Committee
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 15 of 113
View John McKay Profile
Lib. (ON)
You have to go to me...?
Vous devez passer à moi...?
View John McKay Profile
Lib. (ON)
Thank you for your charitable intentions.
Thank you to all our witnesses.
As the sponsor and author of the better aid bill, which is Canada's only legislated mandate for ODA, I have a parental and protective interest in seeing that the principles of the bill are incorporated into this entity, and hence I do like your idea of poverty reduction being the focus of this financial institution.
The reason for the bill in the first place is that governments wander, ministers wander. We put aid money into all kinds of projects having absolutely nothing to do with poverty reduction, but we try to dress it up as poverty reduction. I think the conversation as to what is poverty is an interesting conversation, but if you don't start at first principles—that the point of this entire exercise is poverty reduction—then you will be subject to the whims of any government or any minister, so I buy your core point.
The second issue, and I want to pursue this discussion, is that feminism has rightly been, if you will, woven into the government's approach. It's a good idea. The issue is that, if in fact you start to pursue smaller projects, you will up your overhead considerably. If you're doing mentorship, if you're doing expertise provision, and if you are upping your overhead per dollar loaned, you are going to have fewer dollars loaned, or you are going to possibly have to go to market rates, which are highly inflationary, or you're going to have to recapitalize on a regular basis.
I'd be interested in comments from both of you as to the possible unintended or unanticipated consequences of focusing on small and medium-sized loans, which will inevitably cut you out of the highly profitable other loans.
Merci de vos nobles intentions.
Je remercie tous nos témoins.
En tant que parrain et auteur du projet de loi visant à améliorer l'aide au développement, qui est la seule loi du Canada prévoyant un mandat relatif à l'APD, j'ai un intérêt parental et protecteur à m'assurer que les principes du projet de loi sont intégrés dans cette entité; ainsi, j'aime votre idée de faire de la réduction de la pauvreté la cible de cette institution financière.
La raison qui est à l'origine de la rédaction du projet de loi, c'est que les gouvernements et les ministres errent. Nous injectons de l'argent destiné à l'aide dans toutes sortes de projets qui n'ont absolument rien à voir avec la réduction de la pauvreté, mais nous tentons de les déguiser en initiatives de réduction de la pauvreté. Je pense que la conversation concernant ce qui constitue de la pauvreté est intéressante, mais que, si on ne commence pas par les premiers principes — que le but de cet exercice tout entier, c'est la réduction de la pauvreté —, vous allez être soumis aux humeurs de tout gouvernement ou de tout ministre, alors je crois en votre argument de base.
La deuxième question — et je veux poursuivre cette discussion —, c'est que le féminisme est à juste titre — si on veut — ancré dans l'approche du gouvernement. C'est une bonne idée. Le problème tient au fait que, si, en réalité, vous commencez à entreprendre de petits projets, vous allez augmenter considérablement vos coûts indirects. Si vous offrez des services de mentorat, que vous fournissez de l'expertise et que vous augmentez vos coûts indirects par dollars prêtés, vous aurez moins de dollars prêtés, ou bien vous allez peut-être devoir vous rendre aux taux du marché, qui sont extrêmement gonflés par l'inflation, ou bien vous allez devoir recapitaliser régulièrement.
Je souhaiterais obtenir des commentaires de vous deux quant aux conséquences possibles, prévues ou imprévues, du fait de se concentrer sur les petits et moyens prêts, ce qui vous coupera inévitablement des autres prêts hautement rentables.
View John McKay Profile
Lib. (ON)
Maybe I misstated by saying “highly profitable”.
Peut-être que je me suis mal exprimé en disant « hautement rentables ».
View John McKay Profile
Lib. (ON)
I'm limited in my time. I want to get Mr. Medhora's comments on the inevitable increased costs of smaller loans, effectively.
Le temps dont je dispose est limité. Je veux en arriver aux commentaires de M. Medhora sur l'inévitable accroissement des coûts liés aux petits prêts, effectivement.
View John McKay Profile
Lib. (ON)
View John McKay Profile
Lib. (ON)
Thank you.
Thank you to all of you for very clear advice. It's very good.
The law of unintended consequences prevails in all matters, and the government has emphasized, rightly in my judgment, its feminist views.
Mr. Carter, you talked about, if you will, some finite ability or finite concept there, as to it only taking you down the road so far. I wonder if you could expand on your thoughts in that respect.
Merci.
Merci à tous de vos conseils très clairs. C'est très bien.
Dans toute chose, c'est la loi des conséquences inattendues qui prévaut, et le gouvernement a mis l'accent, à juste titre, selon moi, sur ses points de vue féministes.
Monsieur Carter, si vous permettez, vous avez parlé de certaines capacités ou notions limitées, en disant qu'elles ne mènent pas très loin. Je me demandais si vous pouviez préciser votre pensée à ce sujet.
View John McKay Profile
Lib. (ON)
An unfair summary of it is that if you want to do larger deals, the feminist issue may have to go to the side for the time being, and if you want to do micro deals, it's a lot easier to achieve feminist goals. Is that a fair summary?
Il ne serait pas juste de résumer en disant que vous voulez conclure des ententes plus importantes, que la question des femmes peut devoir être mise de côté pour l'instant, et que, si l'on souhaite conclure des microententes, c'est plus facile à faire que d'atteindre les objectifs concernant les femmes. Est-ce une bonne façon de résumer?
View John McKay Profile
Lib. (ON)
You made a second comment about the returning diaspora which I didn't quite understand, just at the end of your comment. We have enormous diaspora communities in our country, which are a huge benefit to us. What did you mean by “returning diaspora”?
Vous avez fait un deuxième commentaire que je n'ai pas bien compris concernant le retour de la diaspora, juste à la fin de votre commentaire. Nous avons de très grandes diasporas dans notre pays qui représentent un énorme avantage pour nous. Que voulez-vous dire par le « retour de la diaspora »?
View John McKay Profile
Lib. (ON)
Thank you for that. That's an interesting observation. I represent a riding that has pretty well every group of people known to mankind in it. I take that as good advice.
My final question is for Ms. Noble.
You talked about political interference or political cover. All politicians have short-term agendas. I'm not quite sure what the British short-term agenda is, given your political situation these days, but how is it that structurally your organization is inoculated against the imperatives of short-term and possibly even confusing agendas?
Merci de le dire. C'est une observation intéressante. La circonscription que je représente comprend des gens d'à peu près tous les groupes de population connus. Je n'oublierai pas ce bon conseil.
Ma dernière question s'adresse à Mme Noble.
Vous avez parlé d'interférence politique ou de couverture politique. Tous les politiciens ont un programme à court terme. Je ne sais pas exactement quel est le programme à court terme des Britanniques, étant donné votre climat politique actuel, mais comment se fait-il que, par sa structure, votre organisme soit inoculé contre les impératifs des programmes à court terme, voire des programmes qui peuvent même se contredire?
View John McKay Profile
Lib. (ON)
Finally, Mr. Carter and Mr. Maxwell were bouncing around the idea of whether the investment in DFI is in fact aid or not. From the vantage point of the chief executive officer of this organization, does it actually matter to you whether it's counted in 0.7% or not?
This question is directed to Ms. Noble.
Pour finir, M. Carter et M. Maxwell ont cherché à savoir si les investissements dans une IFD constituaient ou non une aide. À titre de présidente et directrice générale de cette organisation, vous êtes bien placée pour répondre à la question: est-il important que cet investissement soit compté dans le 0,7 %?
Ma question s'adresse à Mme Noble.
View John McKay Profile
Lib. (ON)
Thank you, Chair.
Thank you to you both.
It's good to see you again, James.
This is an interesting debate about what this bank wants to be when it grows up and whether it's a bank or an aid agency. I think it's quite instructive to hear what you have to say. I recollect these kinds of conversations with respect to the Business Development Bank and with respect to Farm Credit. When the losses start to mount up, there's a pullback and a re-profiling of what risk is acceptable.
Let me ask you a series of specific questions to get your reaction.
Would you perceive this institution as an agency to lend to, say, an entity such as the Grameen Bank?
Merci, monsieur le président.
Merci à vous deux.
Je suis heureux de vous revoir, James.
C'est un débat intéressant au sujet de la vocation qu'on veut donner à cette banque une fois sa croissance terminée et de la question de savoir s'il s'agit d'une banque ou d'un organisme d'aide. Je pense qu'il est très instructif d'entendre ce que vous avez à dire. Je me rappelle avoir entendu ces genres de conversations en ce qui a trait à la Banque de développement et au Crédit agricole. Lorsque les pertes commencent à s'accumuler, il y a un retrait, et on détermine de nouveau le profil des risques acceptables.
Laissez-moi vous poser une série de questions précises afin d'obtenir votre réaction.
Considéreriez-vous cette institution comme un organisme qui prêterait, disons, de l'argent à une entité comme la banque Grameen?
View John McKay Profile
Lib. (ON)
Would you put this in your 15%, James, or would you leave it as an 85% part?
Incluriez-vous cette activité dans vos 15 %, James, ou bien la laisseriez-vous faire partie des 85 %?
View John McKay Profile
Lib. (ON)
Mr. Lever.
Monsieur Lever.
View John McKay Profile
Lib. (ON)
Obviously, it has to need capital. I mean, you wouldn't interfere if it doesn't.
Évidemment, il faut qu'on ait besoin de capitaux. Je veux dire... vous n'interviendriez pas si ce n'était pas le cas.
View John McKay Profile
Lib. (ON)
By and large, they accomplish a lot of the government's stated goals, particularly with respect to women and microenterprises.
I just want a gut reaction, if you will, as to whether that's an appropriate investment. What's interesting, in James' response, is that he doesn't see that as a risk investment; he sees that as part of the portfolio.
My second question, then, is, would you take on a Chinese partner?
De façon générale, ces institutions atteignent beaucoup de buts fixés par le gouvernement, plus particulièrement en ce qui a trait aux femmes et aux microentreprises.
Je veux seulement obtenir une réaction instinctive, si vous voulez, quant au fait qu'il s'agit ou non d'un investissement approprié. Ce qui est intéressant dans la réponse de James, c'est qu'il ne considère pas cela comme un investissement à risque; il voit cela comme une partie du portefeuille.
Dans ce cas, ma deuxième question est la suivante: travailleriez-vous en partenariat avec une institution chinoise?
Results: 1 - 15 of 113 | Page: 1 of 8

1
2
3
4
5
6
7
8
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data