Committee
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 16 - 30 of 560
View Rhéal Fortin Profile
BQ (QC)
Couldn't we include criminal provisions in the act for this, whether it be a fine or some other sanction?
Ne pourrait-on pas inclure à la Loi des dispositions pénales pour cela, que ce soit une amende ou autre?
View Rhéal Fortin Profile
BQ (QC)
All right. Fine.
I have one last question if you...
D'accord. Parfait.
J'ai une dernière question si vous...
View Marilène Gill Profile
BQ (QC)
Thank you very much, Mr. Iacono, for giving me some speaking time.
I thank all of the witnesses for being here with us.
Hello, Mr. Jones. Thank you for taking part in this meeting. We have spoken before on several occasions. I also thank you for playing the role of ambassador for the Lower North Shore. I wanted to say that today because it's historic for us and for the Lower North Shore, which is located in my riding. It's a very vast area. It covers 350,000 square kilometres and includes 400 kilometres of coast. I wanted to provide some context.
Within those 400 coastal kilometres, there are people who refer to themselves as “coasters”. There are also two Innu nations who live there, the Unamen Shipu and Pakua Shipu nations. We talked about people who live in remote areas, but on top of everything, these people are cut off from the continent. We do say “continent” back home, both in English or French, and Innu. We talked about the consequences of climate change. I think that Mr. Jones would agree with me that all of the consequences, be they economic, social or cultural, are immense. We're talking about survival. We aren't just talking about development, which is the key to survival.
I'm going to open a sidebar to my colleague Mr. Aubin's intervention; he spoke about climate change and its repercussions on the development of infrastructure. We can't consider development in remote areas like this in the same way as we look at development in urban areas. It is different.
Mr. Jones, you are the ambassador for the Lower North Shore, Gros-Mecatina and La Tabatière. I would like you to give us an idea of what development means in the region of the Long Range mountains, notably what is called “ the buckle”, not only from the economic perspective, but also the social one.
When you say that the population is cut off from the continent, that does not only mean that the food isn't fresh, but that sometimes there simply isn't any. It happens that people can't get out when they are sick and deprived of all services. The young people, who don't have access to education, are leaving.
I would like you to describe the situation on the Lower North Shore further, and what it means. We aren't making additional requests; we don't even have basic infrastructure. You will agree with me, since you tried to mention it several times, that the Government of Quebec, the people of the North Shore, as well as all of the elected representatives, federal and provincial, and the Innu and Naskapi chiefs, are favourable to the project and are themselves applying the necessary pressure to see it go forward.
I'm sorry I spoke so long. Could you, for the people who are present here, give us the real picture of the situation on the Lower North Shore?
Je vous remercie beaucoup, monsieur Iacono, de m'accorder du temps de parole.
Je remercie tous les témoins d'être parmi nous.
Bonjour, monsieur Jones. Je vous remercie de participer à cette rencontre. Nous nous sommes parlé à plusieurs reprises. Je vous remercie également de jouer le rôle d'ambassadeur pour la Basse-Côte-Nord. Je tenais à le dire aujourd'hui, parce que c'est historique pour nous et pour la Basse-Côte-Nord, qui est située dans ma circonscription. Celle-ci est très vaste. Elle couvre 350 000 kilomètres carrés et inclut 400 kilomètres de côtes. Je tenais à vous donner le contexte.
À l'intérieur de ces 400 kilomètres de côtes vivent des gens qui se qualifient eux-mêmes de « coasters ». Deux nations innues, soit les nations Unamen Shipu et Pakua Shipu, y vivent également. On a parlé de gens qui vivent dans des régions éloignées, mais ceux-là sont de surcroît coupés du continent. Nous disons bien « continent », chez nous, tant en anglais qu'en français ou en innu. On a parlé des conséquences des changements climatiques. Je crois que M. Jones serait d'accord avec moi pour dire que toutes les conséquences, qu'elles soient économiques, sociales ou culturelles, sont immenses. On parle ici de survie. On ne parle plus seulement du développement, qui est la clé de la survie.
Je vais ouvrir une parenthèse concernant l'intervention de mon collègue M. Aubin, qui a parlé de changements climatiques ou de leurs conséquences en ce qui a trait au développement d'infrastructures. On ne peut pas considérer de la même façon le développement dans des régions éloignées comme celles-ci et le développement dans des régions urbaines. C'est différent.
Monsieur Jones, vous êtes ambassadeur pour la Basse-Côte-Nord, Gros-Mécatina et La Tabatière. J'aimerais que vous nous donniez une idée de tout ce que suppose le développement dans la région des monts Long Range, notamment ce qu'on appelle « la boucle », non seulement sur le plan économique, mais aussi sur le plan social.
Quand on dit que la population est coupée du continent, cela ne veut pas uniquement dire que la nourriture n'est pas fraîche, mais que, parfois, il n'y en a tout simplement pas. Il arrive que les gens n'arrivent pas à sortir, qu'ils soient malades et privés de tout service. Les jeunes, qui n'ont pas accès à l'éducation, s'en vont.
J'aurais aimé que vous nous décriviez davantage la situation de la Basse-Côte-Nord et ce que cela suppose. Nous ne sommes pas en train de faire des demandes supplémentaires: nous n'avons même pas d'infrastructures de base. Vous conviendrez avec moi, étant donné que vous avez essayé de le mentionner à plusieurs reprises, que le gouvernement du Québec, les gens de la Côte-Nord, tous les élus, aussi bien fédéraux que provinciaux, ainsi que les chefs innus et naskapis, sont favorables au projet et exercent eux-mêmes les pressions nécessaires pour qu'il avance.
Excusez-moi d'avoir autant parlé. Pourriez-vous, pour les gens qui sont ici, brosser un tableau réel de la Basse-Côte-Nord?
View Louis Plamondon Profile
BQ (QC)
I know I can't legally oppose the motion, but I'm very disappointed that one of the two official languages hasn't been entirely respected.
I'm not opposing the motion because I don't have the power to do so as I'm not a member of a recognized party.
Je sais que je ne peux pas m'y opposer sur le plan légal, mais je suis très déçu que l'on ne respecte pas complètement l'une des deux langues officielles.
Je ne m'oppose pas à la motion, parce que je n'ai pas le pouvoir de le faire, n'étant pas membre d'un parti reconnu.
View Louis Plamondon Profile
BQ (QC)
Thank you, Mr. Chair.
Earlier we talked about the Privy Council Office's request for a legal opinion that you moreover prepared—you said so earlier—and that, at the minister's request, you didn't forward to the Privy Council Office.
Now that the minister is no longer here, could you send us that legal opinion so the committee can take note of it?
Merci, monsieur le président.
Tout à l’heure, on a parlé de la demande du Bureau du Conseil privé concernant un avis juridique que vous avez d’ailleurs préparé — vous l’avez dit tout à l’heure — et que vous n’avez pas fait parvenir au Bureau du Conseil privé, à la demande de la ministre.
Maintenant que la ministre n’est plus là, pourriez-vous nous faire parvenir cet avis juridique, pour que le Comité puisse en prendre note?
View Louis Plamondon Profile
BQ (QC)
Something has been bothering me since these discussions started. In eight days after returning from a trip, the minister decides to paint yourself into a corner: she decides to start a prosecution and accepts no advice.
You offer her the option of seeking an outside legal opinion and you tell her she can even discuss the case directly with the prosecutor. However, she accepts no advice and stubbornly maintains that she will go to trial.
A little later, SNC-Lebanon loses $1.6 billion in three months, and its stock falls 35%. That doesn't prompt her either to consider whether she might perhaps reconsider the matter.
Did she give you a reason why she remained so resolute in her decision, not wanting to listen to anyone?
Quelque chose me fatigue depuis le début de ces discussions. La ministre décide en huit jours, au retour d'un voyage, de se peinturer dans le coin: elle décide d'entamer une poursuite et de n’écouter aucun conseil.
Vous lui offrez la possibilité d'obtenir un avis juridique extérieur et vous lui dites qu’elle peut même parler directement de ce cas avec la procureure. Or elle n’écoute rien. Elle s’entête à dire qu'elle ira en procès.
Un peu plus tard, SNC-Lavalin perd 1,6 milliard de dollars en trois mois, son action dégringole de 35 %. Cela ne l’incite pas non plus à se dire qu'on devrait peut-être y réfléchir encore.
Vous a-t-elle donné une raison qui expliquerait qu’elle soit restée si ferme dans sa décision, sans vouloir écouter quiconque?
View Louis Plamondon Profile
BQ (QC)
Even though, a year earlier, she had voted for the bill that allowed it?
Même si elle avait voté, un an avant, pour le projet de loi permettant cela?
View Louis Plamondon Profile
BQ (QC)
Mr. Chair, my answer is the same as the one I gave earlier. I'm surprised we can't table it in both languages, but I don't want to object to it being circulated.
I've been in Parliament for 35 years, and I understood a long time ago that the two official languages are English and translation.
Monsieur le président, j'ai la même réponse que tout à l'heure. Je suis surpris qu'on ne puisse pas le déposer dans les deux langues, mais je ne veux pas m'opposer à ce qu'on le fasse circuler.
Cela fait 35 ans que je suis au Parlement, et j'ai compris il y a longtemps que les deux langues officielles sont l'anglais et la traduction.
View Louis Plamondon Profile
BQ (QC)
It seems to be working.
Cela semble fonctionner.
View Louis Plamondon Profile
BQ (QC)
I'm going to give you a taste of our interpretation in the House of Commons.
If my understanding is correct, the minister made the decision not to use this new legislation on deferred prosecution agreements after only 12 days, that is to say, in early September, September 16.
When did you, in the Prime Minister's Office, become certain that she would not change her mind or, first of all, that she had made that decision? When were you informed that she had made the decision not to use the act but instead to allow the prosecution to proceed?
Je vais vous permettre d'apprécier l'interprétation que nous avons à la Chambre des communes.
Si je comprends bien, c'est après 12 jours seulement, c'est-à-dire au début de septembre, le 16 septembre, que la ministre a pris la décision de ne pas utiliser cette nouvelle loi sur les accords de poursuite suspendue.
À quel moment avez-vous eu, au bureau du premier ministre, la certitude qu'elle ne changerait pas d'idée ou, d'abord, qu'elle avait pris cette décision? À quel moment avez-vous été informés qu'elle avait pris la décision de ne pas se servir de la loi, mais bien de laisser aller la poursuite?
View Louis Plamondon Profile
BQ (QC)
During your dinner on December 5, was it she who raised the matter at the end of the meal, or was it you? It was she who raised the matter?
Le 5 décembre, lors de votre dîner, est-ce elle qui a soulevé la question à la fin du repas ou est-ce vous? C'est elle qui a soulevé la question?
View Louis Plamondon Profile
BQ (QC)
She raised it, even though, in her mind, at that time, her final decision had been made since September.
Elle l'a soulevée même si, à ce moment-là, dans sa tête, sa décision définitive était déjà prise depuis le mois de septembre.
View Louis Plamondon Profile
BQ (QC)
Did the two resigning ministers vote for the bill a year ago, the bill that would allow these agreements?
Est-ce que les deux ministres démissionnaires ont voté en faveur du projet de loi, il y a un an, qui allait permettre ces fameux accords?
View Louis Plamondon Profile
BQ (QC)
Surely the bill was discussed in cabinet. Was there unanimity?
Au Conseil des ministres, il y a sûrement eu des discussions sur ce projet de loi. Était-ce unanime?
Results: 16 - 30 of 560 | Page: 2 of 38

|<
<
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data