Interventions in the House of Commons
 
 
 
RSS feed based on search criteria Export search results - CSV (plain text) Export search results - XML
Add search criteria
Charles Robert
View Charles Robert Profile
Charles Robert
2019-12-05 9:41 [p.1]
Honourable members, pursuant to Standing Order 3, I invite Mr. Louis Plamondon, member for the electoral district of Bécancour—Nicolet—Saurel, to take the chair as the member presiding over the election of the Speaker.
Honorables députés, conformément à l'article 3 du Règlement, j'invite M. Louis Plamondon, député de la circonscription de Bécancour—Nicolet—Saurel, à prendre place au fauteuil afin de présider à l'élection d'un Président.
View Louis Plamondon Profile
BQ (QC)
I am very pleased to preside over the election for a fourth time in Parliament. It is becoming a habit, and I admit that I quite like this magnificent chair. I will speak mainly in French, which will give you an opportunity to appreciate the extraordinary interpreters that we have here in the House of Commons.
Before the official ceremony begins, allow me to acknowledge my family, who are certainly watching, as well as the constituents of Bécancour—Nicolet—Saurel, who put their trust in me for the 11th consecutive time in 35 years.
I learned after the fact that being elected 11 consecutive times ties the record set by Sir Wilfrid Laurier in 1904. This has not happened for 115 years.
I also want to acknowledge my staff, who have done extraordinary work with me for many years, as well as all constituents.
I congratulate and welcome all the new members.
New members will discover that it all goes by so fast. When I was first elected there were no cell phones, no computers, no fax machines. It was heaven.
Let us begin.
The list of members who have withdrawn or who are ineligible as candidates is available at the table.
The list of candidates has also been placed on each member's desk and is also available at the table.
Before proceeding, I would invite those members whose names are on the ballot and who do not wish to be considered for election to kindly rise and inform the Chair accordingly.
The five members will therefore remain on the ballot.
Pursuant to Standing Order 3.1, the House must proceed to the speeches of candidates for Speaker.
Notwithstanding any Standing Order or any usual procedure or practice adopted by this House, and to help the new members identify the candidates for the office of Speaker, I will recognize in alphabetical order each candidate by name and by electoral district.
When the last candidate to address the House completes his or her speech, I will leave the chair for 30 minutes, after which members will proceed to the election of the Speaker.
Now I invite Joël Godin, the hon. member for the electoral district of Portneuf—Jacques-Cartier, to address the House for not more than five minutes.
Je suis très heureux de présider l'élection pour une quatrième fois au Parlement; cela devient une habitude et j'avoue que je prends goût à ce magnifique fauteuil. Une grande partie sera en français, ce qui vous permettra d'apprécier les extraordinaires interprètes que nous avons ici, à la Chambre des communes.
Vous me permettrez avant de commencer la cérémonie officielle de saluer ma famille, qui m'écoute sûrement, ainsi que les électeurs de la circonscription de Bécancour—Nicolet—Saurel qui m'ont fait confiance pour une 11e fois de suite, donc depuis 35 ans.
J'ai su par après que, 11 élections de suite, cela égalait le record de sir Wilfrid Laurier, qui remonte à 1904. Cela faisait 115 ans que ce n'était pas arrivé.
Je salue également mon personnel qui travaille extraordinairement bien depuis plusieurs années avec moi, ainsi que tous les électeurs.
Je félicite tous les nouveaux députés et leur souhaite la bienvenue.
Vous allez voir, les nouveaux et les nouvelles, que cela passe très vite. Quand j'ai été élu, il n'y avait ni téléphone cellulaire ni informatique, ni télécopieurs. C'était le paradis.
Nous allons commencer.
La liste des députés qui ont retiré leur candidature ou qui sont inéligibles à la présidence est disponible au Bureau.
La liste des candidats a été déposée sur le pupitre de chaque député et peut également être consultée au Bureau.
Avant de procéder, j'inviterais les députés dont le nom figure sur la liste des candidats et qui ne veulent plus se présenter à l'élection à bien vouloir se lever et à en informer la présidence en conséquence.
Les cinq députés demeurent donc candidats.
Conformément à l'article 3.1 du Règlement, la Chambre doit maintenant entendre les discours des candidats à la présidence.
Nonobstant tout article du Règlement, toute procédure ou tout usage adopté par cette Chambre, et pour aider les nouveaux députés élus à identifier les candidats à la présidence, je vais appeler, par ordre alphabétique, chaque candidat par son nom et par le nom de sa circonscription électorale.
Lorsque le dernier candidat à prendre la parole aura terminé son discours, je quitterai le fauteuil pendant 30 minutes, après quoi les députés procéderont à l'élection du Président.
J'invite maintenant M. Joël Godin, député de Portneuf—Jacques-Cartier, à prendre la parole pendant au plus cinq minutes.
View Joël Godin Profile
CPC (QC)
Hon. Presiding Officer, esteemed colleagues, thank you.
Let me begin by congratulating the women and men here in this chamber who have been chosen to represent all the regions of Canada. All the energy and efforts you invested have given you this opportunity to represent the citizens of your constituency, to your credit.
I would also like to take this opportunity to offer my deepest condolences to the Speaker of the 42nd Parliament of Canada and to his family following the passing of his father, the hon. Gerald Regan.
I inherited my passion from my grandfather, Louis-Philippe-Antoine Bélanger, who was a member of the House of Commons in 1962. I am very honoured I was able to make this dream a reality by being elected in 2015 and re-elected for a second term this past October. I would like to take this opportunity to sincerely thank the citizens of the beautiful riding of Portneuf—Jacques-Cartier for placing their trust in me.
We, the elected members of the House of Commons, have a great deal of passion. We have a great desire to help improve Canadians' lives and to leave a better world for future generations. As a father, that is very important to me.
In our group of elected members, there are just as many differences as there are similarities, both among individuals and the parties that we represent. Canada's democratic system makes it possible to welcome this diversity, and this system is the envy of many other countries.
The dictionary defines “democracy” as a system of government in which all the people of a country can vote to elect their representatives. In his well-known Gettysburg address, American president Abraham Lincoln said that democracy is government “of the people, by the people, for the people”. The words ending this quote are the ones that we must never forget in our work: “for the people”.
Many issues will surely spark heated debate in the House. That is a sign of a healthy democracy. Therefore, bring on the debates—but let them be respectful and equitable. I have great regard for all my colleagues. I respect their commitment and their efforts. For my part, I pledge to respond promptly to members' needs by seeking effective solutions.
In the strategic plan for 2019-2022, the values of the House administration are defined as impartiality, excellence, accountability, our people and teamwork. These values mean a great deal to me.
There are several high-quality people here today looking to sit in the Speaker's chair, so why choose me? To be a Speaker of the House and someone who meets the highest standards of our institution, one needs to have the qualities of a mediator and be able to listen; show respect, judgment and leadership; be open-minded and loyal; have integrity; and on occasion, deal with things with humour.
I sincerely believe that I am fully qualified to become speaker. I will draw on my vast experience working as director of sales for a private television station; creating my trade relations business, AJC Communication; serving as a municipal councillor; serving as a policy adviser in a provincial minister's office; and sitting on numerous boards for organizations such as the Children's Wish Foundation and Laval University's Rouge et Or, not to mention my many years coaching all kinds of sports.
As well, in the name of fairness, here is something to consider before you make your final choice. The official languages of Canada are English and French. The last time the duties of the Speaker of this House were given to a francophone born in Quebec goes back to more than 65 years ago. It would only be fair to elect a Speaker born in a Lower Canada province, in this case Quebec, and one who speaks French. It would be an honour for me to receive the support of the members of the House.
I sincerely thank you for your attention and consideration.
I wish everyone a good 43rd Parliament.
Honorable président d'élection, très chers collègues, je vous remercie.
Je tiens d'abord à féliciter les femmes et les hommes présents dans cette enceinte, qui ont été choisis pour représenter toutes les régions du Canada. Grâce aux efforts énergiques qu'ils ont déployés, ils peuvent maintenant représenter les gens de leurs circonscriptions, et c'est tout à leur honneur.
Je profite aussi de l'occasion pour offrir mes plus sincères condoléances au Président de la 42e législature du Parlement du Canada, ainsi qu'à sa famille, à la suite du décès de son père, l'honorable Gerald Regan.
Ma passion vient de mon grand-père, Louis-Philippe-Antoine Bélanger, qui a été député à la Chambre des communes en 1962. Je suis très honoré d’avoir pu réaliser ce rêve en me faisant élire en 2015 et réélire en octobre dernier pour un deuxième mandat. Je profite de cette occasion pour remercier grandement les citoyennes et les citoyens de la belle circonscription de Portneuf—Jacques-Cartier de leur confiance.
Il y a beaucoup de passion qui nous habite, nous les élus réunis à la Chambre des communes. Nous avons un grand désir de contribuer au mieux-être des citoyennes et des citoyens de notre pays et de laisser un monde meilleur aux générations futures. En tant que père de famille, cela me rejoint profondément.
Dans notre groupe d’élus, il y a autant de divergences que de similitudes, tant entre les individus qu’entre les partis que nous représentons. Le système démocratique canadien nous permet d’avoir cette ouverture, et ce système fait l’envie de bien d’autres pays.
Le dictionnaire définit la « démocratie » comme un système de gouvernement où tous les citoyens d'un pays sont appelés à voter pour élire leurs représentants. Dans son célèbre discours de Gettysburg, le président américain Abraham Lincoln a déclaré que la démocratie, c'est un gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. À titre d'élus, nous ne devons jamais oublier que nous sommes là pour le peuple.
Bien des questions seront sûrement chaudement débattues à la Chambre. C’est le signe d’une démocratie en santé. Donc, amenez-en, des débats! Il importe cependant que cela se passe respectueusement et équitablement. J’ai beaucoup d’estime pour tous mes collègues. Je respecte leur engagement et leur travail. Je m’engage à mon tour à répondre avec célérité aux besoins des députés, et ce, en trouvant des solutions applicables.
Selon le « Plan stratégique 2019-2022 », les valeurs de l'Administration de la Chambre sont l'impartialité, l'excellence, la responsabilisation, nos gens et le travail d'équipe. Ces valeurs sont d'une grande importance à mes yeux.
Il y a plusieurs personnes hautement qualifiées qui souhaitent aujourd'hui occuper le fauteuil de la présidence. Alors, pourquoi devriez-vous me choisir? Pour devenir un Président de la Chambre, une personne qui respecte les normes les plus rigoureuses de notre institution, il faut posséder des qualités de médiateur et être capable d'écouter; de faire preuve de respect, de discernement et de leadership; d'être ouvert d'esprit et loyal; et, à l'occasion, de gérer les choses avec humour.
Je crois sincèrement avoir toutes ces qualités requises pour occuper le fauteuil. Je puiserai dans ma vaste expérience, entre autres mes 10 années à la direction des ventes d’une chaîne de télévision privée, la création de mon entreprise en relations commerciales, AJC Communications, mon mandat de conseiller municipal, mon travail de conseiller politique d’un cabinet ministériel provincial, mes nombreuses implications dans des conseils d’administration tels ceux de la Fondation Rêves d’enfants ou du Rouge et Or de l’Université Laval, sans oublier mes nombreuses années à titre d’arbitre pour de nombreux sports.
De plus, par souci d'équité, voici un point à prendre en considération avant de prendre votre décision finale. Les langues officielles du Canada sont l'anglais et le français. Plus de 65 ans se sont écoulés depuis qu'un francophone né au Québec a occupé les fonctions de Président de cette Chambre. Il serait on ne peut plus juste d'élire un Président qui est né dans une province du Bas-Canada, en l'occurrence le Québec, et qui parle français. Ce serait pour moi un honneur de recevoir l'appui des députés.
Je vous remercie sincèrement de votre attention et de votre considération.
Je souhaite une bonne 43e législature à tous.
View Louis Plamondon Profile
BQ (QC)
I now invite Carole Hughes, the hon. member for the electoral district of Algoma—Manitoulin—Kapuskasing to address the House for not more than five minutes.
J'invite maintenant Carole Hughes, la députée de la circonscription électorale d'Algoma—Manitoulin—Kapuskasing à prendre la parole pour un maximum de cinq minutes.
View Carol Hughes Profile
NDP (ON)
Thank you for the opportunity to speak.
I would like to start by acknowledging that we are on the traditional unceded territory of the Algonquin people.
I congratulate everyone on being elected to this chamber.
I would like to take a moment to express my gratitude to the voters of Algoma—Manitoulin—Kapuskasing for placing their trust in me once again to be their representative and voice here in Parliament.
Like all of you, I did not get here without a lot of assistance. I am thinking of the campaign teams, volunteers, donors and core supporters who do so much to invigorate the democratic process and determine the shape of Parliament. These people exist across the political spectrum and are the heartbeat of our political discourse. With that, I extend a huge thank you to all those individuals who have worked so hard to get us here today.
I also send a special shout-out to my good friend Bill McBain, who has managed three of my campaigns with an infectious, positive attitude and a sense of humility that sets him apart.
Most of us also benefit from the strong support we receive from our families, and my situation is no different. My husband Kieth, daughter Mindy and her family, along with my son Shawn, who is here today, provide me with a stable foundation that allows me to dedicate the time needed for these endeavours. Last but not least are my staff, who kept my offices going during the election. This support is invaluable and irreplaceable, so I thank you for indulging me as I acknowledge these special people.
We have heard that this Parliament faces a strong challenge from Canadians who want us to make the hand that we have been dealt work. A big part of that will run right through the Speaker's chair. There is no question that decorum in the chamber can be a challenge, and this is an area I believe we can all greatly improve upon.
While we are five candidates who are asking you for your support for the Speaker's role, each one of us brings unique qualities from our past experiences that can help you understand how we might approach the role.
Over the years, I have gained many skills within the banking, mental health and education fields, as well as the criminal justice system. However, I came to politics by way of the labour movement, which is where I had the opportunity to gain experience in dispute resolution and employee-management relations. That work trained me in mediation and trained me to focus on commonalities as a productive starting point for difficult discussions. I believe my skills in this area could help foster more goodwill between all parties.
I know that running from the fourth party position can be seen as unrealistic by some. Adding to that the fact that, if elected, I would be only the second woman to serve as Speaker makes this candidacy a long shot by any standard. However, I believe that choosing a Speaker from a smaller party sends a clear signal that we are prepared to do things differently, and it would serve as a symbol of the kind of co-operation we can be capable of and that we are serious about making this Parliament work. That is what Quebeckers and Canadians have asked for.
Electing a woman as Speaker would do just that, but I am not standing here merely as a woman candidate: I am here because I can do the job. It has been 35 years since this place had its one and only female Speaker, Jeanne Sauvé, who was actually appointed.
We know that research has shown time and again that women excel in politics, do things a little differently and bring valuable perspective to the process.
Furthermore, I have experience. In my time as assistant deputy speaker in the previous Parliament, I believe I proved to be impartial, fair and open-minded. I can be decisive when required, and I have a natural inclination to seek consensus before making important rulings. I am also known for being a thorough and diligent worker, two qualities that will serve me well in the Speaker's chair.
If elected Speaker, I will work to develop clear lines of communication between the parties to ensure we are doing our very best to present a Parliament that Canadians and Quebeckers can be proud of. This will help us maximize our time spent in the chamber and give us more time to attend to the multitude of demands we face while in Ottawa.
I thank you for your patience, offer my best wishes to my colleagues who are also standing for Speaker, and once again congratulate you on your elections.
No matter the results, I look forward to working with all of you in the 43rd Parliament and delivering the results that Canadians demand and deserve.
Je vous remercie de me donner l’occasion de vous adresser la parole.
Premièrement, j’aimerais reconnaître le fait que nous sommes sur un territoire traditionnel non cédé des Algonquins.
Je vous félicite tous et toutes pour votre élection.
Je tiens à prendre un instant pour exprimer ma gratitude aux électeurs d'Algoma—Manitoulin—Kapuskasing, qui m'ont une fois de plus accordé leur confiance pour les représenter et être leur porte-parole au Parlement.
Comme tous les députés, j'ai eu beaucoup d'aide pour arriver ici. Je pense aux équipes de campagne, aux bénévoles, aux donateurs et aux partisans convaincus, qui se dévouent corps et âme pour revitaliser le processus démocratique et façonner le Parlement. Des personnes comme elles, il y en a dans tous les partis, et ce sont elles qui font battre le cœur du discours politique. Cela dit, je remercie énormément toutes les personnes qui n'ont ménagé absolument aucun effort pour nous faire élire.
Je remercie aussi tout particulièrement mon bon ami Bill McBain, qui a dirigé trois de mes campagnes avec son attitude positive contagieuse et son humilité caractéristiques.
La plupart des députés jouissent aussi de l'appui solide de leur famille, et je ne fais pas exception. Mon mari, Kieth, ma fille, Mindy, et sa famille, ainsi que mon fils, Shawn, qui est ici aujourd'hui, me donnent une assise stable qui me permet de consacrer le temps nécessaire à mon travail politique. Enfin, il y a mon personnel, qui a assuré la continuité des activités de mes bureaux pendant la campagne électorale. Cette aide est inestimable et irremplaçable, alors je remercie les députés de me permettre de souligner ces personnes exceptionnelles.
Comme on le sait, les Canadiens se sont prononcés. C'est maintenant à nous de relever, main dans la main, le défi qu'ils nous ont confié. À cette fin, la présidence aura un rôle important à jouer. Il ne fait aucun doute que le respect du décorum à la Chambre peut s'avérer difficile, mais je suis persuadée que nous pouvons tous nettement mieux faire à ce chapitre.
Nous sommes cinq à demander votre appui pour accéder à la présidence. Grâce à notre parcours respectif, nous avons chacun des compétences propres qui peuvent vous donner une idée de la façon dont nous assumerions ce rôle.
Au fil des ans, j'ai acquis de nombreuses compétences dans le secteur bancaire et dans ceux de la santé mentale et de l'éducation, ainsi que dans le système de justice pénale. Toutefois, c'est en passant par le mouvement syndical que j'ai fait mon entrée en politique. C'est là que j'ai acquis de l'expérience en résolution de conflits et en relations patronales-syndicales, et que j'ai appris à pratiquer la médiation et à me concentrer sur les points communs pour engager des discussions difficiles de façon fructueuse. Je crois que mes compétences dans ce domaine contribueraient à favoriser une meilleure collaboration entre tous les partis.
Je sais que de présenter sa candidature alors qu'on est députée du quatrième parti peut sembler irréaliste pour certains. En outre, si j'étais élue, je ne serais que la deuxième femme à occuper la présidence, ce qui fait de cette candidature un pari risqué à tous points de vue. Toutefois, j'estime que choisir une personne d'un petit parti pour occuper la présidence indique clairement que nous sommes disposés à faire les choses différemment et ce serait symbolique du genre de coopération dont nous sommes capables et du fait que nous tenons vraiment à ce que le Parlement fonctionne. C'est ce que les Québécois et les Canadiens demandent.
C'est exactement ce que ferait l'élection d'une femme à la présidence, mais je ne prends pas la parole uniquement à titre de candidate féminine: je suis ici parce que je suis capable de faire le travail. Cela fait 35 ans que la Chambre n'a pas été présidée par une femme. Jeanne Sauvé est la seule à l'avoir fait et, d'ailleurs, elle avait été nommée.
Nous savons que les études ont maintes fois démontré que les femmes excellent en politique, font les choses un peu différemment et apportent un point de vue valable dans le processus.
De plus, je ne suis pas sans expérience. Je suis persuadée que, lorsque j'occupais la fonction de vice-présidente adjointe dans la dernière législature, j'ai fait preuve d'impartialité, d'équité et d'ouverture d'esprit. En outre, mon jugement est décisif lorsque requis, et j'ai une prédisposition naturelle à la recherche d'un consensus pour parvenir à mes décisions importantes. J'ai également la réputation d'être une travailleuse acharnée et rigoureuse, deux qualités qui me seront utiles dans le rôle de Présidente.
Si je suis élue Présidente, je vais tâcher d'établir une bonne communication entre les partis. Nous ferons de notre mieux pour que les Canadiens et les Québécois puissent être fiers du Parlement. Nous pourrons ainsi tirer le maximum du temps qui nous est imparti à la Chambre et nous occuper des nombreux dossiers dont nous sommes saisis, ici à Ottawa.
Je vous remercie de votre patience. Je souhaite la meilleure des chances à mes collègues qui convoitent également le titre de Président, et je vous félicite tous pour votre élection.
Peu importe les résultats, j'ai hâte de travailler à vos côtés pendant la 43e législature et de donner aux Canadiens ce qu'ils demandent et ce qu'ils méritent.
View Louis Plamondon Profile
BQ (QC)
I now call upon Geoff Regan, the hon. member of the electoral district of Halifax West, to address the House for no more than five minutes.
J'invite maintenant Geoff Regan, l'honorable député de la circonscription d'Halifax-Ouest, à prendre la parole pendant au plus cinq minutes.
View Geoff Regan Profile
Lib. (NS)
View Geoff Regan Profile
2019-12-05 9:56 [p.3]
Good morning, colleagues, and congratulations to you all as we gather for this first sitting of the 43rd Parliament.
Some of you are taking your seats in the House for the first time. Some, like me, have had the honour to be re-elected by their constituents, and in some cases, as I once experienced, after an involuntary sabbatical. All of us are here because we want to make a positive difference in the lives of our fellow Canadians.
I also had the privilege of serving the House of Commons as Speaker during the 42nd Parliament, and I would be pleased to put that experience to use serving the House of Commons and its members. This morning, I would like to point out, as did the others, that my friends, the other candidates, are all outstanding.
During my time as Speaker, I sought, with the support of many members, to maintain and promote decorum in the House and to limit, when necessary, any behaviour that might have undermined respect for this institution and its members. If you do me the honour of selecting me as Speaker, I will continue to stand up for the dignity of Parliament and the rights of its members. Taxpayers expect us, their representatives, to be professional and to honour the office to which they elected us.
If you assign these responsibilities to me again, while remembering that the Speaker is the servant of the House, I will continue to use the tools at my disposal.
Our constituents look to every member to take the responsibility of self-control. I have often heard from people who were unhappy with the noise and disrespect that has too often occurred. It is up to each of us and to the House leadership teams, as well as the party leaders themselves, to improve decorum in this place and enhance the image of our democracy.
To exercise their rights and to carry out their responsibilities, members rely on the support of the House of Commons administration, which exists to provide them and their staff with the services they need. Quite simply, the MP is the administration's core business. That is why, throughout the 42nd Parliament, a number of measures were put in place to improve the support available to members of Parliament so that we could all better serve our constituents. That is what it is all about, after all.
From the updated orientation program to new on-site service centres and buildings here in Ottawa that offer members and their staff in-person support related to various operational services, the House administration has been focusing its resources on its reason for being: the MP.
It has been almost a year since members first sat in this interim chamber that now fills the former courtyard of West Block, and preparations for the much-needed rehabilitation of Centre Block are under way. As members and the other occupants of West Block settle in, improvements continue to be made to provide MPs with as modern a workplace as possible.
As Speaker, I will get members involved in the restoration project to ensure that the renovated Parliament building meets their needs. I believe that the initial consultations with the people who will be using the space are essential to the success of the building's restoration.
During the 42nd Parliament, I worked hard to fulfill my responsibilities as Speaker of the House, and I believe I was able to do that with some measure of success.
I hope that you, my colleagues, will entrust me with the responsibility of serving the House of Commons and its members during the 43rd Parliament.
Bonjour, chers collègues, et félicitations à vous tous en cette première séance de la 43e législature.
Certains d'entre vous siègent pour la première fois à la Chambre. Certains, comme moi, ont eu l'honneur de se faire réélire par les électeurs de leur circonscription — dans certains cas, après un congé sabbatique involontaire, comme cela m'est déjà arrivé. Nous sommes tous ici parce que nous voulons apporter des changements positifs dans la vie de nos concitoyens canadiens.
Pour ma part, j’ai également eu le privilège de servir la Chambre des communes comme Président lors de la 42e législature, et je serais heureux de pouvoir mettre cette expérience au service de la Chambre des communes et de ses députés. J’aimerais noter, comme les autres l'ont fait, l’excellence de mes amis les autres candidats et candidates ce matin.
Durant mon mandat, avec l’appui de plusieurs députés, j’ai cherché à maintenir et à promouvoir le décorum à la Chambre et, au besoin, à limiter les comportements susceptibles de nuire au respect de l’institution et de ses membres. Si vous me faites l’honneur de me choisir comme Président, je continuerai de défendre la dignité du Parlement et les droits des députés. Les contribuables attendent de nous, leurs représentants, que nous agissions avec professionnalisme et que nous honorions la charge qu'ils nous ont confiée.
Si vous me confiez de nouveau ces responsabilités, je continuerai d'utiliser les outils à ma disposition sans jamais oublier que le Président est au service de la Chambre.
Les gens de nos circonscriptions s'attendent à ce que chaque député agisse de façon responsable et sache se maîtriser. Des gens m'ont souvent dit qu'ils déploraient la cacophonie et le manque de respect dont la Chambre est trop souvent le théâtre. Il revient à chacun d'entre nous, aux équipes de leaders et aux chefs de parti de rehausser le décorum à la Chambre et d'améliorer l'image de la démocratie canadienne.
Dans l'exercice de leurs droits et responsabilités, les députés peuvent compter sur l'appui de l'Administration de la Chambre des communes, qui procure aux députés et à leur personnel les services dont ils ont besoin. En fait, les députés sont au coeur de ses activités. C'est pourquoi plusieurs mesures ont été mises en place, pendant la 42e législature, pour offrir un meilleur soutien aux députés et pour que nous puissions tous mieux servir nos concitoyens, car c'est ce qui compte, après tout.
Qu'on pense à la nouvelle version du programme d'orientation ou encore aux centres de services et aux immeubles où les députés et leur personnel peuvent maintenant obtenir, ici même à Ottawa, un soutien en personne à propos de divers services opérationnels, les ressources de l'Administration de la Chambre visent un but fondamental: servir les députés.
Près d'un an s'est écoulé depuis que les députés ont tenu leur première séance dans cette chambre provisoirement aménagée dans l'ancienne cour de l'édifice de l'Ouest. Les préparatifs en vue de la rénovation plus que nécessaire de l'édifice du Centre sont en cours. À mesure que les députés et les autres occupants de l'édifice de l'Ouest s'installeront, on continuera d'apporter des améliorations afin d'offrir aux députés le milieu de travail le plus moderne possible.
Pour veiller à ce que le bâtiment du Parlement renouvelé réponde aux besoins des députés, je les associerai, en tant que Président, au projet de restauration. Je crois que les premières consultations avec les personnes qui habiteront l’espace sont essentielles au succès de la restauration du bâtiment.
Durant la 42e législature, je me suis efforcé de m’acquitter de mes responsabilités en tant que Président de la Chambre, et je crois l'avoir fait avec un certain succès.
J’espère que vous, mes collègues, me confierez la tâche de servir la Chambre des communes et ses députés lors de la 43e législature.
View Louis Plamondon Profile
BQ (QC)
I will now invite Anthony Rota, the hon. member for the electoral district of Nipissing—Timiskaming, to speak for no more than five minutes.
J’invite maintenant Anthony Rota, l’honorable député de la circonscription électorale de Nipissing—Timiskaming, à prendre la parole pendant au plus cinq minutes.
View Anthony Rota Profile
Lib. (ON)
Good morning. For all of you coming into this Chamber for the first time, welcome.
For all those returning to the House of Commons, welcome back.
I congratulate all of you on earning the confidence of the constituents in your ridings. Undoubtedly, you will represent them well in this Chamber.
I was first elected in 2004 and have been through three minority governments. Since then, I have developed a real appreciation for what we are about to experience. However, after all these years I am still in awe of this place and immensely honoured to represent the people of Nipissing—Timiskaming and to work with each and every one of you.
This morning, we will be holding a second, very important election, to select the Speaker of the House.
Ever since I was first elected, I have made myself available and open to discussion with my colleagues of all political stripes. If elected Speaker, I would maintain that approach. My door will always be open.
Over the last weeks I have had the opportunity to speak with many of you. Thank you for taking the time to discuss with me what you believe is working in these revered halls, and especially how you believe we can improve the operations of Parliament. I look forward to working with you should I be elected as Speaker.
The concern expressed most often by you was maintaining order and respect within the Chamber. The Standing Orders and precedents have a lot to do with how we can enforce decorum. However, the pertinent factor to maintaining decorum is how the rules are implemented and enforced by the Speaker. Maintaining a balance between the right to express oneself and respecting the dignity of others is key. The Speaker's personality is a core component to ensuring that we have a respectful House.
It would be hard for me to list my skills and abilities in the few minutes I have left. Members returning to the House got to see me in action over the past four years. I am confident that my performance as assistant deputy speaker was firm, respectful and, above all else, fair.
For those of you who are new to this place, I encourage you to speak with those who have seen me in my role as Assistant Deputy Speaker and to discuss my ability while I was in the Chair. The terms that I hear when many of my colleagues describe my performance are firm, respectful, effective and, above all else, fair.
Many of you suggested having more activities where we could get to know each other. One very simple example that I am committed to implementing is having regular gatherings with small groups of MPs from different parties to get to know each other on a personal level. It is a practice that I was very familiar with under Speaker Peter Milliken, and that I plan to continue.
One of my first actions will be adopting an idea put forward by the hon. member for Central Okanagan—Similkameen—Nicola, who came up with a great suggestion: a suggestion box. Members will be able to continue to submit ideas on how we can improve the House. If elected, I will be installing one as soon as I can get one built.
All members of the House have the right to a voice and for their opinion to be heard.
I will encourage more meetings between the House leaders, the whips and, needless to say, the members, to ensure that our institution has harmonious parliamentary procedures that are based on co-operation and, above all, respect.
Canada is a bilingual country. It is vital that the Speaker of the House be fluent in both French and English. Learning a language is very important, but the secret to understanding a people and experiencing their culture is to understand what it is like to be immersed in that culture on a day-to-day basis.
Working collaboratively, we can improve the decorum, process and overall operations of the House. I have a great deal of respect for this institution and all of its members, and believe that all members should take part in improving our procedures.
The upcoming parliamentary session will certainly be interesting. Canadians have chosen us to come to Ottawa to represent them and to perform our duties to the best of our abilities.
I am running for Speaker of the House of Commons, and I am ready to work with each and every one of you. On this momentous morning, I respectfully invite you all to vote for me.
I respectfully ask for your vote this morning.
Bonjour. Je souhaite la bienvenue à tous ceux qui viennent pour la première fois dans cette enceinte.
Je souhaite un bon retour à tous ceux et celles qui reviennent à la Chambre des communes.
Je vous félicite tous d'avoir su gagner la confiance des gens de votre circonscription. Je n'ai aucun doute que vous saurez bien représenter vos concitoyens dans cette Chambre.
Depuis ma première élection, en 2004, j'ai vu passer trois gouvernements minoritaires, et j'en suis venu à vraiment apprécier l'expérience que nous nous apprêtons à vivre. Cependant, même après toutes ces années, je suis encore impressionné par cet endroit et immensément honoré de représenter la population de Nipissing—Timiskaming et de travailler avec vous tous.
Ce matin se tiendra une deuxième élection très importante, soit la sélection d'une Présidente ou d'un Président de la Chambre.
Depuis ma première élection, je suis demeuré accessible et ouvert à la discussion avec mes collègues, peu importe leur affiliation politique. J'ai l'intention de conserver cette approche dans mon rôle de Président, si je suis élu. Ma porte sera toujours ouverte.
Dans les dernières semaines, j'ai eu l'occasion de discuter avec nombre d'entre vous. Je vous remercie d'avoir pris le temps de discuter avec moi des façons de faire que vous jugez efficaces dans cette vénérable enceinte, et surtout de ce qui pourrait, selon vous, améliorer les travaux du Parlement. Je me réjouis à l'idée de pouvoir travailler avec vous si je suis élu Président.
Vous vous dites le plus souvent préoccupé par le maintien de l'ordre et du respect à la Chambre. Le Règlement et les précédents sont déterminants pour faire respecter le décorum, mais ce qui l'est plus encore, c'est la façon dont le Président applique les règles. Il est en effet essentiel de maintenir un équilibre entre le droit de s'exprimer et le respect de la dignité d'autrui. La personnalité du Président est un élément crucial pour assurer le respect.
Il serait difficile de dresser un portrait de mes capacités dans les quelques minutes qui m'ont été accordées. Ceux et celles qui reviennent à la Chambre ont pu m'observer en fonction durant les quatre dernières années. J'ai confiance que ma performance à titre de vice-président adjoint était ferme, respectueuse et surtout juste.
J'encourage ceux d'entre vous qui sont nouveaux ici à parler avec ceux qui m'ont vu m'acquitter de mes fonctions de vice-président adjoint et à s'enquérir auprès de ceux-ci de la façon dont j'ai accompli ce rôle. Ils me décrivent en effet comme ayant été ferme, respectueux, efficace et, par-dessus tout, juste.
Plusieurs d'entre vous ont proposé des activités qui permettraient de mieux nous connaître les uns les autres. Ainsi, je m'engage simplement à prévoir des réunions régulières composées de petits groupes de députés de différents partis. Ce faisant, je poursuivrai la pratique inaugurée sous la présidence de Peter Milliken.
L'une de mes premières actions sera d'adopter l'excellente idée de boîte à suggestions proposée par le député de Central Okanagan—Similkameen—Nicola. Si je suis élu, j'en ferai installer une dès que possible pour que les députés puissent continuer à proposer des améliorations.
Tous les députés ont le droit de s'exprimer et de faire entendre leur opinion.
Je favoriserai la tenue de plus de rencontres avec les leaders à la Chambre, les whips et, il va sans dire, les députés, afin de veiller à ce que notre institution dispose de procédures parlementaires harmonieuses basées sur la coopération et, surtout, le respect.
Le Canada est un pays bilingue. Il est essentiel que le Président ou la Présidente de la Chambre puisse s'exprimer sans effort en français ou en anglais. Apprendre une langue, c'est très important, mais le secret pour comprendre un peuple et pour vivre sa culture, c'est de comprendre ce que c'est de vivre cette culture quotidiennement.
En travaillant de concert, nous pouvons améliorer le décorum, la procédure et le fonctionnement général de la Chambre. J'ai beaucoup de respect pour cette institution et tous les députés qui y siègent, et je crois que ces derniers devraient tous contribuer à améliorer nos procédures.
La prochaine session parlementaire sera certes intéressante. Les Canadiens nous ont élus pour les représenter à Ottawa et remplir de notre mieux nos fonctions.
Je me présente à la présidence de la Chambre des communes et je suis prêt à travailler avec chacun de vous. En cette importante matinée, je vous invite respectueusement à voter pour moi.
Je demande respectueusement à mes collègues de voter pour moi ce matin.
View Louis Plamondon Profile
BQ (QC)
I will invite Bruce Stanton, the member for the electoral district of Simcoe North, to address the House for five minutes.
J'invite Bruce Stanton, le député de la circonscription de Simcoe-Nord, à prendre la parole pendant cinq minutes.
View Bruce Stanton Profile
CPC (ON)
View Bruce Stanton Profile
2019-12-05 10:07 [p.5]
Mr. Chair, it is an honour to speak in this chamber, as you well know. For the next few minutes I am going to provide some thoughts for members' consideration in choosing our Speaker for this 43rd Parliament.
First, let me take a moment to congratulate all those taking their seats for the first time in this House of Commons and all those who were re-elected in October. It will be a privilege to serve with you all.
I can recall my first days here as an MP and the great sense of wonder as the reality began to sink in as to how it was that I found myself here. As we begin our duties it is right that we ask not just how we got here, but why we are here.
Whether in government or in opposition, we have a duty. We are here to oversee, question and hold to account the undertakings of government and Parliament on behalf of, and for, Canadians. The ability of the members to do this depends on our Standing Orders and practices and the interpretation of them by the Speaker.
I am running to be your Speaker because I believe I can assist all members in the discharge of their responsibilities to Canadians. I promise impartiality and respect for all members at all times.
I have occupied this role since 2011.
I was the assistant deputy speaker under the hon. member for Regina—Qu'Appelle, then deputy speaker under the hon. member for Halifax West. It was an honour to work with them.
Before entering politics, I ran our family business, a family-oriented resort and convention centre in southern Ontario's cottage country. That is where I learned what it means to be a good employer and to foster a culture of equality and respect for clients, colleagues, suppliers and even competitors. That experience has served me well as an MP, and I will put it to work for you as your Speaker.
Returning MPs may remember that, when I first came to the House of Commons in 2006, I did not speak a word of French. I have since taken classes through the House of Commons language training service, and I can now function comfortably in my second language, which I am constantly seeking to improve.
As Speaker, I pledge to make French and English my and my office's working languages on a daily basis both here in the House and elsewhere.
Discussion of the speakership rightly tends to focus on procedure and proceedings in this chamber, but the Speaker has another role that should be part of members' consideration as they mark their ballot today, and that is the well-being of Parliament as a community. We all have our differences and we are here to express them in a civil and courteous way.
My pledge to you is that I will work to foster our community and a respectful tone and decorum in this chamber so that at the end of this Parliament, whether it be long or short, members will be able to say that their experience in this 43rd Parliament was a positive one, that their friendships stretch beyond party boundaries and, when members return to their ridings, that the work of this chamber reflects the expectations Canadians have for their Parliament.
We should never let up in our pursuit of strengthening Parliament and ensuring its members are well served because if we can do that our constituents will also be well served.
I am seeking your support, and I thank you for your attention.
Monsieur le président, c'est un honneur de prendre la parole à la Chambre, comme vous le savez très bien. Dans les prochaines minutes, je ferai quelques observations pour nourrir la réflexion des députés qui doivent choisir le Président pour la 43e législature.
D'abord, je prends un moment pour féliciter tous les députés qui siègent à la Chambre des communes pour la première fois et tous ceux qui ont été réélus en octobre dernier. Ce sera un privilège de travailler avec chacun d'entre eux.
Je me souviens de mes premiers jours à titre de député et du fort sentiment d'émerveillement qui m'habitait devant le chemin parcouru. En ce début de session, il ne suffit pas de réfléchir à ce qui nous a menés jusqu'ici: il ne faut pas oublier le pourquoi.
Que nous fassions partie du gouvernement ou de l'opposition, un devoir s'impose à nous. Nous sommes ici pour examiner et remettre en question les mesures prises par le gouvernement et le Parlement, tout en demandant des comptes, au nom des Canadiens et dans leur intérêt. La capacité des députés à remplir leur devoir repose sur le Règlement et les pratiques de la Chambre, et sur l'interprétation qu'en fait le Président.
Je me présente comme candidat à la présidence parce que je pense pouvoir aider l'ensemble des députés à s'acquitter de leurs obligations envers les Canadiens. Je m'engage à faire preuve d'impartialité et de respect envers tous les députés en tout temps.
J'occupe le fauteuil depuis 2011.
Pendant quatre ans, j'ai été vice-président adjoint sous la présidence de l'honorable député de Regina—Qu'Appelle. J'ai ensuite été vice-président pendant quatre ans sous la présidence de l'honorable député d'Halifax-Ouest. Ce fut un honneur de travailler avec eux.
Avant d'entrer en politique, je m'occupais de l'entreprise familiale, un centre de villégiature familiale et de congrès situé dans la région des chalets de l'Ontario, la zone touristique du sud de la province. C'est là que j'ai appris à devenir un bon employeur et à inculquer une culture d'équité et de respect à l'égard des clients, des compagnons de travail, des fournisseurs et même des concurrents. Cette expérience m'a été utile comme député et je saurais vous en faire profiter à titre de Président.
Les députés qui ont été réélus se souviendront peut-être que lorsque je suis arrivé à la Chambre des communes en 2006, je ne parlais pas un mot de français. J'ai suivi des cours offerts par le programme des services linguistiques de la Chambre et j'ai maintenant une connaissance fonctionnelle de ma deuxième langue, que je m'efforce d'améliorer constamment.
À titre de Président, je veillerai à faire du français et de l'anglais mes langues de travail quotidiennes ainsi que celles de mon bureau, tant à la Chambre qu'à l'extérieur de celle-ci.
Le Président, dans ses interventions, met généralement l’accent sur la procédure et les délibérations, et ce, à juste titre. Il doit cependant s’occuper aussi du bien-être des parlementaires en tant que communauté, et c’est un élément que les députés devraient prendre en considération au moment de voter aujourd’hui. Nous sommes tous différents et nous sommes ici pour l’exprimer de manière civile et courtoise.
Je vous promets de promouvoir un esprit de communauté, un ton respectueux et le respect du décorum à la Chambre, de sorte qu’à la fin de cette législature, qu’elle s’avère longue ou courte, les députés soient en mesure de dire que leur expérience, lors de cette 43e législature, a été positive, que leurs amitiés dépassent les clivages politiques et, quand ils retournent dans leur circonscription, que le travail accompli par cette Chambre reflète les attentes des Canadiens envers leurs parlementaires.
Nous ne devrions jamais relâcher nos efforts pour renforcer le Parlement et bien servir ses députés, car, si nous sommes en mesure de bien les servir, les habitants de nos circonscriptions seront aussi bien servis.
Je demande votre appui et je vous remercie de votre attention.
View Louis Plamondon Profile
BQ (QC)
Before I suspend the sitting for 30 minutes, I bring to the attention of hon. members that the bells to call the members back to the House will be sounded for not more than five minutes.
The sitting is suspended to the call of the Chair.
Avant de suspendre la séance pour 30 minutes, je signale aux honorables députés que la sonnerie d'appel des députés à la Chambre retentira pendant au plus cinq minutes.
La séance est suspendue jusqu'à la convocation de la présidence.
View Louis Plamondon Profile
BQ (QC)
Pursuant to the Standing Orders, the House will now proceed to elect a Speaker. The names of the eligible candidates are listed on the ballot in alphabetical order.
After the Clerk has opened the envelope containing the ballots, I will suggest a method of proceeding which will help to accelerate the voting process.
Conformément aux dispositions du Règlement, la Chambre va maintenant procéder à l'élection du Président ou de la Présidente. Les noms des candidats éligibles sont écrits sur le bulletin de vote en ordre alphabétique.
Une fois que le greffier aura descellé l'enveloppe contenant les bulletins de vote, je proposerai une façon de procéder qui permettra d'accélérer le déroulement du scrutin.
View Louis Plamondon Profile
BQ (QC)
I repeat that the names of the eligible candidates are listed in alphabetical order on the ballot. After the Clerk has unsealed the ballots, I will suggest a method of proceeding which will help to accelerate the voting process. The Clerk will issue the ballots.
We are now prepared to begin to vote according to the provisions of Standing Order 4. Please allow me to outline the procedure for all hon. members.
The names of the candidates for the election are listed in alphabetical order on the ballot. To vote, you will rank the candidates in order of preference by recording the number “1” beside your first choice, the number “2” beside your second choice, and so on, until you have indicated all your choices. Please note that you do not have to rank all the candidates.
In order to vote, I will ask that members leave their desks, exit through the curtains and come to the table using the doors on the left and right sides of the chair on their respective sides of the House. A clerk will issue to each member a ballot paper.
After casting their ballots, members are asked to leave the voting area.
The polling booths are now open to vote.
(Members were issued ballots and marked their ballots in secret at voting stations)
Je répète que les noms des candidats éligibles sont inscrits en ordre alphabétique sur le bulletin de vote. Après que le greffier aura ouvert l'enveloppe des bulletins de vote, je proposerai à la Chambre une façon de procéder qui facilitera le scrutin. Le greffier va apporter les bulletins de vote.
Nous allons maintenant commencer à voter, conformément à l'article 4 du Règlement. J'aimerais rappeler à tous les députés la procédure qu'ils doivent suivre.
Les noms des candidats à l'élection sont écrits en ordre alphabétique sur le bulletin de vote. Pour voter, vous devez numéroter les candidats de votre choix par ordre de préférence en inscrivant le chiffre « 1 » dans la case à côté du candidat de votre premier choix, le chiffre « 2 » à côté de votre deuxième choix, et ainsi de suite, jusqu'à ce que vous ayez exprimé toutes vos préférences. Prenez note qu'il n'est pas nécessaire de numéroter tous les candidats en lice.
Pour voter, je demanderais aux députés de quitter leur pupitre, de passer derrière les rideaux et de revenir au bureau en empruntant la porte située à gauche ou à droite du fauteuil, selon le côté de la Chambre où se trouve leur siège. Un greffier remettra un bulletin de vote à chaque député.
Après avoir voté, les députés sont priés de s'éloigner des isoloirs.
Les députés peuvent maintenant s'avancer pour voter.
(Les députés reçoivent leur bulletin de vote, qu'ils remplissent en secret dans les isoloirs.)
View Louis Plamondon Profile
BQ (QC)
If there are any hon. members who have not voted and wish to do so, will they please vote now.
All members having voted, I do now instruct the Clerk to proceed with the counting of the ballots after I have cast my ballot.
Les députés qui n'ont pas voté et qui souhaitent le faire devraient voter maintenant.
Tous les députés ayant voté, je demanderais au greffier de procéder au dépouillement du scrutin une fois que j'aurai moi-même déposé mon bulletin.
Results: 1 - 15 of 69 | Page: 1 of 5

1
2
3
4
5
>
>|