Interventions in Committee
 
 
 
RSS feed based on search criteria Export search results - CSV (plain text) Export search results - XML
Add search criteria
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
Thank you very much.
Ms. Langlois, you are responsible for the joint personnel support unit. Someone told me that there were not enough senior military personnel, officers, in that unit.
Has that problem been solved?
Merci beaucoup.
Madame Langlois, vous êtes responsable de l'Unité interarmées de soutien du personnel. Or quelqu'un m'a dit qu'il n'y avait pas assez de supérieurs militaires, d'officiers, dans les rangs de cette unité.
A-t-on remédié à ce problème?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
Thank you, Mr. Chair.
Welcome, Mr. Ombudsman, Ms. Hynes. I am very pleased that you are appearing before the committee this morning. Thank you for the exceptional work you are doing.
Mr. Ombudsman, you mentioned integrated personnel support centres, or IPSCs. Were you talking about non-military personnel? Did I understand what you said correctly?
Merci, monsieur le président.
Monsieur l'ombudsman et madame Hynes, je vous souhaite la bienvenue. Je suis très heureux de votre comparution devant le Comité ce matin. Je vous remercie du travail exceptionnel que vous accomplissez.
Monsieur l'ombudsman, vous avez parlé des centres intégrés de soutien du personnel, ou CISP. Parliez-vous du personnel non militaire? Ai-je bien compris ce que vous avez dit?
View Alupa Clarke Profile
CPC (QC)
Some veterans have said that there are not enough senior military people. In those integrated personnel support centres, there were a lot of people in the ranks, but not many officers. I have been told that the lack of senior military people indirectly leads to suicides, in the sense that there are not enough superiors to take direct charge of the soldiers and to supervise them closely. An officer cannot really observe who among his troops is not doing well when he has to handle 50 people rather than 30, which is the normal number for a lieutenant, for example.
Are you aware of those problems? If so, what have you told the army so that they can rectify the situation?
Certains vétérans ont dit qu'il y avait un manque de supérieurs militaires. Dans ces centres intégrés de soutien du personnel, il y a beaucoup de personnes de rang, mais pas beaucoup d'officiers. On m'a dit que ce manque de supérieurs militaires conduisait indirectement à des suicides, c'est-à-dire qu'il n'y a pas assez de supérieurs pour encadrer directement les militaires ou les superviser de près. Un supérieur ne peut pas vraiment constater qui ne va pas bien dans sa troupe parce qu'il doit gérer 50 personnes au lieu de 30, ce qui est un nombre normal pour un lieutenant, par exemple.
Êtes-vous au courant de ces problèmes? Si oui, qu'avez-vous dit à l'armée pour qu'elle remédie à la situation?
Results: 1 - 3 of 3