Interventions in the House of Commons
 
 
 
RSS feed based on search criteria Export search results - CSV (plain text) Export search results - XML
Add search criteria
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
Mr. Speaker, everyone remembers the huge mistake the Minister of Official Languages made two years ago when she concluded an agreement with Netflix that did not guarantee any French-language cultural production. Quebeckers and francophones across the country were so frustrated that the Prime Minister removed her from that position and she lost the heritage portfolio.
Here is what she is telling us today. She made a plan for tourism two weeks ago. It contains no guarantees, no investments for the francophone minority communities across Canada. She just made an announcement today and, once again, there is nothing for francophones.
Was this an oversight on the part of the minister or does this government just not take official languages seriously?
Monsieur le Président, tout le monde se rappelle de la gaffe énorme que la ministre des Langues officielles a faite, il y a deux ans, lorsqu’elle a fait, avec Netflix, une entente qui ne prévoyait aucune garantie de production culturelle francophone. Les Québécois et les francophones étaient tellement frustrés partout au pays que le premier ministre l’a démise de ses fonctions et qu'elle a perdu le ministère du Patrimoine canadien.
Voyons ce qu’elle nous dit aujourd’hui. Elle a fait un plan de tourisme, il y a deux semaines. Il n’y a aucune garantie, aucun investissement pour les communautés minoritaires francophones partout au pays. Elle vient de faire une annonce aujourd’hui, et, encore une fois, il n’y a rien pour les francophones.
Est-ce que c’est un oubli de la ministre ou est-ce que tout simplement ce gouvernement ne prend pas au sérieux les langues officielles?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2019-05-30 14:57 [p.28342]
Mr. Speaker, in 2015, the Prime Minister, surrounded by Liberal candidates, including the member for Orléans and the Minister of National Defence, who are both veterans themselves, made a solemn promise that under his leadership, veterans would never, ever have to go to court to get their due. He broke that promise.
He also promised to restore the pension for life option in the proper way. That was another broken promise. We are not the ones saying so. It is veterans themselves, the ones who are the most affected by this affair, who are saying that the money is just not there for the pension for life option.
Why?
Monsieur le Président, en 2015, le premier ministre, la main sur le cœur et entouré de candidats libéraux, dont le député d'Orléans et le ministre de la Défense nationale, eux-mêmes des vétérans, a promis que jamais, au grand jamais, sous sa gouverne, les anciens combattants n'allaient devoir se battre en justice pour obtenir gain de cause. Il a brisé cette promesse.
Il avait également promis de rétablir l'option de la pension à vie en bonne et due forme. C'est encore une promesse brisée. Ce n'est pas nous qui le disons, ce sont les vétérans eux-mêmes, ceux qui sont les plus concernés par cette histoire, qui disent que l'argent n'est pas au rendez-vous en ce qui concerne l'option de la pension à vie.
Pourquoi?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2019-05-29 14:48 [p.28261]
Mr. Speaker, the Prime Minister is the head of the government. He has many roles and responsibilities, but his primary duty consists of two fundamental objectives. First of all, he must ensure our great federation is politically united. Second, he must ensure that the government is there for our military personnel, and that includes giving them the honours they deserve.
Did the Prime Minister share the profound disappointment felt by Canadians and by our troops when they learned that the families of fallen Afghanistan war soldiers were excluded from the war memorial event?
Monsieur le Président, le premier ministre est le chef du gouvernement. Parmi ses fonctions, il a plusieurs responsabilités, mais son devoir premier est composé de deux objectifs fondamentaux. Premièrement, il doit assurer l'unité politique de notre grande fédération. Deuxièmement, il doit s'assurer que l'État est présent pour nos militaires, notamment en leur rendant les honneurs qu'ils méritent.
Le premier ministre a-t-il éprouvé la profonde déception des Canadiens et de nos militaires lorsqu'il a appris que les familles des défunts de l'Afghanistan ont été exclues d'une cérémonie de commémoration de cette guerre?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2019-05-28 14:55 [p.28186]
Mr. Speaker, it is inconceivable that the Liberal government, the Canadian government, did not invite the families of fallen soldiers to a memorial here in Canada.
This is highly disrespectful, not only to our fallen soldiers, but also to their families and loved ones.
The minister was there and he was aware of the event details. When did he learn that the families would not be there? He is the minister. He is the boss. He is a veteran.
Why did did he approve this completely disrespectful decision?
Monsieur le Président, c'est tellement inconcevable de constater que le gouvernement libéral, le gouvernement canadien, a osé exclure des familles de militaires morts au combat d'une cérémonie de commémoration, ici, au Canada.
C'est non seulement déshonorant pour nos militaires qui sont tombés au combat, mais c'est irrespectueux au plus haut point pour les familles et leurs proches.
Le ministre était sur place et il connaissait tous les détails de l'événement. Quand a-t-il appris que les familles ne seraient pas présentes? Il est le ministre. C'est le boss. C'est un ancien militaire.
Pourquoi a-t-il approuvé cette décision totalement irrespectueuse?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2019-05-27 14:32 [p.28092]
Mr. Speaker, the commemoration of the Second World War is tinged with sadness every year, and planning the event itself is stressful. Our cousins in Bernières-sur-Mer, France, where thousands of Canadians landed on June 6, 1944, including some of our very own ancestors, learned in the news that the 40 veterans would simply not be attending the event. This news came just days in advance.
Do we not believe that a more dignified and honourable approach would have been for the minister to call the mayor himself to inform him and then the veterans of the decision?
Monsieur le Président, comme chaque année, les commémorations de la Seconde Guerre mondiale comportent toujours un élément de tristesse, mais également de stress sur le plan de l'organisation des événements. Nos cousins de France à Bernières-sur-Mer, là où des milliers de Canadiens ont débarqué le 6 juin 1944, dont plusieurs de nos aïeux ici même, ont appris par l'entremise de la presse que, cette année, la venue de 40 vétérans était tout simplement annulée. Ils l'ont su seulement à quelques jours d'avis.
Ne pensons-nous pas que le ministre aurait dû, avec plus de dignité et de manière plus honorable, contacter par lui-même le maire de la municipalité afin de l'informer de la décision et d'informer les vétérans eux-mêmes?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2019-05-16 14:43 [p.27990]
Mr. Speaker, real federalism is what we did. We recognized Quebec as a nation in 2008, something the Liberals never would have done.
Not only that, but we have seen since 2015 that they are anything but transparent. They hide tax hikes and bury objectionable provisions in huge omnibus bills. Surprise, surprise, what do we see? The Liberals refused to properly fund the Office of the Auditor General this year.
Why are they withholding that funding, which the Auditor General needs in order to perform audits to hold this government accountable to Canadians?
Monsieur le Président, le vrai fédéralisme, c'est ce que nous avons fait. Nous avons reconnu la nation québécoise en 2008, ce qu'eux n'auraient jamais fait.
Non seulement cela, mais depuis 2015, on a vu qu'ils sont tout sauf transparents. Ils cachent des augmentations de taxes et, à l'intérieur de grands projets de loi omnibus, ils mettent des dispositions très discutables. Surprise, qu'est-ce qu'on voit? Les libéraux ont refusé cette année de financer convenablement le bureau du vérificateur général.
Pourquoi retiennent-ils ces fonds qui sont très importants pour que le bureau du vérificateur général fasse des audits, pour que ce gouvernement soit responsable devant les Canadiens?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2019-05-03 12:03 [p.27383]
Mr. Speaker, every year, of the forty recruits trained at the RCMP academy only one is trained solely in French. I did say one. Now, there will be none, because the RCMP is launching a pilot project that will put an end to training in French only. Clearly, this decision goes against the spirit and the letter of the Official Languages Act. The Minister of Public Safety and the Minister of Official Languages must absolutely overturn this decision immediately.
What are they waiting for?
Monsieur le Président, chaque année, sur une quarantaine de troupes qui sont formées à l'école de la GRC, seulement une est formée uniquement en français. J'ai bien dit une. Or, maintenant, cela va être zéro, parce que la GRC met en place un projet-pilote qui met fin à la seule formation uniquement en français. Clairement, cette décision va à l'encontre de l'esprit et de la lettre de la Loi sur les langues officielles. Les ministres de la Sécurité publique et des Langues officielles doivent absolument infirmer cette décision dès maintenant.
Qu'attendent-ils pour le faire?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2019-04-01 14:39 [p.26557]
Mr. Speaker, last week, confidential information about an individual's candidacy to the Supreme Court was reported by the media.
Let's be clear. The fundamental purpose of that media leak was to have Canadians believe that the relationship between the Prime Minister and his former attorney general began to fray some time ago.
There is every reason to believe that the source of the leak is the Prime Minister in an effort to launch a smear campaign, but in doing so he wilfully tarnished the reputation of Manitoba Justice Glenn Joyal.
Will the Minister of Justice launch an official investigation into this breach of confidentiality?
Monsieur le Président, la semaine dernière, des informations confidentielles relatives à la nomination d’un individu à la Cour suprême ont été rapportées par les médias.
Ne soyons pas dupes: l'objectif fondamental de cette fuite médiatique est de faire croire aux Canadiens que la relation conflictuelle entre le premier ministre et son ancienne procureure générale ne date pas d’hier.
Tout porte à croire que cette fuite médiatique provient du premier ministre pour une campagne de « salissage », mais en faisant cela, il salit sciemment la réputation du juge manitobain Glenn Joyal.
Le ministre de la Justice va-t-il enquêter officiellement sur cette violation de confidentialité?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2019-03-22 12:03 [p.26520]
Mr. Speaker, Liberal MPs voted for 48 hours straight for one reason and one reason alone: to protect the Prime Minister, who is refusing to disclose all the facts about the SNC-Lavalin case.
Over the past two weeks, two ministers, the Prime Minister's senior adviser and the Clerk of the Privy Council resigned. This week, a Liberal MP even quit the caucus. There is clearly more to the story.
When will the Prime Minister give Canadians the whole truth and shed light on the SNC-Lavalin affair?
Monsieur le Président, les députés libéraux ont voté pendant presque 48 heures sans arrêt pour une seule et unique raison: protéger le premier ministre, qui refuse de faire toute la lumière sur l'affaire SNC-Lavalin.
Au cours des deux dernières semaines, deux ministres, le conseiller principal du premier ministre ainsi que le greffier du Conseil privé ont démissionné. Cette semaine, une députée libérale a même quitté le caucus. Il y a visiblement anguille sous roche.
Quand le premier ministre va-t-il permettre aux Canadiens de connaître toute la vérité et faire la lumière sur l'affaire SNC-Lavalin?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-12-13 14:35 [p.24873]
Mr. Speaker, I also really like history. During the financial crisis between 2008 and 2015, we released $80 billion from our economic action plan, we safeguarded 250,000 jobs and we posted the best performance of the OECD.
In 2015, the Prime Minister could not have been clearer when he said that the budget would be balanced in 2019. Not only did that not happen—which makes it a broken promise—but also the Liberals have no idea when the budget will be balanced. No government since 1867 has ever been so irresponsible with the public purse.
When will we see a balanced budget?
Monsieur le Président, moi aussi, j'aime bien l'histoire. Lors de la grande crise, entre 2008 et 2015, nous avons sorti 80 milliards de dollars de notre plan de relance économique, nous avons maintenu 250 000 emplois et nous avons eu la meilleure performance de l'OCDE.
En 2015, le premier ministre a été on ne peut plus clair en disant que le retour à l'équilibre budgétaire serait atteint en 2019. Non seulement ce n'est pas arrivé — c'est donc une promesse brisée —, mais les libéraux n'ont pas de date de retour à l'équilibre budgétaire. Depuis 1867, aucun gouvernement n'a eu une attitude aussi irresponsable à l'égard des finances publiques.
À quand le retour à l'équilibre budgétaire?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
Mr. Speaker, the Minister of Tourism, Official Languages and La Francophonie should stop misleading the House.
The Prime Minister said that he has spoken with the Premier of Ontario about this critical situation GM employees find themselves in.
After playing partisan games on the backs of Franco-Ontarians for a week, did he at least address this language issue with the Premier of Ontario?
Monsieur le Président, la ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie devrait cesser d'induire la Chambre en erreur.
Tout à l'heure, le premier ministre a confirmé qu'il a parlé avec le premier ministre de l'Ontario en ce qui concerne l'enjeu très important des travailleurs et des travailleuses de l'usine General Motors.
Après avoir fait de la partisanerie pendant une semaine sur le dos des Franco-Ontariens, a-t-il au moins abordé cette question linguistique avec le premier ministre de l'Ontario?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-11-23 11:55 [p.23821]
Mr. Speaker, the third link project is very important, not only for traffic, but also for the economic development of the greater Quebec City region.
I do not think I am mistaken in saying that the hon. member for Louis-Hébert has said on the radio many times that he supports the third link project. However, his leader has just appointed a new advisor, Steven Guilbeault, who is fiercely opposed to the third link project.
I would like to give the hon. member for Louis-Hébert the opportunity to tell us today whether he has concerns in that regard and whether he still supports the third link, as he has done on the radio.
Monsieur le Président, le projet du troisième lien est très important, non seulement pour le trafic mais aussi pour le développement économique de la grande région de la ville de Québec.
Je ne pense pas me tromper lorsque je dis que le député de Louis-Hébert a dit à maintes reprises à la radio qu'il était en faveur du projet du troisième lien. Toutefois, son chef a nommé un nouveau conseiller, M. Steven Guilbeault, qui se dit farouchement contre le projet du troisième lien.
J'aimerais donner l'occasion au député de Louis-Hébert de nous dire aujourd'hui s'il a des inquiétudes à cet égard et s'il appuie toujours le troisième lien, comme il l'a fait à la radio.
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-11-23 11:56 [p.23822]
Mr. Speaker, it is a shame the member for Louis-Hébert was unable to answer the question. The minister said he would take a very close look at it. This is no longer hypothetical. It is going to happen. It is on the CAQ government's agenda.
Will they support the project once it is ready to go? Can they tell us right now if they support it, yes or no?
Monsieur le Président, c'est dommage que le député de Louis-Hébert n'ait pas pu répondre à la question. Le ministre a dit qu'il regarderait cela avec beaucoup d'intérêt. Ce n'est plus hypothétique, cela va se faire. C'est à l'ordre du jour du gouvernement caquiste.
Une fois que le projet va être là, vont-ils l'appuyer? Dès maintenant, peuvent-ils nous dire s'ils l'appuient, oui ou non?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-11-23 12:11 [p.23824]
Mr. Speaker, I rise on a point of order regarding the following statements made by the Minister of Tourism, Official Languages and La Francophonie. On Thursday, November 22, she said:
It has been seven days since Ontario's Conservative government cut services for Franco-Ontarians, but so far, no one in the Conservative Party has condemned what is happening in Ontario. That is unacceptable.
Page 63, 22nd edition of Erskine May, refers to a resolution passed by the U.K. House of Commons: ministers have a duty to Parliament to account, and to be held to account, for the policies, decisions and actions of their departments; it is of paramount importance that ministers give accurate and truthful information to Parliament. Erskine May then states that ministers must correct the record at the earliest opportunity.
I would also like to draw the Speaker's attention to the Prime Minister's message to his cabinet ministers in the document “Open and Accountable Government”.
[Ministers must] answer honestly and accurately about [their] areas of responsibility [and] correct any inadvertent errors in answering to Parliament at the earliest opportunity...
The Minister's statement fails to reference my public condemnation and that of the political lieutenant—
Monsieur le Président, j'invoque le Règlement relativement à ces déclarations faites par la ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie le jeudi 22 novembre:
Je vais le dire dans la langue de Molière et dans la langue de Shakespeare: cela fait sept jours, seven days, que le gouvernement conservateur en Ontario a coupé les services aux Franco-Ontariens et sept jours qu'il n'y a personne sur les bancs du Parti conservateur qui dénonce exactement ce qui se passe en Ontario. C'est inacceptable.
À la page 63 de la 22e édition de son ouvrage, Erskine May nous renvoie à cette résolution adoptée par la Chambre des communes du Royaume-Uni: les ministres doivent rendre compte au Parlement des politiques, des décisions et des actes de leurs ministères; il est de la plus haute importante que les ministres fournissent des renseignements précis et justes au Parlement. M. Erskine May dit ensuite que les ministres doivent rectifier les faits à la première occasion.
J'aimerais également attirer l'attention du Président sur le message qu'adresse le premier ministre à ses ministres dans le document intitulé « Pour un gouvernement ouvert et responsable »:
[Les ministres doivent] répondre avec honnêteté et exactitude aux questions concernant [leurs] secteurs de responsabilité [et] corriger toute erreur involontaire en répondant au Parlement le plus rapidement possible [...]
La déclaration de la ministre omet les dénonciations publiques faites par moi-même ainsi que le lieutenant politique...
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-11-22 14:56 [p.23780]
Mr. Speaker, for the past year, the members for Québec and Louis-Hébert have been parading around Quebec City talking about how they are going to help create a third link.
Yesterday, the Liberals hired an adviser, Steven Guilbeault, who has said he is officially against the third link. A third link is important to Beauport—Limoilou, Quebec City, and the economic development of the whole region.
Are the Liberals for or against a third link in Quebec City?
Monsieur le Président, cela fait un an que le député de Québec et le député de Louis-Hébert se pavanent dans la ville de Québec en disant qu'ils vont aider à la création d'un troisième lien.
Hier, les libéraux ont engagé un conseiller, M. Steven Guilbeault, qui s'est dit officiellement contre le troisième lien. Un troisième lien, c'est important pour Beauport—Limoilou, pour la ville de Québec et pour le développement économique de la grande région de la Vieille Capitale.
Est-ce que les libéraux sont contre ou pour le troisième lien à Québec?
Results: 1 - 15 of 115 | Page: 1 of 8

1
2
3
4
5
6
7
8
>
>|