Passer au contenu
Début du contenu

AGRI Rapport du Comité

Si vous avez des questions ou commentaires concernant l'accessibilité à cette publication, veuillez communiquer avec nous à accessible@parl.gc.ca.

PDF

CONCLUSION

Aucun soutien gouvernemental, peu importe le pays, ne peut garantir que tous les agriculteurs pourront demeurer sur leur ferme. En agriculture comme dans d’autres secteurs, il y a une transition normale et continuelle car rien n’est permanent sauf le changement. Mais une fois qu’une vision globale reconnue et acceptée par l’ensemble des participants est arrêtée, le rôle du gouvernement est de maintenir le cap. La force des politiques agricoles européennes et américaines repose précisément sur le fait que, pendant une période donnée de quelques années, tous les participants du secteur sont fixés sur les attentes qu’ils peuvent entretenir à l’égard du gouvernement. Au Canada, cette stabilité fait défaut depuis trop longtemps.

Après avoir adopté une vision pour une politique agricole, les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de l’Agriculture s’attaquent maintenant à la tâche de mieux centrer cette vision avec l’aide des différents intervenants du secteur agricole et agroalimentaire. La complexité et la diversité de l’agriculture ne facilitent pas le développement d’une politique globale. Les membres du Comité permanent considèrent que les recommandations formulées dans le présent rapport offrent d’excellentes balises aux architectes des politiques agricoles. Ces derniers ont tout intérêt à s’en servir pour bâtir une architecture agricole du XXIe siècle axée sur les agriculteurs canadiens et qui permettra à ceux-ci de prospérer dans un secteur dynamique et durable.  Dans cette perspective :

RECOMMANDATION 33

En réponse aux vues exprimées par les parties prenantes lors des audiences pancanadiennes, le Comité presse le gouvernement fédéral de considérer officiellement la capacité du pays à produire des denrées agricoles sûres et à coût abordable comme un enjeu de sécurité nationale.  Le Comité recommande en outre que, pour atteindre cet objectif de sécurité nationale, le gouvernement fédéral poursuive activement une politique qui garantisse aux producteurs agricoles des profits convenables.