Committee
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Consult the user guide
For assistance, please contact us
Add search criteria
Results: 1 - 60 of 8685
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
I call this meeting to order.
Welcome to the second meeting of the House of Commons Standing Committee on Industry and Technology.
Pursuant to Standing Order 106(4), the committee is meeting at the request of four members of the committee to discuss their request to undertake a study on critical minerals.
Today’s meeting is taking place in a hybrid format, pursuant to the House Order of November 25, 2021. Members may attend in person or by using the Zoom application.
I would like to take this opportunity to remind all participants of this meeting that screenshots or taking photos of your screen is not permitted.
Given the ongoing pandemic situation and in light of the recommendations from public health authorities, as well as the directive of the Board of Internal Economy on October 19, 2021, to remain healthy and safe, the following is recommended for all those attending the meeting in person. Anyone with symptoms should participate by Zoom and not attend the meeting in person. Everyone must maintain physical distancing of two metres, whether seated or standing. Everyone must wear a non-medical mask when circulating in the room. It is recommended in the strongest possible terms that members wear their masks at all times, including when seated. Everyone present must maintain proper hand hygiene by using the hand sanitizer at the room entrance. Committee rooms are cleaned before and after each meeting. To assist with this, everyone is encouraged to clean surfaces such as the desk, chair and microphone with the disinfectant wipes provided.
As the Chair, I will be enforcing these measures to the best of my ability. I will have to do so remotely, with the help of the clerk, but I believe that we are all participating remotely today.
As for the speakers' list, please just raise your hand in the Zoom application. I feel that we are all used to that now.
I'll also give a small reminder to everyone to try to connect a little in advance of meetings going forward, just in case we have IT issues like we're having right now. That gives us time to solve them before the committee starts, so that we can be mindful of everybody's time.
The meeting has begun, and I'll open the floor, given that we received the Standing Order 106(4) request for the committee to meet.
I recognize Mr. Ed Fast.
Je déclare la séance ouverte.
Je vous souhaite la bienvenue à la deuxième réunion du Comité permanent de l'industrie et de la technologie de la Chambre des communes.
Conformément à l'article 106(4) du Règlement, le Comité se réunit à l'appel de quatre membres du Comité pour discuter de leur demande d'étudier les minéraux critiques.
La réunion d'aujourd'hui se déroule sous forme hybride, conformément à l'ordre de la Chambre adopté le jeudi 25 novembre 2021. Les membres peuvent participer en personne ou par l'application Zoom.
Je profite de l'occasion pour rappeler à tous les participants et observateurs à cette réunion qu'il n'est pas permis de faire des captures d'écran ou de prendre des photos de leur écran.
Compte tenu de la situation actuelle de pandémie et à la lumière des recommandations des autorités sanitaires, ainsi que de la directive du Bureau de régie interne du 19 octobre 2021, pour rester en bonne santé et en sécurité, il est recommandé à tous ceux qui participent à la réunion en personne de suivre les conseils suivants: toute personne présentant des symptômes doit y participer par Zoom et ne pas assister à la réunion en personne; chacun doit maintenir une distance physique de deux mètres, qu'il soit assis ou debout; chacun doit porter un masque non médical lorsqu'il circule dans la salle; il est recommandé dans les termes les plus forts possible que les membres portent leur masque à tout moment, y compris lorsqu'ils sont assis; toutes les personnes présentes doivent maintenir une bonne hygiène des mains en utilisant le désinfectant pour les mains à l'entrée de la salle; les salles de comité sont nettoyées avant et après chaque réunion, et pour ce faire, chacun est invité à nettoyer les surfaces telles que le bureau, la chaise et le microphone avec les lingettes désinfectantes qui sont fournies.
En tant que président, je vais appliquer ces mesures au mieux de mes capacités. Je dois le faire à distance, avec l'aide du greffier, mais je pense que nous participons tous à distance aujourd'hui.
En ce qui concerne la liste des participants, il suffit de lever la main avec l'application Zoom. Je pense que nous y sommes maintenant tous habitués.
Je tiens également à rappeler à tous, pour les prochaines réunions, d'essayer de se connecter un peu d'avance au cas où nous aurions des problèmes informatiques comme ceux que nous avons en ce moment. Cela nous donnerait le temps de les régler avant le début de la réunion, pour tenir compte du temps de chacun.
La réunion est commencée; je vais ouvrir la discussion, puisque nous avons reçu une demande pour que le Comité tienne une réunion, conformément au paragraphe 106(4) du Règlement.
La parole est à M. Fast.
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2022-01-20 15:38
Mr. Chair, thank you for accommodating our request for this meeting.
My Conservative colleagues and I are strong believers in freer and fairer trade, and that includes the flow of investment into and out of Canada. I suspect we wouldn't have any disagreement on that here at committee.
By the way, Chair, do we need to read the motion into the record, or is it taken that it's already been done?
Monsieur le président, je vous remercie d'avoir répondu favorablement à notre demande pour la tenue de cette réunion.
Mes collègues conservateurs et moi-même croyons fermement aux échanges commerciaux plus libres et plus équitables, ce qui comprend la circulation des investissements à destination et en provenance du Canada. Je suppose qu'il n'y aura aucun désaccord à ce sujet ici au Comité.
Au fait, monsieur le président, la motion doit-elle être lue aux fins du compte rendu, ou considère‑t‑on que c'est déjà fait?
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Wait just a moment. I want to verify. As I told you last committee, this is my first time chairing, so I might be relying on the clerk more than I want to.
I'm hearing that it's fine. It doesn't need to be read into the record, Mr. Fast.
Un instant, s'il vous plaît, je veux vérifier. Comme je vous l'ai dit lors de la dernière réunion, je suis nouveau à la présidence. Donc, je me fie peut-être au greffier plus que je ne le voudrais.
On m'informe que cela va. Il n'est pas nécessaire de la lire aux fins du compte rendu, monsieur Fast.
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2022-01-20 15:39
I'm glad to hear that.
As you know, Canada is a significant beneficiary of investment, and it generally welcomes inbound investment from elsewhere around the world. However, from time to time proposed foreign investments may not represent a net benefit to Canada. That's why the Investment Canada Act provides for certain foreign investments to be reviewed to determine whether they are of net benefit to Canada, and whether or not they represent a national security risk to our country.
It goes without saying that acquisitions by hostile foreign regimes and those countries that don't follow international trade and investment rules should be subject to careful scrutiny before being approved by our government. Under the former Harper government, some of you will recollect, we implemented a set of criteria that would be applied to investments from foreign state-owned enterprises. That was the case following CNOOC's purchase of an interest in the oil sands back, I believe, in 2011-12.
Sadly, more recently our current government failed to undertake a national security review of the sale of Neo Lithium to Chinese state-owned company Zijin Mining Group, and that's why I've tabled this motion that is before you today.
It goes without saying, but bears restating, that critical minerals such as lithium are a strategic asset not only for Canada but for the world, and they will play a critical role in driving our future prosperity and meeting our environmental objectives. These minerals are used in the production of things like semiconductors, electric vehicles and batteries, and many other industrial and health-related products. They play an important role in helping us meet our climate change objectives. Although we have yet to tap Canada's potential in terms of these minerals, we know that a number of regions of Canada, including parts of Ontario and Quebec, have significant deposits of these minerals. The reason I know that is that I've chatted with the Mining Association of Canada, and I encourage all of you to do so, regarding the potential that critical minerals represent both for our economy and for the global economy.
Recently we've seen what shortages of these minerals can do to supply chains. Shortages of semiconductors have had a negative impact on Canada's manufacturing sector and on the Canadian and global economy as a whole. It's therefore imperative that Canada take the issue of critical minerals and the domestic and global supply chain of these minerals seriously. Canada risks falling behind in developing and protecting its own leaders in this industry. Allowing the foreign takeover of companies like Neo Lithium without due diligence or proper scrutiny will further weaken our strategic interest in ensuring an adequate global supply of lithium and other critical minerals.
Mr. Chair, we are seeking clarification on why this Neo Lithium transaction has not been the subject of a national security review. I know there are some who say that there's nothing to see here. Neo Lithium's ore body and mining operations are in Argentina, not Canada, so what's the big deal? What they forget is that critical minerals are a strategic global asset—and I emphasize “global”—and that it doesn't matter where the mines are located. What matters is who controls the asset. It is incumbent upon free-trading, rule-following countries and allies to ensure that the critical minerals industry isn't monopolized by any one country, especially if those interests are sometimes hostile towards ours.
I need just a couple of minutes, Mr. Chair, and I'll be finished.
Je suis heureux de l'entendre.
Comme vous le savez, le Canada est un important bénéficiaire d'investissements, et il est généralement favorable aux investissements entrants provenant d'autres pays du monde. Toutefois, il arrive parfois que les investissements étrangers proposés ne représentent pas un avantage net pour le Canada. Voilà pourquoi la Loi sur Investissement Canada prévoit l'examen de certains investissements étrangers afin de déterminer s'ils présentent un avantage net pour le Canada et s'ils représentent un risque pour la sécurité nationale de notre pays ou non.
Il va sans dire que les acquisitions faites par des régimes étrangers hostiles et par des pays qui ne respectent pas les règles internationales en matière de commerce et d'investissement devraient faire l'objet d'un examen rigoureux avant d'être approuvées par notre gouvernement. Certains d'entre vous se souviendront que sous l'ancien gouvernement Harper, nous avons mis en place une série de critères applicables aux investissements des entreprises d'État étrangères. Ce fut le cas après l'acquisition, par CNOOC, d'intérêts dans les sables bitumineux en 2011‑2012, je crois.
Plus récemment, le gouvernement actuel a malheureusement omis de mener un examen de la sécurité nationale dans le cas de la vente de Neo Lithium à la société d'État chinoise Zijin Mining Group, et c'est pourquoi j'ai présenté la motion dont nous sommes saisis aujourd'hui.
Il va sans dire — et il convient de le répéter — que les minéraux critiques comme le lithium sont un actif stratégique non seulement pour le Canada, mais aussi pour le monde entier, et qu'ils seront essentiels à la prospérité future du Canada et à l'atteinte de nos objectifs en matière d'environnement. Ces minéraux sont utilisés dans la production de divers produits: semi-conducteurs, véhicules électriques et batteries, et de nombreux autres produits industriels et produits de santé. Ils ont un rôle important dans l'atteinte de nos cibles en matière de lutte contre les changements climatiques. Bien que nous n'ayons pas encore exploité le potentiel du Canada lié à ces minéraux, nous savons que diverses régions du pays, notamment certaines parties de l'Ontario et du Québec, possèdent d'importants gisements. Je le sais, car j'ai discuté du potentiel que représentent les minéraux critiques tant pour notre économie que pour l'économie mondiale avec les gens de l'Association minière du Canada, et je vous encourage tous à faire de même.
Récemment, nous avons vu l'incidence que peuvent avoir les pénuries de tels minéraux sur les chaînes d'approvisionnement. Les pénuries de semi-conducteurs ont eu d’importantes conséquences sur le secteur manufacturier canadien, et sur l'économie canadienne et l'économie mondiale en général. Il est donc impératif que le Canada se penche sérieusement sur la question des minéraux critiques et leurs chaînes d'approvisionnement à l'échelle nationale et internationale. Le Canada risque de prendre du retard dans le développement et la protection de ses propres chefs de file au sein de cette industrie. Permettre l’acquisition par des intérêts étrangers de sociétés comme Neo Lithium sans diligence raisonnable ou examen approprié affaiblira davantage notre intérêt stratégique à l'égard de la mise en place d'un approvisionnement mondial adéquat en lithium et autres minéraux critiques.
Monsieur le président, nous cherchons à savoir pourquoi la transaction de Neo Lithium n'a pas fait l'objet d'un examen de la sécurité nationale. Je sais que certains affirment que cela n'a rien à voir avec nous. Le gisement et les activités minières de Neo Lithium sont en Argentine et non au Canada, alors quel est le problème? Ce qu'ils oublient, c'est que les minéraux critiques constituent un actif stratégique mondial — et j'insiste sur le mot « mondial » — et que l'emplacement des mines importe peu. L'important, c'est de savoir qui contrôle cet actif. Il incombe aux pays et aux alliés de libre-échange et respectueux des règles de s'assurer que l'industrie des minéraux critiques ne soit pas monopolisée par un seul pays, en particulier si ces intérêts sont parfois hostiles aux nôtres.
J'ai seulement besoin de deux ou trois minutes, monsieur le président, puis j'aurai terminé.
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Mr. Fast, before you continue, can you raise your mike a little bit? I have a report from translation that it's creating a popping sound.
Monsieur Fast, avant de continuer, pouvez-vous lever un peu votre microphone? Les interprètes m'informent que cela produit des bruits parasites.
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2022-01-20 15:44
Does that work? All right.
I also want to note that when a Canadian mining company is sold to a foreign entity, it's not only its mining assets that are sold. It's also Canadian mining technology, Canadian intellectual property and Canadian mining expertise that we lose in those transactions. As former trade minister, I remember well that in 2011-12 or somewhere in that time span, China began hoarding rare earth and shook up significant elements of the global economy in the process. The global community finally had to take China to the World Trade Organization to enforce China's obligation to follow the rules of free trade and allow these vital assets to be released to the rest of the world.
What has changed today is that in recent years, the World Trade Organization's ability to enforce its rules has diminished significantly. It is questionable whether the organization is even capable of preventing the hoarding and manipulation of critical minerals and rare earths anymore. That's why it's critical that like-minded nations—like Canada, like the U.S., like Australia—pay careful attention to who is positioning themselves to monopolize these assets to the detriment of the larger global economy.
A national security review should be standard practice whenever a Canadian miner like Neo Lithium is sold to a foreign entity. Our credibility with our most trusted allies is at stake. Our reputation as the world's leading mining nation is at stake. Our future prosperity is at stake.
What happened, Mr. Chair? What happened here? Why wasn't a national security review undertaken by our Liberal government? I want to know. We Conservatives want to know. Canadians want to know. Let's get to the bottom of this. In the process, I expect that we'll discover existing weaknesses in Canada's foreign investment review process that should be addressed by the government.
Colleagues, I urge all of you to support this motion and to direct our committee clerk to schedule meetings and begin to reach out to potential witnesses.
Thank you, Mr. Chair, for the opportunity to speak to this motion.
Est‑ce mieux comme cela? Très bien.
Je tiens aussi à souligner que lors de la vente d'une société minière canadienne à une entité étrangère, ce ne sont pas seulement les actifs miniers qui sont vendus. Nous perdons aussi la technologie minière canadienne, la propriété intellectuelle canadienne et l'expertise minière canadienne dans le cadre de telles transactions. En tant qu'ancien ministre du Commerce, je me rappelle très bien qu'en 2011‑2012, ou autour de ces années‑là, la Chine a commencé à accumuler des terres rares, ébranlant ainsi d'importants éléments de l'économie mondiale dans le processus. En fin de compte, la communauté internationale a dû intenter des recours contre la Chine auprès de l'Organisation mondiale du commerce pour qu'elle respecte ses obligations de suivre les règles du libre-échange et de donner accès au reste du monde à ces actifs essentiels.
La différence, aujourd'hui, c'est que la capacité de l'OMC de faire respecter ses règles a considérablement diminué ces dernières années. On peut même se demander si l'OMC a encore la capacité d'empêcher l'accumulation et la manipulation des minéraux critiques et terres rares. Voilà pourquoi il est essentiel que les pays aux vues similaires — comme le Canada, les États-Unis et l'Australie — accordent une attention particulière aux pays qui cherchent à détenir un monopole sur ces actifs au détriment de l'ensemble de l'économie mondiale.
La tenue d'un examen de la sécurité nationale devrait être pratique courante chaque fois qu'une société minière canadienne comme Neo Lithium est vendue à une entité étrangère. Notre crédibilité auprès de nos plus fidèles alliés est en jeu. Notre réputation en tant que premier pays minier au monde est en jeu. Notre prospérité future est en jeu.
Que s'est‑il passé, monsieur le président? Que s'est‑il passé, dans ce cas? Pourquoi le gouvernement libéral n'a‑t‑il pas mené un examen de la sécurité nationale? Je veux le savoir. Nous, les conservateurs, voulons le savoir. Les Canadiens veulent le savoir. Allons au fond des choses. Je m'attends à ce que cela nous permette de découvrir, dans le processus d'examen des investissements étrangers au Canada, des faiblesses que le gouvernement devra corriger.
Chers collègues, je vous exhorte tous à appuyer cette motion et à demander au greffier du Comité de planifier des réunions et commencer à communiquer avec des témoins potentiels.
Monsieur le président, je vous remercie de m'avoir donné l'occasion de parler de cette motion.
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Thank you, Mr. Fast.
Go ahead, Mr. Fillmore.
Merci, monsieur Fast.
Allez‑y, monsieur Fillmore.
View Andy Fillmore Profile
Lib. (NS)
View Andy Fillmore Profile
2022-01-20 15:46
Thank you so much, Mr. Chair.
Thank you, Mr. Fast, for your thoughtful and really well-considered position on this.
As do you, I think everyone on the committee shares the interest in Canada's participation in the transition to battery technology and everything that means. In fact, Mr. Lemire has some mines in his riding that will become very important in this transition. In my own riding, there is a significant battery research operation led by Dr. Jeff Dahn, who has been awarded the Governor General's award for his work on batteries. I think we all share this desire for us to participate in this transition.
After learning a little bit more about lithium, I now feel that the position taken by the Conservatives, while well intentioned to protect Canada's interests, was a little hasty, seeing as we now know some of the details about the mine itself. For example, it's a mine of lithium carbonate, not lithium hydroxide. What's the difference? We don't see the difference written in the media anywhere, but lithium hydroxide is what we use in batteries and what's relevant to semiconductors and the automobile industry and so forth. The mine in question is actually a lithium carbonate mine, which is irrelevant to that kind of manufacturing, to batteries, to autos and to semiconductors.
This is combined with the fact that this really is not a Canadian company; it's an Argentinian company. Its directors are in the U.K. I believe it may have had three Canadian employees on paper, but really the only intention, the only reason it had any Canadian toehold whatsoever was to have a presence on the TSX in the hopes of raising money.
I think far from there not having been a review, as has been reported, the department actually did do a review, and these are the things they found: that, in fact, it's not lithium relevant to Canada's national security interests, and it's not really a Canadian company.
My thinking here, then, is this: Wouldn't it be a much better use of this good intention that we all share—including you, Mr. Fast, with your motion—and a much better use of our committee's time to instead focus on the critical minerals study that I tabled the notice of motion for back in December? I'm not mentioning that it was me because I want any credit for it, but my point is that it's already tabled. The committee showed great support for that, and I think the subcommittee was just waiting to schedule it.
My invitation to my colleagues of all parties on the committee is that now that we know that this particular transaction is irrelevant to national security interests and, in fact, to Canada's battery future in any way, and that it's not really a Canadian company, why don't we focus on doing the right thing for the mines in Mr. Lemire's riding, the right thing for the researchers in my riding and the right thing for Canadians overall, and instead do the full study of critical minerals as has been tabled with the committee?
Thank you, Mr. Chair.
Merci beaucoup, monsieur le président.
Merci, monsieur Fast, de votre position posée et très réfléchie sur la question.
Comme vous, je pense que tous les membres du Comité ont un intérêt pour la participation du Canada à la transition vers la technologie des batteries et tout ce qui en découle. En fait, il y a dans la circonscription de M. Lemire plusieurs mines qui joueront éventuellement un rôle très important dans cette transition. Dans ma propre circonscription, d'importantes recherches sur les batteries ont lieu sous la direction de M. Jeff Dahn, qui a reçu le Prix du Gouverneur général pour ses travaux sur les batteries. Je pense que nous partageons tous le désir que le Canada participe à cette transition.
Après en avoir appris un peu plus sur le lithium, j'estime maintenant que la position des conservateurs, malgré leur excellente intention de protéger les intérêts du Canada, était quelque peu précipitée, étant donné que nous connaissons maintenant certains détails sur la mine elle-même. Par exemple, on y extrait du carbonate de lithium et non de l'hydroxyde de lithium. Quelle est la différence? Aucun média ne fait la distinction, mais il faut savoir que l'hydroxyde de lithium est le produit utilisé pour la fabrication de batteries, donc le minerai critique pour les semi-conducteurs, l'industrie automobile, etc. On parle ici d'une mine de carbonate de lithium, en fait, qui n'a rien à voir avec ce type de fabrication, les batteries, l'automobile et les semi-conducteurs.
En outre, ce n'est pas vraiment une entreprise canadienne, mais une entreprise argentine dont les dirigeants sont au Royaume-Uni. Je crois savoir qu'elle avait peut-être trois employés canadiens, sur papier, mais en réalité, la seule intention, la seule raison pour laquelle elle avait une présence au Canada était d'être inscrite à la bourse TSX aux fins de capitalisation.
Je pense qu'on est loin de ce qu'on rapporte, car contrairement à ce qui a été dit, le ministère a effectué un examen, en fait, et a constaté ce qui suit: ce type de lithium n'a aucune pertinence quant aux intérêts de sécurité nationale du Canada, et la société n'est pas vraiment une entreprise canadienne.
Voici mon raisonnement: comme nous avons tous de bonnes intentions — y compris vous, monsieur Fast, avec votre motion —, n'utiliserait‑on pas le temps du Comité à meilleur escient en nous concentrant plutôt sur l'étude sur les minéraux critiques que j'ai proposée et pour laquelle j'ai présenté un avis de motion en décembre dernier? Je ne dis pas cela pour m'en attribuer le mérite; je dis simplement qu'un avis a déjà été déposé. Le Comité s'y est montré très favorable, et je pense que le Sous-Comité attendait simplement de fixer une date.
Voici donc l'invitation que je lance à mes collègues de tous les partis qui siègent au Comité: maintenant que nous savons que cette transaction n'est pas liée aux intérêts de la sécurité nationale et, en fait, à l'avenir du secteur des batteries au Canada, et qu'il ne s'agit pas vraiment d'une entreprise canadienne, pourquoi ne pas nous concentrer plutôt sur ce qu'il convient de faire pour les mines de la circonscription de M. Lemire, pour les chercheurs de ma circonscription et pour les Canadiens en général, et mener l'étude exhaustive sur les minéraux critiques qui a été proposée au Comité?
Merci, monsieur le président.
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Thank you, Mr. Fillmore.
Mr. Masse, the floor is yours.
Merci, monsieur Fillmore.
Monsieur Masse, vous avez la parole.
View Brian Masse Profile
NDP (ON)
View Brian Masse Profile
2022-01-20 15:50
Thank you, Mr. Chair.
Thank you to my colleagues gathered here today. I supported this motion to come to committee for a number of different reasons. There's the issue in itself, which I'll speak to in a moment, but there is the use of this committee's time too.
As members of the committee know, a week ago, I tabled a motion for this committee to meet to have emergency meetings to examine hero pay and to have testimony in front of us with regard to grocery store workers. One of the reasons I did so is that this has been an ongoing problem with Parliament since the last unnecessary election: Committee business ground to a halt. We came from a session of Parliament where we had ample time to form committees and get to work during this time. We did not do any of that. In fact, there were delays and committees were not formed, and at this committee we still do not have an official business plan for the upcoming session.
The suggestion that we can't do work in between is erroneous and not representative of the history of this committee, which I have been on for 15 of my approximately 20 years in Parliament. We've often convened emergency meetings during non-sitting days, on a regular basis, whether it be for studying gas prices, the Nortel takeover or a series of different things with regard to telecommunications.
This does not interfere with our upcoming agenda. The motion was put in such a way that, if it would have some type of residue in an upcoming Parliament, it would be minimal. The reason I wanted the pandemic pay or hero pay motion was due to the testimony of the executives who came before our previous Parliament. Some members of this committee were here for that. We could have met about that, and we've chosen not to. When this initiative came forward, I supported it because next week we do have time available for us. There are not many other committees working. Some are, and they're showing initiative on their own as well. We have set up Parliament to be very proactive through virtual meetings to be able to do that.
I believe that there may be some interesting points with regard to combining this with a larger study. The issue with regard to lithium batteries is very pertinent not only to the country but also for the world. I come from the auto sector, where I've long pushed for a national auto strategy, and this issue includes having more than just a rip-and-ship philosophy with regard to our national resources. We've been outmanoeuvred quite successfully by Mexico, the United States, China and others with regard to EV technology and battery development, as well as a modern national auto strategy. Despite the fact that we've signed on with the United States for emissions with regard to the vehicles, we have not actually produced the battery plants, the sustainable jobs or the revolutionary and necessary technology that equates to value-added jobs in our country. I'm interested in pursuing this for the next week to produce a report or a study, as opposed to going into circles or not meeting for another week and a half.
Again, the election was months ago, and prior to that the committee did not meet as much leading into the election. What have we done during the pandemic and what have we done to actually look at the time that we have available for us? Again, we went through an unnecessary election that resulted in a similar Parliament, which has stalled the work of this committee and stalled success for Canadians to compete and to get things done.
What's being proposed is a defined study of six meetings that will at least provide a glimmer or shed some light on the issue in general. If this committee wishes to roll that into a further study, I am co-operative, and so is the NDP, in terms of doing that.
In the meantime, since I couldn't get my emergency meeting passed with regard to having executives come back here for the grocery stores and hero pay, or whatever you may want to call it, I'm willing to meet next week, because I still think it's better than not meeting, especially given the agenda we have and the issues facing Canadians.
Thank you, Mr. Chair.
Merci, monsieur le président.
Merci à mes collègues réunis ici aujourd'hui. J'ai appuyé la présentation de cette motion au Comité pour diverses raisons. Il y a la question en soi, dont je parlerai dans un moment, mais il y a aussi l'utilisation du temps de ce comité.
Il y a une semaine, comme les membres du Comité le savent, j'ai déposé une motion afin que le Comité tienne des réunions d'urgence afin d'examiner la « rémunération des héros » et d'entendre des témoignages au sujet des employés d'épicerie. J'ai décidé de procéder ainsi notamment en raison d'un problème récurrent au Parlement depuis les dernières élections inutiles, soit l'arrêt des travaux des Comités. Nous revenons d'une session parlementaire au cours de laquelle nous aurions eu amplement le temps de former des comités et de nous mettre au travail, mais nous n'avons rien fait de tout cela. En fait, il y a eu des retards et les comités n'ont pas été formés, et notre comité n'a toujours pas de plan officiel pour ses travaux de la session qui commence.
Laisser entendre que nous ne pouvons pas travailler en intersession ne tient pas la route et ne reflète pas l'historique de ce comité, auquel j'ai siégé pendant 15 de mes quelque 20 ans au Parlement. Nous avons souvent convoqué des réunions d'urgence les jours où nous ne siégeons pas, de façon régulière, par exemple pour nous pencher sur les prix de l'essence, la prise de contrôle de Nortel ou une multitude de questions liées aux télécommunications.
Cela n'entrave pas nos travaux à venir. La motion a été rédigée de façon à limiter au minimum l'incidence de toute étude en suspens lors de la prochaine législature. J'ai voulu présenter la motion sur la rémunération en cas de pandémie ou la rémunération des héros en raison des témoignages des dirigeants d'entreprise qui ont comparu lors de la législature précédente. Certains membres du Comité étaient présents. Nous aurions pu tenir une réunion sur la question, mais nous avons choisi de ne pas le faire. Lorsque cette initiative a été présentée, je l'ai appuyée parce que nous avons du temps la semaine prochaine. Peu de comités ont entrepris leurs travaux. Certains ont commencé et font aussi preuve d'initiative. Les réunions virtuelles permettent de mener les travaux du Parlement de manière très proactive.
Je pense que certains points intéressants pourraient être intégrés à une étude plus vaste. La question des batteries au lithium est très pertinente, non seulement pour le pays, mais pour le monde entier. Je viens du secteur de l'automobile, où j'ai longtemps milité pour l'adoption d'une stratégie nationale de l'automobile. Cette question ne se limite pas à l'extraction et à l'expédition des ressources nationales. Le Mexique, les États‑Unis, la Chine et d'autres pays ont plutôt bien réussi à nous devancer dans les technologies des véhicules électriques et la mise au point de batteries, ainsi que pour l'adoption d'une stratégie nationale moderne pour l'automobile. Malgré la signature d'un accord avec les États‑Unis sur les émissions des véhicules, nous n'avons pas encore construit les usines de fabrication de batteries ni créé les emplois durables ni la technologie révolutionnaire et nécessaire qui représente des emplois à valeur ajoutée ici, au pays. J'aimerais qu'on se penche là‑dessus la semaine prochaine afin de produire un rapport ou une étude, au lieu de tourner en rond ou de ne pas tenir de réunion pendant encore une dizaine de jours.
Encore une fois, les élections remontent à plusieurs mois, et avant, le Comité ne s'était pas réuni très souvent. Qu'avons-nous fait pendant la pandémie? Qu'avons-nous fait réellement pour déterminer le temps dont nous disposons? Encore une fois, nous avons tenu des élections inutiles qui se sont soldées par un Parlement à composition semblable, ce qui a retardé le travail du Comité et empêché les Canadiens d'être concurrentiels et de réaliser des choses.
On propose la tenue d'une étude à durée définie de six séances visant à tout le moins à nous informer ou nous éclairer sur la question, en général. Si le Comité souhaite intégrer cela à une autre étude, je suis prêt à coopérer, comme le NPD, pour le faire.
Entretemps, puisque je n'ai pas réussi à faire adopter ma proposition pour la tenue d'une réunion d'urgence afin de convoquer de nouveau les dirigeants d'entreprise pour discuter des épiceries et de la rémunération des héros — ou peu importe comment vous voulez appeler cela —, je suis disposé à ce que nous tenions une réunion la semaine prochaine. Je pense toujours que c'est mieux que rien, surtout étant donné le programme qui nous attend et les problèmes auxquels les Canadiens sont confrontés.
Merci, monsieur le président.
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Thank you, Mr. Masse.
I have Mr. Erskine-Smith.
Merci, monsieur Masse.
Nous passons à M. Erskine‑Smith.
View Nathaniel Erskine-Smith Profile
Lib. (ON)
Thanks, Joël.
To Brian's point, I would have liked to hit the ground running in December, and I share that frustration to some extent, but in terms of the motion before us, I think this motion is a waste of our time if we're spending six meetings looking at Neo Lithium.
Just to share the view that I want to make sure that this is a productive committee and I want to get the work done, if we could.... Just so I'm clear on what Brian is saying, is the idea that we meet next week and look at amending this motion in relation to a broader study around critical minerals? I'm certainly open to that idea, but if it's a matter of “let's just get to work so we might as well study this”, I pause, because I don't think that's a productive use of our time.
By the way, people can ask the minister about Neo Lithium when he attends, because I think we should have the minister in to talk about his mandate letter and more. People can ask about Neo Lithium in the course of a critical minerals study that is broader. That, to me, would be a way we could lean in and make a difference as a committee on the subject of critical minerals, if that's where we want to go.
Also, Brian, I had not seen your.... I'm not sure. It wasn't on the 106(4), so I hadn't seen it come around, I guess, in quite the same way, but if there's an opportunity to revisit that important issue around wage fixing, I would certainly welcome the opportunity. Just so I'm clear, Brian, on the particulars of this motion, is the idea that we get to work next week—that's your goal—but you're comfortable with the idea of it being a broader look at critical minerals so that we don't have to spin our wheels around this one particular company?
Je vous remercie, monsieur le président.
Pour faire suite aux propos de M. Masse, je dirais que j'aurais souhaité commencer à travailler en décembre et que je partage sa frustration dans une certaine mesure, mais en ce qui concerne la motion dont nous sommes saisis, je pense que nous perdrions notre temps si nous passions six séances à examiner l'affaire Neo Lithium.
Comme je veux m'assurer que notre comité est productif et fait le travail, si nous pouvions... Simplement pour être certain de comprendre ce que dit M. Masse, propose‑t‑on de se réunir la semaine prochaine pour modifier cette motion afin d'effectuer une étude plus globale sur les minéraux critiques? Je suis certainement ouvert à l'idée, mais s'il s'agit de nous mettre à l'ouvrage juste pour examiner cette question, je m'interroge, car je ne considère pas que ce soit un usage productif de notre temps.
En passant, les membres peuvent interroger le ministre au sujet de Neo Lithium lors de sa comparution, car je pense que nous devrions le convoquer pour discuter de sa lettre de mandat et d'autres questions. Les gens peuvent l'interroger au cours d'une étude plus globale sur les minéraux critiques. À mon avis, nous pourrions ainsi étudier la question et avoir une incidence dans le domaine des minéraux critiques, si c'est dans ce sens que nous voulons aller.
En outre, monsieur Masse, je n'ai pas vu votre... Je ne suis pas certain. Il n'en était pas question dans la demande déposée en vertu de l'article 106(4) du Règlement, alors je n'ai pas vu les choses tout à fait de la même manière, mais si nous avons l'occasion de réexaminer la question importante de la fixation des salaires, j'en serais certainement ravi. Donc, juste pour bien comprendre les détails de cette motion, monsieur Masse, proposez-vous de nous réunir la semaine prochaine, mais êtes disposé à entreprendre une étude plus globale sur les minéraux critiques pour que nous ne nous attardions pas seulement à une seule entreprise?
View Brian Masse Profile
NDP (ON)
View Brian Masse Profile
2022-01-20 15:56
Mr. Chair, can I answer? I don't want to presume.
Puis‑je répondre, monsieur le président? Je ne veux pas présumer que je le peux.
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Yes, Mr. Masse, I'll leave it up to you to answer. Then I will go to Madam Gray.
Oui, monsieur Masse, je vous autorise à répondre. Nous entendrons ensuite Mme Gray.
View Brian Masse Profile
NDP (ON)
View Brian Masse Profile
2022-01-20 15:56
Thank you.
I appreciate your previous work on both of those issues, the new technology and the grocery store stuff.
Yes, I submitted it before. I don't know if all members saw it. It was well put across, and it was also out in the media. At any rate, I'm open to making this a constructive process forward, and I don't like the fact that....
You know, we have this time available for us. We have a week in between, and I'd like to do something with it. This is what was presented to me as another alternative. The committee didn't take up mine, which is fine. That's okay. There are lots of things happening. I understand that it wasn't seen as a priority. This initiative was presented to me. I'd rather meet next week. If it means six meetings, then time.... We can actually have another planning meeting, or we organize other studies, and then we get witnesses. We have some blank space.
I know you mentioned before about having Mr. Scott here at this committee, and others, but we're not there yet, where we have that plan. I think if we do something, or we even follow through with this—it could be something value-added, to Mr. Fillmore's suggestion, later on—we won't have wasted time or energy. Some of the witnesses could cross over. I just see it as better than not meeting, in many respects. I think it's worthy on its own to take a look at.
To conclude, it's a better position for this committee and for work that might actually extend into something later on that I'm open to. I'm not closing doors to any of that, but I'd certainly like to get going. This is an issue that's taken flight, not just in Canada but in the United States and across the world, with regard to the use of lithium and the resources around it. On top of that, there's the auto sector, where I come from.
Again, lastly, at least we will get some good testimony. We will hear some discussion points that might be of interest to the public. It might open up some more conversations. The issue could actually unravel some other things that are necessary. I see that as much more valuable than just waiting around another week for Parliament to open up and trying to figure out our business at that time.
We have an idea. We have a plan in front of us. To me, I'll support that.
Je vous remercie.
J'apprécie le travail que vous avez réalisé précédemment dans les deux dossiers des nouvelles technologies et des épiceries.
Oui, j'ai déjà proposé cette étude. J'ignore si tous les membres l'ont vu. La proposition était bien formulée et elle a également été publiée dans les médias. Quoi qu'il en soit, je suis disposé à procéder de manière productive, et je n'aime pas le fait que...
Vous savez, nous avons du temps à notre disposition. Nous disposons d'une semaine avant la reprise des travaux parlementaires et je voudrais en faire quelque chose. C'est ce qui m'est proposé sous la forme d'une autre activité. Le Comité n'a pas adopté ma motion. Fort bien. Il se passe bien des choses. Je comprends que ce sujet n'a pas été considéré comme une priorité. Cette initiative vient de m'être proposée. Je préférerais que nous nous réunissions la semaine prochaine. S'il faut tenir six réunions, alors le temps... En fait, nous pouvons avoir une autre séance de planification ou organiser d'autres études, puis entendre des témoins. Nous avons des plages horaires libres.
Je sais que vous avez déjà proposé de convoquer M. Scott et d'autres témoins devant le Comité, mais nous ne disposons pas encore d'un plan établi. Je pense que si nous faisons quelque chose ou même si nous suivons cette idée — il pourrait s'agir d'une initiative à valeur ajoutée qui, comme M. Fillmore le propose, pourrait se faire plus tard —, nous n'aurons pas gaspillé notre temps ou notre énergie. Certains témoins pourraient avoir un lien avec les deux dossiers. À de nombreux égards, je pense que c'est mieux que de ne pas se réunir. Selon moi, le sujet en lui-même mérite qu'on s'y attarde.
En conclusion, c'est une meilleure position pour le Comité et pour le travail, qui pourrait se prolonger ultérieurement dans une étude. Je suis ouvert à l'idée. Je ne ferme la porte à rien de tout cela, mais je voudrais certainement me mettre au travail. C'est une question qui attire l'attention, pas seulement au Canada, mais aussi aux États-Unis et dans le reste du monde en ce qui concerne l'utilisation du lithium et des ressources connexes. De plus, le secteur de l'automobile, dont je suis issu, est également concerné.
Enfin, nous recueillerons de précieux témoignages et entendrons de commentaires pertinents qui pourraient intéresser le public. Cela pourrait susciter d'autres conversations. Les discussions pourraient permettre de démêler d'autres choses qui sont nécessaires. Je pense que c'est bien plus productif que d'attendre encore une semaine que le Parlement reprenne ses travaux pour tenter d'établir notre plan de travail.
Nous avons devant nous une idée, un plan que j'appuie.
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Thank you, Mr. Masse.
I see Madam Gray.
Je vous remercie, monsieur Masse.
J'accorde maintenant la parole à Mme Gray.
View Tracy Gray Profile
CPC (BC)
Thank you very much, Mr. Chair.
This is an important study and one that should be a priority for this committee. I'll start off by saying a member previously made a comment regarding lithium carbonate. It should be noted that this can also be chemically converted to lithium hydroxide and there is high demand for this. There are articles online stating that the demand is increasing due to its use in batteries, so that comment wasn't relevant to this conversation.
When I was last on this committee, one of the final studies we completed was on the Investment Canada Act. This recent purchase of Neo Lithium by a foreign state-owed enterprise and the federal government's failure to do a security review should prompt a study. We need to hear from the ministers responsible as well as CSIS and department officials.
I recall that during the Investment Canada Act study we had Tim Hahlweg from CSIS, and I questioned him regarding the risks associated with Canadian data going to a foreign state-owned enterprise. He also touched on what he called “potential risks...to...control over strategic sectors”. I think we can all agree that, with the increased production of green technology, Canada's mining sector, including its procurement of lithium, is a strategic sector. A national security review would have considered various things in this regard, including how this would affect Canadian intellectual property. The government failed to conduct this review.
If we also consider principles of reciprocity, which were brought up by Professor Charles Burton in this study, the question of why the Liberal government allowed a foreign state-owned enterprise to purchase a Canadian natural resource company without a diligent review needs to be raised.
During the previous study it became very evident that the current thresholds in the Investment Canada Act were not adequate. This also flows into the recommendations made by the committee to the government early in 2021, which called on the government to have automatic reviews of all purchases of Canadian companies by state-owned enterprises to protect strategic sectors such as natural resources and to block any transaction that would undermine our national security by transferring sensitive assets. Despite these recommendations being made to the government nearly a year ago, the sale of Neo Lithium appears to show that the government ignored all of these recommendations, which this same committee agreed on.
The intellectual property concern has been reiterated recently, in this specific case by experts like Wesley Wark from the Centre for International Governance Innovation, and to frame this in the context of our North American supply chain. Jeff Kucharski, an energy policy professor at Royal Roads University and fellow at the Macdonald-Laurier Institute, wrote in the Toronto Star recently calling the government's lack of national security review “bizarre” with it undermining the ability to strengthen Canadian supply chains for critical minerals.
We heard many other examples in the last study, and I believe, based on those concerns then and the concerns that we're hearing now, this should be studied promptly. I'm hoping that all members of the committee will support this motion.
Thank you, Mr. Chair.
Je vous remercie beaucoup, monsieur le président.
Il s'agit d'une étude importante que le Comité devrait considérer comme une priorité. Je commencerai en disant qu'un membre a parlé précédemment du carbonate de lithium. Sachez que cette matière peut également être transformée par procédé chimique en hydroxyde de lithium, un produit fort convoité. Des articles en ligne indiquent que la demande augmente parce qu'il est utilisé dans les batteries. Cette observation n'avait donc aucun lien avec la présente discussion.
La dernière fois où j'ai participé aux activités du Comité, l'une des dernières études que nous avions terminées concernait la Loi sur Investissement Canada. L'achat récent de Neo Lithium par une société d'État étrangère et le fait que le gouvernement fédéral n'a pas réalisé d'examen en matière de sécurité devraient justifier la tenue d'une étude. Nous devons entendre les ministres responsables, ainsi que des fonctionnaires du Service canadien du renseignement de sécurité et des ministères concernés.
Je me souviens qu'au cours de l'étude sur la Loi sur Investissement Canada, nous avions reçu Tim Hahlweg, du Service canadien du renseignement de sécurité, que j'avais interrogé au sujet du risque qu'une société d'État étrangère fasse main basse sur des données canadiennes. Il avait aussi évoqué ce qu'il avait qualifié de risque potentiel de domination sur des secteurs stratégiques. Je pense que nous conviendrons tous qu'avec l'augmentation de la production de technologies vertes, le secteur minier canadien est stratégique, notamment en ce qui concerne la production de lithium. Un examen relatif à la sécurité nationale aurait permis d'examiner diverses facettes de la question, notamment l'incidence de cette acquisition sur la propriété intellectuelle du Canada. Or, le gouvernement n'a pas mené cet examen.
Si nous prenons également en compte les principes de réciprocité, que M. Charles Burton a soulevés dans son étude, il convient de se demander pourquoi le gouvernement libéral a autorisé une société d'État étrangère acquérir une compagnie canadienne du secteur des ressources naturelles sans effectuer d'étude diligente.
Au cours de l'étude précédente, il est devenu très évident que les seuils actuels que prévoit la Loi sur Investissement Canada ne sont pas adéquats. D'où les recommandations que le Comité a présentées au gouvernement au début de 2021, dans lesquelles il l'exhorte à réaliser automatiquement des études de toutes les acquisitions de compagnies canadiennes par des sociétés d'État afin de protéger les secteurs stratégiques comme celui des ressources naturelles et à bloquer toute transaction qui nuirait à notre sécurité nationale en transférant des actifs de nature délicate. Même si elles ont été présentées au gouvernement il y a près d'un an, la vente de Neo Lithium semble montrer que le gouvernement a fait fi de toutes ces recommandations, formulées par notre propre comité.
Des préoccupations ont de nouveau été exprimées à propos de la propriété intellectuelle récemment, dans ce cas par des experts comme Wesley Wark, du Centre pour l'innovation dans la gouvernance internationale, dans le contexte de la chaîne d'approvisionnement nord-américaine. Jeff Kucharski, professeur de politique énergétique de l'Université Royal Roads et collaborateur émérite à l'Institut Macdonald-Laurier, a écrit récemment dans le Toronto Star que l'absence d'examen en matière de sécurité nationale par le gouvernement était bizarre et nuisait à la capacité de renforcer les chaînes d'approvisionnement canadiennes en minéraux critiques.
Nous avons recueilli quantité d'autres exemples au cours de la dernière étude, et je pense qu'au regard des préoccupations qui avaient été exprimées alors et de celles qui le sont maintenant, nous devrions examiner la question sans tarder. J'espère que tous les membres du Comité appuieront cette motion.
Je vous remercie, monsieur le président.
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Thank you very much, Madam Gray.
I see Michael Kram.
Je vous remercie beaucoup, madame Gray.
J'accorde la parole à Michael Kram.
View Michael Kram Profile
CPC (SK)
Thank you very much, Mr. Chair.
I'm very pleased to be able to speak in favour of the motion to carry out this very important study.
Lithium is a key input to the manufacturing of batteries for electric vehicles, and global demand for lithium and batteries is expected to grow dramatically over the next couple of decades. Therefore, Canada needs a reliable supply of lithium so that our manufacturers can produce the large-capacity batteries needed for electric vehicles built here in Canada.
In the not-too-distant future Canadian auto workers working on the assembly line will require a steady supply of large-capacity batteries in the same way they require a steady supply of bucket seats, transmissions, tires and all the other parts that make up a car. It should be apparent that large-scale lithium-ion battery factories will not be built in Canada without lithium.
Officials from the Liberal government, including the industry minister, need to appear before this committee. They need to explain why the Chinese government, which already controls a quarter of the global supply of lithium batteries, was allowed to buy a Canadian lithium producer through one of its state-owned enterprises without a national security review.
Thank you very much, Mr. Chair, and I encourage all members of the committee to vote in favour of this motion.
Je vous remercie beaucoup, monsieur le président.
Je suis enchanté de pouvoir parler en faveur de la motion afin d'effectuer cette étude très importante.
Le lithium est un intrant clé dans la fabrication de batteries pour véhicules électriques, et la demande mondiale en lithium et en batteries devrait augmenter substantiellement au cours des prochaines décennies. Le Canada a donc besoin d'un approvisionnement fiable en lithium pour que ses manufacturiers puissent produire les batteries à grande capacité dont ont besoin les véhicules électriques fabriqués au Canada.
Dans un avenir pas si distant, les travailleurs du secteur canadien de l'automobile à l'œuvre sur les chaînes de montage auront besoin d'un approvisionnement soutenu en batteries à grande capacité, tout comme ils ont besoin d'un approvisionnement soutenu en sièges, en transmissions, en pneus et en tout ce qui entre dans la composition d'une automobile. Il semblerait évident que sans lithium, il ne se construira pas de grandes usines de batteries lithium-ion.
Les fonctionnaires du gouvernement libéral, y compris le ministre de l'Industrie, doivent témoigner devant le Comité pour expliquer pourquoi le gouvernement chinois, qui domine déjà le quart de la production mondiale de batteries au lithium, a été autorisé à acquérir un producteur canadien de lithium par l'entremise d'une de ses sociétés d'État sans qu'une étude relative à la sécurité nationale ne soit réalisée.
Je vous remercie beaucoup, monsieur le président. J'encourage tous les membres à voter en faveur de cette motion.
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Thank you, Mr. Kram.
Next is Mr. Erskine-Smith.
Je vous remercie, monsieur Kram.
C'est maintenant M. Erskine‑Smith qui a la parole.
View Nathaniel Erskine-Smith Profile
Lib. (ON)
Thank you.
There are a few different things, I suppose.
Brian, I understand the goal here. I understood that we were going to have a subcommittee meeting on Tuesday of next week, and then we were going to hit the ground running the following week. If it's a matter of seizing an additional week and a half or so, I'm okay with that, but I just.... If we look at this study in particular, what I would look to get out of this is that we'd have the minister and/or his officials attend before us, and I would put one question to them, which is “What was the advice of the preliminary analysis of the department?” If the preliminary analysis was “don't do a full review and here's why”, then I'm not that interested in spending six meetings looking into it.
Now, if the preliminary analysis was “do a full review” and the government did not, declined, to do that full review, then I think it's worth enquiring. I'm a bit worried that we're skewing our entire agenda here without knowing the answer to that preliminary question, and we're allocating six meetings. I would like the minister to talk about his mandate letter, not only critical minerals, and to discuss the net-zero accelerator and to discuss the digital privacy legislation that is likely to come to us this spring if we can retable it from the last session.
There are a number of things that I would like to ask the minister about, and I would encourage colleagues who are interested specifically in Neo Lithium to put their questions to the minister. I think we should have him before us sooner rather than later.
We should have Ian Scott for a meeting. My idea was to have the minister and Ian Scott for preliminary meetings to hold time as we invite other witnesses for a longer-term study. That was my hope.
If we want to get into how we can use this committee most effectively and do some work next week, I'm open to that idea. I don't see a six-meeting study for Neo Lithium specifically when the likely answer back from officials is that “our recommendation was not to do a full review based on the facts as we know them”. I can't imagine that we're establishing a schedule of six meetings today, right now, over what we know. I would just encourage us to be a little more strategic about it. Yes, let's use our time, and if we want to get going next week, let's do it, but let's get going in a little more of a thoughtful way. That would be the approach I would suggest.
Je vous remercie.
Il y a un certain nombre de choses, je suppose.
Monsieur Masse, je comprends l'objectif visé ici. Je crois comprendre que le Sous-comité se réunira mardi prochain et que nous nous mettrons à l'ouvrage la semaine suivante. S'il s'agit de profiter d'une semaine et demie de plus environ, je suis d'accord, mais je... En ce qui concerne cette étude en particulier, je voudrais que nous invitions le ministre et/ou ses fonctionnaires à témoigner devant nous, et je leur poserais la question suivante: quel conseil le ministère a‑t‑il formulé par suite de l'analyse préliminaire? S'il a conseillé de ne pas faire d'examen exhaustif en expliquant pourquoi, alors je ne suis pas intéressé à passer six semaines à examiner la question.
Mais s'il a conseillé d'effectuer un examen exhaustif et que le gouvernement a omis de le faire, alors je pense qu'il vaut la peine de se pencher sur cette affaire. Je crains un peu que nous établissions tout notre calendrier sans connaître la réponse à la question préliminaire et que nous accordions six semaines à cette étude. Je voudrais que le ministre parle de sa lettre de mandat, pas seulement des minéraux critiques, et traite de l'Accélérateur net zéro et du projet de loi sur la protection des renseignements personnels numériques qui nous sera probablement renvoyé au printemps si nous pouvons le déposer de nouveau après la dernière session.
Je voudrais interroger le ministre à propos d'un certain nombre de choses, et j'encouragerais mes collègues qui s'intéressent particulièrement à Neo Lithium à lui poser leurs questions. Je pense que nous devrions l'entendre dans les plus brefs délais.
Nous devrions entendre Ian Scott pendant une séance. Je pense que nous devrions recevoir le ministre et Ian Scott lors de séances préliminaires, le temps que nous invitions d'autres témoins pour une étude à long terme. J'espère que c'est ce que nous ferons.
Si nous voulons voir comment nous pouvons utiliser le Comité le plus efficacement possible et accomplir du travail la semaine prochaine, je suis ouvert à cette idée. Je ne pense pas que nous devrions effectuer une étude de six semaines précisément sur Neo Lithium alors que les fonctionnaires nous répondront vraisemblablement qu'ils n'ont pas conseillé de faire un examen exhaustif, compte tenu des faits qu'ils connaissaient. Je ne peux imaginer que nous établissions un calendrier de six semaines aujourd'hui, maintenant, avec ce que nous savons. Je nous encouragerais à nous montrer un peu plus stratégiques dans ce dossier. Oui, utilisons notre temps, et si nous voulons nous mettre à l'ouvrage la semaine prochaine, alors faisons‑le, mais agissons de manière un peu plus réfléchie. C'est l'approche que je proposerais.
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Thank you, Mr. Erskine-Smith.
As a point of information, I have asked the clerk to reserve next Tuesday during our usual meeting spot so that we could have a subcommittee meeting to plan the agenda as we resume Parliament. I wanted to see what the consensus was and how the debate evolved today first, but just as a point of information, that has been reserved if the subcommittee wants to meet.
I have Mr. Fillmore.
Je vous remercie, monsieur Erskine‑Smith.
Sachez que j'ai demandé au greffier de réserver du temps mardi prochain, à l'heure à laquelle nous nous réunissons habituellement, pour que le Sous-comité puisse se réunir afin d'établir le calendrier alors que le Parlement s'apprête à reprendre ses travaux. Je voulais d'abord observer le consensus et voir comment le débat évoluait aujourd'hui, mais je tiens à ce que vous sachiez que du temps a été réservé si le Sous-comité souhaite se réunir.
J'accorde la parole à M. Fillmore.
View Andy Fillmore Profile
Lib. (NS)
View Andy Fillmore Profile
2022-01-20 16:07
Thank you, Mr. Chair. I appreciate the comments that all members are bringing forward.
Just on the point of whether or not this transaction was reviewed, I want to share with the committee the baseline information. A spokesperson from the federal ministry of Innovation, Science and Economic Development—and this was also published in the Globe, so it's public knowledge—wrote, “Investments in critical minerals are systematically and thoroughly scrutinized by the Investment Review Division [of the department] in concert with the responsible government departments and Canada's security and intelligence community,” and through consultations with foreign allies, wherever appropriate.
She added that every foreign takeover of a Canadian firm is reviewed on its merits. She said that considerations can include such factors as the nature of the mineral deposits involved, since some forms of critical minerals are of greater or lesser strategic value to Canada; the ability of Canadian supply chains to exploit the asset; and the nature of the Canadian business and whether it has operations in Canada or, for example, is principally domiciled here for regulatory or other reasons with few, if any, local staff or assets.
As I mentioned before and as has now become common knowledge about Neo Lithium, it only had this very tenuous toehold in Canada to participate in the TSX in hopes of raising funding for their increasingly dubious-appearing operation in Argentina.
I just want to reveal the fact that this has been reviewed. We shouldn't repeat the mythology that no review was undertaken. It was indeed reviewed.
On the question that Ms. Gray raised regarding carbonate versus hydroxide, I could probably make a passable hat using my socks, but I'd much rather wear a hat. The process involved with....
I'll just read this:
As it turns out, lithium hydroxide...is better suited in the production of the batteries...when compared to its alternative, lithium carbonate. Although lithium carbonate can be converted into lithium hydroxide, it comes at an additional cost and additional steps.
As I understand it, there are additional significant environmental implications as well, which, of course, undermine the whole point of switching to batteries at all. Let's not shift course from the understanding that the minerals in this mine are not of strategic relevance to Canada, Canadian industry or security. I think we can take that as truth for now.
I agree with my colleague Mr. Erskine-Smith. I want to get back to work here. I want to get back to work quickly. We have a subcommittee meeting scheduled for next week. That is going to help organize our work flow. We have a number of motions already tabled that are important, relevant studies. I don't think there's anybody on this committee who doesn't want to be productive, and we all want to support each other.
I must say the tone of December was fabulous. It was collaborative and constructive. I'm afraid what's happened now is that this hasty position taken on Neo Lithium, which we have now given lie to, is tending to mitigate the constructive tone of our committee. I very much would love for us all to get back to that, to let the subcommittee do its work and to get some studies in the pipeline.
Thank you.
Je vous remercie, monsieur le président. Je remercie les membres du Comité de leurs commentaires.
Pour ce qui est de dire si la transaction a fait ou non l'objet d'un examen, je veux fournir au Comité des informations de base. Une porte-parole du ministère fédéral de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique a écrit une déclaration, également publiée dans le Globe — c'est donc de connaissance publique — indiquant que les investissements dans les minéraux critiques font l'objet d'examens systématiques et exhaustifs de la part de la Division de l'examen des investissements du ministère, de concert avec les ministères responsables et le secteur canadien de la sécurité et du renseignement, et en consultation avec des alliés étrangers au besoin.
Elle a ajouté que chaque prise de contrôle d'une entreprise canadienne par une entité étrangère est examinée en fonction de ses mérites, précisant qu'on peut prendre en compte des facteurs comme la nature des dépôts de minéraux concernés, puisque certaines formes de minéraux critiques ont plus ou moins de valeur stratégique pour le Canada; la capacité des chaînes d'approvisionnement canadiennes d'exploiter l'actif; la nature de l'entreprise canadienne; et si elle a des activités au Canada ou si, par exemple, elle est domiciliée ici principalement pour des questions de réglementation ou pour tout autre motif, avec peu ou pas de personnel ou d'actifs sur place.
Comme je l'ai souligné plus tôt et comme on le sait maintenant à propos de Neo Lithium, cette entreprise n'avait qu'une présence minime au Canada pour participer au TSX dans l'espoir de recueillir du financement pour ses activités qui semblent de plus en plus douteuses en Argentine.
Je veux simplement révéler le fait que cette acquisition a été examinée. Nous ne devrions pas répéter le mythe selon lequel aucun examen n'a été réalisé. L'acquisition a été examinée.
En ce qui concerne la question soulevée par Mme Gray au sujet du carbonate et de l'hydroxyde, je pourrais probablement faire un couvre-chef passable avec mes chaussettes, mais je préférerais de loin porter un chapeau. Le processus relatif à...
Je vais juste vous lire ce qui suit:
Il se trouve que l'hydroxyde de lithium convient mieux à la production de batteries si on le compare à l'autre option, soit le carbonate de lithium. Même si ce dernier peut être converti en hydroxyde de lithium, cette transformation entraîne des coûts et des étapes supplémentaires.
D'après ce que je comprends, le processus a aussi des implications environnementales supplémentaires, ce qui, bien entendu, contrevient à tout le principe de la transition vers les batteries. N'oublions pas qu'on comprend que les minéraux que contient cette mine n'ont pas d'intérêt stratégique pour le Canada, l'industrie canadienne ou la sécurité. Je pense que nous pouvons considérer ce fait comme une vérité pour l'instant.
Je suis d'accord avec mon collègue, M. Erskine‑Smith. Je veux me remettre au travail, et ce, sans tarder. Le Sous-comité doit se réunir la semaine prochaine. Cela nous aidera à organiser notre flux de travail. Un certain nombre de motions importantes ont déjà été proposées en vue d'études pertinentes. Je ne pense pas que quiconque, au sein du Comité, ne veut pas être productif. Nous voulons tous nous soutenir mutuellement.
Je dois dire que le ton était formidable en décembre. Il était constructif et empreint de collaboration. Je crains que cette position hâtive dans le dossier de Neo Lithium, que nous avons maintenant désavouée, tende à nuire au ton constructif du Comité. Je tiendrais beaucoup à ce que nous rétablissions le ton d'avant, laissant le Sous-comité accomplir son travail et prévoir un certain nombre d'études.
Je vous remercie.
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Thank you, Mr. Fillmore.
Mr. Fast.
Merci, monsieur Fillmore.
Monsieur Fast.
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2022-01-20 16:11
Thank you very much. I have just three quick points.
First of all, to Mr. Fillmore's comments, to review this decision by committee was not a hasty decision. Parliament should have been sitting some time ago. We have another week coming up that is empty of meetings for our committee, so it makes sense for us to do some useful work there. I would highlight and restate that this is a Canadian mining company. The notion that this has a tenuous connection to Canada and that somehow this is dubious is just false.
Mr. Fillmore, I want to assure you that we are fully committed to working collaboratively with the chair, with you and with your colleagues all around the table. The fact that we brought forward this proposed study should not in any way be taken as somehow disrupting that collaboration and collegiality around the table. I think you would admit that.
I would direct your attention, members and colleagues, to the website itself. We're not experts in lithium. I doubt that the minister is an expert in lithium, although my Liberal friends are asserting that somehow this lithium—nothing to see here—has no impact at all on our battery and EV ecosystem.
Here's what the Neo Lithium website actually says:
We are on the cusp of a global energy transformation on the back of the lithium-ion battery technology. In the near future, the lithium industry will face the challenge to increase production to meet the demand required for the electrification of transportation. Neo Lithium's 3Q Project is the pre-eminent lithium brine asset in the world to meet this demand.
Folks, let's not be under the illusion that our Chinese friends are interested in this company because somehow they like lithium carbonate and it's a product that has no significant role to play in the global economy. Nothing could be further from the truth.
I have a final comment.
Mr. Erskine-Smith, our role as a committee is not simply to hear the minister's explanation and then rubber-stamp it. We, as committee members, have a role to play, and it is oversight—to scrutinize the decisions and the actions of government. That's what we're doing with these proposed meetings. We want to scrutinize this decision because, I believe, it's a very important one. The facts that we are now disputing here can easily be clarified if we hold a number of meetings to discuss this. It's a reasonable request from a reasonable opposition.
I would ask all of you to support us in moving ahead with this. Let's make the coming week productive.
Merci beaucoup. J'ai trois petites observations à faire.
Tout d'abord, en réponse à M. Fillmore, la prise de position concernant l'examen de la décision par le Comité n'était pas précipitée. Le Parlement devrait siéger depuis quelque temps déjà. Nous avons une autre semaine sans réunion, et il est logique que nous essayions de faire quelque chose d'utile. Je renchéris sur le fait qu'il s'agit d'une société minière canadienne. Il est faux de dire que la société n'a qu'une présence minime au Canada et est d'une importance douteuse.
Monsieur Fillmore, je tiens à vous rassurer que nous sommes tous d'accord pour collaborer avec le président, avec vous-même et vos collègues du Comité. ll ne faut pas supposer pour quelle que soit la raison que nous voulons perturber l'esprit de collaboration et de convivialité qui existe au sein du Comité en proposant l'étude. Vous le savez sans doute.
Chers collègues, j'attire votre attention au site Web. Nous ne sommes pas experts en ce qui concerne le lithium. Je serais étonné d'apprendre que le ministre soit expert en la matière, quoique mes collègues libéraux affirment que le lithium n'a aucune incidence sur notre écosystème de batteries et de VE et qu'il n'y a pas lieu de s'attarder sur le dossier.
Voici ce que dit le site Web de Neo Lithium:
Le monde est à la veille de connaître une transformation énergétique grâce à la technologie des batteries lithium-ion. Dans un avenir proche, l'industrie du lithium aura à relever le défi qui consistera à accroître sa production et à répondre à la demande issue de l'électrification des transports. Le Projet 3Q de Neo Lithium est le projet le plus ambitieux d'extraction du lithium de saumure du monde pour répondre à la demande.
Chers collègues, ne nous laissons pas bercer par l'illusion qui veut que nos amis chinois s'intéressent à cette société parce qu'ils aiment bien le carbonate de lithium et que c'est un produit qui ne joue aucun rôle significatif dans l'économie mondiale. La vérité, c'est tout le contraire.
J'ai une dernière observation.
Monsieur Erskine-Smith, le rôle de notre comité ne consiste pas tout simplement à entendre l'explication du ministre et l'avaliser tout bonnement. Le Comité a un rôle à jouer, un rôle de surveillance, c'est‑à‑dire examiner les décisions et les actions du gouvernement. Voilà ce que nous voulons faire au moyen des réunions proposées. Nous voulons examiner la décision, car à mon avis, elle est fort importante. Les faits dont nous débattons actuellement pourront facilement être tirés au clair si nous tenons quelques réunions pour en discuter. C'est une demande raisonnable d'une opposition raisonnable.
Je vous demande tous de nous appuyer dans ce dossier. Faisons de la semaine prochaine une semaine productive.
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Thank you, Mr. Fast.
The next speaker was supposed to be Sébastien Lemire, but he put his hand down. So the floor now goes to the next speaker on the list.
Mr. Erskine‑Smith, the floor is yours.
Merci, monsieur Fast.
Le prochain intervenant devait être M. Sébastien Lemire, mais il a baissé la main. Je laisse donc la parole au prochain intervenant sur la liste.
Monsieur Erskine‑Smith, vous avez la parole.
View Nathaniel Erskine-Smith Profile
Lib. (ON)
It's true that I'm not always reasonable, Ed, to be fair, but on this, I think my view would be that we can use this time to do the subcommittee work that would have taken place on Tuesday if we want to be a little faster with our schedule.
I wonder if we can find a compromise here. With six meetings for a single company, I feel as though I'm going to be wasting my time, when we could ask questions of this company or we could ask questions about this company. We could bring the same officials you want to bring in. We can bring the minister in and ask officials about this particular instance. I don't know why we wouldn't cast a broader net to say let's look at the critical minerals sector more broadly, let's look at the strategy, let's look at the Investment Canada Act, let's look at sustainable battery innovation, and let's look more broadly at how the government should be proceeding on this issue.
That would be what I would be more comfortable with. You would attain what you want to attain, I think. It would be in a context in which we could present recommendations that would, hopefully, be impactful. There would still be the accountability function—don't get me wrong—but we would be looking at a much broader issue, on which I think we could play a role in assisting going forward.
Six meetings seems like too many meetings for such a narrow issue with respect to one particular company. I don't know if you would be open to an amendment that casts this more widely, so we could look at the critical minerals sector more widely, including in terms of the Investment Canada Act. You'd still be able to ask whatever questions you like to the witnesses, but I think we'd be able to get more substantive work done.
Il est certes vrai que je ne suis pas toujours raisonnable, monsieur Fast. Pour être juste, si nous voulons nous avancer un peu dans notre calendrier, je pense que nous pourrons utiliser le temps prévu pour permettre au Sous-comité d'effectuer le travail qui aurait eu lieu mardi.
Serait‑il possible de parvenir à un compromis? J'ai peur de perdre mon temps en consacrant six réunions pour poser des questions à une seule société et à son sujet. Nous pourrons faire venir les mêmes représentants que vous désirez entendre. Nous pourrons inviter le ministre et poser des questions aux fonctionnaires sur la question. Je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas être plus ambitieux et examiner le secteur des minéraux critiques de façon plus étendue, la stratégie, la Loi sur Investissement Canada, les innovations réalisées dans le domaine des batteries durables et, dans une optique plus élargie, la direction que devrait prendre le gouvernement dans ce dossier.
Voilà ce qui me conviendrait davantage. Vous obtiendrez ce que vous voulez, et ce serait dans un cadre qui nous permettrait de soumettre des recommandations qui, espérons‑le, seront utiles. Nous serions toujours responsables, croyez-moi, mais nous examinerions le dossier de façon plus élargie, et je crois que nous pourrions alors jouer un rôle utile à l'avenir.
Il me semble que six réunions, c'est trop pour une question aussi étroite qui porte sur une seule société. Seriez-vous réceptifs à un amendement qui permettrait d'agrandir la portée de l'étude, de façon à ce que nous puissions examiner le secteur des minéraux critiques de façon plus générale, ainsi que la Loi sur Investissement Canada? Vous pourriez toujours poser toutes les questions que vous souhaiterez aux témoins, et nous pourrions faire un travail plus approfondi.
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Thank you, Mr. Erskine-Smith.
I see Mr. Dong.
Merci, monsieur Erskine-Smith.
Monsieur Dong souhaite intervenir.
View Han Dong Profile
Lib. (ON)
Thank you, Chair.
I've been listening carefully to my colleagues. This is relatively new to me, the emergency meeting motion, and I also learned from my NDP colleague, MP Masse, that he had intended to introduce a subject of study for an emergency meeting, and that's news to me—
Merci, monsieur le président.
J'ai écouté attentivement les propos de mes collègues. Je viens de prendre connaissance de la motion portant sur la réunion d'urgence et d'apprendre que mon collègue néo-démocrate, M. Masse, a l'intention de proposer une étude lors d'une réunion d'urgence, ce que j'ignorais également...
View Brian Masse Profile
NDP (ON)
View Brian Masse Profile
2022-01-20 16:17
I have a point of order, Mr. Chair.
J'invoque le Règlement, monsieur le président.
View Han Dong Profile
Lib. (ON)
I'm sorry, Brian. I don't mean any disrespect—
Je suis désolé, monsieur Masse. Je ne voulais pas manquer de respect...
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Just a moment, Mr. Dong. There is a point of order.
Go ahead, Mr. Masse.
Un instant, monsieur Dong. On a invoqué le Règlement.
Allez‑y, monsieur Masse.
View Brian Masse Profile
NDP (ON)
View Brian Masse Profile
2022-01-20 16:17
Yes, I want to confirm with the clerk that my emergency motion was actually distributed last week, just so Mr. Dong is clear. I didn't propose to present something in future. I actually did propose it, and it was distributed among all members. I just want to confirm that.
Thank you, Mr. Chair.
Je voulais confirmer auprès du greffier que ma motion visant une réunion d'urgence a en fait été distribuée la semaine dernière. Je voudrais que M. Dong sache que je n'ai pas l'intention de présenter la motion à l'avenir. Je l'ai déposée et elle a été distribuée aux membres. Je souhaite tout simplement le confirmer.
Merci, monsieur le président.
View Han Dong Profile
Lib. (ON)
Yes, that confirmation will be helpful too. I apologize if I was notified and I somehow missed it. I do apologize for that.
In terms of the committee's schedule or calendar, I have not heard any official opposition from the last meeting or between the last meeting and today, but I remember that the game plan was that the subcommittee would come back with a proposal on what the upcoming study schedule would be. Now, we are here at an emergency meeting, discussing the possibility of doing this emergency study.
I have to be honest. Between the two studies, the one from my NDP colleague and the one from my Conservative colleague, I'm more interested in the one presented by my NDP colleague, because it's quite relevant. In terms of urgency and what could directly impact Canadians, my constituents included, I think that study is much more relevant. If we're going to have an emergency meeting next week to do an emergency study, we of course have to go through the process of voting, but my preference would be for doing the one that impacts my constituents more directly.
I'm happy to have another meeting next week, and to meet, but I just want to point out the fact that at the last meeting we agreed to a game plan to have the subcommittee look at the schedule.
My last point is that I was hearing from a Conservative colleague that there were some assumptions made, that if the government somehow, through our recommendation of a study, blocked the sale of this company or, going back, if they blocked it, it would guarantee that their product would be used in Canada. I think that's a big assumption, because at the end of the day these products are mined in another country by a decision made by executives, not necessarily by Canadians. I think we have to be very careful with drawing the assumption that just because we've blocked the sale we can guarantee that these products can be used in the Canadian market.
That's all. Thank you.
Ce serait effectivement utile. Je m'excuse si j'en ai été avisé et je ne l'ai pas remarqué. J'en suis navré.
En ce qui concerne le calendrier du Comité, je n'ai pas entendu quoi que ce soit de l'opposition officielle depuis notre dernière réunion, mais je me souviens que nous avions comme plan de match de demander au Sous-comité de nous revenir avec l'ébauche du calendrier des travaux. Nous voilà maintenant à une réunion d'urgence en train de discuter de la possibilité d'effectuer une étude d'urgence.
Je dois être franc. Il y a deux études, l'une proposée par mon collègue néo-démocrate et l'autre par mon collègue conservateur, et c'est la première qui m'intéresse davantage. De par le niveau d'urgence et l'incidence directe sur les Canadiens, y compris les électeurs de ma circonscription, je crois que c'est cette étude qui est beaucoup plus pertinente. Si nous tenons une réunion d'urgence la semaine prochaine pour effectuer une étude d'urgence, nous devrons bien sûr mettre la question aux voix, mais pour ma part, je préfère effectuer l'étude qui concerne plus directement les électeurs de ma circonscription.
Je serai prêt à tenir une réunion la semaine prochaine, mais j'aimerais souligner le fait qu'à notre dernière réunion, nous nous sommes entendus pour que le Sous-comité se penche sur le calendrier des travaux.
Par ailleurs, un collègue conservateur a fait certaines suppositions, indiquant que si le gouvernement bloquait la vente d'une société, ou si le gouvernement l'avait bloquée suivant notre recommandation, cela garantirait que le produit serait utilisé au Canada. C'est énorme comme supposition, parce qu’au final, le minéral est extrait dans un autre pays selon des décisions prises par des cadres qui ne sont pas forcément des Canadiens. Il faut faire très attention en supposant que si nous interdisons la vente, nous garantissons que le produit sera écoulé sur le marché canadien.
C'est tout. Merci.
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Thank you, Mr. Dong.
I see Monsieur Lemire.
Merci, monsieur Dong.
Au tour maintenant de M. Lemire.
View Sébastien Lemire Profile
BQ (QC)
Thank you, Mr. Chair.
In light of what we have just heard, allow me to propose an amendment.
First of all, Mr. Chair, I acknowledge that you have requested a meeting next Tuesday, with the goal of establishing the agenda and studying the 20 or so motions that committee members have introduced. This will allow us to come up with a solid program for the committee's work, which, I have to say, has perhaps been missing in our preparations to this point.
With that said, I would like to make an amendment to the motion introduced by the Conservatives, which is the subject of our discussion today.
Instead of six meetings, I propose that we have two and that they take place next week. That will give a total of three meetings, if we consider the one to discuss the organization and that will perhaps happen at the subcommittee. That is your decision, Mr. Chair.
I propose that we have two meetings next week to study the Neo Lithium deal and that we invite Minister Champagne for one of them. The minister can be accompanied by his officials, including the deputy minister, for example. While I am not part of the government, of course, I believe that it is the minister who will have to answer our questions.
At the second meeting, it might be helpful to have the Minister of Public Safety with us. Actually, I would like to ask Ed Fast, who has proposed the motion, why he would like to invite the Minister of Public Safety. I have heard no explanation about that and I would like to hear one. In addition, other witnesses must be invited for this study, like Professor Wesley Wark, as a specific example.
So I propose that we have two meetings next week about the sale of Neo Lithium.
Merci, monsieur le président.
À la lumière de ce que nous venons d'entendre, permettez-moi de proposer un amendement.
Tout d'abord, monsieur le président, je tiens pour acquis que vous avez fait une demande pour une rencontre mardi prochain, ayant pour but d'établir l'horaire de travail et d'étudier la vingtaine de motions que les membres du Comité auront déposées. Cela nous permettra de bâtir un programme solide pour les travaux du Comité, ce qui, je le constate, manquait peut-être à nos préparations à ce stade.
Cela étant dit, j'aimerais proposer un amendement à la motion qui a été déposée par les conservateurs et qui est l'objet de la discussion d'aujourd'hui.
Au lieu de tenir six rencontres, je propose que nous en tenions deux qui auront lieu la semaine prochaine. Cela donnerait un total de trois rencontres si l'on tient compte de celle qui portera sur l'organisation et qui se tiendra peut-être en sous-comité. C'est vous qui en déciderez, monsieur le président.
Je propose qu'il y ait deux rencontres la semaine prochaine sur l'étude de la transaction de Neo Lithium et que l'on invite le ministre Champagne pour l'une d'entre elles. Le ministre pourra être accompagné de ses fonctionnaires, dont le sous-ministre, par exemple. Cela dit, je ne fais pas partie du gouvernement responsable, mais je crois que c'est le ministre qui devrait répondre à nos questions.
Lors de la deuxième rencontre, il pourrait être intéressant de recevoir le ministre de la Sécurité publique. D'ailleurs, j'aimerais demander au proposeur de la motion, M. Ed Fast, pourquoi il souhaite inviter le ministre de la Sécurité publique. Je n'ai pas entendu d'explications à ce sujet, et j'aimerais en avoir. De plus, comme des gens ont pu témoigner dans le cadre de cette étude, il faudrait inviter d'autres témoins, comme le professeur Wesley Wark, notamment.
Je propose donc que nous tenions deux rencontres la semaine prochaine sur la vente de Neo Lithium.
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Thank you very much, Mr. Lemire.
An amendment has been moved and we will debate it now.
The mover of the motion, Mr. Fast, has the floor.
Merci beaucoup, monsieur Lemire.
Un amendement a été proposé et nous allons maintenant en débattre.
La parole est à M. Fast, le proposeur de la motion.
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2022-01-20 16:22
Thank you very much, and thank you to Mr. Lemire for his willingness to study this. I think he understands the importance of making sure that Canada's critical assets are protected and used in a way that benefits Canadians.
One of the things I would point out to Mr. Lemire—and I'm asking for his response—is that if we have the minister or ministers appear before us, they will also be bringing officials who will likely occupy at least one meeting. We know that they're likely simply going to say, “Hey, there's nothing to see here. We did a review and it's done and there's no problem, no threat to Canada. This is to Canada's net benefit.”
I'm as eager to hear from industry specialists in the area and from academics.
My fear, Mr. Lemire, is that we will run out of time to get a complete and full picture of what's at risk here, what's at stake.
Would you be willing to modify your amendment for it to be a four-meeting study rather than a six-meeting study? I think it's a compromise that would allow us to address all three of those groups—the ministers and their officials, industry specialists and then some academics who have done a lot of study in the area of Canada's national security.
Merci beaucoup, et merci également à M. Lemire qui est d'accord sur l'étude. Il comprend à quel point il est important de s'assurer que les ressources essentielles du Canada sont protégées et utilisées de façon à ce que les Canadiens en tirent les bénéfices.
J'aimerais poser une question à M. Lemire et connaître sa réponse. Si nous faisons comparaître le ou les ministres, ils seront accompagnés de fonctionnaires, ce qui prendra probablement au moins une réunion. Nous savons qu'ils diront probablement tout simplement: « Il n'y a pas lieu de s'attarder là‑dessus. Nous avons effectué un examen et n'avons aperçu aucun problème, aucune menace pour le Canada. Le Canada en tirera des avantages nets. »
J'ai tout aussi hâte d'entendre les experts industriels que les universitaires.
Cependant, je crains que nous ne manquions de temps pour ce qui est de brosser le portrait complet des enjeux.
M. Lemire serait‑il prêt à modifier son amendement pour qu'il y ait une étude comportant quatre réunions plutôt que six? C'est un compromis qui nous permettra d'auditionner les trois groupes, à savoir les ministres et leurs fonctionnaires, les experts industriels et certains universitaires qui ont effectué beaucoup de recherches dans le domaine de la sécurité nationale du pays.
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
We now have a subamendment.
Mr. Lemire, the floor is yours.
Un sous-amendement a maintenant été proposé.
Monsieur Lemire, vous avez la parole.
View Sébastien Lemire Profile
BQ (QC)
I am sticking to my proposal for two meetings and inviting the minister to the first. The officials are part of the department and I feel that, as a result, they must be present to answer our questions. That could be part of that two-hour meeting; a framework of that kind gives us the time to do it that way.
Then, at a second meeting, we could invite witnesses from the industry to find out their point of view. We can invite industry witnesses. So I will stick with my proposal for two meetings.
Je maintiens ma proposition de tenir deux rencontres et d'inviter le ministre à la première. Les fonctionnaires font partie du ministère et je pense qu'ils doivent donc être présents pour répondre à nos questions. Cela pourra faire partie de ces deux heures de rencontre et nous aurons le temps de le faire dans ce cadre.
Ensuite, lors d'une deuxième rencontre, nous pourrons recevoir des témoins qui font partie de l’industrie pour connaître leur point de vue. Nous pouvons donc inviter des témoins qui font partie de l'industrie. Je maintiens donc la proposition de tenir deux rencontres.
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Mr. Dong.
Monsieur Dong.
View Han Dong Profile
Lib. (ON)
Thank you, Chair.
I want to hear from my Bloc colleague regarding MP Fillmore's broader study on critical minerals, as to whether he thinks it would be a worthwhile practice, because then we can talk about the potential of including what we were talking about today in that broader study.
Merci, monsieur le président.
J'aimerais connaître l'avis de mon collègue du Bloc concernant l'étude plus élargie sur les minéraux critiques proposée par M. Fillmore, et savoir s'il pense que ce serait utile, parce que nous pourrions alors incorporer ce dont nous parlons aujourd'hui dans l'étude élargie.
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Correct me if I'm wrong, but I believe we have to dispose of the amendment that's been put on the floor first.
Mr. Masse.
Vous me corrigerez si j'ai tort, mais je crois que nous devons d'abord traiter l'amendement proposé.
Monsieur Masse.
View Brian Masse Profile
NDP (ON)
View Brian Masse Profile
2022-01-20 16:25
Thank you, Mr. Chair.
Merci, monsieur le président.
View Sébastien Lemire Profile
BQ (QC)
Can I answer the question I was asked, Mr. Chair?
Puis-je répondre à la question qui m'est posée, monsieur le président?
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Go ahead, Mr. Lemire.
Then I will come back to Mr. Masse.
Allez-y, monsieur Lemire.
Je reviendrai ensuite à M. Masse.
View Sébastien Lemire Profile
BQ (QC)
To answer your question, Mr. Dong, I feel that that is part of what will have to be dealt with at Tuesday's meeting, when we are setting up our program.
Personally, I find that Michael Kram's motion on this is particularly helpful and complete. We could have some amendments, as Mr. Fillmore had proposed, so that we can do a study on critical minerals again. In my opinion, that study should be conducted in the order that the subcommittee will determine. We will be able to give it some thought.
It is perfectly appropriate to do a real study on critical minerals, not just on Neo Lithium.
Pour répondre à votre question, monsieur Dong, je pense que cela fait partie de ce qui devra être abordé à la rencontre de mardi, lors de laquelle nous établirons notre programme.
Personnellement, je trouve que la motion déposée par Michael Kram à ce sujet est particulièrement intéressante et complète. Nous pourrons y apporter quelques amendements, qui avaient été proposés par M. Fillmore, afin de refaire une étude sur les minéraux critiques. Selon moi, cette étude devra être menée selon une séquence déterminée par le Sous-comité. Nous pourrons y réfléchir.
Il est tout à fait pertinent de faire une véritable étude sur les minéraux critiques, et pas seulement en ce qui a trait à Neo Lithium.
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Thank you, Mr. Lemire.
Mr. Masse, the floor is yours.
Merci, monsieur Lemire.
Monsieur Masse, vous avez la parole.
View Brian Masse Profile
NDP (ON)
View Brian Masse Profile
2022-01-20 16:26
Thank you, Mr. Chair.
In hearing what I'm hearing now, I'm going to propose this and see what the reactions are of my colleagues. It sounds like there's enough support here to get something off the ground, whether it's two meetings or four meetings. I would suggest that we pass the motion without the.... Being open to that, we'll start next week. We have a subcommittee meeting. We'll have two meetings on this for sure, and at the subcommittee meeting, we can decide how many more meetings there should be. That will allow us to move on right now. It gets us off the ground. Then, during the subcommittee, we could decide whether or not we want to add another two meetings from there.
I know that Mr. Dong mentioned my motion too. I'm always interested in having one to two meetings with regard the executives from the grocery store industry—or at least one meeting—to have them come back to explain their issues over pandemic pay. I hope we can squeeze that in somehow, and if not in this next week, in at least one meeting when we've returned to the House of Commons. I'll park that aside not to get more confusing.
Perhaps, Mr. Fast, you can respond, or Mr. Lemire, if, for example, we have a motion here that comes together and we get two meetings for next week locked in and then we also have our subcommittee meeting where we can decide whether we want to carry on with a couple of other meetings. I will just note that outside of two meetings with witnesses, we will need at least one meeting for preparation for a report or some type of reporting process back to the House of Commons. There's almost a guarantee that we have to have additional meetings, which would have been built into the six meetings, I believe. We need to keep that in mind, because we will need that time.
I'll leave that—if my colleagues perhaps want to comment on that—as a general compromise to get going on stuff, because I really want this committee, which has a history of doing a lot of really good stuff, to just get to work. It's such a big file. This file is huge for industry, and I'd hate for us to get ground out for one or two meetings.
Thank you.
Merci, monsieur le président.
Compte tenu des propos exprimés, je vais proposer quelque chose et voir quelle sera la réaction de mes collègues. Il semble que nous sommes d'accord sur une étude, qu'elle comporte deux ou quatre réunions. Je propose que nous adoptions la motion sans... En faisant preuve d'ouverture, nous pourrons commencer la semaine prochaine. Le Sous-comité se réunira. Nous aurons au minimum deux réunions, et lors de la réunion du Sous-comité, on décidera du nombre de réunions supplémentaires. Cela nous permettra de mettre l'étude en branle dès maintenant. Ensuite, le Sous-comité pourra décider si nous voulons y consacrer deux réunions supplémentaires.
Je sais que M. Dong a mentionné ma motion également. Je serai toujours prêt à ce que nous tenions au minimum une sinon deux réunions pour entendre les cadres du secteur de l'épicerie, afin de les entendre sur la question de la prime en temps de pandémie. J'espère que ce sera possible, et si ce n'est pas la semaine prochaine, ce sera plus tard lorsque la Chambre des communes aura recommencé à siéger. Je vais mettre cette question de côté pour l'instant afin de ne pas brouiller les cartes.
Monsieur Fast, ou encore monsieur Lemire, admettons que nous adoptions une motion afin de consacrer deux réunions la semaine prochaine à l'étude. Ensuite, le Sous-comité se réunit pour décider s'il veut y accorder quelques réunions supplémentaires. Hormis les deux réunions consacrées à l'audition des témoins, il nous faudra au minimum une réunion pour le rapport à la Chambre des communes. Cela garantit presque que nous aurons des réunions supplémentaires, ce qui vient rejoindre les six réunions prévues, il me semble. Souvenons-nous‑en, car il faut prévoir le temps nécessaire.
J'aimerais connaître l'avis de mes collègues sur un compromis général qui permettrait de mettre l'étude en branle. Je veux vraiment que le Comité, qui a beaucoup de bon travail à son actif, puisse se mettre au boulot. Le dossier est énorme. Il revêt une importance primordiale pour l'industrie, et ce serait dommage de ne pas faire d'étude à cause d'un désaccord sur une ou deux réunions.
Merci.
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Thank you, Mr. Masse.
In looking at our colleagues on the screen, I think there's a broad agreement that members want to get this committee going.
I see Madam Lapointe.
Merci, monsieur Masse.
En voyant les visages de nos collègues à l'écran, j'ai l'impression qu'ils s'entendent sur la direction que prendra le Comité.
Madame Lapointe.
View Viviane Lapointe Profile
Lib. (ON)
View Viviane Lapointe Profile
2022-01-20 16:28
Good afternoon.
While I could not support the motion that was put forward to this committee tonight, I can support the amendment that has been made by our Bloc colleague.
Critical minerals are extremely important, especially when.... I come from the riding of Sudbury, so to me the non-support of the motion does not speak to my position that lithium is not important. It is, but I also believe that critical minerals should be looked at and discussed by this committee in their broader context. It would also be important for us to look at and talk about the Investment Canada Act at this committee.
Again, I could not support the original motion, but I would be in support of the amendment that has been made around two meetings.
Bonjour.
Même si je ne pouvais appuyer la motion qui a été proposée au Comité ce soir, je vois d'un œil favorable l'amendement apporté par notre collègue du Bloc.
Les minéraux critiques sont extrêmement importants, notamment lorsque... Je représente la circonscription de Sudbury, donc pour moi, le manque de soutien à l'égard de la motion ne veut pas dire que le lithium n'est pas important à mes yeux. Il l'est, mais je crois également que nous devrions examiner le dossier de minéraux critiques et en discuter dans un contexte élargi. Nous devrions également nous pencher sur la Loi sur Investissement Canada.
Je le répète, je ne pouvais pas appuyer la motion originale, mais je voterais pour l'amendement qui propose deux réunions.
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Thank you, Madam Lapointe.
I see no other speakers on this amendment. Is there a consensus on the amendment proposed by Mr. Lemire?
If there is no consensus, then we'll have to go to a vote.
I'm looking at Mr. Fast in particular. Is there a consensus or should we proceed to a vote on the amendment? Before we do, I would ask the clerk to read what it would look like.
Mr. Fast.
Merci, madame Lapointe.
Il n'y a pas d'autres intervenants sur l'amendement. Sommes-nous d'accord pour adopter l'amendement proposé par M. Lemire?
S'il n'y a pas de consensus, je mettrai la question aux voix.
Je regarde notamment M. Fast. Sommes-nous d'accord ou devrions-nous tenir un vote sur l'amendement? Avant de procéder, je demanderai au greffier de lire l'amendement.
Monsieur Fast.
View Ed Fast Profile
CPC (BC)
View Ed Fast Profile
2022-01-20 16:29
For my part, I believe that we on the Conservative side have consensus on the amendment that Mr. Lemire put forward. Given the fact that there is going to be a steering committee meeting, there could be a discussion of perhaps extending this to at least provide room for the report to be drafted once we have all the information and testimony.
Je crois que les membres conservateurs sont d'accord avec l'amendement proposé par M. Lemire. Vu que le comité de direction se réunira, on pourrait à ce moment‑là parler de la possibilité de prévoir plus de temps, ne serait‑ce que pour la rédaction du rapport, une fois que nous aurons recueilli tous les renseignements et les témoignages.
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Okay. Then my understanding would be that we have the steering committee on Tuesday and that we aim for two meetings. Witnesses would have to be submitted for tomorrow, as explained in your motion, Mr. Fast.
I see Mr. Généreux.
D'accord. Si j'ai bien compris, le comité de direction se réunit mardi et nous prévoirons deux réunions. Vous devrez soumettre vos listes de témoins au plus tard demain, tel qu'il est indiqué dans votre motion, monsieur Fast.
Monsieur Généreux.
View Bernard Généreux Profile
CPC (QC)
I was looking for the voting button, but my screen doesn't have one. So I made a mistake.
In any event, I think our vote is going to be public, is it not?
Je cherchais le bouton pour voter, mais il n'y en a pas sur mon écran, alors j'ai fait une erreur.
De toute façon, je pense que nous allons voter publiquement, n'est-ce pas?
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Actually, in light of what Mr. Fast has just said, I gather that we have a consensus. I do not see the use in voting on the amendment.
Now, do people want to discuss the motion as amended? Do we need to read it again?
I feel that we have all understood Mr. Lemire's proposal.
En fait, à la lumière de ce que vient de mentionner M. Fast, je comprends qu'il y a un consensus, je ne vois pas l'utilité d'un vote sur l'amendement.
Maintenant, des gens veulent-ils s'exprimer sur la motion telle qu'amendée? Est-il nécessaire de la relire?
Je pense que nous avons tous compris la proposition de M. Lemire.
View Han Dong Profile
Lib. (ON)
Mr. Chair, on a point of order, could you have the amendment read out to us?
J'invoque le Règlement, monsieur le président. Serait‑il possible de lire l'amendement à voix haute?
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
Mr. Clerk, could you, please?
Monsieur le greffier, pouvez-vous nous le lire?
Michael MacPherson
View Michael MacPherson Profile
Michael MacPherson
2022-01-20 16:31
I'll do my best, Chair. There was a lot of conversation going on. It seems that there was a consensus built around it.
This is what I understood as the amendment. We would replace the words “at least six meetings” with the words “at least two meetings”. Then further on in the motion, it's “That the study begin with two meetings” as opposed to “That the study begin with three meetings”. It's essentially just changing numbers, a minimum of two and to begin with two.
Je ferai de mon mieux, monsieur le président. Il y a eu de nombreuses interventions, mais il me semble qu'il y a un consensus.
Voici ce que j'ai compris comme amendement. Nous remplacerions « au moins six réunions » par « au moins deux réunions ». Plus loin, on indiquerait « que le Comité commence l'étude par deux réunions » plutôt que « que le Comité commence l'étude par trois réunions ». Essentiellement, on change le nombre, c'est‑à‑dire commencer par un minimum de deux réunions.
View Joël Lightbound Profile
Lib. (QC)
All right. Thank you, Mr. Clerk.
There's consensus on the amendment, and I assume, then, consensus on the motion itself as presented. I think we're—
D'accord. Merci, monsieur le greffier.
On s'entend sur l'amendement, et je présume qu'on s'entend donc sur la motion. Je crois que...
Results: 1 - 60 of 8685 | Page: 1 of 145

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Export As: XML CSV RSS

For more data options, please see Open Data