Hansard
Consult the new user guides
For assistance, please contact us
Consult the new user guides
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 76 - 84 of 84
View Nina Grewal Profile
CPC (BC)
View Nina Grewal Profile
2011-09-26 17:36 [p.1471]
Mr. Speaker, I would like to let the hon. member know that I am very proud of the work our government is doing.
Our government is proud of the role Canada has played in supporting the Libyan people in their struggle to realize a new Libya. After 42 years of brutal dictatorship and one-man rule in that country, the Libyan people have taken important steps to secure for themselves a brighter future. While the job is not done yet, the Libyan-led efforts to realize their country's potential still continue to advance.
We now expect the new government of Libya to fulfill its commitment to freedom, democracy, human rights and the rule of law. That is what I would like to let the hon. member know.
Monsieur le Président, je tiens à dire à la députée que je suis très fière du travail qu'accomplit le gouvernement.
Par ailleurs, le gouvernement est fier du soutien que le Canada a apporté aux Libyens dans leur lutte pour l'établissement d'une nouvelle Libye. Après 42 ans de dictature et de despotisme, les Libyens ont pris des mesures importantes pour bâtir un avenir meilleur. Bien qu'il reste encore beaucoup de choses à faire pour réaliser le potentiel de leur pays, les efforts des Libyens se poursuivent.
Nous nous attendons donc à ce que le nouveau gouvernement de la Libye respecte ses engagements en matière de liberté, de droits de la personne et de primauté du droit. Voilà ce que je voulais dire à la députée.
View Nina Grewal Profile
CPC (BC)
Mr. Speaker, Canadians were horrified to learn of the savage beating inflicted on Rumana Manzur, a barbaric act of violence. Our thoughts and prayers are with Ms. Manzur and her daughter, but prayers are not enough.
Violence against women destroys families and weakens the fabric of society. Canadians know we are addressing violence against women and girls.
Since taking office, our government has invested more than $30 million in projects to end violence against women and girls in communities across the country. We have increased funding to end this violence to its highest level ever.
We are addressing these barbaric crimes by supporting programs like the Indo-Canadian Women's Associations' elimination of harmful cultural practises project. This initiative will empower immigrant girls and young women.
Violence should not be and will not be tolerated.
Monsieur le Président, les Canadiens ont été horrifiés par la barbarie dont a été victime Rumana Manzur, sauvagement battue par son mari. Nos pensées et nos prières accompagnent Mme Manzur et sa fille, mais les prières ne suffisent pas.
La violence envers les femmes détruit des familles et affaiblit le tissu social. Les Canadiens savent que nous luttons contre la violence à l'égard des femmes et des filles.
Depuis son arrivée au pouvoir, le gouvernement a investi plus de 30 millions de dollars dans des projets visant à mettre fin à la violence contre les femmes et les filles dans les collectivités d'un bout à l'autre du pays. Nous avons porté le financement destiné à faire échec à cette forme de violence à un niveau sans précédent.
Nous nous attaquons à ce genre de crimes barbares en soutenant des programmes comme le projet de l'Association des femmes indo-canadiennes visant à éliminer les pratiques culturelles préjudiciables, une initiative qui renforce l'autonomie des filles et des jeunes femmes immigrantes.
La violence ne devrait pas être tolérée. Nous ne la tolérerons pas.
View Nina Grewal Profile
CPC (BC)
Mr. Speaker, the longer this work stoppage continues, the more economic losses are incurred.
Would the member opposite please explain to Canadians why his party does not care about the economic recovery. Would he please also tell Canadians how long he would like to see this work stoppage go on before the losses are too great?
Monsieur le Président, plus l'arrêt de travail durera, plus les pertes économiques seront lourdes.
Est-ce que le député d'en face voudrait bien expliquer aux Canadiens pourquoi son parti ne se soucie pas de la reprise économique? Voudrait-il également préciser aux Canadiens pendant combien de temps il voudrait que l'arrêt de travail se poursuive avant de juger que les pertes sont excessives?
View Nina Grewal Profile
CPC (BC)
Mr. Speaker, the International Indian Film Academy Awards come to Canada this week. The IIFA awards will showcase Indian culture and cinema, with Bollywood stars.
Being held for the first time in North America, the show is expected to be seen by a billion people worldwide.
Canada is the home to a vibrant, over one million strong Indo-Canadian community that plays a vital role in economic and cultural landscape. Under our government, Canada and India enjoy excellent bilateral creative relations and are further strengthening ties across a wide range of sectors, including education, energy, science and technology, culture, agriculture and the environment.
The IIFA awards are an excellent opportunity to reflect on the tremendous contributions that the Indian diaspora have made to our country's rich and diverse heritage.
I ask all members to please join with me in extending best wishes to IIFA for a successful and entertaining event.
Monsieur le Président, le Canada est l'hôte cette semaine de la cérémonie de remise des prix de l'International Indian Film Academy. La cérémonie, à laquelle participeront des stars de Bollywood, mettra en valeur la culture et le cinéma indiens.
On s'attend à ce que plus d'un milliard de personnes dans le monde regardent le spectacle, qui est organisé pour la première fois en Amérique du Nord.
Le Canada compte plus d'un million de Canadiens d'origine indienne, communauté dynamique qui joue un rôle économique et culturel important. Grâce à notre gouvernement, le Canada et l'Inde entretiennent d'excellentes relations bilatérales dans le domaine de la création et resserrent leurs liens dans toute une gamme de secteurs dont l'éducation, l'énergie, la science et la technologie, la culture, l'agriculture et l'environnement.
La cérémonie de remise des prix de l'IIFA est une excellente occasion pour nous de songer aux énormes contributions de la diaspora indienne à notre patrimoine national riche et diversifié.
Je demande à tous les députés de bien vouloir se joindre à moi pour souhaiter à l'IIFA un spectacle divertissant et réussi.
View Nina Grewal Profile
CPC (BC)
Mr. Speaker, Canadians do not think human smugglers should be permitted to exploit vulnerable refugees. Every year thousands of people wait in line for a chance to come to Canada legally, but these criminals extort thousands of dollars in order to help people jump the queue.
Could the minister of immigration please tell the House what our Conservative government is doing to put a stop to all of this?
Monsieur le Président, les Canadiens estiment qu'il devrait être interdit aux passeurs d'exploiter des réfugiés vulnérables. Tous les ans, des milliers de personnes attendent patiemment l'occasion d'entrer légalement au Canada, mais ces criminels extirpent des milliers de dollars à des gens pour les faire passer devant les autres.
Le ministre de l'Immigration pourrait-il expliquer à la Chambre ce que fait le gouvernement conservateur pour mettre un terme à tout cela?
View Nina Grewal Profile
CPC (BC)
Mr. Speaker, Canada has been a world leader as we continue along the path to economic recovery.
Could the Parliamentary Secretary to the Minister of Finance comment on what Canada is doing to ensure our fiscal advantage?
Monsieur le Président, le Canada fait figure de chef de file sur la scène mondiale en poursuivant la consolidation de la reprise économique.
La secrétaire parlementaire du ministre des Finances pourrait-elle indiquer quelles mesures prend le Canada pour assurer notre avantage financier?
View Nina Grewal Profile
CPC (BC)
Mr. Speaker, I will be splitting my time with the member for Selkirk—Interlake.
I am pleased to rise today on behalf of the constituents of Fleetwood—Port Kells to participate in the debate on budget 2011. Before I begin, I would like to thank my constituents for putting their trust in me to again represent them in the House of Commons.
The budget we have before us today represents the next phase of Canada's economic action plan. It builds on our government's previous successes. In January 2009, Canada found itself in the midst of a global economic recession, the worst since the Great Depression more than 80 years ago.
Our government responded swiftly with Canada's economic action plan to deal with the crisis. The results speak for themselves. Under the leadership of our Prime Minister, Canada has weathered the recession better than any other country in the world. With Canada's economic action plan, we protected jobs and made long-term investments that are allowing the economy to emerge stronger than ever before and created over half a million jobs since July 2009.
Now it is time for the next phase of our plan. We will be focused on the economy, on creating jobs, reducing the deficit and making key strategic investments.
I spent a lot of time listening to Surrey residents. Their message was loud and very clear. The economy is the number one issue facing Canada and our government. Our Conservative government rightly has a reputation for sound financial management. Prior to the global recession we kept the budget balanced, we paid down the debt and we cut taxes.
In fact, since coming to office in 2006, our government has cut taxes more than 120 times. Over one million Canadians have been removed from the tax rolls. The average Canadian family is paying $3,000 less in taxes each and every year.
We did all of this while investing new money into social programs and bringing our military out of its dark ages with important investments in modern equipment. Thanks to our prudent management of the nation's books, when the global recession hit we were in the financial position where we used stimulus spending to spark the economy without doing permanent damage to the books.
The stimulus spending has now come to an end and it is time to return to balanced budgets. Budget 2010 contained a three point plan to accomplish this goal, winding down temporary stimulus, putting in place targeted spending, restrained measures and reviewing government administrative and overhead costs.
We will not balance the budget by cutting transfers to the provinces for important social programs, like health care and education. That is the Liberal way, not the Conservative way.
With budget 2011 federal support to provinces and territories will reach an all-time high of over $56 billion, which is almost $2.2 billion more than last year. For B.C., this totals over $5.4 billion in 2011-12, or $1,182 per capita. There is almost $3.8 billion through the Canada health transfer, an increase of $216 million from last year. The health transfers will continue to grow annually through a 6% escalator.
There is over $1.5 billion through the Canada social transfer. For my province of British Columbia, this payment represents an increase of $349 million since 2005-06. This long-term growing support helps ensure that British Columbia has the resources required to provide essential public services.
With this budget, we are building on our plan laid out last year to balance the budget. With our government-wide strategic and operating review, we will balance the budget by 2014-15.
Building on the ambitious agenda of continuing tax relief, the next phase of Canada's economic action plan takes additional steps to reduce taxes for Canadians and businesses. These tax measures will provide taxpayers in B.C. with approximately $270 million in tax relief over the following five years. This includes a new family caregiver tax credit that will provide almost $103 million in relief, and a new children's arts tax credit that will provide almost $68 million in relief.
The next phase in Canada's economic action plan also takes steps to improve the fairness, neutrality and integrity of the tax system, closing tax loopholes and limiting tax planning opportunities.
Our government recognizes our seniors as valuable members of our society who contribute a diversity of skills, knowledge and experience to their families and communities. Canada's seniors helped build and make this country a great place for all of us to live. That is why we are supporting our seniors in a number of different ways, including: over $2.3 billion in annual tax relief; removing over 85,000 seniors from the tax rolls; introducing pension income splitting; doubling the pension income credit to $2,000; increasing the age credit amount by $2,000; and establishing the tax free savings account, which is particularly beneficial for seniors.
In this budget, we are taking additional steps to support our seniors. We are enhancing the guaranteed income supplement so that low-income seniors will receive additional annual top-up benefits of up to $600 for single seniors and $840 for couples. This will help more than 680,000 seniors across our great country. We are enhancing the new horizons for seniors program with an additional $10 million to promote volunteerism, mentorship and the social participation of seniors, and to expand awareness of elder abuse. We are extending the targeted initiative for older workers and eliminating the mandatory retirement age for federally regulated employees to give seniors more choice.
Our Conservative government knows that seniors are a diverse group with different interests and concerns. We are committed to ensuring that policies, programs and services meet the evolving needs of all seniors. Taken together, the initiatives we have introduced will help to ensure that more seniors can live with dignity and security as they grow older.
Another key point of this budget deals with public funding for federal political parties. I am speaking about the annual per-vote subsidy introduced by the former Liberal government in 2004. Governments have a duty to use taxpayer dollars wisely, especially in a time of fiscal restraint when families are struggling to make ends meet. That is why we are now following through on our government's campaign commitment to phase out per-vote subsidies for political parties.
The government will introduce legislation to eliminate the subsidy in 51¢ increments starting on April 1 next year until it is completely eliminated by 2015-16. It will generate savings of up to $30 million. Our government has always opposed direct taxpayer subsidies to political parties and believes that political parties should rely primarily on their supporters for their funding.
When one considers everything that we are proposing, it is no surprise that this budget has been so favourably received all across the country. The Federation of Canadian Municipalities declared that budget 2011 delivered a vital commitment to cities and communities to develop a new, long-term federal infrastructure plan.
Our members appreciate that this budget is focused on ensuring that our officers have the tools and resources necessary to protect our communities effectively and efficiently. This is a good budget that ensures safety, security and prosperity for all Canadians.
Monsieur le Président, je partagerai mon temps de parole avec le député de Selkirk—Interlake
Je suis ravie de participer aujourd'hui au débat sur le budget de 2011, au nom des gens de la circonscription de Fleetwood—Port Kells. D'entrée de jeu, je remercie les électeurs de m'avoir de nouveau confié le mandat de les représenter à la Chambre des communes.
Le budget dont nous sommes saisis aujourd'hui représente la prochaine étape du Plan d'action économique du Canada. Il s'appuie sur les réussites enregistrées par le gouvernement. En janvier 2009, le Canada a été entraîné dans une récession économique mondiale, la pire depuis la Grande Crise qui remonte à plus de 80 ans.
Le gouvernement a réagi rapidement à la crise en proposant le Plan d'action économique du Canada. Les résultats en sont éloquents. Sous la direction du premier ministre, le Canada a traversé la crise mieux que les autres pays industrialisés du monde. Grâce au Plan d'action économique, nous avons protégé des emplois et fait des investissements à long terme qui ont permis à notre économie de sortir de la crise plus forte qu'auparavant, et nous avons créé plus de 500 000 emplois depuis juillet 2009.
Le temps est maintenant venu de passer à l'étape suivante de notre plan. Nous nous concentrerons sur l'économie, sur la création d'emplois, sur la réduction du déficit et sur des investissements stratégiques clés.
J’ai passé beaucoup de temps à écouter les gens de Surrey. Leur message était parfaitement clair. L’économie est le principal sujet de préoccupation du Canada et du gouvernement. Notre gouvernement conservateur est réputé, à juste titre, pour sa bonne gestion financière. Avant la récession mondiale, nous avons maintenu l’équilibre budgétaire, réduit notre dette et diminué les impôts.
En fait, depuis son arrivée au pouvoir en 2006, notre gouvernement a réduit les impôts plus de 120 fois. Plus d’un million de Canadiens ont été rayés de la liste des contribuables. En moyenne, la famille canadienne paie 3000 $ de moins d’impôts chaque année.
Nous avons fait tout cela en investissant de nouveaux fonds dans les programmes sociaux et en rééquipant nos militaires qui étaient dans une situation déplorable. Grâce à notre gestion prudente des finances nationales, nous avons pu mettre en œuvre un programme de relance lorsque la récession mondiale s’est manifestée, sans causer de dommages permanents à l’économie.
Comme le programme de relance arrive maintenant à son terme, il est temps de revenir à des budgets équilibrés. Le budget de 2010 comprenait un plan en trois points destiné à atteindre cet objectif: mettre fin au programme temporaire de relance, prévoir des dépenses ciblées et examiner les mesures administratives et les frais généraux du gouvernement.
Nous n’équilibrerons pas le budget en réduisant les transferts aux provinces, qui servent à financer d’importants programmes sociaux, comme les soins de santé et l’éducation. C’est un procédé libéral que les conservateurs se garderont bien d’adopter.
Avec le budget de 2011, le financement fédéral des provinces et des territoires atteindra un chiffre record de plus de 56 milliards de dollars, soit près de 2,2 milliards de plus que l’année dernière. Dans le cas de la Colombie-Britannique, le total est de 5,4 milliards de dollars pour 2011-2012, ce qui représente 1 182 $ par habitant. Le transfert canadien en matière de santé s’élèvera à près de 3,8 milliards de dollars, soit 216 millions de plus que l’année dernière. Ce transfert continuera à croître de 6 p. 100 chaque année.
Le transfert canadien en matière de programmes sociaux dépassera 1,5 milliard de dollars. Pour ma province, la Colombie-Britannique, ce paiement comporte une augmentation de 349 millions de dollars par rapport à 2005-2006. Ces hausses à long terme permettent à la province de disposer des ressources nécessaires pour financer les services publics essentiels.
Grâce à ce budget, nous poursuivrons le plan lancé l’année dernière en vue d’équilibrer le budget. L’examen stratégique et opérationnel pangouvernemental qui est prévu nous permettra d’équilibrer le budget d’ici 2014-2015.
S’appuyant sur un ambitieux programme d’allégement des impôts, la prochaine phase du Plan d’action économique prévoit de nouvelles mesures de réduction des impôts des Canadiens et des entreprises. Ces mesures fiscales fourniront aux contribuables de la Colombie-Britannique un allégement d’environ 270 millions de dollars au cours des cinq prochaines années. Notons par exemple un nouveau crédit d’impôt pour les aidants familiaux, qui assurera un allégement de près de 103 millions de dollars, et un nouveau crédit d’impôt pour les activités artistiques des enfants, qui représentera près de 68 millions de dollars.
La prochaine phase du Plan d’action économique du Canada prévoit en outre des mesures en vue d’améliorer l’équité, la neutralité et l’intégrité du régime fiscal, de bloquer des échappatoires et de limiter les possibilités de planification fiscale.
Le gouvernement reconnaît que les aînés sont des membres précieux de la société qui contribuent à la diversité des compétences, des connaissances et de l’expérience dans leur famille et leur milieu. Ils ont aidé à bâtir notre grand pays, à en faire un excellent endroit où nous pouvons tous vivre. Voilà pourquoi le gouvernement appuie les aînés de différentes façons: des allégements fiscaux annuels de plus de 2,3 milliards de dollars; la radiation de plus de 85 000 aînés du rôle d’imposition; le fractionnement du revenu de retraite; la multiplication par deux du revenu de retraite donnant droit au crédit d’impôt pour pension, qui est passé à 2 000 $; la majoration de 2 000 $ du crédit en raison de l’âge; la création du compte d’épargne libre d’impôt, particulièrement bénéfique pour les aînés.
Dans le dernier budget, nous prenons de nouvelles mesures d’aide pour les aînés. Nous bonifions le supplément de revenu garanti pour que les aînés à faible revenu touchent des prestations complémentaires d’un maximum de 600 $ pour les célibataires et de 840 $ pour les couples. Cette mesure aidera plus de 680 000 aînés dans l’ensemble de notre grand pays. Nous améliorons le programme Nouveaux Horizons en y injectant 10 millions de dollars de plus pour promouvoir le bénévolat, le mentorat et la participation des aînés à la vie sociale et pour sensibiliser l’opinion au problème des mauvais traitements infligés à des aînés. Nous prolongeons l’Initiative ciblée pour les travailleurs âgés et éliminons l’âge de retraite obligatoire pour les employés de ressort fédéral, de façon que les aînés aient davantage de choix.
Le gouvernement conservateur sait que les aînés ne sont pas un groupe homogène. Les intérêts et les préoccupations varient. Nous sommes déterminés à faire en sorte que les politiques, programmes et services répondent aux besoins en évolution de tous les aînés. L’ensemble des initiatives que nous avons proposées aideront un plus grand nombre d’aînés à vivre leurs vieux jours dans la dignité et la sécurité.
Un autre élément central du budget concerne le financement public des partis politiques fédéraux. Je parle de l’allocation annuelle par vote mise en place par l’ancien gouvernement libéral en 2004. Les gouvernements ont l’obligation de faire un usage judicieux de l’argent des contribuables, surtout en période d’austérité, à un moment où les familles ont du mal à joindre les deux bouts. Voilà pourquoi nous donnons suite à un engagement que le gouvernement a pris pendant la campagne: l’élimination progressive de l’allocation par vote pour les partis politiques.
Le gouvernement présentera une mesure législative pour éliminer cette subvention par tranche de 51 ¢, à compter du 1er avril de l'an prochain jusqu'à son élimination complète en 2015-2016. Cette mesure permettra de réaliser jusqu'à 30 millions de dollars d'économies. Le gouvernement s'est toujours opposé aux subventions directes des contribuables aux partis politiques et estiment que ces derniers devraient principalement compter sur leurs partisans pour leur financement.
Quand on examine toutes les mesures que le gouvernement propose, on ne peut pas s'étonner que le budget ait reçu un accueil si favorable à l'échelle de tout le Canada. La Fédération canadienne des municipalités a déclaré que le budget de 2011 constituait un véritable engagement à l'égard des villes et des collectivités pour élaborer un nouveau plan d'infrastructure fédéral à long terme.
Les députés reconnaissent que le budget vise à faire en sorte que les agents de la paix disposent des outils et des ressources nécessaires pour assurer la protection des collectivités de façon efficace et efficiente. Il s'agit d'un budget judicieux qui vise à assurer la sécurité et la prospérité de l'ensemble des Canadiens.
View Nina Grewal Profile
CPC (BC)
Mr. Speaker, I thank the hon. member for his question and congratulate him on his election.
This budget is good for Canada. It is good for Canadians. It is good for my constituents of Fleetwood—Port Kells. This budget includes child care. It has something for everyone, including farmers, students, families, seniors, businesses and aboriginals. There is $97.2 million to support various aboriginal initiatives.
There is a diverse range of organizations, public interest groups, and commentators that are applauding budget 2011 as a positive plan to create jobs and promote economic growth. The Canadian Manufacturers and Exporters said:
The extension of the two-year write-off for investments in manufacturing and processing technologies announced in today's federal budget is critical to sustaining Canada's economic recovery.
This tax measure gives manufacturers the confidence to invest in their future by boosting productivity and enhancing technologies.
Let us see what--
Monsieur le Président, je remercie le député de sa question et je le félicite d'avoir été élu.
Ce budget sert l'intérêt du Canada et des Canadiens. Il sert également l'intérêt des gens de ma circonscription, Fleetwood—Port Kells. On y trouve également des mesures concernant la garde des enfants. Il comporte des mesures pour tout le monde, notamment les agriculteurs, les étudiants, les familles, les aînés, les entreprises et les Autochtones. Il prévoit notamment 97,2 millions de dollars pour soutenir diverses initiatives pour les Autochtones.
Diverses organisations, des groupes d'intérêt public et des critiques ont applaudi le budget de 2011 qu'ils considèrent comme un plan positif pour créer des emplois et promouvoir la croissance économique. Manufacturiers et exportateurs du Canada a déclaré ceci:
L'annonce dans le budget fédéral d'aujourd'hui de l'extension de l'amortissement de deux ans sur le matériel de fabrication et de transformation est essentielle à la durabilité de la reprise économique du Canada.
Cette mesure fiscale donne aux manufacturiers la confiance d'investir dans l'avenir en stimulant la productivité et en améliorant les technologies.
Voyons voir ce que...
View Nina Grewal Profile
CPC (BC)
Mr. Speaker, I would like to congratulate this member as well on his election.
Under the leadership of the Conservative government, Canada has weathered the global recession better than nearly all other industrialized countries. I am very proud of our government. Indeed, with the help of Canada's economic action plan, we have emerged as one of the world's top performing advanced economies.
Here are the facts. Canada has had seven straight quarters of economic growth with nearly 540,000 new jobs created across Canada. We are proud of our record. We are proud of our government and we are proud of our Prime Minister.
Monsieur le Président, je félicite également ce député de son élection.
Sous la direction du gouvernement conservateur, le Canada a mieux résisté à cette récession mondiale que presque tous les autres pays industrialisés. Je suis très fière de notre gouvernement. D'ailleurs, grâce au Plan d'action économique, notre économie s'est démarquée comme étant l'une des plus performantes du monde.
Voici les faits. Le Canada a connu sept trimestres de croissance économique d'affilée, durant lesquels près de 540 000 nouveaux emplois ont été créés d'un bout à l'autre du Canada. Nous sommes fiers de notre bilan. Nous sommes fiers de notre gouvernement et fiers de notre premier ministre.
Results: 76 - 84 of 84 | Page: 6 of 6

|<
<
1
2
3
4
5
6
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data