Hansard
Consult the new user guides
For assistance, please contact us
Consult the new user guides
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 15 of 100
View Pierre Nantel Profile
Ind. (QC)
Mr. Speaker, I wish I could believe that the government will eventually rise above partisanship.
A month ago, the NDP tabled a motion in Parliament declaring a climate emergency, but the Conservatives and the Liberals voted against it. The government chose to adopt its own emergency declaration by moving a motion that will not stop pipelines from being built or stop the flow of subsidies to oil companies. They chose to play political games rather than work with all the parties to tackle the emergency head-on.
Can the government stop making this existential crisis political and work with the rest of us to revise the greenhouse gas reduction targets? Can it stop subsidizing oil companies and embark on the climate transition an entire generation is calling for, yes or no?
Monsieur le Président, j'essaie de me convaincre que le gouvernement va finir par s'élever au-dessus de la partisanerie.
Il y a un mois, le NPD a déposé une déclaration d'urgence climatique au Parlement, mais les conservateurs et les libéraux ont voté contre celle-ci. Le gouvernement préférait faire adopter sa propre déclaration d'urgence en présentant une motion qui maintient l'implantation des pipelines et l'octroi de subventions aux pétrolières. Ils ont préféré s'adonner à des jeux politiques plutôt que de travailler avec tous les partis pour faire face à l'urgence.
Le gouvernement peut-il arrêter de politiser cet enjeu existentiel et travailler avec nous tous pour revoir les cibles de réduction des gaz à effet de serre? Peut-il cesser de subventionner les compagnies pétrolières et amorcer la transition climatique exigée par toute une génération, oui ou non?
View Pierre Nantel Profile
Ind. (QC)
Mr. Speaker, what a circus we have around here. Exactly six months ago, the NDP invited all parties of the House of Commons to work together on the climate crisis because the failure to meet our targets is the failure of this entire Parliament. The Liberals and the Conservatives continue refuse this offer.
I have a message for the young people marching in the streets: get involved in the upcoming election and kick out all those who do not want to save the planet or find solutions. It is appalling.
I want to ask the Minister of Environment and Climate Change a question, but, honestly, I feel like there is no point. I do not even want to hear what you have to say. Keep thinking that you are the best and figure it out yourselves. Goodbye.
Some hon. members: Oh, oh!
Monsieur le Président, c'est un vrai cirque ici. Il y a six mois exactement, le NPD a invité tous les partis de la Chambre des communes à travailler ensemble contre la crise climatique parce que l'échec à atteindre nos cibles, c'est l'échec de tout ce Parlement. Les libéraux et les conservateurs refusent toujours.
J'ai un petit message pour les jeunes qui manifestent dans la rue: qu'ils s'impliquent dans les prochaines élections et qu'ils tassent tous ceux qui ne veulent pas sauver la planète et qui ne veulent pas trouver de solutions. C'est effrayant.
J'avais envie de poser une question à la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, mais de toute façon, honnêtement, je pense que cela ne sert à rien. Je ne veux même pas vous entendre. Continuez à penser que vous êtes les meilleurs, vous pouvez travailler tout seuls. Salut!
Des voix: Oh, oh!
View Pierre Nantel Profile
Ind. (QC)
Mr. Speaker, Google spent $47 million on lobbying to roll back copyright in Europe. Here in Canada, the Liberal government is leaving the door wide open to giants such as Facebook, Google and Netflix. The government says nobody gets a free ride. Give me a break. It has been singing the same tune for four years now.
The consequences are very real. Today, TVA announced it is cutting 68 jobs because of Liberal favouritism and the government's refusal to ensure a level playing field for everyone.
I am ashamed of Parliament for handing our culture, our democracy and our jobs over to Big Brother in the states on a silver platter. The Liberals have not done a thing for four years.
Why not? God dammit!
Monsieur le Président, Google a dépensé 47 millions de dollars en lobbying pour faire reculer le droit d'auteur en Europe. Ici, le gouvernement libéral laisse complètement la porte ouverte aux géants comme Facebook, Google, Netflix, etc. Il dit qu'il n'y a pas de passe-droit. Mon œil! Cela fait quatre ans qu'il chante la même chanson.
Les conséquences sont bien réelles: Groupe TVA annonce aujourd'hui qu'il supprime 68 postes et attribue cela au favoritisme des libéraux, qui refusent d'appliquer les mêmes règles pour tous.
J'ai honte de ce Parlement qui laisse notre culture, notre démocratie et nos emplois en pâture au Big Brother américain. Depuis quatre ans, les libéraux n'ont rien fait.
Pourquoi? Caltor!
View Pierre Nantel Profile
Ind. (QC)
Mr. Speaker, for four years, the media industry has been floundering. Thousands of journalism jobs have been lost. Our information and democracy are in jeopardy.
Last week, the Conservative leader basically announced that he will do nothing to address the media crisis. Come to think of it, nothing is exactly what the Liberals are doing. After four years of studies and committees, last week, the Liberals came up with the half-baked idea to set up yet another controversial committee that will not release its findings until just after the House rises for the summer.
Why did the government wait four years, a full term in office, before finally coming to its senses about the crisis? Are the Liberals that afraid of the Conservatives?
Monsieur le Président, depuis quatre ans, l'industrie des médias s'effondre. Des milliers d'emplois de journalistes se perdent. Notre information et notre démocratie sont en jeu.
Le chef des conservateurs a carrément annoncé la semaine dernière qu'il ne ferait rien pour régler la crise des médias. Quand on y pense, c'est exactement ce que les libéraux ont fait aussi. Après quatre ans d'études et de comités, la semaine dernière, ils ont encore improvisé de façon bancale un autre comité controversé qui va émettre ses conclusions juste après que la Chambre sera fermée.
Pourquoi le gouvernement a-t-il attendu quatre ans, un mandat complet, avant de se réveiller en ce qui concerne la crise des médias? Les libéraux ont-ils si peur des conservateurs?
View Pierre Nantel Profile
Ind. (QC)
Mr. Speaker, when the government asks regular folks to pay their taxes but gives tax breaks to billion-dollar companies, there is clearly something wrong.
Canada is the only G7 nation that applies sales tax as if the Internet did not exist.
The NDP will shortly be introducing a bill that will finally extend tax compliance to Facebook, Google and Netflix. Multinational web corporations need to follow the same rules as Canadian companies; otherwise, the playing field will not be level.
Will the government finally join the 21st century and support the NDP's bill to adapt our tax laws to the digital economy?
Monsieur le Président, quand on demande au monde ordinaire de payer leur impôt, mais qu'on donne des congés de taxe à des entreprises milliardaires, c'est clair qu'il y a un problème.
Le Canada est le seul pays du G-7 qui applique les taxes de vente comme si Internet n'existait pas.
Le NPD déposera bientôt un projet de loi pour que Facebook, Google, et Netflix soient enfin soumis à nos lois fiscales. Les multinationales du Web doivent respecter les mêmes règles que les entreprises d'ici, sinon c'est déloyal.
Le gouvernement va-t-il enfin entrer au XXIe siècle et appuyer le projet de loi du NPD pour que nos lois fiscales répondent enfin à l'économie numérique?
View Pierre Nantel Profile
Ind. (QC)
Madam Speaker, the Quebec City tramway would reduce greenhouse gas emissions and provide a quality service to residents.
A recent survey showed that most residents of Quebec City hope the tramway will be added to their public transit offering. Obviously, in public, the Liberal government says that it hopes the project will begin this summer. However, it is not answering the Quebec government's call for help to make up the $800-million shortfall for the tramway. This is not the first time infrastructure funding has been slow to make its way down the pipe.
Speaking of pipes, rather than buying an old pipeline, why does the government not switch to solution mode and fund the tramway that Quebec City residents want?
Madame la Présidente, le tramway de Québec permettra la réduction des émissions de GES, en plus d’offrir un service de qualité aux citoyens.
Un récent sondage démontre que la majorité des citoyens de Québec espèrent cet ajout à leur transport en commun. En public, le gouvernement libéral prétend évidemment souhaiter que le projet soit lancé dès cet été. Pourtant, il ne répond pas à l’appel du gouvernement du Québec, qui cherche une solution pour combler le trou de 800 millions de dollars dans le financement du tramway. Ce n’est pas d’hier que l’argent qu'Ottawa consacre aux infrastructures passe par une espèce d’alambic.
Au lieu d’acheter un vieux pipeline, vu qu’on parle de tuyaux, pourquoi ne pas se mettre en mode solution et financer le tramway que les citoyens de Québec demandent?
View Pierre Nantel Profile
Ind. (QC)
Mr. Speaker, Quebec's culture and communications minister wrote to our Minister of Canadian Heritage and Multiculturalism to share his concerns about the crisis at Telefilm Canada.
As a side note, I hope that the minister will allow the Standing Committee on Canadian Heritage to support my motion today to call Telefilm Canada before the committee.
Since last week, CTVM.info and all major media outlets have been reporting about how much the cultural community needs a strong, tuned-in Telefilm Canada. The Minister of Canadian Heritage and Multiculturalism promised to act this week.
It is already Thursday, so does he have some good news to announce about our cultural scene, for once?
Monsieur le Président, le ministre de la Culture et des Communications du Québec a écrit à notre ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme pour lui faire part de ses inquiétudes quant à la crise chez Téléfilm Canada.
En passant, j'espère qu'aujourd'hui, le ministre va permettre au Comité permanent du patrimoine canadien d'appuyer ma motion afin de convoquer Téléfilm Canada en comité.
Les faits sont connus depuis la semaine dernière, CTVM.info et tous nos grands médias ont rappelé à quel point le milieu culturel a besoin d'un Téléfilm Canada à l'écoute et en santé. Le ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme a promis d'agir cette semaine.
A-t-il, pour une fois, de bonnes nouvelles à annoncer relativement à notre culture, puisque c'est aujourd'hui jeudi?
View Pierre Nantel Profile
Ind. (QC)
Mr. Speaker, the crisis at Telefilm Canada and the abrupt dismissal of Michel Pradier, Roxane Girard and Denis Pion are causing dismay in the film industry, especially in Quebec.
With the Liberals' lack of leadership on the web giant issue already creating serious concerns, we certainly do not need them taking dangerously rash actions like this one. This will further undermine our industry, which is more vulnerable than ever right now.
Will the minister commit to releasing emergency financial support to defuse this crisis, which has left many projects in limbo?
Monsieur le Président, la crise à Téléfilm Canada et les mises à pied grossières de Michel Pradier, Roxane Girard et Denis Pion suscitent la consternation dans le milieu de la production cinématographique, et particulièrement au sein de l'industrie québécoise.
Avec toutes les inquiétudes créées par le manque de leadership des libéraux dans le dossier des géants du Web, on n'a surtout pas besoin d'improvisation dangereuse comme celle-là, car cela va affaiblir encore davantage notre industrie. On est vraiment plus vulnérable que jamais actuellement.
Le ministre va-t-il s'engager à sortir des mesures financières d'urgence pour colmater cette crise, qui paralyse maintenant de nombreux projets?
View Pierre Nantel Profile
Ind. (QC)
Mr. Speaker, this morning, the government released its youth policy, which astonishingly announces that “[y]outh are conscious of the negative impacts climate change has” and that they “want to see further immediate action”. It is about time the government noticed, seeing as 150,000 young people have taken to the streets of Montreal demanding action.
In London, the U.K. Parliament wasted no time declaring a climate emergency earlier this week. Canada is asleep at the switch. It is true.
Six months ago, I urged all the parties to come together to implement emergency climate measures without further delay.
Now that their own report says it is important to listen to youth, will the Liberal Party finally sit down with all the other parties so we can work together to fight climate change?
This is urgent. Let's go.
Monsieur le Président, ce matin, le gouvernement a publié sa politique jeunesse, qui nous apprend — c'est incroyable — que « [l]es jeunes sont conscients des impacts potentiels des changements climatiques [...] Ils veulent [que] d’autres mesures immédiates soient prises [...] » Il était temps qu'il s'en rende compte: ils étaient 150 000 jeunes dans les rues de Montréal pour demander que ça bouge.
À Londres, le Parlement n'a pas niaisé: il a adopté une déclaration d'urgence climatique au début de la semaine. Au Canada, on dort au gaz, et c'est vrai.
Il y a six mois, j'ai invité tous les partis à s'entendre pour adopter, ensemble, immédiatement, des mesures d'urgence pour le climat.
Maintenant que son propre rapport dit qu'il faut écouter les jeunes, est-ce que le Parti libéral va finir par s'asseoir avec tous les partis pour qu'on travaille ensemble contre le réchauffement climatique?
Ça urge, let's go!
View Pierre Nantel Profile
Ind. (QC)
Mr. Speaker, 42% of children up to the age of four already have their own tablet to watch what used to be called television. It does not take a genius to realize that these young streamers are watching less Quebec and francophone content. With each passing day, the next generation is losing more and more of their cultural roots. The truth is, we are at risk of becoming another Louisiana. The cultural community is calling on the government to take urgent action to ensure that Canadian media and digital platforms everywhere evolve following the same rules.
Will the government finally take urgent action to protect our culture before the end of its mandate and before we disappear?
Monsieur le Président, 42 % des enfants de 0 à 4 ans ont déjà leur propre tablette pour regarder ce qu'on appelait autrefois la télé. Cela ne prend pas la tête à Papineau pour réaliser que ces jeunes streamers regarderont moins de contenu québécois et francophone. Chaque jour qui passe contribue au déracinement culturel de la prochaine génération. La « louisianisation », factuellement, nous guette maintenant. Le milieu de la culture demande au gouvernement d'adopter des mesures d'urgence pour que les médias d'ici et les plateformes numériques d'ailleurs évoluent selon les mêmes règles.
Le gouvernement va-t-il enfin mettre en oeuvre les mesures d'urgence pour protéger notre culture avant la fin de son mandat? On va disparaître avant!
View Pierre Nantel Profile
Ind. (QC)
Mr. Speaker, as we all know, our media industry is going through an unprecedented crisis. Last year, the government promised a tax credit and other measures to support Canadian journalism. A few announcements were made, but since then, there has been radio silence. The government issued a news release, but it has not provided any money or anything concrete.
Now rumour has it that the government is planning to delay all this until just after the election. Funnily enough, Facebook and Google have no trouble securing a meeting with the Prime Minister or a massive tax break. Meanwhile, our media industry is crumbling and thousands of Canadian jobs are at risk.
How many more years will the media have to wait?
Monsieur le Président, nous savons tous que nos médias vivent une crise sans précédent. L'année dernière, le gouvernement a promis un crédit d'impôt, entre autres, pour aider le journalisme d'ici. Il y a eu quelques annonces, mais depuis, c'est le silence radio. Le gouvernement a émis un communiqué, mais il n'y a pas d'argent ni quoi que ce soit de concret.
Maintenant, la rumeur veut que le gouvernement ait l'intention de remettre tout cela jusqu'après les élections. C'est drôle, Facebook et Google, eux, n'ont pas de misère à avoir une petite audience avec le premier ministre ou un gros congé de taxes. Pendant ce temps-là, nos médias s'effondrent et des milliers d'emplois sont en jeu chez nous.
Combien d'années vont-ils encore devoir attendre?
View Pierre Nantel Profile
Ind. (QC)
Mr. Speaker, for three years now, the Liberals have been promising reforms to protect our culture from the flood of American content on Netflix and its ilk. Ten days ago, artists from Quebec media and culture gathered in Montreal, and the one message I heard tossed around was “just do it”. The Liberals keep saying that to profit from our culture, one must contribute to our culture, and that there is no free pass. The government should do something, then. Everyone involved agreed that Ottawa already has the tools to start stemming the tide.
Everyone wants the minister to adopt interim measures before the election. Will he take action, or would he rather let our culture slowly die out?
Monsieur le Président, cela fait trois ans que les libéraux promettent des réformes pour protéger notre culture contre le dumping de contenu américain de Netflix et compagnie. Il y a 10 jours, tous les artisans de nos médias et de la culture au Québec se sont réunis à Montréal et, s'il y a un message que j'ai entendu lancer, c'est « just do it! » Les libéraux répètent tout le temps que, si on profite de notre culture, on doit contribuer à notre culture et qu'il n'y a pas de passe-droit. Eh bien, qu'ils fassent quelque chose! Tous les intervenants, là-bas, étaient d'accord pour dire qu’Ottawa a déjà les outils qu'il faut pour arrêter tout de suite une grosse partie de l'hémorragie.
Tout le monde veut que le ministre adopte des mesures intérimaires à cet effet avant les élections. Va-t-il agir, ou préfère-t-il laisser mourir notre culture à petit feu?
View Pierre Nantel Profile
Ind. (QC)
Madam Speaker, I have a specific question. Yesterday the leaders of the NDP, Bloc Québécois and Green Party met for the purpose of reaching out to the rest of the House, because it is time we recognized the absolute urgency of climate change. There is no time to argue. We need to set aside partisan politics and launch no less than a war effort to combat climate change. No one party can meet this challenge alone. We need to come together. Taking a non-partisan approach is a message that will make all the difference.
Would the Prime Minister agree to participate in a non-partisan effort and convene a summit of all party leaders to combat climate change?
Our children are watching us.
Madame la Présidente, j'ai une question particulière. Hier, les chefs du NPD, du Bloc québécois et du Parti vert se sont réunis pour tendre la main à toute la Chambre des communes parce qu'il est temps de reconnaître l'urgence absolue du réchauffement climatique. On n'a pas le temps de se chicaner, il faut mettre de côté la partisanerie et lancer rien de moins qu'un effort de guerre pour combattre le réchauffement climatique. Aucun parti ne peut relever ce défi seul, il faut qu'on se serre les coudes. Le message d'une approche non partisane fera toute la différence.
Le premier ministre acceptera-t-il de travailler dans une démarche non partisane et de convoquer un sommet des chefs de tous les partis afin de lutter contre le réchauffement climatique?
Nos enfants nous regardent.
View Pierre Nantel Profile
Ind. (QC)
Mr. Speaker, yesterday the Government of Quebec confirmed that Netflix will start collecting the QST on January 1, 2019, but not the GST, because Ottawa is refusing to change federal laws and make California-based Internet multinationals collect the same GST it makes our businesses collect.
Quebec explicitly asked the federal government to work with it to change the law, but the government flatly refused. No other G7 country is dumb enough to refuse to adapt its tax system to the Internet age.
Can the Prime Minister do better than the Minister of Finance's pathetic attempts to justify the unjustifiable?
Monsieur le Président, hier, le gouvernement du Québec a confirmé que Netflix percevra la TVQ à partir du 1er janvier 2019, mais pas la TPS, parce qu'Ottawa refuse de changer les lois fédérales et refuse d'exiger la TPS des multinationales californiennes du Web. Cependant, on la demande à nos entreprises.
Le Québec a explicitement demandé au fédéral de travailler avec lui pour changer la loi, et il a obtenu une fin de non-recevoir. Nous sommes les derniers épais du G7 à refuser d'adapter notre fiscalité à l'ère d'Internet.
Est-ce que le premier ministre a mieux à dire que les excuses bidon du ministre des Finances pour justifier l'injustifiable?
View Pierre Nantel Profile
Ind. (QC)
Mr. Speaker, there is a crisis in the media industry, and the Liberals finally decided to take notice yesterday, after tens of thousands of jobs had already been cut. This was a good decision, and I thank them for it, but it is a little late. Our media industry has been gutted, and 92% of the money will not be spent until after the next election.
The Liberals chose to make Canadians foot the bill, yet Google and Facebook, which dominate the online advertising world, are the ones that swallowed up our media's advertising revenue. They are the ones that caused this crisis. The Liberals are not making them pay taxes. What is worse, the Liberals make these companies' services tax deductible, as if they were Canadian companies.
Why does the Liberal Party not demand anything from Facebook, Google and the rest? Are they like firefighters who start fires?
Monsieur le Président, nos médias sont en crise, et après des dizaines de milliers d'emplois perdus, les libéraux se sont enfin réveillés hier. C'est une bonne décision, je les remercie, mais elle arrive un peu tard. Nos médias sont exsangues et 92 % de l'argent sera dépensé après les prochaines élections.
Les libéraux ont choisi d'envoyer la facture aux citoyens, mais qui a gobé les revenus publicitaires de nos médias? Qui a causé cette crise? C'est Google et Facebook, qui dominent la publicité en ligne. Les libéraux ne leur demandent ni taxes ni impôts. C'est encore pire: ils rendent leurs services déductibles d'impôt, comme si c'était des entreprises canadiennes.
Pourquoi le Parti libéral ne demande-t-il rien à Facebook, Google et compagnie? Seraient-ils des pompiers pyromanes?
Results: 1 - 15 of 100 | Page: 1 of 7

1
2
3
4
5
6
7
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data