Interventions in Committee
 
 
 
RSS feed based on search criteria Export search results - CSV (plain text) Export search results - XML
Add search criteria
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
Madam Northey, the last five minutes were really interesting because, for a few weeks on this committee, we talked about the fact that before it took one year, and now it takes 16 weeks. You said that weeks are important in the waiting time for the approval or disapproval of benefits. You said it's important to calculate the outcomes and the expectations of results, but it's not necessarily what should be looked at first. That's very interesting, because it's like we're stepping out of the paradigm right now.
You said that the most important thing is to see if the expectations of the veterans—in this case it's veterans—are satisfied. But again I feel that's not the goal of the ministry, and maybe it should be looking at what's going on right now. I don't think they're trying to satisfy the expectations of veterans, but trying to satisfy the way the state wants to deal with veterans.
That was just an aside.
About the Legion, sir, I was at the 46th congress of the Legion in Newfoundland this weekend. I was talking to a lot of commanders in the province and everything. They are also getting sick and tired of civilians in the Legion. They say good things about that, of course, but they feel that civilians have turned the Legion into a social club to fill in times when they're bored, more than an organization for getting together and talking about problems that are realized and things of that sort.
I simply want to tell you that some officials in the Legion feel the same way as you do about the Legion.
Madame Northey, les cinq dernières minutes étaient très intéressantes, parce que nous avons parlé pendant quelques semaines au Comité que cela prenait auparavant un an, alors que cela prend maintenant 16 semaines. Vous avez dit que les semaines étaient importantes lors de la période d'attente avant d'approuver ou de refuser d'accorder des avantages. Vous avez également affirmé qu'il était important de déterminer les résultats et les attentes en la matière, mais ce n'est pas nécessairement ce qui devrait être examiné en premier. C'est très intéressant, parce que j'ai l'impression que la mentalité évolue actuellement.
Vous avez mentionné que le plus important, dans le cas qui nous concerne, est de nous assurer de répondre aux attentes des vétérans. Néanmoins, je n'ai pas l'impression que c'est l'objectif du ministère, et le ministère devrait peut-être s'attarder à ce qui se passe actuellement. Je ne crois pas qu'il essaie de répondre aux attentes des vétérans; il essaie plutôt de répondre aux attentes de l'État quant à la manière de s'occuper des vétérans.
Ce n'était qu'une parenthèse.
Au sujet de la Légion, j'ai assisté en fin de semaine dernière au 46e Congrès de la Légion à Terre-Neuve. J'ai discuté notamment avec un grand nombre d'officiers dans la province qui disent en avoir marre des civils au sein de la Légion. Ils en parlent évidemment en bien, mais ils ont l'impression que les civils ont transformé la Légion en un club social pour les occuper lorsqu'ils s'ennuient au lieu que ce soit un organisme où les gens peuvent se retrouver pour parler entre autres de divers problèmes.
Je tenais tout simplement à vous faire savoir que certains représentants de la Légion pensent la même chose que vous au sujet de l'organisme.
Result: 1 - 1 of 1