Committee
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 15 of 22
View Laurie Hawn Profile
CPC (AB)
There's the whole point about forms, and that is an issue.
One of the things Service Canada folks do is to make sure the form is complete. With respect to providing services, how common is it that a screwed-up form delays things and you have to go back and get them to redo it, and sometimes they're remote and it's hard to get hold of them, and so on? Is that a pretty common occurrence?
Il y a toute la question des formulaires et c'est une situation qui pose problème.
L'une des choses que les employés de Service Canada doivent faire, c'est veiller à ce que les formulaires soient bien remplis. En ce qui concerne la prestation des services, arrive-t-il souvent qu'un formulaire mal rempli entraîne des retards, que vous deviez demander aux gens de les remplir de nouveau, que ces gens se trouvent dans des régions éloignées et qu'il soit difficile de communiquer avec eux, et ainsi de suite? Est-ce que cela arrive souvent?
View Jason Kenney Profile
CPC (AB)
Thanks very much, Chairman, and good morning colleagues. I'm pleased to be here with the team that has been introduced. Particularly let me welcome Mr. Siddall, who has recently been appointed president of Canada Mortgage and Housing Corporation. They are very important responsibilities and he's off to a great start.
I'm pleased to be with you today to discuss the 2014-15 main estimates for Employment and Social Development Canada and to highlight some of our key areas of investment.
In this fiscal year, we are planning expenditures of $44.5 billion in income security. This amount includes payments through old age security, the guaranteed income supplement, the registered disability savings plan and the national child benefit.
Payments through old age security and the guaranteed income supplement are increasing by $1.6 billion, and of course, we can continue to expect to see that as our population ages and the number of retirees increases.
ESDC is planning expenditures of $3 billion in the social development program area. This includes the homelessness partnering strategy, for which Minister Bergen is responsible, the social development partnerships program, and the new horizons for seniors program, for which Minister Wong is responsible.
It also includes the recently created Federal Income Support for Parents of Murdered or Missing Children. This program is a new measure from our government to help families going through a very difficult period.
The social development program area also includes the Enabling Accessibility Fund, which is part of our government initiatives to help Canadians with disabilities. I would like to recognize the efforts of the committee chair for Canadians with disabilities. We recently created a workplace stream of this program to increase the ability of Canadians with disabilities to participate in our labour market.
Finally, the social development program area also includes payments directly to parents through the Universal Child Care Benefit—which our government is extremely proud of and which was one of our most important 2006 election campaign commitments.The increase in this area is because of an increased number of children entitled to this benefit. That is good news. By paying this benefit, the government recognizes that parents know best what child-care is best for their children. The Universal Child Care Benefit provides support to over 2 million children annually and has lifted 24,000 families out of poverty.
In the Learning Program area, the department plans budgetary expenditures of $2.3 billion. This program area includes the Canada Student Loans and Grants Program and the Canada Education Savings Program. The non-budgetary section of the 2014-2015 main estimates in this program area is the expenditures paid out in student loans, which are loans we expect to be repaid. Increases in this area are the result of more students receiving this support, more families saving for their children's post-secondary education and an increase in repayment assistance.
In the skills and employment program area, ESDC has planned expenditures of $1.1 billion in the main estimates before you. The main estimates before you show a $500 million decrease in this area from the year before. The reason for this is that the labour market agreements, which now include the Canada job fund and Canada job grant, were still being negotiated at the time the main estimates were tabled. We'll be bringing forward the $500 million in supplementary estimates as we have signed agreements in principle with all 13 jurisdictions for the delivery of the Canada job fund or grant and indeed final agreements with, I believe, five provinces. All this is to say there is not a $500 million cut. It just wasn't ready, frankly, to put in the estimates.
The skills and employment program area includes a number of our government's priority areas, including the aboriginal skills and employment training strategy, known as ASETS, which I think is a great program; the skills and partnership fund; the first nations job fund, a new initiative to try to get young aboriginal, able-bodied folks to move from welfare to work wherever possible; the Targeted initiative for older workers, which we've just renewed with a number of provinces; and the labour market agreements for persons with disabilities. The old agreements were sunsetted at the end of the last fiscal year, and we have been renewing them with provinces. There is also the opportunities fund for persons with disabilities; the Red Seal program, a very important part of our skills agenda; apprenticeship grants; and others.
Our ministry is planning expenditures of $168 million in the integrity and processing program area, which is obviously very important. This is responsible for ensuring that taxpayers' dollars are being disbursed correctly and only to those actually entitled to the benefits. This is particularly important in a department like ours, which is entrusted with a significant amount of taxpayers' dollars.
To provide you with a recent example, earlier this month a Toronto man was charged for allegedly collecting his mother's CPP and OAS benefits for 15 years after she died. Police alleged that this individual collected nearly $200,000 in fraudulent benefits. The reason this branch exists is to ensure that these funds are directed to those who paid into the system and truly qualify. This is also the program area responsible for processing specific benefits, including our very successful apprenticeship grants. ESDC is also planning expenditures of $118 million in the citizenship centre service program area.
ESDC is also planning expenditures of $118 million in the Citizen-Centered Service program area. This is the program area of the department responsible for ensuring that the department provides timely and quality service to Canadians. This is particularly important for a department like ESDC that deals directly with Canadians to deliver many programs.
One area here that I would like to highlight, on which we're particularly focused on improving the department's service delivery performance, is in employment insurance, EI, processing. Mr. Cuzner keeps offering constructive criticism in this respect.
When I was named Minister of Employment and Social Development, one of the early things I did was ask my parliamentary secretary, your colleague Mr. Armstrong, to conduct a review of EI processing.
He has been out meeting with Service Canada front-line staff and management across Canada to find ways to be more efficient and fix bottlenecks in the system. I look forward to hearing the results of his review and am hopeful that as a result we will be able to improve the department's service to Canadians in this area.
Finally, we are planning expenditures of $224 million in the internal services area, which is a reduction of about $54 million from the previous year as the department continues to look for ways to save taxpayers' money.
By reducing administration and back office expenses, we're able to provide more benefits to Canadians and more support for front-line service.
These are the summary highlights of our planned spending in the 2014-15 main estimates, Chairman, and I'm happy to take questions.
Minister Bergen, do you have an opening statement?
Merci beaucoup, monsieur le président, et bonjour, chers collègues. Je suis ravi d'être ici avec l'équipe qu'on vous a présentée. Je tiens particulièrement à souhaiter la bienvenue à M. Siddall, qui a récemment été nommé président de la Société canadienne d'hypothèques et de logement. Ce sont de très importantes responsabilités, et il a très bien commencé à s'en acquitter.
Je suis content d'être des vôtres pour vous parler du Budget principal des dépenses de 2014-2015 pour Emploi et Développement social Canada et vous présenter certains de nos investissements clés.
En 2014-2015, nous prévoyons dépenser 44,5 milliards de dollars pour la sécurité du revenu. Ce montant comprend les paiements au titre de la Sécurité de la vieillesse, du Supplément de revenu garanti, du Régime de pensions du Canada, du régime enregistré d'épargne-invalidité et de la prestation nationale pour enfants.
Les paiements versés au titre de la Sécurité de la vieillesse et du Supplément de revenu garanti augmentent de 1,6 milliard de dollars. On peut s'attendre à ce que cette hausse se poursuive à mesure que la population vieillit et que le nombre de retraités augmente.
Pour ce qui est du programme Développement social, EDSC prévoit des dépenses de 3 milliards de dollars. Ce secteur englobe la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance, dont la ministre Bergen est responsable, le Programme de partenariats pour le développement social et le programme Nouveaux Horizons pour les aînés, dont la ministre Wong est responsable.
Il inclut également le programme de Soutien du revenu pour les parents d'enfants assassinés ou disparus, qui est une nouvelle politique. Ce programme constitue une mesure pour aider les familles qui vivent une période très difficile.
Le secteur du développement social comprend également le Fonds pour l'accessibilité, qui figure parmi les initiatives gouvernementales visant à aider les Canadiens handicapés. J'aimerais reconnaître les efforts du président du comité à l'égard des Canadiens handicapés. Nous avons récemment établi un volet à ce programme portant sur l'accessibilité en milieu de travail afin d'augmenter les possibilités d'accès au marché du travail des Canadiens handicapés.
Enfin, le secteur du développement social englobe aussi les paiements versés directement aux parents au moyen de la Prestation universelle pour la garde d'enfants, programme dont notre gouvernement est extrêmement fier et qui a été l'un de nos engagements électoraux les plus importants de 2006. L'augmentation relative à ce programme est attribuable au nombre accru d'enfants qui ont droit à cette prestation. Ce sont de bonnes nouvelles. En versant cette prestation, le gouvernement reconnaît que ce sont les parents qui savent ce qui convient le mieux à leurs enfants en matière de garde. La Prestation universelle pour la garde d'enfants offre un soutien à plus de 2 millions d'enfants annuellement et elle a aidé 24 000 familles à sortir de la pauvreté.
Dans le secteur des programmes d'apprentissage, les dépenses budgétaires du ministère devraient s'élever à 2,3 milliards de dollars. Ce secteur comprend le Programme canadien de prêts aux étudiants et le Programme canadien pour l'épargne-études. La section non budgétaire du Budget principal des dépenses de 2014-2015 dans ce secteur du programme englobe les dépenses qui représentent les prêts étudiants, soit des sommes qui devraient être remboursées dans l'avenir. Les hausses dans ce domaine sont attribuables au plus grand nombre d'étudiants qui reçoivent ce soutien, aux familles plus nombreuses à économiser pour les études postsecondaires de leurs enfants et à une augmentation de l'aide au remboursement.
Pour le programme Compétences et Emploi, EDSC a inscrit des dépenses de 1,1 milliard de dollars au Budget principal des dépenses dont vous êtes saisis. Le Budget principal des dépenses que vous avez devant vous affiche une diminution de 500 millions de dollars par rapport à l'année précédente. Cette différence est attribuable au fait que les ententes sur le marché du travail, y compris la subvention canadienne pour l'emploi et le fonds pour la création d'emplois, étaient toujours en négociation au moment du dépôt du Budget principal. Ces 500 millions de dollars seront donc plutôt inclus dans le Budget supplémentaire des dépenses, puisque des ententes de principe ont été signées avec les 13 administrations responsables du fonds et de la subvention. Des ententes finales ont d'ailleurs été conclues avec cinq provinces. Tout cela pour dire qu'il ne s'agit pas d'une compression de 500 millions de dollars; on ne pouvait tout simplement pas encore l'inscrire au budget.
Le programme Compétences et emploi comporte un certain nombre de domaines prioritaires du gouvernement, notamment la Stratégie de formation pour les compétences et l'emploi destinée aux Autochtones, ou la SFCEA, qui est un excellent programme, à mon avis, le Fonds pour les compétences et les partenariats, et le Fonds pour l'emploi des Premières Nations, une nouvelle initiative pour encourager les jeunes Autochtones aptes au travail à quitter l'aide sociale et à travailler, dans la mesure du possible. Il y a également l'Initiative ciblée pour les travailleurs âgés, que nous venons de renouveler avec bon nombre de provinces, et les ententes sur le marché du travail visant les personnes handicapées. Les anciens accords devenaient caduques à la fin du dernier exercice, et nous les avons renouvelés avec les provinces. Il y aussi le Fonds d'intégration pour les personnes handicapées, le programme du Sceau rouge, qui très important pour nos programmes axés sur les compétences, les subventions aux apprentis, et d'autres.
EDSC prévoit des dépenses de 168 millions de dollars pour le programme Intégrité et traitement, qui est évidemment très important. En effet, ce programme est chargé de garantir que l'argent des contribuables est distribué adéquatement et seulement à ceux qui ont vraiment droit aux prestations. C'est particulièrement important pour un ministère comme le nôtre qui se voit confier une part importante des fonds publics.
Pour vous donner un exemple récent, plus tôt ce mois-ci, un homme de Toronto a été accusé d'avoir prétendument perçu les prestations du Régime de pensions du Canada et de la Sécurité de la vieillesse de sa mère durant 15 ans après le décès de celle-ci. Le service de police allègue que cette personne a reçu près de 200 000 $ en prestations de manière frauduleuse. Le programme Intégrité et traitement a été établi pour faire en sorte que les fonds soient acheminés aux personnes qui ont contribué financièrement au système et qui y ont droit. Il est aussi responsable du traitement des prestations particulières, notamment les subventions aux apprentis qui ont beaucoup de succès. EDSC prévoit également des dépenses de 118 millions de dollars pour le programme Services axés sur les citoyens.
EDSC prévoit également des dépenses s'élevant à 118 millions de dollars pour le secteur du programme des Services axés sur les citoyens. Ce secteur du programme est chargé de veiller à ce que le ministre offre des services de qualité en temps opportun aux Canadiens. Il s'agit d'un élément primordial pour un ministère comme le nôtre qui offre de nombreux programmes directement aux Canadiens.
Je veux souligner un secteur dans lequel le ministère déploie des efforts particuliers pour améliorer la prestation des services, soit le traitement de l'assurance-emploi. M. Cuzner ne cesse de nous offrir des critiques constructives à ce sujet.
Lorsque j'ai été nommé ministre de l'Emploi et du Développement social, l'une de mes premières initiatives a été de demander à mon secrétaire parlementaire, votre collègue M. Armstrong, de mener un examen de notre système de traitement de l'assurance-emploi.
Il a rencontré le personnel de première ligne et les cadres de Service Canada un peu partout au pays pour trouver des façons plus efficientes de fonctionner et pour résoudre le problème des goulets d'étranglement du système. Je suis impatient de prendre connaissance des résultats de cet examen et j'espère que ces renseignements nous permettront d'améliorer les services qu'offre le ministère aux Canadiens dans ce secteur.
Enfin, les dépenses prévues pour les services internes se chiffrent à 224 millions de dollars, soit une diminution de 54 millions de dollars par rapport à l'année précédente, alors que le ministère continue de chercher des moyens d'économiser des fonds publics.
En réduisant les dépenses administratives, nous serons en mesure d'offrir plus d'avantages aux Canadiens et plus de soutien au service de première ligne.
Voilà les faits saillants des dépenses prévues par EDSC dans le Budget principal des dépenses de 2014-2015, monsieur le président. C'est avec plaisir que je répondrai à vos questions.
Madame Bergen, avez-vous un exposé à faire?
View Laurie Hawn Profile
CPC (AB)
—but at some point I may be a customer or a client of VAC.
You've been talking about the Pension Act and so on. You've been around a little while, the same as many of us have. Were there any complaints under the old Pension Act? Were people complaining about things under the old Pension Act?
... mais il se peut que, à un moment ou à un autre, je devienne client d'ACC.
Vous avez parlé de la Loi sur les pensions et d'autres choses du genre. Vous vous occupez de toutes ces questions depuis un certain temps, comme bon nombre d'entre nous. Est-ce que des plaintes ont été déposées en ce qui concerne la Loi sur les pensions? Est-ce que les gens se plaignaient de ce que prévoyait le régime de l'ancienne Loi sur les pensions?
View Laurie Hawn Profile
CPC (AB)
This is a question that we couldn't get on the record last time, but do you think we'll ever have a perfect system or will it always be a work in progress? We'd love a perfect system.
Aux fins du compte rendu, je vais répéter la question que j'ai posée plus tôt: croyez-vous que nous parviendrons un jour à instaurer un régime parfait, ou croyez-vous qu'il y aura toujours des choses à améliorer? Nous aimerions énormément disposer d'un régime parfait.
View Laurie Hawn Profile
CPC (AB)
Thank you, Mr. Chair.
As a NATO veteran and a member of Legion 175 Kingsway in Edmonton, I welcome you all. I appreciate the work you have done and the work you are doing and the work I know you will do, and the rest of the veterans here.
In your sort of chapters 1 and 2 here in the Legion submission, I think you made some fair statements. There's a lot of talk about the lump sum versus the new Veterans Charter, and how a fairer evaluation should include all of the benefits that are accessible and should include an overview of additional benefits available under SISIP. Comparisons continue to be made between the disability award lump sum paid out and the monthly disability pension paid out under the Pension Act, and these comparisons do not provide a fair overview of what is provided under the new Veterans Charter. I would agree with that.
There are a host of benefits under the new Veterans Charter. To me the issue has always been access and burden of proof, that we make folks jump through too many hoops to get to it. To me that issue is burden of proof. We set the burden of proof too high. I haven't heard anybody here today say it, but there's an insurance company mentality within VAC that says you'd better prove beyond a show of a doubt that you need the benefit, and I understand why they do that.
The other issue to me has always been transfer of information—call it communication—between DND and Veterans Affairs. Because of the Privacy Act getting in the middle, they can't just transfer information back and forth. If we could lower that burden of proof—and there's no magic number—to something more reasonable and get the Privacy Act out of the way of communicating, how far would that go in a philosophical way to helping the problem? I know you can't give a definitive answer.
Merci, monsieur le président.
Étant moi-même un vétéran de l'OTAN et un membre de la légion Kingsway, no 175, à Edmonton, je suis heureux de tous vous voir ici. Je vous remercie pour le travail que vous avez fait et le travail que vous continuerez à faire, j'en suis sûr. Merci à tous les anciens combattants qui sont avec nous.
Aux chapitres 1 et 2, si on veut, du mémoire de la Légion, vous soulevez des points très justes. On parle beaucoup de la somme forfaitaire par rapport à la Nouvelle Charte des anciens combattants, et du fait qu'une évaluation plus juste inclurait toutes les indemnités auxquelles le client est admissible, ainsi qu'un aperçu des autres prestations offertes par le Régime d'assurance-revenu militaire. On continue à comparer la somme forfaitaire pour invalidité et les prestations mensuelles pour invalidité accordées en vertu de la Loi sur les pensions, et ces comparaisons illustrent mal ce qui est offert dans le cadre de la Nouvelle Charte des anciens combattants. Je suis d'accord avec vous là-dessus.
La Nouvelle Charte des anciens combattants offre une foule d'indemnités. À mon avis, le problème a toujours été d'avoir accès à ces indemnités et de fournir les preuves nécessaires. On demande l'impossible pour y avoir droit. Le problème revient au fardeau de la preuve. Les exigences sont trop élevées. Personne n'en a parlé ici aujourd'hui, mais la mentalité au MAC ressemble à celle d'une compagnie d'assurance, qui exige que les prestataires prouvent hors de tout doute qu'ils ont besoin de ces prestations, et je peux comprendre pourquoi le ministère fonctionne ainsi.
Un autre élément qui pose problème selon moi, c'est le transfert des informations — appelez cela de la communication — entre le ministère de la Défense nationale et le ministère des Anciens Combattants. Comme la Loi sur la protection des renseignements personnels intervient entre les deux, ils ne peuvent tout simplement pas s'échanger ces renseignements. Si on pouvait alléger le fardeau de la preuve — et il n'y a pas de chiffre magique dans ce cas-ci — pour que les exigences soient plus raisonnables, et faire en sorte que la Loi sur la protection des renseignements personnels n'empêche pas cette communication, dans quelle mesure est-ce que cela pourrait remédier à la situation, théoriquement parlant? Je sais que vous ne pouvez pas me donner de réponse définitive.
View Laurie Hawn Profile
CPC (AB)
Thank you, Mr. Chair.
Like everybody else, I thank you for your service and for being here today.
What we are trying to do—and there have been some good suggestions today all around—in this committee, on all sides of the committee is to find things that we can do better. I totally agree with you that there are some significant challenges. I think the dog care one is a simple one that frankly should be added to the list of benefits for people with dogs.
Burden of proof and transfer of info are two big issues, and I and others have been personally pushing on those. That does need to change.
I would suggest, Mr. Cousineau, that perhaps we have earnings loss benefit, permanent impairment allowance, and so on that are monthly, and some of them go to death. If we made the burden of proof in particular easier and those did become.... Perhaps we should have called them pensions instead of earnings loss benefit and permanent impairment allowance. But those would in fact be a pension, along with the lump sum. That would go a long way, I think, to making an improvement. Is that a fair statement?
Merci, monsieur le président.
Comme tous les autres, je vous remercie de votre service et de votre présence aujourd'hui.
Ce que les membres du comité, quel que soit leur parti, s'efforcent de faire, c'est trouver des secteurs où nous pouvons faire mieux — et d'excellentes suggestions ont été faites aujourd'hui par tous les participants. Je m'entends tout à fait avec vous pour dire que nous faisons face à d'importants problèmes. Toutefois, je pense que la question de l'indemnisation des frais liés aux soins à donner aux chiens en est une qui est simple à régler et qui, franchement, devrait être ajoutée à la liste des avantages auxquels ont droit les personnes qui ont un chien d'assistance.
Le fardeau de la preuve et le transfert de renseignements sont deux importants problèmes. Moi et d'autres personnes exerçons des pressions à cet égard, car ces aspects doivent changer.
Je suggérerais, monsieur Cousineau, que l'allocation pour pertes de revenus et l'allocation pour déficience permanente, entre autres choses, soient peut-être mensuelles, et que certaines de ces prestations soient versées jusqu'à ce que le bénéficiaire décède. Si nous allégions, en particulier, le fardeau de preuve et que certaines de ces allocations devenaient... Nous aurions peut-être dû les appeler des pensions plutôt que des allocations pour pertes de revenus et des allocations pour déficience permanente. Toutefois, ces prestations deviendraient en fait des pensions, de même que les paiements forfaitaires. Je pense que cela contribuerait grandement à améliorer la situation. Mon affirmation est-elle juste?
View Laurie Hawn Profile
CPC (AB)
Thank you very much, Mr. Chair.
Thanks to our witnesses.
My niece is a case management supervisor in B.C., and I do appreciate how hard they work.
You mentioned that 40:1 is the national standard. Who set that standard and how does that compare with our allies, the U.S., Great Britain, and Australia?
Merci beaucoup, monsieur le président.
Merci aux témoins.
Ma nièce est superviseure de gestion de cas en Colombie-Britannique, et je sais qu’ils travaillent d’arrache-pied.
Vous avez déclaré que la norme nationale est de 40 pour 1. Qui a établi cette norme et comment se compare-t-elle à celles de nos alliés, les États-Unis, la Grande-Bretagne et l’Australie?
View Laurie Hawn Profile
CPC (AB)
Thank you.
Now on the issue of office closures, I just want to confirm that the criterion for closing an office is if there were less than 160 clients. Is that true?
Merci.
Maintenant, en ce qui concerne la fermeture des bureaux, si je ne me trompe pas, on va fermer les bureaux qui desservent moins de 160 clients. Est-ce le critère sur lequel on s'est fondé?
View Laurie Hawn Profile
CPC (AB)
Thank you, Mr. Chair.
Thank you, Minister, and officials.
First of all, I want to thank Ms. Chaput for clarifying the question that Mr. Chisholm asked and clarifying very clearly that Veterans Affairs fulfilled their obligations even though they weren't legally required to do so. Thank you for that.
Mr. Minister, you and I have talked before about how in my view the biggest issue with the new Veterans Charter or veterans benefits is access, and how there are sometimes challenges to access. I will note that these challenges existed under the Pension Act as well, so challenges to access are not new. People seem to forget that and think that everything changed with the new Veterans Charter. It didn't change. Access challenges have always been there and are still there. That's one thing that concerns me personally.
Can you talk a little bit about things we might be able to do—and I have some ideas that I'll share with you maybe today, maybe later—to fix the challenges to access to make things a little bit more accessible?
Merci, monsieur le président.
J'aimerais aussi remercier le ministre et les fonctionnaires du ministère.
Tout d'abord, j'aimerais remercier Mme Chaput d'avoir clarifié la question posée par M. Chisholm et précisé qu'Anciens Combattants Canada avait rempli ses obligations même si le ministère n'était pas légalement tenu de le faire. Je vous en remercie.
Monsieur le ministre, nous avons déjà discuté du fait qu'à mon avis, le problème le plus grave en ce qui concerne la Nouvelle Charte des anciens combattants ou les avantages offerts aux anciens combattants, c'est l'accessibilité, et comment elle représente parfois un défi. J'aimerais souligner que ces défis existaient déjà dans le cadre de la Loi sur les pensions, et que les défis en matière d'accessibilité ne sont donc pas nouveaux. Les gens semblent l'oublier et croire que la Nouvelle Charte des anciens combattants change tout. Rien n'a changé. Les problèmes liés à l'accessibilité ont toujours existé et ils existent encore. C'est l'une des choses qui me préoccupent personnellement.
Pourriez-vous parler de ce que nous pourrions faire — et j'ai quelques idées que j'aimerais partager avec vous aujourd'hui ou plus tard — pour régler les problèmes liés à l'accessibilité?
View LaVar Payne Profile
CPC (AB)
You also talked a little bit about the aboriginal communities. You talked a bit about some of the efficiencies there. What are some of the unique needs of those communities, and what is the OPP doing to help or assist those? Do you have any details you can provide us on that?
Vous avez aussi un peu parlé des collectivités autochtones. Vous avez abordé la question des gains d'efficacité qu'on pourrait y réaliser. Quels sont certains besoins uniques de ces collectivités, et que fait l'OPP pour les aider à y répondre? Avez-vous des renseignements détaillés que vous pourriez nous fournir à ce sujet?
View Blaine Calkins Profile
CPC (AB)
I'm going to ask Ms. Kenny some questions and if I have some time, I'll go to you, Mr. Thompson. I've got a couple of questions about the testimony that you gave.
To the other two witnesses, you did a great job, but I've only got five minutes and I don't know if I'm going to be able to get to you. But thank you all for coming.
Ms. Kenny, are you familiar with the report by the Canada West Foundation that says the projects that we're not getting done cost anywhere between $30 million and $70 million? This is called the pipeline squeeze. Are you familiar with that report?
Je vais poser quelques questions à Mme Kenny, et, s'il me reste du temps, je veux m'adresser à vous, monsieur Thompson. J'ai deux ou trois questions concernant le témoignage que vous avez livré.
Aux deux autres témoins, je voudrais dire que vous avez fait un excellent travail, mais que je n'ai que cinq minutes et je ne sais pas si je vais pouvoir vous poser des questions. Je vous remercie cependant d'être venus.
Madame Kenny, avez-vous pris connaissance du rapport de la Canada West Foundation selon lequel les projets que nous ne réalisons pas coûtent entre 30 et 70 millions de dollars? Il y a un manque de pipelines. Connaissez-vous le contenu de ce rapport?
View Laurie Hawn Profile
CPC (AB)
Thank you, Mr. Chair. Thank you to our witnesses.
I have a very specific question, first of all, for Mr. McFee, which relates to the excessive amount of time that police officers spend processing impaired driving and so on. Have studies shown that cameras in the cars that show the driver's performance in and out of the car led to more guilty pleas and less court time?
Merci, monsieur le président. J'aimerais aussi remercier les témoins.
Tout d'abord, j'ai une question très précise qui s'adresse à M. McFee et qui concerne le temps excessif que les policiers passent à s'occuper des cas de conduite avec facultés affaiblies, etc. Des études ont-elles démontré que les caméras installées dans les voitures et qui montrent les actes du conducteur dans la voiture et à l'extérieur de celle-ci permettent d'obtenir plus de plaidoyers de culpabilité et de passer moins de temps devant les tribunaux?
View LaVar Payne Profile
CPC (AB)
View LaVar Payne Profile
2013-01-31 10:27
There was another point that I wanted to talk about. I don't remember, Mr. Stamatakis and Mr. McFee, which of you talked about special constables. I'm wondering if you can tell us what those roles are. Do you see that as beneficial in helping to reduce overall police costs?
Mr. Dale McFee: Go ahead, Tom.
Je voulais soulever un autre point. Je ne me souviens plus qui de M. Stamatakis ou de M. McFee a parlé des agents de police spéciaux, mais pourriez-vous nous parler du rôle de ces agents? Permettent-ils de réduire les coûts d’ensemble des services de police?
M. Dale McFee: Allez-y, Tom.
View Brian Storseth Profile
CPC (AB)
Thank you very much, Mr. Chair. Thank you to everybody for presenting today. It's a very interesting topic.
I have a couple of questions for you that will move it around a little bit.
One of the questions is whether you've been experiencing some of the same issues we have with modern-day veterans—in your case, coming back from Iraq or Afghanistan—who haven't been utilizing the traditional organizations to get their benefits or to look at things.
Merci beaucoup, monsieur le président. Merci à tous pour vos présentations ici aujourd'hui. Le sujet est extrêmement intéressant.
J'ai deux ou trois questions pour vous qui vont sans doute animer le débat.
J'aimerais par exemple savoir si vous avez connu des problèmes analogues à ceux de nos vétérans de l'heure — dans votre cas, au retour de l'Irak ou de l'Afghanistan — qui n'ont pas eu recours aux organismes conventionnels pour obtenir leurs prestations ou examiner la situation.
View Jason Kenney Profile
CPC (AB)
That's not actually going to reduce IRB's capacity to render decisions and to deal with the backlog. On the contrary, we have added to the budget of the IRB, as part of our balanced refugee reforms, to hire additional decision-makers to accelerate the number of finalizations. In fact, as a result, the backlog of asylum applications has gone from roughly 60,000 down to about 40,000 over the past two years.
The $7 million in spending savings to which you refer, Mr. Davies, come out of the strategic review that was concluded two years ago. This includes, for example, administrative savings, more efficient computer systems—
En fait, cela n'aura pas pour effet de réduire la capacité de la CISR à rendre des décisions et à gérer son arriéré. Au contraire, nous avons accru le budget de la CISR, dans le cadre de notre réforme équilibrée du système d'octroi du statut de réfugié, afin d'embaucher de nouveaux décideurs pour accélérer la conclusion des dossiers. En fait, par conséquent, l'arriéré de demandes d'asile est passé d'environ 60 000 à environ 40 000 au cours des deux dernières années.
Les 7 millions de dollars d'économies auxquels vous faites référence, monsieur Davies, sont le fruit de l'examen stratégique qui a été effectué il y a deux ans. Cela inclut, par exemple, des économies administratives, des systèmes informatiques plus efficaces...
Results: 1 - 15 of 22 | Page: 1 of 2

1
2
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data