Interventions in Committee
 
 
 
RSS feed based on search criteria Export search results - CSV (plain text) Export search results - XML
Add search criteria
View Hunter Tootoo Profile
Ind. (NU)
Thank you, Mr. Hardie.
Welcome, Minister Garneau.
I only have one question on this, and it's an issue that's been brought up a couple of times this summer in Iqaluit.
As you know, Nunavut is quite different from the rest of the country. We don't have dealerships. I know of one case where a recall was ordered for a vehicle and another case where there was a warranty the dealer was fixing automatically on his own. Because there's no dealer there, and they're saying an authorized dealer of the vehicle has to do the work, they're being told they have to put their vehicle on a ship, ship it out, get the work done down here, and then wait until next year to get it back.
I'm wondering if anything in here could help address that concern, where we're forced to utilize dealers. We have garages in the communities up there, but they're not authorized dealers. They have licensed mechanics. We need to address that so that work can get done. There are people who can't be without a vehicle and people have to pay for the shipping of their vehicle down south to get it fixed and get it back so they are still using those vehicles with those defects. There's no opportunity to change that. I'm wondering if there's something in the bill to help address that issue.
Thank you, Madam Chair.
Merci, monsieur Hardie.
Je vous souhaite la bienvenue, monsieur le ministre.
J'ai une seule question, qui se rapporte à un problème soulevé à quelques reprises au cours de l'été à Iqaluit.
Comme vous le savez, le Nunavut est assez différent du reste du pays. Nous n'avons pas de concessionnaires. J'ai eu connaissance d'un cas où un rappel a été ordonné pour un véhicule, et d'un autre où une garantie prévoyait que le concessionnaire faisait les réparations d'office. Toutefois, comme il n'y a pas de concessionnaire au Nunavut, et que la garantie indique que les réparations doivent être effectuées par un concessionnaire autorisé, les propriétaires se font dire qu'ils doivent expédier le véhicule par bateau pour que les travaux soient effectués au Sud, et attendre l'année suivante pour le récupérer.
Pensez-vous qu'il serait possible de trouver un moyen pour que nous ne soyons pas obligés de faire appel à des concessionnaires? Nous avons des garages dans nos communautés, mais ils ne sont pas des concessionnaires autorisés. Ils emploient des mécaniciens agréés. Ce qu'il nous faut, c'est une mesure qui nous permettrait de faire réparer nos véhicules chez nous. Certaines personnes ne peuvent pas se passer d'un véhicule, et on leur demande de payer pour expédier leur véhicule au Sud pour que les défauts soient réparés, et pour qu'il leur soit retourné. Elles continuent donc d'utiliser leur véhicule même s'il a un défaut. Pour l'instant, il n'est pas possible de contourner ce problème, mais j'aimerais savoir si une mesure pourrait régler ce problème dans le projet de loi.
Merci, madame la présidente.
Result: 1 - 1 of 1