Interventions in the House of Commons
 
 
 
RSS feed based on search criteria Export search results - CSV (plain text) Export search results - XML
Add search criteria
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2019-05-03 12:03 [p.27343]
Mr. Speaker, every year, of the forty recruits trained at the RCMP academy only one is trained solely in French. I did say one. Now, there will be none, because the RCMP is launching a pilot project that will put an end to training in French only. Clearly, this decision goes against the spirit and the letter of the Official Languages Act. The Minister of Public Safety and the Minister of Official Languages must absolutely overturn this decision immediately.
What are they waiting for?
Monsieur le Président, chaque année, sur une quarantaine de troupes qui sont formées à l'école de la GRC, seulement une est formée uniquement en français. J'ai bien dit une. Or, maintenant, cela va être zéro, parce que la GRC met en place un projet-pilote qui met fin à la seule formation uniquement en français. Clairement, cette décision va à l'encontre de l'esprit et de la lettre de la Loi sur les langues officielles. Les ministres de la Sécurité publique et des Langues officielles doivent absolument infirmer cette décision dès maintenant.
Qu'attendent-ils pour le faire?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2019-01-29 14:09 [p.24967]
Mr. Speaker, this year marks the 50th anniversary of the Official Languages Act.
As everyone knows, it is no ordinary act or simple guideline for the development of our public policy. On the contrary, not only does this act reflect the history of our Canadian identity, but it should also reflect our current society, specifically by meeting the present-day needs of minority language communities.
That is why anglophones and francophones across the country expect their legislators, everyone in this place, to commit to modernizing the act immediately.
The Official Languages Act will guarantee the continuity of what has defined us as Canadians since 1867. In doing so, the act will undoubtedly ensure the peaceful coexistence of our founding peoples and unite our great federation. That is why the Conservative Party of Canada and our leader are firmly committed to modernizing the act.
Monsieur le Président, cette année, nous célébrons le 50e anniversaire de la Loi sur les langues officielles.
On n'est pas sans savoir qu'il ne s'agit ni d'une loi ordinaire ni d'une simple ligne directrice pour l'élaboration de nos politiques publiques. Tout au contraire, cette loi est non seulement le reflet historique de notre identité canadienne, mais elle se doit aussi d'être le reflet de notre époque, et ce, en répondant aux nouveaux besoins des communautés linguistiques en situation minoritaire.
C'est pourquoi, partout au pays, autant les anglophones que les francophones s'attendent à ce que leurs législateurs, nous tous ici, s'engagent sans plus tarder à moderniser la loi.
La Loi sur les langues officielles est un gage de continuité à l'égard de ce qui fait de nous des Canadiens depuis 1867. Ce faisant, la Loi permet sans contredit la coexistence paisible des peuples fondateurs et assure l'unité de notre grande fédération. C'est pourquoi le Parti conservateur du Canada et notre chef s'engagent fermement à moderniser la Loi.
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-10-26 12:00 [p.22889]
Madam Speaker, for the past two years, official language minority communities have been speaking out loud and clear to demand an in-depth review and modernization of the Official Languages Act.
The act was last reviewed in 1988 by us, the Conservatives.
Yesterday, the Senate tabled a report that reached the same conclusion. That conclusion was echoed by the Commissioner of Official Languages last week before the Standing Committee on Official Languages.
The Liberals announced some interesting measures yesterday, but they will not come into effect until 2023.
When will the Liberals stop taking linguistic communities hostage? When will they finally take action and start modernizing the Official Languages Act?
Madame la Présidente, depuis deux ans, les communautés de langue officielle en situation minoritaire réclament haut et fort qu'on revoie en profondeur et modernise la Loi sur les langues officielles.
Nous, les conservateurs, l'avons fait pour la dernière fois en 1988.
Hier, le Sénat a déposé un rapport qui en arrivait à la même conclusion. Le commissaire aux langues officielles en arrivait à la même conclusion la semaine dernière au Comité permanent des langues officielles.
Hier, les libéraux ont présenté des mesures intéressantes, mais elles vont seulement s'appliquer en 2023.
Quand les libéraux vont-ils cesser de prendre les communautés linguistiques en otage et enfin passer à l'action et commencer la modernisation de la Loi sur les langues officielles?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-06-06 15:13 [p.20355]
Mr. Speaker, the Prime Minister spoke about the review of the CRTC Act. The last time the Official Languages Act was comprehensively reviewed was when the Conservatives were in power in 1988. In light of the new challenges and issues they are dealing with, francophones, Acadians, and anglophones from Quebec are all asking that the act be reviewed. The Federal Court agrees and is asking Parliament to review the act. The Liberals are the only ones not on board.
What exactly is the Prime Minister waiting for to modernize the Official Languages Act?
Monsieur le Président, le premier ministre nous a parlé de la révision de la loi sur le CRTC. La dernière fois que la Loi sur les langues officielles a été révisée de fonds en comble, c'est sous le gouvernement conservateur en 1988. Actuellement, faisant face à de nouveaux défis et des enjeux, les francophones, les Acadiens et les anglophones du Québec demandent à l'unanimité de revoir la Loi. La Cour fédérale est du même avis et demande au législateur de revoir la Loi. Les libéraux sont les seuls à ne pas emboîter le pas.
Le premier ministre attend quoi exactement pour moderniser la Loi sur les langues officielles?
Results: 1 - 4 of 4