Interventions in the House of Commons
 
 
 
RSS feed based on search criteria Export search results - CSV (plain text) Export search results - XML
Add search criteria
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2019-06-05 15:08 [p.28585]
Mr. Speaker, everyone remembers the huge mistake the Minister of Official Languages made two years ago when she concluded an agreement with Netflix that did not guarantee any French-language cultural production. Quebeckers and francophones across the country were so frustrated that the Prime Minister removed her from that position and she lost the heritage portfolio.
Here is what she is telling us today. She made a plan for tourism two weeks ago. It contains no guarantees, no investments for the francophone minority communities across Canada. She just made an announcement today and, once again, there is nothing for francophones.
Was this an oversight on the part of the minister or does this government just not take official languages seriously?
Monsieur le Président, tout le monde se rappelle de la gaffe énorme que la ministre des Langues officielles a faite, il y a deux ans, lorsqu’elle a fait, avec Netflix, une entente qui ne prévoyait aucune garantie de production culturelle francophone. Les Québécois et les francophones étaient tellement frustrés partout au pays que le premier ministre l’a démise de ses fonctions et qu'elle a perdu le ministère du Patrimoine canadien.
Voyons ce qu’elle nous dit aujourd’hui. Elle a fait un plan de tourisme, il y a deux semaines. Il n’y a aucune garantie, aucun investissement pour les communautés minoritaires francophones partout au pays. Elle vient de faire une annonce aujourd’hui, et, encore une fois, il n’y a rien pour les francophones.
Est-ce que c’est un oubli de la ministre ou est-ce que tout simplement ce gouvernement ne prend pas au sérieux les langues officielles?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2019-05-30 14:57 [p.28302]
Mr. Speaker, in 2015, the Prime Minister, surrounded by Liberal candidates, including the member for Orléans and the Minister of National Defence, who are both veterans themselves, made a solemn promise that under his leadership, veterans would never, ever have to go to court to get their due. He broke that promise.
He also promised to restore the pension for life option in the proper way. That was another broken promise. We are not the ones saying so. It is veterans themselves, the ones who are the most affected by this affair, who are saying that the money is just not there for the pension for life option.
Why?
Monsieur le Président, en 2015, le premier ministre, la main sur le cœur et entouré de candidats libéraux, dont le député d'Orléans et le ministre de la Défense nationale, eux-mêmes des vétérans, a promis que jamais, au grand jamais, sous sa gouverne, les anciens combattants n'allaient devoir se battre en justice pour obtenir gain de cause. Il a brisé cette promesse.
Il avait également promis de rétablir l'option de la pension à vie en bonne et due forme. C'est encore une promesse brisée. Ce n'est pas nous qui le disons, ce sont les vétérans eux-mêmes, ceux qui sont les plus concernés par cette histoire, qui disent que l'argent n'est pas au rendez-vous en ce qui concerne l'option de la pension à vie.
Pourquoi?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2019-05-29 14:48 [p.28221]
Mr. Speaker, the Prime Minister is the head of the government. He has many roles and responsibilities, but his primary duty consists of two fundamental objectives. First of all, he must ensure our great federation is politically united. Second, he must ensure that the government is there for our military personnel, and that includes giving them the honours they deserve.
Did the Prime Minister share the profound disappointment felt by Canadians and by our troops when they learned that the families of fallen Afghanistan war soldiers were excluded from the war memorial event?
Monsieur le Président, le premier ministre est le chef du gouvernement. Parmi ses fonctions, il a plusieurs responsabilités, mais son devoir premier est composé de deux objectifs fondamentaux. Premièrement, il doit assurer l'unité politique de notre grande fédération. Deuxièmement, il doit s'assurer que l'État est présent pour nos militaires, notamment en leur rendant les honneurs qu'ils méritent.
Le premier ministre a-t-il éprouvé la profonde déception des Canadiens et de nos militaires lorsqu'il a appris que les familles des défunts de l'Afghanistan ont été exclues d'une cérémonie de commémoration de cette guerre?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2019-05-27 14:32 [p.28052]
Mr. Speaker, the commemoration of the Second World War is tinged with sadness every year, and planning the event itself is stressful. Our cousins in Bernières-sur-Mer, France, where thousands of Canadians landed on June 6, 1944, including some of our very own ancestors, learned in the news that the 40 veterans would simply not be attending the event. This news came just days in advance.
Do we not believe that a more dignified and honourable approach would have been for the minister to call the mayor himself to inform him and then the veterans of the decision?
Monsieur le Président, comme chaque année, les commémorations de la Seconde Guerre mondiale comportent toujours un élément de tristesse, mais également de stress sur le plan de l'organisation des événements. Nos cousins de France à Bernières-sur-Mer, là où des milliers de Canadiens ont débarqué le 6 juin 1944, dont plusieurs de nos aïeux ici même, ont appris par l'entremise de la presse que, cette année, la venue de 40 vétérans était tout simplement annulée. Ils l'ont su seulement à quelques jours d'avis.
Ne pensons-nous pas que le ministre aurait dû, avec plus de dignité et de manière plus honorable, contacter par lui-même le maire de la municipalité afin de l'informer de la décision et d'informer les vétérans eux-mêmes?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2019-05-16 14:43 [p.27950]
Mr. Speaker, real federalism is what we did. We recognized Quebec as a nation in 2008, something the Liberals never would have done.
Not only that, but we have seen since 2015 that they are anything but transparent. They hide tax hikes and bury objectionable provisions in huge omnibus bills. Surprise, surprise, what do we see? The Liberals refused to properly fund the Office of the Auditor General this year.
Why are they withholding that funding, which the Auditor General needs in order to perform audits to hold this government accountable to Canadians?
Monsieur le Président, le vrai fédéralisme, c'est ce que nous avons fait. Nous avons reconnu la nation québécoise en 2008, ce qu'eux n'auraient jamais fait.
Non seulement cela, mais depuis 2015, on a vu qu'ils sont tout sauf transparents. Ils cachent des augmentations de taxes et, à l'intérieur de grands projets de loi omnibus, ils mettent des dispositions très discutables. Surprise, qu'est-ce qu'on voit? Les libéraux ont refusé cette année de financer convenablement le bureau du vérificateur général.
Pourquoi retiennent-ils ces fonds qui sont très importants pour que le bureau du vérificateur général fasse des audits, pour que ce gouvernement soit responsable devant les Canadiens?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2019-05-03 12:03 [p.27343]
Mr. Speaker, every year, of the forty recruits trained at the RCMP academy only one is trained solely in French. I did say one. Now, there will be none, because the RCMP is launching a pilot project that will put an end to training in French only. Clearly, this decision goes against the spirit and the letter of the Official Languages Act. The Minister of Public Safety and the Minister of Official Languages must absolutely overturn this decision immediately.
What are they waiting for?
Monsieur le Président, chaque année, sur une quarantaine de troupes qui sont formées à l'école de la GRC, seulement une est formée uniquement en français. J'ai bien dit une. Or, maintenant, cela va être zéro, parce que la GRC met en place un projet-pilote qui met fin à la seule formation uniquement en français. Clairement, cette décision va à l'encontre de l'esprit et de la lettre de la Loi sur les langues officielles. Les ministres de la Sécurité publique et des Langues officielles doivent absolument infirmer cette décision dès maintenant.
Qu'attendent-ils pour le faire?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2019-04-01 14:39 [p.26517]
Mr. Speaker, last week, confidential information about an individual's candidacy to the Supreme Court was reported by the media.
Let's be clear. The fundamental purpose of that media leak was to have Canadians believe that the relationship between the Prime Minister and his former attorney general began to fray some time ago.
There is every reason to believe that the source of the leak is the Prime Minister in an effort to launch a smear campaign, but in doing so he wilfully tarnished the reputation of Manitoba Justice Glenn Joyal.
Will the Minister of Justice launch an official investigation into this breach of confidentiality?
Monsieur le Président, la semaine dernière, des informations confidentielles relatives à la nomination d’un individu à la Cour suprême ont été rapportées par les médias.
Ne soyons pas dupes: l'objectif fondamental de cette fuite médiatique est de faire croire aux Canadiens que la relation conflictuelle entre le premier ministre et son ancienne procureure générale ne date pas d’hier.
Tout porte à croire que cette fuite médiatique provient du premier ministre pour une campagne de « salissage », mais en faisant cela, il salit sciemment la réputation du juge manitobain Glenn Joyal.
Le ministre de la Justice va-t-il enquêter officiellement sur cette violation de confidentialité?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2019-03-22 12:03 [p.26480]
Mr. Speaker, Liberal MPs voted for 48 hours straight for one reason and one reason alone: to protect the Prime Minister, who is refusing to disclose all the facts about the SNC-Lavalin case.
Over the past two weeks, two ministers, the Prime Minister's senior adviser and the Clerk of the Privy Council resigned. This week, a Liberal MP even quit the caucus. There is clearly more to the story.
When will the Prime Minister give Canadians the whole truth and shed light on the SNC-Lavalin affair?
Monsieur le Président, les députés libéraux ont voté pendant presque 48 heures sans arrêt pour une seule et unique raison: protéger le premier ministre, qui refuse de faire toute la lumière sur l'affaire SNC-Lavalin.
Au cours des deux dernières semaines, deux ministres, le conseiller principal du premier ministre ainsi que le greffier du Conseil privé ont démissionné. Cette semaine, une députée libérale a même quitté le caucus. Il y a visiblement anguille sous roche.
Quand le premier ministre va-t-il permettre aux Canadiens de connaître toute la vérité et faire la lumière sur l'affaire SNC-Lavalin?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-12-13 14:35 [p.24835]
Mr. Speaker, I also really like history. During the financial crisis between 2008 and 2015, we released $80 billion from our economic action plan, we safeguarded 250,000 jobs and we posted the best performance of the OECD.
In 2015, the Prime Minister could not have been clearer when he said that the budget would be balanced in 2019. Not only did that not happen—which makes it a broken promise—but also the Liberals have no idea when the budget will be balanced. No government since 1867 has ever been so irresponsible with the public purse.
When will we see a balanced budget?
Monsieur le Président, moi aussi, j'aime bien l'histoire. Lors de la grande crise, entre 2008 et 2015, nous avons sorti 80 milliards de dollars de notre plan de relance économique, nous avons maintenu 250 000 emplois et nous avons eu la meilleure performance de l'OCDE.
En 2015, le premier ministre a été on ne peut plus clair en disant que le retour à l'équilibre budgétaire serait atteint en 2019. Non seulement ce n'est pas arrivé — c'est donc une promesse brisée —, mais les libéraux n'ont pas de date de retour à l'équilibre budgétaire. Depuis 1867, aucun gouvernement n'a eu une attitude aussi irresponsable à l'égard des finances publiques.
À quand le retour à l'équilibre budgétaire?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-11-26 14:39 [p.23916]
Mr. Speaker, the Minister of Tourism, Official Languages and La Francophonie should stop misleading the House.
The Prime Minister said that he has spoken with the Premier of Ontario about this critical situation GM employees find themselves in.
After playing partisan games on the backs of Franco-Ontarians for a week, did he at least address this language issue with the Premier of Ontario?
Monsieur le Président, la ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie devrait cesser d'induire la Chambre en erreur.
Tout à l'heure, le premier ministre a confirmé qu'il a parlé avec le premier ministre de l'Ontario en ce qui concerne l'enjeu très important des travailleurs et des travailleuses de l'usine General Motors.
Après avoir fait de la partisanerie pendant une semaine sur le dos des Franco-Ontariens, a-t-il au moins abordé cette question linguistique avec le premier ministre de l'Ontario?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-11-23 11:55 [p.23783]
Mr. Speaker, the third link project is very important, not only for traffic, but also for the economic development of the greater Quebec City region.
I do not think I am mistaken in saying that the hon. member for Louis-Hébert has said on the radio many times that he supports the third link project. However, his leader has just appointed a new advisor, Steven Guilbeault, who is fiercely opposed to the third link project.
I would like to give the hon. member for Louis-Hébert the opportunity to tell us today whether he has concerns in that regard and whether he still supports the third link, as he has done on the radio.
Monsieur le Président, le projet du troisième lien est très important, non seulement pour le trafic mais aussi pour le développement économique de la grande région de la ville de Québec.
Je ne pense pas me tromper lorsque je dis que le député de Louis-Hébert a dit à maintes reprises à la radio qu'il était en faveur du projet du troisième lien. Toutefois, son chef a nommé un nouveau conseiller, M. Steven Guilbeault, qui se dit farouchement contre le projet du troisième lien.
J'aimerais donner l'occasion au député de Louis-Hébert de nous dire aujourd'hui s'il a des inquiétudes à cet égard et s'il appuie toujours le troisième lien, comme il l'a fait à la radio.
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-11-23 11:56 [p.23784]
Mr. Speaker, it is a shame the member for Louis-Hébert was unable to answer the question. The minister said he would take a very close look at it. This is no longer hypothetical. It is going to happen. It is on the CAQ government's agenda.
Will they support the project once it is ready to go? Can they tell us right now if they support it, yes or no?
Monsieur le Président, c'est dommage que le député de Louis-Hébert n'ait pas pu répondre à la question. Le ministre a dit qu'il regarderait cela avec beaucoup d'intérêt. Ce n'est plus hypothétique, cela va se faire. C'est à l'ordre du jour du gouvernement caquiste.
Une fois que le projet va être là, vont-ils l'appuyer? Dès maintenant, peuvent-ils nous dire s'ils l'appuient, oui ou non?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-11-22 14:56 [p.23742]
Mr. Speaker, for the past year, the members for Québec and Louis-Hébert have been parading around Quebec City talking about how they are going to help create a third link.
Yesterday, the Liberals hired an adviser, Steven Guilbeault, who has said he is officially against the third link. A third link is important to Beauport—Limoilou, Quebec City, and the economic development of the whole region.
Are the Liberals for or against a third link in Quebec City?
Monsieur le Président, cela fait un an que le député de Québec et le député de Louis-Hébert se pavanent dans la ville de Québec en disant qu'ils vont aider à la création d'un troisième lien.
Hier, les libéraux ont engagé un conseiller, M. Steven Guilbeault, qui s'est dit officiellement contre le troisième lien. Un troisième lien, c'est important pour Beauport—Limoilou, pour la ville de Québec et pour le développement économique de la grande région de la Vieille Capitale.
Est-ce que les libéraux sont contre ou pour le troisième lien à Québec?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-11-08 14:49 [p.23465]
Mr. Speaker, it is not just a matter of investments. This goes beyond the government's broken promises to veterans. We are talking about red tape and a lack of respect within Veterans Affairs Canada itself for the calls it receives from our brave men and women in uniform. I have heard stories from people who, every year anew, have to provide proof of having lost their arm in Afghanistan.
Does the government think it is right or fair to do that to our dedicated soldiers who often continue to serve here or abroad?
The Prime Minister needs to understand and commit today to reduce the department's red tape and burdensome rules.
Monsieur le Président, ce n'est pas juste une question d'investissements. Au-delà des promesses envers les vétérans que ce gouvernement a brisées, c'est une question de lourdeur administrative et d'un manque de respect au coeur même d'Anciens Combattants Canada envers les appels qu'ils reçoivent de nos valeureux militaires. Il y a des histoires de gens qui, chaque année, doivent prouver encore une fois qu'ils ont perdu leur bras en Afghanistan.
Pense-t-on que c'est juste et normal de faire cela à nos valeureux militaires qui continuent souvent à combattre ici-même ou ailleurs?
Le premier ministre doit comprendre et s'engager aujourd'hui à faire en sorte de réduire la paperasse et les règles encombrantes qu'il y a au sein du ministère.
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-10-26 12:00 [p.22889]
Madam Speaker, for the past two years, official language minority communities have been speaking out loud and clear to demand an in-depth review and modernization of the Official Languages Act.
The act was last reviewed in 1988 by us, the Conservatives.
Yesterday, the Senate tabled a report that reached the same conclusion. That conclusion was echoed by the Commissioner of Official Languages last week before the Standing Committee on Official Languages.
The Liberals announced some interesting measures yesterday, but they will not come into effect until 2023.
When will the Liberals stop taking linguistic communities hostage? When will they finally take action and start modernizing the Official Languages Act?
Madame la Présidente, depuis deux ans, les communautés de langue officielle en situation minoritaire réclament haut et fort qu'on revoie en profondeur et modernise la Loi sur les langues officielles.
Nous, les conservateurs, l'avons fait pour la dernière fois en 1988.
Hier, le Sénat a déposé un rapport qui en arrivait à la même conclusion. Le commissaire aux langues officielles en arrivait à la même conclusion la semaine dernière au Comité permanent des langues officielles.
Hier, les libéraux ont présenté des mesures intéressantes, mais elles vont seulement s'appliquer en 2023.
Quand les libéraux vont-ils cesser de prendre les communautés linguistiques en otage et enfin passer à l'action et commencer la modernisation de la Loi sur les langues officielles?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-10-23 14:58 [p.22743]
Mr. Speaker, unlike the Liberal members from Quebec, the Canadian Federation of Independent Business believes that there is indeed a labour shortage in Quebec.
Ms. Hébert, vice-president of the CFIB, noted that some businesses have had to scale back their operations or even shut down temporarily.
In other words, in Quebec City and around the province, the labour shortage is definitely having an impact on the ground. A wide range of possible solutions are within the purview of the federal government.
Why, then, is the Liberal government not taking immediate concrete action to come up with a concrete solution to this serious problem?
Monsieur le Président, contrairement aux députés libéraux du Québec, la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante estime qu'il y a bel et bien une pénurie de main-d'oeuvre à Québec.
La vice-présidente de la FCEI, Mme Hébert, précise que certaines entreprises « doivent réduire leurs activités, voire même fermer temporairement. »
En d'autres mots, à Québec et dans la province, la pénurie de main-d'oeuvre a bel et bien des contrecoups sur le terrain. Il y a une panoplie de solutions qui sont du ressort du champ de compétence fédéral.
Alors, pourquoi le gouvernement libéral ne prend-il pas des mesures concrètes dès maintenant pour trouver une solution concrète à cette grave situation?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-10-18 14:50 [p.22569]
Mr. Speaker, the minister of labour seems to have no idea how much she upset entrepreneurs, elected officials in Quebec City and Canadians when she made a mockery of my question on the labour shortage and the crisis we are in.
Throughout Beauport—Limoilou, Quebec and Canada, SMEs, economists and other stakeholders are pointing out that the labour shortage is a serious crisis. No one thinks this is good news. No one is laughing; quite the contrary. It is time for action.
Does the Prime Minister plan to laugh about the labour shortage, or does he plan to do something about it?
Monsieur le Président, la ministre du Travail n'a certainement pas conscience de la grogne qu'elle a créée auprès des entrepreneurs, des élus de la Ville de Québec et des citoyens, lorsqu'elle a tourné la question sur la pénurie de main-d'oeuvre et cette crise en dérision.
Partout à Beauport—Limoilou, au Québec et au Canada, les PME, les économistes et les autres intervenants de cet enjeu mentionnent que la pénurie de main-d'oeuvre est une crise grave. Personne ne pense qu'il s'agit d'une bonne nouvelle. Personne n'en a ri, bien au contraire. On est à l'heure des actions.
Que compte faire le premier ministre, rire de la pénurie de la main-d'oeuvre ou agir?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-10-16 14:53 [p.22456]
Mr. Speaker, where I come from, small businesses drive job creation, and I thank them for their work.
Every month I organize and chair meetings of Beauport's business network. Last week, we held an economic round table, and it will come as no surprise to anyone that the main issues we discussed had to do with the labour shortage.
The labour shortage could have a serious impact on our GDP. Every MP has seen businesses in their riding scale back their activities. Some are even closing their doors. This is a very worrisome situation.
I would like to know if the Liberal government wants to make this issue its top priority. When will the government take action, and how will it address this situation?
Monsieur le Président, les entrepreneurs sont au coeur de la création d'emplois chez nous, et je les remercie de leur travail.
Chaque mois, je préside et j'organise les rencontres du réseau des gens d'affaires de Beauport. La semaine dernière, nous avons tenu une table ronde économique, et cela ne surprendra personne d'apprendre que les enjeux principaux de la discussion portaient sur la pénurie de main-d'oeuvre.
La pénurie de main-d'oeuvre peut avoir des conséquences très graves sur notre PIB. Chacun de nous, dans nos circonscriptions, voyons déjà des entreprises ralentir leurs activités et d'autres fermer carrément leurs portes. C'est une situation extrêmement inquiétante.
J'aimerais savoir si le gouvernement libéral veut faire en sorte que cette crise soit son enjeu principal. Quand va-t-il agir et quel enjeu va-t-il mettre en place pour régler cela?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-10-05 11:58 [p.22279]
Mr. Speaker, in 2015, our Conservative government gave its support to the Beauport 2020 project, which seeks to further develop the Port of Québec. Sixty million dollars were earmarked for the project. This support was contingent on the project clearing public consultations and a Canadian Environmental Assessment Agency assessment.
Once these legal hurdles have been cleared, the Minister of Environment and Climate Change, along with cabinet, will have to decide whether to give the project the green light.
Is the government expecting to reach a decision soon? Can it give us specific time frames?
Monsieur le Président, en 2015, notre gouvernement conservateur a donné son appui au projet Beauport 2020, qui permettait de développer davantage le Port de Québec. L'enveloppe dédiée à ce projet était de 60 millions de dollars. Cet appui conditionnel devait faire que ce projet passe le test des consultations publiques et celui de l'Agence canadienne d'évaluation environnementale.
À la suite de ces considérations légales, la ministre de l'Environnement et du Changement climatique va devoir prendre une décision, de concert avec le Cabinet, pour déterminer si le projet ira de l'avant ou non.
Le gouvernement compte-t-il prendre une décision bientôt? Peut-il nous donner un échéancier précis?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-10-04 15:03 [p.22236]
Mr. Speaker, ever since the unfortunate red dust episode at the port of Quebec in 2012, many residents have been racked with worry about the air quality in Limoilou. We will soon have some scientific evidence thanks to a study led by Quebec City municipal authorities.
On behalf of residents, I would like to know whether the Liberal government has had any discussions about this. What does it plan to do to address the concerns of the people of Limoilou?
Monsieur le Président, depuis le malheureux épisode d'émanation de poussière rouge du port de Québec en 2012, de nombreux citoyens sont tourmentés et préoccupés par rapport à la qualité de l'air à Limoilou. Prochainement, nous aurons des données scientifiques grâce à une étude menée par les autorités municipales de la Ville de Québec.
Au nom des citoyens, je veux savoir si le gouvernement libéral a eu des discussions à cet égard. Qu'est-ce qu'il entend faire par rapport à cette préoccupation des citoyens de Limoilou?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-09-21 11:30 [p.21653]
Mr. Speaker, I was a member of the Standing Committee on Veterans Affairs for a year. Every day, I worked with veterans who were fed up with dealing with the department's arrogant administration, fed up with waiting months to receive an answer, and fed up with always having their requests denied for foolish reasons.
The minister is no ordinary citizen. He is a government minister who is given discretionary power under the act. When will he do something and reverse this ridiculous decision?
Monsieur le Président, pendant un an, j'ai siégé au Comité permanent des anciens combattants. Chaque jour, je côtoyais des anciens combattants qui étaient désespérés de faire face à l'administration arrogante du ministère, désespérés d'attendre des mois avant de recevoir une réponse et désespérés de toujours avoir des refus basés sur des raisons farfelues.
Le ministre n'est pas un simple citoyen, c'est un ministre du gouvernement. La loi lui octroie un pouvoir discrétionnaire. Quand va-t-il agir et renverser cette décision ridicule?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-06-06 15:13 [p.20355]
Mr. Speaker, the Prime Minister spoke about the review of the CRTC Act. The last time the Official Languages Act was comprehensively reviewed was when the Conservatives were in power in 1988. In light of the new challenges and issues they are dealing with, francophones, Acadians, and anglophones from Quebec are all asking that the act be reviewed. The Federal Court agrees and is asking Parliament to review the act. The Liberals are the only ones not on board.
What exactly is the Prime Minister waiting for to modernize the Official Languages Act?
Monsieur le Président, le premier ministre nous a parlé de la révision de la loi sur le CRTC. La dernière fois que la Loi sur les langues officielles a été révisée de fonds en comble, c'est sous le gouvernement conservateur en 1988. Actuellement, faisant face à de nouveaux défis et des enjeux, les francophones, les Acadiens et les anglophones du Québec demandent à l'unanimité de revoir la Loi. La Cour fédérale est du même avis et demande au législateur de revoir la Loi. Les libéraux sont les seuls à ne pas emboîter le pas.
Le premier ministre attend quoi exactement pour moderniser la Loi sur les langues officielles?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-06-04 14:55 [p.20132]
Mr. Speaker, this Friday and Saturday, the people of Beauport—Limoilou will be in the thick of the G7 action, for good reasons or for bad, because we live between downtown Quebec and Charlevoix. An anti-G7 protest in Beauport, near the highway to La Malbaie, is already scheduled.
Residents and business owners are increasingly worried. Uncertainty prevails, especially about the compensation procedures; in truth, people are wondering if they will get any compensation at all.
In case of damage due to vandalism or demonstrations getting out of hand, will the residents and business owners of Beauport—Limoilou receive compensation?
Monsieur le Président, les vendredi et samedi prochains, les citoyens de Beauport—Limoilou vont se retrouver au coeur de l'action du G7, pour les bonnes ou les mauvaises raisons, puisque nous vivons entre le centre-ville de Québec et la région de Charlevoix. Il y a déjà une manifestation prévue contre le G7 à Beauport là où se trouve l'autoroute vers La Malbaie.
Plusieurs citoyens et propriétaires sont de plus en plus inquiets. Ils demeurent surtout dans le flou par rapport à toutes les procédures d'indemnisation et se demandent même s'ils seront indemnisés, à vrai dire.
En cas de vandalisme ou de débordement causant des bris, est-ce que les citoyens et les marchands propriétaires de Beauport—Limoilou vont être indemnisés?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-05-28 14:53 [p.19742]
Mr. Speaker, the conversations I have with the people of Beauport—Limoilou always bring me good advice. As we all know, conventional wisdom is rarely wrong. In fact, just this past weekend, I met with hundreds of my constituents, many of whom raised the subject of Ms. Jean's misspending. I would say that they are disappointed and even disgusted. I noted that, much like the official opposition, Canadians simply want Ms. Jean to publicly explain her extravagant spending.
When and where will we hear Ms. Jean's explanation?
Monsieur le Président, les conversations que j'ai avec les citoyens de Beauport—Limoilou me portent toujours bon conseil. On sait très bien que la sagesse populaire se trompe très rarement. Justement, en fin de semaine, j'ai rencontré des centaines de citoyens, et plusieurs m'ont abordé au sujet des dépenses injustifiées de Mme Jean. Je dirais qu'ils sont déçus et même dégoûtés. J'ai constaté que, tout comme l'opposition officielle, les citoyens demandent tout simplement des explications publiques sur les dépenses inacceptables de Mme Jean.
Quand et où allons-nous entendre Mme Jean s'expliquer?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-05-28 14:54 [p.19742]
Mr. Speaker, Canadians are not at all reassured by the justification or explanation given by the minister. The Secretary General is involved in scandals and untoward projects, has not been transparent, and has not offered public explanations. The Liberals must stop defending the indefensible and demand that the Secretary General of the Organisation internationale de la Francophonie be accountable.
When will our citizens and all of us in Canada be given explanations? That is the least we would expect.
Monsieur le Président, les citoyens ne sont pas du tout mais pas du tout à l'aise avec la raison ou l'explication donnée par la ministre. La secrétaire générale nous a offert des scandales, des projets tout croches, aucune transparence et pas encore d'explications publiques. Les libéraux doivent arrêter de défendre l'indéfendable et demander une reddition de comptes claire et définitive de la secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie.
Quand est-ce que nos citoyesn, et nous tous au Canada, auront des explications? C'est la moindre des choses.
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-05-25 11:37 [p.19686]
Mr. Speaker, Canadian taxpayers' money should be spent responsibly. Canadians deserve flawless accountability when it comes to how their tax dollars are being used. Yesterday, I gave the minister an opportunity to tell us where and when Ms. Jean would explain her totally unacceptable spending. Disconcertingly, the minister dodged the question. Today, I would like an answer.
I am even beginning to wonder if the government is hiding something as it continues to support her bid. What is it hiding from us?
Monsieur le Président, l'argent des contribuables canadiens doit être dépensé d'une manière responsable. Les Canadiens méritent une reddition de compte impeccable quant à l'utilisation de leurs taxes. Hier, j'ai donné une chance à la ministre de nous dire où et quand Mme Jean allait s'expliquer sur ses dépenses totalement inacceptables. De manière déconcertante, la ministre a esquivé la question. J'aimerais donc le savoir aujourd'hui.
J'en viens même à me poser la question: est-ce que le gouvernement nous cache des faits pour encore appuyer cette candidature-là? Que nous cache-t-il?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-05-25 11:38 [p.19686]
Mr. Speaker, Ms. Jean has lost the confidence of France and African countries. People are speaking out everywhere, both here and elsewhere, about how she is bringing the reputation of the OIF into disrepute. She is also tarnishing Canada's reputation as we speak. The government has known about her scandals and inappropriate expenses for a year now. Enough is enough. The Liberals need to demand an explanation from Ms. Jean.
The question is, when and where is she going to deliver that explanation?
Monsieur le Président, Mme Jean a perdu la confiance de la France et de pays africains. Il y a des voix qui s'élèvent partout, ici et ailleurs, pour dire qu'elle entache la réputation de l'OIF. Elle entache également la réputation du Canada, à l'heure où on se parle. Cela fait un an que le gouvernement sait ce qui se passe en ce qui concerne les scandales et les dépenses injustifiées. Assez, c'est assez. Les libéraux doivent demander et faire en sorte que Mme Jean s'explique.
La question est: où et quand va-t-elle s'expliquer?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-05-24 14:37 [p.19596]
Mr. Speaker, the International Organisation of La Francophonie is funded with Canadian taxpayers' money.
Over the past year, the QMI Agency has reported some troubling facts about the management of this organization under the leadership of Michaëlle Jean. She has refused to publicly explain the frivolous expenses reported by the QMI Agency. She has not been transparent at all, and other scandals abound.
How can this government still have the nerve to support the upcoming re-election of the president of the organization in October?
Monsieur le Président, l'Organisation internationale de la Francophonie est financée à même l'argent des contribuables canadiens.
Au cours de la dernière année, l'Agence QMI a rapporté des faits troublants par rapport à la gestion de cette organisation-là sous le leadership de Mme Michaëlle Jean. Depuis, celle-ci a refusé de s'expliquer publiquement sur ses dépenses frivoles rapportées par l'Agence QMI. Elle a fait preuve d'une opacité totale, et d'autres scandales se produisent à l'heure actuelle.
Comment ce gouvernement-là peut-il oser appuyer encore aujourd'hui la prochaine réélection de la présidente de l'organisation en octobre?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-05-24 14:38 [p.19596]
Mr. Speaker, it is not about pride or flag-waving, it is about pride when it comes to taxpayers’ dollars.
The Liberal government has a nonchalant attitude about taxpayers' money. I am not at all surprised that it is inclined to support Michaëlle Jean, since she manages her finances the same way they do, that is to say abysmally.
Can the Liberals at least show us anything at all to reassure us about Michaëlle Jean’s candidacy?
Can they at least ask her today for a public explanation?
Monsieur le Président, ce n'est pas une question de fierté ou de chauvinisme, c'est une question de fierté par rapport à l'argent des contribuables.
Le gouvernement libéral a une attitude nonchalante en ce qui a trait à l'argent des contribuables. Je ne suis pas du tout surpris qu'il soit enclin à appuyer Michaëlle Jean, puisqu'elle gère ses finances de la même manière que lui, c'est-à-dire de manière exécrable.
Les libéraux peuvent-ils au moins nous démontrer quoi que ce soit qui puisse nous mettre à l'aise au sujet de la nomination de Mme Michaëlle Jean?
Peuvent-ils au moins lui demander de s'expliquer publiquement dès aujourd'hui?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
View Alupa Clarke Profile
2018-05-11 11:31 [p.19378]
Mr. Speaker, our ad never cost $300,000 for a single-page image. That is ridiculous.
Every time the Prime Minister sees his chances of winning the 2019 election crumbling, he introduces some kind of legislation seeking to make it impossible for the Canadian public or the opposition to hold him accountable or responsible for his actions. In his new bill, the Prime Minister wants to limit what political parties can do with the money that Canadians have freely given said parties.
I have a very simple question. Is he going to impose the same restrictions on his own government and his ministers regarding travel and other election activities in the lead-up to the next election campaign?
Monsieur le Président, nous n'avons jamais dépensé 300 000 $ en publicité pour une image tenant sur une seule page. C'est ridicule.
Chaque fois que le premier ministre constate l'effritement de ses chances électorales en 2019, il entreprend une démarche législative visant à empêcher le grand public et les partis de l'opposition de le mettre au banc des accusés et de le rendre responsable de ses actions. Le premier ministre, dans son nouveau projet de loi, veut limiter les partis politiques quant à ce qu'ils peuvent faire avec l'argent qui leur est donné librement par les Canadiens.
J'ai une question très simple: va-t-il imposer les mêmes limites, pendant la période précédant les élections, au gouvernement, à ses ministres relativement à leurs voyages et à leurs activités électorales?
Results: 1 - 30 of 109 | Page: 1 of 4

1
2
3
4
>
>|