctionnaires et moi tenons à remercier encore une fois le Comité de nous avoir invités et de manifester de l'intérêt pour ces questions.
Je serai maintenant heureuse de répondre aux questions du Comité.
View Joyce Murray Profile
Lib. (BC)
View Joyce Murray Profile
Lib. (BC)
I, of course, honour this committee's ability to make its own decisions as to what it wants to study. Anything that is decided by the committee, I will, of course, be very happy to provide the information for and share the data that's needed for the committee to do its work.
Bien entendu, je pense qu'il revient au Comité de décider lui-même des études qu'il compte entreprendre, et je serai très heureuse de fournir au Comité l'information dont il aura besoin pour faire son travail, conformément aux décisions qu'il aura prises.
View Joyce Murray Profile
Lib. (BC)
When an invitation is presented to me, historically I have been happy to attend. We will have to, of course, make that decision at the time the invitation is extended.
J'ai toujours donné suite avec joie aux invitations que j'ai reçues. Évidemment, nous prendrons la décision nécessaire lorsque nous aurons bel et bien reçu une invitation.
View Joyce Murray Profile
Lib. (BC)
Thank you very much for that question.
Open data is a movement by which data collected by government is available to the private sector and citizens in order to be able to create businesses, grow the economy or solve problems in society. The example that you provided is an app by Environment and Climate Change Canada. I mentioned that because we are a leader in the open data and open government movement by which we make data available so it can be used productively by the public and businesses to serve Canadians.
Merci beaucoup pour cette question.
Le concept des données ouvertes permet au secteur privé et aux citoyens d'obtenir des données recueillies par un organe de l'État et de s'en servir pour créer des entreprises, stimuler la croissance économique ou résoudre des problèmes sociaux. L'exemple que vous donnez est celui d'une application d'Environnement et Changement climatique Canada. Je l'ai mentionnée parce que nous sommes un chef de file du mouvement des données ouvertes et du gouvernement ouvert. Nous mettons les données à la disposition du public et des entreprises pour qu'elles puissent être utilisées dans l'intérêt des Canadiens.
View Joyce Murray Profile
Lib. (BC)
Thanks for that question.
The point of having a stand-alone Minister of Digital Government is to recognize how important it is that we are able to serve Canadians with the means that they expect. Today, that means on a phone as well as other channels and also to be able to do it quickly, securely and effectively. Bringing together different parts of IT and digital is the point of Shared Services Canada, the Canadian Digital Service and the CIO branch working together under a stand-alone ministry.
I'm finding that each group has incredible dedication and competency in their own part of this. The fact that we now meet together and explore how Shared Services Canada, for example, is helping facilitate the delivery of policies and strategies that are put out by the CIO branch and how the Canadian Digital Service is doing some practical, on-the-ground implementation of improvements is strengthening our government's ability to move more quickly in this digital transformation.
I would like to say that Canada is actually not as much of a laggard as the previous member had mentioned. We are actually leading in a number of ways on this kind of transformation. I'm proud of the work that the public servants in Canada have been doing. It's challenging to change a culture where every department had its own authorities, its own silos and its own ability to do its own thing, when what we're trying to do is to work more collaboratively and integrate some of the work that's being done digitally across government as a platform to be able to modernize.
I'm very encouraged by the progress that's being made, but this integration is critical to take a next step for that.
Merci pour cette question.
Le poste de ministre du Gouvernement numérique a été créé parce qu'il est très important que nous puissions servir les Canadiens en employant des moyens conformes à leurs attentes. Aujourd'hui, cela signifie qu'on doit avoir recours aux téléphones ainsi qu'à d'autres canaux de communication. Il faut que le service puisse être fourni rapidement, efficacement et en toute sécurité. Le regroupement dans un même ministère de Services partagés Canada, du Service numérique canadien et du Bureau du dirigeant principal de l'information a pour but de rassembler divers volets du travail qui se fait dans les technologies de l'information et le numérique.
Je constate que chaque groupe ne ménage aucun effort et se montre très compétent dans son domaine. Grâce aux réunions auxquelles assistent les trois organismes, il nous est désormais possible, par exemple, de voir comment Services partagés Canada peut faciliter la mise en oeuvre des politiques et des stratégies établies par le Bureau du dirigeant principal de l'information. Nous pouvons confier au Service numérique canadien la tâche de mettre en pratique concrètement certaines améliorations susceptibles de permettre au gouvernement d'avancer plus rapidement dans la transformation vers le numérique.
J'aimerais dire que le Canada n'est en fait pas à la traîne autant que le député précédent le prétend. À plus d'un égard, nous sommes en fait dans le peloton de tête pour ce qui est de ce genre de transformation. Je suis fière du travail accompli par les fonctionnaires canadiens. Il n'est pas facile de changer une culture dans laquelle chaque ministère est entièrement maître de ses choix, qu'il travaille en vase clos et qu'il fait sa propre affaire. Il n'est pas simple d'amener les gens à collaborer davantage et à intégrer, au sein d'une plateforme commune et moderne, le travail qui se fait à l'aide du numérique, dans l'ensemble de la fonction publique.
Les progrès réalisés me semblent très encourageants, mais cette intégration est cruciale pour que nous puissions passer à la prochaine étape.
View Joyce Murray Profile
Lib. (BC)
I'm going to have a quick response to that and then turn it over to our CIO, Francis Bilodeau, to add.
Open government is the concept that if government works closely with the public through civil society and individuals in the public, we have a better engagement between government and the public. We have better accountability and transparency. We're utilizing the ideas and the objectives of members of the public. A bit more than that, open data also means that we provide data, as I was mentioning before, that government has collected for its own use. This is data that does not create any vulnerability on a privacy or a security level. The private sector or businesses can then utilize that data and turn it into a business where they can supply services to Canadians and make money from it. Open data is very good for the economy, but it's also good for the trust between citizens and their government to have that sharing.
Francis, can you add to that?
Je vais répondre brièvement à votre question, puis je laisserai le dirigeant principal de l'information, Francis Bilodeau, fournir une réponse plus détaillée.
Le gouvernement ouvert est le concept selon lequel si le gouvernement travaille en étroite collaboration avec le public par l'entremise de la société civile et des membres du public, cela favorise un rapprochement entre le gouvernement et la population. Cela améliore la reddition de comptes et la transparence. Nous utilisons les idées et les objectifs des membres du public. Il est aussi question de données ouvertes. Comme je l'ai mentionné avant, cela signifie que le gouvernement permet l'accès à des données qu'il a recueillies pour son propre usage. Ce ne sont pas des données qui rendent les renseignements personnels vulnérables et fragilisent notre sécurité. Le secteur privé ou les entreprises peuvent ensuite se servir de ces données à des fins commerciales, c'est-à-dire fournir des services aux Canadiens en échange d'argent. Les données ouvertes sont très bénéfiques pour l'économie, et elles contribuent aussi à resserrer les liens de confiance entre les citoyens et leur gouvernement.
Francis, avez-vous quelque chose à ajouter?
View Joyce Murray Profile
Lib. (BC)
The data centre program is very important.
It is very important that we improve that network. We have already transformed over one-third—
Le Programme des centres de données est très important.
Il est très important d'améliorer ce réseau. Nous avons déjà transformé plus d'un tiers...
View Joyce Murray Profile
Lib. (BC)
I will pass it over to Madam Paquet to answer further.
Je vais céder la parole à Mme Paquet pour qu'elle vous fournisse davantage d'éclaircissements.
View Joyce Murray Profile
Lib. (BC)
From the beginning, Shared Services Canada was not properly funded, because in 2011-12 about a quarter of a billion dollars was cut from its budget. The organization struggled in the beginning to provide the services. Our government put in substantial money in 2016 and 2018 so that Shared Services could actually deliver services of IT and information management to the whole of the Government of Canada.
Dès le départ, Services partagés Canada n'a pas été bien financé parce que, en 2011-2012, son budget a été réduit d'environ un quart de milliard de dollars. Au début, l'organisme a eu du mal à fournir des services. Le gouvernement actuel a investi des sommes considérables d'argent en 2016 et en 2018 pour que Services partagés Canada puisse offrir des services de technologie de l'information et de gestion de l'information à l'échelle du gouvernement du Canada.
Results: 1 - 100 of 2558 | Page: 1 of 26

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data