Hansard
Consult the new user guides
For assistance, please contact us
Consult the new user guides
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 6 of 6
View Pierre Nantel Profile
Ind. (QC)
Madam Speaker, as part of this exchange, I would like to hear the Liberal government explain why it believes that tripling oil sands production will not triple pollution. It could have decided to support Alberta's economy, which I understand, by requiring the increased production to be offset by a decrease in emissions per barrel. However, there is no mention of that. This is an election ploy designed to obfuscate. The government is talking out of both sides of its mouth. I will ask a very straightforward question.
How can the Liberal government believe that tripling production will not triple pollution?
Madame la Présidente, dans le cadre de l'échange que nous avons actuellement, j'aimerais bien entendre le gouvernement libéral nous dire sur quelles bases il s'imagine que le fait de tripler la production de pétrole dans les sables bitumineux ne va pas générer trois fois plus de pollution. Or on pourrait décider de soutenir — et je le comprends — une économie en Alberta en disant que, tout en multipliant la production, il va falloir diminuer les émanations par baril. Il n'y a rien de cela. Ce n'est qu'un geste électoral pour essayer de jeter un flou. Le gouvernement dit une chose et son contraire. Je vais poser une question très concrète.
Comment peut-on imaginer qu'en triplant la production, on n'émettra pas trois fois plus de pollution?
View Pierre Nantel Profile
Ind. (QC)
Mr. Speaker, I want to thank the member for Prince Albert for his heartfelt speech. It is clear that he is an honest man who is doing a good job of representing his riding by raising concerns about what he sees as a holdup.
Everyone looked up when the member opposite asked his question about alternative ways of distributing the resource in a more solid, more liquid, or more refined form. That is exactly what a debate like today's is meant to achieve. We can all learn something new. If any other members have similar knowledge, I hope they will share it with us, because the debate on this subject is usually like the blind leading the blind.
My colleague mentioned earlier that our oil is the most environmentally friendly oil in the world. Funnily enough, we are constantly being told the opposite. I do not know how many times I have read that using steam to extract oil from sand produces waste water. I have also read that this steam is generated using natural gas and that the natural gas emissions create a massive carbon footprint.
If there are any alternatives, we should talk about them. I quite agree with him. I am thinking specifically of the work of Paul Painter, who used ionic liquids to separate sand from oil. Let us talk about alternatives before we talk about distribution and increasing extraction.
Monsieur le Président, j'aimerais remercier le député de Prince Albert de son discours bien senti. On voit bien qu'il est honnête et qu'il représente bien sa circonscription lorsqu'il évoque ses soucis concernant ce qu'il considère comme un blocage.
Tout le monde s'est regardé lorsque le député d'en face a posé sa question concernant une différente manière de distribuer la ressource, que ce soit sous une forme plus solide, plus liquide ou plus raffinée. C'est précisément le but d'un débat comme celui d'aujourd'hui. Nous pouvons tous en apprendre quelque chose. Si des députés savent des choses comme cela, qu'ils nous en fassent part, car en général, à ce sujet, ce n'est qu'un dialogue de sourds.
Plus tôt, mon collègue a mentionné que notre pétrole était le plus écologique au monde. C'est drôle, car c'est plutôt l'image inverse qu'on nous projette constamment. Je ne sais pas combien de fois j'ai lu qu'il y avait des résidus d'eau de traitement parce qu'on fait sortir le pétrole du sable à la vapeur. J'ai aussi vu qu'on faisait chauffer cette eau au gaz naturel pour faire de la vapeur et que ces émanations de gaz naturel créaient une empreinte de gaz de carbone monstrueuse.
Alors, s'il y a des solutions de rechange, parlons-en. Je suis bien d'accord avec lui. Je pense notamment aux travaux d'un dénommé Paul Painter, qui utilisait des liquides ioniques pour séparer le sable et le pétrole. Parlons de ces solutions de rechange avant de parler de la distribution et d'accentuer l'extraction.
View Pierre Nantel Profile
Ind. (QC)
Mr. Speaker, I want to thank my colleague for her speech. It is tremendously useful to debate these issues and get away from the overly dogmatic idea of being totally for or totally against oil. It is important to consider the realities of each side.
In my colleague's opinion, what kind of debate could we have in order to obtain information on oil production from the oil sands side?
Monsieur le Président, je remercie ma collègue de son discours. Il est plus qu'utile de débattre de ces sujets et d'essayer de ne pas les voir avec un dogmatisme excessif en disant qu'on est complètement pour ou complètement contre le pétrole. Il faut tenir compte des réalités de chacun.
Selon ma collègue, quel genre de débat pourrions-nous soulever pour apporter de l'information sur la production de pétrole du côté des sables pétrolifères?
View Pierre Nantel Profile
Ind. (QC)
Mr. Speaker, first, I must say that I enjoy listening to the hon. member for Beauport—Limoilou speak because he is a good orator who articulates his thoughts very well. It is nice to hear well-thought-out arguments, even though I do not entirely agree with him.
That being said, you raised a number of very important arguments. However, I want to correct you right away when you describe the Liberals as idealists. Clearly, they are nothing more than opportunists. That is all there is to it.
However, I would like your opinion on the fact that Canadian oil has at times been described here as the cleanest in the world. Honestly, can we talk about the serious problem with developing the oil sands or the tar sands? Let us call them oil sands for some positivity.
What do you think of the new technologies that could make this operation acceptable? Transporting oil is on the same level as using it, but oil extraction is unequivocally damaging to the environment.
Monsieur le Président, premièrement, je dois dire que je trouve cela très agréable d'écouter le député de Beauport—Limoilou, parce qu'il est un bon tribun qui articule fort bien sa pensée. Cela fait du bien d'entendre des arguments intelligents, même si je ne suis pas du tout d'accord avec lui.
Vous avez soulevé beaucoup d'arguments très pertinents. Par contre, je tiens à vous corriger tout de suite quand vous parlez des libéraux comme des gens qui se drapent dans leurs idéaux. Ce ne sont clairement que des opportunistes. C'est tout.
Par contre, j'aimerais entendre votre opinion sur le fait qu'on dit parfois ici que le pétrole canadien est le plus propre au monde. Est-ce qu'on peut parler du problème majeur lié à l'exploitation des sables pétrolifères ou bitumineux? Disons « pétrolifères » pour être positifs.
Que pensez-vous des nouvelles technologies qui pourraient rendre la chose plus acceptable? Transporter du pétrole, en soi, est un geste qui correspond à sa consommation, mais son extraction est tout à fait dommageable pour l'environnement.
View Pierre Nantel Profile
Ind. (QC)
Mr. Speaker, it is rare to be able to take part in a dialogue such as this. I would like to ask my colleague a question.
One trillion dollars is a lot of money. Do Canada's oil executives want to invest in improving the extraction process? This is what I know about the extraction process. Simply put, natural gas is used to heat water to remove the oil from the sand. This creates a lot of carbon dioxide. That is the biggest problem with production, but there is also the issue of the water contaminated by the different chemicals found in the tailings ponds, prominently displayed in National Geographic, to our disgrace.
Dare we hope that the industry will invest in making the process cleaner?
Monsieur le Président, il est rare qu'on peut avoir un tel dialogue. J'aimerais poser une question à mon collègue.
Des recettes de 1 000 milliards de dollars, c'est beaucoup d'argent. Est-ce que les tenants du pétrole au Canada ont envie d'investir des sommes pour améliorer le processus d'extraction? Voici ce que je sais des processus d'extraction. En résumé, on fait chauffer de la vapeur avec du gaz naturel pour faire sortir le pétrole des sables, ce qui émet énormément de gaz carbonique. C'est le plus gros problème lié la production, mais il y a aussi la contamination de l'eau par les différents produits chimiques qui se retrouvent dans des bassins de décantation qui nous font honte et qui font la une du National Geographic.
Pouvons-nous espérer que l'industrie fasse des investissements afin de rendre le processus plus propre?
View Pierre Nantel Profile
Ind. (QC)
Mr. Speaker, I want to commend my colleague on his speech, his intense passion for the environment, as well his commitment in this crusade to bring awareness to the significance of the challenges we face. Honestly, I did not know that he engaged in the athleticism it takes to spend three weeks in cold water. I congratulate him. I am impressed at his unwavering convictions. I think he does a great job representing the people of his riding for whom these issues are crucial and vital.
In the House, we are having a societal debate and he is right to say that we have run out of choices, we have to identify what is hurting our planet. Obviously this is awful for a province whose economic growth is tied to developing its fossil fuels.
I would like to know whether my colleague believes that it would be a good idea to devote some energy to the task of looking into other job prospects for workers in the oil sands sector.
Monsieur le Président, j'aimerais féliciter mon collègue pour son allocution et sa passion vibrante à l'égard de l'environnement, ainsi que pour son engagement dans cette croisade visant à bien faire connaître l'importance des enjeux devant nous. Honnêtement, je ne savais pas qu'il avait fait ce geste athlétique de passer trois semaines dans l'eau froide. Je le félicite. Je suis emballé de voir à quel point c'est une personne qui va au bout de ses convictions. Je pense qu'il représente bien les gens de sa circonscription pour lesquels ces enjeux sont cruciaux et vitaux.
À la Chambre, nous avons un débat de société, et il a bien raison de dire que nous sommes rendus à l'heure des choix, à l'heure où il faut identifier ce qui fait mal à la planète. Évidemment, c'est atroce pour une province dont la croissance économique est liée à l'exploitation de ses ressources fossiles.
J'aimerais savoir si mon collègue ne croit pas que ce serait bien, par exemple, de consacrer de l'énergie à la recherche d'autres perspectives d'emploi pour les travailleurs et pour les travailleuses qui oeuvrent dans le monde de l'extraction des sables pétrolifères.
Results: 1 - 6 of 6

Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data